Le marxisme et le nazisme sont des théories lucifériennes.

La-these-d-un-Goering-Juste-parmi-les-nations_article_landscape_pm_v8

Extraits des poèmes de jeunesse de Karl Marx.

Citation:

Ainsi un dieu m'a arraché mon tout. Dans les malédictions et dans les coups de sort, tous les mondes se sont évanouis sans espoir de retour, et il ne me reste plus désormais que la vengeance.Je veux me bâtir un trône dans les hauteurs, son sommet sera glacial et gigantesque, il aura pour rempart la terreur de la superstition, pour maréchal la plus sombre douleur.Quiconque portera vers ce trône un regard sain le détournera, pâle et muet comme la mort, tombé entre les griffes d'une mortalité aveugle et frissonnante.
Puisse son bonheur creuser sa tombe. Karl Marx, "Invocations d'un désespéré"
( Morceaux choisis, Vol. I, New York, International Publishers, 1974) Regarde cette épée : le Prince des Ténèbres me l'a vendue.(Karl Marx, "Le Ménestrel") Tandis que pour nous deux l'abîme s'ouvre béant dans les ténèbres. Vous allez y sombrer jusqu'au fond, je vous suivrai en riant, vous susurrant à l'oreille : Descendez, venez avec moi, mon ami ! (...)
Perdu. Perdu. Mon heure est venue (...) Bientôt, j'embrasserai sur mon sein l'éternité, bientôt je proférerai sur l'humanité d'horribles malédictions. (...)Ah ! L'éternité, notre tourment éternel, une mort indicible et incommensurable. (...)S'il y a quelque chose capable de détruire, je m'y jetterai à corps perdu, quitte à mener le monde à la ruine.
Oui, ce monde qui fait écran entre moi et l'abîme, je le fracasserai en mille morceaux à force de malédictions.(Karl Marx, "Oulanem")Ainsi, j'ai perdu le Ciel, je le sais très bien. Mon âme naguère fidèle à Dieu a été marquée pour l'enfer.(Karl Marx, "La Vierge pâle") Le saviez-vous ? Lénine est venu faire la Révolution en Russie dans un train allemand, blindé, et au-dessus de sa couchette il avait un tableau : "L'île des morts", de Böcklin. Hitler possédait aussi ce tableau (qui a été peint en 5 exemplaires).
Et sur la photo du pacte germano-soviétique sur laquelle on voit Ribbentrop et Molotov se serrer la main, la scène se passe sous le fameux tableau :

marx

Et à propos de Marx :
Mais pour comprendre le marxisme, il faut ajouter à cette logique hégélienne poussée à ses conséquences ultimes, la dimension personnelle introduite par Marx sous les espèces de son antithéisme passionné. Dieu n'est pas seulement escamoté, il est haï, avec une force qui atteste le mysticisme à rebours auquel Marx, à la jeunesse si pieuse, semblait s'être voué. C'est vers dix-huit ans qu'il subit une contre-conversion dont témoignent ses oeuvres littéraires. [...] Ses "poésies sataniques" sonnent comme l'oeuvre d'un mystique du Mal.

Le marxisme et le nazisme sont des théories luciférienne.

Dans un drame romantique qu'il a composé avant l'âge de vingt ans, intitulé Oulanem (qui est l'anagramme d'Emmanuel), on trouve de violentes invectives contre un "Dieu sans entrailles" qui jette le malheur sur le monde :
S'il y a quelque chose capable de détruire,Je m'y jetterai à corps perdu,Quitte à mener le monde à la ruine.Oui, ce monde qui fait écran entre moi et l'abîme,Je le fracasserai en mille morceauxA force de malédiction.J'étreindrai dans mes bras sa réalité brutale, Dans mes embrassements il mourra sans un mot, Et s'effondrera dans un néant total, Liquidé, sans existence, Oui, la vie, ce sera vraiment cela ! (Robert Payne, The Unknown Karl Marx,Karl Marx inconnu New York University Press, 1971). Et, dans un autre poème de jeunesse, Marx écrit : "Je veux me venger de celui qui règne au-dessus de nous."

