Une intelligence supérieure qui s'active au travers des émotions positives.

corazon1

Après avoir étudié les Mathématiques, et après sa carrière de pianiste et d'organiste, elle a été professeur à La Sorbonne. Ensuite, elle s’est installée en Inde et a participé à la création de la communauté d'Auroville avec Sri Aurobindo et Krishnamurti. Et peu après, elle a fondé l'Institut pour le Développement de la Personne au Québec. Elle est l'auteur de : «Le pouvoir de choisir», «La liberté d'être» et «Le maître du cœur» (le Ver luisant).

Elle a passé de nombreuses années à investiguer sur l'interférence entre la science et la conscience, et ses exposés sont toujours rigoureux et bien documentés. Samedi prochain, elle exposera aux journées sur l'Évolution de la Conscience (Cosmo Caixa), les découvertes sur le cerveau du cœur et ses implications.

Que le cœur ait un cerveau, c'est une métaphore, non ? NON. On a découvert que le cœur contenait un système nerveux indépendant et bien développé, cavec plus de 40.000 neurones et un réseau complexe et dense de neurotransmetteurs, de protéines et de cellules d'appui.

 

Est-il intelligent ? Grâce à ces circuits tellement élaborés, il semble que le cœur puisse prendre des décisions et passer à l'action indépendamment du cerveau   et qu'il puisse apprendre, se souvenir et même percevoir. Il existe quatre types de connexions qui partent du cœur et vont vers le cerveau de la tête.

Première connexion

La communication neurologique au moyen de la transmission d'impulsions nerveuses. Le cœur envoie plus d'information au cerveau qu'il n'en reçoit, il est l'unique organe du corps doté de cette propriété, et il peut inhiber ou activer des parties déterminées du cerveau selon les circonstances. Cela signifie-t-il que le cœur peut influencer notre manière de penser ? Il peut influer sur notre perception de la réalité, et de ce fait sur nos réactions.

 

Deuxième connexion

L'information biochimique au moyen des hormones et des neurotransmetteurs. C'est le cœur qui produit l'hormone ANF, celle qui assure l'équilibre général du corps : l'homoeostasie. L'un de ses effets est d'inhiber la production de l'hormone du stress, et de produire et de libérer l'ocytocine, connue comme hormone de l'amour.

TROISIÈME CONNEXION

La communication biophysique au moyen des ondes de pression. Il semble qu'au travers du rythme cardiaque et de ses variations, le cœur envoie des messages au cerveau et au reste du corps.

 

QUATRIÈME CONNEXION

La communication énergétique : le champ électromagnétique du cœur est le plus puissant de tous les organes du corps, 5.000 fois plus intense que celui du cerveau. Et on a observé qu'il varie en fonction de l'état émotif.

Quand nous avons peur, que nous ressentons une frustration ou du stress, il devient chaotique. Et se remet-il en ordre avec les émotions positives ? Oui. Et nous savons que le champ magnétique du cœur s'étend de deux à quatre mètres autour du corps, c'est-à-dire que tous ceux qui nous entourent reçoivent l'information énergétique contenue dans notre cœur.

 

À quelles conclusions nous amènent ces découvertes ? Le circuit du cerveau du cœur est le premier à traiter l'information, qui passe ensuite par le cerveau de la tête.

Ce nouveau circuit ne serait-t-il pas un pas de plus dans l'évolution humaine ? Il y a deux types de variation de la fréquence cardiaque : l'une est harmonieuse, avec des ondes amples et régulières, et prend cette forme quand la personne a des émotions et des pensées positives, élevées et généreuses. L'autre est désordonnée, avec des ondes incohérentes.

Apparaît-elle avec les émotions négatives ? Oui, avec la peur, la colère ou la méfiance. Mais il y a plus : les ondes cérébrales sont synchronisées avec ces variations du rythme cardiaque, c'est-à-dire que le cœur entraîne la tête. La conclusion en est que l'amour du cœur n'est pas une émotion, c'est un état de conscience intelligente...

On le voit bien, le cerveau du cœur active dans le cerveau de la tête des centres supérieurs de perception complètement nouveaux, qui interprètent la réalité sans s'appuyer sur des expériences passées. Ce nouveau circuit ne passe pas par les vieilles mémoires, sa connaissance est immédiate, instantanée, et pour cela, il a une perception exacte de la réalité. On dirait de la science-fiction.

 

Il est démontré que quand l'être humain utilise son cerveau du cœur, il crée un état de cohérence biologique ; tout est harmonisé et fonctionne correctement ; c'est une intelligence supérieure qui s'active au travers des émotions positives. Eh bien, il semble que personne ne l'utilise … C'est un potentiel non activé, mais qui commence à être accessible à un grand nombre de personnes.Cela revient a dire lorsque que vous faites le bien vous ne le faites qu'à vous même . C'est pour cette raison que Dieu ne jugeras que les coeurs car cest celui qui a de lintelligence qui oeuvrera avec ce merveilleux don divin celui de faire le bien a son prochain cela augmentera lintelligence et la lumière de la peronne et du croyant car seul les vraies croyants ont du coeur les pratiquant sans empathie n'ont que peu de foi on le voit tous les jours des personnes sans coeur et des corps sans esprit beaucoup pretendent qu'ils croient non ils pratiquent cest le coeur le meilleur pratiquant celui qui l'utilise est plus proche de la foi que celui qui pense l'etre par sa pratique ......il faut faire les deux pour etre un humain complet mais ce monde vous privera soit de l'un soit de lautre sauf si Dieu vous guide et vous benisse pour vous faciliter la route ...... « La foi doit précéder l’intelligence pour que l’intelligence soit la récompense de la foi ».« En vérité, ce ne sont pas les yeux qui se trouvent atteints de cécité, mais ce sont les cœurs qui battent dans les poitrines qui s’aveuglent » .Même si une goûte d’eau pourrait même pénétrer dans les profondeurs des roches. : « Puis, et en dépit de tout cela, vos cœurs se sont endurcis ; ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore ; car il y a des pierres d’où jaillissent les ruisseaux, d’autres se fendent pour qu’en surgisse l’eau, d’autres s’affaissent par crainte de  Dieu ....« Mais l’homme sera un témoin perspicace contre lui-même, quand même il présenterait ses excuses » (V14, 15, S75) et il dit « ‘[…] Il y a certes, en cela, un rappel pour quiconque a un cœur, prête l’oreille tout en étant témoin » ..car ce sont les organes de l'homme qui parleront et devoileront ce quil croyait occulté le jour du grand rassemblement .....

Et comment puis-je activer ce circuit ? En cultivant vos qualités de cœur : l'ouverture vers le prochain, l'écoute, la patience, la coopération, l'acceptation des différences, le courage… : Saints 24 heures sur 24 ? C'est la pratique des pensées et des émotions positives. Il s'agit en substance de se libérer de l'esprit de séparation, et des trois mécanismes primaires : la peur, le désir et l'instinct de domination, mécanismes profondément ancrés chez l'être humain, parce qu'ils nous ont servi à survivre des millions d'années. Et comment nous en libérons-nous ? En adoptant une position de témoins, en observant nos pensées et émotions sans les juger, et en choisissant les émotions qui peuvent nous faire nous sentir bien. Nous devons apprendre à avoir confiance en notre intuition, et reconnaître que la vraie origine de nos réactions émotionnelles n'est pas dans ce qui arrive à l'extérieur, mais dans notre intérieur. Eh oui ! Cultivez le silence, entrez en contact avec la nature, vivez des périodes de solitude, méditez, contemplez, prenez soin de votre environnement vibratoire, travaillez en groupe, vivez avec simplicité. Et demandez à votre cœur quand vous ne savez pas quoi faire.

 

Selon moi, il s'agit d'une confirmation supplémentaire de la théorie de la Médecine Chinoise, laquelle dit que le Coeur est le centre du Shen (terme chinois qui englobe les émotions, la conscience, l'esprit et le psychisme). Le terme “shen”, fréquemment traduit de nos jours par ”esprit”, inclut certains des concepts les plus complexes de la médecine traditionnelle chinoise. Dans le Nei Jing, Shen est mentionné près de 240 fois. Traditionnellement, ce terme se réfère au mécanisme de changement, au mystère de la transformation subite et profonde, et à l'expression du visage d'une personne, spécialement de ses yeux. Quand il s'applique au corps humain, le terme décrit une partie importante de ce qu'on pourrait appeler la vitalité physique, l'activité mentale et l'esprit. Le cœur est le maître du corps et l'empereur des réseaux d'organes. Le livre ancien des définitions [Nei Jing] se réfère au cœur en tant que gouvernant du corps humain, le siège de la conscience et de l'intelligence. Les 12 méridiens du corps obéissent aux ordres du cœur. Le cœur est l'empereur du corps humain.

