Décryptage des principes et rites satanique franc-maçon

freemasonry-display

ÉSOTÉRISME : Décryptage des principes et rites satanique franc-maçon

 
L’ordre secret et fraternel de la franc-maçonnerie, étendu sur l’Empire Britannique, compte aujourd’hui 5 millions de membres; 3 millions aux États-Unis, dont 250,000 maçons noirs de la loge « Prince Hall » (rejetée par beaucoup de loges franc-maçonnes blanches).
-Quelques maçons la définissent comme « un beau système de moralité voilée dans l’allégorie et illustré par des symboles »… Également comme « laréalisation de Dieu par la pratique de la Fraternité » : atteindre Dieu en ayant de bons rapports avec son voisin…
… Elle a été décrite comme « la plus grande, la plus riche, la plus secrète et la plus puissante force privée dans le monde »…
Et certainement : 
 « la plus trompeuse » :
Et  pour le grand public et pour les 3 premiers degrés « d’initiation : apprenti, compagnon et maître maçon (base des » Loges bleues« )… ceux qui sont introduits sont expressément trompés! On leur fait croire qu’ils savent quelque chose, alors qu’ils ne savent rien de la vraie maçonnerie… 

Dans les propres mots d’Albert Pike, dont le livre « Morales et  Dogmes » est la « bible » de la maçonnerie, » une partie des symboles sont divulgués à l’initié mais, ce dernier est intentionnellement induit en erreur. On ne veut pas qu’il les comprenne. Leur vraie explication est réservée aux érudits, aux princes de la maçonnerie… C’est bien assez pour la plupart de ces maçons de croire que tout est contenu dans les degrés bleus « (« Morales et Dogmes « , p.819).
Maçonnerie : (Vient du français tailleur de pierre »), débute au 13ème siècle avec  » l’Union des Ouvriers » des constructeurs de cathédrales pour s’entraider ; c’était « des travailleurs » ou « de vigoureux maçons », qui se réunissaient en loge.
Franc-maçonnerie : L’histoire de la Franc-maçonnerie peut se diviser en trois périodes :  
Il a existé tout d’abord une maçonnerie dite opérative, qui ne comportait que des gens du métier de la construction.
Dans un deuxième temps, ces loges vont recevoir des hommes étrangers au métier mais de qualité, qui deviendront des « maçons acceptés ».
Enfin, les loges perdront tout caractère opératif, pour devenir purement spéculatives.
Il convient de rappeler rapidement ce qu’est la « maçonnerie du métier ». Elle est liée à la construction. Il faut noter que, de tous temps, les bâtisseurs ont eu le sentiment de faire œuvre sacrée. Citons, au sujet des bâtisseurs de cathédrales, ces lignes d’Albert Lantoine, historien de la Franc-maçonnerie : 
« Cet art qui consistait à proportionner les diverses parties d’un monument, à dresser des flèches et des clochers audacieux, à courber des voûtes grandioses, sur lesquelles, le son, loin de s’atténuer, prenait une ampleur plus harmonieuse, semblait un art magique. »
Ces « maçons opératifs » se déplaçaient de ville en ville et n’avaient pas de local permanent. Ils utilisaient, pour entreposer leurs outils, se réunir, s’instruire, préparer leur travail ou se détendre, des locaux appelés loges. On les appelait Francs-maçons parce qu’ils n’étaient pas assujettis à un fief. Ils étaient francs, c’est-à-dire libres.
Ces « Francs-maçons opératifs » observaient un certain nombre de règles qui avaient pour but aussi bien de respecter les normes de qualité et de morale, que de préserver les secrets du métier. Leurs obligations comportaient aussi des devoirs de solidarité. C’est cette « Franc- maçonnerie opérative » qui va se transposer en « Franc-maçonnerie spéculative » aux XVIIème et XVIIIème siècles,adoptant les rites et les attributs des religions antiques, des ordres, des sectes, adoptant l’occultisme, et des fraternités chevaleresques à caractère initiatique.
Les obligations des « Francs-maçons opératifs » deviennent une Loi morale ; les outils de la construction deviennent des symboles, et la promotion sociale des ouvriers bâtisseurs se transpose en amélioration morale, spirituelle et matérielle de la société.
Le 24 juin 1717, jour de la Saint-Jean, les membres de quatre loges londoniennes se réunissent et fondent la Grande Loge de Londres, première fédération de loge maçonnique. En 1721, le grand maître de la loge de Londres demande à James Anderson, pasteur de l’église presbytérienne écossaise, de compiler les Old charges (Anciens devoirs) des maçons et de rédiger de nouvelles constitutions.
En 1723, James Anderson publie à Londres les Constitutions of Free-masons. L’implantation par les anglais des loges maçonniques en France se situerait vers 1730, elles y préparèrent et anticipèrent la Révolution et la Terreur.
En 1738, la première obédience française fédération des loges voit le jour. C’est la Grande Loge de France. En 1773 apparaît une obédience rivale, le grand Orient de France.
Si, en 1738, la Grande loge de Londresse proclame Grande loge d’Angleterre, c’est qu’elle compte alors des loges à travers tout le pays, et même dans ses colonies, en Amériques du Nord, au Canada et aux Indes. Les Anglais vont l’exporter jusqu’en Turquie, en Chine et même jusqu’au Nicaragua. Partout en Europe, c’est la contagion avec les pays bas comme le Luxembourg et la Hollande. Sont touchés aussi l’Allemagne, l’Autriche, la Hongrie, la Bulgarie, la Roumanie, la Grèce. La Suisse, tout l’empire de Russie, l’Europe méridionale et notamment, le Portugal. 
La franc-maçonnerie compte différents rites et rituels. Au nombre des rites encore en usage aujourd’hui, on trouve d’abord :
le rite écossais ancien et accepté, le plus pratiqué au monde. Né en France au début du 18e siècle, ce rite est composé de trente-trois grades.
le rite écossais rectifié remonte aussi au 18e siècle mais il comprend six degrés.
le rite français dit aussi rite moderne qui a sept degrés définis par le Grand Orient de France en 1786. Il a été plusieurs fois modifié.
le rite émulation
le rite d’York,
le rite Misraim
et le rite de Memphis.
Officiellement, cette société se présente comme une organisation philanthropique, c’est-à-dire, axée sur les bonnes oeuvres et prônant des valeurs justes et morales. Mais, dans les faits, il en est tout autrement.
Dans le livre The Lost Keys of Freemasonery, Manly Palmer Hall, 33e degré, révèle que: « L’ordre maçonnique n’est pas qu’une simple organisation sociale mais elle est composée de tous ceux qui se sont liés ensemble pour apprendre et appliquer les principes du mysticisme et les rituels occultes« .
Les francs-maçons sont les druides contemporains écrit Albert Churchward, un franc-maçon du 33e degré. WilliamHutchinson nous dit que la franc-maçonnerie a emprunté plus de doctrines et de cérémonies aux druides qu’elle n’en a pris ailleurs. (Les druides anciens étaient des prêtres occultes qui adoraient plusieurs dieux, pratiquaient l’astrologie et ultimement, offraient des sacrifices humains.) 
Le vrai visage de la franc-maçonnerie n’est révélé qu’aux initiés de hauts niveaux.
W. Wilmhurst, un haut dignitaire des Loges, nous écrit dans The masonic initiation, page 42, « Pour ceux qui désirent seulement une organisation sociale agrémentée d’un peu de cérémonial pittoresque et fournissant une occasion de distraction ou de distinction personnelle, la maçonnerie ne sera jamais plus que la formalité qu’elle a toujours été et qu’elle est toujours pour beaucoup. Et, eux-mêmes resteront toujours dans l’ignorance de sa signification, de son but et de ses grands pouvoirs »
SYMBOLES MAÇONNIQUES :
 
Emblème
- Le compas et l’équerre  formant le triangle de Dieu,
avec la lettre « G » au centre, ou « l’œil » de Dieu… Ou
au sommet d’une Bible ouverte.                                                                                 
-Ils sont les 3 joyaux indispensables d’une Loge, représentantles 5 points de la fm¨.¨
« l’égalité, la liberté et la fraternité ».                
-« Le compas » est l’élément masculin, représentent la solidarité en faisant un cercle; « l’équerre », l’élément féminin, représente la justice.
Les 5 points « de camaraderie« , symbolique :
-« Pied à pied » : aller aider votre frère.
-« Genou à genou » : Priez pour votre frère.
-« Sein à sein » : Tenez les secrets.
-« Main dans le dos » : Aidez votre frère tombé et justifiez son caractère dans son dos, aussi bien qu’avant son visage.
-« Bouche à oreille » : Chuchotez le bon conseil. 
Le triangle
Le triangle avec une pointe en haut est le symbole de SET (ou SUT). En Inde, le triangle est le sigle des disciples de Shiva et ils le portent sur leurs fronts.
SET est le dieu de la destruction pour les Hindous. Dans la bible satanique SET et SHIVA sont d’autres noms pour Satan.
Helena Petrovna Blavatsky affirme que Shiva Baal Moloch et Saturne sont identique. 
L’hexagramme
L’hexagramme, l’étoile à six pointes est un très ancien symbole et un des plus puissants pour les sorcières, les sorciers et les magiciens. On le trouve au front du génie de la Place de la Bastille à Paris, qui se trouve également sur les anciennes pièces de 10 francs…
L’hexagramme est utilisé en magie, en sorcellerie, en occultisme et pour faire l’horoscope du zodiaque. Ce symbole possèderait des forces mystérieuses.
Les sorciers croient qu’il représente l’identité symbolique d’une famille spécifique de démons appelés « trud ». Ils l’utilisent dans des cérémonies, soit pour appeler des démons, soit pour les éloigner.
Le mot Hex, sert à verser une malédiction, un sort sur quelqu’un. Il tient son origine de ce symbole. 
Le pentagramme
Le pentagramme, l’étoile a cinq branches, est le plus familier et le plus évident symbole occulte du nouvel-age. Le pentagramme est connu universellement comme le signe du diable parmi les satanistes. En revanche, le Nouvel-Age cherche encore à le présenter comme un symbole de bien de la magie blanche, symbole rempli de puissance para naturelle. 
 Le pentagramme avec son évidente signification occulte à été pendant des siècles l’un des signes préféré et favori des sociétés secrètes. Aujourd’hui, nous le retrouvons en affiche dans les loges maçonniques. Le pentagramme a une place d’honneur et de prééminence dans le temple mormon de Salt Lake City.
Les prêtres celtiques l’appelaient « le pied de la sorcière ». Au moyen-âge, il est devenu populaire en Angleterre et ailleurs en Europe comme étant « la croix du lutin », le signe du diable, l’étoile du sorcier et le sceau de Salomon.
Rudolf Koch, un expert en symbolisme, nous dit que dans les temps anciens, le pentagramme servait de charme magique parmi les gens de Babylone. Il était aussi utilisé parmi les Babyloniens pour la guérison et comme support médiumnique pour apporter la bonne fortune. 
Gary Jenning’s dans son livre « Black magic, white magic » nous révèle que le plus puissant et respecté de tous les symboles magiques est le pentagramme. Lorsque dessiné avec une pointe en bas, ce signe représente Satan et il est alors utilisé pour invoquer les esprits du mal. Lorsque dessiné avec une pointe en haut, ce symbole est utilisé pour la magie blanche.
Henry L. Stillson et William J. Hughan dans « History of freemasonery and concordant orders »,

 nous décrit le pentagramme comme ceci: « Cette étoile représente Dieu, tout ce qui est pur, vertueux et bien, quand elle est représentée avec une pointe en haut. Mais lorsqu’elle est représentée avec une pointe vers le bas, elle représente le mal et tout ce qui est opposé au bien, à la pureté et aux vertus. En fait, il représente le bouc de Mendes (Satan) ». Plus loin, dans ce livre, il nous explique que le saint et mystérieux pentagramme est appelé dans les écoles gnostiques, l’étoile flamboyante (the blazing star).

