Le New Age : Ou comment déconnecter la forme d’énergie la plus puissante des hommes

743af6476a84409d236dc7db7d33a251

LE NOUVEL AGE : UNE PRIERE FIXEE SUR L’HOMME

"La prière est la forme d’énergie la plus puissante que l’on puisse susciter, une forme aussi réelle que la gravitation universelle" (  Alexis Carrel ). " La matière y apparaît elle-même comme un tissu de vibrations, un tissu de radiations, un tissu de lumière"… De sorte que le Nouvel Age utilisera la prière dans un système mystique qu’on peut appeler " spiritualité ou mystique des énergies".
            Il ne s’agit pas tant de se relier à Dieu, ni de communier aux grâces du Rédempteur, que d’une nostalgie de retour aux plénitudes originelles de l’homme. La référence aux mythologies brahmaniques de l’homme primordial reste sous-jacente à cette mystique de prétention au retour à l’état de grâce originelle.
            D’après H.von GLASENAPP ( Brahma et Bouddha ), l’antique image du monde indique " que les premiers hommes avaient l’aspect d’êtres lumineux rayonnants, leurs corps étaient un plasma spirituel… ils ne possédaient point de sexe. La joie était leur seule nourriture ; ils planaient au-dessus des eaux. Petit à petit la terre se forma comme la crème se rassemble à la surface du lait ; ils prirent l’habitude d’en manger : leur organisme glissa ainsi de la transparence à l’opacité et ils perdirent l’habitude d’émettre des rayons de lumière".

La NOSTALGIE DU PARADIS PERDU : expulsion du Salut par le Christ

A l’envers du conseil de Jésus : "celui qui regarde en arrière, ayant mis la main à la charrue, est impropre au Royaume des Cieux", le Nouvel Age propose une dynamique de prise de possession des pouvoirs adamiques perdus. Comme toute nostalgie, elle recherche le "Bien" dans le "Beau" et dans "l’Harmonie". Cette confusion entre Beauté et Bonté est sa première erreur ( les créatures les plus belles ne sont pas les meilleures ! ).
            De plus, la nécessité du Salut par le Christ, dynamique de mort et de résurrection par la grâce, est totalement perdue : le Nouvel Age accroche tout ce qui est beau et bon à la fois : compassion, bonté diffuse, guérisons extraordinaires, impressions sensibles du divin ou du sacré, saveur, chaleur et lumière intérieures, mais contourne de son mieux les trois colonnes du Christianisme que Saint Jean Bosco et Saint Pie X ont récapitulé à travers ce que nous appelons avec eux "les TROIS BLANCHEURS" ( la Vierge Marie, les Sacrements et l’Eucharistie, l’Eglise Apostolique )  car Marie, Jésus-Hostie et le Pape témoignent trop ouvertement l’impossibilité pour l’homme de se sauver tout seul et par lui-même.

Les VOIES CONCRETES DE LA SPIRITUALITE DU NOUVEL AGE

- Les méthodes de méditation, à travers les postures ( empruntées généralement au yoga ), le contrôle du souffle ( pranayama ), le retrait sensoriel ( se "débrancher" de l’emprise de tout objet ou personne extérieurs ), permettent de saisir en soi " le corps subtil " pour localiser et structurer l’énergie de la personne. Cet éveil et maîtrise de l’énergie va faire du corps subtil la partie essentielle de l’individualité, remplaçant ainsi la dignité de la Personne dans l’union substantielle de l’âme et du corps. 

- Les capacités de concentration accentuées par exaltation du système organo-végétatif, ouvrent la voie à " l’élargissement de la conscience ", la réalisation de "soi" ( trouver " une unité " en soi, une certaine paix ), la rencontre de la conscience universelle à travers cette unité ( l’universalité des créatures ), l’assimilation magique au cosmos, à la divinité causale qui règne maternellement, ou au " principe non manifesté ".

- Cette excitation méthodique met le corps subtil au dessus des sens externes, l’Imaginaire devant la Raison, provoquant ainsi des sortes d’extases, avant que l’esprit et la chair ne soient suffisamment purifiés pour les maîtriser effectivement : le Nouvel Age met ici la charrue avant les bœufs , c’est une technique d’Inversion : Recueillir les fruits de l’oraison divine sans prier Dieu !

- Les moyens utilisés : auto-hypnose ( sons, mantras indéfiniment répétés ), développement de la chaleur interne, pénétration des rêves, sentiment d’élévation, lévitation corporelle, maîtrise des transmissions télépathiques, régressions et réminiscences, sorties astrales métapsychiques etc.. ,  sont finalisées par une recherche " d’auto réalisation " : les forces "divines" cachées en nous, réutilisées, sont en sympathie avec les "forces divines" qui donnent l’unité à l’univers. On devient Maître de Soi, Dieu de l’univers, l’idéal du Surhomme apparaît à l’horizon du réalisable !


CE QUI MANQUE CRUELLEMENT AU NOUVEL AGE

        
C’est essentiellementl’humilité.Malgré le désintéressement et l’austérité, la pauvreté intérieure ( avec ses qualités de service désintéressé, de don total de soi, de sens du péché et de la faute ), la croix et la souffrance à assumer et à aimer fidèlement, le réalisme du jugement d’existence, sont très curieusement évacués. Le sens de l’Adoration au Créateur, de la Contemplation de la Vérité en Dieu, du sacrifice de tout par amour au Père de la Vie, sont mis entre parenthèses. Enfin, les trois Blancheurs : supplication et confiance à la Vierge Marie, accueil des Sacrements, Ecoute de la Doctrine Apostolique, sont perçus comme autant de voies restrictives et contraignantes.

Les GROUPES DE POINTE DU NOUVEL AGE

         -
D’abord les groupes d’auto expérience ( origine : Elisabeth K.ROSS ), à partir de l’observation de l’approche de la mort ( " La vie après la vie " du Pr. MOODY ) :  il s’agit d’aider les malades à mourir ( techniques d’accompagnement en soins palliatifs ), les vivants à accepter leurs blessures et leurs deuils, en faisant remonter ces brisures profondes à la surface….   Deux sortes de méthodes : dynamique de groupe thérapeutique où tout est permis sauf l’agression directe d’autrui d’une part, et/ou enveloppement de lumière cosmique pour y déposer toutes les énergies négatives.

            - Les groupes thérapeutiques ("énergo-cristal" par exemple ) où la guérison passe par le mouvement des sons et des couleurs perçues dans le "corps subtil", par un jeu de purification et de maîtrise  des vibrations des centres corporels.

            - Les techniques de régression ou de réminiscence ( Patrick Drouot par exemple ) : par dédoublement et refuge dans "un être de lumière", le malade revit dans une soi-disant "vie antérieure" l’origine de sa névrose ou psychose. Revenu en son corps, les troubles du comportement ont disparu…

            - Les groupes de prière "christiques" ( ex. Maguy LEBRUN, ou les groupes I.V.I. d’Yvonne …), ordinairement pour ne pas dire toujours réincarnationnistes, permettant de puiser les "énergies positives du Christ", la "conscience christique universelle". Le Nouvel Age captera, par exemple, même à travers l’Eucharistie, non la Communion à Son Corps  réellement présent, mais les forces et énergies qu’il rayonne. Au lieu de se donner à Jésus, au Seigneur, on réutilise ces forces. Ou, à travers la récitation scandée et insistante du rosaire marial, on ne pénètrera pas dans le monde fécond et surnaturel de la Présence de la Mère immaculée de Dieu, mais on puisera les énergies qui se dégagent de ce mantra marial collectif, sans se laisser toucher par la vivante pénétration de la grâce personnelle qui est la sienne…

            - Notons ici que la Réincarnation, transmigration des âmes, est une erreur condamnée par le Christ Jésus, notre Seigneur, par l’Ecriture et la Doctrine de la Foi. L’esprit de l’Antéchrist, mystification universelle, devra être clairement démasqué dans ses séductions et ses mensonges.

            - Les programmes d’entreprise pour leurs employés, de manière à les orienter, sous prétexte de réveil de leur potentiel personnel, vers les doctrines du NOUVEL Age : par exemple ce programme d'enseignement enregistré sur vidéo-cassettes qui s'intitulait "la pensée du Nouvel Age" mais qui vient d'être rebaptisé "L'investissement par excellence". Cours utilisé par la CIA, US Air Force, la Nasa, Général Motors ... qui est obligatoire pour les cadres. Exemple du contenu:  "Tout le monde a un potentiel infini de développement" …
"on nous a trop longtemps dit que si nous ne croyons pas nous irions en enfer ... il est temps de cesser de penser de la sorte". ( Les dieux du Nouvel Age, C. Matrisciana p 147)
            - Les stages visent très particulièrement les personnels de la santé, ils sont souvent obligatoires …pour introduire les infirmières, et personnels médicaux à l’occultisme en Médecine : On s’y réfère de plus en plus aux techniques de concentration hypnotique, au biofeedback, à la méditation et à l'imagination guidée.  Le Service National de Santé anglais recommande la Méditation transcendantale pour réduire le stress et apprendre à vaincre la douleur. Le psychologue sera formé insensiblement à être une forme occidentale de guru mettant sous sa dépendance motrice ceux qui s'adressent à lui :  Guérison par la visualisation, pensée positive, imposition des mains, hypnose ...
Le courant général est de soigner l'individu de façon holistique, globale, entière, en accord avec l'environnement, le cosmos. Pour cela on fait appel à des "médecines" dites parallèles dont certaines s'appuient plus sur la philosophie hindoue ou chinoise que sur les données vérifiables de la science. Toutes ces pratiques font intervenir la même "énergie" sous des titres différents:
Le Prana (le souffle) dans l'hindouisme, le Ch'i dans le Taoisme et la médecine chnoise (acupuncture), l'infus selon Palmer fondateur de la Chiropraxie, l'énergie vitale selon Hahnemann fondateur de l'homéopathie, ou le bioplasme selon les parapsychologues soviétiques ..

            - Sans oublier la réforme des méthodes éducatives dans les écoles publiques, à l’insu des parents : les écoles laïques deviennent le vecteur où l'on propage un enseignement religieux hindou sans que les parents puissent en mesurer les conséquences dans la déstructuration de l’autonomie et du sentiment du moi de leur enfant:Yoga , arts martiaux, méditation, livres de magie… ; depuis l’embrigadement obligatoire dans l’identification aux démons de Halloween, les prêtres qui confessent les petits enfants découvrent leurs aveux inavouables et horrifiants sur leurs combats continuels contre le blasphème et vociférations contre Dieu, phénomène généralisé inconnu chez nos enfants pendant des millénaires !!
Un article intitulé "Religion pour un Nouvel Age" indique : "les enseignants qui perçoivent avec justesse leur rôle en tant qu'apôtres d'une nouvelle foi doivent gagner la bataille pour l'avenir de l'humanité qui va se jouer dans les salles de classes des écoles publiques... La salle de classe doit devenir et deviendra l'arène d'une lutte entre l'ancien et le nouveau - le corps pourrissant du christianisme ... et la nouvelle foi humaniste."( Les dieux du Nouvel Age, C. Matrisciana p 141)
 


PREPARER L’UNIFICATION DU MONDE  :  " le MAITREYA"

            - Les Evêques de France ont mis en garde contre cette immense manœuvre ayant pour but de préparer le règne mystérieux du "dernier bouddha", de la "réincarnation du Christ" , pour la transformation de la conscience universelle.

            - Pour atteindre cette "conscience", des regroupements  et réseaux de pensées et de prières "positives" sur toute la surface de la terre ont été mis en place, des mots d’ordre reliant les corps et les esprits ont été prévus pour réunir l'énergie de milliers de personnes en même temps et favoriser la production "de ce saut quantique" : ... mais "le saut" n'est pas encore venu...

... En 1986 "la Première Course Autour de la Terre" a été organisée : on a porté une torche autour de la terre de manière à la ceinturer de cette énergie universelle...... Plus tard, le 31 décembre 1986, "La Seconde de Coopération Mondiale" a été programmée et on a attendu "la Pentecôte Planétaire", mais elle n’est toujours pas advenue...

... En 1987, "la Convergence Harmonique" fut organisée, avec 144,000 réunions dans des tours sur des places antiques sacrées de l'Inde... Des monuments cristallisateurs d’énergie mondiale ont été placés en des lieux harmonisés en toile autour du globe, et dans les cités… Voir par exemple le livre étonnant : "la Rose de Notre Dame" pour la France

- Une autre route, pour obtenir cette " conscience mondiale" consiste à préparer la voie à "un Messie", le futur leader mondial, le grand Avatar :
            Benjamin Creme a par exemple attiré l’attention des "éveillés",  au début des années 1980, en annonçant l'arrivée du Messie et "Seigneur Maitreya" en 1982. Mais l’apparition de Maitreya a été plus discrète que prévue, semble-t-il...
            Le seul conseil malgré tout que nous donnons à son sujet est le suivant : que ce soit devant un poste de télévision, un écran d’ordinateur, une simple photographie dévoilant son visage, et même un document audio communicant ses paroles, il convient à toute personne douée d’un minimum de prudence de  détourner immédiatement son attention, son regard, ou une quelconque apparence de curiosité, sous peine d’en rester marqué durablement dans sa liberté psychique ou affaibli dans son autonomie intérieure… Pour l’instant nous n’en dirons pas davantage, car il convient d’orienter l’attention de nos visiteurs vers une "marque préventive", celle dont parle l’Apocalypse, par laquelle les choisis se laissent "marquer au front par le Sceau du Dieu Vivant" :
            VENEZ, adorons et fortifions-nous devant le Visage rédempteur de Jésus, la Voix immaculée de Marie, et la Face paternelle de Dieu, et détournons notre attention de ce côté, pour obéir à ce principe très simple : "l’homme devient ce qu’il contemple"…

            - La Foi n’est pas une auto-réalisation, l’Espérance n’est pas dans les énergies, la Charité n’est pas dans l’harmonie cosmique, la Grâce du Crucifié n’est pas dans l’euphorie métapsychique, la Sainteté n’est pas réalisée par l’homme mais par l’Esprit Saint en l’homme, l’Amour du Cœur blessé nécessite l’Adoration et le Don total, à travers nous, du Christ Jésus à Son Père.  Le Paradis terrestre perdu n’est pas le Ciel où Dieu Seul est glorifié…  Le Menteur n‘est pas un Apôtre.

 

La Croyance essentielle:

La vieille énonciation, "Dieu est mort", est périmée : le nouveau thème est donc devenu : "chacun est Dieu. Chacun"!.

... C'est la croyance essentielle : "tout est "un", tout "un" est Dieu, vous êtes "un"... Dieu est "Cela"!"...

... Vous êtes Dieu!, même si vous ne savez pas comment créer de rien le monde des oiseaux, des étoiles, les yeux d'un insecte, ou même un simple  arbre... Mais tout de même :  vous êtes Dieu!... Vous formez votre propre destin, vous êtes capables de surmonter tous les problèmes; c'est la philosophie suprême de " la Génération du Moi "... Puisque Dieu est en vous pour toutes les décisions, alors quoi que vous vous décidiez, ce sera divin, ce sera bon!...

…Oh comme cela ressemble à la parole du serpent : « Mais non !!! Vous serez comme des dieux, maître du bien et du mal »

... L’obstination du Nouvel Âge à favoriser l’instauration "d’un nouvel ordre mondial" dans lequel tout devient un, sans frontière nationale, sans gouvernement, ni religion, ni économie...est en proportion de cette idée que Tout est à vous!... que vous appartenez à tout!...

…Le monde passe de l'âge matérialiste au temps de la nouvelle spiritualité...

Comment devenir Dieu ?... Méthodes :

C'est facile : le temps du rationalisme, du matérialisme et de l'athéisme sont terminés... Maintenant c'est le temps "du spirituel pur"... Une spiritualité loin du Judaïsme, parce que "l'ère du Bélier" est largement terminée.  Loin surtout du dogmatisme du Christianisme et de l'Islam, parce que "l'ère du Poisson" est également terminée... C'est "l'ère de Verseau", ère des nouveaux commencements, où "l'intuition" règne que voilà...

