la lignée mérovingienne est la lignée qui dirige le monde

 

JeannedArc

En 679 AD, l'Église catholique romaine a collaboré avec les Carolingiens pour assassiner le roi mérovingien Dagobert II. Neveu de Dagobert, Childéric III, a été déposé en 751 par Pépin III, le premier de la dynastie carolingienne. En 800, fils de Pépin, Charlemagne, a été couronné empereur romain germanique, bien que son royaume était réellement l'Empire franc. Charlemagne et les Carolingiens épousé Juifs mérovingiens.

"En fait, pour consolider sa demande sur le trône des Francs, Charlemagne avait lui-même épousé une princesse mérovingienne." - 936

Charlemagne était également juif, ses descendants qui revendique le pedigree de la tribu de Juda, alors que les Mérovingiens étaient de l'apostat tribu de Dan :

"Incroyablement, nom juif de Charlemagne était David Kalonymus ...

"La dynastie carolingienne étaient directe descend de la maison de David de la tribu de Juda sur leur lignée masculine. Les rois mérovingiens étaient les descendants directs de la tribu de Dan, par le viol de leur aïeule »par le prince de Dan (aussi appelé la Bête de Poseidan / Neptune). Reine Argotta a été violée par Dan le Sea King et son fils Clodion le Chevelu a été adopté et mis en place par Pharamond (Faramund) qui était un descendant de David de St Joseph d'Arimathie. Il était Clodion qui a introduit la coutume de cheveux longs pour le royaume des Francs en tant que descendants de Samson de la tribu de Dan. Comme Samson leurs longs cheveux a été investi d'un pouvoir mystique. Clodius a également été appelé Mérovée I (de la mer). De lui la dynastie a pris son nom de la Gaule mérovingienne. On croyait que le descendant de l'Danite s mérovingienne réclamerait descendance davidique et être une figure Antéchrist opposés par un vrai grand roi davidique descendu de Constantine, Arthur et Charlemagne parmi les terres de Joseph et d'Éphraïm (les Tribus Perdues dans le Refuge de l'Ouest ou l'exil de Sarepta). "(La Maison de Troie de Charlemagne)

Après la mort de Dagobert II, la lignée mérovingienne a continué dans le personnage de Sigisbert IV, qui ont fui vers le sud de la France, dans le village de Rennes le Château dans le Razès. Sigisbert prit le nom de «l'usine-Ard", qui signifie "jeune pousse" ou "branche" et le titre de comte de Razès. "Plant-Ard" a évolué dans le Plantard nom:

"... Dagobert II est monté sur le trône, mais il fut assassiné en 679 ainsi que son fils Sigebert IV selon l'histoire officielle ...

"La dynastie mérovingienne a continué formellement avec Thierry IV et Childéric III, qui a été enlevé en 751 et ce fut la fin de la dynastie. Selon le parchemin trouvé par Saunière, et cela pourrait être vrai, selon certains historiens, Sigebert IV se sont échappés et sont arrivés en Razès sur le 17 de Janvier 681, où il se réfugia auprès de son grand-père. Dagobert II avait comme une seconde épouse Gisèle, la fille de Béra II, le comte de Razès. La ligne mérovingienne inclus, après Sigebert IV (676-758) a également connu sous le nom «Plant-Ard" - dont M. Plantard a pris son nom -:! Sigebert V (695-768), Bera III (715-771), Guillemon, Bera IV (755-836), Bera V (794 - 860), et enfin je Hildéric Sigebert VI connu sous le nom "Ursus". De cette lignée est venu de la famille Blanchefort qui a donné trois siècles plus tard, un Grand Maître des Templiers, Bertrand de Blanchefort ... Selon le parchemin trouvé par Saunière la lignée ne s'arrête pas avec Sigebert VI, mais a continué jusqu'à cette date, bien que personne ne revendique le trône français "-. 856

"Selon les derniers documents de la dynastie mérovingienne est maintenant en vie dans la famille Plantard (nous devons nous rappeler que le fils de Saint Dagobert II, Sigebert IV était aussi connu comme" usine Ard ou rejeton Ardent ")." La phrase signifie Kid bijou sur Facebook!