Lorsque Marx a écrit cela il n'avait pas 20 ans. Déjà il veut mener le monde à sa perte. Georges Jung, ami de Marx, écrit en 1841 :

Karl Marx bâtira, tout son système sur la matière à transformer, le monde inférieur et la volonté démiurgique. Il semble que Karl Marx ait été victime d'une sorte de paranoïa et qu'il ait voulu systématiser son esprit de révolte dans une œuvre intellectuellement très solide et cohérente parce que basée sur une logique interne et fermée.

Pour lui le christianisme est devenu un instrument d'oppression et la religion, la morale et la philosophie sont conçues pour mystifier et maintenir l'esclave dans son esclavage. Derrière les sentiments nobles se cachent des complexes des lâchetés, toute la saleté de la vie. Le dernier biographe de Karl Marx a montré l'antisémitisme du personnage. La doctrine de Karl Marx, le " matérialisme dialectique" affirme sa nature de par sa dénomination. Le terme "matière" est opposé à celui de lumière, chez les orthodoxes, les hermétistes chrétiens de la Renaissance. René Guénon, voit dans la matérialisation, la solidification du monde la traversée de l'âge noir. Le terme dialectique signifie double soit le diabolos, le diviseur.

Dans le sillage de Karl Marx," les possédés" sont en apparence innombrables. Chez Lénine, le seul mot de religion provoquait des crises de fureur dues selon l'historien, Volkogonof à sa maladie mentale. Il fut à l'origine des saccages et des massacres commis à l'encontre de l'Eglise orthodoxe. Son fanatisme le poussera à se complaire à la vision de projection personnelle de films montrant des scènes de profanations religieuses. Il finira fou réfugié dans une annexe de sa maison imitant de temps à autre l'aboiement d'un chien.

A l'époque de Staline, dont la cruauté n'aura d'égale que la démence, Béria va créer le département N° 13, (!)autrement appelé le département du diable, constitué de sorciers, de chamans, de sujets dotés de pouvoirs supranormaux. Son but sera d'asseoir le pouvoir sur des forces maléfiques. Staline qui fut cinq ans séminariste commencera à nourrir des terreurs bizarres, comme celle du son des cloches et se révélera un paranoïaque très dangereux. Sa fille Svetlana Alliluyeva , qui se convertira au christianisme orthodoxe expliquera qu'un démon avait pris possession de l'âme de son père.

Le communisme qui après la seconde guerre mondiale se répandra aussi sur le continent asiatique mettra au pouvoir des dictateurs sanguinaires et déments employant des méthodes extraordinairement cruelles et s'acharnant ,fait symptomatique à détruire par la violence toute religion, à commettre sans le moindre motif les génocides les plus effroyables et les plus cruels comme au Cambodge ( deux millions de morts)

Dans son livre intitulé "Présence de Satan dans le monde moderne", Monseigneur Cristiani écrit que la Chine est un pays particulièrement dominé par Satan. Je ne sais ce qu'il faut en penser. Le Dalaï Lama évoque le Karma noir. Il faut aussi remarquer que les régimes communistes ont largement utilisé le processus d'inversion véritablement diabolique consistant à dénaturer l'expérience religieuse pour y voir une possession pathologique baptisée" schizophrénie rampante". L'argument permis de briser des personnalités à l'aide de tout un arsenal chimique (utilisation de l'halopéridol) pour les reconstruire selon le modèle voulu et obtenir des retournements stupéfiants et des aveux publics à la télévision. On se souvient qu'il en alla ainsi pour le cardinal Mindzenty, le Père Dimitri Doubko et combien d'autres!!!.

Le diagnostic de schizophrénie rampante servit de prétexte pour interner des milliers de gens bien portants dans des asiles psychiatriques sordides. Il fallait un énorme courage à certains médecins comme le docteur Semion Glouzman pour dénoncer de telles pratiques. La communauté internationale ferma étrangement les yeux. Il fallut attendre 1983 pour que la psychiatrie soviétique fût exclue de l'association mondiale de psychiatrie. En fait la psychiatrie russe donnait naissance à des cas de possession. Son but était d'aboutir à des changements de personnalités par modification des mouvement réflexes stimulations lumineuses, perceptions d'images dissociées, provocation de collapsus (ou effondrement intérieur) transformation neurocorticale etc....Un simple trouble de l'humeur (dépression par exemple) entraine des changements biochimiques et microstructuraux du cerveau..Ex. L'utilisation de drogues comme la kétamine peut détruire une personne.