Devenir Dieu est facile, puisque Dieu, vous l’êtes déjà .

            La seule difficulté réside dans le fait qu’il faut que vous en preniez conscience et que vous viviez comme si vous étiez Dieu, pour avoir "la conscience de Dieu"... Non par la "raison", ni par la Foi, ni par l’Union transformante surnaturelle dans le fruit des Sacrements,  mais par la seule "intuition" au travers de toutes sortes d’expériences pseudo-mystiques...

-"Les Méthodes" : Le VEHICULE ESOTERIQUE ET SON IMPACT

        
- Les livres d’initiation ( ex. L.T. RAMPA ) à domicile, permettent un impact considérable : en 1990, 900.000 livres sont sortis et plus de 200 revues rien qu’en France. Le Nouvel Age monopolise 80 % du marché des livres "religieux" ( spiritualité, ésotérisme, philosophies ).

            - Les sondages établissent à 30% environ le nombre de jeunes se déclarant lucidement appartenir au Nouvel Age.

            - La rencontre de l’ésotérisme et du gnosticisme occidental, du magique tibétain et de la mystique orientale, avec la rigueur positiviste des sciences, donnent à ce réseau sa crédibilité, alors qu’il ne s’agit en fait que de spiritisme très élaboré.

            - Les méthodes s'étendent de l'alphabet à l'acuponcture du Bouddhisme Zen, de la méditation yoga au mysticisme, du spiritisme à l’émanation des énergies des cristaux, des pyramides à la clairvoyance, du biofeedback aux thérapies réincarnationnistes de la régression, des cartes aux  ouija, de l'astrologie aux feuilles de thé, des dispositifs occultes à la thérapie des rêves, de la guérison holistique aux diagrammes astrologiques, des expériences mystiques de parapsychologie à la télépathie, de l'auto hypnose et du contrôle de l’esprit au balancement du yin et du yang, des rituels de sorcellerie à  la gnose égyptienne, des mantras à l’angéologie, des  extraterrestres à la formation en neurolinguistique, de l’herboristerie aux guides imaginaires, de la concentration à la thérapie des polarités, de la réflexologie au "contact" thérapeutique, de l'homéopathie...à n'importe quelle sorte d'activité super-sexuelle...

... Faites une de ces expériences bio énergétiques, et vous êtes dans les voies du Nouvel Âge... Pas du tout exact d’ailleurs que ce soit "nouveau", puisque nous sommes en présence des propositions des vieilles religions antiques, des cultes ésotériques et initiatiques,  et de toutes sortes de superstitions!... que vous avez rencontrés dans nos rubriques « cultes et religions ».

"LA DOCTRINE"... Satan au travail! :

Le Nouvel Âge est "le SIDA spirituel" de notre temps, parce qu'il emporte le potentiel de défense de la personne en détruisant le système immunitaire spirituel de l'humilité. C'est un défi contre le Christianisme, une collection amorphe de systèmes de croyance... Plus de 1.000 écoles différentes sur Internet!...

BUTS :
            - établir : une religion mondiale unique, un gouvernement mondial unique, une citoyenneté mondiale unique, une économie mondiale unique, une armée mondiale unique :
L'harmonie de toutes les religions m'intéresse au plus haut point. Il ne s'agit pas simplement de donner naissance à une nouvelle religion, mais plutôt de créer une perspective religieuse universelle, par laquelle toutes les cultures, toutes les religions et toutes les races pourront s'interconnecter.(Leland Steward, Président du "Conseil de l'Unité dans la Diversité" créé sur une directive de l'assemblée Générale de l'ONU en 1965)

Il faut modifier les "paradigmes" c'est à dire les manières de penser courantes:
            - REMPLACER : L'idée que l'homme est un individu par la prise de conscience qu'il est un microcosme au sein du macrocosme, une partie de la nature et du cosmos. La pensée analytique rationnelle et critique par la pensée holistique, synthétique, irrationnelle et intuitive

            - SUPPRIMER toutes les contradictions :La science et l'occultisme peuvent se rejoindre Le mal et le bien sont relatifs et n'existent plus en tant qu'absolus  Chacun peut avoir son chemin et tous les chemins sont bons. La performance et le rendement font place à la satisfaction et à la réussite personnelle. L'altruisme est remplacé par l'égocentrisme 

            -STRATEGIE ET MOYENS : Le programme général peut se résumer en deux points: SEDUIRE les "acceptants", DETRUIRE les opposants : "Nous croyons que ...la dogmatique traditionnelle ou les religions autoritaires qui placent la révélation, Dieu, les rites, ou la doctrine au dessus des expériences et des besoins humains rendent un mauvais service à l'espèce humaine...En tant que non théistes nous nous fondons sur l'homme et non sur Dieu, sur la nature et non sur la divinité. Aucune divinité ne nous sauvera: nous devons nous sauver nous-mêmes... les promesses d'un salut immortel ou la crainte d'une damnation éternelle sont et illusoires et nuisibles..." (Deuxième Manifeste humaniste)

            - SEDUIRE : La stratégie générale du Nouvel Age consiste à infiltrer subrepticement toutes religions, toutes dénominations, toutes églises, toutes sociétés et entreprises commerciales, tous médias, pour les noyauter du dedans en y insufflant l'esprit du Nouvel Age, c'est à dire un nouveau mode de pensée, une nouvelle mentalité imbibée de néo-platonisme, de philosophie Hindoue et de mysticisme oriental (Scanner sur le Nouvel Age, Alain Choiquier p 53)

            - DETRUIRE : Les globalistes ont 3 catégories dans leur ligne de mire: les chrétiens, les nations en tant qu'entités et la cellule familiale. Il faut les supprimer "parce que ces 3 catégories entravent la réalisation d'un réseau politique, économique et social qui aura un champ d'action et une portée planétaire" … Tous ceux qui refuseront d'accepter Maitraya comme "Christ" seront "destinés à l'épée de clivage". Ainsi les juifs et les chrétiens qui n'accepteront pas de collaborer avec Maitreya et la nouvelle religion universelle sont menacés de violence et même d'extermination. (NEW AGE, M.Basilea Schlink p 19)
"La nature va bientôt entrer dans un cycle purificateur. Ceux qui rejettent ces changements ... seront supprimés au cours des deux prochaines décennies" (…) (Price dit): "éliminer de la surface de la terre plus de deux milliards d'individus, c'est un peu sévère, ne penses-tu pas?"
- "Qui sommes nous pour dire que ces gens ne se sont pas eux-mêmes livrés volontairement à la destruction et à la régénération, pour que leur âme puisse se développer ?" PLG p 223


DOCTRINE :
Elle est annoncée de manière très simple, dans le Livre de la Génèse .
Nous sommes en présence des 4 mensonges de Satan à Eve décrits en Gen. 3:4-5 ::
"vous ne mourrez pas; car Dieu sait que quand vous en mangerez vos yeux seront ouverts et vous serez comme Dieu, connaissant le bon et le mauvais".

Les 4 mensonges de Satan de Genèse 3:4-5 :
   1-"Vous ne mourrez pas".
    2-"Vos yeux seront ouvert".
    3-"Vous serez comme Dieu".
    4-"Connaissance du bien et du mal"

... Et ceux-ci sont "les 4 doctrines principales" des différentsgroupesetdes cultes du Nouvel Âge:

1-"Vous ne mourrez pas" :

Au cœur du Nouvel Âge se trouve "la Réincarnation"... Et vous n'en aurez jamais fini avec la guérison holistique, l'exercice, les régimes, l’herboristerie, biofeedback, l'acuponcture, les techniques de massage, la magie, les effets guérissants des cristaux, des pyramides et beaucoup d'autres superstitions...

... Surtout, vous finirez par croire en l'utopie "de l’immortalité", parce que la matière et l'esprit sont "un" ( théorie du monisme).

2-"Vos yeux seront ouverts" :

Vous prenez conscience combien vous êtes puissant, capables de surmonter n'importe quel problème... C'est "le mouvement humain potentiel" qui a fait les incursions les plus grandes dans la diffusion du Nouvel Âge : "les séminaires" effectués dans les grandes entreprises et sociétés comme RCA, IBM, Boeing, Ford Moteur Co, Général Dynamique, etc.. conçus pour augmenter la productivité et le potentiel parmi les employés...
"L'omnipotence mortelle" obtenu par d’occultes dispositifs para normaux... ou par des drogues hallucinogènes, ou de simples méthodes hypnotiques...

3-"Vous serez comme Dieu" :

"Le panthéisme" est le cœur du Nouvel Âge : " Dieu est tout et tout est Dieu"... Parce que Dieu "n'est pas une Personne", Il est "Énergie", "Force"...

Dieu n'est pas "Je suis", mais "CELA"...

...         "Le saut gigantesque quantique" se réalise enfin quand chaque homme se rendra compte qu'il est Dieu... Cela DOIT arriver "soudainement", comme "un saut quantique", quand assez nombreuses seront les personnes de la terre qui auront cette conscience éveillée de leur identification à Dieu!... Cette grande énergie produira soudain ce "saut gigantesque" de toute l’humanité, qui prendra conscience de Dieu en devenant Dieu!...
            Et cela apportera la paix au monde la prospérité, et des solutions soudaines à tous les problèmes de l’humanité!...

Une religion universelle, "un village mondial", l’immortalité même...

4 - Sagesse : "connaissance du bien et du mal" :

            C'est le quatrième mensonge de Satan :

-La doctrine du Nouvel Âge est essentiellement fondée sur "un naturalisme" extrême : "la mère de la terre ", "Gaia", est le lieu par excellence de Dieu. Au-delà "de la transformation personnelle", le but du Nouvel Âge est "la transformation de la planète".

- De nouvelles connaissances, musicales, arts "naturels" vont apparaître : à travers les "profondeurs du chant des oiseaux, des rivières, des montagnes", la "musique ondulante de la pluie, des tempêtes, des océans, ou du désert"...

... Mais dans ce monde utopique de connaissance, quelque chose sonne faux : le Féminisme inversé à son point culminant, avec Gaia la mère-terre,... ne peut s’harmoniser qu’avec la course " toute naturelle" à l'avortement, à l’inversion sexuelle des gays, le droit des animaux, la mort de toute Vérité vivante venue d’en Haut... en médecine, la morale de la vie est inversée en éthique de mort ( EUTHANASIE : "Les médecins qui s'acharnent actuellement à prolonger la vie, réaliseraient qu'ils ne sont que des tristes clowns étalant leur ignorance du renouveau cosmique."  dans : Préparez la guerre p 224)

Tout cela au nom "du divin en vous", pour  que ce divin puisse se concentrer dans les profondeurs de votre âme ... méta-psychisée…

5 - "le 5ème mensonge de Satan"
         Comme annoncé dans Mathieu 4 :
Jésus Christ est discrédité, il n'est pas Dieu et ni même le fils d'un homme... Il est ramené à une simple et périmée émanation des "Énergies Christiques", un des Avatars de ce "Christ Cosmique"...
            Vous avez donc mieux à faire que de vivre profondément et intimement uni au Seigneur, en Jésus :  essayez le christique des énergies astrales, le spiritisme élaboré des sources illimitées du Verseau, le voyage métapsychique, les retrouvailles avec vos harmoniques de fréquence en des vies antérieures, l'adoration de déités et d’esprits intermédiaires, la transcendance des cristaux, les symboliques magiques des structures du sacré, le guénonisme, la Sorcellerie ou Wicca, la magie noire ou blanche, la magie sexuelle...

         Vous l’avez compris, vous serez alors dans la Lumière vivante, et quelle Lumière ! Mais qui est donc celui qui porte cette Lumière, celle qui actue le diaphane cosmique, celle où circulent librement toutes les "Puissances intermédiaires" ? (cherchez la réponse en latin )

            David Spangler: "Lucifer entre dans l'homme pour produire en lui la lumière intérieure dans un jaillissement d'expériences intérieures profondes." (réflexions sur le Christ p 409)
"Tandis que nous entrons dans une nouvelle ère, l'ère de l'intégralité de l'homme, chacun de nous parviendra au point que j'appellerai celui de l'initiation luciférienne. C'est la porte d'entrée particulière que l'individu doit traverser pour pénétrer pleinement dans la présence de sa propre lumière et de sa propre intégralité." (NEW AGE, M.Basilea Schlink p 15)

            Un grand fossé va établir les "chrétiens" à droite et les "christiques" à gauche …

HISTOIRE...d’un Paravent  et de beaucoup d’Argent ! :

Le Nouvel Âge n'est représenté par aucune organisation particulière, établissement, ou secte. Il est appelé "un Mouvement", mais c'est plutôt "un Paravent", où beaucoup d'esprits malades Se protègent contre la voix de leur conscience; un amalgame de toutes les croyances paranormales, polluées par ailleurs par trop d'arrangements lucratifs...

- Beaucoup "de membres" sont certes des gens honnêtes qui ont bon cœur, avec un désir profond de comprendre la bonté innée qui se trouve dans chaque être, mais elles cherchent au mauvais endroit...

-         Beaucoup de leurs "pseudo-prophètes" sont "de grands amasseurs d'argent", devenant  riches et célèbres avec leurs séminaires, livres, cassettes, vidéos, films, vente de cristaux ou de pyramides ; ou avec toutes sortes de divinations astromanciques, de lectures psychiques; ou en vendant des produits de santé naturels, ou de médecine holistique, les thérapies de régression en des vies antérieures; ou en organisant des voyages vers d’antiques places sacrées...

-         Les plus mauvais sont ceux qui créent les nouveaux cultes "de sagesse intérieure", grands ou petits, que l’on peut voir se constituer en sectes, et dont les membres finiront par donner tout leur argent et leurs vies à des maîtres sans scrupule...

Le terme " Nouvel Âge", a été inventé  par le médium "Alice Bailey" de la Société Théosophique d'Amérique, qui est morte en 1949, puis a fini par passer dans le langage courant après que la comédie musicale « Hair » ait lancé le concept de l'ère de Verseau à une échelle populaire et internationale.