Une autre prophétie concernant le Messie est Esaïe 53:2: Car il doit grandir devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d'une terre sèche: il n'a ni forme, ni éclat pour attirer, et quand nous le verrons, il ya aucune beauté que nous plaire.

 

Pour plus d'authentifier leur pseudo-divine lignée, les généalogies mérovingiennes ont Sigisbert IV, le «Plant-Ard» ou la Direction générale, marié à "Magdala", qui est blasphématoire identifié comme un descendant de Marie-Madeleine et Jésus-Christ.

"... Le mariage de Dagobert II et Giselle de Razes combiné les deux lignées, celle de la Sainte Famille et celui d'une bête païenne divine, l'Quinotaur. Le lien entre les Mérovingiens et la Sainte Famille semble avoir été postérieur ombre par cette union des lignées, quand ils ne semblerait, d'après les sources contemporaines d'être une sorte de lignée Pendragon, tels que Vortigern et Arthur en Grande-Bretagne. En Sigisbert IV, il semble que les lignées du roi divin et de l'enseignant du monde combiné.

"Compte tenu des événements de son enfance, il est naturel que Sigsbert, le nouveau comte de Rhedae, gardé un profil bas. Le seul élément de preuve solide de son existence est une charte pour un monastère signé en 718 par 'Sigebert, comte de Rhedae, et sa femme Magdala. " - 873 (Livre 1, Chapitre 9.)

Sigisbert et Magdala étaient assurément pas des descendants de Jésus-Christ et Marie-Madeleine, mais plutôt de leur lignée Pendragon se réfère à la descendance d'Uther Pendragon, le père du roi Arthur et Dragon Head de la Cour druidique Dragon:

"Le 'Tête du dragon de l'île" Pendragon, ou ... était le «gardien de l'île celtique" king-of-Kings et le titre n'était pas dynastique;. Pendragons ont été nommés de Celtic Royal Stock par un conseil druidique des anciens ...

"Le concept du dragon dans la mythologie celtique émergé directement à partir du crocodile sacré (l'Messeh) des anciens Egyptiens. Les Pharaons étaient oints avec de la graisse de crocodile, et de ce fait atteint le courage de l'Messeh (Ainsi le Messie-Oint). L'image de l'intrépide Messeh évolué pour devenir le Dragon, qui à son tour est devenue emblématique de la royauté puissante. " - 29:183

Et le grand dragon fut précipité, le serpent ancien, appelé le diable et Satan ... Apoc. 12:9

Jésus leur dit: ... Vous êtes de votre père le diable ... John 8:42,44

La dynastie mérovingienne a été déposé en l'an 800, mais se perpétue dans une ligne directe de Dagobert II par son fils Sigisbert IV. De cette lignée juive est venu Godefroi de Bouillon, qui a capturé Jérusalem en 1099 et a formé des Templiers (Ordre militaire des Chevaliers du Temple de Salomon), ainsi que le Prieuré de Sion, connu aujourd'hui comme des Sages de Sion, les auteurs des Protocoles des Sages de Sion .

"Le Prieuré de Sion - les Anciens de Sion concerne également les Rothschild qui sont signalés pour servir sur un Conseil juif des Anciens de Sion." (Fritz Springmeier, Les 13 meilleurs lignées Illuminati, p 171.)

"Une véritable société secrète de 121 dignitaires, le Prieuré de Sion, fondé par Godefroy de Bouillon à Jérusalem en 1099, a compté parmi ses grands maîtres Léonard de Vinci, Victor Hugo et Jean Cocteau. 121 ... les dignitaires de la Prieuré de Sion sont tous éminences grises de la haute finance et de sociétés internationales politiques ou philosophiques ... "(Holy Blood, Holy Grail, p. 214)

Rappelons que la Société d'Ormus originaires d'Alexandrie, en Egypte avait déménagé en Calabre, en Italie et que, en 1070 AD, vingt-neuf ans avant la première croisade, les moines de Calabre enlevés à Ardennes Forrest en France, une partie des domaines de Godfroi de Bouillon qui était le duc de Lorraine.