Dans « The questions of freemasonery », on apprend que le pentagramme inversé à l’intérieur d’un cercle est la plus haute forme d’expression satanique représentant Baphomet, le dieu de Mendes ou l’incarnation de Lucifer comme dieu. Ce même Baphomet fut introduit chez les moines Templiers français, découverte qui donna au roi Philippe le Bel un motif suffisant pour les anéantir… 

 L’œil qui voit tout

Les bibles issues du Nouvel-Age et leurs dirigeants nous enseignent que l’œil qui voit tout est l’œil d’Horus ou celui de Shiva.
Shiva est l’équivalent hindou d’Horus, le dieu soleil égyptien.
Qu’est-ce que les constructions et institutions suivantes ont en commun?
>La chambre de méditation des États-Unis
> Le grand sceau de États-Unis
> Les pyramides égyptiennes
> La chambre de prière dans la capitale des États-Unis
> Le « Temple of Understanding »
Réponse: L’œil qui voit tout!
L’œil qui voit tout, en fait, représente l’unité, une unité qui est incluse dans la sorcellerie du satanisme, de l’hindouisme, du shintoïsme, du bouddhisme et de beaucoup d’autres cultes aussi bizarres qu’étranges. 
The Keys of Enoch, page 508, une des principales bibles du Nouvel-Age, enseigne à ses adeptes que leur troisième oeil se connecte magiquement avec les entités extra-dimensionnelles. Elle déclare que du ciel, de sages entités  » surveillent la création  » à travers l’œil du Père de la création et l’œil d’Horus.
Texe Marrs dans « Mystery Mark of the New-Age », à la page 103, nous informe que le département du trésor américain dans une lettre, lui communiquait que ce symbole prenait son origine de fait, en Égypte. De plus, le comité formé au 18e siècle pour le design du sceau arborant le dollar américain, lequel incluait Benjamin Franklin, voulait essayer de représenter la nouvelle nation des États-Unis en tant que successeur de l’ancienne culture et du gouvernement égyptien antique. 
LE COMPAS ET L’ÉQUERRE
L’ex-sataniste, franc-maçon et sorcier William Schnowbelen, explique la vraie signification de l’équerre et du compas. La maçonnerie exalte la sexualité au niveau de la divinité, mais d’une manière déguisée et allégorique. L’équerre, le compas, ainsi que d’autres symboles maçonniques sont des références voilées se rapportant aux organes reproductifs. Le compas et l’équerre symbolisent les organes reproductifs de l’homme et de la femme engagés dans un rapport sexuel. Le G signifie Gnose, Génération, Grand architecte. 
Disque solaire ailé
Les origines de ce symbole remontent à la magie de l’Égypte ancienne. Albert Churchward dans son livre « Signs and Symbols of Primordial Man, the Evolution of Religious Doctrines from the Eschatalogy of Anciant Egyptians » nous dit que ce « winged sun disk » est utilisé par les maçons du 33e degré et que eux seul en connaissent le sens.
Ce symbole représente en fait la trinité divine égyptienne ORISUS (le dieu soleil) HORUS et ISIS. Ce symbole est aussi appelé RA, le dieu soleil. 

Dans le volume « Pratical Egyptian Magic », page 107, la description suivante est donnée: « L’emblème de l’élément de l’air consiste en un cercle de type disque solaire entre deux ailes. Dans un rituel de magie, il est suspendu au-dessus de l’autel en direction de l’est et est utilisé pour invoquer le sylphe (génie de l’air dans la mythologie gauloise et germanique), pour lui demander sa protection et sa coopération ».

***
 
LOGES FRANC MAÇONNES ET RITES:
 
Il y a principalement « 3 Rites », avec jusqu’à 1,000 degrés, variant de pays à pays, sans autorité centrale (l’Encyclopédie Britannica).
-ils se rencontrent dans « des Loges constituées d’au moins 7 membres; chaque loge est l’unité de base de la maçonnerie, comme « une paroisse » et personne n’est censé avoir un grade supérieur au maître de sa loge, pas même le grand maître. Une »Grande Loge » existe dans chaque état, avec au moins 4 loges, que l’on pourrait comparer à un « diocèse ». « Un grand maître » a un grade supérieur à n’importe quel maçon du 33éme degré. Dans la plupart des pays, les « Grandes Loges » sont des corps nationaux, mais cela a échoué aux États-Unis. 
La loge de base :  « Loge Bleue » :
Les loges bleues sont celles dans lesquels les 3 premiers degrés sont réunis : apprenti, compagnon et  maître. Les 3 premiers degrés portent des tabliers « bleus », la couleur officielle de la Franc-maçonnerie, seul moyen  approprié pour s’adresser au maître de la loge qui est « le maître d’adoration ». Il y a 33 grades en franc-maçonnerie, mais dans la réalité, ils n’existent pas tous. Ainsi par exemple on passera directement du 18ème au 30ème degré. Selon son grade, on appartiendra donc à plusieurs « loges » :
Loge bleue (1er au 3ème degré)
Loges de perfection (4ème au 14ème degré)
Chapitres (15ème au 18ème degré)
Aréopages (à partir du 30ème degré)
Degré
Titre
Existe réellement
Atelier
01
Apprenti
oui
Loge bleue
02
Compagnon
oui
03
Maître
oui
04
Maître Secret
oui
Loge de perfection
05
Maître Parfait
non
06
Secrétaire Intime
non
07
Prévôt et Juge
non
08
Intendant des Bâtiments
non
09
Maître Elu des Neuf
oui
10
Maître Elu des Quinze
non
11
Sublime Chevalier Elu
non
12
Grand Maître Architecte
non
13
Royal Arche
oui
14
Grand Ecossais de la Voûte Sacrée
oui
15
Chevalier d’Orient
non
Chapitre
16
Prince de Jérusalem
non
17
Chevalier d’Orient et d’Occident
oui
18
Souverain Prince Rose-Croix
oui
19
Sublime Ecossais
non
Aréopage
20
Vénérable Grand Maître de toutes les Loges
non
21
Noachite
non
22
Prince du Liban
non
23
Chef du Tabernacle
non
24
Prince du Tabernacle
non
25
Chevalier du Serpent d’Airain
non
26
Prince de Merci
non
27
Souverain Commandeur du Temple
non
28
Chevalier du Soleil
non
29
Grand Ecossais de Saint-André d’Ecosse
non
30
Chevalier Kadosch
oui
31
Grand Inspecteur Commandeur
oui
Grand Tribunal
32
Prince du Royal Secret
oui
Grand Consistoire
33
Souverain Grand Inspecteur Général
oui
Conseil Suprême
1-« le Rite écossais »:
Il a 33 degrés, on y parle politique et religion. Les athées ne sont pas admis, comme ne sont pas admis les noirs, les femmes, les enfants et les gens pauvres.
- Le 18éme degré, « de la Rose Croix », est ouvertement « anti-chrétien » : le candidat doit prendre une croix sans Jésus crucifié dessus, dénigrant le Calvaire, l’Ascension et la descente aux enfers et l’inscription INRI.
- Seul les chrétiens peuvent atteindre les degrés 18 à 33 et le degré 30.
Le « Chevalier du Kadosh » est ouvertement anti-catholique; « la vengeance » est le motif de ce degré.
- Les 3 premiers degrés portent des « tabliers bleus »; ceux de 4 à 18, des « tabliers rouges »; et ceux de 19 à 30 des « tabliers noirs »; enfin ceux de 31 à 33 des « tabliers blancs ».
- Il y a 2 juridictions aux Etats Unis :
… 1-« Au Nord », au nord de l’Ohio, avec quartier général dans Lexington, Mass.;
… 2-« Au Sud », avec 35 états et son quartier général à Washington, le district fédéral de Columbia, le plus ouvertement anti-catholique, fondateur « du Ku Klux Klan » et éditeur « du New Age Magazine ».
2- le « York Rite » ou « Rite américain » :
Avec 10 degrés, ce rite n’autorise pas que l’on échange en loge sur les thèmes de politique et de religion. Les athées ne sont pas admis ; même l’admission de quelques maçons chrétiens est refusée… Les femmes, les enfants, les noirs et les pauvres gens ne sont pas admis.
- Dans le 7ème degré, l’Arche Royale,  le nom du Dieu des maçons est découvert : « Jah-Bul-On », Jah pour « Yahweh », le Dieu de la Bible; « Baal« , le dieu des Assyriens, le faux dieu de la Bible; et « On« , le dieu soleil des Egyptiens, Osiris.
 
3- le « Grand Orient de France » : 
Ici, les athées sont admis. A commencé quand Napoléon 1er contraint les francs-maçons à n’avoir plus qu’une seule obédience, le Grand Orient, pour les trois premiers degrés (apprentis, compagnons et maîtres-maçons), le Suprême Conseil gardant son autorité sur les autres grades de la franc-maçonnerie française. Dans les années qui suivirent la chute de Napoléon, sa volonté ne fut plus respectée et la situation maçonnique évolua avec la création de nombreuses loges qui ne dépendaient pas du Grand Orient. 

Progressivement, ces loges se rassembleront sous l’autorité du Conseil suprême de France.
-  « Les Noirs »,
N’étaient pas admis dans la maçonnerie, mais plus tard la loge  » Prince Hall » fut créée pour les Noirs, avec 250,000 membres. Mais même maintenant les loges américaines rejettent la légitimité de loges noires maçonniques (Encyclopédie Britannica). 
-« Organisations alliées »,
Créées pour s’occuper des femmes des grands maîtres maçons, parents féminins des maçons « l’Ordre de l’Étoile Orientale »; pour les garçons, « l’Ordre de DeMolay » et « l’Ordre des Bâtisseurs ». Pour les filles, « l’Ordre des Filles du Travail » et « l’Ordre de l’Arc-en-ciel »… Plus les « Shriners » (adeptes du temple), connu pour leur travail charitable…
***
« MAÇONS »… « CHRISTIANISME »…
La plupart des responsables chrétiens et musulmans interdisent la franc-maçonnerie. Parce que c’est la société secrète la plus trompeuse, comme nous le verrons ensuite, mais surtout parce-qu’elle s’autorise d’une hiérarchie secrète dont ils considèrent les intentions cachées comme étant ouvertement anti-christ. [...]
-« Catholiques » :
Les francs-maçons ont été excommuniés de l’Église catholique par 8 Papes : En 1738 par Clément XII « In Eminenti », la première des 20 bulles contre la Franc-maçonnerie. Pie IX a publié 6 bulles attaquant la Maçonnerie. Léon XIII, en 1884, dans « Humanum Genus » a approuvé le faite que les franc-maçons « le but réel et suprême » et de « persécuter le christianisme avec haine et ils ne se reposeront jamais tant qu’ils ne mettront pas
à terre tous les établissements religieux établis par le Pape »… Et le dernier, Jean Paul II en 1983… Vous ne pouvez pas être catholique et  maçon!… Si vous voulez être  maçon, vous êtes automatiquement hors de l’Église catholique : excommunié!… Ce sont les mots publiés par le Cardinal Ratzinger, approuvé par Jean Paul II en novembre 1983 :  » Le jugement négatif de l’Église en ce qui concerne les associations maçonniques, depuis leurs principes toujours considérés irréconciliables avec la doctrine de l’Église, reste inchangé ; et donc l’adhésion à ces cercles reste interdite. Les catholiques qui s’inscrivent dans des associations maçonniques sont dans un état de péché grave et ne peuvent pas recevoir la sainte communion. Les autorités locales ecclésiastiques n’ont pas la faculté de prononcer un jugement sur la nature des associations maçonniques qui pourraient diminuer le jugement mentionné ci-dessus « .
-Les responsables  » baptistes », l’ont définie comme « une fraternité impie d’obscurité satanique »; « il y a une incompatibilité inhérente entre la maçonnerie et la foi chrétienne« ; « il y a grand danger que le maçon chrétien puisse lui-même compromette son alliance avec Jésus » (l’Union  Baptiste de l’Ecosse, 1965).
-« Luthériens », disent que  « la maçonnerie élève à l’idolâtrie » (Synode du Missouri, 1959).
-« Presbytériens » : « la maçonnerie est un établissement religieux et comme tel est certainement anti-chrétien (Assemblée Générale, Rochester, 1942).
-« L’Église anglicane » :  » un grand nombre de raisons fondamentales pose question sur la compatibilité de la franc-maçonnerie avec le christianisme (Synode Général, Londres, 1987… dont pourtant plusieurs membres du comité étaient maçons!).
-« Église russe Orthodoxe » : « n’importe quel Orthodoxe qui rejoint la maçonnerie perd tous ses droits et privilèges de son adhésion à l’Église (Acker, » des Autels Étranges « , pag.60).
-« Méthodistes » : « il y a un grand danger que le chrétien qui devient franc-maçon trouve lui-même de quoi ne plus comprendre ses croyances chrétiennes. Les méthodistes ne doivent pas devenir maçons (Assemblée Générale, Londres, 1985).
… Cependant, la plupart des maçons sont protestants, quelques uns seulement sont catholiques ( mais alors, ils ne le sont plus par le fait même, puisqu’ils sont définitivement excommuniés) et un certain nombre notamment dans la hiérarchie officielle grecque sont orthodoxes!. 
*** 
BEAUX « PRINCIPES »… « TROMPERIE » :
 
