ovnis / La pollution de l'homme sur le plan physique et sur le plan astral

276715416021201

Cet article est le résultat d'une discussion concernant la nature des JINN et leur activité apparente dans les domaines des OVNI et des champs psychiques.

L'hypothèse qui sous-tend le point de vue suivant est que les djinns sont des êtres qui habitent un niveau parallèle à l'homme, mais étant donné qu'ils existent à une vitesse vibratoire différente, ils ne sont normalement pas visibles ni détectables par nous.

Malgré cette invisibilité, lorsque des événements OVNI ou des événements psychiques se produisent, il y a souvent des changements dans une énergie que nous pouvons mesurer - et c'est le spectre électromagnétique.

Cet article tente donc de réunir (1): les effets observés associés aux OVNIS et aux événements psychiques; (2) la sagesse "occulte" traditionnelle; et (3) les connaissances scientifiques contemporaines.

Notre point de départ concerne les traditions de l’islam, et en particulier le Coran, qui contient une quantité d’informations de nature métaphysique, dont une partie traite des Djinn. Ce matériel est résumé dans l'article de Gordon Creighton, "Bref compte-rendu de la vraie nature des entités ovni" , publié à l'origine dans FSR 29/1 (octobre 1983) et reproduit dans FSR 33/3 (septembre 1988).

Le djinn et l'infrarouge

Dans cet article, les djinns sont décrits comme ayant « corps de flamme essentielle » ,  ou « flamme sans fumée » , ou « feu sans fumée » .

Dans le même article de l'éditeur, ANGELS sont décrits (selon le Coran) comme ayant des corps de lumière. 3 Puisqu'ils sont généralement invisibles pour nous, et aussi pour les raisons que je vais exposer plus loin, je suggérerais que les corps des anges possèdent une énergie invisible de l'extrémité opposée du spectre, c'est-à-dire l'ultra-violet.

Avant que je ne participe trop aux discussions techniques, je voudrais simplement souligner qu’il existe un autre livre islamique bien connu qui traite également de manière approfondie de nos voisins invisibles. En fait, on pourrait appeler cela un manuel d'interaction de l'homme avec les Jinn! Et ceci est "LE MILLE ET UNE NUITS", 4 ou "LES NUITS ARABIENNES".

Pourquoi les ovnis apparaissent-ils en masse en 1947?

Une des questions qui revient souvent dans le champ des ovnis est la suivante: "Pourquoi les ovnis ont-ils commencé à apparaître en grand nombre, vers et après 1947?"

Bien que de nombreux ovnis aient sans doute été vus bien avant l'année 1947, il semble bien que quelque chose ait pu provoquer leur activité accrue et leur apparence accrue à cette époque.

Eh bien maintenant - une réponse intéressante à notre question a été fournie par le Néo-Zélandais Trevor James Constable dans son deuxième livre, "Le pouls cosmique de la vie" , dans lequel il déclare que les ovnis ont commencé à apparaître en nombre à peu près au moment où l'homme a commencé à utilisez le radar. Ou - pour le dire autrement - les OVNIS ont commencé à apparaître à peu près au moment où l'homme a commencé à remplir l'atmosphère de la Terre avec un rayonnement à micro-ondes. 5

Depuis que l’utilisation du radar est devenue monnaie courante dans le monde peu de temps après la Seconde Guerre mondiale, les dates coïncident certainement et, si nous examinons la nature du radar - sachant que les Djinns peuvent posséder des corps infrarouges - nous pouvons certainement voir une bonne raison pour qu'ils deviennent concernés!

Le rayonnement micro-ondes se situe juste en dessous du spectre infrarouge dans le spectre électromagnétique (c'est-à-dire juste au-dessus des ondes radio). Par conséquent, notre projection de micro-ondes dans l'atmosphère terrestre pourrait bien perturber ou perturber les corps des Djinn et le milieu dans lequel ils se trouvent. vivre et habiter.

FSR_wavelength

Comment les djinns se matérialisent

Dans les textes islamiques, il est dit que les djinns peuvent se matérialiser ou disparaître à volonté. Cela impliquerait l’une des trois choses suivantes: - (!) Ils contrôlent la question que nous considérons comme "la réalité quotidienne"; (2) Ils contrôlent certains aspects de notre propre psyché et peuvent créer en nous l'expérience subjective de la matière; (3) Ils peuvent créer des illusions de nature externe et très réaliste de la même manière que nous créons des hologrammes . Il est possible que cette dernière suggestion inclue la première.

La raison pour cela est la suivante:-

Un plan pour toute la matière?

Divers chercheurs à la pointe de la physique nucléaire (Paul Davies) et du domaine médical de pointe (Harry Oldfield) 6ont émis l'hypothèse qu'il existe une sorte de schéma directeur pour les êtres physiques et les matériaux physiques - il peut s'agir d'un système électro. réseau magnétique ou hologramme qui indique à chaque molécule d’atome quoi faire et où aller.

La raison de ce type de spéculation est que nos connaissances actuelles sur les systèmes de contrôle naturels sont incapables d’expliquer le degré de spécialisation que présentent de nombreux atomes / molécules / cellules.

Les mystérieux "disques écrasés"

Supposons donc que les djinns soient capables de construire et de détruire des plans électroniques, et supposons en outre qu’une fois mis en place, un plan attirera vers lui, de notre environnement, les minéraux, les gaz, etc. nécessaires pour pour constituer la forme physique correspondante. Lorsque le plan est retiré ou détruit, la forme physique se désintègre ou "retourne à la poussière".

Cela peut fournir une explication de la réalité physique des disques écrasés , tout en permettant qu'ils soient réellement d'origine éthérique.

Jinn peut fonctionner sur deux niveaux?

En attribuant un comportement intelligent aux Jinn, il faut admettre qu’ils ont au moins deux niveaux de fonctionnement - c’est-à-dire (1) le corps de l’énergie électromagnétique et (2) un psychisme d’une énergie plus fine. Cela pourrait être appelé "éthérique", ou éventuellement "astral", dans la tradition occulte occidentale.) La raison pour laquelle je ne suis pas sûr de cette terminologie est qu'il est fort possible que le terme "éthérique", tel qu'il est utilisé, soit un terme générique. description empirique traditionnelle de l’environnement électromagnétique qui nous entoure. Par conséquent, la psychologie des djinns devrait se situer à ce que nous appelons le "niveau astral".

Ici, je pense qu'il est nécessaire de dissiper un malentendu qui survient souvent en ce qui concerne le terme "Ether" ou "Etheric".

Le niveau éthérique

Dans la tradition occulte occidentale, l '«éthérique» est décrit comme le plus intérieur d'une série de «bandes» autour de la Terre, pénétrant profondément dans la planète et atteignant une certaine hauteur dans l'atmosphère. Plus haut que l'atmosphère, il y a "Astral"; ci-dessus est le "mental" - et ainsi de suite, selon la terminologie que vous préférez utiliser.

À un moment donné, l'un des niveaux invisibles doit être si vaste qu'il est - en fait - interplanétaire. (Ce serait peut-être le niveau "spirituel" ou "occasionnel".)

Une autre utilisation du mot "Ether", qui entre en conflit avec la méthode d'utilisation occulte, consiste à l'utiliser pour décrire le support interplanétaire. Cette application de celui - ci a été utilisé, jusqu'à la fin du 19ème siècle, par les astronomes et les philosophes, mais, comme je l' ai expliqué plus haut, le serait « milieu interplanétaire » dans la terminologie occulte probablement le niveau « occasionnel » ou « spirituelle ».

"Ils vivent dans le ciel" de Trevor Constable

Par conséquent, des problèmes peuvent survenir, comme par exemple dans le premier livre de Trevor J. Constable "Ils vivent dans le ciel" , où les entités en contact (apparemment bienfaisantes) se décrivent comme étant "tirées de l’Étherique interplanétaire". Plus tard dans le même livre, ils sont responsables de la protection de M. Constable contre les attaques d'un ordre inférieur d'entités invisibles que j'appellerais «éthériques» , en utilisant la terminologie occulte pour désigner la «bande» invisible proche de la Terre.

Il est à noter, par conséquent, que toute référence dans le présent article concerne l’utilisation du terme tel qu’il est employé dans la tradition occulte occidentale.

Ayant ainsi posé les bases de cette idée concernant la nature des djinns, je voudrais maintenant apporter quelques exemples corroborants du domaine de la recherche psychique.

Changements de température et de phénomènes psychiques

Dans «l'expérience fantôme» typique, un changement de température est souvent ressenti autour de l'apparition de l'apparition ou précédant celle-ci.

Puisque, à ma connaissance, notre expérience de la chaleur est directement liée à la quantité de présence infrarouge, alors si une apparition était créée par la concentration ou la conversion d’énergie électro-magnétique localisée, on pourrait s’attendre à une chute de l’infra rouge. (et probablement d'autres fréquences) autour du fantôme - d'où une baisse de température?

Matthew Manning

Matthew Manning  le psychique britannique, décrit dans son livre "The Link"  comment, lorsqu'il dormait dans son dortoir d'internat, des activités "poltergeistes" auraient lieu. À cette occasion, un grand cercle rouge est apparu sur le mur et il a fait très chaud. Il s’est avéré que c’était un moyen d’attirer son attention, utilisé par l’esprit terrestre d’une jeune fille décédée environ cinquante ans auparavant dans des circonstances tragiques.

La conclusion évidente est que le cercle rouge qui est devenu chaud (si chaud que les gens avaient peur d'un incendie) était une concentration d'Infrarouge.

"Photographies psychiques"

Il y a eu beaucoup de photographies psychiques et paranormales dans le passé. Beaucoup, certes, étaient probablement des faux. Cependant, il reste une proportion qui a été authentifiée. Dans son livre « Au - delà du spectre » , 14 Cyril Permutt arpente un grand nombre de ces photos et il décrit les techniques nécessaires à la sécurisation photographie psychique paranormal de ce genre. Il a constaté que les meilleurs résultats pourraient être obtenus avec l’infrarouge, ce qui semble confirmer une théorie que je vais exposer dans les paragraphes suivants.

L'atmosphère de la terre

Poursuivant l'idée qu'il existe différents plans dans le monde invisible qui entoure la Terre et en pensant qu'ils pourraient être connectés à l'énergie électromagnétique., J'ai commencé une enquête sur l'atmosphère de la Terre et sa structure pratique.

En le présentant sous une forme simplifiée, il semble que le rayonnement de haute énergie (rayons cosmiques, etc.) provenant du Soleil pénètre à travers l’atmosphère de la Terre et soit absorbé par la Terre pour être réémis sous forme d’infrarouge, de rayonnement, produisant la plupart de la chaleur que nous éprouvons. L'infra-rouge est maintenu dans la partie inférieure de l'atmosphère par les nuages ​​et par la ionosphère (couche d'ozone) à partir de laquelle il est réfléchi.

Les habitants "infrarouges" pourraient habiter à l'intérieur de la Terre!

Les infrarouges à basse fréquence pénètrent profondément dans la Terre. Par conséquent, si un être avait un corps infrarouge basse fréquence, il pourrait vivre au plus profond de la Terre, en interpénétrant ce que nous considérons comme une matérialité solide.

L’Ionosphère a, comme on le sait bien actuellement, une autre fonction: il s’agit du reflet de l’ultra-violet provenant du Soleil et donc de la réduction de sa quantité qui nous parvient. Par conséquent, on peut dire qu’au- dessus de la couche d’ozone, il existe un niveau relativement élevé d’Ultra-Violet et un niveau faible d’Infrarouge, tandis qu’au- dessous de la couche d’ozone, une quantité beaucoup plus élevée d’Infrarouge, mais relativement peu Violet.

Les anges habitent dans l'ultra-violet

Si nous prenons la description islamique d’ ANGELS comme ayant des corps de lumière et si nous l’attribuons à l’extrémité la plus claire ou la plus fine du spectre (c’est-à-dire l’ultra-violet), nous aurons une explication à la tradition séculaire selon laquelle les anges vivre "dans les nuages", c'est-à-dire au-dessus de la couche d'ozone, où règne l'Ultra-Violet.

Créature de niveau inférieur habitant dans l'Infra-rouge

C’est pourquoi, je suppose, Cyril Permutt, auteur de "Beyond the Spectrum" , a eu plus de succès avec sa photographie infrarouge, puisque nous, les êtres humains, habitons l’Éthérique, où l’infrarouge prédomine. Il doit être relativement rare que les "FORCES DE LA LUMIÈRE" descendent et nous aident sur notre chemin. Inversement, bien sûr, la plupart des "expériences fantômes" se déroulent dans l'obscurité ou dans des endroits sombres, à partir desquels les "Forces de la lumière" (Ultra-Violet) ont reculé.

Du point de vue "occulte", tel qu'il ressort des traditions occidentales et orientales, il se peut très bien que la limite supérieure du "plan éthérique" soit la couche d'ozone (Ionosphère), et celle au-dessus et au-delà se trouve le "Astral".

La tradition selon laquelle les êtres invisibles proviennent de différentes régions de l'éther (c'est-à-dire l'éther dense) peut s'expliquer par les variations de fréquence de l'infrarouge: c'est-à-dire l' éther dense environ 10 12 Hz. Et l' étherplus fin plus proche de 10 14 Hz., Ce qui semble pour impliquer qu'il devrait y avoir un gradient de fréquence correspondant à travers la partie inférieure de l'atmosphère, la fréquence augmentant avec la hauteur au-dessus de la surface de la Terre. (Que ce soit un fait ou non reste à voir.)

À ce stade, j’aimerais préciser que, s’il est possible que l’énergie électromagnétique soit le support de l’Éthérique, il est tout aussi possible que l’électromagnétisme interagisse avec une énergie plus fine, qui est le véritable milieu éthérique, mais de manière à ressembler à une tache ou à un indicateur, montrant la forme de l'énergie éthérique / psychique invisible.

Baron von Reichenbach

Le scientifique allemand Baron von Reichenbach écrit, au siècle dernier, sur ce qu’il a appelé "la force odique" , visible pour les sensitifs et émanant de chaque extrémité d’un cristal naturel, une extrémité étant OD POSITIVE (rouge et chaud), et l'autre extrémité produisant OD NÉGATIF ​​(bleu clair et froid). Pourrait-il s'agir respectivement de l'infrarouge et de l'ultra-violet?

Trevor J. Le gendarme suggère que, si l'on regarde un filtre rouge à la lumière du jour pendant un certain temps, puis que l'on regarde un être vivant sans le filtre, son aura devient visible pendant un court instant. Cette information provient probablement du docteur britannique WJ Kilner,  qui a travaillé au début du siècle sur l’aura de l’homme, en utilisant des filtres magenta. Maintenant, si l'œil s'adapte de la même manière que nos autres sens, alors, après avoir cherché pendant un certain temps à travers le filtre rouge, il peut commencer à recalibrer la plage de vision, prenant ainsi le rouge comme d'habitude le bleu clair (du ciel). en plein jour). Par conséquent, lorsque le filtre est retiré, la plage habituelle peut, pendant un court instant, s’étendre dans l’infrarouge.

Facultés de voyance

Cette dernière idée apporte une explication intéressante pour les médiums, comme l’Anthropologue Dr Rudolf Steiner, qui est capable de voir dans le royaume spirituel. Supposons que, pour des raisons de physiologie exceptionnelle (ou peut-être uniquement de programmation mentale), ils soient capables de percevoir une gamme de fréquences supérieure à la normale, et donc de voir dans les royaumes de l'infrarouge et de l'ultra-violet?

En conclusion, je voudrais mettre en avant quelques points: -

La pollution de l'homme à la fois le niveau matériel 
et les niveaux les plus fins?

Depuis la révolution industrielle, stimulée par le rationalisme du XIXe siècle, nous avons empoisonné et perturbé la vie d'autres types d'êtres physiques sur cette planète. Peut-être qu’avec l’exploitation généralisée de l’électromagnétisme, nous entrons maintenant dans une autre étape, à savoir l’empoisonnement et le dérangement pour toute une variété d’êtres vivant à des niveaux plus subtils de cette planète?

Si oui, est-il surprenant que beaucoup d’entre eux soient hostiles à notre égard?

Je ne vois aucune raison de penser que le royaume invisible inférieur - c'est-à-dire l'éther inférieur - soit différent du règne animal dans lequel nous vivons nous-mêmes. Certains des animaux ici nous aiment les humains. Certains d'entre eux nous détestent. Et certains sont simplement bénins et objectifs.

 

 

Le jeune frère britannique Matthew Manning (né en 1956) a obligé de nombreux médecins et scientifiques à prendre au sérieux les "phénomènes psychiques". En juin 1974, il fut soumis à de nombreux tests et expériences sur Toronto. Vingt-et-un scientifiques éminents, dont le professeur britannique Brian Josephson, lauréat du prix Nobel de physique, et le docteur George Owen, ont examiné Matthew et ses capacités. Après l'avoir fait, ils ont immédiatement déclaré publiquement qu'il était probablement le médium le plus doué de tous les temps. L'occident. La découverte par les scientifiques dans Matthew d'un tout nouveau schéma d'ondes cérébrales a marqué un tournant dans la recherche psychique . Avec ses trois livres et de nombreuses conférences et cassettes ainsi que de nombreuses apparitions à la télévision et à la radio, Matthew Manning est devenu connu de la plupart des foyers britanniques et de nombreux autres pays. Il est aussi unguérisseur avec de nombreux succès remarquables à son actif, et il y a des cas de personnes, autrefois gravement malades, qui ont été guéries simplement en écoutant ses cassettes.

Posté par rusty james à 15:04 - - Permalien [#]
Tags : ,


Datant de 1955, voici le seul documentaire sur les ovnis fait par Disney

vol-1628-JAL

 Alien Encounters. Ce documentaire n’a jamais été diffusé à la télévision.
Le chercheur Fred Burks a publié ce commentaire sur un programme réalisé en 1995 par la compagnie Walt Disney, mais très peu diffusé : "En Mars 1995, la chaîne de télévision Disney a diffusé un programme spécial d'une heure sur les Ovnis, ayant pour titre : "Alien Encounters from New Tomorrowland". De manière très inhabituelle, il traite des Ovnis et des visites aliènes sur notre planète comme un fait établi.
Ce film est bien enregistré sur la base de données Movie Database, mais il reste impossible de se le procurer.
Ceux qui ont mené des recherches sur cet incroyable document ont découvert que sa diffusion avait été limitée à des chaînes couvrant cinq villes des Etats-Unis, sans aucune annonce préalable. Un téléspectateur a été en mesure de l'enregistrer, et c'est cette video que nous présentons ici. La durée de son enregistrement est de 45 minutes seulement.

