30 octobre 2011

LA PROPHETIE HOPIS : La grande purification du monde

outdoor

LA PROPHETIE HOPIS

 Les Indiens Hopis d'Arizona ont prophétisé depuis des siècles sur de nombreux événements d'ampleur planétaire.

Ils avaient annoncé des générations à l'avance la venue d'une race d'hommes barbus, à la peau claire, montés sur des animaux étranges et portant des armes inconnues. Ceux-ci arriveraient d'au-delà de la grande mer de l'Est et auraient pour emblème la croix (le christianisme), mais ils allaient briser le cercle sacré de la nation et de l'harmonie avec la Mère Terre, en introduisant un mode de vie déséquilibré appelé Koyaanisqatsi qui serait éventuellement appelé à disparaitre.

Depuis longtemps, les Hopis avaient prédit avec précision l'avénement des deux dernières guerres mondiales, de la bombe atomique, la formation de l'O.N.U. et la conquête américaine de la lune. Ils avaient prophétisé qu'une gourde de cendres devait tomber du ciel, faisant bouillir les mers et brulant les terres (la bombe atomique, 1945), et que l'aigle marcherait sur la lune (capsule Eagle I, d'Appollo 11, 1969); ils sauraient alors que le mode de vie déréglé, Koyaanisqatsi, serait sur le point de disparaitre. Ils auraient alors à se rendre à la grande maison de mica située à l'Est, où seraient rassemblés tous les chefs de la Terre (O.N.U.), pour leur faire entendre leur message de Paix.

Depuis le début des années soixante-dix, les Hopis en tête du mouvement indigéniste planétaire, se sont rendus à plusieurs reprises aux Nations Unies, afin de demander la reconnaissance du droit inhérent des peuples autochtones du monde à l'autodétermination. Le début de ces efforts coincide avec l'apparition du mouvement Arc-en-ciel qui s'est appliqué, depuis sa naissance, à défendre les mêmes causes. Il fallut attendre jusqu'en 1993 pour que soit déclaré officiellement une année internationale des peuples indigènes. Cette initiative fut suivie par la décennie internationale des Indigènes, de 1995 à 2004.

Cette ouverture de la part de l'O.N.U. laisse entrevoir l'espoir d'une Ère d'amélioration de la situation générale des peuples autochtones et par le fait même, de toute l'humanité. Les quatre cent millions d'Indigènes de par le monde, malgré leur grande diversité linguistique et culturelle, s'accordent tous sur une même philosophie de base axée sur le respect de l'Être humain et de la Mère Terre et sur la Paix entre les peuples.

Souvent appelé le quart-monde, les peuples indigènes doivent partout lutter contre les politiques d'assimilation et de marginalisation des états qui les dominent, afin de pouvoir perpétuer leurs cultures et traditions. L'ancienne sagesse ancestrale que ces peuples ont su conserver peut aider l'humanité à résoudre les grands problèmes prioritaires auxquels elle doit faire face en cette fin de XXème siècle: crise écologique, prolifération des armements, atteintes aux droits de l'homme...

Les prophéties des Hopis parlent encore d'une troisième guerre d'ampleur mondiale qui amènera une grande purification par le feu et causera la fin de notre monde actuel, le quatrième monde.

Cette vision apocalyptique de fin du monde, commune à d'innombrables prophéties de diverses traditions, ne marque que l'aboutissement nécessaire d'un cycle avant d'entamer la prochaine étape de notre évolution dans le monde à venir, le cinquième.

À l'instar de plusieurs grandes traditions ancestrales de l'humanité, les Hopis affirment que la Terre a été déjà détruite et remodelée trois fois, par de grandes purifications qui marquent la fin des cycles de l'évolution. L'histoire de quatre mondes successivement créés et anéantis se retrouve chez de nombreux peuples amérindiens aussi bien qu'en Afrique, en Australie, au Tibet et dans les Védas sanscrits.

