VÉLO ÉLECTRIQUE À HYDROGÈNE : 1 MINUTE DE CHARGE, 100KM D'AUTONOMIE

Propulsé par une pile à hydrogène, ce vélo électrique a une autonomie de 100km et, en plus, se recharge en moins d’une minute ! Une invention française spectaculaire qui pourrait bien révolutionner pour de bon le transport à vélo.

velo-electrique-hydrogene-invention-pragma-une-888x465

Source : Pragma Industries

Alpha, c’est son nom, a nécessité huit ans de travail et une campagne de crowdfunding qui a dépassé toutes les attentes. Alors que son inventeur, Pierre Forté, espérait recueillir 300 000€, il en a obtenu 830 000 (Source : Détours) ! De quoi revoir ses ambitions à la hausse.

Depuis, Alpha n’en finit plus de séduire les collectivités. Après Saint-Lo et Cherbourg, Pamiers, Chambéry et le Pays-Basque sont déjà tombés sous ses charmes et ont passé commande auprès de Pragma Industries, la société qui le produit.

Son gros point fort : sa pile à hydrogène (dont le principe est décrit ici) qui permet une recharge ultra rapide et une autonomie très longue. Des atouts précieux que les traditionnels vélos électriques n’ont pas et qui offrent un avenir radieux à ce vélo.

le site de Pragma Industries.

https://positivr.fr/velo-electrique-hydrogene-invention-pragma/

Posté par rusty james à 06:39 - - Permalien [#]
Tags : , ,


Qui a besoin de la démocratie quand on a des données

ia

Comment la Chine gouverne grâce aux données, à l’intelligence artificielle et à la surveillance Web.

En 1955, l’auteur de science-fiction Isaac Asimov a publié une nouvelle sur la « démocratie électronique », où un seul citoyen, choisi pour représenter une population entière, répondait aux questions générées par un ordinateur nommé Multivac. La machine recueillait ces données et calculait les résultats d’une élection qui, conséquemment, n’avait plus besoin d’avoir lieu. L’histoire d’Asimov se déroule à Bloomington, en Indiana, mais aujourd’hui, une machine semblable à Multivac est en construction en Chine.

Dans tout régime autoritaire, « le problème fondamental réside dans le fait que le centre ne comprend pas ce qui se passe aux niveaux inférieurs ni dans l’ensemble de la société », affirme Deborah Seligsohn, politologue et spécialiste de la politique chinoise à la Villanova University à Philadelphie. Comment peut-on gouverner efficacement un pays abritant un cinquième de la population planétaire et doté d’une économie et d’une société complexes si aucun débat public, aucun activisme civil ni aucune rétroaction ne sont permis ?

Comment recueille-t-on suffisamment de renseignements pour vraiment prendre des décisions ? Et comment un gouvernement qui n’invite pas ses citoyens à participer au débat peut-il encore susciter la confiance et modifier le comportement du public sans ingérence policière ?

Hu Jintao, leader de la Chine de 2002 à 2012, a tenté de régler ces problèmes en permettant un modeste dégel démocratique, où le peuple avait la possibilité de présenter ses griefs à la classe dirigeante. Son successeur, Xi Jinping, a inversé cette tendance. Sa stratégie pour comprendre et réagir à ce qui se passe chez une nation de 1,4 billion de citoyens repose plutôt sur une combinaison de surveillance, d’intelligence artificielle et de mégadonnées pour surveiller leur vie et leur comportement dans les moindres détails.

Cybersouveraineté 

Les deux dernières années dans les démocraties du monde ont été tumultueuses, ce qui a aidé l’élite politique chinoise à se sentir de plus en plus justifier de faire taire les électeurs. Des évènements comme l’élection de Donald Trump, le Brexit, la montée de parties de l’extrême droite en Europe et le règne de terreur de Rodrigo Duterte aux Philippines ont mis en évidence ce que les critiques voient comme un problème propre à la démocratie, plus particulièrement le populisme, l’instabilité et le leadership dangereusement personnalisé.

Depuis qu’il est devenu secrétaire général du Parti communiste chinois en 2012, Xi a établi de nombreux plans ambitieux pour le pays, dont bon nombre sont enracinés dans la technologie — y compris l’objectif de devenir le leader mondial en intelligence artificielle d’ici 2030. Xi revendique une « cybersouveraineté » pour améliorer la censure et exercer un contrôle total sur l’Internet dans les foyers. En mai, il a déclaré lors d’une réunion de l’académie chinoise des sciences que la technologie était la clé pour atteindre « l’objectif ultime d’édification d’une nation socialiste et modernisée ».

En janvier, lorsqu’il s’est adressé à la nation via la télévision, on pouvait voir dans les étagères de sa bibliothèque des classiques comme ceux de Das Kapital et de nouveaux ajouts, notamment deux ouvrages sur l’intelligence artificielle : The Master Algorithm de Pedro Domingos et Augmented: Life in the Smart Lane de Brett King.

 

« Aucun gouvernement n’a un plan plus ambitieux et de plus grande envergure que le gouvernement chinois pour exploiter le pouvoir des données afin de changer la façon dont il gouverne », affirme Martin Chorzempa de la Peterson Institute for International Economics de Washington, DC. Même certains observateurs étrangers, observant de loin, pourraient bien se demander si une telle gouvernance axée sur les données n’offre pas une solution viable au modèle électoral, qui semble de plus en plus dysfonctionnel. Mais se fier indûment à la sagesse de la technologie et des données comporte des risques.

Des données plutôt qu’un dialogue

Les leaders chinois ont depuis longtemps voulu exploiter l’opinion publique sans ouvrir la porte des débats houleux et à des critiques à l’égard des autorités. Pendant la plus grande partie de l’histoire de la Chine impériale et moderne, des citoyens mécontents provenant du milieu rural ont fait le voyage jusqu’à Pékin et ont organisé des manifestations en tant que « requérants » publics. Ils croyaient que si les autorités locales ne comprenaient pas ou ignoraient leurs griefs, l’empereur pourrait faire preuve d’un meilleur jugement.

Sous l’autorité de Hu Jintao, certains membres du Parti communiste ont vu cette ouverture limitée comme une façon d’exposer et de résoudre certains types de problèmes. Blogueurs, journalistes anti-corruption, avocats des droits de la personne et critiques en ligne mettant en lumière la corruption locale ont suscité un débat public vers la fin du règne de Hu. Selon un ancien officier américain au courant de l’affaire, Xi a, au début de son mandat, été informé quotidiennement des préoccupations du public et des perturbations des médias sociaux. Au cours des dernières années, des requérants se sont amenés dans la capitale pour attirer l’attention sur des scandales comme la saisie illégale de propriétés par les autorités locales et le lait en poudre contaminé.

Mais la police empêche de plus en plus les requérants d’atteindre Pékin. « Il faut maintenant présenter des pièces d’identité nationale pour acheter des billets de trains, ce qui permet aux autorités d’identifier plus facilement les « trouble-fêtes » potentiels comme ceux qui ont protesté contre le gouvernement dans le passé », explique Maya Wang, chercheuse principale de la Chine chez Human Rights Watch.

« Plusieurs requérants nous ont affirmé avoir été arrêtés dans des gares. » Des blogueurs, activistes et avocats sont aussi systématiquement réduits au silence ou emprisonnés, comme si les données pouvaient donner au gouvernement les mêmes renseignements sans les problèmes épineux de la liberté.

L’idée d’utiliser la technologie en réseau en tant qu’outil de gouvernance en Chine remonte au moins au milieu des années 80. Comme l’explique l’historien Julian Gewirtz de la Harvard University, « Quand le gouvernement chinois a vu que les technologies de l’information devenaient partie prenante du quotidien, il a compris qu’il aurait un nouvel outil puissant pour à la fois recueillir de l’information et contrôler la culture et pour rendre le peuple chinois plus « moderne » et plus « gouvernable » — éternelle obsession du leadership. » Par la suite, les avancées technologiques dans le domaine de l’intelligence artificielle et l’amélioration des processeurs ont rapproché cette vision de la réalité.

Pour autant que nous le sachions, il n’existe pas de schéma directeur unique liant technologie et gouvernance en Chine. Mais il existe plusieurs initiatives qui partagent une stratégie commune de collecte de données sur les personnes et les entreprises pour éclairer la prise de décision et créer des systèmes d’incitations et de sanctions pour influencer les comportements.

Ces initiatives comprennent le « système de crédit social » de 2014 du Conseil d’État, la loi de 2016 sur la cybersécurité, diverses expériences sur le plan local et corporatif en matière de « crédit social », des plans de « villes intelligentes » et des politiques axées sur la technologie dans la région occidentale du Xinjiang. Il s’agit généralement de partenariats entre le gouvernement et les sociétés technologiques de Chine.

L’initiative la plus ambitieuse est le système de crédit social, bien qu’une meilleure traduction en français soit un système de « confiance » ou de « réputation ». Le plan du gouvernement, qui couvre population et entreprises, énumère parmi ses objectifs la « construction d’une transparence dans les affaires gouvernementales, une sincérité commerciale et une crédibilité judiciaire. » (Tout le monde en Chine a une tante qui s’est fait escroquer. Il existe un réel besoin de s’attaquer à l’effondrement de la confiance du public », affirme Paul Triolo, responsable de la géotechnologie chez Eurasia Group.) À ce jour, il s’agit d’un travail en cours, bien que plusieurs projets-pilotes donnent un aperçu de son fonctionnement en 2020, date où l’initiative devrait être entièrement implantée.

Les listes noires représentent le premier outil du système. Au cours des cinq dernières années, le système judiciaire chinois a publié le nom des personnes qui n’avaient pas payé leurs amendes ou ne s’étaient pas conformées à un jugement. Aux termes de nouveaux règlements sur le crédit social, cette liste a été communiquée à diverses entreprises et agences gouvernementales. Les personnes figurant sur la liste se sont vues refuser des emprunts, la réservation de vols aériens et de séjours dans des hôtels luxueux.

Les sociétés de transport national de la Chine ont créé d’autres listes noires pour punir certains usagers qui, entre autres, bloquent des portes ou se bagarrent durant un trajet. Les contrevenants ne peuvent plus acheter de billets pendant une période de six à douze mois. Plus tôt cette année, Pékin a lancé une série de listes noires pour empêcher les entreprises « malhonnêtes » de se voir attribuer de futurs contrats du gouvernement ou des concessions de terres.

Quelques gouvernements locaux ont testé le « pointage » du crédit social, bien qu’il ne soit pas certain que ce système fera partie du plan national. La ville de Rongcheng, dans le nord du pays, par exemple, attribue un pointage à chacun de ses 740 000 habitants, selon Foreign Policy. Tout le monde commence avec 1 000 points. Si vous faites un don à un organisme de charité ou vous recevez un prix du gouvernement, vous gagnez des points, si vous enfreignez le code de la route, par exemple en conduisant en état d’ébriété ou en accélérant à un passage piétonnier, vous perdez des points.

Les citoyens avec un bon pointage peuvent obtenir des rabais sur des fournitures de chauffage ou obtenir de meilleures modalités hypothécaires. Ceux ayant un mauvais pointage peuvent perdre leur accès à des prêts bancaires ou à une promotion s’ils ont un emploi auprès du gouvernement. La mairie met des affiches de modèles à suivre, qui ont fait preuve de « vertu » et gagné le plus de points.

« L’idée du crédit social est de surveiller et de gérer le comportement des gens et des institutions », explique Samantha Hoffman de la Mercator Institute for China Studies à Berlin. « Dès qu’une violation est inscrite dans une partie du système, elle peut déclencher une réaction dans d’autres parties du système. Il s’agit d’un concept conçu pour favoriser le développement économique et la gestion sociale, c’est fondamentalement politique. »

Certains systèmes similaires à l’avant-projet de la Chine existent déjà aux États-Unis : une mauvaise cote de crédit peut vous empêcher d’obtenir une hypothèque et une condamnation pour délit grave suspend ou annule votre droit de vote. « Mais ces systèmes ne sont pas tous reliés de la même façon. Il n’y a pas de plan global », souligne Hoffman.

