NOS ETATS D'AME MODIFIENT NOTRE ADN

canalblog adn neurosciences

A contre-pied du déterminisme implacable du "tout­génétique", de nombreux chercheurs constatent aujourd'hui que nos expériences, nos émotions, nos actions façonnent l'expression de nos gènes en permanence. Si l'on sait depuis longtemps que le stress et les traumatismes psychiques influent à la fois sur les comportements et sur la santé, les récents travaux montrent qu'ils attaquent directement l'ADN.

Violences, mauvais traitements, abus sexuels, abandon et autres traumatismes psychologiques laissent une trace indélébile à l'âge adulte, comme l'avait déjà observé Sigmund Freud il y a plus d'un siècle. Depuis, une multitude d'études cliniques l'ont confirmé : ceux qui ont subi de grands traumatismes dans l'enfance sont globalement plus sujets à la dépression, à la toxicomanie, aux comportements asociaux, mais aussi à l'obésité, au diabète et aux maladies cardiovasculaires. Pis, ce mal-être s'ancre parfois en nous... avant la naissance ! Car d'autres études montrent que les enfants dont la mère a subi un stress psychologique prolongé ou un traumatisme psychique intense pendant la grossesse ont plus de risques que les autres d'être anxieux, dépressifs, voire schizophrènes. C'est un fait que la psychologie a établi et qui fait consensus : il existe un lien entre traumatismes psychiques et comportements. Quel lien ? Comment des expériences négatives peuvent-elles s'inscrire dans l'organisme, au point d'affecter durablement le comportement ou la santé ?

L'EFFET DE L'ESPRIT SUR LE CORPS

Le secret de cette empreinte biologique serait niché au cœur de nos cellules, là où les effets du stress perturbent l'organisme en s'attaquant à l'ADN. Ce pouvoir étrange de l'esprit sur le corps, la biologiste australo-américaine Elizabeth Blackburn, prix Nobel de médecine 2009, et Elissa Epel, psychiatre à l'université de Californie, l'ont montré en 2004 en comparant l'ADN de mères d'enfants en bonne santé à celui de mères d'enfants atteints d'une maladie grave et chronique, comme l'autisme ou un handicap moteur et cérébral. Eh bien, chez ces dernières, soumises au stress psychologique chronique, l'ADN présente des signes de vieillissement précoce... Comme s'il était "rongé" par l'angoisse. Plus précisément, c'est l'extrémitédes chromosomes qui est atteinte. En effet, au cœur des cellules, l'ADN est condensé sous forme de chromosomes, à l'extrémité desquels se trouvent des "capuchons" appeléstélomères qui les protègent de l'érosion au fil des divisions cellulaires. Cependant, ils raccourcissent progressivement au fur et à mesure que la cellule vieillit. Or, chez ces mères angoissées, les télomères sont anormalement courts, reflétant un vieillissement accéléré de 9 à 17 ans ! "Nous observons ainsi un lien direct entre les émotions et ce qui se passe dans la cellule, précise Elissa Epel. Et nous avons aussi constaté que lorsque le niveau de stress diminue la longueur des télomères augmente !" Comment le stress pourrait-il raccourcir les télomères ? "On ne comprend pas encore le mécanisme, reconnaît Elizabeth Blackburn. Nous cherchons du côté des interactions entre le cortisol, l'hormone du stress, dont le taux élevé est associé à une réduction de l'activité de la télomérase, la molécule chargée de l'entretien des télomères."
Fixés aux extrémités de chaque chromosome, les télomères raccourcissent progressivement au fil de l'âge. Mais un stress chronique peut les réduire de manière anormale, jusqu'à accélérer le vieillissement cellulaire de plusieurs années (->).

UN RÉSULTAT FASCINANT

Les changements de méthylation temporaires sont visibles sur l'hippocampe d'un rat soumis à un stress important. A dr., les groupements méthyles, en noir, sur les gènes des neurones, ont disparu.

Mais ce n'est pas tout. Car non content de s'attaquer aux télomères, l'état de stress inscrit sa marque directement sur nos gènes, modifiant de façon ciblée et durable certains de nos comportements. Cette action relève d'un phénomène biologique dont l'importance se dévoile de plus en plus aujourd'hui : l'épigénétique, terme désignant les modifications chimiques qui affectent l'ADN, autres que les mutations qui touchent la structure même de la molécule. Ces modifications épigénétiques sont comme de petites "étiquettes" - des groupements méthyles - qui indiquent à la machinerie cellulaire quels gènes elle doit utiliser ou, au contraire, ignorer. A la clé ? La méthylation empêche physiquement l'expression des gènes en se plaçant sur l'ADN (voir infographie).
Or, les biologistes constatent que stress et traumatismes psychiques entraînent des erreurs d'étiquetage épigénétique dans la zone cérébrale qui gère les émotions, l'hippocampe... Une équipe menée par MichaelMeaney, à l'université McGill (Canada), l'a montré en 2004 en comparant le cerveau de bébés rats cajolés par leur mère à ceux de ratons délaissés. Le délaissement induit des modifications épigénétiques qui bloquent le gène utilisé pour produire le récepteur aux corticoïdes dans l'hippocampe. Or, ce récepteur contrôle la réponse au stress en réduisant le taux sanguin de cortisol, l'hormone libérée en cas de stress. En clair, les rats délaissés possèdent moins de récepteurs au cortisol, et sont alors moins armés pour faire face au stress. Perpétuellement angoissés, ils souffrent de troubles de la mémoire et d'un comportement dépressif. Même à l'âge adulte, le moindre dérangement prend chez eux des proportions alarmantes...
Ces deux souris Agouti sont dotées d'un gène de la couleur du pelage identique. Selon le degré de méthylation de ce gène, lié au stress, l'une est jaune, avec même une susceptibilité à l'obésité, et l'autre brune et sans problème de santé (->).
Ce fascinant résultat peut-il être extrapolé à l'homme ? Oui, répondent les mêmes chercheurs qui, en mars 2009, ont publié les résultats de l'analyse du cerveau de personnes décédées par suicide, certaines ayant été victimes de sévices sexuels dans l'enfance, d'autres non. Chez celles ayant subi des abus, le gène du récepteur aux corticoïdes est bloqué par une méthylation de l'ADN des neurones... de l'hippocampe, tout comme chez les rats abandonnés. "Ces personnes ont donc naturellement un taux de cortisol élevé, ce qui est souvent associé à un état dépressif majeur", explique Moshe Szyf, l'un des auteurs de l'étude. Ainsi, en affectant les gènes qui permettent de lutter contre les tensions, les traumatismes précoces altèrent durablement la capacité à surmonter les difficultés, favorisant le risque suicidaire.
Depuis deux ans, les études qui confirment le rôle de l'environnement et du vécu dans l'apparition des troubles mentaux se multiplient. En 2008, des chercheurs canadiens du Centre de l'addiction et de la santé mentale, à Toronto, ont comparé le cerveau de personnes atteintes de schizophrénie ou de troubles bipolaires à celui de témoins. Chez les premières, 40 gènes présentaient une méthylation anormale. Or, ces gènes s'avèrent pour la plupart impliqués dans le développement cérébral ou la transmission des messages entre les neurones.
Certes, les scientifiques sont encore loin de pouvoir faire la part du biologique dans les maladies psychiatriques. Mais certaines données sont troublantes : c'est parfois en remontant très loin dans l'histoire d'un individu, avant sa naissance, que l'on trouve la "source" de la maladie. Ainsi, en 2008 également, une étude danoise menée sur 1,38 million de femmes a montré que le fait d'être confronté à la maladie ou au décès d'un proche juste avant ou pendant la grossesse augmente de 67 % le risque de schizophrénie chez l'enfant à naître. En outre, lorsqu'une femme est dépressive ou anxieuse pendant sa grossesse, le bébé a tendance à présenter un marquage épigénétique anormal sur le gène du récepteur aux corticoïdes. Avec pour conséquence un nourrisson au taux de cortisol élevé, très sensible au stress. La preuve que nos gènes gardent la cicatrice des événements vécus avant même la naissance ! "Je pense que la plupart des maladies chroniques comme l'asthme, le cancer, le diabète, l'obésité et des maladies neurologiques (autisme, troubles bipolaires, schizophrénie) résultent en partie d'une mauvaise régulation épigénétique lors des premiers stades de développement", estime Randy Jirtle, directeur du laboratoire d'épigénétique à la Duke University, aux Etats-Unis. Alors que le génome d'un individu reste très stable au cours de sa vie, l'ensemble des marques épigénétique qui régulent l'expression des gènes - son "épigénome" - varie constamment, en réaction aux variations extérieures... Et c'est justement son rôle : "L'épigénome est une interface entre nos gènes, qui sont statiques, et notre environnement, variable", explique Randy Jirtle. Ainsi, la "partition"génétique reste la même, mais son interprétation peut varier au cours de la vie, en fonction de son marquage épigénétique.

