L'ADN peut être influencé et reprogrammé par des mots et des fréquences

la-force-des-mots-pour-reprogrammer-adn

Les dernières recherches scientifiques expliquent directement ou indirectement les phénomènes tels que la clairvoyance, l'intuition, les actes de guérison spontanée et à distance, l'autoguérison, les techniques d'affirmation, les lumières inhabituelles/auras qui entourent certaines personnes (appelés maîtres spirituels), l'influence de l'esprit sur les conditions météorologiques et bien plus encore

De plus, il y a à l'évidence un tout nouveau type de médecine où l'ADN peut être influencé et reprogrammé par les mots et les fréquences SANS couper ou remplacer un seul gène. Seulement 10% de notre ADN est utilisé pour la fabrication de protéines. C'est ce sous-ensemble d'ADN qui intéressent les chercheurs occidentaux et qui est actuellement examiné et catégorisé. Les autres 90% sont considérés comme de 'l'ADN junk (inutile)'. Cependant, les chercheurs Russes, convaincus que la nature n'est pas stupide, ont rejoint les linguistes et les généticiens en entreprenant d'explorer ces 90% de 'd'ADN junk'. Leurs résultats et conclusions sont tout simplement révolutionnaires! Selon eux, non seulement notre ADN est responsable de la construction de notre corps mais il sert également de stockage de données et de communication.former les phrases), la sémantique (l'étude du sens des formes de langage) et les règles de grammaires basiques. Ils se sont aperçus que les alcalis de notre ADN suivent une grammaire régulière et ont établi des règles semblables à celles de notre langage.

Le biophysicien et biologiste moléculaire Pjotr Garjajev et ses collègues ont également exploré le comportement vibrationnel de l'ADN . (afin de faire bref, j'en ferai seulement le résumé ici. Pour une exploration plus poussée, merci de vous référer à l'annexe en fin d'article). L'essentiel était ceci «Les chromosomes vivants fonctionnent exactement comme des ordinateurs solitoniques/ holographiques utilisant le rayonnement laser de l'ADN endogène>.» Ce qui signifiequ'ils ont réussi par exemple à moduler certains schémas fréquentiels avec un rayon laser et qu'ils ont avec celui- ci influencé la fréquence ADN et par conséquent l'information génétique par elle-même. Puisque la structure de base del' ADN-paires alcalines et le langage (comme nous l'avons expliqué plus haut), sont de même structure, le décodage ADN n'est plus nécessaire .On peut tout simplement utiliser les mots et les phrases du langage humain ! Ceci a été également prouvé de façon expérimentale ! La substance ADN vivante (dans les tissus vivants et non pas in vitro) réagit toujours au langage modulé des rayons laser et même aux ondes radios, si on utilise les fréquences appropriées. Cela explique finalement et scientifiquement pourquoi les affirmations, le training autogène, l'hypnose et autres peuvent avoir des effets aussi puissants sur les humains et leur >corps. Il est tout à fait normal et naturel que notre ADN réagisse au langage.Alors que les chercheurs occidentaux coupent un gène uniqueà partir des brins d'ADN et qu'ils l’insèrent ailleurs , les Russes travaillent avec enthousiasme sur des dispositifsqui peuvent influencer le métabolisme cellulaire grâce à des fréquences radio modulées et des fréquences de lumière afin de réparer les défauts génétiques. Le groupe de recherche de Garjajev a réussi à prouver par exemple qu'avec cette méthode>les chromosomes endommagés par les rayons X pouvaient être réparés. Ils ont même captés les schémas d'informations d'un ADN particulier et les ont transmis à un autre, donc ils ont reprogrammé les cellules d'un autregénome. Et ils ont transformés avec succès, par exemple, des embryons de grenouilles en embryons de salamandres simplement en transmettant des schémas d'informations d'ADN ! Ainsi toutes les informations ont été transmises sans aucun des effets secondaires et sans les problèmes rencontrés lorsqu'on coupe et que l'on réintroduit un gène unique d'ADN.

Cela représente une révolution incroyable qui peut changer le monde et les sensations! Tout ceci en impliquant simplement les vibrations et le langage au lieu de la procédurearchaïque de découpage ! Cette expérience souligne l'immense pouvoir des ondes génétiques, ce qui aévidemment une plus grande influence sur la formation des organismes que le processus biochimique des séquences alcalines.Les enseignants ésotériques et spirituels savent depuis toujours que notre corps est programmable par lelangage, les mots et la pensée. C'est désormais prouvé et expliqué scientifiquement. Bien sûr la fréquencedoit être correcte. Et c'est pourquoi tout le monde n'a pas autant de succès ni ne peut pas toujours le faire

afin d'établir une communication consciente avec l'ADN. Les chercheurs Russes travaillent sur une méthode qui n'est pas dépendante de ces facteurs et qui marchera TOUJOURS, à condition que l'on utilise la bonne fréquence.Mais plus la conscience individuelle est développée, moins il y aura besoin de ce genre de dispositif ! On peut obtenir soi-même ces résultats . Et la science arrêtera enfin de se moquer de telles idées en confirmant et en expliquant les résultats. Et ce n'est pas fini. Les scientifiques Russes ont également trouvé que notre ADN pouvait provoquer des schémas déconcertants dans le vide, en produisant des vortex (trous de vers) magnétisés! Les vortex (trous de vers) sont l'équivalent microscopique de ce que l'on appelle les ponts d’Einstein  Rosen situés dans le voisinage des trous noirs ( laissés par l'effondrement d'une étoile calcinée). Il y a des des connexions tunnel entre des espaces totalement différents de l'univers au travers desquels les informations peuvent être transmises hors de l'espace et du temps. L'ADN attire des bribes d'informations et les transmet à notre conscience. Ce processus d’hyper-communication est plus efficace en état de relaxation.Le stress, l'inquiétude ou bien un intellect hyperactif empêche une hyper-communication effective et les informations reçus peuvent être complètement déformées et inutiles. Dans la nature, l'hyper-communication a été appliquée avec succès pendant des millions d'années. Le courant organisé de la vie dans le règne des insectes le prouve de façon spectaculaire. L'homme moderne ne le sait que sur le plan beaucoup plus subtil de 'l'intuition'. Mais nous pouvons nous aussi en retrouver la pleine utilisation. Un exemple de la Nature Lorsqu'une reine est éloignée de sa colonie, la fonctionnement de celle -ci continue activement malgré tout conformément au plan. Mais si la reine est tuée, tout le travail de la colonie s'arrête. Aucune fourmi ne sait plus ce qu'elle doit faire.

Apparemment la reine envoieégalement de très loin les 'plans de fonctionnement' via la conscience de groupe de ses sujets. Elle peutêtre aussi loin qu'elle le désire, tant qu'elle est en vie. Chez l'homme l'hyper-communication se rencontre le plus souvent lorsque celui -ci a soudainement accès àdes informations qui ne font pas partie de ses connaissances de base. Une telle hyper-communication est ensuite expérimentée en tant qu'inspiration ou intuition. Le compositeur Italien Guiseppe Tartini avait par exemple rêvé une nuit que le diable jouait du violon à ses côtés. Le matin suivant Tartini avait été capable de réécrire le morceau en entier de mémoire; il l'avait appelé la Sonate des Trilles du Diable.Pendant des années, un infirmier de 42 ans rêvait d'une situation où il était relié à un savoir du genre CD-ROM. Des connaissances vérifiables dans tous les domaines inimaginables lui étaient alors transmises et il était capable de s'en souvenir le matin. Il y avait un tel flot d'informations qu'il semblait qu'une encyclopédie entière lui était transmise en une nuit. La majorité des faits relatés étaient hors de sa base de connaissancepersonnelle et donnaient des détails techniques qu'il ne connaissait absolument pas. Lorsque survient l'hyper-communication, on peut observer ce phénomène particulier dans l'ADN et dans l'être humain. Les scientifiques Russes ont irradiés des échantillons d'ADN avec une lumière laser. Un schéma ondulatoire typique s'est formé sur l'écran. Lorsqu'ils ont retiré l'échantillon d'ADN, le schéma ondulatoire n'a pas disparu, il est resté sur l'écran. De nombreuses expériences de contrôle ont montré que le schéma provenait encore de l'échantillon qui avait été retiré et que le champ énergétique semblait rester de lui-même.L’effet est appelé maintenant l'effet ADN fantôme. On suppose que l'énergie qui vient hors de l'espace et du temps s'écoule toujours au travers des vortex (trous de vers) activés après que l'ADN ait été retiré. Les effets secondaires, que l'on rencontre le plussouvent en hyper-communication et également chez les êtres humains, sont des champs électromagnétiques inexplicables dans le voisinage des personnes concernées.

Les appareils électroniques comme les lecteurs de CD etautres peuvent être perturbés et cesser de fonctionner pendant des heures. Lorsque le champ électromagnétique se dissipe lentement, les appareils se remettent à fonctionner normalement. De nombreux guérisseurs et médiums connaissent cet effet dans leur travail. C'est lorsque l'atmosphère et l'énergie sont les meilleures qu'il peut être très frustrant de voir que l'appareil d'enregistrement cesse de fonctionner et d'enregistrer exactement à ce moment-là. Et des allumages et des extinctions répétés après cette période n'en restaureront pas encore la fonctionnalité, mais le matin suivant tout sera redevenu normal. Cela va peut être être rassurant pour bon nombre d'entre vous car cela n'a rien à voir avec un mauvais fonctionnement technique ; cela signifie qu'ils sont sont bons en hyper-communication.Dans leur livre“Vernetzte Intelligenz”(Intelligence en Réseau),Grazyna Gosar et Franz Bludorf expliquent ces connexions d'une façonprécise et claire. Les auteurs citent également des sources qui supposent que dans les temps anciens, l'humanité, tout comme les animaux, était très fortement connectée à la conscience de groupe et agissait en tant quegroupe. Afin de développer l'individualité, nous les humains avons dû oublier presque complètement l'hyper -communication. Maintenant que noussommes assez stables dans notre conscience individuelle, nous pouvons créer une nouvelle forme de conscience de groupe, à savoir, celle où nous avons accès à toutes les informations via notre ADN sans être forcés ou bien contrôlésà distance sur ce qu'il faut faire de ces informations. >Nous savons maintenant que, tout comme Internet, notre ADN peut alimenter ses propres données dans le réseau, qu'il peut solliciter des données à partir du réseau et y participer. La guérison à distance, la télépathie ou 'télédétection' sur l'état de nos proches,etc. peuvent de ce fait être expliquées. Certains animaux savent très longtemps à l' avance

Toute conscience collective ne peutpasêtre raisonnablement utilisée sans une individualité distincte.Sinon, nous ferions un retour vers l'instinct grégaire primitif qui peut être facilement manipulé.L'hyper-communication dans le nouveau millénaire signifie quelque chose de très différent les Chercheurs pensent qui si les humains dans leur pleine individualité récupéraient leur conscience de groupe, ils pourraient avoir sur Terre un pouvoir d'ordre divin afin de créer, de modifier et façonner les choses ! ET l'humanité se dirige collectivement vers une conscience de groupe de ce nouveau type.

Cinquante pour cent des enfants actuels seront bientôt des enfants à problème dès qu'ils iront à l'école car le système regroupe chacun dans un ensemble et leur demande de s'ajuster. Mais l'individualité des enfants d'aujourd'hui est tellement puissante qu'ils refusent cet ajustement et l'abandon de leur singularité des façons les plus diverses.En même temps de plus en plus d'enfants clairvoyants naissent actuellement (voir le livre ' China’s IndigoCh ildren' 'les enfants Indigo Chinois') de Paul Dong ou bien le chapitre de mon livre <' Nutze die taeglichen Wunder' (utilisez les Merveilles Quotidiennes). Quelque chose dans ces enfants va de plus en plus vers cette <dinfluencées par une conscience de groupe (rien de nouveau pour certaines tribus avec leur da <>nse de la pluie). La météo est largement influencée par les fréquences de résonance, appelées les fréquences de <>Schumann. Mais ces mêmes fréquences sont également produites par notre cerveau ; et lorsque de nombreuses personnes synchronisent leurs pensées ou si certains individus (maîtres spirituels, parexemple) focalisent leurs pensées à la manière d'un laser, alors il n'est pas surprenant que scientifiquement parlant ils puissent influencer le temps.

