12 février 2011

Les pensées sont des créateurs d'évènements pour l'humanité

Les_oiseaux_de_la_tristesseImaginez que la Terre soit un cerveau, que les humains, ou peut-être d'autres formes de vie, soient
des cellules de ce cerveau, et qu'il y ait un réseau de générateurs d'événements aléatoires, (GEA,
analogues à des joueurs à pile ou face à grande vitesse), en guise d'électrodes. Ceci constitue le
Projet de Conscience Globale (PCG), et il semble qu'il soit en train de mesurer... quelque chose.
Cela a commencé en 1988 et implique aujourd'hui plus de 75 ordinateurs en réseau, connus sous
le nom de Eggs ("électrogaiagrammes") dans une trentaine de pays dont les EU, le RU, la Russie,
Fiji, Cuba, et la Roumanie

Le Global Consciousness Project (Projet Conscience Globale), aussi nommé le projet EGG, est une expérience scientifique actuellement menée à l’échelle mondiale. Elle débuta en 1998 sur l'initiative de l’Université de Princeton. Cette expérience mesure concrètement l'influence de la pensée et des émotions collectives sur des appareils électroniques situés dans divers endroits du monde.
61763674_p
Les travaux de Dean Radin, co-fondateur du Boundary Institute en 2000 à Sillicon Valley et Doyen Scientifique à l’Institut de Sciences Noétiques, ainsi que ceux du Projet de la Conscience Globale de Princeton, ont révélé que la technologie du Web semble fonctionner comme un domaine de sensibilisation préconsciente.

Comment fonctionne ce système ?

L’historique des recherches scientifiques en laboratoire sur l’interaction entre la conscience humaine et son environnement remonte à la fin des années 60. Mais de façon plus générale, ce sont les travaux du professeur Robert Jahn de l’Université de Princeton, vers la fin des années 70, qui donna naissance au Projet de Conscience Globale. Intrigué par des phénomènes tels que la télépathie, la télékinésie et les perceptions extrasensorielles, il fut l’un des premiers hommes de sciences modernes à s’intéresser sérieusement à ces phénomènes. Il devint l’un des pionniers dans l’étude de ces derniers grâce aux technologies de pointe de l’époque.

Le Global Consciousness Project est une collaboration internationale et multidisciplinaire de scientifiques, ingénieurs, artistes et volontaires. Ces personnes rassemblent continuellement des informations en provenance d'un réseau mondial de générateurs de nombres aléatoires (GNA) répartis dans 65 sites à travers le monde. Les archives contiennent plus de 10 années de mesures réalisées par des appareils synchronisés qui produisent 200 tirages aléatoires de deux chiffres par seconde: soit des 1, soit des 0, tel un pile ou face électronique.

Le but consiste à examiner scientifiquement les corrélations subtiles qui indiqueraient l'existence et l'influence d'une conscience mondiale, ou conscience collective humaine, ainsi que ses fluctuations d’humeur. C'est-à-dire les effets d'une même émotion ressentie par des millions de personnes en même temps. Ce système prédit ce qui a priori devrait être des données issues du hasard, en association avec des événements mondiaux majeurs. En effet, lorsque des millions de personnes partagent des intentions ou des émotions similaires, le réseau du GNA/EEG enregistre systématiquement des résultats différents de ceux prévus d’ordinaire. « Cela suggère que la pensée d'un grand nombre d'individus produit des effets dans le monde physique, et que nous devons en apprendre plus à ce sujet. »
h_consciousness
Le projet est parti d'une constatation simple : un appareil, appelé GNA, qui génère deux nombres de manière aléatoire, soit un 1, soit un 0, découle systématiquement sur un même résultat de 50% pour chaque nombre, au bout d'un certain temps.

Néanmoins, lorsque ce même appareil est placé à proximité d'un groupe de personnes, ressentant ou partageant la même émotion (lors d'une cérémonie ou d'un opéra par exemple), les résultats sont systématiquement modifiés de manière significative. Alors qu'aucune autre variable ne change. Cette découverte est attribuée au professeur Nelson de l'Université de Princeton. Il utilisa le générateur de chiffres aléatoires lors de méditations de groupes et remarqua l’incroyable phénomène suivant : l’enregistrement de déviations (de résultats) spectaculaires.

Par la suite, Dean Radin eut l'idée d'interconnecter, via Internet, plusieurs GNA à travers le monde, afin de tester l'influence de la pensée collective. La question posée était la suivante.

Une pensée partagée par des millions de personnes au même instant pouvait-elle influencer les séquences de nombres produites par les GNA?

Toutes les mesures scientifiques publiées à ce jour par le groupe de chercheurs ont démontré que la réponse est OUI!

en sondant l’inconscient collectif de l’humanité, elle permet l’expression d’une synchronicité globale à l’échelle de la planète.
Pic de la Mirandole écrivait “qu’il existe une unité dans les choses par laquelle chacune est en accord avec toutes les autres”. Ainsi dans chaque évènement dans la vie d’un être humain on pourrait voir théoriquement la manifestation d’évènement globaux …
Pythagore, lui, prétendait pouvoir expliquer le sens des rides de l’eau provoquées par le vent. Ainsi nous expliquait-on que le soi-disant “hasard” peut composer une lecture de la vie parfaitement organisée où tout serait lié et où rien n’est en fait inutile ou dépourvu de sens pour qui sait lire le grand livre de la vie. Il était donc ici question d’apprendre un alphabet universel et de saisir par les signes encore obscurs pour nous …
Ces recherches (si elles s’avèrent exactes, et nous le saurons bientôt) tendraient à montrer que la théorie de Teilhard de Chardin et Vernadski sur la conscience collective ou noosphère ne serait pas complétement ridicule.
Pour Vernadski il existerait une couche dans la haute atmosphère ou circulerait en permanence une conscience collective…

Alors si vos pensées permettent l'avènement d'évènement il suffit dès lors de les contrôler  ou de les orienter pour vous déconnecter de la source de cette conscience et de canaliser les égrégores ainsi créent vers des actions qui ne vous permettront jamais d'atteindre un plan spirituelle plus élevé qui pourrait vous éveiller et de vous libérer .la matrice est enfin dévoilé c'est celle de vos pensées et de vos émotions....


12 novembre 2009

connaissez vous la cybernétique? ce n'est pas ce que vous croyez !

    • connaissez vous la cybernétique? ce n'est pas ce que vous croyez !

      icone des tags cybernétique, norbert wiener, systèmes, réseau, maji, mj12

      le 22/02/2009 à 14:00, vu 2011 fois, 9 nombre de réactions

      Info non vérifiée par la rédaction du Post.

      La cybernétique est une science du contrôle des systèmes, vivants ou non-vivants, fondée en 1948 par le mathématicien américain Norbert Wiener. Notre monde est intégralement constitué de systèmes, vivants ou non-vivants, imbriqués et en interaction. Peuvent ainsi être considérés comme des "systèmes": une société, une économie, un réseau d'ordinateurs, une machine, une entreprise, une cellule, un organisme, un cerveau, un individu, un écosystème . En effet matrix est le film culte sur la cybernétique la plus part n'y voyait qu'un film fantastique sur des supposés machine qui nous controlerez a l'intérieur d'une matrice en fait ce n'était que la parabole intelligemment servit par hollywood d'un model du nouvelle ordre social dans lequel nous sommes et ou le moindre échange serait sous le controle analytique  d'énormes ordinateurs, cette matrice c'est notre monde. La cybernétique peut être considérée comme particulièrement déterminante à l'ère de l'information et des systèmes complexes. La maîtrise des systèmes complexes que nous avons créés, ainsi que la compréhension de cet autre système complexe qu'est la biosphère, font partie des enjeux majeurs pour le 21è siècle Le type de société qui émerge aujourd'hui dans les pays industrialisés découle directement des applications de la cybernétique: processus de robotisation de la production, réseaux financiers mondialisés, nouvelles méthodes de management et d'organisation de l'entreprise, réseaux de communication et réseaux informatiques, nouveaux systèmes d'armes intelligentes... .La cybernétique est par essence une science du contrôle et de l'information, visant à la connaissance et au pilotage des systèmes. La signification étymologique du mot cybernétique désigne "l'action de manoeuvrer un vaisseau, de gouverner" (du grec Kubenêsis).(systemes politique,systeme fiancier, system policier .....

      Norbert Wiener, en compagnie du président Lyndon Johnson et de Vanevar Bush (à gauche de Johnson), un autre scientifique fondateur de l'ère cybernétique et membre de l'organisation secrète MJ12 dite aussi Majestic 12 ou MAGI

      Lorsque la cybernétique a été inventée, le gouvernement américain souhaitait la classer "secret défense". Grâce à l'opposition de Norbert Wiener, la cybernétique a été rendue publique mais sa diffusion a été restreinte à un cercle de spécialistes. Actuellement, la plupart des livres sur la cybernétique sont "épuisés chez l'éditeur", et la plupart des gens ignorent ce qu'est la cybernétique (ou bien ils l'associent à tort à la mode "cyber" ou aux jeux vidéo

      Norbert Wiener était conscient de l'impact que les applications de la cybernétique allaient avoir sur la société. Dans un livre publié en 1950, "Cybernétique et société", il prévoit la fin du travail humain remplacé par des machines intelligentes, et met en garde les responsables politiques contre les conséquences d'une utilisation de la cybernétique qui ne serait pas accompagnée par une évolution "post-industrielle" des structures de la société, dans laquelle l'homme pourrait enfin être libéré du travail. Faute de quoi avait-il prévenu, nous assisterons à un développement sans précédent du chômage et de l'exclusion sociale, pouvant à terme conduire à l'effacement progressif de la démocratie

    • Posté par rusty james à 17:31 - Permalien [#]
      Tags : ,