 
Albert Pike

« Les principes » apparents de la maçonnerie sont beaux et beaucoup de maçons sont des gens bons, honnêtes, induits en erreur par la « Fraternité », particulièrement les trois premiers degrés de maçons, ce qui représente la plupart d’entre eux!… Qui, dans les mots de Pike, déjà cités,  » sont intentionnellement induits en erreur par des interprétations fausses » (p.129)

- Pour être accepté comme  maçon,
Vous devez croire en « la paternité de Dieu, la fraternité des hommes et l’immortalité de l’âme »… Et cela peut paraître bon, mais comme un chocolat avec du poison mortel à l’intérieur, parce cela finira par faire voler en éclat vos croyances  chrétiennes, musulmanes ou juives…
-les « 3 principes » de la maçonnerie sont :
1-« Amour fraternel pour l’espèce humaine toute entière,
2-Soulager l’affligé,
3-La vérité comme un attribut divin « .
… Ces 3 principes, plus « la confiance en Dieu » sont justes et beaux… Mais beaucoup de maçons de haut degré ne sont guidés que par l’avidité et l’intérêt personnel, ou bien social, politique, ou  économique, faisant de la maçonnerie rien moins qu’une mafia, selon les propres termes de « Knight and Short »(« The Brotherhood », « Inside the Brotherhood).
le « 4 points parfaits d’entrée » sont : « la Gutta » (la gorge), « pectora » : la poitrine, « manus » : la main, et « pedes » :les pieds, pour apprendre le soin et la circonspection de ce que vous mangez et buvez, ce que vous dites et pensez dans votre cœur,  ce que vous faites,  et où vous allez… Bien!… Mais tandis que beaucoup de loges sont comme des clubs de frères consacrés pour faire la charité, quelques membres de haut degré sont obstinés dans la destruction des religions et des structures entières économiques et sociales de nations toutes entières…
les « 4 vertus cardinales », sont aussi belles : Modération, Fermeté, Prudence et Justice « … Mais tandis que beaucoup de loges respirent un esprit de philanthropie générale, quelques maçons de haut degré ont alimenté le public de mensonges ; pour la Grande Loge, la plus grande tâche est aujourd’hui de convaincre un public de plus en plus cynique que le Métier n’est ni une conspiration permanente, ni une société secrète, ni même » une société avec des secrets « , mais un club privé inoffensif qui réunit une communauté entière, qui inculque une morale élevée et des valeurs spirituelles à ses membres »…
Mais voilà : ce n’est pas que cela!… Parce que la franc-maçonnerie peut spirituellement enrichir une vie, mais elle peut surtout vous priver de vos valeurs chrétiennes… Elle  peut être conservatrice, mais aussi une force réactionnaire pour influer en politique, en religion, ou en économie, comme elle sera aussi une couverture pour une révolution de gauche ou de droite.
 
Les symbolismes de la Maçonnerie    –  Tromperie sur l’initiation
Tromperie sur  la Bible    le Dieu de Maçons
Tromperie de Religion  –  Tromperie sur les Serments    –  les Tabliers  –
 Les signes des 3 premiers degrés   –   Fraternité – Fruits
 
Les symbolismes de la Maçonnerie:
 
1-candidat Maçonnique : Préparé pour le serment.
-« Bander les yeux » comme un signe « de l’obscurité spirituelle ».
    -« Un câble de remorquage » autour de son cou comme un signe d’esclavage, de soumission  au maître et à la loge.
2-Grande salutation « signe de détresse ».
3-« Poignées de main » :apprenti, maître maçon …
 
 
Tromperie sur « l’Initiation » : (Voir l’image juste au dessus)
« Un bandeau sur les yeux », appelé « Trompeur » est toujours placé sur le candidat, pour signifier « qu’il vit dans l’obscurité spirituelle », être musulman, un chrétien, ou un juif, vivant « dans l’obscurité, l’impuissance et l’ignorance. Vagabondant  parmi les erreurs et recouvert des pollutions du monde extérieur et profane »… Ainsi, un chrétien , un juif ou un candidat musulman à la maçonnerie « vit encore dans l’obscurité spirituelle »!… Et le christianisme ou le judaïsme ou l’islam sont remplis d’erreurs!… Et plongent donc leurs fidèles dans « un monde profane »!…
… Le candidat doit également porter «  le câble de remorquage  » autour de son cou comme un signe d’esclavage, de soumission, non pas au Christ, ni à l’Église, mais au maître maçon et à la loge… Et on lui dira, et lui jurera, que « seule la loge mène les hommes dans la lumière spirituelle »… Parce qu’ « il est, lui,  l’iniquité venant à notre porte, cherchant la nouvelle naissance ».
 
- Et la plupart des apprentis à la maçonnerie font tout cela sans vraiment savoir ce qu’ils font ou disent… Mais c’est le premier grand pas pour laver un chrétien « de l’iniquité du Christianisme »!.
 

 

Tromperie « sur la Bible »:
Un des 3 joyaux d’une loge est sa « Bible » : laquelle pourra représenter aussi bien la Bible judéo-chrétienne que le Coran, les Védas, ou la Gîta… selon la religion des candidats… Tout est bon!… mais inutile, parce qu’aucune n’est « Parole de Dieu » pour la maçonnerie… Ils sont bons et utiles pour la maçonnerie, parce que le candidat doit prêter serment avec sa main droite sur la Bible, par exemple ; et que si ce livre ne signifie rien pour la maçonnerie, il signifie l’absolu pour le candidat chrétien, il devient donc très important pour les maîtres que leurs candidats viennent à prêter serment sur cette Bible!…
- La maçonnerie dit de belles choses de la dite »Bible », comme ceci par exemple: « la sainte Bible  nous donne la règle et elle guide  notre foi et notre pratique… La Bible est divine… Sa vérité est ouvragée dans le billet de 5 dollars  de notre étant »…
Mais qu’en est-il de la véritable attitude de la maçonnerie, un autre petit exemple va nous en éclairer : « la maçonnerie de la Loge bleue n’a rien du tout à faire avec la Bible. Elle n’est pas fondée sur la Bible. Si elle l’ était, ce ne serait plus la maçonnerie. Les juifs, les chinois, les turcs, chacun rejettent l’Ancien ou bien le Nouveau Testament, ou tous les deux,  et ce qui précède explique pourquoi  nous ne voyons aucune raison  que ces derniers ne puissent pas devenir des maçons » ( Sommaire de la Loi maçonnique, Pp.207-208).
 
« Le dieu » des maçons, n’est pas « le Dieu » des religions révélées :La soi-disant « croyance en  Dieu » est une des tromperies les plus grandes de la maçonnerie… Pour un maçon en effet, le seul  « dieu agissant » c’est « la Loge » et « le Maître d’adoration « , comme pour les communistes, « le dieu réel » est le Parti agissant pour l’État …
L’allégeance primaire et l’obéissance du maçon vont « au Maître d’adoration », seule forme appropriée pour s’adresser à lui!… Et bien sûr, à travers ce Maître à une autre « autorité supérieure de maçon  » : laquelle ? Nous le découvrirons… Dans la loge, « le maître » est « adoré », et cette relation de latrie n’est pas demandée envers Dieu!… Vous ne pouvez même pas faire mention de votre Dieu!.
… C’est pourquoi la maçonnerie est incompatible avec le christianisme, le judaïsme et l’islam, parce que leur allégeance primaire va « à dieu »… Et même beaucoup d’autorités civiles débattent pour savoir si l’adhésion au Métier est compatible avec l’administration civile, parce qu’il y est systématiquement organisé un détournement d’autorité, voire même des lois officielles des pays qui font leur cohésion sociale et leur sécurité. 
« Le Dieu » des 3 premiers Degrés, est « déiste », en ce sens qu’il est Créateur mais qu’on ne peut pas le connaître… C’est pourquoi Pike peut prétendre que « toutes les conceptions spécifiques de Dieu sont idolâtres, sauf celle de la maçonnerie » (« Morales et Dogmes », p.516)… Ainsi, le Dieu de la Bible, ou le Coran, mène à l’ »idolâtrie ».
… Le « Dieu »maçonnique est un Esprit illimité, éternel, universel, non confessionnel et international, divin  certes … mais « inaccessible »!… La seule autorité divine accessible, « le dieu agissant », est le maître d’adoration. Ainsi, un maçon va croire en un certain Dieu, sans se rendre compte que le corps entier de la franc-maçonnerie accueille tous les dieux des maçons dans le même Panthéon, pour autant que l’allégeance dans la loge va au maître d’adoration et qu’une autre présence divine n’est pas même autorisée à y être mentionnée.
… En fait, n’importe quelle loge est « une fédération de dieux et de religions »… Et la tromperie la plus grande revient à constater que le maçon qui fait « confiance à Dieu », ne fait pas confiance dans ce culte à son Dieu, mais bien à celui qui se cache derrière le Maître d’adoration!… et derrière les autorités secrètes et occultes au-dessus de ce dernier! C’est enfin une autre tromperie que de donner à penser que c’est en ce domaine la loge locale qui a l’autorité suprême. 
- Après le 3ème degré, 
La maçonnerie accepte une forme particulière de panthéisme, où « tout est dieu et où dieu est tout », une conception panthéiste de la déité qui est passée de Babylone à l’Inde et au courant ésotérico-gnostique, des doctrines secrètes de la troisième Kabbalah à la franc-maçonnerie et au mouvement du Nouvel Âge. Le prétendu « Grand Architecte de l’Univers », après le 3ème degré n’est pas « une personne »…
C’est « une nature », « une force », « une énergie »…
« Une pierre », « une étoile », « vous », « je »…
Il est « cela »
Tel est le chemin qui va doucement piéger la plupart des maçons  des 3 premiers degrés!…
… Et c’est pourquoi la maçonnerie prétend que Dieu est en chaque maçon… Mais dans le même sens que  Dieu est présent dans toute chose existante… 
-Le Métier veut les gens finissent par croire que la maçonnerie ouvre la porte à une fraternité universelle fédérant toutes les formes de la Foi. A y regarder de près tout fidèle comprendra qu’en vérité, la maçonnerie nie le Dieu de la Révélation divine dans laquelle il nourrit sa Foi dans le Seigneur.
… Ici, la maçonnerie lie des cultes et des religions de tous âges : les cultes d’Egypte, la  troisième Kabbalah, l’occultisme, le Spiritisme, l’Alchimie (dont le fondateur, Hermès, est supposé être un des pères de la franc-maçonnerie)… et même le Satanisme : Albert Pike est un haut maçon considéré et sataniste on ne peut plus officiel, qui prétend que « la religion maçonnique doit être maintenue dans la pureté de la doctrine luciférienne… La vraie religion est le satanisme… Lucifer est le Dieu de la Lumière et le Dieu des Bons, luttant pour l’humanité contre Adonaï, le Dieu des juifs et des chrétiens, le Dieu des ténèbres et de l’enfer ».
 
