Lisa Shaw, une présentatrice de BBC News , aurait développé des « complications » après le vaccin covid 19

img996827

Une autre personnalité médiatique bien connue est décédée des suites d'une "vaccination" contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19) .

Lisa Shaw, une présentatrice de BBC News , aurait développé des « complications » après s'être injectée le vaccin contre le virus chinois d'AstraZeneca, qui n'est pas une injection d'ARNm comme les injections proposées par Pfizer-BioNTech et Moderna.

La femme de 44 ans avait travaillé pour BBC Radio Newcastle et des rapports indiquent qu'elle a développé de graves maux de tête environ une semaine après avoir reçu l'aiguille. La coroner de Newcastle, Karen Dilks, a confirmé plus tard après la mort de Shaw que la victime avait développé des caillots de sang dans son cerveau.

"Lisa est décédée des complications d'une vaccination contre le covid AstraZeneca", a rapporté la BBC dans un rare aveu qu'un vaccin contre le covid avait causé la mort de quelqu'un.

Avant son injection, Shaw était en forme et en bonne santé. Après le jab, il a été "clairement établi", a ajouté Dilks, que Shaw est décédé d'une "thrombocytopénie thrombotique très rare induite par le vaccin", qui entraîne un gonflement et des saignements dans le cerveau.

Pas même deux semaines après la première dose d'AstraZeneca de Shaw, la mère d'un enfant a dû être transportée d'urgence à l'hôpital universitaire de North Durham après le début de ses maux de tête. Le Dr John Holmes a déclaré que Shaw s'était plaint d'un « mal de tête sévère tirant et poignardant » sur son front et derrière ses yeux.

Shaw a été testée et des caillots sanguins ont été identifiés, ce qui l'a incitée à être transférée à l'unité spécialisée en neurologie de la Royal Victoria Infirmary (RVI) de Newcastle.

Shaw était consciente pendant plusieurs jours alors qu'elle était traitée pour les caillots, et au début, les choses semblaient se dérouler avec succès. Puis, soudainement, Shaw a commencé à développer davantage de maux de tête encore pires, la laissant incapable de parler normalement.

"Les scans ont montré qu'elle avait souffert d'une hémorragie cérébrale et après que son état se soit détérioré, une partie de son crâne a été retirée pour essayer de soulager la pression à l'intérieur de sa tête", a rapporté la BBC à propos de la détérioration rapide de Shaw, expliquant qu'elle est décédée quelques jours plus tard malgré plus chirurgie et traitements.

"Lisa a reçu tous les traitements recommandés dans l'ordre dans lequel ils ont été recommandés", a déclaré Johnson aux médias, disant s'il pouvait à nouveau traiter Shaw de la même manière qu'il le ferait.

« Si nous avions la même présentation demain, nous ferions la même chose. »

Les caillots sanguins du vaccin covid sont-ils vraiment aussi « rares » que le prétendent les experts ?

Parce que Shaw était en si bonne santé et en forme avant sa mort, le Dr Tuomo Polvikoski, un neuropathologiste consultant qui a examiné le corps de Shaw après sa mort, a décrit ce qu'il considérait comme « surprenant ».

Il est apparemment tout à fait hors de l'ordinaire pour quelqu'un comme Shaw à mourir dans une telle affaire - au moins il était avant Fauci coups de feu contre la grippe est entré en existence. Maintenant, même les personnes en bonne santé connaissent de graves problèmes et une mort subite après l'injection.

Dans les rares cas où les médias associent réellement des cas comme celui-ci au vaccin dans leurs reportages, ils soulignent presque toujours encore et encore qu'ils sont "très rares". Mais est-ce réellement vrai ?

Nous rapportons ce type de cas depuis des mois, et ils ne semblent pas aussi rares que les « experts » voudraient nous le faire croire. En fait, ils semblent relativement courants, en particulier pour une injection dont on continue de dire qu'elle est « sûre et efficace ».

Une autre chose qui est presque toujours incluse dans les reportages des médias sont les affirmations des «experts» selon lesquelles les «avantages» présumés des jabs l'emportent toujours sur les risques, du moins «pour la plupart des gens», selon le Dr Alison Cave de Medicines and Healthcare. Agence de réglementation des produits.

"Il est donc toujours d'une importance vitale que les gens se manifestent pour leur vaccination et pour leur deuxième dose lorsqu'ils sont invités à le faire", a-t-elle ajouté dans une déclaration aux médias.

Plus d'informations sur les blessures et les décès causés par les injections de coronavirus de Wuhan (Covid-19) peuvent être trouvées sur ChemicalViolence.com .

Les sources de cet article incluent :

TheGuardian.com

BBC.com

NaturalNews.com


biden-abondonne -l'afghanistan-scenes-de-panique-pour-fuir-la-capitale aux mains des talibans

Screenshot_18

Des centaines de personnes courent aux côtés d'un avion de transport C-17 de l'US Air Force alors qu'il descend une piste de l'aéroport international de Kaboul, en Afghanistan, le 16 août 2021

Le corps d'un Afghan si désespéré de s'échapper du pays quelques heures après la chute de Kaboul aux mains des talibans a été retrouvé dans le train d'atterrissage d'un avion de transport américain C-17 quelques heures après son décollage précipité de l'aéroport international Hamid Karzai, selon deux sources proches de la question.

Le corps dans le train d'atterrissage de l'avion l'a rendu temporairement inutilisable, ont indiqué les sources.

 


Posté par rusty james à 13:33 - Permalien [#]

Infection naturelle vs vaccination : qu'est-ce qui offre le plus de protection ?

img996827Près de 40 % des nouveaux patients COVID ont été vaccinés, contre seulement 1 % qui avaient été infectés auparavant.

Les patients atteints de coronavirus qui se sont rétablis du virus étaient beaucoup moins susceptibles d'être infectés lors de la dernière vague de la pandémie que les personnes vaccinées contre le COVID, selon les chiffres présentés au ministère israélien de la Santé.

Selon un rapport de la chaîne israélienne Channel 13, les données du ministère de la Santé sur la vague d'épidémies de COVID qui a commencé en mai montrent que les Israéliens immunisés contre l'infection naturelle étaient beaucoup moins susceptibles d'être à nouveau infectés par rapport aux Israéliens qui n'étaient immunisés que par la vaccination.

Plus de 7 700 nouveaux cas de virus ont été détectés lors de la vague la plus récente commençant en mai, mais seulement 72 des cas confirmés ont été signalés chez des personnes dont on savait qu'elles avaient déjà été infectées, c'est-à-dire moins de 1% des nouveaux cas. cas.I - Liste des effets secondaires

Les effets secondaires du vaccin en octobre 2020 ont été par erreur partagé par le U.S Food And Drug Administration pendant une fraction de seconde, on se rend compte que c'est exactement ce qui est observé aujourd'hui.
Voici ce que ça pourrait probablement causer d'après le document : Narcolepsie, Thrombocytopénie, Thromboembolie veineuse, Arthrite et arthralgie, Des morts, Syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique, Syndrome de Guillain-Barré, Myocardite, Convulsions, Problème de grossesse et de naissance, etc.

