13 mars 2020

L'ONU a obtenu des fonds afin de mettre en œuvre l'identification biométrique mondiale

L'ONU a obtenu et distribué des fonds d'un certain nombre de sources afin de mettre en œuvre et d'étendre ses opérations d'identification biométrique pour les réfugiés.comment les Nations Unies, Microsoft, Mastercard, Soros, le gouvernement et d'autres veulent que vous et votre famille soient fichés, suivis, surveillés et contrôlés.Dans le cadre du programme de développement durable des Nations Unies, c'est désormais un «droit humain» de non seulement avoir une pièce d'identité, mais une pièce d'identité numérique.ID2020 est une... [Lire la suite]
Posté par rusty james à 23:08 - - Permalien [#]
Tags :

28 février 2020

Une nouvelle ère de contrôle technologique de l'esprit

Une vague de startups veut rendre les interfaces cerveau-ordinateur accessibles sans avoir besoin de chirurgie. Attachez simplement l'appareil et pensez ... Lorsque Sid Kouider s'est présenté à Slush , la vitrine annuelle des startups à Helsinki, portant une casquette Ascot et un appareil qui, selon lui, ouvrirait une nouvelle ère de contrôle technologique de l'esprit, personne ne pensait qu'il était fou. Non, il rejoignait simplement la longue lignée d'entrepreneurs (comme Elon Musk, Mark Zuckerberg ) qui croient que... [Lire la suite]
Posté par rusty james à 12:23 - - Permalien [#]
Tags :
17 novembre 2018

Qui a besoin de la démocratie quand on a des données

Comment la Chine gouverne grâce aux données, à l’intelligence artificielle et à la surveillance Web. En 1955, l’auteur de science-fiction Isaac Asimov a publié une nouvelle sur la « démocratie électronique », où un seul citoyen, choisi pour représenter une population entière, répondait aux questions générées par un ordinateur nommé Multivac. La machine recueillait ces données et calculait les résultats d’une élection qui, conséquemment, n’avait plus besoin d’avoir lieu. L’histoire d’Asimov se déroule à Bloomington, en... [Lire la suite]
03 mars 2017

Implants et épilepsie : au-delà de l’anticipation, le contrôle

Il nous faut encore aborder un domaine de recherche sur lequel travaille l’équipe de Kevin Warwick en marge des projets Cyborg et de la robotique : la stimulation cérébrale par le biais d’électrodes. Il s’agit de déchiffrer plus précisément ce qui se passe dans le cerveau d’une personne quelques secondes avant qu’elle ne soit victime d’une crise d’épilepsie. Le but est de pouvoir anticiper la crise et d’agir afin d’éviter qu’elle ne se produise, ce qui va bien au-delà de la stimulation cérébrale visant à atténuer les effets... [Lire la suite]
26 avril 2014

Washington rend obligatoire l'implantation d'une puce RFID pour tous les américains.

Objectif : créer un registre national d'identification pour permettre un « meilleur suivi des patients en ayant toutes les informations relatives à leur santé ». Le nouveau projet de Loi relatif aux soins de santé ( référencé HR 3200 ), qui a dernièrement été adopté par le congrès, contient (à la page 1001 du projet) l'exigence selon laquelle tous les citoyens qui en dépendent (du système de santé) devront être « identifié » par l'implantation d'une puce sous-cutanée. En fait, cela était prévu depuis fin 2004, comme le prouve un... [Lire la suite]
23 mars 2014

TeselaGen a élaboré une plateforme de prototypage pour expérimentations de biologie synthétique

Suite aux progrès du séquençage ADN, l’entreprise californienne TeselaGen a élaboré une plateforme de prototypage pour faciliter les expérimentations de biologie synthétique. Depuis la récente chute des coûts de séquençage et de synthèse ADN, les startups de science informatique couplées à la biotechnologie surgissent dans la Silicon Valley. Parmi ces nouveaux acteurs, l’entreprise TeselaGen, dont le siège est basé à San Francisco, produit des middlewares (logiciels tiers qui créent des réseaux d'échange d'informations entre... [Lire la suite]

23 mars 2014

La peine de prison du futur pourra-t-elle durer mille ans en connectant des cerveaux humains à des ordinateurs

Et si une condamnation à perpétuité se mettait à durer bien plus qu’une vie? La biotechnologie, rapporte le Telegraph, pourrait être utilisée pour piéger les prisonniers et leur faire croire, ressentir, que leur emprisonnement dure 1.000 ans. C’est ce qu’assure un groupe de scientifiques britanniques qui planche sur le sujet. La philosophe Rebecca Roache, en charge d’une équipe de chercheurs de l'université d'Oxford travaillant sur la façon dont les futures technologies pourraient transformer les punitions, explique qu’ainsi les... [Lire la suite]
05 février 2014

Des scientifiques ont réussi à implanter une puce permettant à la mémoire, la pensée, et aux comportements d’être transférés

  Le déni et la création de souvenirs   Dans une étude publiée en 1995, les psychologues Elizabeth Loftus et Jacqueline Pickrell ont montré que la mémoire était quelque chose de très vulnérable et de très malléable ; la preuve ? Il était assez facile de créer des souvenirs chez le commun des mortels. Pour en arriver à ces conclusions, les deux psychologues avaient construit un mode opératoire assez simple : « Chaque participant de l’étude lisait quatre récits rédigés par un membre de sa famille. Ces textes décrivaient... [Lire la suite]
Posté par rusty james à 15:49 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 août 2013

Les implants pourraient etre remplacés par le tatouage RFID plus populaire

Par La rédaction de ZDNet.fr | Directrice de la Darpa, l’agence de recherche de l’armée américaine, de mi-2009 à mars 2012, Regina Dugan l’a quittée l’an dernier pour diriger les "projets spéciaux" chez Motorola, détenu par Google. Elle a exposé le 29 mai à la conférence annuelle All Things Digital quelques-uns de ces projets. Le premier est un tatouage électronique (en fait plutôt une sorte de patch, l’objet n’étant pas définitivement dans la peau) qui pourrait servir à s’identifier. C’est un projet développé par MC10,... [Lire la suite]
26 octobre 2012

David contre Monsanto le film porteur d'espoir pour l'agriculture sans ogm .

Imaginez qu'une tempête balaie votre jardin et qu'à votre insu et sans votre consentement, des graines étrangères génétiquement modifiées s'introduisent dans le potager que vous choyez depuis des années.Quelques jours après, des représentants d'une multinationale frappent à votre porte, réclament tous vos légumes et portent plainte contre vous pour utilisation illégale de semences patentées en exigeant le paiement d'une amende de 20'000 euro . Et le tribunal donne, en plus, raison à la multinationale. Cette anecdote n’a... [Lire la suite]