la télévision machine à hypnotiser les esprits.

awesome-gif-wallpaper-1

On a appelé tube de Crookes les premiers tubes à rayons cathodiques.

Pourquoi ce nom ? c’est le nom de son inventeur William Crookes

On a appelé tube de Crookes les premiers tubes à rayons cathodiques.

Pourquoi ce nom ? c’est le nom de son inventeur William Crookes

Intérressons nous à William Crookes, ce que dit wikipedia c’ est un nous à William Crookes, ce que dit wikipedia c’ est un chimiste et un physicien britannique, né à Londres le 17 juin 1832 et mort à Notting Hill à Londres le 4 avril 1919. Il a donné son nom à la technique des tubes de Crookes, grâce auxquels ont été découverts par exemple les rayons X. Il est également connu pour des études concernant les médiums.

Ce tube de Crookes est rempli d'un gaz à basse pression. Une tension électrique élevée est appliquée entre la cathode (à l'extrémité gauche) et l'anode (à l'extrémité du coude sous le tube). À la cathode, cette tension fait naître un faisceau d'électrons qui se déplacent en ligne droite (la faible lueur bleue au centre du tube), tant qu'ils ne heurtent pas d'atomes de gaz. À la droite, une pièce métallique en forme de croix de Malte bloque en partie ce flux d'électrons, ce qui crée une ombre à l'extrémité droite. Les autres électrons frappent le fond du tube et le rendent en partie luminescent (lueur vert pâle). Dans le coude sous le tube, le gaz s'illumine (lueur bleu) au passage des électrons déviés, collectés par l'anode
En savoir plus sur http://dajjalmagazine.e-monsite.com/pages/news/l-origine-satanique-de-l-athee-les-vices-sion-la-tv-1.html#pmmO291FVgRdXZxB.99

Le côté occulte de la télé (tube cathodique)

Addiction à la télévision

Posté par rusty james à 11:36 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,


Les plus grands secret des jésuites : sur le Titanic ,kennedy et lady di

secret10

jesuit11

 

Peter Beckx était le Général jésuite de la fin du XIX° siècle et du début du XX° siècle. Ce fut lui qui donna l'ordre de couler le Titanic.



 


MARTIN : Parlons de cela maintenant. Comment êtes-vous arrivé à la conclusion historique que ce sont les jésuites qui ont coulé le Titanic ?

ERIC : Parce qu'ils en ont tiré avantage. Ils étaient présents, sur place, sur le navire, avant qu'il ne coule. Une organisation aussi puissante que la Compagnie de Jésus, qui jouissait d'un pouvoir colossal avant sa suppression, n'a jamais changé de cap, et a toujours visé l'établissement d'un Ordre Mondial sous l'autorité du Pape. Il est intéressant d'étudier l'histoire de l'Ordre par rapport aux crises nationales en germe - et ici, par rapport au Titanic.
Posons-nous la question suivante : quand bien même on ne sait pas où ils étaient sur le moment, est-ce que la Compagnie de Jésus a tiré parti de cette histoire ? Et la réponse est oui.
Oui, parce que cet épisode a permis la fondation de la Federal Reserve Bank, qu'ils possèdent et qu'ils contrôlent, par l'intermédiaire des Chevaliers de Malte et de leurs avoirs. Ils ne possèdent jamais rien directement ; ils exercent toujours leur contrôle par le truchement d'une tierce partie digne de confiance.
Comment savons-nous que les jésuites contrôlent la Federal Reserve Bank ? Parce que la Federal Reserve Bank a servi à financer la deuxième " guerre de 30 ans " (de 1914 à 1945), au cours de laquelle tout ce qui s'est produit, absolument tout, est allé dans le sens des intérêts du Vatican.
On découvre que l'homme le plus puissant d'Irlande, le jésuite Francis Browne, était sur le Titanic où il prenait des photos de ceux qui allaient couler. Juste avant le départ de Queenstown, en Irlande, à destination de la Mer du Nord, " le prêtre chanceux quitta le navire ", selon les mots de Martin Sheen, narrateur des Secrets du Titanic.
Bien entendu, c'était tout sauf de la chance ; tout était planifié. Martin Sheen, qui fut Novice jésuite de St Jacques à Warnersville, en Pennsylvanie, était un proche des jésuites.
Ceux qui coulèrent étaient des juifs opulents qui s'opposaient à la création d'une banque centralisée en Amérique, en particulier John Jacob Astor, qui était un ami personnel de Louis Brandeis, de la Cour Suprême de Justice. Brandeis s'opposait lui aussi avec vigueur à la fondation d'une banque centrale.



MARTIN : Astor, Guggenheim et Straus, trois juifs qui périrent dans le naufrage du Titanic. Pourquoi accorder une importance particulière au cas d'Astor ?

ERIC : Astor était le juif le plus riche, certains prétendent même qu'il était l'homme le plus riche du monde. Il était en tout cas et sans aucun doute le juif le plus riche. Il n'avait pas davantage d'argent que le Pape, mais il était l'homme le plus riche au monde et il n'utilisait pas sa puissance dans le même sens que la Compagnie de Jésus.
Plus tard, son fils, John Jacob Astor IV, s'associa au trust bancaire, ce qu'on peut vérifier sur internet ; c'est ainsi que les jésuites eurent accès à la fortune des Astor et, depuis, en ont le contrôle. A l'époque, ils se débarrassèrent d'Astor parce qu'ils convoitaient sa fortune, et parce qu'ils voulaient mettre un terme à son opposition au projet de création d'une banque centrale. En cela, ils obéissent aux Instructions Secrètes, qui prévoient qu'ils s'emparent des possessions des veuves et de ceux qui leur résistent.
C'est d'ailleurs précisément ce qu'ils firent dans Le Juif Errant d'Eugène Sue. Cette histoire met en scène une famille protestante française, les Rennepont, et décrit l'élimination méthodique de ses divers membres par les jésuites, visant à ce que ces derniers puissent faire main basse sur leur fortune après l'extinction de la lignée, à Paris, à un moment bien précis. Et c'était justement un juif qui gérait leur fortune. C'est pour une raison analogue qu'ils se sont débarrassé d'Astor.



MARTIN : Quelle était donc cette citation tirée du film JFK sur le Titanic ?

ERIC : Je pense qu'Oliver Stone était manipulé par les jésuites, qui contrôlent Hollywood. C'est la raison pour laquelle ils ont marqué de nombreuses parties du texte de leur empreinte.
L'une des phrases où celle-ci se manifeste est celle prononcée par Garrison lorsqu'il est assis à la table et déclare : " Messieurs, nous devons commencer à penser différemment. Nous devons penser comme la CIA. Blanc, c'est noir, et noir, c'est blanc. "
Ces termes sont DIRECTEMENT issus des Exercices Spirituels d'Ignace de Loyola [Ignace de Loyola fut le fondateur de l'Ordre Jésuite en 1540.], lorsqu'il dit à ses adeptes qu'ils doivent suivre l'Eglise Catholique hiérarchique et croire que blanc, c'est noir, et noir, c'est blanc, si c'est ce que dit la hiérarchie. Cela provient en droite ligne des Exercices Spirituels.
Donc, lorsque Bill, l'un des membres de l'équipe de Garrison, est approché par un agent de la CIA, et que ce dernier tente de le convaincre pour le gagner à sa cause, l'agent déclare : " Des milliers de gens vont mourir. Vous feriez mieux de vous éloigner de Garrison. Il va couler avec le Titanic. "
A cet endroit là, c'est de toute évidence un indice qui montre que ceux qui étaient derrière l'assassinat de Kennedy, et qui essayaient de brouiller les pistes de l'enquête de Garrison, étaient les mêmes que ceux qui envoyèrent le Titanic par le fond.



MARTIN : Je suis en train de lire la une d'une feuille de chou, et le titre dit : " Les sionistes khazariens sont les antéchrists. " Pourriez-vous expliquer ce qui se cache derrière un tel titre, et quel plan il annonce ?

ERIC : Nous savons que les jésuites, dans tous leurs plans, honnissent les juifs.
Et là, vous dites : " Mais Eric, vous avez pourtant dit que les Jésuites avaient permis la fondation d'Israël. "
Les jésuites contrôlent les Maçons Sionistes Juifs qui contrôlent l'Israël Sioniste. Ils détestent la race juive. Et quand je parle des juifs, je ne parle pas du Judaïsme. Je ne parle pas de cette religion maléfique, qui rejette ouvertement et publiquement Jésus en sa qualité de Messie ; même Joseph a reconnu en Jésus le Messie.



MARTIN : A un moment, en privé, vous avez parlé des milices d'extrême-droite et avez évoqué un autre plan que ces dernières suivraient. Pouvez-vous en dire davantage ?
Avant toute chose, je tiens à dire que cela va mettre à mal le système de croyance de beaucoup de gens. Certaines personnes auront probablement du mal à digérer vos propos.

ERIC : Les groupuscules et milices d'extrême-droite ont tous un point commun ; ils détestent les juifs. C'est un sacré indicateur à mon sens. S'ils détestent les juifs, cela veut dire qu'on leur a inculqué la haine envers les juifs, qu'ils sont endoctrinés. Ils détestent tous les juifs ; et il en va de même pour les Black Moslems (noirs musulmans). Leur leader Louis Farrakhan brandit ouvertement les Protocoles des Sages de Sion et rend les juifs responsables de tous nos problèmes, et de tous les maux dont souffrent les noirs.
Les groupes d'extrême-droite sont tous contrôlés par les jésuites parce qu'ils sont tous anti-juifs, et qu'ils n'ont RIEN A DIRE AU SUJET DE L'ORDRE DES JESUITES. RIEN DU TOUT !



MARTIN : Diriez-vous que la plupart de ces mouvements d'extrême-droite ne savent rien de l'Ordre des Jésuites ?

ERIC : Pas leurs leaders en tout cas. Beaucoup de ces groupes comptent des catholiques parmi leurs membres. Aucun catholique n'ignore le pouvoir de la Compagnie de Jésus, de leur système éducatif, ni leur pouvoir de gouverner.
Nous avons Drinin au Congrès ; nous avons Mc Laughlin qui écrivait des discours pour le compte de Nixon pour 35 000 dollars par an. Nous avons des jésuites partout dans le gouvernement. Aucun Catholique Romain digne de ce nom, membre de ces mouvements d'extrême-droite, ne peut ignorer le pouvoir des Jésuites.
ILS NE VEULENT PAS EN PARLER. TOUT COMME LA PRESSE NE VEUT PAS EN PARLER.

Cette affaire Timothy Mc Veigh ? Encore un autre catholique romain irlandais sacrifié, tout comme Kennedy, tout ça pour créer un mouvement populaire contre les groupes d'extrême-droite, parce qu'un bon nombre d'entre eux sont de vrais patriotes qui aspirent à la liberté ; ils veulent conserver leurs armes ; ils veulent être libres d'éduquer leurs enfants comme bon leur semble ; ce sont des gens honnêtes, mais ils ne savent pas que leurs dirigeants sont des pantins à la botte du Vatican.
Par exemple, les Jésuites qui contrôlent Clinton, ont fomenté l'attentat à la bombe d'Oklahoma City pour justifier la croisade contre les membres de ces mouvements d'extrême-droite, conservateurs, évangélistes pour la plupart, afin de les circonscrire et les exterminer. Mais ça n'a pas marché comme prévu. Alors ils ont fait imploser le bâtiment. Ils se sont débarrassé de Timothy Mc Veigh. Tout ce massacre aurait pu être évité par un simple coup de fil de l'Archevêque de New York à l'évêque d'Oklahoma, qui aurait fait stopper tout cela.
L'objectif de l'attentat à la bombe d'Oklahoma City était de faire naître un sentiment hostile à l'extrême-droite. Et leurs dirigeants, ceux qui contrôlent les organisations d'extrême-droite, trahiraient la base, tout comme les russes de l'Armée Blanche furent trahis pendant la Révolution Communiste de 1917-1922.
Leurs propres leaders les trahiraient, comme Hitler a trahi ses armées de l'Est, leur a coupé les approvisionnements, les a empêchées de prendre Moscou, et les a laissé crever de froid dans la neige russe ; tout comme Napoléon a trahi ses armées à l'Est, abandonnant 250 000 hommes ; c'est le sort qui attend nos patriotes qui sont aujourd'hui le dernier rempart contre la tyrannie dans ce pays.



MARTIN : Nous sommes presque arrivés au jour d'aujourd'hui. Mais auparavant, arrêtons-nous une minute, pour reparler de l'assassinat de JFK. Je vais citer quelques noms, ensuite nous parlerons du rôle des jésuites dans cet assassinat et du pourquoi de l'affaire.
John Mc Cone, directeur de la CIA ; le Cardinal Spellman, Archevêque de New York ; Henry Luce ; Carthe DeLouche ; et E. Howard Hunt. Pourquoi ces noms sont-ils si importants ? Quels sont leurs rapports ? Et POURQUOI montrer du doigt quelqu'un comme l'archevêque de New York, le Cardinal Sepllman, parmi tous ces gens, et faire endosser la responsabilité de l'assassinat directement au Vatican ? Comment justifier cela ?

ERIC : Nous savons que nous cherchons la trace d'une conspiration, alors nous reposons la question : à qui profite le crime ? Qui avait intérêt à la mort de JFK ? Eh bien, nous savons, de par les travaux du grand Fletcher Prouty, que JFK avait prévu de mettre un terme à la guerre du Vietnam en 1965. Nous savons également que JFK avait l'intention de mettre fin au règne de la CIA, en faisant transférer toutes leurs opérations militaires secrètes aux Chefs d'Etat-Major de l'Armée. Donc, la CIA et ceux qui voulaient poursuivre la guerre du Vietnam avaient intérêt à la disparition de JFK.
Posons maintenant la question suivante ; qui voulait la guerre du Vietnam ? Nous savons que plusieurs factions étaient pour, mais il était de notoriété que le Cardinal Spellman était lui aussi en faveur de la guerre. L'homme du Cardinal au Vietnam n'était autre que Diem. Diem était un catholique romain fasciste, qui persécutait les bouddhistes. Son frère dirigeait la Police Secrète. Diem était donc l'homme du Cardinal au Vietnam. Diem fut assassiné parce que Kennedy avait rappelé de Saïgon le représentant de la CIA.
En outre, pendant la guerre du Vietnam, le Cardinal Spellman se plaisait à visiter les différents fronts et à appeler les soldats les " soldats du Christ ", selon l'expression d'Avro Manhattan, dans son œuvre " Vietnam : pourquoi y sommes-nous allés ? ". Le Cardinal Spellman voulait donc la guerre du Vietnam, et si le Cardinal la voulait, c'est que le Pape la voulait, et si le Pape la voulait, c'est que le Pape Noir, le Général Jésuite, la voulait.



MARTIN : Qui était-ce ?

ERIC : Jean-Baptiste Janssens. Il décéda en 1964. De 1964 aux environs de 1983 lui succéda Pedro Arrupe.



 


MARTIN : Janssens avait un plan ?

ERIC : Jean-Baptiste Janssens avait un plan, qui consistait à éliminer le plus grand nombre possible de bouddhistes, car ces derniers étaient depuis toujours les ennemis des jésuites. Quand les Jésuites investirent le Japon en 1873, que firent-ils ? Ils déclarèrent hors-la-loi la religion bouddhiste et firent en sorte que le gouvernement du Japon ne la tolère plus. Le Bouddhisme cessa d'être la religion d'état. Ils sont depuis toujours les ennemis des bouddhistes.
Par ailleurs, la guerre du Vietnam généra une dette de 220 millions de dollars, contractée au nom du peuple américain par le Congrès, qui emprunta cet argent à la Federal Reserve Bank des jésuites.
Ainsi, les jésuites s'en mirent plein les poches. Ils tuèrent nombre d'hérétiques et préservèrent la CIA.
Souvenez vous, en effet : à l'origine, la CIA fut fondée par Reinhard Gehlen, un ancien général nazi, le plus sinistre de tous les généraux d'Hitler. Ce fut l'occasion d'introduire à l'Ouest tout l'appareil de renseignement nazi. De même, il fut introduit à l'Est via le KGB. On les appelait " les combattants de la liberté " ; en vérité, ces SS et ces nazis travaillaient pour le KGB. Il suffisait au Général Jésuite de contrôler le KGB pour contrôler la CIA.
Kennedy avait découvert le pot aux roses. De plus, il réprouvait le système des coupons de l'école publique, système dont George Bush est un ardent défenseur. Le Vatican veut que les contribuables américains financent les écoles catholiques, car voyez-vous, le Catholicisme Romain, s'il est laissé à lui-même, sans assistance gouvernementale, s'écroule. Il n'a rien à offrir. Pas de liberté d'expression, pas de liberté de presse.

LES CATHOLIQUES NE POSSEDENT PAS UN METRE CARRE DES BIENS FONCIERS DE L'EGLISE. ILS NE POSSEDENT PAS LA MOINDRE BRIQUE DE LEUR EGLISE. TOUT EST AUX MAINS DE LA HIERARCHIE.
Ils doivent se contenter d'obéir à leur hiérarchie, et en Amérique ce point laisse encore à désirer.
Les Catholiques ne veulent pas de ça en Amérique. La plupart d'entre eux jouissent de la liberté de presse et d'expression, et sont libres de faire des bénéfices ; tout ce dont le Vatican ne veut pas. L'Amérique du Sud et l'Amérique Centrale en sont l'exemple vivant.



MARTIN : Alors, comment expliquez-vous que la lumière sur l'affaire Kennedy n'ait jamais été faite, autrement que par le fait qu'on ait fait taire 100 à 200 personnes qui savaient quelque chose affaire ?

ERIC : A cause de l'antenne américaine des Chevaliers de Malte, qui comptait parmi ses membres des agents du FBI… Ils contrôlent la presse ! Et à l'époque, ils contrôlaient CBS par l'intermédiaire d'un nommé Frank Shakespeare, qui était Chevalier de Malte. Les Chevaliers contrôlent ABC, CBS, NBC et Time/Life.
J'ajouterais également, suite à la publication de l'interview du " Pape Noir " que nous avons fait en Mai 2000, et aux deux manuscrits que j'ai écrits depuis lors, que je n'ai reçu aucun e-mail ni n'ai été contacté de quelque façon que ce soit par un Catholique Romain, indigné que je puisse prétendre que le Cardinal Spellman ait pu agir de la sorte. Par contre, les jésuites clandestins que nous connaissons sont entièrement d'accord et confirment que c'est comme cela que ça s'est passé.



MARTIN : Parlons de l'Opus Dei si vous le voulez bien. Nous avons été accusés de laisser l'Opus Dei tirer les ficelles à l'arrière-plan, derrière le Vatican qui ne serait qu'une simple vitrine du pouvoir, et donc derrière les Jésuites. Avons-nous donc comploté pour éviter toute référence à l'Opus Dei dans nos discussions ?

