14 différentes méthodologies de contrôle de l'esprit

index

"Parfois, les gens ont une croyance fondamentale très forte. Quand on leur présente une preuve qui va à l'encontre de cette croyance, la nouvelle preuve ne peut être acceptée. Cela créerait un sentiment extrêmement inconfortable, appelé dissonance cognitive. Et parce qu'il est si important de protéger la croyance fondamentale, ils vont rationaliser, ignorer et même nier tout ce qui ne correspond pas à la croyance fondamentale. "- Frantz Fanon

 

Ce sont les plus nécessaires à comprendre parce qu'ils sont les plus influents sur la conscience de masse.

1) Obfuscation : Juste la confusion de base d'une chose pour l'autre un jeu de fumée et de miroirs.

2) Empoisonnement au regard du monde : Conditionner la façon dont les gens perçoivent la nature humaine et leur propre valeur.

3) Conditionnement de la peur primordiale : L'exploitation des peurs primales.

4) Diviser et Conquérir la Stratégie : Mettre en évidence les différences perçues entre les personnes et ensuite exploiter ces différences pour créer des luttes intestines afin qu'ils soient plus faciles à contrôler et à conquérir.

5) L' endoctrinement du système éducatif : Une forme de cerveau gauche des nazis a appelé la maîtrise de l'apprentissage. école primaire, HS et université. L'éducation de Trivium et de quadrivium pourrait contrecarrer ceci.

6) Opposition contrôlée : dialectique de base - mécanique dialectique ou hégélianisme Création d'un conflit pour lequel vous avez déjà un système de gestion des résultats. Créez le conflit et attendez un type de réaction au conflit (généralement chaotique qui exige une résolution), puis vous intervenez et résolvez le problème. Résolution de conflit artificielle.

7) Système monétaire de contrôle : la monnaie fiduciaire basée sur la dette fractionnaire réserve un système d'illusion que nous appelons l'argent et pourtant les gens y croient comme une religion ou un dieu. Les gens semblent être les plus impuissants à sortir. Cela existe purement dans l'esprit.

8) Contrôle des médias de masse : Si vous pouvez contrôler les informations que les gens ont l'occasion de voir entendre et lire, vous contrôlez leur perception de la réalité. Si vous limitez la portée de ce qu'ils peuvent prendre en compte et que vous prenez conscience, vous limitez leurs possibilités de solutions. Gestion de la perception humaine

9) Nourriture et médecine : l'attaque sur les aspects physiques du corps se rapporte au développement de notre cerveau. Tu affectes la pensée et la conscience que tu es ce que tu manges. Utiliser des techniques qui endommagent la conscience à travers le système médical moderne

10) Illusion de temps : Très important pour les gens à saisir. Jouez sur l'incapacité apparente des gens à vivre dans la vraie conscience du moment présent - amener les gens à vivre dans le regret du passé ou dans l'anxiété face à l'avenir. C'est une technique basée sur la peur. Nous sort de la vraie conscience actuelle. Être pleinement présent maintenant pour assumer ce qui se passe maintenant. Si notre conscience peut être manipulée en regardant toujours dans ce qui s'est passé. Il enlève l'efficacité de faire face à la situation actuelle.

11) Le facteur DHR: Déni, tracas, ridicule : ce que les autres perçoivent de vous. Déni, facteur de ridicule tracas. Les choses vont bien comme elles sont, je ne veux pas faire de vagues parce que je peux avoir à gérer les tracas des autres. La zone sans tracas est-- Je ne veux pas tous les aspects inconfortables de la vie qui viennent avec la défense de la vérité. Ce sont tous basés sur la peur. Rehausser ces trois formes d'instabilité mentale. Piège de l'inactivité et ne faisant vraiment rien pour améliorer les choses.

12) Religion : Nous devons comprendre ces trois derniers les meilleurs. La religion est une forme de liaison. Attacher Re-Ligare en arrière. Les formes de la religion moderne sont un contrôle de l'esprit basé sur l'astro-théologie. Donner aux gens une version exotérique de quelque chose qui était autrefois ésotérique ou interne. Le gouvernement est la liaison sur le cerveau gauche ... la religion est la liaison du cerveau droit.

13) Utilisation du symbolisme subversif : Basé sur l'ancien symbolisme sacré. Basé sur des symboles qui ont été avec nous depuis l'antiquité. Le symbolisme solaire, les symboles de force vitale, l'énergie, le sang ou tout ce dont nous avons besoin pour l'existence et la vie. Ils les utilisent dans les institutions modernes --- banques, police, médias, magasins. Nous sommes trempés dedans. Les symboles de base ont une puissante influence psychique. Ils peuvent nous parler sans mots. Une forme de communication sans mots. Se connecte à l'occultisme.

14) Problème-Réaction-Solution (Chaos Sorcery) : Une démonstration de masse ou un affichage public des aspects sombres de la dialectique hégélienne. La dialectique hégélienne peut être utilisée dans un sens positif ou négatif. La sorcellerie du chaos ou le faux-terrorisme. C'est de la magie rituelle utilisée ouvertement à la lumière du jour. Vous créez une situation chaotique à la lumière du jour et vous savez qu'elle suscitera une réaction extrême de peur et de chaos qui exige que l'ordre soit amené le plus tôt possible. Vous manipulez la peur dans le système limbique - les gens ne sont pas dans un état qu'ils peuvent raisonner. Ils exigent des solutions purement émotionnelles.

Ils sont dans un mode réactif de la conscience. Ils veulent que l'issue du jeu soit connue avant que le jeu ne soit joué. Interrompez le chaos, vous savez la réaction que cela va provoquer et vous savez. Un saut dans la conscience renversera cette technique. Cette technique fonctionne encore et encore. L'humanité ne se réveillera pas. Le 9-11 était la sorcellerie du chaos. Nous devons sensibiliser le public à ces techniques afin que les gens puissent devenir sages pour eux. Répandez les connaissances dans votre communauté.

L'univers est parlé dans l'existence. Nous devons être une réflexion - dire la vérité dans le domaine dont nous faisons partie. En fait parlant la connaissance que nous avons ramenée dans le monde autour de nous. Vous avez le pouvoir de guérir vous-même et la Terre. Cela commence avec la croyance que vous pouvez le faire et ensuite le 'faire'! Apprenez à manifester la réalité que vous voulez au lieu de la réalité que l'élite dirigeante manifeste pour vous. "Quand nous donnons notre esprit et notre responsabilité, nous donnons nos vies loin. Si nous sommes assez nombreux à le faire, nous abandonnons le monde et c'est précisément ce que nous avons fait tout au long de l'histoire humaine connue. C'est pourquoi les quelques-uns ont toujours contrôlé les masses.

La seule différence aujourd'hui est que quelques-uns manipulent maintenant la planète entière à cause de la mondialisation des affaires, des banques et des communications. Le fondement de ce contrôle a toujours été le même: garder les gens dans l'ignorance, la peur et la guerre avec eux-mêmes. Diviser, régner et conquérir tout en gardant pour vous les connaissances les plus importantes.

»- Le plus grand secret: le livre qui changera le monde C'est lorsque nous regardons la source de ces citations inspirantes dans les biographies historiques de ces personnes que la preuve de la loi de l'attraction devient beaucoup plus forte. "L'imagination est tout. C'est l'aperçu des attractions à venir de la vie. "- Albert Einstein

"La plus grande découverte de ma génération est que les êtres humains peuvent changer leur vie en modifiant leurs attitudes d'esprit." - William James

"Observez vos pensées; ils deviennent des mots. Regardez vos mots ils deviennent des actions. Surveillez vos actions ils deviennent une habitude. Observez vos habitudes; ils deviennent du caractère. Regarde ton personnage; ça devient ton destin. "- Lao Tzu

"Tout ce que nous sommes est le résultat de ce que nous avons pensé." - Bouddha

"Nous sommes façonnés par nos pensées; Nous devenons ce que nous pensons. Quand l'esprit est pur, la joie suit comme un spectacle qui ne part jamais. "- Bouddha "

Un homme n'est que le produit de ses pensées ce qu'il pense, il devient." - Gandhi

"Tout ce que votre esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser." - Napoleon Hill

"Nourrissez votre esprit avec de grandes pensées, car vous n'irez jamais plus haut que vous ne le pensez." - Benjamin Disraeli

"Nous sommes ce que nous prétendons être, alors nous devons faire attention à ce que nous prétendons être." - Kurt Vonnegut

"Vous créez votre propre univers au fur et à mesure." - Winston Churchill

"Le bonheur de votre vie dépend de la qualité de vos pensées: gardez donc en conséquence, et veillez à ce que vous n'ayez aucune notion impropre à la vertu et à la nature raisonnable." - Marcus Aurelius Antoninus

"Quand vous changez votre façon de voir les choses, les choses que vous regardez changent." - Dr. Wayne Dyer

"Vos circonstances peuvent être incongrues, mais elles ne le resteront pas si vous ne percevez qu'un idéal et que vous vous efforcez de l'atteindre. Vous ne pouvez pas voyager à l'intérieur et rester immobile sans. Laissez une personne changer radicalement ses pensées, et il sera étonné de la transformation rapide qu'elle aura dans les conditions matérielles de sa vie. "- James Allen

"En choisissant vos pensées, et en sélectionnant les courants émotionnels que vous allez libérer et que vous allez renforcer, vous déterminez la qualité de votre Lumière. Vous déterminez les effets que vous aurez sur les autres, et la nature des expériences de votre vie. "- Gary Zukav

"Suis ta béatitude, et des portes s'ouvriront pour toi dont tu n'as jamais su l'existence. Suis ton bonheur et l'univers t'ouvrira des portes où il n'y a que des murs. "- Joseph Campbell

"Faites le premier pas dans la foi. Vous n'avez pas à voir tout l'escalier, juste faire le premier pas. "- Dr. Martin Luther King Jr.

"Ce que ce pouvoir est, je ne peux pas dire. Tout ce que je sais, c'est que ça existe. »- Alexander Graham Bell

Posté par rusty james à 21:48 - - Permalien [#]
Tags : ,


Une psychiatre affirme que l’école est à la racine de la plupart des problèmes mentaux dans le monde

Le-systeme-educatif_mainstory3Une psychiatre affirme que l’école est à la racine de la plupart des problèmes mentaux dans le monde.
par Shaun Kerry, M.D.



En tant que psychiatre sociale, j’examine la société un peu comme un médecin examine un patient. L’un des maux les plus troublants que je rencontre est notre système scolaire, qui - sans jamais s’en rendre compte - nuit à la majorité de nos élèves.
C’est ma conviction que notre système scolaire est la cause la plus fondamentale des problèmes sociaux auxquels notre société est aujourd’hui confrontée. Loin d’être chère, la solution à ce problème ne coûterait rien.
D’un point de vue psychiatrique, nos caractéristiques mentales primordiales comprennent les émotions, le jugement, le sens des priorités, l’empathie, la conscience, les relations interpersonnelles, l’estime de soi, l’identité, l’indépendance, la capacité de se concentrer, et un certain nombre de fonctions du cerveau dans son ensemble qui défient toute description. Je vais placer toutes ces caractéristiques sous l’expression ’pleine conscience’ [NdT : ’mindfulness’]. Le niveau de compréhension en lecture, les facultés en mathématiques, les scores aux tests standardisés ont une place bien moins haute dans la liste des priorités.
Il y a une forte hausse de l’incidence des maladies mentales immédiatement après que les enfants commencent l’école. Cela suggère que quelque chose dans notre système scolaire est en conflit direct avec la psyché humaine. Le film oscarisé American Beauty capture l’essence même du dysfonctionnement social dans le monde d’aujourd’hui, et a le pouvoir de représenter de nombreuses choses qui ne peuvent pas être exprimée de la même façon à l’écrit. Je vous invite à voir ce film. Notez que la plupart des personnages de ce film souffrent d’un trouble majeur de la personnalité. En restructurant nos écoles, de nombreux troubles pourraient être évités. Je vais vous montrer comment.
Premièrement, nous devons vaincre notre obsession de relier la réussite scolaire à un emploi du temps. Chacun a une personnalité tout à fait unique, et par conséquent, apprend à un rythme différent. Certaines personnes sont prêtes à apprendre à lire à 3 ans, tandis que d’autres sont plus aptes à apprendre à lire à 10 ans. Dans les écoles, nous gavons les élèves de matières directement dans leur gosier. Nous négligeons de prendre conscience, cependant, que les enfants apprennent bien plus vite et plus efficacement s’ils sont réceptifs et désireux d’apprendre la matière. Les enfants peuvent maîtriser les bases de la lecture, l’écriture et l’arithmétique bien plus rapidement si nous leur autorisions à apprendre ce qu’ils veulent apprendre quand ils veulent l’apprendre.
Avant 1850 environ, l’école comme nous l’entendons aujourd’hui - n’était pas considérée comme cruciale pour le développement des jeunes esprits. Certes, certains enfants allaient à l’école, mais seulement à chaque fois qu’ils le voulaient.
L’enseignement en classe était loin d’être obligatoire, et pourtant les enfants apprenaient à lire, écrire, et exécuter des opérations arithmétiques. En effet, le bureau du sénateur Kennedy avait une fois publié un document indiquant qu’avant la mise en œuvre de la scolarité obligatoire, le taux d’alphabétisation était de 98%. Ensuite, le chiffre n’a jamais dépassé 91%.

Forcer les gens à apprendre n’a aucune valeur, et est extrêmement dangereux. Les devoirs, les notes, le travail inutile, et la compétition sont au cœur des problèmes qui affligent nos écoles. La motivation à apprendre doit venir de l’intérieur de l’élève. Nous devenons souvent si préoccupé par répondre aux demandes des autres que nous perdons le lien avec ce que nous ressentons et ce que nous sommes. J’ai rencontré et travaillé avec de très nombreuses personnes qui sont intellectuellement bien développées, mais qui ont perdu tout contact avec leur moi intérieur.

Comme les enfants, tout le monde est curieux et avide d’apprendre. Avant de fréquenter l’école et d’être soumis à ce processus de coercition, les enfants parviennent à apprendre une langue complexe (dans les familles bilingues, deux langues) et une quantité abondante de choses sur leur environnement. Il n’y a pas de raison à ce qu’un tel apprentissage ne continue pas sans les effets négatifs de l’institutionnalisation rigide et des notes normalisées des devoirs, qui semblent constituer la base de l’éducation moderne. Plutôt que d’entraver la croissance de nos enfants, nous devons fournir un environnement qui les nourrira, et facilitera l’apprentissage continu,l'école véritable machine de soumission par la note ,avec devoir et récompense maître et élève ,il faut donner l'amour de la connaissance et non plus la peur de ne pas savoir ,la peur deviendra la première nature de nos têtes blondes en grandissant formathé (laicité) à obéir au système dominant ,il accepteront plus facilement l'esclavage moderne trop fière d'exhiber leur diplôme comme un trophée si durement gagné mais au prix de la perte de leur innocence et de ce don fabuleux l'inée et l'intuition. Rusty james.

Posté par rusty james à 09:10 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Le conditionnement et les 8 voiles de la vérité

conditionnement_rusty_jamesL’esclave moderne aurait pu se contenter de sa servitude au travail, mais à mesure que le système de production colonise tous les secteurs de la vie, le dominé perd son temps dans les loisirs, les divertissements et les vacances organisées. Aucun moment de son quotidien n’échappe à l’emprise du système. Chaque instant de sa vie a été envahi. C’est un esclave à temps plein.« Et ce que l’on faisait autrefois pour l’amour de Dieu, on le fait maintenant pour l’amour de l’argent, c’est-à-dire pour l’amour de ce qui donne maintenant le sentiment de puissance le plus élevé et la bonne conscience.»

Aurore, Nietzsche

"lorsque la vérité pénètre le coeur de l'homme alors le voile se déchire pour laisser apparaître le monde qu'il ne pouvait voir avant "RJames.


"Les gens aux yeux clos sont aussi des degrés : « Ceux à qui le voile cache Dieu Ceux à qui le voile cache soi -même » Néanmoins ceux qui ont le voile vis-à-vis de soi-même, ont leur voile plus impénétrable que ceux qui sont voilés face à Dieu."
"La Vérité (Dieu) ne peut-être saisie par la vue, tandis qu'Elle nous perçoit.
Et comment pourrions-nous La saisir alors qu'Elle est plus près de nous que nous-mêmes ! Est-il possible à l'œil de voir son œil ?"
"La question n'est pas de connaître Dieu lorsque le voile tombe.
La question est de connaître Dieu dans le voile même
« Il a une porte à l'intérieur de laquelle réside la Miséricorde et dont l'extérieur est recouvert de douleur. »"

 

D'après le texte originale " Slavery and the eight veils " de Don Harkins

 

Les fondements de votre identité : Les ancrages psychiques de votre conditionement

 

Je sais... Je sais... je sais ...  

mais au fait, êtes vous sûr de savoir ? et que savez-vous au juste ?  

Une plongée dans les fondements de votre identité 

Ce que je sais personnellement, c'est que nous sommes disposés à croire que ce qui va dans le sens de notre opinion, de notre intérêt, sans doute pour nous conforter et nous sentir bien, confortablement assis dans nos convictions. 

Bien sûr ce sont les autres qui ont tort, toute information contradictoire crée des tensions, de l'angoisse et de l'agressivité. Nous avons donc réflexivement un recul pour tout ce qui pourrait déstabiliser notre confort mental.         

Chacun se croit libre de penser, de ses opinions, et chacun les défend comme s'il s'agissait réellement des siennes...

 

Funeste illusion :

La communauté d'où nous sommes issus, le type et le niveau de notre culture, l'éducation familiale, la religion, la politique etc. constituent les fondements de notre identité et conditionnent notre conscience et notre comportement.

D'une manière générale ces différents déterminants sont des ancrages psychiques, ils ne nous laissent pratiquement aucune liberté de conscience susceptible de remettre en question nos réflexes comportementaux, les opinions, précocement sur trajectoire.

De cette évidence, nous devons malheureusement conclure que nous sommes pratiquement conditionnés comme les chiens de PAVLOV.

 

Des expériences précoces déterminantes indélébiles ?

Est-ce à dire qu'il ne reste plus de possibilité de changer réellement, d'évoluer, ce qui implique la remise en question de nos certitudes, de nos convictions ?...

Bien sûr, nous avons le sentiment parfois de changer, mais quand nous le faisons, c'est en marge et sur des détails qui ne créent pas de bouleversements notoires dans notre identité, c'est à dire, de la manière dont nous apparaissons pour d'autres. 

Il est, dit-on, plus facile de lutter contre une armée que contre soi même ... cela démontre à quel point nous nous ménageons et à quel point nous cherchons à rester nous mêmes, sans comprendre que ce nous-même tant protégé, est la résultante des déterminants éducationnels que nous venons d'énumérer, qui ont façonné très tôt notre identité.

 

Observez autour de vous:

En politique : lorsqu'une personne de droite exprime son opinion à une personne de gauche et inversement, la fermeture est immédiate et la condamnation péremptoire de tarde pas, jusqu'au risque de conflit !

 

En matière de religion le même archaïsme comportemental existe. Chacun croit en son Dieu et condamne celui des autres religions. Elles sont tellement différentes, qu'on se demande s'il ne s'agit pas de panthéisme ! Les religions ne sont que des hypothèses, par contre, ce qui est certain, c'est que le lieu géographique, par exemples l'Afrique du nord et le Pakistan produisent des musulmans alors que les USA et l'Europe des chrétiens. Le lieu de naissance condamne donc un individu à la religion du lieu.

Le fait paradoxal, c'est que chaque type de croyant a le sentiment d'avoir opté volontairement pour la religion de son choix.    

 

Les conditions de notre évolution personnelle

L'ouverture de son champ de conscience, une meilleure lucidité et une disponibilité accrue, pour accéder à une adaptation optimale et satisfaire au mieux notre capacité d'évolution, passe obligatoirement par une confrontation à des opinions contradictoires.

Sans cette confrontation, pas d'évolution possible. Les freins très efficaces à notre évolution, ce sont sans conteste, nos convictions. quand une personne est convaincue, elle s'enferme en elle-même dans une prison, la plus sûre qui soit.       

 

Passons à l'expérience suivante, entrons en résistance avec nous-mêmes pour  restituer un peu plus de liberté de conscience:

Ecoutez les intervenants, surtout si vous n'êtes pas d'accord avec eux, essayez de faire la part des choses et surtout méfiez-vous des lois qui limitent vos opinions ou vous obligent à penser selon des directives politiques du pouvoir dominant.

Les médecins disposent de votre corps quand vous êtes malades et les politiques tentent de contrôler votre mental. Alors défendez votre peau et votre liberté de conscience !       

 Pour mon compte personnel, je recherche des informations susceptibles de remettre en questions mes convictions à seule fin d'évoluer. Je ne m'interdis rien et j'avoue que j'ai beaucoup appris des thèses révisionnistes. Je comprends pourquoi les antirévisionnistes assistés d'instances répressives inquisitoriales refusent tout dialogue contradictoire avec les révisionnistes qui apportent de plus en plus de preuves confortant leurs thèses. 