Le premier monde fut détruit par le feu des volcans et des météorites; le second fut anéanti par les Ères glaciaires; quant au troisième et dernier monde, il fut englouti durant l'Ère diluvienne. Nous sommes présentement à la fin du quatrième monde que l'humanité ait connu depuis sa création. D'un monde à l'autre, les humains développent leurs moyens matériels au détriment de leurs pouvoirs spirituels qui se sont amoindris progressivement depuis notre création.

Le monde actuel doit être lui aussi purifié par le feu. Les traditionnalistes Hopis disent que nous avons attiré nous-mêmes ce feu par nos agissements et que nous ne pouvons aucunement blâmer le Créateur des conséquences de nos actes. Ils ne s'opposent pas à cette grande purification, si telle est la volonté du Créateur et anticipent un cinquième monde, renouvelé et purifié.

Les prophéties hopies disent aussi que ceux qui survivront à cette grande purification, comme ce fut le cas lors des précédentes, seront ceux qui vivront en harmonie avec le plan de la Création. Ce seront ceux qui vivront selon le mode de vie hopi, c'est-à-dire d'une manière pacifique, simple, humble et spirituelle, en communautés tribales, dans le respect de la Terre nourricière.

C'est ainsi que les enseignements prophétiques de la tradition spirituelle du peuple Hopi définissent le mode de vie équilibré tel qu'il fut conçu dans le plan du Créateur.

Une première série d’avertissements avait eu pour but d’alerter les Anciens Hopis futurs de l’approche de cet avènement ; signe qui leur était donné de rompre le silence et de livrer au monde une deuxième série de prédictions annonçant l’imminence de la purification par le feu.

Voici la première série de prédictions :

Avertissement : Un cheval de fer viendra au pays de l’homme rouge.
Réalisation : Le chemin de fer a été construit au XIXe siècle.

Avertissement : L’homme blanc dressera des fils de métal dans le ciel.
Réalisation : Ce sont les lignes télégraphiques au XIXe, et, au XXe siècle les câbles porteurs d’électricité.

Avertissement : Des toiles d’araignées sillonneront le ciel.
Réalisation : Ce sont les traînées de condensation des avions.

Avertissement: Les puissances du rouge, de la svastika et du soleil menaceront l’île de la Tortue.
Réalisation : Vue de l’espace, l’Amérique du nord ressemble au profil d’une tortue (Ne me demandez pas comment des voyants pré-colombiens savaient cela). Pendant la seconde guerre mondiale et la guerre froide qui suivit, l’Amérique du nord fut menacée par ces trois « puissances ». La croix gammée des nazis et plus tard, les forces rouges communistes russes et chinoises entourèrent l’île de la Tortue. La toute puissance du soleil brûla le sol natal lorsque l’homme blanc essaya ses bombes atomiques dans le Nevada et au Nouveau Mexique, proches de la terre sacrée des Hopi en Arizona.

Avertissement: L’homme blanc créera une gangue de cendres qui empoisonnera la terre et la rendra stérile pour des générations.
Réalisation : Les bombes atomiques encore et les radiations stérilisantes.

Avertissement : L’accomplissement de cette première série de signes autorisera les Anciens Hopi à sortir de leur long silence et à répandre le message prophétique de l’imminence de la grande purification. Ils partageront leur connaissance et leur sagesse avec les peuples du monde, afin que chacun puisse se préparer ou amortir le choc sur la Terre.
Réalisation : Il y a 50 ans, en effet, les Anciens Hopi reconnurent que le premier train de signes était avenu. Ils commencèrent donc à révéler au monde les prophéties d’une purification prochaine. Certains Anciens, tel que Thomas Banyaca, ont expliqué ces prophéties à la télévision et ont parlé devant l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Et voici la seconde et dernière série d’avertissements :