ERIC : Non. L'Opus Dei est une organisation subordonnée au Pape, qui contrôle les Chevaliers de Malte, et c'est pourquoi on trouve des Chevaliers de Malte au sein de l'Opus Dei.
Les Jésuites contrôlent l'Opus Dei à travers la hiérarchie papale et au travers des Chevaliers de Malte. L'Opus Dei compte parmi ses membres des hommes d'affaire et des politiciens Catholiques Romains de premier ordre, qui se consacrent à l' " œuvre de Dieu " (c'est la signification d' " Opus Dei ") afin de faire du Pape le Monarque Universel du monde, gouvernant l'humanité depuis le Temple de Salomon, reconstruit à Jérusalem.
A titre d'exemple, l'ancien dirigeant du FBI, Louis Freeh, était membre de l'Opus Dei.
On comprend mieux l'incident de Waco, où furent exterminés tous ces Protestants blancs; c'était l'œuvre d'Opus Dei. D'ailleurs, un des membres de l'équipe d'intervention, le tireur d'élite Lon Horiuchi, était un Catholique Romain japonais.
L'Opus Dei est résolu à mettre sur pied un Gouvernement Mondial sous l'égide du Pape. L'Opus Dei fut fondé au XX° siècle, alors que l'Ordre des Chevaliers de Malte fut fondé au XI° siècle, et les Jésuites au XVI° siècle, par Ignace de Loyola en 1540. Aussi, la société ultra-secrète des Jésuites, qui contrôle les Chevaliers de Malte, existait environ 500 ans avant l'Opus Dei. L'Opus Dei, de même que les Chevaliers de Columbus, est une organisation subalterne de la Compagnie de Jésus.


 



MARTIN : De qui est composé le Collège de Cardinaux qui élit le Pape ?

ERIC : Le Collège des Cardinaux est VRAIMENT comme le Sénat Romain. Le Pape n'est autre que le César. Et ce César militaire est élu par les Sénateurs Romains, qui choisissent leur leader pour ce qui sera le Gouvernement Mondial du 7° César Romain, dont l'avènement est à venir. Et donc, ceux chargés de l'élection sont les Cardinaux.



MARTIN : Le Pape actuel, en tout cas, est plutôt considéré comme un homme fragile. A t-il bien servi leur cause ? Est-ce pour cette raison qu'il a été autorisé à rester aussi longtemps en place ?

ERIC : Il a été très bien. Il a parfaitement servi la cause jésuite. Le prétendu schisme entre Arrupe et lui, la suppression de la Théologie de la Libération des jésuites en Amérique Centrale, tout cela n'est que mise en scène pour le grand public. Ce Pape est totalement inféodé au pouvoir de la Compagnie de Jésus.
La Compagnie de Jésus à démontré son pouvoir lors de Guerres Napoléoniennes, l'assassinat du Pape Pie VI, l'emprisonnement puis le rétablissement de Pie VII.
LA COMPAGNIE DE JESUS EST OMNIPOTENTE LORSQU'IL S'AGIT DE LA PAPAUTE, ET C'EST ELLE QUI DETIENT LE POUVOIR.
De même qu'Hitler avait conçu son Troisième Reich autour de la Papauté, la Police Secrète et les SS étaient modelés selon les jésuites, eux-mêmes étant la Police Secrète de l'Empire du Vatican. Ils sont les garants de l'ordre. Sans la Compagnie de Jésus, ce seraient le Vatican, la Papauté et toute la hiérarchie qui partiraient en lambeaux.



MARTIN : Qui a délivré la Bulle Papale qui supprimait la Compagnie de Jésus ?

ERIC : Le Pape Clément XIV.



MARTIN : Parlons-en.

ERIC : Le Pape Clément XIV était un Franciscain. Il s'appelait Ganganelli. Il fut élu Pape grâce à l'influence des monarques Bourbons - le Roi Bourbon d'Espagne, le Roi Bourbon de France, et les Braganzas du Portugal. Ceux-ci affirmaient que viendrait un Pape qui supprimerait la Compagnie de Jésus, car les Jésuites amassaient des fortunes en Amérique du Sud, sans jamais reverser le moindre denier aux rois d'Espagne et du Portugal.



MARTIN : Comment faisaient-ils pour amasser tout cet or en Amérique du Sud ?

ERIC : Ils se servaient de leurs Réductions.



MARTIN : Qu'est -ce donc que cela ?

ERIC : Les Réductions sont des villages coopératifs ; comme les Kibboutz en Israël ou les Sovkhozes en Russie.



MARTIN : A quelle époque cela se passait-il ?

ERIC : C'était dans les années 1600-1750, pendant environ 150 ans de 'Réductions', que des Indiens Guarani vêtus de pagnes, fournissaient la main d'œuvre pour l'exportation de toutes les denrées du Paraguay, que les Jésuites expédiaient dans le monde entier dans leurs " navires noirs ", ce qui générait des profits colossaux qui leur permirent d'établir des banques en Europe et de financer des guerres. L'un des projets qu'ils financèrent fut celui des guerres napoléoniennes.



MARTIN : Ce Pape, Ganganelli, supprima la Compagnie de Jésus par une Bulle ?

ERIC : Tout à fait. Dominus Ac Redemptor. C'était le nom formel de la Bulle.



MARTIN : Qu'est-ce qu'une Bulle ?

ERIC : Une Bulle est un document légal par lequel le Pape s'exprime de la manière la plus forte qu'il puisse le faire. Elle est scellée avec le " sceau du pêcheur ". Un simple 'décret' ne comporte pas de sceau. Un décret est une pièce de moindre importance, qui peut être annulé par une Bulle.



MARTIN : Alors, ce Pape, en 1773, émit la Bulle qui devait éliminer à tout jamais la Compagnie de Jésus ?

ERIC : A tout jamais ! Après 4 ans d'enquête sur toutes leurs intrigues, leur pouvoir, leurs richesses, leurs biens fonciers, après 4 ans d'enquête, l'Ordre fut aboli par Clément XIV. Et rappelez-vous, Clément XIII était sur le point de faire la même chose, quand il fut empoisonné la nuit précédant la parution. C'est alors que Clément XIV arrive au pouvoir et qu'après 4 années d'investigation, il les supprime. Et ce faisant, il déclara : " Cette suppression signera mon arrêt de mort. "



MARTIN : Et ce fut le cas.

ERIC : En effet. 4 mois plus tard, il mourut. Il fut empoisonné par les jésuites avec un poison nommé Aquetta. C'est un poison lent qui lui causa de terribles, d'atroces douleurs intestinales. Lorsqu'il fut embaumé, ses intestins explosèrent, de sorte qu'on ne put pas voir ce Pape dans son cercueil ouvert. La chair se détachait de ses doigts ; ses ongles noircissaient ; puis sa peau noircit également, et ses cheveux tombèrent ; c'est pourquoi ils décidèrent de ne pas laisser le Pape à la vue de tous dans son linceul. Aussi fermèrent-ils le cercueil.



MARTIN : Alors cette Bulle Papale, qui condamnait la Compagnie de Jésus à un démantèlement permanent, fut par la suite cassée ?

ERIC : Effectivement.



MARTIN : Comment une interdiction permanente de l'Ordre a-t-elle pu devenir caduque ?

ERIC : Les jésuites ont opposé l'argument selon lequel il ne s'agissait pas d'une Bulle. Et ce, malgré les déclarations de Thompson dans ses Empreintes des Jésuites et celles de Cusack dans le Pape Noir, qui confirment qu'il s'agissait bien d'une Bulle, Thompson expliquant qu'elle se trouvait dans la Librairie des Bulles à Rome. Bien que ce soit une Bulle, les jésuites prétendirent que c'était un décret. Aussi le Pape Pie VII les réhabilita-t-il par le biais d'une Bulle qui " annulait le décret ". Voilà leur version.

MAIS LE FAIT EST QUE LEUR DEMANTELEMENT PROCEDAIT BIEN D'UNE BULLE, ET QUE LEUR REHABILITATION (arrangée) S'EST EGALEMENT OPEREE PAR UNE BULLE.



MARTIN : Oui. Nous nous indignons à corps et à cris, mais nous n'y pouvons plus grand chose. Comment les jésuites, en Angleterre, transmettent-ils leurs instructions à la Reine ? Quel est le siège de leur pouvoir en Angleterre ?

ERIC : Je crois que le siège de leur pouvoir en Angleterre est l'Université de Stonyhurst. Un Lord anglais, Sir Thomas Well, a fait don de Stonyhurst aux jésuites en 1795, je crois bien (à peu près à l'époque de la Révolution Française et juste avant les Guerres Napoléoniennes).
Stonyhurst devint leur fief, la forteresse depuis laquelle ils pourraient contrôler toute l'Angleterre. Ils s'introduisirent en Angleterre, et furent aidés en cela par le roi George III. Le Roi George était proche des jésuites. Depuis cette époque, tous les monarques anglais le sont devenus. Le Roi George régna pendant un bon moment; environ une quarantaine d'années, je pense. Et la Reine Victoria fit de même; elle gouverna de 1837 à 1901.
Ainsi, sous les règnes de George et de Victoria, ils prirent le contrôle total de l'Angleterre à travers Stonyhurst. Aujourd'hui, ils contrôlent l'Angleterre depuis l'Institut Royal des Affaires Internationales. Et le Cardinal, par l'intermédiaire duquel ils gouvernent, est l'Archevêque de Westminster.
Ils ont donc l'Archevêque de Westminster en Angleterre, et l'Archevêque de New York aux Etats-Unis. Ils contrôlent l'Angleterre depuis Stonyhurst. Ils contrôlent les Etats-Unis depuis Georgetown et Fordham. Ils contrôlent l'Angleterre depuis l'Institut Royal des Affaires Internationales. Ils contrôlent les Etats-Unis depuis le Conseil des Relations Etrangères.
Le système est identique dans les deux pays car il s'agit d'un Empire, celui du Vatican. C'est de cette façon qu'ils gouvernent.
En Russie, ils contrôlent Moscou par l'entremise du Patriarche de l'Eglise Arménienne. Ce Patriarche est le pendant des Archevêques de Londres et de New York. Et à Moscou, c'est le Patriarche qui supervise le KGB et l'inquisition locale, c'est-à-dire le goulag. Le Patriarche Agagianian fut nommé Cardinal par le pape Pie XII la même année que Spellman fut fait Cardinal de l'Empire Américain.



MARTIN : Et la Mafia dans tout ça ?

ERIC : La Mafia est aux mains de Catholiques Romains Italiens, Siciliens à l'origine. Et la Mafia prend en charge toute la branche du crime organisé. Ils s'occupaient de la gnôle avant sa légalisation. Ils ont pris en charge la prostitution, le business de la drogue et la vente d'armes, et tout cela est organisé par le Vatican, à travers les dynasties de la Mafia (les cinq familles mafieuses de New York).
C'est intéressant de noter que la Commission Mafieuse à New York est située non loin de l'Archevêché de New York. Ainsi, l'Archevêque est à proximité des caïds de la pègre.
Spellman a utilisé la pègre pour l'invasion de la Sicile, en se servant de Lucky Luciano ; c'était l'Opération Underworld. Spellman et Luciano travaillèrent ensemble à l'" invasion navale réussie " de la Sicile ; c'est la raison pour laquelle Spellman fit usage de son influence pour faire relâcher Luciano en 1946 et le laisser retourner en Italie. C'est ça, les rapports de Spellman avec la pègre. Et si le Cardinal Spellman jouissait d'un tel pouvoir, chaque Cardinal qui lui succéda hérita de ce même pouvoir. Il n'y a aucune déperdition.


 

Cardinal SPELLMAN
maître de la mafia



Une belle démonstration des liens qu'entretenait l'Archevêque de New York avec la pègre est le cas de Frank Sinatra. Frank Sinatra était un proche de Gambino. Gambino fut assassiné lors d'une vaccination, par une injection de grippe. Ils voulaient s'en débarrasser, et ils le liquidèrent d'une injection de grippe. Frank Sinatra était lui aussi Chevalier de Malte, c'est-à-dire sujet de l'Archevêque de New York. C'est en effet l'Archevêque qui contrôle les Chevaliers de Malte. Frank Sinatra, l'un des leurs, est ami avec un ponte de la mafia.



MARTIN : Parlons de la princesse Diana. Pensez-vous que les jésuites aient quelque chose à voir avec sa disparition ?

ERIC : Assurément, car ce sont les jésuites qui contrôlent les Services Secrets Britanniques.



MARTIN : En quoi représentait-elle une menace pour les jésuites ?

ERIC : En ce sens que si elle avait épousé un musulman, Dodi Al-Fayed, cela aurait fait vaciller le trône d'Angleterre, car elle pouvait faire valoir ses droits à travers ses enfants. Parce que si ses fils avaient occupé un jour le trône britannique, et si elle avait été en vie et mariée à un prince musulman, cela aurait posé un réel problème en Angleterre. Car chacun sait que la Reine Mère exerce une influence non négligeable sur le Roi. Il y aurait eu par conséquent une influence islamique sur la Reine, qui à son tour l'aurait tranmise à son fils, l'actuel Prince, voué à devenir Roi.



MARTIN : Vous pensez donc que les instances de la Compagnie de Jésus savaient qu'elle attendait un enfant de Dodi ?

ERIC : Je pense, oui ; et c'est pour cela qu'ils l'ont éliminée. Ce faisant, ils ont envoyé un message fort au reste de la noblesse britannique, en substance " si vous faites de même, voici ce qui vous arrivera. " Plus tard, elle fut inhumée dans la propriété des Windsor, dans le cimetière où seuls les chiens sont enterrés. Elle a été enterrée avec des chiens.



MARTIN : Quel en est le symbolisme ?

ERIC : Elle n'était qu'une " chienne musulmane " à leurs yeux.



MARTIN : Dans le numéro de juin 2001 de The SPECTRUM, nous avons publié un article de Sherman Skolnick dans lequel il ne mentionne pas seulement les jésuites, mais nous révèle l'incroyable puissance financière, le pouvoir et le contrôle exercé en Californie et ailleurs par la Mafia japonaise, les Yakuza. Y a-t-il un lien quelconque entre les Yakuza et les Jésuites ?

ERIC : Absolument. Les Jésuites contrôlent les Yakuza. Pour comprendre comment, il faut remonter à l'histoire du Japon. En 1619, le Japon expulsa magnifiquement et justement tous les jésuites de son Empire. Les jésuites se virent interdire à tout jamais l'entrée sur le territoire japonais ! Ensuite, les japonais renvoyèrent les portugais, puis les espagnols. Les seuls qui purent continuer à commercer avec le Japon furent les hollandais, les Protestants hollandais. Mais lorsque les jésuites commencèrent à prendre le contrôle de notre pays, ils prirent le contrôle de Polk. Et Polk fut celui qui envoya le Commodore Perry au Japon.



MARTIN : En quelle année ?

ERIC : 1853-1854. C'est à cette époque qu'il ouvrit le Japon au commerce international. Les " étrangers " purent de nouveau entrer au Japon. Ils entreprirent de déclencher une agitation populaire et une révolution. L'Empereur régnant du Japon, un jeune homme de 35 ans, voulut se débarrasser des jésuites, mais il fut assassiné.
Selon Ryu Ohta, mon ami japonais, on raconta aux japonais qu'il avait été assassiné par la Maison de Sassoon (les Juifs). Mais en réalité, l'Empereur fut assassiné par les jésuites, et son fils devait devenir l'Empereur du Japon de 1873 à 1912 et le grand-père du futur Hiro Hito.
Cet Empereur était un jeune garçon lorsqu'il accéda au pouvoir. Et il régna pendant toutes ces années. Les jésuites en profitèrent pour destituer le Bouddhisme de son statut de religion d'état et pour s'arroger progressivement tous les pouvoirs en exerçant leur contrôle sur la dynastie, puis utilisèrent le Japon pour déclencher une guerre avec les Etats-Unis dans le but d'éliminer le maximum de bouddhistes en Extrême-Orient et d'affaiblir les protestants américains. Ils réussirent par exemple à faire massacrer les missionnaires protestants d'Extrême-Orient, alors que de leur côté les missionnaires catholiques ne furent jamais inquiétés par l'Armée Japonaise. Ceci est d'ailleurs tiré du magazine jésuite America, écrit et publié en 1943 ou 1944. C'est comme ça que les jésuites assirent leur pouvoir sur l'Empereur, et partant, sur les Yakuza. Depuis, les jésuites détiennent le pouvoir et entendent le conserver. Ils se sont arrangés pour contrôler Hiro Hito, et aujourd'hui, ils supervisent les Yakuza, au Japon et en Californie.



MARTIN : Il existe un livre appelé le Tai Pan, écrit il y a fort longtemps. Le Tai Pan, symboliquement, ne serait-il pas l'équivalent du Pape Noir ?

ERIC : En effet. C'est une Société Secrète. C'est une Société Secrète japonaise qui gouverne dans les faits.



MARTIN : Théoriquement ils gouvernent en toute indépendance.

ERIC : Ils gouvernent conjointement avec le Monarque.



MARTIN : Serait-ce lui le vrai Pape Noir ?

ERIC : Le Pape Noir. Souvenez-vous que le Pape Noir a la mainmise sur le Monarque du Japon.



MARTIN : Nous devons expliquer que la Compagnie de Jésus n'est PAS un ordre religieux, c'est un ORDRE MILITAIRE.

ERIC : C'est bien ça. Quand ils endossent la tenue de circonstance pour s'introduire dans un pays et y parler du Christ, de Dieu et de religion, ce qu'ils veulent en réalité, c'est s'approprier le pouvoir et les richesses, et soumettre chaque pays au pouvoir temporel, Terrestre et politique du Pape.



MARTIN : Je ne voudrais pas faire de hors-sujet, mais ne pourrait-on pas dire " Avec les Juifs comme avec les Yakuza. " ?

ERIC : Tout à fait. Avec les Maçons Juifs Sionistes comme avec les Maçons Yakuza. Ils sont tous Maçons. La Maçonnerie unifie les religions en une seule.



MARTIN : Les jésuites tirent les ficelles ?

ERIC : Ils tirent les ficelles car ce sont eux qui ont écrit les rites maçonniques.



MARTIN : Sur quoi vous appuyez-vous pour dire cela ?

ERIC : Nous savons que les Jésuites ont rédigé les 25 premiers degrés du Rite Ecossais de Franc-Maçonnerie, depuis le Collège de Clermont, qui devint le Collège Louis Le Grand, à Paris.
Les Jésuites ont rédigé ces rites en 1754.
Je crois que le Chevalier Ramsey en était, ainsi que le Chevalier de Bonneville. Vous rappelez-vous les automobiles Bonneville et Pontiac ? C'étaient des jésuites. Et nous avons ce cher Adam Weishaupt, qui était jésuite et maçon. Et il y avait aussi les Rothschild Lucifériens.
Nous savons que Pedro Arrupe était Maçon, lui qui était Général Jésuite. Pedro Arrupe était Maçon et membre du Parti Communiste Espagnol. Nous savons également que les jésuites étaient impliqués dans la rédaction des 8 derniers degrés du Rite Ecossais de la Franc-Maçonnerie.






MARTIN : Tenons-nous en aux Yakuza. Selon Skolnick, les Yakuza sont à la tête de très nombreuses affaires dans ce pays, et ils détiennent et contrôlent de très nombreuses banques en Californie et ailleurs. Mais êtes-vous en train de dire que ce n'est qu'une façade ?

ERIC : Ce n'est en effet qu'une façade, comme celle de n'importe quelle autre mafia, comme la mafia italienne, qui reste la toute première en termes de crime organisé.



MARTIN : Et dont J. Edgar Hoover, fondateur du FBI déclarait qu'elle n'avait " jamais existé. " !

ERIC : Exactement. Pure sottise. C'est juste une façade. Ils gèrent les biens fonciers et l'argent du Vatican.



MARTIN : Les Yakuza seraient donc la tierce partie de confiance dont nous parlions ?

ERIC : C'est tout à fait ça, ils sont la tierce partie de confiance. Et je serais également tenté de croire qu'il y a un rapport avec le meurtre de Bruce Lee. Bruce Lee ne cadrait pas avec l'Eglise Catholique.



MARTIN : Et il parlait trop.

ERIC : Il révélait certains secrets des arts martiaux, etc, et il ne s'entendait pas avec le Vatican. Rappelez-vous qu'il s'était querellé avec Hollywood, et que la plupart de ses films étaient réalisés à Hong Kong.