Actuellement, Anni Marquier réside au Québec (Canada), où elle dirige depuis 30 ans l'Institut pour le Développement de la Personne,

Source : La Vanguardia

http://vopus.org/fr/gnose/connaissance-gnostique/le-coeur-a-un-cerveau.html

Posté par rusty james à 16:38 - - Permalien [#]
Tags : , ,


Guerre électromagnétique et relation harmonique entre la Terre et notre corps/esprit.

harmonique

Les fréquences RS sont en rapport mathématiques sans toutefois être des harmoniques exactes. Peut-être est-il plus approprié de considérer la RS comme étant la "Voix de la Planète", plutôt que comme le battement de son cœur, qui se situe autour des 10 Hz (Lonetree). Il y a une relation harmonique entre la Terre et notre corps/esprit. Le champ isoélectrique de basse fréquence de la Terre, le champ magnétique terrestre et le champ électrostatique qui émane de nos corps sont étroitement imbriqués.
Nos rythmes internes interagissent avec les rythmes externes, affectant notre équilibre, nos schémas REM [rapid eye mouvement], notre santé et notre concentration mentale. Les ondes RS participent sans doute à la régulation de notre horloge interne, agissant sur le sommeil et les rêves, les états d'éveil et les sécrétions hormonales.
Les rythmes et pulsations du cerveau humain reflètent les propriétés de résonance de la cavité terrestre qui fonctionne comme un régulateur d'ondes. Cette vibration naturelle n'est pas une valeur fixe mais la moyenne de plusieurs fréquences, de même que les EEG sont des lectures moyennes d'ondes cérébrales. Comma ces dernières, la RS fluctue en fonction de la situation géographique, de la foudre, des éruptions solaires, de l'ionisation atmosphérique et des cycles diurnes.


Le physicien finlandais Matti Pitkanen pense que la vie consciente est même influencée par les champs magnétiques interplanétaires et interstellaires. Il a construit un modèle mettant en corrélation les phénomènes psy et le temps sidéral qui désigne comme optimale une fourchette detemps se situant autour de 01h30. [Ndt : Le temps sideral en un lieu est l'angle horaire du point vernal (point formé par l'intersection entre l'écliptique et l'équateur céleste) en ce lieu. Ce temps n'a donc rien à voir avec l'heure locale ou le temps solaire vrai]. Il y implique le flux magnétique provenant du centre galactique combiné avec un moindre niveau de bruit du Champ géomagnétique. L’avancée de ses recherches le conduit à penser que les micro-ondes et les ondes radio jouent un rôle important dans le biocontrôle, dans l'homéostasie et dans les interactions mentales à distance.


Pitkanen suggère que, d'une certaine manière, le système corps/esprit fonctionne comme un bio-ordinateur quantique, dirigeant le couplage des mécanismes de verrouillage moléculaire. Il implique les plasmons comme base des circuits neuraux, et les champs magnétiques dipolaires topologiquement quantifiés - dont les nœuds, les liens et les torsions sont entrainés par les forces géomagnétiques comme générateurs de changements dans la polarité magnétique.
"Allumer" [kindling] est un terme utilisé en particulier à propos de l'entrainement des neurones dans la cerveau. Ceux-ci sont animés en schémas globaux cohérents qui produisent des ondes plus larges à travers une plus grande surface du cerveau. Il semble évident qu'en état de méditation profonde, lorsque les ondes des rythmes alpha et thêta parcourent le cerveau entier, il devient possible que l'être humain et la planète entrent en résonance.
C'est un transfert d'énergie et d'information qui est "incrusté" dans un champ mais qui n'est pas le champ. Peut-être que la planète communique avec nous par ce langage premier des fréquences. Ceci expliquerait pourquoi les transes et les guérisons [par magnétisme] semblent se produire dans les fréquences RS primaires associées aux rythmes alpha.
De nombreuses preuves anthropologiques montrent que les humains se sont intuitivement synchronisés, au cours de leur histoire et depuis la nuit des temps, avec la résonance planétaire. Des traces transculturelles révèlent une variété de pratiques rituelles destinées à consacrer cette harmonisation avec le champ planétaire.
Peut-être que les activateurs les plus évidents de ces états de transe sont les tambours chamaniques et les danses extatiques qui semblent avoir existé depuis 50 000 ans. La lumière pulsante ou scintillante est un autre moyen permettant d’obtenir le même résultat. D’autres exemples se retrouvent dans les religions juive et musulmane, dont de nombreux pratiquants s'inclinent et se balancent de façon rythmique en psalmodiant des prières ou des textes sacrés. Ce phénomène de transe pourrait servir à engrammer des textes à un niveau plus profond et doctrinement conceptuel. Cela pourrait aussi être lié de quelque façon aux gestes (mudra) et paroles hypnotiques et donc à des personnalités charismatiques ou "mana".
Dans leurs chroniques de la formation des personnalités, Mead et Bateson citent une technique transmise aux enfants balinais, que leur culture utilisait intuitivement pour harmoniser leur communauté. N'importe qui peut faire de même et vous êtes peut-être en train de le faire inconsciemment. Assis sur une chaise, vous déplacez le pied de manière à ce qu’il ne pose que sur les coussinets métatarsiens ; en trouvant le bon angle de pose, vous constaterez que votre jambe entière se met à vibrer ou osciller verticalement. Lorsque cette oscillation sera proche des fréquences RS, la transe sera facilitée.


Les enseignants et les parents sont sans cesse agacés par des enfants turbulents et leur disent de se tenir tranquilles. Cependant en faisant rebondir leurs jambes et en balançant les bras, ils utilisent un moyen naturel de stimuler leurs corps. Et ceci pourrait bien être le fondement de nombreuses expériences cérémonielles, telles que les guérisons. Le "corps commence à bouger et les mains à trembler et, qu'il n'y a pas de contrainte ou d'inhibition, le corps entier entre dans un mouvement de résonance qui est le reflet de l'intention de guérison. Par exemple, dans les danses de guérisons de bushmen du Kalaharides chamans investis de l'énergie vitale entrent en éveil, deviennent chauds et se mettent à trembler. Lorsqu'ils empoignent une autre personne et l'enlacent, l'autre commence aussi à trembler et peut à son tour en enlacer une autre. L'une après l'autre, toutes commencent à vibrer avec cette énergie pulsante. Cependant (comme pour la médecine chinoise), avant que cela n'atteigne notre culture ou d'autres cultures contemporaines, ce phénomène subit une forte contrainte et s'exprime par des pratiques plus subtiles, telle que "l'entraînement thérapeutique" (le rapport d'empathie entre le médecin ou guérisseur et son patient).
N'importe qui peut induire intentionnellement cette fréquence d'énergie de guérison et il n'existe pas de méthode unique idéale. C'est une capacité très naturelle que nos corps sont capables d'activer pour vibrer à l'unisson avec la pulsation de vie. L'objectif de ce mouvement est de sortir des limitations et des contraintes du mental individuel isolé et de se connecter à quelque chose de plus vaste."


On peut à cela donner plusieurs noms, mais cet "Esprit plus vaste" nous relie les uns aux autres et à la Nature, manifestant l'axiome métaphysique : "Ce qui est en Bas est comme ce qui est en Haut". Cette interconnexion dynamique établit le lien entre corps/esprit, galaxie/atome et sensation/stimulus en une boucle esprit-dominant-matière, où le sujet et l'objet ne font qu'un, où la conscience galactique et la conscience humaine sont effectivement unies.
C.M. Anderson, MD (1998) de Harvard décrit un phénomène dont l'expérience est familière mais mal comprise qu'il nomme "Persistant Oscillatory Sound" (POS) [Son Oscillatoire Persistant]. Beaucoup de gens observant ce "son" généré à l'intérieur, particulièrement en cas de maladie ou de déshydratation, car il semble alors devenir plus fort. Cela ressemble à un bourdonnement d'insecte. Anderson ne l'attribue pas seulement au REM (rapid eye mouvement) ou à l'état de rêve et de désordre de stress post-traumatique (PTSD), mais au rythme normal alpha de 10 Hz.
Anderson parle des effets dérangeants de la lumière et des sons qui pourraient provenir d’une perte d'accoutumance due à la déstabilisation de la RF (formation réticulaire), débouchant sur la peur et/ou la rage. Aussi, l'histoire des traumatismes et de l'abus de stupéfiants est fortement associé à l'asymérie de la fonction hémisphérique. Les structures du lobe temporal, telles que l'hippocampe et l'amygdale cérébelleuse, sont particulièrement sensibles aux effets des mauvais traitements et traumatismes de l'enfance.


Anderson subodore que le son oscillatoire pourrait indiquer une alternance ou cycle rapide de l'attention entre les hémisphères gauche et droit, rétrogradant la rythmicité normalement consrante de 10 Hz du système olivocérébelleux. Cet effet auditif oscillatoire pourrait fonctionner comme un moteur auditif. L'effet de rétrogradation pourrait indiquer une inondation de l'hémisphère gauche par des matériaux provenant du droit non inhibé qui assume la concentration consciente primaire. Ceci, avec les fluctuations phasiques du S-net (réseau sérotonergique du groupe des cellules neurales) et de la PGO (protubérance genouillée occipitale) non inhibée, prépare le terrain au brusque surgissement de l'état SOC (état critique auto-organisé) et de la période de rêve éveillé.
Anderson fait allusion aux "rêves éveillés en tant que voyages de guérison à travers l'hyperespace fractal des souvenirs émotionnellement engrangés par la mémoire enfantine..."
"Chez l'adulte, le rappel d'expe’riences traumatisantes de l'enfance, dû à l'immaturité des structures limbiques au moment des traumatismes, pourrait nécessiter la stimulation électrique ou une activité intensive de type PGO présente pendant l'état onirique. La rupture accoutumée des processus normaux du sommeil par le stress associé aux conflits, à la privation, au divorce, aux maltraitements infantiles, à la négligence et à la toxicomanie perturbe la fonction réparatrice naturelle du processus phasique du REM". (L Miller et G. Swinney, 2001).