 

L’une des plus grandes inquiétudes entoure le fait que la Chine n’a pas de système judiciaire indépendant, les citoyens n’ont aucun recours pour contester des allégations fausses ou inexactes. Certaines personnes ont vu leur nom ajouté à la liste noire des transports sans préavis après la décision d’un tribunal. Des requérants et des journalistes d’investigation sont surveillés en fonction d’un autre système, et les personnes qui participent à des programmes de désintoxication sont surveillées par un autre système de surveillance.

« En théorie, les bases de données sur les toxicomanes sont censées effacer le nom de ces personnes après cinq ou sept ans, pour la plupart des cas, ce n’est pas fait », affirme Wang de Human Rights Watch. « C’est extrêmement difficile de faire retirer votre nom de ces listes. »

D’occasionnels éclats de rage en ligne traduisent le ressentiment du public. La nouvelle qu’un étudiant s’était vu refuser son admission par un collège parce que le nom de son père figurait sur une liste noire de crédit a récemment enflammé le Net. La décision du collège n’a pas été officiellement sanctionnée ni ordonnée par le gouvernement. Plutôt, dans leur effort pour appuyer ces nouvelles politiques, les administrateurs de l’école les ont simplement interprétés de la façon qu’ils estimaient logique.

L’opacité du système rend difficile l’évaluation de l’efficacité des tests comme ceux de Rongcheng. Depuis 2012, le parti a écrasé presque toutes les voix critiques, et les risques de contester le système, même de façon relativement modeste, se sont accrus. Les informations disponibles sont profondément erronées; la falsification systématique de toutes les données, de la croissance du PIB à l’utilisation de l’hydroélectricité, est omniprésente dans les statistiques du gouvernement chinois. Borge Bakken, chercheur à la Australian National University, estime que les chiffres officiels de la criminalité, que le gouvernement a clairement intérêt à minimiser, peuvent ne représenter que 2,5 % de tous les comportements criminels.

En théorie, la gouvernance axée sur les données pourrait aider à résoudre ces problèmes – en contournant les distorsions pour permettre au gouvernement central de recueillir directement les renseignements. C’est l’idée derrière, par exemple, l’introduction des dispositifs de surveillance de la qualité de l’air qui envoient des données aux autorités centrales plutôt que de se fier aux fonctionnaires locaux qui pourraient être de mèche avec les industries polluantes. Mais plusieurs aspects d’une bonne gouvernance sont trop complexes pour permettre ce genre de suivi direct et se fient plutôt aux données saisies par ces mêmes fonctionnaires locaux.

Cependant, le gouvernement chinois publie rarement les données sur le rendement que des étrangers pourraient utiliser pour évaluer ces systèmes. Prenons par exemple les caméras qui sont utilisées pour identifier et humilier des piétons dans certaines villes en projetant l’image de leur visage sur des panneaux d’affichage public, de même que pour suivre les habitudes de prière des musulmans en Chine occidentale. Leur précision soulève des questions : plus particulièrement, comment un logiciel de reconnaissance faciale programmé à reconnaître des visages chinois Han peut-il reconnaître avec justesse le visage d’une personne d’une minorité ethnique de l’Eurasie ?

En outre, même si les données collectées sont exactes, comment le gouvernement utilisera-t-il cette information pour orienter ou empêcher un certain comportement futur ? Les algorithmes de la police qui prédisent qui deviendra possiblement un criminel ne sont pas soumis à l’examen du public, pas plus que les statistiques qui démontreraient si un certain type de crime ou le terrorisme est en hausse ou en baisse. (Par exemple, dans la région occidentale du Xinjiang, les renseignements disponibles démontrent que le nombre de personnes placées en garde à vue par la police a considérablement augmenté, soit de 731 % entre 2016 et 2017.)

 

so18-china-4


In the city of Xiangyang, cameras linked to face-recognition technology project photos of jaywalkers, with names and ID numbers, on a billboard.
Credit: TechnologyReview

« Ce n’est pas la technologie qui a créé les politiques, mais elle accroît grandement la quantité de données que le gouvernement chinois peut recueillir sur ses citoyens », déclare Richard McGregor, agrégé supérieur à Lowy Institute et auteur de l’ouvrage The Party: The Secret World of China’s Communist Rulers. « L’Internet en Chine agit comme une agence de renseignement numérique privée en temps réel. »

Politiques algorithmiques

Dans un article paru dans le Washington Post plus tôt cette année, Xiao Qiang, professeur de communications à la University of California, à Berkeley, a qualifié la gouvernance améliorée par les données de la Chine d’« État totalitaire numérique ». Les aspects dystopiques sont plus évidents dans l’ouest de la Chine.

Xinjiang (le « nouveau territoire ») est le foyer traditionnel d’une minorité musulmane connue sous le nom d’Ouïgours. Comme de nombreux migrants chinois Han s’y sont installés, certains disent « colonisés », les possibilités de travail et les occasions religieuses offertes à la population locale ouïghoure ont diminué, ce qui a entraîné une recrudescence de la violence dans laquelle Han et les Ouïghours ont été pris pour cible, y compris l’émeute de 2009 dans la capitale de Urumqi, où 200 personnes ont trouvé la mort.

La réaction du gouvernement à l’intensification des tensions n’a pas été de tenir des forums de discussion pour solliciter l’avis du public ou des conseils stratégiques, l’État choisit plutôt d’avoir recours à la collecte de données et les algorithmes pour déterminer qui est «susceptible» de commettre dans le futur des actes de violence ou de défiance.

Le gouvernement du Xinjiang a fait appel à une société privée pour concevoir des algorithmes prédictifs qui évaluent divers réseaux de données. Il n’existe aucun registre public ni aucune imputabilité à l’égard de la façon dont ces calculs sont déterminés ou pondérés. « Les personnes dont la vie est régie par ce système ne savent généralement pas quelles en sont les règles », affirme Rian Thum, anthropologue à la Loyola University qui étudie le Xinjiang et qui a vu les avis d’appel d’offres du gouvernement qui ont été émis dans le cadre de la conception du système.

 

Dans la ville de Kashgar, à l’ouest du pays, bon nombre de maisons et de boutiques sises sur les rues principales sont désormais murées et les parcs publics sont vides. Lors de ma visite en 2013, il était évident que Kashgar était déjà une ville marquée par la ségrégation — les populations han et ouïgoure vivaient et travaillaient chacun dans des quartiers distincts de la ville.

Mais le soir, c’était aussi un endroit vivant et parfois bruyant, où l’appel à la prière se mêlait à la musique des bars locaux et aux conversations des vieillards assis dans des chaises en plastique sur les terrasses. Aujourd’hui, la ville est étrangement silencieuse; la vie de quartier n’existe quasiment plus. Emily Feng, journaliste pour le Financial Times, a visité Kashgar en juin et a affiché des photos sur Twitter de ces rues nouvellement fantômes.

La raison est que, selon certaines estimations, plus d’un adulte ouïghour et kazakh sur dix dans le Xinjiang a été envoyé dans des « camps de rééducation » aux anneaux barbelés – et ceux qui restent en liberté ont peur.

Dans les deux dernières années, des milliers de points de contrôle ont été mis en place où les passants doivent présenter leur visage et leur carte d’identité nationale pour emprunter l’autoroute, entrer dans une mosquée ou encore visiter un centre commercial. Les Ouïghours sont tenus d’installer des applications de surveillance conçues par le gouvernement sur leur téléphone intelligent, lesquelles surveillent leurs contacts en ligne et les pages Web qu’ils visitent.

Les policiers se rendent régulièrement dans les maisons pour collecter d’autres données notamment sur le nombre de personnes qui vivent dans le ménage, leurs relations avec leurs voisins, le nombre de fois où les gens prient quotidiennement, s’ils ont voyagé à l’étranger et quels livres ils possèdent.

Tous ces flux de données alimentent le système de sécurité publique du Xinjiang, de même que d’autres registres comprenant des renseignements sur tout, de l’historique bancaire à la planification familiale. « Le programme informatique regroupe toutes les données provenant de ces différentes sources et signale celles qui pourraient devenir une « menace » pour les autorités », explique Wang.

Bien que l’algorithme précis soit inconnu, on pense qu’il peut signaler des comportements tels que visiter une mosquée particulière, posséder beaucoup de livres, acheter une grande quantité d’essence ou recevoir des appels ou courriels provenant de l’étranger. Les personnes qui sont signalées reçoivent la visite de la police, qui peut les placer en garde à vue et les mettre en prison ou encore dans des camps de rééducation sans aucune accusation formelle.

Adrian Zenz, politologue à la European School of Culture and Theology à Korntal, en Allemagne, estime que le taux d’internement des minorités dans le Xinjiang pourrait atteindre 11,5 % de la population adulte. Ces camps sont conçus pour instiller le patriotisme et faire renier les croyances religieuses des internés. (De nouveaux avis d’appel d’offres pour des gardiens de sécurité dans les crématoires semblent indiquer que le gouvernement essaye d’éradiquer les pratiques d’inhumation musulmanes traditionnelles dans la région.)

Alors que le Xinjiang représente un extrême draconien, ailleurs en Chine, les citoyens commencent à repousser certains types de surveillance. Une société Internet qui diffusait en continu des images de télévision en circuit fermé en ligne a mis fin à ces émissions à la suite d’un tollé général. La ville de Shanghai a récemment publié des règlements pour permettre aux gens de contester les renseignements inexacts utilisés pour compiler les dossiers de crédit social.

« Les demandes de protection de la vie privée de la part des internautes chinois sont de plus en plus nombreuses », affirme Samm Sacks, chercheur principal au Programme de la politique technologique du SCRS à New York. « Ce n’est pas tout à fait la liberté d’expression qu’elle est censée être. »

lunette-de-reconnaissance-faciale

Des policiers à Zhengzhou, en Chine, ont été aperçus portant des lunettes équipées d’un logiciel de reconnaissance faciale permettant d’identifier les individus dans une foule. 

MIT Technology Review

Une voiture intelligente lit les signaux cérébraux

epflvoiturecerveau3

Des chercheurs de l’EPFL et de Nissan parviennent à lire les signaux cérébraux des conducteurs avant leurs futures actions, pour les transmettre aux véhicules. Ces derniers peuvent ainsi anticiper et faciliter la conduite. Cette technologie cerveau-véhicule a été présenté par Nissan.

Les véhicules de demain pourraient être à la fois autonomes et manuels. «Nous voulions laisser le plaisir de la conduite au chauffeur, tout en augmentant ses compétences grâce à la technologie», explique José del R. Millán, titulaire de la Chaire Fondation Defitech en interface de cerveau-machine CNBI. Dans le cadre d’un projet mené avec Nissan, son équipe est parvenue à lire les signaux cérébraux indiquant une action à venir – freinage, accélération, changement de file – afin de les transmettre au véhicule. Grâce à ces quelques centaines de millisecondes d’avance, la voiture intelligente peut ainsi faciliter la conduite en anticipant un freinage ou un tournant. Dotée de capteurs et détectant son environnement, celle-ci va également aider le conducteur en cas de conditions de trafic difficiles.

Une conduite plus facile et plus personnalisée

Les signaux, produits dans le cortex moteur et frontal du cerveau, sont détectés grâce à un casque EEG (électroencéphalographie) doté de capteurs. Ils sont ensuite transmis et interprétés par le véhicule intelligent, qui va agir en conséquence, tout en tenant compte des informations détectées par ses capteurs. «Si vous arrivez à un feu rouge et que vous vous apprêtez à freiner, le véhicule va simplement profiter des 200-500 millisecondes d’avance pour commencer le freinage et vous faciliter la conduite. Par contre, si vous arrivez à un feu rouge et qu’aucune intention de ralentissement n’a été détectée dans votre cerveau, le véhicule va vous avertir que le feu est rouge, afin d’être sûr que vous l’avez vu», souligne José del R. Millán.

