Entités négatives manifestation et cohabitations

ExpansionTrès grande

Entités négatives et cohabitations

Question : Pouvez-vous nous parler de certaines entités qui s'accrochent sur certaines personnes?

Lorsque des entités qui s'accrochent à un être humain, c'est qu’il y a toujours une résonance, une complicité, entre l'entité et la personne. Ce n'est pas conscient, mais lorsque certaines personnes se font cohabiter, c'est toujours parce qu'il y a un grand désarroi en elles, qu’il y a une grande faiblesse, un renoncement à la lutte, un manque d'Amour pour elles-mêmes. Les entités qui sont très proches de la matière peuvent donc très facilement les cohabiter car elles vivent au travers de ces êtres humains d'autres expériences. Ces expériences ne grandiront pas l'âme de ces entités, car il n’est possible d’évoluer qu'au travers d'une incarnation et non pas d'une cohabitation. C’est en quelque sorte une tricherie.

Si vous voulez vous mettre hors d'atteinte d'une entité quelle qu'elle soit, élevez vos vibrations dans l’Amour, aimez-vous, ouvrez-vous à la vraie vie. Éclairez-vous le plus souvent possible de lumière dorée, de lumière blanche et vous ne risquerez rien.»

Question : Lorsqu'une personne ou un enfant vit ce genre de manifestation et qu’il comprend les raisons de cette cohabitation, l'entité peut-elle revenir?

« Si l’enfant est en faiblesse l’entité peut revenir, mais il faut donner toute une éducation spirituelle à l'enfant afin le mettre hors de portée de ces cohabitations indésirables. Il faut l'aider, car lui seul n'a pas toujours la force ou ne comprend pas ou comprend insuffisamment. Il faut aussi projeter beaucoup d’Amour sur votre maison, vous mettre face à l'enfant et projeter la Lumière Christique et tout ce qu'il y a de plus beau en vous sur cet enfant, et projeter la paix et la Lumière sur l'entité afin qu'elle laisse cet enfant vivre en paix son incarnation terrestre.

Nous aimerions aussi vous demander de ne pas trop donner corps à tout cela ! Très fréquemment il y a des cohabitations momentanées qui sont souvent dues à la maladie ou à la tristesse excessive, mais l'être humain est suffisamment fort et il arrive à se dégager par lui-même. C’est heureux, car il faut que vous sachiez qu'autour de vous il y a une multitude d'êtres qui sont dans la quatrième dimension, dans le plan de l'invisible et qui pourraient non vous nuire mais vous poser quelques petits problèmes.

Elevez-vous dans l’Amour, intégrez la joie au plus profond de votre cœur, chantez des hymnes d’Amour à Dieu votre Père, soyez heureux, et nulle nuisance ne vous atteindra. »

Question : Mon entourage est victime de cohabitation d’entités. Je ne veux pas les ignorer, ni les tourner en dérision mais je trouve que ce qui se passe est ennuyeux. De nouvelles peurs prennent naissance. Par ailleurs ne risque-t-on pas, à terme, d’imputer tous nos travers à ces entités depuis notre mauvais caractère du matin jusqu'à l’agressivité de nos enfants ?

« A l’époque actuelle beaucoup d’êtres très ouverts à la spiritualité ressentent des énergies, des entités, mais il faut que vous sachiez que vous êtes parcourus en permanence par des entités. Elles vous traversent. Dans cette pièce vous êtes actuellement une centaine de personnes, et il y a peut-être deux fois plus d’êtres qui participent aussi à cet entretien. Même si vous les ressentez en raison de votre grande sensibilité, il ne faut absolument pas leur donner corps, car trop souvent c’est la peur qui leur donne vie.

Vos corps sont sans arrêt traversés par des vies qui vibrent différemment sur un plan différent du vôtre. Si vous n’êtes pas en paix avec vous-même ou si vous êtes en vibrations basse, ces entités peuvent s’installer quelques instants chez vous et demeurer au plus profond de vous-même. Cependant si vous élevez votre fréquence vibratoire vous n’aurez aucune crainte à avoir par rapport à ces entités qui peuvent vous traverser.

Dans cette question il a été parlé de quelque chose que nous jugeons très important : les peurs, qui génèrent bien souvent les questionnements par rapport à ces entités.