Vérifiable sur Youtube (mettre au ralenti) :
https://www.youtube.com/watch?v=1XTiL9rUpkg à 2:33:39

II - Dr Charles Hoffe, les dégâts du vaccin sont vérifiables

Il explique que le seul moyen de savoir qu'une personne a coagulé est de faire une analyse de sang, ce test s'appel le D-dimère. Cela vous dit si le mécanisme de coagulation a été activé. Dans son cabinet, il demande aux gens de faire ce test dans la semaine après leur injection. L'étude est donc en cours dans son cabinet et pour le moment il a 62% de résultats positifs à ce test, ce qui signifie que les caillots sanguins ne sont PAS RARES comme on essaye de vous le faire croire. Les petits caillots se produisent chez la majorité des vaccinés ! Pour ceux qui penseraient que ce n'est pas grave, un vaisseau obstrué par un caillot est endommagé de façon définitive. Les maux de tête, nausées, vertige et fatigue peuvent être un signe de thrombose cérébrale au niveau capillaire à cause de milliers et milliers de petit caillots dans votre cerveau qui ne se verront pas au scanner mais qui vous donnent exactement ces symptômes. Concernement la tolérance réduite à l'effort, il est fort probable que ce soit ces mêmes caillots qui se trouvent en quantité démesuré dans le poumon.

Voici la vidéo où il en parle, on doit le soutenir :
https://www.youtube.com/watch?v=5sIWb9GTbbE

III - La fertilité chez les femmes de 18 à 42 ans

Dans cette étude Pfizer de l'EMA, vous remarquerez que le taux de concentration de lipide (particules de vaccin) présents dans les ovaires chez certains animaux sont anormalement élevé suite à la vaccination, on passe de 0.104µg au bout de 0,25h à 12.3µg au bout de 48h (c'est le tableau à la page 17) :
https://www.pmda.go.jp/drugs/2021/P20210212001/672212000_30300AMX00231_I100_1.pdf

Une étude est en cours sur l'effet du vaccin à ARNm COVID-19 (Moderna/Pfizer) sur la réserve ovarienne chez la femme, c'est à dire le nombre d'ovocytes présents dans les ovaires, rien de mieux pour vérifier la fertilité. On estime à février 2022 la fin de cette étude.
Personne ne peut donc vous garantir que ça n'aura aucun impact sur votre fertilité, pour preuve, l'étude est en cours sur 200 femmes :
https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04748172

IV - Le bénéfice-risque chez les enfants

Les filles de 12 à 17 ans ont 72% de chance de plus de mourir du vaccin plutôt que du covid, contre 16% chez les garçons de la même tranche d'âge d'après les prévisions du CDC (Centers for Disease Control and Prevention) qui ne se basent que sur les effets à court terme, voici la publication qui en parle :
https://twitter.com/RWMaloneMD/status/1416426039039909894

V - Dr Robert Malone, utilisation d'une protéine cytotoxique et négligence sécuritaire

Actuellement menacé de mort et censuré, est l'inventeur de la technologie à ARN messager dans les années 90 lorsqu'il était au Salk Institute. Il vous met en garde sur le fait qu'une protéine cytotoxique a été utilisée et a remarqué des dysfonctionnements en lisant le document du laboratoire Pfizer. Merci de ne pas vous fier aux médias auxquels Macron est abonné (LCI, 20minutes...) qui défendent les mêmes intérêts que le gouvernement.

Les publications qu'il a partagé sur Twitter :
https://twitter.com/RWMaloneMD/status/1406777926855671811
https://twitter.com/RWMaloneMD/status/1409842208375820291

L'interview où il dénonce la négligence sécuritaire :
https://newsvoice.se/2021/07/dr-robert-malone-current-covid-crisis/

Katie Kariko affirme qu'il est bien l'inventeur de cette technologie :
https://twitter.com/RWMaloneMD/status/1415705974850080780

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le parcours de cet homme :
https://www.rwmalonemd.com/mrna-vaccine-inventor

VI - L'inefficacité du vaccin

D'après des statistiques israéliennes sur plus de 800.000 personnes, il y a à peu près 7 fois plus de chance d'être de nouveau infecté par le covid si l'on est vacciné, c'est une comparaison entre vaccinés et non vaccinés ayant déjà contracté le virus :
https://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/309762

Plus de 1000 personnes sont positives malgré qu'ils soient vaccinés :
https://www.jpost.com/breaking-news/for-first-time-since-march-855-new-coronavirus-cases-in-israel-674084

VII - Solutions

Pourquoi ne pas commencer par mettre en place des traitements tels que l'ivermectine pour traiter les infections ? Une étude montre que ça réduit la mortalité de 56%, ce qui permettrait aussi de réduire les hospitalisations et garder des lits de réanimations pour ceux pour qui le traitement n'aura pas été suffisant :
https://academic.oup.com/ofid/advance-article/doi/10.1093/ofid/ofab358/6316214

https://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/309762

 

Posté par rusty james à 13:25 - - Permalien [#]

VIDEOS A VOIR INFOS MONDIALES EN IMAGES

 

biden-abondonne -l'afghanistan-scenes-de-panique-pour-fuir-la-capitale aux mains des talibans

ironie du sort ils sont venue massacrer un peuple sous pretexte du 11 09 et repartent avec un avion 11 09

https://odysee.com


 

Verrouillage de l'Australie, des hélicoptères ordonnent aux gens de quitter les plages !

View Verrouillage de l'Australie, des hélicoptères ordonnent aux gens de quitter les plages ! on Odysee

https://odysee.com

plandemic

POUTINE-DENNONCE-LE-LOBYING-DE-LA-COMMISSION-EUROPEENNE-SUR-LES-VACCINS

View POUTINE-DENNONCE-LE-LOBYING-DE-LA-COMMISSION-EUROPEENNE-SUR-LES-VACCINS on Odysee

https://odysee.com

 

EMP CHEMTRAIL ENERGY INCENDIE CREEE PAR LES MICRO ONDES PULSES

View EMP CHEMTRAIL ENERGY INCENDIE CREEE PAR LES MICRO ONDES PULSES on Odysee

https://odysee.com

 

comment-la-television-vous-lave-le-cerveau-a-votre-insu

View comment-la-television-vous-lave-le-cerveau-a-votre-insu on Odysee

https://odysee.com

 

 

MESSAGE-AUX-CORPS-CONSTITUÉS-!-plaintes--deposés

View MESSAGE-AUX-CORPS-CONSTITUÉS-!-plaintes--deposés on Odysee

https://odysee.com

 

Vaccinations forcés des personnes agées a commencé a travers le monde image chocantes.mp4

View Vaccinations forcés des personnes agées a commencé a travers le monde image chocantes.mp4 on Odysee

https://odysee.com








Posté par rusty james à 14:19 - - Permalien [#]

Covid 19 : le cartel bancaire dirige l'agenda

Screenshot_7f

Depuis des semaines, les médias et les autorités « sanitaires » promeuvent sans relâche un récit effrayant sur la « pandémie » de Covid 19 comme si le décompte quotidien de nouveaux « cas » était une urgence de santé publique majeure, sensationnalisée par les médias près de 24 heures/. 7. Le récit officiel est fortement en contradiction avec les voix rassemblées de centaines de médecins, virologues et épidémiologistes.

Incohérence du récit officiel

En supposant que nous soyons confrontés à une pandémie "une fois par siècle", ce serait un grand défi pour l'humanité, forgé d'incertitude. On s'attendrait à rencontrer un débat animé, des discussions, beaucoup de doute et de controverse. Les journalistes doivent rechercher autant d'experts du domaine que possible afin que nous puissions tous comprendre le plus clairement possible le nouveau défi de la santé et comment y faire face. Des traitements efficaces doivent être promus, célébrés, criés sur les toits. Mais la réalité est très différente.