 

Comme chacun d’entre nous génère différents modèles de signaux cérébraux, le véhicule va apprendre de son conducteur et personnalisera ainsi son logiciel. Il garde en mémoire nos trajets et habitudes, mais aussi notre façon de conduire, pour s’adapter et anticiper en fonction de chaque conducteur et ceci en continu. Ainsi, l’interface cerveau-machine (brain-machine interface) ne facilitera pas seulement la conduite, mais la personnalisera puisque la voiture intelligente sera toujours en accord avec le conducteur. En fait, même les paramètres de la voiture pourront s’adapter à ses préférences de façon transparente. Par exemple, l’interface pourrait déterminer un certain désaccord du conducteur avec le style de conduite ce qui permettrait à la voiture de passer du mode «sportive» à un mode plutôt «confort et relax».

 

Lorsque la plupart des gens pensent à la conduite autonome, ils ont une vision très impersonnelle de l’avenir, où les humains abandonnent le contrôle aux machines. Pourtant, la technologie B2V fait le contraire, en utilisant les signaux de leur propre cerveau pour rendre la conduite encore plus excitante et agréable » – Daniele Schillaci, Executive Vice President de Nissan.

Transfert de technologie

Au terme de quatre années de recherche, en 2014 les scientifiques du CNBI ont transféré le système d’interface cerveau-machine à leur partenaire industriel, Nissan. Le constructeur automobile a ensuite poursuivi les recherches dans un programme accéléré (Senior Innovation Research Program) avec le soutien du CNBI. La technologie ainsi développée a été intégrée dans un prototype, créant l’interface qui permet au véhicule intelligent de communiquer avec le conducteur. Ce prototype a été présenté lors du Consumer Electronics Show à Las Vegas en janvier dernier.

Depuis 2015, le constructeur automobile et les chercheurs du CNBI poursuivent le développement de cette interaction homme – voiture, notamment avec une fonction de suivi du regard (eye tracker). «Nos yeux sont constamment en mouvement pour observer ce qui se passe autour de nous, souligne le chercheur. Mais tout ce que nous observons n’est pas forcément pertinent ou important. Nous cherchons donc à détecter les signaux cérébraux qui indiquent que tel objet ou telle situation a retenu notre attention, et qu’ils doivent être pris en compte par le véhicule».

L’équipe de José del R. Millán développe depuis plusieurs années les connaissances scientifiques dans la détection et l’utilisation des signaux cérébraux pour contrôler des objets ou notre environnement. Ils collaborent avec Nissan depuis 2011 en matière de technologie d’aide à la conduite. Parallèlement, ils appliquent leurs compétences dans d’autres domaines tels que l’assistance aux personnes handicapées moteur.

 

https://iatranshumanisme.com/2018/03/26/la-voiture-intelligente-qui-lit-les-signaux-cerebraux/

Cadillac développe une voiture qui peut rouler 100 ans sans carburant

voiture-100-ans-cadillac-1-810x384

le constructeur américain Cadillac met au point un prototype de voiture futuriste capable de rouler plus de 100 ans sans carburant. Derrière ce concept en collaboration avec Laser Power Systems, se cache en réalité un moteur au thorium, qui ne fonctionne donc pas au carburant, et dont la consommation est extrêmement faible. Encore plus économe que la voiture électrique même, cette automobile fonctionne donc au thorium, un minéral noir qui est l’un des plus denses au monde.

Cette source d’énergie pourrait donc fortement se démocratiser dans les prochains concepts automobiles, tellement elle est économe et disponible en quantité. Seulement 8 grammes sont nécessaires pour faire rouler le modèle Cadillac pendant un siècle ! Une idée novatrice qui ouvre une voie vers de nouvelles sources d’énergie. À l’heure où le pétrole se raréfie de jour en jour, Cadillac a trouvé une nouvelle source de carburant qui pourrait offrir de belles performances à l’avenir. L'exploitation du thorium par des réacteurs nucléaires à sels fondus paraît néanmoins aujourd'hui être la voie la plus prometteuse ; elle est à l'étude dans plusieurs pays comme la France, les États-Unis, la Chine13, l'Inde et le Japon.

À l'exception de la France, tous ces pays ont récemment décidé d'engager des efforts industriels significatifs dans cette direction. En France, des scénarios théoriques prometteurs ont été étudiés intensivement par le CNRS depuis le début des années 2000. En particulier, le Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble (LPSC) 14 a développé un concept de réacteur à sels fondus « non modéré », dit MSFR (pour Molten Salt Fast Reactor, un type de réacteur à neutrons rapides), qui paraît susceptible d'offrir des caractéristiques de fonctionnement très favorables remplissant tous les critères des réacteurs de quatrième génération (cf. Forum International Génération IV) :

utilisation optimale du thorium comme matériau fertile abondant, permettant de faire de la surgénération - compte tenu des réserves connues, les ressources énergétiques disponibles seraient au moins 500 fois supérieures à celles que peuvent procurer les réacteurs actuels de deuxième génération (PWR, filière canadienne CANDU à uranium naturel, RBMK russes, …).

Au rythme actuel de production d'énergie nucléaire, les réserves potentielles se chiffrent en dizaines de milliers d'années.

le cycle du combustible ne crée que peu de plutonium et d'actinides mineurs et génère par conséquent des déchets radioactifs beaucoup plus faciles à gérer ; certains groupes de promotion de la technologie15 qualifient même cette voie « d'énergie nucléaire verte », dans la mesure où elle pourrait contribuer significativement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre sans présenter les inconvénients des réacteurs nucléaires actuels.

une grande sûreté intrinsèque de fonctionnement, du fait de coefficients de vide et de contre-réaction thermiques très négatifs empêchant la réaction de s'emballer d'elle-même, et ce malgré l'absence de modérateur ;

le circuit primaire du réacteur à sels fondus opère à la pression atmosphérique ambiante et ne met en œuvre que des substances chimiquement stables ; le risque de contamination radioactive ou d'incendie en cas de fuite est donc très faible ;

l'utilisation de combustibles nucléaires liquides permet d'envisager un traitement chimique in situ des matières fissiles ; on éviterait ainsi d'avoir à décharger le cœur et à effectuer un retraitement externe, avec comme corollaire la nécessité du transport des matières radioactives ;

 

Posté par rusty james à 04:45 - - Permalien [#]
Tags : , ,

Danger et verités sur l'ouverture des chakras

24f6141c0f0c5faa9eb01609fe8a932a

voila ce qui arrive a ceux qui joue avec les chakras sans  se purifier  avant par de vraies pratiques religieuse saines et véridique ,temoignage d'une femme "Je suis une personne ayant touchée à l'ésotérisme, je faisait la méditation, et ouvrais mes chakras,soudain je me suis mise à trembler,'possession" j'ai sentis un truc qui entrais en moi, et je suis tombée malade j'ai fait une bouffée délirante aiguë.J'ai eu des hallucinations,je voyais des gens avec des yeux rouges, un ange avec un épée, puis je me suis vue en enfer, que je me faisait violée par un incube.Quand j'ai vu c'est hallucinations, j'ai tout arrêter les pratiques ésotérismes.Et j'ai pardonnée aux seigneur, je parler à Jésus.Soudain, quelque jours après ça j'avais envie d'aller à l'église.Mais les hallucinations n'était pas encore finie, je suis donc partis à l'église au moment de l'eucharistie, je me suis retournée et la porte de l'église c'est ouvert j'ai l’impression que il y' avait que moi qui pouvait voir cela, et un homme entrait dans l'église, il s'approchait de moi, il était habillée de blanc,'le diable apparaît souvent en costume blanc ' exactement comme dans la scène de constantine 

Quand les chakras sont ouverts, il y a un grand risque d'infestation d'esprits impurs. D'où le danger de les ouvrir ou de les faire ouvrir.

Ils s'ouvrent quand on pratique le yoga, le reiki, la méditation transcendantale et les esprits mauvais s'en donnent à coeur joie....

CONSTANTINE (2005) | Lucifer

constantine salvation

sur son vêtement c'était marquée en lettre dorée "Je suis la lumière la vérité et la vie"je ne sais toujours pas si c'est une hallucination ou que je l'ai bien vu le christ.J'ai encore des doutes la dessus..Maintenant je suis sous traitements, mais après cela je me suis repentis j'allais à la messe tout les dimanches,mais depuis un mois je ne vais plus, je me suis remise à touchée à l'ésotérisme surtout à intéressée tout ce qui est ange gardien, mais je voulais des signes de la part d'eux, mais je me suis dit que c'est un piège que Satan peut nous trompée à travers les signes.Du coup je viens d'arrêter tout ça depuis que j'ai fait un rêve, avant cela j'ai demandais aux seigneur, de me montrer le bon chemin, j'ai fait un rêve, j'ai rêvée d'une église tout blanche, j'ai pus remarquée que il y' avait des tableaux de chemin de croix, et une dame achetait une médaille et un collier en forme de cœur.Et j'ai plus aucun doute, sur ma voie que je dois prendre maintenant...hélas tant que cette personne est possédée ses rêves seront faussés il faut qu'elle se soigne avant en refermant les brèches et en faisant tourner ses chakras dans le sens originale car ils tournent de façon inversés après ce type de méditation ésotérique là est le danger .

 

 

Notre corps physique est une réalité simple que nos sens rationnels perçoivent immédiatement. Derrière cette réalité (la physique nous l’apprend de plus en plus), une autre réalité plus subtile, moins palpable directement, exerce son action sur le corps physique. Tout comme notre mental fonctionne consciemment et inconsciemment, notre corps réagit de manière physique et énergétique. Cette énergie (le Prana ou Reiki) s’inscrit en nous selon des lois millénaires que la tradition tantrique de l’Inde a exploré, codifiées dans le sens d’une approche holistique de l’être humain.

 

Pour vivre pleinement son potentiel et ses capacités extrasensorielles, l’ensemble de notre énergie doit circuler sous forme d’une fontaine en empruntant des canaux (les Nadis) centralisés dans des roues énergétiques : les Chakras. Il n’y a ici aucun occultisme, il n’est nul besoin d’être adepte du bouddhisme tantrique pour éveiller et ouvrir ses Chakras.

les chakras sont deja reglé des votre conception il ne faut aucunement les toucher et les deregler ,c'est le piege que de le faire vous vous livrerez a lennemi qui exploitera votre soif de sensationnel et vous finirez possedez et controlé demandez autour de vous combien de personne ayant jouer avec ses chakras discuttez avec elles vous comprendrez que leur vie a changé elle est devenu un cauchemar souvent frappés par des maladies le mal a dit evidemment en touchant a vos chakras vous risquez de les arreter la commencera un pepin de sante ce sera la preuve d'une intrusiion et d'un control potentiel d'un de vos centre energetique , j le dis et repete ne jouez pas avec vos chakras pour les purifier il suffit de vous lavez les 7 centres energetiques

chez les juifs  on prend le récipient rempli d’eau de la main droite et on le transmet à la main gauche, qui verse de l’eau sur la main droite une première fois. Puis, c’est au tour de la main droite de verser sur la main gauche. On répétera cette opération une seconde puis une troisième fois. C’est uniquement de cette manière que disparaît définitivement l’impureté de la nuit présente sur les mains.les mains sont connectés aux 7 centres energetiques Après s’être lavé les mains, c’est une mitsva de se laver également le visage et de se rincer la bouche, afin d’être propre en l’honneur du Créateur. De plus, cela contribue à se maintenir en bonne santé.Exode 40:30
Il plaça la cuve entre la tente d'assignation et l'autel, et il y mit de l'eau pour les ablutions;

Exode 40:32
lorsqu'ils entrèrent dans la tente d'assignation et qu'ils s'approchèrent de l'autel, ils se lavèrent, comme l'Eternel l'avait ordonné à Moïse.