Avertissement : Une tribu d’hommes vêtus de capes rouges et coiffés de chapeaux de même viendront de l’est en grand nombre, voyageant par les airs. Ils coloniseront les terres de l’ouest américain, se disperseront et disparaîtront.
Réalisation : Lorsque les trois premiers signes précurseurs de leur prophétie, vieille de 1200 ans, concernant la transplantation de leur religion vers l’Amérique furent accomplis, les tibétains rendirent visite aux Anciens Hopi. Cette prophétie donnée par le fondateur du bouddhisme tibétain, Padmasambhava, s’énonce : « Quand volera l’oiseau de fer (l’avion) et que le cheval courra sur les routes (autos), le peuple tibétain sera dispersé comme des fourmis sur la face de la Terre, et le Dharma viendra au pays des hommes rouges ». Depuis 1970, le Dalaï Lama et un certain nombre de prêtres aux capes marrons accomplissent la prophétie Hopi en visitant les Anciens Hopi, puis en poursuivant leur migration. De nombreux Hopi croient aussi que leur prophétie se complète par une seconde visite, dans les années 80, des disciples vêtus de rouge de Bhagwan Sri Rajneesh, arrivés par milliers dans l’ouest de l’Oregon. Effectivement, un groupe de partisans de Rajneesh rendit visite au chef des Anciens Hopi, Grand Père David Monogye, en 1985, pour ensuite disparaître suivis de leurs compagnons de voyage en capes rouges. Cette rencontre est très bien évoquée dans le livre : »Les Messies : Visions et Prophéties du 2ème avènement « .

Avertissement : L’homme blanc volera des roches de la lune. Ceci est un signe de danger car nous serons dans les derniers jours avant la purification.
Réalisation : Les missions Appolo ramenèrent sur Terre des centaines de kilos de roches prélevées sur la Lune.

Avertissement : L’homme blanc construira une maison permanente dans le ciel. Ceci est l’avertissement final avant la purification.
Réalisation : Les fragments de MIR ont tracé une trajectoire de feu jusqu’à l’océan, mais aujourd’hui la Station Internationale de l’Espace, bien plus permanente, parcourt le ciel. Elle sera tout à fait opérationnelle dans quelques années. On pourrait même dire qu’elle est opérationnelle et que les temps de la purification sont arrivés.

 

 

Aux Temps Anciens, Waka Tanka, le Grand Esprit,
a réuni les quatre races de l’humanité.
Aux hommes Blancs, il a donné le Feu à garder.
Aux hommes Jaunes, il a donné l’Air à garder.
Aux hommes Noirs, il a donné l’Eau.
Aux hommes Rouges, il a donné la Terre.
Aujourd’hui, qu’en ont-ils fait ?
L’Homme Blanc a crée la lumière électrique, le laser mais aussi la bombe atomique.
L’Homme Jaune maîtrise les techniques de la respiration qui aident à la méditation, mais l’air est pollué et à Tokyo, on est obligé de porter des masques pour se protéger de la pollution.
L’Homme Noir, qu’a-t-il fait de l’eau pour en manquer autant en Afrique ?
Seul l’Homme Rouge a conservé au mieux qu’il a pu la Terre qu’il a reçu en garde.
Quand l’Homme Blanc est arrivé sur les Terres Indiennes, il a demandé à l’Homme Rouge de lui acheter ses terres.
Celui-ci lui ayant répondu : « Je ne peux te vendre la terre car elle ne m’appartient pas, je n’en suis que le Gardien. Nous ne sommes pas propriétaires de la Terre, nous en sommes les dépositaires pour nos enfants. »
Alors, l’Homme Blanc a répondu : « Si elle ne t’appartient pas, alors je la prends »
La Terre porte en elle les quatre couleurs de la peau des Hommes, à certains endroits elle est rouge, à d’autres, blanche, noire ou jaune. Les océans séparent les continents, mais ils sont de toute façon liés à la Terre en dessous de l’eau.
Pourquoi les continents se déchirent-ils alors qu’ils font partie de la même Terre ?
Tel est l’Enseignement des Anciens