MARTIN : Et son fils avait trouvé la mort peu de temps auparavant.

ERIC : Son fils avait également été tué sur un plateau de tournage. Son fils savait quelque chose. Et bien évidemment, comme Jackie Kennedy, Linda Lee se réfugia dans le mutisme. Il y a là deux meurtres dans lesquels les Sociétés Secrètes sont impliquées.



MARTIN : Vous êtes peu loquace au sujet de Bobby Kennedy. Vos recherches ont-elles livré des noms de personnages impliqués dans l'assassinat de Bobby Kennedy ?

ERIC : Eh bien, nous savons que l'Officier Thane Eugene Cesar est celui qui a appuyé sur la gâchette et l'a atteint à l'arrière du crâne avec un vingt-deux. Et l'Officier Cesar était employé de la Lockheed Corporation. Ce sont les Jésuites qui, selon Avro Manhattan, contrôlent Lockheed.
Et, de la même façon que Lee Iacocca dépêche son Chef de la Sécurité pour convoyer la limousine criblée de balles de Kennedy de Washington à Cincinnati pour la faire réparer, je ne sais plus quel Chevalier de Malte responsable de la Lockheed Corporation mandate l'Officier Cesar pour assurer la sécurité de Robert F. Kennedy, lequel le tue par balle.



MARTIN : Que pouvez-vous nous dire à propos d'Earl Warren ?

ERIC : Earl Warren était manipulé par les jésuites lorsqu'il était gouverneur de la Californie. Earl Warren fut l'un des sinistres théoriciens de cet effroyable système japonais de camp de concentration. C'était sa création. Il a déclenché les mouvements anti-japonais pendant la II° guerre mondiale. Les japonais sont dans l'ensemble des gens honnêtes, pacifiques et respectueux des lois. On leur a pris toutes leurs fermes. Le contrôle qu'ils exerçaient sur la production leur a été ôté par des corporations Catholiques Romaines, détenues par des Chevaliers de Malte, exactement comme c'était arrivé aux Indiens d'Amérique. Ils pénétrèrent jusque dans leurs cimetières pour voler tout leur or, avant de l'expédier à Rome sous couvert de leurs missions.
Donc, Earl Warren était mouillé dans tout ça. Comme c'était un sujet obéissant, ils le nommèrent à la Cour Suprême. Il était le Président du Tribunal.
Il était Maçon du 33° degré, impliqué dans l'assassinat de Kennedy, et avec la décision de la Cour Suprême de 1966, il poussa à l'amalgame, à un mélange forcé des races, et à l'intégration avec l'affaire Brown contre le Ministère de l'Education en 1954.



MARTIN : Je vais vous poser maintenant une question très importante, que beaucoup de gens se posent : qu'est-ce qui pourrait empêcher nos lecteurs de se dire que vous êtes peut-être simplement en train de substituer le mot JUIF par le mot JESUITE pour ce qui est de provoquer la haine et l'animosité envers les jésuites ? Qu'est-ce qui nous prouve le contraire ?

ERIC : Eh bien, pour commencer, il y a une différence essentielle entre la Compagnie de Jésus et la race juive.
Nous ne savons pas exactement ce qu'est la race juive. Pour ma part, je ne le sais pas. Je pense simplement que Dieu, lui, sait. Mais il s'agit d'une civilisation très active dans le commerce et les affaires, et ils ont leur propre culture, leurs communautés.
Les jésuites, eux, sont une armée. Ce sont des soldats. Ils sont sous serment. Lorsque vous recevez l'enseignement du 4° degré, on vous donne les Instructions Secrètes.
Selon un autre gentleman, il existe un degré au-delà du quatrième, qui relève du Luciféranisme absolu. C'est ce que disait Jim Arrabito, qui décéda mystérieusement dans un accident d'avion en Alaska le 2 septembre 1990. Jim Arrabito était un des leaders des Adventistes du Septième Jour, et il connaissait parfaitement l'histoire des jésuites.
Quoi qu'il en soit, la différence entre les juifs et les jésuites tient essentiellement au fait que les premiers sont un peuple, et les seconds un Ordre fermement résolu à inféoder toutes les nations au pouvoir papal.



MARTIN : Alors qu'y a-t-il de si différent dans ce que vous dites ? Si ce n'est pas juste une théorie conspirationniste de plus, c'est donc que vous avez des éléments pour étayer vos propos et prouver que ce n'est pas simplement le fruit de votre imagination ?

ERIC : D'autres ont déjà prouvé les faits. Je ne fais que répéter ce qu'ils ont déjà dit.
Si vous lisez le Pape Noir de Cusack, elle ne fait que dire la même chose. C'était une nonne, convertie à l'évangélisme en 1896.



MARTIN : Qu'est-ce qui lui confère autant d'importance ?

ERIC : Parce qu'en tant que nonne, elle était intimement liée aux prêtres, et plus particulièrement aux jésuites, avant de se convertir à l'évangélisme. Elle savait ; elle a vécu ça de l'intérieur.



MARTIN : Pourquoi ce livre est-il si important ?

ERIC : Parce qu'il a été retiré et subtilisé de toutes les bibliothèques du monde ! Il n'en reste à ma connaissance qu'un exemplaire qui soit à la portée du public, au British Museum.



MARTIN : en substance, vous dites que les idées force que vous défendez, et les conclusions que vous en tirez, sont étayées par les dires d'experts en histoire des deux siècles écoulés ? Ce n'est donc pas que votre avis ?

ERIC : Absolument. Je ne fais que m'appuyer sur des géants. Ce sont des personnages extrêmement brillants. Nicolini, un Catholique Romain, converti à l'évangélisme, impliqué dans la révolution italienne de 1848, il a dû s'enfuir et s'exiler en Angleterre, où il écrivit sa grande Histoire des Jésuites, prévenant l'Angleterre que si ces derniers cherchaient déjà à détruire le pays sous Elizabeth, ils continueraient sans aucun doute sous Victoria.
Nous avons aussi le Theodor Griesinger, l'allemand qui écrivit Les Jésuites comme une histoire racontée à son peuple (823 pages de documentation sur leurs faits et gestes dans tous les pays). Et j'ai appris plus tard que c'était lui qui avait dit que les jésuites pourraient bien planifier une autre Guerre de Trente Ans. C'est ce qu'il écrivit en 1873.
Donc, ces personnages ont clarifié et rendu évidents les buts et le pouvoir de la Compagnie de Jésus.
Personne, au vingtième siècle, n'a écrit l'histoire intégrale de ce qu'ils ont accompli entre 1900 et 2000. Je souhaiterais vraiment que quelqu'un possédant ce savoir, connaissant la grammaire et l'orthographe, et étant capable de s'exprimer en une prose agréable, puisse ce faire et couche sur papier une histoire moderne de leurs agissements. Ridpath s'en approcha, mais il acheva son travail au milieu des années 1850, avec l'Histoire Universelle. Aucun historien digne de ce nom n'a réalisé ce travail pour nous depuis lors.



MARTIN : Comment cela se fait-il ?

ERIC : Parce que ces jésuites tiennent tous les collèges et universités sous leur coupe. Et ces universités se verront refuser leurs demandes de bourses s'ils commencent à révéler la Compagnie de Jésus sous son vrai jour.
Maintenant, avec toutes ces lois " bien pensantes ", tout ce qui pourra être dit en toute honnêteté sur les jésuites sera récupéré en vue d'être transformé en un crime de pensée, et cela ne correspond pas à ce que nous faisons. Nous ne faisons que dire la vérité.



MARTIN : Quelle solution proposez-vous pour résoudre le problème jésuite aux Etats-Unis ? Que voudriez-vous voir se produire dans ce pays ?

ERIC : J'aimerais voir se produire la même chose qu'en Angleterre au 16° siècle, où plusieurs jésuites abandonnèrent l'Ordre. C'étaient des jésuites intelligents et puissants, impliqués dans la conspiration visant à renverser l'Angleterre.
Ils révélèrent au pouvoir en place ce qu'ils étaient censés accomplir, et en réaction, le gouvernement anglais expulsa les Jésuites de l'ensemble de ses territoires, parce qu'ils étaient considérés comme des traîtres et des conspirateurs dangereux pour le trône d'Angleterre et l'indépendance nationale ; un pays doit être dirigé par son propre peuple.
La solution consisterait à expulser les jésuites, à les déclarer hors-la-loi et à les bannir.
Un délai de grâce pourrait être aménagé, pendant lequel les jésuites repentants pourraient être pardonnés, à condition de raconter ce qu'ils savent. Mais pourquoi les jésuites se repentiraient-ils si ce gouvernement est contrôlé par le Conseil des Relations Extérieures, qui est lui-même sous contrôle jésuite ? Le gouvernement national - et le gouvernement mondial - est contrôlé par les jésuites à travers la pègre et la maçonnerie de haut rang.





source:
http://conspiration.cc/sujets/religion/monde_malade_jesuites.htm

Le secret de la musique harmonique de l'univers a la dissonance de celle des hommes

 

 

neberu_image15

 

“Le système solaire, dans son ensemble, est un vaste instrument de musique désigné, dans la mythologie grecque, sous le nom de “Lyre à sept cordes d’Apollon”. On peut dire des signes du zodiaque qu’ils sont la table d’harmonie de la harpe cosmique et que les sept planètes en sont les cordess; elles émettent des sons différents en traversant chaque signe et influencent l’humanité de diverses manières. Si l’harmonie faisait défaut un seul instant, s’il y avait la plus petite dissonance dans l’orchestre céleste, l’univers tout entier s’écroulerait”. — Max Heindel

(...)

Les échos de cette musique divine nous atteignent ici, dans le Monde Physique. Ils sont notre bien le plus précieux, même s’ils sont aussi insaisissables qu’un feu follet et ne peuvent être créés de façon définitive. Dans le Premier Ciel, ces échos sont, bien sûr, beaucoup plus beaux et ont plus de permanence. Dans le Monde de la Pensée, où sont situés les Deuxième et Troisième Ciels, se trouve la sphère du son.

Au cours de notre vie sur la Terre, nous sommes tellement immergés dans les petits bruits et les sons de notre environnement immédiat que nous sommes incapables d’entendre la musique produite par la marche de ces sphères. Cependant, le véritable musicien, consciemment ou non, se met en accord, pour ainsi dire, avec la région de la Pensée Concrète où il peut entendre toute une sonate, ou une symphonie, dans son ensemble, comme un seul et rayonnant accord, qu’il traduira ensuite en une oeuvre orchestrale d’une harmonie superbe de grâce et de beauté. L’homme a été assimilé à un monocorde — un instrument de musique à une seule corde qui s’étirerait de la Terre jusqu’aux confins du zodiaque.

La volonté de l’homme tire son origine de la Volonté de Dieu, et le musicien, par son propre pouvoir de volonté, “entend” le pouvoir de la Volonté de Dieu qui interpénètre le système solaire et s’exprime en sons et en tonalités. De par sa propre capacité créatrice, née de la volonté et de l’imagination, il peut reproduire en sons et en tonalités à la fois, les tonalités du Pouvoir de la Volonté de Dieu qui a créé le système solaire et celle de Sa conception imaginative par laquelle Il l’a matérialisé.

L’architecture, la sculpture et la peinture ont toutes été imprimées dans l’homme par de grands Etres spirituels et ces arts sont devenus une partie de sa nature. Mais c’est grâce au pouvoir de la volonté de l’homme que le musicien est devenu capable de percevoir les tonalités exprimées par la Volonté de Dieu et, dans une certaine mesure, de les reproduire lui-même. Ceci est l’origine de la musique de notre monde physique, laquelle est une création propre à l’homme.

La musique produit des sonorités du plus grand pouvoir de Dieu et de l’hommes: la volonté. C’est pourquoi on voit sans peine quelle terrible conséquence l’homme est en train de s’attirer en la profanant, quand il y introduit toutes sortes de discordances, de crissements, de sons perçants, de gémissements et de dissonances, de qui “scient” les nerfs. Un philosophe inspiré a exprimé une grande vérité cosmique quand il a dit: “Laissez-moi écrire la musique d’une nation et peu importe qui fera ses lois”. Le terme “musicien” employé ici ne concerne pas le chanteur de variétés ni l’interprète mais les maîtres comme Beethoven, Mozart, Wagner, Lizt, Chopin et autres musiciens de la même classe.

L’architecture peut être assimilée à une musique figée, la sculpture à une musique emprisonnée, la peinture à une musique qui lutte pour se libérer et la musique à une manifestation libre et ondoyante du son.

(...)

Dans la Bible, on remarque que la harpe à sept cordes de David représente astrologiquement les toniques de la chaîne planétaire septuple. La tonique de chaque planète est formée de la quintessence de ses sons fusionnés. Un amalgame des peines et des joies de notre Terre, les sons de ses vents et de ses mers, le rythme de toutes les forces vivantes combinées forment sa tonique. De la même manière, et sur une échelle toujours ascendante, résonnent les notes de toute la chaîne planétaire. Leur union constitue la sublime Musique des Sphères. “Peu importe que la sphère que tu vois soit plus petite, son mouvement chante comme un ange” écrivait Shakespeare, le grand poète initié. Cette musique est la production du Verbe, à propos duquel St Jean a écrit: “Au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu... et sans lui rien de ce qui est fut créé ne l’aurait été (JEAN 1, 1-3)



LE POUVOIR DE LA MUSIQUE


Ainsi, dans son expression normale, la musique enseigne l’ordre parfait ; elle est la voix de l’obéissance aux Anges et le compagnon de route des sphères célestes. Mais, dans sa perversion, elle est l’instigatrice du parfait désordre et de la désobéissance. — Ruskin


En musique, entre la mélodie et le rythme se trouve l’harmonie qui peut, soit élever pour une fusion avec la vibration de la Pensée pure — c’est la mélodie — soit descendre et se mêler à un mouvement de pure activité — c’est l’impulsion. Si l’élément de mélodie pure, qui transporte la vibration de la Volonté de Dieu et de l’Esprit de la musique, est omis dans une composition, alors le pouvoir de guider n’est plus là pour contrôler les ativités des corps physique et du Désir. En conséquence, les désirs qui se complaisent dans l’excitation prédominent et, le contrôle de la raison faisant défaut, le résultat a de grandes chances d’être désastreux. C’est probablement le mélange d’harmonie et d’impulsion qui explique comment a pu arriver à l’existence la pseudo-musique moderne, qui tend à apporter la confusion au lieu d’unifier dans la cohérence.


Même avant la Première Guerre mondiale, les conditions psychiques étaient si mauvaises que les émotions humaines avaient inconsciemment atteint un haut degré d’excitation. Elles ne pouvaient trouver d’exutoire qu’en quelque intense forme d’action. Comme les Esprits Lucifer s’en réjouissaient et prenaient plus d’importance par l’intensité de ces sentiments, c’était l’occasion pour eux d’intervenir et d’insinuer dans la conscience humaine une forme accrue d’activité rythmique. L’apparition du ragtime en fut le résultat. Puis la Guerre vint. Les émotions s’exacerbèrent et les conditions générales déroutantes virent apparaître le blues avec ses plaintes, ses lamentations et ses gémissements, toujours déferlant avec fièvre. La tendance à la chute, étant alors en pleine extension, le jazz apparut dans cette pseudo-musique, témérairement fantastique et grotesque dans son délire. Un degré plus bas, le swing suivit le jazz. Puis, le jitterburg, dans toute son hystérie de masse, furieuse et tourbillonnante, a balayé le pays. Depuis lors, des sons vulgaires, plus ou moins démoniaques, ont graduellement remplacé la musique céleste. Les nerfs à vif et surstimulés des victimes de ces bruits atroces se sont détraqués, au point de donner lieu à nombre de formes désespérées de démence. A présent, à moins que quelque force ne vienne secouer les masses vers des dispositions d’esprit plus calmes et plus réfléchies, des conditions pires prévaudront. Si cela ne peut être fait, ou serait considéré comme imprudent, par les grands Etres qui dirigent l’évolution de l’homme, alors une forme quelconque de sauvetage devra être fournie à ceux qui en sont dignes. Les autres seront simplement balayés par quelque formidable déflagration cosmique et, plus tard — probablement dans un autre Jour de manifestation — il sera donné à ces infortunés une occasion de se racheter.


Devant des perspectives aussi épouvantables, est-il possible que, en recherchant soit dans le passé, soit dans l’avenir, quelqu’un ne puisse découvrir quelque chose pour sauver la situation?


L’Histoire est un éternel recommencement. La Lémurie a été détruite par des cataclysme volcaniques quand l’ensemble de sa population a cessé de progresser. L’Atlantide le fut par les eaux quand ses populations étaient tellement enfoncées dans le mal qu’elles n’étaient plus réceptives aux instructions de leurs sages dirigeants. Aryana s’est élevée des grandes profondeurs et l’humanité a bénéficié d’une nouvelle occasion de poursuivre son évolution. Maintenant, de nouveau, l’homme est en train de glisser dangereusement vers la bas.


Pythagore, un des plus grands visionnaires, disait à ses étudiants que la lyre était le symbole secret de la construction humaine: le cadre représentait le corps physique, les cordes, les nerfs, et le musicien qui en joue était l’esprit de l’homme. “En jouant sur ses nerfs, disait-il, l’Esprit a créé un fonctionnement normal et harmonieux qui, cependant, peut, à tout moment, être facilement changé en dissonance si la nature de l’homme se souille”. Remarquez l’avertissement implicite.


De même Platon, un grand philosophe grec et un étudiant des Mystères, réfute l’idée que l’objet de la musique est de créer des émotions gaies et agréables et soutient plutôt qu’elle devrait inculquer l’amour de tout ce qui est noble et l’aversion de tout ce qui est sordide, avilissant et bas ; rien ne peut plus puissamment influencer l’homme au plus profond de son être, si ce n’est la mélodie et le rythme. Il en était tellement convaicu qu’il affirmait que l’introduction d’une nouvelle gamme, supposée débilitante, mettrait en péril l’avenir d’une nation entière, et qu’il n’était pas possible d’altérer une tonique sans ébranler les fondations d’un Etat. Plus tard, Platon affirmera que la musique qui ennoblit l’esprit (la mélodie) est d’une qualité supérieure à celle qui séduit simplement les sens. Il insistera fortement sur le fait qu’il est du devoir suprême du législateur de supprimer toute musique à caractère lascif et d’encourager seulement celle qui est pure et anoblissante. Le plus grand soin devrait être apporté dans le choix des instruments car en l’absence de paroles, rendant la signification de la mélodie plus ou moins douteuse, il était difficile de prévoir si son influence sur le peuple serait salutaire ou funeste. Les goûts populaires étant portés vers le sensuel et le tapageur, devraient être traités avec le mépris mérité. Nous avons là la réponse à un judicieux changement de conditions indésirables: remplace de mauvaises pratiques qui amènent des résultats plus ou moins désastreux par des activités de vibrations élevées qui induisent le plus grand bien pour le plus grand nombre.


En renonçant au ragtime, au jazz, au swing, au bebop et autres bruits, rien ne serait perdu de la véritable musique.


Dans leur appel aux désirs sensuels et à la sentimentalité, à travers une profusion de combinaisons soi-disant harmoniques, de successions discordantes d’intervalles entre des notes issues de la complexité des relations modernes entre les tonalités, et les accords aberrants qui en résultent, aucun nouvel élément n’a vraiment été introduit, si ce n’est une confusion et une surélaboration des anciens. Dans la musique populaire de batterie, le vrai ressenti musical ne peut se traduire par l’harmonie en création artistique mais est, pour ainsi dire, ravalé en des girations purement physiques, inélégantes à l’extrême.