Il vous est beaucoup plus facile de reporter vos propres peurs sur quelque chose d’invisible. Il est beaucoup plus facile de dire : je suis déstabilisé parce que je suis cohabité, parce que je suis habité par quelque chose qui me déstabilise, ce qui fait que vos propres formes pensées finissent par avoir une vraie réalité !

Nous pouvons vous affirmer que bien souvent les entités que vous créez par vos pensées vous font beaucoup plus de mal que toutes les entités de l’astral qui peuvent vous traverser !

Les entités négatives ne sont pas aussi importantes en nombre que vous pouvez le supposer. Elles n’attaquent pas les humains comme une armée va attaquer des braves gens ! Bien évidemment, si vous vous mettez en harmonie vibratoire avec ces entités, elles pourront demeurer en vous quelques moments et vous occasionner quelques désagréments, mais si vous êtes sur ce chemin de Lumière, vous n’avez qu’à projeter la Lumière en vous. Quelle est l’entité de l’obscur qui résisterait à une lumière éclatante ? Elles déguerpiront, elles ne seront pas à l’aise, elles ne seront pas en résonance.

Nous insistons sur le fait que vos propres émanations mentales, que vos propres formes pensées, sont beaucoup plus dangereuses pour vous que les entités du bas astral qui peuvent s’installer momentanément en vous. Cependant vous n’avez pas toujours la possibilité de comprendre si ce sont vos propres formes pensées ou si ce sont des entités qui vous déstabilisent.

Certes il y a des entités qui se jouent de vous, qui voudraient vous déstabiliser, vous faire chuter car ça les amuse ! Ce sont des entités du bas astral ! Si vous êtes tous sur ce chemin c’est pour grandir, c’est pour ne plus être apeurés par rapport à tout ce qui peut vous arriver, c’est pour être solides. Si vous restez sur ce chemin et si vous restez toujours dans la peur, comment voulez-vous progresser ? Comment voulez-vous évoluer ?

La peur est un boulet énorme que vous traînez derrière vous ! Libérez-vous de la peur ! Ayez confiance et foi rien de désagréable ne vous appartenant pas ne peut vous cohabiter si vous travaillez en vous la Lumière !

Si vous générez vous-même vos propres formes pensées destructrices, vous êtes les seuls responsables de ces désagréments !

Plus vous avancerez dans votre transformation totale, plus vous serez en relation avec le monde de la quatrième dimension, plus vous le percevrez, et il faudra absolument l’ignorer pour ne pas vous faire déstabiliser. Vous pourrez aussi recevoir parfois des messages merveilleux, alors vous adhérerez complètement à ce que vous recevrez, et puis un jour ces messages ne seront plus merveilleux du tout et vous comprendrez que vous avez été abusés.

Alors, pour continuer votre route dans la sagesse, ayez conscience que vous ne vivez pas seuls dans votre espace, que vous vivez avec une multitude de vies existant vibratoirement sur des mondes totalement différents du vôtre mais réels tout de même. Donc acceptez cela, n’ayez peur d’aucune entité qui pourrait vous troubler car la peur ouvre toutes les portes et ce que nous vous demandons c’est de fermer ces portes à la peur.

Si vous avez peur des entités qui vous traversent, si cette peur vous fragilise, nous pouvons vous dire qu’au moment du grand passage, c’est-à-dire de la transformation de vos consciences, lorsque l’émanation du souffle Divin sera le plus proche de la Terre et que vous percevrez la quatrième dimension vous ne pourrez pas supporter certaines visions.

Alors pensez toujours : je suis traversé en permanence et je n’accepte en moi que Etres de Lumière que j’accueille en mon cœur avec Amour. Je n’accueille pas en mon cœur les êtres qui ne sont pas de la Lumière ! Ils passent au travers de moi mais ils ne me gênent pas.

Il est important que vous compreniez qu’il est indispensable que vous ne donniez plus corps à la peur !  »

Merci a Monique Mathieu

 http://ducielalaterre.org

 

Posté par rusty james à 12:41 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Les cheminées COSMO-TELLURIQUES sont des entités du monde éthérique qui s'activent lorsque nous prions .