Les chercheurs en conscience de groupes ont formulé la théorie de civilisations de Type I. Une humanité qui a développé un groupe de conscience du nouveau type n'aurait jamais de problèmes environnementaux, ni de pénurie d'énergie. Car si elle devait utiliser la puissance mentale en tant que civilisation unifiée, elle aurait le contrôle des énergies de sa résidence planétaire en tant que conséquence naturelle. Et cela inclut toutes les catastrophesnaturelles !!! Une civilisation théorique de Type II serait même capable de contrôler toutes les énergies de sa galaxie. Dans mon livre '“Nutze die taeglichen Wunder', je cite un exemple. Chaque fois qu'un grand nombre de personnes concentrent leur attention ou leur conscience sur quelque chose comme Noël, la coupedu monde football ou les funérailles de Lady Diana en Angleterre, un certain nombre aléatoire de générateurs dans les ordinateurs commencent à donner des numéros ordonnés plutôt qu'aléatoires.Un groupe de conscience ordonné crée l'ordre dans tout son environnement! (1) Lorsqu'un grand nombre de personnes se rassemblent de façon très proche, les potentiels de violence se dissolvent également. Il semblerait qu'ici aussi une sorte de conscience humanitaire soit créée. Lors de la Love Parade, par exemple, où chaque année des millions de jeunes se rassemblent, il n'y a jamaiseu d'émeutes brutales comme il peut s'en produire par exemple lors de manifestations sportives. Le seul nom de l'évènement n'est pas considéré ici comme étant la seule raison. Le résultat de l'analyse indique plutôt que le nombre de personnes était TROP IMPORTANT pour permettre un basculement vers la violence.Pour revenir à l'ADN: Il semble être également un supraconducteur organique qui peut travailler à la température normale du corps. Les supraconducteurs nécessitent des températures extrêmement basses de l'ordre de 200 à 140°C pour fonctionner.Comme nous l'avons appris récemment, tous les supraconducteurs sont capables de stocker de la lumière et donc des informations.

Ceci est une explication plus détaillée de comment l'ADN peut stocker les informations. Il y a un autre phénomène lié à l'ADN et aux vortex (trousde vers). Normalement ces trous de vers super miniatures sont hautement instables et se maintiennent seulement pendant une infime fraction de seconde. Sous certaines conditions (lire le livre de Fosar/Bludorf) des trous de vers stables peuvent s'organiser d'eux - mêmes pour former ensuite des domaines distincts de vide où par exemple la gravité peut se transformer en électricité. Les espaces du vide sont des boules auto-lumineuses de gaz ionisé qui contiennent des quantités considérables d'énergie. Il y a des régions en Russie où ces boules lumineuses apparaissent très souvent. Après la confusion qui s'ensuivit, les Russes ont commencé des programmes de recherches massives qui ont fini par conduire aux quelques découvertes mentionnées ci-dessus. Nombreux sont ceux qui connaissent ces espaces de vide en tant que boules brillantes dans le ciel. En leur portant un regard attentif et en leur demandant ce qu'elles pouvaient être, j'ai alors pensé «Hello, là- haut. Si vous êtes un Ovni, volez en triangle. » Et soudainement, les boules de lumières se sont mises à voler en triangle. <>Ou bien elles ont traversé le ciel comme des rondelles de hockey sur glace.Elles ont accéléré de zéro à une vitesse folle tout en glissant doucement dans le ciel. Certains en restent bouche bée et comme beaucoup d'autres, j'ai pensé qu'elles étaient des Ovnis, apparemment amicaux, car elles volaient en triangle juste pour me faire plaisir.

Maintenant les Russes se sont aperçus que dans les régions où les espaces de vide apparaissent souvent, les boules de lumière volent parfois du sol vers le ciel et qu'elles peuvent être guidées par la pensée. On s'est aperçu depuis que les espaces de vide émettent des basses fréquences comme celles qui se produisent également dans notre cerveau. Et en raison de cette similarité d'ondes, ces boules de lumière sont capables de réagir à nos pensées.S’exciter sur une qui se situe au niveau du sol ne pourrait pas être forcément une très bonne idée car ces boules contiennent une énergie phénoménale et sont capables de faire muter nos gènes. <>Il convient de dire qu'elles peuvent le faire, mais ce n'est pas nécessairement ce quelles font. De nombreux enseignants spirituels produisent en méditation profonde de telles boules visibles ou colonnes de lumière ou bien ellespeuvent se manifester lors d'un travail énergétique qui déclenche des sentiments plutôt agréables et qui ne cause aucun dommage. Apparemment, cela dépend également d'un certain ordre intérieur et de la qualité et de la provenance de cet espace de vide. Il y a quelques enseignants spirituels (le jeune Anglais Ananda, par exemple) avec lequel on ne voit rien au premier abord, mais si on essaie de le photographier alors qu'il est assis, qu'il parle ou médite en hyper-communication, on obtient la photo d'un nuage blanc sur une chaise. Dans certaines sessions de guérison Terrestre, ces effets de lumière apparaissent également sur les photographies.

Autrement dit, ce phénomène est dû aux forces de gravité et d’antigravité qui sont décrites précisément dans le livre; et aux vortex (trous de vers) avec une hyper-communication encore plus stables et donc avec des énergies hors de la structure de notre espace/temps.Les générations précédentes, qui sont rentrées en contact avec de telles expériences de télécommunicationet de vide spatial visible, étaient convaincues qu'un ange apparaissait devant eux. Et nous ne pouvons pasêtre sûrs des formes de conscience auxquelles nous avons accès lorsque nous utilisons l'hyper-communication.Ne pas avoir de preuve scientifique de leur existence réelle (les personnes qui ont de telles expériences NE souffrent pas toutes d'hallucinations), ne signifie pas qu'elles n'aient pas de contexte métaphysique. Nous avons simplement fait un pas de géant dans notre compréhension de la réalité. La science officielle reconnaît également des anomalies sur Terre (qui contribuent à la formation de vide spatial), mais seulement moins de 1%. Mais les anomalies gravitationnelles récentes passent de 3 à 4%. Un de ces endroits est Rocca di Papa, au sud de Rome(l'endroit exact est noté dans le livre ' Vernetzte Intelligenz'). Des objets ronds de toutes sortes, que ce soit des balles ou bien des bus entiers, dévalent...vers le haut. Mais cet endroit à Rocca di Pappa est plutôt restreint, et les sceptiques défiant la logique essaient encore de prouver la théorie de l'illusion d'optique (ce qui ne peut pas être le cas en raison des différentes caractéristiques de l'emplacement.)

Toutes ces informations sont extraites du livre
“Vernetzte Intelligenz” von Grazyna Fosar und Franz Bludorf,
ISBN 3930243237, résumées et commentées par Baerbel

Posté par rusty james à 21:50 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


LA COQUILLE SAINT-JACQUES - Son utilisation en géobiologie et dynamisation

 

 

ob_4cdfea_479px-sandro-boticelli-la-naissance

 

st jacques ondes geobiologie

photo Kirlian du rayonnement d'une coquille

Pourquoi utiliser la coquille Saint-Jacques en géobiologie?

 

Parce que la coquille, de par sa forme, émet un rayonnement énergétique très puissant et très positif,  qu'on appelle " émission induite par les formes" (EIFS)ou "onde de forme". Il faut bien comprendre que la nature de la coquille (en général on utilise la partie la plus bombée) importe peu, ce qui compte c'est la forme, car un dessin ou des photos produisent le même résultat.

Ce type d'émission découvert par messieurs de Bélizal, Chaumery et Morel dans les années 1930 ont d'abord été classées dans les ondes électromagnétiques, puis on s'est aperçu qu'elles ne correspondaient à rien de connu dans notre univers physique. En tous cas, ces ondes ont une influence sur la santé des êtres vivants car elles entrent en résonnance avec la cellule. 


onde dynamiser plantes

coquille au pied d'une plante, avec un cristal de roche en plus

On va donc utiliser la coquille saint-jacques pour DYNAMISER et PURIFIER :

  • en jardinage par exemple : pour dynamiser des plantations, en pot ou dans le jardin (vos plantes pousseront plus vite). J'ai ainsi sauvé un ficus pratiquement mort, dont le taux vibratoire est passé de 5000 U.B à 8000 en 2 heures
  • Dans le jardin j'en mets plusieurs au feeling, côté bombé à l'extèrieur)
  • dans une maison :

 - pour augmenter le taux vibratoire d'une pièce, en installant un des montages ci-dessous, les stries étant orientées Nord-Sud dans le sens du magnétisme terrestre. C'est le montage avec 5 coquilles toutes orientées grand côté au nord qui me parait le plus performant

 

- autres utilisations : - une coquille posée sur un noeud géopathogène (croisement du réseau Hartmann par exemple) va supprimer l'effet nocif de ce croisement

- une coquille fixée sur une poutre au-dessus d'un lit supprime l'effet nocif de cette poutre

 - une ou plusieurs coquilles posées sous un lit vont procurer un meilleur sommeil

 

Pour PURIFIER : par exemple vous avez acheté des bijoux dans une brocante, mettez-les dans une coquille saint-jacques pour les purifier, pour enlever les mémoires qui y sont attachées.

 

En lithothérapie et radièsthésie,  on utilise aussi la coquille pour "nettoyer" pendant quelques heures les pierres ou les pendules utilisés. L'action sera encore plus efficace avec de l'eau, qui devient une eau d'un très haut taux vibratoire (comme de l'eau bénite) dans la coquille.

 

Vous remarquerez que les bénitiers à l'entrée des églises ont souvent une forme de coquille saint-jacques, car l'eau y est dynamisée en permanence et reste vivante.

 

Je me sers souvent aussi de coquilles (orientées nord-sud) pour dynamiser tout ce qui se mange ou se boit :  fruit posé dans la coquille, carafe d'eau à côté de la coquille, élixir floral, etc...

dynamiser coquille st jacques pommeshttp://www.geobiologie-vercors.com/coquille-saint-jacques-et-g%C3%A9obiologie/

Les cellules atteintes de virus émettent des signaux lumineux d'alertes avant de mourir

Biophotons-1Grande

Indications sur l'état sanitaire d'une cellule

Dans les années 1950 - 60, les chercheurs russes remarquent que lorsqu'un système biologique est soumis à une destruction (chauffage, congélation, empoisonnement), son émission photonique augmente, comme s'il envoyait un avertissement. Cette émission cesse à la mort du système.

Les chercheurs russes des années 70 (S. Stschurin, V.P. Kaznacheev et L. Michailova que nous avons présentés plus haut) ont constaté que l'intensité du rayonnement cellulaire change quand la cellule est agressée, endommagée ou qu'elle meurt.

Les cellules vivant normalement émettent un courant lumineux constant. Lorsqu'un virus pénètre dans les cellules, le rayonnement se modifie: augmentation du rayonnement, puis silence, puis nouvelle augmentation, puis extinction progressive du rayonnement en ondes multiples jusqu'à la mort des cellules. [Cité par F.A. Popp, Biologie de la lumière]

En 1974, Stschurin énonce: Les cellules touchées par différentes maladies ont des caractéristiques de rayonnement différentes. Nous sommes persuadés que les photons sont capables de nous informer très tôt avant le début d'une dégénérescence pernicieuse et de révéler la présence d'un virus.

Dans les années 1980, Nagl (biologiste), Popp et Li ont établi des théories fondamentales sur la relation entre les biophotons et la croissance des cellules, sur les différences d'émission entre des cellules saines et des cellules cancéreuses. Ils ont fait l'hypothèse que la figure de diffusion des photons des cellules contient l'information sur la présence d'une infection virale ou bactérienne. Ceci a été confirmé par des scientifiques du laboratoire national de Los Alamos (USA). Le virologue Lipkind a trouvé les premiers éléments indiquant la présence d'une infection virale par les biophotons (Institut International de Biophysique, Research and History, traduction A.B)

Le rayonnement est fonction de l'état de la cellule. Les informations incluses dans les biophotons rendent compte de l'état énergétique de la ou des cellules émettrices. L'émission d'une cellule saine est calme, comme une rivière tranquille. Selon les recherches de F.A. Popp, si on blesse une plante, d'autres plantes semblables placées autour en sont averties, même si elles sont éloignées. Tout dérangement augmente la production de rayonnement, comme si une activité de réparation se met en branle.