Les trois divisions primaires de la musique — mélodie, harmonie et rythme — sont en corrélation avec les trois pouvoirs primaires de Dieu: volonté, amour-sagesse et activité. La volonté, qui comprend l’intellect et la raison, unie à l’amour-sagesse, donne un mode d’activité en relation avec le rythme céleste (activité) équilibré et mesuré de Dieu, qui ordonne les atomes de notre système solaire dans la matrice des diverses formes préparées pour eux par les pouvoirs de l’énergie-amour du Créateur.


Séparer la volonté (mélodie) de l’amour (harmonie) et unir l’amour à l’activité (rythme), peut produire n’importe quelle monstruosité que les forces du mal pourraient vouloir amener à l’existence, si l’ensemble est dépossédé du pouvoir dirigeant de la volonté. Si leurs malveillantes activités ne sont pas tenues en échec, elles finiront par détruire une nation. Aucune tentative révolutionnaire dans l’art de la musique ne pourra amener le résultat désiré, à moins qu’elle ne commence dans l’application des principes artistiques de cohérence et de juste équilibre entre les trois éléments dont est faite la musique, à savoir la mélodie, l’harmonie et le rythme.



LA CORRÉLATION DE LA MUSIQUE AVEC LE DIEU SOLAIRE


MUSIQUE DIEU POUVOIR EXPRESSION
1. Mélodie 1. le Père 1. Volonté 1. Intelligence
2. Harmonie 2. le Christ 2. Amour 2. Sentiments
3. Rythme 3. Jéhovah 3. Activité 3. Mouvement


La mélodie — le plus haut pouvoir de la musique - inclut la raison, l’intellect et le discernement. Quand l’harmonie et le rythme s’unissent sans la mélodie, il en résulte une succession de sons échappant au contrôle de l’intelligence, lesquels éveillent des sentiments (harmonie) qui s’exprimeront dans toute une série de mouvements sensuels effarants et de tourbillons (mouvement). Ceci peut conduire à la forme la plus basse d’excès émotionnels (activité). Certains d’entre eux ont été décrits par le chef d’orchestre de jazz, Benny Goodman, comme le coup de pied au lustre, le voyou casseur de bouteilles, la danse de St Guy, crier en tapant des pieds, taper des pieds à contre-temps avec les bras se détendant en cadence, tournoyer comme un moulin-à-vent dans la tempête et le cauchemar d’une hystérie collective — tout cela en réaction à une soi-disant musique jouée dans certaines de nos écoles, dans la plupart de nos lieux publics et partout dans les salles de danse. Ceci est exactement la forme dégénérée de la musique (amoindrissant le mental et la vigeur morale) dont parlait Platon comme d’un danger pour l’avenir de toute nation. M. Goodman raconte particulèrement comment, quand Ziggy Elman soufflait dans sa trompette, en direction de quelqu’un “une longue note violente à vous donner des picotements dans la colonne vertébrale”, les danseurs perdaient le contrôle d’eux-mêmes, et quand Gene Krupa martelait une série de notes-mitraillette à la batterie, ils se secouaient, les yeux exorbités, la tête donnant des coups de bec et les bras dans tous les sens.


Même du point de vue physique, il y a un grand danger à jouer une note forte et prolongée sur un instrument. Chaque être a sa tonique, située à la partie inférieure de l’arrière de la tête, à la base du cerveau. Si cette note est frappée lentement et doucement, elle sera constructrice, reposera le corps, harmonisera ou tonifiera les nerfs et restaurera la santé. D’autre part, si la note est frappée de manière agressive, forte et suffisamment longtemps, elle tuera aussi sûrement qu’une balle de fusil. Dans une grande foule, il n’y a pas moyen de connaître les toniques individuelless; aussi, il y a toujours danger à jouer une note forte, dominante et prolongée sur un quelconque instrument. Et la continuelle répétition de braillements du jazz sur le tympan des enfants pourrait bien entraîner le développement d’une race de névrosés.


Remarquons que la pseudo-musique de jazz, est une profanation de la force christique (harmonie) et de l’énergie créatrice de Jéhovah (rythme). La première profanation de la force de Jéhovah s’est produite au cours de l’Epoque Lémurienne, elle est appelée la “chute de l’homme”. Cet écart du sentier d’évolution méthodique conduite par Jéhovah a été provoquée par les Esprits Lucifer qui — notez-le — se divertissent et évolent par l’intensité de nos sentiments. La nature d’une émotion ne leur est pas aussi essentielle que son intensité, du moment qu’il s’agit de leur but. C’est pourquoi, ils excitent les passions humaines les plus basses qui sont plus intenses que les sentiments de joie et d’amour à notre stade d’évolution. En conséquence, ces être n’hésitent pas à profaner les forces divines d’amour (Christ) et de Vie (Jéhovah) pour réaliser leurs desseins. Et cela, ils sont assez habiles pour le faire en introduisant intelligemment des dissonances masquées dans notre musique et en les accentuant, grâce à des instruments tapageurs et désagréables comme le cor, la trompette, le trombone, le saxophone, la batterie, les cymbale et autres. Une fois qu’ils se sont frayé une voie d’infiltration, on peut voir leur infâme influence se manifester partout. Dans notre littérature, on la trouve dans des récits concernant le sexe et toutes sortes d’histoires criminelles à sensation. En peinture, on la découvre dans toutes sortes de personnages grotesques et distordus; en sculpture, dans des statues inutilement dénudées aux formes incongrues. La beauté, l’art, l’esthétique sont partout rabaissés au vulgaire et au mauvais goût — approchant souvent la grossièreté et la plus basse forme d’indécence.


Comme la vision spirituelle de l’homme devient plus claire et sa volonté individuelle plus forte, il va graduellement se libérer de l’influence des Esprits Lucifer et se mettre en harmonie avec la force christique qui est l’Amour. Alors, la volonté (mélodie) et l’amour (harmonie) développeront l’activité (rythme) et un nouveau pouvoir (l’Epigénèse): la force grâce à laquelle l’homme va réaliser un progrès spirituel à une vitesse inconnue jusqu’ici.


Les Esprits Lucifer réalisent que l’humanité, grâce au pouvoir combimé de la volonté et de l’amour, va être capable de se libérer à temps de leur influence et de leur contrôle partiel. Ils savent aussi que le corps humain est construit et soutenu par le pouvoir de la musique. A présent, s’ils peuvent suffisamment dénaturer cette musique pour dérégler le corps humain à travers son système nerveux, de manière à ce qu’il ne soit plus capable de se procurer la qualité d’essence de l’âme consciente nécessaire au développement de son pouvoir de volonté, ils peuvent continuer à le maintenir dans cet asservissement partiel et l’utiliser à leur propre bénéfice; c’est d’ailleurs exactement ce qu’ils ont fait. Ce n’est pas que ces êtres aient un quelconque désir de nuire à l’humanité, mais ils ont besoin des corps humains pour y travailler. Donc, ils n’ont aucune intention de lâcher prise, aussi longtemps qu’ils en auront besoin et qu’ils auront le pouvoir d’y accéder. Ceux qui acceptent cette nouvelle pseudo-musique et la laissent pénétrer en eux-même, pour ainsi dire, retarderont leur développement spirituel. Ceux qui la refusent, et la maintiennent autant que possible hors de leur conscient, trouveront mince leur développement spirituel, ou entravé s’il a lieu. Ceux qui sont responsables de sa production, et ceux dont les nerfs ont été mis à vif sans espoir, pourront être autorisés à faire la guerre comme soldats et infirmiers, de manière à être retirés des conditions terrestres actuelles et avoir une occasion de tout recommencer, plus tard, dans un meilleur environnement.


(...)

La volonté mélodique du Père, unie à l’amour harmonique du Christ, a le pouvoir de produire une vibration d’activité rythmique. Une telle force ne peut aucunement être arrêtée, pas plus que l’objectif de sa destinée ne peut être dévié, car, c’est cette même manifestation de l’Energie du Dieu de notre système solaire qui a créé tout ce qui EST et qui a le pouvoir, à tout instant, de tout renvoyer au CHAOS, s’Il le désire. En définitive, il est donc absolument impossible à quelque créature, de la plus avancée de Ses vagues de vie à la plus jeune en évolution parmi les créatures de Dieu, de contrecarrer l’échéance de Ses plans, car ils sont, dans leurs processus, aussi éternels et inébranlables que Dieu lui-même.

(...) Le système solaire tout entier est un vaste instrument de musique qui est Dieu. Au cours de la Période de Saturne, les sons émis par Lui et Ses aides sont représentés par ceux de l’octave la plus grave de la gamme. Ce sont ces notes, en commençant par la plus basse, qui ont successivement construit les sept globes sur lesquels toute vie a existé et commencé son lent développement. Les notes blanches de toutes les octaves produisent des notes constructives, positives; les notes noires produisent des notes assimilatives, négatives. Les deux sont indispensables pour obtenir des résultats (volonté, amour, activité-père, mère, enfants; ce qui est en haut est comme ce qui est en bas).


(...)


L'HARMONIE DES SPHÈRES


L’harmonie des sphères n’est pas un son unique. Elle varie de jour en jour et de mois en mois, en même temps que le Soleil et les planètes passent d’un signe à l’autre. Il y a aussi des variations annuelles avec les différentes époques, dues à la précession des équinoxes. Il y a véritablement une variété infinie dans le Chant des Sphères, comme il se doit, car le changement constant de vibration spirituelle est la base de toute évolution physique ou spirituelle. Au printemps, les notes du Bélier et de Mars stimulent et activent la germination, le renouveau de la vie et la croissance de tous les règnes, de l’homme aux plantes incluses.

(...) Tout ceci démontre clairement que notre musique terrestre n’existe pas par hasard, mais qu’elle a été établie sur une base qui se trouve dans les mondes spirituels supérieurs, dont l’origine est le mot parlé de Dieu, créateur de notre système solaire.


(...)


LE POUVOIR CURATIF DE LA MUSIQUE


La vibration est la vie manifestée et elle est à l’origine de toute chose créée ou ayant existé. L’inertie, son opposé, se résoudra en séparation, désintégration, décomposition. La musique et la couleur sont, toutes deux, le produit du pouvoir de certains taux vibratoires. Les taux vibratoires sont harmonieux, sains, constructifs et édificateurs, mais les taux discordants sont destructeurs et désintégrateurs, même jusqu’à la dissolution. Le son est à l’origine de la couleur et seul un son clair et mélodieux peut produire une belle couleur, attirante et inspiratrice.


Le spectre solaire se réfracte en sept couleurs distinctes: rouge, orangé, jaune, vert, bleu, indigo et violet. Une octave du piano, en ne prenant que les touches blanches, comprend sept notes. Do correspond au rouge, Ré à l’orange, Mi au jaune, Fa au vert, Sol au bleu, La à l’indigo, Si au violet. Quand une octave musicale est terminée, une autre commence et se déploie avec exactement le double des vibrations de la précédente. C’est-à-dire que les même notes se répètent, mais dans une gamme plus subtile. Il en est de même pour la gamme des couleurs. Quand la gamme des couleurs visibles à l’oeil nu est terminée avec le violet, une autre octave de couleurs plus subtiles, invisibles et de vibration double, commence et se poursuit selon la même loi.


http://www.rosicrucien.info/musiscale/musiscalefre03.htm

Posté par rusty james à 01:43 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Mensonges & illusions sur l’ascension

jardins-eden-doux-matin-lumiere-543po

 

Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens ».
(Matt 24/11)



L’Ascension représente l’évolution de la conscience sur Terre comme dans tout l’Univers et dans tous les plans de réalité. L‘évolution de conscience est une loi qui accompagne toutes les formes de vie et particulièrement la vie humaine. Dans l’Univers, tout est vibration et tout est évolution./>L’Ascension de l’humain est une évolution intérieure de l’être qui intègre son corps de Lumière et réalise son unification et son passage vers un état supra-conscient l’amenant à sa réalisation. C’est l’état que Jésus a atteint à la fin de sa vie et également un état qui a été manifesté par le Bouddha. C’est l’état à venir de tout ceux qui auront travaillé à résoudre leurs blessures et leur karma par un intense travail qui peut prendre un nombre incalculable de vies si l’on parle en nombre de vies incarnées ou alors de nombreux siècles successifs tant en incarnations que désincarnations.

L’Ascension est reprise dans les principales religions monothéistes dont l’Islam avec l’Ascension de Mahomet (voyage nocturne ou isrâ’ et échelle de l’Ascension avec l’ange Gabriel ou mi’râj) et le christianisme. La source historique de l’Ascension de Jésus est l’évangile de Saint Luc.

Mais plus récemment, l’Ascension a été abondamment reprise dans les thèses New Age, par le calendrier Maya qui annonce une fin de cycle sur 2012 c’est-à-dire le passage de l’ère du Poisson à l’ère du Verseau, et rien d’autre ; tout autre thèse serait fantasmagorique et par de nombreux spiritualistes dans le monde. Le thème « Ascension » représente seulement 64 millions d’occurrences sur google et reste très loin derrière « 2012 » avec 2,2 milliards d’occurrences ce qui signifie en terme analytique que le monde est en attente passive de miracle externe sans concours actif individuel. 2012 est associé à l’apocalypse : 93 millions de liens.Le développement des thèses New Age autour de 2012 a créé un véritable égrégore d’impostures produisant des effets contraires au but initial, par le biais de nouvelles superstitions basées sur des informations incorrectement interprétées des évangiles ou des canalisations erronées issues de l’astral.La multiplication des canalisations, des livres, des films et l’activisme de nombreux spiritualistes nourrit en permanence la confusion et l’égarement à des fins fourbes de profit personnel

2011 (et non 2012) est en réalité une année charnière marquée par l’établissement de la Terre dans la nouvelle ère du Verseau, borne temporelle décisive tant pour l’Ascension individuelle que collective.

La théorie du rêve

La théorie du rêve ou la croyance que la réalité vécue n’est qu’illusion ou rêve est très usitée chez certains chefs de file et, de façon irresponsable, tend à maintenir certains groupes dans une indolence ou une astralité de très basse fréquence.

La mécanique quantique et les théories New Age ont propagé l’idée que notre réalité n’était qu’une illusion ou un rêve. Partant de là, les théories véhiculées minimisent le travail réel à faire sur soi pour changer.

Nous vivons bien sur un plan de réalité et chaque plan de réalité est lié à un niveau de conscience avec les filtres ou opacités qui lui correspondent.

La confusion avec le rêve ou l’illusion revient à dénier ce qui est et comment prétendre à progresser au delà si la base n’est pas appréhendée. Ceci revient à sauter dans le vide.

Le risque est de fuir son propre plan de réalité et de ne pas aller à l’essentiel c’est à dire le travail à faire sur soi pour évoluer en conscience.

L’illusion est mal comprise. Chaque plan de conscience a un sens en soi. La réalité d’un plan de conscience correspond à une pyramide à degrés et on ne monte qu’une marche à la fois.

Evoluer en conscience implique une présence forte dans la réalité initiale et non une fuite, un transfert ou une projection dans un plan de réalité factice crée par l’imagination. Ainsi, comme dans le film « 
Inception », le spiritualiste se perd dans un univers imaginaire et choisit de fuir la réalité vraie.

Le mensonge majeur est de se croire arrivé en haut de l’affiche et de se livrer « en pâture » ainsi à son propre démon

Beaucoup de spiritualistes s’auto persuadent d’avoir franchi l’essentiel du chemin pour être, en se fiant à leur ressenti et au pouvoir qu’ils se confèrent. Or un ressenti est toujours relatif à la maturité de la conscience et en général surévalué selon leur orgueil.

Ce leurre est le plus grand piège de l’orgueil qui soit et il se manifeste à la mesure de l’orgueil non résolu donc aux blessures qui tendent à nourrir cet orgueil et à induire une confusion intérieure entre l’ego et l’âme.

C’est une superstition nourrie par l’orgueil et la torpeur qu’il crée en occultant toute vision de l’esprit. L’aveuglement est d’autant plus fort que l’orgueil s’appuie sur des ressentis factices qui endorment et laissent croire qu’il y a un miracle.

Le film « 
En toute bonne foi, êtes-vous prêt pour un miracle ?» démontre que le vrai miracle provient de l’authenticité et non des tours de passe-passe, pourtant spectaculaires, faits pour séduire un public déjà conquis à sa cause.

Beaucoup de spiritualistes, de médiums et de guérisseurs autovalident leurs prétendus pouvoirs et les justifient par leur supposée ancienneté (
« il étaient réalisés à leur naissance », « petits déjà ils avaient déjà des dons de clairvoyance… », « des guides très élevés, des archanges ou des anges leurs parlent depuis de nombreuses années ») à des fins cachées de profit financier.

Ce faisant, ils se montrent dans leurs faiblesses, leur orgueil et leur 
terrestritude (attachement au terrestre, vanité, fatuité…) car cet argument est typique d’une séduction qui plaît beaucoup à un auditoire qui se berce lui-même dans tous les affres de la trahison.

Le temps terrestre n’a aucune valeur pour le monde spirituel.

Pour le monde spirituel, la vraie valeur n’attend pas le nombre des années ni le nombre des productions matérielles ou d’ouvrages ni l’ancienneté du pignon sur rue, ni la richesse ostentatoire matérialiste.

Les véritables Maîtres sont les plus silencieux et les plus discrets et ne sont pas tapageurs, ils ne racolent pas les foules et évitent la propagande et le prosélytisme.

Méfions-nous de ceux qui usent d’arguments racoleurs et qui font beaucoup de bruit et jouent d’
arguments matières pour faire valoir leur niveau spirituel. C’est ainsi que de nombreux « faux-prophètes » seront dans les années à venir démasqués comme cela a été annoncé dans les évangiles & chuteront brutalement de leur branlant piédestal.

Il leur est d’ailleurs réservé à leur passage dans l’au delà un accueil à la mesure de leur trahison.

Ainsi l’ego arrive à se déguiser en l’âme et il manipule intérieurement ceux qui croient être guéris ou qui pensent avoir évolué et qui drainent dans leur sillage des âmes faibles, fragiles et en détresse.

Sans guidance, beaucoup tomberont en illustrant la célèbre citation « 
les premiers seront les derniers » car aujourd’hui, sur la planète seulement une vingtaine de personnes ont intégré leur JE SUIS et les autres en sont très loin, n’en déplaise aux diseurs de Bonaventure … !

A ce propos, imaginer que ces vingt là ne se trouvent qu’en France ou encore en Inde ou chez des 
célébrités du paysage spirituel est un leurre de plus.

Ainsi, se croire arrivé est une fiction qui conduira beaucoup de spiritualistes à stagner ou à chuter dans les pièges de leur propre ego.

Comme dans cette chanson : « 
je me voyais déjà en haut de l’affiche » Aznavourhttp://www.youtube.com/watch?v=MCDMCLwosIc&feature=related

Les 
auto-starisés du spirituel constituent les faux prophètes et par définition un faux prophète ne peut pas accepter ni comprendre qu’il est dans le mensonge puisqu’il se croit au dessus du lot, et ses principales problématiques sont le mensonge à lui-même, l’humiliation et la trahison. Beaucoup de ceux là ont saisi la spiritualité comme un tremplin pour prendre une revanche sur leur vie, qui, au départ, se présentait misérable.

La seule voie possible est celle de l’humilité et celle-ci ne peut se feindre aux yeux des guides & du monde spirituel.

L’humilité est la plus belle marque de la conscience supérieure sur terre or tous les signaux de notre société faussent sa reconnaissance car actuellement, dans ce monde, les constructions, représentations, communications et échanges sont encore basés sur l’orgueil, la vanité, la suffisance, déguisé sous une forme de fausse sagesse et zénitude & qui atteint son comble avec l’expression faussement angélique du New Age.