cheminé telurique vortex rusty james

Les Vortex sont les phénomènes les plus puissants répertoriés jusqu’à ce jour par les géobiologues. Ils ont été utilisés depuis la nuit des temps. Appartenant au monde éthérique, ils sont bien évidemment invisibles, et ne sont données ici que leur forme et leur explication au niveau géobiologique. Il n'est pas lieu ici d'une description exhaustive à leur sujet. Ils se présentent comme un grande spirale montant à plus de 100 mètres dans le ciel. Leur sommet forme un entonnoir, puis descend en une spirale qui se termine à plus de 50 mètres sous terre. Les vortex sont toujours en deux parties, deux spirales qui sont reliées par un lien d’une vingtaine de mètres de haut. Ils sont des entitées cosmo-telluriques. Comme vous le verrez par la suite, ils peuvent s’activer. Ils se placent sur les croisements de réseaux sacrés. Il n'est pas possible les déplacer, c'est pour cette raison, semblerait-il que les sites sacrés ont été construits autour d'eux.

vorte2-copie-1

Extrait de "Géométrie Sacrée" de Stephane Cardinaux


Sont répértoriés Deux sortes de Vortex :

- Les Vortex Lévogyres, tournant vers la gauche et activant essentiellement les premiers chakras. Fortement telluriques, ils se trouvent en générale dans les lieux de cultes à la Mère Divine, à Marie et à la Terre.

- Les Vortex Dextrogyres, tournant vers la droite, activant les charkras supérieurs, donc fortement cosmique. Nous les retrouvons dans tous les lieux de cultes au Père Divin, au Ciel. Les deux extrémités d'un Vortex tournent toujours dans le même sens.


Les géobiologues ont découvert 3 niveaux de Vortex :

Les Vortex de niveau 1 :
Leur spirale fait trois tours avant de partir vers l’autre extrémité du Vortex. Ils sont appelés Vortex à 3 spires. Leur diamètre est de 24m et les deux extrémités du Vortex sont espacées de 50 à 1500m. Ce type de Vortex inactivé vibre à 500%, activé à 1000%, c’est-à-dire qu’il multiplie le biochamp par 10. Si la bulle du champ vital va à 2 m autour de vous, dans le centre d’un Vortex, elle s’étant à 20 m ! Quelques fois il y en a plusieurs dans une même église. Il y en a près de chez vous.

Les Vortex de niveau 2 :
Ils ont 7 spires, ils ont 300m de diamètre, les deux extrémités du Vortex peuvent s’espacer de 2 à 15 Km. Ce type de Vortex inactivé vibre à 1000%, activé à 2500%. Vous les trouverez en général sur les autels de toutes les cathédrales romanes. Ils sont un peu moins fréquents que les Vortex de niveau 1.

Les Vortex de niveau 3 :
La découverte que j'ai faite de mon temps de géobiologue. Vous en trouverez un dans la Cathédrale Notre Dame de Paris, il y en a un autre dans la Cathédrale de Bourges dont les plans seront dévoilés dans le prochain livre de Géobiologie Sacrée de Yann Lipnick. Ils ont 12 spires, plus de 450m de diamètre, inactivé ils vibrent à 3000% et activé à plus de 4500%.

vortex Extrait de "Géométrie Sacrée" de Stephane Cardinaux



Utilisations et Activations


Depuis les origines, c’est les hommes ont souvent cherchés à vivre leur expériences transcendantales auprès des vortex. La raison en est très simple, ce sont essentiellement des lieux où l'on se sent bien. Ces phénomènes sont disséminés sur toute la surface du globe, ils ont été côtoyé par tous les hommes de culte : les prêtres, les brahmans, les imams, les chamans ; les moines de toutes les cultures en ont fait leur lieu de méditation et de cérémonie. Pour les activer et les désactiver, il suffit de Leur demander ou de le demander aux Présences Spirituelles qui s'en occupent. En général, Ils s'activent tout seuls lors qu'Ils entendent une prière sincère, car le vortex des vortex, le temple véritable se trouve non sur terre mais dans notre propre coeur. Il n'y a pas de plus beau lieu que notre poitrine pour appeler l'amour, il n'y a pas d'autre lieu pour aimer.

LES CHEMINÉES COSMO-TELLURIQUES

DESCRIPTION

Les cheminées sont des entités du monde éthérique. Nous les appelons cosmo-telluriques car elles vont à plus de 100 mètres au-dessus et en dessous du sol. Leur noyau se trouve dans le sol et elles se déploient en corolle comme une fleur à leur sommet. Elles font entre 2 et 30 mètres de diamètre. Elles possèdent entre 0 et 8 bras qui sont répartis de manière régulière autour de leur cœur. Le cœur est un tube de 60 cm de diamètre quelque soit la taille de la cheminée, même si les cheminées peuvent avoir des diamètres et des tailles très différentes.