Théosophie:

La société de théosophie fut fondé à New York en 1875 par Mme Blavatski. Son ouvrage "La doctrine secrète" reste le catéchisme de la théosophie moderne. La plupart des idées essentielles du Nouvel Age s'y retrouvent: relation avec les esprits, panthéisme, réincarnation, Jésus un avatar de Dieu dans la lignée de Krishna et bouddha. Opposition viscérale au christainisme authentique: "Les chefs de la société théosophiques s'opposent au matérialisme et à toutes les formes de la théologie dogmatique, spécialement à celle qui est chrétienne, parce que particulièrement pernicieuse..."
"la Société de Théosophie prouve la nécessité d'un principe divin absolu dans la nature .... elle refuse simplement d'accepter un quelconque des dieux des religions monothéismes.(Livre d'Or de la Société de Théosophie p 63)

 

C'est donc une théosophe, Alice Bailey qui, finalement reprit le flambeau et, prenant ses distances avec la théosophie créa l'école Arcane. C'est elle qui lanca le Mouvement Nouvel Age, mouvement qui devait rester secret jusqu'en 1975 selon l'ordre que Mme Blavatsky avait reçu de ses "Maitres". En 1949 c'est un écossais Benjamin Crème qui prit le relais pour annoncer le retour du Christ en Juin 1982

 

La revue fondamentale du mouvement est le Lucis Trust qui précédemment s'intitulait le LUCIFER TRUST. C'est tout dire. (NEW AGE, M.Basilea Schlink p 16)

 

Déclaration de Benjamin Crème: "Cela me tombe dessus jusqu'au plexus solaire.(noeud de ganglions du système sympathique situé dans l'abdomen) Une forme de cône se forme dans la lumière et il s'ensuit un débordement émotionnel. Un exercice mental me permet alors d'entendre intérieurement des mots. Une influence astrale permet au véritable esprit du Christ, qui est l'énergie du christ cosmique, de jaillir en moi jusqu'à la perception audible, puis arrivent les mots... Je sais alors que sa présence est là, je peux sentir une part de son esprit dans le mien. (Réapparition du Christ p 108 cité dans Scanner sur le Nouvel Age, Alain Choiquier p 60)

 

David Spangler: "Lucifer entre dans l'homme pour produire en lui la lumière intérieure dans un jaillissement d'expériences intérieures profondes." (réflexions sur le Christ p 409)

"Tandis que nous entrons dans une nouvelle ère, l'ère de l'intégralité de l'homme, chacun de nous parviendra au point que j'appellerai celui de l'initiation luciférienne. C'est la porte d'entrée particulière que l'individu doit traverser pour pénétrer pleinement dans la présence de sa propre lumière et de sa propre intégralité." (NEW AGE, M.Basilea Schlink p 15)


Noter aussi les liens avec les directives synarchiques  dont voici une émanation grâce aux bons offices de l’Assemblée générale de l’ONU : " L'harmonie de toutes les religions m'intéresse au plus haut point. Il ne s'agit pas simplement de donner naissance à une nouvelle religion, mais plutôt de créer une perspective religieuse universelle, par laquelle toutes les cultures, toutes les religions et toutes les races pourront s'interconnecter.(Leland Steward, Président du "Conseil de l'Unité dans la Diversité" créé sur une directive de l'assemblée Générale de l'ONU en 1965)…

"Robert Muller (Secrétaire Général adjoint de l'ONU)...n'avait de cesse de souligner que l'ONU devait être un système de soutien au processus de conditionnement qui amènerait l'homme à partager le même désir d'aboutir à un gouvernement mondial, avec un chef mondial." ( Les dieux du Nouvel Age, C. Matrisciana p 176) (NEW AGE, M.Basilea Schlink p 10) et  Robert Muller est un des grands responsables du Nouvel Age …

 

- "Le Nouvel Âge Magazine ", publié pendant des décennies par la maçonnerie, est un des signes avant-coureurs, aussi bien que "le Manifeste Humaniste" de 1973, mais l'esprit du Nouvel Âge y ajoute les perspectives du " potentiel illimité de l'homme ", pour proposer à l’humain de faire le plein de Dieu dans les énergies christiques de l’univers !.

- Il n'y a pas "de fondateur", ni "leader mondial" : Satan est le cerveau qui se cache derrière la pensée du Nouvel Age, son plan est de changer l'esprit du monde, de le reconditionner, de le reprogrammer et cela aussi rapidement que possible. Un des faits surprenant mais caractéristique est que les différents auteurs du Nouvel Age ne se connaissent pas mais qu'ils ont tous une unité de pensée surprenante concernant les points fondamentaux. :

- "Shirley McLaine", gagnante à l’Académie Award, est peut être une des plus grandes prêtresses de ce paravent, avec ses séminaires, livres, sa série TV.... ses livres : "Out on a Limb" (sa transformation), "Dancing in the Light" (cristaux et mantras), "Going Within" (yoga et chakras).

- "Marilyn Ferguson", avec le livre le plus en vue du Nouvel Âge, "The Aquarium Conspiracy" (l'influence du Nouvel Âge sur tout le système public éducatif de l'Amérique).

- "Frijof Capra", avec son classique "The Tao of Physics". Avec "Eye to Eye" sur les visions "du paradigme" ou la théorie qui unirait la science, la philosophie, la psychologie et la religion...

-"Barbara Marx Hubbard", une des organisatrices du programme mondial pour promouvoir "le saut quantum " dans la conscience du monde divin.

Célébrités :  
  - Chanteurs John Denver, Tina Turner, Willie Nelson.
( la Musique est généralement mélodieuse, prenante et dangereuse ). "Depuis des milliers d'années la musique sert à susciter des états de conscience altérée. Tout cela est lié au yoga et aux chakras. Chaque chakra est associé à une couleur, une zone du corps, et un son. Chacun de ces systèmes a sept membres, sept notes de base, sept couleurs et sept chakras." Alice Bailey pensait que la "musicothérapie" devait faire partie de la préparation pour le Nouvel Age.
"La musique du Nouvel Age dont le style unique ne s'apparente à aucun rythme, mélodie ou harmonie connus, est conçu pour détendre les auditeurs en accordant et harmonisant leur corps, leur âme et leur esprit. Parfaite pour la méditation, le yoga et le massage, la musique du Nouvel Age fait progressivement son apparition dans tout le pays, où elle sert d'arrière plan holiste dans les restaurants d'avant garde, les centres de cure et les cabinets dentaires."

 - Cinéma
  Acteurs Levar Burton, David Carradine, Dennis Weaver.
  Actrices Linda Evans, Sharon Gless, Sally Kirkland.
  Producteurs de film Steven Spielberg, George Lucas, Gene Rodenberry... E.T., La Guerre des Étoiles, Star Trek, Ghost...
FILMS : - E.T.: L'auteur a avoué s'être inspiré des évangiles pour sa création. (30 points communs entre ET et JC)
            - LE GRAND BLEU (9 000 000 d'entrées) : Un rêve insensé de fusion avec le monde aquatique.
            - LA GUERRE DES ETOILES : Magie blanche et noire; état de conscience altérée: "déconnecte-toi de tout et laisse faire La Force"; spiritisme.
            - L'EMPIRE CONTRE ATTAQUE: Yoga, La foi en la foi (la foi en soi), l'homme a le divin en lui: l'homme est Dieu.

-                      - Astronaute :

-                      Mitchell avec " A Course on Miracles "...

- Intellectuels :  Richard Sutphen, Elisabeth Kubler-Ross, Benjamin Creme, Ram Das, P.D. Ouspensky, Ramtha, David Spangler, J. Arguelles.

- Organisations : Planetary Citizens, Pacific Institute, Planetary Initiative, Zero Population, Third Force, Forum, The Work...  

-         En France : Serge Raynaud, avec "la Grande Fraternité Universelle"... Le partipolitique « les Verts »couronné de succès en Europe, pas en Amérique.


Leaders et livres du mouvement
Les écrits suivants sont considérés comme étant la "Bible du Nouvel Age":

  • Héléna Petrovna BLAVATSKI( 1831-1891): ISIS Dévoilée - La Doctrine secrète.
  • Alice Bailey (1880-1949) 1: La réapparition du Christ - La Psychologie Esotérique
  • Nicolas Roerich: Maitreya - Shamballa le Resplendissant - L'Agni-Yoga
  • Marilyn Fergusson 2: La Conspiration du Verseau ou les Enfants du Verseau
  • Docteur Romney: Voyages dans l'espace intérieur
  • Benjamin Creme (1922-) 1: Messages de Maitreya-le-Christ
  • David Spangler 1: Révélation: Naissance du Nouvel Age
  • LIVRES POUR ENFANTS (Bisounours, etc ...)
  • de Shirley MacLaine / Danser dans la lumiere
  • Plusieurs auteurs: L'Evangile du Verseau.

1 Leaders de la tendance ésotérico-occulte
2 Leaders de la tendance scientifique

Liens : http://www.info-sectes.org/newage/newage.htm 


l'origine secrete des évangiles réalité du mythe.

La véritable origine des évangiles des Eglises Chrétiennes

1202553201428px_family_bible

Le mot "Evangile" vient du grec "Euaggelion" qui veut dire "bonne nouvelle". Cependant, il y a déjà une première chose à dire concernant ces évangiles : ils sont tous "selon" quelqu'un, selon Matthieu, selon Marc, selon Luc, selon Jean. Nous n'avons aucune certitude concernant l'identité de leurs auteurs.

Une deuxième chose maintenant : le clergé chrétien aime faire croire que lorsqu'on parle des évangiles il s'agit d'une rédaction unique à partir de textes initiaux. Dommage pour eux, mais c'est entièrement faux ! Les textes ont été remaniés, et encore une fois remaniés, manipulés et de nouveau manipulés. Le fait est facilement démontré par les exégètes qui se sont penchés sur ces textes-là, mais le clergé chrétien continue à camoufler habilement cette information... on le comprend, que soit connue la vérité à ce sujet... ce ne serait pas vraiment "une bonne nouvelle" pour lui, mais bien plutôt la plus épouvantable des nouvelles !

Citons à ce sujet l'intéressant ouvrage du Père Kannengiesser : "Foi en la résurrection, résurrection de la foi" (1974), où il écrit : « il ne faut pas prendre au pied de la lettre les faits concernant Jésus rapportés par les Evangiles qui ne sont que des œuvres de circonstance ou de combats [dont les rédacteurs ...] consignent par écrit les traditions de leurs communautés concernant Jésus ».

Fort intéressant, en tenant compte, en plus, du fait qu'aucun des auteurs des Evangiles n'a été témoin oculaire de ce qu'il a écrit, aucun ! Kannengiesser parle de "combats", pourquoi ? Parce que les Evangiles sont un tri de textes, un assemblage de textes, fait dans un contexte particulier et spécialement dans le contexte d'une lutte entre communautés chrétiennes, entre Judéo-chrétiens et Pauliniens (les disciples de Paul).

Les textes évangéliques que nous possédons aujourd'hui ont comme base une remise à jour effectuée 100 ans après la mort de Jésus, et ceci après déjà des remaniements suivant d'autres remaniements... le tout opéré à partir de différentes sources (... au pluriel s'il vous plaît !)

Ces évangiles ne sont pas les premiers documents chrétiens ! Par exemple l'Epître de Paul "aux Thessaloniciens" leur est antérieure d'au moins 50 ans. Et il faut noter que Paul était jugé par ses contemporains comme quelqu'un qui avait trahi la pensée de Jésus. Tous les Apôtres l'ont considéré comme un traître, pourtant c'est Paul qui va être le grand bâtisseur, le fondateur du Christianisme tel que nous le connaissons encore aujourd'hui !

Ce christianisme ne serait pas actuellement ce qu'il est et les Evangiles ne seraient pas non plus ce qu'ils sont, sans Paul et, plus tard dans le temps, sans l'empereur Constantin.
Il faut le dire - même si c'est avec un réel et profond regret que nous le disons - cette Religion, ses quatre Evangiles, la plupart des textes formant le "Nouveau Testament"... tout cet ensemble constitue une trahison permanente de la pensée de Jésus.

Il n'existe aucun témoignage qui soit daté d'avant 140 et qui relaterait l'existence d'une quelconque collection d'écrits évangéliques. C'est vers 170, d'après l'évaluation de T.O.B. (Traduction Œcuménique de la Bible), qu'est apparu un statut canonique pour ces quatre évangiles. T.O.B. dit très clairement que les textes évangéliques s'adaptaient « aux divers milieux... », répondaient « aux besoins des églises... », exprimaient « une réflexion sur l'Ecriture... » et répliquaient « ...même à l'occasion aux arguments des adversaires, et » [qu'ils avaient] « recueilli et mis par écrit, selon leurs perspectives propres, ce qui leurs était donné par les traditions orales » !

En d'autres termes, dans ces textes, on a de très nombreuses fois trié, recueilli, sélectionné et souvent modifié... et ceci, toujours selon les "besoins" et "les perspectives propres" ! Néanmoins, au concile "Vatican II" (Rome, 1962-65), concile ouvert sous la Présidence de Jean XXIII - celui que les chrétiens de l'époque aimaient appeler "le Bon pape Jean" - les cardinaux constituant cet aréopage, tous ces grands spécialistes du mensonge, ont pu comme à leur habitude c'est à dire sans aucun complexe, conclure leurs travaux en déclarant à la face du monde... mais sans rire le moins du monde :

« L'Eglise [...] affirme, sans hésiter, l'historicité des 4 évangiles qui transmettent fidèlement ce que Jésus, le fils de Dieu, durant sa vie parmi les hommes, a réellement fait et enseigné pour leur salut éternel jusqu 'au jour où il fut enlevé au ciel [...] ».
rusty_666

C'est faux... une fois encore, mais là, le mensonge est particulièrement grotesque, en plus ! Voyons de près ce qu'il en est :

Concernant Matthieu, il est de plus en plus souvent admis qu'il ne s'agissait nullement d'un compagnon de Jésus, que l'auteur était juif, qu'il utilisait un vocabulaire palestinien et que le texte était rédigé en grec ; on a également découvert que l'auteur appartenait à une communauté judéo-chrétienne, et qu'il était en rupture avec le Judaïsme.

Concernant Marc, ce n'est pas le livre d'un apôtre, mais le récit de quelqu'un qui était probablement le disciple d'un apôtre (ça fait une nuance !). Il y a beaucoup de latinismes dans son texte, donc il pourrait, selon les hypothèses, avoir été écrit à Rome. Ce texte s'adresse à des chrétiens qui ne vivent pas en Palestine.

Concernant Luc, Kannengiesser dit par exemple la chose suivante :
« Luc est le plus sensible et le plus littéraire, il présente toutes les qualités d'un vrai romancier », son évangile est écrit en grec classique, sans barbarismes. T.O.B. dit : « le souci premier de Luc n 'est pas de décrire les faits dans leur exactitude matérielle ».

Enfin concernant Jean, les opinions les plus diverses sont émises. T.O.B dit que : « tout porte à croire que le texte actuellement divulgué eut plusieurs auteurs ». D'autres pensent que des additions ultérieures y ont été apportées. Il règne une totale confusion quand à savoir qui est derrière le (ou les) présumé(s) "auteur(s)" de cet évangile. De toutes façons ici comme pour les trois autres on est devant l'inconnu concernant le (ou les) rédacteur(s), du coup on comprend mieux pourquoi, pour ces quatre évangiles, au lieu de citer à chaque fois le nom de l'auteur on emploie la formule : "selon"...

Ce qui est intéressant à retenir, c'est qu'il n'existe, du moins en l'état actuel de nos connaissances sur ce sujet, aucun écrit rédigé par un témoin oculaire de la vie de Jésus, que les Evangiles ne sont en fait, qu'une compilation d'informations concernant la vie publique de Jésus, et que ces informations émanaient, et de traditions orales, et d'écrits disparus aujourd'hui ! Lesquels "écrits disparus" étaient des intermédiaires entre la tradition orale et les écrits définitifs.

Mais pourquoi ont-ils disparu ?
Et, qui les a fait disparaître ?

constantinlegrand

Ne serait-ce pas ceux déjà cités plus haut, en particulier l'Empereur Romain, Constantin 1er le Grand... ceux-là mêmes qui veulent à tout prix faire croire que ces évangiles sont une transmission fidèle de la vie et des paroles de Jésus... et bien évidemment le Vatican ?

Tout le monde est en droit... au minimum, de se poser la question ?

Les soi-disant textes initiaux, auxquels les sophistes-théologiens
font souvent allusion, n'ont jamais existé !!

Ce sont des copies datant du IVème au Xème siècle de notre ère. Le nombre des copies de versions antérieures est d'environ 1 500, mais il n'y a pas de concordance entre elles. On a pu identifier 80 000 variantes, et il n'y a pas une seule page dans ces soi-disant textes initiaux qui ne soit aujourd'hui l'objet de contradictions. De copie en copie ces textes se sont trouvés transformés, modifiés, manipulés et adaptés pour correspondre "aux besoins", pour reprendre les mots de TOB. Ils sont pleins d'erreurs et de tromperies - on en dénombre plusieurs centaines de milliers - qui sont aisées à repérer, et qui sont connues.

Le recueil le plus important de ces "erreurs" est le "Codex Sinaiticus" qui, tout comme le "Codex Vaticanus", date du IVème siècle : il a été découvert en 1844 dans une bibliothèque du couvent de Sainte-Catherine dans le Sinaï ; il ne contient pas moins de 16 000 corrections manuelles attribuées, en tout, à sept copieurs-traducteurs différents. Certains passages ont même été, au fil du temps, changés trois fois pour être en fin de compte, remplacés par des textes complètement différents. Mr. Friedrich Delitzsch, auteur d'un dictionnaire d'ancien hébreu, et éminent spécialiste de la Bible a détecté plus de 3 000 erreurs graves dans ce texte qui appartient cependant au canon de l'Eglise Catholique.