- Un grand problème !!
Pour les maçons honnêtes des 3 premiers degrés, comme pour la plupart des maçons, comment peuvent-ils participer à des rituels dont la signification occulte et le symbolisme ne leur est pas expliqué : ils doivent donner une confiance aveugle à ceux qui les célèbrent avec eux.
- Dans l’ensemble, le dieu des maçons est « relativiste » :
O
n ne peut pas le connaître, mais il est bon : Il vous ira « comme un gant »!
Seul le symbolisme en maçonnerie est ambigu et fausse en la détournant l’interprétation de l’individu quant  à la vérité de ce que dieu est.
[...]
Ainsi, « les serments »jurés main sur la Bible, ou sur le Coran, ou sur la Thora, sont des moqueries et une véritable profanation camouflée des Ecritures saintes, parce que les hommes jurent sur leurs Ecritures sacrées d’obéir aux croyances maçonniques religieuses qui, elles, nient et déforment ce que leurs Ecritures saintes sacrées enseignent vraiment . 
- La lettre majuscule« G »présente dans l’emblème, est mise là comme représentant « Dieu » ou plutôt « le Grand Architecte de l’Univers »... Mais c’est aussi là pour représenter et « la Géométrie, et la Gnose, et la Génération » ( la quantité, l’ésotérique, et la sexualité divine),  trinité réelle divine des maçons.
-« L’Enfer », de la Bible et du Coran n’est jamais mentionné dans les doctrines ou les rituels de maçonnerie.
 
- « Le ciel », est mentionné comme étant « la loge parfaite et glorieuse au-delà où l’Architecte Suprême de l’Univers préside »… Mais cette « Loge parfaite » n’est pas le Ciel de la Bible ou de la Révélation, parce que pour la maçonnerie « Dieu » n’est pas une personne… et « la Loge au-delà » n’est ni un lieu, ni un état, elle se trouve identifiée au divin impersonnel…
Autant dire qu’il s’agit d’une tromperie pour aider les maçons à faire face à la mort sans rechercher l’union personnelle avec leur Seigneur et Père!… Car en effet, « après la mort », chaque âme devient  Dieu, comme une goutte d’eau dans l’océan, elle se dilue dans l’énergie du tout, de « CELA »… 
- Ainsi, les 2 principes de la maçonnerie, « croire en Dieu et en l’immortalité de l’âme », sont les duperies les plus grossières de la maçonnerie [...]
Le problème énorme « de la Religion maçonnique » consiste en ce que elle amalgame des religions d’Egypte, de Perse, de Babylone, des Juifs, des Chrétiens, des Hindous, des Spirites, de l’Occultisme, de la Sorcellerie, de la troisième Kabbale… Et que tout peut être rajouté ou discuté, tout ce qui touche à l’essentiel peut y être relativisé…
 
 
Tromperie « sur les serments »
 « Le secret » :
« Les signes » des  » 3 premiers Degrés »
 
1-Apprenti : Coupez ma gorge et ma langue.
 
2-Compagnon : Ouvrez ma poitrine et mettez mon cœur et mes poumons sur mon épaule gauche.
 
3- Maître Maçon: Lancez mes intestins.
 
« Les serments » sont des plus trompeurs, ridicules, disproportionnés et, surtout, ils font nier au Maçon sa foi Chrétienne ou Musulmane.

1- Dans le Premier degré « l’apprenti » jure la main sur la Bible en disant : « moi, ( nom), en présence du Dieu Tout-puissant, promets solennellement et jure que je saluerai toujours, ne me cacherai jamais , et ne révélerai jamais quelconque secret sur les arts, parties,  points, mystères cachés de la franc-maçonnerie… Je dis cela librement sous peine d’avoir ma gorge tranchée, ma langue arrachée et mon corps enterré dans les  sables de la mer… » (Le Rituel de Duncan, pp. 34-35).

2- le Deuxième degré, « le compagnon » jure sur la Bible : en présence du Dieu Tout-Puissant, « sous peine d’avoir mon sein ouvert… Et mon cœur et mes poumons laissés tombés sur mon épaule gauche… Donc aidez-moi o dieu ».
3- le Troisième degré, « le maître maçon « , lui, doit jurer ainsi :« sous  peine que mon corps soit coupé en deux, mes intestins pris et brûlés en cendres… Donc aidez-moi o dieu ».
- Toutes ces « pénalités » sont grossièrement abusives et exagérées… juste pour avoir  révélé une prise secrète, ou un rite de loge, ou un mot de passe comme « Boaz » ou  » Tubal Cain « … Que fera-t-on alors à quelqu’un qui commet meurtre ou viol?… Ils soutiennent certes que tout cela n’est guère que « symbolique » : alors on doit dire a minima que l’on commence par un serment  « sacrilège »  ses premiers pas en atelier, puisqu’on y  jure solennellement devant Dieu quelque chose de symbolique… Tous les maçons prennent ces paroles littéralement et demeurent très craintifs des conséquences qu’impliqueraient leurs trahisons des secrets, surtout ceux concernant l’appartenance de leurs confrères…qui sont invariablement punis de mort
… Et le fait est que beaucoup de maçons ont été trouvés avec leurs gorges coupées, leur langues dehors, leur poitrine ouverte… Parce que, disent-ils, c’est  pour Dieu que l’on inflige ces peines, mais, apparemment, il y a bien des hommes qui le font pour Dieu!.
 
- La duperie principale consiste en ce que, avec ces serments, vous jurez à Dieu de soutenir une maçonnerie, quitte à y sacrifier jusqu’à votre foi chrétienne, juive ou musulmane.
A- Le candidat fait  serment de maître maçon.
 
B- le Tablier : un insigne d’innocence, l’obligation d’amitié, un symbole de changement profond d’attitude envers le travail et la société, un emblème de très grande signification pour un maçon.

[...] 

 
« LES LOGES:
Quelque Rosicruciens se réunissent en « loges », qui ressemblent à celles de la maçonnerie, et qui , à la différence de ces dernières, admettent des hommes et des femmes. Le Maître de la loge est assis au bout d’une pièce et la Maîtresse de la loge, une femme, est assise à l’autre bout.
La Vierge de Vestale est placée devant le Maître, un feu sacré allumé devant eux et de l’encens est utilisé dans les rituels de réunion. Au centre de la loge, est posé la »Shekinah »ou  triangle sacré, avec 3 bougies.
Les membres portent des tabliers de type maçonnique et avant chaque début de séance, ils prononcent un serment solennel pour tenir les secrets de la fraternité inviolés.
« Deux banquets spéciaux » :
Banquet du Nouvel An, vers le 21 mars,
Fête de l’Extérieur, autour du 23 septembre. 
 
Tablier de la Rose Croix

 

« LA ROSE »… ET « LA CROIX » :
Le symbole des Rosicruciens est une croix Chrétienne avec une rose en son centre. C’est d’ailleurs également « un symbolisme alchimique » :
-« La Croix », est le symbole du soleil, arbre de vie,  force génératrice, élément masculin.
-« La Rose », est l’élément féminin, symbole de la beauté et de la délicatesse. Le mariage, comme l’union du mâle et de la femme, est considéré comme une métaphore de la fusion alchimique élémentaire que l’âme subit dans sa montée illuminative spirituelle.
… « La croix » représente « le corps de l’homme », « la rose » symbolisant « l’âme de l’homme se déployant et se développant ».
Les éléments fondamentaux des deux sphères du Rosicrucianisme, terrestre et céleste, ne sont pas seulement visibles, mais sont ainsi fondus dans les symboles de la rose en sur-impression sur la croix.
« CHIFFRE 7″
C’est le chiffre parfait : à la naissance, ou au commencement, un être humain possède « un corps dense »; à l’âge de 7 ans, il atteint « le corps vivace »; à 14 ans, « le corps du désir »; et à 21, « l’esprit » est formé.
  
Histoire et légende : 
Le Rosicrucianisme trouve ses racines en Egypte avant Jésus-Christ…
Tous les groupes prétendent être fondés par « Christian Rosenkreutz » :
- Christian Rosenkreutz, est un personnage de « Fama Fraternitatis »  roman écrit par l’allemand Luthérien Johann V. Andreae en 1610…
Mais il n’a jamais existé!… En 1617, Andreae a publié un article exposant que le « Fama » était un roman, une satire, sans aucune base réelle, affirmation qu’il a confirmée et tenue jusqu’à sa mort…
Il a indiqué que les enseignements du Rosicrucianisme étaient faux et que l’histoire du mouvement était un tissu d’inventions légendaires…
Cependant, tous les groupes Rosicruciens tiennent le « Fama » comme leur livre doctrinal principal, avec deux autres romans écrits par Andreae, « Confessio Fraternitatis » (1615) et « Chymische Hochzeit Christiani Rosenkreutz » (1616)
Andreae a pourtant déclaré que ces deux livres, tout autant que le premier, étaient « des romans de fiction », sans aucune véracité!.
Organisations : Au moins 20 différentes :
- En « Europe » : elle a commencé en Bohême, en Allemagne, après le « Fama ».
7 groupes se sont formés en Europe.
-L’ « AMORC »,le plus grand, fondé par H. Spencer Lewis en 1915, dont le quartier général se trouve à San Jose en Californie, avec un immeuble qui inclut un musée, un temple, un bâtiment d’administration, la salle, le planétarium, une galerie d’art et une bibliothèque.
Leur périodique en langue anglaise s’appelle le « Rosicrucian Digest ».
-  » Camaraderie Rosicrucienne « , fondé par Heindel en 1909, à Oceanside en Californie.
- « Societas Rosicruciana », en 1879, à New York (321 W. 101 Street), exige que ses membres soient maçons. Son magazine trimestriel est « Mercury ».

Les secrets de la Rose-Croix


Les signes précurseurs de la Fin des Temps dans l'islam

apocal

Les signes précurseurs de la Fin des Temps

Anas a dit : « Je vous raconte un hadith que personne après moi ne vous racontera; j’ai entendu le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « Parmi les signes de l’Heure figurera la rareté de la science, la propagation de l’ignorance, la banalisation de la fornication, l’importance numérique des femmes, la diminution des hommes au point qu’il y aura 50 femmes POUR un seul homme » ». (Al-Boukhari  et at-Tirmidhi n°2131)

 

Les gens n’occuperont plus la place qui leur revient

Le Prophète, répondant à une question de Jibrîl au sujet des Signes de l’Heure, dit : « Quand tu verras la servante engendrer sa maîtresse, et les va-nu-pieds, les gueux, les miséreux et les bergers rivaliser dans la construction de maisons de plus en plus hautes. » (Al-Boukhâri et Mouslim)

 

dusit-thani-dubai_exterior

Les pervers seront honorés, et les pieux méprisés

Le Prophète dit encore : « Parmi les signes de l’Heure:… on accusera l’honnête de trahison et on fera confiance aux traîtres. » (Ahmad, Bazzâr, At-Tabarâni)

« Parmi les Signes annonciateurs de l’Heure: les mauvaises personnes seront honorées, les bonnes rabaissées, les actes et pratiques se feront rares tandis que l’on parlera beaucoup… » (Al-Hâkim)

 

Obama-wins-nobel-peace-prize

Les gouverneurs seront les pires gens

« Quand le commandement sera confié à ceux qui n’en sont pas dignes… » (Al-Boukhâri)

 

netanyahu-sarkozy-obama

Les déserts seront construits

« L’Heure ne viendra pas avant que la terre des arabes ne soit couverte de ruisseaux… » (Ahmad, Mouslim, Al-Hâkim)

inondation_arabie_saoudite

« Quand les déserts seront construits et les villes détruites… » (At-Tabarâni)

 

sirte-apocalypse-500x320ville de sirte

L’impudeur et le vice se répandront.