En phase terminale d’un cancer, elle apprend qu’elle n’a jamais été malade

Ann-Milne2

Une Écossaise a enduré six mois exténuants de chimiothérapie après avoir été diagnostiquée à tort d’un cancer du foie en phase terminale. Elle a finalement découvert plus tard qu’elle n’a jamais eu la maladie.

Ann Milne a choisi d’avoir un traitement en 2008 pour prolonger sa vie, après que les médecins lui ont dit qu’ils avaient trouvé des tumeurs graves dans son foie.

Pendant six mois, elle a fait face à un traitement difficile, qui l’a laissée sans cheveux, avec des vomissements et une fatigue constante.

Cette femme a fait six mois de chimiothérapie après avoir été diagnostiquée à tort du cancer, et cela a fini par avoir des conséquences pour sa vie, incapable de marcher sur de longues distances.

En 2009, elle est retournée à l’hôpital, où les médecins lui ont donné la bonne nouvelle qu’elle n’avait pas le cancer.

Mais l’euphorie de la femme de 56 ans a été rapidement suivie par le désespoir lorsque les experts ont révélé que, en fait, elle n’avait jamais été victime d’un cancer.

Aujourd’hui, six ans plus tard, la mère de quatre enfants, qui s’est retrouvée avec une lésion musculaire permanente nécessitant une canne pour marcher sur de longues distances, a reçu une compensation pour l’erreur.

Elle a dit: « Ils ont ruiné ma vie, j’avais l’habitude d’être pleine d’énergie et aimais faire de longues promenades avec ma famille, mais maintenant je peine à marcher quelques mètres sans me fatiguer. Je suis dégoûtée d’avoir eu une chimiothérapie pour une maladie que je n’ai même pas eue ».

La femme a été dévastée quand on lui a dit qu’elle avait un cancer du foie, cinq ans après avoir vaincu une tumeur du sein.

Les tumeurs que les médecins avaient trouvées dans son foie étaient simplement des lésions inoffensives.

Cela a transformé le bonheur d’Ann en une profonde colère, qui prétend qu’aucune récompense ne lui permettra de récupérer des dommages physiques et psychologiques qu’elle a eus.

La femme a également déclaré que, malgré la réception d’un rapport pour faute professionnelle, l’hôpital ne s’est pas excusé, disant seulement que l’affaire était maintenant terminée.

Source : Daily Mailhttp://www.sante-nutrition.org/une-femme-a-fait-six-mois-de-chimiotherapie-apres-avoir-ete-diagnostiquee-a-tort-dun-cancer-et-cela-se-termine-avec-des-consequences-pour-sa-vie/

l’incroyable pouvoir créatif de l’esprit
Le rapport scientifique m’a été raconté par un ami pilote de ligne, et aurait été
réalisée aux États Unis en milieu carcéral sur un condamné à mort. On lui a
demandé s’il acceptait que l’on remplace l’injection mortelle classique par la
morsure d’un serpent qui entraîne la mort instantanée. À tout prendre, mort pour
mort, il accepta. On lui montra le serpent puis on lui banda les yeux. Il fut piqué
par une seringue sèche…. Et mourut instantanément par arrêt cardiaque !
Mais ce n’est pas tout : On analysa aussitôt son sang, et l’on y décela du venin du
serpent en question !

 

DECLARATIONS FRACASSANTES
DE LINUS PAULING


Un des scientifiques les plus importants au monde – deux fois prix Nobel
(L’ennemi n° 1 du trust Pharmaco-chimique mondial)
« Tout le monde devrait savoir que la plupart des recherches sur le cancer sont
frauduleuses et que les grands organismes de recherche sur le cancer ont
délaissé leurs devoirs envers les gens qui les soutiennent. » (Linus Pauling)
Linus Pauling, docteur en philosophie (Ph.D), et deux fois Prix Nobel de chimie (1901-1994) a été un
des fondateurs de la chimie quantique et de la biologie moléculaire, et fut aussi un grand activiste en
faveur de la paix. Une recherche rapide sur Google vous suffira si vous souhaitez en savoir plus sur lui.
Voici diverses citations de sommités médico-scientifiques concernant la fraude, la
manipulation et la supercherie scientifique.
¤ La Dr. Marcia Angell, physicienne et éditrice en chef de longue date du New England Medical
Journal (NEMJ), a déclaré :


« Il n’est désormais tout bonnement plus possible de croire à une grande partie de la recherche
clinique publiée, ou de se fier au jugement des médecins de renom ou à des autorités médicales
compétentes. Je ne prends aucun plaisir à tirer cette conclusion, que j’ai lentement considérée,
même à contrecoeur, durant ces deux dernières décennies en tant que rédactrice en chef du New
England Journal of Medicine. »
¤ Le Dr. John Bailer, qui a servi 20 années au sein du personnel du National Cancer Institute et
qui est également un ancien rédacteur en chef de son journal, a déclaré publiquement lors d’une réunion de l’American Association for the Advancement of Science :


« Mon évaluation générale est que le programme national du cancer doit être jugé comme un
échec cinglant. Toute notre recherche sur le cancer au cours de ces 20 dernières années a été un
échec total. » .


Un autre point intéressant est le fait que la majeure partie de l’argent qui a été donné pour la
recherche sur le cancer est consacrée à des recherches sur les animaux, ce qui a été considéré
comme complètement futile et inutile par beaucoup. Par exemple, en 1981 le Dr. Irwin Bross,
l’ex directeur du Sloan-Kettering Cancer Research Institute (le centre de recherche sur le cancer
le plus important du monde), a dit :
« L’inutilité de la plupart des modèles de recherches sur les animaux est très bien connue. Par
exemple, la découverte des agents chimio-thérapeutiques pour le traitement du cancer chez
l’homme est largement annoncée en tant que succès flamboyant en raison de l’utilisation des
systèmes de modèles animaux. Cependant, là encore, ces affirmations exagérées viennent et ont
été agréées par les mêmes personnes qui obtiennent les fonds fédéraux pour la recherche sur les
animaux. Il n’y a que peu, si ce n’est aucune, preuve factuelle qui pourrait étayer ces
allégations. La quasi-totalité des agents chimio-thérapeutiques qui sont intéressants dans le
traitement du cancer humain ont été trouvés dans un contexte clinique, plutôt que dans les études
animales. »


¤ Le Dr. Dean Burk, biochimiste américain et chimiste au National Cancer Institute, déclare
dans son étude « The Determination of Enzyme Dissociation Constants » publiée dans le Journal
of the American Chemical Society en 1934 :
« Quand vous avez le pouvoir, vous ne voulez pas dire la vérité. C’est une règle qui a fonctionné
pendant des générations dans ce monde. Et il y a un grand nombre de personnes qui ne disent
pas la vérité alors qu’ils ont une puissante position administrative. »
et aussi :


« Le fluor provoque plus de morts humaines liées au cancer que n’importe quelle autre
substance chimique.

C’est en partie la preuve scientifique et biologique la plus concluante que
j’ai découverte au cours de ces 50 années dans le domaine de la recherche sur le cancer. »
Dans l’édition du 15 avril 2015 du Lancet, la principale revue médicale britannique, le rédacteur
en chef Richard Horton a déclaré ceci :


« L’affaire concernant la science est simple : une grande partie de la littérature scientifique,
peut-être bien la moitié, peut tout bonnement être fausse. La science a pris un virage vers les
ténèbres. »


, le Dr. John P.A. Ioannidis, actuellement professeur en prévention des maladies à l’université
de Stanford, a publié en 2005 l’article qui a été le plus consulté de l’histoire de la Public Library
of Science (PLoS), intitulé Pourquoi la plupart des découvertes publiées liées à la recherche
sont fausses. Dans ce rapport, il a déclaré :
« On craint de plus en plus que la plupart des résultats des recherches publiés actuellement
soient faux. »

En 2009, le centre du cancer à l’Université du Michigan a publié une analyse qui a révélé que la
plupart des études sur le cancer sont fausses, et qu’elles ont été fabriquées de toute pièce à cause
de certains conflits d’intérêts. Ils ont suggéré que les résultats forgés à partir de rien sont le
produit du lobbying de l’industrie pharmaceutique. Après tout, une grosse portion de la
recherche sur le cancer est directement financée par ces gens là.
Il ne manque vraiment pas de sources crédibles disposées à déclarer que nous vivons dans
un monde de fraude et de manipulation scientifique. Tout cela peut être attribué à la
« corporatocratie » dans laquelle nous vivons aujourd’hui, où les grandes entreprises appartenant
à un groupe restreint de personnes, l’ « élite » , ont essentiellement pris le contrôle de la planète
et de ses ressources. C’est précisément la raison pour laquelle les gens se ruent en masse vers les
traitements alternatifs, et se focalisent sur la prévention du cancer.