Les mesures de santé publique - pratiquement identiques dans la plupart des pays - sont transmises par l'Organisation mondiale de la santé à travers des hiérarchies bureaucratiques obscures qui revendiquent le monopole de la vérité. La discussion est découragée et des centaines d'experts sont agressivement réduits au silence. Plusieurs traitements efficaces ont été identifiés, mais l'administration est à la limite de l'hostilité à toute mention d'eux.

Dissimulation de traitements efficaces

Début mars 2020 déjà, le président Trump a commencé à mentionner l'hydroxychloroquine (HCQ) comme traitement des infections par le virus Corona. Les médias l'ont rapidement ridiculisé, l'accusant même de mettre des vies en danger. Cependant, il s'est avéré que l'HCQ réduisait la mortalité due au Covid 19 de plus de 50 % et, lorsqu'il est utilisé avec du zinc et des vitamines, jusqu'à 85 %.

 

Le Dr Stella Immanuel a affirmé qu'elle avait traité plus de 300 patients atteints de HCQ, dont beaucoup étaient âgés et avec une ou plusieurs comorbidités et qu'elle n'avait eu aucun décès parmi ses patients. Aujourd'hui, la vidéo avec ses déclarations est difficile à trouver sur YouTube, mais vous trouverez facilement des dizaines de vidéos qui la ridiculisent et diffament son personnage. Beaucoup plus récemment, le Dr Brian Tyson a témoigné que sa clinique avait traité 1 700 patients positifs au Covid-19 – encore une fois avec zéro décès .

Quoi qu'il en soit, les médecins et les patients ont été fortement découragés d'utiliser l'hydroxychloroquine et dans certains pays, HCQ a été brusquement retiré du marché. En Australie, la prescription d'HCQ a même été érigée en infraction pénale . Pendant ce temps, les autorités semblent favoriser l'imposition de vaccins expérimentaux développés à la hâte, non testés, bien que la maladie elle-même ne se soit révélée mortelle que pour 0,004 % de la population (même selon les statistiques exagérées du CDC américain).

Retranchement déroutant de l'administration

L'incohérence totale des positions officielles est désormais devenue si évidente qu'elles ont depuis longtemps perdu toute crédibilité. Mais plutôt que de déclarer la victoire contre le virus et de célébrer le retour à la normale de la vie, les autorités sont devenues encore plus profondément ancrées dans leurs propres contradictions, devenant de plus en plus agressives avec des mesures de « santé publique » toujours plus restrictives. Pendant ce temps, les médias ont intensifié la propagande de « la peur du projet » à des proportions nauséabondes.

plandemic


Nous insistons : l'édifice est sain, n'en croyez pas vos yeux menteurs, ne faites pas vos propres recherches !

La situation est devenue surréaliste : comment des personnes apparemment intelligentes et instruites peuvent-elles rester si obstinément attachées à un récit aussi manifestement imparfait ? Pourquoi les médias incitent-ils sans relâche à la peur et à l'hystérie à propos d'un virus grippal bénin ? En plus des médias américains et britanniques, j'ai suivi les reportages des médias en Croatie, en Espagne, en France et en Italie - la même chose partout : c'est tout le Covid tout le temps, avec des alarmes incessantes et des appels au respect de mesures "de plus en plus stupides". . " Par exemple, plus de quatre mois après le début de cette « pandémie », 71 pays ont émis des mandats étrangement similaires pour que les gens portent des masques dans les espaces publics, même s'il n'y a strictement aucune preuve scientifique que cela sert à quelque chose .

Est-ce que tout le monde dans le monde est devenu fou ? Si ce n'est pas la science et la logique qui informent les mesures de santé publique, alors qu'est-ce que c'est ? Et ensuite ça m'a frappé…

Le cas curieux des prêts du FMI pour la Biélorussie

En juin, j'ai noté que le président biélorusse Alexandre Loukachenko avait publiquement snobé une ligne de crédit de 940 millions de dollars du Fonds monétaire international. Il l'a rejeté parce que le FMI a conditionné le prêt à ce que la Biélorussie impose une politique stricte de verrouillage de Covid 19 et un couvre-feu. À l'époque, j'ai pensé qu'il était très étrange que le FMI offre des prêts à un pays tout en fixant des conditions qui compromettent gravement la capacité de remboursement de ce pays.

Apparemment, un certain nombre d'autres pays ont reçu des offres similaires du FMI et/ou de la Banque mondiale. Nous ne connaissons la conditionnalité de Covid 19 que parce que le président de la Biélorussie l'a divulguée publiquement. Fait significatif, Loukachenko a mentionné à plusieurs reprises que les négociateurs du FMI voulaient que la Biélorussie fasse « comme en Italie ». D'autres nations et gouvernements qui ont accepté l'argent ont peut-être accepté discrètement la conditionnalité qu'ils n'ont jamais divulguée au reste d'entre nous.

En avril 2020, 85 pays avaient demandé une aide financière au FMI . Profondément endettés et avec des économies gravement endommagées, la plupart des gouvernements du monde entier avaient besoin de prêts, ce qui les rendait la proie des diktats du pouvoir monétaire. Pour obtenir les fonds nécessaires, ils ont peut-être accepté de fermer leurs économies, de restreindre la liberté de mouvement de leur population, de créer des structures de recherche de contacts de type stase et de fermer les écoles.

Une autre preuve que l'ordre du jour est dirigé par les banquiers était le récent éditorial dans le New York Times par Neel Kashkari , le président de la Réserve fédérale de Minneapolis, appelant le gouvernement à émettre des ordonnances strictes d'abri sur place de 4 à 6 semaines. " pour tout le monde mais les travailleurs vraiment essentiels . " Kashkari a préconisé que les verrouillages soient aussi complets et stricts que possible et effectués de manière agressive, en utilisant «la capacité de test et de traçage que nous avons construite…»

Les empreintes digitales du cartel bancaire peuvent également être trouvées dans le document « Scenarios for the Future of Technology and International Development », publié par la Fondation Rockefeller en 2010. À la page 18, intitulée « Lock Step », le document décrit avec prévoyance notre réalité actuelle comme « A monde de contrôle gouvernemental de haut en bas et de leadership plus autoritaire, avec une innovation limitée et un recul croissant des citoyens . » Le scénario envisage une « pandémie que le monde attendait depuis des années… » Et aujourd'hui, nous avons cette « pandémie », ainsi que le monde du contrôle gouvernemental de haut en bas et un leadership plus autoritaire .

Comme Napoléon Bonaparte ne l'a que trop bien compris : « Lorsqu'un gouvernement dépend des banquiers pour de l'argent, ce sont eux et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation . Dans chaque nation, nous semblons être opposés par une bureaucratie gouvernementale. Mais alors que ces bureaucraties et les fonctionnaires qui y travaillent deviennent la cible du ressentiment du public, il est essentiel que nous reconnaissions les marionnettistes derrière le programme qui se déroule.

Il ne fait aucun doute que l'ennemi est le cartel bancaire international dont le siège se trouve à Londres et à Wall Street, ainsi que leurs agences comme la Banque des règlements internationaux, le FMI, la Banque mondiale, les banques et institutions d'importance systémique mondiale comme la Forum économique mondial, grandes sociétés pharmaceutiques, Organisation mondiale de la santé, Fondation Bill et Melinda Gates, GAVI et bien d'autres.

Comme Lord Acton l'a prévenu il y a plus d'un siècle, « la question qui a balayé les siècles et qui devra être combattue tôt ou tard, c'est le peuple contre les banques ». Ce combat est maintenant à nos portes . Ce pourrait être la lutte ultime entre l'émancipation de l'humanité ou notre asservissement final. Pour l'emporter, nous devons comprendre nos véritables ennemis et les structures financières, économiques, politiques et sociales permettant leur agenda.