Posté par rusty james à 14:57 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


07 août 2011

Le site d'Olympie aurait été détruit par des tsunamis

zeus-olympieLe site d’Olympie – lieu des jeux du temps de la Grèce antique pour ceux qui ne le sauraient pas – a-t-il, autrefois été détruit par un tremblement de terre ? C’est ce que l’on a longtemps pensé mais il pourrait bien qu’il n’en fut rien, si l’on en croit les dernières découvertes. C’est le genre de nouvelles qui serait parfaitement tombé une année bissextile, ou plutôt, une année de Jeux Olympiques, mais bien évidement, ce n’est pas le cas. Cela n’enlève cependant rien à son intérêt, bien évidement :

Le site d'Olympie aurait été détruit par des tsunamis

Le site d’Olympie n’aurait pas été détruit par des séismes mais plutôt par des tsunamis selon un groupe de chercheurs allemands. Les huit mètres de sédiments recouvrant le site lorsqu’il a été redécouvert il y a environ 250 ans seraient bel et bien d’origine marine.

Selon les historiens, les derniers Jeux olympiques se seraient déroulés en 393 après J.-C., peu après l'édit de l’empereur Théodose ordonnant l'abandon des lieux de cultes de la religion grecque. Une partie des fonctions du mécanisme d'Anticythère ne servait donc plus à rien. Selon les archéologues, le site d’Olympie aurait ensuite été complètement détruit en 522 et 551 après J.-C. par des tremblements de terre. Les siècles suivants, il aurait été enfoui sous une couche d'alluvions de plusieurs mètres d'épaisseur, déposée par la rivière Kladeos, avant d’être redécouvert en 1766 par Richard Chandler, helléniste et archéologue britannique. Les fouilles n’y ont commencé réellement qu’en 1829 avec l'expédition de Morée.

Pour Andreas Vött de l'Institut de géographie de l'Université Johannes Gutenberg de Mainz, en Allemagne, la thèse de la destruction par des séismes est fausse. Plus précisément, comme il l’affirme aujourd’hui avec des collègues allemands, ce sont des tsunamis causés par des séismes qui ont causé tout à la fois la destruction et l’enfouissement du site d’Olympie. Vött et ses collègues se sont engagés dans un vaste projet d’investigation des traces laissées par des paléo-tsunamis en Méditerranée au cours des derniers 11.000 ans, plus précisément, ceux s’étant produits dans sa partie Est. Cela n’est pas étonnant, c’est en fait au niveau de l’arc hellénique que se produisent de nombreux tremblements de terre puisque c’est un arc tectonique lié à la subduction de la plaque africaine sous la plaque de la mer Egée.

Les chercheurs ont donc examiné de plus près le site d’Olympie, situé à seulement 22 kilomètres de la mer et à 33 mètres d’altitude. Du temps des Jeux olympiques, il ne devait être qu’à guère plus 8 kilomètres de la côte toutefois. Leur conclusion quant à la nature des sédiments recouvrant le site a rapidement été la suivante : « Tant par la composition que l'épaisseur des sédiments que nous avons trouvés à Olympie, nous voyons que cela ne cadre pas avec le potentiel hydraulique de la rivière Kladeos et avec l'inventaire géomorphologique de la vallée. Il est hautement improbable que cela ait pu être le travail de ce ruisseau », a déclaré Andreas Vött.

En fait, les forages effectués ont montré la présence de coquilles de mollusques (bivalves et gastéropodes) ainsi que les restes de micro-organismes tels que les foraminifères. Ce sont des preuves claires d'une origine marine des sédiments. On y trouve même des tsunamites. On ne peut donc guère échapper à la thèse d’une destruction causée essentiellement par des tsunamis, d’autant plus que l'analyse des différentes couches de sédiments dans la zone d'Olympie suggère que ce scénario s'est réalisé à plusieurs reprises au cours des 7.000 dernières années.