Mais ces individus ne feront rien pour retirer tous ces objets et produits qui nous donnent le
cancer et cela quotidiennement. Une grande partie de ce qui nous entoure au quotidien a été liée
au cancer : les pesticides, les OGM, de multiples produits cosmétiques, certains « aliments » ,
fumer, et bien plus encore. C’est quelque chose qui n’est jamais vraiment souligné, nous avons
toujours semblé juste présumer que donner de l’argent à des associations caritatives fera
disparaître le problème, malgré le fait que leurs pratiques commerciales soient très discutables.
Ceci étant dit, beaucoup de gens ont vaincu leur cancer avec divers traitements alternatifs y
compris l’huile de cannabis, combinés avec un régime alimentaire cru, et même quelquefois en
plus d’une chimiothérapie. Nous ne devons donc pas avoir le sentiment qu’il n’y a plus aucun
espoir pour le futur.


Le discours officiel sur le cannabis est en outre un bel exemple de la pratique de la
désinformation. Ses propriétés anti-tumorales ont été démontrées depuis des décennies…
….et pourtant aucun essai clinique n’est en cours.
NOTA : Ce dernier sujet n’est pas abordé dans cet ouvrage en raison de la complexité de
l’approvisionnement où la légalité est toujours ambiguë selon les pays, ainsi que la disparité des
réactions selon les individus face à la proportion très variable entre les deux composants majeurs
qui sont le THC et le CBD.En 2009, le centre du cancer à l’Université du Michigan a publié une analyse qui a révélé que la plupart des études sur le cancer sont fausses, et qu’elles ont été fabriquées de toute pièce à causede certains conflits d’intérêts. Ils ont suggéré que les résultats forgés à partir de rien sont le
produit du lobbying de l’industrie pharmaceutique.

Après tout, une grosse portion de la recherche sur le cancer est directement financée par ces gens là.
Il ne manque vraiment pas de sources crédibles disposées à déclarer que nous vivons dans
un monde de fraude et de manipulation scientifique. Tout cela peut être attribué à la
« corporatocratie » dans laquelle nous vivons aujourd’hui, où les grandes entreprises appartenant
à un groupe restreint de personnes, l’ « élite » , ont essentiellement pris le contrôle de la planète
et de ses ressources. C’est précisément la raison pour laquelle les gens se ruent en masse vers les
traitements alternatifs, et se focalisent sur la prévention du cancer.


Mais ces individus ne feront rien pour retirer tous ces objets et produits qui nous donnent le
cancer et cela quotidiennement. Une grande partie de ce qui nous entoure au quotidien a été liée
au cancer : les pesticides, les OGM, de multiples produits cosmétiques, certains « aliments » ,
fumer, et bien plus encore. C’est quelque chose qui n’est jamais vraiment souligné, nous avons
toujours semblé juste présumer que donner de l’argent à des associations caritatives fera
disparaître le problème, malgré le fait que leurs pratiques commerciales soient très discutables.
Ceci étant dit, beaucoup de gens ont vaincu leur cancer avec divers traitements alternatifs y
compris l’huile de cannabis, combinés avec un régime alimentaire cru, et même quelquefois en
plus d’une chimiothérapie. Nous ne devons donc pas avoir le sentiment qu’il n’y a plus aucun
espoir pour le futur.


Le discours officiel sur le cannabis est en outre un bel exemple de la pratique de la
désinformation. Ses propriétés anti-tumorales ont été démontrées depuis des décennies…
….et pourtant aucun essai clinique n’est en cours.


NOTA : Ce dernier sujet n’est pas abordé dans cet ouvrage en raison de la complexité de
l’approvisionnement où la légalité est toujours ambiguë selon les pays, ainsi que la disparité des
réactions selon les individus face à la proportion très variable entre les deux composants majeurs
qui sont le THC et le CBD.

 

 

TUMEURS ET KYSTES (CANCEREUX OU NON) Remèdes à action directe

- CREON à 25 000 UI Ŕ extrait pancréatique gastro -

résistant qui renforce la lyse naturelle des métastases par les sucs pancréatiques Ŕ 1 gélule en début de chaque repas et au coucher Ŕ vente en pharmacie. 

- ASIATONIC Ŕ extrait de Herba Sarcandrae chinoise, plante anti tumorale.

Commencez par 1 gélule deux fois par jour les trois premiers jours, puis 1 gélule trois fois par jour les trois jours suivant, puis 2 gélules deux fois par jour pour arriver à la posologie habituelle qui est de 2 gélules trois fois par jour pendant plusieurs mois .

Dans les cancers très évolutifs thérapeutes donnent, certains jusqu'à 3 gélules Ŕ (au moment des repas) + PROPOLIS ROUGE PURIFIEE ( Association synergique recommandée) 2 gélules toutes les 6 h En cas de douleurs (même cancer des os) Ŕ 2 gélules toutes les 3 h. Cde commune : Phyt’Inov Tél +41/32 466 89 14 www.phyt - inov.com phyt - inov@bluewin.

AMANDES AMERES D’ABRICOTS Ŕ Détruisent rapidement et sélectivement les cellules cancéreuses. Commencer par 2 amandes réduites en poudre matin et soir, à mélanger à quelque chose ou pas, pendant 3 jours Ŕ puis passer à 4 amandes matin et soir, pendant 3 j ours Ŕ puis passer à 6, puis définitivement à 8 amandes matin et soir.

Remarques: a - Il arrive que certaines personnes présentent des nausées, voire des vomissements. C’est parce qu’elles ont le foie très fragilisé, surtout si elles ont "bénéficié" auparavant d’une chimiothérapie...

Recommandation : associer la cure à 1 ou 2 lavements au c afé par jour (voir la rubrique 13), ou passer à un autre traitement de la liste.

- La limitation à 2 amandes par jours inscrite sur les paquets, est une mention légale obligatoire injustifiée. Cette composition cyanurée naturelle a été testée sans d anger. (Voir la démonstration scientifique dans l’article détaillé).

- Toutes les amandes sont interdites dans la cure Gerson (fatigue le foie). Il y a incompatibilité entre les deux traitements Ŕ Il faut choisir l’un ou l’autre. Cde : paquets de 1 kg en formule BIO à Santé Bio Europe - Té l. 06 25 77 11 99 www.sante - bio.eu/fruits - secs mydavidferrer34@gmail.com ( pour obtenir une réduction de 10%, insérer le code RMMA dans la case spéciale du bon de commande) A4 -

CURCUMINE 99 - extrait de curcuma longa à 99,9% Ŕ au minimum 2 gélules aux 3 repas principaux Ŕ ouvrir les gélules et saupoudrer dans les aliments,

Associé à : +- SERRAPEPTASE - enzyme du ver à soie ( association recommandée ) Ŕ 2 gélules avant 3 repas. Cde des 2 produits à: REMEDE NATUREL info@remede - naturel.net www.remede - naturel.net T 03 29 50 67 84 (Pour avoir une réduction insérer le code RNA sur la commande)

- ARTEMISIA ANNUA Ŕ Très efficace dans le cancer du poumon, mais aussi de l ’estomac et autres - 1 gélule à 500 mg matin et soir Ŕ associée à du fer Ŕ Cde boîte de 100 gélules à Laboratoire Bimont - Tél. 04 75 52 16 88 www.laboratoiresbimont.fr + FER ASSIMILABLE ( en association obligatoire) *

FERALIM Ŕ 1 dose unquart d’heure avant 2 repas Ŕ Cde à Lorica 05 49 80 72 55 www.labo - lorica.com info@labo - lorica.co

Les rêves nous appartiennent en propre et nous définissent.

u_hu_5_1491

Avoir des rêves et les poursuivre et important, entend-on souvent. On sait que nos rêves sont remplis d’espoir dans ce qu’on peut devenir, dans la création d’une nouvelle personne, d’une nouvelle identité, de nouvelles habitudes. Mais voici sept autres raisons de rêver sa vie.

(...) Près de 50% des Nord-Américains, bon an mal an, prennent des résolutions à la nouvelle année. Or, la majorité des gens ne réussissent pas à maintenir ces bonnes résolutions. 22% échouent après une seule semaine, 40% après un mois, 50% après trois mois, 60% après six mois et 81% après 2 ans. Une des raisons qui explique ces résultats, c’est qu’on prend des résolutions qui reposent sur des objectifs vagues, et qui, au lieu d’être orientées vers ce que l’on souhaite, sont plutôt l’expression de ce que l’on ne veut plus. Et croyez-moi, ce n’est pas la même chose. Alors, plutôt que de commencer une année en essayant de réparer ce qui ne fonctionne pas (mon poids, ma santé, ma consommation d’alcool ou de cigarette…), pourquoi ne pas prendre un peu de temps pour élaborer nos objectifs réels, en un mot pour rêver sa vie  et s’imaginer à son meilleur.

1- Il y a de la magie dans le rêve. 

L’enfance est souvent associée au rêve et à la magie et je crois que c’est bien ainsi, mais cela ne devrait pas être que l’apanage des enfants. Quand on arrête d’avoir des rêves parce qu’on s’est fait dire qu’il fallait être réaliste et devenir adulte ou parce qu’on a eu un échec et des difficultés, on grandit peut-être physiquement, mais on oublie comment c’est que de se sentir optimiste et jeune.

C’est la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante. (Paulo Coelho)

2- Penser à son rêve peut nous distraire de nos pensées négatives. 

Notre état d’esprit dépend beaucoup de ce sur quoi nous centrons notre attention. D’ailleurs, les personnes qui ont une attitude positive se caractérisent, entre autres, par leur capacité à se concentrer sur leur cible, sur le résultat qu’elles souhaitent obtenir, sur leurs rêves. D’où l’importance de décider consciemment à qui et à quoi l’on veut faire cadeau de son attention: aux rêves qui nous enthousiasment et nous animent ou aux drames de la vie (il y en a toujours, et quand il n’y en a pas, on peut toujours s’en trouver). Or, les drames et pseudo-drames prennent leur juste place quand on est passionné par la poursuite d’un rêve. (...)

Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves. (Eleanor Roosevelt)

3-  Avoir des rêves permet de mettre le cerveau à notre service

Toutes les personnes qui ont eu des rêves, petits ou grands, moi le premier, vous diront comment les astres s’alignent pour que notre rêve se réalise. C’est du hasard, soutiendront certains. Mais si c’était de la magie, cette magie qui fait que l’univers suit nos profonds désirs? Mon périple à pied sur les routes de St-Jacques-de-Compostelle a d’abord été un rêve qui m’inspirait. Dès sa formulation, une abondance d’informations ayant un lien avec cette marche millénaire s’est présentée à moi, comme si l’univers me faisait un formidable clin d’œil. Le plus cocasse fut sans doute quand, lors d’un séjour de pêche plusieurs mois avant le départ, je suis tombé sur un vieil exemplaire (1965) du Sélection du Reader’s Digest qui traînait au chalet loué pour l’occasion et dans lequel il y avait un article intitulé Sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle. Coïncidence? Peut-être aussi la magie d’un rêve bien défini qui mobilise les ressources insoupçonnées de notre subconscient.

Les rêves sont la nourriture des dieux (Paul Ohl, écrivain).

4- Les rêves nous appartiennent en propre et nous définissent.

Il y a un immense plaisir à assister à la réalisation d’un rêve chez une autre personne. Imaginez quand, au lieu de vivre cela par procuration, nous rêvons notre vie et expérimentons l’éclosion de notre propre projet! Cela nous aura sans doute demandé de vaincre des peurs, d’exercer notre courage, de développer notre créativité devant les insuccès, de combattre les éteignoirs et les envieux… Il arrive en effet que cela ne fonctionne pas comme on l’aurait souhaité. Mais cela rend sans doute la réalisation d’un rêve encore plus mémorable. Et, en ce faisant, nous avons fait reculer les frontières de ce qui nous définissait et influencé le déroulement du reste de notre vie.

Ne te crois pas pauvre parce que tes rêves ne se sont pas réalisés: vraiment pauvre est celui qui ne connaît pas le rêve. (Marie Von Ebner-Eschenbach, romancière)

5- Avoir des rêves et les poursuivre peut être une source d’inspiration pour les autres.

Avoir des rêves nous fournit des éléments importants à partager aux plus jeunes comme l’espoir, l’importance d’être inspiré et de donner un sens à sa vie. Une contribution importante qui se fait en offrant l’exemple que tout est possible quand on s’y met. Et n’avez-vous pas envie de battre en brèche les idées reçues comme Je suis trop vieux pour rêver ou J’ai passé l’âge d’apprendre? Il y a un plaisir certain à dépasser le statu quo. De plus, l’âge perd de son importance quand on sait ce que l’on veut et qu’on s’investit pour y arriver.

Une septuagénaire, qui se perçoit elle-même comme une femme ordinaire ayant vécu une vie ordinaire, décide à 75 ans de se mettre à l’écriture et entreprend de rédiger son autobiographie. Elle soumet son manuscrit à un concours destiné aux auteurs du troisième âge, mais le jury lui explique que cette histoire n’intéressera personne d’autre que sa famille. Sans se laisser arrêter, après trois refus d’autant d’éditeurs, elle décide de publier son livre à compte d’auteur pour célébrer ses quatre-vingts ans. Prix du grand public au Salon du livre de Montréal en 1996, Le tour de ma vie en 80 ans devient un best-seller québécois. L’auteur, Marguerite Lescop, récidivera deux ans plus tard avec un nouveau livre, puis en publiera même un troisième. (Bérubé, Marie et Vachon, Marc. Oser changer: mettre le cap sur ses rêves. Éd. OserChanger.com. p. 16)

Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. (Walt Disney)

6- Avoir des rêves développe l’imaginaire. 

Nos rêves n’ont souvent pour limites que celles que nous nous mettons nous-mêmes, et ils prennent tous racine dans notre imaginaire et dans le formidable potentiel d’énergie qu’il recèle. Pour chacun d’entre nous, comme pour ceux et celles dont les exploits font parfois la une des journaux, la pierre angulaire d’un changement réussi, c’est notre capacité à lever un coin du rideau qui masque nos rêves. Rappelez-vous: presque tout ce dont vous profitez présentement dans votre vie a commencé par un souhait sincère. Rien n’arrive qui n’a pas déjà été imaginé. Que ce soit la personne avec qui vous vivez, le bébé que vous portez, la maison ou l’appartement que vous habitez, le voyage d’agrément que vous allez entreprendre bientôt, le livre que vous êtes en train de lire ou les gens que vous fréquentez, rien n’est le fruit du seul hasard. Vous l’avez voulu et désiré à un moment donné.

Le rêve est la preuve qu’imaginer, rêver ce qui n’a pas été, est l’un des plus profonds besoins de l’homme. (Milan Kundera)

7- Il n’y a pas de plaisir à vivre du regret.

Quand on fait un bilan de sa vie, il n’y a probablement rien de plus désagréable comme émotion que celle qu’on peut ressentir en se disant J’aurais donc dû! On dit parfois qu’il vaut mieux avoir des remords que du regret… Personnellement, je crois que ce sont deux émotions désagréables et que l’une ne vaut pas mieux que l’autre. Parfois, il n’est pas mauvais de se poser cette question: qu’est-ce que je vais regretter demain que je n’ai pas fait aujourd’hui? (...)

Ayez des rêves et travaillez très fort pour les réaliser! Mais surtout, faites des choses que vous aimez parce qu’alors, les efforts pour les atteindre paraîtront moins exigeants. (Julie Payette, astronaute)

Contrairement à ce que l’on croit souvent, ce ne sont pas nécessairement les gens les plus talentueux qui persévèrent jusqu’à la réussite. Ce sont ceux qui sont animés, au départ, par un rêve. Nous sommes les créateurs de notre existence et nos rêves en sont un des moteurs principaux. Voilà sans doute pourquoi je vous propose de prendre d’abord le temps de rêver. Vous prendrez vos résolutions ensuite.

 Marc Vachon :

Psychologue, auteur et éditeur passionné par la recherche de moyens pratiques pour être heureux et traverser activement les changements. Il est co-auteur de Oser changer et Mettre le cap sur ses rêves.

Nous sommes tous les miroirs les uns des autres

miroir

Lorsque nous sommes contrariés par quelque chose, c’est que le retour de situation nous ramène (souvent inconsciemment) à une partie de nous-mêmes que nous n’avons pas réglée / guérie. Un "pattern" qui se répète peut-être souvent, par ailleurs, si on fait un retour sur notre vie passée et courante.

Le but, dans cette pratique, est de ramener à notre conscience ce que nous n’avons pas guéri encore et qui nous fait vivre des situations qui ne nous sont pas agréables.

Nous ne sommes jamais en colère (par exemple, pour cette émotion) contre quelqu’un d’autre que nous-mêmes, de nous faire vivre encore cette situation, contre notre incapacité à changer notre situation... C’est pourquoi il est bon d’exprimer sa colère, ça fait du bien, mais APRÈS être allés voir pourquoi cette situation / personne nous "a mis" en colère...Nous pouvons ainsi ensuite exprimer à la personne que nous estimions "responsable" de notre colère ce qui nous a dérangé dans son attitude avec des mots plus calmes et de façon constructive.

En agissant ainsi, on ne refoule pas son émotion, on la canalise dans une prise de conscience et une nouvelle sagesse s’installe... Mais il est important de ne pas la refouler, si elle est trop forte, tapez dans des coussins, courrez, faites du vélo... défoulez-la ! Ensuite les réponses vont venir puis une discussion basée sur le partage avec la personne qui a été votre miroir pourra s’installer. Il est dommage de perdre l’amitié de quelqu’un parce que nous n’avons pas réglé quelque chose qui NOUS appartient.