DES EMPREINTES POSITIVES

Mais alors, si le marquage épigénétique est dynamique, serait-il réversible ? L'expérience de chercheurs de l'université Rockefeller, à New York, le laisse penser. Ils ont réussi en novembre 2009 à "annuler" les effets épigénétiques causés par le stress dans le cerveau de souriceaux, en leur donnant... du Prozac, un anti-dépresseur. Mieux, la trichostatine A, un médicament proche du valproate, utilisé pour réguler les troubles de l'humeur dans certaines psychoses, a permis de supprimer le marquage épigénétique anormal et de corriger le comportement de rats adultes ayant été négligés par leur mère à la naissance.
En outre, les émotions positives peuvent heureusement, elles aussi, laisser leur empreinte. En 2008, des travaux menés au Massachusetts General Hospital ont montré que huit semaines de relaxation suffisaient à modifier l'expression de plusieurs centaines de gènes, selon un profil totalement opposé à celui induit par le stress. Par ailleurs, une nouvelle étude menée à l'université de Saarland, à Hambourg, vient de montrer que l'activité physique ralentit le raccourcissement des télomères dans les globules blancs. De son côté, Elissa Epel lance une étude pour étudier les effets de la méditation sur la longueur des télomères.
"En fait, le message de l'épigénétique est optimiste. Ses empreintes peuvent être inversées, et nous cherchons maintenant à utiliser des médicaments agissant sur ce marquage pour soigner les maladies mentales, explique Moshe Szyf. Il y a aussi des chances pour que le soutien social et psychologique suffise à corriger le marquage épigénétique chez les personnes à risque". Ainsi, contrairement à ce qu'affirmaient les scientifiques dans les années 1990, nous ne sommes pas uniquement le produit de nos gènes. Nos expériences, nos émotions, nos actions façonnent l'expression de ces gènes en permanence. Avec la certitude que rien n'est irrémédiable.

Planete Gaia

http://fushal.over-blog.com/article-nos-etats-d-ame-modifient-notre-adn-definition-de-l-epigenetique-55767812.html

TRANSMIS SUR AU MOINS DEUX GÉNÉRATIONS
Empreinte de nos expériences au cœur de nos cellules, le marquage épigénétique de nos gènes peut se transmettre à la descendance. Et lui faire ainsi subir le poids de notre passé. C'est ce que révèle une étude célèbre, menée en 1992 sur la famine ayant frappé les Pays-Bas en 1945. En réaction au manque de nourriture, les bébés conçus à cette période étaient plus petits que la moyenne, et avaient plus de risque, à l'âge adulte, d'être atteints de diabète ou de maladie cardiovasculaire. Jusque-là, rien que d'attendu. Mais ce qui étonne, c'est que leurs propres enfants souffrent eux aussi d'un faible poids de naissance et d'une mauvaise santé. La cause ? L'empreinte épigénétique laissée par la famine a été transmise sur deux générations. Certes, les marques épigénétiques sont réversibles et malléables, mais elles peuvent donc aussi être transmises presque à l'identique à la descendance. A une condition : qu'elles soient "imprimées" dans les spermatozoïdes ou les ovules. Or, le stress psychologique, lui, ne semble laisser ses marques que dans le cerveau. "Il est possible que les abus subis dans l'enfance entrainent des changements épigénétiques dans les cellules reproductrices, mais nous n'en savons rien", conclut Moshe Szyf. La question reste donc ouverte.

M.C. - SCIENCE & VIE > Mars > 2010

 

 Le corps et l'esprit sont des machines de guerisons quantiques....à suivre .

Posté par rusty james à 10:46 - - Permalien [#]
Tags : , , ,


Charles Taze Russell, fondateur des Témoins de Jéhovah et franc maçon du 33e degrès

TG FM

Lancer une nouvelle religion demande de la logistique. Il est étonnant de constater que la plupart des réunions des premiers Témoins de Jéhovah se tenaient dans des temples franc-maçons ou sociétés secrètes apparentées. Voici quelques exemples tirés de leurs propres publications:

8 mars 1903 Fort Wayne
Une réunion pour les amis intéressés se tiendra au Hall des "Maccabées"*, 917 Calhoun St. à 10h. Les réunions de l'après midi ... se tiendront au Temple Maçonnique, cor. Wayne and Clinton Sts.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 96)

1903 Convention générale à Atlanta
Toutes les autres réunions se tiendront au Hall des "Knights of Pythias"*, cor. Pryor and Unter Sts.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 96)

1904, Convention de Washington
La convention de Washington se tiendra au Hall des "Odd Fellows"*.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 240)

9 février 1908, Paterson
La session du matin se tiendra au Hall maçonnique.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 383)

11 octobre 1908, Chicago
La réunion matinale aura lieu au Drill Hall, Temple Maçonnique à 10 heures.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 320)

* Maccabées, Knights of Pythias, Odd Fellows: sociétés secrètes maçonniques.

On peut multiplier les exemples au cours de ces années. En général les réunions des "intéressés" ont lieu dans un temple franc-maçon tandis que les réunions ouvertes au public se tiennent dans un lieu plus neutre (Théatre, Opéra).