Le Prophète disait à ce sujet : « La Fin du Monde n’aura pas lieu tant que les gens ne s’accoupleront pas en public dans la rue comme le font les ânes. » (Ibn Hibbân, Bazzâr)

 

« Parmi les Signes de l’Heure: l’apparition de la grossièreté et de l’indécence… » (At-Tabarâni)

miley-cyrus-vulgaire-langue-twerk

« Quand les hommes se satisferont des hommes et les femmes des femmes. » (At-Tabarâni)

canalblog gay blog infos

« Les femmes seront dévêtues tout en étant habillées ». (Ahmad et Al-Hâkim)

 

divorce_separation_enfants_

Les liens familiaux seront rompus

« Quand les liens de sang seront rompus… » (Ibn Abi Chayba)http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.manage&bid=599939

« … (quand) l’homme obéira à sa femme et se montrera irrespectueux à l’égard de sa mère, quand il favorisera son ami et éloignera son père… » (At-Tirmidhi)

 

canalblog infos politique

Les forces de police et de sécurité seront nombreuses

« Quand les forces de police se seront multipliées… » (At-Tabarâni).

 

bourse

Le commerce se généralisera, mais les marchés connaîtront dans leur ensemble la récession

« Avant la venue de l’Heure, il y aura (..) l’extension du commerce » (Ahmad)

« … (quand) la femme épaulera son époux dans son commerce, et le marché connaîtra la récession. » (Ibn Mardawayh)

 

Yusuf-AL-QARADAWIagent mossad

Les savants seront corrompus

« A la Fin des Temps, il y aura des dévots ignorants et des connaisseurs pervers. » (Abou Nou’aym)

« Quand vos savants apprendront en vue de gagner Dinârs et Dihrams… » (Daylami)

 

Instrumental_Temperature_Record-500x369

Les saisons seront trompeuses

« Viendront pour les gens des saisons trompeuses… » (Ahmad, Ibn Mâdja et Al-Hâkim)

 

Le temps se contractera (accélération du temps)


« L’Heure n’aura pas lieu tant que le temps ne se sera pas contracté, au point que l’année passera comme un mois, le mois comme une semaine, la semaine comme un jour, le jour comme une heure; et l’heure s’écoulera aussi vite qu’un tison enflammé. » (At-Tirmidhi)

 

maxresdefault358

 

 L’apparition du Messie égareur (Antechrist)

Djabir ibn Abd Allah (رضي الله عنه) rapporte que le Messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : « L’Antéchrist fera son apparition à une époque de régression de la religion et de la science ».

 

Lever-du-Soleil-depuis-l-Ouest-par-rotation-magnetique-ter-500x300

Le levé du soleil en Occident

Selon Abdallah Ibn ‘Amr : J’ai appris du prophète (صلى الله عليه و سلم) un hadith que je n’oublierai pas; je l’ai entendu dire : « Les premiers signes à apparaître seront: Le lever du soleil de l’occident et la sortie de la Bête au grand jour; peu importe laquelle des deux précède l’autre, de toute façon lorsque l’une à lieu, l’autre suivra de peu ».

 

japon-tremblement-de-terre

L’augmentation des tremblements de terre

D’après Abou Houréïrah (qu’Allah soit satisfait de lui) le messager d’Allah (qu’Allah prie sur lui et le salue) a dit : « La fin du monde n’arrivera pas avant que les tremblements de terre n’augmentent ».

max Seismic-Shielding-6

Videos :"Le Président" ,discours de Jean Gabin tellemnt visionnaire sur la politique actuelle

 


Firefox_Screenshot_2017-05-03T11-54-58

voyez comme cette réplique tirée du livre "Le Président" de Georges Simenon, publié en 1958 et interprété par Jean Gabin en 1961 était simplement visionnaire. Pour rappel, 1958 c'est non seulement la signature des premiers traités fondateurs de l'Europe (Rome), c'est aussi la naissance de la Vème République (constitution de 58).

Ecoutez. Admirez :)

Le président Beaufort : Tout le monde parle de l'Europe. Mais sur la manière de faire cette Europe que l'on ne s'entend plus. C'est sur les principes essentiels que l'on s'oppose. Pourquoi croyez vous, Messieurs, que l'on demande au Gouvernement de retirer son projet d'union douanière. Parce qu'il constitue une atteinte à la souveraineté nationale ? Non, pas du tout ! Simplement parce qu'un autre projet est prêt.

Philippe Chalamont : C'est faux !

Le président Beaufort : Un projet qui vous sera présenté par le prochain gouvernement.

Philippe Chalamont : Monsieur le Président je vous demande la permission de vous interrompre.

Le président Beaufort : Ah non ! Et ce projet, d'avance je peux vous en annoncer le principe. La constitution de trusts horizontaux et verticaux et de groupes de pressions qui maintiendront sous leur contrôle non seulement les produits du travail, mais les travailleurs eux-mêmes. On ne vous demandera plus, messieurs, de soutenir un ministère, mais d'appuyer un gigantesque conseil d'administration.

Prédiction: Georges Simenon, l'auteur du romain de 1958 «Le président», avait-il déjà tout compris de l'avenir de l'Europe ? Voici une scène pleine de vérités tiré de l'adaptation du romain, jouée par Jean Gabin et Bernard Blier.

Posté par rusty james à 14:23 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

Basile Zaharoff: l'homme mystère de l'Europe

AK7o7lL

Basil Zaharoff, alias Basil Bazaroff pour Hergé

C’est lui que le dessinateur Hergé représente, dans l’album de Tintin « L’Oreille cassée », sous les traits du vendeur d’armes incitant le général Alcazar à s’armer pour prendre le contrôle d’une région riche en pétrole, avant de s’envoler pour l’État voisin et vendre les mêmes armes au dictateur voisin !

Une façon de faire dans laquelle Zaharoff était effectivement passé maître ! Avec son chapeau rond, sa barbichette blanche, sa canne et son loden vert, le personnage créé par le dessinateur belge ressemble d’ailleurs en tout point à son illustre modèle ! Caricaturée par Hergé, sa méthode se révèle d’une redoutable efficacité : vendre des armes à un pays en amplifiant la menace représentée par son voisin et ennemi, puis aller voir ce dernier et jouer exactement la même partition !

Sa vie est un véritable roman, parsemé d’aventures incroyables et de zones d’ombre qui lui valurent son surnom d’« homme mystère de l’Europe ». Zacharias Basiléos Zarapoulos naît en Turquie en 1849, dans une famille grecque misérable installée depuis des lustres à Constantinople.

Sur sa jeunesse d’enfant des rues du quartier pauvre de Tatavla, le futur marchand d’armes refusa toujours de lever le voile. Fut-il guide touristique, comme il le prétendit plus tard, ou rabatteur pour un bordel de marins, une version sans doute plus conforme à la vérité ? Entre 1866 et 1870, il disparaît totalement de la circulation.

Selon certains, il aurait travaillé quelque temps chez l’un de ses oncles propriétaire d’une petite boutique de fripes dans le quartier de Galata, avant de devenir l’homme de main d’un gang grec opérant à Constantinople. Compromis dans plusieurs affaires – vol, diffusion de fausses monnaies et même, semble-t-il, meurtre d’un policier -, il aurait été contraint de quitter la Turquie. En 1870, on le retrouve en France, puis en Belgique et enfin en Angleterre, muni d’un confortable pécule sans doute fort mal acquis.

Se faisant passer – à vingt ans à peine ! – pour un certain général de Kieff, exhibant de fausses décorations et des états de service totalement inventés, il vit en important des produits de Turquie et de Grèce, qu’il revend fort cher à Londres. Bien introduit dans les salons de la bourgeoisie anglaise, il parvient à séduire et à épouser la fille d’un prospère petit industriel du bois. Las!

Au moment où il pense toucher les fruits de ses manœuvres, il est poursuivi par la justice anglaise pour opérations commerciales illégales. Libéré sous caution, mais obligé de demeurer à Londres, il estime plus prudent de quitter clandestinement l’Angleterre. Abandonnant sa jeune épouse, il s’installe à Chypre, puis à Athènes en 1874.

Propriétaire d’un petit commerce lui rapportant tout juste de quoi vivre, habitué des bars et des hôtels de luxe d’Athènes, où il se répand en anecdotes flatteuses sur son compte et se faisant désormais appeler Basil Zaharoff – la consonance russe est alors du meilleur effet -, l’ancien gamin des rues de Constantinople se lie d’amitié avec Étienne Skouloudis, un journaliste politique en vue à Athènes.

C’est Skouloudis qui, en 1877, présente Zaharoff à l’un de ses amis, un ancien capitaine suédois de la marine marchande devenu le représentant du fabricant d’armes suédois Nordenfelt pour la Grèce et les Balkans.

L’homme, qui s’apprête à quitter son poste, est à la recherche d’un successeur. Polyglotte – il parle couramment le français, l’anglais, le russe, l’allemand, l’italien, le grec, le turc et comprend la plupart des langues des Balkans, un reste de l’époque où il guidait les marins jusqu’aux bordels de Constantinople -, sachant s’adapter à toutes les situations, Zaharoff est le candidat idéal. Le 14 octobre 1877, il est officiellement intronisé par Nordenfelt comme son représentant pour la Grèce et les Balkans. Il y ajoutera un peu plus tard la Russie, avant de prendre en main toute l’Europe, puis le Japon.

La fortune de Zaharoff est en marche. De 1877 à son retrait des affaires, au début des années 1920, elle se nourrira de tous les conflits, et notamment des guerres balkaniques incessantes qui, entre 1870 et 1913, opposent les États des Balkans entre eux, mais aussi à la Grèce et à la Turquie.

Son plus beau succès, le « Nordenfelt I »

L’un de ses plus beaux succès, Zaharoff l’obtient ainsi au début des années 1880, lorsqu’il réussit à vendre à la Grèce l’un des tout premiers sous-marins de l’histoire – le « Nordenfelt I » à propulsion à vapeur – en jouant sur la menace turque, puis, dans les semaines qui suivent, à en placer deux autres à la marine turque en mettant en garde ses interlocuteurs contre la menace représentée par le sous-marin grec !

Pour permettre à ces deux États presque totalement impécunieux de financer ses acquisitions, Zaharoff est le premier marchand d’armes de l’histoire à proposer des crédits étalés sur plusieurs années. Quant aux trois submersibles, ils couleront tous au bout de quelques sorties…

Passé maître dans la corruption – au début des années 1910, la distribution de 40.000 livres de pots-de-vin à l’amiral japonais Fuji fera scandale -, ayant su nouer des relations au plus haut niveau des appareils politico-militaires, sachant flatter les épouses et les maîtresses des officiels – « Les femmes sont nos meilleures alliées », dit-il souvent -, ayant lui-même de nombreuses liaisons avec des femmes bien en cour, Basil Zaharoff est devenu le représentant le plus efficace de la firme Nordenfelt. Mais, déjà, un nouveau concurrent a fait son apparition : Maxim. Fondée par un ancien boxeur devenu ingénieur, Hiram Maxim, la firme a mis au point une mitrailleuse très performante et représente une réelle menace pour le suédois.