Comme le révèle le document de la Fondation Rockefeller, ils ont anticipé notre recul et ont sûrement prévu des détournements pour détourner nos griefs vers les catalyseurs visibles de leur régime autoritaire descendant. L'un des plus grands moyens de diversion sont les guerres. Nous devons donc nous garder de croire que nos ennemis sont les Russes, les Chinois ou quiconque contre qui la logique du diviser pour régner nous opposerait.

Lorsque nos gouvernements nous disent que nous faisons face à une grave menace d'une autre nation, envoient des troupes à ses frontières ou des navires de guerre près de ses côtes, nous devons exiger qu'ils se retirent. Nous devons également nous garder de diaboliser les autres nations et leurs dirigeants car elles conduisent fréquemment à une escalade militaire (pensez à Saddam Hussein, Mouammar Kadhafi, Bachar al Assad…). Ron Paul nous a prévenus : « Ce n'est pas une coïncidence si le siècle de la guerre totale a coïncidé avec le siècle de la banque centrale . J'ai expliqué les racines systémiques de la soif de guerre de l'ouest dans cet article : " Deflationary Gap and the West's War Addiction ".

Bref, il ne faut pas se laisser distraire par le drap rouge du torero : les coupables ultimes, le super-prédateur sont les banquiers : une poignée de familles et d'individus qui contrôlent et gèrent le système monétaire actuel. Nous n'avons pas d'autre choix que de les affronter. Aujourd'hui, nous sommes armés de vérités et d'informations dont les générations passées n'auraient pas pu rêver. Aujourd'hui, nous pouvons faire la différence et offrir à nos enfants et à leurs enfants un monde de prospérité et de liberté au-delà de tout ce que nous pouvons imaginer actuellement. Cette lutte vaut tous les efforts.

 

Alex Krainer – @NakedHedgie est un ancien gestionnaire de fonds spéculatifs, créateur de I-System Trend Follow et fondateur de Krainer Analytics. Il a écrit « Mastering Uncertainty in Commodities Trading », classé n° 1 sur la liste FinancialExpert.co.uk des « 5 meilleurs livres sur les matières premières pour les investisseurs et les commerçants ». Son livre « Grand Deception : The Browder Hoax » a été interdit à deux reprises sur Amazon sur ordre de créatures des marais du département d'État américain. Il écrit également sur ISystem-TF.com . Ses points de vue et opinions ne sont pas toujours pour la société polie mais ils sont toujours exprimé dans la poursuite sincère de la vraie connaissance et de la compréhension claire des idées qui comptent.

Huiles essentielles pour équilibrer les chakras et éloigner les attaques nocturnes

hot-air-balloon-mountains-lake-sunrays-sun-light-clouds-1502x845-294

Presque tout le monde a entendu parler des chakras. Bien que je trouve que beaucoup de gens ne savent pas vraiment ce qu'ils sont ou quelle est leur fonction.

Je m'explique : les chakras sont des centres d'énergie au sein du corps humain qui aident à réguler tous ses processus, du fonctionnement des organes au système immunitaire et aux émotions.

Il y a sept chakras principaux qui sont positionnés dans tout votre corps, de la base de votre colonne vertébrale au sommet de votre tête. Chaque chakra a sa propre fréquence vibratoire, sa propre couleur et régit des fonctions spécifiques.

Pour atteindre l'équilibre dans tous les domaines de votre vie, vos chakras doivent être équilibrés, alignés et bien tournés. Les huiles essentielles peuvent vous aider à atteindre cet équilibre.

0_pwOcEld3ITG3fqJc

Premier Chakra — Chakra Racine

Huile Essentielle de Patchouli

Stimule également le deuxième chakra (Sacré Chakra)

Le chakra racine est situé à la base de la colonne vertébrale et est représenté par la couleur rouge. Il est également représenté par l'élément physique de la Terre. Il représente l'ancrage au monde physique et la survie/l'auto-préservation. Le chakra racine est associé à la colonne vertébrale, les jambes, les pieds, le côlon, les glandes surrénales, la colonne vertébrale, les jambes, les pieds et le côlon.

Un chakra racine équilibré aura les caractéristiques suivantes : être ancré, stabilité, immobilité, prospérité, santé physique, sentiment de sûreté et de sécurité et être présent dans l'instant.

Cette huile essentielle donne le cadeau de profiter d'être seul avec soi-même dans un état de contentement et de détente, ce qui donne lieu à une grande réserve d'énergie pour que vous puissiez faire avancer les choses. Cela peut être très utile pour vous aider à atteindre vos objectifs, de la clarification de ce que vous désirez à la volonté de faire ce qui est nécessaire pour atteindre votre objectif. Cette huile essentielle vous aide également à surmonter la fatigue et la déprime.

Deuxième Chakra - Chakra Sacré

Huile Essentielle de Néroli

Stimule également le quatrième chakra (Chakra du cœur)

Le chakra sacré est situé dans le bas-ventre entre le bassin et le centre du nombril. Il est représenté par la couleur orange et l'élément physique de l'eau. Il représente la vitalité, l'autosatisfaction et la passion, et est associé à la vertèbre sacrée et aux organes reproducteurs et affecte la circulation, la fonction urinaire et la reproduction.

Un chakra sacré équilibré présente les caractéristiques suivantes : capacité à apprécier le plaisir, intelligence émotionnelle, satisfaction sexuelle, passion et capacité à accepter le changement.

Cette huile essentielle apporte l'énergie de l'amour pur et de la légèreté d'être, chassant les chagrins et apportant un calme paisible et stable. Cette huile est tout simplement indispensable pour guérir les traumatismes causés par les abus ou chaque fois que vous êtes dans une crise émotionnelle ou que vous souffrez de tristesse. Il aide à nourrir l'espoir et vous éloigne de la peur. Le néroli vous ouvre également à l'amour en vous et à la liberté de laisser l'amour couler librement.

Troisième Chakra - Chakra du Plexus Solaire

Huile Essentielle de Pin

Stimule également le quatrième chakra (Chakra du cœur)

Le chakra du plexus solaire est situé au-dessus du centre naval et est représenté par la couleur jaune. Il est également représenté par l'élément physique du feu. Il représente la volonté, la motivation et la vitalité. Elle est souvent associée au pancréas, au foie, à la rate, à l'estomac, aux muscles du bas du dos, au métabolisme et à la digestion.

Un chakra du plexus solaire équilibré doit présenter les caractéristiques suivantes : confiance, chaleur, autodiscipline, fiabilité et sens de soi positif.

L'huile essentielle de pin est une huile pour la restauration du cœur lorsque vos émotions sont devenues dures ou blasées. Cette huile vous libère des vieilles blessures, vous permet d'avancer sans les bagages du passé, vous offrant la possibilité de vivre vos émotions en temps réel plutôt que de jouer les échos du passé. Cette huile permet d'avancer. Vous vous sentirez reconstitué et nouveau, ce qui vous permettra d'apporter croissance et paix intérieure à vos futures relations.

Quatrième chakra — Chakra du cœur

Bois de rose ou huile essentielle de rose

Le quatrième chakra ; le chakra du cœur est situé au centre bas de la poitrine et représente l'acceptation de soi et l'amour. Il est associé à la couleur verte et à l'élément physique de l'air. Il est lié aux ganglions lymphatiques, au cœur, à la cage thoracique, aux poumons, à la peau, aux bras, aux mains, à la circulation et au système immunitaire.