Il est probablement possible de déterminer l'état de santé d'un tissu biologique et aussi d'un organisme entier par les caractéristiques de ses émissions photoniques. La santé semble se manifester par une communication d'information aisée et abondante à l'intérieur du corps, tandis que la maladie consisterait en un appauvrissement de ce flux d'information.

Analyse de la qualité des tissus biologiques

La mesure du flux de biophotons émis par un organisme permet d'en tirer des informations sur l'état de santé ou de déséquilibre énergétique de cet organisme. Cette méthode est un complément prometteur des autres méthodes d'analyse biologique, car elle a l'avantage de ne pas introduire de produits dans l'organisme, ni de faire des prélèvements, de sorte qu'elle ne le perturbe pas.

Sur cette base, plusieurs types d'appareils ont été conçus, d'abord à l'Institut International de Biophysique de Neuss en Allemagne, ou mis au point dans divers secteurs de l'industrie en Europe et au Japon, pour évaluer l'état sanitaire de végétaux, d'animaux, ou du corps humain.

Maladies et vieillissement cellulaire

Selon de nombreuses études, incluant celles de Popp et d'autres en Australie, en Pologne et au Japon, on peut détecter l'état cancéreux d'un groupe de cellules en mesurant ses émissions de biophotons. Sur une biopsie (tissus prélevés dans l'organisme), on peut distinguer les cellules tumorales (cancéreuses) des cellules saines, déterminer leur degré de malignité et évaluer leur réponse énergétique à des substances médicamenteuses.

Popp, VanWikj et d'autres ont mesuré qu'un groupe de cellules cancéreuses n'émet pas les mêmes rayonnements que les groupes de cellules saines. Lorsqu'on stimule des cellules par la lumière, la bioluminescence augmente puis décroit. La vitesse de décroissance est beaucoup plus grande dans les cellules malignes, ce qui indique que leur capacité de stockage en biophotons est réduite. De plus les biophotons ont perdu une bonne partie de leur cohérence. Si on compare l'émission par des tissus d'épaisseur croissante, elle augmente dans le cas de cellules normales et diminue dans le cas de cellules tumorales.

Par la même technique, il est possible d'évaluer le vieillissement cellulaire et l'état du sang.

Des chercheurs japonais (Kobayashi et coll.) ont construit une chambre noire munie d'un système de comptage pour le corps entier. Ils ont mis en évidence que l'émission de biophotons du corps suit en tous points le rythme naturel biologique. Lorsqu'il y a des déviations, elles indiquent une maladie.

Qualité des aliments et cosmétiques

Une des applications les plus immédiates est l'évaluation de la qualité de la nourriture. Popp et ses collaborateurs ont fait de nombreuses mesures pour comparer les émissions de substances en fonction de leur mode de culture ou d'élevage, leur durée de stockage, leur contamination par des produits toxiques tels que les métaux (voir émission Archimède d'ARTE-TV). La qualité des aliments s'évalue en termes de faculté d'emmagasinage de lumière.

Par exemple, on a comparé l'émission photonique d'œufs de poules vivant en liberté à celle d'œufs de poules vivant en cage. Dans le premier cas, les photons étaient beaucoup plus cohérents.

La technique est également très utile pour évaluer la qualité des produits cosmétiques. On peut aussi évaluer leur innocuité avant de faire des tests biologiques sur les organismes, en particulier sur les animaux.

L'aspect de l'émission photonique d'un organisme végétal, animal ou humain donne des indications sur une éventuelle contamination par des bactéries ou des virus. Une application industrielle a été réalisée avec un fabricant de bière sur les mélanges de houblon fermenté.

Extraits d'un article de F.A. Popp et l'Institut International de Biophysique. Traduction A. Boudet

70 plantes médicinales qui luttent contre le cancer

lac-miroir


Les symptômes du cancer sont diverses et l’équilibre du pH est critique, sans oublier que le sucre (glucides) représente la source  principale pour nourrir un cancer, mettez ça bien en tête, ça ce peu que votre médecin ne vous le dira pas mais Otto Warburg l’a découvert et a obtenu un pris Nobel pour ça en 1931.
Plusieurs recherches ont été effectuées pour trouver des traitements

plante cancerCopyright © katsrcool

efficaces contre le cancer, des milliers de recherches sur des plantes pour extraire des agents anti-cancer. Mais les plantes ont traité plusieurs maladies à travers toutes les civilisations depuis des milliers d’années dont le cancer. Cette liste représente des espèces sélectionnées et n’est pas exhaustive. J’ai voulu citer le plus grand nombre possible de plantes, mais je n’ai pas cité tous les effets secondaires donc pas d’automédication, certaines plantes sont toxiques, voire mortelles.
Si par malheur vous avez un cancer (que Dieu vous protège) prenez contact avec un professionnel et utilisez les informations requises ici ou ailleurs pour vous aider à faire les bons choix. Médecine conventionnelle ou médecine alternative, ou combiner les deux ensembles, dans tout les cas votre alimentation et votre mode de vie représentent une étape cruciale pour guérir et prévenir un cancer. Soyez prudent, plus vous connaissez votre ennemie plus vous serez prêt à l’affronter, cet ennemi qui vous suit partout et qui attend seulement que vous soyez affaiblis pour vous attaquer, cet ennemi n’est autre que le cancer.

5 plantes pour lutter contre le cancer

Des scientifiques de l’Université de Floride, Case Western Reserve University, Ohio et de l’Université de médecine de King George (KGMU), Lucknow en Inde ont découvert des propriétés anti-cancer dans cinq plantes dans le nord de l’Inde. Ces plantes sont : solanum nigrum (Morelle noire) communément appelés Makoi, Artemisia vulgaris (armoise commune) également appelés nagdona, Swertia chirayata ou chirata, Cichorium intybus (Chicorée sauvage) ou Kasni et glabra de salsepareille ou ba qia. Ces plantes originaires de l’Inde du nord sont efficaces contre les cancers du sein, du côlon et de la prostate.

L’effet du melon amer sur les cellules cancéreuses

Une recherche a été menée par Ratna Ray, Ph.D. professeur agrégé de pathologie et son équipe à l’Université de Saint Louis. Ray a constaté que l’extrait de melon amer, un légume couramment utilisé dans les régimes alimentaires indiens et chinois, réduit la croissance des cellules du cancer du cerveau et du cou dans le modèle animal. La recherche initiale de Ray a trouvé que le traitement avec cette substance naturelle a stoppé la croissance des cellules du cancer du sein et de la prostate et les a empêchés de se propager.
Une autre étude faite à l’université du Colorado publiée dans la revue Carcinogenesis montre que le jus de melon amer limite la capacité des cellules cancéreuses pancréatiques à métaboliser le glucose (le cancer se nourri de sucre), réduisant ainsi la source d’énergie des cellules (la cause principale du cancer) et permettre ainsi de les détruire par la suite (affamer les cellules cancéreuses).

Graviola un tueur de cellules cancéreuses

Des tests en laboratoire, montrent que l’extrait de graviola (corossol) est capable de tuer certains types de cellules cancéreuses comme celles du foie et du sein qui sont résistantes à certains médicaments de chimiothérapie. Une étude en laboratoire a également découvert qu’un composé isolé à partir de graines de corossol avait 10 000 fois la puissance d’un agent chimiothérapeutique particulier sur les cellules d’adénocarcinome du côlon. Toutefois, pour l’instant, il n’y a pas eu d’essais à grande échelle sur les hommes et il n’y a aucune preuve crédible pour étayer les allégations que le graviola est un remède ou un traitement efficace contre le cancer. En outre, le graviola peut avoir des effets secondaires nocifs tels que des troubles du mouvement et myéloneuropathie. Ainsi, tandis que les composés végétaux dans le graviola peuvent avoir des propriétés qui peuvent tuer des cellules cancéreuses in vitro, affirmant que le corossol est un « miracle » et une alternative viable aux traitements médicaux contre le cancer comme la chimiothérapie qui est très trompeuse et potentiellement très dangereuse.
La partie la plus importante selon un rapport de l’Université catholique en Corée du Sud est que le Graviola a une capacité de cibler sélectivement les cellules cancéreuses, laissant les cellules saines intactes. Nous savons très peu de choses sur la façon dont le graviola affecte le corps. Mais nous savons que cela peut provoquer des modifications nerveuses, provoquant des symptômes similaires à la maladie de Parkinson. Ainsi, il peut avoir des effets secondaires néfastes pour certaines personnes. Consultez toujours votre médecin avant de prendre n’importe quel type de thérapie complémentaire ou alternative.
Et c’est valable pour toutes les autres plantes cités dans cet article qui sont je le répète encore à but informatif et éducatif.

Des plantes médicinales anti-cancer

Chirette verte (Andrographis paniculata)

Antibactérienne, antivirale et tonique du système immunitaire. Des tests ont démontré que la plante a un effet contre le cancer de l’estomac, du sein, de la prostate, la leucémie et le mélanome.

Luzerne (Medicago sativa)

Une plante très riche en vitamines et en minéraux, elle tonifie l’organisme et lui permet de lutter contre une maladie, elle a une certaine capacité à inhiber la croissance des cellules cancéreuses.

Anis (Pimpinella anisum)

Grâce à son action oestrogénique cette plante, Peut être utile contre le cancer de la prostate.

La Nymphée odorante (Nymphaea odorata)

Fut l’un des premiers traitements en Amérique éclectique avant l’avènement de produits pharmaceutiques contre le cancer. Utilisé traditionnellement contre la diarrhée chronique et les brulures. Une infusion faite à partir des racines est utilisé dans le traitement de la tuberculose, les troubles bronchiques chroniques, la diarrhée, la dysenterie, l’inflammation gastro-intestinale, la gonorrhée, des pertes vaginales, des glandes enflammées, plaies dans la bouche et pour arrêter le saignement. Un cataplasme à base de racines est utilisé dans le traitement de gonflements, des furoncles, des tumeurs, inflammation de la peau, la vaginite, etc. Une guérison complète du cancer de l’utérus par une injection utérine d’une décoction a été enregistrée.

Arjuna (Terminalia Arjuna)

Cet arbre abaisse le taux de cholestérol global tout en augmentant le bon (HDL), Il ya eu des actions anticancéreuses qui sont à l’étude. Des chercheurs de l’Arizona State University ont découvert que arjuna contient un certain nombre de composants actifs qui ont des effets anti-cancer. Ces substances comprennent l’acide gallique, le gallate d’éthyle et la lutéoline. Ce dernier, dans d’autres études a pu empêcher la croissance de différents types de cellules cancéreuses.

Ashwaganda (Withania somnifera)

Une plante tonique et réparatrice, protège les cellules contre les dommages chimiques et rend les cellules cancéreuses plus sensibles aux rayonnements.
Une plante adaptogène, qui a une activité anti-inflammatoire, sédative  et a un effet antioxydant. Cette plante améliore les défenses naturelles de l’organisme. Elle est considérée comme une plante de longévité en Inde. Une étude de l’Université Amravati en Inde a confirmé d’autres études récentes, qu’un composant biochimique de Ashwagandha pourrait inhiber la croissance du cancer en interférant avec la capacité de la cellule cancéreuse pour l’empêcher à prévenir sa destruction par le système immunitaire. La cellule cancéreuse utilise souvent une enzyme, la survivine pour inhiber le système de l’apoptose (destruction d’une cellule cancéreuse). Mais les chercheurs ont constaté que le withanone – l’un des principaux constituants de l’Ashwagandha  a la capacité unique de se fixer et interférer avec la survivine et rend la cellule cancéreuse à nouveau disponible pour le système immunitaire pour la détruire.
l’Ashwagandha  favorise la guérison de l’os et peut traiter la maladie de Parkinson selon d’autres recherches. Les médecins ayurvédiques anciens connaissaient le pouvoir de guérison de l’Ashwagandha, ils l’ont utilisé cliniquement pour favoriser la guérison et pour stimuler le système immunitaire. Ils utilisaient l’herbe pour de nombreux maux, y compris l’anxiété, la dépression, la cicatrisation des plaies, l’immunosuppression et bien d’autres.