Il y a d’autres observations qui plaident en la faveur de cette thèse. Les ruines des colonnes du temple de Zeus ne les montrent pas empilées les unes sur les autres, comme ce devrait être le cas si elles étaient tombées suite à un séisme, mais bien étalées comme si elles avaient flotté, emportées par un flot de sédiments. Des analyses sédimentologiques, géochimiques, géomorphologiques et surtout géochronologiques plus détaillés sont en cours. Elles devraient fournir des datations qui permettront de lever les derniers doutes quant à l’origine de la destruction d’Olympie. Encore un peu de patience...

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/terre-3/d/le-site-dolympie-aurait-ete-detruit-par-des-tsunamis_31369/

31 mars 2011

Les boussoles s'affolent les poles s'inversent alerte du 30 mars 2011

 

noaa_mag_3d

latest_Byactivité HAARP du 30 au 31

 

Comme un vieux bateau à la coque trouée, la Terre prend l'eau... ou plutôt le vent solaire.
Car la magnétosphère, ce bouclier naturel situé au-dessus de l'ionosphère qui protège notre planète du flux constant de particules éjectées du Soleil, est plus perméable qu'on le pensait.
Une nouvelle étude basée sur des images enregistrées par des satellites américain et européen a permis à Harald Frey, de l'Université de Californie à Berkeley, et ses collègues de montrer que les fissures qui apparaissent régulièrement dans la magnétosphère peuvent durer plusieurs heures, laissant une partie significative des vents solaires atteindre la haute atmosphère terrestre.
Cette découverte pourrait permettre aux chercheurs d'affiner leurs prévisions des tempêtes magnétiques causées par les éruptions solaires les plus violentes ainsi que leurs conséquences sur les systèmes de radiocommunications et les satellites
Des tourbillons géants dans la magnétosphère de la Terre

A 40 000 kilomètres au-dessus de nos têtes, la rencontre violente du vent solaire et de la bulle de plasma entourant la Terre génère d'énormes turbulences qui injectent des particules chargées dans l'environnement de notre planète. il en découle que les pôles tangues et le nord se déplace puis se restabilise  priant pour quil tienne bon encore 2 ans après tout rentrera dans l'ordre.nous sommes en danger a chaque grosse tempête solaire le champs s'affaiblit et les aiguilles s'affollent et perdent le nord......

11 mars 2011

Les russes construisent 5000 bunkers pour leur population civile

eefSelon la version  officielle du gouvernement russe  est que les bunkers construits en Russie sont pour la population générale et sont nécessaires car il n'existe actuellement que des abris suffisante pour loger environ la moitié de Moscou 11 millions d'habitants. La plupart des abris construits avant et après la Seconde Guerre mondiale sont soit dégradés ou ont été convertis en lieux publics tels que restaurants.

Bien que les bunkers sont censés être conçus pour abriter la population en cas d'attaque nucléaire, des représentants du gouvernement disent que c'est seulement par précaution, et ils ne s'attendent pas à une telle attaque ou une épidémie nucléaire (Tchernobyl) de se produire. Ni RT ou le gouvernement russe a fourni des estimations pour le coût des installations. Un article de Popular Mechanics qui a examiné un certain nombre de différents types de bunkers et de pratiques de construction ont des prix variables selon le type de logement. Depuis les bunkers proposé Russie tiendrait à peu près 1000 personnes chacun (sur la base des chiffres de population et d'autres détails), on peut estimer que le point le plus bas prix pour un bunker de cette taille, avec des nécessités de base comme salles de bains et de réserve alimentaire pour une journée ou deux, peut exécuter dans le domaine de l'ordre de $ 100,000 - $ 200,000. Ce serait mettre un prix conservateur de 5000 abris allant de un demi-milliard à un milliard de dollars. Un investissement important, en effet. au lieu de nous acheter des vaccins pourris ils auraient mieux fait de consacrer cette argent à construire des bunkers ,mais que voulez vous faut surtout pas affoler la population ....