Posté par rusty james à 15:08 - - Permalien [#]
Tags : , ,

Révélations sur les OVNIS et l'origine des crop circles

heaven2Révélations " de l'intérieur "

sur la dissimulation des ovnis

   
        Richard Boylan, PhD, LLC

Avertissement au lecteur

Cet article de Richard Boylan présente un témoignage extraordinaire, mais aussi très controversé, celui du " Docteur Michael Wolf ". Extraordinaire, car Michael Wolf affirme avoir participé aux recherches les plus secrètes sur les ovnis, et même avoir travaillé avec des extraterrestres, dans les bases souterraines ultra-secrètes de S-4 dans le Nevada, et de Dulce au nord du Nouveau-Mexique. Il n’est pas le premier à faire de telles révélations .Il faut savoir discerner le vrai du faux l'avantage avec ce type de révélation c'est que l'on vous donnent de varies infos contre un ramassis de mensonges

il faut prendre ce qu'il ya d'intéressant et laissé toute la partie ET travail avec les ET contact tout çà c'est du pipeau ils sont en contact avec des démons et pratiquent  la magie d'ailleurs toute leur technologie et d'origine spirit et démoniaque  vous avez besoin d'une demon stration ..
ces phénomènes existent depuis l'antiquité preuve que les pretres faisaient déja appelle a des entités demoniaques en créant des vortex a l'aide  de pyramide Alors, Wolf est-il un imposteur ? Il faut reconnaître que certaines de ses déclarations, comme on va le voir dans cet article, sollicitent énormément le lecteur le mieux disposé. Cependant, je recommende de ne pas prendre ce texte à la lettre ,
Le Dr Michael Wolf est un homme de 56 ans qui est pris dans un dilemme. Ses chefs au Conseil National de Sécurité (National Security Council) lui ont dit qu'ils veulent que, en tant que scientifique gouvernemental habilité au-dessus du niveau " Top Secret ", il opère "une fuite contrôlée" de grandes quantités d'informations secrètes. Ces informations concernent la réalité des ovnis et des contacts extraterrestres avec les humains, ainsi que leurs implications gouvernementales. D'un autre côté, ils lui ont dit de ne pas révéler trop de secrets gouvernementaux, ni trop de détails sur son rôle au sein des projets classifiés ULTRA (il se considère lui-même comme un otage devant rester discret).
Pour compliquer encore plus les choses, ses patrons ont "effacé" presque tout son dossier, les universités qu'il a fréquenté, ses diplômes et ses états de service gouvernementaux sous contrat de la Central Intelligence Agency (CIA), la National Security Agency (NSA) et le National Security Council (Conseil National de Sécurité, NSC).

De telles mesures sont courantes pour les individus travaillant dans les programmes d'accès spéciaux non reconnus, où leurs chefs doivent maintenir "la plausibilité de démentir" un travailleur " sensible " qui déciderait de faire des révélations non autorisées. De plus, le serment de sécurité nationale que Wolf a dû signer lui interdisait de publier des papiers dans des journaux scientifiques sur ses recherches classifiées.
Il en résulte que le Dr Wolf peut à peine prouver qu'il existe. Mais, étant un homme très courageux, Wolf a décidé néanmoins de continuer de révéler des secrets jusqu'à ce que ses supérieurs lui disent d'arrêter. L'Amérique et le monde ont la chance qu'il ait pris cette décision.
Le Dr Wolf a décidé de révéler au monde ce qu'il a appris au sujet des visites des civilisations extraterrestres parce que, dit-il, "nous avons le droit de savoir". Il est également motivé par le besoin de penser qu'il fait une contribution à l'humanité en mémoire de sa femme, de son fils et de l’enfant que sa femme attendait, qui ont été assassinés dans un "attentat" terroriste sur sa voiture, qui visait à le tuer lui aussi. Il admet rétrospectivement que cela l’a conduit à réévaluer l'importance de garder secrètes toutes les choses sur lesquelles il a travaillé.
200914111958_15352
Ses efforts pour persuader ses chefs de le laisser publier et parler ont eu un certain succès. Son livre, The catchers of Heaven (1) (mot à mot: " Les attrapeurs du ciel "), fut approuvé pour publication, mais seulement après qu'il eut accepté d’écrire en avant propos que cela était "un travail de fiction". Le livre est plein de révélations "de l'intérieur" et doit être lu par tous ceux qui veulent en savoir plus sur le sujet de la présence extraterrestre. Le Dr Wolf travaille actuellement sur une suite, Bright white Light Quartet (" Quatuor de lumières blanc brillant "), qui donnerait plus d'informations sur son expérience personnelle avec les extraterrestres, leurs communications et leurs missions.
Michael Wolf m'a autorisé à partager publiquement, dans cet article, les révélations qu'il a faites depuis que Catchers a été publié. Ce rapport ne reprendra pas mon premier article sur le Dr Wolf (2). Egalement, ses révélations sont écrites à partir des notes que je gribouillais furieusement quand j'essayais de suivre le discours rapide du Dr Wolf. Comme beaucoup de génies, il change de conversation rapidement, ne laissant pas au journaliste le temps d'obtenir certains détails. Le lecteur doit juste accepter maintenant ce que j'ai pu capter dans mes notes, et pardonner le manque de détails qui se fait sentir parfois dans ce genre de conversation. Toutes erreurs sont miennes.
Je peux très bien comprendre que certaines des révélations partielles laissent le lecteur sur sa faim de plus détails. Tel est l'état actuel de la situation de la stratégie de l'administration américaine, qui est de faire des révélations contrôlées en se gardant la possibilité de les démentir, un jeu complexe d'oppositions. Pourtant, des secrets émergent, sans précédent en volume et en profondeur, des programmes les plus jalousement gardés et dont l’existence même est niée par le gouvernement des Etats-Unis : ses programmes sur les ovnis, présentés ici grâce au Dr Wolf.

Mais qui est cet homme qui révèle de telles informations ? Les ancêtres de Michael Wolf étaient des juifs russes qui émigrèrent aux Etats-Unis et adoptèrent le nom de famille Kruvant. Déjà, étant enfant, Michael n'était pas un étranger au monde du secret ni aux rencontres avec des extraterrestres. Il accompagnait son père à la base de l'Air Force de Andrews lors de ses réunions avec le Conseil de la Recherche et du Développement de l'Air (Air Research and Development Council). En fait, Michael n'était pas le premier dans sa famille à expérimenter le contact avec ce qu'il appelait " mon petit navigateur Gris, un bienfait non déguisé". Le père de Michael avait été visité par les extraterrestres surnommés les Gris, et il avait parlé à Michael plusieurs fois de ces "Attrapeurs du Ciel", comme il les appelait. Et le fils de Michael, Daniel, aurait également des contacts avec des extraterrestres.
A partir de l'âge de douze ans, Michael prenait des initiatives typiques. Il fonda l'association de recherche sur les soucoupes volantes du New Jersey. La nuit, il essayait de communiquer avec ses amis extraterrestres, en utilisant des signaux lumineux. Le 24 décembre 1954, un tel effort était observé par George Hunt Williamson (identifié par le Dr Wolf comme ayant été un agent de la CIA). Williamson, dans son livre Road in the sky, a écrit que le jeune Wolf, l'année d’avant son bar mitzvah, transmettait des messages à des êtres intelligents de l'espace au moyen de faisceaux de lumière modulés. Michael avait demandé par télépathie que les E.Ts confirment la réception de son message en volant au-dessus de sa maison dans une certaine direction. Wolf se rappelle : "cinq minutes plus tard, deux soucoupes volantes survolèrent ma maison ,vers le nord, comme je l'avais demandé".
Le monde du renseignement commença à surveiller Wolf et finit par le recruter. Wolf raconte que le gouvernement a dirigé et payé son impressionnante éducation parce qu'ils ont vu qu'il avait une bonne relation avec les E.Ts et parce qu'il était le meilleur étudiant qu'aient jamais vu ses professeurs.
wolf_insolite
Le Dr Michael Wolf a servi pendant la guerre du Vietnam comme colonel de l'armée de l'air, pilote et chirurgien de vol, et comme officier du corps de renseignement pour la CIA et la NSA. Il affirme avoir obtenu les diplômes suivants: (docteur) en neurologie, PhD en physique théorique, ScD en science informatique, JD en droit, MS sur les influences électromagnétique sur les organismes, et BS en biogénétique.

Fondamentalement bouddhiste, Wolf reconnaît également des vérités essentielles dans l'islam, le christianisme, le judaïsme, la spiritualité américaine indienne, et d'autres traditions spirituelles importantes. Son Koan Seminal personnel : " La vérité est un mensonge qui doit être encore révélé ".
De 1972 à 1977 le Dr Wolf a été engagé dans la recherche gouvernementale secrète sur la technologie extraterrestre. "J'ai rencontré des êtres extraterrestres tous les jours dans mon travail, et j'ai partagé mes quartiers avec eux"- pendant que je faisais de la recherche hautement classifiée dans des laboratoires de recherches souterrains. "Les Zetas (NDLT : les ET venus de Zeta Reticulum) travaillent dans des installations souterraines, comme il l’a demandé le gouvernement américain. Ce ne sont pas les ETs qui rompent les traités entre les Zetas et le gouvernement américain, mais c’est au contraire le gouvernement qui n'a pas respecté les traités en maltraitant les ETs et en essayant de tirer sur les ovnis." Il y a en fait quelques ETs qui sont tenus prisonniers. "Les scientifiques du gouvernement ont découvert que les ETs ne peuvent pas se dématérialiser et s'échapper s'il y a un champ électromagnétique extrêmement puissant autour d'eux." (de manière corroborante, j'ai entendu un travailleur du gouvernement décrire des murs d'un mètre d'épaisseur, avec beaucoup de fils encastrés dedans, au laboratoire de l'armée de l'Air à Haystack.)
Le Dr Wolf a fait ce commentaire: " Certains, dans le gouvernement, veulent de meilleures relations diplomatiques (avec les ETs) mais d'autres, parmi les militaires, veulent les abattre. " Ceci est ironique, dit Wolf, "parce que la technologie SDI (Star Wars) a été donnée au gouvernement par les ETs."
Les laboratoires où il a travaillé comprennent S-4 (près de l'angle nord-est de la zone d'essai du Nevada), près de la Zone 51 (où il a habité pendant un certain temps), les laboratoires de la Foreign Technology Division (Division de technologie étrangère) à la base de l'armée de l'air de Wright-Patterson ( Dayton, Ohio) et le laboratoire de Dulce (près de la frontière du Nouveau-Mexique et du Colorado). Wolf dit qu'il est également conscient que les extraterrestres travaillent avec les scientifiques du gouvernement au Laboratoire de l'Air Force à Haystack, situé à une grande profondeur sous Haystack Butte à la base de l'Air Force de Edwards en Californie. Et quand la question a été soulevé du complexe de l'aérodrome auxiliaire d'Indian Spring, proche du site d'essai du Nevada, Wolf a répondu rapidement : " Je ne peux rien dire à ce sujet."

124872main_crew
Depuis 1979, le Dr Wolf a servi comme consultant scientifique auprès des présidents américains et au NSC ( National Security Council, Conseil National de Sécurité) au sujet des ETs. Il est aussi un membre du sous-comité de l'information sur les ovnis du groupe scientifique (MJ-12). "Les noms codés que j'ai utilisés là-bas étaient et . " MJ-12 a nommé le Dr Wolf président de l'équipe Alphacom, qui est son groupe principal sur les questions E.Ts, et qui comprend également un amiral du Renseignement naval.
Wolf fait l'observation que les généraux avec qui il a travaillé se sentent impuissants devant la supériorité de la technologie E.Ts et leurs capacités mentales. A cause de ce sentiment d'impuissance, une malédiction pour les officiers, les généraux ont autorisé une campagne de désinformation vaste et intense (le cover-up des ovnis) pour décourager toute tentative par des civils d'acquérir même la compréhension limitée des E.Ts que les généraux ont réussi à obtenir.
Une révélation encore plus dérangeante du Dr Wolf concerne l'existence d'un groupe renégat dans les agences du renseignement civil et militaire impliquées dans le secret des ovnis. Wolf a appelé ce groupe de conspirateur "la Cabale", composé selon lui d'officier extrémistes, fondamentalistes, xénophobes, racistes et paranoïaques. La cabale craint et déteste les ETs, et, sans aucune autorisation présidentielle ou du Congrès, a réquisitionné des armes du programme de la guerre des étoiles pour abattre des ovnis. Ils ont tenu prisonniers des E.TS et tenté d'extraire des informations par la force. Un officier militaire de haut niveau, qui est considéré comme " ami " par la cabale mais qui la déteste secrètement, donne des informations sur les activités et le planning de la cabale au Dr Wolf.

La cabale contrôle certains ufologues bien connus. Wolf dit que le directeur de l'une des principale organisations ufologiques civiles "est jusqu'au cou dans la cabale". Et il ajoute qu'un autre ufologue au Canada est payé pour attaquer différents ufologues. La grande réputation de cet ufologue pour la recherche ufologique n'est pas méritée car il obtenait un tas de fuites et d'informations d'un officier bien placé dans la communauté du renseignement, donc il savait précisément quelle information ufologique chercher et demander. A présent, cet ufologue est souvent déstabilisé parce que sa source de l'intérieur n'est plus disponible, étant décédée récemment.

En tant que consultant présidentiel, le Dr Wolf a rencontré M. Clinton dans ses appartements privés de la Maison Blanche, et il fait même remarquer que "M. et Mme Clinton dorment dans le même lit", effaçant ainsi des rumeurs disant le contraire. Quand M. Clinton visitait Hartford, dans le Connecticut, pour un débat présidentiel, le candidat présidentiel a rendu visite au Dr Wolf pour le consulter. Et jusqu'à ce jour Wolf continue à fournir des conseils au Président par un téléphone crypté et par le courrier du National Security Council. Etant habilité aux plus hauts niveaux de secret, cet homme est dans une excellente position pour savoir ce que sait le gouvernement sur les ovnis et les ETs. Il dit qu'il veut tout révéler au Président Clinton -"mais je ne peux pas, mes chefs au NSC ne me le permettent pas".
poar01_clinton0807
Wolf dit que " Président Clinton ne connaît pas grand chose au sujet de la Zone 51; et qu’il ne connaît pas S-4 - "l'installation souterraine super-secrète à 13 miles au sud de la Zone 51 à Papoose Lake où le Dr Wolf a fait une partie de ses recherches. "Le Président est habilité au-dessus du top secret et au " besoin de savoir " (need to know), mais n'a pas le niveau top secret Umbra ultra qui donne accès aux documents du niveau le plus élevé : Majic (MJ-12) et Keystone ( recherche ET)", ajoute Wolf.
Comme beaucoup de bureaucraties fédérales, MJ-12 a triplé en volume, dit Wolf. "Maintenant il y a 36 membres, comprenant Henry Kissinger (le précédent secrétaire d'Etat) et Edward Teller (le père de la bombe à hydrogène). Les membres de MJ-12 se rencontrent à dans divers lieux confidentiels, comme le Battelle Memorial Institute (à Colombus, Ohio)." Incidemment, Le Dr Wolf confirme que c'était bien Edward Teller qui avait recommandé le physicien Robert Lazar pour sa position à la base gouvernementale secrète S-4 au sud de la zone 51, où Lazar a aidé au back engineering ("rétro-ingéniérie") des systèmes de propulsions des engins E.Ts.
Quand j'ai demandé qui était MJ-1, le chef de la sous-commission MJ-12, le Dr Wolf n'a pas voulu identifier cette personne. Il a dit tout de même : "MJ-1 ne répond à personne, même pas au Président." Quand j'ai suggéré que Michael Wolf lui-même était membre du MJ-12 , il s'est dépêché de dire "qu'il ne pouvait pas révéler une telle chose". Et quand j'ai suggéré qu'un scientifique éminent avec un passé au gouvernement, résidant en Arizona, était encore un autre membre du MJ-12, Wolf a répondu par un silence caractéristique, et j'en ai déduit qu'il n'avait pas contredit cette identification.
Michael Wolf a noué des relations avec des scientifiques renommés travaillant sur une science d'avant-garde. L'un d'eux est le Dr Hal Puthof, dont la recherche porte notamment sur l'énergie " du point zéro ", qui pourrait remplacer le pétrole et devenir une source d'énergie propre pour le monde. Wolf a travaillé sur la vision à distance (remote viewing) pour le gouvernement en même temps que Purthof le faisait au Stanford Research Institute. Darell McMillan, de l'Union des Scientifiques Responsables (Union of Concerned Scientists), est un autre scientifique que Wolf dit connaître, ainsi que le Dr Stephen Hawking, l'astrophysicien théorique Britannique.
Le Dr Wolf m'a demandé si j'avais vu le film récent, Peacemaker. Quand j'ai répondu l'avoir vu, il me dit : "Le rôle de la femme dans ce film était basé sur une vraie personne avec qui j'ai travaillé, le Dr Jessica Stern, du Conseil National de Sécurité."
Et, bien sûr, il a rencontré le Dr Edward Teller. Wolf décrit Teller comme "un farceur du nucléaire", en se référant à la présentation trompeuse de Teller au Président Reagan sur un systèmes d'arme laser à rayons x de la guerre des étoiles qui était selon lui presque opérationnel quand en fait le système n'avait jamais été testé. En réalité, le système fut abandonné par la suite, étant jugé irréalisable, par les autres scientifiques du Lawrence Livermore Laboratory.
Admiral_Bobby_Ray_Inman__official_CIA_photo__1983
Un autre personnage notable avec qui Wolf est familier est l'amiral Bobby Ray Inman, le précédent chef de la NSA et actuellement président de la Science Application International Corporation (SAIC). SAIC était identifié par le colonel Steve Wilson comme la compagnie qui fabrique les moteurs d'anti-gravité, "répliques des ovnis" pour les Etats-Unis. Quand j'ai fait remarquer au Dr Wolf que le colonel Wilson de l'USAF avait identifié Inman comme étant également responsable de Decision Science Application, Inc. (DSAI) - qui est composée de sociétés impliquées dans le développement des armes militaires classifiées, fondées sur la technologie E.T - Wolf a dit : "Inman n'en sait pas autant que la communauté ufologique croit qu'il sait. Il ne connaît pas tout ce que fait le DSAI."
Wolf confirme également que le chef précédent du projet Pounce des forces spéciales de l’Air Force (unité de récupération des ovnis), le colonel Steve Wilson, et Dan Sherman qui est un sergent technicien de l' Air Force et un analyste pour la NSA, assignés à l'unité de la NSA conduisant des communications télépathiques avec les E.Ts, sont effectivement ce qu’ils disent être.
Le Dr Wolf a donné une autre version de l'histoire du début de l'ère moderne ufologique. "Le premier accident d’ovni se produisit en 1941, dans l'océan à l'ouest de San Diego, et il fut récupéré par la marine." La marine des Etats-Unis, depuis lors, a occupé une position de leader sur la question ovni.

Un crash d’ovni plus célèbre a eu lieu en 1947, au nord-ouest de Roswell, Nouveau-Mexique, et l’appareil fut récupéré par l'Army Air Corps, comme cela a été rapporté par le colonel Corso dans son livre, The Day After Roswell (" Le jour après Roswell ").
2en21sl
 

Le Dr Wolf confirme la réalité des révélations du colonel Corso, et remarque que les LEDs (diodes émettrices de lumière) et la super-conductivité figurent parmi les technologies qui ont pour origine Roswell. Les Etats-Unis ont été en possession d'un alien Gris , surnommé "EBE" (Entité Biologique Extraterrestre), depuis 1948 jusqu'à sa mort en 1953. Les scientifiques du gouvernement ont communiqué au début avec lui en utilisant des pictogrammes. A propos de la présence d'une menace alien qui plane dans le livre de Corso, Wolf dit que c'est le coauteur William Birnes qui a plaqué cette attitude anti-alien sur le manuscrit de Corso", et que le colonel Corso lui-même ne voyait pas les extraterrestres comme des envahisseurs.

En l'espace de quelques mois après le crash de Roswell, l'US Army Air Corps est devenu l'Air Force; l'on promulguait l'Acte de Sécurité Nationale, partiellement à cause du secret extraordinaire que l'administration ressentait qu'il fallait appliquer à cette question ovni, et la CIA était crée.
Le Dr Wolf fut personnellement le pionnier d'un processus d'expansion mentale qu'il appelle "the Gateway Treatment", lequel " permet l'utilisation d'un pourcentage du cerveau énormément augmenté afin de permettre aux humains d'engager mentalement un échange complet télépathique avec les extraterrestres". Le traitement implique " une manière d'ouvrir le cerveau, de stimuler les neurones; il permet la formation de millions de synapses".

