14 octobre 2015

Les sept métaux alchimiques, l’ADN et l’iatrochimie

Des travaux réalisés par Etienne Guillé dans le Département de Biologie Moléculaire d’Orsay et à l’Institut Curie apportent un éclairage nouveau sur la tradition alchimique. Parmi les métaux capables de se fixer sur l’ADN, on retrouve très précisément les sept métaux dits alchimiques, à savoir le plomb, l’étain, le fer, l’or, le cuivre, le mercure, l’argent, et le soufre. Ces métaux peuvent ouvrir ou fermer une chaîne d’ADN selon le site sur lequel ils se fixent. L’argent et le mercure ne peuvent eux qu’ouvrir de nouvelles chaînes... [Lire la suite]