En fait, elles s’étendent beaucoup plus largement dans l’espace. Ce que nous appelons « bord de la cheminée » n’est en fait que la première octave. 6 autres existent, ce qui fait qu’une cheminée pourrait s’étendre facilement sur 100m de diamètre. Mais sa vibration est si faible en s’éloignant, telle l’onde d’un caillou jeté dans l’eau, que nous avons préféré ne garder que les faits et mesures marquantes des cheminées, donc depuis son cœur jusqu’à sa première octave. Mais il est quand même bon de garder en tête qu’elles s’étendent dans l’espace beaucoup plus loin qu’on ne le pense.

Le cœur est, au niveau du sol, le lieu le plus puissant de la cheminée. Chaque cheminée a sa vibration propre, en fonction de sa maturité peut-être, qui varie entre 200 et 500%. Leurs bras sont toujours négatifs, ils dépassent environs de 2,5 fois depuis le bord de la cheminée. Ils vibrent de 70% à 30%, le lieu le plus négatif étant le bout du bras.

scan-1-12-2008-17h11m35s

LA RESPIRATION DES CHEMINÉES

Elles respirent : pendant 3 minutes l’énergie tellurique monte au travers de son cœur, puis pendant 3 autres minutes, c’est l’énergie cosmique qui y descend. Par cette alternance, elle agit tel un régulateur de l’énergie cosmo-tellurique du lieu. La corolle de la cheminée donne un sens à la rotation de l’énergie. Lorsqu’elle descend, l’énergie tourne dans le sens des aiguilles d’une montre (dextrogyre), lorsqu’elle monte, elle tourne dans le sens inverse (lévogyre).

Il est possible de voir dans la végétation les traces des cheminées. Leurs propriétés font que l’herbe, quelques fois, y est plus verte et plus haute. Lorsque vous découvrez un tel cercle dans la nature, il est possible qu’il soit dû à la présence d’une cheminée.


LES CHEMINÉES NÉGATIVES

Il existe des cheminées négatives. Elles sont en tout point identiques aux positives, sauf que leur vibration réduit notre champ vital (notez bien que les bras de cheminées sont toujours négatifs quelle que soit la polarité de celles-ci). Elles se situent en général sur des croisements de réseaux négatifs. L’autre possibilité est qu’elles soient attirées par une mémoire négative ou une entité négative. En général, lorsque nous dissolvons la mémoire négative ou que nous envoyons dans la lumière l’entité, la cheminée disparaît. Petite anecdote : bien que la plupart des mammifères fréquentes les phénomènes positifs tels que les réseaux sacrés, les vortex et les cheminées positives, les fourmilières sont très généralement placées sur le bout des bras des cheminées, c’est-à-dire à l’endroit le plus négatif !

UTILISATION

L’étude des sites sacrés nous enseigne l’utilisation que les anciens faisaient des cheminées. La plus grosse cheminée d’une église est en général sur l’autel, lieu de connexion entre le ciel et la terre. Mais le plus étonnant est de découvrir que les initiés ont placé d’autres cheminées dans les édifices, très souvent en plaçant leurs bras sur des lieux très précis. Devant chaque porte se croisent des bras de cheminées, qui, par leurs négativités, créent ce que l’on appelle un effet de seuil. C’est un lieu négatif où l’on va pouvoir se décharger de tout notre stress, où notre quotidienneté va être absorbé, pour pénétrer nu et disponible dans l’espace sacré.

La répartition des cheminées est très aléatoire, d’autant plus qu’elles se déplacent et qu’on peut en appeler. Les cheminées positives aiment les croisements de réseaux positifs, les lieux de prière et de méditation.

http://www.rentrer.fr/archives/2012/10/31/25435204.html

ison une comète faible qui a de grande chance de se disloquer a l'approche de la péliphélie solaire

hs-2013-14-c-print_Comet ISONcrédit nasa

d'après mail de  l'observatoire de mayhill

Comet Observations [H15 ISON-NM Observatory, Mayhill]

traduction RJames

En utilisant des images acquises au cours des deux derniers mois de l'ultraviolet / télescope optique de Swift (UVOT), l'équipe a établi des estimations initiales de l'eau de la comète et la production de poussière et les ont utilisés pour déduire la taille de son noyau de glace.
 À la fin de Février, à la demande de la NASA, une équipe d'experts de la comète a lancé la campagne d'observation de la comète ISON (CIOC) pour aider et pour obtenir des données utiles les plus précises .