Il est particulièrement intéressant de constater que ces organisations maçonniques, d'habitude bien discrètes, aient ainsi ouvert leurs locaux à des réunions confidentielles d'une élite d'Etudiants de la Bible.

Un cimetière maçonnique?

Le cimetière où sont enterrés Russell et les premiers responsables de la société des témoins de Jéhovah est aujourd'hui au sein d'un immense complexe maçonnique à Pittsburgh, il n'y a pas de cloture entre les deux. Qu'en penser ? Pourquoi avoir choisi cet aménagement si Russell n'avait aucun lien avec la maçonnerie ? La franc-maçonnerie aurait voulu l'honorer, qu'elle n'aurait choisi meilleur lieu pour conserver à sa vue un mémorial de C.T. Russell. Une pyramide (un des principaux emblèmes maçonniques) de près de trois mètres de haut est dressée dans ce cimetière à la mémoire de Charles Taze Russell.

 

Tombe de Russell et complexe maçonnique
La Pyramide à la mémoire de Charles Taze Russell.
Dans le fond on aperçoit le "greater Pittsburg Masonic Center".

Tombe de Russell et symbole des Knights Templars
En s'approchant de la pyramide de Russell on y découvre le nom de l'organisation des témoins de Jéhovah (société de la tour de garde) mais aussi et surtout un étrange symbole dont la présence est inexpliquée.
La croix dans la couronne est le symbole des chevaliers templiers (KT ou Knights Templars):
le plus haut degré de la franc-maçonnerie.

Nota: les franc-maçons n'ont pas l'exclusivité de l'utilisation de ce symbole templier qui est aussi repris par d'autres organisations mystiques (comme la croix gammée n'est pas l'apanage d'Hitler. L'utilisation de symboles occultes doit quand même alerter)

Des symboles franc-maçons dans les publications

Ce même symbole se retrouve dans certaines publications de la société.


Un volume ancien de la tour de Garde, le magazine des témoins de Jéhovah. De 1891 à 1931, Le symbole maçonnique des chevaliers templiers figura sur la couverture de la Tour de Garde.
symbole franc maçon dans Tour de Garde
Une vue en gros plan du symbole (en haut à gauche de la page).

Voici un exemple d'utilisation de ce même symbole dans la littérature des franc-maçons:
image issue du site du rite franc-maçon de York (http://www.yorkrite.com/KTlinks.htm)

Cliquez ici pour voir ce même symbole de l'ordre des Chevaliers Templiers (la croix dans la couronne),
tout au sommet (en haut à gauche) sur l'échelle des différents degrés d'une loge franc-maçonne.

 

Disque solaire ailé (ou "WINGES SUN DISK")

Sur plusieurs livres des témoins de Jéhovah se trouve un autre symbole occulte à la présence inexpliquée: le "Disque solaire ailé".

Les origines de ce symbole remontent à la magie de l'Égypte ancienne. Albert Churchward dans son livre "Signs and Symbols of Primordial Man, the Evolution of Religious Doctrines from the Eschatology of Anciant Egyptians" nous dit que le "Winged sun disk" est utilisé par les maçons du 33e degré (degré le plus élevé) et que eux seuls en connaissent le sens.

 

 

Dieu solaire RA


Dans le volume "Pratical Egyptian Magic", page 107, la description suivante est donnée: "L'emblème de l'élément de l'air consiste en un cercle de type disque solaire entre deux ailes. Dans un rituel de magie, il est suspendu au-dessus de l'autel en direction de l'est et est utilisé pour invoquer le sylphe (génie de l'air dans la mythologie gauloise et germanique), pour lui demander sa protection et sa coopération".

On ne peut que s'étonner de la présence de ce symbole maçonnique "magique" sur des livres à destination des "chrétiens".

Les funérailles du pasteur Russell

Plusieurs symboles occultes et maçonniques sont présents lors des funérailles du pasteur Russell, celles ci sont décrites en détail (mais probablement sans arrière-pensées) dans la Tour de Garde (Watchtower) du 1er décembre 1916, version anglaise:

Le pasteur Russell est mort enveloppé dans une "toge romaine" (NDE: qu'il avait lui même réclamée) le jour d'Halloween, le 31 octobre 1916.

Au pied du cercueil [de Russell] fut placé un pilier brisé ... tandis qu'à sa tête étaient une "croix et une couronne"
(Watchtower Vol XXXVII December 1, No 23 A. D. 1916--AM 6045)

Voici comment le "pilier brisé" est défini par le rite maçonnique de York:
Les maîtres maçons savent que la colonne brisée marque la tombe .. de quelqu'un qui était un responsable de la maçonnerie.
source: http://www.yorkrite.com/RAM/365.htm

Lieu d'inhumation d'un Maître maçon: une vierge pleure au-dessus d'une colonne brisée ... La colonne brisée est celle d'un des principaux protecteurs de la maçonnerie. sa mémoire est enregistrée dans le coeur de chaque maçon.
Illustrated History and Cyclopedia of Freemasonry, Robert Macoy. Masonic Publishing Co. New York: 1896. page 445.

Note: il est parlé de l'autre symbole maçonnique "la croix dans une couronne" plus haut.

Le déroulement des obsèques de Charles Taze Russell ne tient pas du hasard : dans ses dernières volontés publiées dans la Tour de Garde du 1° décembre 1916 Charles Taze Russell signale avoir donné à sa sœur M. M. Land et aux filles de celle-ci, Alice et May toutes les consignes qu'il voulait faire respecter.

La famille Russell

Charles Taze Russell n'est pas le seul de sa famille a avoir eu des liens avec les Knights Templars (KT) et la franc-maçonnerie. La famille de C.T. Russell comprend de nombreux membres éminents des Franc-Maçons et sociétés secrètes ... Voici quelques exemples tirés du livre "10,000 Famous Freemasons".

NDE: Le nom de famille "Russel" est relativement commun et le degré de parenté n'est pas indiqués dans cette liste de noms que nous reproduisons: il convient donc d'être prudent quant à son utilisation.

  • William Huntington Russell - fondateur de l'ordre des Skull & Bones (1) (société secrète occulte dont le nom légal est... "Russell Trust". Cette société maçonnique est sortie de l'anonymat depuis qu'il est devenu public que les 2 présidents George Bush étaient membres des Skull and Bones).
  • John Russell - fondateur de la fraternité des Soeurs d'Isabella (DOI) Mai, 1897 New Haven, Conn. (2)
  • Harvey D. Russell - Franc-Maçon et Knight Templar dirigeant de la loge de Pittsburgh, PA Beaver Valley Lodge No. 8412
  • William H. Russell - Franc-Maçon actionnaire du Pony Express (3)
  • George William Russell (1869-1935) - membre dirigeant de la loge Théosophe (Nouvel age) de Dublin. A écrit des articles dans le périodique theosophique "The Irish Theosophist". Initié dans la Loge d'Isis (rites sexuels). Ami de William Butler Yeat, dirigeant du "Golden Dawn" (4)
  • Archibald D. Russell (1811-1871) - Franc-Maçon diplomé de l'Univ. d'Edinburgh (écosse). Il fut actif pour créer diverses organisations aux USA.
  • Benjamin Russell (1761-1845)- Franc-Maçon et Journaliste. (5)
  • Charles H. Russell - Governeur du Nevada, 1950-58, Franc-Maçon du 32º, aussi membre du Rite de York , et Shriner. (3)
  • J. Stuart Russell - Franc-Maçon, éditeur de journaux, "deputy chairman" de la Fed. Reserve Bank in Chicago. (5)
  • Lee M. Russell (1875-1943) - Franc-Maçon and Lt. Gov. of Miss. 1916-20. (5)
  • Louis A. Russell (1854-1925) - Franc-Maçon, organiste d'une église Presbyteriene, Newark, N.J. (5)
  • Richard B. Russell (1861-1938) - Franc-Maçon, juge, editeur & businessman. (5)
  • Richard B. Russell, Jr. - Franc-Maçon et Gouv. de Georgie, 1931-33 et Sen. de Georgie depuis 1933. (5)