  

Souvenez-vous de ces conseils:

 

« Ne crois rien de ce qu’une loi t’oblige à croire » (Socrate)

car « Quand la Vérité n’est pas libre, la Liberté n’est pas vraie » (Prévert)

 

Je vais spontanément à l'encontre de ce qu'on entend m'interdire, car la liberté commence au delà de ces barrières qu'on nous impose.

 

Chaque individu est unique, alors ne vous laissez pas cloner par ceux qui imposent des standards normatifs ..

source « Les fondements de votre identité : les ancrages psychiques de votre conditionnement » de René Féjan

Posté par rusty james à 09:27 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

L'histoire secrète du système éducatif occidental

169034_180551655316631_3332214_n

Pourquoi l'esprit humain serait condamné au sommeil et à l'immobilité. Trompées par des succès Illusoires . la puissance créatrice céderait le PAS au conformisme social élaboré lors de notre conditionnement, faisant glisser la quête du spirituel vers un état statique d'autosatisfaction des sens régis par la société de consommation qui a grand coup de réclame guide pas à pas une jeunesse captive de la science ; devenue gardienne des mœurs et de l'abrutissement des jeunes, les jeux vidéo sont les enseignants les plus efficaces pour leur inculquer violence désinvolture et sexe, un nivellement vers le bas des consciences, qui n'a qu'un but les maintenir prisonniers d'une matrice diabolique de la distraction ...

jeux videos


Représentant la liberté entre deux cours d'abrutissement généralisé où le faux a pris la place du vrai l'enseignant n’étant juste que le transmetteur du modèle dominant a travers lequel les jeunes pourront se mesurer et en cas d’échec se contenteront d'un destin préétabli par le système qui a coups de notes leur démontrera leur incapacité à être ce qu'ils auraient aimé .Quelle déception et quelle  tragédie que de se résigner à la place et au rang que les élites souhaitent leur faire tenir... Les autres seront récompensés pour leur bon et loyaux service par un diplome ainsi on récompense les esprits dressés à obéir et ne se  révolteront jamais trop fière  d'exhiber leur trophée  à leur famille.
Le système éducatif est un système discriminatoire car ils imposent à une multitude d'esprit et de sensibilité une seule pensée une seule vérité un model dominant form athée car évidemment le spirituel et le religieux qui inculquait la morale aux jeunes à été sournoisement éradiqué.

BAC = Brevet d'aptitude au conditionnement .

Prenant un exemple : imaginé Hussein bolt le grand sportif jamaïcain génie du sprint et l'homme le plus rapide du monde, une fois qu'il intégrerait le système éducatif on lui imposerait de savoir nager le 100 m crawl évidemment il échouera et ensuite on lui dira mon petit Hussein tu dois penser à te diriger vers le jardinage de stade car tu n'es pas assez fort en natation;lui il comprendra que l'on a mal jugé son talent et se révoltera il ne deviendra jamais ce coureur record man du monde mais peut etre le voleur le plus rapide de sa ville au plus grand malheur de ses poursuivants Voilà l'injustice de l’éducation voila la destruction des individus perpétrée au plus grand nombre pour niveler la société pyramidale vers le bas, afin que les couches laborieuses ne viennent jamais remettre en cause la domination des élites .Rjames

Le credo de l'education devrait etre :" Nous sommes tous des ignorants mais nous n'ignorons pas les memes choses"ainsi naitrait l'amour de la connaissance et non la peur de ne pas savoir.rjames

Posté par rusty james à 20:28 - - Permalien [#]
Tags : ,


Les jeux vidéos influencent la psychologie, les modes de pensées et les comportements des ados.

 

1270922736

 

Les psychologues constatent parmi leurs patients combien la musique ou les jeux vidéos influencent la psychologie, les modes de pensées et les comportements des ados.
Si la violence est croissante, les viols, les abus sexuels sur mineurs ( 15000 victimes mineurs répertoriées en france en 2012) si nous ne pouvons pas l'imputer qu'aux images subliminales notre question serait alors , "pourquoi en ce moment après 30 années d'influence par les images subliminales sur le sexe, sur satan, sur la violence?

 

 Les jeux vidéo sont sujets à plusieurs malentendus et polémiques. Certaines études sont contradictoires, bien que la plupart tentent de démontrer que de plus en plus de jeunes sont accros aux jeux vidéo et engendrent une augmentation de violence ou de troubles divers auprès des jeunes. Qu'en est-il réellement et à quelles etudes se fier ?

 

Notre vie est régulée par l’influence des médias : la télévision, de l’Internet et de la presse. Le matraquage médiatique virulent et incessant provoque une mutation de pensées collectives et individuelles. La fiction et le réel s’entrechoquent allègrement et engendrent une confusion chez certains individus.

 

Le professeur de pédiatrie de psychiatrie Richard E. Tremblay expose dans son ouvrage « Prévenir la violence » les liens entre la violence latente et le passage à l’acte suite à une vision réitérée de la violence dans les médias.
L’auteur démontre dans son ouvrage que la violence est un comportement qui apparaît et se développe bien avant l’adolescence, mais que, trop souvent, elle s’installe durablement parce qu’elle n’est pas prise en charge assez tôt. La violence télévisuelle ou des jeux vidéo ne ferait que motiver et éduquer ces jeunes violents génétiquement à exprimer une violence refoulée ou qui n'attend qu'à s'exprimer. Selon lui, il ne s’agirait que d’une minorité. Néanmoins, d’autres dangers sont observés : la dépendance et les dérives émotionnelles et de comportement pour ceux qui jouent des heures durant aux mêmes jeux violents.

 

Quel est l’impact réel des jeux vidéo sur les jeunes ? Développons ce sujet dans la continuité de cette étude. Ici nous traiterons plus de l'extrême violence dans les jeux et ses conséquences. En effet, tous les jeux ne sont pas forcément nocifs dans la mesure où ils sont utilisés avec modération. Bien que des procédés subliminaux soient ici aussi, dans certains cas, d’usage, les jeux d’actions violents sont toujours accompagnés d’images psychédéliques, stroboscopiques accompagnés de musique de fond généralement ultra violent « trash », « rap » ou « hard rock ». 
Ces genres musicaux ne sont pas choisis par hasard : ils stimulent et renforcent des émotions qui engendreront un niveau d’adrénaline supérieur.
Les conséquences des images accompagnées de musique excitante sont mesurées. Des images ultra rapide, à vitesse stroboscopique excitent des zones cérébrales qui stimuleront l’envie de jouer.

 

Un chiffre d’affaires mondial de plus de 6 milliards de dollars. Aux États-Unis, dans le budget des ménages, les dépenses en jeux électroniques, vidéo et numérique dépassent les dépenses vestimentaires et de santé. Une industrie dont le chiffre d’affaires dépasse le chiffre d’affaires du DVD, des recettes du cinéma et la vente/location des cassettes vidéo. Une histoire de gros sous ici aussi.

 


Isolés, obsédés de réussir les niveaux de jeu, de faire à chaque fois de meilleures performances, les jeunes voire les très jeunes enfants sont confrontés, dans l'excès, au phénomène de perte de la réalité. La frontière du réel et du virtuel devient vague.
Les études existantes prouvent que les jeux de vitesse développent chez certains jeunes des capacités de réflexes et de raisonnements inégalés. Une étude américaine affirme même que ces jeux améliorent les facultés visuelles. C’est un point positif. Les jeunes qui passent des heures entières à jouer sur leur console favorite deviennent dépendants, tout comme pour la musique ou la télévision.

 

Attention, un jeu ne fera pas systématiquement des criminels en herbe. Cependant les conséquences chez certains jeunes sont inquiétantes et les dérives ou le taux de violence augmente chez la plupart d’entre eux.

 

 

Ces jeux rendent les esprits moins sensibles et les habituent à accepter la violence, le sang, le gore. Les jeunes accros peuvent devenir indifférents à la violence réelle. Les jeunes meurtriers, coupables des massacres en milieux scolaires aux États-Unis et en Scandinavie avaient tous pour point commun qu’ils étaient accros aux jeux vidéo. Dans ces cas, ces jeux ont été des simulateurs virtuels qui les ont encouragés à passer à l’acte. Ces incidents, heureusement encore rares, deviennent de plus en plus fréquents. La violence, verbale ou physique, trouve une de ses sources dans les jeux vidéo.

 

 

 

LA DEPENDANCE AUX STIMULI

L’image peut paraître forte, mais elle est réaliste : tel des drogues, on s'habitue aux jeux vidéo. Pour assouvir les stimuli alors habitués à la violence, les doses doivent être plus conséquentes, les jeux deviennent de plus en plus agressifs que les précédents qui ne suffisent plus : plus de sang, plus de violence, plus de réalisme,… Les consoles ultra puissantes sont de plus en plus performantes dans le réalisme du jeu. On tue, on massacre sans se faire mal soi même tout en bénéficiant d'autant de vies que vous le désirez, on vole pour gagner des points, on commet des actes de violence pour accéder à des niveaux différents,...
Les conduites d’imitation commencent très jeune car ils imitent spontanément et de façon totalement inconsciente le comportement des personnes avec qui ils vivent. Pour certains enfants et jeunes ados, ces personnes peuvent être aussi d’ordre virtuel. Certains vivent leur jeu comme une réalité et ont complètement déconnecté avec la réalité. Ils ne mangent plus, ne dorment plus, les résultats scolaires ne sont plus à la hauteur de ce qu’ils étaient, …

 

Lorsque vous jouez à beaucoup de jeux vidéo d'action, vous avez besoin d'images de plus en plus puissantes afin de demeurer émotionnellement engagé dans le jeu. C'est ce qui s'appelle une « dépendance aux stimuli ». Ce terme décrit l'habitude que les jeunes prennent en recherchant des jeux de plus en plus violents afin de conserver leur intérêt. Tous les jeux vidéo, les jeux non violents inclus, peuvent être à l'origine d'un phénomène de dépendance. Un jeu très simple comme Tetris, par exemple, peut nous accrocher pendant plus longtemps que nous ne le souhaiterions.

 

Toutefois, les jeux violents amplifient ces caractéristiques en faisant appel à la partie de notre cerveau qui réagit, au côté impulsif et émotionnel plutôt qu'à celle qui raisonne.

 

 

 

QUELLES SONT LES CONSEQUENCES ?

Les jeux envoient les messages suivants :

  • On peut résoudre les problèmes rapidement et en s'investissant peu.

  • La meilleure façon de résoudre un problème est d'éliminer la source dudit problème.

  • Les problèmes sont, à la base, noirs ou blancs, bons ou mauvais.

  • Il est acceptable de se plonger dans la réalité imposée par les jeux vidéo, sans en remettre en question les règles.

  • Il faut agir selon notre instinct plutôt qu'adopter un comportement réfléchi et responsable lorsque l'on fait face à des problèmes.

  • L'imagination personnelle n'est pas aussi importante que l'habileté à résoudre un problème.

 

Comparez ce que les jeunes apprennent en jouant à des jeux vidéo violents avec ce qu'ils apprennent en jouant à des jeux vidéo de labyrinthes, de casse-tête, de simulation ou de chasse au trésor :

  • Les problèmes sont résolus avec de la patience, de l'initiative personnelle, de la persévérance, de la tolérance et de la souplesse.

  • La recherche d'information requiert un effort et cette information doit être soigneusement analysée afin qu'elle puisse servir à prendre des décisions éclairées.

  • La définition des problèmes et leur résolution impliquent des habiletés complexes.

  • La solution employée pour une situation particulière peut ne pas fonctionner pour une autre situation.

  • Il est important de faire preuve d'une pensée critique et créative comme la planification des actions, l'organisation de l'information, la prédiction des conséquences d'une action, l’apprentissage par essais et erreurs, l'évaluation des idées et l'analyse des solutions et de leurs conséquences.

  • L'utilisation de son imagination et de son sens de la réflexion est important afin de créer, avec l'auteur du jeu, des solutions créatives.

  • Il est nécessaire de songer à des réponses réfléchies, auxquelles on a pensé soi-même afin de résoudre les problèmes.

 

 

(Source : Screen Smarts: "A Family Guide to Media Literacy", par Gloria DeGaetano et Kathleen Bander.)

JEAN PIERRE CANTORNE, directeur des études et de la recherche à FCB INTERNATIONAL à affirmé : « Les jeux vidéo sont à la culture enfantine ce que représentaient la musique dans les années 60 et 70, ou la télévision dans les années 80: une grille de référence ». Les conclusions de FCB International, qui a interrogé plus de deux cents personnes dans sept pays (États-Unis, Allemagne, Grande-Bretagne, Singapour, Mexique, Brésil, Japon) sont alarmantes. « On savait les 6-11 ans fascinés par les ordinateurs, mais pas à ce point!  Nous assistons à une véritable révolution enfantine. Les enfants s'approprient totalement le monde du digital: d'une part parce qu'ils y trouvent tout en termes de "fun", de mode de vie et de pensée, d'autre part parce qu'ils sont seuls à y avoir accès. Ils en détiennent les règles et les adultes en sont proscrits. »

 

LES JEUX ET LES FAITS DIVERS

Tout comme la musique et d’autres supports médiatiques, les jeux arrivent a inspirer et conditionner les esprits et parfois même à créer des croyances qui influencent les jeunes dans leurs actions.

Bien souvent, des jeunes s’inspirent de leur « rôle" » de leur jeu préféré. Parfois ils vivent littéralement dans leur jeu et déconnectent de la réalité. Les parents perdent le cap et ne comprennent plus leur enfant qui semble avoir changé en quelques semaines seulement.

Il s’isole, ne parle plus, mange moins, dors mal et s’exprime avec violence surtout lorsqu’on lui interdit de jouer : la réaction est alors similaire à celle d’un junky que l’on prive de sa drogue…

La comparaison est réaliste et observée par les spécialistes en toxicologie. Sans vouloir être alarmiste, les cas de prise en charge psychologiques sont de plus en plus fréquents. La violence est en augmentation constante, suffisamment pour que nous y prêtions plus d'attention et que nous cherchions plus les causes de cette croissance inquiétante.


Cela n’enlève rien au fait que, dans le monde entier, des millions de joueurs pratiquent leurs jeux favoris sans aucune conséquences irréversibles. Seules les personnes psychologiquement fragiles sont plus sensibles aux dangers engendrés par un excès de jeu. En revanche, à fortes doses de jeux, un jeune peut se voir fragiliser par cet excès !

 

Les troubles engendrés par les jeux violents, couplé à de la musique violente affecte l'esprit et l’équilibre émotionnel !

Les esprits "les plus forts" pourront gérer leurs pulsions, mais ils ne peuvent pas gérer ce qu'ils ressentent.

Les images, les émotions et les sons sont, eux, enregistrés dans le cerveau.

Ici aussi, il y a de riches exemples de jeunes délinquants qui n'ont pas été capables de faire la différence entre réalité et monde virtuel.

Le massacre de l'Université de Virginie est encore un preuve, bien que le criminel, SEUNG-HUI CHO, atteint de troubles graves d'ordre psychologiques, s'est inspiré de la musique et des jeux vidéo violents.

 

Plus près de nous, en Belgique, la population était sous le choc d’une information aberrante. HANS VAN TEMSCHE, armé d’un gros calibre, tire de façon réfléchie sur des cibles humaines.

Il tuera deux personnes et en blessera une autre avant d’être arrêté par les forces de l’ordre. Ce jour là, il s’était habillé comme son héro de jeu « HITMAN ».

 

L’affaire atteint un paroxysme au moment où les victimes et jurés, indignés, apprennent que le jeune détenu de 18 ans jouait encore à ces mêmes jeux ultra violents… dans sa cellule. A tomber à la renverse !

 

Pour en savoir plus sur ces affaires, lire la page « les faits divers et les influences médiatiques »

 

Hans Van Temsche lors d'une reproduction sur la scène des crimes.

 

 

 

 

LES JEUX EN LIGNE

Ils permettent aux jeunes de s’amuser sans devoir investir dans l’une ou l’autre console hors de prix. En revanche, chose inquiétante, c’est la popularité et la quantité de jeux ultra violents proposés. Certains banalisent le meurtre et le suicide.

Certains jeux proposent de « suicider » votre personnage de diverses façons…

 

On tue ou on suicide pour « s’amuser »… Comment ne pas devenir alarmiste lorsque vous constatez que la mort et le suicide est devenu un argument de vente ? Tel un mode d'emploi morbide, le jeu devient une initiation à la violence personnelle.

 

Comment peuvent des parents encore penser que tout ceci n'aura aucune forme d'influence sur les jeunes de tout âges, surtout parmi les plus jeunes qui n'ont encore aucune notion de la mort et qu'elle est irréversible ?

Ils grandissent avec ces valeurs qui deviendront les leurs. Les conséquences se répercutent dans la société. Les pouvoirs publics se sentent impuissants. Ici encore, le rôle de la famille et des parents est essentiel.

 

Le bon vieux jeu "Pierre, papier, ciseaux"                                       Celui qui perd... a 1 chance sur 5 de mourir.


C'est la roulette Russe moderne.

 

Le perdant prend le risque de se faire exploser la tête...

Ce jeu, dont le graphisme est hyper simple, facile de conception
est accessible à tous sur le Net...

 

Bien entendu, chaque enfant
ne tiendra pas compte de l'avertissement en début de jeu.

 

 

 

Peut-on vraiment rire de la mort, du meurtre et du suicide sous prétexte que ce sujet ne doive pas être occulté ? Qu’en est-il de l’équilibre émotionnel en pleine construction d’un jeune de 10 ans qui aura déjà vu des milliers de meurtres sur un écran de télévision ou de jeu ?

 

Est-ce que les concepteurs de jeux sont à cours d'idées originales ? Il est en effet facile de gagner de l'argent sur des thèmes « faciles » et déjà éprouvés. Il suffit alors de faire une variante et les plus jeunes s'en contentent. Ces environnements ludiques banalisent la violence et peut être même une source d'inspiration pour ceux qui y passent leur temps.

Cette industrie, comme celle du rock, ne s'inquiète pas des conséquences qu'engendrent leurs produits. Pour eux, cela ne tourne qu'autour une seule chose : l'argent. Ce créneau se doit d'être rentable et générer des bénéfices. Les plus grandes maisons d'édition de jeux sont cotés en bourse. Les actionnaires attendent des résultats positifs et de la rentabilité.

 

 

 

Est-ce exagéré ou alarmiste ?

 

Posez-vous alors la question pourquoi ces jeux violents sont de plus en plus populaires et pourquoi ils sont les plus populaires et font partie de campagnes publicitaires des plus agressives ? Pourquoi y a-t-il ce regain de violence ? Il ne sort pas d’un néant sans avoir trouvé sa source quelque part. C'est un processus reconnu par tous les sociologues et psychologues. Chercher vers d'autres directions vous ramènerait toujours vers les jeux, les films et la musique violents. Il ne vient pas à l'esprit d'un enfant ou d'un ado d'exprimer ses frustrations avec tant d'agressivité et de déchaînement. Les armes blanches et même à feu se font de plus en plus présentes aussi. Les limites sont constamment repoussées.

 

La famille, valeur de base de la société, ne joue plus assez ce rôle d'éducateur. Trop souvent, les enfants sont laissés à eux-mêmes et se laissent « éduquer » par la musique, la télévision, Internet et les jeux. Les parents concernés, le tolèrent souvent, « pour avoir la paix », ils laissent tomber les bras et ils désertent tout sentiment de responsabilité, ou parce que « c'est trop difficile »...
Et puis, quand un drame inévitable se produit, le plus souvent les parents affirment ne pas comprendre pourquoi...

 

 

 

Cette même violence, nous la retrouvons principalement dans le rap ou le hard rock, dans les films, à la télévision,... cela devient quelque chose de normal voire un mode d’expression généralement accepté parce que l’on est « bombardé » de cette même violence sur les écrans. Peut-on parler de lien ? Ne devons-nous pas nous en inquiéter ? Les enfants ne doivent-ils devenir de plus en plus vite adultes ? Doivent-ils dès leur plus jeune âge être confrontés à cette violence de jeux sanglants ? Comment devra-t-il se développer au milieu d’un monde qui lui inculque que la violence est un moyen d’expression comme un autre ? La suggestion et la réitération sont conditionneurs. 



La musique, la télévision, les jeux vidéo, … Quelles influences ont ces médias, combinés l'un avec l'autre, réellement l’inconscient collectif ? Combien de jeunes ne jouent-ils pas en écoutant de la musique et se trouvent submergé dans leur jeu ?

 


Bien entendu, les médias restent et sont des moyens de distraction et d’éducation privilégiés. Ce sont de fantastiques vitrine vers d’autres univers, nous ne pourrions plus nous en passer. Il nous arrive à tous de jouer sur l’une ou l’autre console. Ils peuvent contribuer à la détente et parfois même au développement de certaines facultés, c’est vrai.
Nous devons juste rester vigilants et observer les conséquences que peuvent avoir de jouer de façon répétitive systématiquement à des jeux violents. Surtout pour les enfants et ados les plus vulnérables qui trop souvent restent dans le premier degré de perception.