Chardon béni (Cnicus benedictus)

activité antibactérienne et antitumorale.

Amrit (Tinospora Cordifolia)

Connu sous le nom commun Guduchi. Tonique du système immunitaire, a une activité antibiotique et permet de tuer les cellules cancéreuses. Réduit les effets secondaires de la chimiothérapie.

Actée à grappes noires (Cimicifuga racemosa)

Ses composées oestrogéniques ralentissent la croissance des tumeurs du cancer de la prostate.

Aigremoine (Agrimonia euratoria)

Efficace contre toutes les formes de cancer sauf la leucémie. Elle est utile en cas de désintoxication, goutte et certains types d’arthrite.

Chélidoine (Chelidonium majus) 

Utilisé lorsque la cause du cancer est virale, ou en cas d’une hypertrophie du foie. Nécessite une supervision d’un professionnel.

Nerprun purgatif (Rhamnus cathartica)

Laxatif et diurétique, utilisé en cas de cancer lié à un problème rénal ou à une constipation. Contient des composés anti-tumorales.

Clajeux (Iris versicolor) 

L’utilisation doit être contrôlée par un naturopathe pour votre sécurité. Les graines sont la partie active contre le cancer et ont une capacité à inhiber la synthèse des cellules cancéreuses. La plante fraîche est extrêmement toxique.

Boswellia serrata

Plante anti-tumorale, généralement utilisé en combinaisons avec d’autres herbes, comme le curcuma et la réglisse.

Cordyceps (Cordyceps sinensis)

Des recherches récentes ont trouvé qu’il pourrait être cytotoxique pour les cellules cancéreuses. Ce champignon a des effets bénéfiques pour le système immunitaire, endocrinien, respiratoire, rénale, cardiovasculaire, hépatique et du système nerveux ainsi que notre réponse immunologique à la maladie.

Chimaphila Umbellata

La Chimaphile à ombelles ou Pyrole en ombelle (Bitter Wintergreen), utilisé pour le cancer du sein et les cancers lymphatiques. A ne pas utiliser pour une longue période.

Phytolacca americana

Le Raisin d’Amérique ou Teinturier, utilisé pour les cancers du sein, de la gorge et de l’utérus. A utiliser sous surveillance d’un professionnel à cause de sa toxicité.

Pétasite (Petasites hybridus)

Agit comme un analgésique pour les tumeurs, la plante est toxique  ce qui nécessite le suivi d’un professionnel.

Lapacho (Tabebuia avellanedae)

A une action bénéfique contre les tumeurs solides telles que les carcinomes de Walker. Supprime et réduit ces tumeurs et semble être efficace contre la leucémie.

Suma (Pfaffia paniculata)

Ginseng Brésilien,  tonique, adaptogène, doux analgésique et anti-inflammatoire. On pense que c’est un oxygénateur cellulaire. La suma améliore la santé générale pour lutter contre le cancer.

Violette odorante (Viola odorata)

Les feuilles sont utilisées pour le sein et le cancer du poumon.

Salsepareille (Smilax medica)

contre l’inflammation du foie, utile contre les effets secondaires de la chimiothérapie et la radiothérapie. A ne pas utiliser en cas de maladie rénale.

Le Trèfle des prés (Trifolium pratense)

Pocède une activité anti-tumorale, à ne pas utiliser avec des anticoagulants.

Drosera à feuilles rondes (Drosera rotundifolia)

Agit comme un anticancéreux et réparateur de gènes.

Serenoa repens (Serenoa gerrulata)

Ce palmier nain est utile contre le cancer de la prostate.

Polypodium decumanum

Cette fougère semble avoir une action de modulation immunitaire, utile contres les obstructions bronchiques et le cancer.

Valériane (Valeriana officinalis)

Elle a des effets calmants et une action anti-tumorale.

Saule blanc (Salix alba)

Utile pour restaurer la fonction de la moelle osseuse après une chimiothérapie ainsi que d’un effet positif sur la leucémie. Le saule a les propriétés de l’aspirine, mais il ne provoque pas d’ulcère d’estomac.

Estragon (Artemisia dracunculus)

A des propriétés anti-tumorales. Contient des rutines, qui renforcent les parois capillaires.

Pastel des teinturiers (Isatis tinctoria)

propriétés antivirales, anticancéreuses et anti-inflammatoire, c’est une plante qui soutient le foie.

Oseille crépue (Rumex crispus)

Utile pour l’élimination des métaux lourds, bénéfique pour la digestion en stimulant la production de bile. Utilisé en Chine et en Inde pour nettoyer le sang en cas de traitement chimio ou de rayonnement.

Zédoaire (Curcuma zedoaria)

Appartenant à la famille du gingembre et du curcuma ces racines ont des propriétés anticancéreuses et semblent être efficace pour les cancers du col utérin et du foie. Renforce l’immunité ainsi que la protection des leucocytes (globules blancs) endommagés en radiothérapie.

Dionée attrape-mouche – Dionaea muscipula

Contient des principes actifs contre le cancer.

Espinheira Santa

Vendu dans les magasins et les pharmacies brésiliennes pour traiter les ulcères et le cancer. Plusieurs formules topiques, pour le cancer de la peau sont vendus au Brésil avec  comme ingrédient actif principal Espinheira Santa. Il est également utilisé pour les ulcères, comme un antiacide, comme laxatif, comme un remède colique, pour éliminer les toxines par les reins et la peau, pour soutenir les reins, les glandes surrénales et les fonctions digestives, ainsi qu’une thérapie adjuvante pour un cancer. La plante est déconseillée pour le cancer du sein, de l’ovaire et de l’utérus.

Mullaca (Physalis angulata)

Les stéroïdes naturels contenus dans le Mullaca stimulent l’immunité, plusieurs études sur le cancer ont démontré que cette plante est capable de tuer de nombreux types de cellules malignes in vitro. Dans une étude, le Mullaca a montré une forte cytotoxicité contre les cellules du cancer du rein, tandis qu’un extrait de la plante a pu réduire la taille des tumeurs cancéreuses chez des souris atteintes de leucémie lymophocytic.
Dans diverses études, les extraits stéroïdiens des plantes (physalins) ont eu une forte activité contre plusieurs types de cellules cancéreuses humaines et animales, y compris: du foie, du col de l’utérus, le mélanome, du cerveau, du nasopharynx et le cancer du côlon. La recherche sur les avantages de Mullaca dans la lutte contre le cancer a commencé dans les années 1980 par des chercheurs aux États-Unis et la Thaïlande, et vérifié en 1992 à l’Université de Taiwan, qui a démontré une action significative contre cinq types de cancer humain et trois types de cancer de l’animal.
En 2001, un nouveau produit chimique dans le Mullaca a été isolé à l’Université de Houston. Ce produit chimique était toxique contre le cancer du nasopharynx, le cancer du poumon et la leucémie chez la souris. Des recherches supplémentaires en Russie et en Chine ont démontré une action forte contre la blastogenèse, un processus dans le corps déclenché par la leucémie, tout en améliorant la fonction immunitaire. On croit que les produits chimiques stéroïdiens dans l’herbe et le niveaux des enzymes peuvent arrêter le cycle cellulaire dans les cellules cancéreuses tout en provoquant des dommages dans l’ADN de ces cellules afin de les empêcher de se répliquer.
Le Mullaca est utilisé en Amérique du Sud et du Nord par les herboristes comme une thérapie complémentaire pour la leucémie et le cancer et en tant que traitement de l’infection pulmonaire à côté de la médecine moderne.

Mutamba

Tue les bactéries, élimine les champignons, tue les virus, tue les cellules cancéreuses, nettoie le sang, supprime la toux, combat les radicaux libres, abaisse la pression artérielle, arrête le saignement. Dans une étude faite en 1990 une recherche brésilienne a démontré qu’un extrait de feuilles séchées était cytotoxique contre les cellules cancéreuses in vitro, ce qui donne une inhibition de 97,3% de la croissance cellulaire. Certaines des dernières recherches sur le Mutamba s’intéressaient aux antioxydants présents dans l’écorce et les feuilles (proanthocyanidines) et leur capacité à interférer avec la prostaglandine synthétase, un processus par lequel les bactéries et les agents pathogènes se répliquent.

Autres plantes Amazoniennes contre le cancer

vassourinha, guacatonga, simarouba, la griffe du chat, anamu, le pau d’arco, fedegoso, sangre de grado,  amargo, copahu.

Plantes utilisées pour traiter le cancer en Afrique

Anacardiaceae : Spondias mombin (Hog Plum, Plum Ashanti) – extrait aqueux d’écorce pour le cancer de l’utérus
Annonaceae : Xylopia aethipica (arbre d’épice, poivre éthiopien, Hwenetia) – cancer du nez,  il a été démontré que les alcaloïdes ont une activité anti-paludisme.
Apocynaceae : Rauvolfia vomitoria (Kakapenpen) – cancer général, Voacanga africana (Ofuruma) – cancer en général.
Celastraceae : Maytensus buchananii, senegalensis – contiennent des alcaloïdes dont la maytansine qui sont utiles dans le traitement du cancer du pancréas.
Cucurbitacées : Charantia (Concombre africaine) (melon amère) – en combinaison avec une partie non précisée de Hilleria latifolia pour le cancer du sein.
Fabaceae : Abrus precatorius (Pois rouge) – cataplasme de grains moulus et d’eau pour une application externe pour traiter l’épithélioma.
Lamiaceae : Ocimum basilicum (basilic) – utilisés pour traiter le cancer (non précisé).
Moraceae : Ficus asperifolia (Arbre de papier verre) – cancer du sein
Nyctaginaceae : Boerhavia diffusa  – cancer du sein
Passifloraceae : Adenia rumicifolia, var miegei, lobata (Peteha) – utilisé en combinaison avec du poivre, maniguettes et feuilles de Musa paradisiaca (plantain) pour le cancer du nez
Plumbaginaceae : Plumbago zeylanica (Ceylan Leadwort, Opapohwea) – combiné avec Ricinus communis (ricin commun) (plante d’huile de ricin) dans une infusion d’huile pour le cancer de l’estomac.
Rutacées : xanthoxyloides Zanthoxylum, Z. gilletii – parties non spécifiées pour traiter quel cancer

Plantes utilisées pour traiter le cancer aux Caraïbes

Amaryllidaceae : Hymenocallis tubiflora (Loyon Dill) – contient le lycorin alcaloïde, connu pour son action antinéoplasique, antipaludiques et ses activités antibactériennes.
Asteraceae : Bidens pilosa (herbe à aiguilles) – utilisées en combinaison avec d’autres espèces pour le cancer.
Bignoniaceae : Jacaranda coerulea (Cancer Bush) – dessécher les feuilles et préparer une infusion aqueuse pour le cancer de la peau.

Autres plantes utiles contre le cancer

Romarin

Contient deux composés étonnants, l’acide carnosique et le carnosol.
Ces substances ne sont pas seulement des remèdes naturelles puissants contre le cancer, mais ils protègent également contre les effets de l’exposition aux rayonnements. Le romarin est très bénéfique pour la santé du cerveau.

Achillée millefeuille (Achillea millefolium)

Les racines ont été utilisés pour construire la masse musculaire et pour traiter le cancer par les Amérindiens. Elle est utile pour la cicatrisation et la radiothérapie.

Bardane (Arctium lappa)

Désintoxicante et anti-tumorale.

Gotu Kola (Centella Asiatica)

Plante de la mémoire et de la longévité.

Gingembre (Zingiber officinale)

Des études chez l’animal ont démontré que le Gingembre est capable de réduire les tumeurs du foie.

Echinacea (angustifolia Purpurea)

Stimule l’immunité, a une action antibactérienne et antitumorale.

Le chardon-marie (Silybum marianum)

Réputé pour son utilisation contre la cirrhose et l’hépatite, des études récentes ont démontré qu’elle a une action positive sur les enzymes du cancer du sein.

Hydraste du canada(Hydrastis canadensis)

Stimulant immunitaire tout en ayant une action antibiotique, la berbérine contenue dans la plante pourrait avoir un effet de rétrécissement sur les tumeurs.

Les informations contenues dans cet article sont pour un but informatif seulement et ne sont pas destinées à diagnostiquer ou à traiter une maladie.

