31 mars 2014

Des milliers de bébés décédés à la suite d’avortements ou de fausses couches ont été utilisés en Grande-Bretagne pour chauffer l

Des milliers de bébés décédés à la suite d’avortements ou de fausses couches ont été utilisés en Grande-Bretagne pour chauffer les hôpitaux. Une enquête a révélé que les corps des nourrissons étaient envoyés à l'incinérateur comme déchets hospitaliers.   Le ministère de la Santé au Royaume-Uni a immédiatement ordonné l’interdiction de cette pratique, décrite par le ministre britannique de la santé Dan Poulter comme «totalement inacceptable ». Dix centres de la NHS (National Heatlh Service) ont admis avoir brûlé des corps de... [Lire la suite]