Ce qu'il faut retenir, c'est que ce son les excès qui nuisent. C'est identique pour tout ce que nous consommons, entendons ou regardons.

 

 

 

source:  "Le subliminalFR"

L'Homme doit arriver à croire qu'il est "Moderne", et que sa modernité est composée de sa capacité, et de sa possibilité de pouvoir jouir largement, et maintenant de tout ce qui l'entoure.

Pour parvenir à cet objectif, il est impératif de pouvoir infiltrer les Médias (Radio, Télévision, Journaux), les milieux de la "Mode" et la "Culture" (les milieux de la Nouvelle Musique) par lesquels nous influencerons, à coup sûr, toutes les couches des Sociétés Occidentales. Ainsi en tenant sous la coupe des "Sens" la jeunesse (les adultes de demain), nous aurons par conséquent la voie libre pour infiltrer, et transformer en profondeur, sans être inquiétés, le Politique, le Système Légal et l'Education; ce qui nous permettra de modifier en profondeur le cours, l'orientation future des Sociétés visées par notre "Plan".

Les populations, nous le savons, n'ont pas de mémoire historique. Ils répètent inlassablement les erreurs du passé sans se rendre compte que ces mêmes erreurs avaient conduits leurs pères, avant eux, aux mêmes déchéances qu'ils vivront en pire avant la fin de ce siècle. Voyez, par exemple, ce que leurs grands-pères ont vécu au début de ce siècle grâce au travail acharné de nos prédécesseurs.

Après avoir connu, sans limites, la libération des moeurs, l'abolition de la morale (en d'autres mots, l'errance de l'esprit), ils expérimentèrent la "Crise Economique", puis la "Guerre". Aujourd'hui leurs petits-enfants et leurs enfants se dirigent droits vers un aboutissement semblable, pire encore car cette fois-ci, il nous permettra enfin de mettre sur pied notre "Nouvel Ordre Mondial" sans qu'aucun d'entre eux ne soient à même de s'en rendre compte, trop préoccupés qu'ils seront tous à satisfaire exagérément leur besoins sensuels les plus primaires.

"Décupler la "Société des Loisirs" qui nous a été si profitable à date. En nous servant de l'invention de la "Vidéo" que nous avons financé, et des jeux qui lui sont rattachés, finissons de pervertir la morale de la jeunesse. Offrons-lui la possibilité de satisfaire maintenant tous ses instincts.

 

Posté par rusty james à 01:01 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Education immatérielle et délires matérialistes pour les générations du numérique

3641652122

Ils ont 3, 4 ou 10 ans et regardent le monde au travers d’un Ipad, doudou glacé qui fleure bon la « modernité ». Pour l’industrie technologique, l’enfance se pense à l’ombre des machines, innovations qualifiées de nécessaires par la bien-pensance scientiste et introduites sans recul sur le marché des marmots. Retour sur l’apparition du numérique dans l’aire du jeu et de l’apprentissage.>À propos d’éducation immatérielle et de délires matérialistes

« Parce que notre monde vit une mutation de nature comparable à ce qui s’est passé avec l’imprimerie, parce que toute la société, les sciences, la vie quotidienne et économique sont aujourd’hui conditionnées par ces bouleversements, l’École doit aujourd’hui pleinement entrer dans l’ère du numérique. »
(« Refondons l’école de la République », rapport remis au président de la République le 9 octobre 2011 1).

« Mieux vaut laisser son enfant morveux que de lui arracher le nez. »
(Montaigne, Essais).

 

Nous sommes en 2004. Des hommes se lèvent, mûrs, aux joues granitées. Grattage de nez, sifflotements, fée électricité – une nouvelle journée. Se rasent, enfilent leur costume de Grands responsables, cravate en option, douche, café, emails, cellulaire, taxi, pensées fugitives, travail. Ils s’appellent Pierre, Olivier, Jean-Claude ou Laurent. Tous sont présidents ou directeurs d’entreprises du secteur micro-électronique et participent au Groupement professionnel des industries de composants et de systèmes électroniques, le Gixel2. Le plus naturellement du monde, ils veulent faire prospérer les quelque 32 000 emplois et 4 milliards de chiffre d’affaires qu’ils représentent en France. Pour cela, et parce qu’ils ne se sentent pas les coudées assez franches, ils écrivent un Livre bleu, consistant en une série de recommandations à l’adresse du gouvernement pour développer le marché des circuits imprimés, composants d’interconnexion et autres cartes à puce. Parmi leurs propositions, l’une fit grand bruit, et reste bien connue chez celles et ceux qui s’interrogent sur la portée politique des nouvelles technologies :

 

« Acceptation par la population : La sécurité est très souvent vécue dans nos sociétés démocratiques comme une atteinte aux libertés individuelles. Il faut donc faire accepter par la population les technologies utilisées et parmi celles-ci la biométrie, la vidéosurveillance et les contrôles. Plusieurs méthodes devront être développées par les pouvoirs publics et les industriels pour faire accepter la biométrie. Elles devront être accompagnées d’un effort de convivialité par une reconnaissance de la personne et par l’apport de fonctionnalités attrayantes :

 

– Éducation dès l’école maternelle, les enfants utilisent cette technologie pour rentrer dans l’école, en sortir, déjeuner à la cantine, et les parents ou leurs représentants s’identifieront pour aller chercher les enfants. – Introduction dans des biens de consommation, de confort ou des jeux : téléphone portable, ordinateur, voiture, domotique, jeux vidéo – Développer les services « cardless » à la banque, au supermarché, dans les transports, pour l’accès Internet, ...

 

La même approche ne peut pas être prise pour faire accepter les technologies de surveillance et de contrôle, il faudra probablement recourir à la persuasion et à la réglementation en démontrant l’apport de ces technologies à la sérénité des populations et en minimisant la gêne occasionnée. Là encore, l’électronique et l’informatique peuvent contribuer largement à cette tâche3. »

 

Des hommes qui se lèvent donc le matin pour « faire accepter » leurs produits de surveillance high-tech, par un dressage organisé des enfants dès le plus jeune âge – si l’on peut parfois imaginer un tel cynisme de la part des industriels, on en voit rarement la trace écrite. Suite aux remous occasionnés par la diffusion de ce texte dans l’espace public4, il fut retiré du site du Gixel. En s’autocensurant, Pierre, Olivier, Jean-Claude ou Laurent ont-ils pensé que leur conception de l’enfance manquait de sensibilité ou que leur stratégie de communication avait foiré, nous ne le saurons jamais.

 

En 2012, des femmes se lèvent, modernes, aux joues satinées. Grattage de nez, fredonnements, fée électricité – une journée de septembre. Se maquillent, enfilent leur costume de Grandes responsables, tailleur en option, douche, café, emails, smartphone, taxi, pensées vagabondes, travail. Elles s’appellent Françoise, Loumia, Marie-Louise ou Isabelle. Elles sont présidentes, journalistes ou directrices dans de grands groupes et participent ensemble à un site d’actualité pour les femmes : Terrafemina5. Cette plateforme internet a été créée par Véronique, qui participe par ailleurs au Forum des femmes pour l’économie et la société, surnommé le « Davos des femmes », en référence au Forum économique mondial, rendez-vous annuel des décideurs du monde entier pour faire avancer le libéralisme du XXIe siècle.

 

Que ce soit avec l’Agence France presse (AFP), ou avec le géant des télécoms Orange, elles ont mis en place un « Observatoire » des tendances, sorte de benchmarking6 à la française. Une veille stratégique pour ne pas finir dans les placards de l’économie : rester updated, c’est vital de nos jours. Parfois, elles partagent un bon repas, servies par une flopée de domestiques dans un bel appartement parisien, et diffusent leurs discussions sous forme de vidéo-clips sur le site Terrafemina (vidéo ci-après).


Le Laboratoire des Femmes Numériques - Orange... par StanTV

Sur le thème du numérique, on voit par exemple Hélène, directrice exécutive de Mediapart et Nathalie, de Tendances institut, papotant avec d’autres copines de « l’intelligence féminine » développée sur internet, et des nouveaux services qui facilitent la vie, comme commander ses surgelés bio en ligne : « Ça rationalise complètement la productivité en entreprise, on peut faire nos courses, rentrer le soir, elles sont livrées. (…) Les femmes s’approprient cet univers-là, parce que ça nous donne une liberté incroyable et puis surtout ça nous fait gagner un temps fou. » Elles sourient, c’est frais, ça sonne comme un renouveau de l’émancipation des femmes, enfin libérées de la corvée des courses par Intermarché.com.

 

 

Autre tâche dont les nouvelles technologies peuvent affranchir les femmes : l’éducation des enfants. Comprenez que lorsqu’on veut diriger le monde et être maman, la vie n’est pas facile. Les papas refusent toujours de s’en occuper7, affairés qu’ils sont à boursicoter ou à jouer à la PSP ; et depuis qu’on répond à ses mails sur son iPhone en même temps qu’on fourre le biberon au micro-ondes, il devient difficile de concilier flexibilité professionnelle et devoirs familiaux. Pour remédier aux affres de la modernité, Orange et Terrafemina proposent des solutions, qu’ils déroulent dans une enquête réalisée en partenariat avec l’institut de sondages CSA et le Treize Articles Weblab : «  Tablette tactile : la nouvelle nounou ?8 ».

 

 

1-nouvelle-nounou-6b236

 

Le document de synthèse s’adresse aux « Super parents », et leur présente des « applis pour parents parfaits » que l’on peut aujourd’hui télécharger sur sa tablette – type Ipad. Le « Traducteur de pleurs », par exemple, analyse et identifie les larmes du chérubin, puis donne des conseils pour le faire cesser.

D’autres applications permettent à la famille d’être « virtuellement unie », en étant « présents à distance » : on peut ainsi « numériser sa vie de famille », éviter de « parler à son ex-mari » grâce à un planning interactif, « raconter une histoire sans être présent », découvrir les joies du « e-câlin », programmer une image de réveil qui signale à l’enfant qu’il peut sortir du lit, etc.

Grâce à ces applications téléchargées sur une tablette tactile moyennant quelques euros, on peut offrir aux petits un « environnement très dématérialisé », où le « doudou n’est plus si doux » et la « Barbie n’a plus le goût de plastique » puisqu’ils s’animent sur écran.

Françoise, Loumia, Marie-Louise ou Isabelle de Terrafemina aiment leurs enfants. Elles leur collent un Ipad dans les pattes, pour qu’ils étreignent leur doudou virtuel et s’en vont affronter la jungle du marché, le cœur léger, sûres de n’être importunées par leur lourdaud d’ex-mari que par tablette interposée.

 

 

2-tablette-interposee-960e3

 

Un enfant en couche-culotte absorbé par un Ipad : Donald Winnicott, pédiatre et psychanalyste mort en 1971, serait sûrement resté dubitatif devant la scène. Dans son livre le plus connu, Jeu et réalité, il étudie comment le nourrisson passe par une phase essentielle pour la constitution de sa subjectivité : suite au rapport fusionnel qu’il entretient dès la naissance avec sa mère, le bébé crée un « espace transitionnel » en portant son attention sur des « objets » (le pouce, le nounours ou le doudou), qui introduisent une distance et un jeu avec l’extérieur, c’est-à-dire avec autre chose que lui-même. Ici se jouent donc la fabrique de l’altérité, du fantasme ou encore du sentiment d’indépendance.

 

Que cet espace soit rempli par une machine programmée par Apple et Orange n’inquiète pourtant pas Hélène et Nathalie, ce sont des mères sereines. Comme le dit le document de Terrafemina, leurs enfants sont « sous contrôle », ils « n’auront plus de secrets » puisque « Big Brother, c’est vous ! » Leur bébé est « sous surveillance standard » ou « sous surveillance premium » grâce au « super baby phone connecté » qui leur permet de « conserver l’historique du sommeil de bébé ».

 

Quand leur enfant grandit, elles bénéficient d’un « suivi scolaire au bout des doigts », grâce au cahier de textes numérique et leur ado sera « enfin (géo) localisé » grâce à un GPS installé dans son smartphone et la possibilité de « surveiller le contenu de ses SMS ». Ainsi, elles ont la certitude d’avoir des enfants qui « sur-performent », avec des applis qui « coachent [leurs] champions ».

Défilent ainsi les pages du document de ce benchmarking jusqu’à l’apothéose de la conclusion, dévoilant la sève éthique de telles recherches en marketing – à méditer :

 

« Grâce à des applications multiples et variées destinées à la fois à faciliter la vie et à combler toutes les lacunes des parents, le numérique ouvre le chemin de l’hyper parentalité :

– omniscients, super compétents et hyper performants… les parents numériques disposent d’une multitude de solutions pour assurer leur rôle,

– ils peuvent ainsi offrir à leurs enfants hyper sollicités et archi stimulés toutes les chances de réussite…

 

La tablette concrétise et incarne via ses applications, les obsessions de perfection de l’époque déjà à l’œuvre dans les injonctions des magazines féminins, dans l’explosion de la littérature self-help ou des émissions de coaching à la TV... »

 

Le Gixel, Orange, Terrafemina ou l’AFP ne sont pas les seuls à batailler pour que les enfants soient nourris au numérique.

Parmi d’autres consortiums, on peut citer l’Association française des éditeurs de logiciels et solutions internet (Afdel), Le Conseil national du numérique (CNNum, où l’on retrouve pêle-mêle Pierre, directeur exécutif d’Orange, ou Nicolas, fondateur du site d’information « engagé » Owni.fr)9, le Groupement des éditeurs et diffuseurs d’éducatif multimédia (Gedem) ou Cap Digital.

 

Ce dernier se présente comme un « pôle de compétitivité de la filière des contenus et services numériques. Ses 9 communautés de domaine regroupent plus de 700 adhérents : 620 PME, 20 grands groupes, 50 établissements publics, écoles, et universités... »

 

Lors des Assises nationales de l’éducation et de la formation numériques en 2010, le bilan que tirait Cap digital se résumait ainsi : « Les derniers travaux en sciences de l’éducation montrent le potentiel du numérique quand il est bien utilisé. (…) La place des jeunes natifs du numérique doit aussi être repensée dans ce nouveau paysage.

 

Nous nous devons de donner une vraie réponse à leurs attentes dans ce que pourrait être “la nouvelle éducation” et à intégrer des dispositifs très tôt dans les cursus scolaires (école primaire), jusqu’aux cursus universitaires les plus poussés par la création de formations de niveau master et doctorat centrés sur le numérique afin de former dès maintenant la génération qui inventera les outils et les pédagogies innovantes de demain.10 »


La génération de LoRdi et de l'ENT par cdipicasso

 

Un énoncé prophétique à comparer deux ans plus tard avec le discours de Vincent Peillon, actuel ministre de l’Éducation nationale, après sa prise de fonction : « Préparer les jeunes, travailleurs de demain, citoyens de demain, hommes et femmes complets de demain, à la société dans laquelle ils vont vivre, qui est considérablement modifiée et qui peut être considérablement améliorée, du point de vue même des valeurs républicaines, par le numérique et par l’internet. Il appartient donc à l’école de se saisir pleinement de cette révolution, dont je considère qu’elle est aussi importante que la révolution du livre ou la révolution industrielle. (...) On peut dématérialiser, on le fait d’ailleurs déjà pour une partie des relations et des apprentissages. Notre École n’est plus définie uniquement par l’enceinte matérielle qui est la sienne11. »

 

JPEG - 322.9 ko

Faire une étude comparative des discours industriels et gouvernementaux des quinze dernières années au sujet de l’économie numérique montre un parallèle saisissant, où le politique se contente d’appliquer les propositions émanant du secteur économique, avec un simple enrobage de notions morales et de valorisation républicaine par-ci par-là.

 

Il suffit de parcourir le site actuel de l’Éducation nationale au volet Technologies de l’information et de la communication (TIC) : tout ce qui existe officiellement aujourd’hui dans l’école correspond point par point au programme de relance économique des lobbies numériques énoncés depuis le début des années 2000.

 

Plus de 4000 collèges et lycées disposent d’un Environnement numérique de travail (ENT), le cahier de textes numérique est devenu obligatoire en 2011, les manuels scolaires numériques sont expérimentés dans presque la moitié des académies, les classes qui utilisent des tablettes numériques Ipad ou autres se multiplient à vitesse grand V, les « serious games » sont vendus à grand renfort de slogans pédagogiques pour aider ludiquement les professeurs dans leur austère mission, etc.

 

Par ailleurs, on peut se demander comment résister à l’ordinateur en classe lorsqu’on regarde les arguments délivrés par exemple par la région Languedoc Roussillon : non seulement l’informatique supprime l’ennui des élèves, mais il permet en outre de draguer entre deux cours virtuels :

Cette numérisation de l’école a son héros : François Hollande, qui, avant d’être Président de la République, dirigeait le conseil général de Corrèze, où tous les élèves de 5e, 4e et 3e et tous les enseignants ont été pourvus d’un ordinateur portable sous son mandat. Depuis 2010, des Ipad sont distribués gratuitement aux élèves de 6e.

 

Sur le site de la région, on peut lire les arguments qui ont poussé à un tel choix : « L’iPad a été choisi car il présente plusieurs avantages par rapport à l’ordinateur portable : il mesure 13,4 mm d’épaisseur pour un poids de 680 grammes — ce qui le rend plus fin et plus léger que n’importe quel ordinateur portable ou netbook. L’écran haute résolution et très réactif de l’iPad...12 », etc.

 

Une plaquette de pub en guise de philosophie de la pédagogie, qui permet de mieux comprendre les enjeux du discours emphatique du nouveau Président en octobre 2012 : « L’école du futur ça commence par les nouvelles technologies. (...) Donc nous devrons, vous devrez adapter vos façons de faire et utiliser ces technologies comme un levier de changement, d’ouverture. (...) Je demande au Gouvernement de prendre rapidement les initiatives pour donner à ce que l’on appelle l’e-éducation, la dimension qui doit être la sienne. Le Gouvernement donnera tous les moyens pour déployer ces ressources et réussir à relever ce beau défi du numérique. Nous ne manquerons pas le rendez-vous. Et nous devrons inscrire la devise de la République, présente sur les frontons de toutes nos écoles, dans les territoires numériques éducatifs du XXIe siècle. »13

 

C’est éloquent, c’est moderne. Apple aime. Orange aussi. Le Gixel jubile. Terrafemina en redemande. Après de nombreuses années passées à rédiger des rapports, des recommandations, et à créer des observatoires et des instituts public/privé pour la promotion du numérique, le travail de sape a payé.

 

En 2012, un président de gauche fraîchement élu a une priorité et une seule pour l’école : sa dématérialisation. Finies les lamentations liées à la suppression de postes dans l’Éducation nationale, aux fermetures de classes en zones rurales, à l’illettrisme, ou aux pompeux concepts bourdieusiens de reproduction sociale14. Au XXIe siècle, à l’école, il faut mettre le paquet sur les Ipads.

 

Pourtant, certaines études élaborées par l’Institut français de l’Éducation sont extrêmement sévères quant à l’introduction des Technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) : « Un faisceau d’indices suggère que la volonté de divulguer les nouvelles technologies dans l’éducation provient essentiellement des sphères économiques, puis par le relais du politique transite jusqu’aux collectivités, avant d’être prescrite aux sphères éducatives. (…) Il semble donc, a fortiori, que l’argument d’une “plus-value” pédagogique mécaniquement liée à l’introduction des TICE soit un postulat fragile. »15

 

Mais il est trop tard pour de telles appréciations critiques, le train du progrès n’attend pas. Depuis quelques années, les élèves sont sanctionnés par un Brevet informatique et internet (B2i) et les profs par un Certificat informatique et internet de niveau 2 enseignant (C2i2e).

 

Les ENT encadrent l’éducation et font sortir l’école de ses murs : le professeur qui corrige ses copies le week-end poste ses notes et appréciations sur Pronote16 le dimanche, aussitôt consulté par les parents. Bref, le gamin d’aujourd’hui peut avoir sa claque avant même d’avoir sa copie corrigée entre les mains. Dans chaîne humaine élève-professeur-parents, les technologies de l’information jouent dorénavant un rôle de médiation, articulé par un langage binaire.

 

Cela ne permet guère les sourires encourageants ou les « On passera pour cette fois ». Le culte de l’instantanéité véhiculé par les TIC dépossède surtout les enfants de l’inventivité et des ruses qu’ils pourraient développer pour retarder une sanction ou une situation de crise familiale. Exit également l’apprentissage de la responsabilité face à un échec, ou la chance de se refaire...

 

Peu importe, selon une autre étude menée par l’Observatoire Orange/Terrafemina auprès de professeurs, ceux-ci sont globalement « résignés face à la révolution numérique », malgré la fronde de certains réfractaires à l’éducation 2.0, protégeant leur corporation, qualifiée par nos observateurs aiguisés de « nouvelle révolte des Canuts ».

 

Une rébellion matée en interne comme en témoigne cet enseignant interrogé dans l’étude : « On a une grille avec chaque matière qui doit valider des items du B2i. On a forcé quelques profs à s’y mettre. » Que veux-tu, mon vieux, on ne va tout de même pas s’attarder sur d’éparses jacqueries d’arrière-garde ! En ces temps de crise, l’éducation des enfants se doit d’être indexée à une optique de croissance, et leur éveil se calquer sur les besoins du marché.