: http://www.maplante.com/plantes-anti-cancer/#sthash.m48cBWnu.dpuf

Posté par rusty james à 11:31 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Les herbes médicinales qui auront un impact incroyable sur votre corps et votre esprit

Une herbe médicinale est toute herbe qui aura un impact direct sur la façon dont vous vous sentez, en ciblant une fonction spécifique, commençant par votre cycle de sommeil jusqu’à votre système immunitaire. Celles qui ont des pouvoirs particulièrement puissants sont considérées comme super-herbes et c’est du costaud !

Tout comme les super-aliments, les super-herbes sont aussi évasives et ne sont pas facilement trouvable dans une épicerie ordinaire. Elles ne sont pas facilement disponibles, fraîches, et sont plutôt proposées en poudre, ou sous forme de supplément.

Si vous êtes en train d’aménager votre jardin, certaines de ces herbes sont facilement cultivées aussi !

Les herbes médicinales suivantes auront un impact incroyable sur votre corps et votre esprit :

Millepertuis (Hypericum perforatum)

Le millepertuis est connu pour ses effets antidépresseurs, même s'il était autrefois considéré comme une plante magique, un "chasse diable". Depuis près de 2 500 ans, il sert à repousser la mélancolie. Calmant, le millepertuis commun, ou millepertuis officinal, est aussi efficace contre l'insomnie, pour favoriser un sommeil réparateur, pour aider dans le sevrage du tabac ou pour soulager des plaies.

 Nom scientifique : Hypericum perforatum

Noms communs : millepertuis, millepertuis perforé, millepertuis officinal, herbe de la Saint-Jean, chasse-diable, herbe aux fées, herbe aux mille vertus, herbe à mille trous, herbe à la brûlure, herbe du charpentier, trascalan, trucheron

Noms anglais : balm of warrior , St John's wort , touch and deal , tipton's weed , rosin rose , goatweed , chase-devil , klamath weed

Classification botanique : clusiacées ou hypéricacées ( Clusiaceae ou Hypericaceae )

Les différentes formes et préparations : infusions, teintures mères, extraits fluides, poudres, nébulisats, gélules, huiles essentielles, extraits standardisés, cataplasmes, crèmes.

Les propriétés médicinales du millepertuis

Utilisation interne

Propriétés astringentes, antiseptiques, analgésiques, anti-inflammatoires, antispasmodiques, sédatives, anxiolytiques, antidépressives, antioxydantes, antivirales.

Utilisation externe

Cicatrisant, antiseptique, analgésique, anti-inflammatoire.

Indications thérapeutiques usuelles

Traitement des dépressions légères, des troubles psychosomatiques, des états dépressifs légers ou saisonniers, de l'anxiété, de l'agitation nerveuse. Il améliore la qualité du sommeil et permet de lutter contre les insomnies. Le millepertuis perforé contribue à réduire le stress. Peut être utilisé pour soulager des troubles obsessionnels compulsifs. Atténue les douleurs musculaires telles que les crampes, les névralgies. Traitement des contusions, cicatrisation des plaies et des brûlures du premier degré.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Réduction des symptômes liés à la ménopause et au syndrome prémenstruel tels que les bouffées de chaleur, les palpitations. Soulage les maux de dents.

Histoire de l'utilisation du millepertuis en phytothérapie

Autrefois, le millepertuis officinal était connu comme un chasse-diable qui faisait fuir les mauvais esprits, une plante utilisée en magie blanche. Il y a près de 2 500 ans, le millepertuis était déjà recommandé pour traiter la mélancolie, mais aussi pour soigner les plaies, les infections ou les brûlures. Le millepertuis tire son nom de son apparence, car, à contre-jour, les feuilles donnent l'impression d'être percées de milliers de trous.

Description botanique du millepertuis

Le millepertuis est une plante herbacée vivace, pouvant atteindre 90 cm de hauteur (de 20 à 90 cm), qui aime les endroits secs et ensoleillés. La tige est d'une couleur rougeâtre, avec des feuilles ovales opposées deux à deux. Ce qui ressemble à de petits trous, ce sont des organes glandulaires contenant l'huile essentielle. Les fleurs sont pentamères (corolle de cinq pétales), d'une couleur jaune éclatant. Elles dégagent un léger parfum d'encens. Quand on écrase une fleur ou la tige, une substance rouge s'écoule. Le fruit est une capsule qui s'ouvre en trois parties.

Composition du millepertuis

Parties utilisées

En phytothérapie, on utilise les sommités fleuries et les jeunes feuilles.

Principes actifs

Hypéricine (substance contenue dans les fleurs et les bourgeons qui normalise les neurotransmetteurs intervenant dans le changement de l'humeur) ; hyperforine ; tanins ; huile essentielle ; résine molle ; acides phénols ; flavonoïdes ; xanthones (qui agit comme un sédatif antidépresseur).

Dans les feuilles et la tige : flavonoïdes, antioxydants, antispasmodiques.

Utilisation et posologie du millepertuis

Dosage

Il est recommandé de prendre les préparations de millepertuis au cours des repas, afin d'éviter des problèmes gastriques. Pour le traitement d'une dépression, il faut compter entre deux et quatre semaines de traitement pour que les effets du millepertuis se fassent sentir. Il est important de demander l'avis d'un médecin avant d'entreprendre un traitement.

- En extrait liquide : de 1 à 2 ml trois fois par jour pour les douleurs névralgiques, les plaies douloureuses des mains, les brûlures au premier et deuxième degré.

- En extrait standardisé solide : 300 mg trois fois par jour

- En extrait standardisé liquide : 0,5 à 0,9 ml trois fois par jour

- Teinture mère : 3 à 6 ml. trois fois par jour pour les troubles du sommeil ou les syndromes prémenstruels. Pour la dépression légère, on peut prendre jusqu'à 50 gouttes de teinture mère de plante fraîche trois fois par jour.

Des préparations peuvent être réalisées à la maison :

- En infusion : mettre de 2 à 4 g de fleurs séchées dans 150 ml d'eau bouillante durant 5 à 10 minutes. Boire trois fois par jour pour lutter contre les troubles du sommeil.

- Huile de millepertuis : pour les massages et les cataplasmes pour cicatriser les plaies et soulager les brûlures, utiliser une part de plante sèche pour dix parts d'huile d'olive. Appliquer cette préparation sur les parties lésées de une à trois fois par jour. Masser avec cette huile pour soulager les crampes et les névralgies.

Pour les enfants de six à douze ans, le dosage doit être divisé par deux.

Précautions d'emploi du millepertuis

Un traitement à base de millepertuis ne doit pas être arrêté subitement, il convient de réduire progressivement les doses.

Contre-indications

Le millepertuis ne doit pas être utilisé chez les personnes souffrant de troubles bipolaires.

Cette plante est déconseillée aux femmes enceintes ou à celles qui allaitent ainsi qu'aux enfants de moins de 6 ans. Il est contre-indiqué de se mettre au soleil lors d'un traitement au millepertuis, car l'hypéricine a un effet photosensibilisant. Il est également contre-indiqué chez les personnes présentant un problème de fertilité, un déficit de l'attention avec hyperactivité, une dépression majeure ; chez les personnes atteintes de schizophrénie ou de la maladie d'Alzheimer.

 

3 plantes pour -aider-vraiment-un-proche-a-arreter-de-fumer


Le kudzu : c'est la plante souveraine face aux dépendances, ce que les Asiatiques savent depuis fort longtemps. La racine de kudzu est un puissant modérateur des sensations de manque et un équilibrant des fonctions nerveuses. Prendre 2 à 12 gélules par jour, progressivement le premier mois, puis continuez à ce rythme de 10 ou 12 par jour jusqu'à ce que les envies et que l'hyper-activité nerveuse s'estompent. Diminuez alors progressivement. Pour info, le kudzu est complètement inoffensif.

- Le gymnema : cette plante supprime l'envie de sucre. Or il faut savoir que pour améliorer le goût des cigarettes blondes, les feuilles de tabac sont pulvérisées avec du sucre et des édulcorants. La prise régulière de Gymnema sylvestris (2 gélules par jour midi et soir) possède l'étonnant pouvoir de supprimer la sensation de sucré ainsi vos cigarettes vous paraîtront dégoûtantes. Autre avantage, cette cure agira sur une éventuelle boulimie et sur toute envie de grignotage.

- Le griffonia : grâce à son action anti-dépressive, la graine de cette petite plante africaine (Griffonia simplicifolia) permet d'éviter la fameuse déprime et la nervosité ou l'anxiété qui accompagnent un arrêt brutal. La griffonia contient du 5-htp, précurseur de la sérotonine, elle-même précurseur de la mélatonine. Son action sur le moral et sur le sommeil a été confirmée par plusieurs études et l'on a même constaté qu'elle avait un effet modérateur de l'appétit. Prendre de 3 à 6 gélules par jour selon la composition des gélules.

- Une tisane dépurative : pour cela, choisissez une tisane qui mélangera, à parts égales, l'aunée (racine), le chardon-Marie (graine), l'aubépine (fleurs), l'aspérule odorante (fleurs) et l'astragale (racine). Demandez à votre herboriste ou votre pharmacien de vous la préparer. Outre l'action détoxinante de l'organisme, ce genre de tisane, à boire tout au long de la journée modifie aussi le goût de la cigarette.

- Dans tous les cas, n'oubliez pas de manger des produits riches en vitamine C voire de vous complémenter en vitamine C naturelle car la cigarette brûle cette vitamine et provoque une carence chronique chez le fumeur.

 

 

L’échinacée

echinacee

L’échinacée est un genre de fleurs qui fait partie de la famille des Astéracées. Ils ne se trouvent que dans l’est et le centre de l’Amérique du Nord. L’échinacée cible le système immunitaire et peut vous aider à vous débarrasser du rhume.

Les Amérindiens l’utilisaient pour de nombreux problèmes de santé. Elle a également été utilisée pour traiter la fièvre scarlatine, la syphilis, le paludisme, la septicémie et la diphtérie. Aujourd’hui, l’échinacée est utilisée pour réduire la durée du rhume et de la grippe et peut aider à en diminuer les symptômes comme la toux, les maux de gorge et la fièvre.

La valériane

valeriane

La valériane est une plante à fleurs vivaces dont la racine a des propriétés sédatives et anxiolytique. Elle agit comme remède naturel pour le sommeil et est beaucoup plus naturel que d’avaler des somnifères (ce qui peut amener à l’addiction).

Des études montrent que la racine de la valériane peut réduire le temps qu’il vous faut pour vous endormir et aussi améliorer la qualité du sommeil.

Si vous avez épuisé toutes les possibilité et que vous avez tout essayé pour lutter contre l’insomnie ou simplement pour mieux dormir, sans médicaments, pensez à la racine de la valériane.

Le curcuma

curcuma

Le curcuma est une plante vivace de la même famille que le gingembre et est originaire du sud-ouest de l’inde. Il est largement connu comme un agent anti-inflammatoire puissant contre de nombreuses maladies.

Il a été utilisé pour traiter les affections respiratoires, les troubles hépatiques, l’anorexie, les rhumatismes, les plaies diabétiques, le nez qui coule, la toux et la sinusite. Il est également utilisé pour traiter les entorses et les enflures, la dyspepsie et l’insuffisance veineuse.

Le ginkgo biloba

ginkgo-Biloba

 

 

Vous vous sentez lent et faible ? Le Ginkgo Biloba peut être le remède dont vous avez besoin. Il est la seule espèce vivante dans la division des Ginkgophyta dans laquelle tous les autres membres sont maintenant éteints (le Ginkgo Biloba est effectivement considéré comme un « fossile vivant » pour avoir survécu à plusieurs périodes d’extinction).

Ce produit de l’arbre Ginkgo est connu pour augmenter vos niveaux d’énergie en augmentant la production de l’ATP (Adénosine Triphosphate) au niveau cellulaire.

Ce faisant, il améliore la réflexion, la mémoire et le comportement. Il réduit également l’anxiété et améliore l’énergie sexuelle.

Le Ginkgo Biloba est depuis longtemps un pilier important dans la médecine traditionnelle chinoise.

Cette plante médicinale qui est native de Chine a de nombreuses propriétés médicinales et des effets protecteurs pour notre corps.