Sources:

  1. Sutton, Antony. America’s Secret Establishment. Billings, MT: Liberty House Press, 1986, pp. 5,6,8,35, 86-67, 100, 212, 253.
  2. Schmidt, Greenwood. Encyclopedia of American Institutional Fraternal Organizations. Westport, Conn. : Greenwood Press, 1980, p. 84.)
  3. Denslow, 10,000 Famous Freemasons, Vol.4, p.82. et New Age Magazine (June, 1963) p. 45
  4. Boylan, Henry. A Dictionary of Irish Biography. NY: St. Martins Press, 1988, p. 345; voir aussi Ancient Wisdom and Secret Sects, Time-Life, 1989, p. 154.
  5. Denslow, 10,000 Famous Freemasons, p. 80
  6. http://nicodemes.blogspot.fr/2011/02/temoignage-mes-recherches-sur-lhistoire.html
  7. http://v.i.v.free.fr/l.htm

    http://pages.globetrotter.net/mleblank/mocculte.html

    http://esaie.free.fr/niveau1/russel.htm

Sciences Le grand tissu de mensonge sur l'Augmentation de 290% du risque de tumeur cérébrale

 

RUSTY JAMES

Le grand tissu de mensonges et de tromperies du gouvernement et de la science

http://newsoftomorrow.org/u

Gouvernants et scientifiques

Il y a quelques années, notre gouvernement a exigé que les scientifiques ne parlent que des effets des micro-ondes relatifs à la chaleur. « Vous ne parlerez pas d’autre chose. » C’est pourquoi on ne parle que de ça, et qu’ils nient tout ce qui n’est pas en lien à la chaleur. Ils nient même leurs 40 années de recherches qui les ont conduit là. Bien qu’ils ont dit avant que cela peut causer le cancer, et tous les autres dommages, maintenant ils disent : « non, impossible ». Ne faites attention qu’à la chaleur et tout ce qui compte est la chaleur.

[…] J’appelle cela du mensonge. Je crois n’avoir jamais autant vu de ma vie de menteurs dans le gouvernement. Pour le dire simplement, ils ont fait toutes ces recherches, ils connaissent les dangers, et ils ont décidé de mentir au public pour juste éviter les poursuites judiciaires et augmenter les profits de l’industrie. J’ai cela écrit noir sur blanc. De sorte que ces 40 dernières années, le gouvernement britannique a menti à la population, tout comme le gouvernement américain, canadien, australien… ils ont menti pour protéger l’industrie, pour protéger leurs profits, pour se protéger des poursuites… Ils sont purement et simplement des menteurs et on peut le prouver.

Tumeur du cerveau

J’ai déclaré, à Burmingham, dans ce pays, il y a probablement 15 ans, et je n’ai pas changé d’avis depuis, que je crois que cette industrie, et les parties du gouvernement qui l’encourage, seront responsables de plus de morts et de souffrances que tous les groupes terroristes du monde réunis. Avec la croissance de cette industrie ces derniers 15 ans, je dirais maintenant que ces gens vont probablement causer plus de morts et de souffrance que toute la Seconde Guerre mondiale. Est-ce un génocide ? Oui, sans l’ombre d’un doute. Et oui, ils vont rester impunis, car ils sont intouchables, ils sont en dehors de la loi.

Qui prend ces décisions en réalité ? Est-ce sanctionné par l’OMS ?

Bien sûr que non. Ce sont les mêmes gens qui siègent sur les certificats ICNIRP, sur notre gouvernement, sur les agences de protection sanitaire, et qui siègent sur l’OMS. Ce sont les mêmes. Il n’y en a probablement pas plus d’une vingtaine. En effet, ils vont à mon avis commettre le pire génocide qu’a connu la planète. Pas juste chez les humains, mais aussi sur chez les animaux, les plantes. Ils vont probablement causer plus de destruction qu’une guerre mondiale et dans quelques centaines d’années, quiconque aura survécu se demandera ce que nous avons fait pour l’arrêter.

L’histoire de la recherche sur l’homme sans le plein consentement

A la fin de la guerre il y eut l’Opération Paperclip. La plupart des scientifiques ont été graciés pour toutes les personnes qu’ils avaient tué et sur lesquelles ils avaient mené leurs expériences. On leur a attribué de nouvelles identités, principalement aux Etats-Unis, et ils vivaient une vie civile ordinaire. Ils étaient très bien payés, et ils travaillaient dans des laboratoires pour le gouvernement américain. Toutes leurs recherches ont changé de main. L’Opération Paperclip est le point de départ de tout le reste… du contrôle mental, des drogues, etc. Ils ont utilisé toutes leurs ressources… et il y avait un grand nombre de scientifiques.

Pour vous donner un exemple d’expérience, je sais qu’une de leur sous-rubriques concernait l’exposition de micro-ondes sur des femmes enceintes. Ils ont découvert qu’ils pouvaient provoquer une augmentation de 57.7% des fausses couches, et ce n’est qu’une de leurs expériences. Ce qu’ils faisaient en réalité était de tuer 57% de tous les enfants.

MK-Ultra

Ils combinaient des micro-ondes, ou ondes électromagnétiques, avec du LSD (diéthylamide de l’acide lysergique) sur des enfants de 4 ans… Ils menaient des expériences sur les gens, les faisaient souffrir autant qu’ils le voulaient, et parfois mourir. Peu importe si les personnes finissaient dans des cages en métal, ou des tombeaux de pierre. Comme je vous l’ai dit, toutes les limites ont été franchies, car il n’y a rien de plus bas que de s’attaquer à un utérus ou à un enfant. Vous ne pouvez pas tomber beaucoup plus bas, et c’est ce qu’ils faisaient.

Je n’ai jamais connu personne qui ne pouvait résister à un lavage du cerveau. Personne. En trois semaines. Je peux vous faire tuer quelqu’un en trois semaines. Et je n’ai pas peur de dire que ça a déjà été fait. J’ai eu un appel téléphonique à propos de cet homme qui a tué 70 personnes en Norvège. Quelqu’un m’a demandé si il pouvait être programmé pour le faire ? La réponse est oui, sans aucune hésitation. C’est extrêmement facile. Chacun de leurs programmes comportait des centaines de sous-programmes, et leur budget s’évaluait en milliards de dollars.