Le miroir que quelqu’un nous reflète en nous faisant vivre une émotion dérangeante peut avoir trois raisons :

1. La personne vous miroite une partie de vous-mêmes que vous n’aimez pas. C’est une partie de vous que vous n’acceptez pas et/ou et que vous désirez changer. Le défaut de cette personne est aussi le vôtre si vous ne l’aimez pas dans l’autre (= si son attitude vous dérange). Cela prend beaucoup d’humilité pour réaliser ceci ! Accueillez ce miroir sans vous attarder à la quantité, grosseur ou qualité de celui de la personne qui vous le reflète, il n’est probablement pas de la même taille que ce que vous n’aimez pas en vous, c’est juste un message de prise de conscience à votre niveau que l’autre vous envoie par son attitude dérangeante.

En acceptant que vous avez vous aussi ce défaut que vous n’aimez pas chez l’autre, 50% du cheminement vers votre guérison est déjà fait et vous découvrirez ensuite, par une demande sincère à Dieu, d’où vous vient ce défaut (votre passé, votre éducation, votre vécu ou même une de vos vies antérieures peut en être la cause). Si cette prise de conscience est trop pénible et que vous n’arrivez pas à la régler seul, consulter un thérapeute. Vous pouvez être devant un problème qui vous empêche de vivre à d’autres niveaux et qui peut être une clé vers une vie plus sereine si vous tournez la clé de la porte de cette guérison.

Exemple :

Agathe travaille dans un bureau où son patron la traite régulièrement de façon humiliante, ce qui la met en colère. Elle aime son travail mais ne sait comment faire pour se sentir à la hauteur de ce que son patron veut d’elle, même si cela fait des années qu’elle travaille là et qu’elle sait que son travail est apprécié.

En acceptant de voir quel miroir son patron lui reflète, Agathe a réalisé que son patron la ramène à son passé avec son père, lequel l’humiliait régulièrement plutôt que de l’encourager, ce qui la mettait en colère.

En comprenant cette situation, Agathe a travaillé en thérapie afin de retrouver sa confiance en elle à ce niveau, à pardonner à son père son attitude dégradante envers elle, et à se pardonner à elle-même de se faire vivre ces situations humiliantes.

En guérissant ce "pattern", Agathe a maintenant une relation agréable avec son patron.

2. La personne nous miroite une partie de vous-mêmes que vous êtes / avez mais que vous n’avez pas encore développée. Vous avez cette capacité qu’a l’autre, cette qualité, mais vous n’avez pas encore réalisé que vous l’avez aussi et/ou vous n’avez pas encore trouvé comment la développer. L’exercice de cette phrase, par une demande intérieure sincère à Dieu (ou à votre Maître), vous donnera la réponse à votre question et vous donnera aussi les outils pour développer cette qualité. La prise de conscience est déjà 50% du chemin de fait !

Exemple :

Robert a une amie qui l’énerve régulièrement par son attitude de "je sais tout". Il l’aime toutefois beaucoup parce qu’elle lui apporte des connaissances au niveau de son cheminement qui lui font du bien mais, chaque fois qu’il lui partage une de ses émotions qu’il vit et qui le dérange, elle lui parle clairement de certaines choses qu’il a à régler en lui et elle met toujours le doigt sur quelque chose de vrai... qu’il n’a pas forcément "envie" d’entendre...

Robert est en cheminement personnel et aimerait être aussi "instruit" que son amie. Il n’accepte pas de se sentir "en-dessous" de son amie à ce niveau. C’est pourquoi il préfère se distancer d’elle et ne plus lui parler plutôt que de mettre son orgueil de côté, accepter qu’elle a raison et et apprendre encore plus avec son amie afin de se sentir à son niveau par les guérisons dont elle lui parle et les outils qu’elle peut lui partager.

3. La personne vous miroite une partie de vous-mêmes que vous n’êtes / n’avez plus : il s’agit alors du "test ultime", c’est la dernière fois que vous allez vivre cette situation dans votre vie car vous avez guéri ce "pattern". C’est un dernier test pour vous le faire voir tout de suite. Vous déconnectez instantanément de l’émotion dérangeante en le réalisant et celle-ci disparaît aussitôt.

Dominique Jeanneret

http://www.nal.qc.ca/do/IRI/index.html

21 symptômes de l'éveil spirituel

tumblr_mb4e8vyulL1rt718eo1_500

Par Laura Marie

A l’heure actuelle, beaucoup de choses sont en train de changer dans le monde. Nous vivons une époque d’éveil spirituel et de désir de changement sans précédent. Beaucoup de consciences s’éveillent sur des problèmes ou pratiques dans le monde perpétuées depuis trop longtemps et qui doivent désormais changer. Beaucoup de personnes désirent prendre les rennes de leur vie en mains et sortir du schéma imposé par la société, pour atteindre le bonheur et la vie qu’ils ont vraiment envie de vivre – pas une vie dictée par la télévision, les magazines, les films, les codes sociaux et toutes de sortes de clichés dénués de sens dont bon nombre souhaitent désormais s’affranchir.

Le monde s’éveille aussi en matière d’alimentation. De plus en plus de reportages dénoncent les scandales alimentaires actuels (du génocide animal aux produits chimiques toujours plus nombreux et à la destruction des ressources de notre planète). De plus en plus de scientifiques indépendants, journaux, blogs, particuliers, créent leurs propres groupes et supports d’information, pour faire connaître au plus grand nombre la vérité sur les différentes industries qui nous entourent et nous régissent, et proposent de nouveaux modèles inspirants. Ils contribuent tous à leur manière à ce que l’on appelle « l’éveil des consciences ».

De l’autre côté, bon nombre de gens sont prêts à entendre ces vérités, et à être eux aussi le changement qu’ils aimeraient voir dans le monde. Leur conscience s’élargit, leurs centres d’intérêts évoluent, le sens de la vie devient soudainement pour eux différent, ils ont de nouvelles inspirations et aspirations, et le désir de changer eux-même et pour beaucoup, changer également le monde. Est-ce votre cas ? J’ai décidé de réunir dans cet article, 21 symptômes qui montrent que vous avez vécu / vous vivez un éveil spirituel, autrement dit, un élargissement de votre degré de conscience de vous-même et du monde.

 

21 symptômes de l’éveil spirituel

 

1) Le sentiment que quelque chose a changé en vous

woman lightVous ne pouvez pas l’expliquer mais vous vous sentez différent. Vous avez même l’impression d’être devenu une nouvelle personne, une nouvelle personne qui n’a plus rien à voir avec celle que vous étiez avant. Vous avez peut être même déjà été plusieurs personnes, et ça continue. Et chaque fois vous avez l’impression de vous rapprocher de votre vérité. Ce sentiment vous rempli de bonheur car vous vous rapprochez de plus en plus de qui vous voulez vraiment être (ou plutôt de qui vous êtes vraiment), mais en même temps cela vous terrorise, car vous sortez des sentiers battus, vous sortez du connu, vous vous êtes échappés de votre zone de confort et la vie était parfois bien plus facile lorsque vous étiez de l’autre côté. Maintenant vous êtes sortis de l’ »illusion », vous avez laissé tomber le « masque », vous avez l’impression d’avoir retiré vos oeillères et d’y voir tellement plus clair. Et vous vous demandez comment c’est même possible que vous ayez pu « faire ça » ou « vivre comme ça » pendant tant d’années. Le monde n’a plus la même couleur ni saveur, car vous le regardez tout simplement avec de nouveaux yeux.

 

2) Prise de conscience de vos anciens comportements destructeurs

Vous prenez conscience de tout ce qui n’allait pas dans votre « précédente » vie, votre ancien vous. Vous réalisez toutes ces choses que vous avez faites et que vous ne souhaitez plus faire, et toutes ces façons de penser que vous ne souhaitez plus conserver. Vous êtes prêt(e)s pour le changement et ne souhaitez plus jamais retourner en arrière, tellement vous êtes heureux d’avoir découvert tout ce que vous avez découvert. Vous ressentez un sentiment de profond bonheur de vous rapprocher de votre vérité, et de joie de ressentir ce nouvel élan dans votre vie et nouvel espoir.

