L'Amour "élan de Vie", force irréductible. K. GIBRAN

 

amour vie

Surprenant équilibre de l'Amour où la seule Force est celle de deux énergies qui s'alimentent.

K. Gibran nous transporte au-delà de la culture, de l'époque, du lieux, de la Foi... l'Amour, force et Lumière universelle nous illumine de toute la puissance que cet auteur inspiré lui donne.

commander ce livre, recopier l'adresse suivante : http://www.biostonesilverethnic.fr/fr/0/livres/humanisme/lorsque-l-amour-vous-fait-signe-.-suivez-le-k.-gibran.html

Dégustons ce poème d' amour de Khalil Gibran (Auteur du livre "Le prophète" apologie philosophique de tout ce qui anime un Homme)extrait de son livre merveilleux : "Lorsque l'Amour vous fait signe suivez-le", magnifiquement illustré de calligraphies arabes de Lassaâd Metoui (édition JC Lattès) :

"Il est une entente parfaite entre l'Homme et la Femme. Une entente qui se réalise en un clin d'oeil. En un seul instant, naît ce penchant supérieur à tous les penchants, ce tournant spirituel que nous nommons : Amour(...)"

L'Amour, le plus puissant des sentiments capable de nous animer (anima=âme)de ceux qui font que nous sommes debout forts face à la Vie remplis par la mission d'aimer l'Autre, les autres... Dans cet hymne à l'Amour reflet de ma pensée, on ne trouve aucune trace de :
-  raison
-  temps
-  explication logique ...

L'Amour est rééllement une réaction alchimique toute puissante que rien n'arrête hormis les peurs qui attachent l'Homme à sa petitesse et l'arrête dans sa croissance. Ni le temps, ni la raison, ni l'explication d'une attirance ne crée l'Amour.

Il est instantané ou il n'est pas.

On peut l'accepter ou le refuser, le refus engendre la souffrance pas l'acceptation...

L'amour est la seule valeur connue qui ne s'enrichit que par le don de soi à l'autre et par sa réciproque. C'est la liberté suprême du bonheur partagé dans le partage qui s'impose à nous, une évidence de bonheur. La contrainte est dans le refus.

Le bonheur est dans l'harmonie avec ses élans du Coeur grand maître de la Vie.

Tout cela est bien loin du calcul, de l'ordonnencement de sa vie du réglage horloger de ses sentiments ou émotions. Ceux qui se protègent n'ont peut-être pas mal, mais connaissent-ils ce formidable élan de joie, cet hymne à la Vie qui se répercute jusqu'au ciel vous portant et transportant avec une force surhumaine vers vos objectifs, vous permettant de les atteindre alors que ceux qui n'ont pas cette puissance se trouvent épuisés rien qu'en vous regardant...

Bien sûr, si votre Amour donné totalement est abusé manipulé, maltraité, vous aurez toujours le "protégé du sentiment" qui vous dira : "Tu vois tu as mal", oui mais vous êtes toujours plus loin que lui dans la Vie et le goût du Bonheur, et vous savez au fond de vous-mêmes que vous ne pourrez jamais vous dégrader en vous mettant à l'écart des sentiments et de leur toute puissance.

Passion ? Non Amour et respect pour ce sentiment dont vous acceptez par avance l'engagement et la suprématie. Vous vous soumettez à ce que la Vie vous offre de plus beau : donner de l'Amour, si par chance vous en recevez c'est splendide, mais quand bien même on bafoue ce don, vous avez ressenti cette puissance motrice du don absolu.

Et surtout, et je dis ça par expérience, ceux qui ont accepté l'Amour qui se présente, lorsqu'ils tombent sur une personne qui se croit forte en abusant de ce don et en se gardant de donner, sont dix fois plus heureux que celui qui va se trouver seul ou mal accompagné, en manque de ce qu'il a reçu sans être capable de s'accorder à ce signe que l'Amour lui a fait. Il se croira "sauvé" de l'engagement ; il est tout simplement pauvre et asséché de ce qu'il n'aura pas ou plus et qu'il ne sait pas engendrer ou donner.

Alors ne pleurez pas les échecs, remerciez-vous d'être comme vous êtes et continuez à répondre aux signes de l'Amour avec la même Foi, vous trouverez sur votre chemin cette personne avec laquelle vous échangerez la même force. Et vous serez invincibles...

N'oubliez pas, cela se fait en un instant, une étincelle et tout bascule dans le bonheur. Mais cet instant est rare, précieux et il demande à être choyé avec détermination et au-delà des épreuves.