Normalement quand on parle d'un "texte initial", ceci suppose d'abord l'existence d'un texte, évidemment, un "document initial", mais encore faut-il, pour qu'il soit vraiment "initial" qu'il s'agisse bien d'une première version et qu'elle puisse être garantie "authentique", que son origine soit claire et incontestable. Eh bien, en l'occurrence dans aucun de ces quatre Evangiles il n'y a le moindre texte, même partiel, pouvant répondre à pareille définition !

De ce fait on comprend très bien Jean Schorer, recteur de la Cathédrale Saint-Pïerre à Genève - son propos est assez percutant, jugez en plutôt - il dit ceci : « la thèse que le Nouveau Testament est inspiré par "Dieu" dans son intégralité est tout simplement injustifiable ».
Tous ceux qui sont de véritables athées - ceux pour qui "Dieu" n'est qu'une invention des hommes - partageront bien évidemment son avis, cela va de soi.

Mais revenons aux falsifications, à ce sujet Robert Kehl de l'université de Zurich écrit ceci : « il apparaît souvent qu'un passage est corrigé par quelqu'un, et puis après encore une fois par un autre copieur, traducteur, afin de recevoir un tout autre sens, et ceci en fonction des concepts dogmatiques d'une telle ou telle école théologique qui doivent être pris en compte. Tout ceci a fait des textes un cafouillage terrible et les a déformés ».

La majorité des chrétiens sont des ignorants : les gens qui forment cette majorité pensent que la Bible telle qu'elle est aujourd'hui a toujours existé et que, depuis le début de son existence, elle a toujours eu la forme sous laquelle ils la connaissent maintenant, ils pensent que "leur" Bible, comprenant l'Ancien et le Nouveau Testament, a toujours eu les textes qui la compose aujourd'hui.

Ils sont ignorants pour commencer, du simple fait que pendant deux siècles les premiers chrétiens n'avaient pas d'écrits du tout, hormis l'Ancien Testament, rédigé avant la naissance de Jésus-Christ ; d'ailleurs, à cette période-là la version canonique actuelle de l'Ancien Testament n'avait encore été, ni choisie ni arrêtée par les stratèges du Vatican, ou du moins leurs prédécesseurs... pour ne pas commettre d'anachronisme.

Ils ignorent aussi, sûrement, que se sont déroulés au cours des siècles, entre les diverses écoles et les divers courants de la pensée chrétienne des combats, des querelles, des guerres, des confrontations... voire des meurtres de personnalités - un exemple assez proche de nous : l'assassinat, plus que probable, du Pape Jean-Paul 1er en 1978, après seulement 34 jours d'un pontificat qui s'avérait devoir être (peut-être : on peut toujours rêver !) réformateur, au point de bousculer de déplorables habitudes ("maffieuses", entre autres, mais "intellectuelles" aussi, telle la condamnation de la contraception), toutes habitudes très profitables certes aux intérêts de certains prélats, mais épouvantables pour une foule d'autres personnes.

Tous ces conflits avaient en effet pour cause de sérieuses divergences de vue sur les doctrines à appliquer et les dogmes que la papauté entendait imposer au "peuple chrétien"... et au monde, car telles ont toujours été les dimensions de son ambition.

Cette majorité de chrétiens dont je parle, à l'évidence, ils ignorent que c'est à cause de ces violentes luttes intestines qu'est née la nécessité d'établir une base commune de doctrine. Et ils ignorent aussi, j'ai tout lieu de le supposer, que pour palier ces aléas cette base a été construite - mais 200 ans seulement après la mort de Jésus et s'est établie sur le socle de plusieurs compromis, dont celui-ci : il faudra dire et faire savoir partout que ces textes "sacrés" (les fameuses "écritures saintes" !) sont inspirés par "Dieu", que ces textes que nous entrons au canon de notre Eglise, sont "la parole de Dieu" ! Bien sûr, aux yeux de la "haute" hiérarchie de cette Eglise, il allait de soi que tous les autres textes (ou tous les textes des autres, c'est au choix !) devraient obligatoirement être considérés par le monde entier comme "nuls et non avenus".

En toute justice comme par simple logique, ceux qui ont déformé à un point tel les Ecritures ne devraient plus avoir... et depuis bien longtemps, le droit de faire de la théologie une science... ni de proclamer qu'avec eux, avec leur Eglise Catholique, le Vatican est seul détenteur de l'authentique "parole de Dieu", ils devraient plutôt avoir honte de perpétuer une organisation aussi mensongère.

Quand à leurs valets africains en soutane, qu'elles soient noire ou rouge, eux qui se sont mis au service de cette Eglise mafieuse, ils devraient avoir encore plus de honte, en pensant qu'ils ont abjuré la religion de leurs ancêtres, une religion honnête celle-là, et ont abandonné dans le malheur tous leurs frères et sœurs Africain(e)s... enfermé(e)s dans les griffes de cette Religion Romaine... souvent même à l'insu de leur propre conscience !

Comme on vient de le voir, il y a de quoi se poser des questions sur le sérieux des informations transmises par "les quatre évangiles". Non seulement il y a de nombreuses différences entre les quatre, on pourra le constater plus aisément en consultant "les Synoptiques", cette version où les textes sont présentés sur quatre colonnes adjacentes (une par évangéliste) pour permettre une comparaison immédiate.

De nombreuses divergences concernent certes des détails de grammaires et de vocabulaires, d'ordre des mots, mais il y a aussi des divergences plus graves qui affectent le sens de passages entiers, et il y en a une autre qui est aussi d'importance : il est impossible de faire concorder les différents tableaux de la généalogie de Jésus.
Il existe, en plus dans ces quatre évangiles, des faits qui se contredisent d'un texte à l'autre, ce qui démontre bien que ces textes ont été trafiqués abondamment (... et séparément !), en vue de faciliter l'intégration des quelques parcelles à chaque fois retenues pour devenir canoniques, et même en réalisant ce travail-là, l'Eglise n'a pas voulu - ou n'a pas pu - tenir compte de l'existence de multiples erreurs : elle les a laissé en place ; on a vu plus haut ce qu'en pensent les spécialistes intéressés !

Mais de toutes façons, comment pouvait-elle venir à bout de tous ces problèmes, avec des documents dont les textes

ont été tant de fois trafiqués ?

c'est en aimant le prochain qu'en réalisera le dessein de Dieu sur terre et non en faisant descendre le Dieu lui même exalté soit il que nous serons en mesure de vivre Dieu en nous !

On ne retrouve la Trinité dans un seul texte de Matthieu 28-19 , comment se fait il que l'on retrouve pas sous
cette forme de crédo "Au Nom du Père du Fils et du St Esprit" dans les
autres textes alors que c'est le dogme principale qui a été adopté en
322 par l'église Romaine....

Ezéchiel 8: 14 Et il me conduisit à l’entrée de la porte de la maison de l’Eternel, du côté du septentrion. Et voici, il y avait là des femmes assises, qui pleuraient Thammuz. 15 Et il me dit: Vois–tu, fils de l'homme? Tu verras encore d'autres abominations plus grandes que celles–là.

16 Et il me conduisit dans le parvis intérieur de la maison de l'Eternel. Et voici, à l'entrée du temple de l'Eternel, entre le portique et l'autel, il y avait environ vingt–cinq hommes, tournant le dos au temple de l'Eternel et le visage vers l'orient; et ils se prosternaient à l'ORIENT devant le SOLEIL. 17 Et il me dit: Vois–tu, fils de l'homme? Est–ce trop peu pour la maison de Juda de commettre les abominations qu'ils commettent ici? Faut–il encore qu'ils remplissent le pays de violence, et qu'ils ne cessent de m'irriter? Voici, ils approchent le rameau de leur nez.

18 Moi aussi, j’agirai avec fureur; mon oeil sera sans pitié, et je n’aurai point de miséricorde; quand ils crieront à haute voix à mes oreilles, Je ne les écouterai pas.

Ainsi, D.ieu n'écoute pas ceux qui se tournent vers l'orient, vers une "autre lumière", celle du "soleil" qui est aussi celle de "Satan qui se déguise en ange de lumière". (2 Cor 11:14)

Si la Parole de Dieu a cru bon de nous préciser ces choses, c'est bien parce qu'elles sont en rapport direct avec des "signes" irréfutables d'obéissance ou de rébellion !Soyons encore plus précis. Quel est le jour d'adoration du soleil (le "dies solis") ?

C'est le DIMANCHE ! ("Sunday" en anglais)

 

Mais quel est le jour consacré à l'Eternel depuis l'origine, comme "SIGNE à PERPETUITE" ? Le SHABBAT !

Qui est à l'origine de la transposition du Shabbat au dimanche ? Rome et le Vatican !

(Les références historiques sont trop nombreuses pour être citées ici mais dès le deuxième siècle, les "chrétiens" d'origine juive ou païenne ont été persécutés pour avoir voulu garder le Shabbat, ces persécutions ayant repris de plus belle pendant la sinistre "Inquisition" !)

Répétons que "Satan se déguise en ange (messager) de lumière".

Mais QUI est le véritable messager de la véritable Lumière ? JESUS (Yeshoua) ! (2 Cor 4:6; 1 Th 5:5; 1 Jean 1:7...)

Ainsi, Satan se déguise en Jésus (en "Yeshoua") !

Mais nous avons été prévenus:

" Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus (Yeshoua) que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Evangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien." (2 Cor 11:4)

 

Nous savons aussi que " Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs oeuvres." (2 Cor 11:15)

 

... et nous savons bien quel est le jour choisi par les "ministres de (fausse) justice" !

 

Ce n'est pas le jour en lui-même qui est à condamner puisque les premiers disciples "étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur" (Actes 2:46), mais il est aisé de constater que toutes les théologies antichrist ont pour origine la pensée des adeptes du dimanche contre le shabbat !

 

De la Rome du IVème siècle et du Concile de Nicée jusqu'aux évangéliques d'aujourd'hui (avec leurs faux évangiles du "kingdom now", de la "prospérité", de "l'estime de soi" ou de la "fausse gâce permissive changée en dérèglement", Jude 4), en passant par toutes les dénominations protestantes (filles de la Prostituée), chacun a "retranché ou ajouté à la Parole" !

Vous étiez à la messe ou au culte ce matin ? Il y avait un "grand prêtre" (quel que soit son titre) pour diriger la cérémonie avec ses rituels et ses traditions d'homme ?

 

Examinez-vous et que Dieu vous garde !

Rappel: Les hommes (leur nature charnelle) choisissent spontanément le soleil comme (fausse) lumière ou comme "Lumière sans D.ieu" mais aussi comme base de leurs calculs dans leurs calendriers religieux, leurs jours de semaine, de mois et d'années, mais aussi comme jours de fêtes (dont les solstices et équinoxes) contre les "fêtes de l'Eternel" basées sur la lune et l'année lunaire.

"Il a fait la lune pour marquer les temps". (Ps 104:19)



c'est au nom de Dieu que jésus a prêché...a enseigné ... a annoncé l'arrivé du royaume de DIEU et non de lui même et d'un autre agent saint esprit . Le saint esprit est absent dans l'œuvre de jesus c'est un agent qui le fortifie qui l'aide dans ses miracles ,et il est plus facile de comprendre cet agent comme une créature divine que comme une constituante de Dieu?

Ce dogme est aussi incompréhensible qu'il sera le seul qui séparera les religions entre elles dans le l'union spirituelle qu'elle devait les unir Unicité de Dieu .le rappel du message monotheist révélé a tous les prophètes le meme est un unique message universelle pas la religion des juifs ni la religion des blancs ni celles des arabes mais la religion de tous les hommes soucieux  de réussir leur passage sur terre et de devenir des humains complet dans leur amour et leur dévotion éternelle .ce sont vos coeurs qui seront jugés et pas votre langue ni votre apparence  Amen amin shalom.......
Fraternellement:Rjames

http://www.chretien.at

Posté par rusty james à 12:28 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le plan maçonnique pour la destruction de la Sainte Messe en 33 points