En Russie, on l'utilise pour soigner le syndrome du membre fantôme. Les soldats américains y eurent largement recours durant la guerre du Vietnam. A haute dose, elle entraine dissociation de la personnalité, perte du sentiment d'individualité, sentiments d'entrer en contact avec des extraterrestres et des entités indéterminées.En fait, l'homme dispose aujourd'hui du moyen de programmer la structure mentale d'autrui. La communauté scientifique l'admet officiellement. Il semblerait d'ailleurs que ces techniques aient été connues en des temps immémoriaux. La programmation mentale s'appuie sur la dissociation ou la fragmentation de la personnalité en personnalités multiples. Celles ci peuvent subvenir accidentellement mais peuvent aussi résulter e la volonté délibérée d'un régime politique, comme c'était le cas en U.R.S.S. par exemple. Plusieurs personnalités prennent donc le contrôle du corps à des moments déterminés avec des périodes d'amnésie entre l'émergence à la conscience des différents fragments. Ce résultat dans les pays communistes était obtenu par des phénomènes physico- chimiques extrêmement douloureux. Un prêtre orthodoxe ainsi interné par le KGB et soumis à une programmation mentale ne pouvait s'empêcher de courir sans arrêt dans sa cellule, selon un témoignage diffusé par la télévision française. Le but de ces expériences était d'installer des zones de mémoire cachée autour de murs amnésiques. Les fragments programmés restent ainsi dormants au niveau subconscient et sont activés au moyen de codes définis à l'avance. Cette technique est sans doute encore utilisée en Russie mais dans des proportions moindres car l'Etat n'impose plus une idéologie. Les chercheurs américains de la CIA maitrisent aussi parfaitement ces techniques. Ils ont bénéficié de la récupération des recherches effectuées par les " savants fous" du nazisme au sein des camps de la mort.

Nazisme et influence démoniaque.

Message par MichelT

Nazisme et influence démoniaque.

Le nazisme permet de retrouver de façon stupéfiante toutes les caractéristiques de l'influence Satanique: la filiation des société secrètes maléfiques, (la société du Vril, la Thullegesellschaft etc.) l'inversion des symboles religieux ,(le swastika) la persécution du peuple élu, l'appel à des forces occultes ténébreuses.

Pour Trévor Ravenscroft, (voir son livre :"la lance du destin"), il ne fait aucun doute qu'Hitler ait été possédé. Certains auteurs ont même déterminé le moment de cette possession sur le témoignage d'un camarade de Hitler .Pie XI avait qualifié de national socialisme de mendacium incarnatum, mensonge incarné. Il fallait pourtant que l'Eglise de ce temps fut aveugle pour ne pas y déceler le satanisme manifeste qui n'avait cependant pas du passer inaperçu des hautes sphères de la hiérarchie. Anne Catherine Emmerich morte en 1824, avait dit que 60 ans avant l'an 2000 Satan devait être déchaîné. C'est bien ce qui va se passer et nous allons voir Hitler se comporter comme un dément ou un démon incarné. Sa biographie par Ron Rosenbaum est éloquente à ce sujet. Il se révèle comme une personnalité de type sado masochiste. . Selon cet auteur Hitler avait été frappé de cécité à la suite de la défaite allemande en 1918.Cette cécité était probablement d'origine hystérique. Il fut hypnotisé par un psychothérapeute qui lui inculqua l'idée qu'il était le nouveau messie chargé de sauver l'Allemagne et que dans ce but il devait recouvrer la vue. Le psychothérapeute appris des éléments sur la personnalité ténébreuse de son patient due en partie une sexualité perverse ( orgasme à la suite de voyeurisme) .