Un temps, Zaharoff parvient à maintenir à distance ce redoutable concurrent, redoublant de pots-de-vin pour fidéliser sa clientèle, allant même jusqu’à saboter la mitrailleuse Maxim à la veille d’une démonstration publique. Mais le marchand d’armes est trop intelligent pour s’obstiner dans une opposition frontale.

En homme d’affaires avisé, il sait que Nordenfelt n’a pas la taille critique pour résister aux grands groupes d’armement que sont l’allemand Krupp, le français Schneider ou l’anglais Vickers et que, à l’heure où de plus en plus de pays s’engagent dans une course aux armements, il faut consolider le secteur.

En 1888, au nom de l’efficacité commerciale, il orchestre le rapprochement entre Maxim et Nordenfelt, prenant soin au passage de convertir une partie des commissions qui lui sont dues en actions. Moins de dix ans plus tard, en 1897, il se montre à nouveau l’un des plus ardents partisans de la reprise de Nordenfelt-Maxim par le groupe Vickers, qui donne naissance à un géant de l’armement. Zarahoff y gagne sur tous les tableaux : membre du conseil d’administration de la nouvelle compagnie, il peut offrir à ses clients un catalogue d’armes d’une grande diversité, des capacités industrielles démultipliées et des facilités de crédit…

Le marchand d’armes est devenu industriel, un « maître des forges », comme il aime à se définir lui-même. A la vente d’armes, il préfère désormais les opérations d’envergure, celles qui engagent des États. Au lendemain de la défaite de la Russie contre le Japon, en 1905, il pilote ainsi la création, à Tsaritsyn, sur la Volga, d’un important complexe industriel voué à la production d’armement et dont Vickers détient la majorité des parts.

Maître dans l’art de la propagande

Installé à Paris avenue Hoche, propriétaire du château de Balincourt, où il reçoit discrètement hommes politiques et chefs militaires, Zaharoff s’attache également à promouvoir l’industrie de l’armement, devenant maître dans l’art de la propagande. C’est ainsi que, peu avant la Première Guerre mondiale, il prend le contrôle de deux journaux – l’« Excelsior » et « L’Écho de Paris » -, qui lui servent à diffuser toutes sortes de rumeurs. En 1907, par exemple, il fait publier des articles signés par des gradés mettant en valeur le réarmement de la France en vue de contrer la menace grandissante de l’Allemagne.

Lus au Reichstag, le Parlement allemand, ces articles entraînent une augmentation des crédits militaires outre-Rhin. L’affaire a entièrement été pilotée par Zaharoff et Paul Von Gontard, un industriel allemand de l’armement qui a fait entrer la Vickers dans son capital et qui en attend une augmentation substantielle de ses ventes. Des campagnes du même type sont organisées pour convaincre Français et Anglais de poursuivre la course aux armements…

Sans autre patrie que celle de ses clients, Zarahoff saura néanmoins choisir son camp lors de la Première Guerre mondiale, soutenant la France et la Grande-Bretagne dans leur combat contre les empires centraux et la Turquie. Entre 1914 et 1918, la Vickers livrera ainsi aux Alliés 4 bâtiments de ligne, 3 croiseurs, 53 sous-marins, 62 bâtiments légers, 2.400 canons, 5.500 avions, 100.000 mines et plus de 120.000 mitrailleuses.

Cet engagement – au demeurant très profitable – lui vaudra de recevoir la Légion d’honneur, l’Ordre du bain et d’être élevé, en Angleterre, au rang de baron. Le marchand d’armes pourra désormais se faire appeler sir Basil Zaharoff.

A près de soixante-dix ans, il aurait pu aspirer au repos et profiter enfin de son immense fortune. Il n’en est rien ! En 1919, Zaharoff se met en effet en tête de soutenir le Premier ministre grec Elefthérios Vénizélos dans sa campagne militaire contre la Turquie. Pour vendre des armes ? Bien sûr ! Mais aussi par patriotisme, lui qui s’enorgueillit désormais de ses origines grecques. Zaharoff partage en fait les mêmes fantasmes que Vénizélos, qui rêve de reconstituer la grande Grèce antique et de remettre la main sur l’Asie mineure!

Installé à Athènes, n’écoutant guère les consignes de prudence que lui dispensent Anglais et Français – qui considèrent d’un œil de plus en plus critique les initiatives du marchand d’armes-, Zaharoff planifie de concert avec le Premier ministre grec les grandes offensives de 1919 et de 1920, avançant de sa poche l’achat d’armement.

L’échec de cette aventure – l’armée grecque subit une défaite cinglante, en 1922, face aux nationalistes turcs conduits par Mustafa Kemal Atatürk – met un terme définitif à sa carrière de marchand d’armes. Elle entame également sérieusement son crédit et sa fortune.

Retiré à Paris, Zaharoff se livre désormais à des affaires moralement moins contestables. En 1918, il s’est porté acquéreur d’une petite banque, la Banque de la Seine. Elle lui permet de prendre des participations dans le secteur pétrolier en plein essor. Proche de Louis II de Monaco, il rachète également la Société des Bains de Mer, en charge de la gestion du casino de Monte-Carlo, et qui croule alors sous les dettes.

Il lui faudra quelques mois à peine pour redresser l’entreprise. Mais la grande affaire de l’ancien marchand de mort, c’est sa liaison avec Maria del Pilar, l’ancienne épouse du duc de Marchena, interné pour folie.

Il l’avait rencontrée trente ans plus tôt, à bord de l’Orient-Express lorsque la jeune duchesse, alors âgée de dix-sept ans, s’était réfugiée dans son wagon pour échapper à son mari, pris d’une crise de folie. Tombés éperdument amoureux, ils ont dû attendre la mort du duc pour pouvoir enfin convoler en juste noce. Pour Zaharoff, c’est son troisième mariage.

Après avoir abandonné sa première épouse anglaise, il s’était en effet marié – sans divorcer ! – avec une riche héritière américaine, ce qui avait provoqué un scandale qu’il était parvenu non sans mal à étouffer. C’était au début des années 1880. Depuis, Zaharoff avait vécu seul, enchaînant les aventures de circonstances.

Son bonheur avec la belle Maria del Pilar ne dure guère. Moins de dix-huit mois après leur mariage, elle est emportée par une mauvaise fièvre. Brisé, Zaharoff liquide alors tous ses biens et s’attelle à la rédaction de ses Mémoires, dans lesquels il promet de faire des révélations. Volés par un domestique, discrètement récupérés par la police, dont Zaharoff achète fort cher le silence, ils sont finalement brûlés par leur auteur. Basil Zaharoff meurt, amer et solitaire, en novembre 1936.

Les Échos

http://fortune.fdesouche.com/37666-lhomme-mystere-de-leurope

Censure Occidentale sur la reprise fulgurante du rouble

rouble putin crise canalblog

Pendant des jours et des jours, les analystes mainstream nous ont dit et répété, du haut de leur pupitre télévisuel ou journalistique, que la fin du « régime » russe était proche. D’après eux, les fameux « marchés financiers » avaient décidé du haut de leur grandeur que cette nation était destinée à revivre les jours de pénurie de l’époque Boris Eltsine. Les marchés – nous expliquaient-ils – avaient émis leur sentence, et même la Russie devait, comme toutes les autres nations, s’incliner devant leur divine volonté.

Laissons de côté les doutes et les questionnements sur une telle stratégie ; le plus stupéfiant est de voir que cette affaire auparavant hypermédiatisée est aujourd’hui désertée par les grands médias italiens [et français – NdT] : c’est même le blackout total. Pourquoi donc ? Nous devrions poser la question aux journalistes qui en parlaient autant voilà quelques jours pourquoi soudain ils n’en parlent plus : d’après eux, le destin est-il déjà tout tracé, ou bien s’est-il passé quelque chose qu’il vaut mieux taire ? Une chose qui met à mal aussi bien la narration immédiate ("la Russie est en crise"), que la narration permanente, celle qui doit montrer l’aigle impérial américain toujours triomphant dans le monde entier ?

 

Penchons-nous un instant sur le graphique ci-dessous qui va nous aider à savoir s’il s’est produit quelque chose digne d’intérêt depuis qu’est tombé le blackout total sur la « crise du rouble ».

Comme on peut le voir, le rouble a récupéré 30% de sa valeur par rapport à l’Euro (et sa remontée a été pratiquement identique vis-à-vis du dollar).

Que s’est-il passé de si important pour permettre une récupération aussi spectaculaire que l’attaque spéculative qui avait poussé le rouble dans l’abysse ? A lire les journaux occidentaux, absolument rien.  Répétons-le, cette affaire est tombée aux oubliettes, au point qu’on peut parler ici de censure.

Mais en allant vérifier sur les sites en langue russe, il s’avère qu’en réalité un événement crucial s’est produit (lien).

Comme on le sait, les banques centrales de la Russie et de la Chine ont signé un contrat (swap) pour s’échanger directement leurs valeurs sans recourir à l’intermédiaire du dollar. Le taux de change prévu dans ce contrat est de 5,67 roubles pour 1 yuan renminbi. Étant donné que le Yuan s’échange avec d’autres valeurs (y compris le dollar) oscillant de +/- 2 % par rapport à la parité moyenne établie par la Banque centrale chinoise, il se crée ainsi une situation particulière où quelqu’un (disons, la Russie) peut vendre des yuans (obtenus au taux de change établi par contrat swap) en échange de dollars, et avec ces derniers, acquérir des roubles.

Le fait d’acheter des roubles fait immédiatement augmenter sa valeur par rapport au dollar, et cela expose à d’énormes pertes ceux qui auraient vendu des roubles « à découvert » (sans les posséder) dans l’espoir de les acquérir plus tard, certains qu’ils étaient de le voir baisser et de pouvoir alors empocher la différence.

En somme, la Banque centrale russe a ainsi, grâce à l’assistance de la Banque centrale chinoise, la possibilité d’effectuer une énorme opération « d’arbitrage » (lien) à même d’exposer  à de grosses pertes ceux qui spéculent contre le rouble. En confirmant le taux de change sur le swap, les Chinois ont offert un arbitrage de 100% aux Russes. Un levier capable de faire sauter n’importe quel spéculateur en l’espace de quelques jours.

Ce n’est qu’une hypothèse sur la façon dont les choses se sont passées, mais je pense qu’elle est extrêmement plausible, et cette thèse est renforcée, voire confirmée par le silence assourdissant dans lequel est tombée cette « crise du rouble » dans les médias mainstream. Un silence tellement impénétrable que même les lecteurs les plus fidèles ne savent probablement rien de la remontée du rouble par rapport au dollar et à l’Euro, et sont sans doute toujours convaincus que les Russes sont au bord de la crise de nerfs de ne plus pouvoir acheter le dernier iPad et que les classes les plus démunies pâtissent déjà de la faim du fait de l’augmentation des denrées alimentaires.

Il vaut sans doute mieux jeter un voile pudique sur cette chape de plomb qui s’est abattue sur les médias occidentaux et qui ressemble de plus en plus à une forme avérée de censure, et se concentrer un instant sur l’aspect véritablement important de cette situation : les marchés financiers occidentaux, qui ont si souvent attaqué les pays considérés comme "non alignés" sur les positions de l’Empire, ont non seulement, et pour la première fois échoué à détruire la monnaie, et par conséquent l’économie du pays attaqué, mais ils ont en l’occurrence subi un revers véritablement historique. Désormais, ceux qui commandent – et même le FMI le reconnait -, ce sont les Chinois.