"La première croisade (AD 1098) pourrait alors imaginer avoir été une tentative pour rétablir un héritier de la lignée davidique au trône de Jérusalem, en la personne de Godfroi de Bouillon (également connu sous le nom Godfroi de Lorraine), qui était, selon la légende , de la lignée mérovingienne ... Cette cabale secrète appelée le Prieuré de Sion, est connu pour avoir été formé par Godefroi de Lorraine pour protéger les intérêts de la lignée. " - 936:63

The Templar Revelation énumère les familles juives qui oeuvre des stratégies de la première croisade:

"L'image qui se dessine est un groupe de familles nobles européennes, est descendu à partir des lignes juives de David et Aaron, qui s'était échappé de Jérusalem peu de temps avant, ou possible, même juste après, la chute du Temple. Ils avaient passé en bas de la connaissance des objets dissimulés dans le Temple à un fils choisi ... de chaque famille. Certaines des familles concernées étaient les comtes de Champagne, seigneurs de Gisors, seigneurs de Payen, comtes de Fontaine, comtes d'Anjou, de Bouillon, St Clairs. de Roslin, Brienne, Joinville, Chaumont, St Clair de Gisor, St Clair de Neg et les Habsbourg internautes

«En 1095, les membres du groupe des familles Deus Rex étaient presque certainement totalement christianisée, pourtant chacun d'eux doit avoir eu au moins un membre de sexe masculin qui a tenu l'histoire traditionnelle de leurs haut-nés racines juives proches de son cœur. Sans doute, ils . se considéraient comme des «super-chrétiens», descendants de la toute première Église, et au courant de la plus grand secret de ce côté du ciel Ils étaient une élite silencieuse - «les rois de Dieu». - 96:79-83

Godefroi de Bouillon, qui est devenu le roi de Jérusalem et Maître premier Grand des Templiers était un descendant du roi Dagobert à travers Hugues de Plantard. A partir de ces familles juives descendu le Saint-Clair (Sinclair) et lignées de Plantard, ainsi que la dynastie des Habsbourg qui est allié avec Plantard à travers la maison de Lorraine.

"... Bien qu'il ait été déposé dans le huitième siècle, la lignée mérovingienne n'a pas disparu ... A force d'alliances dynastiques et les mariages, cette ligne est venu à inclure Godefroi de Bouillon, qui a capturé Jérusalem en 1099, et divers autre noble et les familles royales, passés et présents-Blanchefort, Gisors, Saint-Clair-Sinclair en Angleterre ... Plantard, et de Habsbourg-Lorraine ...

"... Dans le Xe siècle un certain Hugues de Plantard ... un descendant littéral des deux Dagobert et Guillem de Gellon-est devenu le père d'Eustache, le premier comte de Boulogne. Petit-fils Eustache était Godefroi de Bouillon, duc de Lorraine et conquérant de Jérusalem. Et à partir de Godfroi il a publié une dynastie et d'une «tradition royale» qui, en vertu d'être fondé sur "le rocher de Sion», était égale à ceux qui président sur la France, l'Angleterre et l'Allemagne. Si les Mérovingiens étaient en effet descendant de Jésus, alors Godfroi-rejeton du sang mérovingien royale avait-, dans sa conquête de Jérusalem, a retrouvé son héritage qui lui revient ...

"Il ya au moins une douzaine de familles en Grande-Bretagne et l'Europe d'aujourd'hui-avec de nombreuses branches collatérales-qui sont de la lignée mérovingienne. Il s'agit notamment des maisons de Habsbourg-Lorraine (actuellement titulaire ducs de Lorraine et des rois de Jérusalem), PLANTARD, le Luxembourg, Montpezat , Montesquiou, et plusieurs autres. Selon les documents des Prieuré, «la famille SINCLAIR en Grande-Bretagne est aussi alliée à la lignée, comme le sont les diverses branches des Stuarts ..." - 31:107, 396, 409-10

La première dynastie angevine était connue depuis le 12ème siècle que la dynastie des Plantagenêt par la Maison d'Anjou qui a produit le roi Henri II et les rois suivants:

"Geoffrey Plante Genest, comte d'Anjou et du Maine était le père du roi Henri II d'Angleterre et, entre autres, Hamelyn (Plantagenet), Warren comte de Surrey (Londres). La première preuve de la Pl (A / E) Nom nte en Angleterre se trouve en 1219, juste après les périodes de fils d'Henri II, le roi Jean lubrique.