Un autre domaine dans lequel le Dr Wolf a été impliqué étant la physique des particules subatomiques. Il dit que ses découvertes furent "utilisés" par son professeur conseil, de sa thèse en doctorat "pour développer l'arme à faisceau de particules neutres du programme Guerre des Etoiles".
En utilisant l'information issue de son travail dans la recherche génétique, le Dr Wolf révèle que le génome humain tout entier a été cartographié secrètement par des scientifiques du gouvernement (ceci contredit les communiqués de presses actuels du gouvernement qui donnent la date du prochain siècle pour cet accomplissement). Il dit qu'il a trouvé un gène marqueur extraterrestre dans un certain échantillon génétique humain, mais que d'autres humains n'ont pas ces gènes marqueurs ETs. En outre, il dit :" j'ai trouvé des gènes de séquences génétiques(ETs) sans code dans mon propre matériel génétique, plus qu' en ont les in-betweens." (in-betweens, ou " intermédiaires " est le terme qu'utilise Wolf pour les humains ayant un génome hybride ET-Humain, la conséquence de l'intervention ET sur le matériel reproductif de leurs parents avant leur naissance). Wolf a également révélé qu'il a été impliqué dans un projet de recherche où les scientifiques du gouvernement ont créé des hybrides humain-ET, et avec des tentatives de copier le génie génétique ET.

Il explique que la récupération de tissus de mutilations de bétails "est faite pour préparer des organelles pouvant s’adapter au corps humain et servant à filtrer des particules qui nous tuent au fur et à mesure que nous polluons notre planète". Il dit : "Les betweens (humain-E.Ts) nous aiderons et apporteront les organelles."
Les ETs ont également d'autres préoccupations. Ils ont discuté de Dieu et de la mort avec Wolf. Et ils ont signalé que tous les mondes sont connectés : "une bombe atomique Hiroshima peut affecter des millions de cultures dans la galaxie." Ils lui ont aussi dit : " la pensée est de l'énergie, elle ne s'arrête pas à une "barrière" galactique- elle est reçue sur d'autres mondes."
9280410_200X150
A cause de ce qu'il a appris, Wolf dit maintenant : " nous sommes à un croisement. La question est de donner un futur viable à nos enfants." Il note aussi : "Les humains commencent à changer, à évoluer, et cherchent des racines spirituelles. Dieu signifie plus que ce que les gens peuvent obtenir à l'église."
Un quatrième projet ultra-secret mentionné dans le livre de Wolf était un projet du ministère de la Défense ayant trait au clonage humain. Il visait à créer le soldat parfait qui obéirait sans poser de questions. Le général Bunting était en charge du projet. Le clone s'est avéré être né avec un sens moral et la connaissance intuitive que la vie est sacrée. Wolf dit que quand le clone a désobéi à l'ordre de tuer un chien innocent, "l'officier du projet a ordonné que le clone soit 'éliminé'. Wolf jugea que "le clone avait une âme"; donc, au lieu de cela, il "fit exploser le bâtiment" où se trouvait le clone et l'aida à s'enfuir.

Naturellement, Wolf se tient au courant des personnes intéressantes et des développements dans la communauté ufologique civile. Un tel personnage est le sergent-major Robert Dean qui fit partie de la Direction Militaire (Army Command) et fut assigné au quartier général de l'OTAN en 1960. Là-bas, Dean put lire l'Evaluation secrète (Assessment) de l'OTAN sur les ETs. Wolf dit qu'il a "vu la même Evaluation".
Le Dr Wolf révèle que "la NSA et la CIA fournissent régulièrement au membres du MJ-12 des enregistrements des réunions des principaux groupes ufologiques civils"- par exemple, les conférences du MUFON.

Il mentionne également que certains ufologues notables ont parlé avec lui, comme Robert Bletchman, James Courant, Linda Moulton Howe, William Hamilton, Michael Hesemann et le Dr Steven Greer.

Il y a quelques années, il y a eu des fuites de documents qui étaient censés être un briefing pour le Président Jimmy Carter sur les questions extraterrestres. Le Dr Wolf affirme que l'information contenue dedans "…est substantiellement vraie, mais une page manque dans cet ensemble. Cette page décrit un personnage d'ascendance à la fois humaine et extraterrestre qui apparut il y a 2 000 ans pour essayer de mettre fin à la violence humaine." Quand j'ai suggéré que cette page faisait référence à Jésus, Wolf confirma cette identification.
Le Dr Wolf décrit diverses races extraterrestres. "L'une d'elles a la peau orange, une très grosse tête, et de très grands yeux noirs sans iris ni blanc et six doigts aux mains. Une dissection a révélé que leur cerveau possède quatre lobes, qu’ils ont des nerfs et des globes oculaires différents, et un système digestif d’aspect spongieux. Le cerveau de ces ET est plus développé et connecté, et n’a pas de corps calleux ". Il décrit également une race qu'on surnomme 'les Sémitiques', d'une taille moyenne et d’une apparence généralement humaine sauf pour leur très grand nez crochu. "C'est la race qui avait atterri sur la base aérienne de Holloman (Nouveau-Mexique, dans les années 60), et s’y était entretenue avec certains généraux". Wolf a également décrit une race d'apparence très humaine appelée "les Nordiques (the Nordics)". " Les Sémitiques et les Nordiques viennent d'Altaïr 4 et 5, et des Pléïades."

Le Dr Wolf remarque également :"Les extraterrestres mangent des végétaux et des champignons et ont certains besoins spécifiques. Ils absorbent de l'énergie venant de l'air, et certaines particules. Ils n'absorbent pas assez d'eau pour avoir besoin de l'évacuer; ils la digèrent entièrement." Il dit que le prélèvement de tissus lors des "mutilations de bétails" n'est pas liée au clonage, mais sert plutôt à acquérir des éléments nutritifs pour les fœtus hybrides créés par les ET, et il remarque que le fluide embryonnaire contient un facteur anti-rejet. Il est conscient également que tous les prélèvements de tissus sur le bétail ne sont pas fait par les ET; certains sont réalisés par des équipes des Forces Spéciales.
crop_circles_a_crop_circl_005
 
Wolf dit que les cercles dans les blés (Crop Circles) "sont d'origine ET et ont été copiés (mal) par lesmilitaires en utilisant des armes du SDI (Strategic Defense Initiative) qui émettent un faisceau laser pulsé". Il déclare également : " …avec les Crop Circles faits par les ET, les plantes étaient encore vivantes et ont continué à pousser (après avoir été pliées dans des formes pictographiques). Dans les Crop Circles faits avec les armes du SDI, les plantes meurent. Ces armes SDI sont manœuvrées depuis une base secrète dans l'Himalaya.

Au sujet des contacts extraterrestres, le Dr Wolf déclare que la race ET connue couramment comme les "Zeta Reticulans", ou "Gris", s'est engagée dans des négociations diplomatiques avec le gouvernement américain.

Quand je lui ai demandé avec quelles races ET il a travaillé dans les laboratoires du gouvernement, il a révélé que les deux illustrations sur les couvertures recto et verso de son livre, The Catchers of Heaven, sont en fait des photos des ET prises par un ami amiral. L'ET sur la couverture recto est appelé "K*L*T", que Wolf dit phonétiquement "Kolta" pour la facilité, et c'est l'ET "Zeta Grey" que Wolf a rencontré fréquemment. L'ET sur la couverture au verso est un Pléïadien d'apparence humaine nommé "Anon (Prince) Sa Ra".
Pendant sa fréquentation étroite avec les ET dans les laboratoires scientifiques, Le Dr Wolf a reçu un morceau de métal extraterrestre. Ce métal a l'apparence de silicium fondu et a des propriétés énergétique particulières. Il est constitué de 99,99% de silicium, avec 0,01 % d'isotopes non terrestres. Il dit que quand il a placé le métal dans l'eau et bu cette eau, cela a donné des résultats bénéfiques sur sa santé.
Wolf est convaincu que ce sont des dispositifs psychotroniques d'énergie dirigée qui ont été utilisés par des éléments criminels dans l'organisation de dissimulation ovni contre certains ufologues qui étaient trop efficaces dans leur lutte pour mettre fin au cover-up. Ces chercheurs sont notamment : Le Directeur du Committee for Study of Extraterrestrial Intelligence (Comité pour l'étude de l'intelligence extraterrestre, CSETI), Steven Greer, MD, et son principal assistant, Shari Adiamiak; le membre du congrès Steve Schiff qui a réclamé les documents de l’armée de l’air, et le colonel de l’USAF Steve Wilson qui a révélé son projet principal Pounce, l'unité de récupération des ovnis. Déjà, le colonel Wilson et Shari Adamiak sont décédés de cancer, et le député Schiff a dû mettre fin à sa carrière politique (NdT: Il est mort récemment d'un cancer de la peau). A présent, le Dr Wolf a reçu un rapport médical selon lequel il pourrait être atteint lui aussi de cancer. Il n’est pas encore sûr d’avoir accès, pour se soigner, à une substance extraterrestre ressemblant à du miel, qu'il a pris il y a plusieurs années pour son cancer du colon métastasé , opérant ainsi une rémission.
Concernant le fameux crash ovni en 1947 à Roswell, Wolf déclare que "c'étaient en fait deux ovnis qui étaient entrés en collision aérienne" durant un intense orage électrique. "L'un contenait des ET Orange, et l'autre, des Gris." Un vaisseau s'était écrasé près de Corona, au nord-ouest de Roswell, et l'autre dans la plaine de San Agustin, plus de cent miles à l'ouest. Des unités de renseignement de l'armée ont rapidement bouclé les sites et ont retiré leurs vaisseaux et leurs équipages E.Ts, presque tous morts.
Quelques temps plus tard, une autre confrontation entre ET et militaires, racontée par le Dr Wolf, a eu également une fin malheureuse". Un extraterrestre avait voyagé de Fort Dix, New Jersey, jusqu’à la base aérienne de McGuire toute proche, où il mourut sur le tarmac."
Michael Wolf a travaillé pour plusieurs projets au sein desquels il a fait des découvertes, mais auxquels il regrette maintenant d’y avoir participé. Il était particulièrement inquiet après avoir vu les applications de ses découvertes. Il dit maintenant "qu'il a d’énormes scrupules sur toutes ces mauvaises applications" ; il les rejette et s’en repentit.
laser
Quand le Dr Wolf fut engagé dans des études patronnées par le gouvernement, pour son diplôme de médecin à l'université McGill, il effectua des recherches sur les neurotransmetteurs et leur rôle dans les fonctions mentales et leur contrôle. Parmi les projets secrets sur lesquels le Dr Wolf a travaillé figure la " vision à distance " ("remote viewing") - un terme du renseignement militaire désignant la "clairvoyance appliquée". Il dit : "99 % de la recherche télépathique et du remote-viewing sont classifiés."
Wolf dit qu'il est allé bien plus loin que les expérimentations psi rudimentaires de l'Army Intelligence faites par le général Stubblebine Bert, le Lt Colonel John Alexander et le Major Ed Dames: il a développé des techniques d'extraction de mémoire et de suppression de mémoire. Certaines de ses découvertes "ont été plus tard incorporés dans les projets négatifs de la CIA MK-Ultra sur le contrôle de l'esprit, et utilisés sur les agents du KGB capturés" pour extraire des informations. Il a également travaillé dans la recherche sur des dauphins - "une forme de vie étrangère hautement intelligente sur cette planète".

Pendant que le Dr Wolf étudiait au MIT pour son PhD en physique, il "a découvert une nouvelle théorie de la dualité onde-particule qui a conduit au développement de l’arme à rayon de particules neutres de la guerre des étoiles".
A cause des ces projets classés secrets, les supérieurs de Wolf au NSC lui ont interdit de révéler l’identité de son professeur conseil pour sa thèse , et le MIT et McGill ont interdiction de confirmer qu'il a étudié chez eux.
Ayant accès à l'information de la CIA et de la NSA, le Dr Wolf révèle également quelques secrets dans lesquels il n'était pas impliqué. L'un d'eux, ayant trait à l'un des aspects les plus laids de la guerre du Vietnam, était le projet US - Arc Light - "Le bombardement des B-52 déjà abattus, avec des bombes incendiaires 'hellfire' (feu d'enfer), incinérant totalement les membres survivants des équipages, afin de détruire les documents secrets se trouvant à bord des B-52". Le président Bill Clinton a dit à Michael Wolf qu'il avait appris l’existence du projet Arc Light pendant qu'il était étudiant en Angleterre et que cela avait renforcé son opposition à la guerre du Vietnam.

Wolf a aussi appris que l'assassinat du Président Kennedy avait impliqué de multiples groupes et intérêts. "Beaucoup d'expatriés cubains détestaient Kennedy pour l'échec de l'invasion de la baie des Cochons. La mafia détestait Kennedy parce que son frère, le ministre de la Justice Robert Kennedy, poursuivait implacablement des gangsters de haut niveau. Des durs dans la CIA détestaient Kennedy parce qu'il voulait retirer les Etats-Unis de l'escalade dans la guerre du Vietnam, et voulait que la CIA révèle des informations sur les ovnis."

Wolf révèle que le célèbre scientifique "Albert Einstein avait eu des contacts avec des êtres extraterrestres", et qu'une compréhension récente de l'énergie du point zéro "était en rapport avec le scénario trou blanc / trou noir" (NdT: scénario d'un possible raccourci dans l'espace-temps). Selon Wolf, les E.Ts lui ont dit que le vide est rempli d'énergie exploitable. En outre, il déclare que des expériences du gouvernement US utilisant une technologie exotique "ont créé des trous dans le temps".
Wolf a été affecté brièvement à un travail avec le Mossad, l'organisation de renseignement d'Israël. " Le Mossad a de très bonnes relation avec les extraterrestres", déclare t-il.
Le rapport de recherche publié par le Dr Strecker, considérant le Sida comme causé par virus fabriqué par l'homme, est correct selon le Dr Wolf. En outre, le gouvernement a appris que les virus ont une structure cristalline et qu'une fréquence correcte peut les détruire.
23triangle
Wolf signale que "le Président Clinton a eu un briefing sur l'avion spatial Aurora (SR-33A)" qui opère depuis la Zone 51. L'Aurora "fonctionne au méthane liquide et a un dispositif anti-gravité à bord"- une information identique à ce que le colonel en retraite de l’armée de l’air Donald Ware a indiqué à cet auteur, information en provenance d'un général trois étoiles. Wolf a dit que Aurora est encore mieux que les avions furtifs. "Il est doté d'un système d'arme à pulsion électromagnétique qui peut détruire un radar de repérage." Il révèle également: " il peut aller sur la Lune!" Et il ajoute, dans une allusion provocante, que les "Etats-Unis ont quelque chose sur Mars" en plus du Rover.

Wolf révèle que le gouvernement US travaille sur des prototypes de disques à anti-gravité extraterrestres. Il dit que les extraterrestres traversent la galaxie par manipulation de l'espace-temps pour tirer leur destination vers eux. "Le temps est réduit à zéro, et l'accélération est augmentée à l'infini." Il dit aussi que les militaires font des expériences dans lesquelles le pilote guide un avion d'avant-garde par un processus mental. Des scientifiques du gouvernement ont découvert que "certains ovnis sont des véhicules vivants qui peuvent se diviser et se reformer". Ces "véhicules vivants" répondent aussi apparemment aux ordres de la pensée.

Wolf révèle un accident qui eut lieu sur l’île de Porto Rico dans les caraïbes durant l'administration Bush.  "Un ovni piloté par des extraterrestres, survolé par une escorte de chasseurs F-16 le survolant, atterrit dans une ville portoricaine en 1990. Le but de cet exercice était de tester la réaction publique d'une partie sélectionnée du peuple américain". (Porto Rico est un territoire des Etats Unis). Le maire de la ville contacta le président Bush, et lui dit avec excitation que "Les extraterrestres étaient sortis du vaisseau et s’étaient promenés autour", et il demanda à Bush ce qu'il devait dire à ses concitoyens. Bush transmit cette question questions au Dr Wolf et au MJ-12 afin de formuler une réponse au maire.

 

Concernant la lenteur du gouvernement US pour révéler la réalité ovni, Wolf commente: "Le gouvernement se livre à un exercice d’équilibre car, si l'énergie libre [point-zéro] et toute la technologie ET étaient révélées d'un seul coup, cela ferait souffrir les actionnaires (des industries vieillissantes). Les compagnies multinationales ne veulent pas perdre leur pouvoir." La dernière fois que le Dr Wolf a eu connaissance du calendrier prévu pour des révélations franches sur la réalité des ovnis, celui-ci se situait autour de 2001 à 2005.

Malgré toute son éducation et sa carrière exceptionnelle, le Dr Michael Wolf est un homme généralement modeste. Il vit seul dans un simple appartement en ville et souffre toujours de la mort tragique de sa femme et de son fils Daniel, perdus il y a des années. Aux prises avec deux maladies mortelles, la dégénérescence de de la moelle épinière, et une maladie de dépérissement, il se consacre maintenant à essayer de contribuer à créer un monde meilleur pour les enfants. "Les enfants sont l’avenir," dit-il, et dans ce but il a ordonné que tous les droits venant de son livre soient versés à la Daniel Wolf Memorial Foundation For Children,Inc, une association sans but lucratif.
Le Dr Wolf attend avec impatience le jour où sera levé le secret sur les contacts extraterrestres avec la Terre, afin que nous, nos enfants et nos petits enfants puissent avancer vers la prochaine étape de notre histoire, maintenant à l'échelle cosmique.

(décédé septembre 2000)


LE DIABOLIQUE SECRET DES OVNIS par justicier2010

The Hidden World, de Richard Shaver Atlans Deros et Vampires Galactiques

Los_Pleyadianos_y_la_Tierra-600x449

Richard Shaver – Dick pour les amis - a bien existé. Il a même vécu sur cette Terre de 1907 à 1975, date à laquelle il s’en est retourné à l’obscurité cosmique qui sera notre lot à tous. Non seulement Dick Shaver a bien existé mais ce que l’on a appelé le « Shaver Mystery » est bien réel lui aussi.

Pour comprendre tout cela il faut se projeter en arrière en 1943, dans la ville de Barto, Pennsylvanie. C’est ici qu’un certain Richard Shaver, soudeur de son état, va faire parler de lui pour la première fois. Dick est Fan de Science Fiction et s’essaye de temps en temps à l’écriture. Il lit beaucoup de pulps, notamment Amazing Stories, revue pilier du genre dont le rédacteur en chef est Ray Palmer. Lorsque Dick travaille à son poste de soudure, il lui arrive d’entrer dans une sorte de transe. Il se met alors à entendre des voix qui semblent venir de sous la terre. Ces voix lui racontent des histoires étranges, celle d’un passé de notre planète que l’homme n’a jamais connu. Il y a longtemps vivait sur Terre la mythique civilisation des Atlans. C’était des demi-dieux et des géants aux pouvoirs fabuleux. Lorsque notre soleil se mit à grossir, de dangereuses radiations cosmiques irradièrent notre sol et les obligèrent à émigrer dans une autre galaxie. Ils ne purent pas tous partir et abandonnèrent une partie de leur peuple ici. Mutant sous l’effet des radiations, une fraction de ces abandonnés (les abandonderos ou Deros) se réfugièrent sous Terre avec toute la technologie hautement avancée des Atlans. L’autre partie dégénéra totalement à la surface de la Terre et formèrent le peuple qui devinrent nos Ancêtres. Les Deros refugiés dans d’immenses cavernes creusées à l’aide de leurs puissants lasers se transformèrent en êtres malfaisants. Depuis la nuit des temps, ce sont eux les responsables de nos guerres, de nos folies meurtrières, de nos catastrophes naturelles et des disparitions mystérieuses d’humains. Les voix lui enseignent aussi l’alphabet primordial de toutes les langues, le « Mantong », celui qui permet de découvrir le sens caché des mots dans notre langage usuel.
Dick s’empresse de coucher sur papier toutes ses découvertes. L’ensemble formera une longue lettre qu’il intitule « Un Avertissement à l’Homme du Futur ». Mais ce savoir secret lui semble tellement important qu’il désire à tout prix le faire connaître au plus grand nombre. Il l’envoie alors à la rédaction de Amazing Stories, seule revue à ces yeux capable de comprendre la teneur de son message.