Entretemps, l’aigle impérial américain s’est retiré dans son antre, un peu sonné, et réfléchit sans doute à une revanche.

Il faut cependant observer que cet aigle un peu déplumé, pour ne pas voir démentie la narration permanente qui le voit toujours triomphant, a donné l’ordre à ses vassaux de propager le tout dernier canular : la croissance de son PIB de 5%. Un PIB en papier kraft, un peu comme les chars du carnaval de Viareggio.

Giuseppe Masala
Megachip

http://truthfromgod.canalblog.com/archives/2015/01/05/31260449.html

Traduction Christophe pour ilfattoquotidiano.fr

Posté par rusty james à 00:41 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


DOC/Occultisme et hindouisme, les bases du Nazisme (La Société secrète de Thulé)

130202-3b67n_480x270_1fcrge2

Les bases du nazisme sont fondées sur la secte de la "Société de Thulé", inspirées de la magie noire, de l'hindouisme, de l'ésotérisme, de cultes germaniques etc... Initiateurs principaux avec Hitler, Alfred Rosenberg, dietrich eckart, un poète maçon raciste, Alister Crowley, un des précurseurs du parti national socialiste...Un des intervenants, dans le reportage, Miguel Serrano, porte parole du nazisme ésotérique, dit qu'il attend le retour d'Hitler son sauveur.....On connaît l'œuvre des nazis durant la 2° Guerre mondiale, mais le rôle joué par des sociétés secrètes dans l'élaboration du régime hitlérien est plus méconnu, ainsi que les recherches d' Hitler pour retrouver les soi-disant descendants des Hyperboréens. Plusieurs expéditions en Antarctique ont visé à découvrir les entrées d'un royaume souterrain extraterrestre. La société secrète qui s'épanouit à cette époque en Allemagne est le groupe de Thulé. Son nom vient de l'ultima Thule romaine, contrée mythique localisée dans le Grand Nord, et prétendument habitée par une race supérieure. Comme l'Atlantide, Thulé aurait sombré dans la mer, mais quelques uns de ses habitants auraient échappé au cataclysme et engendré la race Aryenne. La secte de Thulé voit dans la race nordique, et particulièrement les Allemands, grands athlétiques, blonds aux yeux bleus, les descendants des survivants de Thulé. La Société Thulé prétend tirer ses origines de la terre mythique hyperboréenne de Thulé où les Aryens seraient arrivés après la dernière ère glacière, et de la tradition magique de l'Asie centrale. Pour certaines sociétés occultes, les maîtres inconnus étaient des demi-dieux qui contrôlaient les destinées du monde, cachés dans les entrailles de la terre, dans des galeries creusées dans l'Himalaya, ou dans des lieux mythiques et inaccessibles. Pour la "Société des Vril", les maîtres inconnus se trouvaient dans les entrailles de la terre, et il n'était possible de devenir semblable à eux qu'en purifiant la race. Les enseignements de la secte Thulé s'inspirent de traditions religieuses diverses, dont celles des jésuites et comportent aussi des références au Graal, à l'ordre du Temple, et à la supériorité de la race Aryenne. ; Ils se réfèrent à d'anciens cultes runiques, à la magie méditative, à la géomancie, aux chakras, au yoga runique. Cette idéologie mystique est à l'origine de "prêtres soldats" Ils passent des heures à réciter des mantras, contrôlant leur souffle en visualisant des runes ; pour eux c'est là que se crée le vrai Aryen. Le nouveau dieu serait Hitler (l'homme soleil) et ses moines guerriers seraient les SS d'Himmler.

L'anarchie a rendu possible l'instauration de la République Révolutionnaire Socialiste, mais elle a été suivie par une révolution ultranationaliste derrière laquelle se trouvait, à côté de loges maçonniques, la société secrète Thulé. Les personnages clés de l'époque ont en commun leur appartenance aux différentes loges maçonniques ou groupements occultes. L'ordre Thulé peut être considéré comme la "progéniture" de l'Ordre Allemand créé en 1912 et dirigé par Von Sebottendorf, qui est en même temps l'auteur d'une brochure sur les rituels maçonniques. La société Thulé a posé les bases de l'idéologie du 3°Reich ou l'on retrouve l'attente d'un "Messie" qui redonne ses droits à la race allemande, la conduisant à la suprématie planétaire. Adolf Hitler a vite été identifié comme ce Messie, étant également assimilé à l'Antéchrist.
La société Thulé croyait dans "la communication avec une hiérarchie des Supra hommes, Les Chefs Secrets du 3° Ordre". La qualité qui rendait ces êtres des "supra hommes" était leur spiritualité occulte. Même le nom "Thulé" provient de la dénomination d'un centre spirituel secret où est supposée être stockée la spiritualité planétaire et où sont sensés vivre les grands sages qui veillent sur notre planète. Ils croyaient donc aussi en la Doctrine Secrète de Mme Blavatsky, qui affirme que certains "supra hommes" ont survécu à la destruction de l'Atlantide, en gardant le haut niveau de conscience qu'ils possédaient à l'époque. Ces "supra hommes" étaient les "Aryens". Ces deux croyances ont été combinées en une seule.

* La croix gammée issue du Svastiska, un ancien symbole solaire aryen, choisie par Hitler pour emblème du 3° Reich : L'emblème est inversé par rapport au sens réel du symbole oriental. La terminaison des rayons de la croix est orientée de sorte à former un cercle tournant de la gauche vers la droite et affiche un idéal maléfique qui est celui de la "race des seigneurs", alors que le Svastika pivote dans le sens contraire et est le symbole d'une force positive. Pour les nazis, le svastika inversé est un signe noir. C'est le symbole du "paradis perdu de Thulé" et de son peuple de "surhommes aryens"

EUROPE : Des manifestations pour fermer la FED explosent dans toute l’Allemagne (vidéo)

fedex

Voilà ce qui peut être l’étincelle du retournement de l’alliance Euro-étasunienne, au profit d’une alliance Euro-sino-Russe, mené par l’Allemagne , et dont parle le Dr Willie : nous voyons ici ce qui est surement la naissance d’une révolution, en Europe . (ndlr : et les Français se doivent, d’y adhérer)

C’est un développement passionnant et dont je n’avais aucune idée de qui se passait jusqu’à aujourd’hui. Il semble que les rassemblements se répandent dans toute l’Allemagne pour protester contre la corruption et la mort du statu quo mondial. L’un des objectifs clés de ces groupes est le système de la Réserve fédérale américaine, qui, comme moi et beaucoup d’autres ont affirmés , est le cancer de base qui infecte la planète entière.

Comme je l’ai tweeté plus tôt aujourd’hui:

fed1

Traduction du tweet : "Comme je l’ai déjà beaucoup répété, les générations futures verront les banques centrales comme nous aurons vu l’esclavage"

Selon l’organisateur de ces manifestations, ça c’est maintenant étendu à un maximum de 100 villes en ayant une base de participants combinée d’environ 20 000. Ce qui est aussi intéressant, c’est que les médias de masse en Allemagne les appelle "nazis". En Allemagne, si vous ne soutenez pas de banque centrale, cela signifie apparemment vous êtes un nazi. Quelle blague. Les Médias grand public font partout  un peu plus la preuve de leur propagande complète et totale,. C’ est également un bon signe, car ça montre jusqu’a où  la structure du pouvoir désespérés va aller pour garder leur schéma de ponzi criminel en place.

Est ce que ces gens ressemblent à des nazis pour vous?  (cf vidéo)

source : resistanceauthentique.wordpress.com

l'Accord économique Canada-Europe, Nouvelle prise de contrôle privée du patrimoine agricole de l'Humanité

Mise en contexte du Média reseauforum.org :
   Si on tente de lire cette réforme légale, on peut facilement s'y perdre et ne pas trouver où est le problème décrié ici.  En résumé, l'aspect dénoncé est que la Loi sur la protection des obtentions végétales serait harmonisée avec la Convention internationale pour la protection des obtentions végétales de 1991.  Alors que la Fédération canadienne de l'agriculture estime que cela va concilier « le besoin d'assurer aux obtenteurs un rendement sur le capital investi dans la recherche sur la sélection des végétaux avec le maintien du droit des agriculteurs de conserver les semences pour leur usage personnel », le National Farmers Union dénonce que bon nombre d'agriculteurs et de fermiers perdraient leur droit de vendre ou d'échanger diverses semences, plantes, etc.  Il est question ici de brevets sur le vivant et donc aussi du pouvoir qu'un tel brevet donne à une grande multinationale par rapport aux autres entreprises.  Ce projet est assez récent (octobre 2013) et volumineux et plusieurs associations agricoles n'ont pas encore pris positions.

Photo de deux mains tenant des centaines de semences, soient des petites boules jaunes.Les AmiEs de la Terre de Québec (ATQ) sonnent l'alarme concernant les effets dévastateurs sur l'agriculture familiale que ne manquera pas d'entraîner le projet de loi omnibus sur l'agriculture, déposé au Parlement le 9 décembre dernier.  Les ATQ dénoncent notamment les droits accordés aux géants de l'agroalimentaire qui empêcheront désormais les producteurs agricoles de conserver, vendre et réutiliser les semences comme ils l'ont toujours fait.

Perte de droits ancestraux

Le projet de loi C-18, intitulé Loi modifiant certaines lois en matière d'agriculture et d'agroalimentaire, viendra bouleverser considérablement de nombreux aspects de la vie agricole au pays.  Le gouvernement le qualifie de « projet de loi omnibus pour l'agriculture », car il propose des modifications à un grand nombre de lois.  Celles-ci toucheront à peu près tous les aspects de l'agriculture, allant de la médiation sur l'endettement agricole aux semences, en passant par les engrais, la protection des végétaux et une foule d'autres domaines. Le gouvernement souhaitant procéder rapidement sur ce dossier, la première lecture du projet de loi a eu lieu le jour même du dépôt.

« Ce projet de loi vient affaiblir considérablement les droits ancestraux des agriculteurs en les obligeant à verser des indemnités aux géants de l'agro-industrie sur la totalité de leur récolte.  Pourtant, la mise en marché de nouvelles variétés par les grands semenciers repose sur un patrimoine de l'humanité : la patiente sélection, sur des milliers d'années, d'espèces végétales par des générations d'agriculteurs.» affirme Dominique Bernier, responsable du dossier agriculture et alimentation aux ATQ.

Nicolas Beaujon - Le patrimoine de l'humanité

 

Soutien à l'innovation ou servage agricole ?

Selon le gouvernement, le projet de loi stimulera l'innovation qui profitera aux agriculteurs en augmentant le choix des cultures, ce qui pourrait leur fournir des revenus plus élevés.  La réalité est cependant bien différente. Le projet de loi vient limiter ce que les agriculteurs peuvent faire avec les semences en donnant aux entreprises de semences de puissants outils pour extraire l'argent des agriculteurs.

« Ce projet de loi s'inscrit en droite ligne avec le controversé Catalogue des espèces et variétés européen. Quelques semaines après la signature d'une entente de principe sur l'Accord économique Canada-Europe, le Canada a-t-il choisi de céder aux pressions et d'affaiblir, lui aussi, le droit de son peuple d'assurer sa souveraineté alimentaire ? » s'interroge Dominique Bernier.


 

À propos des AmiEs de la Terre

Les AmiEs de la Terre de Québec forment un mouvement citoyen dédié à l'émergence d'une société écologiste. C'est par la défense collective des droits et l'éducation populaire autonome qu'il s'acquitte de cette mission. Fort de ses 1200 membres, l'organisme fait partie d'un réseau soutenu par la base et présent dans 77 pays. 