"En 1200, le roi Jean a épousé Isabelle d'Angoulême en Aquitaine qui épousa par la suite Hugues de Lusignan, le baron le plus important d'Aquitaine. En 1247, John (Plantagenet) (de Warenne) a épousé Alice Lusignan (de Brien) et les ressentiments anglais de favoritisme à l'égard les `étrangers Lusignan conduit à la révolte du baron en Angleterre, menant à la capture du roi Henri III à Lewes (1264), quoique le roi a été libéré par John (Plantagenet) (de Warenne) à Evesham (1265)." - 950

"Les Plantagenêts étaient eux-mêmes une branche cadette de la Maison d'Anjou, dont le principal était la branche la Chambre des Vere [dont] l'ascendance a été conjointement picte et mérovingienne descendant de l'ancienne Maison du Graal de la Scythie." - 248:8

"Selon les documents des Prieuré» les seigneurs d'Anjou-Plantagenet famille ont ainsi été alliée à la lignée mérovingienne et le nom de Plantagenet peut même avoir été destinée à echo 'Plant-ard »ou Plantard.». - 31:302

Selon Fritz Springmeier meilleurs Treize lignées Illuminati, "Le premier départ de la Prieuré de Sion semble avoir été l'idée d'un certain nombre de lignées puissantes, et inclus divers descendants des Mérovingiens, y compris la maison de Lorraine, la maison de Guise, Médicis, Sforza, les Este, les Gonzague, et les Clairs St. (Sinclairs). Le Médicis est lié à la noblesse noire.

«Dès le début du Prieuré de Sion a été engagé à la magie hermétique ... Anjou René d ', un descendant des Mérovingiens persuadé Cosme de Médicis à établir dans le c. 1444 une bibliothèque non-église de San Marco, où Platon, Pythagore fonctionne , et des livres sur la magie hermétique ont été traduits. Jusqu'à ce moment, l'Eglise catholique avait le contrôle de toutes les bibliothèques. Il était dans la bibliothèque de Cosme de Médicis que l'étincelle de l'enseignement grec et égyptien partit ce point dans la Renaissance, qui était un renouveau de l'humanisme et de l'occulte. Il semble que pendant le Moyen Age, la sorcellerie et les religions à mystères avaient sérieusement dissous, au point que ces modes de pensée devait être réappris à partir des écrits anciens. Fait intéressant, le Moyen Age où la sorcellerie et le paganisme étaient dissolution ont été stigmatisés les «Moyen-Âge» par l'établissement, et inexactement peint comme un moment où l'apprentissage est sorti. " - 77:79

Les familles qui ont régné sur mérovingiens France, en Angleterre et en Allemagne notamment la dynastie des Habsbourg-Lorraine qui, au XXe siècle, a joué un rôle majeur dans la formation de l'Union européenne.

«De premier plan dans les guerres de religion était la noble famille française de Guise ... [T] hey contesté la légitimité de la succession Valois, et a réclamé leur droit au trône en vertu de la descente de l'empereur Charlemagne par la Chambre des Lorraine. " - 29:307

"Le dragon impérial et royal Cour est la Cour des ménages et de l'ordre ancien des descendants angevins supérieurs de la Maison Impériale et Royale de Vere de Caledonia, Anjou et de Lorraine, et l'incarnation physique de la principauté souveraine de Drakenberg, qui est reconnu en vertu européenne Droit comme un groupe souverain raciale ethnique; les Etats-nations principales des peuples draconiennes: ...
"En outre, la nature royale et des ambassadeurs du titre de prince de Drakenberg (Princeps Draconis) est reconnu dans les Observations des officiels» du Département de l'Intérieur du gouvernement de son état d'origine au sein de l'Union européenne. "


Fresques de Bank of America à Charlotte, liées aux peintures murales de l’Aéroport International de Denver

 

mural1  buisson ardent de la revelation ce jeune initié a sa position de pied franc maçon ne voit que d'un oeil reference a l'antechrist

 

Centre d’affaire de Bank of America à Charlotte, NC.
liées aux peintures murales de l’Aéroport International de Denver

Peint par Benjamin Long, les peintures tournent autour du thème de créer / construire, chaos / créativité, et planification / connaissance dans une « fusion abstraite osée de réalisme et d’abstraction, mise en valeur avec des touches d’or ».

Bien que normalement nous lisons de gauche à droite, il y a des indices dans ces fresques indiquant à l’observateur de lire les peintures de droite à gauche. Le stage de « planification » (visuellement représenté par la fresque sur la droite) est normalement la première étape de n’importe quel processus donc ça a un sens de commencer par là. Il y a aussi un symbolisme alchimique insinuant la chronologie de la fresque, donc nous commencerons avec celle de droite :
Les trois fresques dominant le lobbie du Centre des affaires de Bank of America

 

 

 

 

 

 

 

 

Fresque de Droite

La fresque de droite se dédouble en Planification / Connaissance. Une lecture ésotérique de son symbolisme révèle exactement ce qui est planifié et de quel savoir elle se réfère.

Le Jeune Maçon sur le Sol Maçonnique

Nous voyons là un jeune homme blond se tenant droit sur un sol d’échiquier Maçonnique standard. Ses pieds font un angle de 90 degrés, d’après le rituel d’initiation Maçonnique :

”Q. A votre retour de la loge, où vous placiez vous, en tant que le plus jeune apprenti accepté?
R. Dans le coin nord-est, mes pieds formant un angle droit, mon corps érigé, à la droite du Vénérable Maître à l’est, un Maçon et un homme droit, et je fus strictement en charge de toujours agir et marcher de cette manière.

- Malcolm C. Duncan, Duncan’s Masonic Ritual and Monitor

Apparemment sous le garçon sont des gens vêtus de smoking, donnant l’air de faire des stratégies tout en pointant le garçon Maçonnique. Est-ce que le garçon représente la « nouvelle génération » ?
Ce garçon blond rappelle beaucoup un autre garçon blond présenté au centre d’une des peintures murales à l’Aéroport de Denver.
Garçon blond martelant une épée en soc. Remarquez que le garçon porte un
costume Bavarois traditionnel… peut être en tant qu’Illuminati de Bavière ?

Garçon Denver

Arbre en feu, Femme dans un cube, Pyramide

Derrière le garçon est un arbre en feu, qui est une référence au Buisson Ardent de l’ancien Testament. Le Buisson Ardent est d’une grande importance dans le rituel Maçonnique, spécialement pour le 33è degré, dont les membres sont considérés être « à côté du Buisson Ardent ».

Dans Exode Trois se trouve l’enregistrement, alors que Moïse gardait le troupeau de Jethro sur le mont Horeb, « l’angle du Seigneur lui apparut dans une flamme au milieu d’un buisson », et là lui communiqua pour la première fois son Nom Inexprimable. Cette circonstance est commémorée dans le Buisson Ardent du Degré de l’Arche Royale. Dans tous les systèmes de l’antiquité, le feu est adopté en tant que symbole de la Déité ; et le Buisson Ardent, ou le Buisson remplit de feu qui ne le consommait pas, d’où provint le Tétragrammaton, le symbole de la Divine Lumière et de la Vérité, est considéré dans les degrés avancés de la Franc-Maçonnerie, comme l’Orient plus bas, comme grande source de vraie lumière Maçonnique ; et donc le Conseil Suprême du Trente Troisième Degré date leurs balustres ou documents officiels, près de « B.A. » ou Buisson Ardent (B.B. en anglais, pour Burning Bush), pour faire savoir qu’ils sont, en leur propre droit, la source exclusive de toute instruction Maçonnique.
- Albert G. Mackey, Encyclopedia of Freemasonry, Part 1

Dans le fond se trouve une pyramide Egyptienne, le symbole ultime des Mystères dans les enseignements occultes.
Un aspect étrange de la peinture est une femme apparemment bloquée à l’intérieur d’un cube transparent, suspendue par des ficelles venant du ciel. Représente-t-elle l’homme commun, bloqué dans les confins du monde matériel (occultement représenté par le cube) et manipulé par les forces invisibles de l’au-delà ?