 

4-besoins-du-marche--9e603

Quelques professeurs freinent du pied, certes, mais dans cette numérisation programmée de l’école, avons-nous vraiment besoin de professeurs ?

 

Ne pourrions-nous pas remplacer les enseignants par des machines ? Car la différence entre un robot et un humain, c’est que le robot produit de la valeur en étant fabriqué, tandis qu’un humain n’en produit qu’une fois formé.

 

Vingt ans d’investissement public en formation scolaire et universitaire pour obtenir un fonctionnaire fainéant, même pas fichu d’inculquer un programme scolaire formaté pour garantir la reproduction des valeurs de la classe dirigeante. On hurle à la gabegie !

 

La biométrie à la cantine devenant monnaie courante, on pourrait désormais, comme en Californie, remplacer les surveillants par des puces électroniques installées sur les gamins17 .

Puis, après avoir calqué son programme éducatif sur les recommandations de Cap Digital (ENT, cahiers de textes numériques, distribution d’Ipad, etc.), notre bon gouvernement de gauche pourrait continuer de suivre les conseils de l’ingénieux lobby :

 

« En juin 2010, l’Université de Tokyo achète 30 robots français Nao afin de les utiliser à des fins éducatives.

Une grande université américaine de renom, au nord de la NY City est dans la même démarche (encore confidentiel).

Le programme coréen R-learning prévoit d’introduire des robots dans 8000 écoles maternelles d’ici 2013.

Les robots assistent les professeurs, par exemple en lisant des histoires aux enfants, les parents peuvent également déjà interagir en se connectant aux robots à distance.

Si les résultats sont convaincants, le programme pourra s’étendre aux écoles primaires.

Le budget alloué s’élève à 9 M USD en 2011, 36 M USD en 2012. (...) Le Japon, la Corée et les États-Unis, ayant identifié le potentiel des robots et des technologies issus de la robotique pour l’éducation, investissent d’une manière importante dans ce domaine.

Les enjeux économiques et sociétaux s’annonçant colossaux, il est temps pour la France de déployer tous ses moyens pour avancer dans ce domaine18. »

 

 

 

 

 

9_dans_ce_domaine-66f17

Nao, le gentil professeur.

Les attaques du marché à l’encontre de l’école ne datent pas d’hier. Après de nombreuses résistances pour tenter de prémunir l’éducation des enfants de la déferlante du marketing, le numérique avec ses tablettes, ses ordinateurs connectés à internet ou ses mignons robots semble constituer le cheval de Troie idéal.

 

Il est vrai que les profs témoignent de leur difficulté à faire cours depuis l’apparition des nouvelles technologies à l’école.

Happés par Facebook, les mails ou les forums, dans les salles de cours, les gamins ont vite fait leur choix entre le divertissement excitant de leurs smartphones et le vieux croulant qui s’escrime à rendre le Roman courtois sexy.

 

Les confiscations et les punitions liées au divertissement 2.0 allant crescendo, on peut comprendre la « résignation » des profs dont aiment à parler Terrafemina et Orange.

À l’usure, et face à l’enchaînement des réformes du système scolaire plus inconsistantes les unes que les autres, on finit par céder :

il devient naturel de poser des problèmes de physique avec des exercices virtuels sur écran tactile, d’apprendre l’histoire avec des péplums hollywoodiens, et de faire la classe avec des hiboux en 3D souriants sur un Ipad et des applications Orange.

 

Bien entendu, l’implantation de ces nouvelles technologies dans les écoles n’est pas neutre, comme le rappellent les sociologues de l’éducation Maurice Tardif et Joséphine Mukamurera : « L’introduction des TIC se traduit simultanément par la pénétration des entreprises privées dans l’école et les classes, entreprises qui non seulement fournissent des infrastructures techniques, mais aussi des contenus et des valeurs : compétition, consommation, “marketisation”, “clientélisme”, “marchandisation” des savoirs scolaires.

Ces valeurs et contenus sont la plupart du temps conformes aux idéologies “managériales” néo-libérales qui souhaitent restructurer l’école pour qu’elle corresponde aux nouvelles formes organisationnelles de l’industrie et de la finance, marquées par la flexibilité, la primauté de la compétence sur la qualification, le travail en équipe, l’empowerment du travailleur autonome et responsable, la mobilité, etc.19. »

 

Avec l’e-éducation, on n’éduque pas un enfant, mais on prépare le travailleur de demain, en le rendant compatible aux nouveaux moteurs de l’économie. Pour cela, le numérique promet le nirvāṇa, et l’école, comme tous les services publics, apparaît comme un client rêvé. Imaginez-vous un instant patron d’une boîte de logiciels ou de tablettes électroniques face au marché des enfants et de l’éducation : ce serait comme donner les clés de l’Inra à un faucheur volontaire. Le saccage joyeux.

 

Pour Pierre, Olivier, Jean-Claude ou Laurent du Gixel, tout comme pour Françoise, Loumia, Marie-Louise ou Isabelle de Terrafemina, l’idée de confier leurs enfants de 3 ans à Nao le robot, pour qu’il leur raconte des histoires sera-t-elle aussi évidente à accepter qu’aujourd’hui celle d’installer des contrôles biométriques dans les maternelles ou bien de traduire les pleurs de bébé avec un iPhone ?

 

Quelle conception ces personnes ont-elles de l’enfance et de l’éducation, ou plus simplement de leur rôle de parent ? Ignorent-elles la « vérité élémentaire [qui] est à la base même de cette réalité anthropologique fondamentale qu’est l’activité éducative : l’être humain est un être qui a besoin des autres pour devenir humain, et c’est par la médiation avec les autres humains que sa propre humanité est rendue possible20. »

 

À moins que ces mêmes personnes qui discourent sur la robotisation et l’e-éducation n’appliquent pas, dans leur quotidien, leurs propres recommandations au gouvernement pour la croissance de l’économie numérique. Peut-être que Pierre, Olivier, Loumia et Marie-Louise ont compris qu’à l’ère du déferlement technologique, il n’est pas bon de saturer l’espace mental d’un enfant avec les stimulations de l’informatique.

 

On sent la contradiction qui les anime : d’un côté vendre des tablettes au nom du sacro-saint principe de croissance, et de l’autre prendre soin de ses enfants, être présent, tendre et leur parler.

Bref, les aimer comme un robot ne pourra jamais le faire. Pierre, Olivier, Loumia et Marie-Louise savent sûrement cela, comme tout parent, mais préfèrent se comporter en salauds 2.0 et vanter les mérites de gadgets high-tech dont la seule raison d’être se trouve dans l’économie de marché et le culte du progrès technique.

 

Un précieux article du Monde dévoilait d’ailleurs le double jeu mené par les élites de l’économie numérique dans leur rapport à l’éducation de leurs enfants :

« Pas un ordinateur, pas une télé, pas le moindre petit ou grand écran à la Waldorf School of the Peninsula. En revanche, on a trouvé un four à pain dans le jardin, que les petites classes utilisent chaque semaine, des chaussettes faites main – les cours de tricot, pour filles comme pour garçons, commencent en CP –, des tableaux noirs et des craies de couleur. (…) Cette école privée – environ 20 000 dollars de frais de scolarité annuels – de la Silicon Valley recommande aux parents de limiter l’exposition aux écrans jusqu’à l’équivalent de la sixième et n’introduit l’outil informatique qu’en quatrième.

Un comble pour un établissement qui compte dans son voisinage Google, Apple et une pléiade de start-ups hyperconnectées. Surtout quand on sait que les trois quarts des parents d’élèves de cette école travaillent dans les nouvelles technologies.21 »

 

Les fabricants de camelote numérique savent que ce que l’on appelle la « dématérialisation » de l’éducation provient d’un phénomène hypermatériel : l’informatisation du monde repose non seulement sur un système d’objets aussi polluant qu’énergivore et sur une économie capitaliste débridée, mais surtout sur une conception matérialiste de la société.

L’imagination, la sensibilité ou l’attention aux autres s’atrophient au profit d’échanges de type cybernétique. L’article du Monde cite ainsi les paroles de Pierre Laurent, l’un de ces parents qui ont choisi de préserver ses enfants de ce qu’il fabrique par ailleurs, en les mettant dans une école sans ordinateur : « Pour apprendre à écrire, il est important de pouvoir effectuer de grands gestes. Les maths, ça passe par la visualisation dans l’espace. L’écran gêne l’enseignement. Il diminue les expériences physiques et émotionnelles22. »

 

En bon père, Pierre Laurent ne souhaite sûrement pas qu’à cause de son gagne-pain immatériel, ses enfants développent ce qu’il est devenu commode d’appeler des « Troubles déficitaires de l’attention avec hyperactivité (TDA/H) », comme l’ont démontré des chercheurs de l’université de l’Iowa23. Pierre Laurent n’a sûrement pas envie de gaver ses bambins de comprimés de Ritaline pour trouver un peu de paix24.

 

Comprendre ce jeu de dupes peut nous aider à regarder nos enfants dans les yeux. Les abandonnerons-nous à cet ersatz d’éveil au monde proposé par les excitations du numérique ?

Les trahirons-nous en refusant la responsabilité que nous avons de les accompagner dans la découverte sensible de ce qui les entoure ?

Le système scolaire actuel n’est pas parfait, de même qu’aucun parent ne l’est dans l’éducation qu’il offre à ses enfants. La question n’est pas de sacraliser l’ancien temps, mais d’inventer de nouvelles formes de rapports humains qui nous permettent de déjouer les agressions industrielles – nous avons autre chose à transmettre qu’un devenir cyborg.

 

- Des gens s’organisent pour résister à l’invasion des nouvelles technologies dans notre intimité et nos formes de vie les plus élémentaires. De nombreux collectifs en France s’opposent au quotidien au fichage informatique des enfants (Base-élèves) dans les écoles25.

- Un groupe se constitue actuellement autour des métiers du livre pour dénoncer le remplacement prophétisé du livre par les tablettes numériques, la disparition des imprimeries, des éditions ou des librairies à échelle humaine, au profit d’Amazon et Google26.

- Des bergers se mobilisent pour refuser le puçage électronique de leurs brebis27.

- Des assistantes sociales lancent des mouvements de grève pour protester contre les statistiques informatiques que l’État leur impose d’effectuer sur les pauvres28.

 

Bref, sur le terrain, des luttes contre l’informatique et le numérique sont menées avec une puissance qu’il devient difficile d’ignorer. L’offensive des industriels de l’informatique ou du numérique donne lieu à des résistances positives qui en profitent pour remettre en question l’ordre établi, avec ses logiques capitalistes, ses injustices sociales, et ses effets de domination.

 

S’opposer au numérique à l’école29 revient alors à poser la question des valeurs que nous voulons transmettre à nos enfants et des expériences que nous désirons partager avec eux : pour vivre avec les autres, explorer les matières et les couleurs du monde, l’écran est la chose la plus accessoire.



 

1 Rapport de la concertation réalisé par François Bonneau, Marie-Françoise Colombani (éditorialiste au magazine ELLE), Christian Forestier (comité directeur de l’Institut Montaigne), Nathalie Mons (expert auprès de la Commission européenne et de l’OCDE sur les méthodes d’analyse internationale des politiques éducatives), et Alain Dulot.

2 Dont font notamment partie : Thalès, STMicrolectronics, Morpho Safran, Radiall, Bull, Cassidian, Le CEA LEA Minatec campus, Gemalto, etc.

3 Voir cet article sur le site des Big Brother Awards.

4 On pense notamment à l’affaire de Gif-sur-Yvette en 2005 : une vingtaine de personnes s’étaient introduites dans un lycée de la vallée de Chevreuse, surnommée la Silicon Valley européenne, pour détruire des bornes biométriques installées à l’entrée de la cantine scolaire de l’établissement. Lors de leur procès, les inculpé-e-s avaient mis le doigt sur la volonté des industriels d’habituer les enfants aux techniques de surveillance du futur, par exemple en les astreignant au contrôle biométrique pour aller se restaurer : lire leur déclaration ICI. Depuis, de telles installations biométriques se multiplient dans les écoles en France. Dans l’indifférence générale.

5 Voir leur site : « Terrafemina.com est une plateforme engagée et novatrice, comptant aujourd’hui près de 900 000 visiteurs uniques mensuels. (…) Pionnier sur la mise en réseaux des femmes, Terrafemina.com est un média social qui compte aujourd’hui près de 150 000 membres. »

6 En marketing, le benchmarking permet aux entreprises de se comparer aux meilleures pratiques du marché grâce à des indicateurs sophistiqués. Utilisée pour revoir ses processus, une fonction ou une activité, cette technique de veille industrielle est censée permettre d’améliorer la compétitivité d’une firme. Source : Wikipedia.

7 Les femmes consacrent plus du double de leur temps à leurs enfants, soit 1h40 par jour contre 40 minutes pour les hommes. « Cuisine, soin, bénévolat, le travail non rémunéré dans le monde », OCDE, 2011.

8 « CSA -Treize Articles Weblab pour l’Observatoire Orange – Terrafemina »

9 Composé d’une dream team néolibérale des chefs d’entreprise 2.0, le CNNum a été créé sous Sarkozy, par décret gouvernemental en 2011. Il a accompagné les réflexions de l’État concernant l’école numérique, en appuyant le rôle moteur des entreprises privées pour l’Éducation nationale du futur. À ce sujet, voir sur leur site : « eEducation : Le CNNum se félicite des propositions du rapport Fourgous ».

10 Infos disponibles sur le site de l’Éducation nationale et sur celui de Cap Digital.

11 « La place des élus et politiques publiques », allocution de Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, 28 août 2012.

12 Source : CG de la Corrèze.

13 Discours de M. le président de la République à la suite de la concertation sur l’École, 9 octobre 2012.

14 Dans Les Héritiers. Les étudiants et la culture, paru en 1964, les sociologues Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron montrent par l’exemple des étudiants comment la position sociale des parents constitue un héritage pour les enfants. Certains héritant de bonnes positions sociales, les héritiers, tandis que d’autres au contraire sont les déshérités. Dans La reproduction, ces mêmes auteurs s’efforcent de montrer que le système d’enseignement exerce un « pouvoir de violence symbolique », qui contribue à donner une légitimité au rapport de force à l’origine des hiérarchies sociales. Source : Wikipedia.

15 « Le développement des cartables numériques : les valeurs de l’école face au numérique », Gérard Collet, Didier Anselm, Brigitte Narvor, Patrick Robin-Brosse, Claude Terepa, ERTé Praxis / INRP.

16 Voir présentation Pronote ici.

17 « L’Electronic Frontier Foundation (EFF) signale que des responsables d’écoles en Californie (États-Unis) vont suivre des élèves avec des puces RFID. Cela a été rendu possible grâce à une subvention du gouvernement fédéral. Selon un article de l’Associated Press, les élèves porteront à l’école un maillot en jersey additionné d’un tag RFID. Cela permettra de suivre les mouvements des enfants et de recueillir d’autres données (si l’enfant a mangé ou non, par exemple). Selon un responsable du comté de Contra Costa, c’est une initiative de réduction des coûts étant donné que les enseignants devaient s’assurer “manuellement” que l’enfant est bien présent en cours et aux repas." Source : Brevia, En Californie, les élèves porteront des vêtements avec des cartes RFID ».

18 Réponse de Cap Digital à la Consultation publique sur l’action « Soutien aux usages, services et contenus numériques innovants », Secrétariat d’État chargé de la Prospective et du développement de l’économie numérique, Axe e-Education , Cap Digital, 2010.

19 « La pédagogie scolaire et les TIC : l’enseignement comme interactions, communication et pouvoirs », Maurice Tardif, université Laval, Joséphine Mukamurera, université de Sherbrooke, CRIFPE, Québec .

http://www.article11.info/?debut_page=119#pagination_page

Les artistes illuminati en France : La programmation Mk ultra des lolitas

1

 J'ai commencé à mener une enquête sur les chanteuses les plus connues en France et j'ai utilisé Google Images pour chacune d'elle. Quelquefois en ajoutant le mot-clé "disque" pour obtenir uniquement leurs couvertures d'album, dans le but de rechercher des symboles flagrantes ou références au contrôle mental ou au symbolisme occulte. J'ai très vite été impressionné d'autant plus que j'ai plus de 40 ans aujourd'hui et que je ne suis plus à la page en ce qui concerne la culture pop aujourd'hui. Je connaissais leurs noms, mais pas leurs techniques marketing actuelles. J'étais si impressionné  Nous allons observer ici : Alizée, Lorie, Ophelie Winter, Jenifer Bartoli, Nolwenn Leroy et Loana. Si vous êtes français et que vous avez des enfants, vous avez sans doute un poster d'au moins une de ces célébrités dans la chambre de vos enfants. L'une des toutes premières promotions de Alizée. Remarquez qu'elle possède un "noeud-papillon", un noeud-Papillon? Commençons avec Alizée, qui a commencé dans une télé-réalité sur M6 (Connais ton ennemi, ce groupe télévisé possède une autre chaîne qui se nomme W9, donc M6 à l'envers). Elle était encadrée, propulsée et popularisée par Mylene Farmer et probablement Laurent Boutonnat, que je vais d'abord tous les deux présenter:  Le papillon dans le mk mind control joue un role important. En fait, il y a ceux qui pensent que les célébrités sont contrôlés mentalement par un procédé qu'on appelle le Monarch, vous verrez donc beaucoup de Blogs anglophones particulièrement, qui parlent du MK programming, MK ultra, etc... C'est une forme de contrôle mentale qui a pour but de créer des personnalités alternatives aux artistes, ces personnalités se déclenchent par des procédés plus ou moins complexes, ce qui fait des artistes des agents doubles, voire des agents multiples, d'où le nom 'Alter'. Un alter est le nom qu'on donne à une personnalité précise d'une dite célébrité, selon cette théorie, une célébrité peut donc avoir plusieurs personnalités (Alter) différentes qui se déclenchent sous des conditions particulières. Pour dire vrai, moi je ne suis pas du même avis que ces théories, parce que ça exclut l'existence des forces maléfiques qui agissent au travers des célébrités pour anéantir la planète, de plus, ça ne nous sert à rien parce qu'on continue à passer du temps dans la recherche des symboles occultes au lieu d'améliorer la relation que nous entretenons avec notre Père qui est dans les cieux. Donc tous les liens que j'ai laissé et qui parlent du MK Ultra, c'est juste pour que vous ayez un aperçu de la manipulation satanique qui s'opère en France. Selon les théoriciens du MK, le Papillon est un des symboles par excellence du contrôle mentale. N'ayant pas fait de recherches à ce sujet (Puisque ce courant de pensées ne m’intéresse pas plus que ça) de mes propres recherches j'ai compris que le papillon représente la nouvelle naissance dans le sens démoniaque du terme. Il représente également le passage d'un état inférieur vers un état supérieur 

Mylène en papillon
Un tandem de choc

Mylene Farmer est une très populaire chanteuse des années 80-90 de musique pop qui a popularisé le genre gothique/romantique, en mixant l'esthétique de Marquis de Sade, abus sexuels, vampires, etc sans utiliser très explicitement des choses sataniques/occultes ou autres. Mylène est ainsi devenue une icone pour les clubs échangistes, les scènes de sexisme, de fetichisme ou de transsexuelles. Un de ces plus recents singles, "Sextonic" est également le nom d'un sex-toy (jouet sexuel) qu'elle vend sur internet. Elle est néanmoins une artiste très populaire, parfois vu à la télévision,  et récemment invitée au chateau de Nicolas Sarkozy pour une fête donnée pour l'arrivée du président Russe  Dmitry Medvedev (Qui l'aime beaucoup, autant que plusieurs russes puisqu'elle est si populaire).  Les vidéos de Mylene ont été réalisées en majeur partie par Laurent Boutonnat, qui a commencé sa carrière à 17 ans avec son film nommé "Ballade de la Féconductrice", trois jeux de mots autour de Féconductrice. Nous avons "fée", "féconder" et "conductrice". Le film commence avec une fée qui éléctrocute un garçon dans son bain, puis il advient une émasculation, un viol, etc... Dans les spectacles et les vidéos de Mylene, il utilise fréquemment les symboles occultes et les symboles dans le style Nazi (le rouge/noir/blanc est très commun dans son travail). Le point principal ici est que ce type utilise Mylène pour créer quelque chose, elle est sa "chose", et il l'a clairement déclaré à plusieurs reprises .

Une poupée manipulée

 

Une affiche lugubre à mon goût

 Une image du premier film de Laurent Boutonnat - chocs éléctriques, , viols, exterminations de masse, controle d'enfants comme des poupées; c'est carrément présente en 1979.

Ainsi sois-je...