ô les croyants ! Lorsque vous vous levez pour la prière, lavez vos visages

SEPT PARTIES ESSENTIELLES DU CORPS OU LES SORCIERS ET LES DJINNS ATTAQUENT L’HOMME A TRAVERS LES MAUVAISES ENERGIES DES SIHRS. COMMENT SE FAIRE LA ROQYA EN 15MN PAR LA FATIHA ET L’ENERGIE

 

SEPT PARTIES ESSENTIELLES DU CORPS OU LES SORCIERS ET LES DJINNS ATTAQUENT L’HOMME A TRAVERS LES MAUVAISES ENERGIES DES SIHRS. COMMENT SE FAIRE LA ROQYA EN 15MN PAR LA FATIHA ET L’ENERGIE

 et vos mains

SEPT PARTIES ESSENTIELLES DU CORPS OU LES SORCIERS ET LES DJINNS ATTAQUENT L’HOMME A TRAVERS LES MAUVAISES ENERGIES DES SIHRS. COMMENT SE FAIRE LA ROQYA EN 15MN PAR LA FATIHA ET L’ENERGIESEPT PARTIES ESSENTIELLES DU CORPS OU LES SORCIERS ET LES DJINNS ATTAQUENT L’HOMME A TRAVERS LES MAUVAISES ENERGIES DES SIHRS. COMMENT SE FAIRE LA ROQYA EN 15MN PAR LA FATIHA ET L’ENERGIE

jusqu'aux coudes

SEPT PARTIES ESSENTIELLES DU CORPS OU LES SORCIERS ET LES DJINNS ATTAQUENT L’HOMME A TRAVERS LES MAUVAISES ENERGIES DES SIHRS. COMMENT SE FAIRE LA ROQYA EN 15MN PAR LA FATIHA ET L’ENERGIE 

  passez les mains mouillées sur vos têtes

p3LLcU_UAKXMaot5awen1Tbw9pE@314x202SEPT PARTIES ESSENTIELLES DU CORPS OU LES SORCIERS ET LES DJINNS ATTAQUENT L’HOMME A TRAVERS LES MAUVAISES ENERGIES DES SIHRS. COMMENT SE FAIRE LA ROQYA EN 15MN PAR LA FATIHA ET L’ENERGIE

et lavez-vous les pieds jusqu'aux chevilleswSjXbZJfUvukoHvxy4aRBHrc5QE@389x259

gn5MKHwuut0JvDwA5SLI6k16M5U@245x139

r5vV8UkD1pVvEBqrmzy3CHhT4F8@355x251SEPT PARTIES ESSENTIELLES DU CORPS OU LES SORCIERS ET LES DJINNS ATTAQUENT L’HOMME A TRAVERS LES MAUVAISES ENERGIES DES SIHRS. COMMENT SE FAIRE LA ROQYA EN 15MN PAR LA FATIHA ET L’ENERGIE Si nous prenons par exemple la main, les cinq doigts sont tous reliés par des veines ou par des nerfs, que pénètrent à l’intérieur les veines de l’esprit. Ces veines organiques et énergétiques sont tous reliées au centre énergétique du plexus solaire avant de se relier aux six autres centres ou glandes endocrines. Toute énergie vitale se concentre au niveau du plexus solaire avant d'être réorientée vers tous les autres centres. On peut remarquer la capacité de guérir plusieurs maladies à travers le massage des mains et des orteils ''LA REFLEXOLOGIE''

  Le poignet par exemple est relié au centre énergétique du coccyx, le poue ce relié au centre énergétique du pubis, l’index relié normalement au centre énergétique du plexus solaire, le majeur relié au centre énergétique de la gorge, l’annulaire relié au centre énergétique du cœur (entre les deux seins), l’auriculaire relié au centre énergétique du front et la paume reliée au centre énergétique de la fontanelle.

 

comme le faisait jesus ou moise en prononçant le nom de dieu sur chaque partie et c'est pas plus compliquez ,et ensuite en vous agenouillant et en priant Elohim Alaha El ou Elah ET ALLAH EN  prononçant bismilah a chaque fois avec lintention de vous purifier chaque pensée qui dure plus de 7 seconde devient energie pour l'accomplissement de l'intention ....l'énergie traversera tous vos chakras et vous serez purifiez ,vos chakras tournent de droite a gauche et ce qui fait que vous etes en bonne santée ,des que un de vos chakras est impure alors il sommence a mal fonctionné alors le mal peut lui dicter ce qu'il veut comme la mal a dit .....,si vous voyez un ange sachez que c'est une ruse du demon car les anges n'obeissent qu'a DIeu, j'entend de nombreuse personne me dire je vois la vierge je vois des anges je les prient et ils viennent , évidemment lorsque vous priez un ange ou une sainte vous faites le pire des péchés l'association ce péché autorise alors tout demon a vous attaquer car votre protection divine n'est plus valable a cause de ce que vos mains ont acquises .......

pour en finir avec les croyants qui s'obstinent dans leur association Dieu a dit aux messagers je suis l'Alpha et l'omega le commencement et la fin comment pourrait t il avoir un fils il ne saura plus unique mais aurait un héritier qui lui succéderait cela fausserait l'unicité de Dieu tout comme la trinité inventé par constantin au concile de nicée pour faire plaisir aux païens;  de plus pourquoi les satanistes portent tous des croix ,je vais vous le dire parce que on ne fait pas de culte a une arme du crime ,si un parent mourrait par un couteau on ne porterait pas un couteau autour du cou ou un marteau ce serait rendre hommage au meurtrier et non a la victime bref vous avez votre libre arbitre ,faites en ce que bon vous semble .

*Le Seigneur  nous demande pas d'ouvrir nos Chakras mais le Seigneur nous demande d'ouvrir notre cœur  .Lorsque votre énergie est pure et puissante, vous générez d'une très forte lumière qui vous ramène au-dessus du diable, des djinns et des anges Le diable se met en colère dès qu'il vous voit rayonner car il se prétend meilleur que l'homme parce qu'il a été créé du feu (Coran 7/12; Coran 38/76). Il recherche à travers ses alliés d'entre les djinns et les hommes, de vous éteindre à travers l'énergie négative alimentaire et environnementale afin de vous avoir sous son autorité; et le pire qu'il prépare dans l'eschatologie pour ce monde, est qu'il a placé son trône à l’opposé de la Kaaba entre le triangle des Bermudes, en influençant négativement la radiation énergétique de la Kaaba Ils ont aussi la capacité d’affaiblir leur taux vibratoire, de bloquer les centres pour qu’ils ne puissent plus fournir de l’énergie qui alimente les glandes endocrines, de créer des brèches pour provoquer la fuite de l’énergie qui provoque plus tard l’anémie, de  changer leur sens de rotation, car les centres sont en rotation perpétuellement positive, même vitesse et même sens que tourne la terre et notre GALAXIE tout est soumis dans l'univers sauf l'homme qui se rebel et se gonfle d'orgueil jusqu'à renier sa propre creation .

Energie humaine et couche d'ozone

 

Pour nettoyer votre aura prenez du sel de guerande remplissez un bol  et mettez le pendant 4 jours sous votre lit et le jeter sans le toucher avec les mains dans la cuvette des wc renouveller l'operation une deuxieme fois ensuite une fois tous les 6 mois .

quand a ceux qui ont joué avec leur chakras pour les refermer il faut ecouter cette sourate si on lecoutant vous avez des genes ou symptomes cela implique que un de vos chakras est ouvert et squatté ,ce qui aura comme consequence énervement rêves agités baisse d'appétit ecoutez une fois par jours peandant 7 jours  fermera et nettoiera vos chakras .......vous sentirez les effets rapidement apaisement .

 - Versets Coran  protection tres puissante

Posté par rusty james à 04:33 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Le canular des dinosaures - la grande majorité n'ont jamais existé !

Le-canular-des-dinosaures-ils-nont-jamais-existe_1

C’est “Sir” Richard Owen, de la Royal Society et surintendant du département d’histoire naturelle du British Museum qui a défini en 1842 la classe des “dinosauria”. En d’autres mots, l’existence des dinosaures s’appuie au départ sur l’hypothèse théorique d’un directeur de musée nommé chevalier, “comme par hasard” au milieu du 19ème siècle, âge d’or de l’évolutionnisme, avant même qu’on ait découvert un seul fossile de dinosaure. Les organes de presse, tant maçonniques que grand public démarrèrent un battage publicitaire sur ces supposés animaux depuis longtemps disparus et, surprise, 12 ans plus tard en 1854, Ferdinand Vandiveer Hayden lors de son exploration de la vallée du Missouri, découvrit une “preuve” de la théorie d’Owen ! Quelques dents non identifiées qu’il envoya au paléontologue réputé Joseph Leidy, qui déclara plusieurs années plus tard qu’elles provenaient d’un ancien dinosaure éteint, le “trachodon” (ce qui veut dire, toute ironie à part, “dent grossière”).