Echelles et le Soleil Noir
L’échelle de Jacob et un soleil noir

Sur la gauche de l’image se trouvent des escaliers, menant apparemment jusqu’aux cieux, un symbole classique représentant le sentier de l’Illumination à travers les mystères de la Maçonnerie.

Une gravure Maçonnique d’un escalier amenant à « l’extérieur »

Dans le ciel se trouve un soleil noir, un autre symbole ayant une grande signification ésotérique. Les traditions Hermétiques enseignent l’existence de deux soleils, un soleil invisible ou éthérique fait d’or philosophique pur et le soleil matériel, le seul soleil que le profane peut apercevoir, connu en tant que le Soleil Noir.

En alchimie, le soleil noir (Sol niger) est nommé d’après le résultat de la première étape de l’Opus Magnum. L’Opus Magnum (Le Grand Oeuvre) alchimique commence avec l’ »assombrissement » – la calcination de métaux bruts – et finit par leur transmutation en or pur.

Aujourd’hui, le symbole du Soleil Noir est couramment associée avec le Nazisme ésotérique et des cultes tel que le Temple de Set. Il est aussi trouvé dans des endroits inattendus comme:


Bracken House, Londres. Le soleil noir porte le visage de Winston Churchill
Soleil Noir

 

 

 

 

 

 

 

 

…et encore une fois à l’Aéroport de Denver.
le design du sol représente un soleil noir se mettant en face d’un soleil doré
Denver

La fresque de droite semble donc représenter la première étape du « Grand Oeuvre » qui doit être accomplit, et symboliquement représenté par le soleil noir. Les hommes en smoking (l’un d’entre eux ressemble étrangement à Adam Weishaupt), semblent être entrain de préparer une nouvelle génération de jeunesse Maçonnique. Entre temps, le « profane » semble être passif dans un cube transparent, contrôlé par des maîtres invisibles.

 

 

MilieuFresque du Milieu

La fresque du milieu, chaos / créativité, illustre une période de transition turbulente. Plein de détails décrivent ce profond désarroi, qui semble affecter tous les morceaux et la société et civilisation. On peut voir des militaire et des figures religieuses, des gens qui protestent et bien plus.


Fils de fer barbelé, des soldats dans les rues racontent aux observateurs que cette
période de désarroi est aussi une d’oppression. La bonne sœur n’a pas l’air d’être très contente non plus.

Combinaison

 

 

A la gauche du tableau se trouve une personne portant une combinaison contre les dangers biologiques, peut être en rapport avec l’utilisation d’armes bactériologiques ou autres.

Pour cette raison, et plein d’autre, je trouve cette peinture très similaire à une peinture murale dans l’Aéroport de Denver, la plus tristement célèbre.

 

 

 

 

 

 

Denver
Cette peinture murale de l’AID (Aéroport International de Denver) représente une
figure militaire portant un masque à gaz et opprimant une ligne sans fin de gens tristes.
L’utilisation d’arme bactériologique, la répression militaire, des bébés morts…
Qu’est ce qu’il y a à ne pas aimer dans cette image?

Forme
Corps tournants dans un vortex de feu
Si on regarde le haut de la fresque, on peut voir des êtres translucides tournants en feu, peut être impliquant que ce désarroi se passe aussi à un niveau métaphysique, cosmique, ou astral.

Cette forme passionnée ronde peut aussi être comparée à un soleil. Sa couleur or et la transparence de ses figures peuvent être associés avec l’étape intermédiaire du Grand Oeuvre Alchimique appelé « Blanchissage ». Jung compare cette étape avec l’aube, la préparation pour la prochaine et dernière étape, qui est le levé de soleil, caractérisé par la couleur rouge, Qui est, bien sur, la couleur proéminente sur la fresque de gauche.