hqdefault

 
Directives du Grand Maître de la Maçonnerie aux Évêques maçons catholiques.
Article de la revue italienne « Téologica »
(La revue de la nouvelle évangélisation n°14 mars/avril 1998
Source : Marie-Julie Jahenny
Tous les confrères maçons devront rendre compte des progrès de ces dispositions décisives.
Reconnu de nouveau en octobre 1993 comme plan progressif vers le stade final.
Tous les maçons occupés dans l’Église doivent les accueillir et les réaliser.
1 - Enlever une fois pour toutes Saint Michel, protecteur de l’Église Catholique, de toutes les prières à l’intérieur et à l’extérieur de la Sainte Messe.
Enlever les statues en affirmant qu’elles détournent de l’adoration du Christ.
2 - Enlever les exercices pénitentiels du carême comme : l’abstinence de viande le vendredi et aussi le jeûne; empêcher tout acte d’abnégation. A leur place doivent être favorisés les actes de joie, de bonheur et d’amour du prochain. Dites : " Le Christ a déjà mérité pour nous le Paradis. "
Dites à tous qu’ils doivent se préoccuper sérieusement de leur santé. Encouragez la consommation de viande, surtout de porc.
3 - Chargez les pasteurs protestants de réexaminer la Sainte Messe et de la désacraliser. Semez les doutes sur la Présence Réelle de Jésus-Christ dans l’Eucharistie et confirmez que l’Eucharistie – en meilleure union de pensée avec les protestants – est seulement pain et vin et entendu comme symbole.
Disséminez les protestants dans les séminaires et les écoles. Encouragez l’oecuménisme comme voie vers l’unité. Accusez celui qui croit en la Présence Réelle comme subversif et désobéissant à l’Église.
4 - Interdisez la liturgie latine de la Sainte Messe, adoration et chants, car ils communiquent un sentiment de mystère et de déférence. Présentez les comme enchantements de devins. Ainsi les hommes cesseront de considérer les prêtres comme des personnes d’intelligence supérieure et de les respecter comme porteurs des mystères divins.
5 - Encouragez les femmes à ne pas se couvrir avec le voile à l’Église. Les cheveux sont sexy. Prenezles femmes comme lectrices et faites les revendiquer le droit à la prêtrise. Présentez la chose comme une idée démocratique.
Fondez un mouvement de libération de la femme. Qui entre dans l’Église doit porter des habits négligés pour s’y sentir comme à la maison. Cela affaiblira l’importance de la Messe.
6 - Découragez les fidèles de prendre la Sainte Communion à genoux. Dites aux Soeurs de faire perdre l’habitude de tenir les mains jointes aux enfants, avant et après la communion.
Dites-leur que Dieu les aime tels qu’ils sont et qu’il désire qu’ils se sentent tout à fait à l’aise.
Éliminez dans l’Église l’habitude d’être à genoux et toute génuflexion. Enlevez les agenouilloirs et les prie-Dieu.
Dites aux personnes que durant la Messe elles doivent attester de leur Foi debout.
7 - Éliminez la musique sacrée de l’orgue; introduisez guitares, cithare, tambourin, piétinement et rires dans les églises. Cela détachera les gens de la prière personnelle et des conversations avec Jésus.
Exécutez autour de l’autel des danses liturgiques en vêtements excitants, des théâtres et des concerts.
8 - Enlevez le caractère Sacré des chants à la Mère de Dieu et à saint Joseph. Présentez leur vénération comme idolâtrie. Rendez ridicule ceux qui persistent.
Introduisez des chants protestants. Cela donnera l’impression que l’Église Catholique admet finalement que le Protestantisme est la vraie religion ou du moins qu’elle est égale à celle de l’Église Catholique.
9 - Éliminez tous les hymnes, ainsi que ceux à Jésus, car ils font penser au bonheur et à la sérénité qui proviennent de la vie de mortification et de pénitence pour Dieu, dès l’enfance.
Introduisez les chants nouveaux, seulement pour convaincre que les rites précédents étaient en quelque sorte faux.
Assurez-vous que dans chaque Messe il y ait au moins un chant dans lequel le Nom de Jésus n’est pas mentionné et qu’au contraire il ne parle que d’amour, de tolérance et d’unité.
Ne mentionnez pas Jésus, faites interdire toute annonce de l’Eucharistie.
10 - Enlevez toutes les reliques des Saints des Autels et, dans la foulée, enlevez même les Autels.
Remplacez-les par des tables païennes, privées de consécrations, qui peuvent être utilisées pour offrir des sacrifices humains au cours de messes sataniques.
Éliminez la Loi ecclésiastique qui veut la célébration de la Sainte Messe seulement sur des Autels contenant des reliques de Saints.
11 - Interrompez la pratique de célébrer la Sainte Messe en présence du Saint Sacrement dans le tabernacle.
N’admettez aucun Tabernacle sur les Autels utilisés pour la célébration de la Sainte Messe.
La table doit avoir l’aspect d’une table de cuisine. Elle doit être transportable pour exprimer qu’elle n’est pas sacrée, mais doit servir à une double fonction comme par exemple, table de conférence ou pour jouer aux cartes.
Plus tard, tâchez de joindre au moins une chaise à cette table.
Le prêtre devra y prendre place pour indiquer qu’après la communion il se repose comme après un repas.
Le prêtre ne doit jamais se mettre à genoux durant la Messe, ni faire la génuflexion.
Au repas, en fait, on ne s’agenouille pas. La chaise du prêtre doit être mise à la place du Tabernacle. Encouragez les gens à vénérer et même à adorer le prêtre plutôt que l’Eucharistie, à obéir à lui plutôt qu’à l’Eucharistie (comprendre ici ne plus adorer Jésus dans sa présence réelle).
Dites aux gens que le prêtre est leur Christ, leur chef. Placez le Tabernacle dans un local différent, hors de la vue.
12 - Faites disparaître les Saints des calendriers ecclésiastiques, toujours quelques-uns aux temps déterminés.
Interdisez aux prêtres de prêcher sur les Saints, sauf de ceux qui sont dans l’Évangile.
Dites au peuple que d’éventuels Protestants dont la présence dans les églises catholiques est souhaitable, pourraient s’en scandaliser.
Évitez tout ce qui perturbe les Protestants.
13 - Dans la lecture de l’Évangile, omettez l’adjectif " Saint ", par exemple au lieu de dire " Évangile selon Saint Jean " dites Évangile de Jean. " Cela fera penser aux gens de ne plus devoir les vénérer.
Écrivez continuellement de nouvelles bibles jusqu’à ce qu’elles soient identiques à celles des Protestants.
Omettez l’adjectif " Saint " dans l’expression Esprit Saint. " Cela ouvrira la route.
Mettez en évidence la nature féminine de Dieu comme d’une mère pleine de tendresse. Éliminez l’usage de " Père. "
14 - Faites disparaître tous les livres personnels de piété et détruisez-les. En conséquence cesseront aussi les litanies du Sacré Coeur, de la Mère de Dieu, de Saint Joseph et aussi la préparation à la Sainte Communion.
Ainsi deviendra aussi superflu le remerciement après la communion.
15 - Faites disparaître aussi toutes les statues et les images des anges. Pourquoi les statues de nos ennemis devraient-elles rester à nos pieds ? Dites que les anges sont des mythes et des petites histoires pour endormir les enfants.
Ne pas permettre les discours sur les anges car cela heurterait nos amis protestants.
16 - Abrogez l’exorcisme mineur pour expulser les démons; engagez-vous à cela, annoncez que les diables n’existent pas.
Expliquez que c’est la manière adoptée par la Bible pour désigner le mal et que sans un méchant, il n’a pas d’histoire intéressante.
Ainsi les gens ne croiront pas à l’existence de l’enfer ni ne craindront plus de pouvoir y tomber.
Répétez que l’enfer n’est rien d’autre que l’éloignement de Dieu et qu’il n’y a rien de terrible en cela puisqu’il s’agit de la même vie qu’ici sur terre.
1) Saint Michel archange défendez-nous dans le combat. Soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon. Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, prince de la milice céleste, par la vertu divine, précipitez en enfer, Satan et les autres esprits mauvais qui errent dans le monde pour la perte des âmes.
17 - Enseignez que Jésus était seulement un homme qui avait des frères et des soeurs et qui avait haï les détenteurs du pouvoir.
Expliquez qu’il aimait la compagnie des prostituées, spécialement Marie-Madeleine; qu’il n’avait rien à faire de s’occuper d’églises ou de synagogues.
Dites qu’il avait conseillé de ne pas obéir aux chefs du clergé; expliquez qu’il était un grand maître mais qu’il avait dévié du bon chemin quand il nia l’obéissance aux chefs de l’Église.
Découragez le discours sur la croix comme victoire, au contraire présentez-la comme faillite.
18 - Souvenez-vous que vous pouvez induire les soeurs vers la trahison de leur vocation si vous les prenez par la vanité, leur charme et leur beauté.
Faites leur changer l’habit ecclésiastique et cela les portera tout naturellement à rejeter leur rosaire.
Révélez au monde que dans leurs couvents il y a des dissensions. Cela desséchera leur vocation.
Dites aux soeurs qu’elles ne seront plus acceptées si elles n’enlèvent pas l’habit.
Favorisez le discrédit de l’habit ecclésiastique aussi parmi le peuple.
19 - Brûlez tous les catéchismes. Dites aux enseignants de religion d’enseigner à aimer les créatures de Dieu plutôt que Dieu lui-même. Le fait d’aimer ouvertement est témoignage de maturité.
Faites que le terme " sexe " devienne une parole d’usage quotidienne dans vos classes de religion.
Introduisez des images de sexe dans les leçons religieuses pour enseigner aux enfants la réalité. Assurez-vous que les images soient claires.
Encouragez les écoles à devenir des penseurs progressistes en matière d’éducation sexuelle.
Introduisez l’évolution sexuelle par l’intermédiaire de l’autorité des évêques, aussi les parents n’auront plus rien contre.
20 - Étouffez les écoles catholiques en empêchant les vocations de soeurs. Révélez aux soeurs qu’elles sont des assistantes sociales sous-payées et que l’Église est en train de les éliminer.
Insistez sur le fait que l’enseignant laïc catholique reçoit le même salaire que celui des écoles laïques.
Employez des enseignants non catholiques.
Les prêtres doivent recevoir le même salaire que les emplois équivalents dans le monde.
Tous les prêtres doivent déposer leur veste religieuse et leur croix de manière à pouvoir être acceptés par tous.
Rendez ridicules ceux qui ne s’alignent pas.
21 - Anéantissez le Pape, détruisant ses universités.
Désunissez les universités du pape, disant que de cette façon le gouvernement pourrait les subventionner.
Remplacez les noms des instituts religieux par des noms profanes, pour favoriser l’oecuménisme. Par exemple au lieu de " École de l’immaculée Conception " dites : " École Supérieure Nouvelle. "
Instituez un service d’oecuménisme dans tous les diocèses et préoccupez-vous qu’il soit contrôlé par des protestants.
Interdisez les prières pour le Pape et envers la Sainte Vierge parce qu’elles découragent l’oecuménisme.
Annoncez que les autorités du lieu sont seules compétentes.
Soutenez que le Pape n’est qu’une figure représentative.
Expliquez au peuple que l’enseignement du Pape ne sert que pour alimenter les conversations mais qu’en dehors de cela il est sans importance.
22 - Combattez l’autorité du Pape, en mettant une limite d’âge à sa fonction.
Réduisez-la peu à peu, expliquez que vous voulez le préserver d’un travail excessif.
23 - Soyez audacieux. Affaiblissez le Pape en introduisant des synodes d’évêques. Le Pape deviendra alors seulement une figure représentative comme en Angleterre où la Chambre Haute et la Chambre Basse règnent et donnent leurs ordres à la reine.
Ensuite affaiblissez l’autorité de l’évêque, donnant vie à une institution concurrente au niveau des presbytérats.
Dites qu’ainsi les prêtres reçoivent de cette manière l’attention qu’ils méritent.
Enfin affaiblissez l’autorité du prêtre avec la constitution de groupes de laïcs qui dominent les prêtres. De cette manière naîtra une haine telle que directement les cardinaux abandonneront l’Église et alors l’Église sera démocratique… L’Église Nouvelle…
24 - Réduisez les vocations au sacerdoce, faisant ainsi perdre aux laïcs la crainte révérencielle envers les prêtres.
Le scandale public d’un prêtre anéantira des milliers de vocations.
Louez les prêtres, qui pour l’amour d’une femme ont su tout laisser de leur ministère. Définissez-les héroïques.
Honorez les prêtres réduits à l’état laïc comme de véritables martyrs, opprimés à tel point de ne plus pouvoir supporter davantage.
Condamnez aussi comme un scandale que nos confrères maçons dans le sacerdoce doivent être connus par leur nom.
Soyez tolérant avec l’homosexualité dans le clergé. Dites au peuple que les prêtres souffrent de solitude.
25 - Commencer à fermer les églises à cause de la pénurie de prêtres. Définissez bonne et économique une telle pratique.
Expliquez que Dieu écoute partout les prières. De cette manière les églises deviennent d’extravagants gaspillages d’argent.
Fermez avant tout les Églises où se pratiquent la piété traditionnelle.
26 - Utilisez des commissions de laïques et de prêtres faibles dans la foi qui condamnent et réprouvent sans difficulté toute apparition de Marie et tout miracle apparent, spécialement de l’Archange Saint Michel.
Assurez-vous que rien de cela ne recevra l’approbation selon Vatican II. Appelez désobéissance à l’autorité si quelqu’un obéit aux révélations ou réfléchit sur celles-ci.
Indiquez les voyants mystiques comme désobéissants aux autorités ecclésiastiques.
Faites perdre l’estime de leur nom, alors personne ne pensera plus à tenir compte de leur message.
27 - Élisez un antipape. Affirmez qu’il ramènera les protestants dans l’Église et peut-être même les Hébreux.
Un antipape pourra être élu si le droit de vote était donné aux Évêques. Alors seront élus tant d’antipapes que sera intronisé un Antipape comme compromis.
Affirmez que le vrai Pape est mort.
28 - Enlevez la confession avant la communion, aux enfants dès les premières classes, ainsi ils s’en moqueront tout à fait quand ils seront dans les classes supérieures.
Alors la confession disparaîtra.
Introduisez (en silence) la confession communautaire avec l’absolution en groupe.
Expliquez au peuple que la chose arrive à cause de la pénurie de prêtres.
29 - Faites distribuer la communion par les femmes et des laïcs. Commencez en déposant la communion sur la main, comme les protestants, au lieu de sur la langue. Expliquez que le Christ faisait ainsi.
Recueillez quelques Hosties pour les " messes noires " dans nos temples.
Ensuite distribuez, au lieu de la communion personnelle, une coupe d’hosties non consacrées qui peut-être portée à la maison.
Expliquez que de cette façon doivent être pris les dons divins dans la vie de tous les jours.
Placez des distributeurs automatiques d’hosties pour les communions et appelez-les, tabernacles.
Dites que des signes de paix doivent être échangés.
2) Un décret de la Congrégation pour la doctrine et la foi, publié le 29 décembre 1966, permet la publication et la propagation, sans imprimatur, des écrits concernant des apparitions et des révélations, pourvu qu’ils ne contiennent rien de contraire à la foi ni à la morale.
Encouragez les gens à se déplacer dans l’église pour interrompre les dévotions et les prières.
Ne faites pas le signe de la croix, faites plutôt un signe de paix.
Expliquez que Jésus aussi s’est déplacé pour saluer ses disciples.
Ne consentez aucune concentration dans de tels moments.
Les prêtres doivent tourner le dos à l’Eucharistie et honorer le peuple.
30 - Après que l’antipape sera élu, dissolvez les synodes d’évêques, les associations de prêtres et les conseils paroissiaux.
Interdisez à tous les religieux de mettre en discussion, sans permission, ces nouvelles dispositions.
Expliquez que Dieu aime l’humilité et déteste ceux qui aspirent à la gloire.
Accusez de désobéissance envers l’autorité ecclésiastique tous ceux qui posent des questions.
Découragez l’obéissance envers Dieu.
Dites aux gens qu’ils doivent obéir à leur supérieurs ecclésiastiques.
31 - Conférez au pape (antipape) le maximum de pouvoir : choisir ses propres successeurs.
Ordonnez, sous peine d’excommunication, à tous ceux qui aiment Dieu de porter le signe de la Bête. Mais ne l’appelez pas " signe de la Bête. "
Le signe de la croix ne doit plus être fait, ni porté sur les personnes (on ne doit plus bénir).
Faire le signe de la croix sera désigné comme idolâtrie et désobéissance.
32 - Déclarez faux les dogmes précédents, sauf celui de l’infaillibilité du Pape.
Proclamez Jésus un révolutionnaire en faillite.
Annoncez que le vrai Christ viendra bientôt.
Seulement l’antipape élu doit être obéi.
Dites au peuple qu’il faut s’incliner quand son nom est prononcé.
33 - Ordonnez à tous les sujets du pape de combattre en saintes croisades pour étendre l’unique religion mondiale.
Satan sait où se trouve tout l’or perdu.
Sans pitié, faites la conquête du monde ! Tout cela apportera à l’humanité ce qu’elle a toujours désiré : " l’époque d’or de la paix ".
En 1987, peu avant son accident mortel d’avion, Michel Baroin déclarait confidentiellement " Nous avons parmi nous au Grand Orient 64 Évêques français. "


Posté par rusty james à 12:16 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

«Les Musulmans sont plus chrétiens que les Chrétiens eux-mêmes»

12_mars

Le titre peut paraître étrange, voire illogique à premier abord mais en réfléchissant à la définition du mot «chrétien» ce constat peut être fait. Jésus ou Issa [paix sur lui] peut importe quelle dénomination on préfère employer, ce qui importe est le fait qu’ils désignent tous deux la même personne, à savoir, le fils de la vierge Marie. Dans quelles mesures peut-on dire que les musulmans suivent plus Jésus [paix sur lui] que les chrétiens ? C’est ce que je vais essayer de vous prouver seulement en me basant sur la Bible – concernant le cas de Jésus [paix sur lui]. En tant qu’ancien chrétien, j’ai reçu un enseignement chrétien évangélique depuis le plus jeûne âge, alors l’histoire et le personnage de Jésus [paix sur lui] je peux vous dire que je les connais par coeur. Par ailleurs, je choisirai ici, la dénomination «Jésus» [paix sur lui] même si pour moi changer les noms propres est d’une absurdité totale. 