 

3) Ne plus se sentir en adéquation avec son ancien entourage et ressentir le besoin fort d’être seul ou avec de nouvelles personnes plus en alignement avec qui l’on est devenu

woman forest

Evoluer spirituellement peut être un processus douloureux car tout le monde n’évolue pas de la même manière et en même temps. Souvent, l’on évolue soi-même suite à certains évènements ou certaines rencontres qui nous provoquent des déclics, mais ce n’est pas le cas de notre entourage qui reste le même. Nous commençons petit à petit à nous sentir « anormal » de ressentir et de penser toutes ces choses tout à coup, et même coupable parfois de ne plus trouver certaines personnes intéressantes. On aimerait pourtant continuer à les fréquenter mais « l’écart » que nous ressentons est devenu trop grand. Cet écart est en fait le reflet de l’écart énergétique entre eux et vous. Vos deux vibrations ne sont plus au même niveau, raison pour laquelle, votre vibration étant plus élevée, vous ressentez un sentiment d’inconfort en leur présence, et le besoin fort de vous ressourcer après les avoir vus (vous vous sentez « vidés »). Vous préférez ainsi de plus en plus la solitude à la présence de personnes qui ont une énergie négative. Vous aspirez à faire de nouvelles rencontres plus en adéquation avec la nouvelle personne que vous êtes devenue et votre nouvelle énergie. Naturellement vous connectez avec ces nouvelles personnes, qui vous procurent souvent un sentiment de bien être bien plus grand dès votre première rencontre (même virtuelle) que certains amis que vous aviez depuis 10 ans. Vous avez le sentiment d’être enfin compris et apprécié à votre juste valeur. Vous avez même l’impression d’avoir toujours connu ces nouvelles personnes, bien plus que parfois votre propre famille. C’est parce qu’il s’agit d’une connexion d’âme à âme, et du même niveau vibratoire. Et il n’y a rien de plus enrichissant et satisfaisant que deux âmes qui se rencontrent et qui sont sur la même longueur d’onde. La connexion du coeur et de l’âme n’a pas de barrières physiques et de barrières de l’égo. Il s’agit là de rencontres que l’on peut appeler « spirituelles » (souvent même prévues bien avant que les corps ne se rencontrent). C’est le cas de rencontres qui provoquent en vous un profond chamboulement vers le positif, une sensation de bouleversement intérieur et de joie profonde de communion avec un autre être vivant.

 

4) Ne plus supporter la superficialité et tout ce qui n’est pas authentique

nightclubBeaucoup de lieux ou de personnes que vous fréquentiez auparavant ne vous intéressent plus, voire vous dépriment. Vous faites un rejet total de tout ce qui est superficiel et qui n’est pas vrai, qui n’est pas authentique : les gens, les activités, les endroits, les émissions télé (si vous continuez même à la regarder). Vous êtes en quête d’authenticité, de simplicité, et de choses vraies, qui font vibrer votre coeur. Vous pensez que vous devenez associable ou « trop difficile », que vous n’arrivez pas à vous intégrer, mais « ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être parfaitement intégré à une société malade », ne l’oubliez jamais. Suivez toujours votre propre vérité, et suivez toujours votre coeur. Car si notre mental et notre égo peuvent nous jouer bien des tours et nous faire sombrer, notre coeur ne nous trompe jamais. Plus vous évoluerez spirituellement, et vibratoirement, plus vous serez attirés par l’authenticité et moins vous supporterez le mensonge, l’illusion, la fausseté et les faux-semblants.

 

5) Sentiments de tristesse (voire dépression) très profonds face à la souffrance du monde

Un éveil spirituel / une prise de conscience peut souvent s’accompagner de sentiments de tristesse voire de dépression, car une fois que l’on sait les choses, on ne peut plus revenir en arrière, et on se sent tout à coup responsable. C’est un moment normal à passer. Il ne faut ni culpabiliser, ni se sentir anormal. Il faut laisser nos émotions faire surface sans jugement, les ressentir profondément, et comprendre que c’est un symptôme normal de l’éveil de conscience.  On « voit » et « comprend » tout à coup les choses, et cela peut souvent être un choc. Par exemple, quand j’ai découvert l’horreur du traitement animal dans l’industrie alimentaire et les abattoirs et que j’ai enquêté ensuite dessus pendant plusieurs semaines et maintenant mois, j’ai fais une dépression de quelques semaines où je ne voulais plus sortir ni rien faire, simplement pleurer toutes les larmes de mon corps. J’ai laissé passer du temps puis je me suis resaisie et j’ai ensuite décidé d’agir. Aujourd’hui, je ne regrette pas de savoir ce que je sais, cela fait de moi une personne plus responsable et plus forte.

 

6) Ressentir le besoin de faire le bien autour de soi et pour le monde

two handsVous occuper de votre propre bien-être ne vous suffit plus. Vous souhaitez également faire le bien autour de vous et apporter un changement positif dans le monde. Vous ne comprenez pas ceux qui ne font rien pour les autres et qui sont égoïstes. Vous ne comprenez pas comment il est possible de faire du mal à quelqu’un ou à un animal. Vous ressentez de plus en plus d’empathie envers les autres et les animaux. Votre vie n’a désormais du sens que si vous faîtes quelque chose pour les autres. Même si vous avez impacté la vie d’une seule personne ou d’un seul animal, cela vous rend infiniment heureux et vous donne le sentiment de ne pas être venu sur terre pour rien. Vous ne pouvez plus vous imaginer mourir sans n’avoir rien fait pour ce monde. Cette seule pensée vous rendrait malade. Vous vous sentez comme « appelés » à réaliser quelque chose de plus grand que vous. Vous n’avez pas le choix, vous devez le faire et c’est à vrai dire ce qui vous comble le plus au monde. Vous ne pouvez plus revenir en arrière et vous n’en avez pas envie, même si parfois vous trouvez cela dur d’être « éveillés ». Au fond, pour rien au monde vous ne voudriez redevenir « endormis ».

 

 

7) Recherche de sens dans votre vie

eyes universeVous n’arrivez plus à faire les choses sans sens que vous faisiez avant. Vos anciens lieux de sorties ou anciennes fréquentations ne vous font plus le même effet. Vous avez besoin de sens dans votre vie désormais, sinon vous vous ennuyez ou pire, cela vous atteint psychologiquement (vous fait déprimer). Comme expliqué dans les points précédents, vous ne pouvez tout simplement plus trouver d’intérêt à faire quoi que ce soit qui ne soit pas authentique et qui ne corresponde pas à vos nouvelles valeurs. Vous avez besoin d’avoir un but dans votre vie, un but quand vous vous levez. Vous avez besoin aussi de faire un travail qui a du sens. Vous ne supportez plus de faire un métier qui n’apporte rien au monde et dans lequel vous ne vous sentez pas vraiment utile.

 

8) Hypersensibilité

woman angel beautyEn plus de vos 5 sens physiques (La vue, l’ouïe, le goût, le toucher, et l’odorat) qui semblent devenir exacerbés (vous devenez plus sensible en général sur tout), vos sens spirituels (intuition, émotions, imagination, conscience et inspiration) eux aussi se développent à vitesse grand V. Vos intuitions vous guident de plus en plus et vous savez de plus en plus les écouter. Vous comprenez de plus en plus la signification de vos émotions qui sont le « compas » que notre âme utilise pour nous indiquer la direction à prendre (émotion négative : mauvaise direction ou mauvaise façon de penser, émotion positive : bonne direction ou bonne façon de penser).

 

 

 

9) Créativité et inspiration accrues, besoin de réaliser ses rêves
 

magical handsVous êtes assaillis d’idées en permanence. Un feu vous brûle dans l’estomac à l’idée de réaliser certaines choses et vous brûlez d’enthousiasme à l’idée de créer, d’imaginer, et vous aimez vous inspirer des personnes que vous admirez. Dans votre tête, c’est comme un ordinateur avec 30 onglets ouverts en même temps. La vie prend tout son sens quand vous créez, vous vous sentez alors vivant(e). Vous sentez en vous un appel à réaliser vos rêves, votre mission sur terre. C’est tout simplement parce que votre âme peut enfin exprimer à travers votre corps physique ce qu’elle est venue pour exprimer.

 

 

 10) Quête de savoir qui vous êtes réellement et d’être enfin vous-même

horse woman shadowVous ne voulez plus être défini par la société ou par ce que les autres veulent que vous soyez. Vous en avez marre de ce masque que vous portez depuis trop longtemps pour correspondre à ce que les autres attendent de vous. Vous voulez enfin savoir qui vous êtes réellement. Vous vous posez des questions sur vous-même et votre mission sur terre, sur le but de la vie, sur le monde, sur l’univers et pourquoi pas même les autres planètes et autres civilisations. Vous ne désirez plus voir à travers le filtre de l’illusion de la société mais à travers le filtre de l’âme et du coeur. Vous désirez être qui vous êtes réellement et devenir enfin libre, heureux, léger, regoûter au rêve et à l’innocence du coeur, et surtout ne plus jamais vivre pour les autres et refaire ainsi souffrir votre âme. Vous voulez plus que jamais des réponses à vos questions.

 

11) Intuitions accrues et désir de se reconnecter à soi-même

Comme vu dans le point précédent, votre désir de vous reconnecter à qui vous êtes réellement devient de plus en plus fort. Vous avez compris que vous seul pouvez connaître vos réponses. Même si vous pouvez être aidé et inspiré par les autres, seul votre moi supérieur, votre conscience supérieure, qui vous êtes réellement, peut vous donner les réponses que vous attendez. Vous avez besoin de passer plus de temps avec vous-même, et désirez fortement faire désormais plus confiance à vos intuitions.

