Vidéo: Des chercheurs de l'Unige ont découvert que les abus laissent une trace biologique dans l'ADN des victimes

293194_10150255030173639_582902_n

"Les péchés des pères frappent
jusqu'à la troisième
ou quatrième génération"

 (La Bible) 

« Lorsque le fils d’Adam meurt, ses œuvres cessent de lui rapporter des récompenses, excepté trois : une aumône permanente, une science utile qu’il a enseignée et un enfant pieux qui prie pour lui ! »le coran

Posté par rusty james à 16:00 - - Permalien [#]
Tags : , ,


Exceptionnel – Luc Montagnier : ses dernières découvertes sur la Mémoire de l’Eau

memoire

 

Jusqu'à sa mort en 2004, Jacques Benveniste (chercheur à l'Inserm) disait avoir découvert une capacité que l'eau détient qui consiste à enregistrer les vibrations d'une cellule vivante "ADN, Molécule, virus, bactérie...", ce que l'on a appelé la mémoire de l'eau, un sujet tabou et décrié dans le milieu de la recherche qui lui valut d'être renié par ces pères et la communauté scientifique.

Mais le professeur Montagnier, Prix Nobel reçu pour sa découverte du virus du SIDA, intrigué depuis toujours par la découverte de Pr Benveniste et dans sa quête de solution pour éradiquer la transmission du virus du SIDA, il a orienté ses recherches vers la capacité de cette mémoire de l'eau. Recherches dont les résultats risquent de surprendre.

Le documentaire sur les travaux de Luc Montagnier en relation avec la mémoire de l´eau a été diffusé sur France 5 le samedi 5 juillet à 19 h et rediffusé le lundi 7 juillet à 14 h 30. 
Avec Luc MONTAGNIER qui relate se dernières découvertes et Marc HENRY qui explique en détaille le fonctionnement.

Ce reportage de 52 mn va bouleverser les conceptions que l´on a de la biologie, la pharmaceutique, la médecine et certainement l'impact du milieu scientifique sur l'avenir de la qualité de l'eau.

Il y est démontré que l´on peut non seulement coder un ADN tout entier sur de l´eau liquide, mais aussi lire la trace électromagnétique mémorisée sur cette même eau liquide pour reproduire fidèlement l´ADN utilisé lors de la dilution... Selon Luc Montagnier, il serait même possible d´identifier des bactéries encore inconnues de la science et responsables de maladies graves par la simple trace électromagnétique qu´elles laissent dans le sang...

Posté par rusty james à 13:22 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Eau, vaccins, chemtrails Ils effacent votre mémoire !

mind-control2_banner-640x267

Sophie Le Gall, la réalisatrice, a parcouru la France pour recueillir les preuves de la contamination de l’eau et interpeller les autorités...
C’est un danger invisible qui menace les foyers, une menace pour la santé des Français, des plus jeunes aux plus âgés. Les citoyens l’ignorent, l’eau potable qui coule de leurs robinets est souvent co...

Posté par rusty james à 15:11 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Notre Système Biotique détient tous les Secrets de la Science cachée

tumblr_m9kvorXcLe1qzjl9xo1_500 - Copie

cfdfdf

 

Dans cet article qui résume rapidement les grandes lignes de l’astrobiotique, je mets en parallèles certaines révélations reçue en canalisation concernant , les angles Gardien du Temps et la tête originelle du sphinx, ainsi que d’autres relevant de la Kabbale. Tout se rejoint merveilleusement grâce à la compréhension du système biotique, qui vient corroborer tous les enseignements.

Le système biotique qui nous gouverne modifie notre comportement et celui de ceux que l’on rencontre.

Nos mains peuvent sentir les mouvements du cerveau et c’est ce que Emmanuel Guizzo découvre.

Nos mains ont accès à la pulsation du cerveau vibratoire, lorsque la pulsation devient mouvement elle emprunte les mouvements de la nature pour s’exprimer. Ceci se passe dans une autre dimension de l’espace et légitime la télépathie. Ce système est celui par lequel des êtres d’autres dimensions peuvent nous informer.

Le système biotique est ultra sensible à la masse qui induit une déformation de l’espace temps, c’est le cas du menhir qui modifie l’espace-temps intérieur et donc la conscience en envoyant des informations, mais c’est aussi le cas des pierres en général qui informent le cerveau vibratoire quantique et peuvent ainsi aider à la guérison.

