Cette année, la plupart des Américains refusent le vaccin contre la grippe

 

Par Jefferey Jaxen, Health Impact News, 2 décembre 2015 (Extraits)

ob_f8596b_fille-refuse-la-vaccination

Selon les rapports de presse locaux qui surgissent à travers le pays, les vaccins contre la grippe des années 2015-2016 montrent une efficacité de 18% chez les adultes et une efficacité de 15% chez les enfants. Les médias locaux du Michigan, de la Géorgie, de la Californie, ainsi que d’autres états ont décidé de faire passer cette information dans les titres de leurs journaux, alors qu’au moment d’écrire ces lignes, les médias nationaux ne semblent pas avoir fait allusion à ces chiffres.

 

Bien que sans cesse vanté par les principaux médias comme étant «  la seule et meilleure manière de se prémunir contre la grippe », c’est en fait maintenant la deuxième année consécutive que l’efficacité de la vaccination contre la grippe n’a pas dépassé 25 %. En janvier dernier, USA Today titrait : « Cette saison, le vaccin contre la grippe efficace à 23% ». Ces chiffres lugubres concernant les Etats-Unis, auraient été bien accueillis par les « Officiels » du Centre Canadien de Contrôle des Maladies qui a déclaré lors de la dernière saison de grippe que leurs vaccins contre la grippe offraient une protection pratiquement égale à zéro. […]

 

L’immunité de groupe

 

La définition officielle du gouvernement est celle-ci : Quand la partie critique d’une communauté est immunisée contre une maladie contagieuse, la plupart des membres de cette communauté sont protégés contre cette maladie parce qu’il y a peu de chances qu’une épidémie puisse se produire ». Que l’immunité de groupe soit justifiée ou non, qu’elle soit efficace ou non, elle n’en reste pas moins l’idéologie dominante qui oriente le gouvernement fédéral américain, ainsi que la communauté médicale dominante. L’initiative « Healthy People 2020 » demande que l’on atteigne de 80 à 90 % de couverture vaccinale par rapport à toutes les catégories de vaccinations recommandées. Comment cette immunité de groupe pourrait-elle être atteinte avec une efficacité de 18 et 15% ? […]

 

Vaccin contre la grippe : à vos propres risques

 

Prenons maintenant un moment pour jeter un coup d’œil au mythe du vaccin « sûr et efficace ».

 

Les notices des vaccins contre la grippe recommandés par le CDC et fabriqués par plusieurs compagnies pharmaceutiques dont le Flucelvax, le Flulaval, le Flublok, le Fluarix, l’Afluria, le fluzone et le Fluvirin, toutes ces notices portent l’une ou l’autre des mentions suivantes :

 

« La sécurité et l’efficacité n’ont pas été établies chez les femmes enceintes ou qui allaitent »

 

« … n’a pas été évalué pour son potentiel carcinogène ou mutagène. »

 

Avec respectivement 18 et 15% d’efficacité cette année, nombreux sont ceux qui s’interrogent à juste titre sur le rapport bénéfices/risques. Un sondage effectué en octobre par le NPR sur 3.008 adultes a révélé que 64% de ces adultes refusaient le vaccin de cette année contre la grippe  et donnaient les réponses suivantes :

 

SONDAGE : pourquoi n’avez-vous pas l’intention de vous faire vacciner cette année contre la grippe ?

 

- N’en éprouve pas le besoin

- Risques et effets secondaires

- Le vaccin lui-même peut donner la grippe

- Inefficacité du vaccin

- Inopportun

- Aucune garantie

- Prix du vaccin

- Réactions allergiques

- Autres

ob_959328_sondage-vaccination-grippe

En outre, les enfants semblent assumer un fardeau plus lourd selon les différentes notices :

 

Flubok : «  La sécurité et l’efficacité chez les enfants de 3 ans à moins de 18 ans n’ont pas été établies »

 

Flucelvax : « La sécurité et l’efficacité n’ont pas été établies chez les enfants de moins de 18 ans. »

 

Fluzone : « La sécurité et l’efficacité n’ont pas été établies chez les enfants en-dessous de 6 mois »

 

Fluvirin : « La sécurité et l’immunogénicité n’ont pas été établies chez les enfants en-dessous de 4 ans d’âge. »

 

Flulaval : » La sécurité et l’efficacité n’ont pas été établies chez les enfants de moins de 3 ans. »

 

Afluria : « … non approuvé pour utilisation chez les enfants de moins de 5 ans. »

 

Fluarix : « … Non approuvé pour utilisation chez les enfants de moins de 3 ans. »

 

Fluvirin : «  La sécurité et l’immunogénicité n’ont pas été établies chez les enfants de moins de 4 ans. »

 

En dépit de tout ce que votre médecin pourra vous dire pour vous convaincre de vous faire vacciner contre la grippe, il est un fait que le vaccin n’a pas été évalué pour les risques de cancer, pour la sécurité des femmes enceintes ou celle de différentes tranches d’âges d’enfants. En outre tous ceux qui reçoivent chaque année le vaccin contre la grippe sont en fait les sujets de tests pour un vaccin expérimental aux conséquences sanitaires inconnues. Comme l’a expliqué le Dr Geier, le CDC ne se conforme pas à la loi sur les vaccins  qui exige pour les autres vaccins des études de sécurité à long terme. Mais la chose n’est guère possible pour le vaccin contre la grippe qui change chaque année.

 

Ensuite, comme l’indiquent les derniers chiffres trimestriels rapportés par le Ministère de la Justice sur les dommages vaccinaux, le vaccin contre la grippe s’avère être le vaccin le plus dangereux quant aux dommages et décès qu’il peut engendrer et qui ont été indemnisés par le gouvernement des Etats-Unis. Selon ce rapport, le Syndrome de Guillain Barré  serait la complication la plus fréquente du vaccin contre la grippe.  D’autres complications comprennent la fibromyalgie, la myélite transverse, la polyneuropathie démyélinisante inflammatoire chronique, l’encéphalomyélite aiguë disséminée, et la mort. […]

 

Source : Health impact news http://initiativecitoyenne.be/


La vérité sur le groupe de sondage AVAAZ

avaaz

Nous venons de recevoir ce courrier. Vous aussi sans doute. Si vous ne l'avez pas lu le voici ci-dessous, voici ma réponse pour expliquer qui est Avaaz. Lire en premier leur lettre pus revenir à mon commentaire.
   

C'est uniquement du "barratin"

Mon commentaire :


Avaaz se plaint ? Tant mieux, cela fera baisser leur prétention.

Si vous êtes conscients, ne répondez pas à ce message, laissez-les s'embourber tout seuls dans leurs mensonges. ils n'ont pas d'adhérents mais des gens qui se contentent de signer sans réfléchir.
N'oubliez jamais que cette ONG a été créée par Ricken Patel, un anglo-canadien qui a travaillé pour la fondation Rockefeller, la fondation Bill Gates, a été consultant pour l’ONU, et fréquente tous les patrons de la mondialisation. Il n’est certainement pas un simple lanceur d’alerte épris de liberté et révolutionnaire dans l’âme comme le croient certains. La fondation Rockefeller apprend à manipuler des foules et ce Ricken Patel a certainement beaucoup appris à cette école. De plus, il possède des moyens hors normes pour envoyer des enquêteurs à travers le monde ou payer des campagnes d'affichage ou de publicité à la Télévision, ce qui génère des questions sur l’origine de ces fonds. Enfin, le choix de ses pétitions n’est pas toujours cohérent. Ainsi, il fait circuler des pétitions contre la corruption dans certains pays, mais jamais contre la corruption des banques, surtout américaines. C'est normal car ils sont financés en grande partie par le milliardaire George Soros.
Qui sont ces "spécialistes" anonymes qui affirment n'importe quoi sans aucune preuve ? Avaaz serait un "outil précieux" ? Il n'y a qu'eux pour le dire.
Remarquez-bien que leur équipe change constamment et demandez-vous pourquoi !
En 2008, le ministre canadien de l'environnement, John Baird, a qualifié Avaaz d' « organisation étrangère douteuse », au financement lié au militant milliardaire George Soros.
En août 2010, un blogueur ex-volontaire d'Avaaz livre un témoignage critique sur cette organisation. Ces critiques portent sur le manque de démocratie en interne ; sur la mentalité américaine qu’elle développe, peu adaptable aux cultures locales ; sur son usage du mot « membre » pour qualifier des pétitionnaires et non pas des adhérents ; et sur le manque de plaidoyer politique pour des fins opportunistes63.
En mai 2012, le site a censuré une pétition pour le retour du chroniqueur français Éric Zemmour sur la radio RTL à la suite de son licenciement dû à une chronique qu'il avait faite contre la ministre française de la justice Christiane Taubira, car elle ne correspondait pas aux valeurs du site et tournait à l'affrontement par pétitions interposées.
En septembre 2012, le blogue The Art of Annihilation publie lui aussi un rapport d'investigation.
En novembre 2012, un article de Dominique Guillet (association Kokopelli) fait le point sur les actions d'Avaaz et l'utilisation des dons versés à l'association. Celle-ci appuierait des interventions militaires, notamment dans les conflits libyen et syrien de 2012, et se mêlerait des affaires internes de la Somalie, du Soudan et de l'Iran. Sont aussi soulignés les salaires et dépenses de ses dirigeants ainsi que des liens avec diverses organisations et fondations contestées quant à leurs actions.
Lisez l'article paru dans Le Grand soir du 1er décembre 2012, vous serez édifiés, ou bien les questions posées dans LiberTerre (un écran de fumée occultant les bombes libératrices à uranium appauvri) :
"Est-ce donc une coïncidence si l’organisation dénommée Avaaz a soutenu les interventions militaires en Libye (19 / 20 / 21) et en Syrie (25 / 26 / 27 / 28)? Est-ce donc une coïncidence si Avaaz se mêle des affaires internes de la Somalie (2 / 3 / 4)? Est-ce donc une coïncidence si Avaaz se mêle des affaires internes du Soudan (5) en accusant, par ailleurs, le très diabolisé Iran de livrer des armes (7 / 8)? Est-ce donc une coïncidence si Avaaz se mêle des affaires internes de l’Iran (9 / 10)?

"Qui sont donc ces “activistes Avaaz” impliqués très concrètement, en 2012, dans des opérations de déstabilisation de la Syrie (11)?

"L’organisation Avaaz n’est-elle pas tout simplement une tête de pont de la CIA, un gigantesque écran de fumée occultant les bombes libératrices à uranium appauvri de l’Impérialisme Occidental ? ", demande Dominique Guillet qui signale également que, à l’automne 2009, en rédigeant ses quatre articles sur l’arnaque du réchauffement climatique anthropique (13), il découvrit que cette organisation sollicitait les activistes pour récolter des fonds, en l’espace de quelques jours, à hauteur de 150 000 dollars afin de créer un blog durant le Sommet de Stockholm :

« Il ne nous reste plus que quelques jours. Si d’ici lundi, nous pouvions collecter 150 000 dollars, Avaaz pourrait engager les grands moyens sur ce projet : construire une carte du monde et un blog dans le style de Twitter permettant de relier tous les événements organisés pour le climat le 21 septembre ; mettre en place une base de données téléphoniques mondiale pour permettre à des milliers d’entre nous d’inonder nos dirigeants de coups de téléphone ; et enfin engager une équipe de professionnels pour faire la différence sur le terrain médiatique, face aux puissants lobbys industriels et pétroliers ».

"150 000 dollars financés par des militants naïfs pour créer un blog!! On croit rêver. A l’époque, je pensais qu’Avaaz n’était qu’une ONG frauduleuse, une de plus, une Organisation pour Niaiser les Gogos, dont l’objectif unique est de soutirer beaucoup d’argent aux activistes et dont l’outil principal est fondé sur des pathologies modernes, la pétitionnite aiguë et la conjugaison débridée du verbe “cliquer”. Et il est clair qu’Avaaz excelle en tant que gigantesque machinerie à cliquer/glaner des dollars/euros. Il n’est que de consulter, sur internet, l’une de ses campagnes, en 2009, pour lever des fonds, à grands renforts de petits montants"

Si tout cela ne vous a pas fait réfléchir, aidez-donc ces prédateurs, au service du gouvernement mondial et continuez à signer n'importe quoi.

Sylvie Simon
   



 
Chères et chers membres d’Avaaz, 

Avaaz fait face à l’une des plus grandes menaces qu’elle ait connues… et contre toute attente, elle vient de Gmail!

Gmail vient de modifier son système de tri dans votre boîte mail, et les spécialistes assurent que cela pourrait faire passer les e-mails d’Avaaz comme non-prioritaires et les cacher des membres comme vous et des millions d’autres personnes qui veulent bâtir un monde meilleur. Mais si suffisamment de membres d’Avaaz prennent 5 secondes pour répondre à cet e-mail, nous pourrions continuer nos campagnes ensemble. 

Voici tout ce que vous devez faire : RÉPONDEZ À CE MESSAGE en cliquant maintenant sur «Répondre», puis appuyez sur «Envoyer». Si vous n’avez pas le temps de nous écrire un message, dites simplement «Bonjour Avaaz!». Une fois que vous aurez envoyé le message, c’est bon! 

Répondre maintenant est le moyen le plus simple de dire à Gmail que vous voulez recevoir les e-mails d’Avaaz. Si nous le faisons tous, nous montrerions à Gmail qu’Avaaz est un outil précieux. Et les milliers de membres qui pourraient rater cet e-mail pourront eux aussi continuer à recevoir les alertes d’Avaaz et poursuivre leur action avec nous. 

La chose est simple: si nous ne pouvons pas communiquer, notre pouvoir de s’unir à travers les frontières, les cultures et les religions se brise. Restons unis! 

Avec enthousiasme à l’idée des nouvelles campagnes que nous allons remporter ensemble. 

Alice, Oli, Matt, Ian, Antonia, Allison, Ben, Michelle et toute l’équipe d’Avaaz 
 
 

 

POUR EN SAVOIR PLUS

Le nouveau format de boîte e-mail de Google classe les e-mails d’Avaaz dans la même catégorie, nommée « Promotions », que les ventes flash et les boutiques de mode. Cette catégorie est faite pour être la dernière que les gens regardent lorsqu’ils ouvrent leur boîte mail. Pour Avaaz, cela signifie que beaucoup de membres vont rater des campagnes urgentes et cruciales. 

Les conséquences pour Avaaz pourraient être désastreuses. Les études portant sur cette nouvelle boîte mail montrent que des centaines de milliers de membres d’Avaaz pourraient rater des campagnes chaque semaine. Et cela n’est que le début: d’autres services comme Hotmail ou Yahoo vont certainement rapidement marcher dans les pas de Gmail. 

Si tous les membres d’Avaaz qui sont sur Gmail agissent maintenant, nous pourrions faire en sorte qu’aujourd’hui comme demain les membres d’Avaaz puissent poursuivre leurs campagnes et créer le monde qu’ils veulent.
 
Avaaz est un réseau citoyen mondial de 25 millions de membres qui mène des campagnes visant à ce que les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions mondiales. ("Avaaz" signifie "voix" dans de nombreuses langues). Nos membres sont issus de tous les pays du monde; notre équipe est répartie sur 18 pays et 6 continents et travaille dans 17 langues. Pour découvrir certaines de nos plus grandes campagnes, cliquez ici ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter.
http://www.sylviesimonrevelations.com/article-savez-vous-qui-est-avaaz-119536006.html
                          
                       

Posté par rusty james à 23:32 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

L’enfant commence à apprendre le langage dans le ventre de sa mère

artleo

 

On apprend à tout âge. Y compris avant même d’être venu au monde ? Pour les chercheurs qui s’intéressent à l’acquisition du langage, les indices en ce sens se sont multipliés au cours des dernières années. On sait désormais que, grâce aux sons qui lui sont parvenus in utero, le nouveau-né a analysé et décrypté un certain nombre d’informations : il reconnaît (et préfère) la voix de sa mère, le générique du feuilleton qu’elle a regardé tout au long de sa grossesse, mais aussi, plus sérieusement, les inflexions de ce qui sera sa langue maternelle. Une équipe a d’ailleurs montré en 2009 que la douce mélodie des pleurs du nourrisson était façonnée par cette langue maternelle.

Electro-encéphalogramme-sur-un-nouveau-né-destiné-à-tester-ce-quil-a-appris-in-utero.-©-Veikko-Somerpuro-Université-dHelsinki

Tous ces indices laissent penser que le cerveau du fœtus est capable de commencer à décrypter le langage et d’en mémoriser certains éléments. Toute la difficulté consiste à confirmer cette hypothèse et c’est ce petit tour de force que vient de réaliser une équipe de chercheurs finlandais et néerlandais dans une étude publiée le 26 août dans les Proceedings de l’Académie des sciences américaine. Pour y parvenir, ils ont recruté une trentaine de couples en attente d’un heureux événement. A la moitié d’entre eux, ils ont confié un CD contenant un enregistrement de 8 minutes au cours duquel un mot inventé de trois syllabes (tatata) était répété des centaines de fois, avec deux variantes. La première était un changement de voyelle (tatota), la seconde une différence d’intonation sur la deuxième syllabe. Le tout était entrecoupé de plages musicales sans paroles.

Les futures mamans suivaient des consignes assez simples : depuis la 29e semaine de grossesse (à partir de laquelle le système auditif du fœtus est opérationnel) et jusqu’au terme, elles diffusaient le contenu du disque cinq à sept fois par semaine, de préférence toujours à la même heure de la journée. Elles ne devaient, pendant cette courte opération, pas parler ni chanter. En moyenne, le « tatata » sous ses diverses formes a été entendu plus de 25 000 fois par les fœtus durant cet apprentissage. Il ne restait plus qu’à attendre les naissances. Dans les jours qui suivaient celles-ci, les chercheurs faisaient passer un électro-encéphalogramme (voir photo ci-dessus) aux nourrissons en surveillant la réaction de leur cerveau à l’écoute d’un enregistrement contenant les fameux « tatata ». L’expérience a prouvé que les bébés ayant suivi l’entraînement reconnaissaient le mot inventé et ses variantes alors que les enfants du groupe témoin en étaient incapables.

Non seulement ce travail fournit un protocole solide pour détecter, immédiatement après leur naissance, les souvenirs qu’ont emmagasinés les bébés lors de leur vie intra-utérine mais il montre aussi que l’enfant commence à apprendre le langage dans le ventre de sa mère. Les auteurs de l’étude soulignent que la perméabilité du cerveau fœtal aux sons est à double tranchant : « Si un fœtus est exposé à des environnements bruyants ou des environnements dont le son n’est pas structuré, comme par exemple sur le lieu de travail de la mère enceinte, cette expérience peut entraîner chez le nourrisson une organisation aberrante des structures centrales de son système auditif, ce qui pourrait par la suite affecter sa perception et son apprentissage du langage. » Ces chercheurs préconisent donc de faire attention à l’environnement sonore de l’enfant et ce même lorsqu’il est invisible, avant sa naissance.

 

Source :  : Passeur de sciences

MEDIA ENCLOSURE: http://feedproxy.google.com/~r/Actuwiki/~5/rHgU40U5LQY/Of_Human_Bonding.pdf

27 septembre 2013

Le Mystere de la famille berruyer revenant ou voyage temporel ?

 exoplanetes
En juin 1925, Jean Romier, un étudiant en médecine de 24 ans, rencontre dans les jardins du Luxembourg M. Berruyer, un sympathique vieillard qui, à la suite d'une conversation sur Mozart, lui propose de venir assister à l'un des concerts qu'il donne chaque vendredi dans son appartement, rue de Vaugirard, en compagnie de sa famille qui partage sa passion pour la musique classique.

Le vendredi suivant, le jeune Romier se présente chez les Berruyer, rue de Vaugirard, et passe une agréable soirée à écouter du Mozart, à discuter avec un jeune séminariste, ainsi qu'avec les deux petits-fils de M. Berruyer, un étudiant en droit et un aspirant de l'Ecole Navale. A minuit, il prend congé, mais à peine sortie dans la rue, il s'aperçoit qu'il a oublié son briquet. Jean Romier remonte et sonne. Personne ne répond. Trés intrigué, il sonne longuement et finit par réveiller le voisin, qui appelle le concierge en criant au voleur. Un commissaire de police du poste le plus proche arrête l'étudiant.

Une enquête est menée. Le voisin et le concierge affirment que l'appartement est vide depuis des années, à la suite de la mort de M. Berruyer. Jean Romier, issu d'une honorable famille, parvient à convaincre le commissaire de sa bonne foi.

Le lendemain matin, on fait venir l'arrière-petit fils de M. Berruyer, propriétaire de l'appartement. En ouvrant la porte, on découvre un appartement à l'abandon, rempli de toile d'araignées. Jean Romier étonne tous les témoins par sa parfaite connaissance de la disposition des pièces, ainsi que ses précisions sur les membres de la famille Berruyer. Ainsi, le jeune étudiant en droit vu la veille était le grand-père avocat de l'actuel propriétaire, l'élève de l'Ecole Navale son grand-oncle devenu amiral, et le séminariste son grand-oncle devenu missionnaire en Afrique. Quand aux concerts, le jeune Berruyer affirme qu'ils ont bien eu lieu autrefois dans cet appartement. Enfin, sur une table, on découvre le briquet de Jean Romier qu'il avait laissé la veille au soir.

Le professeur Dutheil explique que ce jeune homme fut victime d'une hallucination étonnante. Toute une famille de fantôme lui est apparue. L'enquête de police à prouvé qu'il ne pouvait s'agir en aucun cas d'une supercherie montée par le jeune Romier. Les détails stupéfiants de précision qu'il fournit à M. Berruyer sur les membres de sa famille et la découverte du briquet constituent d'ailleurs des indices troublants.
L'aventure est si étonnante qu'on la raconte à A. Einstein lui-même, qui la prend très au sérieux et déclare que "ce jeune homme a trébuché dans le temps... comme d'autre ratent une marche d'escalier".

Posté par rusty james à 04:35 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12 février 2011

Photos de la sonde Voyager montrant les anneaux de Saturne où l'on peut voir trois ovnis

nasa_ovnisLe Dr Bergrun a révélé que la NASA a reçu des photos de la sonde Voyager montrant les anneaux de Saturne où l'on peut voir trois engins en forme de cigare.
La taille de l'un de ces engins est estimée être celle de la Terre. 

Le EMV (ElectroMagnetic Vehicle = Véhicule Électro-Magnétique), comme le désigne le Dr Bergrun, serait intelligemment contrôlé.

Quand on lui a demandé pourquoi la NASA n'avait pas obtenu d'image de lui auparavant, le Dr Bergrun a répondu qu'ils ont tendance à se cacher. Il affirmait que, selon lui, les anneaux de Saturne cachent plusieurs autres engins. Le scientifique de la NASA a ajouté qu'il paraît que ce EMV géant exerce une influence sur les anneaux de Saturne, possiblement une attraction.

Quand on lui a demandé pourquoi la NASA et les autres agences gouvernementales n'ont pas rendu cette information publique avant, le Dr Bergrun a répondu que l'acte de 1958 sur la publication des photos et des données provenant de l'espace était assujetti à la détermination que celles-ci ne représentaient pas une menace; et un engin de cette taille serait considérée comme une menace, et on lui attribuerait une grande puissance militaire. Donc, il serait traité dans les " budgets cachés des agences militaires de renseignement ".
Le Dr Bergrun dit qu'on pouvait voir des hublots sur le côté de cet énorme engin en forme de cigare. Le livre, "The Ring-Makers of Saturn" est supposé montrer une photo prise par Voyager de cet énorme EMV. Le Dr Bergrun prétend que ce vaisseau est définitivement assez grand pour supporter une civilisation entière.

Pour plus d'informations scientifiques précises sur ces trois objets mystérieux, comparez:
1° Cette page d'un site privé où sont notamment les photos prises en infra rouge le 26 avril 1996 par Hubble, crédit P Nicholson et N.A.S.A

http://www.rense.com/general10/huge.htm
http://apod.nasa.gov/apod/ap960512.html

04 juin 2009

comment se proteger de hadopi ebook a telecharger

Comment contourner la cybersurveillance ?

Dans une démocratie, je considère qu’il est nécessaire que subsiste un espace de possibilité de fraude. Si l’on n’avait pas pu fabriquer de fausses cartes d’identité pendant la guerre, des dizaines de milliers d’hommes et de femmes auraient été arrêtés, déportés, sans doute morts. J’ai toujours été partisan de préserver de minimum d’espace sans lequel il n’y a pas de véritable démocratie.

Téléchargez “Comment contourner les systèmes de traçabilité ?“.