.2) Nous avons mesuré l'événement de ralentissement (SDE) de C/2011 L4 PANSTARRS, R (SDE) = -4.97 + -0.03 UA (ou t (SDE) = 20120414 + -3 d). (4) Nous avons mesuré la SDE de C/2012 S1 ISON, R (SDE) = -5.07 + -0.03 UA (ou 20130117 + -3 d). Remarquez la coïncidence avec C/2011 L4 PANSTARRS. Pour la magnitude absolue, nous trouvons m (-1,1) = +12,7 + -0.1, une comète intrinsèquement faible. (5) Techniquement parlant, depuis le 17 Janvier -3 + d, 2013, le rayonnement intense de la comète ISON indique qu'elle est entrain de perdre beaucoup d'eau et  Il ya une forte probabilité que la comète s'éteigne lors du Changements liés à la  rotation , à l'approche du soleil lors du passage au périhélie à venir où son périhélie sera ~ 2,7 rayons solaires. Quand près du soleil, à moins d'une perturbation catastrophique du noyau, l'activité de ISON sera suffisamment forte pour mettre le noyau dans un état de rotation chaotique ' Les noyaux cométaires tournent sur eux-mêmes. La période de rotation a pu être mesurée dans certains cas : soit en étudiant la courbe de lumière du noyau (la brillance du noyau varie périodiquement s'il est irrégulier) ; soit en étudiant les images des jets de poussière qui s'échappent d'un noyau en rotation à la manière d'un tourniquet. Les périodes de rotation observées vont de quelques heures à quelques jours. Parfois on observe un état de rotation complexe : une combinaison de rotation et de précession, voire un mouvement chaotique. et les changements observables à la période de rotation devrait également se produire. Parmi les autres causes de changements d'état de rotation près de la périhélie pour ISON sont les émissions  de radiation provoquées par le soleil et la perte de masse importante en raison du soleil entraînant des modifications à des moments d'inertie du noyau. en gros cette comète a de forte chance de se disloquer avant la date butoir de novembre donc disparaitra comme ELENIN

     
  la comète, juste avant qu'elle  n'entre dans la région de sublimation rapide de la glace d'eau après avoir passé des millions d'années dans le congélateur du nuage d'Oort. Il est probable que la comète va subir une explosion rapide ,mais ces gesticulations a chaque comète ressemble a du conditionnement pour que l'on finisse par accepter l'idée d'un accident cométaire a venir evidemment se sera une fusée qui sera lançait comme nous le montre ce test :

La "mission scientifique" AMPTE.

Le 16 août 1984, une fusée Delta (n°175), porteuse de la mission AMPTE, "Active Magnetospheric Particle Tracer Explorer", décollait de Cap Canaveral. Ce programme d'une durée d'un an consistait, à l'aide de trois petits satellites, à larguer plusieurs "nuages" de baryum et de lithium en différents endroits de l'espace intra et extra-magnéto-sphérique. Puis d'observer l'évolution de ces éléments traceurs, afin d'étudier les interactions des vents solaires avec notre magnétosphère. Cette expérience avait été réalisée avec la collaboration de plusieurs laboratoires différents (des Etats-Unis, de la R.F.A. et du Royaume-Uni). Si la mission officielle était d'améliorer la connaissance scientifique, le but réel était d'expérimenter en conditions réelles, la création d'un phénomène cométaire, afin d'étudier son évolution dans le temps et dans différentes conditions spatiales. En effet, sous l'action des rayonnements solaires, le Baryum et le Lithium sont rapidement ionisés et ont alors la particularité de devenir fluorescents, créant ainsi une comète artificielle.

ils ont testé ce type de technologie sur jupiter pour calculer la puissance a utiliser et les résultats, de vrais tarés.......

 

d'après mail de  l'observatoire de mayhill

Comet Observations [H15 ISON-NM Observatory, Mayhill]

Elenin, L.; Savanevych, V.; Bryukhovetskiy, A.
ePrint arXiv: 1309.0586
Publié en septembre 2013

 

d'après mail de  l'observatoire de mayhill

Comet Observations [H15 ISON-NM Observatory, Mayhill]

Elenin, L.; Savanevych, V.; Bryukhovetskiy, A.
ePrint arXiv: 1309.0586
Publié en septembre 2013
 

Posté par rusty james à 17:10 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,