1/ Jésus [paix sur lui] suivait la Torah 

 Sa naissance  
Cet homme, qu’on appelle «Jésus» en français, surgit en Galilée au Ier siècle auprès du cercle de Jean-Baptiste [Yahya, dans le Coran] et comme tout le monde le sait, il fût circoncis le huitième jour : « Le huitième jour, auquel l'enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus, nom qu'avait indiqué l'ange avant qu'il fût conçu dans le sein de sa mère. » [1] 
C’est le premier acte prouvant que Jésus [paix sur lui] suivait la Torah puisqu’il est mentionné dans l’ancien Testament l’injonction suivante : « Le huitième jour, l'enfant sera circoncis. » [2] 
Mais pour les plus sceptiques d’entre nous, la parole la plus tranchante de Jésus lui-même [paix sur lui] prouvant qu’il suivait scrupuleusement la Torah est celle-ci : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé.» [3]

Son Credo 
Les Dix Commandements
On connait tous l’existence des Dix Commandements. Sans la préservation de ces derniers, d’après Jésus [paix sur lui] on ne peut goûter à la saveur du Paradis comme il est indiqué dans ce passage où un homme lui demande comment y entrer : « Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut, et se jetant à genoux devant lui: Bon maître, lui demanda-t-il, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? Jésus lui dit : Pourquoi m'appelles-tu bon? Il n'y a de bon que Dieu seul. Tu connais les commandements: Tu ne commettras point d’adultère ; tu ne tueras point ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; tu ne feras tort à personne ; honore ton père et ta mère. » [4]
Ce passage montre, sans ambiguïté, non seulement que Jésus [paix sur lui] connaissait, pratiquait et enseignait la Torah mais aussi qu’il faisait la distinction entre lui et son «Père», c’est-à-dire, entre lui et son Créateur. Ainsi, « Pourquoi m'appelles-tu bon? Il n'y a de bon que Dieu seul » prouve que Jésus [paix sur lui] enseignait ce qu’on appelle l’Unicité [At-Tawḥîd, dans le Coran] de Dieu Tout-Puissant. 
Ce seul fait suffit, par ailleurs, à démontrer que la conception d’un Dieu trinitaire n’était pas celle que Jésus [paix sur lui] enseignait à ses disciples.

Le rejet de l’Associationnisme [le Shirk, dans le Coran]
Le plus grand péché reste bien-sûr l’associationnisme, c’est-à-dire, le fait d’adorer un autre dieu que Dieu, l’Unique, celui d’Abraham [paix sur lui]. Jamais Jésus [paix sur lui] aurait pu commettre ce péché [5]. En effet, les pharisiens auraient trouvé une raison valable pour le dénoncer à l’autorité romaine.  
De plus, en lisant la Bible on peut s’apercevoir que Jésus [paix sur lui] n’a jamais revendiqué une quelconque divinité mais bien au contraire, il a plutôt revendiqué son humanité malgré les miracles qu’il pouvait faire de sa main : « Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j'entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. » [6]
Ceci n’est qu’un aperçu, il existe d’autres versets bibliques prouvant que Jésus [paix sur lui] n’a jamais revendiqué être Dieu, l’Unique. [7]

Son modus vivendi 
Sa manière de prier 
Comment prétendre suivre Jésus [paix sur lui] et ne pas prier comme lui ? C’est inconcevable, c’est comme si je prétendais aimer ma mère et ne pas lui obéir – dans la mesure où je peux le faire. Il est vrai que tous les Prophètes se prosternaient lorsqu’ils priaient le Seigneur de l’Univers.
Que ce soit Abraham « Abraham tomba sur sa face ; il rit, et dit en son coeur : Naîtrait-il un fils à un homme de cent ans? et Sara, âgée de quatre-vingt-dix ans, enfanterait-elle ? Et Abraham dit à Dieu: Oh! qu'Ismaël vive devant ta face! » [8]  
ou Moïse et son frère Aaron [paix sur eux] lorsqu’ils jetèrent leur face contre terre : « Moïse et Aaron tombèrent sur leur visage, en présence de toute l'assemblée réunie des enfants d’Israël » [9]. 
Ainsi, comment pourrait-on imaginer que Jésus n’en fasse pas de même, lui qui se revendique de l’héritage d’Abraham [paix sur lui] et dit suivre la Loi comme nous l’avons vu ? Encore une fois, c’est inconcevable puisqu’on peut lire dans le Nouveau Testament ce qui suit : « Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : Mon Père, s'il est possible, que cette coupe s'éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. » [10] 
Non seulement Jésus [paix sur lui] se prosternait devant Dieu tel un humble serviteur mais en plus il faisait ses ablutions avant chaque prière. 
Et comment ne serait-ce pas le cas alors qu’il suit et enseigne la Torah ? Ainsi ce que faisait Moïse [paix sur lui] il le faisait car un homme se prétendant Prophète et ne suivant pas le Livre du peuple pour lequel on l’a envoyé est un menteur. Personne n’aurait cru en Jésus [paix sur lui] s’il ne suivait pas la Loi de Moïse [paix sur lui]. C’est pourquoi on peut lire : « Moïse, Aaron et ses fils, s'y lavèrent les mains et les pieds ; entrèrent dans la tente d'assignation et qu'ils s'approchèrent de l'autel, ils se lavèrent, comme l'Eternel l'avait ordonné à Moïse » [11]

L’aumône comme purification des péchés 
Avez-vous déjà vu un Prophète qui ne commande pas aux gens la charité ? Evidemment que non, les Prophètes incarnent la bonté, la bienfaisance, l’exemplarité, ce sont les meilleurs Hommes sur Terre. Ainsi on peut lire dans le Nouveau Testament : « Avant tout, ayez les uns pour les autres une ardente charité, car La charité couvre une multitude de péchés. » [12] 

elle permet d’expier les péchés. Le Prophète () a dit :«L’aumône efface les péchés comme l’eau éteint le feu »


Ses restrictions alimentaires
Le porc 
Pourquoi il est important de souligner que Jésus [paix sur lui] suivant la Torah ? Sûrement parce que dès lors que l’on admet cela, il est impossible d’imaginer que Jésus [paix sur lui] puisse faire une action contraire à la Loi de Moïse [paix sur lui]. Ainsi, quiconque dirait que Jésus [paix sur lui] mangeait du porc mentirait puisqu’il est écrit dans l’Ancien Testament : « Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue et le pied fourchu, mais qui ne rumine pas : vous le regarderez comme impur. » [13]

Les nourritures interdites
De la même manière, on peut dire que Jésus [paix sur lui] ne mangeait pas la nourriture de la bête trouvée morte [14] ni le sang d’une espèce animale [15] ni la nourriture sur laquelle le nom de Dieu n’a pas été prononcée [16]

L’alcool 
De plus, on peut affirmer que Jésus [paix sur lui] ne faisait pas ceci ou cela, même si aucune histoire à ce sujet n’est relatée dans les textes scripturaires, puisque tout le monde sait que Jésus [paix sur lui] n’a commis aucun péché durant son existence terrestre. 
Ainsi, j’affirme également que Jésus [paix sur lui] ne buvait pas d’alcool car l’alcool est prohibé dans l’Ancien Testament : « Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit » [17]
Qui pourrait donc penser aujourd’hui que Jésus [paix sur lui] ait autorisé le fait de fumer ou de se droguer ? Personne, c’est inimaginable qu’un Prophète puisse ordonner le blâmable, dans la mesure où fumer ou se droguer est nuisible à la santé. Donc, on peut affirmer que Jésus [paix sur lui] ne fumait pas, et ne se droguait pas.

2/ Mouhammad  suivait la Torah 

● Mécroire en Jésus, la Torah et l’Evangile 
Quiconque prétend être musulman et n’a pas foi en Jésus [paix sur lui], comme le Prophète de Dieu, l’un des Ses rapprochés, comme le guérisseur de l’aveuglé né, le donneur de vie à l’oiseau fait avec de la glaise – tout cela par la permission de Dieu – ne l’est pas, en réalité. 
De même, quiconque prétend croire au Coran et ne croit pas en la Torah [18], révélation faite à Moïse [paix sur lui], les Psaumes [19], révélation faite à David [paix sur lui], l’Evangile [20], révélation faite à Jésus [paix sur lui], ne croit pas au Coran, en réalité. 
Ceci est l’enseignement de notre bien aimé Prophète Mouhammad ﷺ qu’il a transmis par le biais du Coran ! 
Ainsi, Mouhammad ﷺ suivait la Torah, car en elle il existe une lumière et un guide [18].

● 
Mouhammad  est similaire à Jésus [paix sur lui]
Le Prophète ﷺ jeunait, se prosternait pour prier, faisait ses ablutions, s’acquittait de l’aumône, ne buvait pas d’alcool, était circoncis, ne mangeait pas de porc, ne se droguait pas, adorait l’Unique Dieu, celui d’Abraham, d’Isaac et de Jacob [paix sur eux] à l’instar de Jésus [paix sur lui]. Ceci est indéniable et la grande majorité des Musulmans aujourd’hui, force de constater, n’ont pas abandonner les enseignements de Jésus et de Mouhammad [paix sur eux]

Suivre le Coran c’est suivre la Torah, les Psaumes et l’Evangile. 
La Torah, les Psaumes, l’Evangile et le Coran sont les messages divins que Dieu a transmis au fil des siècles à des communautés. L’accomplissement ultime des Ses messages est le Coran, qui vient finaliser, rectifier les mensonges à l’égard de Dieu et Ses Prophètes et élever Sa parole comme on peut lire dans le Coran : « Aujourd'hui j'ai parachevé pour vous votre religion, j'ai complété mon bienfait sur vous et j'ai agrée pour vous l'islam comme religion » [21].
J’en viens à la conclusion simple et logique que Dieu n’a jamais envoyé plusieurs religions. Les Prophètes ont toujours prêché le même message, à savoir l’Unicité de Dieu. Les Prophètes n’ont jamais parlé de Judaïsme ou de Christianisme. Non, ce sont des mots inventés qui n’apparaissent pas dans les Textes. La religion des Prophètes et Dieu est la soumission totale à Lui, c'est ce que Dieu a appelé « Islām » dans le Coran. C’est seulement lorsqu’Il révèle son dernier Message qu’Il  donne un nom spécifique à sa religion. 
Toujours étant, tous les Prophètes se sont toujours nommés « Soumis » [Musulmans] et cela depuis Abraham [paix sur lui] !
Ainsi, être musulman c’est être soumis à Dieu, c’est comme dit Jésus [paix sur lui] ne plus chercher à accomplir sa volonté mais celle du Seigneur de l’Univers « parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé » [6] 

Pour se purifier il faut prier et que sa prière soit valide la prière de nos jours nest plus valide a cause de labondon des ablutions par leglise cest un grave manquement a la purification helas jesus se purifier avec de l'eau et priez face contre terre comme moise

Ceux qui ont changé le culte l'ont fait sciement pour que votre corps ne se recharge pas en energie positive et lave ainsi votre aura et vos centres energetique cela meme qui ont planté la pierre dressée du diable au milieu  des brebis égaré pour que les prièrent aillent vers une fausse divinité phalique comme ceci ..pantée au milieu dune roue astrologique paienne pour corrompre l'enrgie des croyants

......

numerisation0001

 

◄ Exode 40:31 ►
Versets Parallèles
Louis Segond Bible

Moïse, Aaron et ses fils, s'y lavèrent les mains et les pieds;

Genèse 18:4
Concept des Versets


Permettez qu'on apporte un peu d'eau, pour vous laver les pieds; et reposez-vous sous cet arbre.

 

Exode 40:30-31

Il plaça la cuve entre la tente d'assignation et l'autel, et il y mit de l'eau pour les ablutions; Moïse, Aaron et ses fils, s'y lavèrent les mains et les pieds;

(Exode 3 :5 ; Actes 7 :33)

« Et [Dieu] dit: n'approche point d'ici ; déchausse tes souliers de tes pieds, car le lieu où tu es arrêté, est une terre sainte.»


Et lorsque Jésus se rendit au jardin de Gethsémané pour implorer Dieu de le délivrer du piège que lui avaient tendu les Docteurs juifs et les Pharisiens, « il se prosterna le visage contre terre, priant, et disant : mon Père…»

Alaha Natarak (Dieu soit avec vous, en araméen)

 Je n’insinue pas que les Chrétiens ne jeûnent pas, ni prient pas, de s’acquittent pas de l’aumône. Non! Mais par contre, la majorité des Chrétiens ne voient pas la consommation du porc, de l’alcool ou l’absence de la circoncision – tradition d’Abraham – comme des péchés alors que Jésus [paix sur lui] les voyait ainsi. D’ailleurs mes parents, qui sont Chrétiens, savent que l’alcool est prohibé mais en boivent quand même. Les Chrétiens aujourd’hui adorent Jésus [paix sur lui] alors que Jésus [paix sur lui] adorait son Père. Pourquoi ne font-ils pas comme lui ? Parce qu’ils ne lisent pas la Bible mais écoutent l’Eglise. Jésus [paix sur lui] se prosternait pour prier à son Seigneur mais la majorité des Chrétiens ne considèrent pas la prosternation comme le moyen de se rappeler de Dieu, de Le louer et de Le glorifier. 
Comment continuer à dire que les Chrétiens suivent Jésus [paix sur lui] devant un tel fossé entre ses enseignements et les pratiques des Chrétiens d’aujourd’hui ? Enfin, je finirai par dire cette formule ; si chrétien signifie littéralement «petit Christ» ou «personne suivant les enseignements de Jésus» alors nous Musulmans, sommes fiers et honorés de dire que nous sommes plus chrétiens que les Chrétiens eux-mêmes. 

[1] Luc 2 : 21 Actes 7 : 8 Jean 7 : 22
[2] Lévitique 12 : 3
[3] Mathieu 5 : 17-18
[4] Marc 10 : 17-19
[5] Exode 20 : 2-5 ⎢Deutéronome 5 : 7-9
[6] Jean 5 : 30 
[7] Jean 14 : 28 ⎢Jean 10 : 29 ⎢Matthieu 12 : 28 ⎢Luc 11 : 20 ⎢Actes 2 : 21
[8] Genèse 17 : 17 

[9] Nombre 14 : 5
[10] Matthieu 26 : 39
[11] Exode 40 : 31-32 ⎢ Actes 21 : 26 
[12] 1 Pierre 4 : 8
[13] Lévitique 11 : 7-8 ⎢Deutéronome 14 : 8 ⎢Esaïe 65 : 2-5
[14] Levitique 17 : 15 ⎢Deutéronome 14 : 21
[15] Genèse 9 : 4 ⎢ Lévitique 17 : 14 ⎢Deutéronome 12 : 16 ⎢1 Samuel 14 : 33 ⎢Actes 15 : 29
[16] Actes 15 : 29 ⎢Apocalypse 2 : 14
[17] Éphésiens 5 : 18 ⎢Proverbes 20 : 1
[18] Coran 5 : 44 
[19] Coran 17 : 55 
[20] Coran 5 : 46 
[21] Coran 5 : 3 

 

Issâ-Masîh Ibn Ithnâyn

https://blogs.mediapart.fr/vdiprod/blog/170916/les-musulmans-sont-plus-chretiens-que-les-chretiens-eux-memes

Posté par rusty james à 09:36 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Chris angel le magicien : pacte magie noire et ovnis

criss_angel-pyramid

Chris angel un etrange personnage au look gothique et au tour qui dépassent l'entendement à savoir marcher sur l'eau et dans les airs etrange manifestation lors de ces tours ,un ovnis apparait à l'invocation du magicien  , une forme noire et polymorphe des son apparition son tour peut commencer

il est de notoriété public que les plus grands magiciens maitrisent la magie noire et que leur tour ne peut se pratiquer pendant le mois du ramadan ,pour la simple raison que les demons sont enchainés pendant trente jours ce qui prouvent que sans leur intervention leur magie ne peut opérer , souvenez vous l'année dernière quand apple avait annoncés

L’iPhone prévoit l’ouverture des portes de l’Enfer pour le 27 juillet 2014 C'EST CETTE  mystérieuse réponse de la part de l’assistant vocale d’Apple SIRI.qui n'ignore pas cette information et vient la valider et oui apple le tentateur avec la pomme du jardin d'Eden que ds millions d'adamiques se damnerait pour posseder cet article fait la plus grande joie de cette marque qui sournoisement distille son ideologie ici. le mois du ramadan, qui est un mois important au cours duquel les bonnes œuvres sont décuplées, les mauvaises aggravées, les portes du paradis sont ouvertes, les portes de l’enfer fermées et les démons enchaînés.

hell siri



Selon un hadith « A l’arrivée du Ramadan, les portes du paradis sont ouvertes, celles de l’enfer fermées et les démons enchaînés. » alors tout ce beau petit monde se retrouve au chomage  c'est comme çà que vous les débusqués ces satanistes

vous noterez que  l’assistant vocale d’Apple se nomme siri a l'envers iris  oeil unique de leur maitre et l'oeil qui voit tout ce que vous faites avec votre iphone ........payer une fortune pour se faire espionner c'est vraiment le top  ...............oui tout ça pour dire que la magie c'est une chose dont il ne faut en aucun cas s'approcher, car il s'agit d'un pacte avec le diable et on en paie tôt au tard les conséquences (dans la vie d'ici bas et dans l'au delà)

Pour ce qui est de Criss Angel je suis intimement convaincu qu'il a pactisé avec le diable car il fait des tours impossibles (comment tu veux faire léviter une femme sur le dos, en plein air???? il y a rien, aucun aimant, aucun fil, rien!!! un moment on le voit aussi jouer avec un feezbee dehors sans le toucher il arrive à la lancer, à le faire revenir, à le faire léviter sur place, et il fait pareil avec plusieurs sortes d'objets, même son chat, c'est donc forcément l'œuvre d'esprits, lui même dit qu'il n'y a pas de trucage mais c'est par l"a force de l'esprit"... mais en réalité la force des démons)

Pour les sceptiques 20% de ses tours sont de l'illusion d'ailleurs il est très facile de trouver leur explication sur la toile par chris lui meme mais c'est pour ceux qui relèvent de la force de l'esprit seul qui posent problème .......