Le médecin de la mort, le Dr Mengele

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, un comité a été formé, par tous les alliés occidentaux, les Etats-Unis, et la Russie. On l’a appelé le Traité de Nuremberg. Celui-ci a été accepté par tous les pays à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il était conçu pour se protéger des gens comme Josef Mengele, le médecin de la mort. A Auschwitz, il conduisait des expériences sur des jumeaux. Puis il y a eu les japonais, torturant les américains, menant des expériences sur les soldats européens… C’est pourquoi on a fait le Traité de Nuremberg. Il était très bien défini et très distinct. Il disait qu’aucune expérience ne devait être menée sur personne, quelle que soit la raison, sans leur consentement – et cela inclut le rayonnement micro-onde. Et avant de donner leur consentement, les personnes devaient connaître tous les détails sur la durée de l’expérience, les conséquences, les dangers potentiels, et tous les troubles de santé éventuels. Cela devait être pleinement compris et expliqué, et ils devaient donner leur consentement individuellement.

Le Code de Nuremberg

Cela inclut Tetra, qui est une expérience qui va continuer jusqu’en 2018, étudiant les cancers et dommages cérébraux. Quiconque utilise Tetra est donc hors la loi… Mener des expériences avec Tetra et des micro-ondes, sur les gens, le personnel de service, les officiers de police, est donc illégal au regard du traité de Nuremberg.

De ce que je sais, le Code de Nuremberg a été créé après les procès de Nuremberg. Durant ces procès, il y avait des procès spécifiques nommés les procès des médecins. Vous souvenez-vous des condamnations prononcées ?

Ils ont été pendus. Je l’ai écrit ! Je l’ai écrit dans mes articles et je l’ai dit à la radio, j’étais d’ailleurs sur une radio internationale il y a 2 semaines, émettant dans 95 pays, et j’ai dit que les scientifiques à la fin de la guerre ont été pendus pour ce que les scientifiques aujourd’hui font en totale impunité.

Transcription d’une autre interview du Dr. Barrie Trower, d’octobre 2012

(Source : Veritas RadioIci et maintenant, traduction par Diouf)

Expériences sur des humains

Au cours des années 50 et 60, pendant la guerre froide, on a compris par accident que les micro-ondes pouvaient être utilisées comme des armes invisibles contre les soviétiques. Ceux-ci avaient bombardé l’ambassade U.S de micro-ondes et tous les employés de l’ambassade avaient développé différents cancers, cancers du sein et aussi des leucémies chez les enfants. On réalisa que les micro-ondes de faible intensité étaient l’arme invisible parfaite à utiliser contre les groupes dissidents partout dans le monde car on pouvait les rendre malades, leur provoquer des cancers, induire en eux des attitudes mentales différentes des leurs, tout cela en silence sans qu’ils puissent soupçonner être victime de radiations.

Pendant un an mon travail consistait à interroger des espions capturés, je devais apprendre les fréquences particulières des micro-ondes qu’ils avaient utilisées sur telle ou telle autre victime et quel était le résultat obtenu. J’ai commencé à monter un dossier et je suis probablement la seule personne au monde à posséder une liste aussi complète. Je connais les fréquences exactes de micro-ondes pulsées qui causent telle ou telle maladie physiologique, neurologique ou psychiatrique chez un être humain. Les gouvernements et les compagnies technologiques doivent être tenus responsables de leur collaboration à l’empoisonnement massif de l’humanité et de toutes les autres formes de vie, animale et végétale.

Introduction de l’émission de Veritas Radio 

Nous vivons dans un bain de micro-ondes, même pendant notre sommeil. On y trouve les téléphones portables, les téléphones sans fil, le WiFi et plus encore. La population qui est le plus en danger avec cette technologie, ce sont les jeunes filles. Le matériel génétique des cellules présentes dans leur corps qui deviendront par le suite des ovules fécondés est dangereusement altéré, et lorsqu’elles auront des filles, leurs anomalies génétiques seront transmises et leurs enfants, filles et garçons, naîtront avec les tares que nous observons aujourd’hui chez les animaux étudiés : malformations congénitales, trisomies, mucoviscidoses et autres maladies génétiques. Peut-on se protéger et protéger nos enfants du danger mortel des micro-ondes ?

Dans les années 60, Barrie Trower a été formé à l’usage militaire des micro-ondes par le gouvernement. Désormais retraité, il enseigne la physique, les mathématiques et la physiologie humaine.

Extraits de l’interview

Cela a commencé avec la loi sur les secrets officiels, établie pendant mes années de travail et faite pour protéger les citoyens de dangers émanant de pays ennemis, mais depuis, les gouvernements ont inversé la vapeur et ils utilisent cette loi pour protéger leurs propres opérations secrètes contre le public. Ils s’en servent également pour protéger les corporations et pour que ces industries ne soient pas victimes de procès intentés par les citoyens. Cette loi s’exerce maintenant contre le public pour le bénéfice des agences gouvernementales et des industries.

Au cours de la formation que j’ai suivie, vous apprenez tout, vous apprenez le mal que font ces ondes dans le corps et comment elles sont produites. Le WiFi est de loin la chose la plus mortellement dangereuse actuellement sur la planète. Dès 1976 les gouvernements savaient que les téléphones portables et le Wifi allaient causer des cancers et des détériorations neurologiques et physiologiques. Je travaillais à l’époque et un document top-secret émanant des États-Unis conseillait à tous les gouvernements occidentaux de régler une norme de temps d’exposition qui serait profitable aux industries concernées et qui les protégerait des procès.

La norme de temps d’exposition choisie était si élevée qu’il était impossible d’intenter un procès aux sociétés en utilisant ce document. Ils n’ont pas vérifié l’interaction des ondes de très faible intensité avec la cellule humaine. Ce mémo est toujours d’actualité et sert de référence, c’est pourquoi nous sommes maintenant dans cette pagaille.

Les industries ont mené leurs propres expériences et ont communiqué leurs résultats aux gouvernements, c’est-à-dire que ces ondes à un niveau très faible déclenchent des cancers et différentes maladies.

La phrase suivante vient du gouvernement américain, en 1986 et concerne les ondes émises par un téléphone à votre oreille ou bien par le Wifi lorsque vous êtes assis devant un écran.

« Nous pouvons changer le comportement des cellules, des tissus et des organismes entiers, avoir une mortalité infantile 6 fois plus importante, des malformations congénitales, et induire des tumeurs malignes dans la cellule humaine.« 

Sur une période de 40 ans, 500.000 personnes ont été testées (sans leur consentement et sans qu’elles le sachent), des étudiants, des militaires, des patients psy, des pauvres, des enfants de plus de 4 ans, des femmes enceintes, des musulmans et des catholiques. Un document rapporte qu’il s’agit d’une « réussite » d’avoir découvert comment influencer une personne pour qu’elle finisse par aller voir un psy, être « étiquetée » schizophrène ou paranoïaque puis confinée dans un hôpital psychiatrique.