Cette fausse certitude d’être avancé et évolué est à la base de la gigantesque duperie sur l’Ascension car elle est très répandue voire très majoritaire.

Rares sont ceux aujourd’hui qui ont dépassé les pièges et atteint cette humilité que Jésus et ses apôtres ont incarné.

L’orgueil est partout sous une forme travestie, où beaucoup de gogos se font arnaquer comme des abeilles attirées par le miel, et transparaît dans les exemples fournis ici : marketing spirituel, éloge de l’apocalypse ou illusions 2012, sujétion psychologique, théorie du complot, décrets de pensées positive utilisés à tort et à travers en toute superficialité comme des recettes de pensée magique, apologie exclusive des Maîtres orientaux ou des 
mères orientales et débordements du channeling…

Les mensonges véhiculés sur l’Ascension

Alors que la loi de l’attraction fait les choux gras d’un marketing spirituel prêt à tous les stratagèmes pour séduire et se financer sur le dos des faibles en détresse sous couvert d’un idéal factice & fallacieux d’Ascension, il en résulte paradoxalement des effets contraires, véritables freins et poisons à la progression de l’évolution de conscience, et nouveaux attachements à la matière.

Comment s’explique ce paradoxe alors que beaucoup d’intentions émises sont louables au départ ?

Un premier point d’information, fourni par Arabelle, est important : la part de la population dotée d’un niveau d’ouverture de conscience sur terre représente approximativement 5 %.

Toutefois, la moitié de cette population crée, dans cette « pensée magique » faussement positive ou/et contestataire, des égrégores de négativité très importants qui retardent l’Ascension planétaire.

Parmi ces égrégores, l’on peut citer de nombreuses superstitions autour de l’apocalypse, de 2012 et de la fin du monde. Une grande partie des égrégores est alimenté par la jalousie, la séduction, la médisance, le mépris, la perfidie et le mensonge.

Quand l’on évoque le mensonge, il s’agit en premier lieu du mensonge à soi-même (Saint-Alexandre : 
http://www.en-esprit-et-en-verite.fr/page-principale/2011/07/25/retour-de-la-meditation-du-17-juillet-2011/ ).
Une surestimation des facultés, un orgueil sans bornes, un sens grandiose de leur propre importance, et un fonctionnement manipulateur par « subjugation » sont au centre du fonctionnement de la plupart de ces spiritualistes par « défaut » & qui exploitent leur auditoire en s’imposant sur le devant la scène par des tours de passe-passe, jeux d’apparences, ou mielleux chants de sirènes où le monde qu’ils proposent devient idéal, angélique, parfait, lisse et miraculeux, à l’exemple de leur vie privée prétendent-ils, et dont ils se gargarisent pour s’enrichir davantage, tant matériellement que dans le lustre de leur reconnaissance personnelle & pour étoffer leur prestige personnel.

Ce qui est chose facile dans un monde où le marasme ambiant fait loi.

Souvent d’ailleurs, ces individus égocentrés drainent une fracture affective d’enfance très lourde, non résolue en profondeur mais grossièrement compensée par la fascination qu’ils exercent sur leur public (à identiques blessures…) ; fascination facilement mise en place par le biais des thèmes variés de leurs petites réussites personnelles dont ils sont friands, ou encore d’emprunts théoriques indûment tétés à d’autres, intellectuellement compris et remaniés pour la circonstance et leur but de profit personnel.

Grâce à leur talent de comédien(ne), ils savent, avec grand art, 
monter en épingle le moindre de leur succès aussi banal soit-il pour envoûter un auditoire charmé, et attirer le chaland, et le rallier à leur cause.

Chaland, lui-même, en totale résonance & transfert.

Cette orgueil masqué derrière des apparences 
peace and love voit le principal protagoniste piégé lui-même dans sa névrose, et emprisonne les candidats postulants à l’évolution dans une prison dorée où lui seul est le geôlier.

Dans la catégorie des balivernes vendues par ces marchands de rêves :

  • Le fauteuil de l’ascension

(http://www.fauteuildelumiereAscensionnelle.com/web_acappella1/index.html), commercialisé auprès de spiritualistes pour Ascensionner plus facilement sans aucun travail sur soi. Le fauteuil en question crée une sensation énergétique d’évolution y compris avec des ressentis forts amenant le client à se croire plus évolué avec des témoignages détaillés sur une impression de sensations réalistes. Il est l’exemple même de la pensée magique au même titre que de nombreux objets ou cristaux vendus à des prix prohibitifs.

En énergétique, ce phénomène peut être comparé à une overdose ou un shoot qui donne l’impression à celui qui la pratique d’évoluer et de changer alors qu’en réalité il est temporairement extrait de sa réalité 3D vers une fuite dans l’astral avec désancrage, décentrage et perte d’alignement allant même jusqu’à la possession par des entités négatives.

Ces shoots énergétiques, pris comme des doses de drogue et à des coûts comparables, sont bien connus que ce soit avec l’Ayahuasca, l’Iboga, l’activation de l’ADN, le fauteuil de l’Ascension y compris les formes de deeskhas, perçus comme des outils d’accélération vibratoire. Il s’agit de sensations transitoires qui traduisent un déséquilibre dont origine et cause sont des fuites en astral.

L’effet peut être exactement l’inverse de celui qui était visé au départ car toute faiblesse non réglée agit en élastique comme un choc de retour et le résultat peut être très désagréable à vivre et lourd de conséquences.

Loin d’élever les consciences, ces shoots énergétiques ont des effets négatifs en nourrissant l’orgueil par l’oubli temporaire des faiblesses non résolues plutôt que d’élever l’humilité.

Le point commun de ces outils est la croyance que seule l’énergie permet d’évoluer : l’Ascension est perçue comme vibratoire et physique et est interprétée par le mental suivant une évolution linéaire et accessible à ceux qui y mettent le prix (faire son marché pour l’Ascension coûterait ainsi suivant quelques sites internet connus de 75 € jusqu’à 3500 € avec voyages initiatiques vers d’autres continents).

En réalité, l’évolution de conscience est intérieure et elle dépend d’une triple action indissociable de la spiritualité, de la psychologie et de l’énergie. Cette action passe obligatoirement par une cohérence et une mise en pratique de la pensée, des paroles et des actes. Le triangle du chemin de l’éveil extrait du dossier d’Arabelle sur le Chemin de l’Eveil (
http://www.en-esprit-et-en-verite.fr/dossiers/dossier-arabelle.html) est sacré (schéma ci-dessous).

Tirer l’évolution vers un ou même deux axes du triangle amène donc un déséquilibre qui ne fait que retarder l’épanouissement de chacun.



Il n’est donc pas envisageable « d’Ascensionner » si la base du travail n’a pas été effectuée dans d’autres vies incarnées et à fortiori dans cette dernière avec un véritable travail sur soi & non pas des « recettes de cuisine »

L’Ascension est le résultat d’un travail permanent sur soi dans l’harmonie corps, âme et esprit et non la conséquence d’une pensée magique.

L’attente de vaisseaux de sauvetage et les peurs de l’apocalypse

Le point commun d’une partie des concepts New Age se base sur une Ascension collective décisive sur l’Ascension individuelle. Cette thèse, reprise par beaucoup de spiritualistes, y compris ceux qui s’appuient sur 2012, apporte un soulagement à tous ceux qui s’évitent ou qui minimisent le travail sur soi.

Le thème des vaisseaux de l’Ascension est repris par la célèbre série « 
Stargate », par les vaisseaux extraterrestres, les vaisseaux de l’Ashtar command avec l’illusion que l’Ascension peut-être accompagnée par des vaisseaux extérieurs représentant une possibilité d’aide. Le thème constitue un égrégore d’illusion très important.



Les peurs de l’apocalypse forment des superstitions importantes qui agissent comme des justifications que le danger est extérieur et que l’on n’a pas le choix puisque les difficultés sont le résultat de l’action humaine. Ces peurs sont largement relayées par l’ensemble des médias, notamment par les films, les livres, la façon de traiter les informations dans les médias, les politiques, les religions et internet.



Cette fuite de responsabilité, nourrie par des croyances, crée un retard et nourrit une forme d’orgueil qui forme un piège difficile à éviter pour ceux qui baignent dans l’illusion. Les égrégores d’orgueil, liés à tous ceux qui sont en fuite face à eux-mêmes, sont des freins à l’Ascension collective.

« By using these marketing secrets you will make more money doing what you love without compromising your value» (ouvrage destiné à fournir des secrets pour gagner de l’argent en faisant ce que vous aimez sans trahir votre valeur)

Le marketing spirituel 

Face au mal-être général, s’est installé un marketing spirituel voire
management spirituel de grande envergure qu’une recherche sur Google permet facilement de découvrir.

Le terme 
merchandising spirituel est même repris par certains avec comme exemples des sites utilisant des techniques de communication très marketing et basé sur l’affect des jeunes et des produits dérivés autour d’une activité spirituelle portant sur des lois divines, sur l’Ascension et 2012. Le marketing spirituel concerne également le courant « peace and love » qui semble, à première vue, inoffensif.

Les thèmes de bien-être, relaxation, développement personnel, transformation intérieure ont fait des émules et ont créé un véritable marché concurrentiel (un comble… !) dans le monde.

En 2008, un site d’une spiritualiste est sorti avec une approche marketing et merchandising spirituel par la mise en avant de photos à caractère privé y compris en petite tenue. L’argument du site (dixit l’auteur contacté) était que le marketing spirituel était l’outil de cette époque et qu’il fallait toucher la jeunesse avec un style qui pourrait les attirer…. !

Basée principalement sur la séduction, l’ensorcellement & la fascination (blessure de trahison), le site et le merchandising spirituel ont eu un véritable succès commercial au point que l’égrégore créé par ce type de site agit à la façon d’un envoûtement sur les personnes faibles, captées par l’intimité offerte au public.

La cible type est une personne dépendante (blessure d’abandon), désabusée voire déprimée qui vient trouver des compensations que sa vie de souffrances ne lui offre pas.

L’autre facette de marketing est la recherche de crédibilité en citant quantité de diplômes terrestres et de titres, universitaires ou plus ou moins reconnus et liés aux médecines douces. Cette crédibilité, à l’instar du commerce, puise des arguments dans les sciences, les pseudo-sciences, la métaphysique ou des connaissances non vérifiables.

Les arguments, que l’on trouve également dans les bons ouvrages de marketing, y sont les mêmes :

  • choc de l’image (photos, présentation visuelle et charte graphique)
  • boutique de vente ou achats de livres et autres produits dérivés.
  • nouveauté sur des thèmes ou idées le plus possibles originales mais superficielles, à caractère de fond de pseudo « pensée positive »
  • informations à caractère crédible et séducteur (théorie, concepts)
  • style doux, accueillant, chaleureux attrayant et sécurisant (textes, poésies…)
  • produits ou services variés et adaptés à toutes les bourses comme au supermarché (produits d’appel, produits de prestige, vaches à lait, produits vedettes, produits tactiques et produits d’avenir pour garantir la pérennité de l’entreprise)
  • positionnement marketing comme Maître, Mère, expert, spécialiste, référence sur des thèmes novateurs.
  • spectacle public avec arguments de conviction, observation fine du public, contact physique créant des réactions d’extase, fascination et emprise psychologique.


On remarque ainsi que les Forces noires sont représentée ici par la séduction, l’avoir et l’orgueil.

C’est le démon qui se fait passer pour un ange ou le loup dans la bergerie. L’analyse des mots clés sur un simple site est toujours révélatrice de cette stratégie. L’ego et la manipulation s’appuient sur des égrégores noirs de l’astral qui s’accrochent aux failles des participants.

Exemples de mots clés lus sur les sites qui font plaisir à ceux qui les proposent tout en augmentant leurs bénéfices financiers : « 
les anges me parlent », «enseignée par les anges », « uni dans sa conscience» , « réalisé », de haute fréquence vibratoire »……et/ou liste de diplômes et de titres pompeux terrestres allant de certificats en médecine douce, pratiques des énergies et titres universitaires de doctorats, thèses d’état… cautions garantes de leur crédibilité.

Les défenseurs & abuseurs du marketing spirituel affirment s’appuyer sur des valeurs saines alors que leur objectif mesquin est d’accroître leurs avoirs par n’importe quel moyen. (y compris des dons ou souscriptions diverses pour faire fleurir leur « petite entreprise »)

Et leur assemblée est aveugle et se contente 
de se faire plumer en échange de quelques miettes de plaisir ponctuel, de discours infantilisants, de solutions de vie en kit, (retrouvons notre enfant intérieur !….), ou autres pseudo miracles dont ils s’enorgueillissent & qu’ils s’attribuent ! qui court-circuitent l’analyse rationnelle & le sens critique des individus en ayant largement recours à l’émotionnel & au sensitif, & maintenant son public dans l’ignorance et la bêtise ou simplement de le formater à sa superficielle & sirupeuse image car le spiritueux de cet acabit sait y faire pour vous donner l’impression du partage, et exercer sa sournoise influence.

Le partage, cependant, est très superficiel et de très courte durée & ne se base que sur l’image externe renvoyée par l’émetteur et enjolivée, selon les souffrances du récepteur et ses attentes non répondues, ses frustrations individuelles, donc sont des mirages.

L’image, dans tous les sens du terme, est d’ailleurs minutieusement 
travaillée pour coller aux codes oniriques du sujet en quête de spirituel.

Ce qui est sûr c’est que ces derniers(es) sont des hommes, des femmes d’affaires hors pair…! et dont le sujet “spiritualité” et toutes ses garnitures artificielles et captivantes pour les plus ignorants, les plus faibles et souffrants cautionne leurs malfaçons, contraires à l’éthique

N’y a t’il pas là une contradiction et un contrôle tout-puissant lié à la blessure de trahison ?

La manipulation mentale ou sujétion psychologique ou capture des âmes

La stratégie communément utilisée par les experts 
en illusion spirituelle est la capture des âmes par des individus aux intentions malveillantes en recherche de bénéfices de tout ordre : recherche de reconnaissance, fascination sur le nombre, voire suggestion de gourous, attirance du pouvoir et recherche de bénéfices matériels en utilisant des tarifs élevés.

La sujétion psychologique manipulatrice s’appuie sur le désir et le consentement de la victime (dépendante// abandon).

Il n’y a donc pas de pression psychique à proprement parler mais juste une stratégie égotique basée sur l’attraction d’ego à ego par effet miroir en lien avec un karma non résolu.

L’adepte se positionne dans un choix librement consenti mais se place malgré lui ou non dans une manipulation extrêmement perverse car difficile à percevoir car se nourrit de ses faiblesses.

La sujétion psychologique est courante pour les partisans des pratiques énergétiques (pour les enseignants n’ayant pas travaillé sur eux) et de nombreux spiritualistes.

On la retrouve dans toutes les sectes et dans les pratiques qui mettent l’accent sur 2012 et toutes ses fantaisies. Elle s’appuie dans tous les cas sur la fragilité psychologique des personnes y compris chez ceux qui ont une pratique énergétique et spirituelle.

Des psychologues reconnus 
ayant pignon sur rue ou autres thérapeutes issus des domaines qui se disent proches de la spiritualité et abusant de leur succès pratiquent eux aussi allègrement la séduction et la consommation sexuelle

La manipulation mentale est très fréquente chez les spiritualistes qui ne se sont pas donnés les moyens de travailler sur eux en profondeur, c’est à dire la très grande majorité malgré les affirmations contraires.

Il est toutefois très difficile pour un néophyte ou 
un initié entrant de discerner quel est le véritable niveau de conscience de l’enseignant. Il est notable de constater que les faux prophètessont très majoritaires dans tous les domaines.

La manipulation mentale désigne l’ensemble des tentatives obscures ou occultes de fausser ou orienter la perception de la réalité d’un interlocuteur en usant d’un rapport de pouvoir, de séduction, de suggestion, de persuasion de soumission non volontaire ou consentie.

En psychothérapie, la forme de manipulation la plus courante est : les faux souvenirs induits.

La manipulation s’appuie alors sur le manque d’estime de soi, la souffrance de l’abandon, la victimisation, la peur, la dévalorisation, le mal-être et en général toutes les émotions négatives et le karma non résolu.

Cette manipulation est d’autant plus facile qu’elle se fonde sur un mimétisme des nombreuses formes de manipulations sociales ce qui induit en erreur les adeptes (voir dossier spécial sur les peurs collectives : 
http://www.en-esprit-et-en-verite.fr/dossier-special-le-chemin-de-la-peur-collective/ ). La compétitivité qui est au cœur des sociétés actuelles ne s‘acquiert qu’au prix de l’aliénation des individus.

Les outils de manipulation sont tellement nombreux qu’une liste complète serait exhaustive :

  • La flatterie pour séduire (utilisée à la fois par le spiritualiste mais aussi par le stagiaire qui cherche à progresser en estime de l’autre en flattant leur enseignant).
  • La séduction par les mots (approches peace and love avec des mots séducteurs répétitifs comme amour, ange, cœur, paix…), les compliments et une douceur d’apparence (le démon se cache sous la forme d’un ange).
  • La séduction par les gestes : multiplication du toucher, accolades, embrassades, gestes de fusion, bisous…
  • La séduction par les apparences : vêtements, décoration, multiplication des rituels, démonstration publiques…
  • L’utilisation d’un jargon réserver aux initiés pour séduire, créer volontairement un fossé avec l’auditoire afin de générer une confiance basée sur les croyances (ex : théories autour du calendrier Maya).
  • L’utilisation de termes pseudo-scientifiques pour rassurer et séduire un public naïf en pleine découverte (notamment autour de l’ADN, d’une pseudo connaissance de la sexualité sacrée, calendrier Maya, magnétisme, …).


La théorie du complot

Très en vogue dans le New Age et soutenue par Internet, le complot a été à la source de nombreux scandales liés en général au pouvoir (DSK, crises économiques, guerres, pollutions en tout genre, radioactivité, institutions financières ou organisation mondiale).

De nombreux mails circulent dans les milieux 
branchés en prétendant offrir une vérité en dénonçant des complots fomentés par des sources obscures.

Sur un plan ésotérique, le complot rejoint également les thèses apocalyptiques avec 
les invasions de gris, de reptiliensen allant jusqu’à des catastrophes (ex : Nibiru) où des méchants voudraient détruire la planète.

Le point commun de ces approches est de voir le mal à l’extérieur de soi et de communiquer sur des catastrophes imminentes pour asservir le public par la peur.

Les tenants de ces thèses sont à la fois emprunts de naïveté, de peurs et de colère non résolue. La théorie s’appuie donc 
sur les forces noires reliées. En se positionnant en victimes, elles laissent vacantes la place du bourreau pour poursuivre le jeu de dualité victime/bourreau avec parfois l’intervention de sauveurs (ex : Ashtar command).

Les sites ésoteriques rattachés à cette théorie sont nombreux et contribuent à freiner l’Ascension. L’ésotérisme s’est peu à peu corrompu et a beaucoup perdu de crédibilité au cours des dernières années, jusqu’à perdre totalement ses lettres de noblesse d’origine et devenir totalement impur & souillé.

La sagesse authentique, symbolisée par le Maître Omraam Mikhael Aïvanhov, en titre en Occident, reste heureusement très éloignée de toutes ces thèses fantaisistes fortement influencées par les forces noires de l’astral.

Beaucoup de spiritueux tentent maladroitement de s’en inspirer mais ne font pas le poids du fait d’un travail insuffisant sur leur nature inférieure.

La théorie du contre 

Proche de la théorie du complot ou associée à elle, 
la théorie du contre s’appuie sur le mode de réaction de l’enfant rebelle ou des colères non résolues en soi.

