25 novembre 2014

Le facteur Rh-négatifs est lié à hybridation reptilienne de sang bleue

En Amérique du Sud, le nom de "sang bleu" était donné aux métis nés d'un croisement d'indigène, de Noir et d'Européen (sangre azul). Lamartine utilise aussi ce terme en parlant du "sang rouge des Francs et du sang bleu des Germains"... mais simplement comme une métaphore pour distinguer le tempérament flegmatique de l'Allemand, par rapport au tempérament excessif du Français. Et puis, il y a l'expression connue : "avoir du sang bleu", qui sous-entend être d'origine noble, issu d'une haute lignée... On sait qu'il n'y a guère que... [Lire la suite]