En 1943, Ray Palmer est le rédacteur en chef d’Amazing Stories depuis 1938. Première revue de Science Fiction à avoir vu le jour sous l’impulsion d’Hugo Gernsback, Amazing Stories voit ses ventes baisser depuis pas mal d’années. Ray, issu de Fandom, a été embauché pour tenter de ranimer une revue moribonde. Son écurie d’écrivains ne comporte plus aucun grand nom, la plupart préférant se faire publier dans Astounding Stories qui est devenu entretemps le nouveau pilier du genre. Lorsque la lettre de Shaver parvient à la rédaction, elle fait le tour des bureaux en suscitant les sarcasmes les plus divers avant d’atterrir sur le bureau de Palmer.


Ray a toujours été un peu à la frange des choses. Il aime le spectaculaire, il s’enthousiasme pour toutes les nouveautés, et a passé une bonne partie de son enfance cloué sur un lit d’hôpital où son imagination lui a souvent permis d’oublier la douleur. Non seulement il aime le ton de cette lettre, mais il se décide à la publier telle que. C’est ainsi que les lecteurs d’Amazing découvrent cet étrange avertissement à l’homme du futur, texte précédé d’une introduction de Palmer soumettant à l’appréciation du lecteur la véracité des propos de Shaver. Dans les semaines qui suivent, la rédaction croule sous les lettres de réactions. On crie surtout au génie pour encenser le nouveau révélateur des secrets enfouis du passé de l’humanité. On insulte aussi beaucoup pour dénoncer ces propos dérangés qui n’ont plus rien à voir avec la science fiction classique. Le « Mystère Shaver » - c’est ainsi que Palmer l’a nommé – vient de naître.

La polémique enfle à tel point que, dans les mois qui suivent, des numéros entiers sont consacrés à Dick Shaver. On en veut toujours plus sur Shaver et ses révélations fracassantes sur l’existence d’une civilisation souterraine malfaisante. Les ventes de la revue explosent et bientôt ses colonnes se remplissent de « Shaver Mystery ». Palmer et Shaver se rencontrent. Ils deviennent amis et travaillent ensembles sur les visions de Shaver. Aux quatre coins des USA, se créent des Shaver Mystery Club réunissant des fans voulant découvrir l’entrée des cavernes du monde souterrain des Deros. On monte des expéditions, on publie des bulletins de liaison et des newsletters. On atteint le paroxysme en 1947 lorsque Ray Palmer enquête le premier sur les observations de Soucoupes Volantes. Tout cela ne fait aucun doute pour eux deux: elles viennent du centre de la Terre, manipulées par les Deros et sont le signe attendu par tous les adeptes du Mystère Shaver...
Dick Shaver a continué à rechercher des signes de l’existence des Deros jusqu’à la fin de sa vie en 1975. À cette époque, les Shaver Mystery Club avaient long feu et bien peu se rappelaient encore du Grand Mystère. Dick n’en continuait pas moins à peindre ses visions, à photographier des pierres trouvées dans son jardin et sur lesquelles il « lisait » le passé de la Terre.

Il écrivit un dernier livre avec Ray en 1975, le plus grand livre de tous les temps depuis la bible, "The Secret World". Dick est mort en novembre 1975 dans la misère et l’oubli le plus absolu. Ray l’a rejoint en 1977.
Les quelques adeptes qui restaient fondèrent une petite revue : Shavertron, pour commémorer la mémoire de ce grand génie et faire en sorte que l’existence des maléfiques Deros soit enfin un jour reconnue. La revue a cessé de paraître il y a bien des années, mais si vous voulez en savoir plus sur elle vous pouvez aller ici : www.shavertron.com.

source:
http://shavertron.over-blog.com/article-17271013.html

« Je le dis et je le répète, de la manière la plus formelle et la plus définitive : Oui les Cavernes [des Deros] EXISTENT. Elles sont incroyablement étendues, tellement même que leur population totale (s’il n’y en avait pas déjà autant de morts !) pourrait être des milliers de fois celle de la population totale de la surface de la Terre, et tout çà parce que les cavernes s’étagent en très grand nombre. Les Cavernes sont reliées par de larges autoroutes taillées dans la roche dure sur des milliers de kilomètres. Tout l’intérieur de la Terre n’est qu’un vaste réseau compliqué de tunnels reliant entre elles des milliers de Cavernes, chacune aussi vaste que les grandes villes de notre surface, et certaines tellement grandes qu’elles pourraient faire paraître New York pour quelque chose d’insignifiant. »


Richard Shaver, The Hidden World, 1961

Richard Shaver a écrit: « J. Edgar Hoover nous raconte que plus de 120.000 Américains sont portés disparus chaque année et que l'on entend plus jamais parler d'eux ensuite. Je peux vous dire que j'ai vu [sous terre] de mes propres yeux certains de ces Américains, pendus à des crochets de boucher sur les marchés à viande Dero ! » (Richard Shaver, Why the caves are secret, circa 1950).

Les chiffres avancés par Richard n'étaient pas farfelus. Il semblerait même qu'ils soient une constante. Aujourd'hui, le fichier Américain des personnes disparues comporte environ 100.000 noms inscrits en permanence. Dans le reste du monde, bien que les statistiques soient plus difficiles à établir, on estime que 2.000.000 de personnes sont rapportées disparues chaque année. En France, le chiffre est de 6.500.

Prise séparément, chacune de ces disparitions peut sembler acceptable intellectuellement. On peut bien entendu former des hypothèses individuelles pour toutes. Et ces hypothèses ne sont pas de nature à remettre en cause notre vision du monde. Mais un changement de grossissement dans l'échelle de notre regard ne devrait-il pas faire surgir naturellement d'autres hypothèses ? Que dire de milliers, de millions de personnes disparaissant chaque année sans laisser de traces ? Si le Capitalisme a pu faire de chaque humain une machine, si le Nazisme a pu faire de chaque individu une chose qui une fois exterminée peut être valorisée sous forme de marchandise (savon, métaux précieux, couvertures en cheveux) ne peut-on pas envisager - sans que cela soit forcément outrancier - qu'il existe un projet visant à faire de l'humain sa nourriture ? Se pourrait-il que chaque année un certain nombre de femmes, d'enfants, d'hommes se trouvent prélevés de leur enclos pour servir de friandise à des Vampires Galactiques ?

On opposera à mon hypothèse qu'un tel évènement ne passerait pas inaperçu. Que « cela se saurait ». Je répondrai seulement que l'extermination par les Nazis de 6 millions d'individus a pu se faire au vu et au su de tous sans que quiconque ne puisse ou ne veuille le voir.

On m'opposera ensuite que de tels enlèvements ne sont tout simplement pas possibles, que des plaintes en nombre considérable devraient être déposées chaque jour concernant la disparition d'individus. À ceci je répondrai que l'INSEE a estimé le nombre de personnes vivant en permanence sans abri à 86.000 en 2001. Les associations d'aide aux sans-abris estiment pour leur part que ce nombre est sûrement supérieur à 100.000. C'est-à-dire que dans notre pays on estime à 100.000 le nombre permanent de personnes désocialisées et donc invisibles. Aux USA on estime que chaque nuit de n'importe quelle année, entre 700.000 et 2.000.000 de personnes dorment dehors et donc, n'ont plus aucune existence sociale. Si un nombre plus ou moins important de ces personnes étaient enlevées et disparaissaient, qui pourrait rendre compte de leur disparition alors qu'elles n'existent pas ?

Tous ces chiffres donnent le vertige. Et seul un ajustement placide de nos certitudes nous permet de maintenir l'équilibre précaire de notre vision du monde. Rien de tel n'existe à la condition de penser que rien de tel ne puisse exister. Rien de tout ceci n'arrive jusqu'à ce qu'un Vampire Galactique ne surgisse devant vous armé de son livre de cuisine.

L'aveuglement personnel a toujours été la meilleure arme silencieuse des guerres les plus secrètes*.

Les souterrains de l'ile de malte des disparitions inexpliquées

20080909121006Juste en-dessous de la pointe sud de l'Italie, dans la partie la plus occidentale de la mer Méditerranéenne, se trouve l'île de  Malte. Malte fut dans le passé la possession de nombreuses nationalités, et fut considérée comme l'un des points les plus stratégiques de toute la terre, port et point d'intersection  entre l'Europe, l'Asie, le Moyen Orient, l'Afrique, etc. Cette
 île de 15 km de long fut l'ancien centre de la civilisation à  l'époque où les Phéniciens de Carthage l'envahirent et commençèrent à la diriger. Lorsqu'un groupe d'anciens prêtres adorant le "dieu" Moloch (un autre nom pour Baal, Osiris, ou Nimrod - considéré par les ancient comme étant le "dieu soleil")  visita l'île à l'époque de l'Ancien Testament, les insulaires acceptèrent  promptement leurs enseignements, y compris ceux consistant à offrir des sacrifices humains afin d'apaiser leur "dieu" Moloch, parce que les anciens
Maltais eux-mêmes pratiquaient le sacrifice du sang humain en offrande  aux "dieux" du monde souterrain dont  ils pensaient qu'ils existaient sous l'île-même et ailleurs, divinités
ainsi appelées qui furent souvent identifiées aux "serpents".. Depuis l'époque des Carthaginois, Malta a connu de nombreux  dirigeants Romains, Arabes, Normands, Argoniens, Castillans, les (Hospitalers) ou l'Ordre de St. Jean de Jérusalem, connus plus tard sous le nom de Chevaliers de Rhodes, et encore plus tard comme les Chevaliers de Malte, qui y sont toujours
malta01_01
 aujourd'hui, possédant un autre siège à Rome. A quelques kilomètres de la ville de Valleta, à Malte, se trouve le petit village de Casal Paula. En l'an 1902, des ouvriers qui creusaient un puit tombèrent littéralement dans la terre. Ce qu'ils découvrirent (ou plutôt re-découvrirent) était une série d'anciennes caves, dont la plupart étaient taillées directement dans la roche, qui descendait dans la terre et sur trois niveaux inférieurs. Ces catacombes sur plusieurs niveaux dévinrent connues sous le nom de "Hypogeum de Hal Saflienti", nom de la rue sous laquelle il les découvrirent. Hypogeum est le nom Latin désignant une structure souterraine. Près du sol de la dernière chambre, au 3ème et dernier (officiellement reconnu) niveau de ces anciennes catacombes, se trouvent certaines "chambres mortuaires" comme on les appelle. Elle n'offrent qu'une surface de quelques mètres carrés à peine, sont situées à même le sol, et l'on doit se mettre à genoux, voir même à terre, ne serait-ce que pour regarder à l'intérieur. Ces "chambres mortuaires" sont juste assez larges pour que quelqu'un puisse y ramper. Il circule depuis des années des
 rumeurs suggérant que l'une de ces "chambres mortuaires" ne finit pas, mais continue bien au-delà, vers d'autres cavernes plus profondes et inexplorées. Ceci, d'après certaines sources, fut le passage souterrain et  la chambre qui furent décrits il y a des années dans un article paru dans le numéro d'Août 1940 du magazine National Geographic. L'article en question indiquait ce qui suit à propos de diverses personnes ayant disparu dans ces catacombes sans laisser de traces : "De nombreux passages souterrains, y compris d'anciennes catacombes, font aujourd'hui partie des fortifications et du système de défense de l'île. Des vivres sont conservées dans de nombreux tunnels; d'autres sont des abris contre les bombes. Certaines des zones souterraines situées sous Valletta servirent de résidence pour les pauvres. Des hommes préhistoriques construisirent des temples et des chambres dans ces souterrains. Dans une fosse située près
2299312876_014201df53
 d'un autel reposent des milliers de squelettes humains il y a des années, il était possible d'aller d'un bout à l'autre  de Malte par ces souterrains. Le gouvernement ferma les entrées de ces tunnels après que des écoliers et leurs  enseignants en voyage d'étude se perdirent t dans le labyrinthe et ne revinrent jamais." L'histoire est en fait plus "importante" que le National  Geographic ne l'indique. D'autres sources indiquent que  près de 30 enfants disparurent dans ces catacombes lors de ce voyage d'étude, et que lors de la découverte initiale del'Hypogeum" furent également découverts près de 30000  squelettes d'hommes, de femmes et d'enfants (victimes de l'ancien sacrifice aux "dieux du monde souterrain" perpétré par un ancienne race néolithique).Un article écrit par Miss Lois Jessup, à l'époque employée de l'ambassade  Britannique et plus tard secrétaire du NYSIB, paru dans un vieux numéro du magazine Science Frontière (Borderland Science) de Riley Crabb's, publié par la BSRF et plus tard repris dans son intégralité dans le livre du Dr.  Allen "Enigma Fantastique".a004

Miss Jessup déclara avoir visité Malte et l'Hypogeum, une première fois avant  la tragique disparition des enfants, et une autre fois peu après. Elle décrivit comment, lors de sa première visite des catacombes, elle convainquit le guide de la laisser examiner l'une des fameuses  "chambres mortuaires" près du sol de la dernière chambre dans le troisième soubassement, la "fin" supposée de la visite de l'Hypogeum.Il semblait savoir quelque chose  qu'elle ignorait, mais consentit finalement à lui dire qu'elle pouvait entrer "à ses propres risques"...
Ce fut ce qu'elle fit, bougie à la main et sa ceinture défaite  utilisée comme corde de guide pour ses amis qui la suivaient,  rampant dans le mince passage pour finalement déboucher
aee541c7470682b0d186a16b03d1
 dans une grande carverne, où elle se trouvait sur une  plate-forme surplombant un abîme très profond, semblant sans fin. Plus bas et de l'autre côté de l'abîme  se trouvait une autre plate-forme semblant donner sur une porte ou un tunnel s'enfonçant dans le mur opposé.  Nous réalisons que ce qui survint ensuite pourrait sembler  incroyable à beaucoup de lecteurs, mais nous leur
 demandons de se faire leur propre idée de sa véracité. Miss Jessup jure que ce qui suit s'est réellement passé. De ce tunnel inférieur situé de l'autre côté de l'abîme, déclare-t-elle, surgirent en file indienne quelques très grandes créatures de forme humanoïde, mais totalement recouverte de poils de la tête aux pieds. L'apercevant, elles levèrent leurs armes en sa direction, à tel point qu'un "vent" violent se mit à souffler dans la caverne, soufflant sa bougie. Une "chose" humide et rampante (apparemment une créature de différente sorte) la frôla alors.
Tout ceci se passa au moment où la personne qui la suivait commençait à émerger depuis le passage dans la caverne. Ils ne purent comprendre ses tentatives paniquées pour rejoindre le passage et regagner la chambre de l"Hypogeum", mais y consentirent après son insistance. Lorsqu'ils se retrouvèrent tous dans la chambre de l'Hypogeum, le guide vit son expression et la regarda d'un air "entendu". Environ une semaine après la disparition des enfants et de  leur(s) enseignant(s), elle vit lors de sa seconde visite un tout nouveau guide qui nia que l'autre guide ait jamais travaillé ici, bien qu'elle su que ce guide-ci cachait quelque chose. Elle apprit d'autres sources plus coopératives cependant  que ceci était le tunnel que les enfants, leur(s) enseignant(s)
 et probablement l'ancien guide, avaient emprunté. Elle apprit  également qu'après que le dernier enfant y ait pénétré, les murs du petit tunnel se refermèrent ou s'effondrèrent. Bien
 que la version officielle établit que les murs s'étaient écroulés sur les étudiants, les équipes de recherche ne furent jamais capable de trouver la moindre trace de l'(ou des)

 enseignant(s) ou des enfants, bien que la corde qu'ils avaient utilisé pour s'attacher à la plus basse des chambres de l'Hypogeum fut retrouvée nettement coupée, comme par
 quelque chose de tranchant (pas un roc tombant). Il fut prétendu que, durant les semaines qui suivirent, les gémissements et cris des enfants furent entendus sous terre en différents endroits de l'île, sans que personne ne parvienne à localiser l'origine de ces cris. Comme pour les catacombes sous Malte, il existe d'anciens récits stipulant  que de profondes cavernes sous l'île se prolongent sous terre  au-delà des rivages, et d'après une source, qu'une partie de ce labyrinthe s'étend sur des centaines de kilomètres au nord et possède des intersections avec les catacombes de Rome (la colline Vaticanus ?) ou que cela fut du moins le cas à une  certaine époque.

45171193mtskheta_jpg


LES « BLACK PROGRAM »: LE PROJET SILVER BUG

UsaUFO


Un programme pour étudier la conception d’un nouveau type d’aéronef à décollage et attérrissage vertical.

Le projet « Silver Bug », « cafard d’argent » (projet n° 9961) avait été développé conjointement par l’ATIC, le « Air Technical Center », le « Centre de Renseignement Technique de l’Air » et le WADC, « Wright Air Developpement Center », le « Centre de recherche et de développement de Wright », en février 1953. En fait, il s’inspirait à l’origine d’un programme Canadien démarré en 1952. C’est le général D.C. Putt de « l’USAF Air Research and Développement », la branche « Recherche et Développement de l’Air Force », qui en prendra la direction.
Ce programme avait pour but d’étudier la possibilité d’une une toute nouvelle conception d’aéronefs tout-à-fait radicale. Pour envisager la réalisation d’un disque volant, qui serait capable à la fois de décollages et d’atterrissages verticaux, et ayant une vitesse de vol supersonique. Au départ, le projet avait mis en concurrence deux types d’engins différents.

Le projet « Silver Bug » avait été lancé, lorsque le renseignement de l’Air Force avait rapporté des informations indiquant un grand intérêt de la part de l’Union Soviétique dans ce domaine d’activité.

Une autre motivation de l’Air Force était de trouver un moyen de limiter au maximum la vulnérabilité des bases aériennes, qui sont toutes tributaires de leurs pistes d’atterrissage. Non seulement les pistes prennent énormément de place de par leur longueur, mais elles seraient tout-à-fait identifiables par des photos aériennes et aussi par des satellites espions (même si l’on en était qu’au début de l’ère spatiale, il y avait bien, pour l’Air Force, un risque pour la sécurité nationale, quand des satellites espions pourraient être mis en orbite par l’URSS). De plus, l’armée de l’air y voyait-là un moyen de ne plus dépendre des pistes d’atterrissage de ses bases (qui bien-sûr deviennent inutilisables, dès qu’elles sont bombardées).

En cas de succès, les nouveaux engins devaient être entreposés en sous-sol, évitant ainsi la nécessité d’avoir des longues pistes.

Un programme conjoint Américano-Canadien.

Le projet Silver Bug, s’appuyait pour ses recherches sur les travaux du contractant de la défense A. V. Roe Limited, une société Canadienne (que l’on appelle plus communément « AVRO ») et qui était une filiale de l’entreprise Américaine « Hawker-Siddley Group ». Le principal objectif était de résoudre les contraintes de ces nouveaux engins et de leur forme, identiques aux « soucoupes volantes ». Pour offrir à la force aérienne Américaine, des systèmes d’armement avancés, capable de décoller et d’atterrir verticalement, avec des capacités et des performances supérieurs aux jets militaires de l’époque. Et pouvoir proposer une utilisation possible dans la majorité des bases déjà existantes.