La théorie 
du contre s’arc-boute sur des blessures qui créent la révolte, provoquent la colère jusqu’à la haine. Comme les autres approches, ceux qui expriment cette attitude sont piégés dans l’illusion de leurs limitations non résolues.

Le contre est varié : contre la religion, contre la société, contre la politique, contre le capitalisme, contre le New Age, contre Dieu….

Le contre exprime la colère & conteste ; c’est l’enfant rebelle qui n’a pas lâché prise et qui se trouve des ennemis.

Le contre nourrit l’orgueil en se prévalant d’une supériorité sur l’autre qui est jugé décadent ou limité.

Cette tendance est à relier aux approches alter-mondialistes, anticapitalistes, antilibérales et anarchistes. Elle exprime une lutte interne chez ceux qui défendent les thèses 
du contre, en projetant à l’extérieur leur combat intérieur, ce qui leur semble plus confortable, mais évitant et refoulé certainement.

Elle participe au transfert du « contre soi « à celui de « contre l’autre » ou « contre le système ».

Cette tendance a marqué le mouvement spiritualiste en imputant aux conditionnements religieux
tout le mal et en déclarant une apostasie ouverte, la négation totalitaire des textes sacrés de la Bible, du Coran et de la Torah (thèse reprise par un spiritualiste connu).

La théorie
 du contre n’est donc que le reflet d’un conflit intérieur non résolu où la colère se dissimule en nourrissant un ego qui continue à garder le pouvoir loin du lâcher prise et du détachement. Elle déplace le problème plus que de le résoudre.



La théorie de l’Ascension sans avoir à travailler sur soi

Le comble de l’absurde est atteint avec ceux qui affirment que la préparation à l’Ascension est devenue inutile. Cette théorie s’appuie sur le fait que les énergies en présence sont sources de transformation et suffisent à évoluer en conscience.

Affirmant que l’Ascension est en cours et imminente, les adeptes de ces concepts offrent en parallèle des outils ou des formations rapides pour mieux s’épanouir en se basant sur les énergies et une approche pseudo-spirituelle. La psychologie est soigneusement écartée de ces approches car jugée inutile par ces pratiquants.

Cette théorie est reliée en psychologie à la blessure de rejet : fuite de soi, évitement en refusant le travail sur soi qui est perçu comme inutile et à éviter.

Proposée par certains spiritualistes connus, elle amène les personnes à stagner voire à régresser. Elle ouvre la voie 
aux forces noires en créant une faille illusoire majeure. Les conséquences sont voisines des approches précédentes.



Maîtres orientaux et mères orientales

Les emprunts aux traditions asiatiques constituent des stratégies courantes pour se crédibiliser en Occident en s’étayant sur des traditions que l’on cherche à transposer en France.

La notion de 
Maître est un sujet difficile en Occident car le terme est utilisé avec des connotations ambiguës et contradictoires. Il est fréquemment utilisé par des occidentaux, plus prompts à l’orgueil.

On retrouve également l’approche orientale transposée en occident (avec des termes comme 
amma, ma qui remplacent les termes de saintes en se rapprochant de la mère et de la mère divine). Ainsi certaines spiritualistes se décrètent mères occidentales en s’appuyant sur un orgueil féminin non travaillé tout comme Maître pour l’orgueil masculin.

Certains s’affirment 
Maîtres et le terme a été banalisé avec l’usage des pratiques énergétiques. Par exemple en Reiki dans une acceptation qui ne traduit pas le terme japonais correspondant « Sensei » plus proche d’enseignant mais avec une plus grande notion de respect. Même le terme anglais « master » n’a pas la même connotation qu’en français.

A l’opposé les véritables Maîtres sont ignorés ou contestés par l’opinion occidentale. L’exemple du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov qui a vécu en France au 20
ème siècle montre toute la difficulté d’un véritable Maître, digne de ce nom, dans sa vie entière, à s’imposer dans un environnement hostile à cette notion. L’œuvre de O.M.A indique sans aucun doute possible qu’il a été un Maître essentiel.

C’est au retour d’un voyage en Inde en 1960 qu’il a été enfin reconnu après être passé par de grandes épreuves (prison de 1948 à 1951 sur de fausses accusations).

Faute de reconnaissance des Maîtres en France, beaucoup de spiritualistes se sont tournés vers des Maîtres orientaux ou des 
mères. En Inde, la reconnaissance du Maître est culturelle et les Maîtres et mères spirituelles abondent. Mais là aussi, les abus liés à l’ego sont fréquents bien que de véritables Maîtres hommes ou femmes y soient incarnés.

Cette tendance est devenue un phénomène de mode lorsque des sages indiens se sont tournés vers l’occident. La notion de Maître a donc été assimilée à tort à des cultures extérieures et cet engouement a été également très fort dans le bouddhisme.

Il existe donc une forme de détournement des enseignements occidentaux au profit d’une spiritualité plus orientale, absolument peu transposable dans notre culture.

Les dérives par rapport à l’illusion de 2012 restent toutefois très inégales. La confusion instaurée
par les forces noires fait que les véritables Maîtres sont généralement ignorés. Ces exceptionnels Maîtres sont présents en Occident mais ils travaillent dans le silence et dans l’amour et leur force est la simplicité et l’humilité à l’image du Maître Aïvanhov.

Le Maître véritable n’est pas celui qui compte de nombreux disciples mais celui qui révèle le plus de Maîtres et cela se fait dans la plus grande discrétion.

Ce ne sont donc pas ceux qui font du bruit ou qui sont les plus connus dans les médias qui sont les véritables Maîtres. L’expérience amènera 
les faux prophètes à se démasquer et les Maîtres authentiques à œuvrer pour la foi et la paix dans la simplicité et l’humilité.

Les dérives des channels

Les nombreuses ouvertures de portails vibratoires depuis 1998 ont accru les facilités de canalisation laissant croire à beaucoup que ce qu’ils captaient étaient la vérité. Or, tant que l’ego n’est pas dissous, les canalisations s’accrochent sur les faiblesses des channels et déforment considérablement les réceptions de messages tout en favorisant l’influence du mental du récepteur dont l’interférence peut être majoritaire.

Dans sa lettre n°20, Arabelle nous indique que : « Et c’est ainsi que toutes les canalisations, en Vérité très polluées en négativités astrales 
(environ de 60 à 98% en général, et 80% en moyenne pour la majorité) par leurs émetteurs & les récepteurs, ont séduit …. Que dis je…ont ensorcelé …et envoûtent encore un abondant lectorat en carence de berceuses & le maintient ainsi dans une narcose certaine. »

Avec une forte médiatisation (notamment livres et conférences), les channels ont contribué à nourrir des égrégores d’illusion en alimentant des informations inexactes et factices et surtout en incitant les spiritualistes à s’éviter et à négliger le véritable travail en profondeur sur eux.

Les dégâts sont importants car l’ensemble des dérives décrites dans cet article ont été, peu ou prou, favorisées par l’influence des canalisations ou autres messages fantaisistes crus enseignants & issus pour l’essentiel de l’astral pollué et du mental de leur auteur.

Les paroles, les musiques planantes et l’encens voire les massages ou produits divers ne suffisent pas pour évoluer en conscience. Tout cela crée l’illusion que l’Ascension est facile et accessible par la pensée magique. La société de consommation a donné l’impression que l’on pouvait réaliser les changements avec facilité et avec peu d’efforts. Or le travail demandé à chacun est important et demande un engagement profond dans sa vie !

Rien ne peut changer tant que l’on n’a pas changé dans la vie de chaque jour dans ses pensées, ses paroles et ses actes. Cela ne se décrète pas mais se met en mouvement par l’action responsable et demande de grands changements dans sa vie.

Le refus du principe d’éveil et d’Ascension

Les multiples pièges dans lesquels sont tombés de nombreux spiritualistes et candidats à l’Ascension en croyant atteindre l’éveil ont eu tendance à discréditer le véritable travail sur soi et les authentiques approches sur l’Eveil en général.

Les dégâts liés 
aux shoots énergétiques et aux délires & dérives ésotériques de tout bord ont fourni des arguments de poids à ceux qui s’opposent au principe même d’Eveil et qui remettent en cause l’ouverture de conscience du monde.

Ainsi une revue s’est construite sur « la destruction des mythes de l’éveil et du supramental » :
www.inconnaissance.com en niant les travaux en psychologie, psychiatrie et métaphysique liés à l’éveil. On retrouve encore dans cette approche le déni du travail sur soi (blessure de rejet, refoulement et recherche de reconnaissance par tous les moyens).

D’un point de vue psychologique, la posture d’opposition « contestataire » et « destructrice » nourrit l’orgueil en s’appuyant sur des émotions non résolues de colères et de rages. Les arguments intellectuels y abondent & servent à verrouiller un ego, et accentuer les fragilités psychiques, dans des justifications fleurie d’alibis qui ne font que servir le second maître.

Ainsi, le processus d’autoverrouillage de l’ego crée une nouvelle réalité pour l’individu qui s’enferme dans ses convictions contre le principe même d’éveil qui devient l’ennemi à abattre.

Cette confusion obéit à un ego soumis à des troubles psychopathologiques qui peuvent aller de la perversité narcissique à des symptômes schizophréniques qui conduisent certains individus à créer une emprise sur les autres en affirmant leur négation, leur refus et leur colère & leur toute puissance.

Cette emprise est finalement à rapprocher de celles des gourous et des spiritualistes en recherche de reconnaissance. Son dénominateur commun est toujours l’orgueil accompagné de ses peurs et d’une fragilité aux forces noires de l’astral.

La psyché est sous influence de l’astral de transition et donc d’entités négatives et d’égrégores qui s’accrochent à toutes les faiblesses des humains. La période actuelle et les prochaines années verront de plus en plus d’influences des forces ténébreuses sur les hommes du fait des frictions vibratoires et d’un ego mis à l’épreuve sous la pression de la Lumière.

A défaut de faire le choix du changement, d’aucuns stagneront ou régresseront par autoverrouillage de l’ego (lire le dossier d’Arabelle sur l’éveil : 
http://www.en-esprit-et-en-verite.fr/dossiers/dossier-arabelle.html , pages 21 et 22, 30 à 32, 35 et 36).

On peut donc s’interroger sur les peurs profondes et inconscientes qui alimentent le refus de l’éveil. La peur de la Lumière reste fondamentalement au centre de ces blocages.

Les difficultés entre 2011 et 2018

La période vibratoire actuelle s’étend de 2008 à 2020 et au delà avec une instabilité maximale de 2011 à 2018, période au cours de laquelle des instabilités vibratoires sont prévisibles à tous les niveaux.

En effet, nous allons connaître de nombreuses ouvertures de portails vibratoires avec leurs conséquences prévisibles (explications dans la conférence d’Arabelle : 
http://www.en-esprit-et-en-verite.fr/acces-a-la-conference/ ) avec des résistances de l’ego.

L’instabilité de l’ego, la peur de la folie et l’enfermement dans ses illusions de souffrances sont illustrés par cette musique où le second maître, petit moi, prend le pouvoir en soi :

http://www.youtube.com/watch?v=ncE2_2HkaxI

Les sept années qui viennent vont amener des instabilités liées aux dérèglements créés par l’homme. En 2011, nous rentrons dans un véritable compte à rebours qui correspond à une période de sept années difficiles sur le plan vibratoire.

Cette difficulté sera exacerbée par les frictions des énergies célestes et terrestres pour atteindre en 2018 
un point de rupture symbolisé vraisemblablement par les trois jours d’obscuritéannoncés par les prophéties depuis 2000 ans.

Les instabilités vibratoires vont s’appuyer sur les fragilités de l’ego avec un sentiment de mal être pour tous ceux qui restent accrochés à la matière.

Les difficultés avec l’astral de transition où l’on rencontre les entités (âmes errantes), les égrégores et forme pensées seront d’autant plus marquées que l’ego sera en résistance. Il faut donc s’attendre à une augmentation des déséquilibres sur le plan psychique et mental qui culmineront lors 
des trois jours d’obscurité.



La borne du 21 décembre 2011 (et non 2012) correspond au passage dans l’ère du Verseau, passage précédé et suivi d’instabilités, notamment jusqu’en 2018, date probable 
pour les trois jours d’obscurité.

Les faux prophètes seront confrontés à la réalité des évènements planétaires et les hommes seront amenés à faire des choix de plus en plus décisifs pour leur évolution de conscience.

Les sources de vérité

L’Ascension est une évolution individuelle et collective faisant partie des lois de l’évolution universelle. Elle fait partie du travail que chacun fait pour évoluer dans sa vie mais une vie ne suffit pas pour réaliser l’éveil. Il est donc essentiel d’apprendre l’humilité pour évoluer et d’accepter son ignorance. Comme le dit cette chanson, que votre soleil éclaircisse l’ombre !

http://www.dailymotion.com/video/x1459_sinsemilia-tout-le-bonheur-du-monde_news

La période actuelle marque un changement mais elle n’est qu’un passage préparatoire pour une ère qui va demander de 2 à 3 siècles pour s’installer avec autant d’incarnations nécessaires pour ceux qui ne sont pas encore prêts à changer.

Beaucoup ont voulu s’éviter des efforts et du travail en pensant que l’Ascension était à leur portée immédiate ou qu’elle serait provoquée par l’extérieur. 2012 a été pour certains l’occasion de croire que l’extérieur allait leur fournir une transformation spontanée.

Une aparté à propos d’Arabelle…Par son travail dans la vie au quotidien, elle nous montre un exemple de chemin spirituel totalement exemplaire & je lui porte 
un coup de chapeau. Chacune de ses lettres est écrite d’une façon illustrée et pratique car elle a intégré tout ce qu’elle écrit et rien n’est théorique dans ses écrits (http://www.en-esprit-et-en-verite.fr/les-lettres-darabelle/), j’en témoigne.

Lettres par ailleurs copiées par des spiritueux peu scrupuleux.

La Vérité fait peur car elle amène à devoir regarder en face toutes nos faiblesses et nos insuffisances et cela n’est pas facile à vivre.

La société d’aujourd’hui ne nous a pas préparé à travailler sur nous. Bien au contraire, elle entretient de nombreuses croyances qui s’opposent à la sagesse et à la foi et induisent la paresse et la facilité.

Il est donc essentiel 
de remettre les pendules à l’heure et d’aller à l’intérieur de soi pour recherche la vérité essentielle à l’être et à l’évolution de conscience.

C’est un engagement, une responsabilité et une volonté forte qui sont primordiales pour avancer et non des bêtises ineptes qui tendent à nous faire croire que le chemin est facile et accessible en faisant un minimum d’efforts.

L’Ascension est le résultat d’un travail constant sans complaisance avec soi. Elle se vit au quotidien dans l’autonomie de l’être.


Au service de la Lumière
Philippe

http://www.en-esprit-et-en-verite.fr/

Posté par rusty james à 11:20 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Maitre Gims: Agent illuminati vendu au diable ? son dernier clip donne les preuves

maitre-gims-subliminal1La Gloire de ce monde ne vient pas de notre Créateur mais elle provient du malin, et le malin se sert de la gloire des hommes pour que ces hommes-là conduisent les âmes de la multitude vers le malin (Satan). C'est exactement ce que dit Maitre Gims autrement dit le diable donne la gloire pour que nous détournions les ames du sentier de dieu par le divertissement , en tous les cas il sait bien que le trone de son maitre est sur l'eau comme nous le dit ce versetLe prophète a dit :"satan établit son trône sur l'eau et envoie ses légions. Le démon qui a (ensuite) le plus de proximité avec lui est celui qui a réussi le plus grand trouble .L'un de ces démons vient à lui et dit : "J'ai fait ceci et cela."Mais il lui répond : "Tu n'as rien fait."
Puis l'un d'entre eux vient à lui et lui dit : "Je n'ai pas lâché [tel humain], jusqu'à ce que j'ai réussi à provoquer la séparation entre lui et son épouse."
satan  rapproche de lui ce démon et lui dit : "Quel bon fils es-tu !" et lui fait porter une couronne comme récompense

 

6316254_86fd6021b4_m

 

 

king

 

ces clips de Maitre Gims contiennent clairement tous les symboles illuminati bien connus, de meme que le contenu de ces paroles à double sens. Ce n'est pas pour rien que cet artiste a été propulsé sur le devant de la scéne alors que pendant des années il ne perçait pas vraiment. Les réussites dans le show biz foudroyante sont souvent le résultat d'un pacte passé avec le diable, un vrai pacte fait en connaissance de cause. Ce n'est pas pour rien que tous les medias illuminatis français font l'apologie de Maitre Gims et lui font sa promotion. Maitre Gims est une marionette du diable dont le role est de diffuser la philosophie du diable et d'entrainer dans le sillon du diable une certaine catégorie de la population. Le diable a ses agents dans tous les registres, pour chaque catégorie de personne, il a une perdition adapté.

100810048_o-Très grande

100810417maitre gims jeune initié non peu plus de sa découverte et nous la joue je vous subblime en douce et je lance un clin d'oeil a mes maitres bravo belle mentalité garçon ,n'enviez jamais leur reussite car elle représente un doigt au fond de l'océan lorsqu'il retirera son doigt il ne restera qu'une goutte sur son doigt alors que le créateur lui réservait un océan de bienfait  voilà ce que represente la vie sur terre une goutte sur un doigt et pourtant combien d'entre nous misons toute notre ame dans ce monde pour réussir a avoir juste une goutte d'eau sur un doigt ,quelle folie !!!!!!

merci youssoupha" j'aime pas le rap c'est lui m'aime " on comprend pourquoi

 

 


Chris angel le magicien : pacte magie noire et ovnis

criss_angel-pyramid

Chris angel un etrange personnage au look gothique et au tour qui dépassent l'entendement à savoir marcher sur l'eau et dans les airs etrange manifestation lors de ces tours ,un ovnis apparait à l'invocation du magicien  , une forme noire et polymorphe des son apparition son tour peut commencer

il est de notoriété public que les plus grands magiciens maitrisent la magie noire et que leur tour ne peut se pratiquer pendant le mois du ramadan ,pour la simple raison que les demons sont enchainés pendant trente jours ce qui prouvent que sans leur intervention leur magie ne peut opérer , souvenez vous l'année dernière quand apple avait annoncés

L’iPhone prévoit l’ouverture des portes de l’Enfer pour le 27 juillet 2014 C'EST CETTE  mystérieuse réponse de la part de l’assistant vocale d’Apple SIRI.qui n'ignore pas cette information et vient la valider et oui apple le tentateur avec la pomme du jardin d'Eden que ds millions d'adamiques se damnerait pour posseder cet article fait la plus grande joie de cette marque qui sournoisement distille son ideologie ici. le mois du ramadan, qui est un mois important au cours duquel les bonnes œuvres sont décuplées, les mauvaises aggravées, les portes du paradis sont ouvertes, les portes de l’enfer fermées et les démons enchaînés.

hell siri



Selon un hadith « A l’arrivée du Ramadan, les portes du paradis sont ouvertes, celles de l’enfer fermées et les démons enchaînés. » alors tout ce beau petit monde se retrouve au chomage  c'est comme çà que vous les débusqués ces satanistes

vous noterez que  l’assistant vocale d’Apple se nomme siri a l'envers iris  oeil unique de leur maitre et l'oeil qui voit tout ce que vous faites avec votre iphone ........payer une fortune pour se faire espionner c'est vraiment le top  ...............oui tout ça pour dire que la magie c'est une chose dont il ne faut en aucun cas s'approcher, car il s'agit d'un pacte avec le diable et on en paie tôt au tard les conséquences (dans la vie d'ici bas et dans l'au delà)

Pour ce qui est de Criss Angel je suis intimement convaincu qu'il a pactisé avec le diable car il fait des tours impossibles (comment tu veux faire léviter une femme sur le dos, en plein air???? il y a rien, aucun aimant, aucun fil, rien!!! un moment on le voit aussi jouer avec un feezbee dehors sans le toucher il arrive à la lancer, à le faire revenir, à le faire léviter sur place, et il fait pareil avec plusieurs sortes d'objets, même son chat, c'est donc forcément l'œuvre d'esprits, lui même dit qu'il n'y a pas de trucage mais c'est par l"a force de l'esprit"... mais en réalité la force des démons)

Pour les sceptiques 20% de ses tours sont de l'illusion d'ailleurs il est très facile de trouver leur explication sur la toile par chris lui meme mais c'est pour ceux qui relèvent de la force de l'esprit seul qui posent problème .......

Le système hiérarchique sur les plans invisibles qui entretient l’illusion et l’ignorance.

 

rusty james

Dialogue entre Joël LABRUYERE et Mister KEVIN  » NOVA POLICE «Nova Police est une revue américaine confidentielle.

J.L. : Vous étiez dans la Navy ? On dit que c’est là qu’on forme les meilleurs…

KEVIN : No comment. Je ne peux rien vous dire. Si l’on vous fait parler, vous n’aurez rien à déclarer. (rires) Vous n’aurez qu’à inventer une histoire d’extraterrestres si l’on vous torture…hum… je ne sais pas si vous appréciez mon humour de soldat ?
Anyway. Mon penchant pour l’ésotérisme et ma curiosité m’ont permis de découvrir des choses que ni les spiritualistes ni les scientistes ne peuvent imaginer. Il faut à la fois de l’intuition mystique et de la logique si l’on veut se repérer dans ce…hum…merdier.
Sans qu’on me dise clairement à quoi servaient certaines de nos activités spéciales, j’ai fini par découvrir en m’informant auprès d’ingénieurs de l’armée, que des laboratoires secrets se livraient à des expériences sur des êtres du monde invisible. Vous avez entendu parler de ces choses ? Ok.
Je ne travaillais pas directement sur ce projet, mais j’ai obtenu des informations classées secret défense auxquelles aucun militaire de ma catégorie ne pouvait avoir accès. De fil en aiguille, j’ai remonté la filière, sans me faire remarquer, et j’ai découvert un fait incroyable : des laboratoires – on ne sait pas qui les dirige ni d’où vient l’argent – ont élaboré une technologie pour contrôler des créatures invisibles : élémentaux, désincarnés, esprits d’anciennes civilisations, ou bien ces créatures ectoplasmiques, les êtres de lumière du new age. Vous comprenez ? J’essaie d’utiliser la terminologie conventionnelle.
Au début, en découvrant ces recherches, j’ai trouvé cela amusant, et finalement assez puéril de la part de la plus grande puissance du monde. Avons-nous besoin d’entités invisibles pour espionner les islamistes ou les chinois ? Voulons-nous envoûter nos ennemis ? Allons-nous envoyer des esprits désincarnés sur Jupiter ? Créer une race d’esclaves invisibles ? En y réfléchissant, ces hypothèses qui me semblaient saugrenues, commencèrent à prendre du sens. Si la technologie permet de contrôler les êtres d’un plan immatériel, il y aurait de multiples applications possibles. Encore fallait-il y croire, ce que mes collègues formatés ne pouvaient admettre. Mais je savais que cela existait, puisque j’avais travaillé à recueillir des données pour alimenter ces recherches, et je tentai de découvrir à quoi cela finirait par aboutir. Là où je me trompais, c’est que cela avait déjà abouti expérimentalement, car la science officielle a un demi siècle de retard sur les recherches secrètes.
Je ne vous parlerai pas en ingénieur, car je ne suis pas un technicien. J’ai appris à comprendre le fonctionnement des systèmes de manipulation de la conscience, comme par exemple les armes à ondes courtes, cette technologie qui peut semer l’euphorie ou la dépression sur une population ciblée, et dont les fréquences pourraient également affecter des entités non physiques. C’est assez nouveau, n’est-ce pas ?

J.L. : J’ai publié un article relatant l’enregistrement par les services secrets britanniques de la voix de désincarnés. C’était avant la dernière guerre mondiale. Comme toujours, les anglais avaient de l’avance. Certains chercheurs américains ont vaguement évoqué ces systèmes de contrôle d’entités invisibles ou d’esprits désincarnés. Il s’agit d’une technologie qui allie les ondes émises par des appareils avec les messages télépathiques du cerveau organique.

KEVIN : That’s right. Nous avons des bases secrètes où l’on manipule des entités qui appartenaient à l’univers des sorcières ou à la superstition religieuse.
Il existe des bases spécialisées dans la région arctique et dans d’autres secteurs, mais celles proches du pôle nord ont une fonction de balayage planétaire plus intense. Toujours le Pôle Nord ! On y a installé des appareils qui permettent d’interférer dans les télécommunications, comme par exemple, la possibilité d’émettre des messages simultanément dans les circuits télévisuels du monde entier via le relais de satellites. Cela servira pour le jour J dont nous reparlerons dans un moment. Les gens ne peuvent imaginer ces choses. Le moment venu, le monde sera halluciné par le bouquet final, mais à vrai dire, le public n’y verra que du feu. Vous savez, l’être humain est comme un enfant, il ne cherche pas à savoir ce qu’on fait dans son dos. Il ne cherche pas à se défendre. Il est obéissant et résigné. Il ne cherche même pas l’origine ou la finalité de sa propre existence. C’est étrange n’est-ce pas ? L’homme a reçu un implant d’indifférence et de soumission. Il a été manipulé pour rester apathique quoiqu’il endure, comme sous l’emprise d’une narcose qui étouffe la conscience des plus intelligents.

J.L. : Tout à fait. Il est donc possible que des laboratoires secrets puissent émettre des ondes et des impulsions qui influencent les êtres…disons, sur le plan astral, la dimension invisible au dessus du plan matériel ?

KEVIN : Right. Mais nous y reviendrons. Je voulais simplement vous préciser comment j’en suis venu à m’intéresser à l’occultisme, et pourquoi j’ai fait le lien entre magie et technologie de pointe. La magie est désormais une technologie qui utilise des machines. Well.
Ce qui est important c’est de comprendre qu’il n’y a pas de séparation entre la dimension physique et invisible – le plan astral, comme vous dites. Je précise que les anglo-saxons confondent éthérique et astral, but anyway.
L’être humain dispose d’une enveloppe d’énergie subtile, le corps astral par lequel il est immergé, inconsciemment, dans cette dimension subtile. Nous vivons dans l’astral.
Votre corps physique est plongé dans le monde matériel et votre conscience est normalement attachée au corps mais elle peut glisser vers la conscience astrale. Vous connaissez ces choses, mais je récapitule.
Donc, il est faux de penser que le monde astral, et les dimensions éthériques, mentales, causales, etc – selon la terminologie ésotérique admise – seraient des domaines divins comme les spiritualistes le croient naïvement.
C’était la croyance des animistes sur laquelle sont fondées les religions et l’occultisme vulgaire. On croit naïvement que Dieu et les anges vivent dans l’au-delà. Mais l’au-delà n’est qu’un miroir. Les puissances éternelles – qui sont des champs électromagnétiques de très haute vibration – sont sur d’autres dimensions, inviolables et pures. Rien à voir avec l’au-delà.
Le monde divin est hors de portée des hiérarchies inférieures, aussi éthérées soient-elles. C’est l’ABC de la connaissance ésotérique, mais qui le sait et qui l’enseigne ?
En fait, le monde de l’au-delà – avec ses paradis et ses enfers – est le miroir de notre monde visible rempli de merveilles et d’horreurs. Les plans invisibles les plus élevés de l’au-delà demeurent hors d’atteinte aux investigateurs clairvoyants. C’est dans ces régions dites  » célestes  » qu’on trouve les systèmes de contrôle du système solaire et les éons (gouvernants) des peuples et des religions. Comme ici-bas, il y en a des bons et des moins bons. Sur les plans intermédiaires, il y a les prédateurs organisés en fraternités, en réalité des syndicats du crime et du racket de l’énergie humaine. C’est une mafia cosmique. Vous en avez déjà parlé dans votre revue ? Ok.
Vous avez dénoncé les mystifications du new age qui plonge les gens dans l’illusion astrale. C’est bien vu. Je voulais remettre en mémoire ces données pour introduire la suite. Ok ?

J.L. : Nous sommes d’accord. J’ai voulu montrer que le monde invisible n’est pas le monde divin. La plupart des gens ignorent ce fait, et les petits maîtres et gourous n’en touchent pas mot. La mafia invisible est bien entendu encore plus secrète que la mafia terrestre. La plupart des occultistes n’osent pas soulever le voile, quant aux médiums, ils sont immergés dans l’illusion astrale et ils servent de rabatteurs aux pirates de l’invisible. Le cloisonnement dont vous parlez entretient l’ignorance à tous les niveaux.
A vrai dire, j’ai peu de retour sur cette question, et j’imagine que ces clarifications passent au dessus de la tête des gens. Ils prient, méditent, et pratiquent des méthodes spirituelles sans trop s’occuper de ce qu’il y a derrière. Un être humain désire se sentir bien, et s’il y arrive plus ou moins, n’essayez pas de le faire redescendre de son tapis volant. Il criera au viol. Les gens veulent rêver, et ils trouvent moins de joie dans la vérité que dans les évasions spirituelles agréables. Je ne juge pas, c’est la vie. La vie est un rêve.

KEVIN : C’est la vie, monsieur (en français). L’apathie des humains est un problème crucial qui se pose à la fraternité qui lutte pour reprendre le contrôle des affaires planétaires. Mais nous y reviendrons, ok ?
Il faudrait éveiller un nombre suffisant de personnes pour rétablir un équilibre car les éons sont en train d’inonder le monde avec de fausses révélations, non dénuées de valeur, mais trompeuses parce qu’elles sont négatives pour l’ouverture de la conscience dans l’ère où nous sommes..
Les révélations pseudo spirituelles agissent comme des implants qui bloquent la découverte de la vérité supérieure.
Nous pensons que les révélations transmises par la clairvoyance inférieure, médiumnité et channeling, sont issues d’une manipulation technico-magique. Les entités qui délivrent leurs messages aux channels sont dirigées par des opérateurs qui n’ont rien de spirituel. Ce sont des ingénieurs de l’occulte. Il faut s’attendre à un subversion totale de la conscience. C’est l’abomination, si vous voyez ce que cela veut dire. Comment un être humain qui ne connaît pas les lois du monde invisible ni la technologie secrète, pourrait-il imaginer qu’on se moque de lui quand on lui promet  » la paix, l’amour, et une évolution spirituelle  » dans une pochette-surprise ?
A cause du conditionnement religieux infantilisant, qui est le même chez tous les peuples, un être humain n’est pas préparé à démasquer l’imposture d’un phénomène provenant de l’invisible. Par l’image ou par le son, il sera leurré, car toute manifestation subtile lui paraît spirituelle, sacrée ou divine.
Il se ferait pendre plutôt que d’avouer qu’il est sous une emprise occulte durant ses moments d’exaltation. Cela est valable dès que l’on s’assoit pour méditer ou pour prier. On ne se doute pas que notre immobilité et l’élévation momentanée de notre niveau vibratoire attire des curieux indésirables. Ils nous observent alors que nous sommes incapables de discerner leur présence. Ils étudient nos failles, analysent nos pensées et nos désirs comme sur un écran, et lorsque cela est possible, certaines entités circulent à travers notre aura et lui impriment leur sceau. Habituellement, les choses en restent là, mais si nous forçons notre système énergétique par des techniques spirituelles, l’ouverture anormale des chakras et leur rotation accélérée peut aspirer des forces nuisibles. Le semblable attire le semblable, et celui qui n’a pas effectué les protocoles de la purification spirituelle, risque de sérieux désagréments. Curieusement, ces anomalies sont considérées comme des dons et des pouvoirs, et les victimes sont présentées comme des êtres évolués. C’est pourquoi nombre d’illuminés, envoûtés par des entités astrales ont témoigné avoir rencontré Dieu, le Christ, la Vierge, Krishna, Bouddha ou un  » maître de la grande loge blanche « . Aujourd’hui, les ingénieurs-occultistes ont créé de nouveaux produits qui synthétisent les apparitions divines traditionnelles avec des images fantaisistes d’extraterrestres. Avez-vous vu le portrait du commandant Ashtar, une sorte de  » maître ascensionné  » encore plus ridicule que les autres. Il est auréolé de l’inévitable lumière astrale, et porte un uniforme chamarré avec fourragère, médailles ainsi que la casquette d’officier d’une flotte de vaisseaux intergalactique. C’est une farce grossière. Il faut être freaky (dingue) pour y accorder du crédit. This is all bullshit. (c’est de la connerie) The New age business is bullshit !

J.L. : Excusez-moi un instant. Nous avons déjà abordé le thème des apparitions virtuelles, mais je voudrais risquer une digression au sujet de la  » fraternité  » opposée au nouvel ordre mondial que vous avez évoqué précédemment. Je suppose que ce n’est pas une parole en l’air, n’est-ce pas ? J’ai personnellement utilisé l’expression  » troupe au sol  » en parlant de l’activité de l’archange Michaël à partir du plan terrestre, et je ne sais pas si mon intuition rejoint votre expérience.
Il y a dans l’univers une puissance qui a été personnalisée sous le nom de Michaël – le bras armé du Christ. Nombre de charlatans se disent inspirés par Saint Michel dont les messages soporifiques sont tout le contraire de ce que la tradition enseigne au sujet de Michaël, l’agent de la Justice divine, dont l’épée flamboyante détruit l’illusion luciférienne. Qu’est-ce que cela représente pour vous ?

KEVIN : Ok, I got it. Il faut débarrasser ces personnages célestes du caractère dévotionnel qui leur fut donné par les religions. Le new age exploite ce vieux conditionnement subconscient. Il y a un travail de clarification. L’archange Michaël n’est pas un dieu à notre image, ni un ange du panthéon judéo-chrétien. Ce n’est pas un maître de lumière ou un ange de l’astral, et toutes ces conneries (bullshit).
MI-KA-EL est une puissance cosmique dont la fonction est de restreindre le champ d’expansion de la lumière naturelle, la lumière astrale des éons. Michaël – étymologiquement  » qui est comme Dieu  » – représente la puissance galactique ou universelle qui se pose en gardien des domaines divins, et qui veille à ce que les éons lucifériens – le Grand Dragon de la ceinture zodiacale – ne débordent pas sur les zones cosmiques divines.
Je sais que ce n’est pas simple. Je vous demande de relire ce passage avant de continuer car ça risque de se compliquer.
Symboliquement, le rayonnement de l’épée de Michaël délimite la frontière infranchissable aux entités inférieures. Par opposition, Lucifer représente l’expansion de la  » lumière de l’illusion  » qui est l’ombre de la réalité divine. Je ne sais comment l’exprimer plus clairement. C’est assez simple à comprendre, mais l’imagerie religieuse nous a implanté de fausses images. La nouvelle religion du new age nous gave de cette imagerie mal digérée qui hante notre subconscient judéo-chrétien. C’est pourquoi les gens y sont sensibles. Christ et Michaël sont des réalités universelles qui sont actuellement très actives dans les changements cosmiques. Ces forces attaquent la mafia invisible, et celle-ci se défend en les caricaturant. C’est la stratégie de base en temps de guerre : imiter l’adversaire.
 » Il y a une guerre dans le ciel et Michaël a combattu le Dragon et le Dragon n’a pas été vainqueur « , selon la parole du Livre de l’Apocalypse. Il nous faut remettre ces images dans une perspective spirituelle scientifique. C’est l’équilibre entre  » l’ombre  » – la lumière de Lucifer qui éclaire le monde visible – et la Lumière originelle qui est symbolisée par le Christ. Le Christ n’est pas un  » maître  » ou un personnage à notre image comme le présentent les bandes dessinées à l’eau de rose des messagers de l’astral. Les églises ont fabriqué cette image sur la base de la dévotion naïve des masses. Il est donc possible de l’animer et de l’utiliser pour tromper le monde.
Je précise que les éons – les puissances qui encerclent notre continuum espace/temps – sont des concentrations d’une puissance prodigieuse car leur existence dure le temps que dure un système solaire. Ces formations sont des agrégats psychiques qui concentrent la quintessence de ce que l’humanité a produit en pensée, en désir et en acte depuis des millions d’années. Ils sont de nature psychique et électromagnétique. Ils sont devenus autonomes au fil du temps, et leur unique souci est de survivre. Ces divinités parasitaires n’ont pas de conscience selon notre entendement moral. Ces éons sont inconscients, ne pensant qu’à dévorer de l’énergie, étrangers à nos souffrances. Ils sont sourds à notre désir de libération, et ils s’y opposent de toutes leurs forces – c’est ce qui est symbolisé par le grand Satan. Notre émancipation spirituelle signerait leur déclin. C’est simple. C’est pourquoi, il existe un système hiérarchique sur les plans invisibles qui entretient l’illusion et l’ignorance.Vous avez compris que ces vastes structures de puissance – les éons – ont besoin d’être alimentées constamment par de l’énergie. Cette énergie est extraite de la pile humaine. Ces formations macrocosmiques utilisent pour cela des circuits intermédiaires de distribution énergétique, les basses hiérarchies confondues avec les hiérarchies spirituelles. Ces hiérarchies inférieures sont branchées sur les organisations terrestres qui produisent massivement de l’énergie à partir des émotions des masses. Donc, de haut en bas, le système pompe la vie humaine qui est prise à son propre piège à cause de l’énergie qu’elle dégage continuellement – et comment pourrait-elle faire autrement ? En effet, dès qu’une âme descend en incarnation, elle erre dans le brouillard de l’ignorance et se fabrique toutes sortes d’illusions en se cognant aux murs de l’espace-temps. Cette âme – en l’occurrence des milliards d’âmes semblables – émet des désirs et des pensées de toutes sortes. Ces formes pensées incontrôlées, souvent inconscientes, s’assemblent par affinités. C’est une loi de cohésion universelle. Ainsi, les éons constitués de ces formes-pensées s’engraissent comme la reine dans la termitière. Ils finissent par disposer d’un semblant de vie autonome. Au fil des millénaires, ces formations psychiques plutôt malsaines deviennent égocentriques, sourdement conscientes et rusées, obstinées à survivre, et constituent ce que la tradition religieuse nomme le Serpent ou le grand Dragon. C’est un cercle constellé de foyers d’énergie qui épouse la forme du zodiaque. Les astrologues seront choqués d’entendre cela, mais les temps sont venus de révéler que le zodiaque dont sont si fiers les faiseurs d’horoscopes est le maillage électromagnétique de la prison terrestre.
Right ? Je ne sais pas si les gens peuvent admettre cela car il faut s’extraire de millénaires de culture. Il faudrait essayer de regarder notre univers en se plaçant en imagination à l’extérieur de la ceinture zodiacale.
Ce système d’emprisonnement – le Dragon dévorant – fut révélé par les mythes antiques mais les autorités religieuses ont veillé à ce que la signification réelle demeure cachée.
Et pourquoi ? Parce que depuis l’origine, l’emprise de ces forces a été d’une telle ampleur que les religions les ont confondues avec les dieux. Les hiérarchies religieuses soumises à cette illusion nous ont enseigné à les craindre et les adorer.  » Hérétique celui qui cherche à comprendre les mystères de Dieu ! « 
Progressivement, des occultistes et des mystiques se sont octroyés des places de choix dans le monde intermédiaire, entre les éons supérieurs et l’humanité terrestre. C’est ainsi que se sont formés divers groupes spécifiques branchés sur les esprits des races. Les premiers arrivés furent les mieux servis et naturellement, il se créa des systèmes initiatiques pour accueillir les postulants aux postes subalternes de la hiérarchie invisible. Vous en avez une idée par les 33 degrés du rite maçonnique Ecossais. Ces degrés symbolisent des grades dans la hiérarchie invisible.
Si vous regardez les choses objectivement, en écartant les préjugés, vous dites :  » pourquoi ces gouvernements, ces autorités et ces chefs qui nous parasitent ? D’où viennent ces hiérarchies politiques et religieuses, et pourquoi ces traditions qu’elles ont fondé pour garantir leurs privilèges ? Avons-nous créé cela ou nous l’a t-on imposé ? « 
Personnellement, je préfère me sentir responsable, sinon je ne vois pas la nécessité d’agir. Ceci dit, je recommande de relire ce que je viens de dire sur la ceinture du serpent zodiacal. Ce laïus ésotérique n’est pas une information que vous trouverez dans votre magazine nouvel âge préféré. Ok ?