Tout d’abord, pas besoin de préciser qu’il est impossible de reconstituer l’intégralité d’un animal hypothétique disparu en se basant sur quelques dents ! Mais il est encore plus douteux que d’innombrables formes intermédiaires anciennes reptile/oiseau et reptile/mammifère nécessaires à la théorie en plein essor de l’évolution, fassent d’abord l’objet d’une hypothèse et soient ensuite “découvertes” fort à propos par des équipes d’archéologues évolutionnistes cherchant à dessein de tels fossiles ! Et il est encore plus douteux que ces soi-disant fossiles aient pu exister pendant des millions d’années en restant inconnus des différentes civilisations de l’histoire de l’humanité et qu’ils n’aient jamais été découverts avant la renaissance maçonnique évolutionniste du milieu du 19ème siècle !
“Pourquoi les indiens n’en ont-ils jamais découvert pendant toutes les années où ils ont arpenté les continents d’Amérique ? Il n’y a aucune croyance associée aux dinosaures dans la religion ou la tradition des amérindiens. Pourquoi d’ailleurs n’y a-t-il eu aucune découverte antérieure au 19ème siècle dans une quelconque partie du monde ? Selon la World Book Encyclopedia, ‘Avant les années 1800, personne ne connaissait l’existence des dinosaures’. On a découvert de grands gisements de fossiles de dinosaures à la fin des années 1800 et au début des années 1900. . . Pourquoi l’homme a-t-il fait soudain toutes ces découvertes ?”
– David Wozney, “Dinosaures : Science ou Science Fiction”
Aucune tribu, culture ou pays du monde n’a découvert le moindre os de dinosaure avant le milieu des années 1800 et on en a trouvé ensuite tout autour du monde, en Amérique du nord, Amérique du sud, Europe, Asie, Afrique, Argentine, Mongolie, Tanzanie, et de nombreux autres endroits possédaient apparemment de grands gisements de fossiles de dinosaures jamais découverts auparavant. Tous ces endroits étaient habités et bien explorés depuis des milliers d’années avant cette date, pourquoi personne n’en a-t-il jamais trouvé avant ?
Selon le livre, “Projet Dinosaure“, le journaliste paléontologue Wayne Grady déclare que pendant la période qui a suivi, entre 1870 et 1880 environ, “se pratiquèrent en Amérique du nord certaines des combines les plus tordues de l’histoire de la science“.
Pendant ce qu’on a appelé “Le grand rush vers les dinosaures”, ou “La guerre des ossements”, une rivalité et une passion de toute une vie pour la “chasse au dinosaure” commença entre Edward Drinker Cope de l’Académie des Sciences Naturelles et Othniel Marsh du musée Peabody. Ils étaient amis au début mais ils devinrent ensuite des ennemis acharnés au cours d’une querelle légendaire où se mêlèrent trahison, calomnie, corruption, vol, espionnage et destruction d’ossements. On disait que Marsh avait découvert plus de 500 anciennes espèces différentes dont 80 dinosaures, alors que Cope n’en aurait découvert que 56. Sur les 136 espèces de dinosaures qu’auraient soi-disant découvert les deux hommes, pourtant seules 32 sont actuellement considérées comme valides ; le reste s’est révélé de totales falsifications et fabrications ! Aucun des deux n’a jamais déclaré non plus avoir trouvé de squelette complet, tout leur travail supposait donc des reconstitutions. En fait, à ce jour aucun squelette complet n’a été découvert et tous les dinosaures sont donc des reconstitutions.
“Il semble que les découvertes et les fouilles ne sont pas faites par des gens désintéressés, comme des agriculteurs, des éleveurs, des randonneurs, des promeneurs, des ouvriers maniant des pelleteuses pour creuser les fondations de bâtiment, qui creusent les tranchées d’oléoducs et travaillent dans l’exploitation minière mais plutôt par des gens personnellement très investis, comme les paléontologues, les scientifiques, les professeurs d’université et le personnel d’organisation de musée, qui faisaient délibérément une recherche d’ossements de dinosaures ou qui les avaient déjà étudiés. Les trouvailles sont souvent faites par ces gens au cours de voyages et d’expéditions spéciales de chasse à l’os de dinosaure dans des régions déjà habitées et explorées. Ce qui semble hautement invraisemblable. Plus crédible est le cas de la découverte des premiers rouleaux originaux de la Mer Morte en 1947, qui furent découverts sans le vouloir par un enfant et qui furent tous publiés en 1955. Dans certains cas de découverte d’ossements de dinosaures par une personne désintéressée, un ‘professionnel’ dans le domaine lui suggérait de regarder ou de creuser dans une zone particulière. Très intéressant aussi à noter, ce sont les zones spéciales réservées et désignées comme parc à dinosaure où les chasseurs de dinosaure amateurs doivent obtenir d’abord un permis de chasse au dinosaure”.
– ibid.
Quelle que soit la destination prise par ces archéologues et paléontologues financés par l’establishment, ils semblaient trouver des quantités incroyables de fossiles dans des zones minuscules. Dans l’un des plus grands site de fouilles de dinosaures, nommé Ruth Mason Quarry, plus de 2000 fossiles auraient été découverts. Des moulages et des squelettes originaux assemblés à partir de ces os sont actuellement exposés dans plus de 60 musées du monde. On doit à Florentino Ameghino, directeur de paléontologie au musée La Plata l’étonnante découverte de 6000 espèces fossiles pendant sa carrière en Argentine. Le chasseur de dinosaures Earl Douglass a envoyé 350 tonnes d’ossements de “dinosaures”, résultat de sa vie de fouilles, au musée Carnegie d’histoire naturelle, provenant tous du “Dinosaur National Monument” dans l’Utah. Durant une expédition en Patagonie, le Dr Luis Chiappe et le Dr Lowell Dingus auraient découverts des milliers d’œufs de dinosaures sur un site de seulement quelques hectares. De nombreux experts ont mentionné que la découverte d’une telle quantité de fossiles dans une seule zone, par seulement quelques individus fortement investis, s’oppose aux lois de la probabilité et rend crédibles de probGaucheables contrefaçons ou des efforts d’implantation localisés.
“Les os de dinosaures se vendent contre beaucoup d’argent dans les ventes aux enchères. C’est un marché juteux. On exhorte les spécialistes à publier des articles. Les musées font le commerce d’expositions populaires et attirantes. Les producteurs de films et les médias ont besoin de produire du matériel à vendre pour rester dans la course. Les médias grand public adorent faire une grande publicité autour de supposées découvertes de dinosaures. On gagne beaucoup à transformer la plate découverte d’un os d’origine moderne en une trouvaille impressionnante et à laisser faire l’imagination d’artistes pour les interpréter et les mettre en valeur. Il y a des gens avec une folle envie de prestige, de renommée et d’attention. Il y a l’effet de mode et le comportement de la foule. Et il y a ensuite des gens et des entités qui poursuivent des agendas politiques et religieux. Les bénéfices financiers et économiques hautement gratifiants qui reviennent aux organismes d’éducation et de recherche, aux départements universitaires de paléontologie, aux découvreurs et propriétaires d’os de dinosaures et aux industries du livre, de la télévision, du cinéma et des médias seront des motifs suffisants pour ridiculiser toute franche remise en question et supprimer toute investigation honnête”
– ibid.
Des os de “T-Rex” qui se sont vendus pour plus de 12 millions de dollars aux enchères montre combien lucratif peut être le domaine de la chasse au dinosaure et il se trouve que ce sont les officiels des musées qui semblent faire les découvertes fortuites les plus prolifiques ! Le premier dinosaure présenté en public a été le “Hadrosaurus foulkii”, à l’académie Edward Drinker Cope de sciences naturelles de Philadelphie. C’était une co-découverte de Joseph Leidy, l’estimé professeur de Cope et le responsable du “trachodon” dentosaurus. La reconstitution originale de l’hadrosaurus, qui est toujours exposé aujourd’hui, montre le moulage en plâtre d’un énorme reptile bipède debout se servant de sa queue comme troisième jambe. Ce que peu de gens savent, cependant, c’est qu’on n’a jamais découvert de crâne et qu’on n’a jamais présenté d’os originaux au public.
“Deux spécialistes en arts visuels et en sculpture furent promptement embauchés pour inventer un crâne et en partant des illustrations d’un autre artiste, qui avait représenté un iguanodon, les deux artistes dessinèrent la même tête pour le hadrosaurus foulkii. Les personnes impliquées pouvaient maintenant défendre techniquement l’existence de ce dinosaure si quelqu’un posait la question. La combine fonctionna si bien, et dupa si complètement le public, qu’ils purent changer par la suite la tête de la créature sans que personne ne le remarque. À ce jour, l’hadrosaurus foulkii est exposé à l’académie des sciences naturelles de Philadelphie. Il est dit que les ossements sont gardés derrière de lourdes portes closes, mais qu’une copie en plâtre est présentée à la place… Nous apprenons donc que le crâne d’un iguane a remplacé celui d’un dinosaure exposé. L’a-t-on dit au public à l’époque ? Que nous cache-t-on aujourd’hui ?”
– ibid.
Ce qu’on ne nous dit pas, c’est que c’est la règle et non l’exception. À ce jour, pas un seul squelette complet de dinosaure n’a été trouvé ! Tous les modèles exposés dans les musées, tous les dessins animés et tous les films de monstres préhistoriques que vous avez pu voir ne sont que des reconstitutions imaginaires basées sur des squelettes incomplets arrangés de façon à les rendre tout à fait réalistes et crédibles aux paléontologues. De plus, il est communément admis que les squelettes exhibés dans les musées sont tous de complexes fabrications à base de plâtre, fibre de verre, résines variées et d’os d’autres animaux, et non les fossiles d’origine.
“Faire son propre dinosaure avec des
os de poulet” Instructions inratables
pour paléontologues en herbe
Quand les os d’un “dinosaure” sont préparés pour être expédiés, on utilise des bandes de toile de jute trempées dans du plâtre pour les envelopper. Après l’application préalable d’un tissu séparateur qui va empêcher un contact direct du plâtre avec l’os, on étend les bandes de toile de jute trempées jusqu’à ce qu’il soit entièrement emballé à la manière d’une momie et prêt pour le transport. Dans un article intitulé “Sur la piste des fossiles, de la fouille à l’exposition“, un informateur remarquait :
“À l’aide de moules et de plâtre, nous pouvons intégralement fabriquer des pattes, des côtes, des vertèbres, etc. pour les éléments manquants de la structure articulée d’un squelette. Le plâtre, la fibre de verre et la résine sont souvent et couramment utilisés. Pour un travail de reconstitution d’os simples, on peut reboucher les fissures, petites ou grandes, avec du papier mâché ou du plâtre mélangé à de la dextrine, un amidon qui confère une qualité d’adhésion et une dureté supplémentaire au moule en plâtre habituel. Nous avons eu également une bonne réussite avec des mastics à base de résine. Il est possible de sculpter directement sur place les fragments manquants avec ces mêmes matériaux.”
En d’autres mots, le personnel des musées travaille avec du plâtre et d’autres matériaux pour transporter et fabriquer en permanence des squelettes et des os manquants ou incomplets. En fait, il est admis que les expositions avec d’immenses “os de dinosaures” qu’on voit dans les musées du monde sont des faux soigneusement préparés ! Aucun chercheur indépendant n’a jamais examiné un vrai squelette de dinosaure ! On prétend que tous les fossiles réels sont conservés dans des réserves sous haute sécurité, mais seuls quelques paléontologues choisis sont autorisés à les examiner, le grand public n’a donc aucun moyen pour établir leur authenticité.
“La plupart des gens pensent que les squelettes de dinosaure exposés dans les musées sont composés d’ossements de dinosaures. Ce n’est pas le cas. Les vrais os sont enfermés dans d’épaisses chambres fortes dont les clefs sont détenues par quelques chercheurs haut placés seulement, ce qui veut dire qu’AUCUN chercheur indépendant n’a tenu entre les mains un os de tyrannosaurus rex. Quand des personnes non affiliées à l’establishment paléontologique tentent d’accéder à des os de dinosaures pour les étudier, ils essuient refus sur refus… seuls 2100 lots d’os de dinosaures ont été découverts de par le monde et sur ce nombre, seuls 15 ensembles incomplets d’os de tyrannosaurus rex ont été découverts. Ces lots d’os n’ont jamais formé de squelette complet, mais à partir de ces ensembles d’os incomplets, les paléontologues ont construit une hypothèse sur l’apparence du squelette entier, dont ils tirent un modèle en plastique. Si des milliers de créatures au long cou et de grands reptiles carnivores avaient vraiment marché sur Terre, nous n’aurions pas trouvé juste 2100 lots d’ossements, mais des millions, avec des gens ordinaires qui trébuchent dessus quand ils bêchent leur carré de potager.”
– Robbin Koefoed, “Les dinosaures n’ont jamais existé”
“Quand des enfants vont dans un musée de dinosaures, ce qui est exposé est-il de la science ou de l’art et de la science-fiction ? Sommes-nous trompés et avons-nous subi dès notre enfance un lavage de cerveau nous faisant croire au mythe des dinosaures ? Il est nécessaire de poser des questions pointues sur toute cette affaire de dinosaures. Il a fallu l’apport constant depuis les premières ‘découvertes’ de dinosaures, d’un assortiment d’os de divers animaux, comme des crocodiles, alligators, iguanes, girafes, éléphants, bovins, kangourous, autruches, émeus, dauphins, baleines, rhinocéros, etc. pour fabriquer et créer le concept artificiel nouveau d’un animal préhistorique appelé dinosaure. Quand les os d’animaux existants ne trompent pas suffisamment, on va fabriquer et utiliser des substituts en plâtre. Des matériaux qui ressemblent à une pâte à modeler en argile ou du plâtre feront l’affaire. On peut employer aussi des moules. Quelle serait la motivation d’un tel effort de supercherie ? D’évidentes motivations font référence à une tentative de prouver la théorie de l’évolution [darwinisme], de réfuter ou de jeter le doute sur la bible chrétienne et l’existence du Dieu des chrétiens et de réfuter la ‘théorie de la terre jeune’[créationnisme]. Le concept de dinosaure implique que si Dieu existe, Il a ‘bricolé’ son idée de dinosaure pendant un moment, puis l’a probablement écarté ou s’est fatigué de cette création et a poursuivi en créant l’homme. La chronologie historique des dinosaures présentée suggère un Dieu imparfait pour qui s’est présentée après coup l’idée de l’homme, reléguant ainsi l’idée biblique de Dieu ayant créé l’homme à Son image.”
– David Wozney, “Les dinosaures : science ou science-fiction”
Tapez “squelettes de dinosaures” dans un moteur de recherche et vous trouverez une variété de répliques de dinosaures faits sur mesure et de squelettes ” de qualité- musée”. L’un des plus grands et des plus renommés fournisseurs de faux dinosaures est la société Zigong Dino Ocean Art au Sichuan en Chine qui ravitaille les musées d’histoire naturelle partout dans le monde avec des squelettes ultra-réalistes de dinosaures fabriqués à partir de vrais os !
Des os de poulet, grenouille, chien, chat, cheval et porc sont fondus, mélangés avec de la colle, de la résine et du plâtre, puis utilisés comme matériau de base pour re-mouler des “os de dinosaures”. On leur fait même subir des fractures intentionnelles et on leur donne un aspect ancien/fossilisé pour les faire apparaître réels. Ils s’en vantent sur leur website :
“Plus de 62 % de notre production part sur les marchés américains et européens, ce qui veut dire que nous sommes au courant des complexités et des règlements d’exportation vers ces pays… Comme nous sommes partenaires des musées de dinosaures, tous les produits sont fabriqués sous la direction d’experts de l’Académie des Sciences chinoise… Nous bénéficions d’un réseau mondial de ventes, touchant des pays comme les USA, le Brésil, la France, la Pologne, la Russie, l’Allemagne, l’Arabie Saoudite, la Corée du sud, la Thaïlande, l’Indonésie, et nos produits sont exposés au Pérou, en Argentine, à Vancouver, Cincinnati, Chicago et à d’autres endroits.”
“J’ai entendu dire qu’il existe une usine de faux fossiles au nord-est de la Chine, dans la province de Liaoning, près de dépôts où on aurait trouvé ces supposés récents dinosaures à plumes.”
– Alan Feduccia, professeur de paléontologie à l’université de Caroline du Nord
“La possibilité existe que d’importants os de dinosaure exposés aient été modifiés artificiellement par sculpture et gravure. Sculpter des os n’est pas une activité inconnue de l’homme. De nombreuses cultures ont pris part à la création d’objets artificiels à partir d’os existants, totalement impossibles à différencier de l’original. L’industrie du dinosaure est-elle cliente de ce genre de trafic ? Est-il possible que la réplique d’un squelette de dinosaure soit reconstituée ou fabriquée secrètement dans des bâtiments privés loin de la vue du public, avec des os fabriqués artificiellement ou utilisés à partir de plusieurs animaux différents d’aujourd’hui ? Pourquoi s’embêter à posséder des fossiles originaux authentiques quand de supposées répliques plaisent au public ?”
– David Wozney, “Les dinosaures : Science ou Science-fiction ?”
n autre problème avec les dinosaures est leur dynamique structurelle non naturelle. De nombreux squelettes et reconstitutions de dinosaure présentent des monstres bipèdes comme le T-Rex, avec un tronc qui penche vers l’avant et une tête bien plus grosse et plus lourde que le contrepoids donné par la queue. De nombreux modèles exposés dans les musées ne peuvent même pas tenir debout à cause de leur propre poids ; il est hautement improbable que des bêtes aussi énormes et disproportionnées aient pu jamais exister. La charge agissant sur leur squelette est si forte que des calculs indiquent que les os des plus grands dinosaures se déformeraient et se fissureraient sous leur énorme poids ! Des experts ont aussi souligné que les dinosaures devaient marcher bien plus lentement que ce qu’on montre dans les films, pour éviter des chocs brusques à leurs squelettes.
“Cette idée d’animaux se déplaçant lentement ne colle pas avec l’analyse bio-mécanique des dinosaures, qui indique qu’ils étaient d’agiles et actives créatures. C’est un paradoxe entre la taille et le mode de vie des dinosaures. De nombreuses représentations et dessins se révèlent absurdes en montrant un animal à deux pattes qui serait en total déséquilibre, avec le poids de la tête et de l’abdomen bien plus élevé que celui de la queue, supposée agir comme contrepoids. L’industrie du dinosaure est-elle le cas d’une science essayant d’aller au devant des désirs ou des attentes du public ? Le film Jurassic Park montre l’exemple de dinosaures beaucoup plus grands que toutes les représentations actuelles des musées. Après la sortie du film, il est intéressant de noter que de nombreux articles ont été écrit demandant, ‘Ceci est-il possible ?’ Je me souviens d’un rapport sur l’ADN d’un dinosaure retrouvé préservé dans de l’ambre, qui s’est avéré être un faux par la suite.”
– ibid.
“Plusieurs millions de dollars ont été mondialement dépensés pour promouvoir l’existence de dinosaures à travers des films, des émissions de TV, des magazines et des bandes dessinées. Le monde du cinéma et de la paléontologie marchent la main dans la main. La vision des gens sur l’existence des dinosaures se base non pas sur des preuves formelles, mais sur les impressions artistiques fixées par Hollywood. Des documentaires illustrent de manière éclatante les caractéristiques de chaque dinosaure, comme leur couleur, leur poids et leur masse musculaire, mais Don Lessem (conseiller pour Jurassic Park) admet que cela relève de pure supposition – envisagez par exemple la question du poids de ces dinosaures. Don Lessem dit, ‘Les scientifiques ne savent quel poids faisaient les dinosaures !”
– Robbin Koefoed, “Les dinosaures n’ont jamais existé”
Les dinosaures sont présentés au public sous la forme de reconstitutions artistiques colorées, de dessins, de modèles, de gigantesques squelettes de musées, de dessins animés et de films montrant ces bêtes en détails explicites, mais tout comme les nombreuses espèces supposées d’homme-singes, toutes les reconstitutions de dinosaures sont des fabrications 100 % fictives créées par des évolutionnistes intéressés et inventifs.
Ils présentent à dessein des dinosaures aux enfants dans les médias pour exciter leur jeune imagination et les influencer vers leurs combines. Des dessins animés comme “L’âge de glace” et “Le petit dinosaure et la vallée des merveilles“, les films comme “Jurassic Park” et “Dinosaur Island“, les livres, poupées, jouets en plastique, manuels scolaires de primaire et représentations dans les musées ont un effet certain sur les jeunes esprits en devenir.