 

12) Augmentation des « coïncidences » et des synchronicités dans votre vie

1111Plus l’on s’élève spirituellement, plus notre énergie augmente, et plus l’on se rend compte que tout est orchestré d’une perfection incroyable. Vous tombez « comme par hasard » sur le livre ou la personne qu’il fallait, vous vous trouvez comme par hasard au bon endroit au bon moment, vous désirez une chose et cette chose se produit. Que se passe-t-il ? Votre énergie, votre taux vibratoire, a augmenté; plus vous êtes dans une énergie positive (vibration élevée) plus vous attirez à vous des évènements positifs (qui correspondent à ce que vous désirez au plus profond de votre coeur). Egalement, plus vous serez connectés à votre conscience supérieure et serez tournés vers quelque chose de plus grand que vous, plus vous recevrez également des messages de vos guides spirituels, à travers des chiffres à répétition (111 ou 2222 etc…), et des petits signes qui ne peuvent être du hasard tellement ils sont flagrants et parfaits.

 

13) Prise de conscience dans votre alimentation

fullyraw saladVous remarquez que vous êtes naturellement plus attiré vers telle ou telle nouvelle chose dans votre alimentation et rejetterez naturellement d’autres. Vous avez envie de prendre plus soin de vous et votre corps, mais pour les bonnes raisons.  Les cookies chimiques que vous adoriez avant ne vous feront plus envie. Le steak saignant non plus. Chaque aliment a son énergie propre et lorsque l’on augmente son taux vibratoire général (ce qui accompagne un éveil spirituel), on est donc attiré vers d’autres aliments, alignés vers ce nouveau taux vibratoire. C’est la raison pour laquelle beaucoup de personnes qui s’éveillent spirituellement et qui augmentent leur énergie ne souhaitent plus manger de viande et bon nombre de produits animaux (issus d’une industrie cruelle et donnant des produits à l’heure actuelle hautement nocifs pour la santé). Certains ne résonnent plus non plus avec les produits contenant du gluten, aspartame et produits chimiques en tous genre, sucre blanc, farines blanches,  etc. Nous ne sommes naturellement plus attirés vers ces aliments et si nous en mangeons, notre corps nous fait immédiatement ressentir son rejet (ce qui se présentera sous forme de nouvelles allergies ou d’intolérances alimentaires pour certains). Nous sommes naturellement de plus en plus attirés vers les aliments très hauts en énergie, tel que les fruits et légumes bio, les noix, oléagineux, céréales ancestrales (riz, sarrasin…) – en clair une alimentation de plus en plus naturelle et vivante. Nous allons vers la régénérescence à tous les niveaux (corps, âme et esprit).

 

14) Troubles du sommeil

out of bodyVous avez besoin de plus de sommeil qu’avant pour récupérer, vous vous réveillez fatigué(e), ou au contraire vous avez besoin de moins de sommeil et êtes impatient(e) chaque matin de vous lever pour réaliser tout ce que vous voulez réaliser. Pour certains, vous pouvez également avoir des « crises de panique », réveils en sursauts à votre retour à la réalité après avoir dormi (choc du retour dans la réalité, après le voyage de notre conscience / âme pendant le sommeil).

 

 

 

15) Diminution / disparition de l’habitude de s’inquiéter – Actions basées sur l’amour et non plus sur la peur

love yourself woman yellowVous comprenez désormais le rôle des émotions : vous indiquer dans quelle vibration vous êtes. Une émotion négative est l’indicateur d’une vibration négative. Vous avez donc compris que vivre dans la peur, dans l’inquiétude, est la pire chose à faire puisque nous créons notre réalité sur la base de chacune de nos pensées et attirons à nous ce envers quoi nous donnons le plus notre attention. Vous souhaitez désormais prendre vos décisions sur la base de l’Amour et de la confiance, être dans la gratitude et dans la joie, plus que jamais.

 

 

16) Une perte d’intérêt envers toute forme de conflit

drama réalitéVotre paix intérieure est devenu sacrée. Tout conflit vous met désormais terriblement mal à l’aise car vous ressentez toute variation d’énergie en vous. Les « dramas » de vos amis ou de la télé ne vous intéressent pas. Vous voulez la paix et la sérénité profonde. Vous vous détachez même de la recherche constante d’avoir raison.

 

 

17) Une perte d’intérêt envers toute forme de jugement envers l’autre ou envers soi-même

amour fillesComme vous ressentez de plus en plus que nous sommes tous connectés, et que nous sommes bien plus que notre apparence physique, vous avez perdu tout intérêt à juger l’autre, y compris vous-même. Vous ne souhaitez plus être aussi dur que vous l’avez été, envers les autres et envers vous-même. Vous aspirez à plus de souplesse et de compassion, ainsi que d’Amour pour vous-même et pour les autres, dans votre vie.

 

 

 

18) Une plus grande volonté et habilité à aimer et à donner sans rien attendre en retour et sans raisons

Votre coeur et votre âme ne se remplissent plus que lorsque vous êtes au service du monde. Vous ne recherchez plus systématiquement la gratification mais avez de plus en plus envie de donner et d’aimer sans raisons et sans rien attendre en retour.
 

19) Le sentiment d’être connecté à tout et à tout le monde (humains, animaux, nature, planète, univers)

universe downloadVous ressentez de plus en plus fort cette connexion entre vous et tous les autres êtres vivants qui vous entourent. Vous comprenez l’impact de chacune de vos paroles, pensées et actions sur le reste du monde et vous vous en sentez désormais profondément responsable. Vous souhaitez ainsi désormais utiliser votre impact de la manière la plus positive qu’il soit, ayant compris que vous faites parti de ce « tout » et que tout est relié.

 

20) Attirance et connexion forte vers les animaux et la nature

Vous ne voyez pas les animaux comme des êtres inconscients et non-intelligents. Vous avez compris qu’une pensée sans langage existe et que chaque être vivant est doté d’une conscience (même les plantes). Vous ressentez une connexion très forte avec eux et pouvez même pour certains d’entre vous communiquer avec eux (animaux, arbres, et plantes). Comme vu dans le point N°13, il deviendra pour beaucoup impossible ensuite de manger des animaux. Vous ne souhaiterez plus contribuer à leur massacre et torture en masse qui a lieu à l’heure actuelle dans l’industrie alimentaire et serez même portés à contribuer à apporter un changement dans notre relation aux animaux et aux plantes, et à l’éveil des consciences.

 

21) Sentiment de « Bliss », d’extase

Tout cela fait que vous ressentez un profond sentiment d’extase, inexplicable. Vous ressentez des sensations très fortes dans votre poitrine, un feu qui brûle, de l’amour profond pour la vie, de la gratitude, de la joie, de l’enthousiasme, vous avez l’impression que vous ne pourriez pas être plus heureux au monde que d’avoir compris tout ce que vous avez compris. Vous vous émerveillez d’un tout petit rien (aux yeux des autres) mais qui pour vous est extraordinaire (la perfection du pelage d’un animal, de ses couleurs, de ses traits, la perfection du corps humain, des plantes, des fleurs, du soleil, de la mer…).
 

L’éveil peut faire peur. Etre soi-même peut soudainement être terrifiant (nous n’avons plus la société ou les autres pour nous indiquer qui nous devons être). La transition entre cette ancienne « fausse identité » que vous aviez et cette nouvelle « vraie » identité et vie, peut être effrayante, et vous aurez même peut être envie parfois de retourner à l’illusion, au connu, à la familiarité. Mais ne faites jamais chemin inverse, ne supprimez jamais plus la voix de votre âme qui cherche à exprimer sa singularité et sa vérité.

 

« CE DONT NOUS AVONS LE PLUS FAIM, ce n’est pas la nourriture, l’argent, la réussite, le statut, la sécurité, le sexe, ni même l’amour du sexe opposé. Souvent, des gens ont obtenu tout cela et sont restés insatisfaits et même souvent encore plus insatisfaits qu’au début de leur carrière, quand ils n’avaient rien de cela. La faim la plus profonde, dans la vie, est un secret qui n’est révélé que lorsqu’on est désireux de découvrir une partie cachée du soi.
Dans les anciennes traditions de sagesse, cette quête a été comparée à une plongée pour s’emparer de la perle la plus précieuse qui soit au monde (…).
La perle est aussi appelée l’essence, le souffle de Dieu, l’eau de vie, le nectar sacré (….), ce que nous appellerions simplement transformation (…). Du point de vue humain, cela signifie changer la peur, l’agressivité, le doute, l’insécurité, la haine et la vacuité, en leur contraire. Peut-on réaliser cela véritablement ? Il y a une chose dont nous avons la certitude : la faim secrète qui ronge l’âme n’a rien à voir avec des choses extérieures comme l’argent, la position sociale et la sécurité. C’est la personne intérieure qui meurt du désir que sa vie ait un sens, qui veut obstinément la fin de la souffrance, qui désire ardemment des réponses aux énigmes que sont l’amour; La mort, Dieu, l’âme, le bien et le mal. Une vie superficielle ne répondra jamais à ces questions, ne satisfera pas les besoins qui nous poussent à les poser.
Trouver les dimensions cachées en soi-même est le seul moyen d’apaiser sa faim la plus profonde.
 » ~Deepak Chopra.

soumis par Frédéric MetaTV 

 Source: LauraMarieTV.com (par Laura Marie)