20 janvier 2011

Planete heart

Notre maison brûle et nous regardons ailleurs. La nature, mutilée, surexploitée, ne parvient plus à se reconstituer et nous refusons de l'admettre. L'humanité souffre. Elle souffre du mal qui habite le cœur de l'homme il n'est plus qu'un pantin qui se focalise sur le matériel et délaisse le spirituel de ce dérèglement naitra le chaos .le chaos du cœur le siège de notre humanité.et de nos émotions ,l'homme deviendra alors un robot esclave de ses passions sans cesse grandissantes.