J.L. : Nous sommes en phase. Vous venez de décrire ce qui a conduit au bûcher les rebelles qui voulaient réveiller leurs frères humains. C’est l’explication du problème de la souffrance et de l’exploitation.
D’abord l’être humain émet des pensées, des formes mentales fondées sur le désir, la possession, le ressentiment, la peur, l’avidité, l’attachement, la jalousie, l’espoir et son cortège d’illusions…et ces pensées l’encerclent peu à peu – intérieurement dans son ego psychique, mais aussi collectivement dans l’espace extérieur. Ces pensées se sont densifiées en structures psychiques hyper résistantes où l’humanité est prise comme dans une toile d’araignée. Alors, pour se délivrer, dans son désespoir, l’humanité pensante créa de nouvelles formes mentales, idéalistes, plus civilisées et raffinées, mais plus pernicieuses, l’humanitarisme, l’internationalisme et tout le reste. Cette projection idéaliste ira jusqu’à la saturation finale, la limite où le système gorgé d’illusions à l’excès implosera. Nous en sommes responsables et c’est pourquoi la délivrance ne repose que sur nous.
Il est difficile de renoncer à nos belles illusions tant qu’elles ne s’inversent pas en leur contraire, ce qui est inévitable selon la loi d’équilibre dans cette nature.
Nous sommes les créateurs de notre malheur et de notre prison. Ce n’est pas un diable ni de méchants illuminati qui nous ont mis dans ce pétrin mais notre esprit déconnecté de la vérité.

KEVIN : Sure it is. La pensée est une arme magique puissante pour le salut ou la perdition. Mais je crois que nous n’allons pas aborder ici la question de la libération de l’âme et comment purifier notre être. Chacun sait ce qu’il doit faire, ou bien s’il ne le sait pas, il doit partir à la recherche d’un savoir-faire en matière d’hygiène spirituelle.

J.L. : Vous avez raison, cela soulève un nouveau problème. Nombre de méthodes de méditation ou de soit disant développement personnel ne procurent aucune libération durable. Elles relient les gens aux vieux systèmes psychiques que j’hésite à énumérer car les adeptes de ces méthodes pourraient se sentir visés, et l’on sait combien l’être humain est susceptible en matière de croyance spirituelle. Quand on en tient une, il faut croire que c’est la bonne, sinon elle perd son effet. Son effet placebo.
Pour se libérer l’esprit, il faudrait pratiquer une attention perpétuelle, et grâce à cette économie d’énergie dans la vie de chaque jour, on se libèrerait assez vite des conditionnements collectifs et des fantasmes individuels. Mais c’est facile à dire…

KEVIN : Je crois que c’est la bonne voie pour exister sainement dans ce monde si malsain et compliqué. Rester toujours attentif et ne pas s’enfermer dans des pensées qui nous raccrochent aux noeuds individuels et collectifs (Kevin emploie le mot neurosis – névrose/ noeud psychique) .
But that’s easy to say. Chacun doit découvrir sa propre démarche, sans peur de faire des expériences. Il faut se tromper bien souvent avant de trouver la vérité. Personnellement, ce n’est pas mon job de dire comment faire, à condition qu’il existe un comment faire universel…et j’en doute.

J.L. : Donc, après avoir décrit le circuit entre les sphères supérieures et le plan astral intermédiaire – le système de la Grande Babylone – que l’on confond avec le monde divin à cause des créatures superbes qui peuvent imiter les formes célestes, je voudrais que nous revenions sur terre.
Lorsque l’on observe notre monde, les apparences nous trompent car nous manquons de recul. Après tout, ce monde est la projection de nous-mêmes. Notre implication nous empêche de le voir tel qu’il est. Nos yeux regardent mais ne voient pas et nos oreilles écoutent mais n’entendent pas. De plus, notre sentimentalité est si hypertrophiée que nous refusons de voir ce qui n’est pas agréable et ce qui ne cadre pas avec nos idéaux et nos croyances. L’être humain est faible, alors qu’il est le dépositaire de la semence d’un dieu.
Il est incapable de s’organiser face à ses prédateurs visibles, sans parler de ceux qu’il ne voit pas mais auxquels, dans sa candeur, il adresse des suppliques et des prières. Bref, il nourrit ses gardiens tout au long de ses jours. Il les acclame, les place sur un trône, leur confie son destin, sa santé, son âme, toute sa vie.
Il est long le chemin. N’y a t-il pas moyen de démasquer les prédateurs pour accélérer la prise de conscience ?

KEVIN : Pour connaître la vérité, nous devons comprendre le plan qui se déroule devant nos yeux malgré que nous soyons dans la cécité. D’abord, il faut que les gens sensibilisés soient bien convaincus qu’une guerre cosmique fait rage mais que divers moyens ont été utilisés pour qu’ils continuent à vivre comme si de rien n’était. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Depuis la fin de l’Egypte antique, les événements se sont précipités, et la crise déclenchée par l’opération Golgotha a semé la panique de haut en bas de la Grande Babylone qui symbolise l’au-delà avec ses démons et ses merveilles.

Source : joel labruyère

Posté par rusty james à 12:24 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Origine de l'émancipation des femmes et de la destruction de la famille

feminisme

souvent nous pensons naïvement que les grands courant de pensées sont le fait de mouvement spontané ,il n'en est rien rien n'arrive sans qu'une personne très haut placé ne l'avait orchestré que ce soit les pseudo révolutions ou les guerres ,tout est instrumentalisé hier le féminisme aujourd'hui le mouvement mariage pour tous évidemment l'egalité n'est pas le but recherché après avoir détruit la religion la famille maintenant on s'attaque aux models de façon que l'humanité toute entière soit déconnecté de tout ce qui faisait la force l'unité et l'harmonie ,il est évident en changeant les normes nous changeant les individus et la désespérance qui ira avec pour le plus grand plaisir de ceux qui tirent les ficelles dans l'ombre qui ont toujours été les mêmes ....Aaron Russo explique simplement les origines de l'émancipation de le femme, son droit au travail et surtout son droit à ne pas s'occuper de sa famille, système mis en place par les Rockfeller afin de pouvoir manipuler les membres un à un pour les mettre au service de l'Etat et à faire payer des impôts en plus aux femmes qui travaillent.

Posté par rusty james à 21:16 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Doc : La lignée de sang des Illuminati, 13 grandes familles de sorciers

4a86cf749aa3ce083f834683ac19f95a-l

Ils contrôlent le monde et les guerres depuis toujours.
Citation de la vidéo "Si vous êtes une personne normale et en bonne santé, et que vous deviez participer à un rituel Illuminati, probablement que vous deviendriez fou".

Fritz Springmeier, écrivain conspirationniste et thérapeute spécialisé des techniques de programmation mentale Mk-Ultra/Monarch (voir ma vidéo "Techniques de programmations mentales"), est l'auteur de "La Lignée des Illuminati". Il explique exactement qui ils sont, connaissant bien le sujet pour être venu en aide à des personnes tombées dans leur esclavage.

Ils sont la continuation des religions mystérieuses. Il doivent passer leur pouvoir occulte d'une génération à l'autre, en tentant d'avoir des membres de sang pur. Ils programment les membres de leur propre famille au travers de rituels sataniques comportant des sacrifices de sang. Ils se considèrent comme des dieux depuis l'antiquité.
On apprend que certaines églises ont été construites sur des autels dédiés aux cultes sataniques des druides.
Ils sont liés aux chevaliers templiers, ont mené Hitler au pouvoir, et ont contrôlé toutes les guerres jusqu'à aujourd'hui.
Francs-Maçons et Illuminati sont indissociables.Illuminati, un groupe varié proclamant une illumination religieuse spéciale. Latin illà…«minà„tà„«, depuis le pluriel de illà…«minà„tus, et participe passé illà…«minà„re, d’éclairer. Ces définitions sont trouvées dans le American Heritage Dictionary de la Langue Anglaise, et vous trouverez les mêmes explications dans pratiquement toutes les autres encyclopédies & dictionnaires.

 

Ces personnes sont les joueurs de hauts niveaux sur le terrain de jeu international, techniquement, ils appartiennent aux treize familles les plus riches du monde, et ils sont les hommes qui contrôlent vraiment le monde en étant derrière toutes les scènes (oui, ils sont tous pratiquement que des hommes, avec quelques exceptions..).

 

Ils sont la « Sombre Noblesse », ceux qui « Font des Décisions » (The Deciders), ceux qui donnent les ordres aux présidents et aux gouvernements, et ils sont souvent écartés de tous votes publics, car leurs actions ne pourraient pas vraiment être votées. Leurs Lignées Sanguines remontent jusqu’à  plusieurs milliers d’années, et ils sont très prudent de garder leurs lignées sanguines dans un état pur de génération en génération. La seule manière est de s’engendrer est de le faire entre eux.

 


L’argent créée le pouvoir, leurs pouvoirs se trouvent dans l’occulte et dans l’économie

 

Les Illuminati possèdent toutes les banques internationales, l’industrie du pétrole et les commerces, ils ont infiltré la politique et ils possèdent la plupart des gouvernements — ou du moins ils les contrôlent. Un exemple de cela est l’élection Présidentielle Américaine. Ce n’est pas un secret que le candidat qui a le plus de sponsors en forme d’argent gagne les élections, de manière à  ce que cela « ne-créé pas » de candidat opposant.

 

Et qui sponsorise le « bon » candidat? Les Illuminati le font.

Plus souvent que ça, ils sponsorisent les deux côtés afin d’avoir un jeu actif. Ils décident qui sera le prochain président, et ils font en sorte que leur homme gagne, même si ils ont à  tricher comme ils l’ont fait en Floride quand le président George W Bush « a gagné » contre Al Gore. La plupart des campagnes présidentielles sont financées par l’argent de la drogue, ce qui est compréhensif si vous savez que les Illuminatis contrôlent le trafic de drogue. Les Elections ne sont pas vraiment nécessaire, mais ils nous laissent voter comme ça nous avons un jeu, et en nous laissant, ils font semblant de suivre la Constitution.

 

Mais est-ce que le président est vraiment le « maitre du jeu »? Pas du tout.

 

Le pouvoir ne se trouve pas avec les politiciens, mais avec les Illuminati, dont les membres hauts niveaux sont principalement des Banquiers Internationaux. Les candidats en tête pour la Présidence sont choisis prudemment par la lignée sanguine occulte des 13 familles Illuminatis, et si nous recherchons tout les présidents des USA du début jusqu’à  la fin, nous verrons que la plupart d’entre eux font partis de la même lignée sanguine royale, et ils sont tous de « la famille »; en relation avec leurs ancêtres et l’arbre de famille. La Royauté est équivalente aux Illuminatis.

 

Donc quels sont les buts des Illuminatis?

 

Le but du jeu est de créer un Seul Gouvernement Mondial et un Nouvel Ordre Mondial, avec eux au dessus de la pyramide pour diriger le monde dans l’esclavage et le fascisme. C’est un but très ancien qu’ils ont, et pour le comprendre complètement, chaque personne doit réaliser que ce but n’est pas le même genre de résultat que l’on est supposé obtenir durant une vie humaine.

 

C’est un but qui a été lentement mis en place sur une longue période temporelle. Cependant, ils ont plus accompli dans cette direction dans les quelques dernières centaines d’années, qu’ils n’ont accompli il y a des centaines et milliers d’années à  cause de l’industrialisation et l’ère de la technologie de l’information (télévision–radio–internet).

 

Leur tache immédiate a été de réduire les qualités de vies des pays développés, comme les Etats-Unis et l’Europe, à  un niveau suffisamment bas, pour que les gouvernements puissent plus facilement être contrôlés.


La qualité de vie dans les pays du tiers monde va augmenter jusqu’au niveau bas qui est prévu pour les pays développés, d’une manières que tous les pays soient tous au même niveau. Afin d’accomplir un Nouvel Ordre Mondial, la qualité de vie doit être similaire partout dans le monde.

Nous pouvons voir ce but arriver lentement devant nos yeux. L’article suivant (en anglais, bientôt en traduction…) montre clairement que  : l’Afrique et l’Asie poussées pour un ‘Nouvel Ordre Mondial’.


Lucifer

Ce but a été planifié en dehors du regard du public, en secret à  l’intérieur de Sociétés Secrète.

Toutes les sociétés secrètes avec des grades secret d’initiation appartiennent et sont possédées par les Illuminatis, et la Franc-Maçonnerie est probablement la plus connue.

Les pouvoirs qui contrôle ces sociétés sont les Illuminatis, les Occultistes, et les Magiciens Noirs.

 

Leur dieu est Lucifer, « Le porteur de lumière » « Celui qui apporte la lumière », et apportent des pratiques occultes afin de manipuler et d’influencer les masses. Cela n’est pas important si vous ou moi croyons en cela ou pas, mais eux y croient. Et ils le prennent sérieusement.

 

C’est une pensée terrifiante, que cette planète est en fait contrôler par la Magie Noire — une planète où la magie n’est pas supposée exister du tout sous toutes ces formes, à  part dans les films et les livres, et si quelqu’un vous dit qu’il le fait, il/elle sera certainement ridiculisé(e).

Après que les gens aient vu des vidéos comme « Le Seigneur des Anneaux », ils ont espéré qu’il y ait plus de magie dans leurs vies; Peu de personnes le savent …

 

Depuis l’occulte, le contrôle de l’esprit et l’intelligence se sont développés. En ayant contrôle de l’industrie du cinéma (Hollywood), de la musique (Universal), et par leurs contrôles de l’art fin, ils savent comment influencer les jeunes à  danser leurs musiques et à  accepter cette sorte de réalité. Cela a un sens si vous regardez à  quel sorte d’« amusement » nous sommes forcé d’apprécier.

 

La musique que les jeunes ont à  écouter est totalement sans qualité et amène à  la « robotisation », l’apathie, la violence et les drogues. C’est aussi utilisé pour contrôler l’esprit, comme nous allons le voir plus tard.

 

La musique de qualité est rejetée par les maisons de disques en faveur de ceux qui manquent de talent. Depuis Black Sabbath au début des années 70 et les Rolling Stones avant eux, l’occultisme et le satanisme a fait sa promotion dans l’industrie de la musique. Plusieurs groupes suivent la même voie et ont toujours été des ventes sérieuses et ont été lourdement favorisé et distribué.

 

La même va avec Hollywood, qui est aussi contrôlé et créé par les Illuminatis. Les films « E.T. », de fin du monde ou de catastrophes, s’alignent tous dans le but de nous influencer dans une certaine direction. Les films occultes ont aussi été très populaire, comme le Da Vinci Code qui a été un best-seller. Tout cela pour nous préparer aux jours qui arrivent …

 

Comme énoncé ci-dessus, les hommes qui contrôlent les membres des Illuminatis font partis de treize familles extrèmement riches.

Qui ont toutes été très bien cachées, et les chefs sont passés d’homme à  homme pendant des générations. Néanmoins, aucun secret ne peut être gardé éternellement, et tôt ou tard il y aura des fuites, donc dans ce cas.

Peu de personnes savent vraiment qui sont ces familles exactement, mais depuis peu de temps cela s’est fait connaitre, à  cause des Illuminatis qui ont quitté l’ordre et révélé des données remarquables.

 

Le Gouvernement Secret, Les 13 familles qui dirigent le monde:

  1. Astor
  2. Bundy
  3. Collins
  4. DuPont
  5. Freeman
  6. Kennedy
  7. Li (Chinois)
  8. Onassis
  9. Rockefeller
  10. Rothschild
  11. Russell
  12. Van Duyn
  13. Les Mérovingiens (Familles Royales Européenne)

 

Les familles suivantes sont aussi inter-connectées avec celles ci-dessus:

  1. Reynolds
  2. Disney
  3. Krupp
  4. McDonald

 

bloodlines illuminati

Aussi, en addition de ces quatre familles, il y a des centaines d’autres qui sont connectées aux treize lignées sanguines Illuminati. Bien que Significatif, elles ne sont pas mentionnées ici; elles sont considérées moins puissantes et moins « pures » que les treize lignées sanguines qui composent l’élite.

 

Toutes les familles ci-dessus peuvent être étudiées avec plus de détails dans le livre excellent de Fritz Springmeier: « Bloodlines of the Illuminati »

 

 

 

 source Reso off

http://www.reso-off.fr/fr/lordre-des-jesuites?start=1

Structures terrestres et monde electronique une matrice secrète

matrix-637x325

Chacune de nos pensées s'envole dans une "mémoire collective", ignorant la mort physique. Tout ceci se balade sur un spectre de fréquences allant de 0 à 150 hertz environ. J'ai mesuré des dizaines de champs, tous ces carrés entrent dans une moyenne de 800 mètres de côté, contiennent en moyenne 16 cercles concentriques espacés de 50 mètres. Si ces lignes au sol sont vraiment des antennes, alors il suffit d'en calculer la longueur exacte, puis d'appliquer la formule F (en Khz) = C (vitesse de la lumière en Km/s) / longueur des lignes trouvées (en kilomètres) pour obtenir la fréquence de résonance du système en onde entière. Si vous divisez par 4 vous obtenez un quart d'onde. S'il s'agit d'antennes, cela donne 22,15 Km d'antenne par carré reconstitué (longueur d'onde), soit une fréquence de résonance moyenne de 13,54 Mhz par carré représenté en onde entière, en appliquant F=C / Lo (avec F en Khz, C=vitesse de la lumière soit 300.000 Km/sec, et Lo étant la longueur d'onde en Km). Reste à savoir si tous ces carrés sont reliés entre eux pour déterminer la plage de fréquence sur laquelle on peut estimer une résonance. Je pencherai plutôt pour qu'ils soient tous reliés car cela augmente la longueur d'antenne et par voie de conséquence diminue la Fréquence jusqu'à tomber sur quelques Hertz, ondes dites VLF dans lesquelles se situe le spectre cérébral. Les ondes cérébrales dites Bêta correspondent par exemple à un état de conscience extérieure et se situent entre 15 et 30 Hertz. Supposons 20 Hertz en moyenne. Correction faite de la vitesse de la lumière à 299793 Km/sec, la longueur d'antenne qu'il serait nécessaire d'avoir pour une résonance de 20 Hertz serait de : 299793 / 0,02 = 14 989650 Km, soit avec des carrés contenant des lignes de 22 Km en cercles concentriques, 14989650 / 22 = 681347 carrés. En d'autres termes, un territoire de 826 carrés, soit 660 Km x 660 Km, possibilité tout a fait raisonnable sur certains états des USA.

La Matrice Devoilee / Secret places on google earth
envoyé par Goum2603.