19 mai 2014

Raymond Garneau et la prise de contrôle de la Banque d’Épargne

Requin scandaleux à requin bancaireAprès sa démission de son siège de député, le 20 décembre 1978, M. Garneau retourne dans le secteur privé. Son parrain dans le monde des affaires a été M. Jean-Marie Poitras. « J’étais un peu blessé de ne pas avoir de propositions de compagnies canadiennes-françaises, » racontera plus tard M. Garneau à un journaliste de La Presse. « Je m’en suis ouvert à M. Poitras, rencontré par hasard. Trois jours plus tard, il m’offrait d’entrer à la Laurentienne dans un poste de grandes responsabilités.... [Lire la suite]