La laïcité est d’essence satanique !

republique_francaise_symbole_drapeau

"La Révolution est inspirée par Satan lui-même,l’édifice du christianisme "

  son but est de détruire de fond en comble

poignée de main de maçon et en haut les doigts comme baphomet liberté face aux lois divines

 

  

   S’il faut en croire les définitions, l’adjectif « laïque», s’opposerait à « clérical », désignant l’indépendance du pouvoir politique par rapport à toute autorité religieuse. Pour les Républicains français, venant de tout l’horizon de l’arc politique - de l’extrême gauche à l’extrême droite - le cléricalisme renverrait d’ailleurs, non directement à la religion, mais à la prétention des clercs de l’Eglise à régir la vie publique d’un État au nom de Dieu.

 Or la laïcité, loin de cette image caricaturale et fallacieuse, a été appliquée lors de la Révolution en pratique par un combat anticlérical farouche, violent et criminel, consistant non pas à séparer le pouvoir politique du fait religieux en tant que tel comme on le prétend mensongèrement, mais à détruire systématiquement l’influence de l’Église catholique au sein de la Nation.

I. La laïcité vise à la destruction de l’ordre surnaturel

En effet, l’idéologie de la laïcité est orientée vers un seul et unique but : la destruction de l’ordre surnaturel, dérivant d’un centre obscur et ténébreux, alors même qu’elle ne l’avoue évidemment pas, comme l’enseigne Léon XIII dans l’encyclique Humanum Genus. [1] L’objectif de la laïcité est simple, c’est la destruction de l’Eglise. Comme le déclarait  M. Aulard, chargé d’enseigner en Sorbonne l’histoire de la Révolution : «Ne disons plus : nous ne voulons pas détruire la religion disons, au contraire nous voulons détruire la religion, afinde pouvoir établir la cité nouvelle».

 

 Tous les articles de la Déclaration des Droits de l’Homme 

sont de poignards dirigés contre la société chrétienne.

 

Les principes de la laïcité sont renfermés dans la déclaration des Droits de l’Homme, alors qu’au jugement de Taine :

«Tous les articles de la Déclaration des Droits de l’Homme sont autant de poignards dirigés contre la société chrétienne. Il n’y a qu’à pousser le manche pour faire entrer la lame».

Pousser le manche, c’est travailler à leur complète réalisation, la ruine de l’Eglise, la mise à mort des fondements de la société chrétienne, anéantir les institutions religieuses pour ne laisser subsister que la haine du sacré, où à la place de l’ordre divin est substitué le suffrage universel, si justement appelé le « mensonge universel » par le pape Pie lX.

 

Le suffrage universel, fut appelé le « mensonge universel »

par le pape Pie lX

 

« Mensonge universel », l’un des piliers des valeurs républicaines, par lequel sont entraînées, avec un sens consommé de la démagogie et du spectacle, les multitudes ignorantes des hautes questions politiques, faciles à séduire par quiconque les flatte, ou qui, absorbées par les nécessités quotidiennes de la vie, sont incapables de préférer l’intérêt général à leurs intérêts particuliers du moment.

II. La République détruit les nations chrétiennes

La République, en poussant au pouvoir des hommes convaincus des thèses de 1789, est parvenue à tuer les nations chrétiennes, et en particulier la France. De ce fait, politiquement la France est morte et spirituellement à l’agonie, et il en faut dire autant de ses sœurs, les nations anciennement chrétiennes. Toutes ces nations renferment dans leur sein des partis puissants infectés par les idées de la Révolution, ennemis absolus de la religion. Il n’y aura plus de Français en France quand il n’y aura plus de catholiques, et il faut en dire autant des autres nations catholiques, il n’y aura plus d’Italiens en Italie, d’Espagnols en Espagne, quand il n’y aura plus de catholiques. Comme le souligne Mgr Delassus  :

"Les musulmans qui occupèrent l’Espagne ne furent pas Espagnols, à la différence des doctrinaires du dogme républicains, libres penseurs, hommes de la démocratie internationale  qui, se revendiquant Français, sont bien pires, et assurément beaucoup plus dangereux que les disciples du prophète de la Mecque".

 

Les Républicains sont beaucoup plus dangereux

que les disciples du prophète de la Mecque !

 

Les républicains sont fidèles aux principes vitaux de la laïcité : la haine de Jésus-Christ et l’aspiration à la domination universelle des Droits de l’Homme.

Le surnaturel avait pénétré toutes les institutions de la France et des pays catholiques depuis Constantin et l’établissement de l’Ordre chrétien ; il était admis comme la norme de la vie, même par ceux qui en violaient les lois. Pour l’extirper, la révolution inonda la France de sang, et en fit un amoncellement de ruines. Elle prétendit établir le culte de la Nature, de la Raison. Ce culte eut sa liturgie, ses fêtes, ses catéchismes.

  La République n’a cessé de travailler à donner le naturalisme et le libéralisme comme bases de la législation des institutions, de la politique. Le surnaturel est l’ennemi qu’il fallait faire disparaître.

 La guerre fut si bien conduite que du domaine politique où les thèses perverses de la laïcité anti-religieuse s’étendirent à tous les régimes totalitaires (Russie communiste, Espagne républicaine, Chine de Mao, Pol Pot, etc.) plongeant l’humanité dans un bain de sang sans précédent dans l’Histoire qui se chiffre sans doute par plusieurs centaines de millions de morts en s’attaquant de façon terrifiante au christianisme, massacrant les ministres de la religion, brûlant et détruisant les églises, l’idéologie née de la Révolution française généra dans l’Eglise le Modernisme, ce « rendez-vous de toutes les erreurs » qui a séduit des hommes se disant et se croyant catholiques, indifféremment prêtres, évêques, cardinaux et papes.

Le Syllabus de Pie IX [2] se termine donc par cette proposition condamnable et condamnée : « Le Pontife romain peut et doit se réconcilier et transiger avec le progrès, le libéralisme et la civilisation moderne. »

 Comme l’écrivit Mgr Delassus :

« Tout le mouvement imprimé à la chrétienté par la Renaissance, la Réforme et la Révolution est un effort satanique pour arracher l’homme à l’ordre surnaturel établi par Dieu à l’origine et restauré par Notre-Seigneur Jésus-Christ au milieu des temps, et le confiner dans le naturalisme. Comme tout était chrétien dans la constitution française, tout était à détruire. La Révolution s’y employa consciencieusement. En quelques mois, elle fit table rase du gouvernement de la France, de ses lois et de ses institutions. Elle voulait « façonner un peuple nouveau – c’est l’expression qu’on retrouve, à chaque page, sous la plume des rapporteurs de la Convention; bien mieux « refaire l’homme» lui-même. »  (La Conjuration antichrétienne, 1910, Desclée de Brouwer, pp. 51-52).

Conclusion

La loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905,

et les principes républicains de la laïcité,

sont des  éléments inspirés par le démon,

pensés et voulus par la franc-maçonnerie !

Inutile de nous étendre plus longuement sur l’œuvre entreprise par la Révolution. Le Pape Pie IX l’a caractérisée d’un mot, dans son Encyclique du 8 décembre 1849 :

« La Révolution est inspirée par Satan lui-même; son but est de détruire de fond en comble l’édifice du christianisme et de reconstruire sur ses ruines l’ordre social du paganisme. » (Encyclique Noscitis et Nobiscum).

Ainsi donc, s’appuyer sur la laïcité et les principes républicains, ou encore la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905,  éléments inspirés par le démon, pensés et voulus par la franc-maçonnerie pour défendre la civilisation, comme certains politiciens ou hommes publics contemporains tentent de nous en convaincre, est l’un des plus grands pièges tendus aux âmes catholiques d’aujourd’hui au moment où la société est prête de s’effondrer, car nul compromis – à aucun prix car le prétendu remède serait pire encore que le mal – n’est envisageable ni possible avec les forces de l’Enfer !

 Notes.

1. Humanum Genus, encyclique de Léon XIII publiée le 20 avril 1884, est directement dirigée contre l’idéologie républicaine et maçonnique en des termes extrêmement fermes, montrant que le monde est séparé entre deux forces antagonistes absolument irréconciliables : «Depuis que, par la jalousie du démon, le genre humain s’est misérablement séparé de Dieu auquel il était redevable de son appel à l’existence et des dons surnaturels, il s’est partagé en deux camps ennemis, lesquels ne cessent pas de combattre, l’un pour la vérité et la vertu, l’autre pour tout ce qui est contraire à la vertu et à la vérité. Le premier est le royaume de Dieu sur la terre, à savoir la véritable Eglise de Jésus Christ, dont les membres, s’ils veulent lui appartenir du fond du cœur et de manière à opérer le salut, doivent nécessairement servir Dieu et son Fils unique, de toute leur âme, de toute leur volonté. Le second est le royaume de Satan. Sous son empire et en sa puissance se trouvent tous ceux qui, suivant les funestes exemples de leur chef et de nos premiers parents, refusent d’obéir à la loi divine et multiplient leurs efforts, ici, pour se passer de Dieu, là pour agir directement contre Dieu. » 

2. En 1864, Pie IX énumère dans le Syllabus "quatre-vingts erreurs de notre temps". Il s’agit d’une liste de contre-vérités concernant notamment la démocratie, la liberté de religion, la séparation de l’Église et de l’État, le rationalisme, le socialisme et toute forme de modernisme.  Le Syllabus fut publié avec l’encyclique Quanta cura du 8 décembre 1864, mais formellement sans signature ni date et envoyé par le cardinal Antonelli, Secrétaire d’État, aux évêques du monde entier. L’encyclique dénonce plus précisément le naturalisme politique. Le Syllabus déborde largement ce thème: il traite d’erreurs aussi diverses que le modernisme, panthéisme, le rationalisme, le socialisme, le laïcisme (sans le mot), la séparation de l’Eglise et de l’Etat (sans le mot), le naturalisme moral, la négation du principat civil du Pontife romain et enfin le libéralisme en général.

http://lebloglaquestion.wordpress.com/2010/12/30/la-laicite-est-dessence-satanique/

07 décembre 2009

histoire des anges déchus élohims et annunakis

 

 

 

« Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit, dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l’eau. » (I Pierre 3:18,20).

Les mythes, les légendes et les histoires modernes confirment tous que, sur cette terre, il y a déjà eu des êtres surhumains puissants et diaboliques qui prenaient un grand plaisir à tourmenter l'humanité. Ils étaient les anciens dieux des traditions et du folklore, Zeus, Apollon et leurs semblables. Étaient-ils tout simplement le fruit de l'imagination humaine, où étaient-ils réels ? Sont-ils les entités que la Bible identifie comme les anges déchus ?

Beaucoup de chrétiens ne veulent pas croire que ces anciens demi-dieux étaient réels. Avec le développement de l'église primitive, les divinités païennes sont tombées dans les pages oubliées du folklore. Pourtant, la Bible se réfère aux « Fils de Dieu, » « les anges déchus, » et aux autres créatures diaboliques qui ont, par le passé, essayé de corrompre l'humanité. Ils s’insèrent parfaitement dans la description des anciens demi-dieux.

Peut-être étaient-ils réels, et sont présentement enfermés ou restreints. Ces anges déchus reviendront-ils ? La Bible déclare que dans les jours tumultueux de la Période des Tribulations, ils reviendront.

La croyance populaire veut que l’humanité primitive ait concocté ces mythes anciens pour satisfaire leurs désirs d’avoir quelque chose à adorer. Mais, dans les quelques derniers siècles, la société est devenue plus mature. Donc, il n’y a plus aucun besoin de croire en l'existence des anciens dieux. Il leur a été permis de se glisser de nouveau dans les replis de l'esprit culturel. Par l'implication, de tels systèmes de croyances sont faibles d’esprit. L'homme d'aujourd'hui croit avec confiance qu'il n’a plus aucun besoin de ce genre de soutien religieux.

Cette explication de l'histoire ancienne ne parle pas beaucoup des pouvoirs de quelques-uns de ces anciens dieux, comme elle le fait de l'état inintelligent de l'homme primitif. En faisant ceci, elle soutient l'idée que l'humanité a évolué du simple au complexe. Ceci est le concept fondamental de la théorie moderne de l’évolution.

En bref, il est maintenant reconnu que ces demi-dieux, autrefois très puissants et diaboliques, les sujets des anciens rites païens, étaient seulement des inventions d'une très pauvre imagination de l'homme primitif. Ils étaient nés dans les nuits sombres des cavernes et des feux de camp, où étaient tapis les prédateurs et les superstitions de la nuit.

Le serpent et ses partisans
Mais, la Bible réfute cette idée d’au moins deux manières importantes. En premier lieu, elle nous dit que l'homme a été créé parfait, au physique et pour l'intelligence. Il avait une connaissance parfaite de Dieu, même au point d’une camaraderie ouverte avec Lui. Il était dépourvu de toutes superstitions.

Deuxièmement, la Bible nous dit que ce monde parfait a été corrompu par un sinistre personnage dont l’introduction auprès du premier couple innocent avait été permise par Dieu. Lui et ses semblables étaient loin d’être imaginaires. Ensemble, ils ont projeté le pouvoir du serpent.

Les anciennes religions sont nombreuses avec des histoires de beaux serpents volants. Ce sont les dragons chinois, le Quetzelcoatl d'Amérique Centrale, les dieux serpents des indiens d'Amérique, le serpent à plumes, etc…

La piste du serpent peut être retracée à travers les Écritures. Lucifer, avec ses diverses apparences comme le diable et Satan, mène un combat continuel contre le Royaume des Cieux. De plus, il a plusieurs niveaux de subordonnés qui sont profondément impliqués dans sa doctrine de rébellion.

Beaucoup d'entre eux sont maintenant dans la plus profonde prison spirituelle, y attendant le jugement. Les autres, avec Satan lui-même, sont libres d'errer sur terre, travaillant à la tâche lugubre d'essayer de renverser le travail de Dieu.

Ils sont, bien sûr, condamnés à l'échec. Mais, il y a beaucoup plus à cette saga qui doit être jouée avant que leur histoire ne se termine par leur plongeon dans le lac de feu tant redouté.

Une fois un chérubin
Satan, leur dirigeant, était autrefois un très haut, peut-être le plus haut, de tous les anges. Il détenait une position sainte et vantée dans les cieux : La position de chérubin.