On y voit un oeil avec une larme, le fameux oeil omniscient de la franc-maçonnerie qui représente leur dieu à eux qui n'est autre que Lucifer. Cette affiche dégage quelque chose de très malsain.Si donc Laurent est au service de Lucifer, ça vous donne une belle idée de ce que Mylène Farmer représente. En tout cas, ce jeune homme prometteur a connu le privilège d'avoir son fim projeté lors du festival de Cannes de 1979 , le poster du festival de Cannes est au-dessus. En 1984 il a propulsé la carrière de Mylene avec  'Mum is wrong' qui contient un abus sur mineur, dans une ambiance psychiatrique, commençant avec le portrait de Sigmund Freud.

 

'Sans Contrefaçon', un morceau dans lequel elle parle d'une femme qui se prend pour un homme, l'histoire de la vidéo étant qu'un collectionneur de poupées, voulant se faire de l'argent avec la poupée de Mylène (comme Mylène l'était avec Laurent) qui est ventriloque , qui ensuite vient à la vie (le scénario typique de Pinocchio/Golem/etc).   Mais Mylene n'est plus une poupée, dans un sens occulte, elle est maintenant assimilable à une prêtresse de grande envergure.

 

 

 

 Une image de son 'Mylenium Tour', tenu en 1999, qui incluait une statue animée d'Isis de 9 mètres de haut, conçue par HR Giger, au sujet duquel elle a déclaré: "J'ai choisi Isis parce qu'elle possède plusieurs visages. J'ai donné naissance à une créature qui est, pour moi, la mère de la nature vivante. Elle évoque les quatre éléments, et elle est le cinquième."  On pousse les gens à adorer les idoles comme toujours, l’idolâtrie est plus que présente aujourd'hui dans ces multiples médias. Et on pousse les gens à adorer des dieux, des statues, des images taillées de toutes sortes.  Une de ses dernières vidéos "Degeneration" explique clairement ce qui ressemble à une plateforme expérimentale nazi de contrôle mentale . Ce n'est pas simplement un studio tournage: Le building dans lequel la vidéo a été filmée est l'institut psychiatrique de Prague-Bohnice, dans lequel "Depuis 1937, les comas à l'insuline étaient pratiqués, après la guerre des chocs électriques et la lobotomie." Je suppose que ce choix est un pur hommage ou bien c'est juste un choix artistique pour le soucis du détail ? Les premières paroles peuvent être clairement comprises comme étant  "Sexy coma, sexy trauma" (Sexy Coma, Sexy Traumatisme). Vous pouvez parcourir toute la vidéo mais moi (Benjamin) je jugé bien d'ajouter uniquement quelques unes. 'Comme j'ai mal' fait référence explicitement à la programmation Monarch, dans la mesure où on montre une personne qui est supposé être son papa, violant une jeune fille (la jeune fille représente Mylène, sa mémoire d'enfance dissociée) avec plusieurs photos symboliques de poupées, insectes et autres, autant que Mylène qui est enfermée dans un cocon et transformée en papillon: Je ne connais pas grand chose à cette programmation Monarch, mais de toutes les façons ça va dans le même sens que la possession démoniaque dans la mesure où les nombreux Alters sont les différents démons qui investissent les corps des célébrités lorsqu'ils jouent un rôle précis. Il faut savoir que ces stars nous conduisent toujours vers de nombreux dieux/démons, vous verrez souvent une même célébrité porter une tenue de prêtresse egyptienne, ailleurs vous la verrez avec des vêtements de druides, ailleurs vous la verrez avec des vêtements gothiques, tout ça c'est pour conduire la masse vers différents dieux/démons.  Fuck Them All contient Mylène qui ressemble à un oiseau encagé autant que plusieurs autre motifs pertinants:  Et sa vidéo 'Je te rends ton amour' contient de très claires notes sataniques

Au-dessus d'une cage mais piégée par les eaux


Mylène Farmer
La Cage représente la prison spirituelle dans laquelle elle se trouve.Vous verrez ça dans de nombreux clips télévisés. Ces clips au final sont des rituels sataniques dans lesquels on vous implique sans que vous ne le vouliez, et vous finissez par prendre part à leurs oeuvres des ténèbres et vous faire contaminer par leurs envoûtements.

 
 
 

Dans sa vidéo 'California' elle joue le rôle d'une prostituée à Hollywood (la programmation de l'archétype de la prostituée renforcée par la peau de léopard), le symbolisme standard du MK (Mind Kontrol ou contrôle mental) comme sa personnalité célèbre se regarde elle-même depuis sa voiture avant d'aller à un évènement; la prostituée Mylène est assassinée, par son proxénète qui joue le même rôle que le petit ami de la célébrité (Elle le tue à la fin de tout ça après avoir changé ses vêtements pour ressembler plus à une prostituée).

 

Sa vidéo pour 'My Soul is Slashed', réalisé par Luc Besson contient également quelques thèmes intéressants (Dieu comme businessman assis sur une pyramide noire et inversée, Mylene son ange qui est envoyé sur terre pour comprendre ce qui est arrivé à 'l'amour', elle est immédiatement séduite par le côté 'obscur', la dualité symbolisée par son changement de vêtements de la couleur blanche à la couleur noire).

 
 
 

   Vous avez l'image à laquelle un article entier pourrait être dédicacé, dans la mesure où chaque vidéo est symbolique d'une manière ou d'une autre, mais ceci n'est pas l'objet de notre article, retournons chez Alizée, sa protégée. Il faut toujours que ces stars prennent une photo dans laquelle on ne voit qu'un seul oeil, ce qui fait référence à l'oeil (l'oeil des illuminati ou Satan ou Lucifer) omniscient qu'on n'a plus besoin de présenter.  Alizée avait seulement 15 ans lorsqu'elle a commencé à travailler avec (...a commencé à être modelée  plus exactement) par ses deux compagnons. La première vidéo ('Moi...Lolita') qui définit son style pour les années à venir: une fille provocatrice à l'allure de jeune prostituée. "Lolita" est naturellement celui de Nabokov, de qui Stanley Kubrick a fait un movie. Le synopsis de la musique en-dessus: Une jeune fille de campagne, batue par sa maman s'enfui en ville, entre dans une boîte de nuit, effectue une dance en transe, les paroles du clip sont : "C'est pas ma faute, si lorsque je donne ma langue au chat (expression française qui signifie abbandonner lorsque tu ne trouves pas la réponse à une énigme), Je vois les autres tout prêts à se jeter sur moi". C'est la formule occulte de Mylène, mais conçue pour les enfants.

 

 La couverture de la seconde chanson de Alizée ('Au-dessous d'un talon d'une gigantesque chaussure, ratatinée comme Alice au Pays des merveilles; le nom Alizée est plutot similaire à Alice puis, elle est originaire de Corse comme Laetitia Casta aussi). Le titre: Mes courants électriques. Au-dessous c'est le plus récent spectacle dans lequel elle est vêtue d'une robe suggestive de sa programmation mentale de prostitution.

 

   D'autres lyriques qui évoquent la personnalité floue MK (Mind Kontrolled ou controlée mentalement) dans son premier album peut être assimilé à Abracadabra: Mon humeur et moi / Changeons de peau à / Chaque fois

 

 

 

Le troisième enregistrement de Alizée (de retour 3 ans après Lolita) La couverture de "Psychédélices" utilise plusieurs thèmes différents: une jeune collégienne, dépendante de la nourriture et allumeuse (Alizée est connue pour aimer ses chaussures Louboutin), apparemment contente de voir son alter-ego succomber à la tentation - un papillon est dans la lettre violette. Le lumineux vert/rose/orange représentent probablement les couleurs qui déclenchent les alters (alter 'attends/arrête/avance'). Alizée possède un grand tatouage de la fée clochette sur son dos, ici elle est filmée sur une chaîne télévisée nationale.

 

   Maintenant elle est une marque internationale (particulièrement au Japon et au Mexique, mais aussi en France), elle a migré vers une style musical électronique, à l'aide d'un des plus grands DJ parisiens, avec un pop-art retro. Sa dernière vidéo contient une grande quantité de symbolisme MK: plusieurs occurrences de la personne, perdue dans les couloirs d'un hotêl (rapidement, à 0:32), et elle réapparaît "grandie" et s'apparente plus à une femme responsable plutôt que la jeune lolita qu'elle a toujours été.

 
 
 

Pour finir avec Alizée, elle joue dans uen vidéo plus ancienne 'Fifty-Sixty' en hommage à la muse de Andy Warhol's: Edie Sedgwick, qui possède tous les attributs d'une personne contrôlée mentalement. C'est plein de plusieurs symboles, chaussures Louboutin volantes et magiques, ailes de papillon (en référence au tatouage de la fée clochette) dans sa salle de bain (1:40). ça commence avec une vue de Chrysler tower à New York. Au sujet d'Alizée, il existe quelques autres vidéos que je (Benjamin) trouve très représentatives du contrôle mental et qui méritent votre attention.  'Mademoiselle Juliette' (couverture de son single au-dessus, remarquez la cage d'oiseau sur la chaine, le pentagramme au doigt, le chien qui représente la déshumanisation,etc), sorti en 2007 vous pousse à croire qu'il s'agit d'une autre version de Romeo et Juliette, cependant les choses tournent assez vite vers une toute autre direction jonchée de symboles occultes.

 
 

 Après que Roméo lui ai joué une serenade, le côté obscur de Alizée (remarquez le tatouage de la fée clochette), portant un masque noir, apparaît en lui donnant un déclancheur silencieux et la conduit dans une salle (Remarquez la statue de la fée clochette; la fée clochette est préférablement utilisée dans la programmation mentale, d'où le tatouage dans son dos, dans le control mental Monarch, Fée clochette est cet alter qui n'a jamais grandi, crée par la programmation de Peter Pan, cet alter est très lié à la personne originale de Lolita) loin de Romeo.

 
 
 

Alizée au masque noir conduit l'autre dans plusieurs scènes là où des filles masquées observent et sont debout sans émotions comme en trance (Alizée dance autour d'elles et soulève la main d'une de ces filles et ce bras redescend en montrant leur état de trance ) et un sol en damier représentant la dualité symbolique où deux filles partagent un bain dans un liquide blanc suggestif, la dualité est accentuée par les filles en noir qui font tomber le liquide et les bougies noires et blanches sur le sol en damier. Rien qu'à voir le sol avec les damiers partout, on sait tout de suite qu'on se trouve dans un cercle ésotérique, c'est très commun dans la franc-maçonnerie ce genre de sol.En plus il y a des cierges, ce qui démontre le caractère occulte/satanique du milieu.

 
 
 

Les masques sont très souvent portés dans les milieux hermétiques, souvent les membres de loges se réunissent avec des masques, tout le monde porte un masque mais ils se reconnaissent tous, c'est simplement un aspect rituel, si vous avez vu le film Eyes Wide Shut avec Tom Cruise, vous comprendrez de quoi je parle. Remarquez qu'elle est conduite par une petit Mickey noir avec un crane et des os blancs sur son buste. (Dans la forme d'un oeil), Ceci est une salle dans laquelle les filles habillées en noir sont assises à la ronde comme des statues qui fument; ce qui contraste avec la première salle dans laquelle elle entre et y trouve des filles en rose, qui l'accueillent avec plaisir, un gâteau, des guitares et bien d'autres.

 
 

Le DJ (qui porte quelque chose qui ressemble à un damier sur sa tête) commence à tourner les platines en jouant la musique, déclenchant les filles en transe pour les faire danser et entrer dans un état double (certaines sont de couleur rose clair, d'autres sont de couleur noir foncé). Je pense que ce sont les filles en noir qui ont gagné, puisque une d'elle a fait un baiser à une fille en rose, et elles sont toutes tombées par terre et ont disparu (les filles en rose), laissant les noires, et alizée masquée pour retirer son masque pour Roméo (Un alter différent de celui avec lequel il était précédemment; ainsi, tout cela symbolisait probablement sa transformation dans sa tête en un autre alter). La musique peut aussi être jouée dans ces milieux pour donner une certaine ambiance aux invités.

 

Le triomphe du mal sur le bien est encouragé comme d'habitude, ce qu'ils ont intention d'accomplir sur nos jeunes filles dans le monde entier avec leur gouvernement mondial.

Esaïe 5:20 Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume! 5:21 Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, Et qui se croient intelligents!


La dernière vidéo de Alizée je voudrai en parler plus rapidement que le dernier qui est 'Parler Tout Bas', sorti en 2001, produit par Farmer/Boutonnat, la vidéo est réalisée par Boutonnat également et inclus du symbolisme de contrôle mental sous la forme de poupées brisées et éparpillées sur un sol boueux ; ces poupées brisées sont un thème qui représente l'abus sexuel des enfants. Plus spécifiquement une poupée en porcelaine est mise en évidence de la meme manière que Alizée puisqu'elle est couchée sur un lit avec son nounours et les poupées sous une pluie tombante et aussi l'immeuble n'a pas de toit (symbolisme du non-secours pour les traumatismes subis) . Le plus terrifiant ce sont les filles, représentant Alizée (probablement des alters) et qui portent des masques de jouets en porcelaine qui la suivent partout et qui la regardent tout en étant assis sur un arbre (sa structure interne?) pendant qu'elle entière son nounours avant que son petit ami n'arrive et ils s'embrassent pendant que les filles poupées les regardent depuis les arbres.

 

 Quelques images supplémentaires que je mets concernant Alizée.

 

 Remarquez les papillons Monarch ajoutées à l'image  dans cette photo promotionnelle.

 

 Alizee avec le Prince Albert de Monaco au World Music Awards à Monaco.    

 

 

 
Lorie
Parlant de la fée clochette, l'interprète français de la dernière aventure de Disney est Lorie (Que l'on compare souvent à la Briney Spears française), une autre fille qui a également commencé à chanter à 15 ans, elle a signé chez Sony à 18 ans - au-dessus et à gauche, c'est l'une de ses premières images promotionnelles avec un masque de papillon. Elle a épousé Billy Crawford. Après quelques années dans la musique romantique, autant que ses collègues, son style a pris une envergure electro-pop (La photo du dessus et à droite), et désormais elle a tous les symboles des illuminati dans ses vidéos:

Voici Lorie qui fait son salut cornu satanique
Lorie dans une pyramide en fond
 

 Dans la vidéo "Je vais vite", l'univers présenté rappelle celui du film 'The Fifth Element' de  Luc Besson. Remarquez la scène du miroir fracturé et infini en desssus

 

 Lorie est sortie pendant 3 ans avec Garou, (loup-Garou?), qui a été cité, parmi tant d'autres, par la top-modèle Karen Mulder (Précédante "relation officielle de Garou) à avoir été impliquée dans un lavage de cerveau pour devenir esclave sexuelle le jour où elle a essayé de dire son histoire à la télévision française. Ces paroles ont été censurées, un spectateur qui filmait l'interview a conservé un enregistrement, mais malheureusement cet enregistrement a été effacé par les agents de sécurité, mais cette histoire a été revealée sur le web. Elle a déclaré que Garou était pleinement au courant que Ophelie Winter est une victime de la programmation MK. Cliquer le lien de Karen Mulder pour mon article dans la rubrique où je parle également d'Ophélie.
Ophelie Winter

 

 


Ophélie Winter, une autre musicienne a été invité sur une émission télévisée, Karen Mulder dans son témoignage officiel a dit qu'elle peut confirmer tout ce qu'elle disait. Mais Ophélie s'est introduite dans le studio une seule fois, Karen s'en est allée fâchée, et n'a fait aucun commentaire et a effectué son interview comme-ci de rien n'était. Fille Daughter du chanteur hollandais et mannequin,Ophélie, est un grand sex-symbol en France, qui maintenant possède son propre nom (W dans O). On la voit également dans les films, talk-shows, etc. Ophélie Winter a également été arrêtée pendant une enquête policière sur le réseau de trafic de cocaine. Ceci correspond bien aux esclaves MK qui sont connus pour être utilisés dans ce genre de contrebandes. Revenons à nos MK artistes françaises, nous avons Jenifer Bartoli et Nolwenn Leroy, les deux provenant de l'industrie de production des filles MK : Les télé-réalité.

Le triangle dans l'oeil, ils ont tous prêté allégence à
Lucifer, c'est la règle.

Jenifer Bartoli, qui effectue "un signe cool" dans la photo en dessus, provient de la Star Academy, mais a également joué dans les "Graines de Star" en 1997, avec Alizée. Son troisième album se nomme 'Lunatique' et possède un papillon Monarch sur la couverture de l'album.

Le papillon en arrière-plan
J'ai tellement parlé du symbolisme de la femme et du serpent, c'est de la
magie pure, c'est un symbole de rebellion radicale, donc si vous continuez
à suivre ces artistes, sachez que vous ne suivez que d'autres dieux par leur
entremise directe.

Cette photo de Bartoli et les serpents est très typique, le même genre de serpent (Python jaune) avec lequel Britney Spears et d'autres ont dancé de manière séductive dans les scènes psycho-sexuelles et ésotériques Je n'ai cessé de parler de la femme et du serpent dans ce Blog


Nolwenn Leroy
Nolwenn Leroy, provient également de la Star Academy, Jenifer a gagné les premières séries, Nolwenn la seconde. Dans la couverture en-dessus, remarquez le hiboux, le lapin blanc/noir (more Alice bits follow), le chat et le cygne. Sur la figure à gauche en dessus, remarquez les plumes de paon qui présentent un symbolisme des yeux. Dans la photo au-dessus à droite, elle a le câble du micro autour de son pied comme une laisse. Ceci me rappelle une lolita française bien connue que j'ai mentionnée plus haut, Vanessa Paradis (Dont la carrière a commencé à exploser à 14 ans). Elle est connue pour la Video publicitaire de Channel dans laquelle est un oiseau dans une cage (remarquez également la corde rouge autour de sa cheville comme une laisse). Nolwenn a également utilisé la cage d'oiseau très fréquemment dans sa carrière (quelques images en dessous, des images de son single pour 'Nolwenn Ohwo!')

Je me souviens d'avoir parlé de Nolwenn Leroy et son titre sur la sirène des eaux, vous voyez à quel point ces artistes font le tour des références sataniques? Ils sont souvent des sirènes, souvent des serpents, souvent des hiboux, etc... 

Nolwenn

Nolwenn
Nolwenn a utilisé le thème Monarch dans son second enregistrement 'Histoire Naturelle' et dans le single du même nom, avec le clip musical la présentant comme un papillon mort épinglé dans une boite de musée. Les paroles: "Je suis un papillon perdu au milieu des lions", "J'aime voler dans toutes les directions", "les darwiniens voudraient me déshabiller, me disséquer sans aucune émotion", "Mon histoire est celle qui parle de l'apparition des espèces".

 

 Dans la vidéo, la camera présente quelques papillons accrochés dans un musée, ensuite nous la voyons dans un cocon (se transformant en papillon, très commun au control mental et utilisé dans la programmation monarch) vous pouvez également la voir en tant qu'araignée (ou avec les mains de Shiva, comme vous voulez).

 
 
 

Les ailes qui poussent, elle est devenue un papillon, elle a donc gravi un échelon dans sa connaissance des choses cachées (Sa connaissance de l'occultisme)

 
 
 
 

La déesse de la destruction et de la mort Kali, une représentation symbolique. Finalement les théoriciens du MK Ultra devraient plutôt comprendre que ces artistes doivent représenter autant de démons que possible dans leur domaine d'activité, pour exercer un pouvoir maléfique sur les fans en retour à l'adoration que les fans leur concèdent.

 

Le dernier album de Nolwenn Leroy qui se nomme 'Me and the Cheshire Cat'. Comme peu en France contient une référence au Chester (Nous appellons cela simplement le chat de Alice au Pays des merveilles), Je suppose que c'est un moyen de relier le fossé du langage pour les références culturelles.

 

 La première vidéo de cet album ('faut-il, faut-il pas'?) possède pas mal de symbooles. Le papillon est évoqué dans une lampe, à droite au tout début du morceau:

 
 

 Les paroles ne parlent que du contrôle mental: "ça fait longtemps que j'ai décidé de ne plus rien décider", "Pourquoi choisir entre le cancer et le Choléra" , "Il me tente et m'attire sans cesse". Un autre thème est la dualité avec une balance, et deux jumeaux (blanc/noir) qu'elle a du mal à choisir

 

La voici à Paris pour la présentation de Alice au Pays des merveilles, avec la robe blanc/noir (le damier, qui est un symbole très utilisé dans le film de Disney) et le collier du Chester. Nolwenn est très populaire en France. Dernière chose: Un morceau de 2003 de Nolwenn
pour  'Suivre une étoile'. Au début elle semble déposer une carte de Tarot sur la table, ça ressemble à une version dela carte 'Etoile' qui bien entendu correspond au thème de 'Suivre une étoile. Une étoile à huit branches et régulièrement présentée subliminalement dans la vidéo. Ce symbole, si en surface semble représenter le le Soleil, c'est plus précisément l'étoile Sumerienne/Babyloniènne de Inanna/Ishtar (Liée à Venus, l'astre brillant qui représente Lucifer le porteur de lumière du monde occulte), à 0:26 sur le soleil, à 1:40 comme l'ondulation d'une vague d'eau, puis enterrée dans un couple de pierres, la réflexion de la lumière du soleil sur le lac à 02:51. Ainsi vous voyez par vous-même combien cette vidéo est totalement occulte en nature, puisque Nolwenn 'suit l'étoile' de Ishtar (Venus/Lucifer) avant de s'enfoncer dans l'eau.