Ce système biotique est lié à la lune et au mouvements des planètes Les aspects planétaires nous envoient des informations que nous devons intégrer, et nous pouvons nous réaligner simplement en contemplant ce mouvement sur internet depuis notre fauteuil. Tout peut être testé par les mains, en relation avec les pulsations du cerveau vibratoire que nous devons apprendre à décoder. Les configurations planétaires étaient ainsi testées par les Atlantes qui connaissaient ces secrets.

Selon la position des astres à notre naissance nous sommes plus ou moins sensible à cette communication planétaire. Or toute information mal digérée peut créer une maladie. C’est ainsi que peut se propager des épidémies. Lors du passage d’un Ovni l’information reçue par le système biotique est dense et il est nécessaire de la digérer. On peut le faire simplement en se remettant en contact avec cet ovni via une vidéo regardée sur internet.

Tout prend racine dans une dimension hors de l’espace-temps et cela peut s’inscrire sur des générations. Le Soi cosmique est ainsi géré et influencé par des phénomènes surnaturels. Une personne qui verra un Ovni va aussitôt informer, via son système biotique, tous les systèmes vibratoires de la planète et c’est ainsi que la civilisation a évolué. Mais c’est aussi vrai pour les vaccins dont les effets vibratoires se propagent à l’insu de ceux qui n’ont pas été vaccinés.

Les nouveaux enfants qu’on appelle « enfants lumière » sont particulièrement bien adaptés pour recevoir et intégrer ces informations. Ce sont les enfants du futur. Les cas d’autisme viennent d’une incapacité à ré-informer le cerveau neuronal, laissant ainsi l’information dans un autre espace-temps de conscience.

L’inquiétude de nos frères extraterrestres concernant la manipulation de l’énergie nucléaire les amènent à visiter la terre de plus en plus souvent et ces passages continus participent à l’évolution de l’humanité et peuvent aussi causer des perturbations climatiques et engendrer des maladies.

La mécanique énergétique de la Vie

cerveau memoire a la une

Le système biotique émet un mouvement « circalaire » (entre circulaire et scalaire) qui se sert de la « fréquence eau » pour se dilater.

Tous les os du crâne correspondent à une planète et sont en relation avec les aspects, de manière positive: dilatée, hydratée ou négative: déshydratée.

Les informations que nous recevons à notre insu doivent impérativement être intégrées et cette intégration dépend de l’hydratation qui baigne le mouvement circalaire du système biotique. La conscience de ces phénomènes et l’acceptation de notre mission est un facteur d’hydratation. La compréhension des phénomènes surnaturels est indispensables, notamment pour les personnes qui par leur configurations planétaires sont hyper-informées.

Une personne très informée est sans le savoir le jouet de forces extraterrestres ou surnaturelles, et lorsqu’un déséquilibre hydrique provoqué par un aspect dissonant dans le thème astral n’est pas conscientisé, l’eau se charge d’information et la personne grossit.

Lors de ses recherches, Emmanuel Guizzo s’aperçoit que le Système Biotique de l’Homme est une dynamique fondamentale de vie très simple qui se décline en trois paramètres fondamentaux: Biofréquences, Pulsation et Mouvement Biotiques, qui, comme les trois mousquetaires qui sont en fait quatre: les Biotorsions.

C’est à dire la forme originelle de la mémoire du stress.

L’expulsion de nos anciens comportements correspond à l’expulsion de l’eau intracellulaire (karma) pour recevoir une nouvelle eau vibratoire et cela se répercutera au niveau du sang . Au final notre foie ne véhiculera plus le même sang. C’est le travail que nous faisons actuellement et les Ovnis nous aident pour cette transition. Nous expulsons nos anciennes émotions pour recevoir la nouvelle information.

Emmanuel Guizzo découvre que les deux os temporaux du cerveau forment l’angle de la molécule d’eau!

L’angle si particulier à l’apparition de la vie qui est également celui de la Grande Pyramide construite selon les règles du nombre d’or.

Ces deux directions d’angles sont associés à l’Animus et l’Anima. C’est ainsi que le cerveau, tout comme l’eau, est sexué.