De plus, les supérieurs de l’Air Force avaient bien définis que:

- « Il ne semble y avoir aucune raison fondamentale, pour laquelle cette étude ne devrait pas donner lieu à un système d’armement. Cependant il existe plusieurs domaines techniques qui doivent être étudiés avant qu’un développement du programme à grande échelle ne soit lancé »;

- « La simplicité de la construction de l’engin devrait atténuer un grand nombre des problèmes logistiques liés à la construction, qui sont normalement associés avec le développement de nouveaux aéronefs »;

- « Se basant sur ces éléments, le double programme de recherche-développement est justifiable »;

- « Les échanges d’informations techniques sur ce projet se feraient en liaison directe, entre le WADC et l’ATIC »;

- « Un effort doit être entrepris, pour déterminer si l’Union Soviétique travaille encore ou a déjà travaillée pour conduire un projet similaire, quand les travaux ont commencés et l’état actuel de l’avancée Soviétique ».

Deux types d’engins seront envisagés, mais un seul sera retenu.

Durant les deux premières années, des études préliminaires pour un modèle d’aéronef à décollage vertical seront lancées. Et parmi eux, deux types de projets (regroupant chacun différents prototypes) se démarqueront:

- L’un appelé « Projet Y », qui visait un engin en forme d’aile volante à pointe fuselée, avec un décollage vertical par l’arrière de l’appareil (procédé de décollage type « tail-sitter »);

- Et un autre, appelé « Projet Y2″, qui visait une plate-forme volante circulaire, qui reste à l’horizontal au moment du décollage (de type dénommé « flat-riser »).

Ils étaient tous les deux classé « secret ». Après étude par les contractants, pour servir de base de travail, le projet Y sera finalement abandonné au profit du projet Y2 (1). L’Air Force désirant un appareil plus maniable, préférait une forme de soucoupe. Les forces Américaines avaient déjà fait l’expérience d’avions supersoniques à décollage vertical dans différents autres programmes, qui avaient posés des problèmes d’aérodynamisme et ils préféreront choisir un engin de forme circulaire (2).

A partir de ce moment, la direction prise par la recherche sera de s’orienter définitivement vers une forme de soucoupe circulaire, pour concevoir un prototype d’engin à décollage vertical. Les prototypes seront au départ appelés « VTO Aircraft », pour « Vertical Take Off Aircraft », « aéronef à décollage vertical ».

Le principe de l’aéronef qu’avait retenu l’Air Force au départ.

La forme générale était celle d’une plate-forme circulaire ayant l’apparence d’un « disque ». Le tout surmonté d’un cockpit central pour le pilote. La première étude du prototype, prévoyait 6 réacteurs Armonstrong-Sidney « Viper 8″ placés en étoile, dans l’épaisseur du fuselage, autour de la partie centrale, avec un système de volet, pour orienter les flux de gaz des réacteurs.   Voilà les plans ci-dessous:

Il y aura une seconde étude de prototype, permettant aussi un large flux radial d’energie sur sa circonférence mais avec un système de motorisation différent. C’est celui-là qui avait été retenu. Il sera appelé le « MX-1794″ aux Etats-Unis et le « PV-704″ au Canada, voilà les plans ci-dessous :

Les caractéristiques de cet engin « Radial-Flow Engine Aircraft »:

Diamètre: 29,20 pieds;
Hauteur: 3,79 pieds;
Poids total du fuselage et du cockpit : 9532 livres;
Poids total du système de propulsion : 10450 livres;
Equipement de vol, radio-électrique, air conditionné et oxygène: 1068 livres;
Capacité du réservoir de fuel: 1140 gallons;
Poids à vide: 21050 livres;
Charges de fuel: 7750 livres;
Equipage (un pilote): 200 livres;
Poids total en chage: 29000 livres.

Un système de propulsion et de contrôle indissociable.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser généralement en voyant les plans de cet aéronef, il ne s’agissait pas d’un engin à « antigravité ».

Il utilisait un mode de propulsion disons plus conventionnel, avec des rotors, des réacteurs et des turbines, et une chambre de compression qui étaient alimentées au fuel. Il y aura plusieurs versions étudiées, avec le principe de réacteurs et de turbines, qui comprimait l’air, en l’éjectant sur son pourtour. Une partie de l’air pouvant être dirigé dans n’importe quels endroits de la périphérie du disque, afin d’assurer l’inclinaison et l’orientation de l’appareil. Le système de pilotage de l’engin se faisant en contrôlant ces flux et leur puissance, qui pouvaient aussi contribuer à la propulsion verticale ou horizontal de l’appareil (que l’on appelle « l’effet Coanda »). Exemple avec le plan ci-dessous :

Ce qui pouvait passer pour un avantage, la propulsion et le système de contrôle ne faisant en fait qu’un, deviendra en fait la plus grande difficulté à surmonter. Pour arriver à un engin maneuvrable et capable des performances attendues. Et ce prototype n’aboutira finalement pas.

Les estimations des performances attendues selon le constructeur devaient être:

Plafond maximum à pleine vitesse: 80600 pieds;
Vitesse maximale: 2300 miles;
Vitesse de montée: 1,76 minutes par 36090 pieds.

Le Projet Silver Bug dans les médias.

Effectivement, plusieurs journaux et magazines, aussi bien Américain que Canadien, parleront de ce programme dès le début et ce tout au long des années cinquante. Donnant indifféremment sans même le savoir, des informations sur les différents prototypes du projet Silver Bug.

Le magazine « Look », avait publié un article en juin 1955, disant que AV Roe, Canada, Ltd, le constructeur Canadien, avait en cours un programme de conception de soucoupe qui était en développement depuis 1953. Et qu’il avait été abandonné à cause du coût qui était jugé trop élevé pour obtenir un démonstrateur de vol (il s’agit en fait du projet MX 1794, qui sera bien abandonné). L’article évoquait également une réunion d’ingénieurs, où il avait été annoncé que de nouvelles contraintes de l’Air Force avaient été mise en place, concernant les exigences en matière de performances, qui serait plus satisfaits par un aéronef en forme de soucoupe (ce que confirme le rapport déclassifié).

Le journal Canadien « Toronto Star », avait de son côté écrit dans son édition du 11 février 1953 que Avro-Canada, avait démarré un programme en 1953, pour élaborer une soucoupe volante. Et que leurs équipes travaillaient à l’usine de Malton, en Ontario. Le 16 février 1953, le ministre de la Production de défense a informé la Chambre des communes que Avro avait travaillé sur un « modèle à décollage vertical » d’une soucoupe volante qui serait capable de voler à 1500 miles à l’heure et de voler à la verticale.

Dans le journal de la société, « Avro News », le président de Avro-Canada avait déclaré que le prototype en cours de construction était « …si révolutionnaire que cela rendrait toutes les autres formes d’avions supersoniques obsolètes ».

Et dans un article dans un supplément du mois de décembre de la publication « Air Intelligence Digest », titré « le disque volant », des travaux de AVRO où figurait une illustration inexacte du prototype du projet.

A la suite de toutes ces « fuites » dans la presse le Pentagone fera une conférence de presse dans laquelle l’armée reconnaitra l’existence du projet Silver Bug et qu’ils travaillaient bien sur un engin en forme de soucoupe, et présenteront d’ailleur une illustration officielle du projet MX-1794.

Il faut bien le dire, ces divulgations dans les journaux à l’époque, même si elles ne donnaient pas toutes les informations, avaient entretenu une certaine confusion. Et en voyant l’Avrocar présenté au public, qui n’était pas le modèle présenté officiellement, il y aura une certaine suspicion, sur ce que pourrait cacher l’Air Force (et par certains côtés, on peut dire qu’elle perdure encore aujourd’hui).

Les différents d’aéronefs de la société AVRO.

Avec un même projet, partagé en deux programmes (un aux Etats-Unis et l’autre au Canada), plusieurs prototypes (certains abandonnés, d’autres retenu), le tout se déroulant sur plusieurs années, cela a certainement contribué à tout rendre assez confus, pour qui veut reconstituer les évènements. Et en voyant le résultat final avec l’Avrocar, qui de plus ne ressemblait pas à l’engin présenté dans les articles de presse et par le Pentagone; à l’époque, certains ont pensé qu’il n’aurait pût être en fait qu’un programme secondaire, « de façade ». Et que la recherche sur le prototype de 1955, le MX-1794, aurait peut-être ét poursuivie en secret. Plusieurs personnes à l’époque en avait eu alors la conviction (3).

Il y avait bien plusieurs engins différents à l’étude pour Silver Bug, sur lesquels travaillera la société AVRO. Il y aura:

- Un appareil se type « tail sitter » en forme d’aile volante (projet Y) des études préliminaires qui avait été rejeté et s’appelait l’Oméga;

- Deux appareils de type « flat riser » ou « Radial-Flow Engine Aircraft » en forme de soucoupe (projet Y2), dont un seul sera retenu (le MX 1794/PV 704) mais dont la recherche n’aboutira pas;

- Le « Weapon System 606″, qui était un fuselage classique sur une palte-forme de vol circulaire. Etudié pendant un temps après l’échec (et peut-être au même moment) du MX-1794/PV-704. Mais abandonné également;

- Et un dernier appareil, aussi de type « flat riser » (le VZ-9-AV), mais avec un concept légèrement différent de ce que voulait l’Air Force au dépard et qui donnera naissance à l’Avrocar.

Les documents déclassifiés du projet Silver Bug.

On peut se demander ce que pourrait nous apprendre les documents déclassifiés.
Actuellement, à part quelques documents déclassifiés de la CIA (concernant surtout les possibles recherches Soviétiques dans le même domaine), peu de documents officiels sont disponibles du côté Américain. Il y a un rapport technique sur le projet Silver Bug, publié le 15 février 1955 et qui a été déclassifié le 29 Mars 1995, obtenu suite à une demande du 15 février 1998, par le biais de la loi FOIA, par le CUFON, « The Computer UFO Network » (4).

Questionné à ce sujet, l’Air Force a fait répondre par le service des relations publiques de Wright-Patterson Air Force Base, à Dayton, qu’aucun autre rapport sur ce projet n’était disponible et à ce jour déclassifié (mais il existe un autre rapport, qui doit en fait être le même, mais à la mise en page et à la présentation des informations différentes. Mais le contenu doit être identique).

(1) On présente souvent l’inverse, en disant que c’est le projet Y2 qui avait été abandonné, au profit du Projet Y, mais c’est une erreur. Cela est bien mentionné à la page 1 (Section 1 Caracteristics) dans le dernier paragraphe (B. Description of the proposed Aircraft)  du rapport technique cité dans les sources.  Pour plus d’informations, voir la partie 2.

(2) C’était plusieurs projets de l’US Navy avec les firmes Loockeed et Convair, et un de l’US Air Force avec la firme Ryan Aeronautical Corporation pour les appareil à décollage en ayant une position vertical. Il y avait déjà eu aussi des engin avec une forme plate, par les firmes Roll Royce et Bell.

(3) Encore aujourd’hui, beaucoup le pense.

(4) Pour télécharger le rapport, cliquez sur le lien, link

Sources:
« Technical Report n° TR-AC-47, Joint ATIC-WADC Report on Project Silver Bug », publié le 15 février 1955 par l’Air Technical Intelligence Center de Wright-Patterson Air Force Base, Ohio. Declassifié le 29 mars 1995;
Magazine Top Secret n°12;
http://www.cufon.org;
http://www.avroarrow.org.

article source: http://actualitedelhistoire.over-blog.com/article-les-black-program-le-projet-silver-bug-partie-1-68928331.html

LES « BLACK PROGRAM »: LE PROJET SILVER BUG (Partie 2)

Le projet Y2.

Ce projet était une collaboration entre l’US Air Force et la société AVRO, pour la construction d’un engin à décollage et atterrissage vertical. Ce projet faisait partie du « Projet Silver Bug », mais au Canada il prendra le nom de « Projet Y2″, d’après le nom du projet qui avait été retenu suite aux d’études préliminaires (1). Et au Canada, on le surnomme aussi parfois « Projet Ladybird ».

La recherche Canadienne avait démarrée en 1952 (l’association avec le programme Américain commença en février 1953) et se terminera en 1962. Il était donc aussi constitué de la poursuite des recherches, qui avait été réalisées précédemment par les Canadiens. Le responsable des équipes était l’ingénieur Britannique John Frost qui était aussi conseillé par les anciens ingénieurs en aéronautiques Allemands Miethe et Shiever.

Le projet Y, rejeté par l’Air Force.

Parallèlement au projet Y2, il a existé pendant une courte période un autre projet visant lui aussi le même objectif, c’était le projet Y. Ce dernier proposait un prototype complètement différent. Il s’agissait d’une aile volante arrondie en pointe vers l’avant, propulsée par plusieurs réacteurs. Son mode de décollage devait se faire complètement à la vertical, à l’aide d’un procédé de trains retractables, pour servir de « pieds » à l’engin. Ce système de décollage à la vertical est désigné par le terme « tail-sitter ».

Une forme d’aile allongée devait être utilisé en raison du mode de propulsion par « radiaux de flux » conçus pour l’alimenter. Les moteurs avaient été conçus pour émettre des gaz d’échappement provenant de plusieurs petites turbines, ce qui augmentait la poussée. Il devait voler à 2500 miles à l’heure.

Mais à la suite des études préliminaires, ce prototype ne sera pas retenu par l’Air Force, qui préféra choisir le projet Y2, qui était un prototype de forme circulaire, comme une soucoupe. L’Air Force, tout comme la Navy, expérimentait déjà d’autres modèles d’appareils supersoniques, aux forme plus ou moins classique, pouvant décoller à la vertical. Mais ces projets n’auront pas convaincu, les appareils connaissant régulièrement des problèmes aérodynamique, qui les rendaient insuffisamment maniable (2).

Le prototype, qui avait reçu le nom de code de « Oméga », n’aura existé que sur plan et sa seul réalisation concrète sera une maquette en bois. Dont il existe quelques photographies prises dans un hangar de Malton, près de Toronto, où travaillait la société AVRO. C’est accidentellement qu’elles seront découvertes dans les archives nationales Britanniques au « Public Record Office » de Kew (photos ci-dessous).

   

Même s’il ne sera pas choisit par les Américains, les Canadiens tentèrent tout-de-même de le poursuivre pour leur propre compte, avec des fonds Britanniques. Finalement, l’Oméga sera totalement abandonné. Mais le brevet pour cet appareil a bien été déposé aux Etats-Unis le 6 novembre 1962. C’est le brevet N° 3062482 pour un « aéronef à turbine à gaz » (documents ci-dessous).

L’étude d’un nouveau principe de réacteur.

Cette étude avait été réalisé pour le projet Y, et devait équiper l’aile volante Oméga. Au contraire des réacteurs classiques, dont les rotors sont coaxiaux, et sont placés à l’intérieur du réacteur, le procédé d’AVRO était de placer le rotor du compresseur horizontalement (donc avec un axe de rotation vertical) qui comprime l’air de manière radial, en l’éjectant sur son pourtour. Une partie de l’air comprimé par le compresseur pouvait être dirigé dans n’importe quels endroits de la périphérie du disque, afin d’assurer l’inclinaison et l’orientation de l’appareil. Le système de pilotage de l’engin se faisant en contrôlant ces flux d’air froid et leur puissance, qui pouvaient aussi contribuer à la propulsion verticale ou horizontal de l’appareil. Indépendamment, ou en association avec les flux chauds venant de la chambre de combustion.
Mais suite aux essais en soufflerie réalisé de 1954 à 1960 qui ne seront pas concluant, durant toute la conception de ce nouveau type de moteur, ils décideront d’utiliser un réacteur classique.

Les différents design envisagés par AVRO.

Depuis 1952, la recherche Canadienne avait étudié plusieurs pistes pour ses prototypes, comme vous pouvez le voir sur les document ci-dessous, récapitulant les différents projets:

Le premier qui aura la préférence, sera le Projet dénommé « PV-704″ au Canada et « MX-1794″ aux Etats-Unis (à droite). C’était celui qu’avait retenu l’Air Force au début et lorsque ce dernier sera abandonné en 1955, ils se rabanteront un temps sur le « Weapon System 606A », avant de choisir définitivement le projet « VZ-9-AV », qui deviendra l’Avrocar (à gauche). Il n’y aura que ces deux engins qui deviendront des prototypes et subiront des essais en soufflerie (maquettes d’origine de la société AVRO ci-dessous):

Le projet PV-704.

Il avait une forme de soucoupe, avec un cockpit central, équipé de plusieurs réacteurs, alimentant plusieurs turbines. Une partie de l’air pouvant être dirigé dans n’importe quels endroits de la périphérie du disque, afin d’assurer l’inclinaison et l’orientation de l’appareil. Le système de pilotage de l’engin se faisant en contrôlant ces flux et leur puissance, qui pouvaient aussi contribuer à la propulsion verticale ou horizontal de l’appareil.

Mais après plusieurs tests de différentes versions en soufflerie (selon le nombre et la position des réacteurs), ce projet sera abandonné, officiellement faute de crédit. Mais le brevet pour cet appareil a bien été déposé aux Etats-Unis le 27 février 1962. C’est le brevet N° 3022963 pour un « aéronef de type disque à jets de contrôle périphérique » (document ci-dessous).

Le Projet WS-606A.

Suite à l’échec du PV-704, AVRO se tournera pendant une durée assez courte vers une autre piste avec le « Weapon System 606A » (dont il y aurait eu plusieurs versions). Qui était une engin de forme circulaire, avec un fuselage central et un cockpit de forme classique (illustration ci-dessous). Il se pourrait aussi qu’AVRO l’ait étudié paraléllement, pendant le projet « V7-9-AV », mais on n’en est pas certain. Lui ne dépassera le stade des plans et sera assez rapidement délaissé.

Le Projet VZ-9-AV.

AVRO poursuivra ses recherches en s’orientant vers le projet « VZ-9-AV ». Cet appareil de forme circulaire avec un moteur à réaction, serait maintenu au-dessus du sol par un « coussin d’air » et tiré vers le haut par « l’effet Coanda » (l’effet Coanda, est un effet aérodynamique mal maîtrisé, née d’un inventeur français, Henri-Marie Coanda, qui avait expérimenté avec un moteur à réaction rudimentaire dans les années trente. Il avait constaté qu’un réacteur horizontal pouvait fournir une poussée des deux côtés simultanément), la propulsion et la sustentation étant obtenu par l’aspiration de l’air par le haut et l’orienter ensuite vers le bas et le pourtour de l’engin (shémas ci-dessous).

D’après l’histoire communément admise, la majorité des participants étaient maintenu au secret le plus total, et seulement quelques-uns savaient exactement, ce sur quoi ils travaillaient (3). Mais cela n’empêcha pas les rumeurs à l’époque, comme se souvient le photographe Verne Morse: « Il y avait une rumeur stupide autour de l’usine disant que nous faisions la construction d’une soucoupe volante, et tout le monde riait à ce sujet ».

La première année de recherche s’avéra difficile. Le réacteur atteignait une température trop élevée, qui faisait fondre la structure d’acier du prototype, et les secousses violentes faisaient sauter les rivets du fuselage. Ce fût à ce moment que le gouvernement Canadien, après avoir dépensé quatre cent mille dollars Canadien sur le projet, décida d’arrêter les frais. L’Air Force reprit alors le financement du programme. Grâce à des nouveaux fonds, l’ingénieur John Frost a repensé le concept original, plaçant trois réacteurs Continental J69-T9 avec chacun 417 kilos de poussée unitaire, autour d’une turbine centrale qui était alimentée en air grâce à un apport circulaire que représentait la turbine au centre de l’engin (plan ci-dessous).

Le pilote serait assis dans un cockpit légèrement ovale, dans une bulle en plexiglas (l’engin n’était encore prévu que pour un seul pilote).