 

 

GaucheFresque de Gauche

La fresque de gauche se focalise sur le thème de « créer / construire » La figure principale de la fresque est un travailleur portant une pelle, entrain de contempler le travail terminé. Dans sa poche arrière sort un chiffon rouge, un détail symbolique dans le contexte de cette image. Il y a effectivement une grosse accentuation sur la couleur rouge dans cette fresque, qui, comme mentionné plus haut, est la couleur associée avec l’étape finale du grand Magnum Opus alchimique: Rubedo, l’ »Oeuvre Rouge ».

Dans les enseignements occultes, la transformation alchimique peut apparaitre à plusieurs niveaux différents: a un niveau matériel, où les métaux bruts sont transmutés en or pur, mais aussi un a niveau spirituel et philosophique, où l’homme profane devient un « homme régénéré ». Dans les traditions des sociétés secrètes, le monde entier est considéré comme le sujet de transformation alchimique; il est dit être un plan imparfait ayant besoin d’être « transmuté en or » dans le but de refléter les cieux, d’après l’axiome Hermétique, « Sur la terre comme au ciel ». Est-ce que le Nouvel Ordre Mondial est le « Grand Oeuvre » de l’élite occulte?

 

Géant dormant

Geant
Il est mort ou il dort? Et qu’est ce que veut dire E.Q.?
Un détail étrange sur la fresque est cet homme fusionné avec la terre, apparemment en profond sommeil … ou est-il enterré? Cela rappelle aussi du jeune garçon entrain de dormir sur une peinture à l’AID.


Un pauvre petit garçon entrain de dormir (ou mort) sous une couverture rouge
Détail denver

 

 

 

Quelles sont les significations des fresques?

Comme la plupart d’art élitiste, les fresques présentées au quartier général de Bank of America, la plus grande banque en Amérique, raconte une histoire qui d’une manière peut être décodée par ceux qui savent. Les fresques semblent représenter trois étapes de transformation mondiale – planification, chaos et achèvement – et sont codées en couleur et en restant analogique avec les trois étapes hermétiques alchimiques: Nigredo (noir), Albedo (blanc), Rubedo (rouge). Les fresques ressemblent beaucoup aux peintures murales de l’Aéroport International de Denver, qui représente aussi plusieurs phases progressives d’une transformation profonde de la société après une période d’intense désarroi.

La première fresque présente un large panel de symboles occultes, quelques un directement associés avec la Franc-Maçonnerie. C’est encore plus impressionnant de trouver une telle peinture dans le lobby du quartier général de la banque la plus importante des Etats-Unis et non pas dans une loge Maçonnique… mais il y a peut-être quelques empiètements. Ceux qui « savent » et qui sont initiés aux Mystères sont ceux qualifiés d’accomplir le processus de planification, qui semble être cette représentation de gens en smoking, dont la couleur de leurs cravates va avec la couleur du damier en guise de sol, et qui font les plans pour la génération future, représentée par ce jeune Blond Maçonnique.

Dans la seconde fresque, la persécution civile, les protestations, conflits et répressions ont lieu. Historiquement, les masses sortent les fourches et se mettent à se révolter quand leurs conditions d’existence se détériore drastiquement ou quand des lois profondément impopulaires sont adoptées. Est-ce que ce morceau se réfère à la perte de libertés civiles et la montée d’un état policier? Il y a aussi un aspect métaphysique à cette image, représentée par les corps nus dans un vortex représentant le soleil, implique que cette période de désarroi se passe aussi à un niveau cosmique.

La dernière fresque donne un sens de « mission accomplie », avec la figure dominante qui surveille le travail, tout en faisant passer le message que le « travail n’est jamais totalement finit » alors que les ouvriers travaillent dur dans les sous sols. Cela rappelle le film Metropolis, où une classe de travailleurs esclaves travaillent silencieusement sous terre pour accomplir l’utopie de l’élite. (source)