Les films de National Geographic et de la série ‘l’âge de glace’ ont été produits par la société du franc-maçon Rupert Murdoch et par 20th Century Fox. La société de production franc-maçonne Universal Studios a créé Jurassic Park et Le petit dinosaure et la vallée des merveilles. Ils appartiennent à Comcast, dont les principaux actionnaires sont les franc-maçons JP Morgan et les Rothschild. Le Discovery Channel [chaîne de TV pour les jeunes] qui propose de nombreux documentaires sur les dinosaures a pour conseiller financier Rothschild et fils Limited.

L’ancien étudiant en paléontologie, Michael Forsell, a clamé pendant une interview radiophonique avec le paléontologue réputé Jack Horner que ce dernier était “un fraudeur complet, qui fabrique des preuves et perpétue le mythe des dinosaures“. Il ajouta,
“J’ai débuté ma carrière dans le domaine de la paléontologie et j’ai arrêté mes études après avoir réalisé que tout l’ensemble n’était qu’une vaste fumisterie. C’est n’importe quoi, presque tous les prétendus squelettes des musées sont en fait des moulages en plâtre. On le dit même franchement aujourd’hui dans les documentaires, que c’est pour préserver les os ! Ouais, c’est ça ! J’ai eu du mal quand j’étais étudiant, surtout parce que je ne pouvais pas faire la différence entre un œuf fossilisé et une pierre ordinaire et bien sûr il n’y a pas de différence. J’ai été traité comme un pestiféré quand j’ai refusé de marcher dans leur propagande, et j’ai aussitôt arrêté les cours. Les dinosaures n’ont jamais existé, tout ce bazar n’est que du grand guignol, ils ne font que prendre une paire de vieux os en les façonnant pour en faire la dernière pièce à conviction à la manière du monstre de Frankenstein. Si les dinosaures existaient, on les aurait mentionné dans la bible. Nous avons tous été dupés et c’est inadmissible, mais ensemble nous pouvons le stopper“
Beaucoup disent qu’avec la radiométrie [la très contestée méthode de datation au radiocarbone] on fait remonter les fossiles de dinosaures à des dizaines de millions d’années, leur authenticité est donc prouvée. Le fait est pourtant que les méthodes utilisées pour dater les fossiles consiste non pas à mesurer les fossiles eux-mêmes, mais les roches près desquelles ils ont été découverts. On trouve surtout les fossiles près de la surface de la terre et si un animal contemporain devait mourir dans le secteur, les paléontologues lui attribueraient probablement la même ancienneté ! Le Dr Margaret Helder écrit dans un de ses livres,
“Les scientifiques ont été très impressionnés par le potentiel de la radiométrie pour réussir à dater de manière fiable l’âge de certaines variétés de roches. Ils ne pensent plus ainsi. Ayant eu à s’occuper de plusieurs dates calculées qui sont trop jeunes ou trop vieilles comparées à ce qu’ils attendaient, les scientifiques admettent aujourd’hui que le processus comporte beaucoup plus d’incertitudes que ce qu’ils supposaient auparavant. Le public ne sait presque rien sur les incertitudes de la datation des roches. L’impression reçue par la plupart des gens est que de nombreuses roches sur terre sont extrêmement vieilles et que la technologie existe pour faire des mesures précises de leur âge. Les scientifiques ont pris de plus en plus conscience que les mesures faites par les machines peuvent ne rien nous dire sur l’âge réel d’une roche”
“Le chaînon manquant”
L’une des principales raisons du “besoin” des évolutionnistes de l’existence des dinosaures était de répondre aux problèmes complexes existant dans la théorie de l’évolution, à savoir : les animaux aquatiques qui se transforment en animaux terrestres ; les reptiles qui deviennent des animaux ailés à plumes, qui volent et deviennent des oiseaux ; ainsi que d’autres reptiles évoluant en animaux à sang chaud, vivipares, pourvus de mamelles et devenant des mammifères. Grâce à sa chronologie imaginaire de plusieurs millions d’années et la diversité d’apparences supposées transitoires de dinosaures, l’establishment paléontologique s’est débrouillé pour que différents dinosaures marins, reptiles/oiseaux et reptiles/mammifères combler ces fossés. De nombreux professionnels et experts en ce domaine ont pourtant contesté ces découvertes au fur et à mesure de leur arrivée. Le Dr Storrs Olson, scientifique au Smithsonian Institute, écrivait,
“L’idée de dinosaures à plumes et d’oiseaux descendant de thérapodes [par exemple le “vélociraptor” qu’on voit dans Jurassic Park] est activement diffusée par un groupe de scientifiques zélés agissant de concert avec certains éditeurs de Nature [une célèbre revue] et de National Geographic, devenus eux-mêmes d’ardents défenseurs de cette croyance et cherchant avec partialité à y convertir les autres. Vérité et passage des preuves à un crible scientifique soigneux ont figuré parmi les premières victimes de leur programme, qui est en passe de devenir l’un des plus grands canulars scientifiques de notre époque“
On n’a jamais trouvé de plumes sur des fossiles de dinosaure, malgré bien entendu quelques tentatives de canulars. Le Dr Olson disait que rajouter des plumes était, “du battage médiatique, des fantasmes, de la propagande, une affabulation sans queue ni tête, et un canular”. Dans les années 1990 on aurait trouvé de nombreux fossiles à plumes en Chine (bizarrement proches de l’usine Zigong) mais après examen, le Dr Timothy Rowe a constaté que le prétendu “Confuciusornis” était un canular élaboré. Il a aussi découvert que le spécimen “Archéoraptor” qu’on aurait retrouvé dans les années 90 était composé d’os provenant de 5 animaux différents ! Quand le Dr Rowe présenta ses découvertes à National Geographic, le directeur scientifique lui aurait répondu, “Eh bien, ils ont tous été trafiqués !” National Geographic poursuivit ensuite sa conférence de presse et les médias racontèrent que les fossiles d’Archéoraptor étaient authentiques et qu’ils constituaient le chaînon manquant dans la théorie de l’évolution.
“Cet article de novembre 1999 du National
Geographic a été retiré après qu’on ait
démontré que le fossile “Archéoraptor”
était une fraude”
“En 1999, le magazine National Geographic a été pris la main dans le sac en présentant, dans un article fantaisiste haut en couleurs, le chaînon manquant. Leur Archéoraptor, était supposé étayer le principe de base de la théorie de l’évolution, à savoir que les dinosaures avaient lentement évolué sur des millions d’années. Leur preuve consistait en un fossile sur lequel des marques osseuses soigneusement réparties donnaient l’impression d’une créature mi-dinosaure, mi-oiseau. L’escroquerie fut découverte pendant un scanner qui révéla l’artifice. Le magazine dut admettre, contraint et forcé, que le fossile était une création humaine !”
– Robbin Koefoed, “Les dinosaures n’ont jamais existé”
Les paléontologues prétendent que l'”Archéoptéryx” est une autre forme transitoire d’oiseau ayant évolué à partir des dinosaures, mais cette théorie tombe à l’eau face à d’écrasantes preuves du contraire. D’autres espèces comme le Confuciusornis, le Liaoningornis et l’Eoalulavis se sont avérés contemporains de l’Archéoptéryx et impossibles à différencier des oiseaux actuels. Alan Feduccia de l’université de Caroline du nord, l’un des plus célèbres ornithologues au monde a déclaré,
“J’ai étudié les crânes d’oiseaux pendant 25 ans et je ne vois pourtant aucun point commun. Aucun. L’idée d’oiseaux descendant de thérapodes sera, à mon avis, ce qui mettra les paléontologues du 20ème siècle dans le plus grand embarras.” Larry Martin paléo-ornithologue à l’université du Kansas, dit, “J’avoue que si je devais encourager l’origine dinosaurienne des oiseaux avec ces caractères, je serais très gêné d’avoir à en parler“
Même si les dinosaures avaient évolué en oiseaux pour combler les lacunes dans la théorie de l’évolution, cela n’explique pas comment une chose comme la mouche domestique commune aurait pu évoluer. Les mouches agitent leurs ailes à un rythme de 500 fois par seconde, la plus légère discordance vibratoire leur ferait perdre l’équilibre et les ferait tomber, mais cela ne se produit jamais. Comment pourraient-elles faire “évoluer”une capacité aussi étonnante et aussi spécialisée ?
Pourquoi n’a-t-on jamais découvert de dinosaures avant la renaissance évolutionniste du milieu du 19ème siècle ? Pourquoi les paléontologues pensent-ils pouvoir reconstituer l’espèce entière d’un animal éteint à partir de quelques dents ? Pourquoi tant de “découvertes” de dinosaures se sont-elles avérées des canulars ? Pourquoi tous les “fossiles de dinosaures authentiques” sont-ils gardés sous clé sans possibilité d’une analyse indépendante ? Comment se fait-il que l’érosion et l’exposition aux éléments n’aient pas détruit toutes ces empreintes et fossiles censés être vieux de millions d’années ? Si les dinosaures avaient été balayés par la chute d’une météorite ou par une autre catastrophe mondiale de ce genre, pourquoi les autres espèces d’animaux qui existent aujourd’hui n’ont-ils pas subi aussi cette disparition ? Il y a bien d’autres questions qui demandent réponse avant que des gens sains d’esprit puissent envisager l’existence des dinosaures autrement que comme un mythe évolutionniste bien commode.
“L’establishment des paléontologues a un pouvoir de contrôle sur le choix des hypothèses incluses dans les manuels et les cours. Les élèves et étudiants vont ainsi être conditionnés à une pseudo-réalité contrôlée par le contenu des textes et l’autorité de l’enseignant. Un bref exemple concret : on trouve par hasard une dent sur un site de fouilles et à partir de cette dent, on devine le reste du squelette. Ce n’est pas une plaisanterie. L’intégralité du programme paléontologique dans le domaine des dinosaures est une imposture“
– Robbin Koefoed, “Les dinosaures n’ont jamais existé”
“Une nouvelle vision du monde de l’évolution a été lancée au 19ème siècle par des gens influents comme Darwin et Marx. C’est pendant cette ère de pensée qu’on a fait les premières découvertes de dinosaures. Ces découvertes furent-elles ‘fabriquées’ pour tenter de maquiller les incohérences des fossiles pour coller avec la théorie de l’évolution ? Les problèmes soulevés plus loin allument quelques signaux d’alarme concernant l’intégrité de l’industrie du dinosaure et jettent un doute sur l’existence même des dinosaures :