Hitler manifesta très tôt une attirance pour une forme d'occultisme assez démoniaque auquel l'aurait initié son compagnon Rudolph Hess. Celui-ci dans sa prison de Spandau continuera à s’intéresser à l’occultisme tout en donnant des signes de déséquilibre mental. Hitler fut choisi par la société " Thulé" (Thule Gesellschaft) en raison de ses dons médiumniques. Cette société secrète pangermaniste et occultiste était dirigée en particulier par un bavarois adepte de la magie noire et du satanisme: Dietrich Eckart. Celui ci écrira: "Suivez Hitler, il dansera, mais c'est moi qui ai écrit la musique" .Dietrich Eckart et ses compagnons avaient été préparés à l'apparition imminente d'un messie germanique par des séances de spiritisme. Le médium utilisé était une paysanne illettrée aux dons fort étonnants .des visages ectoplasmiques émanaient de ses organes sexuels qui se présentaient comme des forces spectrales du monde inférieur. Ces émanations éthérées étaient cependant moins spectaculaire que les voix caverneuses s'exprimant par la bouche du médium souvent en diverses langues étrangères. Alfred Rosenberg qui écrira "Le Mythe du XXème siècle" et fut un théoricien du nazisme faisait partie de ces cercles spirites. Il décida d'évoquer la bête de l'apocalypse, "le Léviathan" qui selon Trevor Ravenscroft s'emparera alors du corps et de l'âme de Hitler. L'air serait devenu irrespirable dans la pièce alors que le corps du médium apparaissait translucide.

Fait extrêmement troublant, le mage noir Aleister Crowley dont nous reparlerons, se livrera lui aussi à des évocations de la même entité maléfique. Hitler pensait être la réincarnation de Klingsor qui apparaît l'opéra "Tannhauser" de Wagner. Klingsor était un évêque qui avait fait appel à des puissances occultes qu'il dominait.Il est curieux de constater que l' entité maléfique à l'origine de ces pouvoirs supra- normaux a pour nom "Nazim" .Il y a un rapport à étudier avec les "Naziréens" des EcrituresLes théories nazies n'édifièrent sur toute une cosmogonie basée sur la lutte entre la glace et feu, cette cosmogonie qui tournait complètement le dos à la science occidentale avait été élaborée par Hans Horbiger, sorte de prophète à longue barbe blanche qu'Hitler appelait le " Copernic allemand". Autre initiateur d'Hiltler, le professeur Karl Haushofer avait développé des dons occultes au sein de la société du " Dragon Vert" au Japon. Le vert est la couleur luciférienne. Nous en expliquerons la raison. Il pouvait par exemple contrôler et diriger les forces vitales des plantes, technique à vrai dire bien connu de nombre d'occultistes contemporains.


Karl Haushofer avait donc créé "l'ordre du Vril". Le vril dans l'hindouisme désigne une forme d'énergie provenant de l'expansion du corps éthérique. Reprenant les théories de Horbiger qui concevait le cosmos comme un vaste organisme vivant, avec des périodes d'inspiration et d'expiration, Hauhofer pensait que l'univers était parvenu à un temps de contraction qui se traduirait par la mutation de la race aryenne. Ces théories n'étaient pas toutes à fait neuves et on retrouve leur origine dans des traditions tibétaines. Hitler fit sienne cette forme de pensée qui explique son souci d'exterminer le peuple élu pour précipiter une évolution cosmique luciférienne. . En 1938, un groupe de psychiatres essayèrent de le faire interner .C'est ce que l'on a appelé le "complot des psychiatres".

Citons Herman Rauschning dans" Hitler m'a dit": Hitler était debout dans sa chambre chancelant regardant autour de lui d'un air égaré. C'est lui! C'est lui!, il est venu ici grommelait-il. Ses lèvres étaient bleues, la sueur ruisselait à grosses gouttes. Tout à coup, il prononça des chiffres sans aucun sens, puis des mots des bribes de phrases. C'était effroyable, il employait des termes bizarrement assemblés, tout à fait étrange.(op.cit). Ne peut on penser à un phénomène de manifestation démoniaque, voire de possession ?.Le même Rausching déclara que selon Hitler, on ne pouvait être allemand et chrétien.

Dans un essai de 1936 intitulé " Wotan", Jung écrivait:" Wotan représente un facteur germanique primitif. Un dieu a pris possession des allemands" Il déclarera à la BBC en 1945: j'ai observé dans l'inconscient collectif de tous mes patients allemands, sans exception, des troubles spécifiques ne pouvant être du à leur psychologie personnelle ce désordre de l'inconscient collectif analogue à une infestation ou une possession démoniaque. Ces troubles collectifs débouchaient sur le" primitivisme, la violence et la cruauté". Il fait allusion à une sorte de possession collective.