Un chakra du cœur équilibré aura les caractéristiques suivantes : amour de soi, contentement, compassion, acceptation, paix et centrage.

Une huile merveilleuse qui encourage les émotions fluides, la capacité d'harmoniser ce que vous ressentez avec vos pensées et la capacité d'exprimer vos émotions. Cette huile offre une forte bulle énergétique de protection et peut vous aider à maintenir une aura propre et fermée. Utilisez ce parfum de chakra pour libérer les sentiments resserrés stockés dans la poitrine, le chagrin intériorisé, la mélancolie et les émotions refoulées.

Cinquième Chakra - Chakra de la Gorge

Huile Essentielle de Lavande

Le cinquième chakra comme son nom l'indique est situé dans la gorge et est représenté par la couleur bleu ou turquoise. Il est également représenté par l'élément physique de l'éther. Le chakra de la gorge représente l'expression de soi et la communication, et est associé à la thyroïde, à l'œsophage, au cou, aux épaules, aux bras, aux mains et à l'ouïe.

Un chakra de la gorge équilibré aura les caractéristiques suivantes : une communication claire avec les autres et avec soi-même, une bonne capacité d'écoute, un bon sens du temps et une voix pleine.

Une huile essentielle fantastique qui vous encouragera à partager vos dons avec le monde. Cette huile d'équilibrage des chakras guérit les sentiments d'être trop délicat, retiré ou craintif et apporte une croissance spirituelle en vous aidant à intégrer vos expériences, ce qui apporte une prise de conscience et une perspective élargies. Cette huile vous aidera à communiquer plus efficacement.

Six Chakra — Chakra du troisième œil

Huile essentielle de bois de santal

Le chakra du troisième œil est situé au centre du front. Il est représenté par la couleur indigo et l'élément physique de la lumière. Il représente l'autoréflexion et la connaissance. Il est également associé à l'hypophyse, à l'hémisphère gauche du cerveau, à l'œil gauche, au nez, aux oreilles, aux sinus, à l'esprit conscient, au système endocrinien, au système neurologique et au contrôle des petits muscles.

Un chakra du troisième œil équilibré aura une forte intuition, une bonne mémoire, une facilité à se souvenir des rêves, une capacité de visualisation et une vision directrice pour la vie.

Une huile essentielle de mise à la terre qui est très efficace lors de la méditation. Utilisée par les guérisseurs et les chefs spirituels du monde entier, cette huile apporte une conscience intérieure et un sentiment de facilité à s'engager avec une conscience supérieure, ce qui est utile pour mieux comprendre les blocages sur votre chemin spirituel, qu'ils soient internes ou externes, et permet un traitement en douceur à vos niveaux les plus profonds. . Le bois de santal aide à briser les illusions, vous aidant à vous aligner avec votre moi le plus authentique.

Septième Chakra — Chakra de la Couronne

Huile Essentielle de Citron Vert

Le septième chakra ; le chakra couronne est situé au sommet de la tête. Il est représenté par la couleur du violet et l'élément physique de la pensée. Il représente la connaissance de soi, la volonté personnelle et la connexion divine. Il est associé à la glande pinéale, à l'hypophyse, au cortex cérébral, au cerveau, à l'œil droit, à l'hémisphère droit du cerveau, au système nerveux central, au subconscient et au contrôle musculaire.

Un chakra couronne d'équilibre aura de la sagesse, de l'intelligence, une capacité d'analyse, une connexion spirituelle et une ouverture d'esprit.

Le citron vert est une excellente huile essentielle à utiliser pour couper et détacher énergiquement les cordons. Utile pour améliorer votre perception de la vérité dans n'importe quelle situation. Il vous permet de vous libérer de toute illusion que vous auriez pu confondre avec la réalité.

Voici quelques suggestions supplémentaires :

Chakra racine : Cyprès

Chakra sacré : Ylang-ylang

Chakra du plexus solaire : gingembre

Chakra du foyer : jasmin

Chakra de la gorge : camomille romaine

Chakra du troisième œil : romarin

Chakra de la Couronne : Encens

Appliquez l'huile (diluée avec une huile de support) sur le chakra respectif (c'est-à-dire le chakra racine - sur la plante des pieds). Les huiles essentielles peuvent aider à équilibrer vos chakras et à les maintenir alignés pour assurer une santé optimale du corps, de l'esprit et de l'âme.si vos chakras sont ouverts vous serez attaquez  vous verrez d'abord en reves  les changements puis progressivement dans votre vie quotidienne baisse d'energie  malchance répétée cauchemards ...

www.powerfullrokia.com

Posté par rusty james à 13:51 - - Permalien [#]
Tags : ,

un groupe d'avocats obtient gain de cause en Inde pour imposer l'Ivermectine en Inde et demande l'arrestation de Bill Gates

 

téléchargement (3)

L’Indian Bar Association IBA  (Association du barreau  des Avocats Indiens) a adressé un courrier au Premier ministre de l’Inde Shri Narendra Modi et au ministre de l’Intérieur Shri Amit Shah, qui les invite à prendre note de la plainte DHLTH/E/2021/09973 en date du 1er juillet 2021 déposée par le Secrétaire général du Conseil de sécurité des droits de l’homme (HRSC) M. A. Shaikh, contre le Dr Soumya Swaminathan, scientifique en chef de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et d’autres.

Cette plainte les invite à prendre des mesures immédiates contre les accusés et à émettre des directives appropriées aux autorités légales pour qu’elles examinent l’affaire et prennent des mesures immédiates. Cela fait suite aux deux mises en demeure que l’IBA a envoyées à l’OMS (contre le Dr Soumya Swaminathan ainsi que Tedros Ghebreyesus) qui sont à ce jour restées sans réponse.

L’avocate Dipali Ojha explique cela en détail dans son debriefing.

La plainte de 132 pages enjoint les ministres à considérer en urgence la situation et surtout la « gravité » ou « extrême gravité »

des questions qui sont posées qui ne concernent pas seulement les citoyens indiens, mais aussi la sécurité, la survie et le bien-être de l’humanité tout entière.

Cette plainte annoncée et attendue prend en considération les éléments de réponse à la gestion d’une épidémie (les quatre piliers listés par le Pr McCullough) ainsi que les publications de diverses associations de médecins (FLCCC, AFLDS, IHU) en faveur des traitements précoces qui sont une alternative à la vaccination de masse, dixit Pierre Kory. Ceci est corroboré par le retour d’expérience de nombreux médecins indiens dans les Etats ayant mis en place les directives du ministère de la Santé sur l’ivermectine et l’hydroxychloroquine. Au sein de cet immense pays, on a pu observer l’effet de la vaccination de masse ainsi que celui des traitements précoce et prophylactique des Indiens, afin de gérer au mieux l’épidémie. Les Indiens ont subi les mêmes effets de censure, de suppression du « narratif » et des données scientifiques que ceux observés dans d’autres pays. Le summum étant une agence de santé (DGHS) périphérique qui a supprimée les traitements précoces alors qu’elle n’avait jamais exprimé d’opinion auparavant à ce sujet, démontrant la capture probable de certaines autorités par des influences externes. Rappelons que le ministère de la Santé a conservé les traitements précoces dans ses recommandations et est le seul compétent.  A l’inverse de la France, les autorités sanitaires (ministère) ont défendu par deux fois leur position en faveur des traitements précoces, remettant en cause les avis de l’OMS contre des associations d’avocats dont les commanditaires ne sont pas identifiés.

