16 mai 2014

Les étranges toiles d’araignées de Tchernobyl

La catastrophe nucléaire de Tchernobyl a eu lieu il y a plus de 28 ans. Si plus personne ne vit dans les alentours, les animaux et les insectes continuent à se reproduire dans cette zone laissée à l’abandon.    Le court reportage de Timothy Mousseau, un biologiste, montre à quel point la faune et la flore ont souffert d’être en contact avec la radioactivité. Les champignons sont plus radioactifs que le reste de la flore, les araignées font des toiles à la structure modifiée, le tronc des arbres change de couleurs... [Lire la suite]

08 avril 2014

Les usa proposent 10milliards de dollars pour le relogement d'américains en cas d'eruption de yellowstone

  Selon un article publié par le journal Sud-Africain "The Afrikaaner", le parlement (ANC) d'Afrique du Sud a reçu une offre des États-Unis keur proposant de faire partie d'un plan de gestion des catastrophes où l'Afrique du Sud serait payé $ 10 milliards de dollars par an pendant dix ans. Le plan prévoirait le logement temporaire de millions d'Américains en Afrique du Sud en cas d'éruption du super-volcan de Yellowstone. Les autres pays qui participeront à ce plan sont le Brésil, l'Argentine et... [Lire la suite]
Posté par rusty james à 10:00 - - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2014

.Les îles Salomon sont dévastées par des crues éclair, 16 morts, 10 000 sans abris

Grande Des pluies diluviennes ont entraîné des crues soudaines et meurtrières sur les îles Salomon, dans le Pacifique sud. Jeudi soir, la rivière qui traverse la capitale Honiara est brusquement sortie de son lit dévastant des quartiers entiers. Située à l’est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, l’archipel n’a jamais connu de telles intempéries. Au moins 16 personnes ont péri, plusieurs autres sont portées disparues et des milliers d’habitants sont sans-abri. “Nous avons secouru environ 10 000 personnes qui ont été relogées dans des... [Lire la suite]
01 avril 2014

La construction à Marcoule (vallée du Rhône-Gard) du réacteur Astrid C’est très grave, il ne faut pas laisser faire.

  ASTRID l’année 2014 est décisive, ne laissons pas faire ça !         La construction à Marcoule (vallée du Rhône-Gard) du réacteur Astrid se prépare discrètement, et c’est cette année que l’État doit donner pour cela le feu vert. Or il s’agit d’un réacteur destiné à relancer la filière plutonium, de la taille de près d’un demi Superphénix. C’est très grave, il ne faut pas laisser faire.   Six semaines après son élection, le président François Hollande aurait signé l’autorisation de... [Lire la suite]
30 mars 2014

Les "Tchernobyl" sous-marins : Les 12 pays responsables de rejets de déchets radioactifs en mer.

Où vont les sous-marins nucléaires naufraqés ? Au fond de la mer comme leurs semblables à moteur Diesel. Seule différence, dans ces tragédies, c'est que les sous-marins nucléaires relâchent dans le milieu marin une source formidable de radioactivité qui vient s'ajouter à celle des bombes et des missiles perdus, sans parler des fûts radioactifs qu'une douzaine de pays, le Royaume-Uni en tête, ont rejetés à l'eau pendant trente-six ans. Comment s'en débarrasser ? Des centaines de milliers de fûts contenant des déchets... [Lire la suite]
25 mars 2014

L’USGS va faire une carte distincte pour les séismes d’origine humain

Des officiels fédéraux débattent de comment rendre compte des dangers suscités par les séismes d’origine humaine, dont beaucoup sont provoqués par des activités pétrolières et gazières. Par le passé, la U.S. Geological Survey (USGS, organisme gouvernemental US chargé de la surveillance sismique, équivalent du BRGM français, ndt) a généralement tenu à l’écart les séismes en relation avec l’activité industrielle de ses cartes de risques sismologiques. Les cartes projettent la probabilité de lourds tremblements de terre naturels et... [Lire la suite]

25 mars 2014

Fukushima, un désastre illimité

  Ça y est, 3 ans viennent de s’écouler, et le bilan est accablant. Accablant d’abord parce permanent en ce qui concerne les puissants rejets radioactifs, accablant aussi car le démantèlement patauge, les cuves se remplissent d’eau polluée, les fuites via l’océan se multiplient, et parce que la radioactivité dépasse largement le cadre japonais. Même si les médias européens ont largement mis l’étouffoir sur la situation, laissant envisager que tout est en train de se régler, et qu’il faudra seulement donner du temps... [Lire la suite]
19 mars 2014

Aux USA c'est une première, 2 tremblements de terre ont été directement liés à la fracturation hydraulique

En une année, entre janvier 2011 et février 2012, pas moins de 109 séismes ont été détectés dans les environs de Youngstown, une ville de 70 000 âmes à la frontière de l’Ohio et de la Pennsylvanie, au cœur d’une région riche en gaz de schiste.  Selon la revue scientifique Journal of Geophysical Research, c’est d’ailleurs un puits de forage de gaz de schiste, Northstar 1, qui a provoqué ces 109 séismes dans une zone où aucun tremblement de terre n’avait été enregistré par le passé. L’étude montre le lien entre la fracturation... [Lire la suite]
Posté par rusty james à 16:24 - - Permalien [#]
16 mars 2014

Tchernobyl: 60% des habitants évacués de Pripiat en 1986 seraient aujourd’hui décédés

Qui a dit que le Nucléaire était dangereux?  Tant qu’il ne se passe rien et que les déchets enfouis ne menacent que les générations à venir, c’est une technologie formidable. Les Ukrainiens et les Japonais n’en reviennent toujours pas. Paru dans GN4 Selon Mme Tamara Krasitskaya, présidente de l’ONG “Association des Survivants de Tchernobyl”, seuls 19.000 habitants sur les 44.000 évacués dans la précipitation le 27 avril 1986 après l’explosion du réacteur n. 4 de la centrale de Tchernobyl seraient encore vivants aujourd’hui... [Lire la suite]
04 mars 2014

Un marin paralysé par la radiation de Fukushima dénonce les mensonges du gouvernement américain

Une base navale américaine a été durement touchés par le rayonnement de Fukushima et voici son histoire, illustrant en outre pourquoi le gouvernement des États-Unis ne peut pas faire confiance en  informant  le peuple sur le danger de Fukushima. Impliqué dans les efforts de secours de l’USS Ronald Reagan, après la crise de Fukushima sur  la centrale nucléaire en  2011, Steve Simmons a commencé à éprouver des symptômes dévastateurs plusieurs mois après son retour. "Vous commencez à avoir des fièvres, les... [Lire la suite]