Quelque 150 millions de personnes menacées de pauvreté en Europe

pauvres canalblog rusty james

Dans un rapport publié le 12 septembre, l’ONG Oxfam a prévenu que le piège de la pauvreté en Europe, dans lequel sont déjà pris plus de 120 millions de personnes, pourrait en inclure 25 millions supplémentaires si la politique d’austérité continuait.
Un rapport intitulé, Une mise en garde: La crise amère d’austérité et d’inégalité de l’Europe, précise : « L’Union européenne se trouve dans une crise amère de chômage et d’inégalité qui pousse à l’instabilité économique et au désespoir social, » en ajoutant qu’« une famille sur deux a été directement touchée par la perte d’un emploi ou une réduction du temps de travail. »
Le rapport poursuit: « A la fin de l’année dernière déjà, plus de 24 pour cent de la population européenne, 121 millions de personnes, vivaient exposés au risque de la pauvreté. Nous prédisons que ce nombre pourrait augmenter de jusqu’à 25 millions d’ici 2025 à moins que la politique d’austérité ne soit éliminée et qu’une autre direction ne soit prise. »
Le rapport compare la politique d’austérité introduite après le krach de Lehman Brothers en 2008 par l’Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI) à « un remède qui cherche à guérir la maladie en tuant le patient. »
Le rapport d’Oxfam poursuit en identifiant la manière dont la politique d’austérité a résulté ces cinq dernières années en une massive redistribution de la richesse. Les couches les plus riches de l’élite européenne et du monde de la finance ont pu considérablement bénéficier de la même crise qui a plongé des dizaines de millions de personnes dans la pauvreté.
« La Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Portugal, l’Espagne et le Royaume-Uni – pays qui ont le plus agressivement appliqué les réductions budgétaires – vont bientôt venir se ranger parmi les pays les plus inégaux du monde, » a remarqué le rapport. Selon Natalia Alonso, la directrice du bureau européen d’Oxfam : « L’écart entre les riches et les pauvres au Royaume-Uni et en Espagne pourrait bientôt être le même qu’au Soudan du Sud ou au Paraguay. »
L’effet de la politique d’austérité a été de ravager les économies de nombreux pays partout sur le continent, et en particulier ceux situés en Europe méridionale. Une étude distincte a constaté que la part relative de l'Europe méridionale dans l’économie mondiale se réduira de moitié pour s’élever à environ 6 pour cent d’ici 2018 contre environ 12 pour cent en 1980.
Parallèlement au processus de la flambée des bénéfices des banques et des marchés boursiers, les salaires et le pouvoir d’achat des familles ouvrières ont été drastiquement réduits en Europe.
Durant la période de 2010 à 2012, les salaires réels ont chuté de plus de 3,2 pour cent au Royaume-Uni et au Portugal ; la valeur réelle des salaires a été ramenée au Royaume-Uni au niveau enregistré en 2003. Au cours de cette période, l’Italie, l’Espagne et l’Irlande ont aussi accusé une baisse des salaires réels, et la Grèce occupe la première place avec une chute des salaires réels de plus de 10 pour cent.
Le corollaire d’une telle attaque contre les revenus et les emplois a été une augmentation dramatique de la pauvreté infantile et aussi l’extension de la pauvreté à ceux qui travaillent et qui ne gagnent pas assez pour couvrir les frais de subsistance de base.
L’un des indicateurs les plus révélateurs de l’augmentation de la pauvreté en Europe est la baisse du nombre des naissances. La hausse du chômage et l’assaut contre les salaires ont été accompagnés par la destruction des programmes de dépenses publiques et l’abolition de nombreuses prestations de protection sociale et de soins de santé, dont ceux concernant les familles jeunes et les enfants, et qui avaient été mis en place durant la période d’après-guerre. Les couples craignent de plus en plus pour leur avenir et le taux de naissance est en chute libre en Europe.
Fin août, l’Office statistique de l’UE, Eurostat, avait publié un rapport prédisant une soi-disant ‘récession des nouveaux-nés’ en Europe. Le rapport présentait des graphiques montrant une baisse prononcée du taux de naissances partout en Europe depuis le démarrage de la politique d’austérité.
Selon les chiffres les plus récents publiés par le ministère grec de la Santé, le taux de naissance en Grèce a dégringolé de plus de 10 pour cent depuis le début de la crise de la dette en 2009. Il se situe actuellement à environ 1,3 enfant par femme et continue de baisser. L’on estime qu’un taux de naissance d’environ 2 enfants est nécessaire pour maintenir une population stable et la croissance économique.
Des études supplémentaires publiées la semaine passée ont confirmé la tendance à la récession sur tout le continent. Des chiffres publiés vendredi dernier ont révélé une hausse de 1 pour cent du nombre des personnes sans emploi au second trimestre de cette année par rapport au premier trimestre dans la zone euro, et une augmentation de 0,5 pour cent du niveau du chômage dans l’UE. Des statistiques distinctes montrent que la production industrielle continue de chuter aussi bien dans la zone euro que dans l’UE.
Tout en mettant en garde contre une explosion de la pauvreté, le rapport Oxfam montre clairement que les programmes d’austérité mis en avant par l’UE – pour réduire l’endettement des Etats nationaux – ont un effet inverse. Des économiques qui implosent, le chômage de masse et une diminution des recettes fiscales combinés aux forts taux d’intérêt pour le remboursement des prêts de l’UE et du FMI tout cela a entraîné un accroissement de la dette nationale dans de nombreux pays. L’on s’attend à ce que le niveau de la dette grecque atteigne 180 pour cent du PIB d’ici la fin de l’année ; ce niveau se situe autour de 120 pour cent en Italie et au Portugal. La semaine passée, des responsables ont annoncé que la dette espagnole avait atteint un niveau record absolu.
A la fin, le document d’Oxfam avance une série de propositions dont un investissement dans l’emploi et un régime fiscal plus équitable dont il affirme qu’il pourrait inverser la tendance à l’aggravation de la pauvreté.
Des propositions identiques ont été faites ces dernières années en de nombreuses occasions par les NGO et les organisations liées aux syndicats et ont toutes fini dans la corbeille à papier des bureaucrates de l’UE, à Bruxelles ou à Berlin. Les élites européennes n’ont nullement l’intention d’inverser la contrerévolution sociale qui s’est avérée tellement profitable pour leur base sociale – les riches et les ultra-riches.
Le rapport d’Oxfam a été publié un jour avant une réunion de deux jours des ministres européens des Finances à Vilnius. Les ministres rassemblés n’ont nullement consacré leur temps au sort des dizaines de millions de gens qui vivent dans la pauvreté en Europe. Au lieu de cela, ils ont débattu de nouveaux mécanismes pour protéger les banques et la communauté financière en cas de nouvelle crise.

http://www.wsws.org/fr/articles/2013/sep2013/pauv-s18.shtml

L’Union Transatlantique a pour plan l'effacement des dettes pour accepter le nouvel ordre mondial .

transatlantique crise canalblog

L’Union Transatlantique est un projet dont on entend peu parler et on se demande bien pourquoi.

 

C’est une idée née dans les années 90 qui a réellement commencée à entrer dans le concret en 2007 avec la création du Conseil Economique Transatlantique dont le but est de faciliter les échanges commerciaux entre l’Union Européenne et les Etats Unis.

 

Rien de particulier jusque là sauf que le 26 mars 2009 la résolution suivante a été votée au Parlement Européen :

 

Le Parlement européen invite instamment les partenaires à mettre à profit tout le potentiel du Conseil Economique Transatlantique pour surmonter les obstacles actuels à l'intégration économique et pour réaliser un marché transatlantique unifié d'ici à 2015; demande à la Commission d'élaborer, sur la base de l'étude approuvée et financée par le Parlement européen au titre de son budget pour 2007, une feuille de route détaillée des obstacles actuels à surmonter dans l'optique de respecter cette date butoir;

 

Le Conseil Economique Transatlantique travaille à lasuppression de toutes barrières douanières et réglementaires ; adoption unanime des normes commerciales et comptables ; uniformisation des règles commerciales, fiscales et sociales sur le modèle anglo-saxon, intensification des flux financiers transatlantiquesetc

 

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P6-TA-2009-0193&language=FR&ring=A6-2009-0114

 

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+REPORT+A6-2009-0114+0+DOC+XML+V0//FR#_part1_def1

 

 

 

Là on se dit qu’il reste à régler le problème du change entre l’Euro et le Dollars pour optimiser les échanges commerciaux. Ce problème pourrait ne pas subsister bien longtemps si, comme je l’ai supposé dans un précédent article, une monnaie mondiale voyait prochainement le jour.

 

Mais les choses ne s’arrêtent pas au seul aspect économique

 

Cette collaboration est également militaire :  « considérant que le partenariat transatlantique et l'OTAN sont indispensables à la sécurité collective » et sécuritaire avec un objectif pour 2014 qui est la mise en place d’une «aire de coopération transatlantique en matière de « liberté de sécurité et de justice » pour favoriser la remise de données d’ordre administratif et judiciaire, mais aussi relatives à la « défense du territoire » ainsi que de ressortissants européens aux autorités américaines.

 

Cette étroite coopération dans le cadre de l’Otan s’est vue renforcée lors du sommet de Lisbonne du 20 novembre 2010 au cours de laquelle se sont rencontrés Obama, Van Rompuy et Barroso.

 

Pas encore entériné mais sérieusement envisagé il est question de doter le CET d’un pouvoir décisionnaire.

 

Le Parlement Européen « prend acte des dispositions en vigueur qui permettent aux parties intéressées d'apporter, à titre consultatif, leur concours au CET et s'en félicite, mais souligne qu'il faut envisager un rôle à caractère plus officiel pour les législateurs de l'Union européenne et des États-Unis, auxquels il incombe, conjointement avec leur exécutif respectif, d'adopter nombre de décisions qui s'imposent. ». Autrement dit le CET serait supranational.

 

Une coordination politique entre le Congrès Américain et le parlement Européen est à l’étude :

 

«Le nouvel accord devrait moderniser l'actuel dialogue transatlantique des législateurs pour en faire une assemblée transatlantique servant de forum pour le dialogue parlementaire, l'identification d'objectifs ainsi que le contrôle conjoint de la mise en oeuvre de l'accord, et pour la coordination des travaux du Parlement européen et du Congrès américain sur les questions d'intérêt commun, y compris la coopération étroite entre les commissions et les rapporteurs des deux parties»,

 

Si nous résumons, en 2015 devrait voir l’avènement d’un immense marché transatlantique chapeauté par un Conseil Economique Transatlantique, ce qui nous rappelle l’ex Conseil Economique Européen et ce d’autant plus si, comme le demandent les députés Européens, le CET est doté de pouvoirs de décision. Ensuite vient l’aspect politique souhaité sous la forme d’une assemblée Transatlantique qui serait probablement au dessus de l’Assemblée Européenne. Concrètement les Américains et les Européens seraient dépendant du même organe législatif. Et puis finalement vient la partie sécurité et militaire.

 

Au final on ne peut qu’être abasourdi qu’un tel projet dans un état aussi avancé car 2015 c’est demain, n’ai fait l’objet d’aucune publicité, d’aucun débat.

Bien sûr ces décisions et ces déclarations sont publiques et consultables par tous mais on ne peut que s’étonner d’un tel silence de la part de nos politiques et des journalistes censés informer le public d’un évènements aussi important que la création d’un Marché unique transatlantique avec pour objectif final la création d’une super puissance occidentale, d’un nouvel ordre mondial

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2010/12/22/2349070_l-union-transatlantique-le-futur-bloc-amerique-du-nord-union-europeenne.html


Comme le disait Rockefeller : "Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial"