Spiritualité et énergie : La prière permet d’émettre des ondes scalaire et de recevoir de la lumière

LA DÉCOUVERTE DES VAGUES SCALAIRES

Tout a commencé au 18 ème siècle avec un Écossais nommé James Clerk Maxwell (1831-1879).

 

Il était un génie mathématique et ses travaux ont conduit au développement de la physique quantique qui a conduit plus tard à la relativité d'Einstein. Les équations de Maxwell associaient électricité et magnétisme et il a découvert d'autres ondes plus élevées que les ondes électromagnétiques hertziennes normales. Elles sont positionnées perpendiculairement aux ondes électromagnétiques et sont omnidirectionnelles, tandis que les ondes électromagnétiques hertziennes normales ne peuvent être mesurées qu’avec un équipement normal et se déplacent en ligne droite.

 

On les appelle aussi ondes gravitiques car elles appartiennent au champ gravitationnel. (Voir le glossaire pour d'autres noms pour les ondes scalaires) Le spectre électromagnétique de Maxwell est allé plus haut que notre réalité physique 3D et dans l'hyperespace où existent de fines ondes scalaires indiscernables. (Maxwell a dit qu'ils coulaient dans l'éther / l'hyperespace). Les ondes scalaires sont si fines qu'elles ne font qu'un cent millionième de centimètre carré de largeur, donc plus fines que les rayons X et les rayons gamma.

 

Ils peuvent également être manipulés dans différents types de modes et de fréquences.

 

À la mort de Maxwell, ses travaux ont été interprétés par trois experts (dont Hertz) qui ont jeté les bases de la physique. Ils ont donc décidé que toute onde dépassant ce qui pouvait être mesuré avec un instrument de cette époque était "mystique" et donc sans valeur.

 

Selon Tom Bearden , la physique standard (à partir de ce moment-là) en tant que discipline comportait vingt-deux erreurs.

 

Nikola Tesla (1856 ou 1857-1943), un génie yougoslave devenu citoyen américain en 1891, poursuivit les travaux de Maxwell. Tesla travaillait pour Thomas Edison, qui a inventé le courant continu, tandis que Telsa a inventé le courant alternatif, mais les deux hommes ne s'entendaient pas bien et se séparaient.

 

Tesla a ouvert des laboratoires à Long Island et à Colorado Springs et a appris à exploiter les ondes scalaires d’un émetteur à l’autre sans utiliser de fil. Il recevait un soutien financier partiel de JP Morgan, propriétaire des nouveaux projets d’électricité, mais Morgan ne souhaitait pas perdre toute son activité d’électricité en permettant aux gens de puiser dans le vide de l’énergie pure (hyperespace) pour obtenir le leur (ce qui est maintenant le cas). appelé "énergie libre" sans frais. À cette époque, Edison avait besoin d’une centrale de dix étages, occupant un pâté de maisons entier pour fournir de l’électricité à un kilomètre carré de clients.

 

Tesla a identifié ce qu'il a appelé "énergie radiante" ou "téléfonction" en 1889. Il a été découvert lors d'expériences que Tesla avait faite pour reproduire ce que l'Allemand Heinrich Hertz avait fait en 1887, prouvant l'existence d'ondes électromagnétiques.

 

Lors de la copie des expériences de Hertz, Tesla a expérimenté des décharges électriques à courant continu violemment abruptes et a découvert de l'énergie scalaire, une nouvelle force. En 1904, Tesla annonça qu'il avait achevé son travail en utilisant des ondes scalaires pour transmettre de l'énergie sans fil, mais malheureusement, lorsqu'il essaya d'obtenir de l'aide, un échec se produisit.

 

Il a été poursuivi pour sa facture d'électricité de laboratoire de Colorado Springs , et son laboratoire a été démoli. Il a également été poursuivi pour non-paiement d'un prêt de son avocat et ses problèmes financiers ne se sont jamais apaisés.

 

"à la fin des années 1960, Lisitsyn rapporta que les Soviétiques avaient violé le" code génétique "du cerveau humain. Celui-ci avait 44 chiffres ou moins, et le cerveau utilisait 22 bandes de fréquences couvrant presque tout le spectre EM. Mais seulement 11 de la fréquence les groupes étaient indépendants.

 

Ce travail implique que, si 11 canaux de fréquence corrects ou plus peuvent être «verrouillés en phase» dans le cerveau humain, il devrait être possible d'influencer considérablement les pensées, la vision, le fonctionnement physique, les émotions et l'état de conscience de l'individu, même de très loin.

 

On a observé que jusqu'à 16 porteurs géants du pic soviétique effectuaient une modulation commune à 10 Hz à verrouillage de phase. Beck, Rauscher, Bise et d'autres l'ont démontré: ils sont capables de s'entraîner physiquement ou de "verrouiller en phase". "le cerveau humain, si plus fort que la résonance Schumann du champ magnétique de la Terre.

 

Un cerveau humain entraîné par une modulation commune à 10 Hz à verrouillage de phase sur 16 fréquences porteuses aurait effectivement 16 canaux de fréquence bloqué en phase dans celui-ci. La possibilité d'utiliser les émetteurs de Woodpecker pour verrouiller en phase un pourcentage appréciable de cerveaux humains dans une zone ciblée, puis induire dans la population des effets similaires et encore plus dramatiques que ceux du personnel de l'ambassade des États-Unis à Moscou devrait être fortement soulignée en dehors.

 

Couplé aux travaux de Kaznacheyev sur la transmission EM de la mort et de la maladie cellulaires, l’utilisation des signaux de Pics pour induire la mort et la maladie dans la population ciblée peut également être une possibilité distincte. La modification de l’ADN / ARN et des virus eux-mêmes est également une possibilité. "

Sur le site http://www.umf.net/umf/, ceci a été trouvé:

"Dans les années 1950, ITT a mis au point une technologie de détection capable d'afficher littéralement ce qu'une personne pensait. Il s'agissait essentiellement d'une machine de lecture de l'esprit. Elle fonctionnait selon le principe de capter les fonctions électromagnétiques de l'homme et de les traduire sous une forme compréhensible.

 

Il s'agissait d'une chaise dans laquelle une personne pouvait s'asseoir. Des bobines, qui servaient de capteurs, étaient placées autour de la chaise. Il y avait également trois récepteurs, six canaux et un ordinateur Cray 1 qui permettait d'afficher ce qui était dans la tête d'une personne, de manière numérique ou sur un écran. "

Retour à la table des matières
 

 

 


15. INDUCTION DE MALADIE

Bearden dit que les faisceaux scalaires peuvent également être utilisés pour induire des maladies en imitant les modèles de maladie ou les «signatures» en les recréant sur les porteurs scalaires. Celles-ci sont appelées «armes potentielles quantiques».

 

Des effets biologiques spécialement conçus peuvent être utilisés pour attaquer toute population atteinte de diverses maladies, même de multiples maladies ensemble. Il énumère les effets induisant une mort instantanée, une crise cardiaque, une grave perturbation émotionnelle, une perte de contrôle des fonctions internes, des maladies, une déficience du système immunitaire et même l'implantation de pensées, d'émotions ou d'idées interprétées comme un sujet ciblé.

 

Il existe également une vibration suicidaire qui a été utilisée pour se débarrasser des personnes, sans aucune preuve.

 

10 Hz est la longueur d'onde utilisée par les agences de renseignement pour hypnotiser. Ainsi, l'hypnose de masse peut être induite dans une population entière par l'ajout de mots subliminaux dans leur propre langue. Ceci peut être utilisé pour voter. Bearden dit que presque tous les types de mort et de maladies cellulaires peuvent être transmis électromagnétiquement par des faisceaux scalaires utilisant des fréquences ultraviolettes à infrarouges.

 

Il écrit que les photons eux-mêmes peuvent porter la mort et la maladie entre les cellules. La technologie Scalar EM permet la synthèse du motif potentiel réel des cellules de biochimie.

 

Cela peut être fait pour produire une maladie cellulaire particulière ou un mécanisme de mort et même activer des maladies génétiquement latentes. On a trouvé des preuves de symptômes manufacturés et de la mort cellulaire qui en résulte, de la radiation nucléaire, d’un empoisonnement chimique, d’une infection bactérienne, ainsi que de symptômes d’hallucinations induites par un médicament.

 

Même la voix de «Dieu» a été produite.

 

Pour citer Bearden:

"Le Dr Popp, Allemagne de l’Ouest, a analysé le système de contrôle maître de photons virtuel des cellules. Scalar EM représente l’ordre délibéré du flux de particules virtuelles en modèles déterministes, de sorte que le système de contrôle maître peut être facilement entré avec des techniques scalaires volonté".

Sur le site il y a plus de données:

"Les armes scalaires à grille d'interférence peuvent être utilisées pour attaquer biologiquement des populations entières dans une zone ciblée.

 

Il suffit de dire que des signaux de modulation ELF à verrouillage de phase de 10 Hz et moins sont souvent détectés simultanément sur plusieurs fréquences de Woodpecker. Dans une zone cible, cette modulation - est suffisamment plus forte que la résonance Schumann du champ magnétique terrestre - entraînera un pourcentage des cerveaux dans un "entraînement forcé". Dans ce cas, ces cerveaux humains sont "synchronisés" avec les signaux de Woodpecker, de sorte que plusieurs fréquences cohérentes y sont verrouillées en phase.

 

C'est-à-dire qu'il existe maintenant plusieurs canaux EM cohérents directement dans ces cerveaux entraînés. À ce stade, les extensions de Fourier peuvent désormais être utilisées pour attaquer géométriquement des parties spécifiques du cerveau. "

Le site indique que les schémas de la maladie EM scalaire peuvent être modulés sur les porteurs, là encore avec des extensions de Fourier et que des effets biologiques spécifiques peuvent être induits dans les populations entraînées à volonté, par la technologie russe.

 

Cependant, HAARP peut faire la même chose. Les effets sont la mort instantanée, une crise cardiaque, une perturbation émotionnelle grave, une perte de contrôle des fonctions internes, des maladies, un système immunitaire invalidant et même l'implantation de pensées, d'émotions et d'idées interprétées par les sujets comme étant les leurs. Freedom Domain a également déclaré que, lors de milliers d'expérimentations, d'un homme appelé Kaznacheyev, émetteur de Pics, avait démontré que presque tous les types de mort cellulaire et de maladie pouvaient être transmis de manière électromagnétique.

 

Kaznacheyev a rapporté l'effet dans le proche ultraviolet.

 

Des expérimentateurs de l'Université de Marburg en Allemagne de l'Ouest ont dupliqué les expériences dans l'infrarouge. Les photons eux-mêmes peuvent véhiculer des schémas de mort et de maladie entre les cellules. La technologie EM scalaire permet la synthèse du schéma "potentiel" réel, qui représente le contrôle total de la charge et la distribution de la charge, de la biochimie dans la cellule, d'une maladie particulière ou d'un mécanisme de mort.

 

Les expériences comprenant le potentiel quantique de Kaznacheyev ont induit des symptômes, notamment la mort cellulaire due à la radiation nucléaire, un empoisonnement chimique, une infection bactérienne et d'autres mécanismes. Le Dr. Popp de l'Allemagne de l'Ouest a analysé le système de contrôle de photon maître virtuel des cellules.

 

Étant donné que la scalaire électromagnétique représente l’ordre délibéré du flux de particules virtuelles en modèles déterministes, le système de commande principal peut facilement être entré avec des techniques scalaires pour induire la maladie et le désordre à volonté.

 

Tesla continua son travail alors qu'il n'avait pas d'argent et mourut dans une chambre d'hôtel à New York en 1943, bien que Preston Nichols, dans son livre « Encounter in the Pleiades », affirme qu'un vagabond a été incinéré à sa place et qu'il existe des preuves que il a été emmené au Royaume-Uni.

les 5 prières des musulmans sont le moyen de capter l'énergie scalaire qui arrive sur terre a des moments précis ou le vortex de la mecque est ouvert ,voila la raison des prières a heures précises si l'énérgie leur parvient effectivement a des heures aussi précise qui a pu leur indiquer ce secret ,certainement pas un

homme d'ailleurs très peu de musulmans ne connaissent ce mystère , que la science n'a pas encore exploré comme il le faudrait ,et ce nest pas pret d'arriver car on va certainement pas vous révéler a quoi sert la spiritualité spirit esprit et ritualité un rituel pour respecter le processus nécessaire a la quete d énergie lumineuse et bienfaitrice.....c'est l'énergie vitale de toute creatures vivantes tout ce qui est vivant ne l'est que grace a l'énergie de celui qui est a l'origine de  toute vie .....

Donc le fait de prier ou de méditer, non seulement nous met en résonance avec la source d’énergie infinie et nous permet de nous synchroniser a tout ce qu'il ya de vivant sur terre  – via le 7,82 Hz de la terre tous connectés par nos coeur qui vibrent sur la meme frequence ..– , mais en plus, cela nous permet d’ouvrir nos mains-antennes et de concentrer ce champ ambiant tout proche de nous, bien plus que si ce geste était négligé …

en posant leur front  sur le sol en direction du vortex il capte via leur  glande pinéale l'énergie scalaire indispensable a la vie et se régénère a la fois biologiquement et sur un plan étherique  ....Si les hommes pouvaient voir cette lumière

pénétrer leur corps et les purifier qui pourraient nier l'existence d'une source pure et bienfaitrice a l'origine de ce phenomène qui ne laisse aucune place au hasard de la survenue de la vie et de sa preservation .Rjames

amour

La méditation comme la prière sont donc des états de conscience modifiés qui nous rapprochent de notre planète d’une part, qui nous chargent littéralement en énergie telluro-cosmique par résonance. Au-delà, dans cet état de calme intérieur, une résonance plus spirituelle, donc plus spécifiquement humaine, peut être trouvée, ce qui correspond à un autre type de source d’énergie, plus mentale et moins cosmique, mais il s’agit bien là d’une énergie très concrète. Une source qui nourrit tout autant sinon plus … Mais autant le soleil est unique pour tous, autant chaque priant a une source spirituelle signifiante pour lui, avec laquelle il entre en résonance selon sa culture et son éducation, qui n’est pas forcément celle de son voisin ; quand votre coeur aime son createur et vous pensez a lui votre coeur génére des ondes scalaires qui vous connectes instantanement a lui vous ressentez en retour une énergie si pure que vos yeux ne peuvent contenir leur larme c'est le signe que la connection a bien été faite ,le temps n'existe que pour la matière, tout esprit et hors du temps, méditez et explorez les mondes qui sont cachés juste là ou on ne les cherches plus ....dans le coeur de celui qui croit  ,et dans cette croissance il s'élève a la hauteur de sa foi .....rjames

 

Posté par rusty james à 16:15 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


DOC La Fin Du Hasard - Réponse choc de la science moderne face à l’athéisme

mont-blanc-2

Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.» (Matthieu 7:7-8) & « Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur. » (Jérémie 29:13).

Cette vidéo en offrant quelques perles de vérité, viendra confirmer, renforcer et nourrir la foi et l’âme de quiconque a soif de vérité tout en permettant aux sceptiques sincères d’éliminer définitivement leur doute pour se tourner enfin vers le Dieu Très-Haut et son Messie Yeshoua(Jésus). Cependant, il est poignant de constater à quel point Dieu a fait les choses avec une grande intelligence et une si profonde sagesse : afin de conserver le libre arbitre de chacun, Dieu est un Dieu caché et il restera voilé et caché pour quiconque décide de le rejeter. A ce sujet, J.P Moreland, Théologien et Docteur en philosophie, résume bien cette réalité : «Dieu maintient un équilibre subtil entre deux extrêmes : d’une part se manifester assez ouvertement pour que ceux qui le veulent puissent réaliser sa présence, et d’autre part se tenir en retrait pour que ceux qui choisissent de l’ignorer soient libres de le faire. De cette manière, le choix de leur destinée est le fruit d’une véritable liberté. ».

 

Athée risque et péril , selon la loi du libre arbitre chacun a un choix a faire dans ce monde et personne n'a a juger ce choix chacun est libre de croire a ce que bon lui semble ,je soumets juste au plus grand nombre des informations qui me semblent importante pour que ce choix soit le plus éclairé possible .rJames .


Vidéo inédite - La Fin Du Hasard - Réponse choc... par <a href="http://www.dailymotion.com/rencontrerdieu"

Posté par rusty james à 12:10 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Montage vidéo inédit - L’existence de Dieu confirmée par la Science ?

mt_blanc_mario

Einstein, “L’escalier de la science est comme l’échelle de Jacob, il ne s’achève qu’aux pieds de Dieu.” Il arrive un moment ou la science n’est plus suffisante pour apporter une explication véritable à nos origines, à notre destiné et au sens de toute chose. La réponse relève donc ensuite plus du bon sens et des considérations métaphysiques que de la science. Peut-être que la vérité ne se trouve ni dans la religion ni dans la science ou dans la philosophie, mais dans les trois réunies…

Néanmoins, il demeure intéressant de constater et de souligner un fait : plus la science avance, plus les textes sacrées des temps anciens se confirment et se révèlent être exacts et en adéquation avec les récentes découvertes. Il ne s’agit pas de faire du concordisme aveugle, mais d’évaluer simplement les faits :

Songer par exemple à la découverte scientifique récente du big bang qui démontrait officiellement que l’univers avait bien un commencement. La lecture de la Genèse l’affirmait déjà il y a plus de 2000 ans. voir l’article : http://www.hebdo.ch/au_commencement_eacutetait_le_big_bang_10612_.html

Songer à la lumière primordiale que l’astrophysique contemporaine a découverte récemment, laquelle indique que l’énergie primordiale de l’univers était d’abord majoritairement sous forme de rayonnement avant que les étoiles ne soient créées. Un communiqué de presse du CRNS dit : “La naissance du cosmos se serait accompagnée de l’émission d’un intense rayonnement”.  Il y a dèjà 2000 ans, la lecture de la Genèse affirme que la lumière fût créée en premier. Voir l’article : http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosbig/decouv/xcroire/rayFoss/niv1_1.htm

Songer à la datation de l’univers et de la terre qui ont plusieurs milliards d’années alors que le texte de la Genèse affirme dans sa lecture littérale qu’elle aurait été créée en 6 jours et que notre terre serait donc jeune. La science prouve à l’aide de la relativité général d’Einstein que ce n’est pas incompatible et que les deux sont vrais, tout dépend du référentiel-Temps dans lequel on se trouve. Car le temps dépend de la matière, de sa gravité et de la vitesse. Voir l’article : http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=374 . Voir également l’article sur la relativité d’Einstein démontrant que l’écoulement du temps change selon la gravité : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/02/17/01011-20100217FILWWW00785-une-prediction-d-einstein-confirmee.php

Songer à la datation de notre première ancêtre commun appelé dans le monde scientifique “Eve mitochondriale”. La science a daté notre ancêtre commun à 150 000 ou 200 000 ans ? Et bien non, les scientifiques se sont aperçus que leur technique de datation basée sur la vitesse de mutation de l’ADN pouvait être 20 fois plus rapide que ce qu’il pensait, ce qui donne : 150 000 années / 20 = 7500 ans. Selon la genèse, Adam, notre ancêtre commun aurait environ 7000 ans. La genèse est une foie de plus confirmée. Voir l’article : http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=18480

Songer aux recherches en génétique menées par Cavalli-Sforza et portant sur la linguistique. Ces travaux penchent ainsi en faveur de l’hypothèse d’une langue originelle… La genèse parle elle aussi d’une langue commune avant la construction de la tour de Babel. Voir l’article : http://www.croixsens.net/creation/langage.php

Songer à ces nombreux squelettes de géants retrouvés et datant de plusieurs milliers d’années, la bible affirme que les géants ont existé…

Songer aux preuves archéologiques de la coexistence des hommes avec les dinosaures et développées par le paléontologue Hans Joachim Zilmmer dans son livre l’erreur de Darwin”. Le texte de la Genèse décrit clairement de gigantesque animaux qui vivaient à l’époque de nos ancêtres.

Songer à cette troublante découverte de l’arche de Noé et confirmant encore une fois les récits bibliques : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1098039/2010/04/26/L-arche-de-Noe-decouverte-en-Turquie.dhtml

Songer à cet article, cosigné par Doron Witztum, Eliyahu Rips et Yoav Rosenberg, et paru en 1994 dans la prestigieuse revue de mathématique ”Statistical science’  qui prouve qu’un code contenu dans la bible existe et qu’il ne peut pas être attribué au hasard.

Songer aux Expériences de Mort Imminentes (E.M.I) vécues par des millions de personnes et aujourd’hui étudiées pas de nombreux scientifiques à travers le monde. Les E.M.I apportant des preuves sérieuses que l’esprit n’est pas le produit du cerveau. Il y a 2000 ans, la bible disait déjà que notre corps possédait une âme et un esprit… Voir les articles suivants : http://meditation-pratique.blogspot.com/2010/07/nde-dune-aveugle-de-naissance.html ET http://www.paranormal-info.com/Preuves-medicales-des-NDE.html

Songer enfin aux innombrables prophéties annoncées il y a des milliers d’années et dont la plupart ce sont réalisées… Voir une petite partie ici : http://www.christiananswers.net/french/q-eden/edn-t003f.html

On pourrait continuer longtemps ainsi.. 

http://www.prisedeconscience.org/science/montage-video-inedit-la-theorie-de-la-creation-a-lepreuve-de-la-science-2095

Croire en Dieu au XXIe siècle - La conviction des scientifiques

6612654-9974684

« La probabilité que notre univers soit issu du hasard est comparable à celle d'un archer réussissant à planter sa flèche au milieu d'une cible carrée de 1 cm de côté et située à l'autre bout de l'univers. » Trinh Xuan Thuan (Astrophysicien)

 Le titre assez provocateur est là pour attirer l'attention sur le débat sur l'existence de Dieu dans ce XXIe siècle où la science réalise des prouesses et où l'homme est de plus en plus barbare. « Si Dieu n'existe pas, alors tout est permis. » écrivait Dostoyevski dans les « Frères Karamazov » Pourtant, des scientifiques et non des moindres ne confondant pas leur travail scientifique avec leur conviction personnelle sont dans le doute. Beaucoup d'entre eux ont fait le saut. Ils revendiquent leur croyance en un « principe créateur » qui règle d'une façon parfaite le mouvement de l'Univers.

 Il est vrai que plus on plonge dans l'infiniment petit, plus on trouve que les limites nous échappent, Plus on plonge dans l'infiniment grand, on s'aperçoit que la Terre est une poussière dans le tohu-bohu, une sorte de chaos initial universel que Dieu a mis en ordre. De l'infiniment petit à l'infiniment grand, l'homme se donne un sentiment de puissance bâti sur du vent et chaque événement survenu le remet à sa place. Le mythe de Prométhée a toujours accompagné l'homme ce tard venu dans la création, dans sa folie des grandeurs insultant de ce fait, l'ordre harmonieux du monde qui fait que chaque astre tourne sur une orbite et il suffirait d'une petite erreur dans « les calculs », dans la précision des vingt constantes universelles pour que le système de l'univers tel que nous le voyons n'ai jamais paru. Et pourtant, il est là disent les physiciens, depuis le big bang il y a 15 milliards d'années.



Ce que dit la Physique :

 

On sait justement que le big bang nous a fait découvrir une histoire imprévue et fantastique. Il a eu une naissance, grandiose, il grandit maintenant, et peut-être connaîtra-t-il un jour la vieillesse, et la mort. L'histoire connue commence alors que l'univers avait déjà atteint l'âge de 10-43 secondes. le temps de Planck. Avant, on ne sait rien. Cette période inconnue est d'une brièveté inouïe : A cet « âge » de 10-43 secondes l'Univers était vraiment tout petit : il était alors des millions de milliards de fois plus petit qu'un atome ! Il était chaud, une fièvre gigantesque, cosmique ! Des milliards de milliards de degrés ! Puis, pour une raison inconnue, que les scientifiques ne s'expliquent pas, le vide si vivant s'est mis à enfler. C'est comme si quelqu'un a donné le signal du début. En moins de temps, nous dit Françoise Harrois-Monin, qu'un battement de cil (entre 10-43 et 10-32 seconde), son volume a été multiplié par 1050 ! Et sans que l'on sache pourquoi, sont apparues les premières particules de matière. Après cette barrière fatidique des trois cent mille ans, des nuages de gaz se sont formés. Ils donnèrent naissance aux milliards de galaxies pendant près de 15 milliards d'années. Une minuscule poussière - Notre Terre - en faisait partie. (1)

 Le « visage de Dieu » ? C'est l'expression qu'utilisa l'astrophysicien George Smoot (prix Nobel 2006) lorsque le 23 avril 1992, il réussit, grâce au satellite Cobe, à prendre des photos de la naissance de l'Univers tel qu'il émergeait des ténèbres cosmiques tout juste 380.000 ans après le big bang. Depuis, cette expression a fait le tour du monde. Les frères Bogdanov, auteurs d'un ouvrage : « Le visage de Dieu », résument pour Anne Catherine Renaud leur ouvrage : Oui, Dieu existe. L'image d'un ordre extrêmement précis est associée à la première lumière qui précède le big-bang. Robert W.Wilson tout à fait par hasard, en 1965, a découvert le rayonnement fossile, qui est l'écho de l'immense explosion originelle.(2)

 Cette réflexion élégante du mystère de l'harmonie de l'univers nous est donnée par une série d'entretiens du philosophe Jean Guitton avec les deux astrophysiciens biens connus Igor et Grichka Bogdanov. Ecoutons-les : « Rappelons-nous que la réalité tout entière repose sur un petit nombre de constantes cosmologiques : moins de quinze. Il s'agit de la constante de gravitation, de la vitesse de la lumière, du zéro absolu, de la constante de Planck, etc. Nous connaissons la valeur de chacune de ces constantes avec une remarquable précision. Or, si une seule de ces constantes avait été un tant soit peu modifiée, alors l'univers - du moins tel que nous le connaissons -, n'aurait pas pu apparaître. Un exemple frappant est donné par la densité initiale de l'univers:si cette densité s'était écartée un tant soit peu de la valeur critique qui était la sienne dès 10-35 seconde après le big bang, l'univers n'aurait pas pu se constituer. Aujourd'hui, le rapport entre la densité critique de l'univers et la densité critique originelle est de l'ordre de 0,1 ; or il a été incroyablement près de 1 au départ, jusqu'à laquelle nous remontons. L'écart avec le seuil critique a été extraordinairement faible (de l'ordre de 10-40) un instant après le big bang de sorte que l'univers a donc été « équilibré » juste après sa naissance. Ceci a permis le déclenchement de toutes les phases qui ont suivi. »(3)

 Ceci rejoint la probabilité de l'astrophysicien Trinh Xuan Thuan cité plus haut. De plus, « l'origine de la vie, déclare Francis Crick, prix Nobel de Biologie, paraît actuellement tenir du miracle, tant il y a de conditions à réunir pour la mettre en oeuvre ». Nous sommes donc en présence du mystère de la création de l'Univers, de la vie sous toutes ses formes et de l'avènement de l'homme ce tard venu dans l'échelle du temps. De même, George Ellis, astrophysicien anglais avoue que l'ajustement si précis des lois de l'univers est un miracle : ´´Un ajustement stupéfiant se produit dans les lois de l'univers, rendant la vie possible. En réalisant cela, il est difficile de ne pas utiliser le terme ´´miracle´´ sans prendre position sur le statut ontologique de ce monde´´ (G.Ellis, le principe anthropique) Enfin, Paul Davies, célèbre astrophysicien britannique, s'émerveille lui aussi de l'ajustement de cette horloge : ´´Il y a pour moi des preuves très fortes que quelque chose se passe derrière tout ça...on a l'impression que quelqu'un a ajusté ces nombres des lois de la nature afin de créer l'univers...la sensation d'un dessein intelligent est débordante´´ (P.Davies, l'empreinte cosmique, p.203.)

 

 

Ce que disent les scientifiques de l'existence de Dieu :

 

On dit que beaucoup de scientifiques ont un rapport à Dieu de plus en plus net car basé sur une foi qui n'est pas celle du « charbonnier ». Pour l'écrivain Jim Holt dans son livre ´´La Science a ressuscité Dieu´´, il écrit : « Je me rappelle avoir vu il y a quelques mois un sondage dans le magazine scientifique « Nature » qui indiquait que presque la moitié des physiciens, biologistes et mathématiciens américains croyaient en Dieu, et pas seulement en une abstraction métaphysique mais en une entité qui se soucie des affaires humaines et qui entend nos prières, c'est-à-dire le Dieu d'Abraham, d'Issaac et de Jacob » www.thesigns.fr 25 Août, 2011 (4)

Ainsi, même si « on a longtemps pensé que la science allait chasser la fonction religieuse, c'était une erreur », comme le souligne l'astrophysicien Hubert Reeves. On rapporte l'angoisse d'Einstein qui n'hésitait pas à écrire que « la science s'arrête aux pieds de l'échelle de Jacob ». Si Einstein est respecté et écouté, il n'en est pas moins, à la fin de sa vie en butte aux jeunes physiciens qui proposent une théorie basée sur les incertitudes (Heisenberg, Bohr). Einstein n'adhère pas à cette vision probabiliste de la réalité. Pour lui, Dieu ne joue pas aux dés. Il refuse que le résultat d'une expérience ne puisse être unique et prédit avec certitude.

Dans ce qui suit nous allons rapporter, et sans être exhaustif les réflexions de scientifiques connus. Le savant anglais Sir William Herschel (1738-1822), fondateur de l'astronomie stellaire écrit :»Plus le domaine de la science s'étend, plus nombreux deviennent les arguments puissants et irréfutables prouvant l'existence d'un Créateur éternel à la puissance illimitée et infinie. Les géologues, les mathématiciens, les astronomes et les naturalistes ont tous collaboré à bâtir l'édifice de la science qui est, en vérité, le socle de la Grandeur suprême de Dieu l'unique » (4)

 Le plus grand nom de la bactériologie, Louis Pasteur affirme : « Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup y ramène. » William Thomson (1824,1907) fondateur de la thermodynamique, disait : « La science affirme positivement l'existence d'un pouvoir créateur qu'elle nous pousse à accepter comme un article de foi. » il dit aussi : « Ne soyez pas effrayés d'être des penseurs libres. Si vous pensez suffisamment fort, vous serez contraints par la science à croire en Dieu. » Thomas Edison (1847,1931) celui qui inventa l'ampoule electrique affirme : « J'admire tous les ingénieurs, mais surtout le plus grand d'entre eux : Dieu ! ». (4)

Anthony Flew est un des plus grands philosophes athées de ce siècle, il a choisi l'athéisme à l'âge de 15 ans, et après l'avoir défendu pendant plus de 54 ans, à 81 ans il annonce avec regret : « Comme les gens ont été certainement influencés par moi, je veux essayer de corriger les énormes dommages que j'ai dû occasionner. » Il affirme, expliquant les raisons de son retour : « Les recherches des biologistes sur l'ADN ont montré, par la complexité presque inconcevable des arrangements nécessaires pour produire [la vie], qu'une intelligence devait nécessairement être impliquée. » Max Planck, physicien allemand fondateur de la physique quantique moderne disait : « Toute personne s'intéressant sérieusement à la science, quel que soit le domaine, lira les inscriptions suivantes sur la porte du temple de la connaissance : « Crois. » La foi est une caractéristique dont ne peut se passer un scientifique. » (Max Planck, Where Is Science Going ?, Allen & Unwin, 1933, p. 214 (4)

Ancien directeur à la Nasa, l'homme qui a fait alunir Armstrong, Werner Von Braun a déclaré : « On ne peut être confronté à la loi et à l'ordre de l'univers sans conclure qu'il doit exister une conception et un but derrière tout ça... Plus nous comprenons les complexités de l'univers et ses rouages, plus nous avons des raisons de nous étonner de la conception inhérente qui le sous-tend... Etre forcé de ne croire qu'en une seule conclusion - que tout dans l'univers soit apparu par le fait du hasard - violerait l'objectivité de la science elle-même... Quel processus aléatoire pourrait produire le cerveau d'un homme ou le système de l'oeil humain ?... » (Dennis R. Petersen, Unlocking the Mysteries of Creation, Creation) (4)

Dembski, un des savants mathématiciens renommés de notre époque, souligne que la science est une tentative pour comprendre le monde : « Le monde est la création de Dieu, et les savants dans leur compréhension du monde reconstituent simplement les pensées de Dieu. Les savants ne sont pas des créateurs mais des découvreurs... La chose importante concernant l'acte de création est qu'elle révèle le Créateur. L'acte de création porte toujours la signature du Créateur. » (William Dembski, The Act of Creation)

Enfin, le physicien Mehdi Golshani, de l'Université de Technologie Sharif à Téhéran, dans une interview à Newsweek, a souligné sa croyance en Dieu et que la recherche scientifique complète la religion : « Les phénomènes naturels sont les signes de Dieu dans l'univers et les étudier est pratiquement une obligation religieuse. Le Coran demande aux humains de « parcourir la terre, et de voir comment Il a initié la création ». Les recherches sont un acte d'adoration, puisqu'elles révèlent les merveilles de la création de Dieu. « Science finds god news week 20 July 1998 » (4)



Dieu pour les philosophes :

 

Les philosophes sont en première ligne de par leur vocation à s'interroger sur l'existence ou non de Dieu. Peut-on décider qu'un événement est bon ou mal. Si « Mais alors, que deviendra l'homme, sans Dieu et sans immortalité ? Tout est permis, par conséquent, tout est licite ? » Personne n'a rien à nous dire sur notre manière de vivre. En effet, s'il n'y a pas de Dieu, alors il n'y pas de règles objectives qui dictent ce qui est bon ou mauvais. Par conséquent, dans un monde sans Dieu, qui est en droit de dire ce qui est bien ou mal ? Est-ce par exemple par hasard que l'univers s'est formé ?

 Pour le philosophe Jean Guitton : « (...) Ni les galaxies et leurs milliards d'étoiles, ni les planètes et les formes de vie qu'elles contiennent ne sont un accident ou une simple « fluctuation du hasard. » Nous ne sommes pas apparus « comme ça », un beau jour plutôt qu'un autre, parce qu'une paire de dés cosmiques a roulé du bon côté. Pour les frères Bogdanov : les lois de probabilité indiquent que ces ordinateurs devraient calculer pendant des milliards de milliards d'années, c'est-à-dire pendant une durée quasiment infinie, avant qu'une combinaison de nombres comparable à ceux qui ont permis l'éclosion de l'univers et de la vie puisse apparaître. Autrement dit, la probabilité que l'univers ait été engendré par le hasard est pratiquement nulle.(...) » (3)

 Jean-Paul Sartre (1905-1980) est un philosophe et écrivain français qui reçut le prix Nobel de littérature en 1964. Il est considéré comme étant le fondateur de l'existentialisme athée, un courant de pensée et une forme d'athéisme qui aborde et la question de l'existence de l'Homme sans référence à un être divin et qui prétend que Dieu et la nature humaine sont des concepts inéxistants. Vers la fin de sa vie, Jean-Paul Sartre s'est mis à reconnaître l'existence d'un créateur.

 Voici ci-dessous ce que rapporte le magazine américain « National Review » (Examen National) le 11 juin 1982. L'article a été écrit par Thomas Molnar, professeur de littérature française à l'université de Brooklyn : Au printemps1980 un mois avant sa mort, le Nouvel Observateur publie une série d'interviews que Sartre a eues avec l'un de ses amis, Pierre Victor (Benny Levy) « Je ne pense pas être le résultat d'un pur hasard de simple poussière de l'univers mais plutôt quelqu'un qui était attendu, préparé, en bref, un être que seulement un créateur aurait pu créer et cette idée d'une main créatrice se réfère à Dieu. » Après sa mort, sa compagne Simone de Beauvoir publie la « cérémonie des adieux » dans laquelle elle attaque Sartre « Tous mes amis, tous les sartriens me supportent dans ma consternation » (5).

 Enfin, il faut mentionner à en croire les éditeurs du magazine « Wired », qui rapportent en 1996 qu'en réalité, Jean-Paul Sartre se serait converti au judaïsme probablement influencé par son ami et confident Benny Levy, juif orthodoxe (6).

 Il y aurait de fait un consensus des scientifiques sur l'existence d'un horloger transcendant réglant l'univers et de ce fait observant les actes des humains qui ont le vertige de la puissance, eux qui ne sont qu'une poussière dans l'espace et un battement de cils dans le temps de la civilisation humaine dont l'homme est à tort si imbu. Il reste que le Dieu des scientifiques amène à une foi plus forte et plus assumée d’autant qu’elle ne sert pas de faire valoir ni en science encore moins en politique . L’Abbé Lemaitre, l’un des pères du Big bang,  la théorie de l’Expansion de l’Univers, avait l’habitude de dire : « quand je rentre au Laboratoire je laisse ma soutane au vestiaire ». Tout est dit.

 

La science témoigne de Dieu

Les scientifiques confirment les signes de dieu



Comme nous avons pu le constater à travers les article précédent, la science ne fait que confirmer la foi en dieu et défaire les allégations matérialistes. Un autre point marquant cette réalité :le grand nombre de savants qui ont apporté d'importantes contributions à la science et qui avaient une foi enracinée en l'existance du créateur et son unicité .
Dans la suite de cet article vous pourrez nous allons présenter des savants du passé et du présent et présents, qui ont fondé et développé la science moderne, et qui croyaient que l'univers et toutes les formes de la vie étaient créés par Dieu.

Louis Pasteur

Le plus grand nom de la bactériologie , Louis Pasteur affirme : « Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup y ramène. »   il affirme aussi , faisant allusion aux athées :  «Tant pis pour ceux dont les idées philosophiques sont gênées par mes études»




 

Einstein


Albert Einstein disait:
« Je n'arrive pas à concevoir un scientifique dépourvu d'une foi profonde. Ceci pourrait être formulé de la façon suivante: il est impossible de croire à une science sans religion. »

Anthony flew


Anthony flew est un des plus grand philosophes athées de ce siècle , il a choisi l'athéisme à l'age de 15 ans , et après l'avoir défendu pendant plus de 54 ans , aujourd'hui à 81 ans il annonce avec regret :
« "Comme les gens ont été certainement influencés par moi, je veux essayer de corriger les énormes dommages que j’ai dû occasionner." »
Il affirme , expliquant les raisons de son retour :
« "Les recherches des biologistes sur l’ADN ont montré, par la complexité presque inconcevable des arrangements nécessaires pour produire [la vie], qu’une intelligence devait nécessairement être impliquée. »

Max Planck


Max Planck, physicien allemand fondateur de la physique moderne disait:
« Toute personne s'intéressant sérieusement à la science, quel que soit le domaine, lira les inscriptions suivantes sur la porte du temple de la connaissance: "Crois." La foi est une caractéristique dont ne peut se passer un scientifique. »Max Planck, Where Is Science Going?, Allen & Unwin, 1933, p. 214

 

1. Chems Eddine Chitour : Science, foi et désenchantement du monde. Réed. OPU 2007

2. Anne-Catherine Renaud : Les frères Bogdanov : « Le visage de Dieu » Le Matin 05.06.2010

3. Jean Guitton, Igor et Grichka Bogdanov. Dieu et la science, Entretiens Ed Grasset 1991.

Source : www.agoravox.fr

l'Age de la grande tromperie .L'abolition de la vérité.

anthony freda HumanitarianBombs

 

« Le Ciel une fois fermé et l'homme pratiquement installé à la place de Dieu, on a perdu, virtuellement ou effectivement, les mesures objectives des choses ; on les a remplacé par des mesures subjectives, des pseudo-mesures tout humaines et conjecturales, et on s'est engagé ainsi dans un mouvement qui ne peut s'arrêter, puisque, les mesures céleste et statiques faisant défaut, il n'y a plus aucune raison qu'il s'arrête, si bien qu'on en vient à remplacer finalement les mesures humaines par des mesures infra-humaine, jusqu'à l'abolition même de la notion de vérité.

F. Schuon.

« Il est convenu qu’on ne peut parler du diable sans provoquer, de la part de tous ceux qui se piquent d’être plus ou moins « modernes », c’est-à-dire de l’immense majorité de nos contemporains, des sourires dédaigneux ou des haussements d’épaules plus méprisants encore; et il est des gens qui, tout en ayant certaines convictions religieuses, ne sont pas les derniers à prendre une semblable attitude, peut-être par simple crainte de passer pour « arriérés », peut-être aussi d’une façon plus sincère. Ceux-là, en effet, sont bien obligés d’admettre en principe l’existence du démon, mais ils seraient fort embarrassés d’avoir à constater son action effective; cela dérangerait par trop le cercle restreint d’idées toutes faites dans lequel ils ont coutume de se mouvoir. » 

René Guénon.

 


Phase 3 - épisode 03 - L'age de grande tromperie par damon90


Le langage des Maîtres spirituels et des véritables esprits lumineux est celui de l'Amour.

dcda4064Grand
Certains esprits ténébreux cherchent parfois à séduire et à égarer les humains à travers des transmissions et des canalisations en apparence inspirées par la Lumière, mais qui en réalité ne le sont pas. - Alors comment se protéger d'eux ?

En guise de réponse à cette question, la plupart des sites et forums Internet consacrés à la spiritualité et à l'éveil des consciences préconisent de "faire appel à notre discernement !" Mais est-il vraiment judicieux de s'attendre à ce que ceux qui ne sont pas encore parvenus à une certaine maîtrise de leur ego utilisent leur discernement à bon escient ? C'est un peu comme si l'on suggérait à un novice en matière de conduite de participer à un rallye automobile avant même l'obtention de son permis ! Serait-ce bien raisonnable ?

Comment en effet utiliser correctement une faculté lorsque celle-ci n'a pas encore été suffisamment développée ni maîtrisée ? C'est tout aussi impossible que d'écrire un mot sans connaître les lettres de l'alphabet !

Et comment un être en recherche spirituelle mais encore peu familiarisé à la méditation et à l'écoute de la voix intérieure, pourrait-il identifier les messages véritablement inspirés par la Lumière et les distinguer des pièges tendus par les créatures de l'Ombre ? Cela semble relever de la gageure !

Il existe pourtant un moyen assez simple de ne pas se laisser absorber par l'énergie des entités malignes…

Les esprits ténébreux ont le droit et le pouvoir de se draper d'une sorte de vêtement de Lumière que les occultistes désignent parfois sous l'expression de "Lumière sombre", et de l'utiliser pour tenter de projeter le mensonge et l'illusion dans les consciences. Il n'y a d'ailleurs rien d'étonnant ni de choquant à ce que le nom de "Lucifer" signifie étymologiquement "le Porteur de Lumière". Mais aucun esprit malin ne connaît, ne reconnaît ni ne pratique le langage de l'Amour.

L'Amour est cette quintessence divine qui s'écoule en permanence depuis le Trône du Père à travers le cœur des âmes rayonnantes, qui inspire et guide les véritables Maîtres de la Hiérarchie spirituelle. Pour savoir si le message que nous recevons ou que nous consultons provient d'un véritable Maître ou d'une Entité liée à la Lumière christique, il suffit d'ouvrir son cœur et de ressentir intérieurement si les paroles de ce Maître ou de cette Entité vibrent sur la fréquence du mot AMOUR.

http://pointdereference.free.fr/m/www.erenouvelle.com/NEWSLAAM.HTM

Posté par rusty james à 22:31 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Le sens du monde existe, à nous de le découvrir.

1721868760

Quand l'homme découvrira le potentiel de son etre il connaitra comment est conçu l'univers l'humilité amène de grandes visions, la nasa va chercher loin ce qui se trouve en l'homme là est la clef de la création.l'homme est une réplique miniature de l'univers c'est un miracle que personne ne peut nier Ce n'est pas le paysage qui est petit, c'est la fenêtre par laquelle on le
regarde.un esprit étroit ne peut contempler l'arc en ciel ,si il ne change jamais de position il passera a coté des plus grandes merveilles du monde.en se heurtant au mur de son incompréhension n qui n'a d'égale que son égo.

.,le sens du monde existe, à nous de le découvrir.  tous les éléments permettant de comprendre le sens du monde, sont présent dans le monde*.Il y'a des preuves pour ceux qui réflèchissent ,l'amour n'existe que pour celui qui aime pour les autres ils ne l'on jamais vu ,pourtant l'amour n'est pas aveugle juste trop grand pout etre cerné par la raison .nous sommes juste des grains dans le sablier du temps

SANDS OF TIME .by R.james

Si 3 hommes s'unissent dans la sincérité ils auront la valeur de 111 .

fond_ecran_wallpaper_paysage_0316

Ô mes frères de l’au-delà, ô mes compagnons au service du Bien ! Sachez, et vous le savez, que dans ce monde, surtout dans les services de l’au-delà, le principe le plus important, la plus grande force, l’intercesseur le plus agréé, le point d’appui le plus solide, le chemin véridique le plus court, la prière morale la plus acceptée, le moyen le plus prodigieux d’atteindre les buts, la vertu la plus élevée et l’adoration la plus pure, c’est la sincérité!

Puisque dans la sincérité, il y a beaucoup de lumière et beaucoup de force comme les particularités citées et puisque nous sommes dans une époque très difficile et face à des adversaires redoutables, à des passions étouffantes, à des innovations qui envahissent et aux égarements et que nous sommes peu et faibles, pauvres et impuissants, un devoir saint de foi et un service du Coran très lourd et grand, général et saint ont été mis sur nos épaules par la bonté divine, sans doute nous sommes obligés et chargés plus que tout le monde de gagner la sincérité avec toutes nos forces. D’un degré extrême, nous avons besoin d’installer en nous le secret de la sincérité. Sinon, d’une part le service que nous avons réalisé sera perdu en partie, il ne continuera pas; d’autre part nous serons intensément responsables.

Briser la sincérité pour la complaisance des intérêts personnels et certains sentiments bas, insignifiants, inutiles, nuisibles, mauvais, ennuyeux, égoïstes, pénibles et ostentatoires contre le bonheur éternel, c’est violer le droit de tous nos frères dans ce service, et s’opposer au service du Coran, c’est aussi manquer de respect envers le caractère sacré des vérités de la foi.

Ô mes frères! Il y a beaucoup d’obstacles nuisibles aux œuvres de bienfaisance, importantes et grandes! Les démons gênent beaucoup les serviteurs d’une telle oeuvre! Il faut résister face à ces obstacles et à ces démons en s’appuyant sur la force de la sincérité! Eloignez-vous des causes qui brisent la sincérité comme vous vous éloignez des serpents et des scorpions!

On ne peut avoir confiance en l’âme qui désire le mal! L’égoïsme et l’âme qui désire le mal ne doivent pas vous tromper!

Pour gagner et protéger la sincérité et repousser les obstacles, prenez comme guides les principes suivants :

Premier Principe : que votre action soit pour l’agrément de Dieu! S’il est satisfait, même si le monde entier est fâché, il n’y aura aucune importance. S’il accepte, même si tout le monde refuse, il n’y aura aucun effet. Après qu’il a été satisfait et après qu’il a accepté, s’il le veut et si sa sagesse le nécessite, même si vous n’êtes pas demandeurs, il fera accepter aussi aux autres, il les rendra contents. C’est pourquoi, dans ce service, il faut directement prendre pour base fondamentale l’agrément de l’Etre Absolu uniquement.

Deuxième Principe : ne pas vexer vos frères qui se trouvent dans le service de Dieu  et ne pas éveiller une mauvaise envie de façon à se montrer plus vertueux, au-dessus d’eux. Parce que, étant donné qu’une main ne jalouse pas l’autre main, un oeil ne vexe pas un autre œil, la langue ne s’oppose pas à l’oreille, le cœur ne voit pas la faute de l’âme, plutôt ils complètent réciproquement leurs manques respectifs, ils se cachent les défauts, ils viennent en aide dans leurs besoins, les uns aident les autres dans leurs devoirs; autrement, la vie de l’être humain s’éteint, son esprit s’enfuit et son corps se décompose.

Aussi, comme les rouages d’une usine ne s’opposent pas les uns aux autres, ils ne se dominent pas en se mettant les uns devant les autres; en regardant les uns les fautes des autres, en se critiquant, on ne rend pas inerte les uns en cassant l’ardeur des autres, plutôt ils s’entraident les uns les autres pour diriger vers l’objectif général leurs mouvements avec toutes leurs capacités. Ils marchent vers leur objectif fixé avec leur vraie solidarité, leur vraie union. Si un conflit ou une pression, ne serait-ce que d’un atome, s’en mêle, cela déréglera l’usine qui sera inefficace, stérile, le propriétaire de l’usine la démolira complètement après l’avoir disloquée.

Voilà, ô disciples de Risale-i Nur et vous, serviteurs de Dieu ! Vous et nous, nous sommes les membres d’une personne morale, digne du nom d’homme universel. Nous sommes comme les rouages d’une usine qui apporte le bonheur éternel pour la vie éternelle! Et nous sommes des serviteurs travaillant dans le vaisseau seigneurial qui conduit la communauté de Muhammed (pssl) à Darusselam (la demeure éternelle) qui est le rivage de la paix. Sans doute avons-nous besoin et avons-nous l’obligation de l’entraide, de la vraie union pour acquérir le secret de la sincérité qui assure avec quatre individus la force spirituelle de mille cent onze!

Oui, si trois « 1″ ne s’unissent pas, ils auront la valeur de « 3″. S’ils s’unissent, ils auront la valeur de « 111″. Si « 4″ fois « 4″ sont séparés, ils auront la valeur de « 16″. Si le mystère de la fraternité, l’union de l’objectif, l’union du devoir s’épaulent et l’emportent sur la même ligne, comme les « 4″ auront la valeur et la force de « 4444″, beaucoup trop d’événements historiques témoignent que la valeur et la force spirituelles de « 16″ fidèles frères dépassent par le secret de la sincérité celles de « 4000″. La sagesse de ce secret est que, dans un accord vrai et sincère, chacun des individus peut regarder avec les yeux des autres frères et aussi entendre avec leurs oreilles. Comme si chacun des hommes vraiment unis a la valeur et la force spirituelles regardant avec « 20″ yeux et réfléchissant avec la force de la raison de « 10″ personnes et travaillant avec « 20″ mains : oui, puisque la vraie entraide et la vraie union, c’est la cause de beaucoup d’avantages, elles sont aussi un bouclier et le point d’appui le plus important contre les peurs, même contre la mort. Parce que si la mort vient, elle prendra une âme. Avec le mystère de la vraie fraternité dans la voie de l’agrément de Dieu, dans les affaires de l’au-delà, comme il a autant d’esprits que de frères, si l’un meurt, en disant : « Que mes autres âmes restent vivantes! Car, en me faisant gagner de bonnes actions, je meurs seulement du point de vue des péchés. » il dort tranquillement.

Troisième Principe : Vous devez avoir toute votre force dans la sincérité et dans ce qui est juste. Oui, la force est dans l’état sérieux et dans la sincérité. Même les injustes gagnent de la force en étant justes et sincères dans leur injustice.

Quatrième Principe : c’est de vous honorer des honneurs de vos frères; considérez leurs qualités comme les vôtres et leurs vertus comme les vôtres!

Entre frères, on l’appelle se fondre, c’est-à-dire se fondre les uns dans les autres. C’est-à-dire que chacun oublie ses sentiments de l’âme et vit en pensée avec les qualités, et les sentiments de ses frères. En effet, l’essentiel de notre voie est la fraternité. Ce n’est pas une relation comme entre le père et le fils, ni entre le sheikh et son disciple. Plutôt, ce qui nous relie, ce sont les attaches de la vraie fraternité. Comme notre conduite est l’amitié profonde, notre tendance est l’amitié. Quant à celle-ci, elle nécessite l’ami le plus proche, le compagnon le plus dévoué, le camarade le plus compréhensif, le frère le plus généreux. La base fondamentale de cette amitié est la pure sincérité. L’homme qui brise celle-ci tombera du haut de la tour extrêmement élevée de l’amitié profonde, il est possible qu’il tombe dans un fossé très profond. Il ne pourra pas trouver une place pour s’y accrocher.

Oui, ceux qui quittent notre voie qu’est cette très grande avenue de piétée, peuvent aider sans le savoir la force de l’incrédulité qui porte l’hostilité contre nous. Si Dieu le veut, ceux qui entrent dans le cercle sacré du saint livre Miraculeux et clair par la voie de Risale-i Nour renforceront toujours la lumière, la sincérité et ne tomberont pas dans de tels fossés.

Ô mes compagnons au service du Bien ! Un moyen très influent de gagner et de conserver la sincérité, c’est de « se rappeler la mort. » Oui, comme c’est l’espoir lointain qui altère la sincérité et qui conduit a l’ostentation et à l’amour de ce monde, ce qui fait détester l’ostentation et qui fait gagner la sincérité, c’est de se rappeler la mort. Autrement dit, c’est de se sauver des intrigues de l’âme en pensant à sa mort, en considérant que le monde est passager.

Les amis de vérité ont tenu comme essentielles dans leur voie le fait de se rappeler la mort. Ils ont fait disparaître l’illusion de l’éternité qui est à l’origine de l’espoir lointain. Eux, en se considérant et en s’imaginant comme morts et en train d’être lavés, entrant dans la tombe, à force de l’imaginer, l’âme qui désire le mal abandonne en partie ses espoirs lointains, après être influencé par cette imagination et cette considération.

Il ne s’agit pas de faire venir l’avenir aujourd’hui, de façon à imaginer la fin, plutôt du point de vue de la vérité, c’est observer et aller en pensée du présent vers le futur.

Oui, nul besoin d’imagination, ni de supposition, chacun peut regarder sa dépouille mortelle, qui est le seul fruit se trouvant en haut de cet arbre de la vie! Étant donné qu’il voit avec sa dépouille mortelle pas seulement sa propre mort, s’il va un peu loin, il verra aussi la mort de son siècle et s’il va encore plus loin, il observera aussi la mort de ce monde, ce qui le conduit à la pure sincérité.

Extrait de « Traité de la sincérité » de la collection Risale-i Nur

Posté par rusty james à 09:02 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

L'élévation pour découvrir l'existence du sens

arbre-et-lumierel’élévation des cieux est attribuée à l’âme et est sans qualifications, sa  hauteur est au-delà des mesures de l’espace. Elle est spirituelle. Il en va de même quand tu dis : "Cet homme est supérieur à tel autre homme." Cette supériorité ne dépend pas de l’apparence, elle dépend de l’estime, de la valeur, du degré de la perfection.
car la supériorité ne dépend pas de la forme.


Comme dans le monde spirituel et sans qualifications, il y a des hauteurs abstraites, et ceux qui ne s’en tiennent qu’à la forme ne sont pas capables de les apercevoir. C’est pourquoi l’élévation du ciel symbolise ces hauteurs afin qu’on sache ce qu’est la hauteur. De même, la terre est un symbole qui permet de comprendre le bas. S’il n’existait pas de haut et de bas dans le monde abstrait, ces deux dimensions n’existeraient pas dans le monde matériel….De même, les prodiges et les miracles se présentent sous une certaine forme.

Ils sont destinés à ceux qui nient et ignorent les miracles et les prodiges purement spirituels.tous ce que les Prophètes apportèrent de sciences est revêtu de formes accessibles aux plus communes capacités afin que celui qui ne va pas au fond des choses s’arrête à ce vêtement et le prenne pour ce qu’il y a de plus beau, tandis que l’homme de compréhension subtile, le plongeur qui pêche les perles de la sagesse, sait indiquer pour quelle raison telle Vérité divine se revêtit de telle forme terrestre ; il évalue le vêtement et l’étoffe dont il est fait et reconnaît par lui tout ce qu’il recouvre, atteignant ainsi une science qui reste inaccessible à ceux qui n’ont pas la connaissance de cet ordre.

Il y a des cieux dans le royaume de l’âme
Qui gouvernent le ciel de ce monde

Posté par rusty james à 22:57 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 août 2012

Le monde devient moins pieux, estiment les sociologues

AttentionAthees(300)

 de l’Association Internationale Gallup. Ayant interrogé les citoyens de 59 pays, les spécialistes ont défini quels États pouvaient être appelés aujourd'hui les plus pieux, et les plus athées.

Les bilans du sondage universel ont montré que plus de la moitié des habitants de notre planète, de l'ordre de 59 %, se considèrent comme des croyants. La concentration la plus élevée d’athées est observée en Asie de l'Est. Parmi les pays avec une haute part d’athées, figurent aussi la République Tchèque, la France, la Corée du Sud, l'Allemagne, les Pays-Bas, l'Autriche, l'Islande, l'Australie et l'Irlande. Et parmi les pays les plus pieux, d’après l'avis des sociologues, sont nommés aujourd'hui le Ghana, le Nigeria, l'Arménie, les îles Fidji, la Macédoine, la Roumanie, l'Irak, le Kenya, le Pérou et le Brésil. En tout, ont conclu les sociologues, pendant les sept dernières années, le nombre de gens se disant croyants a diminué.

En Russie, selon la conclusion des mêmes sociologues, ces dernières années, l'indice de la piété dans le pays a baissé de 2 pourcents. L’athéisme dans le pays a grandi de deux pourcents. Cinquante cinq pourcents de Russes affirment leur appartenance à quelque confession, 26 % ont annoncé ne pas être des pratiquants, et seulement 6 pourcents ont avoué courageusement leur athéisme. Treize pourcents des personnes interrogées sont sans avis. Le président du Comité de la Douma d'État pour les affaires des associations et des organisations religieuses Sergeï Popov trouve que ces chiffres ne correspondent pas à la réalité, et que la Russie resterait dans l’avenir un pays avec un haut pourcentage de gens pieux.

« La religion et la piété est une base fondamentale de la création et du développement de l'État russe. Même si la laïcité est déclarée aujourd'hui par la Constitution, la religion est un très important facteur sur certains axes du point de vue de la paix dans le pays, et du point de vue de l’unification des gens ».

Encore un sondage effectué par les spécialistes du centre américain des études de l'opinion publique Pew Research Center, a montré que la jeunesse musulmane en Russie était plus pieuse que les représentants des générations plus âgées. C’est ce qui rend différents les jeunes disciples russes de l'Islam des jeunes du même âge dans les pays du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord. Cependant, en tout, dans les pays d'ex-URSS, seulement la moitié des musulmans trouve aujourd'hui que la religion prend une importante place dans leur vie, pendant que dans les pays arabes, la part de ceux qui respectent la religion fait plus de 60 %, dans les pays d'Afrique situés au sud par rapport à la Sahara, elle atteint près de 80 %. Les musulmans en Russie ne sont pas moins nombreux, simplement la jeunesse est plus active maintenant, c’est l’opinion du premier vice-président du Département Central spirituel des musulmans de Russie Albir Krganov exprimée dans l'interview à La Voix de la Russie.

« Je me rappelle mon enfance, quand nous allions à la mosquée, et là, il y avait peu de gens, mais maintenant, en arrivant à la mosquée, je vois à quel point le nombre de croyants a augmenté. Et ce n’est pas simplement un élément de mode, c’est un élan de l'âme ».

Plusieurs musulmans séniors hésitent à venir dans les lieux de culte uniquement parce qu’ils ne savent pas prier correctement. On ne peut pas les appeler des non-croyants. II faut simplement leur apprendre cela, et alors dans les mosquées, on pourra voir prier les gens de différentes tranches d’âge et de groupes sociaux, a conclu Albir Krganov.

french.ruvr.ru