Le périmètre et les demandes de la plainte sont clairement établis :

1- une décision immédiate pour la mise en œuvre du 72e rapport de la Commission parlementaire et des recommandations d’enquête et de poursuite des membres du bureau du « philanthrope toxique » et de la Fondation Bill & Melinda Gates du Syndicat des vaccins (GAVI) et des responsables concernés du Conseil indien de la recherche médicale (ICMR) qui ont été reconnus coupables  de la mort de huit filles suite à l’usage de vaccins non autorisés, illégaux et non approuvés;
(ndlr: La Fondation Bill Gates a été reconnue coupable par la 72e Commission parlementaire. Ils peuvent donc faire l’objet de nouvelles poursuites et les tribunaux peuvent les condamner sur la base d’éléments de preuve et de rapports d’enquête.

HRSC et IBA ont maintenant demandé aux autorités de prendre les mesures appropriées pour donner suite aux conclusions du 72e rapport du Comité parlementaire.)

2- une directive immédiate au Bureau central d’enquête (CBI) pour l’enregistrement du premier rapport d’information (FIR) pour enquête et action stricte (en vertu des articles 115, 109, 302, 307, 304, 419, 420, 471, 474, 188, 505, r / w 120 (B) &34 de l’IPC & sections de la loi de 2005 sur la gestion des catastrophes et d’autres dispositions des actes spéciaux contre tous les éléments contre l’intérêt national, contre l’humanité, et bio-terroristes) sur les « Groupements Pharma», « Groupement Tech » et les « Cyber Harceleurs » qui sont impliqués dans des infractions contre l’humanité entière entrainant un génocide, causés par leurs actes de commission et d’omission liés à la pandémie de Covid-19.

3- des ordonnances avec effet immédiat aux autorités concernées :

i) émettre des avis de garde à vue et des mandats d’arrêt contre l’accusé dont l’implication est prouvée à première vue ;
ii) D’engager une action en saisie conservatoire de tous les accusés et de leurs sociétés ;
iii) Commencer l’interrogatoire de l’accusé en détention ;
iv) Effectuer un test de détection de mensonges, un test de cartographie cérébrale, un test narco de tous les accusés principaux tels que le Dr Soumya Swaminathan, le Dr Randeep Guleria, M. Arvind Kejriwal Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, le Dr Anthony Fauci, Bill Gates, Mark Zuckerberg, Jack Dorsey et d’autres.

4- des directives immédiates à toutes les autorités pour

(i) examiner sérieusement le Livre blanc de l’association American Frontline Doctors (AFLDS) sur le Covid-19 et les vaccins expérimentaux.
ii) ne forcer personne à se faire vacciner et se conformer strictement à l’arrêt de la Cour suprême et de diverses hautes cours concernant le droit fondamental de chaque citoyen à choisir son traitement.
iii) informer le public des dangers réels du vaccin.
iv) informer le public sur les autres médicaments éprouvés, sûrs et plus efficaces.
v) ne pas répandre la peur d’une nouvelle vague sans vérifier les preuves scientifiques.

5- une directive appropriée selon le rapport soumis par le Comité d’experts au bureau du Premier ministre avec des recommandations de ne pas administrer de vaccins sur les personnes qui se sont rétablies de l’infection à Covid-19 et qui ont développés des anticorps.

6- Des directives immédiates pour fournir une protection à tous les dénonciateurs et à leurs témoins qui ont déjà exposé et continuent d’exposer le Syndicat comprenant BIG PHARMA, BIG TECH et BIG SCIENCE.

7- Direction pour la constitution d’un comité d’enquête distinct concernant le vent de la panique soudain pendant la deuxième vague de coronavirus en Inde, qui a été alimenté par des reportages incessants dans les médias sur la pénurie d’oxygène. Et pourquoi ledit battage médiatique a disparu dès l’apparition de l’enquête sur le 'Tool Kit' (kit contre la covid) a été commencée par la police de Delhi.

 

Accusation principale de complot contre les accusés

La plainte (paragraphe 26) porte contre tous les accusés qui sont tenus de répondre à l’accusation principale sur la base des documents, de preuves et de preuves de nature remarquable :

Le principal accusé Bill Gates et ses alliés de GAVI (Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination) ont ourdi un complot visant à créer un marché fixe pour leurs vaccins et autres médicaments et dans ce complot, ils se sont joints à d’autres accusés. 

Les autres sont Dr Anthony Fauci, conseiller médical en chef du président des États-Unis, M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, Dr Soumya Swaminathan, scientifique en chef à l’OMS, Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, Jack Dorsey, PDG de Twitter, Steve Chen, Chad Hurley et Jawed Karim, YouTube (Google), Arvind Kejriwal, Ministre principal, Delhi et que les autres personnes citées dans l’annexe T13 ou celles qui pourraient être accusés après enquête approfondie.

Au paragraphe 26.3, on peut lire que les accusés ont commis un acte public dans la droite lignée d’un complot. Ils sont accusés par des actes de commission et d’omission, d’avoir :
i) créé de fausses données.
ii) supprimé et dissimulé de manière malhonnête des données réelles.
iii) distordu des faits importants.
iv) créé un narratif et un complot.
v) mis en place des politiques « préméditées » sur YouTube, Twitter, Facebook, etc. pour supprimer la vérité et empêcher l’information réelle de se propager
vi) supprimé des informations originales et scientifiques de plateformes telles que YouTube, Twitter et d’autres sur la base de « fausses politiques et conditions générales » allant à l’encontre des données scientifiques.
vii) publié des « vérification de faits » fausses et sponsorisées afin d’aller à l’encontre de la vérité et par la même d’entraîner la confusion dans l’esprit du public ; cela avait pour but de décourager les personnes, les scientifiques et les médecins qui possèdent des données scientifiques.
viii) réussi à « capturer » les agences de santé gouvernementales de nombreux pays pour obtenir les politiques et les règles formulées en fonction de leurs objectifs inavoués.
ix) entraîné la mort de personnes en s’assurant que ceux-ci ne devraient pas accéder ou obtenir les médicaments facilement disponibles, sûrs et abordables tels que l’ivermectine, l’hydroxychloroquine, la vitamine D3, etc. et ayurvédique ainsi que les traitements naturopathes.
x) généré la peur dans l’esprit des gens afin que le vaccin puisse être présenté comme la seule alternative pour traiter et ainsi sauver les gens ; facilitant ainsi la voie à une autorisation d’utilisation en urgence (EUA) du vaccin non approuvé.         
xi) supprimé les données sur les effets dangereux du vaccin ainsi que l’usage de nombreux médicaments « ad hoc » couvrant ses effets.
xii) dévoyé, dissimulé ou supprimé les données sur l’inefficacité des vaccins et la mort de nombreuses personnes et de nombreux médecins. Ceci a entraîné des pertes de repères des gens causés par les sophismes des « hommes de paille ».
xiii) sous-déclaré les décès dus aux vaccins au travers de la création de règles à leur convenance.
xiv) essayé d'aller à l'encontre de la science réelle à l’aide de la rhétorique, c’est-à-dire la fausse science portée par les sophismes « de l’homme de paille », la malhonnêteté intellectuelle et les théories du complot pseudo-scientifiques.
xv) en outre, le cerveau de la conspiration et chef du Syndicat des vaccins M. Bill Gates a déjà été reconnu coupable d’essais illégaux et non autorisés de vaccins et d’avoir causé la mort de huit filles. Dans son 72e rapport du 28.08.2013, la Commission parlementaire de l’Inde Rajya Sabha a déjà recommandé une action en justice contre les membres du bureau de la Fondation Bill &Melinda Gates , des responsables de l’ICMR et d’autres accusés divers responsables de ces crimes odieux contre l’humanité.
xvi) tous les accusés étaient et sont bien conscients que par leur acte de commission et d’omission, ils vont causer la mort de millions d’innocents. Cependant ils ont choisi l’argent plutôt que les valeurs humaines. Ce sont eux les délinquants de l’humanité. Ils sont coupables de génocide. Ils ont commis des meurtres de masse avec sang-froid.