1. Des découvertes de dinosaures qui n’ont été faites que pendant les deux derniers siècles et dans des quantités de concentration tout à fait inhabituelles, contraires aux lois de la nature et des probabilités ;

2. Des découvreurs de dinosaures typiquement pas désintéressés dépourvus d’intérêts personnels ;

3. Un genre de préparation à une exposition publique qui remet en question la véracité des fossiles et leur origine, et qui autorise la possibilité de falsification et de substitution d’os, et possibilité d’activités frauduleuses de manière systématique ;

4. Existence de dessins d’artistes et d’expositions publiques montrant de périlleuses postures de déséquilibre incompatibles avec les lois physiques de base ;

5. Très faibles probabilités que tous ces os de dinosaures aient été fossilisés mais relativement peu d’os d’autres animaux ;

6. Implications de la découverte de dinosaures dans la théorie de l’évolution et dans la croyance que l’homme a été créé à l’image de Dieu, suggérant de possibles agendas secrets, politiques et religieux servis à un public naïf et peu méfiant ; et

7. Manque de financement pour les organismes et personnes remettant en question ou affichant un scepticisme pour chaque découverte et exhibition publique. La possibilité existe que des dinosaures vivants n’aient jamais existé sur terre. La possibilité existe que le concept de dinosaures préhistoriques vivants ait été une fabrication de personnages du 19ème et du 20ème siècle poursuivant probablement un agenda évolutionniste, anti-biblique et anti-chrétien. Au lieu de croire aveuglément à l’histoire des dinosaures, remettre en question ce qui a été dit est le meilleur choix. Le choix entre croire les mots de l’homme, les évolutionnistes, ou les mots de Dieu, la Bible, reste une affaire de foi”.en effet comme dans la génese il nya aucune mention de ces creatures ,cela donne le sentiment que la Bible est fausse sur ce point ainsi que les autres livres ou la seule mention qui est faites dans la creation d'une autre espece que lhomme y est mentionné dans le coran ,comme ceci ,mais ici on ne parle pas de la creation de reptiles mais des djinns qui etaient les vicaires de la terre avant l'homme et qui sont les batisseurs des pyramides sur terre le premier des hommes etait Adam est le premier de la race de ces genies ou djinn etait Satan qui obeissait aux lois divines et avaient été admis parmi les anges ,alors que sa race dotés d'un niveau technologique inouie semés la perdition et la guerre sur terre il partit avec un groupe d'anges exterminer la grande majorité de sa race ,et obligeant le reste a se refugier dans les deserts et sur les iles , en recompense il eut la possibilité de creer lui meme sa propre descendance car il est hermaphrodite ...

Sourate 2 Verset  29 :

C’est Lui qui a créé pour vous tout ce qui est sur la terre, puis S’est orienté vers le ciel et en fit sept cieux. Et Il est Omniscient 

 

Dis:«Parcourez la terre et voyez comment Il a commencé la création. Puis
comment Allah crée la génération ultime. Car Allah est Omnipotent». (Coran 29-20)
en réponse aux faussaires gnostique qui se sont permis de pretendre que dieu se reposa le 6 e jours ce verset et venu leur répondre   Quoi? Avons-Nous été fatigué par la première création? Mais ils sont dans la confusion [au sujet] d’une création nouvelle. (50-15)


Dis: «Parcourez la terre et voyez comment Il a commencé la création. Puis comment Allah crée la génération ultime. Car Allah est Omnipotent». (29-20)

Le Coran précise que l'homme n'a pas été créé à partir d'un singe ou d'une autre espèce vivante

 

"Nous avons certes créé l'homme dans la forme la plus parfaite. (Coran, 95 : 4)

A la plus simple des lecture du Coran il apparaît nettement a tout un chacun que le Coran vénéré ne contient aucun récit "évolutionniste" de la création de l'homme et des êtres vivants :

"Et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t'égareront du sentier de Dieu : ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges. (Coran, 6 : 116)

 

J'ajouterais que le Dieu de l'Islam nous dit en toute franchise : 


Je ne les ai pas pris comme témoins de la création des cieux et de la terre, ni de la création de leurs propres personnes. Et Je n’ai pas pris comme aides ceux qui égarent. (18-51)


Dieu nous a créé et nous a donné ensuite une forme :
Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges: «Prosternez-vous devant Adam.» Ils se prosternèrent, à l’exception de Iblis qui ne fut point de ceux qui se prosternèrent. (7-11)

L'homme n'était rien avant sa création :
L’homme ne se rappelle-t-il pas qu’avant cela, c’est Nous qui l’avons créé, alors qu’il n’était rien? (19-67)

Ont-ils été créé à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs? (35) Ou ont-ils créé les cieux et la terre? Mais ils n’ont plutôt aucune conviction. (52-36)

 

14990892_1236527593052360_7026884462939560203_o

«la probabilité pour la vie soit le résultat d’un accident est comparable à a probabilité pour qu’un dictionnaire soit le résultat de l’explosion d’une imprimerie» Edwin Conklin, biologiste américain (1863-1952)
David Wozney, “Les dinosaures : Science ou Science-fiction ?”

Posté par rusty james à 04:32 - - Permalien [#]
Tags : , ,

Le Danger du Yoga dans les écoles et de la méditation transcendantale

Effets secondaires - Kundalini

.
Articles scientifiques et livre d'experts

Descamps, Marc-Alain. (2005). L’éveil de la kundalini. Éditions Alphée. (Amazoon)

Ce professeur de psychologie est psychanalyste et professeur de yoga depuis plus de 50 ans. Il a voyagé dans tout l'Orient et a fait dix séjours aux Indes. Dans ce livre, il parle de la kundalini et de ces symptômes. Voici différentes informations données :

 

  • Depuis les années 70, les témoignages d'expériences sauvages de kundalini n'ont cessés de se multiplier.
  • Aucune expérience de montée de kundalini n'est semblable à une autre.
  • Les agents déclencheurs ne sont pas seulement le yoga. Il peut y avoir la méditation, une chute, une relation sexuelle, un massage, la drogue, ...
  • Il fournit un modèle-type en 8 critères pour reconnaître l'éveil de kundalini. Le critère essentiel est la montée incontrôlable d'énergie dans le dos. Il y a aussi la présence de son que l'on entend, de chaleur qui part du sacrum, de lumière souvent interne, d'un éveil sexuel, de sentiments de joie, de mouvements spontanés qui imitent les postures de yoga, des dons (voyance, prévisions,...).
  • Il présente une enquête avec 17 témoignages sur plus d'une centaine recueillis.
  • Il mentionne que son maître Swami Haruharanda a donné, à une certaine époque, des cours de kriya-yoga en France et qu'à ce moment, c'est tous les jours que des élèves victimes de montées sauvages de kundalini venaient le supplier de les aider.
  • Les expériences sauvages présentent souvent de nombreux désagréments qui sont des effets de cette énergie que la médecine ne peut soigner car ce sont des malaises non-physiques.
  • L'éveil ne se produit souvent qu'une fois car les gens abandonnent par la suite leur pratique.
  • Il présente la revue de littérature des auteurs qui ont traité de ce sujet.
    Dès 1950, Jean Hébert avertis des dangers. "Troubles cardiaques incurables, destruction de la moelle épinière, désordres sexuels et folie..."
  • Des psychiatres, tels que dre Kason et dr Jacques Vigne écrivent sur le sujet.
  • Il fait une description des divers troubles selon une logique de l'endroit où l'énergie de kundalini se bloque, du sacrum à la tête, en passant par le long de la colonne vertébrale. Les gens n'éprouveront pas tous les troubles mais un ou deux.
  • Il présente les études scientifiques et les textes traditionnels avec des expériences vécues de kundalini.
  • Le physio-kundalini est devenue une notion scientifique à cause des travaux de Itzhac Bentov, ingénieur biomédical.
  • Le Dr Lee Sanella psychiatre ophtalmologiste a publié The kundalini experience en 1987 qui présente 17 cas.
  • Il donne des informations sur les centres de recherches sur la kundalini dans le monde dont la Kundalini Research Network aux États-Unis.
  • Il parle de la recherche de Else Johansen qui a eu un éveil de kundalini après un an de yoga. Elle a fait une recherche au Danemark, sur 250 cas, 76 ont été étudiés : "42 n'ont pas été prévenus par leur professeurs de yoga, 32 sont allés dans une clinique de psychiatrie où sans les comprendre on les a qualifiés de psychotiques ou schizophrènes, 17 ont pensé se suicider.
    Etc..