« Fils d’homme, prononce une complainte sur le roi de Tyr. Tu lui diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Tu mettais le sceau à la perfection, tu étais plein de sagesse, parfait en beauté. »

« Tu étais en Éden, le jardin de Dieu. Tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses, de sardoine, de topaze, de diamant, de chrysolithe, d’onyx, de jaspe, de saphir, d’escarboucle, d’émeraude et d’or ; tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, préparés pour le jour où tu fus créé. »

« Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées ; je t’avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; tu marchais au milieu des pierres étincelantes. »

« Tu as été intègre dans tes voies, depuis le jour où tu fus créé jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez toi. »
Ézéchiel 28:12-15

Présenté ici comme le pouvoir spirituel derrière la dynastie Tyrienne terrestre, Satan est tristement rappelé à ces jours avant sa chute comme le sommet de la création de Dieu. Quelle déclaration ! Dans Sa puissance et Sa perfection infinies, Dieu a créé Lucifer comme un être parfait.

Imaginez le résultat : Une créature intelligente et belle d’une telle sagesse et d’une telle perfection que nos esprits vacillent dans leurs tentatives de la comparer à quoi que ce soit que nous connaissions maintenant. Il était apparemment vêtu, peut-être formé de pierres précieuses. Et, à certains égards qui sont au delà de notre connaissance, il avait été créé avec la capacité de créer de la musique magnifique partout où il allait. Il était son propre orchestre !

Son domaine était la propre chambre du trône de Dieu, apparemment situé sur la montagne de Dieu, le siège de Sa puissance. L’ancien dragon a marché parmi les pierres de feu. De ce contexte, nous déterminons qu'ils sont dans le cercle intérieur intime de la puissance et de l'autorité projetée de Dieu.

Il était un collègue et un confident proche qui partageait les pensées et les décrets mêmes de Dieu. Il avait été tissé solidement dans la vraie personnalité de la tête de Dieu. Dieu doit l'avoir créé comme un compagnon, pour une conversation intime et une joie de service élevé dans le cercle intérieur saint de la création.

De plus, ce n'était pas un travail d'esclave. Lucifer n'était pas un simple robot. Il avait un esprit et un libre choix, démontré par le fait qu'il a été ensuite capable de commettre l'iniquité. Il a choisi de se rebeller et a mené à terme, volontairement, son mauvais choix.

Pour le dire autrement, il a brisé un contrat saint avec Dieu en commettant un acte sans loi, ce qui n'aurait pas pu se produire s’il avait été un esclave sans la volonté de commettre le péché. Il a évalué la puissance de Dieu et l'a comparée avec sa propre puissance.

« Te voilà tombé du ciel, astre brillant, fils de l’aurore. Tu es abattu à terre, toi, le vainqueur des nations ! »

« Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, j’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, à l’extrémité du septentrion ; »

« Je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très-Haut. »
Ésaïe 14:12-14

A partir de ces célèbres récits, il est évident que la Terre était le domaine original de Lucifer. Puisque sa rébellion est concentrée autour de son ascension aux cieux, il semble que son apparence originale était physique. Il était impliqué sur la terre et ses environs. Les « Étoiles de Dieu » peuvent se référer aux saints anges qui constituaient la congrégation de Dieu.

Apparemment, il a raisonné qu'il était parfaitement capable de s’occuper de toutes ces choses. Peut-être a-t-il même pensé que le ciel serait un bien meilleur endroit avec lui aux commandes. Aveuglé par son ego, il a bien mal calculé son effet dans l'univers. Il a perdu toute objectivité dans sa course pour s'emparer du pouvoir.

Par-dessus le marché, il a commis son crime comme un chérubin assermenté. Il doit avoir cru qu'il avait le droit de commettre une action diabolique.

Le sens du mot « chérubin, » titre d'une très haute position, s’est embrouillé avec le temps. En particulier, pendant l'ère médiévale et les années qui ont suivi, les chérubins en sont venus à être représentés comme des petits bébés grassouillets avec des petites ailes. S’insérant dans les scènes paisibles des artistes de la renaissance, ils devaient symboliser la félicité innocente dans le royaume de Dieu.

Mais, dans l'antiquité, les chérubins étaient considérés comme des êtres d’une puissance extrême, associés de près à l'autorité de Dieu. Leur apparence physique est inconnue. Ézéchiel les a vus, mais a affiché une incapacité totale à les décrire adéquatement. Il a décrit leurs ailes et leurs faces (lion, bœuf, aigle et homme), mais les termes utilisés, comme « ressemblance » et « forme, » indiquaient qu'il ne pouvait pas vraiment arriver à un langage définitif pour pouvoir exprimer ce qu'il avait réellement vu.

Les chérubins étaient la place même de la demeure de Dieu. Dans beaucoup d'Écritures de l'Ancien Testament, de même qu'ici, dans II Samuel 6:2, ils sont mentionnés de cette manière :

« Et David, avec tout le peuple qui était auprès de lui, se mit en marche depuis Baalé-Juda, pour faire monter de là l’arche de Dieu, devant laquelle est invoqué le nom de l’Éternel des armées qui réside entre les chérubins au-dessus de l’arche. »

Ici, sur le siège de la pitié de l'Arche d'Alliance, ils se tenaient comme une représentation miniature du trône céleste de Dieu. Autre que le fait qu'il y soit dit qu’ils avaient des ailes, leur apparence est inconnu. Certains ont prétendu qu'ils avaient l’apparence de sphinx, avec des corps ailés de lions et des visages humains, mais ce n’est que pure conjecture. Même Flavius Josephus, qui écrivait pendant le premier siècle, avait mentionné que personne ne savait vraiment à quoi ils pouvaient ressembler. Si leur apparence a déjà été réellement connue, elle a depuis longtemps été oubliée.

Cependant, une chose est certaine. Ils fonctionnent comme les gardiens vigilants de Dieu et comme agents spéciaux. Étant donné leur position de confiance, ceci rend la chute de Lucifer encore plus ironique. La défection d'un associé de confiance est le plus élevé des crimes.

Dans Apocalypse, ils sont dépeints presque de la même façon qu’Ezéchiel les a vus, avec l'exception de leurs visages multiples. Ici, ils n’ont tous qu’un seul visage.

« Le premier être vivant est semblable à un lion, le second être vivant est semblable à un veau, le troisième être vivant a la face d’un homme, et le quatrième être vivant est semblable à un aigle qui vole. »

« Les quatre êtres vivants ont chacun six ailes, et ils sont remplis d’yeux tout autour et au-dedans. Ils ne cessent de dire jour et nuit : Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, qui était qui est, et qui vient. »
Apocalypse 4:7,8

Ces « bêtes, » ou « êtres vivants » sont les chérubins, au nombre de quatre, parmi lesquels, il semblerait que Lucifer était parmi eux, autrefois. Ici, ainsi que dans Ézéchiel, le nombre quatre est spécifique. Quatre d'entre eux entourent le trône de Dieu, emblème de Son Royaume. Pleins d’yeux, ils sont aussi appelés les « surveillants » et « les saints. » (Voir Daniel 4:13,23). Ceux-ci ont la haute vocation d’entourer le trône de Dieu et d’exécuter ses demandes spéciales.

Par le passé, il y en avait cinq. Le cinquième était appelé, «… le saint chérubin qui protège. » Le cinquième n’était ni homme, ni bœuf, ni lion ou aigle. Il était un serpent, créé de cette manière dès le début. Dans sa gloire, il commandait aux plus grandes créatures vivantes à n’avoir jamais marché sur la terre. C’était les dinosaures. Comme leur surveillant, ils étaient reptiliens. Leur présence prodigieuse faisait trembler la terre comme un tonnerre. Autrefois, lui et son royaume étaient considérés comme ce qu’il y a de plus merveilleux de toute la création. Maintenant, ils ont coulé dans une ruine totale et l'ignominie.

Après la perfidie du serpent dans le jardin, ils ont été réduits à des rampants se nourrissant de poussière, dont la seule vue provoquait une grande haine chez les humains qui les rencontraient.

Ainsi, avec lui-même, il a entraîné une classe entière d'êtres créés dans le déshonneur. Dans les cultures orientales, la mythologie du dragon est toujours accompagnée d’une grande lamentation parce qu'il a perdu son pouvoir. Dans les anciens rituels de leur religion, il y a des histoires sur la manière qu’il entend utiliser pour le reconquérir. Un jour, disent ses partisans, il s'élèvera de nouveau.

Satan et les Anges
Ce n'était pas seulement la création physique qui est tombé. Satan a aussi amené avec lui un grand nombre d'anges de la création spirituelle de Dieu. Bien qu'il ait cherché à devenir comme Dieu, le diable n'a jamais été capable de créer comme Dieu. Incapable de créer ses partisans, il devait s’emparer d’une portion de la création angélique de Dieu avec lui.

Autrefois, lorsque les disciples racontèrent à Jésus leurs succès dans les expulsions des démons, Il leur fit une remarque énigmatique au sujet de la chute de Satan :

« Les soixante-dix revinrent avec joie, disant : Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom. »

« Jésus leur dit : Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair. »
Luc 10:17,18

L'éclair, comme nous le savons, est une énorme décharge d’énergie électrique accumulée. Dans un système météorologique, la charge peut prendre des heures à s’accumuler dans la gamme de milliards de volts requis pour réussir à faire le pont entre les nuages et le sol. Alors, lorsque la décharge se produit, elle suit un chemin tout à fait au hasard, quelquefois en frappant un malheureux dans son chemin. C'est, en bref, un phénomène non contrôlé et catastrophique.

Il est intéressant que le Seigneur ait dépeint la chute de Satan de cette manière. Çà illustre le fait qu'un être saint ait quitté le ciel d’une manière tout à fait incontrôlée.

Combien d'anges Satan a-t-il amenés avec lui ? Le nombre possible est stupéfiant, étant donné la description de la création angélique trouvée dans Apocalypse 5:11 :

« Je regardai, et j’entendis la voix de beaucoup d’anges autour du trône et des êtres vivants et des vieillards, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers. »

La vision de Jean révèle une multitude innombrable d'êtres angéliques. Dix mille fois dix mille égalent cent millions. Comme si ce n'était pas assez, cette figure est multipliée par des milliers de milliers, donnant un total possible de centaines de trillions. Sans aucun doute, le nombre est au delà de notre capacité de calculer.

Et Satan en a pris un tiers avec lui :

« Un autre signe parut encore dans le ciel ; et voici, c’était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes. »

« Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre. Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu’elle aurait enfanté. »

« Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône. »
Apocalypse 12:3-5

Ici, Jean nous donne une vue rétrospective de la chute de Satan et ses efforts subséquents pour détruire le projet rédempteur de Dieu. Dans les âges passés, le vieux reptile a tenté des coups d'état pour établir un système de gouvernement anti-Dieu, qui en arriva à dominer le monde entier. Ce gouvernement est symbolisé par les images des têtes, des cornes et des couronnes.

Mais, son royaume spirituel incluait aussi une escorte d'anges … apparemment un tiers de la création céleste. Ici, ils sont appelés « les étoiles, » une métaphore souvent utilisé pour les êtres de création céleste. Un bon exemple de ceci est inscrit dans Daniel 8:10, où les anges qui luttent sont appelés aussi « les étoiles. »

« Elle s’éleva jusqu’à l’armée des cieux, elle fit tomber à terre une partie de cette armée et des étoiles, et elle les foula.. »

Dans Job 38:7, on se réfère aux anges comme aux « étoiles du matin. » Comme ces êtres qui brillent comme des étoiles, ils sont la gloire de la création de Dieu. Mais un tiers d'entre eux, un nombre dans les trillions, a choisi de suivre Satan, ou a été contraint de le faire. Dans un cas comme dans l’autre, ils sont devenus ses esclaves, et sont tombés en disgrâce pour faire son travail diabolique.

Il semble y avoir une différence dans leur condition actuelle, puisque quelques anges sont toujours libres, pendant que les autres (peut-être ceux qui avaient une plus grande disposition diabolique) sont emprisonnés.

Les Mystérieux « Fils de Dieu »
Ces anges diaboliques ont été mentionnés, en premier, dans Genèse 6:2, où nous les voyons en étant nommés « Fils de Dieu, » à partir de la langue des hébreux, b’nai Elohim :

« Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, »

« les Fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent. »

« Alors l’Éternel dit : Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. »

« Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les Fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants ; ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité. »
Genèse 6:1-4

Beaucoup de théologiens chrétiens croient que les « Fils de Dieu » étaient les anges déchus qui ont violé une ordonnance céleste interdisant leur accouplement avec des femmes humaines. Çà semble être vraiment ce qui est raconté ci-dessus. Depuis le tout début, les anges de Dieu vivaient d’une façon spécifique. Selon Jésus, les anges dans le ciel ne peuvent pas s'engager dans la pratique du mariage. Dans Matthieu 22:30, Il a dit, « Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel. »

Mais Satan, dirigeant de l’ensemble des génies, a déjà démontré ce qui pouvait être fait lorsqu’un séducteur habile applique ses talents envers une femme crédule. Il semble probable qu'ils aient imité le style de leur dirigeant.

Eve est tombée, et, par la suite, Adam aussi. Les anges qui ont péché étaient, par leurs actions, en accord avec leur dirigeant.

Posté par rusty james à 15:02 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 avril 2009

Les secrets du Vatican

Jésus dit , il y a 2000 ans, "Tu es Pierre, et c'est sur cette pierre que je construirai mon Temple".

Depuis 2000 ans, l'Église catholique apostolique et romaine n'a jamais cessé d'exister malgré un grand nombre d'avatars. La chaîne des papes ne s'est jamais rompue depuis Pierre malgré la concurrence des juifs romains, les schismes, les guerres, la venue de l'Islam, la Réforme, la Contre-réforme, la laïcisation des États, la Franc-maçonnerie, la fin des monarchies absolues, la confiscation des biens de l'Église, les accords de Latran (1929), le rôle ambigu de Pie XII pendant la Guerre de 1939 - 1945, le Concile de Vatican II et le désintérêt des populations européennes face à la religion post-conciliaire.

De ce qu'il précède, il semble que le Vatican soit bel et bien un temple inébranlable! Pourquoi?

L'hostilité des Juifs vis-à-vis de leurs compatriotes ayant opté pour l'enseignement de Jésus-Christ a grandement contribué, aussi paradoxal que cela semble, à la survie du christianisme. Les premiers chrétiens furent tellement persécutés par les Juifs qu'ils s'attirèrent la sympathie des "gentils" (c'est-à-dire les non judaïsant) qui cohabitaient avec les Juifs et les Romains en Palestine. Les "gentils" et les premiers chrétiens étaient en effet haïs des Juifs pour qui la pratique stricte du judaïsme s'imposait, tandis que les Romains étaient plutôt du genre "bon enfant", adeptes de toutes les religions existantes dans le bassin méditerranéen. Les "gentils" se convertirent massivement au christianisme qui prenait la défense, sans préjugé, des esclaves, des faibles et des femmes, chose "révolutionnaire" pour l'époque. De plus, la doctrine de Jésus bouleversait bien des tabous et comportait en outre un discours pouvant être interprété à plusieurs niveaux selon le degré d'intelligence de celui à qui il s'adressait.

L'hostilité des Juifs chassa les chrétiens et les "gentils" convertis au christianisme hors de la Palestine, tant vers Rome que vers l'Égypte et l'Éthiopie. L'influence des Juifs étant faible dans ces derniers pays, les premiers chrétiens purent y vivre en paix dans ce qui deviendra la branche copte du christianisme (les coptes eurent par après de nombreux contacts secrets avec les dépositaires des anciennes religions égyptiennes dont ils utilisent encore le langage).

Les chrétiens partis vers Rome, le centre de l'Empire, laissèrent de nombreuses traces dans ce qui deviendra la Turquie, dans le Caucase et jusqu'en Inde. A Rome, ils durent affronter à nouveau la forte communauté juive qui y prospérait depuis des siècles. Après la destruction du Temple de Jérusalem en l'an 70 par les troupes romaines de Titus, la rancœur juive s'accrut d'avantage vis-à-vis de leurs ex-coreligionnaires devenus chrétiens.

Posté par rusty james à 01:38 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,