Ils ont enlevé les moyens de subsistance de l’homme du peuple et ont fait un enfer de la vie des pauvres. En raison de leurs conspirations, de nombreuses personnes qui ont réussi à survivre en prenant leurs médicaments toxiques souffrent maintenant d’effets secondaires graves ayant rendu leur vie misérable.

Ils ne méritent aucune sympathie ou indulgence. Sinon, ce sera une injustice pour toutes les victimes et une injustice pour toute l’humanité.

La peine minimale dans ce cas sera :

a) la peine de mort
et
b) La saisie de tous leurs biens meubles et immeubles et leur distribution égale à tous les peuples du monde.

D’autres questions importantes sont aussi mentionnées dans la plainte au paragraphe 2 mais suivent les mêmes bases qui comprennent la mise en cause des tests PCR, la censure et l’impossibilité pour les médecins d’échanger sur les réseaux sociaux sans risquer la censure.

La plainte a été déposée le 1er juillet 2021 et l’Indian Bar Association a envoyé sa lettre de représentation signée par Me Dipali Ojha demandant au Premier ministre et le ministre de l’Intérieur de l’Inde à prendre des mesures à la suite de ladite plainte de HRSC.

 

Posté par rusty james à 12:49 - - Permalien [#]
Tags :

Le CDC dit que les personnes entièrement vaccinées ont propagé la variante Delta et devraient porter des masques

  • coronavirus-4914028_19206-800x450-c-default

    Le CDC a mis à jour ses directives mardi pour recommander les masques à l'intérieur, même pour les personnes vaccinées.

  • La variante Delta permet aux personnes vaccinées de transmettre plus facilement le virus, a déclaré le CDC.

  • Mais les vaccins restent très efficaces pour prévenir les maladies graves, quelle que soit la variante.

  • Voir plus d'histoires sur la page d'affaires d'Insider .

Une nouvelle science a de nouveau incité les Centers for Disease Control and Prevention à mettre à jour ses directives sur les masques. Le CDC a recommandé mardi que les personnes entièrement vaccinées portent des masques dans les lieux publics intérieurs « dans les zones à transmission importante et élevée ». Cela inclut actuellement une grande partie des États-Unis , y compris la grande majorité des comtés du Sud.

Le CDC a recommandé que tous les enseignants, le personnel, les élèves et les visiteurs des écoles K-12 se masquent également.

L'objectif de ces nouvelles directives, a déclaré la directrice du CDC, Rochelle Walensky, est "d'aider à empêcher la propagation de la variante Delta et à protéger les autres".

Le CDC a déclaré en mai que les personnes vaccinées n'avaient pas besoin de masques , une recommandation basée en partie sur des données indiquant que les personnes vaccinées étaient moins susceptibles de transmettre le virus à d'autres. Mais la variante Delta – désormais la souche dominante aux États-Unis – se comporte différemment des versions précédentes du virus, a déclaré Walensky.

"Les informations sur la variante Delta provenant de plusieurs États et d'autres pays indiquent que, en de rares occasions, certaines personnes vaccinées infectées par la variante Delta après la vaccination peuvent être contagieuses et transmettre le virus à d'autres", a déclaré Walensky lors d'un appel à la presse mardi. "Cette nouvelle science est inquiétante et mérite malheureusement une mise à jour de nos recommandations."

Walensky a déclaré que les enquêtes du CDC ont révélé que la quantité de virus présente chez les personnes vaccinées infectées par Delta est similaire aux niveaux trouvés chez les personnes non vaccinées atteintes d'infections Delta. C'est une indication que les personnes vaccinées peuvent facilement transmettre le virus - même si elles sont moins susceptibles de tomber malades dans l'ensemble.

 

 https://news.yahoo.com/cdc-says-fully-vaccinated-people-201508057.html?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly93d3cucGFuZGVtaWMubmV3cy8&guce_referrer_sig=AQAAAFhSKwetYgNaVWrNPAzfPtkAMuNo2x0451Hic2WeyzuQAi48vnvWZbLsKUtP31DDB_2v6VcJQtRbCm554CMOu82x7hi6ugfSb0nZNoPePYSlRzJcxtjycysre41K9gZg1AEuO1-Zu5tv_VOm0K83WTs9UbX79U5xyDjiYuLF-_9a

29 août 2021

Un scientifique israélien affirme que le COVID-19 pourrait être traité pour moins de 1 $/jour

Screenshot_17

Screenshot_14

L'ivermectine, un médicament utilisé pour lutter contre les parasites dans les pays du tiers monde, pourrait aider à réduire la durée de l'infection pour les personnes qui contractent le coronavirus pour moins d'un dollar par jour, selon une récente recherche du  Sheba Medical Center  de Tel Hashomer.
Le professeur Eli Schwartz, fondateur du Center for Travel Medicine and Tropical Disease à Sheba, a mené un essai randomisé, contrôlé et en double aveugle du 15 mai 2020 à la fin janvier 2021 pour évaluer l'efficacité de l'ivermectine dans la réduction de l'excrétion virale. chez les patients non hospitalisés atteints de COVID-19 léger à modéré.