Mais les tests en soufflerie, réalisés sur un premier prototype (immatriculé « S/N 58-7055″), au Canada comme aux Etats-Unis (4), avaient démontrés qu’il y connaissait de graves problèmes de stabilité et qu’il y avait un risque de retournement de l’engin, à chaque accélération des réacteurs (ses problèmes ne seront jamais maîtrisé). L’USAF avait voulu l’équiper d’un empennage pour voir si cela permettrait de corriger le problème, mais Frost, refusera fermement d’approuver l’idée. Ce qui n’empêcha pas l’Air Force de faire une tentative en installant un aileron arrière, pour faire d’autres essais en soufflerie (photo ci-dessous).

 

Un second prototype (immatriculé « S/N 59-4975″), qui deviendra le démonstrateur de vol, fera ses premiers vols d’essais le 12 novembre 1959. Il y en aura d’autre en janvier 1960 et à partir de juillet 1960 jusqu’à la fin de l’année au Canada, pour les poursuivre aux Etats-Unis, jusqu’en juin 1961. Le projet s’arrêa le 30 avril 1962. Il y aura eu 75 heures de vol d’essai en tout. Au Canada, le pilote d’essai était celui de la société, Spud Potoki, un pilote d’origine Polonaise. Aux Etats-Unis il y aura deux pilotes d’essai: le major Walter J. Hodgson, de l’US Air Force et Fred J. Drinkwatter III, de la NASA.

La réalisation finale aura des cocardes Américaines peintes sur le fuselage. Et c’est à ce moment qu’il a été dénommé de ce qui devait être son nom définitif pour l’exploitation commerciale, par le terme « Avrocar ». (photo ci-dessous) aboutira à un engin de forme circulaire bi-place d’un diamètre de 5,50 mètres sur 1,47 de hauteur. Il pesait 2095 kilos à vide et la charge maximum au décollage était de 2563 kilos. La propulsion et la sustentation étaient obtenu par l’aspiration de l’air par le haut et l’orienter ensuite vers le bas et le pourtour de l’engin. Et c’est à ce moment qu’il aura son nom définitif pour l’exploitation commerciale, par le terme « Avrocar ».

La société AVRO y croyait vraiment.

Les responsables de la société était très enthousiaste. Le Département de publicité de la société avait même commencé à concevoir des brochures promotionnelles pour exploiter le potentiel de ce type d’engin volant, pour le jour où il serait dévoilé au public. Il devait d’être appelé le « Avrocar » (la « voiture Avro »), et ils espéraient qu’il y aurait de grandes retombées, pour des utilisations tant civiles que militaires. Il y aurait eu un « Avrowagon » pour les transport en commun, et une « Avroangel » (qui aurait été une ambulance aérienne) et un « Avropelican » air-mer, qui devait être capable de se poser sur l’eau, pour des sauvetages et la guerre anti-sous marine.

Ken Palfrey, un des dessinateur sur le projet, a déclaré que Frost avait de profonds espoirs: « Il avait l’intention d’un faire un, quatre fois plus grand, pour déplacer des troupes dans et hors les zones de combat, comme les hélicoptères font maintenant » (5).

Le bilan du Projet Silver Bug / Y2.

Les résultats ne seront pas à la hauteur de ce qui avait été attendu. Tant au niveau de ce que voulait l’Air Force au début, quand on voit le design des soucoupes étudiées au départ et ce que sera le résultat final avec l’Avrocar. Il planait à tout juste 90 centimètres du sol et devenait totalement et surtout dangereusement incontrôlable, dès que l’on tentait de dépasser un mètre d’altitude. Et sa vitesse maximum ne dépassa jamais 56,3 Km/heure. Mais au cours des années qui suivront et aussi bien des années plus tard, il y aura des retombées plus intéressantes de ce programme bien plus tard, quand d’autres constructeurs aéronautiques chercheront à faire des appareils à décollage vertical. Les résultats de la recherche du projet Y2, apporteront des données exploitables, pour la maîtrise des flux d’air provenant des réacteurs, pour d’autres programmes d’appareils à décollage vertical, qui eux aboutiront (comme par exemple avec le « Sea-Harrier » Britannique).

Le premier prototype pour les essais en soufflerie finira dans un entrepôt du Maryland, qui sert de centre de stockage pour le National Air and Space Museum en 1966 (photo ci-dessous).

Tandis que la version définitive du démonstrateur de vol, qui avait été présenté à la presse, sera restauré (il avait été présenté pendant quelques années à l’extérieur) et puis exposé au Musée de Fort Eustis en Virginie en 1979, où on peut toujours le voir aujourd’hui (photo ci-dessous).

(1) Pour plus d’informations, voir la Partie 1.

(2) Il y avait le XFV-1 (« Pogo ») de Lockheed et le XFY-1 (« Salmon ») de Convair pour la Navy, qui était des avions à double hélice, qui seront abandonné en 1955. Et le X13 de Ryan Aéronauticcal Compagny de l’Air Force qui était à réaction, et sera abandonné en 1957.

(3) En fait, le secret et la sécurité n’était pas si sévère que ça. Jean Pierre Petit, l’astrophysicien Français, s’était rendu aux Etats-Unis en 1961 et avait été au laboratoire de Stanford. Dans son livre « Ovnis et armes secrètes Américaines », il raconte que lorsqu’il s’est présenté à la porte d’entrée, il n’y avait pas de gardes et il était entré dans les bureaux sans le moindre problème, et comme il n’y avait personne, en ouvrant les portes des bureaux, qui n’étaient pas fermées, pour chercher quelqu’un, il se rendra compte qu’il n’y avait personne. Et il verra même l’Avrocar dans un hangar. Quand le personnel revint (il était parti déjeuné), le responsable piquera une colère, parce que Petit, n’aurait jamais dû voir un appareil aussi secret.

(4) En 1959 la Marine américaine viendra prendre le prototype pour des tests en soufflerie au Ames Researh Center de la Nasa à Moffet Field en Californie. Il a été mis dans un camion à plateau en pleine nuit. La police avait arrêté tout le trafic jusque dans le port de Toronto, et arrivé là, le prototype fût alors chargé sur un remorqueur américain. Le remorqueur descendit ensuite le long du canal Érié, le long de la voie pour New York, et ensuite à travers le canal de Panama, jusqu’en Californie.

(5) Frost quittera la société AVRO lorsque celle-ci fermera ses portes pour raisons financières 1962. Frost partira vivre en Nouvelle-Zélande où il mourru en 1979.

http://ufoetscience.wordpress.com/

Sources:
« Technical Report n° TR-AC-47, Joint ATIC-WADC Report on Project Silver Bug », publié le 15 février 1955 par l’Air Technical Intelligence Center de Wright-Patterson Air Force Base, Ohio. Declassifié le 29 mars 1995;
Magazine Top Secret n°12;
http://www.cufon.org;
http://www.lasieworks.com;
www.avroarrow.org.

http://ufoetscience.wordpress.com/

images et article à la source 

Liens externe:

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=7793.0

http://ovnis-usa.com/2009/04/01/mercredi-1er-avril/

http://ovnis-usa.com/le-projet-avalon/

http://area51blog.wordpress.com/2010/04/12/que-sest-il-reellement-passe-dans-la-

Alien Theory mensonge et tentative de falsification grossière de l'histoire de l'humanité

 Grande

34 - Copy (2)

 


Les raëliens professent que la vie sur terre fut établie par desextra-terrestres venus en soucoupes volantes il y a 25.000 ans. Son fondateur, l'ancien journaliste français Claude Vorilhon, qui vit au Québec, soutient que "le clonage permettra à l'humanité d'accéder à lavie éternelle". en fait oui les civilisations anciennes etaient celles des génies ou djinns("Dieu créa les djinns en trois catégories ; la première est faite de serpents, de scorpions et de reptiles ; la deuxième ressemble au vent dans l'atmosphère et polymorphe  ; la troisième ressemble aux hommes et est susceptible de récompense et de châtiment.libre arbitre satan etant le chef de ces creatures et le plus croyant au commencement avant qu'il se rebella par jalousie pour l'homme  et fut renvoyé sur terre d'ou il jura la perte de toute l'humanité ".

pour john keel 

Selon Keel, ceux-ci sont des intelligences malignes d'une autre dimension d'existence, capables de pénétrer dans notre réalité selon leur bon gré et de se consacrer à leur passe-temps favori : soumettre l'humanité à la terreur et la misère.

    Ces invisibles hantent l'esprit humain depuis la nuit des temps vous les retrouvé dans les manifestations de poltergeist fantômes ovnis et possession pour faire simple 

Génie (en arabe: djinn, ou djinn) est une créature surnaturelle dans la mythologie pré-islamique et islamique, qui (selon la mythologie) occupe un monde parallèle à celui de l'humanité, et ensemble avec les humains et les anges qui constitue les trois créations sensibles de Dieu (Allah). Selon le Coran, il y a deux créations qui ont le libre arbitre: les humains et les djinns. sources religieuses ne mentionnent pas grand-chose, mais le Coran mentionne que les djinns sont faits de la flamme sans fumée, et leur forme étant tout proche de l'homme, qui peut aussi être bon ou mauvais.

Les djinns ont la capacité de prendre de nombreuses formes et de changer d'apparence, ils peuvent prendre une forme humaine ou animale, comme une vache, un scorpion, un serpent, un oiseau .... Le chien noir avec une tache blanche sur la tête  est le diable des chiens et les djinns apparaissent souvent sous cette forme. Ils peuvent aussi apparaître sous la forme d'un chat noir.

Quand un djinn prend une forme humaine ou animale, il obéit aux lois physiques de cette forme, par exemple, il sera possible de voir ou de le tuer avec un coup de feu ou de le blesser avec un couteau. Pour cette raison, le djinn peut rester dans ces formes que pour un court laps de temps, car ils sont vulnérables. En fait, ils bénéficient de leur invisibilité pour effrayer les gens.

LES ULTRA TERRESTRES


Q: Est-ce que les djinns sont  mâle ou femelle?

A: Oui, il y a des mâles et des femelles parmi les djinns. , les djinns ont la capacité de procréer et peuvent  avoir une descendance.

Q: Est-ce que le djinn est responsable de ses actes?

R: Tout comme les humains, les djinns sont responsables de leurs actes. 
 les djinns respectent  des obligations par rapport à leur nature spécifique. Etre différent des êtres humains, leurs fonctions sont inévitablement différentes, aussi.

Ils ont des croyances religieuses, aussi. Comme les êtres humains, ils peuvent être chrétiens, juifs, non-croyants ou des musulmans. Les musulmans parmi eux sont tout comme les musulmans parmi les hommes, certains sont pieux, d'autres sont mauvais.

Q: Est-ce que le djinn a peur des humains ?

A: Le djinn et les hommes se craignaient mutuellement,mais les premiers hommes qui les utilisèrent pour faire de la magie leur donnèrent une grande importance et de la le djinn comprit qu'il pourrait dominer les hommes par la crainte et les djinns ont été en mesure de susciter la peur plus intensément sur  les hommes. Les djinns sont des êtres plus craintifs par nature, mais ils peuvent aussi  ressentir des émotions humaines comme la colère ou la tristesse. En fait, le bénéfice est tiré par le djinn de nos États, étant mieux à même de provoquer la peur dans le cœur de l'homme. Comme de mauvais chiens, quand ils sentent la peur, ils vont t'attaquer. ( la nuit avec le sentiment d'oppression  que vous avez un jour ressenti qui vous amène à la peur et vous vous réveillez terrorisé , c'e sont eux ..pas un cauchemard .....il se sert de votre peur pour vous dominer .demandez autour de vous le nombre de personne qui ont rêvé d'un chien noir, vous serez surpris ) .

Les fascinantes œuvres d'Evans-Wentz, The Fairy Faith dans les pays celtiques et Robert Kirk, Le Secret du Commonwealth des elfes, faunes et fées sont des ressources inestimables pour la recherche

Dans son livre Le collège invisible paru en 1975, Jacques Vallée a pour la première fois avancé l'idée que nous serions manipulés par une mystérieuse "force de contrôle", occulte, provenant d'une autre "dimension". Ses buts seraient obscurs et elle cacherait sa vraie nature. Elle s'emploierait, en mettant en scène des ovnis et des humanoïdes, à nous faire croire aux extraterrestres. le but secret des extraterrestres serait l'intronisation lors d'une operation type independance day ou V d'un leader mondiale l'antechriste deguisé en sauveur extraterrestre venu nous proclammer son amour lui qui nous a crée avec nos religions evidemment le serpent est menteur .

8128le sang bleu  hybridation entre ces djinn et l'homme lignée dites reptilienne

et les ovnis ont toujours servi les forces obscures pour tromper les civilisations passéekjs en se faisant passer pour des dieux ,pour cette raison ontrouve le culte de ces djinn polymorphes au quatres coins du monde et des representations d'orbes de lumières certains s'hybridèrent avec les hommes et nous retrouvons leur trace dans la lignée reptilienne au manete de la planete ,chassés de nombreuse fois notamment des dix regions d'atlantis ,ils veulent revenir et cette fois ci mettre les humains en esclavage et celà jusqu'à la fin des temps ,leur armes la croyance extraterestre .......

serpent-statue-23833813

louvre-dieu-osiris-entre-son

sigiburg

perchmerle

kheops

 

leur civilisation etait très en avance sur la notre les atlantes sont leur descendant chassés sur les iles ou ils s'implanterent ils sont les batisseurs des monuments a travers le monde et qui sont bien anterieur aux civilisation sumeriennes ou egyptiennes ces anciennes cultures les considéres comme des dieux

car par lorsque vous voyez des vaisseaux de plasma traverser le ciel et des creatures de 4 m vous ne pouvez les considérer comme des hommes ordinaires ,de nombreuses civilisation tombèrent dans la tyranie et le sacrifice a ses fausses déites deguisés en etre de lumières ,pour cette raison que a travers le monde ont sacrifiés les etres humains pour recevoir la protection ou l'aide trompeuses de ces demons regardez les statuts de ces soi disant extraterrestres  a travers le monde et vous n'aurez plus aucun doute sur leur nature .

 

"Une grande partie des choses qu’on nous a dit sur la Seconde Guerre mondiale est fausse", ainsi débute le cinquième épisode de la saison deux d’Alien Theory, diffusé sur RMC Découverte, ce samedi 16 février 2013. Pendant plus de 40 minutes, des pseudo-experts ont tenté de prouver que le IIIe Reich était lié aux extraterrestres. 40 minutes de bêtise sans nom, 40 minutes où le second degré et la science sont exclus. 40 minutes à rendre fou un historien.

Alien Theory, ou Ancient Aliens en version originale, voici un programme bien connu aux États-Unis où la cinquième saison vient de s'achever. Diffusé sur History Channel, il vient d'arriver depuis peu en France sur RMC Découverte. Le concept est simple : récrire l'histoire en donnant la parole aux défenseurs de la théorie des anciens astronautes. Ces passionnés, parfois illuminés, affirment que la Terre a été visitée à plusieurs reprises par des extraterrestres et qu'ils ont forgé le destin de l'humanité. Dans l'absolu, rien de bien grave : toutes les hypothèses, même absurdes, sont bonnes à prendre. Elles témoignent souvent du contexte dans lequel elles sont formulées. Le problème apparait quand ces théories sont diffusées un samedi soir sur une chaine de la TNT française. Là, Alien Theory touche librement le fond et laisse se propager des idées parfois nauséabondes sans jamais rentrer dans le vrai débat historique.

 

L'extinction des dinosaures, c'est la faute d'E.T.

  À quoi bon faire des recherches pendant des années, de l'archéologie ou des thèses. La réponse universelle est pourtant si simple. Tout est l’œuvre des extraterrestres. L'extinction des dinosaures ? Les extraterrestres ! Les pyramides ? Encore les aliens ! La constitution des États-Unis ? Elle vient de l'espace ! Les nazis ? Pareil !

aliens ()

Largement moquée aux États-Unis, la série n'a pas manqué de devenir une plaisanterie sur Internet. L'image d'un des intervenants et sa coiffure venant visiblement elle aussi d’ailleurs a été largement détournée pour ajouter un peu d'humour dans les débats en ligne . La série animée South Park en a même tirée un épisode hilarant jouant habillement avec les codes du genre et raisonnant avec une délicieuse absurdité. En France, personne ne s'est visiblement ému face au programme ou certains préfèrent se taire pour ne pas trop attirer l'attention sur ce fantastique moment d'humour digne des pires nanars d'Hollywood. Peut-être on-t-il raison ? N'en parlons pas pour éviter de lui faire trop de publicité ? Néanmoins, difficile de garder le silence après l'épisode diffusé ce samedi 16 février. Alien Theory s'est aventuré sur un terrain puant.

 

Les nazis de l'espace 

Nous voilà donc devant l'épisode qui pourrait faire hurler plus d'un historien. Intitulé les mystères du IIIe Reich, le programme a de quoi faire rire... du moins au début. Postulat de base : les nazis auraient découvert les fragments d'une soucoupe volante et s'en seraient inspirés pour leurs projets. Pire, ils légitimeraient leur supériorité sur les autres peuples grâce à des origines extraterrestres, les Aryens venant de la planète Aldébaran.

La voix off a beau parfois employer le conditionnel, les "experts" tout sauf historiens, enchainent les arguments-chocs : soucoupe volante révolutionnaire, missile nucléaire déjà utilisé à Sodome et Gomorrhe, voyage dans le temps permettant aux criminels nazis de s’échapper, ésotérisme pour faciliter la guerre... Tout est là, tout vient d'ailleurs comme la vérité.

Perturbé par autant d'informations qui mélangent en permanence fiction et réalité, on en vient presque à remercier Indiana Jones d'avoir empêché les nazis de détruire le monde. Comme le programme n'est pas avare en révélation, il se termine dans le n'importe quoi général, mélangeant allègrement le programme spatial américain et l'influence des aliens sur les nazis.

 

Banaliser les barbaries

L'absence totale de recul et de second degré d'Alien Theory fait froid dans le dos. On a beau encore faire confiance à l'espèce humaine pour espérer que l'immense majorité prendra le programme à la rigolade, comment de ne pas penser aux esprits les plus fragiles qui découvrent cette science d'opérette ? Rapprocher extraterrestres et nazis est un jeu dangereux. Affirmer que certains étaient même des aliens sur terre ou leurs descendants est encore pire. En cherchant une origine "non humaine" à la barbarie, Alien Theory dédouane l'humanité de ses propres erreurs. Encore plus inquiétant, le programme véhicule des idées largement reprises par des mouvements sectaires qui viennent de trouver une formidable campagne de publicité. Le tout diffusé un samedi soir à la télévision française... Merci la TNT HD !

 

D'après Ancient Aliens, Leonardo da Vinci a été kidnappé par des extra-terrestres. C'est soit ça, soit il était un voyageur temporel. Nous ne voyons pas d'autres explications possibles. En outre, Jeanne d'Arc a certainement été contactée, elle aussi (les zitis n'aiment semble-t-il pas les anglais) !