Voilà par contre une analyse qui est très interressante, il faut savoir que finalement nous sommes devant des personnes qui célèbrent des divinités et ils nous le font savoir assez subtilement, il faut avoir les yeux grands ouverts pour s'en rendre compte

 
 

 Une autre poupée de M6 (dans Loft Story) a fait parler d'elle il y a quelques années: Loana Petrucciani, une ancienne danseuse qui jouait le rôle d'allumeuse avec de gros seins et aucune cervelle dans les télé réalité, ce qui a contribué à propulser le programme en France. En 2009 elle a été retrouvée inconsciente et battue dans ses toilettes. La police a retrouvé le GBL (Je ne fais qu'une traduction, donc je ne sais pas de quoi il s'agit le GBL) dans la maison et, après leur avoir dit que son copain était impliqué, elle a changé de version à son histoire, disant aux médias qu'elle ne se souvient de rien. Elle a tenté plusieurs fois de se suicider depuis lors, et a été conduite dans un hopital psychiatrique à deux occasions .
La première image en dessous a été utilisée dans les informations lorsque son accident s'est produit, le second est de la vidéo d'un morceau de Brigitte Bardot qu'elle a faite.

Loana

Loana
Durant ses récents troubles elle a des activités publiques très restreintes mais en Aout de cette année (2010) elle a été photographiée faisant les choses habituelles qu'elles ont tant l'habitude de faire.

Le symbolisme de la femme et du serpent est toujours présent
 

Le soutien-gorge papillon est de sa vidéo 'Comme Je T'aime' (au dessus) qui inclut quelque symbolisme MK, le papillon de Loana et elle est aussi masquée avec, le carousel (dissociation mentale, utilisé dans les structures internes) et d'autres cirques faisant allusion à la programmation MK

 

 Une dernière qui a également utilisé le thème du contrôle mental MK dans un cirque est la chanteuse française de RnB nommée Shy'm, qui est plutôt récent. Je mets ici sa vidéo Je suis moi qui contient un tas de symboles pertinents (dualité, damiers et bandes noires et blanches sont constantes) et les paroles qui connotent une personnalité/identité confuse. Shy'm dance sur un socle comme une poupée avec cordes, autant que deux alters, qui portent toutes des bandes noires et blanches sur un pied.

Shy'm dance comme une poupée, controlée par une personne/entité supérieure
Les damiers en fond et le visage pâle, les damiers à eux seuls donnent une
bonne indication sur le lieu dans lequel Shy'm se trouve
Voici ce qu'ils veulent faire des jeunes filles à travers ces clips: Des filles
dévergondées (La femme en rouge) emprisonnée dans des cages, leur prison
sprituelle matérialisre, on en reparle si Dieu le veut.


Shy'm
Je projetais justement d'écrire un article sur le clip "Je sus moi" de Shy'm, j'avais personnellement analysé ce clip il y a deux ans, mais à titre personnel, je comptais rédiger mon analyse ici cela depuis bientôt un mois, et par hasard je suis tombé sur cet article en anglais alors je me suis dit que je pouvais d'abord mettre cet article-ci avant d'écrire le mien. Vous remarquerez que ce clip possède les mêmes références Kabalistiques de Britney Spears dans son clip nommé Circus. Shy'm fait allusion à son affiliation aux ordres ésotériques, On en reparlera si Dieu le veut! 

Source: http://pseudoccultmedia.blogspot.com/2010/09/mind-controlled-lolitas-french-touch.html J'ai commencé à mener une enquête sur les chanteuses les plus connues en France et j'ai utilisé Google Images pour chacune d'elle. Quelquefois en ajoutant le mot-clé "disque" pour obtenir uniquement leurs couvertures d'album, dans le but de rechercher des symboles flagrantes ou références au contrôle mental ou au symbolisme occulte. J'ai très vite été impressionné d'autant plus que j'ai plus de 40 ans aujourd'hui et que je ne suis plus à la page en ce qui concerne la culture pop aujourd'hui. Je connaissais leurs noms, mais pas leurs techniques marketing actuelles. J'étais si impressionné  Nous allons observer ici : Alizée, Lorie, Ophelie Winter, Jenifer Bartoli, Nolwenn Leroy et Loana. Si vous êtes français et que vous avez des enfants, vous avez sans doute un poster d'au moins une de ces célébrités dans la chambre de vos enfants. L'une des toutes premières promotions de Alizée. Remarquez qu'elle possède un "noeud-papillon", un noeud-Papillon? Commençons avec Alizée, qui a commencé dans une télé-réalité sur M6 (Connais ton ennemi, ce groupe télévisé possède une autre chaîne qui se nomme W9, donc M6 à l'envers). Elle était encadrée, propulsée et popularisée par Mylene Farmer et probablement Laurent Boutonnat, que je vais d'abord tous les deux présenter:  Le papillon dans le mk mind control joue un role important. En fait, il y a ceux qui pensent que les célébrités sont contrôlés mentalement par un procédé qu'on appelle le Monarch, vous verrez donc beaucoup de Blogs anglophones particulièrement, qui parlent du MK programming, MK ultra, etc... C'est une forme de contrôle mentale qui a pour but de créer des personnalités alternatives aux artistes, ces personnalités se déclenchent par des procédés plus ou moins complexes, ce qui fait des artistes des agents doubles, voire des agents multiples, d'où le nom 'Alter'. Un alter est le nom qu'on donne à une personnalité précise d'une dite célébrité, selon cette théorie, une célébrité peut donc avoir plusieurs personnalités (Alter) différentes qui se déclenchent sous des conditions particulières. Pour dire vrai, moi je ne suis pas du même avis que ces théories, parce que ça exclut l'existence des forces maléfiques qui agissent au travers des célébrités pour anéantir la planète, de plus, ça ne nous sert à rien parce qu'on continue à passer du temps dans la recherche des symboles occultes au lieu d'améliorer la relation que nous entretenons avec notre Père qui est dans les cieux. Donc tous les liens que j'ai laissé et qui parlent du MK Ultra, c'est juste pour que vous ayez un aperçu de la manipulation satanique qui s'opère en France. Selon les théoriciens du MK, le Papillon est un des symboles par excellence du contrôle mentale. N'ayant pas fait de recherches à ce sujet (Puisque ce courant de pensées ne m’intéresse pas plus que ça) de mes propres recherches j'ai compris que le papillon représente la nouvelle naissance dans le sens démoniaque du terme. Il représente également le passage d'un état inférieur vers un état supérieur 

Mylène en papillon
Un tandem de choc

Mylene Farmer est une très populaire chanteuse des années 80-90 de musique pop qui a popularisé le genre gothique/romantique, en mixant l'esthétique de Marquis de Sade, abus sexuels, vampires, etc sans utiliser très explicitement des choses sataniques/occultes ou autres. Mylène est ainsi devenue une icone pour les clubs échangistes, les scènes de sexisme, de fetichisme ou de transsexuelles. Un de ces plus recents singles, "Sextonic" est également le nom d'un sex-toy (jouet sexuel) qu'elle vend sur internet. Elle est néanmoins une artiste très populaire, parfois vu à la télévision,  et récemment invitée au chateau de Nicolas Sarkozy pour une fête donnée pour l'arrivée du président Russe  Dmitry Medvedev (Qui l'aime beaucoup, autant que plusieurs russes puisqu'elle est si populaire).  Les vidéos de Mylene ont été réalisées en majeur partie par Laurent Boutonnat, qui a commencé sa carrière à 17 ans avec son film nommé "Ballade de la Féconductrice", trois jeux de mots autour de Féconductrice. Nous avons "fée", "féconder" et "conductrice". Le film commence avec une fée qui éléctrocute un garçon dans son bain, puis il advient une émasculation, un viol, etc... Dans les spectacles et les vidéos de Mylene, il utilise fréquemment les symboles occultes et les symboles dans le style Nazi (le rouge/noir/blanc est très commun dans son travail). Le point principal ici est que ce type utilise Mylène pour créer quelque chose, elle est sa "chose", et il l'a clairement déclaré à plusieurs reprises .

Une poupée manipulée

 

Une affiche lugubre à mon goût

 Une image du premier film de Laurent Boutonnat - chocs éléctriques, , viols, exterminations de masse, controle d'enfants comme des poupées; c'est carrément présente en 1979.

Ainsi sois-je...

On y voit un oeil avec une larme, le fameux oeil omniscient de la franc-maçonnerie qui représente leur dieu à eux qui n'est autre que Lucifer. Cette affiche dégage quelque chose de très malsain.Si donc Laurent est au service de Lucifer, ça vous donne une belle idée de ce que Mylène Farmer représente. En tout cas, ce jeune homme prometteur a connu le privilège d'avoir son fim projeté lors du festival de Cannes de 1979 , le poster du festival de Cannes est au-dessus. En 1984 il a propulsé la carrière de Mylene avec  'Mum is wrong' qui contient un abus sur mineur, dans une ambiance psychiatrique, commençant avec le portrait de Sigmund Freud.

 

'Sans Contrefaçon', un morceau dans lequel elle parle d'une femme qui se prend pour un homme, l'histoire de la vidéo étant qu'un collectionneur de poupées, voulant se faire de l'argent avec la poupée de Mylène (comme Mylène l'était avec Laurent) qui est ventriloque , qui ensuite vient à la vie (le scénario typique de Pinocchio/Golem/etc).   Mais Mylene n'est plus une poupée, dans un sens occulte, elle est maintenant assimilable à une prêtresse de grande envergure.

 

 

 

 Une image de son 'Mylenium Tour', tenu en 1999, qui incluait une statue animée d'Isis de 9 mètres de haut, conçue par HR Giger, au sujet duquel elle a déclaré: "J'ai choisi Isis parce qu'elle possède plusieurs visages. J'ai donné naissance à une créature qui est, pour moi, la mère de la nature vivante. Elle évoque les quatre éléments, et elle est le cinquième."  On pousse les gens à adorer les idoles comme toujours, l’idolâtrie est plus que présente aujourd'hui dans ces multiples médias. Et on pousse les gens à adorer des dieux, des statues, des images taillées de toutes sortes.  Une de ses dernières vidéos "Degeneration" explique clairement ce qui ressemble à une plateforme expérimentale nazi de contrôle mentale . Ce n'est pas simplement un studio tournage: Le building dans lequel la vidéo a été filmée est l'institut psychiatrique de Prague-Bohnice, dans lequel "Depuis 1937, les comas à l'insuline étaient pratiqués, après la guerre des chocs électriques et la lobotomie." Je suppose que ce choix est un pur hommage ou bien c'est juste un choix artistique pour le soucis du détail ? Les premières paroles peuvent être clairement comprises comme étant  "Sexy coma, sexy trauma" (Sexy Coma, Sexy Traumatisme). Vous pouvez parcourir toute la vidéo mais moi (Benjamin) je jugé bien d'ajouter uniquement quelques unes. 'Comme j'ai mal' fait référence explicitement à la programmation Monarch, dans la mesure où on montre une personne qui est supposé être son papa, violant une jeune fille (la jeune fille représente Mylène, sa mémoire d'enfance dissociée) avec plusieurs photos symboliques de poupées, insectes et autres, autant que Mylène qui est enfermée dans un cocon et transformée en papillon: Je ne connais pas grand chose à cette programmation Monarch, mais de toutes les façons ça va dans le même sens que la possession démoniaque dans la mesure où les nombreux Alters sont les différents démons qui investissent les corps des célébrités lorsqu'ils jouent un rôle précis. Il faut savoir que ces stars nous conduisent toujours vers de nombreux dieux/démons, vous verrez souvent une même célébrité porter une tenue de prêtresse egyptienne, ailleurs vous la verrez avec des vêtements de druides, ailleurs vous la verrez avec des vêtements gothiques, tout ça c'est pour conduire la masse vers différents dieux/démons.  Fuck Them All contient Mylène qui ressemble à un oiseau encagé autant que plusieurs autre motifs pertinants:  Et sa vidéo 'Je te rends ton amour' contient de très claires notes sataniques

Au-dessus d'une cage mais piégée par les eaux


Mylène Farmer
La Cage représente la prison spirituelle dans laquelle elle se trouve.Vous verrez ça dans de nombreux clips télévisés. Ces clips au final sont des rituels sataniques dans lesquels on vous implique sans que vous ne le vouliez, et vous finissez par prendre part à leurs oeuvres des ténèbres et vous faire contaminer par leurs envoûtements.

 
 
 

Dans sa vidéo 'California' elle joue le rôle d'une prostituée à Hollywood (la programmation de l'archétype de la prostituée renforcée par la peau de léopard), le symbolisme standard du MK (Mind Kontrol ou contrôle mental) comme sa personnalité célèbre se regarde elle-même depuis sa voiture avant d'aller à un évènement; la prostituée Mylène est assassinée, par son proxénète qui joue le même rôle que le petit ami de la célébrité (Elle le tue à la fin de tout ça après avoir changé ses vêtements pour ressembler plus à une prostituée).

 

Sa vidéo pour 'My Soul is Slashed', réalisé par Luc Besson contient également quelques thèmes intéressants (Dieu comme businessman assis sur une pyramide noire et inversée, Mylene son ange qui est envoyé sur terre pour comprendre ce qui est arrivé à 'l'amour', elle est immédiatement séduite par le côté 'obscur', la dualité symbolisée par son changement de vêtements de la couleur blanche à la couleur noire).

 
 
 

   Vous avez l'image à laquelle un article entier pourrait être dédicacé, dans la mesure où chaque vidéo est symbolique d'une manière ou d'une autre, mais ceci n'est pas l'objet de notre article, retournons chez Alizée, sa protégée. Il faut toujours que ces stars prennent une photo dans laquelle on ne voit qu'un seul oeil, ce qui fait référence à l'oeil (l'oeil des illuminati ou Satan ou Lucifer) omniscient qu'on n'a plus besoin de présenter.  Alizée avait seulement 15 ans lorsqu'elle a commencé à travailler avec (...a commencé à être modelée  plus exactement) par ses deux compagnons. La première vidéo ('Moi...Lolita') qui définit son style pour les années à venir: une fille provocatrice à l'allure de jeune prostituée. "Lolita" est naturellement celui de Nabokov, de qui Stanley Kubrick a fait un movie. Le synopsis de la musique en-dessus: Une jeune fille de campagne, batue par sa maman s'enfui en ville, entre dans une boîte de nuit, effectue une dance en transe, les paroles du clip sont : "C'est pas ma faute, si lorsque je donne ma langue au chat (expression française qui signifie abbandonner lorsque tu ne trouves pas la réponse à une énigme), Je vois les autres tout prêts à se jeter sur moi". C'est la formule occulte de Mylène, mais conçue pour les enfants.

 

 La couverture de la seconde chanson de Alizée ('Au-dessous d'un talon d'une gigantesque chaussure, ratatinée comme Alice au Pays des merveilles; le nom Alizée est plutot similaire à Alice puis, elle est originaire de Corse comme Laetitia Casta aussi). Le titre: Mes courants électriques. Au-dessous c'est le plus récent spectacle dans lequel elle est vêtue d'une robe suggestive de sa programmation mentale de prostitution.

 

   D'autres lyriques qui évoquent la personnalité floue MK (Mind Kontrolled ou controlée mentalement) dans son premier album peut être assimilé à Abracadabra: Mon humeur et moi / Changeons de peau à / Chaque fois

 

 

 

Le troisième enregistrement de Alizée (de retour 3 ans après Lolita) La couverture de "Psychédélices" utilise plusieurs thèmes différents: une jeune collégienne, dépendante de la nourriture et allumeuse (Alizée est connue pour aimer ses chaussures Louboutin), apparemment contente de voir son alter-ego succomber à la tentation - un papillon est dans la lettre violette. Le lumineux vert/rose/orange représentent probablement les couleurs qui déclenchent les alters (alter 'attends/arrête/avance'). Alizée possède un grand tatouage de la fée clochette sur son dos, ici elle est filmée sur une chaîne télévisée nationale.

 

   Maintenant elle est une marque internationale (particulièrement au Japon et au Mexique, mais aussi en France), elle a migré vers une style musical électronique, à l'aide d'un des plus grands DJ parisiens, avec un pop-art retro. Sa dernière vidéo contient une grande quantité de symbolisme MK: plusieurs occurrences de la personne, perdue dans les couloirs d'un hotêl (rapidement, à 0:32), et elle réapparaît "grandie" et s'apparente plus à une femme responsable plutôt que la jeune lolita qu'elle a toujours été.

 
 
 

Pour finir avec Alizée, elle joue dans uen vidéo plus ancienne 'Fifty-Sixty' en hommage à la muse de Andy Warhol's: Edie Sedgwick, qui possède tous les attributs d'une personne contrôlée mentalement. C'est plein de plusieurs symboles, chaussures Louboutin volantes et magiques, ailes de papillon (en référence au tatouage de la fée clochette) dans sa salle de bain (1:40). ça commence avec une vue de Chrysler tower à New York. Au sujet d'Alizée, il existe quelques autres vidéos que je (Benjamin) trouve très représentatives du contrôle mental et qui méritent votre attention.  'Mademoiselle Juliette' (couverture de son single au-dessus, remarquez la cage d'oiseau sur la chaine, le pentagramme au doigt, le chien qui représente la déshumanisation,etc), sorti en 2007 vous pousse à croire qu'il s'agit d'une autre version de Romeo et Juliette, cependant les choses tournent assez vite vers une toute autre direction jonchée de symboles occultes.

 
 

 Après que Roméo lui ai joué une serenade, le côté obscur de Alizée (remarquez le tatouage de la fée clochette), portant un masque noir, apparaît en lui donnant un déclancheur silencieux et la conduit dans une salle (Remarquez la statue de la fée clochette; la fée clochette est préférablement utilisée dans la programmation mentale, d'où le tatouage dans son dos, dans le control mental Monarch, Fée clochette est cet alter qui n'a jamais grandi, crée par la programmation de Peter Pan, cet alter est très lié à la personne originale de Lolita) loin de Romeo.

 
 
 

Alizée au masque noir conduit l'autre dans plusieurs scènes là où des filles masquées observent et sont debout sans émotions comme en trance (Alizée dance autour d'elles et soulève la main d'une de ces filles et ce bras redescend en montrant leur état de trance ) et un sol en damier représentant la dualité symbolique où deux filles partagent un bain dans un liquide blanc suggestif, la dualité est accentuée par les filles en noir qui font tomber le liquide et les bougies noires et blanches sur le sol en damier. Rien qu'à voir le sol avec les damiers partout, on sait tout de suite qu'on se trouve dans un cercle ésotérique, c'est très commun dans la franc-maçonnerie ce genre de sol.En plus il y a des cierges, ce qui démontre le caractère occulte/satanique du milieu.

 
 
 

Les masques sont très souvent portés dans les milieux hermétiques, souvent les membres de loges se réunissent avec des masques, tout le monde porte un masque mais ils se reconnaissent tous, c'est simplement un aspect rituel, si vous avez vu le film Eyes Wide Shut avec Tom Cruise, vous comprendrez de quoi je parle. Remarquez qu'elle est conduite par une petit Mickey noir avec un crane et des os blancs sur son buste. (Dans la forme d'un oeil), Ceci est une salle dans laquelle les filles habillées en noir sont assises à la ronde comme des statues qui fument; ce qui contraste avec la première salle dans laquelle elle entre et y trouve des filles en rose, qui l'accueillent avec plaisir, un gâteau, des guitares et bien d'autres.

 
 

Le DJ (qui porte quelque chose qui ressemble à un damier sur sa tête) commence à tourner les platines en jouant la musique, déclenchant les filles en transe pour les faire danser et entrer dans un état double (certaines sont de couleur rose clair, d'autres sont de couleur noir foncé). Je pense que ce sont les filles en noir qui ont gagné, puisque une d'elle a fait un baiser à une fille en rose, et elles sont toutes tombées par terre et ont disparu (les filles en rose), laissant les noires, et alizée masquée pour retirer son masque pour Roméo (Un alter différent de celui avec lequel il était précédemment; ainsi, tout cela symbolisait probablement sa transformation dans sa tête en un autre alter). La musique peut aussi être jouée dans ces milieux pour donner une certaine ambiance aux invités.

 

Le triomphe du mal sur le bien est encouragé comme d'habitude, ce qu'ils ont intention d'accomplir sur nos jeunes filles dans le monde entier avec leur gouvernement mondial.

Esaïe 5:20 Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume! 5:21 Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, Et qui se croient intelligents!