C’est ce secret majeur de la Vie, le secret de l’eau,

L’angle de la molécule d’eau

Angle de la molécule

on associe la molécule d’eau à un tétraèdre régulier dans un repère (o,x,y,z)

l’oxygène est au centre du tétraèdre, et il est entouré de deux doublets liants (liés aux hydrogènes) et de deux doublets non liants. Et tous ces doublets se repoussent.

La molécule d’eau isolée (dite eau incohérente) a une forme coudée (en V) à un angle de 104,5° H-O-H.

Dans cette molécule d’eau, les deux liaisons covalentes O-H ont la même longueur (0,95 Å) (rappelez-vous que 1 Å = 10-10 m = 0.1 nm).

Les valeurs d’angles et de distances mesurées à partir des modèles sont des valeurs moyennes. De fait, dans l’eau comme dans toute molécule, les noyaux des atomes ne restent pas fixes. Ils oscillent autour de positions moyennes en fonction de différents modes de vibration dont la fréquence varie. Dans la molécule entière, toutes ces vibrations et leurs harmoniques se combinent en modes normaux de vibration, caractérisés par un nombre d’onde n exprimé en cm-1.

Lorsque l’eau devient cohérente, elle prend un angle de de 109.4978°.

La mécanique quantique relativiste explique cette variation d’angle par le fait que l’eau est capable de se coupler avec le vide via son niveau qui correspond à l’orbitale 5d de l’atome d’oxygène ; C’est l’angle du tétraèdre qu’on retrouve dans la glace.

L’angle cohérent

L’eau devient cohérente lorsque le cerveau neuronal est en phase avec le cerveau vibratoire, lorsque nous sommes à l’écoute de notre intuition. La connaissance de ces phénomènes permettent de lever les doutes qui freinent notre capacité à digérer les informations que nous recevons des étoiles. Cette digestion va s’expanser et se propager au sein des systèmes biotiques de tous les individus.

L’Eau, un autre état de la Lumière

Pyramide_de_Lumiere

Il ne peut exister de préférence entre féminin et masculin pour la lumière, elle reste un composé d’ondes  ayant une différence constante de phase. Ces différences de phase n’affectent ni l’onde de lumière, ni même la relation entre les phases, une phase n’étant qu’une situation instantanée au sein d’un cycle en mouvement.

Cet « instant-phase virtuel » peut être vu comme un angle dans le plan complexe, entre imaginaire et réel.

C’est un « angle intuitif » que l’on peut appeler « Gardien du Temps ». Un moment clé de connexion entre nos deux cerveaux, neuronal et vibratoire. La connexion consciente aux Gardiens du Temps se font dans un état d’hydratation optimale, dans un état de Cohérence où la Foi joue un rôle prédominant.

Ce que Emmanuel Guizzo nomme le cerveau vibratoire quantique n’est autre que le Tzelem Elohim, identique à la pyramide avec ses quatre cotés qui sont en fait huit, puisque chaque coté est partagé en deux. et nous ne pouvons  que le remercier de nous offrir toute la richesse de ces précisions incontestables.

Ci-dessous la vidéo de la conférence d’Emmanuel Guizzo réalisée lors des repas ufologiques :

OVNI : l’hypothèse Astrobiotique

Je vous invite également à réécouter cette émission de radio de Bob vous dit toute la vérité  qui est plus récente sur cet article :

Ovnis, Cerveau, Menhirs: L’Hypothèse Astrobiotique avec Emmanuel Guizzo

Médusa et la figure originelle du Sphinx

Médusa et la figure originelle du Sphinx

Savez vous que la figure du sphinx a été falsifiée ?

La Figure ou Partzouf (en hébreu) est un Design , une géométrie qui permet de réengendrer un hologramme.

Le corps du Sphinx contient un système hydraulique intérieur qui est la parfaite copie des organes de reproduction féminins. Ce corps du sphinx, détient une technologie secrète en son sein.  Ce corps représente le monde des morts et son gardien est Anubis, le Dieu à tête de chacal ou chien de Sirius.

La tête du Sphinx était à l’origine la figure d’une femme à chevelure de lion. Cette chevelure disposée en couronne à 12 pointes avait le pouvoir de rediriger les rayons venant du soleil afin de les mettre en cohérence avec le flux émanant d’Orion capté par le système des pyramides. ….

Lire à ce propos le message des Hathor :

Réunissez-vous et rétablissez en Son lieu « La Figure de la véritable Liberté » – Les Hathor

Le mouvement circalaire du système biotique est comparé à celui de la méduse ou du poulpe

la poulpe attitude

Ce mouvement est illustré par ce qui a été appelé la « poulpe attitude ».

Le poulpe est un animal très intelligent doté de neuf cerveaux qui commandent huit tentacules, capable d’effectuer une multitude de tâches en même temps. Son secret ? L’intuition.

L’auteur développe toute une analyse sur le rôle fondamental de l’intuition dans les processus de décision.

merci a  Elishean

http://www.elishean.fr

 

l’ADN, le cauchemar pour les athées

neurone2L'ensemble des capacités de stockage informatique actuelles représente moins d'1 % de la quantité d'informations mémorisées dans les molécules d'ADN d'un seul être humain.
L'ordinateur loin de rivaliser avec notre ADN

La complexité de la molécule d’ADN: 

 

les probabilités montrent clairement qu’il est impossible que des molécules complexes telles que des protéines ou bien des acides nucléiques tels que l’ADN ou l’ARN puissent émerger par simple hasard. Pour compléter ce que disait le professeur Stephen C.Meyer à propos de la probabilité qui était de 1 sur 10 puissance 164, voici ce que déclare le docteur Leslie Orgel, collègue de Francis Crick et de Stanley Miller à l’université de San Diego en Californie : 

 

“Il est extrêmement improbable que des protéines et des acides nucléiques, qui sont structurellement complexes, aient surgi d’elles-mêmes au même endroit au même moment. Pourtant, il semble également impossible d’obtenir l’un sans l’autre. Et donc, à première vue, on doit conclure que la vie ne peut en aucun cas avoir été initiée par des moyens chimiques.” 

(The Origin of Life on Earth”, Scientific American, vol. 271, Octobre 1994, p. 78) 

 

Ce qui rend ceci encore plus improbable est le fait que l’ADN et les protéines doivent émerger en même temps car l’ADN ne peut pas fonctionner sans les protéines tout comme nous le confirme le scientifique John Horgan dans le magazine “scientific american”: 

 

“L’ADN ne peut pas fonctionner et ne peut pas former d’autres molécules d’ ADN sans l’aide de protéines catalytiques ou enzymes. En résumé, l’ADN ne peut pas se former sans protéines et vice versa” 

(“In the Beginning”, Scientific American, vol. 264, Février 1991, p. 119) 

 

Raison pour laquelle deux ans après la découverte de l’ADN, Homer Jacobson, professeur de chimie, fait ce commentaire : 

 

“Les instructions pour la reproduction de plans, pour l’énergie et l’extraction des parties de l’environnement actuel, pour la séquence de croissance et pour le mécanisme réalisateur qui traduit les instructions en croissance, tout devait être simultanément présent à ce moment [lorsque la vie a commencé]. Cette combinaison d’événements semble être un hasard incroyablement improbable.” 

(“Information, Reproduction and the Origin of Life”, American Scientist, janvier 1955, p. 121) 

 

Malgré tout cela, les évolutionnistes veulent nous faire croire à ce qu’ils appellent la thèse de l’ARN, c’est à dire qu’un ARN (acide ribonucléique, qui est une copie d’une région de l’un des brins de l’ADN) est apparu par chance et s’est ensuite mis à fabriquer des protéines puis, est venu l’ADN etc… Le paradoxe dans tout cela est qu’un ARN ne peut pas produire de protéines sans que celles-ci existent au préalable. 

Tandis que les évolutionnistes veulent à tout prix donner une réponse, certains scientifiques, quant à eux, sont plus raisonnables et ne préfèrent pas en donner, à l’exemple du biochimiste Douglas R. Hofstadter qui a dit : 

 

“”De quelle manière le Code Génétique, ainsi que les mécanismes pour sa traduction (ribosomes et molécules d’ARN) ont-ils émergé ?” Pour le moment, nous devrons nous contenter d’émerveillement et d’admiration, plutôt que d’une réponse.” 

