07 avril 2014

De l’influence d’Abraham sur les sciences ésotériques hindoues et chinoises.

Murée derrière de hauts plateaux glacés et des déserts brûlants, bien plus que par la Grande Muraille, souvent perméable aux invasions barbares, la Chine se replia longtemps sur elle-même.  Malgré des soubresauts ponctués de périodes de stabilité et de chaos,  la Chine demeure la plus vieille civilisation pérenne du monde. Cette continuité tient notamment au fait que les peuples étrangers qui l’ont conquise (les Mongols au XIIIe siècle et les Mandchous au XVIIe siècle) n’y ont pas imprimé leur marque mais ont adopté... [Lire la suite]