De Gracia. (2005). Do psychedelic drugs mimic awakened kundalini. [Texte complet]

"L'idée de kundalini provient du yoga Tantrique et se réfère à une supposée "énergie" qui se trouve latente dans la plupart des gens à la base de la colonne vertébrale. En pratiquant des exercices yogique spécifiques, on peut supposément "réveiller" cette kundalini, qui mène à son tour aux des changements sévères dans la conscience incluant le début de capacités psychiques et conférant possiblement l'illumination. Ces idées Tantriques ont aussi été adoptées par certaines traditions occultes Occidentales pendant ce siècle. Cependant, qui me frappe est la similitude accablante entre des rapports par les gens qui ont subi le réveil de kundalini et ce qui arrive aux gens qui ont pris des drogues hallucinogènes. Selon Charles Tart, on peut considérer ces deux états comme des états altérés de conscience (ACS) (Traduction automatique)[Citation originale]

Greyson, Bruce. (1993). The physio-kundalini syndrome and mental Illness. The Journal of Transpersonal Psychology, 25(1). [Texte complet]

Greyson fait une analyse des auteurs qui ont définit la kundalini tel que Bentov avec le "physio-kundalini syndrome", il présente aussi différents effets de la kundalini afin de faire des distinctions entre ces effets et ceux de la maladie mentale.

"Dans des traditions spirituelles Orientales, le mécanisme biologique tant de l'illumination individuel que de l'évolution de l'espèce vers une conscience plus élevée est appelé kundalini, une force potentielle qui une fois éveillée, peut produire une variété d’effets mentaux, émotionnels, physiques et spirituels."


"On dit que kundalini dormante est logée à la base de la colonne vertébrale (Muktananda, 1974; Kason et al. 1993) et lorsque réveillé elle peut voyager vers le haut le long de la moelle épinière jusqu'au cerveau, où elle peut stimuler une chambre inerte du cerveau (le brahma randhra), menant à la transformation biologique et l'expension des perceptions (Krishna, 1972, 1975)."


"Itzhat Bentov (1977) un ingénieur biomédical qui a étudié les effets physiologiques d’états altérés de conscience, conclut que l’évolution biologique normale du système nerveux de l’être humain peut être accélérée sous certaines circonstances et propose une explication mécanique et physiologique du syndrôme de kundalini appelé le "physio-Kundalini syndrome"."


"Grennwell (1990), décrit ses clients qui, sous l’influence du processus de la kundalini, consultent en thérapie parce qu’ils se sentent désengagés par rapport à leur sentiment de soi d’avant, ont des comportements irrationnels, des visions, font des mouvements involontaires habituellement associés avec la maladie mentale, souffrent de douleurs et de changements physiques. Elle énumère un des effets de l’éveil de la kundalini comme un bouleversement émotionnel et psychologique, incluant l’intensification de conflits psychologiques non résolus, la peur de la mort ou de la folie, les sautes d’humeurs accablantes, une sensibilité accrue à l'humeur des autres, confusion, comportement implusif ou ritualiste, insomnie, appétit sexuel intense et habituel, questions quand à l'identité du genre, voir des lumières ou entendre des sons, indécision et "question de frontières", grandiose, état de conscience comme celles des transes. »

«Gopi Krishna revendique d’innombrables cas d’éveils spontanés de la kundalini qui mène à la folie ou à des maladies mentales moins sévères. À part la psychose, il y a aussi plusieurs personnes chez qui l’éveil de la kundalini a mené à la névrose et à d’autres désordres psychiques. Ils mènent une vie débalancée sans traverser la frontière dans le territoire des fous incurables (1974a, p.149). Bentov (1977) estime que de 25 à 30 pourcent des schizophrènes institutionnalisés puissent avoir expérimenté un phénomène de kundalini »."Contrairement à Krisna (1974a, 1975), Bentov (1977), et Sannella (1987), Sri Aurobindo (1971) croit que la kundalini en soi ne produirait pas de psychose dans quelqu’un qui auparavant était en bonne santé, mais que quelqu’un, dont le système nerveux est faible et qui est déjà prédisposé à des problèmes émotionnels peut décompenser sous le stress de l’éveil de la kundalini."


"Certains phénomènes de kundalini ressemblent, dans leur description, aux symptômes de la schizophrénie. Par exemple, entendre des voix intérieures, une manifestation de la kundalini, ressemble aux hallucinations auditives, un symptôme de la schizophrénie, être bloqué dans certaines positions (postures) inhabituelles, une autre manifestation de la kundalini, ressemle à la rigidité catonique, un autre symptôme de la schizophrénie, les expériences de kundalini soudaines, les variations d’humeur intenses sans raison ressemblent aux symptômes de la schizophrénie...; et des pensées se faisant rapides ou ralentissantes dans l’éveil de la kundalini, ressemblent aux désordres de la pensée de la schizophrénie. "

Greyson, Bruce. (2000). Some neuropsychological correlates of the physio-kundalini syndrome. The Journal of Transpersonal Psychology, Vol. 32(2): 123–134.

Greyson a fait une étude sur 321 membres d’une organisation intéressés dans les expériences spirituelles et mystiques. Il regarde les relations entre l’éveil de la kundalini et des variables neuropsychologiques. Une analyse de régression multiple suggère que l’éveil de la kundalini est significativement reliée aux mesures de prédisposition de fantaisie, dissociation, absorption, hyperconnexion temporel-limbique… Mais l'auteur reste incertain si l'éveil de kundalini a causé ces effets neuropsychologiques ou si les personnes avec ce profil neuropsychologique étaient plus vulnérables à l'éveil de kundalini.


Hansen G. (1995). Schizophrenia or spiritual crisis? On « raising the kundalini » an its diagnostic classification, Weekly Journal of The Danish Medical Association, July. * [PubMed] [en Danois].

House, Richard (2001). Psychopathology, psychosis and the kundalini: postmodern perpectives on unusual subjective experience. Chapter 7 in Isabel Clarke (ed.) Psychosis and Spirituality Exploring the New Frontier, Whurr Publishers, London, 2001, pp. 107-25. [Texte complet]
.
Kason, Yvonne. (2000). Farther Shores: Exploring How Near-Death, Kundalini and Mystical Experiences Can Transform Ordinary Lives. Toronto: Harper Collins Publishers, Revised edition.


Le Fanu, J.A. (2002). A clutch of new syndromes ? Journal of the Royal Society of Medecine, 95: 118-125. [Texte complet]

Extrait intéressant : "Il y a des hallucination hypnagogique qui ont été attribuées à l’expérience de la kundalini, qui elle, est une expérience mystique de l’Orient …» "Ces symptômes mystérieux ne sont pas communs, mais ils posent un challenge au corps médical alors qu’ils engendrent des consultations répétitives et des investigations. Ils peuvent aussi causer considérablement de détresse, de la part des symptômes eux-mêmes et de par l’incapacité à établir un diagnostic, spécialement lorsque les médecins insinuent que ce qui n’est pas explicable médicalement est psychologique ». (Traduction automatique)

Lukoff, David Ph. D. Spiritual Competency Resource Center.

"La Kundalini est un processus complexe de transformation physio-psychospirituelle décrites dans la tradition yogique. L'énergie Kundalini est présumée résider à la base de la colonne vertébrale. Une fois réveillé, elle peut s'élever à travers les chakras (centres psychiques situés le long de la colonne vertébrale du coccyx jusqu'au sommet de la tête), créant des symptômes physiques allant de sensations de chaleur et de tremblements à des rires ou des pleurs involontaires, parler en langues, la nausée, la diarrhée ou de la constipation, la rigidité ou la mollesse, et des mouvements et des sons comme des animaux. L'éveil de la Kundalini peut ressembler à de nombreux troubles médicaux, ainsi que psychiatrique. La nature physique de ces symptômes peuvent imiter les "troubles de conversion", l'épilepsie, les problèmes du bas du dos, la sclérose en plaques, une crise cardiaque ou un syndrome inflammatoire pelvien. La réaction émotionnelle à l'éveil de la Kundalini peut être confondue avec les troubles impliquant l'anxiété, la dépression, l'agressivité, et les syndromes organiques. Une variété de pratiques spirituelles, y compris la méditation et le yoga Hatha, peuvent amner cela, et il peut également se
produire. " (Traduction automatique)[Citation originale]

Sannella, Lee. (1992). The Kundalini Experience: Psychosis or Transcendence? Lower Lake: Integral Publishing. [Texte complet]

Scotton, Bruce (1996) The phenomenology and treatment of kundalini. in Chinen, Scotton and Battista (Editors). Textbook of transpersonal psychiatry and psychology. (pp.261–270). New York: Basic Books, Inc. *

Sovatsky, Stuart (1998). Words from the Soul: Time, East/West Spirituality, and Psychotherapeutic Narrative. New York: State University of New York Press.*

UN CAMP DE CONCENTRATION EN FORME DE PYRAMIDE !

sachsenhausen_model_of_camp

Oranienburg-Sachsenhausen dit “Sachso” fut un camp de concentration nazi d’une superficie de 600 hectares implanté en 1935 à 30km au nord de Berlin.

De 1936 à 1945, on estime que 200 000 personnes y ont été internées et que 100 000 y sont

Parmi les personnalités internées dans le camp, on citera


- Georges Mandel, homme politique français maçon
- Fritz Thyssen, baron allemand de l’acier  maçon 33 e degré
- Kurt von Schuschnigg, ancien chancelier d’Autriche
- Herschel Grynszpan, assassin d’Ernst vom Rath, conseiller de l’ambassade d’Allemagne à Paris en 1938
- Francisco Largo Caballero, chef du gouvernement de la République espagnole au début de la guerre d’Espagne, arrêté en France.
- Iakov Djougachvili, fils aîné de Joseph Staline
- Paul Reynaud, homme politique français
- Léon Blum, homme politique français
- Salah Bouchafa, résistant algérien

C’est dans ce camp que Himmler installa son état-major et que l’inspection centrale des SS fit expérimenter ses méthodes d’extermination avant de les faire appliquer dans les autres camps.

À la différence de beaucoup d’autres camps nazis, Sachsenhausen fut un camp où peu de juifs furent envoyés. En effet, on y internait essentiellement des prisonniers dits politiques. Des ressortissants de nombreuses nationalités y furent internés, y compris des résistants fra

 simplement un camps de franc maçons illumminati aux commandes.