- On parle à un moment d'un texte en sanskrit vieux de 6000 ans. Dommage que le sanskrit n'ait pas existé à cette époque...
- Le triangle des Bermudes est un portail pour le voyage des soucoupes volantes sur Terre ! Pareil pour le Triangle du Dragon, situé au Japon.
- On affirme à un moment que Tiwanaku aurait 17 000 ans. Pour ceux d'entre nous qui vivent encore dans la réalité, la cité en a plutôt 1400...
- Mais pourquoi les extra-terrestres s'embêteraient-ils à venir sur Terre ? Mais pour en récupérer l'or, bien entendu ! Ne réfléchissons pas une seconde au fait qu'on trouve ce métal -qui n'a d'ailleurs pratiquement aucune valeur intrinsèque- couramment dans la Galaxie, y compris dans les astéroïdes. Non, non, c'est tout à fait sensé que des zitis parcourent des milliers d'années-lumières jusqu'à notre planète dans ce but.
- Nous est également contée la fabuleuse histoire de comment l'armée d'Alexandre le Grand a été attaquée par des soucoupes volantes. Preuve irréfutable qu'Ils sont parmi nous !... si tout ça était autre chose qu'une invention particulièrement sotte.
- Naturellement, les dinosaures ont été créés, puis tués, par nos amis les p'tits gris. D'ailleurs, certains dinosaures ont probablement coexisté avec les humains ! Si, si, "c'est possible" !
- Lecteur, tu l'as sûrement senti venir : l'Allemagne nazie possédait de la technologie E.T. ! Oui, ce faux-cul-mentaire recycle sans honte la vieille histoire des soucoupes nazies...
- L'épée Excalibur du roi Arthur ? Encore un cadeau des zitis ! Il est évident que nous autres humains étions trop cons au début du Moyen-Âge pour forger des armes. Et peu importe que l'existence du roi Arthur n'ait jamais pu être attestée historiquement, et n'ait certainement été qu'une légende.
- Le LHC ressemble vachement au calendrier maya (celle-là, je ne l'ai toujours pas comprise). "Coincidence ? I think not." nous déclare Tsoukalos. J'espère qu'il disait ça pour déconner, mais hélas j'en doute.
- Les célèbres lignes de Nazca "ressemblent à un aéroport" (?!?) ! La preuve : elles "commencent abruptement" et se "terminent abruptement", comme des pistes d'atterrissage ! Si ça ne suffit pas à démontrer qu'il s'agit d'un astroport pour soucoupes volantes, je ne sais pas ce qu'il te faut de plus, lecteur obtus !

Regardez-moi cette belle piste d'atterrissage bien droite !

3. Qu'on en finisse..

.http://sainteironie.blogspot.fr/2013/04/ancients-aliens.html


Donc, en conclusion, je ne recommanderais pas le visionnage de cette vaste escroquerie intellectuelle, même à mon pire ennemi. Je le recommanderais volontiers, en revanche, à une bande de potes cherchant à occuper une soirée pizza-bière (la bière est très importante, dans la mesure où on ne saurait apprécier ça sans être préalablement à moitié bourré), où à des étudiants en histoire, qui pourraient ainsi jouer à trouver le plus d'erreurs et de contrevérités possibles en une seule séance.

l'intox a assez duré je vois de plus en plus de personne gober se genre de sornette le chainant manquant ce n'est pas ET mais les archontes ou djinn polymorphes ces watchers qui partent dans l'espace comme des bolides a travers l'univers en effet ils peuplent les planetes de l'univers car ils ont la capacité d'utiliser la vitesse supraluminique et les vortex pour se deplacer sans parler de voyage astral dans lequel ils vont et viennent ces invisibles ont été filmés par la nasa ce sont ces orbes de lumière qui se font passer pour des ovnis regardez cette videos ....les autres ovnis sont d'origine humaine avec le vol antigravitationnel maitrisé par les gouvernements dans le plus grand secret ,comment me direz vous qui leur a donné la technologie et bien ce sont ces etres qui leur ont transmis leur technologie atlante en echange de leur adoration et de la suivi du plan de leur maitre satan c'est a çà que sert la magie et la science c'est de la magie comme la chimie n'est que de l'al chimie  vous commencez a comprendre j'espère il faut relier les points et user de discernement des que vous entendrez extraterrestres fuyez ce sont pas ce qu'ils veulent bien nous faire croire et ceux qui pretendent le contraire je vous le dis ne sont que des manipulateurs   au service de la matrice et du projet blue beam et comme par hasard très médiatisé conférence et interview la liste est longue ,sachez que les personnes qui disent la vérité ne sont jamais invités sur les plateaux tv çà devrait vous mettre la puce a l'oreille.

Le Plan de Lucifer: « Les OVNIs et les extraterrestres

 

divulgation-ovni-bresil

 

Le Plan de Lucifer: « Les OVNIs et les extraterrestres font partie du Nouvel Ordre Mondial. Ce sont des êtres bienveillants qui aideront l’humanité à atteindre l’objectif de devenir une seule et même humanité. Ils apparaissent au bon moment pour permettre à l’humanité de faire un saut quantique vers la Conscience Collective … au moment où le Christ apparaîtra. »

Surveillez les nouvelles, celles-ci seront beaucoup plus choquantes que la fiction; mais, elles seront tellement vraies et bibliques. Ces nouvelles vous sembleront choquantes et folles, aussi folles que ce que les personnes perdues ressentaient lorsque Noé construisait son bateau, durant 120 ans. Peut-être aussi folles que cela.

 

Les tambours continuent à résonner toujours plus fort sur le thème des OVNIs et des extraterrestres qui seraient parmi nous. Ce thème a été répandu par la littérature du Nouvel Âge et cela depuis de nombreuses années.

Il s’est même développé dans un article de foi religieuse et beaucoup de gens ont été pris dans le filet des mensonges du Nouvel Âge. Cependant, ce thème est en train de devenir de plus en plus répandu dans les principaux réseaux de télévision et dans les films. Vous pouvez voir la longue liste d’émissions de télévision et de films qui ont été réalisés sur le thème des extraterrestres sur l’encyclopédie en ligne Wikipédia, par ordre alphabétique, avec l’année de chaque film dans une colonne à l’extrême droite.

 

Lorsque j’ai imprimé cette liste, il y avait 10 pages pour près de 300 films et d’émissions télévisées dépeignant les extraterrestres, diverses créatures de l’espace et autres OVNIs. Ce conditionnement est si sérieux qu’on peut se demander, « pourquoi ? » Ce qui est si important au sujet des extraterrestres et des ovnis, c’est que plusieurs décennies de conditionnement sont nécessaires, du  moins nécessaires selon les esprits et les cœurs des écrivains et des producteurs hollywoodiens.

 

constante cumbeyDans son livre, « Les dangers cachés de l’Arc en ciel », l’avocate et auteure chrétienne, Constance Cumbey, cite un auteur du Nouvel Âge qui affirme que, « Le Christ ne peut pas apparaître jusqu’à ce qu’une proportion importante de la population mondiale ait été pré-conditionnée à l’accepter ».

Cette longue liste de films et de séries télévisées constitue un « conditionnement » préalable significatif du public concernant les extraterrestres et les OVNIs.

 

Des millions de personnes croient maintenant que les extraterrestres et les OVNIs existent. Cependant, la plupart ne savent toujours pas exactement pourquoi ils existent et quand ils viendront sur la Terre.

Arrêtons momentanément notre examen de ce phénomène OVNI et extraterrestre pendant quelques instants pour examiner la période de temps dans laquelle nous vivons ainsi que le cadre biblique qui s’y applique.

 

Nous avons déjà démontré que nous vivons dans la période des derniers jours, le temps qui verra l’apparition de l’Antéchrist, la Grande Tribulation et surtout le Second Retour de Jésus-Christ. Et nous avons déjà démontré que la marque caractéristique de la fin des âges prophétisée est une déception incomparable. Examinons cette déception prophétisée.

 

« 2 Thessaloniciens 2:1-3 » – Dans cette section des Écritures, Paul s’adresse à la mauvaise interprétation parmi l’église de Thessalonique que le Jour du Seigneur s’est déjà produit. Paul l’affirme catégoriquement : « Que personne ne vous séduise d’aucune manière. » Jésus a donné le même avertissement contre la tromperie dans Matthieu 24:4; Ses disciples viennent de Lui demander ce que seraient les signes de la fin des âges. Jésus leur a donné de nombreux signes, mais Sa première réponse a été : « Prenez garde que personne ne vous séduise. » Jésus répète cet avertissement à deux reprises, dans les versets 11 et 24. Au verset 24, Jésus ajoute que, « Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; Ils feront de grand prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. » En d’autres termes, la tromperie de la Fin des Temps sera inégalée; Elle sera accompagnée par des signes et des prodiges vraiment extraordinaires. Nous ne devons pas être trompés. Une tromperie spirituelle inégalée est vraiment la principale caractéristique de la Fin des Temps.

 

Personne ne peut comprendre l’époque à laquelle nous vivons et ne peut comprendre le Nouvel Ordre Mondial, à moins de comprendre les prophéties bibliques et la doctrine. Revenons maintenant à notre passage des Écritures dans 2 Thessaloniciens 2:3, « Que personne ne vous séduise d’aucune manière; Car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition. »

 

C’est la grande apostasie prédite de ceux qui ont professé d’être des chrétiens. Nous avons passé beaucoup de temps à révéler la grande apostasie à laquelle la majorité des confessions chrétiennes participent aujourd’hui. Nous sommes arrivés à ce point de l’histoire du monde aujourd’hui, accomplissant cette partie de cette prophétie. Paul poursuit : « … qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition. » Bien sûr, cet homme du péché est l’Antéchrist biblique, comme prédit dans Daniel 9:27 et comme confirmé par Jésus Lui-même dans Matthieu 24:15.

 

Le point majeur que nous voulons vous faire comprendre dans ce passage est que le résultat final de cette tromperie inégalée sera l’apparition de l’Antéchrist. C’est un point tellement critique que je tiens à le répéter : Le résultat final planifié de cet énorme programme de tromperies sera la croyance dans l’Antéchrist.

 

 

angeAu verset 9, Paul continue : « L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan. »

Ce verset nous dit que la source de cette tromperie de la Fin des Temps sera Satan. Ne vous égarez pas, la puissance surnaturelle de Satan va produire la tromperie la plus incroyable que le monde n’a jamais connu. Cette tromperie semblera tellement incroyable, que les gens perdront littéralement la tête.

 

À ce stade, nous devons rappeler aux lecteurs que Satan et ses anges, aussi connus comme des démons, sont capables de se transformer en des formes humaines et non humaines, afin de tromper les gens.

 

Comme Paul le dit si éloquemment, « … puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. » Gardez ceci bien à l’esprit pendant que nous étudions les OVNIs et les extraterrestres.

 

 

 

Maintenant, revenons aux explications de l’apôtre Paul :

« … avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, » (Des prodiges mensongers et par une séduction illimitée envers le mal et avec toutes les séductions maléfiques) « et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. »

Les seules personnes qui seront trompées seront les perdues; Cette vérité s’inscrit parfaitement dans l’affirmation de Jésus dans Matthieu 24, où Il dit que les élus, le peuple élu de Dieu, ne seraient pas trompés. Cette tromperie des non-sauvés prend une importance capitale, car dans le verset suivant, « Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge. » Ce verset très effrayant révèle que Dieu Lui-même s’implique à ce point, endurcissant délibérément les cœurs et les esprits de ceux qui ont rejeté la vérité de l’Évangile.

 

Si telle est votre situation, vous ne devez plus résister à l’appel du Salut du Saint-Esprit. Tournez-vous maintenant vers Jésus-Christ, pendant que ce monde est encore dans l’Âge de la Grâce, avant que Dieu envoie cette illusion extrêmement puissante sur ce monde incrédule.

Enfin, Paul révèle l’intention finale de cette puissance d’égarement, envoyée par Dieu, « … afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés. » Cette forte tromperie fera partie du jugement de Dieu sur les méchants.

 

 

Examinons maintenant cette augmentation phénoménale de manifestations que connaissent les OVNIs et les extraterrestres.

ovniLes extraterrestres sont décrits dans les films, les séries télévisées et les romans de science-fiction comme :

  • Juste comme nous à bien des égards
  • Plus intelligents et plus avancés technologiquement
  • Des êtres amicaux capables de vivre en paix, étant ainsi en mesure de nous enseigner, nous les humains belligérants, à vivre en paix
  • Ayant seulement nos propres intérêts à cœur

En 1982, Michael London du LA Times a rassemblé un groupe de 8 personnes expérimentées dans les OVNIs et les rencontres extraterrestres pour la projection spéciale du film de S.Spielberg, "E.T."
London a noté les réactions suivantes du groupe :

  • « C’est un film vrai, pas un roman. Il fait partie du processus de conditionnement pour nous préparer à l’arrivée de créatures extraterrestres. »
  • « Le film est un véhicule … Il invite le public à avoir moins peur du soi-disant paranormal. Et, quel meilleur endroit pour commencer qu’avec des enfants ? … Tout est fait à travers les enfants … »

 

angeTout est fait à travers nos enfants et ce fut le cas pendant plus de 20 ans. Ainsi, la première génération à être conditionnée a maintenant des enfants, qui sont également conditionnés.

 

Quel est le but ? Rappelez-vous que les industries du cinéma et de la télévision sont ouvertement hostiles au christianisme et sont bien évidemment des adeptes du Nouvel Âge.

Rappelez-vous également que le principal objectif du Nouvel Âge est de réussir l’apparition de l’Antéchrist.

 

 

Quand l’Antéchrist réussira son apparition, il prétendra être un maître ascensionné d’une autre dimension, un être extraterrestre. Il déclarera être tout aussi convivial que les extraterrestres que vous avez vus à la télé et dans les films. Il déclarera avoir nos meilleurs intérêts à cœur et aimerait mener le monde dans une nouvelle existence paisible.

Les dirigeants du Nouvel Âge croient que les gens seront beaucoup plus enclins à accepter les revendications de l’Antéchrist, s’ils ont d’abord été conditionnés à croire à l’existence d’êtres extraterrestres amicaux. À ce stade, nous devons nous arrêter à nouveau pour examiner les passages bibliques pertinents.

 

 1 Jean 4:1-2, « Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit; Mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu : Tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu. »

Cette déclaration, dans le verset 2, déclare d’une manière positive, que « tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair … », mais, il porte aussi la connotation négative. Nous pouvons aussi précisément déclarer que de tels esprits « cherchent à L’empêcher » d’être Dieu. C’est précisément ce que les faux cultes, en particulier la religion du Nouvel Âge, tentent de faire.

 

Notez que l’apôtre Jean n’a pas questionné pour savoir si les esprits existaient réellement; Il savait que les démons existent et il savait que son auditoire chrétien savait également qu’ils existaient. Jean dit : « … éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu. » Notez également que le contexte temporel de ce passage est l’âge de l’Antéchrist; Ces esprits nieront que Jésus-Christ soit devenu un homme et soit venu dans la chair; En effet, ils vont chercher à séparer le Jésus historique dans la chair du Jésus divin qui était et qui est toujours Dieu. C’est précisément ce que cette tromperie avec les OVNIs et les extraterrestres tente de faire.

 

 

Maintenant, examinons un autre passage de l’Écriture applicable à ce sujet qui nous est donné de la part de Jésus :

Matthieu 7:18-20, « Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits … C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. »

 

AbductionExaminons les fruits des OVNIs en examinant les comptes-rendus des personnes qui ont été contactées par eux. Une excellente source se trouve à être le scientifique français, Jacques Vallée, dans son livre, « Messengers of Deception : UFO Contacts and Cults » édité en français sous le titre « OVNI : La grande manipulation », aux éd. du Rocher en 1983 ».

Jacques Vallée est un scientifique de renommée mondiale. Il apporte la pensée empirique d’un scientifique non-chrétien à cette étude.

Examinons d’abord les sujets que les OVNIs enseignent aux personnes avec lesquelles ils ont des contacts, qu’ils appellent les « contactés ».

  • Expériences hors du corps (page 73).
  • Esprit de communication (page 123).
  • L’écriture automatique (page 123) Certaines personnes entrent en transe dans lesquelles des voix leur donnent des messages (page 85).
  • Les OVNIs utilisent des cristaux comme puissance, même pour alimenter leurs engins spatiaux (page 109).
  • Certaines personnes qui ont vécu cette transformation spirituelle commencent à voir une augmentation de leur conscience psychique (pages 83-84).
  • Le processus par lequel leur conscience humaine a été élevée est la manière précise employée par les forces démoniaques. On pense à la transplantation (pages 78-79).

 

Formation en Hypnose

À ce point, je veux que vous soyez conscient des dangers de l’hypnose et comment les hypnotiseurs du Nouvel Âge l’utilisent. Quand une personne subit l’hypnose, elle abandonne sa conscience à hypnotiseur.

Elle peut être programmée d’un certain nombre de façons, surtout au point où elle va pouvoir réagir à certaines actions, en réponse à des commandes spécifiques.

 

Les personnes qui déclarent avoir été contactées par les extraterrestres sont appelées à subir l’hypnose afin qu’elles puissent « régresser » à la scène et se « souvenir » de leurs expériences avec les extraterrestres, des souvenirs qui ont été réprimés par leur esprit conscient.

 

MK-Ultra-Mind-ControlCependant, ce n’est pas ce qui se passe. Ce qui se passe réellement c’est que l’hypnotiseur implante des scènes dans l’esprit de la personne qui a été contactée.

Cette personne ensuite « se souvient » de ce qui a été implanté et le « souvenir » semble si réel que les contactés croient vraiment eux-mêmes aux mensonges.

De cette façon, ils deviennent alors des témoins très efficaces qui peuvent convaincre d’autres personnes. Éloignez-vous de l’hypnose, même pour des procédures médicales.

 

  • Des séances (page 69).
  • Doctrines sur l’existence de races supérieures, de personnes avec des missions choisies, se référant à l’Atlantide et aux anciens astronautes … (pages 57, 103). Notez ce lien des OVNIs avec le nazisme. Mais, le Nouvel Ordre Mondial est la renaissance du nazisme.
  • L’attente d’une intelligence supérieure commence à ressembler à une forme de culte…(page 66).
  • new age
    Les extraterrestres utilisent la terminologie standard du Nouvel Âge quand ils communiquent avec leurs « contactés » humains. La meilleure illustration de ceci est leur enseignement aux « contactés » que « les Maîtres Ascensionnés de la Hiérarchie » se préparent à intervenir à nouveau dans l’histoire du monde, pour conduire l’humanité à un niveau supérieur de conscience. « Ils vont choisir une personne humaine et lui conférer des pouvoirs surhumains et des connaissances.
  • Cet homme va nous conduire à un gouvernement mondial et à la paix mondiale. » (UFO: End Time Delusion, David Lewis, page 46.



ange

 Maitreya - IsraelsMessiah.comQui est cet homme sélectionné ? Maitreya, l’Antéchrist biblique ! Ceci correspond et montre clairement que les « esprits guides » des écrivains du Nouvel Âge sont les mêmes « esprits guides » que les extraterrestres.

 Ou, cela signifie-t-il que les extraterrestres sont les « esprits guides » qui ont instruit les auteurs du Nouvel Âge pendant toutes ces années ? Toutes ces pratiques sont de l’occultisme classique !

 

david_allen_lewisEn outre, comme l’auteur chrétien, David Lewis, le déclare dans son livre, UFO : End Time Delusion, « Sans exception, toutes les personnes qui revendiquent une contact extraterrestre … avaient une chose en commun. Chaque personne avait une connexion préalable avec les activités ou les cultes métaphysiques. Certains avaient été en adoration du diable, la sorcellerie, les phénomènes psychiques, le Nouvel Âge, le channeling … Ceux qui sont impliqués directement dans des contacts avec des extraterrestres et des OVNIs avaient déjà une connexion avec le côté obscur du monde surnaturel. » Ainsi, les gens qui s’adonnent aujourd’hui à des activités sataniques sont dans une certaine mesure les mêmes personnes qui sont utilisées pour tromper les gens en leur faisant croire aux OVNIs et aux extraterrestres. Puis, Lewis ajoute cette déclaration rassurante, « … Aucun chrétien n’a jamais eu une rencontre directe avec un prétendu E.T. » (pages 15-16). Ainsi, Dieu protège déjà Ses élus de cette tromperie satanique. Prions Son Saint Nom !