De nombreuses personnes sont mortes après avoir subi, avec leur famille, des années de souffrance, et ce uniquement parce que les gouvernements voulaient faire des tests. Les scientifiques des États-Unis, du Royaume Uni, d’Australie et du Canada ont maintenu ces expériences secrètes.

D’où vient cette guerre des micro-ondes ? 

De l’Union soviétique et des États-Unis pendant la guerre froide.
Les soviétiques voulaient entendre les conversations de l’ambassade américaine, ils ont bombardé les fenêtres de micro-ondes (les ondes qui rebondissent sur une surface réfléchissante permettent d’entendre ce qui est dit) et il y eut une augmentation anormale de fausses couches, cancers, et leucémies chez les enfants. Les américains ont compris que des ondes entraient et ils ont agi de la pire des manières… Ils ont laissé faire pour observer de quelle façon leurs employés mouraient, quelles maladies ils développaient etc… Puis à la mort ou à l’invalidité des employés ils les remplaçaient et continuaient leurs observations.

John Goldsmith a écrit un article sur ce que cela fait d’être bombardé par des micro-ondes, énumérant les niveaux de radiation, les maladies, les anomalies génétiques. Les gouvernements britannique, américain et soviétique se sont rendus compte avec cette étude qu’ils détenaient l’arme parfaite, et ils n’ont pas laissé cette étude dans le domaine public.

Vous pouvez causer toutes sortes de maladies physiques et mentales, atteindre des glandes particulières avec des fréquences pulsées spécifiques (excès ou manque d’hormones), causer des comportements précis… (par exemple une fréquence de 6,6 pulsations/seconde incitera chez les hommes une agression sexuelle). De nos jours, les gouvernements de 150 pays mènent des tests sur la base de ces informations obtenues par les États-Unis. J’ai publié des articles sur le sujet. Nous sommes peut-être ciblés sans le savoir.

Les antennes = Very Big Brother

Antennes relai (micro-ondes)

Pourquoi implanter plus d’antennes que ce qui est nécessaire au réseau des téléphones portables ?
Ces antennes sont une des raisons pour laquelle les services secrets des gouvernements autorisent les industries à utiliser ces ondes. Ils savent maintenant exactement où les citoyens se trouvent (s’ils ont un portable sur eux). Si celui-ci est éteint, même complètement, il peut toujours être activé sans que vous le sachiez si bien qu’où que vous alliez, le gouvernement peut entendre tout ce que vous dites même si votre mobile est éteint. Si le téléphone a une caméra et qu’il est posé sur une table et pas dans votre poche, ils peuvent voir à qui vous parlez. Ils savent ou vous êtes et tout ce que vous dites est enregistré et classé. Ces antennes sont reliées à des ordinateurs très puissants.

Beaucoup de gens pensent : Ils peuvent me suivre et m’écouter autant qu’ils veulent… je ne suis pas si important. En fait, c’est faux. Si vous allez chez le médecin, ils entendent ce que vous lui décrivez, si vous allez à un endroit où vous ne devriez pas vous trouver, si vous avez une maîtresse ou un amant ou encore si vous faites quelque chose que vous n’aimeriez pas voir à la une du journal, tout ça est classé également. Vous pouvez être suivi dans les magasins, dans votre maison, dans votre jardin, ils savent quand vous êtes aux toilettes et ils savent avec combien de personnes vous dormez. Tout ce qu’ils veulent savoir sur vous, ils le savent.

Il existe même une machine utilisée actuellement qui s’appelle Celldar, comme radar mais pour les portables. Où que vous êtes, l’ordinateur de ces antennes peut vous suivre et supprime tout ce qui est immobile (immeubles, arbres…) de façon à vous voir à n’importe quel endroit, et s’ils le veulent ils peuvent envoyer n’importe quelle fréquence parmi les 600 connues, qui interagira avec votre corps et causera n’importe quelle maladie neurologique ou physiologique.

N’oubliez pas qu’à chaque fois que vous mettez votre téléphone en marche, à chaque fois que vous regardez votre écran d’ordinateur, à chaque clic que vous faites, quelqu’un quelque part garde et classe cette information.

Allo, Papa ?

Nos corps ont de nombreuses fréquences, très variées. A la fin de mes études d’espion, ou d’agent, j’avais une liste d’environ 30 fréquences pulsées différentes pouvant provoquer 30-40 maladies, y compris la cécité ou une crise cardiaque. Aujourd’hui la liste en contient plus de 600. Plus vous avez de fréquences, mieux vous êtes armés. C’est ce qui a été développé ces 60 dernières années.

Nous avons maintenant un système qui peut, par les antennes, cibler n’importe qui et cibler n’importe quelle partie du corps ou du cerveau. C’est pourquoi nous passons de l’analogique au tout numérique. C’est pour augmenter les profits car vous mettez plus d’infos dans moins de surface en numérique. Mais c’est aussi parce que les armes sont plus sophistiquées et plus faciles à utiliser, et bien sûr parce que vous avez tous les jeux, films, vidéos, pornographie etc… que vous pouvez télécharger en 10 secondes avec votre portable.

Cette technologie peut être utilisée pour un tas de choses différentes et la plus évidente est le chantage. Ne croyez pas que seul votre gouvernement s’en sert contre vous. Il y a maintenant environ 40 gouvernements/organisations qui peuvent vous écouter, vous et votre portable

Le travail d’un espion

40 pays peuvent suivre qui ils veulent dans un but de chantage, car c’est le boulot principal d’un espion. Oublions James Bond. James Bond n’est ni un agent secret ni un espion, ce personnage représente le renseignement militaire. Les espions en général sont des employés en bas de l’échelle, ils ont un cursus de 5 années avant d’aller dans le pays où ils espionneront et c’est un boulot de longue haleine, genre 20-30 ans d’emplois bas de gamme, c’est très souvent du chantage, et pour ça vous devez cibler des gens qui ont des boulots ordinaires, souvent des agents de propreté.

En dehors des espions spécialisés dans le chantage, les services secrets ont des agents. Ceux-ci obtiennent et collectent des informations secrètes (c’est ce que je faisais). Je n’ai jamais tenu une arme à la main. Quand vous pouvez suivre et surveiller les gens grâce à leur portable, quand vous savez tout ce qu’ils font, tout ce qu’ils disent à leur médecin, leur avocat, leurs amis, au travail, au café le soir à l’apéro, ça fait une sacrée pile d’informations qui peut être classée et utilisée pour un gouvernement et les antennes en fournissent chaque syllabe.

Vous vous souvenez de l’interdiction d’utiliser les peintures contenant du plomb dans les années 70. Dangereuses pour la santé : oui, mais on peut se demander si ce n’était pas un moindre mal car la véritable raison est que les micro-ondes ne pouvaient pas pénétrer dans les maisons 
Bien sûr. Avant, dans la construction des habitations on utilisait des feuilles d’aluminium qui renvoyaient la chaleur à l’intérieur, hé bien maintenant on utilise de la fibre de verre ou des billes de plastique à la place, pour la même raison !