Ginkgo

- L’un des principaux avantages du Ginkgo Biloba est d’améliorer la circulation sanguine grâce à sa teneur élevée en flavonoïdes.

Cela va permettre de garder notre cerveau en bon état, ce qui va favoriser la concentration intellectuelle et la diminution de la fatigue cérébrale.

Pour ces raisons, le Ginkgo Biloba est fortement recommandé chez les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer.

- La plante est également recommandée pour augmenter l’énergie et améliorer la mémoire.

Le Ginkgo Biloba est également un excellent allié pour lutter contre la dépression.

- Grâce à sa grande quantité d’antioxydants, le Ginkgo favorise la circulation sanguine et aide à prévenir les caillots sanguins.

Le Ginkgo Biloba est un excellent complément alimentaire pour les personnes en convalescence après une thrombose, des problèmes cardiaques ou des accidents vasculaires cérébraux (A.V.C)

- Grâce à ses effets sur la circulation, il est également utile pour augmenter la libido, améliorer les érections et la sensibilité du clitoris.

- Grâce à ses nombreux antioxydants il aide à lutter contre la formation des radicaux libres responsables du vieillissement prématuré de la peau et des maladies comme le cancer.

- Pourvu de propriétés anti-inflammatoires circulatoires, il est fortement recommandé pour les patients souffrant de diabète, de maladies rhumatismales comme l’arthrite et les douleurs musculaires.

-Vasodilatateur, il est efficace dans le traitement des problèmes d’hémorroïdes et des phlébites.

-Il serait également un excellent allié contre les maux de tête et les migraines.

- Améliore la circulation sanguine vers le cerveau, et semble accélérer la récupération après un accident vasculaire cérébral.

- Il est généralement utilisé comme tonique, en particulier en cas de fatigue pendant une période intense d’activité dans lequel nous avons le sentiment typique de l’épuisement.

- Bénéfique pour la réparation de la membrane intestinale, il augmente la microcirculation et le transport des éléments nutritifs pour le foie et d’autres tissus, il est aussi un puissant anti-inflammatoire.

http://www.mr-plantes.com/2014/04/ginkgo-biloba/

 Origine du Ginkgo Biloba

Le Ginkgo Biloba est un arbre originaire d’Extrême-Orient, il est dioïque.


Ginkgo Biloba Arbre

On retrouve les plantations de Ginkgo Biloba dans de nombreuses régions de Chine, du Japon et de Corée où il peut dépasser les 40 m de hauteur, mais il a une croissance lente même si l’arbre peut vivre plus de 1000 ans. Ses branches sont généralement droites, épaisses et rigides chez les jeunes sujets avec une écorce brun foncé, des rainures et crevasses très distinctes.

Il a des belles feuilles en forme d’éventail, vert jaunâtre, souvent avec deux lobes (Bilobé, d’où vient le nom de Biloba).

Quelques vieux Ginkgo Biloba peuvent même produire des racines aériennes.

Le fruit est un peu comme une prune, mais a une odeur très désagréable à maturité.

A l’intérieur du fruit, il y a une noix comestible, à consommer crue ou grillée. Après cuisson le goût est un croisement entre les pommes de terre et la châtaigne.

Le Ginkgo Biloba est un arbre très rustique, connu pour sa force contre la maladie, très tolérant à la pollution, le feu, le froid, le manque de lumière et même la radioactivité.

L’arbre a été découvert en Occident dans les années 1690 par un botaniste allemand.

Ce dernier a découvert l’arbre dans le jardin d’un monastère bouddhiste japonais.

A partir de ce moment, les premiers spécimens de Ginkgo Biloba ont atteint l’Europe dans les années 1720 et l’Amérique en 1758.

- Le ginkgo biloba facilite et renforce la circulation sanguine, en particulier la circulation cérébrale.
- Il serait une excellente prévention et soignerait également la démence sénile, la perte de mémoire, la maladie d'Alzheimer, la perte d'audition et de vue.
- Il protégerait contre le mal d'altitude.
- Le ginkgo est particulièrement indiqué en cas de Maladie de Raynaud, de neuropathies, de gangrènes ou même de circulation périphérique difficile.
- Il est reconnu pour soulager l'angine et améliorer la circulation coronaire, soigner les varices et autre artériosclérose.
- En diminuant la viscosité du sang, le ginkgo prévient également des caillots sanguins.
- Participe à la convalescence des malades cardiaques, victimes d'un AVC ou d'un traumatisme à la tête.
Système respiratoire
- Lutte efficacement contre l'asthme et la bronchite chronique.
- Inhibe l'inflammation respiratoire lors d'allergie respiratoire.
- Renforce les défenses immunitaires de l'organisme, excellent pour lutter efficacement contre les infections respiratoires, toux et autres rhumes et maux de gorge.
Mental & émotionnel
- Excellent traitement de phytothérapie luttant efficacement contre la dépression et l'anxiété.
Système immunitaire
- Des études tendent à montrer que le ginkgo détiendrait bel et bien une activité antitumorale.
Protection des yeux
- Diminue les dommages de la rétine, lutte contre les radicaux libres, assure une excellente protection oculaire.
- S'emploie fréquemment en phytothérapie pour soigner la dégénérescence maculaire et une mauvaise circulation rétinienne.
- Effet ralentissant et de prévention des glaucomes, de la rétinopathie due au diabète et même de la cataracte.

Le chardon-marie

chardon-marie

Originaire de la région méditerranéenne, le chardon-Marie fait partie de la même famille de fleurs que les tournesols et les marguerites. Il a été depuis 2000 ans utilisé pour traiter les problèmes hépatiques, des reins et de la vésicule biliaire. Il protège le foie contre les toxines et l’aide à se réparer par la multiplication de nouvelles cellules.

Ces raisons font du chardon-Marie une plante très intéressante pour traiter la gueule de bois ou pour être un outil essentiel pour le sevrage d’antibiotiques ou d’autres médicaments.

Certaines études affirment que le chardon-Marie est efficace pour arrêter les cellules cancéreuses de se diviser et de se reproduire ainsi que pour raccourcir leur durée de vie et réduire l’apport sanguin vers les tumeurs.

http://www.alternativesante.fr/addictions/

http://www.floramedicina.com/25-plantes-medicinales-connaitre

http://mangermediterraneen.com/5-herbes-medicinales-qui-vous-donneront-des-super-pouvoirs-ou-presque/3/


La découverte des métaux dans la molécule d’ADN

human-dna1adn

Il y a quelques années, le professeur Etienne Guillé, spécialiste de la biologie moléculaire végétale (université de Paris-Sud Orsay) a découvert que notre ADN n’entrait en activité que lorsqu’il était porteur de métaux. Ensuite, et ce fut un vrai choc pour ce savant peu familier de rêveries ésotériques, il s’aperçut que ces métaux correspondaient aux définitions alchimiques et étaient en relations concrètes avec la Tradition qui a attribué à chacune de nos planètes un métal. De plus, ce sont ces métaux qui provoquent les variations les plus caractéristiques et les plus fortes de la molécule d’ADN. Entrons avec lui dans le monde féerique de nos molécules les plus intelligentes, ce monde des ADN, véritables signatures de notre personnalité, de notre moi unique. Transformons-nous en alchimistes, en radiesthésistes, en astrologues, allons-y sans crainte, Etienne Guillé nous gardera de toute extravagance et nous resterons, grâce à lui, dans le cadre de la science vraie.

 

L’ALCHIMIE revient à l’honneur toute une littérature en est imprégnée. Et pourtant que de querelles n’a-t-elle pas soulevées au cours des siècles écoulés !

 Considérés parfois comme des précurseurs des chimistes, les alchimistes sont souvent pris pour des charlatans et dans le meilleur des cas pour de doux rêveurs. Et pourtant nous avons en nous des images qui de l’œuvre au noir à l’œuvre au rouge imprègnent notre inconscient collectif. Nous n’avons aucune preuve matérielle que les « souffleurs » aient réussi à transformer le plomb en or, mais nous restons attachés au concept de pierre philosophale comme si elle avait toutes les vertus pour expliquer des processus que nous ne comprenons pas clairement.

 L’intuition des alchimistes n’était-elle pas juste ? La radioactivité est due à une rupture violente de certains atomes dont les fragments sont eux-mêmes des atomes d’autres corps. La radioactivité est donc une transmutation naturelle. En 1919, Rutherford réalisa la première transmutation artificielle provoquée en laboratoire. Ainsi en frappant le béryllium par les particules émises par le polonium, nous obtenons des neutrons qui ont toutes les propriétés matérielles attribuées à la pierre philosophale. Donc les alchimistes ont imaginé des théories mais ils n’avaient pas, semble-t-il, les moyens matériels pour les vérifier.

 Une autre interprétation des données alchimiques a été fournie plus récemment par C.G. Jung. Il proposa que ce que l’alchimiste voit dans la matière ou croit qu’il peut y voir, est en fait l’ensemble de son propre inconscient qu’il projette. Dans cette conception, Jung admet implicitement que l’alchimie forme un tout qui a très peu varié au cours des siècles.

 Entre cette alchimie matérielle imaginée et cette alchimie spirituelle, nous proposons une troisième voie que nous baptiserons l’alchimie énergétique. Elle découle de la découverte de métaux dans les chromosomes des cellules vivantes et surtout à l’intérieur même de la molécule d’ADN. Ces métaux provoquent des variations caractéristiques de la conformation de la molécule en des sites spécifiques entraînant des variations énergétiques permettant l’ouverture ou la fermeture de la double hélice. Les métaux qui provoquent les variations les plus caractéristiques et les plus extrêmes de la conformation de la molécule d’ADN sont ceux qui ont été attribués par les alchimistes aux planètes et luminaires connus à cette époque : l’or au Soleil, le fer à Mars, l’étain à Jupiter et le plomb à Saturne d’une part, l’argent à la Lune, mercure à Mercure et le cuivre à Vénus, d’autre part.

 La découverte des métaux dans la molécule d’ADN :

 Entre 1965 et 1970, de nombreux laboratoires décrivaient dans de nombreux tissus des molécules d’ADN qu’ils qualifiaient d’« anormales ». Étudiant le mécanisme du cancer, notre équipe s’est rendu compte que ces molécules anormales étaient présentes en proportions relatives importantes dans les ADN isolés de divers tissus tumoraux. De manière générale, ces molécules subissaient des variations qualitatives et quantitatives dans différentes circonstances physiologiques et pathologiques qui correspondent aux changements de programme de développement tels que les étapes de l’embryogénèse, de différenciation, de dédifférenciation et de tumorisation. Par rapport à de l’ADN nu, ces molécules se comportent comme si des ligands les déstabilisaient. Nous avons émis l’hypothèse que ces propriétés soient dues à la présence de métaux fixés aux bases de la molécule et contribuant ainsi à modifier sa conformation en solution et probablement in situ.

 Nous avons montré la validité de notre hypothèse en dosant les métaux présents dans les différentes fractions d’ADN par une technique très sensible, dérivée de la polarographie : la voltamétrie avec redissolution anodique. Les métaux qui ont pu ainsi être mis en évidence dans la molécule d’ADN sont le cuivre, le plomb, le fer, le zinc, le cadmium, le manganèse, le mercure, l’argent, l’or, le nickel, le cobalt, l’étain, l’aluminium, le platine, etc…

 Ces métaux sont soit liés aux bases, soit aux bases et aux phosphates sur des séquences spécifiques qui s’appellent des séquences répétées ou itératives. Ces liaisons métal-base vont changer la conformation de la molécule sur toute une longueur de celle-ci. Il en résulte généralement un abaissement de la quantité d’énergie nécessaire pour ouvrir ces séquences d’ADN. Pour donner un exemple, alors qu’un ADN standard n’est pas ouvert à 90° C dans des conditions de force ionique comparables à celles des cellules, avec un atome de cuivre pour 50 paires de bases, il est ouvert à la température moyenne de notre corps : 37° C. Le métal arrive à l’ADN porté par une molécule transporteur spécifique appelé chélatant. En fait, dans les cellules, il existe de véritables chaînes de transporteurs de métaux constitués par des acides aminés, des peptides, des protéines, des polyamines, des facteurs de croissance et des hormones. Remarquons d’ailleurs qu’au cours de ces mêmes phases de changement de programme de développement où nous avons vu que les teneurs en métaux se modifient, des variations de même type se produisent au niveau des transporteurs. Ainsi, dans le cas de cellules cancéreuses, de nouveaux transporteurs apparaissent, d’autant plus chélatants que les cellules sont plus cancéreuses.