Il est vrai qu'Hitler exerçait une véritable emprise sur le peuple allemand. Lors de l'un de ses fameux discours, un rabbin travaillant pour les services de renseignements alliés se déclara subjugué par cette voix rauque. Il faut ajouter qu'Hitler exerçait une fascination sexuelle sur les femmes et que plusieurs de ses admiratrices voulurent se donner la mort par amour pour lui. N'alla-t- il pas un jour jusqu'à déclarer que lorsque le national socialisme serait parvenu au pouvoir chaque femme allemande aurait un mari ce qui déclencha un véritable délire hystérique. Sa parole pouvait envoûter par des mots dépourvus de tout contenu réel. Le professeur Allan Bullock, l'un des principaux biographes de Hitler a écrit : le pouvoir magique qu'Hitler exerçait sur les foules a été assimilé aux pratiques occultes des sorciers d'Afrique ou des chamans d'Asie".

Dans les pays de langue germanique se développent après la première guerre mondiale de nombreux mouvements néo gnostiques que l'on appellerait aujourd'hui d'inspiration "new-age". Nous avons par exemple "le Mouvement de réforme de la vie" qui prône le jeune végétarien, mais surtout des métaphysiques d'inspiration dualiste que l'on va retrouver dans l'Anthroposophie de Rudolph Steiner qui fut un homme de génie, mais aussi dans les délires du Président Daniel Paul Schreber qui écrivit avec un certain talent "les mémoires d'un névropathe". Le personnage, bien sur retiendra toute l'attention de Freud.

Il est curieux de remarquer qu'à l'âge de 10 ans Hitler fut élève de l'abbaye de Lambach où un Père bénédictin, le Père Hagen, spécialisé dans le monde de l'occulte avait demandé en 1868 de sculpter un peu partout et même sur les objets du culte le sauvastika avec l'orientation sénestrogyre qui représente les forces du destin auxquelles l'homme s'allie par un pacte de protection. Au contraire la croix gammée symbolise l'action de l'homme sur le destin. Elle peut alors capter les forces maléfiques de l'univers et devenir un signe de catastrophe et de mort. Le swastika sénestrogyre émet des ondes de formes négatives. Théoriquement on peut penser qu'il porte malheur. Dans l'hypothèse d'un pacte satanique, il faut considérer que le signe en question influe négativement sur ceux qui le regardent de l'extérieur. Il rayonne sa force agressive et destructrice contre tout ce qui est extérieur à lui. Il est au contraire dextrogyre, bénéfique, protecteur, quand on l'a pénétré et qu'on le regarde de l'intérieur.

Signalons enfin que selon Marthe Robin Hitler avait fait un pacte avec le démon et que le pape Pie XII pratiqua un exorcisme destiné à conjurer le monde devant les avancées du nazisme .Il était sans doute trop tard et l'on peut se demander comment certains hommes d'église furent si peu clairvoyants, car l'épiscopat allemand avait bien signé un concordat avec ce régime.

En 1935, Himmler avait fondé un institut des plus étranges: l'Ahnenerbe (l'héritage des ancêtres) dont il était le président. Cet organisme était chargé de rechercher l'origine des peuples Aryens mais aussi de collecter des informations sur tous les phénomènes occultes afin d'utiliser des pouvoirs paranormaux en servant des forces noires. Ces entreprises furent dévastatrices pour la société occidentale dont le christianisme s'en trouva fort affaibli, parfois discrédité, et certaines querelles sont encore aujourd'hui assez éloquentes.

Au sujet de Hitler, le professeur Baruk écrit très justement :"les menteurs (n'oublions pas que Satan est le père du mensonge!!!) crient toujours plus fort que ceux qui respectent la vérité parce qu'ils se sentent éperonnés intérieurement par un sentiment profond d'accusation subconscient, qui représente la conscience morale, qui en les excitants détermine en vue de se justifier des haines violentes et intarissables. On peut parler de délire de haine" Le professeur Baruk dit dans ses ouvrages avoir guéri par la notion de "tsédek" concept hébraïque qui peut s'entendre d'une fusion entre la justice et l'amour à l'extrême opposé des systèmes politiques dont nous parlons.

Source: Les Prolegomenes de l`occulte

Revenir en haut