Nous allons causer la souffrance de millions de parents et de familles qui auront des enfants malades ou mal-formés. C’est aussi une guerre contre la viabilité des pays et les seuls bénéficiaires sont : 

  • Les gouvernements
  • Les industries, FAI, …
  • Les compagnies électriques
  • L’industrie pharmaceutique

J’ai 2 raisons de faire ce que je fais (sonner l’alarme dans le monde entier). Sauver nos petits-enfants et essayer de sauver la viabilité des pays. En effet, si vous voulez éliminer un pays, il vous suffit de faire installer des transmetteurs, ce qui éliminera peu à peu les insectes pollinisateurs, ce qui abaissera le rendement des récoltes, puis le pays devra importer sa nourriture et ses médicaments, sa population sera malade et invalide, les coûts de santé seront augmentés d’au moins 40%, ajoutez à cela la fuite vers les FAI du coût de la technologie… disons que 50 millions de portables à 1 $ par jour c’est 50 millions de dollars qui sortent chaque jour de votre pays pour engraisser les industries… tout le monde pourra vous dire que votre pays court à sa ruine. C’est ce qui se passe dans le monde entier. Et n’oubliez pas que lorsque l’aide arrive, celui qui la fournit a l’intention d’occuper le terrain.

Lorsqu’un enfant utilise un portable pendant 2 minutes, son cerveau a besoin de 2 heures pour retourner à la normale. Ce n’est pas à cause de la destruction de la barrière hémato-encéphalique mais parce que les ondes normales alpha, beta… ont été perturbées.

http://newsoftomorrow.org/

30 avril 2013

canalblog comment creer son blog canablog en quelques clics aide

arteazul

Inscription et création d'un premier billet

Nous passerons rapidement sur le formulaire d'inscription, très classique, en nous contentant d'indiquer que contrairement à d'autres services, l'adresse postale de l'utilisateur est requise chez Canalblog. Une fois ce formulaire rempli, l'inscription est immédiate : il ne sera pas nécessaire d'attendre l'email de confirmation rappelant les identifiants choisis pour la confirmer. On arrive donc sur la page de création d'un blog, qui permet de déterminer son titre, son adresse Web (de la forme nomdublog.canalblog.com) et d'entrer une description succincte.

Canalblog inscription

Canalblog liste blogs


Formulaire d'inscription, accueil administration et liste des blogs ouverts

 

Ces informations validées, l'utilisateur arrive directement sur la page de création d'un billet et l'interface WYSIWYG qui l'accompagne. Haute de quinze lignes, celle-ci présente un menu de boutons permettant d'appliquer des styles à une sélection de texte : gras, italique, souligné, barré, et texte en couleur. Il est également possible de gérer l'alignement d'un élément et de créer des listes à puce, numérotées ou non. Un bouton permet par ailleurs l'insertion d'un filet horizontal tandis qu'un autre sert à créer les liens hypertextes. Ceux-ci se gèrent très simplement, via la sélection d'un pan de texte, puis l'ouverture d'une fenêtre dans laquelle il n'y aura qu'à écrire l'adresse du lien.

Canalblog édition avec texte

Canalblog édition html


Edition d'un billet, en mode WYSIWYG et en mode HTML

 

Terminons par les deux commandes situées à l'extrémité gauche du menu de la zone d'édition : l'une d'entre elles permet le passage en mode HTML, tandis que la seconde lance le correcteur orthographique intégré. Le mode HTML ne s'ouvre pas dans une nouvelle fenêtre, mais prend la place de la zone d'édition WYSIWYG, sans rechargement général de la page, ce qui se révèle relativement confortable. Cette fenêtre se révélera particulièrement pratique pour corriger les éventuelles irrégularités importées dans le code source de votre billet par un import sous forme de copier/coller depuis Word par exemple. C'est également grâce à elle que l'utilisateur pourra intégrer les quelques lignes de HTML qui permettent d'intégrer le lecteur vidéo d'un service comme YouTube à l'un de ses billets.

Canalblog dispose d'un correcteur orthographique qui ne se contente pas d'indiquer les erreurs potentielles mais affiche directement certaines suggestions à côté du texte, dans une interface qui n'est pas sans rappeler celle de certains logiciels dédiées à cette tâche. Il est possible de remplacer d'un clic un mot mal orthographié, et même d'appliquer cette correction à toutes les occurrences de ce mot dans le texte. Certes imparfait, comme tous les correcteurs orthographiques, l'outil mis en place par Canalblog signale les fautes les plus courantes et, surtout, les inévitables fautes de frappe qui entachent les billets.

Canalblog correcteur orthographique


Correcteur orthographique



Administration, catégories, images, commentaires

Pour accéder à l'administration de son blog, il est nécessaire de passer par la page d'accueil du service, puis de s'authentifier via le traditionnel couple login / mot de passe. L'utilisateur arrive alors sur une page qui liste ses blogs ouverts sur Canalblog, avec la possibilité de créer d'un simple clic un nouveau site personnel. Une fois le blog de son choix sélectionné, la navigation s'effectue au sein d'un menu horizontal explicite, dont chaque élément recèle un sous-menu, horizontal lui aussi. La liste des billets déjà rédigés prend place en bas de la zone d'édition d'un nouveau message, ainsi que dans l'onglet « Contenus ». C'est par ailleurs dans ce dernier que l'on accédera à la modération des commentaires (édition impossible, seule la suppression est proposée), à la création de nouvelles catégories (auxquelles seront attribués les billets via un menu déroulant présent dans la zone d'édition).

Dans l'onglet Outils, Canalblog propose un module de gestion des fichiers multimédia ou des illustrations insérées dans les billets, accessible au moyen d'une arborescence classique. De là, il est possible de renommer ou de supprimer les fichiers, mais pas de les envoyer vers le serveur. Cette étape intervient durant l'édition d'un billet, via deux des boutons de la zone d'édition ; un choix cohérent dans la mesure où les fichiers sont généralement uploadés en vue de l'insertion dans un billet.

Canalblog upload mises à jour

Canalblog gestion fichiers


Envoi d'une image et gestion des fichiers

 

Pour les images, cette procédure passe par l'ouverture d'une nouvelle fenêtre qui contient le formulaire d'envoi. Elle permet également de gérer l'alignement de l'image (gauche, droite, centré) ou de demander la création d'une vignette, avec la possibilité de changer cette miniature en lien vers la version originale de l'image dans une nouvelle fenêtre. Canalblog interdit l'insertion d'images qui dépasseraient la largeur de la colonne de contenu du blog, afin tout simplement de ne pas risquer de casser le design de ce dernier comme cela peut arriver lorsqu'on charge des illustrations trop importantes. Une fois insérées, les images sont immédiatement visibles dans la zone d'édition, et peuvent être redimensionnées à la volée via un simple clic prolongé de la souris sur l'un des marqueurs qui l'encadrent. Les proportions de l'image seront conservées si l'on utilise les marqueurs situés aux quatre coins de l'image.

Comme Hautetfort, Canalblog permet de créer simplement des « albums photo » via l'administration. Ceux-ci peuvent être accompagnés d'un fond sonore (MP3 uniquement) et se présentent sous la forme d'un diaporama présentant la liste des miniatures à droite et l'image désirée au centre. Toutes les images sont automatiquement redimensionnées à 500 pixels de large. Les albums photo ne peuvent pas être insérés à un billet comme chez Hautetfort, mais ils peuvent éventuellement prendre place dans la colonne de menu sous la forme d'une vignette cliquable, accompagnée de l'intitulé de l'album. Les formats JPG, Gif, PNG et BMP sont acceptés.

Canalblog création album


Création d'un abum



Apparence et personnalisation

La personnalisation du design passe par l'onglet « Apparence » de l'administration et se joue sur deux niveaux : paramétrage des styles, des couleurs et de la mise en page générale, puis choix des modules de contenus et de liens qui prendront place dans la ou les colonnes latérales. Pour commencer, l'utilisateur est donc invité à choisir une base parmi les sept modèles différents proposés et à déterminer s'il souhaite un squelette basé sur deux colonnes (avec menu à droite ou à gauche) ou trois colonnes (une de part et d'autre du contenu principal). Il lui sera également suggéré de donner un nom au thème qu'il souhaite élaborer. Ce nom identifiera l'un des états successifs de l'apparence du blog, et permettra de retrouver une configuration donnée.

Personnalisation par formulaires...

Plutôt que de proposer un accès direct aux feuilles de style qui régissent la mise en page, Canalblog choisit de proposer des formulaires dans lesquels chaque paramètre de couleur et de style peut être modifié. On changera donc la taille d'une police, la couleur du bandeau ou des liens hypertextes, d'un simple clic. Comme il n'est pas évident de s'y retrouver dans cette profusion de cases à cocher et de menus déroulants répartis sur cinq rubriques (Style général, Messages, Colonne de liens, Titre du blog, Albums), Canalblog propose sous chaque élément paramétrable une petite fenêtre de prévisualisation qui permet de constater immédiatement les changements.

Canalblog liste modèles

Canalblog paramètres styles


Liste des thèmes et édition des thèmes par formulaires

 

Après avoir décidé des couleurs qu'il souhaite voir sur son blog, et de l'architecture générale de ce dernier (deux ou trois colonnes), l'utilisateur pourra administrer les « blocs » de contenu qui occupent la ou les colonnes latérales de son blog. Canalblog propose un certain nombre de modules prédéfinis, parmi lesquels la liste des derniers billets ou des derniers commentaires publiés sur le blog, un champ photo, email, ou syndication, auxquels s'ajouteront s'il le souhaite les albums photo, des flux d'actualité en provenance de sites tiers ou la liste des « membres du blog ». Ici, pas de glisser déposer, la sélection se fait en cliquant sur un simple lien, et les modules s'ordonnent comme l'utilisateur le souhaite à l'aide de flèches qui permettent de les faire monter, descendre, ou passer d'une colonne à l'autre en cas de mise en page trois colonnes.

Canalblog colonnes


Mise en page : choix des colonnes

 

Ces colonnes peuvent être configurées de façon globale pour toutes les pages du site, mais il est également possible de choisir une configuration pour la page d'accueil, une autre pour les pages n'affichant qu'un seul billet et une troisième pour les archives par exemple.

... ou modification manuelle des fichiers

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, Canalblog permet de faire basculer certains des thèmes enregistrés en « mode avancé ». Cette opération, irréversible, permet d'accéder directement au code source des documents qui forment la structure du blog. Chaque type de page dispose de son propre squelette, en XHTML, tandis qu'une feuille de style unique régit l'ensemble du blog. L'édition de ces documents se fait directement depuis un champ texte, dans le navigateur. Canalblog ne propose donc pas l'export automatique de ces fichiers, mais il suffit de copier le code pour pouvoir le travailler dans un éditeur de textes, puis de le coller dans le navigateur pour voir ses modifications appliquées au blog. Aucune option de récupération n'est proposée. Pour conserver les étapes intermédiaires de la personnalisation de son blog, il sera donc conseillé de créer plusieurs modèles, chacun correspondant à une étape des transformations.

Canalblog gestion blocs

Canalblog édition modèle en HTML CSS


Gestion des blocs et édition des fichiers qui composent le modèle

 

S'il est ainsi possible d'insérer des contenus tiers dans les colonnes de son blog, comme un module de statistiques, un outil communautaire ou une bannière FlickR, le contrat d'utilisation de Canalblog stipule que les webmasters amateurs n'ont pas le droit d'intégrer leurs propres publicités dans les pages de leur blog. Notons enfin qu'un bouton « Prévisualiser » permet de
juger des modifications apportées avant de les valider.

Statistiques, fonctionnalités diverses et conclusion

Au chapitre des considérations diverses, mentionnons la possibilité d'inviter très simplement des contacts à collaborer à l'édition de son blog, via un simple email. Ceux-ci peuvent voir leurs droits élevés au rang d'administrateur, ce qui leur permettra d'accéder à l'ensemble de l'administration, ou se voir cantonnés aux droits de simple rédacteur, ce qui ne leur donne accès qu'à l'édition de billets. La liste des « membres » du blog est d'ailleurs l'un des blocs de contenu que Canalblog propose de faire figurer dans les colonnes de menu.

Un outil de statistiques est également intégré à l'interface d'administration de Canalblog (onglet Outils). Relativement complet, celui-ci permet de visualiser les statistiques quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles. Il propose également des informations relatives au passage des robots des moteurs de recherche ainsi qu'aux cent derniers accès enregistrés sur le blog, à la provenance des visiteurs ou aux mots clé utilisés pour accéder au blog. On appréciera enfin la possibilité d'exporter ces données au format XLS (Excel), afin de construire localement un historique des statistiques du blog. Cerise sur le gâteau, les statistiques sont proposées en temps réel : il est donc possible de visualiser sans attendre les données de la journée en cours. Signalons enfin la possibilité d'exclure son blog de l'annuaire Canalblog et de choisir si l'on souhaite avertir les moteurs de recherche tels que Google Blog Search de la publication d'un nouveau billet.

Canalblog statistiques


Onglet statistiques

 

Conclusion ? Canalblog se révèle une plateforme très complète, qui tente de répondre aux besoins des utilisateurs débutants, en simplifiant au maximum les procédures de personnalisation du blog à l'aide de formulaires (toutefois un peu chargés) ; comme à ceux des bloggeurs avertis, avec l'accès direct au code source des fichiers qui composent le blog. On appréciera de pouvoir très simplement créer plusieurs blogs à l'aide d'un même compte. Guère de reproche à formuler. Peut-être Canalblog gagnerait-il à multiplier le nombre de modèles de page prédéfinis, afin d'enrichir le choix pour ceux qui n'ont pas l'intention de se lancer dans la personnalisation avancée.

Posté par rusty james à 09:30 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,