Je ne résiste pas à conclure cet article par une dernière citation de celui qui a débuté ce développement "khalil Gibran" :

"(...) L'Amour est un mot de Lumière écrit d'une main de Lumière sur une page de Lumière. (...)

L'amour est l'unique liberté qui existe dans ce monde. Parce qu'il élève l'âme à un rang suprême où ni les codes des êtres humains, ni leurs coutumes ne peuvent l'atteindre et où ni les lois ni les ordres de la nature ne peuvent les gouverner.(...) L'Acte est l'image de l'Amour.(...)

Posté par rusty james à 12:50 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Le déséquilibre émotionnel de la planète est produit par nos pensées collectives

 

fddfdcdds

 

Le déséquilibre émotionnel de la planète est produit par nos pensées collectives



Nous avons décrit comment une personne attire dans sa vie des circonstances difficiles qui sont en résonance avec ses pensées négatives. Alors imaginez ce qui se passe lorsqu'un groupe de dizaines ou de centaines de personnes éprouvent collectivement les mêmes pensées négatives. Une famille par exemple. Lorsque ce groupe s'étend à un communauté culturelle, telle qu'une tribu, une nation, les adeptes d'une même religion, les adeptes d'un même modèle économique, et même l'humanité entière, alors ces pensées prennent une force qui croit exponentiellement avec l'importance numérique du groupe. Cela provoque des manifestations physiques puissantes qui affectent tout le groupe, parfois toute l'humanité, toute la planète.

La puissance des pensées collectives explique pourquoi les conditions de la vie humaine sont devenues si dures depuis des siècles et ont entrainé tellement de souffrances. Elles ont été établies, non pas par un dieu méchant et insensible, mais par la pensée collective des humains occupés à se nuire les uns aux autres. L'état critique actuel de la planète est en rapport avec toutes les pensées négatives que nourrit l'humanité. Elles prétendent que l'homme est petit, faible, démuni, qu'il doit lutter pour sa survie et que seuls les plus forts (physiquement, génétiquement ou intellectuellement) réussissent. Cette confusion mentale se répercute sur l'environnement sous la forme des différents types de pollution, du chaos climatique, économique et social (voir Catastrophes naturelles et pollution mentale). Examinons quelques-unes de ces croyances fausses qui ont été adoptées collectivement par l'humanité.
Pourquoi vous ne verrez jamais les réalités auxquelles vous ne croyez pas

Vous ne croyez pas à l'au-delà, aux phénomènes paranormaux, aux médiums, aux visites d'extraterrestres? Vous ne croyez pas aux consciences désincarnées, à la présence d'êtres de lumière autour de nous? Sachez que la réalité va se manifester autour de vous selon vos convictions. Vous attirerez donc l'absence de ces phénomènes, ce qui va renforcer vos convictions.

Si vous exigez de voir pour croire à quelque chose, cela fige votre réalité dans votre état du moment. Vous bloquez votre évolution intérieure. C'est vous qui créez votre réalité. Pour que d'autres réalités se manifestent à vous, il est impératif que vous acceptiez l'idée qu'elle puisse exister.
Accepter de s'ouvrir à d'autres réalités n'empêche pas de douter. Douter est une interrogation saine qui nous fait réfléchir à ce qui est pertinent pour nous. À condition que le doute reste fugitif et que nous n'en fassions pas notre mode de vie. (voir Le doute)

L'adversité et la guerre font partie de la nature humaine. De tout temps, les hommes ont lutté les uns contre les autres pour défendre leur territoire, leur terrain de chasse, leur habitation. Aujourd'hui il en est de même pour trouver sa place dans une famille et dans la société, pour survivre économiquement. A plus grande échelle, les nations entrent en guerre, à moins que des institutions puissantes fassent contre-poids par des lois et des punitions en cas de violation des lois. Cela n'a rien d'inéluctable. Cela a été inculqué aux humains qui se sont coupés de leur Soi. Des sociétés pacifiques ont existé, souvent matriarcales, équilibrant l'aspect masculin et l'aspect féminin, deux polarités qui coexistent en toute homme et en toute femme (voir Hommes et femmes). L'adversité n'est pas naturelle, elle est le syndrome d'un excès du masculin qui s'est perverti en réprimant le féminin et en prônant la séparation entre les êtres (voir Du pouvoir abusif à la paix intérieure). L'aspiration la plus profonde de l'être humain, c'est l'unité, la paix et l'harmonie.

Nous avons besoin d'un sauveur (homme, institution ou gouvernement; religieux, militaire ou politique) pour améliorer la condition humaine. Nous pensons que nous sommes faibles, que d'autres sont plus sages et plus puissants et qu'ils peuvent faire ce que nous ne pouvons pas faire. Cela nous attire donc des situations de faiblesse, de soumission, de manipulation et d'état de victime. Nous avons les chefs que nous attirons parce qu'ils ressemblent à nos pensées. Lorsque nous aurons réalisé que nous disposons d'un pouvoir intérieur, que nous pouvons nous connecter à lui en nous recentrant, en cultivant la confiance et les sentiments positifs (voir Spiritualité), alors les fonctions de responsables seront occupées par des êtres de sagesse.

L'homme doit lutter et peiner pour survivre. Cette croyance découle des précédentes. Puisque l'homme est faible et qu'en plus, il est soumis à l'adversité des autres, il lui faut lutter pour gagner de quoi subvenir à ses besoins fondamentaux. Il doit mériter d'être admis par le clan, par les chefs, par la société, et pour cela faire ses preuves. Les plus forts réussissent et sont récompensés. Toutefois, ils ne sont jamais à l'abri d'une chute. Nous sommes anxieux de ne pas avoir suffisamment d'argent pour survivre ou pas assez de mérite pour être pris en considération. Nous craignons de perdre notre emploi ou de ne pas en trouver. Le résultat, c'est que nous cherchons sans cesse à faire face à nos difficultés et à subvenir à nos besoins de base, au lieu de passer du temps à une vie créatrice et enthousiasmante.

Ces croyances sont soigneusement entretenues par ceux qui manipulent les informations. Elles sont diffusées par les films, les médias, les jeux vidéos, l'enseignement, et nous conditionnent à ne pas penser de façon autonome et créative, mais à ingurgiter des vérités toutes faites et des modèles de pensée très limités sur la vie. On cherche en vain des cours sur l'observation de nos émotions, leur signification et la manière de les gérer (voir dossier Education). La conséquence est que les gens réagissent de façon très superficielle (épidermique) aux événements, aux comportements de leur entourage, aux informations télévisées en émettant des jugements critiques, le plus souvent négatifs, qui sont eux-mêmes la reproduction des conditionnements (prêts-à-penser) qu'ils ont reçus. Tout au long de leur vie, ils expriment toujours les mêmes émotions: ressentiment, dépréciation de soi et des autres, mépris, tristesse, haine, hargne, angoisse, apitoiement. Ces idées collectives entretiennent un sentiment d'impuissance, d'insécurité et de peur au niveau planétaire. Elles attirent donc les circonstances qui engendrent ces sentiments: pauvreté, injustice, conflit, violences, vieillissement, maladie.

Heureusement, on assiste à un véritable appel au réveil des consciences,le monde ne changera que lorsque nos pensées seront guidées par nos coeurs et non dictées par le système dominant qui nous maintient dans l'ignorance de nos capacités et nous garde prisonnier de la peur orchestrée pour l'avénement du nouvel ordre .La seul arme que nous avons à opposer c'est notre humanité et notre foi retrouvée qui sera notre meilleure protection contre le chaos orchestré à venir .

 

Posté par rusty james à 20:15 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Le langage des Maîtres spirituels et des véritables esprits lumineux est celui de l'Amour.

dcda4064Grand
Certains esprits ténébreux cherchent parfois à séduire et à égarer les humains à travers des transmissions et des canalisations en apparence inspirées par la Lumière, mais qui en réalité ne le sont pas. - Alors comment se protéger d'eux ?

En guise de réponse à cette question, la plupart des sites et forums Internet consacrés à la spiritualité et à l'éveil des consciences préconisent de "faire appel à notre discernement !" Mais est-il vraiment judicieux de s'attendre à ce que ceux qui ne sont pas encore parvenus à une certaine maîtrise de leur ego utilisent leur discernement à bon escient ? C'est un peu comme si l'on suggérait à un novice en matière de conduite de participer à un rallye automobile avant même l'obtention de son permis ! Serait-ce bien raisonnable ?

Comment en effet utiliser correctement une faculté lorsque celle-ci n'a pas encore été suffisamment développée ni maîtrisée ? C'est tout aussi impossible que d'écrire un mot sans connaître les lettres de l'alphabet !

Et comment un être en recherche spirituelle mais encore peu familiarisé à la méditation et à l'écoute de la voix intérieure, pourrait-il identifier les messages véritablement inspirés par la Lumière et les distinguer des pièges tendus par les créatures de l'Ombre ? Cela semble relever de la gageure !

Il existe pourtant un moyen assez simple de ne pas se laisser absorber par l'énergie des entités malignes…

Les esprits ténébreux ont le droit et le pouvoir de se draper d'une sorte de vêtement de Lumière que les occultistes désignent parfois sous l'expression de "Lumière sombre", et de l'utiliser pour tenter de projeter le mensonge et l'illusion dans les consciences. Il n'y a d'ailleurs rien d'étonnant ni de choquant à ce que le nom de "Lucifer" signifie étymologiquement "le Porteur de Lumière". Mais aucun esprit malin ne connaît, ne reconnaît ni ne pratique le langage de l'Amour.

L'Amour est cette quintessence divine qui s'écoule en permanence depuis le Trône du Père à travers le cœur des âmes rayonnantes, qui inspire et guide les véritables Maîtres de la Hiérarchie spirituelle. Pour savoir si le message que nous recevons ou que nous consultons provient d'un véritable Maître ou d'une Entité liée à la Lumière christique, il suffit d'ouvrir son cœur et de ressentir intérieurement si les paroles de ce Maître ou de cette Entité vibrent sur la fréquence du mot AMOUR.

http://pointdereference.free.fr/m/www.erenouvelle.com/NEWSLAAM.HTM

Posté par rusty james à 22:31 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Un couple de l'époque romaine enterré en se tenant la main depuis 1500 ans

un_couple_se tien_la_main_depuis_1500_ans

Les restes du squelette d'un couple de l'époque romaine, montrent qu'ils se tiennent par la main depuis 1500 ans.

D'après les archéologues italiens, l'homme et la femme ont été enterrés en même temps entre le 5ème et 6ème siècle après JC dans le centre-nord de l'Italie.

Portant un anneau de bronze, la femme est positionnée de sorte qu'elle semble regarder son partenaire masculin. "Nous pensons qu'ils ont été initialement enterrés avec leurs visages se regardant l'un et l'autre. La position des vertèbres de l'homme suggère que sa tête a bougé après la mort", explique Donato Labate, le directeur des fouilles à la surintendance archéologique d'Emilia-Romagna.

La découverte a été faite lors de travaux de construction à Modène.

Les fouilles ont révélé trois couches d'intérêt scientifique.


La couche plus profonde, à quelque 7 mètres de profondeur, contenait les restes de constructions romaines de l'époque, dont un four à chaux où était produit le mortier. Les ruines appartenaient à la banlieue de Modène (Modena), qui s'appelait alors Mutina.

Une couche intermédiaire, à une profondeur d'environ 3 mètres, comprenait 11 tombes, tandis qu'une troisième stratification au sommet de la nécropole, révélait sept tombes vides.

Mis au jour par l'archéologue Licia Diamanti, le couple de squelettes appartenait à la nécropole où se trouvaient les 11 tombes. Selon Labate, les tombes sont de simples fosses, ce qui suggère que les gens enterrés là n'étaient pas particulièrement riches.

La zone a subi plusieurs inondations de la rivière Tiepido à proximité; cela a pu contribuer à faire bouger le crâne du squelette masculin après l'enterrement. La nécropole était couverte d'alluvions, et au-dessus, sept autres tombes ont été construites.

Ces sépultures étaient donc vides; très probablement, ont-ils étaient recouverts par une inondation juste après leur construction. Il pourrait s'agir de l'inondation catastrophique qui a eu lieu en 589, telle que rapportée par l'historien Paul diacre (Paulus Diaconus).


Un examen plus approfondi pour connaitre l'âge et la cause de décès du couple.

Les deux squelettes, qui sont mal conservés, vont être étudiés par Giorgio Gruppioni, anthropologue à l'Université de Bologne. La recherche comprendra l'établissement de l'âge du couple, leur relation et la cause possible du décès.

"Dans l'antiquité, il n'est pas surprenant d'apprendre que des époux ou des membres d'une famille meurent en même temps: chaque fois qu'une épidémie, telle que la peste noire, ravage l'Europe, un membre de la famille meure souvent alors que la famille essayait d'enterrer un autre membre", explique Kristina Killgrove, anthropologue biologiste à l'Université de Caroline du Nord.

En 2007, un autre couple de squelettes, enfoui depuis 5000 à 6000 ans, avait été trouvé sur un site néolithique près de Mantoue, à seulement 40 kilomètres au sud de Vérone, où Shakespeare a placé l'histoire romantique de Roméo et Juliette.

"Les deux couples sont séparés dans le temps par cinq millénaires, et les deux évoquent une tendresse édifiante. J'ai été impliqué dans de nombreuses fouilles, mais je ne me suis jamais senti tellement ému", a déclaré Labate.

http://decouvertes-archeologiques.blogspot.hu/2011/10/un-couple-de-l-epoque-romaine-enterre.html

Posté par rusty james à 23:17 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Citation du jour

02

Le couple le plus parfait est celui qui se parle comme des meilleurs amis, joue comme des enfants, se dispute comme mari et femme, et se protège comme frère et sœur..Le couple le plus parfait est celui qui se parle comme des meilleurs amis, joue comme des enfants, se dispute comme mari et femme, et se protège comme frère et sœur..

Posté par rusty james à 09:36 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

L'amour est la force supérieure qui guide les mondes.

418357_2887948530617_1617301168_2502685_1802203582_n

Lorsque l'amour pour toutes les créatures, quelles qu'elles soient, commence à être une réalité vécue dans le coeur d'un disciple et que l'amour de soi n'existe plus, c'est là l'indication qu'il approche du portail de l'initiation et qu'il peut prendre les engagements préliminaires nécessaires, avant que son Maître ne puisse, en son nom, le proposer comme candidat à l'initiation. S'il ne se soucie plus des souffrances et des peines du moi inférieur, s'il lui est indifférent que la joie vienne ou non sur son chemin, si l'unique but de sa vie est de servir et de sauver le monde, et si les besoins de son frère ont pour lui plus d'importance que les siens propres, alors le feu de l'amour irradie son être et le monde peut se réchauffer à ses pieds. Cet amour doit être manifesté pratiquement et ne pas rester une théorie, un simple idéal et un sentiment agréable. Il s'est développé au travers des difficultés et des épreuves de la vie, si bien que la première impulsion vitale est maintenant dans le sens du sacrifice de soi et de l'immolation de la nature inférieure (1-169/70).


2. On pourrait écrire un traité sur cette question et elle ne serait pas épuisée. La lumière se fera si nous réfléchissons profondément aux trois expressions de l'Amour : L'Amour dans la Personnalité, l'Amour dans l'Ego, l'Amour dans la Monade. L'Amour dans la personnalité se développe progressivement en passant par les stades de l'amour de soi, pur et simple et entièrement égoïste, à l'amour de la famille et des amis, à l'amour des hommes et des femmes, jusqu'à ce qu'il en arrive à l'amour de l'humanité, ou conscience de l'amour de groupe, qui est la caractéristique prédominante de l'Ego.


Un Maître de Compassion aime ses pareils et ceux de sa race ; il demeure et souffre avec eux. L'Amour dans l'Ego se développe progressivement à partir de l'amour pour l'humanité jusqu'à l'amour universel – un amour qui s'exprime non seulement en amour de l'humanité, mais aussi en amour des évolutions des dévas dans leur totalité et de toutes les formes de manifestation divine. L'Amour dans la Personnalité est l'amour dans les trois mondes ; l'Amour de l'Ego est l'amour dans le système solaire, tandis que l'Amour dans la Monade exprime une certaine
mesure d'amour cosmique et embrasse beaucoup de choses en dehors du système solaire (3-503/4).
3. L'amour est le motif qui a poussé à la manifestation et c'est l'amour qui maintient tout en progression ordonnée ; l'amour entraîne tout sur le sentier du retour jusqu'au sein du Père et l'amour rend finalement parfait tout ce qui est (3-504).


4. A mesure que l'évolution progresse on observe un développement graduel de la capacité d'aimer, qui passe par les stades d'amour au sein du couple, d'amour de la famille, de l'entourage et de tout l'environnement. Avec le temps, le patriotisme fait place à l'amour de l'humanité, souvent l'humanité représentée par l'un des Grands Êtres (3-505).

5. L'homme apprend le pouvoir de l'amour dans sa signification occulte. Il donne et, par conséquent, il reçoit. Il vit une vie de renoncement et les richesses du ciel se déversent sur lui. Il donne tout et se trouve comblé. Il ne demande rien pour lui et il est l'homme le plus riche de la terre (4-89).


6. Cette énergie de l'amour est concentrée principalement dans le Nouveau Groupe de Serviteurs du Monde, afin de servir les desseins de la Hiérarchie qui a choisi ce groupe comme principal canal d'expression. Ce groupe est composé de tous les disciples universels, comme de tous les initiés à l'oeuvre ; ses membres se recrutent dans tous les groupements d'idéalistes et de serviteurs et dans les rangs des individus les plus représentatifs dans le domaine de la pensée, en particulier dans la sphère de l'amélioration et de l'élévation de la condition humaine. La puissance de l'Amour-Sagesse peut s'exprimer à travers eux. Ces personnes sont souvent incomprises, car l'amour qu'elles expriment diffère grandement de l'intérêt personnel affectif et sentimental que témoigne le travailleur ordinaire. Elles s'occupent essentiellement des intérêts et du bien du groupe auquel elles sont affiliées ; les petits problèmes de l'individu, occupé de ses intérêts mesquins, ne les concernent pas au premier lieu. Cela expose ces serviteurs à la critique des individus, et il leur faut apprendre à vivre avec cette critique sans y faire attention. Le véritable amour de groupe est plus important que les rapports personnels, bien que ceux-ci doivent être entretenus quand le besoin s'en fait sentir. Notez que je dis le besoin. Les disciples apprennent à discerner les nécessités découlant de l'amour de groupe et à se comporter conformément au bien du groupe, mais il est difficile à l'individu égocentrique de percevoir la différence. C'est par le truchement de ces disciples qui ont appris à discerner entre les mesquines préoccupations de l'individu absorbé par ses intérêts personnels et les nécessités urgentes du travail et de l'amour de groupe, que la Hiérarchie peut travailler et amener les changements nécessaires, qui sont essentiellement des changements de conscience (9-23/4).


7. L'amour, pour beaucoup de gens et même pour la majorité, n'est pas réellement l'amour, mais le mélange du désir d'aimer et de celui d'être aimé, et la volonté de faire n'importe quoi pour manifester et évoquer ce sentiment et, par conséquent, se sentir plus à l'aise dans sa propre vie intérieure.
C'est ce soi-disant amour, fondé surtout sur la théorie de l'amour et du service, qui caractérise tant de relations humaines, telles que, par exemple, celles entre époux et entre parents et enfants. Aveuglés par le mirage de leur sentiment, sachant peu de chose de l'amour de l'âme qui est libre et laisse aussi libres les autres, ils errent dans un épais brouillard, traînant souvent avec eux ceux qu'ils désirent servir afin d'attirer une réponse affectueuse. Etudiez le terme "affection", et vous verrez sa véritable signification. L'affection n'est pas l'amour. C'est le désir que nous exprimons par l'activité du corps astral et qui influence nos relations ; ce n'est pas un mouvement spontané de l'âme, exempt de désir, qui ne demande rien pour le soi séparé. Le mirage du sentiment emprisonne et désoriente tous les braves gens ; il leur impose des obligations qui n'existent pas, produisant un mirage qui doit être finalement dissipé par l'afflux d'un amour véritable et désintéressé (10-53/4).
8. Je ne vous donne qu'une pensée à répéter lorsque vous vous sentez découragé, fatigué ou affaibli :
"Au centre de tout amour, je demeure, et rien ne peut m'y atteindre ; de ce centre, je sortirai pour aimer et pour servir" (5-607/8).


9. Que l'amour soit la note-clé de vos relations, car le pouvoir qui doit sauver le monde est la précipitation de l'amour (13-299).
10. L'amour n'est ni un sentiment ni une émotion ; ce n'est pas non plus un désir ou un motif égoïste d'agir avec rectitude dans la vie journalière. L'amour est la force supérieure qui guide les mondes

20 mars 2011

Notre réalité n'est q'une illusion .

universal_mapL'amour est l'énergie la plus forte de l'univers et celle qui le fait fonctionner dans son ensemble.

L’univers est spirituel
Einstein est frappé dès son plus jeune âge par le fait que l’univers est intelligible. L’esprit humain peut établir les lois de la mécanique céleste, de la chute des corps… et les retrouver dans la nature. Cette concordance "miraculeuse" ne saurait être le fruit du hasard. Elle prouve qu’une transcendance commune nous englobe. L’univers n’est pas une création divine, il est la divinité même. C’est "Dieu" ou "le Vieux" dans une vision panthéiste proche de celle de Spinoza. La recherche scientifique devient donc une démarche spirituelle et la physique une métaphysique. Il ne cesse de proclamer la dimension spirituelle de son travail scientifique.


Notre Réalité n’est qu’une illusion par 95otilemajD

Posté par rusty james à 17:44 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,