 La quantité des métaux liés à des transporteurs circulant dans les cellules est soumise à un processus de régulation. Lorsque le taux de métaux essentiels est trop grand ou lorsqu’un métal toxique pénètre dans les cellules, il y a induction de la synthèse protéique. Il se forme ainsi des thionéines — protéines très riches en acides aminés soufrés — qui sont des sites de séquestration des métaux en excès. Ces protéines qui constituent de véritables réservoirs à métaux pourront à la demande les libérer en fonction des besoins de la cellule.

 Lorsqu’un métal se lie aux bases de l’ADN, il va généralement contribuer à déstabiliser toute une séquence de la molécule d’ADN considérée. Cette déstabilisation se traduira par une perturbation locale de la conformation de la molécule d’ADN pouvant contribuer au déclenchement de l’activité génétique de la région du génome ainsi mise en jeu, c’est ainsi que la transcription et la réplication de l’ADN sont induites en fonction de l’état du métabolisme du système étudié. Cette perturbation locale qui est donc liée à la réception des signaux de l’environnement pourra avoir des conséquences sur l’ensemble du génome ; si elle peut être transmise à distance par une propriété de la molécule d’ADN qui a été baptisée téléaction. A notre connaissance, il semble que seuls deux types de séquences d’ADN respectivement inclus en Adénine – Thymine et en Quinine et Cytosine soient capables de transmettre un signal le long d’une molécule d’ADN[ Ces séquences dites alternées subissent aussi des modifications corrélées à l’entrée dans l’ADN de tel ou tel métal et à la présence de tel ou tel type de transporteur.

 Confrontation des données moléculaires et des données techniques :

 Il est très significatif de constater que les métaux qui provoquent les variations de conformation les plus spécifiques de la molécule d’ADN, sont ceux qui ont été attribués par les alchimistes aux luminaires et aux planètes connues à cette époque. Depuis cette époque, le zinc, le manganèse et le cobalt ont été attribués aux trois dernières planètes découvertes : Uranus, Neptune et Pluton. Même si nous disposons de peu d’informations scientifiques pour l’étain et le fer alors que ce dernier métal est le plus concentré in vivo dans la molécule d’ADN, nous pensons que cette correspondance ne constitue pas une pure coïncidence. D’autres métaux que ceux attribués aux planètes sont susceptibles de se fixer aux bases de la molécule d’ADN, mais les variations de conformation qu’ils provoquent sont moins typiques que celles des sept métaux de la tradition et peuvent être qualitativement rattachées aux variations induites par l’un des sept précédents.

guille-metaux1

Le tableau 1 montre la correspondance entre les planètes, les organes végétaux, animaux et humains et les métaux. Sur la circonférence, les métaux sont classés en fonction de leur poids atomique et de manière à illustrer la polarité qui les lie, impossible à mettre en évidence dans le tableau de Mendeleïev. Par exemple, le fer et le cuivre sont liés dans la fonction de respiration et dans l’induction du processus de floraison. L’étain et le mercure jouent des rôles très différents dans le potentiel hydrique. La polarité de l’argent et du plomb est difficile à mettre en évidence dans les données physiologiques mais est tout à fait démontrable dans leur action thérapeutique (Pélikan, 1952)[2]. Cette correspondance ne signifie pas que la lune par exemple agisse seulement à des moments précis de ses phases ascendantes ou descendantes sur les ions argent liés à des endroits spécifiques de l’ADN nucléaire à des concentrations généralement extrêmement faibles. En fait, il est possible que les variations du champ électromagnétique de la lune soient plus efficaces sur les ions argent que sur les ions cuivre ou cadmium qui peuvent aussi se fixer sur les mêmes sites de l’ADN que les ions argent mais avec une constante d’affinité plus faible.

 

Dans chacune de nos cellules, nous avons donc une sorte de mini-zodiaque, à la périphérie du noyau, dans les séquences répétées de l’ADN présent dans l’hétérochromatine constitutive. Les séquences d’ADN par leur nature et leur place jouent le rôle énergétique des signes du zodiaque, c’est-à-dire de milieux actifs qui en fonction du microenvironnement pourront prendre telle ou telle conformation dans l’espace. Les métaux jouent le rôle des planètes qui peuvent être considérées comme des sources indifférenciées de l’énergie. La fixation d’un métal sur une base de l’ADN va modifier la conformation de toute une séquence de l’ADN : il en résultera la spécification d’une forme déterminée d’énergie qui pourra être transmise à distance jusqu’aux gènes en fonction de la nature et de l’organisation des séquences voisines. Nous pouvons dire que le métal et la séquence d’ADN définissent la qualité de l’énergie susceptible d’être transmise à distance. Une des conséquences fondamentales de ce fait est qu’il n’existe qu’un nombre fini de qualités de l’énergie susceptible d’être induite dans une molécule d’ADN. Ces qualités de l’énergie ont été décrites par la tradition à une autre échelle que celle du patrimoine génétique : les descriptions que nous fournissent l’astrologie et la radiesthésie nous paraissent les plus signifiantes.

 Ainsi cette citation de C. Suarès[empruntée à une description des énergies du zodiaque s’applique tout à fait aux énergies élémentaires mises en jeu dans la réception et la transmission des signaux de l’environnement par la molécule d’ADN. « L’astrologie est l’examen des énergies cosmiques balayant continuellement le Zodiaque et les sept planètes sont des agents qui imposent à chaque signe leur teinture. Grands teinturiers de l’espace, les planètes organisent et désorganisent, elles participent activement au battement vie et mort. »

Posté par rusty james à 01:49 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Les enveloppes de miel : éliminent la toux forte et le mucus des poumons en une seule nuit!

enveloppe-miel

(Particulièrement efficace pour les enfants)  Bénéfiques pour les adultes et les enfants, l’enveloppement au miel est une astuce d’une grande utilité thérapeutique contre l’accumulation et l’excès de mucus au niveau de vos poumons. Si vous souffrez d’un problème de toux sévère et de problèmes redondants de rhumes, il est important que vous fassiez confiance au miel, cet aliment doré qui traitera votre problème respiratoire en moins d’une nuit.Les enveloppes de miel : éliminent la toux forte et le mucus des poumons en une seule nuit!

L’ enveloppe de miel est une application thérapeutique qui va soulager vos douleurs pulmonaires et stopper l’excès des mucus dans vos poumons. Elles sont particulièrement efficaces sur les petits enfants, mais les adultes peuvent tout autant en bénéficier. Voici comment préparer une enveloppe de miel et comment l’appliquer pour traiter vos problèmes de toux, de mucus et de rhumes :

Préparation:

Tout d’abord vous devez mélanger la farine avec une petite quantité de miel, de sorte que vous obtenez un mélange qui ne colle pas à vos mains. Ceci est le mélange que vous allez utiliser pour la compresse.

Maintenant, ajoutez un peu d’huile végétale à ce mélange, puis rouler dans la farine une fois de plus. Maintenant que le mélange est prêt, vous devez le placer sur une serviette, puis envelopper la serviette dans une étamine.

Utiliser du ruban adhésif de plâtre, vous devez attacher cet enveloppement sur votre poitrine ou votre dos puis mettre votre pyjama.

  Le contenu de ces enveloppes de miel devrait être légèrement au-dessus de votre cœur.

 

Le meilleur moment pour mettre cette compresse à votre enfant est juste avant d’aller au lit. Vous devriez laisser à rester comme ça pendant environ 2-3 heures.

D’autre part, les adultes peuvent garder leur compresse pendant toute la nuit.

Ces enveloppes peuvent faire des merveilles pour votre santé, car ils contiennent une bonne activité anti-inflammatoire et un léger effet de réchauffement. Les résultats de ces compresses suivront presque immédiatement. Même dans la phase initiale de la maladie, vous vous sentirez les effets positifs de ces roulés de miel. Ils peuvent vous aider à traiter la maladie sans aucune complication.

Vous sentirez un soulagement significatif seulement après la première compresse. Pour ce traitement au travail, vous avez besoin de le répéter plusieurs jours dans une rangée.

Quand pouvez pouvez utiliser ces roulés de miel:

Ces enveloppes de miel sont principalement utilisés pour le traitement de la toux. Quant à la limite d’âge, ils peuvent être utilisés chez les enfants âgés de plus de 6 mois. Cependant il faut noter que l’enfant ne doit pas avoir des maladies de la peau ou de toute autre lésion de la peau.

http://familysante.com/des-enveloppes-de-miel-un-excellent-remede-contre-particulierement-efficace-pour-les-enfants.html

Posté par rusty james à 21:01 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Du sang végétal pour soigner vos intestins : découvrez les extraordinaires vertus de la chlorophylle !

chlorophile

chlorophylle

Le vert fait partie de notre environnement naturel. Ce pigment permet  aux plantes de synthétiser l’énergie du soleil en énergie biochimique (photosynthèse) pour produire du sucre nécessaire à la croissance de la plante.

Ce qui est remarquable, c’est que sa structure moléculaire est très proche de celle du sang (hemoglobine) humain, à une différence près : notre sang est rouge car le noyau cellulaire est constitué de fer alors que la chlorophylle est verte car son noyau cellulaire est composé de magnésium.

Cette similitude rend la chlorophylle parfaitement assimilable par notre organisme.

 

Où trouve-t-on de la chlorophylle ?


Vous en trouvez bien sûr dans les plantes vertes (dont l’ortie par exemple est riche), dans les pousses vertes telles que celles de luzerne/alfalfa, orge, blé, dans les légumes verts et les fanes (de radis, de chou-rave, de betteraves…), les herbes aromatiques (persil, ciboulette, basilic…) ainsi que dans les algues bleu-vert (spiruline, chlorelle…).

Bien sûr, toutes ces sources ne sont pas égales quant à leur quantité de chlorophylle directement assimilable.

 

Quelles sont les vertus de la chlorophylle pour votre santé ?

 

Elles sont tellement nombreuses que ma liste risque de ne pas être exhaustive.

 

Pour votre système digestif :

  • acidité stomacale, équilibre acido-basique, contre le stress oxydatif

    La chlorophylle absorbe les odeurs nauséabondes, que ce soit celles de la transpiration ou de l’haleine.

    (qui provoque de l’acidité dans vos tissus).

  • purifie vos intestins, les débarrasse des toxines, des bactéries responsables de douleurs, ballonnements, putréfaction.
  • permet de vous libérer des problèmes d’odeurs corporelles (transpiration malodorante, haleine fétide…).
  • assainit la flore intestinale.
  • contre les mycoses (champignons) intestinales (candidas) et vaginales.
  • effet anti-inflammatoire (colite, pancréatite…).
  • lutte contre la constipation avec une amélioration normalement rapide.
  • augmente votre immunité et vous permet de mieux vous défendre durant les périodes à risque (hiver, épidémies…).
  • aide le foie à drainer les toxines et notamment les métaux lourds et les mauvaises graisses.

 

Pour votre peau :

  • En cas de mycoses (par exemple, pour les pieds, ouvrir 2 gélules de

    La chlorophylle assainit la peau et la rend plus belle.

    chlorophylle et les verser dans une bassine avec un fond d’eau. Y faire tremper vos pieds.).

  • Pour soulager psoriasis, eczéma (vous pouvez même en verser dans l’eau de votre bain : attention, les pigments sont puissants et il vous faudra bien frotter pour ôter les traces sur la baignoire).
  • Contre l’acné.
  • En cas d’escarres, de plaies, d’ulcères variqueux (verser la poudre de chlorophylle directement sur la plaie puis mettre un pansement). La chlorophylle est un excellent cicatrisant.
  • Contre toutes verrues, y compris les verrues plantaires.
  • Contre les pellicules : préparer une lotion puis frictionner le cuir chevelu.
  • Effet protecteur contre les radiations et leurs brûlures.
  • La chlorophylle oxygène vos cellules en profondeur et lutte ainsi contre le vieillissement prématuré.

 

Pour votre circulation sanguine :

  • La chlorophylle contribue à la production de globules rouges.