(Godel, Escher, Bach: An Eternal Golden Braid, Vintage Books, New York, 1980, p. 548 

 

Pour finir, Francis Crick (l’un des biologistes qui a découvert la structure de l’ADN) avait admis, suite à la découverte de la molécule d’ADN, que celle-ci ne pouvait pas être le fruit du hasard. Et bien voici exactement ce qu’il a dit :
 

 

“Un homme honnête, muni de toute la connaissance qui est mise à notre disposition maintenant, ne pourrait qu’affirmer que, dans un certain sens, l’origine de la vie semble, pour le moment, être presque un miracle” 

Life Itself: It’s Origin and Nature, New York, Simon & Schuster, 1981, p. 88 

 

On comprend donc mieux pourquoi le célèbre peintre Salvador Dali disait : 

 

“L’annonce de la découverte de la molécule d’ADN par Watson & Francis Crick représente pour moi la vraie preuve de l’existence de Dieu” 

-Salvador Dali (University of Washington Press, Seattle 1966) 

04 juin 2009

mémoires numériques de demain

la plupart des appareils électroniques nomades utilisent des mémoires flash. Les mémoires ferroélectriques (1) sont plus rapides, mais présentent d'autres inconvénients (faible densité de stockage et destruction des données lors de la lecture notamment). Une équipe de l'Unité Mixte de Physique CNRS/Thales/Université Paris-Sud 11 a résolu ces problèmes (2) en montrant la faisabilité d'un nouveau type de mémoire basé sur l'association de deux phénomènes physiques: la ferroélectricité et l'effet tunnel. Ces mémoires auraient alors de nombreux avantages pour supplanter les mémoires flash. Ce résultat est publié dans Nature (advanced online publication du 31 mai 2009).

Aujourd'hui, l'électronique nomade a envahi notre vie. Elle dépend de manière cruciale des composants qui conservent les données quand l'appareil est éteint. On parle de mémoires non volatiles. Le marché réclame des mémoires toujours plus compactes, plus rapides, de plus haute densité et moins consommatrices d'énergie.

Actuellement, trois grandes familles de mémoires non volatiles existent: les mémoires magnétiques, les plus consommatrices d'énergie, les mémoires flash, avec lesquelles les temps d'écriture et de lectures sont plus longs, et les mémoires ferroélectriques, qui sont plus rapides mais avec lesquels les informations stockées sont détruites lors de la lecture. Les mémoires ferroélectriques sont commercialisées depuis plus de 10 ans et utilisées pour des applications de niche telles que certaines consoles de jeux.

En collaboration avec l'Université de Cambridge et la société Thales, une équipe de l'Unité mixte de physique CNRS/Thales/Université Paris-Sud 11 a réussi à marier deux phénomènes physiques que sont la ferroélectricité et l'effet tunnel. Les chercheurs ont montré la faisabilité d'un nouveau type de mémoire ferroélectrique, dont la lecture ne détruirait pas le contenu, ce qui était jusqu'à présent leur principal inconvénient.

La ferroélectricité est la propriété selon laquelle un matériau possède spontanément une polarisation électrique (asymétrie des charges internes). Elle peut être renversée par l'application d'un champ électrique extérieur. Une fois orienté, cet état de polarisation perdure. Il constitue la base de la mémoire non volatile et son orientation vers le "haut" ou vers le "bas" peut être associée à la valeur 0 ou 1 de notre informatique binaire.

L'effet tunnel, quant à lui, est un phénomène permettant à un objet quantique (un électron par exemple) de traverser un matériau isolant lorsque l'épaisseur de ce dernier est réduite à quelques atomes. Cet effet est observé dans des dispositifs appelés "jonctions tunnel" constitués d'une mince barrière isolante prise en sandwich entre deux électrodes conductrices.

Les chercheurs ont combiné ces deux phénomènes en utilisant comme isolant un matériau ferroélectrique. Ils sont parvenus à y préserver la ferroélectricité, généralement fragilisée à ces échelles nanométriques: il sont ainsi observé que l'orientation de la polarisation affectait spectaculairement l'effet tunnel et le passage d'un courant électrique au sein du dispositif. Ceci permet de lire de façon non destructive l'état de polarisation, soit le contenu de l'élément mémoire.

Ce résultat ouvre la voie à la simplification de l'architecture des mémoires ferroélectriques actuelles, avec pour perspectives une diminution des coûts, une augmentation de la densité de stockage ainsi que de la rapidité, et une moindre consommation électrique.

Notes:
(1) où on écrit les données dans une couche d'un matériau ferroélectrique
(2) en collaboration avec l'Université de Cambridge

Tous les tags

Posté par rusty james à 16:21 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,