La dernière vidéo de Alizée je voudrai en parler plus rapidement que le dernier qui est 'Parler Tout Bas', sorti en 2001, produit par Farmer/Boutonnat, la vidéo est réalisée par Boutonnat également et inclus du symbolisme de contrôle mental sous la forme de poupées brisées et éparpillées sur un sol boueux ; ces poupées brisées sont un thème qui représente l'abus sexuel des enfants. Plus spécifiquement une poupée en porcelaine est mise en évidence de la meme manière que Alizée puisqu'elle est couchée sur un lit avec son nounours et les poupées sous une pluie tombante et aussi l'immeuble n'a pas de toit (symbolisme du non-secours pour les traumatismes subis) . Le plus terrifiant ce sont les filles, représentant Alizée (probablement des alters) et qui portent des masques de jouets en porcelaine qui la suivent partout et qui la regardent tout en étant assis sur un arbre (sa structure interne?) pendant qu'elle entière son nounours avant que son petit ami n'arrive et ils s'embrassent pendant que les filles poupées les regardent depuis les arbres.

 

 Quelques images supplémentaires que je mets concernant Alizée.

 

 Remarquez les papillons Monarch ajoutées à l'image  dans cette photo promotionnelle.

 

 Alizee avec le Prince Albert de Monaco au World Music Awards à Monaco.    

 

 

 
Lorie
Parlant de la fée clochette, l'interprète français de la dernière aventure de Disney est Lorie (Que l'on compare souvent à la Briney Spears française), une autre fille qui a également commencé à chanter à 15 ans, elle a signé chez Sony à 18 ans - au-dessus et à gauche, c'est l'une de ses premières images promotionnelles avec un masque de papillon. Elle a épousé Billy Crawford. Après quelques années dans la musique romantique, autant que ses collègues, son style a pris une envergure electro-pop (La photo du dessus et à droite), et désormais elle a tous les symboles des illuminati dans ses vidéos:

Voici Lorie qui fait son salut cornu satanique
Lorie dans une pyramide en fond
 

 Dans la vidéo "Je vais vite", l'univers présenté rappelle celui du film 'The Fifth Element' de  Luc Besson. Remarquez la scène du miroir fracturé et infini en desssus

 

 Lorie est sortie pendant 3 ans avec Garou, (loup-Garou?), qui a été cité, parmi tant d'autres, par la top-modèle Karen Mulder (Précédante "relation officielle de Garou) à avoir été impliquée dans un lavage de cerveau pour devenir esclave sexuelle le jour où elle a essayé de dire son histoire à la télévision française. Ces paroles ont été censurées, un spectateur qui filmait l'interview a conservé un enregistrement, mais malheureusement cet enregistrement a été effacé par les agents de sécurité, mais cette histoire a été revealée sur le web. Elle a déclaré que Garou était pleinement au courant que Ophelie Winter est une victime de la programmation MK. Cliquer le lien de Karen Mulder pour mon article dans la rubrique où je parle également d'Ophélie.
Ophelie Winter

 

 


Ophélie Winter, une autre musicienne a été invité sur une émission télévisée, Karen Mulder dans son témoignage officiel a dit qu'elle peut confirmer tout ce qu'elle disait. Mais Ophélie s'est introduite dans le studio une seule fois, Karen s'en est allée fâchée, et n'a fait aucun commentaire et a effectué son interview comme-ci de rien n'était. Fille Daughter du chanteur hollandais et mannequin,Ophélie, est un grand sex-symbol en France, qui maintenant possède son propre nom (W dans O). On la voit également dans les films, talk-shows, etc. Ophélie Winter a également été arrêtée pendant une enquête policière sur le réseau de trafic de cocaine. Ceci correspond bien aux esclaves MK qui sont connus pour être utilisés dans ce genre de contrebandes. Revenons à nos MK artistes françaises, nous avons Jenifer Bartoli et Nolwenn Leroy, les deux provenant de l'industrie de production des filles MK : Les télé-réalité.

Le triangle dans l'oeil, ils ont tous prêté allégence à
Lucifer, c'est la règle.

Jenifer Bartoli, qui effectue "un signe cool" dans la photo en dessus, provient de la Star Academy, mais a également joué dans les "Graines de Star" en 1997, avec Alizée. Son troisième album se nomme 'Lunatique' et possède un papillon Monarch sur la couverture de l'album.

Le papillon en arrière-plan
J'ai tellement parlé du symbolisme de la femme et du serpent, c'est de la
magie pure, c'est un symbole de rebellion radicale, donc si vous continuez
à suivre ces artistes, sachez que vous ne suivez que d'autres dieux par leur
entremise directe.

Cette photo de Bartoli et les serpents est très typique, le même genre de serpent (Python jaune) avec lequel Britney Spears et d'autres ont dancé de manière séductive dans les scènes psycho-sexuelles et ésotériques Je n'ai cessé de parler de la femme et du serpent dans ce Blog


Nolwenn Leroy
Nolwenn Leroy, provient également de la Star Academy, Jenifer a gagné les premières séries, Nolwenn la seconde. Dans la couverture en-dessus, remarquez le hiboux, le lapin blanc/noir (more Alice bits follow), le chat et le cygne. Sur la figure à gauche en dessus, remarquez les plumes de paon qui présentent un symbolisme des yeux. Dans la photo au-dessus à droite, elle a le câble du micro autour de son pied comme une laisse. Ceci me rappelle une lolita française bien connue que j'ai mentionnée plus haut, Vanessa Paradis (Dont la carrière a commencé à exploser à 14 ans). Elle est connue pour la Video publicitaire de Channel dans laquelle est un oiseau dans une cage (remarquez également la corde rouge autour de sa cheville comme une laisse). Nolwenn a également utilisé la cage d'oiseau très fréquemment dans sa carrière (quelques images en dessous, des images de son single pour 'Nolwenn Ohwo!')

Je me souviens d'avoir parlé de Nolwenn Leroy et son titre sur la sirène des eaux, vous voyez à quel point ces artistes font le tour des références sataniques? Ils sont souvent des sirènes, souvent des serpents, souvent des hiboux, etc... 

Nolwenn

Nolwenn
Nolwenn a utilisé le thème Monarch dans son second enregistrement 'Histoire Naturelle' et dans le single du même nom, avec le clip musical la présentant comme un papillon mort épinglé dans une boite de musée. Les paroles: "Je suis un papillon perdu au milieu des lions", "J'aime voler dans toutes les directions", "les darwiniens voudraient me déshabiller, me disséquer sans aucune émotion", "Mon histoire est celle qui parle de l'apparition des espèces".

 

 Dans la vidéo, la camera présente quelques papillons accrochés dans un musée, ensuite nous la voyons dans un cocon (se transformant en papillon, très commun au control mental et utilisé dans la programmation monarch) vous pouvez également la voir en tant qu'araignée (ou avec les mains de Shiva, comme vous voulez).

 
 
 

Les ailes qui poussent, elle est devenue un papillon, elle a donc gravi un échelon dans sa connaissance des choses cachées (Sa connaissance de l'occultisme)

 
 
 
 

La déesse de la destruction et de la mort Kali, une représentation symbolique. Finalement les théoriciens du MK Ultra devraient plutôt comprendre que ces artistes doivent représenter autant de démons que possible dans leur domaine d'activité, pour exercer un pouvoir maléfique sur les fans en retour à l'adoration que les fans leur concèdent.

 

Le dernier album de Nolwenn Leroy qui se nomme 'Me and the Cheshire Cat'. Comme peu en France contient une référence au Chester (Nous appellons cela simplement le chat de Alice au Pays des merveilles), Je suppose que c'est un moyen de relier le fossé du langage pour les références culturelles.

 

 La première vidéo de cet album ('faut-il, faut-il pas'?) possède pas mal de symbooles. Le papillon est évoqué dans une lampe, à droite au tout début du morceau:

 
 

 Les paroles ne parlent que du contrôle mental: "ça fait longtemps que j'ai décidé de ne plus rien décider", "Pourquoi choisir entre le cancer et le Choléra" , "Il me tente et m'attire sans cesse". Un autre thème est la dualité avec une balance, et deux jumeaux (blanc/noir) qu'elle a du mal à choisir

 

La voici à Paris pour la présentation de Alice au Pays des merveilles, avec la robe blanc/noir (le damier, qui est un symbole très utilisé dans le film de Disney) et le collier du Chester. Nolwenn est très populaire en France. Dernière chose: Un morceau de 2003 de Nolwenn
pour  'Suivre une étoile'. Au début elle semble déposer une carte de Tarot sur la table, ça ressemble à une version dela carte 'Etoile' qui bien entendu correspond au thème de 'Suivre une étoile. Une étoile à huit branches et régulièrement présentée subliminalement dans la vidéo. Ce symbole, si en surface semble représenter le le Soleil, c'est plus précisément l'étoile Sumerienne/Babyloniènne de Inanna/Ishtar (Liée à Venus, l'astre brillant qui représente Lucifer le porteur de lumière du monde occulte), à 0:26 sur le soleil, à 1:40 comme l'ondulation d'une vague d'eau, puis enterrée dans un couple de pierres, la réflexion de la lumière du soleil sur le lac à 02:51. Ainsi vous voyez par vous-même combien cette vidéo est totalement occulte en nature, puisque Nolwenn 'suit l'étoile' de Ishtar (Venus/Lucifer) avant de s'enfoncer dans l'eau.

Voilà par contre une analyse qui est très interressante, il faut savoir que finalement nous sommes devant des personnes qui célèbrent des divinités et ils nous le font savoir assez subtilement, il faut avoir les yeux grands ouverts pour s'en rendre compte

 
 

 Une autre poupée de M6 (dans Loft Story) a fait parler d'elle il y a quelques années: Loana Petrucciani, une ancienne danseuse qui jouait le rôle d'allumeuse avec de gros seins et aucune cervelle dans les télé réalité, ce qui a contribué à propulser le programme en France. En 2009 elle a été retrouvée inconsciente et battue dans ses toilettes. La police a retrouvé le GBL (Je ne fais qu'une traduction, donc je ne sais pas de quoi il s'agit le GBL) dans la maison et, après leur avoir dit que son copain était impliqué, elle a changé de version à son histoire, disant aux médias qu'elle ne se souvient de rien. Elle a tenté plusieurs fois de se suicider depuis lors, et a été conduite dans un hopital psychiatrique à deux occasions .
La première image en dessous a été utilisée dans les informations lorsque son accident s'est produit, le second est de la vidéo d'un morceau de Brigitte Bardot qu'elle a faite.

Loana

Loana
Durant ses récents troubles elle a des activités publiques très restreintes mais en Aout de cette année (2010) elle a été photographiée faisant les choses habituelles qu'elles ont tant l'habitude de faire.

Le symbolisme de la femme et du serpent est toujours présent
 

Le soutien-gorge papillon est de sa vidéo 'Comme Je T'aime' (au dessus) qui inclut quelque symbolisme MK, le papillon de Loana et elle est aussi masquée avec, le carousel (dissociation mentale, utilisé dans les structures internes) et d'autres cirques faisant allusion à la programmation MK

 

 Une dernière qui a également utilisé le thème du contrôle mental MK dans un cirque est la chanteuse française de RnB nommée Shy'm, qui est plutôt récent. Je mets ici sa vidéo Je suis moi qui contient un tas de symboles pertinents (dualité, damiers et bandes noires et blanches sont constantes) et les paroles qui connotent une personnalité/identité confuse. Shy'm dance sur un socle comme une poupée avec cordes, autant que deux alters, qui portent toutes des bandes noires et blanches sur un pied.

Shy'm dance comme une poupée, controlée par une personne/entité supérieure
Les damiers en fond et le visage pâle, les damiers à eux seuls donnent une
bonne indication sur le lieu dans lequel Shy'm se trouve
Voici ce qu'ils veulent faire des jeunes filles à travers ces clips: Des filles
dévergondées (La femme en rouge) emprisonnée dans des cages, leur prison
sprituelle matérialisre, on en reparle si Dieu le veut.


Shy'm
Je projetais justement d'écrire un article sur le clip "Je sus moi" de Shy'm, j'avais personnellement analysé ce clip il y a deux ans, mais à titre personnel, je comptais rédiger mon analyse ici cela depuis bientôt un mois, et par hasard je suis tombé sur cet article en anglais alors je me suis dit que je pouvais d'abord mettre cet article-ci avant d'écrire le mien. Vous remarquerez que ce clip possède les mêmes références Kabalistiques de Britney Spears dans son clip nommé Circus. Shy'm fait allusion à son affiliation aux ordres ésotériques, On en reparlera si Dieu le veut! 
http://maranatha21.blogspot.fr/2013/03/les-artistes-illuminati-en-france-la.html
Source: http://pseudoccultmedia.blogspot.com/2010/09/mind-controlled-lolitas-french-touch.html

Le syndrome du larbin ou pourquoi les hommes sont ils des moutons .

Très grandejjdjdGrande

Le syndrome du larbin ( à lire)

I) Définition

Chez un individu, le syndrome du larbin est un comportement pathologique visant à prendre systématiquement la défense des classes les plus favorisées au détriment de celles dont il est issu. Ce syndrome diminue les capacités d’analyse du larbin et se traduit par un blocage psychologique l’incitant à agir préférentiellement contre ses propres intérêts au profit de ceux qui l’exploitent.


II) Analyse des symptômes

L’amour démesuré qu’affiche le larbin à l’égard des patrons, des rentiers ou des milliardaires, est l’acte de foi qui structure son discours. Le larbin agit sans discernement de ce qui pourrait être bon pour lui, il intellectualise le débat pour tenter de nous convaincre que piocher chez les riches est toujours la pire des solutions, quand bien même il en serait bénéficiaire. Les arguments économiques qu’il invoque inlassablement n’ont pas servi à forger sa conviction, le syndrome du larbin est malheureusement une vocation qui se trimbale dès le plus jeune âge et contre laquelle il n’existe aucun remède. Le larbin n’a pas choisi d’aimer les riches, il aime les riches parce qu’il est un larbin. De tendance nettement libérale le larbin est celui qui vous vante les bienfaits du bouclier fiscal alors même qu’il ne paye pas d’impôts. C’est encore le même larbin qui voudrait réduire ou supprimer l’impôt sur la fortune même s’il sait qu’il ne sera jamais concerné par la question. Un écervelé victime du syndrome du larbin n’a pas de conscience politique, il vote instinctivement dans l’intérêt de ceux qui l’exploitent pour s’attirer leur bienveillance. Le larbin estime que l’argent qui lui fait défaut, est beaucoup plus utile dans le coffre d’un riche qui pourra ainsi le réinvestir beaucoup plus utilement qu’il ne l’aurait lui même dépensé. Le larbin cautionne tous les sacrifices et les plans d’austérité dont il pourrait être l’objet comme la baisse des salaires, ou encore l’augmentation de l’âge de la retraite même si son travail ne lui convient d’aucune façon et que ses maîtres ne lui offrent aucune perspective d’améliorer sa condition.

Le biais de conformité, que l’on pourrait aussi appeler syndrome de Panurge, désigne la tendance que nous avons parfois à délaisser notre raisonnement intime pour rallier l’avis de la majorité – indépendamment du bien-fondé de celui-ci. Dès les années 1950, le psychologue Solomon Asch avait montré que dans une simple tâche perceptive consistant à comparer les longueurs de différents segments de droite, la connaissance de l’avis majoritaire suffit à faire prendre des décisions absurdes à des individus qui, isolés, répondent correctement.

Récemment, des psychologues de l’Université de Princeton ont étudié ce qui se passe dans notre tête lorsque nous nous laissons entrainer dans des processus de ce type. Une structure cérébrale nommée insula, repli du cortex cérébral au niveau des tempes, semble déterminer le basculement d’opinion, l’abandon de l’analyse personnelle au profit de la posture conforme aux attentes du groupe. Cette insula est réputée centraliser des informations de nature émotionnelle en provenance du corps, et s’activer lorsque l’individu sent peser la menace d’être exclu de son groupe d’appartenance. Le biais de conformité résulterait d’une pression sociale exercée par le groupe sur l’individu, créant une peur d’être marginalisé.

Les conséquences de cet effet touchent notamment aux mécanismes électoraux. Condorcet, philosophe et mathématicien, montrait au XVIIIe siècle que le système démocratique livre des décisions sensées, à condition que les électeurs soient ignorants des décisions prises par leurs voisins. Autrement dit, il faut savoir se protéger du biais de conformité. C’est aussi ce qu’a montré une étude réalisée dans l’entre-deux tours de l’élection présidentielle française en 2012. Quelque 1 000 votants étaient interrogés sur leurs intentions de vote au second tour ; dès lors qu’on leur présentait les résultats d’un sondage fictif allant dans le sens contraire de leur intention initiale, ils changeaient d’opinion dans 25 pour cent des cas, pour rallier l’avis majoritaire exprimé par le sondage. Neurosciences, mathématiques et psychologie sociale concordent donc sur un point : pour éviter de réveiller le mouton qui sommeille en l’homme, évitons de le perturber par des influences majoritaires.

Par Sébastien Bohler

Source : actuwiki

http://indicescibles.blogspot.fr/2012/12/le-syndrome-du-larbin.html">http://indicescibles.blogspot.fr/2012/12/le-syndrome-du-larbin.html

Les causes profondes de la fausse Éducation Nationale .

 

education nationale

 

L‘ouvrage que présentent aujourd’hui au public Jean Bertrandet Claude Wacogne  n’est pas l’œuvre d’écrivains isolés, mais bien celle d’une équipe de spécialistes ayant amassé depuis quinze ans,une documentation importante sur l’activité  des Sociétés Secrètes.Les archives maçonniques saisies dans les Loges depuis 1940ont apporté un précieux appoint au volumineux dossier déjà constitué avant la guerre et que les perquisitions effectuées à nos bureaux et à notre domicile par les sbires de Blumet de Mandel n’avaient pas réussi à faire complètement disparaître.Cette modeste brochure est mieux qu’un ouvrage de propagande : c’est un véritable document qui livre, presque sans commentaire, la preuve de  l’emprise maçonnique sur l’Éducation Nationale.

 

Au premier rang des responsables de la situation actuelle de la France, figure l’école qui a été trop longtemps et à un rythme de plus en plus accéléré, propagatrice de toutes les idéologies marxistes et pro-bolcheviques ; c’est l’école laïque, qui a, en grande partie, provoqué la désagrégation morale et sociale de la France ; le développement des doctrines marxistes fondées sur la lutte des classes et sur l’internationalisme, avait ouvert la porte de nos écoles publiques à des maîtres et à des maîtresses qui s’étaient laissés entraîner vers un enseignement faussé, antinational, et qui étaient beaucoup plus préoccupés de faire jouer à leurs élèves un rôle politique, qu’à les éduquer. En 1934, dans un discours prononcé à Caen, le Maréchal Pétain avait souligné le danger que faisait courir au pays l’entreprise de démolition nationale menée par les instituteurs syndicalistes révolutionnaires. Il lui apparaissait que l’Éducation Nationale d’un peuple est la plus haute et la plus importante des tâches nationales ; or, cette Éducation fut engagée dans une mauvaise voie. C’est le but de cette étude d’en rechercher les raisons. Nous allons montrer qu’une des causes profondes de la fausse Éducation Nationale réside dans l’emprise de la judéo-maçonnerie sur l’enseignement. Il n’est pas besoin que nous démontrions longuement l’identité de la République et de la Maçonnerie, elles ne faisaient qu’un, comme l’avouera le Convent du G ∴O ∴de 1924 (p. 393) : « La Maçonnerie, c’est la République à couvert », de même que « la République n’est autre chose que la Franc-Maçonnerie à découvert », a-t-on affirmé plus complètement encore. La Maçonnerie, , dirigeait donc en fait la fausse éducation nationale dans  le pays ; en examinant ses agissements et son emprise sur l’éducation nationale, nous aurons ainsi la clé des tristes résultats de l’école officielle. a) L’école, source du recrutement démocratique.

L’élection de Jules Grévy à la présidence de la République le 30 janvier 1879, inaugura la mainmise de la Maçonnerie sur la France ; dès cette date, en effet, la Maçonnerie tient la République comme le reconnaîtront plus tard de nombreux aveux maçonniques, témoin ce toast porté par le Président de l’Assemblée Générale du Grand Orient en 1924 : « A la République Universelle de demain, fille de la Maçonnerie Universelle ! ». Une pareille entreprise ne pouvait aller sans un recours perpétuel à la Révolution [1] ; les Loges vont donc préparer une révolution intégrale qui emportera pour toujours ce qui restait d’ordre et de discipline dans le pays. On lit dans le Bulletin Officiel de la Grande Loge de France d’octobre1922 : « La Franc-Maçonnerie saura faire cette plus grande révolution qu’est la Révolution Internationale ». Pour en arriver là, il était nécessaire d’étendre sur les esprits, la domination maçonnique. Pour réaliser cette domination, la Maçonnerie se servira du dogme destructeur et négatif de la Déclaration des Droits de l’Homme ; la devise maçonnique « Liberté, Égalité, Fraternité » sera mise au fronton des monuments de la République. Mais l’œuvre n’était pas terminée pour autant.