    La chlorophylle a des effets positifs sur la circulation sanguine.

  • En cas d’anémie.
  • La chlorophylle aide à faire baisser l’hypertension et protège la sphère cardio-vasculaire.
  • Aide à réduire les varices.

 

 

soleil

 

Pour les sportifs et la forme en général :

  • La chlorophylle permet une meilleure assimilation du calcium en

    Les sportifs récupèrent plus vite grâce à la chlorophylle.

    renforçant la synthèse de la vitamine D.

  • Son magnésium améliore la rentabilité des muscles en aidant à leur apporter les nutriments dont ils ont besoin. Il exerce également une action de détente.
  • La chlorophylle absorbe l’acide lactique lors des efforts répétés, ce qui évite les courbatures une fois les muscles au repos.
  • La chlorophylle donne du tonus aux organismes fatigués.
  • Elle permet aux sportifs d’améliorer leur endurance et de récupérer plus vite après l’effort.

 

Pour détoxifier votre organisme :

  • La chlorophylle est un véritable bain de soleil par l’intérieur pour votre corps.
  • Elle assainit, nettoie, désodorise, draine les toxines.
  • C’est un excellent complément alimentaire pour ceux qui mangent rarement des légumes verts et des pousses vertes.

 

Pour votre système hormonal :

La chlorophylle régularise les menstruations.

 Comment prendre de la chlorophylle en quantité suffisante ?

 

Bien sûr votre alimentation devrait toujours inclure des légumes verts, des fanes,

des pousses que vous pouvez consommer crus de préférence, sous forme de jus, de smoothies, de boissons (thé vert) et éventuellement de soupes (orties).

 

Il existe de très bons compléments alimentaires. Certains utilisent des extraits d’ortie commeChlorophyllum (Labo Sofibio) (chlorophylle + propolis) ou chloro 250 (chlorophylle à 100 %) : 2 gélules le soir au coucher.

D’autres utilisent le jus d’herbe d’orge ou de blé germés comme par exemple le Green magma : 1 verre matin et midi avant les repas.

Certaines algues sont vendues sous forme de poudre ou de comprimés comme la spiruline ou la chlorella.

http://www.blog-remedes-naturels.com

merci à 

Ardeche Kesept 

Les candidoses : comment s’en libérer selon la bio-électronique !

eclair2

Les candidoses sont des maladies, pratiquement inconnues il y a 50 ans qui touchent actuellement près de 2 millions de Français.
Non traitée, cette affection peut s’étendre et détériorer progressivement la santé en contribuant à l’ affaiblissement du système immunitaire. Le traitement médical repose sur l’utilisation de 2 antibiotiques antifongiques (1) mais n’a qu’une action locale et transitoire puisqu’il ne s’attaque pas à la cause réelle.


a - Cause apparente.

Les candidoses sont dues à un champignon de type levure, dont le plus commun est le candida albicans. Cette levure vit normalement en saprophyte dans l’intestin humain ou animal en se nourrissant de matières organiques en décomposition. Elle est généralement sans danger, tant que l’équilibre bactérien qui contrôle sa multiplication n’est pas altéré. Dans certaines conditions pourtant, elle peut se multiplier de manière excessive et envahir tout l’appareil digestif (bouche, intestin, anus). Après dissémination par voie sanguine, elle peut même se propager dans tout l’organisme (bronches, peau, vagin, etc...) sous forme de muguet ou de mycoses. Le problème devient d’autant plus grave que l’extension d’une mycose est souvent l’un des premiers signes précurseurs du SIDA (2).

b - Symptômes de l’infection.

Selon des statistiques et des études menées dans le monde entier, l'infection chronique par Candida frappe entre 70% et 80% de la population mondiale. Dans les derniers 15-20 ans on a pu observer une remarquable augmentation de beaucoup de pathologies psychosomatiques, et de plus en plus de manifestations de l'infection par Candida. Différents facteurs sont responsables de cette situation, et en particulier l'alimentation moderne dégradée, trop raffinée et trop sucrée, l'utilisation exagérée des antibiotiques, l'abus de remèdes pour le système nerveux central (tranquillisants, somnifères), la pilule contraceptives, les remèdes contre l'ulcère (cimetidine...) une concentration de plus en plus importante de métaux lourds comme le cadmium ou le mercure (amalgames dentaires, poissons polluées, pollution de l'air, de l'eau...), l'utilisation dans le domaine alimentaire de conservant et colorants, l'utilisation sans limites des pesticides, herbicides et antibiotiques dans l'agriculture, etc, etc...

Principaux symptômes visibles de l'infection.
Les symptômes sont de 4 types : digestif, énergétique, immunitaire et mental.


On trouve :
    • des colites intestinales avec gaz, ballonnements, démangeaisons anales, diarrhée, constipation.
    • une fatigue progressive et inexpliquée avec sommeil médiocre et récupération insuffisante.
    • des allergies aggravées (cutanée, respiratoire ou alimentaire) et des mycoses.
    • des troubles du comportement alimentaire : alcoolisme, boulimie, envies de sucre (chocolat, gâteaux...), de graisses saturées (charcuterie, fromage...) et de boissons alcoolisées
    • problèmes gynécologiques : champignons vaginaux répétitifs (pertes blanches et démangeaisons), inflammations glandulaires (glandes Bartolin) kystes et endométriose; cystite et infections rénales
    • problèmes de peau : eczéma, seborrhée, psoriasis, acné, champignons aux ongles, aux pieds
    • problèmes respiratoires : asthme, bronchite;
    • des troubles du comportement : dépressions, anxiété, fatigue chronique, maux de têtes,
    • troubles du sommeil (difficulté d'endormissement), de la concentration (mémoire, volonté en baisse) et de l'humeur (irritation, inquiétude, agressivité, insatisfaction...),
    • problèmes d'oreilles, de thyroïde,
    • douleurs articulaires et musculaires


Cette prolifération de levures est rendue possible en raison d’une altération du terrain biologique, qui entraîne une défaillance du système immunitaire. Le milieu intérieur est normalement anaérobie : il est réducteur. La vie se maintient à l’abri de l’air avec peu d’oxygène. Or les champignons (de même que les moisissures et les candidoses) se développent toujours en un milieu humide, tiède et oxydé. Cette constatation que chacun peut faire dans un sous-bois en automne ou sur un mur humide, est confirmée par la bio-électronique Vincent.

  • Les causes réelles sont celles qui favorisent l’oxydation de l’organisme. Cette oxydation se traduit sur le plan bio-électronique par une augmentation du facteur d’oxydo-réduction qui dépasse souvent 28 (rH2 > 28) alors que la norme de bonne santé se situe à 22 ! Les principales causes responsables sont :
  • - les médicaments oxydants : antibiotiques dont beaucoup font une consommation excessive mais aussi corticoïdes, pilule, chimiothérapie, transfusions sanguines et la plupart des vaccins !
  • - les aliments oxydants : sucre blanc, pain blanc à la levure, pâtisserie industrielle, friture, fromage gras, viandes grasses, huiles raffinées, levures et champignons...
  • - les boissons oxydantes : eaux d’adduction stérilisées et eaux minérales, boissons instantanées ou celles à base de jus de fruits ou de cola et certaines boissons alcoolisées.
  • - les stress (physiques, émotionnels et affectifs) et les pollutions (électromagnétiques, chimiques, électriques...) ont une répercussion oxydante par création de radicaux libres. Ils agissent en neutralisant les électrons (4).

d - Conseils bio-électroniques.

Pour se libérer d’une candidose, l’objectif consistera à restaurer l’intégrité du terrain biologique et à stimuler la vitalité générale. Dans ce but nous proposons une démarche en 4 temps à la lumière de l’enseignement du Professeur Vincent (5).

  • - Supprimez si possible tous les facteurs oxydants signalés dans la liste ci-dessus. Éliminez aussi le miel, les fruits, les pommes de terre et les céréales pendant quelques semaines en raison de la présence des sucres (glucose, fructose ou maltose) dont les levures sont friandes.
  • - Nettoyez le tube digestif grâce à un jeûne hydrique de 1 ou 2 jours avec tisanes (thym, romarin) potages (carottes, oignons, poireaux) et douches rectales .
  • - Économisez l ’énergie vitale en favorisant le repos corporel, nerveux et mental par des séances de relaxation ou la sieste et une vie calme sans télévision.
  • - Éliminez l’oxydation intérieure avec :
  • des bains de bouche (eau argileuse, eau salée ou huile de tournesol 1re pression).
  • des boissons réductrices (jus de légumes, moût de pain et lacto-fermentées).
  • des mises à la terre sous forme de marches pieds nus dans la rosée du matin.
  • des bains de pieds suivis d’ onctions de la peau aux huiles essentielles (sarriette...).
  • des préparations à base d’ail et d’échinacéa pour renforcer le système immunitaire.
  • des cures (21 jours) renouvelées de vitamine C naturelle et réductrice (acérola...).

Adoptez ensuite pendant 20 à 30 jours une hygiène de vie qui protège de l’oxydation avec :

  • * une alimentation hypotoxique à base de crudités, d’aromates (riches en vitamines A, C, E anti-oxydants naturels) d’huile biologique de première pression (olive, tournesol) complétée par exemple avec un plat composé de légumes cuits et de protéines (poisson, volaille...).
  • * un contact quotidien avec la nature (marche, footing) et une relaxation quotidienne.

e - Conclusion.

Notre article est destiné simplement à éclairer nos amis lecteurs et à démontrer la valeur de la bio-électronique pour favoriser un retour de la santé avec des procédés simples et strictement naturels. Ces conseils généraux devraient suffire pour supprimer les candidoses récentes et rétablir l’équilibre vital .

Pour les candidoses anciennes ou très étendues nous suggérons au préalable une consultation auprès d’un praticien expérimenté ou d’un médecin formé en bio-électronique car il serait sage d’individualiser le programme proposé en fonction de l’âge et de l’état de santé du sujet.

- Article de Roger Castell extrait de Sources Vitales N° 20 (été 95) - Notes : (1) voir Lablanchy p. 139 - (2 ) voir Chaitow p. 38 - (3) voir Rueff p. 42 - (4) un article traitera de "Stress et B.E.V.". - (5) voir Vincent p. 426 et 452. -

Bibliographie :
1 - Besson (Dr Ph.G) - Je me sens mal .! La candidose chronique - Ed. Trois Fontaines. 1994, 160 p.
2 - Chaitow (Dr L) - Mieux vivre dans le monde moderne - Ed. R. Laffont, 1990, 190 p.
3 - Lablanchy (Dr. J.P) - Immunité maximum - Ed. M.A. Paris, 1987, 190 p.
4 - Rueff (Dr.D) - Candida albicans : symptômes et traitements, in Energie-Santé N° 23, p. 40 à 50.
5 - Vincent (L. Cl ) - Traité de Bio-électronique - Ed. Stec, MOZAC, 1979, 487 p

Les pionniers de la bioélectronique : LOUIS CLAUDE VINCENT et JEANNE ROUSSEAU

 

LOUIS CLAUDE VINCENT

  • Né le 10 Janvier 1906 au Puy (Haute-Loire).
  • Ingénieur diplômé de l’École Supérieure des Travaux Publics (Promotion 1925).
  • Ingénieur conseil de 1927 à 1928 de plus de 300 communes en France et à l’étranger pour les services d’eau et d’égouts.
  • Ingénieur conseil de l’armée USA (1945-50) pour alimenter en eau les cimetières de guerre.
  • Ingénieur conseil de EDF (1947/52) pour la création de barrages hydroélectriques.
  • Fondateur de la Bio-Électronique (1948).
  • Professeur à l’école d’anthropologie de Paris (1955 - 60) cours sur l’eau, les maladies, le cosmos ...
  • Membre de sociétés médicales et conférencier (65 communications, 35 conférences en facultés).
  • Membre de Comités scientifiques (Luxembourg, Bruxelles, Sorbonne, Musée de l’Homme).
  • Président d’honneur de la Société Internationale de Bio-Électronique Vincent (1974).
  • Écrivain sur les civilisations disparues : 2 livres sur le Paradis perdu de Mû.
  • Décédé le 26 Août 1988 à Marsat (Puy de Dôme).

Posté par rusty james à 17:46 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,