L'ivermectine est approuvée par la Food and Drug Administration des États-Unis depuis 1987. Les découvreurs du médicament ont reçu le prix Nobel de médecine 2015 pour son traitement de l'onchocercose, une maladie causée par une infection par un ver rond parasite.
Au fil des ans, il a été utilisé pour d'autres indications, notamment la gale et les poux de tête. De plus, au cours de la dernière décennie, plusieurs études cliniques ont commencé à montrer son activité antivirale contre des virus allant du VIH et de la grippe au Zika et au Nil occidental.
Le médicament est également extrêmement économique. Une étude publiée dans l'American Journal of Therapeutics à comité de lecture a montré que le coût de l'ivermectine pour d'autres traitements au Bangladesh est d'environ 0,60 $ à 1,80 $ pour un cours de cinq jours. Cela coûte jusqu'à 10 $ par jour en Israël, a déclaré Schwartz.
Dans l'étude de Schwartz, quelque 89 volontaires éligibles âgés de plus de 18 ans qui ont reçu un diagnostic de  coronavirus   et séjournant dans des hôtels COVID-19 gérés par l'État ont été divisés en deux groupes : 50 % ont reçu de l'ivermectine et 50 % ont reçu un placebo, en fonction de leur poids. . On leur a donné les pilules pendant trois jours d'affilée, une heure avant un repas.
Les volontaires ont été testés à l'aide d'un test PCR sur écouvillon nasopharyngé standard dans le but d'évaluer s'il y avait une réduction de la charge virale au sixième jour – le troisième jour après la fin du traitement. Ils étaient écouvillonnés tous les deux jours.
Près de 72 % des volontaires traités à l'ivermectine se sont révélés négatifs pour le virus au sixième jour. En revanche, seulement 50 % de ceux qui ont reçu le placebo se sont révélés négatifs.
EN OUTRE, l'étude a examiné la viabilité de la culture, c'est-à-dire le degré de contagion des patients, et a constaté que seulement 13 % des patients sous ivermectine étaient infectieux après six jours, contre 50 % du groupe placebo, soit près de quatre fois plus.
"Notre étude montre avant tout que l'ivermectine a une activité antivirale", a déclaré Schwartz. « Cela montre également qu'il y a presque 100 % de chances qu'une personne soit non infectieuse dans quatre à six jours, ce qui pourrait entraîner un raccourcissement du temps d'isolement pour ces personnes. Cela pourrait avoir un impact économique et social énorme. »
L'étude est apparue sur le site de partage de recherche en santé MedRxiv . Il n'a pas encore fait l'objet d'un examen par les pairs.
Schwartz a déclaré que d'autres études similaires - bien que toutes ne soient pas menées selon les mêmes normes en double aveugle et placebo que les siennes - ont également montré un impact favorable du traitement à l'ivermectine.
Son étude n'a pas prouvé que l'ivermectine était efficace en tant que prophylactique, ce qui signifie qu'elle pouvait prévenir la maladie, a-t-il averti, ni qu'elle réduisait les risques d'hospitalisation. Cependant, d'autres études ont montré de telles preuves, a-t-il ajouté.
Par exemple, l'étude publiée plus tôt cette année dans l' American Journal of Therapeutics a souligné qu'« une revue de la Front Line COVID-19 Critical Care Alliance a résumé les résultats de 27 études sur les effets de l'ivermectine pour la prévention et le traitement de l'infection au COVID-19. , concluant que l'ivermectine "démontre un signal fort d'efficacité thérapeutique" contre COVID-19.
"Un autre examen récent a révélé que l'ivermectine réduisait les décès de 75%", indique le rapport.
MAIS L'IVERMECTINE n'est pas sans controverse et, par conséquent, malgré les niveaux élevés de coronavirus dans le monde, ni la FDA ni l'Organisation mondiale de la santé n'ont été disposées à l'approuver pour son utilisation dans la lutte contre le virus.
Le professeur Ya'acov Nahmias, chercheur à l'Université hébraïque de Jérusalem, a mis en doute l'innocuité du médicament.
"L'ivermectine est un agent thérapeutique chimique, et il a des risques importants qui lui sont associés", a-t-il déclaré dans une interview précédente. "Nous devons être très prudents quant à l'utilisation de ce type de médicament pour traiter une maladie virale dont la grande majorité du public va se remettre même sans ce traitement."
Au cours de l'étude de Schwartz, il n'y avait aucun signe d'effets secondaires significatifs chez les utilisateurs d'ivermectine.
Seuls cinq patients ont été orientés vers les hôpitaux, dont quatre dans le bras placebo. Un patient sous ivermectine s'est rendu à l'hôpital pour se plaindre d'un essoufflement le jour du recrutement. Il a poursuivi le traitement à l'ivermectine et a été renvoyé à l'hôtel le lendemain en bon état.
La FDA a déclaré sur son site Web qu'elle "a reçu plusieurs rapports de patients qui ont eu besoin d'un soutien médical et ont été hospitalisés après s'être auto-médiqués avec de l'ivermectine".
La "FDA n'a pas approuvé l'ivermectine pour une utilisation dans le traitement ou la prévention du COVID-19 chez l'homme", a-t-il déclaré. « Les comprimés d'ivermectine sont approuvés à des doses très spécifiques pour certains vers parasites, et il existe des formulations topiques (sur la peau) pour les poux de tête et les affections cutanées comme la rosacée. L'ivermectine n'est pas un antiviral (un médicament pour traiter les virus). Prendre de fortes doses de ce médicament est dangereux et peut causer de graves dommages.
L'Organisation mondiale de la santé a également recommandé de ne pas utiliser le médicament, sauf dans les essais cliniques.
EN CONTRASTE, Schwartz a déclaré qu'il était très déçu que l'OMS n'ait soutenu aucun essai visant à déterminer si le médicament pouvait être viable.
Le mois dernier, l'Université d'Oxford a annoncé un grand essai sur l'efficacité de l'ivermectine.
Schwartz a déclaré qu'il s'était intéressé à l'exploration de l'ivermectine il y a environ un an, "lorsque tout le monde cherchait un nouveau médicament" pour traiter COVID-19, et que de nombreux efforts étaient déployés pour évaluer l'hydroxychloroquine, il a donc décidé de se joindre à l'effort.
"Comme l'ivermectine était sur mon étagère, puisque nous l'utilisons pour les maladies tropicales, et il y avait des indices que cela pourrait fonctionner, j'ai décidé d'y aller", a-t-il déclaré.
Des chercheurs d'autres endroits dans le monde ont commencé à étudier le médicament à peu près au même moment. Mais quand ils ont commencé à voir des résultats positifs, personne n'a voulu les publier, a déclaré Schwartz.
"Il y a beaucoup d'opposition", a-t-il déclaré. « Nous avons essayé de le publier, et il a été rejeté par trois journaux. Personne ne voulait même en entendre parler. Vous devez vous demander comment se fait-il que le monde souffre.
"Ce médicament n'apportera pas de gros bénéfices économiques", et donc Big Pharma ne veut pas s'en occuper, a-t-il déclaré.
CERTAINES DES oppositions les plus fortes à l'ivermectine sont venues de Merck Co., qui a fabriqué le médicament dans les années 1980. Dans une déclaration publique sur l'ivermectine sur son site Web en février, il a déclaré: «Les scientifiques de l'entreprise continuent d'examiner attentivement les résultats de toutes les études disponibles et émergentes sur l'ivermectine pour le traitement du COVID-19 pour des preuves d'efficacité et de sécurité. Il est important de noter qu'à ce jour, notre analyse n'a identifié aucune base scientifique pour un effet thérapeutique potentiel contre COVID-19 à partir d'études précliniques ; aucune preuve significative d'activité clinique ou d'efficacité clinique chez les patients atteints de la maladie COVID-19, et un manque préoccupant de données de sécurité dans la majorité des études. »
Mais Merck n'a lancé aucune étude sur l'ivermectine.
"On pourrait penser que Merck serait heureux d'entendre que l'ivermectine pourrait être utile aux patients corona et essayer de l'étudier, mais ils déclarent le plus haut et fort que le médicament ne doit pas être utilisé", a déclaré Schwartz. « Un milliard de personnes l'ont pris. Ils le leur ont donné. C'est vraiment dommage. »
Et ne pas aller de l'avant avec l'ivermectine pourrait potentiellement prolonger le temps qu'il faut au monde pour pouvoir vivre aux côtés du virus, a-t-il déclaré.
« Le développement de nouveaux médicaments peut prendre des années ; par conséquent, l'identification des médicaments existants qui peuvent être réutilisés contre COVID-19 [et] qui ont déjà un profil d'innocuité établi au cours de décennies d'utilisation pourraient jouer un rôle essentiel dans la suppression ou même la fin de la pandémie de SRAS-CoV-2 », a écrit le chercheurs de l'American Journal of Therapeutics. « L'utilisation de médicaments réutilisés peut être particulièrement importante car cela peut prendre des mois, voire des années, pour qu'une grande partie de la population mondiale se fasse vacciner, en particulier parmi les populations à revenu faible à moyen. »

 https://m.jpost.com/health-science/israeli-scientist-says-covid-19-could-be-treated-for-under-1day-675612/amp?__twitter_impression=true

Posté par rusty james à 12:38 - - Permalien [#]