Il fallait, pour que cette démocratie maçonnique,cachant sous son masque humanitaire la tyrannie des Loges, arrive à sa perfection, qu’elle réalise ce monopole de l’enseignement, cette socialisation marxiste et juive de l’enfant et de la jeunesse qui lui permettrait un jour de former tous les citoyens selon sa propre mystique et de tenir véritablement le pays. C’est ce que souligne le Convent du G ∴O ∴de 1931 : « Donc, avant de nous préoccuper des groupements politiques intellectuels, philosophiques ou sociaux, veillons avant tout à l’éducation morale de la jeunesse, surveillons-là attentivement, n’oublions pas que c’est d’elle que dépend l’avenir de l’humanité si nous savons la former à notre image, ou plutôt à l’image de notre idéal. « Alors, notre tâche sera simplifiée et lorsque cette jeunesse atteindra l’âge adulte, nous n’aurons qu’à garder le contact avec elle pour la maintenir dans l’idéal du bien, du juste et du vrai. » (p. 194-195.) Pour les membres de la secte, l’enseignement avait donc une importance essentielle ; il s’agissait de former les futurs électeurs et les futurs citoyens de la République Maçonnique. Le T ∴Ill ∴F ∴Brenier, Président du Conseil de l’Ordre du G ∴O ∴déclara : « Si nous ne le faisons pas (un effort pour s’emparer de l’école et des œuvres postscolaires), non seulement la jeunesse nous abandonnera, mais nous porterons atteinte au recrutement républicain et même à la Franc-Maçonnerie ». (Discours au Convent 1928.) 1 – Dans notre esprit, « révolution » est synonyme de « communisme » et de marxisme c’està-dire le contraire de « révolution nationale ».  la fausse éducation nationale « La désaffection de la jeunesse pour notre Ordre, c’est — ou ce peut être — à brève échéance, l’extinction de la Démocratie par la disparition de ses chefs. » (Convent du G ∴O ∴1926, p. 168.) En 1929, le Convent du G ∴O ∴proclamait : « Nous savons, nous, que pour poursuivre l’idéal républicain qui nous est si cher, il nous faut former les jeunes intelligences. Les cléricaux comprennent très bien que le jour où l’école sera républicaine, c’en sera fait de leur règne, c’est sur ce terrain seul, que se livre la lutte. » (p. 151.) Au Convent de la G ∴L ∴1911, le F ∴Sergent, Grand Orateur, s’écriait, en réponse à des contradicteurs : « Quoi qu’il en soit, vous avez un état qui est organisé suivant la forme démocratique et vous ne voulez pas que l’école qui appartient à cet état soit démocratique ? Vous ne voulez pas que cette école ait la mission de malaxer les cerveaux qui lui sont confiés dans un intérêt déterminé, dans un intérêt laïque, républicain et démocratique ? Vous ne voulez pas que cet état impose par sa volonté souterraine son empreinte sur l’intelligence des enfants qui lui sont confiés ? Il est impossible qu’il en soit autrement et le jour où l’état de l’école deviendrait neutre, elle ne remplirait plus son rôle d’école d’État. Elle remplirait son rôle d’école libre et non pas d’école d’État, car il faut qu’elle enseigne la doctrine du parti démocratique. » Au même Convent, le F ∴Briquet, rapporteur, déclarait dans le même sens : « L’école laïque n’a pas pour but de faire acquérir à l’enfant ( des connaissances déterminées ; seule la méthode qui sera suivie restera et servira à l’enfant pour lui permettre d’acquérir plus tard une école de parti enseignant les doctrines conformes à celles du parti démocratique qui est au pouvoir. » Le Convent se terminait par le vote d’un vœu demandant le monopole pour l’État de l’Enseignement primaire.

b) Le laïcisme, issu des écoles normales, se dresse contre l’Église. Cette mainmise sur l’école, la Maçonnerie va l’opérer grâce à la religion laïque, au laïcisme, ce sera la doctrine. Le genre humain, la civilisation, les nations n’ont pas d’adversaire plus perfide que cette religion de l’anarchie que l’État maçonnique, démocratique, libéral ou républicain a tenté d’imposer au peuple français. Cette religion laïque était enseignée dans ces « séminaires » laïques qu’étaient les écoles normales d’instituteurs où l’on enseignait une doctrine issue de Kant, de Rousseau, de Marx, doctrine qui a finalement tourné rapidement au bolchevisme pur et à un violent anticatholicisme. En 1887, lorsque Jules Ferry voulut fonder les écoles normales de Saint-Cloud et de Fontenay-aux-Roses, qui donc en chargea-t-il ? Steeg, Pécaut, le F ∴Ferdinand Buisson. Ce furent dans ces « séminaires de la démocratie enseignante », que furent éduqués les instituteurs chargés de propager le laïcisme et de combattre le catholicisme qui, seul, faisait obstacle, — puisqu’il avait des écoles — à l’école laïque. Pour cette école laïque, il fallait des maîtres : la Maçonnerie les formera dans ces la fausse éducation nationale 12 écoles normales dont elle surveillera la vitalité et le recrutement. Le vœu adopté à l’unanimité le 30 juin 1927 par le Congrès des Loges de la région parisienne, traduit très clairement la volonté de la secte maçonnique de poursuivre le triomphe du laïcisme, aidée en cela par les écoles normales. « Considérant dit ce vœu : « 1° Que les écoles normales ont été l’unique lieu de formation des maîtres vraiment laïques ; « 2° Que les fondateurs de l’école laïque ont tenu la main autrefois à ce que les professeurs des écoles normales soient eux-mêmes des laïques sincères ........

Demande : « 1° Qu’une vigoureuse intervention ait lieu auprès du ministre qui a la charge de défendre et les lois laïques et la laïcité ; « 2° Que par tous les moyens en son pouvoir, le G ∴O ∴de France mène son action à ce sujet jusqu’à ce qu’il ait obtenu complète satisfaction. » (p. 94.) Peu à peu, comme il était logique, un agnosticisme juif, à base de messianisme, est sorti de ces écoles normales et du radicalisme ; un mélange grossier de panthéisme, d’athéisme et de matérialisme sous l’influence de Karl Marxs’en est dégagé et la pensée commune du laïcisme a été cimentée par le sentiment ardent, par la volonté constante de faire une contre-église : l’État républicain né des doctrines de la Maçonnerie révolutionnaire n’a plus voulu l’enseignement chrétien et a cherché à le supprimer. Les aveux maçonniques abondent pour prouver cette lutte à mort, engagée contre le catholicisme, obstacle à la mainmise de la Secte sur les esprits : « Catholicisme et franc-maçonnerie s’excluent mutuellement, si l’un triomphe, l’autre doit disparaître. » (Alpina, janvier 1928.) « La Franc-Maçonnerie n’est qu’une Église, le contre-catholicisme l’autre Église, l’Église de l’hérésie. » (F ∴ Limousin, 33 e , dansl’Acacia.) « Le catholicisme, nous devons, nous francs-maçons, en poursuivre la démolition définitive. » (Bulletin du G ∴O ∴- 1895.) En effet, qui tient les jeunes générations, tient l’avenir d’un pays ; il fallait donc pour cela, se débarrasser de l’Église, de l’enseignement libre, concurrent de l’enseignement laïque. L’enseignement libre supprimé, il ne restait plus qu’un éducateur : l’État maçonnique ; on serait arrivé à ses fins : la Socialisation marxiste de l’enfant par l’enseignement laïque intégral.

 

Ce fut donc dès 1879 une lutte à mort contre le catholicisme ; toute la politique intérieure du F ∴Gambetta et du F ∴Jules Ferry se résuma en un mot : l’anti-cléricalisme. L’idéal de Jules Ferry, c’était celui de la Maçonnerie de toujours que le Convent du Grand Orient de France de 1877 affirmait déjà, en y joignant pour l’avenir une menace qui se réalisera plus tard : 13 la fausse éducation nationale « Une fois le système de l’instruction laïque et obligatoire fonctionnant, on laïcisera les écoles communales, au besoin graduellement. Une fois la dernière école libre fermée, on matérialisera l’enseignement dans les écoles de l’État restées seules. » Jules Ferry fut aidé par les FF ∴MM ∴qui réclamaient l’instruction gratuite obligatoire laïque et matérialiste ; il s’adjoignit pour ce combat le F ∴Ferdinand Buisson, Jules Steeg, Félix Pecaut, Paul Bert ; ces hommes, nous l’avons vu, créèrent la religion laïque et se flattèrent de convertir le pays à la Libre Pensée. « Le F ∴Jules Ferry, qui a eu l’insigne honneur d’être associé à nos mystères, poursuit une œuvre essentiellement maçonnique, disait à Marseille un orateur de la L ∴« La Parfaite Sincérité » ; il nous appartient, à nous maçons, de le soutenir dans l’accomplissement de sa mission. » Ainsi clairement annoncé, le combat devait se poursuivre pendant 65 ans sur le terrain scolaire où l’Église avec ses écoles, faisaient obstacle à la Maçonnerie. c) L’école laïque, base de l’école unique, instrument du règne maçonnique. L’école laïque, affirme la Franc-Maçonnerie, est une création maçonnique : elle fait partie du corps républicain. « Il faut que les Francs-Maçons serrent les rangs autour de l’école laïque qui est la plus précieuse conquête de la Libre-Pensée, cela, parce que l’école laïque assure le recrutement des partis démocratiques, des partis épris de progrès social. » (Convent G ∴D ∴1928, p. 127.) « En attendant, mes FF ∴, créons partout des groupes de défense laïque, créons-en dans les plus petites communes, réagissons contre la vague d’égoïsme et d’indifférence, rassemblons les partis républicains autour de l’école, et refaisons en cette circonstance l’unité indispensable du parti républicain.

L’école laïque est à la base des institutions démocratiques d’un peuple. » (Convent G ∴L ∴1926, p. 256). Mais la Maçonnerie voulait mieux que cette défense de l’école laïque ; elle voulait en faire la seule école, l’école unique pour tous les Français, elle comptait arriver à cela par le processus suivant : gratuité, sélection, orientation, monopole. On devait arriver ainsi à l’école unique, à l’école collectiviste d’État. Les Convents Maçonniques nous avaient prévenus : « La Grande Loge de France se déclare favorable au monopole de l’Enseignement, avec inamovibilité du personnel enseignant. » (Convent G ∴L ∴1923, p. 48.) « ...et enfin, pour couronner notre édifice sous un gouvernement laïque, que nous saurons instituer et dont nous serons sûrs, ce sera sans aucune crainte pour l’avenir l’institution du monopole de l’Enseignement. » (Convent G ∴O ∴1929, p. 146-147.) la fausse éducation nationale 14 D’ailleurs, la Secte était décidée à assurer son emprise sur l’école laïque. « Et ainsi se lie au problème fondamental de la sauvegarde de la démocratie, celui de l’éducation collective qu’on ne saurait abandonner à la seule autorité des familles. » (Convent G ∴O ∴1926, p. 216.) « J’insiste à nouveau pour que vous fassiez dans vos Orients, la propagande nécessaire pour que cette question soit mieux connue (École unique), afin que nous arrivions au plus tôt à organiser une École vraiment démocratique et conforme aux aspirations de la République et de la Maçonnerie. » (Convent G ∴O ∴1925, p. 145.) Ainsi, on voit par ces extraits, que les Convents maçonniques n’avaient pas de plus grande préoccupation que l’école laïque, son développement et la réalisation de son monopole. Le F ∴Brenier se déclarait, le 12 octobre 1937, satisfait du travail accompli : « Ce sera l’honneur de Condorcet, de Paul Bert, de Jules Ferry, de Jean Macé, de Jaurès, de Ferdinand Buisson et de la Franc-Maçonnerie d’avoir travaillé à l’organisation d’un Enseignementvraiment laïque. » Leibnitz, que nous citions au début, avait raison : au lendemain des cérémonies qui, en 1931, marquèrent son cinquantenaire, l’école laïque était devenue une école révolutionnaire à la fois marxiste et internationale. Elle était la maîtresse du pays

Le plan de conquête maçonnique de l’école visant en définitive au monopole de l’enseignement, a été réalisé et poursuivi par tous les Ministres de l’Instruction Publique, sauf deux, MM. Bérard et Mallarmé. Après les FF ∴Jules Simon, Paul Bert et
Jules Ferry, ce furent les FF ∴Goblet, André Berthelot, Spuller, Lockroy, Léon Bourgeois, Charles Dupuy, Émile Combes, Bienvenu-Martin, Maurice Faure, Jules Steeg, René Viviani, Augagneur, Albert Sarraut, Honnorat, Mario Roustan, Albert Dalimier,
Aimé Berthod, Henri Guernut ; quelques autres ministres, sans être maçons, furent maçonnisants, tels Yvon Delbos, Anatole de Monzie, Edouard Daladier, Lucien Lamoureux, Bertrand Nogaro, Edouard Herriot, Pierre Marraud, Jean Durand, Philippe Marcombes.
Ce sont eux qui feront voter les lois de 1882, de 1886, de 1901 et de 1904, lesquelles laïciseront l’école laïque et porteront atteinte à tout autre enseignement. La Maçonnerie en coulisse dirigera la manœuvre, il lui faut une école populaire nouvelle où ses mots d’ordre fassent loi et à cette fin, elle propose ses méthodes : « Ce n’est pas l’officier prussien qui a vaincu, professe-t-on en 1871 dans les milieux maçonniques, c’est l’instituteur prussien ». Mais quant à expliquer aux masses comment travaille cet instituteur tant vanté, on s’en garde bien, les enseignements ne seraient pas conformes à la doctrine. Les réformateurs laïques, sûrs de porter en eux la vérité, n’ont pas besoin de s’instruire au dehors. Pour eux, pour leur secte, la défaite de la France n’est qu’une occasion, suivant la formule du F ∴Jules Simon, de « refaire la France par l’Éducation ».Ce sont donc tous ces ministres maçons ou maçonnisants qui feront avancer la réalisation de l’école unique ; ce sont eux qui patronneront la Ligue maçonnique de l’Enseignement ; ce sont, par exemple, Herriot et François Albert qui se glorifieront en 1925 d’avoir découvert dans Condorcet le plan de l’école unique ; c’est de Monzie dont les circulaires seront inspirées par les Loges.

 

 

Si l’école laïque devint révolutionnaire, elle doit cela en grande partie au syndicalisme universitaire qui, manœuvré sans qu’il s’en rende compte par la Franc-Maçonnerie, s’était développé depuis la guerre de 1914-1918 avec une rapidité surprenante, sans que les gouvernements successifs aient tenté sérieusement de s’opposer à ses progrès. Même après que la loi eût condamné les syndicats de fonctionnaires, Edouard Herriot, alors président du Conseil, autorisa les fonctionnaires à se syndiquer et recommanda aux chefs des diverses administrations de « collaborer » avec les syndicats, pourtant illégaux, ainsi formés. C’est que les politiciens maçons ou maçonnisants avaient besoin de l’instituteur public, de son influence pour réaliser leur programme de laïcisation. On s’agenouilla alors devant les syndicats des instituteurs ; un secrétaire de syndicat traita d’égal à égal avec l’inspecteur d’académie. Quant au secrétaire permanent du Syndicat National des Instituteurs, que ce fut le F ∴Emile Glay, ou son successeur André Delmas, il était devenu le véritable directeur de l’Enseignement primaire. Examinons d’un peu plus près ce Syndicat. Le Syndicat National des Instituteurs et des Institutrices de France et des Colonies fut fondé en 1901. En 1938, sur les 130.000 instituteurs et institutrices de France, un peu plus de 100.000, exactement 103.000, faisaient partie du Syndicat dit National affilié à la C. G. T. 

en 1936, ce Syndicat avait absorbé le Fédération Unitaire bolcheviste, et il marchait la main dans la main avec la Ligue maçonnique des Droits de l’Homme, le Parti Radical, le Parti Socialiste, la Franc-Maçonnerie ; il avait, bien entendu, donné son accord à la formation antifasciste du Front Populaire ; les meneurs de ce Syndicat cégétiste déjà très influent au ministère sous les ministres radicaux, étaient devenus les maîtres absolus des services du juif Jean Zay ; c’étaient, avant la guerre, le camarade Léon Jouhaux, assisté des camarades Zoretti et Mérat pour l’Enseignement Secondaire, du camarade André Delmas pour l’Enseignement Primaire ; sous la direction de ces hommes, la bolchévisation de l’école s’est poursuivie.

 

Tous les ans, le Syndicat National tenait un Congrès Annuel qui constituait un véritable scandale ; on y prêchait la rébellion, « le sabotage, l’insurrection dans une atmosphère de passion révolutionnaire ; le secrétaire général Delmas s’écriait au Congrès de 1937, à Paris : « Nous vivons dans une période révolutionnaire, il faut que la Révolution triomphe, le reste s’alignera sur ce triomphe et sur la consolidation de la Révolution. » On peut juger par là l’enseignement que pouvaient donner de tels fanatiques tout dévoués aux Soviets et à l’idéologie révolutionnaire communiste. La responsabilité de ces hommes est écrasante. Le Syndicat publiait un organe « L’École Libératrice » dont le secrétaire de rédaction était le F ∴Georges Lapierre. Nous avons en mains le numéro du 7 novembre 1936, on y reproduit un discours du Juif Léon Blum qui se termina au chant de l’Internationale ! Les communistes, malgré la fusion, avaient conservé leur organe « L’École Émancipée » ; dans cet hebdomadaire, on trouvait des choses effarantes comme celle de l’instituteur Aulas, de Saône-et-Loire, qui avait perdu le sens français au point d’écrire (n° du 17-1-37) : « Que peut me faire à moi, maître d’école, d’être payé en francs ou en roubles. » Les dirigeants du Syndicat, outre Delmas, lequel avait succédé au F ∴Emile Glay, autre agitateur marxiste, étaient les FF ∴MM ∴Marcel Giron, Jean Vivès, Levasseur, MmePichorel, M lle Cavalier.

Parmi les autres meneurs du Syndicat, citons les F ∴Auberger Georges, 18e ; Baudon Émile, 30 e ; Beuzelin Raymond, Borrély César, Brassier Maurice, Berthet Edmond, Bonissel René, Bentegnac Jean, Carrier Paul, Chantoiseau Jean, Chamayou René, Duhem Jules, 14 e ; Dunaud Daniel, Delpech Jean, Duriez Fernand, Élie Paul, Gras Charles, Gontard Jean, Gamache Pierre, Giron Marcel (celui-ci fut secrétaire général de la Fédération des Fonctionnaires), Heidet Jules, Hasser Jean, Jacquemard Théodule, Jobard Fernand, Laguens Jean, Lecerf Jean, Maurellet Augustin, Mignot Marie (S ∴), Martinot Philibert, 18 e ; Malaise Armand, Metey Louis, Merlette André, Marcoux Horace, Rousse Alexandre, Sansonnetti Antoine, 33 e ; Senèze Jean, 18 e ; Sors Antoine, Vivès Jean, Wine Antoine. Tous ces syndicalistes francs-maçons étaient instituteurs ou directeurs d’école. Avec eux, l’école primaire maçonnique était devenue la route principale du marxisme socialiste puis communiste ; afin de véhiculer le poison dans les milieux ruraux, ils avaient créé un hebdomadaire « La Terre Libre » dans lequel écrivaient les hommes du Front Populaire : Victor Basch (juif hongrois), Albert Bayet, et ils éditaient des livres destinés aux enfants et imprégnés, bien entendu, du plus pur esprit internationaliste et marxiste ; l’un de ces livres, « Devant la vie », avait pour auteur Léon Émery professeur, à l’École Normale d’Instituteurs de Lyon, grand propagandiste du Front Populaire dans la région du Sud-Est. En 1938, le syndicalisme marxiste et maçonnique était entièrement le maître dans les conseils départementaux de l’enseignement primaire comme le prouve le résultat des élections des délégués à ces conseils. Sur 91.602 votants, 66 % des voix furent acquis au syndicalisme révolutionnaire

 

celui-ci était donc le maître souverain de l’école primaire française. Disons un mot des frères Pivert, échantillons parfaits du régime et militants du Syndicat des Instituteurs. Charles, obscur instituteur, fut « chargé de mission » à la présidence du Conseil par Léon Blum ; militant S.F.I.O., militant du Syndicat des Instituteurs, il fut élu comme tel, membre du Conseil départemental de l’Enseignement Primaire de la Seine ; lePopulairefaisant son éloge, écrivait : « instituteur par surcroît » ; aussi pour un instituteur révolutionnaire, la fonction éducatrice passait bien après celle de propagandiste révolutionnaire. L’autre frère Pivert prénommé Marceau, F ∴M ∴, orateur de la L ∴Étoile Polaire, était devenu professeur à l’École Primaire Supérieure de Sens. Il se révéla un ardent propagandiste marxiste, puis il passa professeur de cours complémentaire et milita au Syndicat des Instituteurs ; il redevint professeur d’une école primaire supérieure, celle de Suresnes, cette fois ; il fonda la gauche révolutionnaire au sein du parti S. F. I. O., le journal « Juin 1936 » et enfin, par la grâce du Juif Blum, devint dictateur à la radio d’État. Anarchiste s’il en fut, c’est un des hommes qui auront fait le plus de mal à l’enseignement public et au pays. Complètement inféodé par ses militants aux doctrines marxistes, le Syndicat National des Instituteurs était, on le voit, le terrain d’élection de la Maçonnerie.

Jean Bertrandet Claude Wacogne

La fausse education nationale

Posté par rusty james à 19:22 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,