 

Examinons les objectifs fixés des OVNIs et comparons-les aux objectifs exprimés du mouvement du Nouvel Âge cherchant à établir le Nouvel Ordre Mondial :

  • NOM: Abolir tous les gouvernements établis
  • OVNI: Abolir la démocratie en faveur de la dictature (pages 103, 113)
  • NOM: Toute religion doit être abolie
  • OVNI: Toute religion doit être abolie (page 93)
  • NOM: établir un gouvernement mondial
  • OVNI: établir un gouvernement mondial unique, une dictature bienveillante utopique. (page 113)
  • NOM: Toutes les religions du monde sont égales et seront un jour combinées en une seule
  • OVNI: toutes les religions du monde sont égales (page 121)

Ainsi, les objectifs des OVNIs correspondent très bien aux objectifs du Nouvel Ordre Mondial. En outre, les extraterrestres enseignent à leurs contactés des concepts qui, s’ils sont menés à terme, accomplissent les prophéties bibliques des derniers jours.

  • Économie mondiale unique (page 57)
  • L’élimination de l’argent (économie sans monnaie) (page 57)
  • Il y aura la paix universelle (pages 57, 103)

 

angeSouvenez-vous de l’avertissement prophétique de l’apôtre Paul dans 2 Corinthiens 11:14 : « … puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. » Pour conditionner les gens à croire dans les concepts du Nouvel Ordre Mondial, Satan a fait que ses démons se manifestent physiquement comme des extraterrestres qui voyagent dans des OVNIs, des machines de hautes technologiques.

 

Ne sous-estimez pas Satan, il est le seigneur de ce monde, et l’Esprit Saint commence à lui permettre actuellement d’intervenir d’une manière inégalée dans le monde d’aujourd’hui. Les résultats vont être spectaculaires. Cependant, nous croyons que le monde n’a encore rien vu.

 

 

Examinons à nouveau les enseignements bibliques concernant le royaume de l’Antéchrist.

 

Apocalypse 13:13-14, « Elle opérait de grands prodiges, même jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait. »

Ces miracles surnaturels ou apparemment surnaturels amèneront les hommes à directement adorer l’Antéchrist. C’est précisément le résultat prévu par  les extraterrestres.

 

La réalité choquante est que Satan a manipulé les événements du monde pour parvenir à son gouvernement, son économie et sa religion mondiale à travers les sociétés secrètes, le communisme, le nazisme, le Nouvel Âge et les OVNIs. La fusion finale dans le Nouvel Ordre Mondial est presque terminée. Les extraterrestres et leurs vaisseaux spatiaux ne sont que des démons auxquels le Saint-Esprit a permis de se manifester physiquement dans notre « royaume ».

 

Et, ne vous méprenez pas sur le fait que la vaste majorité des peuples du monde sont prêts à être trompés. L’auteur chrétien, David Lewis, dans son livre, UFO: End-Time Delusion, déclare qu’un chrétien aurait « énormément de difficulté à faire accepter l’idée de démons aux personnes moyennes non-religieuses, et, dans une certaine mesure, même à certaines personnes religieuses. La plupart des gens dans les milieux chrétiens … ont très peu conscience de tout type d’activité surnaturelle. »

 

Ce concept pourrait choquer toute personne qui aurait grandi dans une famille qui prend la Bible littéralement. Toutefois, le Dr Lewis est certain concernant le fait que la plupart des gens d’aujourd’hui, y compris beaucoup de ceux qui se considèrent comme chrétiens, n’ont aucune compréhension de la réalité des démons. Et, c’était exactement le plan de Satan depuis le début.

 

Considérons les étapes concrètes que Satan a effectuées parmi les peuples du monde qui étaient autrefois fondamentalement chrétiens, ce qui les a amenés à un tel point d’ignorance biblique.

  • Depuis plusieurs générations, la plupart des gens ont rejeté la vérité de Jésus-Christ.
  • Le résultat final inévitable de ce rejet est que les gens ont arrêté de lire la Bible, ou de l’appliquer de quelque manière que ce soit dans leur vie.
  • Alors, Satan est en mesure d’implanter l’idée que la Bible ne doit pas être prise littéralement, que ce n’est qu’une collection de mythes et de légendes. Une fois que les gens commencent à accepter l’idée que les êtres surnaturels, divins ou sataniques, n’existent pas, alors Satan peut commencer à passer à l’étape suivante.
  • Cette étape consiste à convaincre les gens que la seule réalité qui peut être acceptée est celle qui peut être observée à travers nos cinq sens. Si un homme peut sentir quelque chose à travers un ou plusieurs de ses sens physiques, alors, il va croire que ça existe.
  • Satan procède ensuite à l’étape suivante pour convaincre les hommes à savoir que si quelque chose fonctionne, cela doit être vrai. Ainsi, les hommes deviennent plus sensibles aux activités démoniaques, parce que leur système «fonctionne» avec une grande puissance. En outre, de tels hommes sont incapables de bien identifier cette puissance démoniaque, car ils ont déjà mentalement écarté la possibilité que les êtres surnaturels existent.
  • Enfin, Satan commence à procéder, en étalant de plus en plus fréquemment sa puissance, vers sa déception finale extraterrestre. Les êtres extraterrestres et le phénomène des OVNIs commencent à apparaître avec une fréquence croissante ainsi que les contacts. Puisque les hommes ne croient pas en l’existence d’êtres surnaturels, ils supposent la réalité de ces démons, en acceptant le mensonge que disent ces démons : « qu’ils sont une race extraterrestre d’un autre monde. » Cet autre monde est censé être plus avancé technologiquement et spirituellement que la planète Terre. Par conséquent, lorsque les extraterrestres de ce monde plus avancé nous racontent leur religion, ils s’attendent à ce que nous l’adoptions, en rejetant nos propres religions ignorantes, mal informées et désuètes, surtout le christianisme.

 

Dans les temps anciens, cette histoire de tromperie continuant, les extraterrestres ont visité la Terre et sont intervenus dans l’histoire pour donner à l’homme une plus grande connaissance à partir de laquelle il a été capable de construire de telles merveilles antiques, comme les pyramides. Enfin, cette histoire nous enseigne que les extraterrestres ont effectué des expériences génétiques qui ont changé les humains de l’âge de pierre en des hommes modernes pendant  plusieurs milliers d’années.

 

Maintenant, le temps est venu, disent les extraterrestres, pour eux d’intervenir à nouveau dans l’histoire du monde. Cette fois, ils vont intervenir pour sauver l’homme de lui-même; de ses guerres, des haines, de l’analphabétisme spirituel et de ses dommages environnementaux. Ces extraterrestres vont accomplir tout cela en élevant un homme qui sera imprégné d’un niveau particulier de conscience et qui pourra conduire le monde vers le même niveau de conscience. Bien sûr, cet homme sera Maitreya, l’Antéchrist.

 

Ne soyez pas trompé. Comme Cooper l’a déclaré, dans son livre, Behold a Pale Horse, à la page 177, « Les planificateurs du Nouvel Ordre Mondial ont des plans pour provoquer des choses comme des tremblements de terre, des guerres, des atterrissages d’extraterrestres et un effondrement économique. Ils pourraient provoquer toutes ces choses juste pour s’assurer que cela fonctionne … Les Illuminati ont toutes les couvertures requises … »

 

Les démons de l’armée de Satan se manifesteront bientôt physiquement comme des extraterrestres, arrivant dans des armadas de vaisseaux spatiaux que nous avons jusqu’ici appelé OVNIs.

Le plan prévoit qu’ils apparaîtront soudainement dans de nombreux endroits sur la Terre simultanément. Certains apparaîtront à la Maison Blanche pour s’entretenir avec le président; Certains apparaîtront à l’Organisation des Nations Unies.

D’autres extraterrestres apparaîtront dans les principaux édifices gouvernementaux partout dans le monde entier. Les extraterrestres apparaîtront dans les maisons de certaines personnes ou sur leurs terrains avant.

 

Les peuples du monde perdront littéralement la tête. C’est le plan. Ceci peut se produire avant l’Enlèvement de l’Église dans le monde entier; Nous devons être préparés à faire face à ce phénomène judicieusement planifié.

 

 

Enfin, nous allons examiner les passages pertinents qui peuvent parler de ce plan « des extraterrestres. »

 


Apollyon Taurus PictureLe chapitre 9 de l’Apocalypse parle de démons qui sont libérés du puits de l’abîme, appelé les Abysses. Ressemblant à des sauterelles pour l’apôtre Jean, ils vont se répandre sur la terre pour affliger et tourmenter les gens non-sauvés. Leur chef est appelé Abaddon ou Apollyon. Incroyablement, les écrits du Nouvel Âge se référent à ces êtres constamment, par ces noms, comme étant les dirigeants « illuminés » du Nouvel Âge.

 

Dans Apocalypse 16:13-16, nous voyons trois esprits de démons qui sortent de la bouche de l’Antéchrist ; ils exécutent des grands signes et des prodiges pour tromper les gouvernants de la terre. C’est précisément le cadre du plan que les extraterrestres doivent effectuer. Ils tromperont surtout les présidents, les premiers ministres, les gouvernements à travers le monde, les rois et les reines.

 

Partout, le message sera le même. « Nous sommes venus pour aider à diriger nos frères de la Terre dans un nouveau niveau de conscience où Maitreya enseigne. » Les extraterrestres et les OVNIs vont littéralement planer sur et autour de Maitreya lorsqu’il mettra en scène son apparition. C’est le plan.

 

Quelle sera la réaction de l’immense majorité des peuples du monde ? Ils seront absolument stupéfaits au-delà des mots ou de l’imagination.

Puisque leurs esprits ont déjà rejeté le concept de l’existence physique de démons et qu’ils ont été conditionnés à accepter comme réalité tout ce qu’ils peuvent observer à travers leurs sens physiques, ils vont accepter ces extraterrestres et leurs revendications incroyables.

 

Le conditionnement des extraterrestres par des livres, des magazines, la télévision, le cinéma et même les magazines de variété sera bien implanté. Les gens vont croire et se laisseront entraîner dans les erreurs spirituelles. Ils accepteront les déclarations de Maitreya, l’Antéchrist et seront condamnés pour toujours.

 

Ceux qui se sont livrés aux pratiques occultes de la méditation par lesquelles ils ont communié avec leurs « directeurs spirituels » seront prédisposés à croire. De même, les personnes qui se sont livrées à l’hypnose occulte, au cours de laquelle elles ont été programmées à croire, seront trompées.

 

Les personnes qui ont rempli leurs esprits avec la science-fiction seront prédisposées à croire. Et, toute l’humanité croira, parce qu’elle n’est pas dans la Vérité de Jésus-Christ. La déception divine va tomber sur tous ces peuples pour établir définitivement cette tromperie.

 

Les prophéties bibliques auront été accomplies. L’Antéchrist aura trompé la totalité de la population non-sauvée du monde. Il va procéder à la signature d’un traité de paix avec Israël et les Grandes Tribulations commenceront. Ne soyez pas trompés. En effet, il commence à se faire tard. Êtes-vous spirituellement prêts ? C’est la raison de ce ministère, pour vous permettre de comprendre le péril auquel vous faites face, puis vous aider à élaborer des stratégies pour avertir et protéger vos proches.

 

Si vous avez accepté Jésus-Christ comme votre Sauveur personnel, mais avez été très tiède dans votre démarche spirituelle avec Lui, vous devez immédiatement Lui demander pardon et Lui demander de vous relever. Il vous pardonnera instantanément et remplira votre cœur avec la joie de l’Esprit Saint. Si vous n’avez jamais accepté Jésus-Christ comme Sauveur, mais que vous en êtes venu à réaliser Sa réalité et l’approche de la Fin des Temps, et que vous voulez accepter Son cadeau gratuit de la vie éternelle vous pouvez le faire maintenant. Lorsque vous acceptez Jésus comme votre Sauveur, vous êtes spirituellement nés de nouveau et êtes aussi assurés du ciel comme si vous y étiez déjà. Ensuite, vous pouvez être assuré que le royaume de l’Antichrist ne vous touchera pas spirituellement.

 

source: http://www.cuttingedge.org/news/n2461.cfm

Traduit par Pleins Feux


Pleins Feux Sur l'Heure Juste (http://s.tt/1zpQu)

Des OVNIS filmés par La Station spatiale internationale (ISS)

OVNIS

La Station spatiale internationale (ISS) n'est pas au bout de ses surprises après que l'astronaute italien Luca Parmitano ait frôlé la mort en juillet. Chris Cassidy, son confrère américain, a filmé un objet volant non identifié (OVNI) NOUS VOYONS L'entree et la sortie de la terre de bolides polymorphes nul doute de leur existence mais leur nature est autre que extraterrestres .

La première soucoupe volante civile mise au point par John Searl.en 1968

soucoupe_arrivant_sur_terre

 

ÉNERGIE LIBRE
NEXUS n°54
janvier-février www.nexus.fr

En 1968, l’ingénieur britannique John Searl accomplissait devant les médias le premier vol d’une soucoupe volante civile,
montrant ainsi aux yeux du monde que la surunité et l’antigravité ne relevaient pas de la science-fiction. Quarante ans
plus tard, deux chercheurs russes ont vérifié ses travaux et déposé le brevet
international d’un système surunitaire accessible à tous. Un pas décisif dans l’avènement de l’énergie libre. Antigravité :
brevet_soucoupe
Le brevet international
du système magnétique
surunitaire Homopolar System
est mis à la disposition
de tous sur le Net.

Les tests expérimentaux

Les deux scientifiques russes ont construit un convertisseur d’énergie faisant appel aux rouleaux magnétiques
de Searl et ont pu vérifier expérimentalement l’affirmation de ce dernier : un disque peut voler
grâce à un générateur surunitaire convertissant l’énergie de l’espace environnant en électricité.
Quand Roschin et Godin ont lancé électriquement le rotor à 200 tours/minute, ils ont constaté que la
plateforme soutenant tout l’appareillage (350 kg !) se soulevait légèrement sur ses glissières verticales,
tandis que s’enregistrait une perte de poids de 35 % ! À 550 tours/minute, l’ampèremètre dans le
circuit du moteur indiquait que la consommation électrique de l’appareil était tombée à zéro ! Ils ont alors débranché le moteur de son alimentation électrique externe et ont relié le générateur à l’axe du convertisseur. Le rotor a alors accéléré
brusquement et n’a pas ralenti jusqu’à ce qu’ils aient relié le générateur à un chauffage de dix
kilowatts.

Ainsi, l’appareillage débranché de toute alimentation électrique externe fonctionnait
de manière autonome et fournissait dix kilowatts d’énergie en plus ! Lors d’une expérience dans l’obscurité, les chercheurs ont
observé une lumière rose et bleue autour de la machine et de l’ozone émanant de l’ionisation de l’air. L’air environnant se refroidissait et formait des anneaux concentriques de quinze mètres, anneaux que Searl avait lui-même observés et qu’il
avait appelés « murs magnétiques ». Des sondes hermiques ont révélé un net refroidissement de
l’air à l’intérieur de ces anneaux concentriques. Nouvelle physique en vue Aucune théorie de la physique classique ne peut
expliquer ces phénomènes. Ceci prépare donc le terrain pour une nouvelle physique. Le docteur
Anatoli Rykov, chef d’un laboratoire de séismologie à Moscou, a constaté que l’unité de Godin-Roschin
non alimentée électriquement avait fourni six kilowatts pendant quinze minutes. Rykov considère
que la perte de poids de l’unité intervient quand l’éther est déformé localement par la direction de la rotation du rotor. L’effet sur
la pesanteur est notable lors des expériences. Les pères de la surunité Tirer de l’énergie de l’éther ou de l’énergie du vide est depuis longtemps la préoccupation de nombreux chercheurs . On peut citer John Searl biensûr,
maisaussiMesyats,Baraboshkin, Koldomasov, Aleksandr Chernetskii, Alexandre Ilyanok, Harold Aspden, Gritskevitch et
Zlatko Loncar… sans oublier Nicolas Tesla à la fin du XIXe siècle. Quelque soit leur approche, tous constatent une surunité dans certaines conditions d’expérimentation. Une énergie propre Les premières grandes expériences civiles de surunité
s’ouvrent à un monde en quête de nouvelles sources d’énergie et offrent au nouveau millénaire
l’espoir d’une technologie respectueuse de l’environnement. Des générateurs qui fabriquent plus d’énergie
qu’ils n’en consomment sont à portée de main.
disquesearl_6ec37
Le grand public doit le savoir. Ceux qui estiment que
c’est chose impossible au vu de la physique actuelle ont raison. Mais ce qu’il y a à changer aujourd’hui
c’est la physique et non les résultats d’expériences obtenus par tous ces chercheurs. Au XIXe siècle, les académiciens prétendaient faire la démonstration rationnelle qu’un objet plus lourd que l’air ne pourrait jamais voler. C’était sans doute sans observer les oiseaux. Plus tard, certains affirmaient qu’aller sur la Lune était impossible, nous l’avons fait. Aujourd’hui, ils
affirment que produire plus d’énergie que l’on en consomme est impossible. C’est déjà fait, même si la « nouvelle
physique » n’est pas encore mathématiquement établie.

Toute vie est surunitaire ! D’ailleurs, tout observateur
du monde un peu perspicace constatera que toute forme vivante est surunitaire. Estce que la nourriture dégénérée
que nous ingurgitons tous les jours fournit assez d’énergie pour toutes nos fonctions métaboliques et autres ? Bien sûr que non ! Alors, d’où vient l’énergie qui permet à un homme de vivre 80 ans et plus? Certains l’appelleront Prana, d’autres énergie du vide, d’autres éther, peu importe le nom. Toute vie est surunitaire, et c’est en s’inspirant de la vie
elle-même que nous pourrons établir solidement les fondements d’une « nouvelle physique ».■

Voici les principaux phénomènes observés sur les engins volants de Searl :

1) Antigravité ou lévitation.
2) Champs électriques à très haut voltage.
3) Effet magnétique spécifique. Le générateur produit un champ électrique très dense, négatif sur les bords, positif au
centre. On constate aussi un champ magnétique qui s’étend autour de l’engin.
4) Mouvement perpétuel. Une fois que la machine a dépassé un certain potentiel, l’énergie sortante est supérieure à
l’énergie entrante. À partir de ce moment-là, l’énergie sortante est virtuellement infinie. Searl explique cela en affirmant que
la machine capte les électrons qui sont autour d’elle. La puissance théorique de l’énergie sortante se situe entre 1010 et 1014
watts.
5) Perte d’inertie. Une fois dépassée la limite potentielle, qui doit être entre 1010 et 1013 volts, le générateur et ce qui lui
est rattaché n’ont plus d’inertie. Ceci va à l’encontre de tout ce qui est communément admis quant à l’inertie.
6) Conduite. En modifiant la répartition de la puissance sur la surface de l’engin, il est possible de le propulser.
La meilleure direction pour aller à des vitesses ultra rapides est de quitter le sol à 90° du champ de gravité.
7) Ionisation de l’air. Elle vient de la décharge d’électrons dans le générateur. C’est ce qui donne l’effet de halo
translucide et de traces lumineuses autour de l’engin. Le champ d’énergie est si fort qu’il peut expulser l’air ionisé et faire
ainsi presque le vide autour de l’engin.
8) Fragmentation de la matière durant l’accélération. Cela se produit quand l’engin est au sol et qu’un
conducteur touchant le sol est solidaire, laissant à chaque fois un trou dans le sol..

52079767_p

NB :Une machine surunitaire présente la caractéristique de produire en fonctionnement stable établi plus d'énergie utile en sortie que celle effectivement apportée et payée par l'opérateur. Le rapport entre ces deux énergies est par définition le coefficient de performance (COP).
Source
ÉNERGIE LIBRE
NEXUS n°54
janvier-février

http://www.nexus.fr/magazine/numero-54/