Liste des brevets qui permettent d'ecouter vos pensées

pensee10

Le cerveau fonctionne sur des bandes de fréquences, lorsqu'on emet une pensée ou qu'on visualise quelque chose mentalement, cette action est traduite par des émissions à telle ou telle fréquence.

Pour shématiser le cerveau est comme un radio transmetteur, en connaissant ces fréquences, on peut non seulement littéralement "écouter les pensées" d'un individu, matis parler dans sa tete sans que quiquonque ne le sache, et lui faire croire qu'il entend des voix ou qu'il parle avec des divinites, ou lui faire faire des actions contre sa volonté.

Certaines de ces technologies sont vielles de plusieures décénies.
Je pense que c'est tres claire, la raison pour laquelle la majorité des gens n'en n'ont jamais entendu parlé, enfin hors des séries télé et film au cinéma.

Si le seul endroit où une personne lambda à entendu parlé du lavage de cerf veau et controle d'esprit est par le biais de la science fiction, c'est pas difficile de comprendre pourquoi les gens sont incapables de concevoir que ces choses soient vrai, pourtant elles le sont.

Et ces technologies sont pas utilisées sur des pseudo térrorristes vivant dans des caves en Afghanistan, ces technologies sont utilisées sur VOUS, vos enfants, vos familles et vos amis.

Un groupe de gens convincus que le gouvernement US "diffuse des voix" directement dans leurs esprits font parler d'eux sur internet. Ils sont peut-etre fous, mais on sait que le pentagon a fait des recherches, pour accomplir exactement cet effet, serai-ce une coincidence ?

 

US PATENT --4,717,343 --METHOD OF CHANGING A PERSON'S BEHAVIOR--A method of conditioning a person's unconscious mind in order to effect a desired change in the person's behavior which does not require the services of a trained therapist. Instead the person to be treated views a program of video pictures appearing on a screen. The program as viewed by the person's unconscious mind acts to condition the person's thought patterns in a manner which alters that person's behavior in a positive way. SOURCE: Judy Wall, Mike Coyle and Jan Wiesemann. Paranoia Magazine Issue 24 Fall 2000 -Article -'Technology to Your Mind' - By Judy Wall
 
US PATENT 5,270,800 --SUBLIMINAL MESSAGE GENERATOR--A combined subliminal and supraliminal message generator for use with a television receiver permits complete control of subliminal messages and their manner of presentation. A video synchronization detector enables a video display generator to generate a video message signal corresponding to a received alphanumeric text message in synchronism with a received television signal. A video mixer selects either the received video signal or the video message signal for output. The messages produced by the video message generator are user selectable via a keyboard input. A message memory stores a plurality of alphanumeric text messages specified by user commands for use as subliminal messages. This message memory preferably includes a read only memory storing predetermined sets of alphanumeric text messages directed to differing topics. The sets of predetermined alphanumeric text messages preferably include several positive affirmations directed to the left brain and an equal number of positive affirmations directed to the right brain that are alternately presented subliminally. The left brain messages are presented in a linear text mode, while the right brain messages are presented in a three dimensional perspective mode. The user can control the length and spacing of the subliminal presentations to accommodate differing conscious thresholds. Alternative embodiments include a combined cable television converter and subliminal message generator, a combine television receiver and subliminal message generator and a computer capable of presenting subliminal messages. SOURCE: Judy Wall, Mike Coyle and Jan Wiesemann. Paranoia Magazine Issue 24 Fall 2000 -Article -'Technology to Your Mind' - By Judy Wall
 
US PATENT 5,123,899 --METHOD AND SYSTEM FOR ALTERING CONSCIOUSNESS--A system for altering the states of human consciousness involves the simultaneous application of multiple stimuli, preferable sounds, having differing frequencies and wave forms. The relationship between the frequencies of the several stimuli is exhibited by the equation g=s.sup.n/4 .multidot.f where: f=frequency of one stimulus; g=frequency of the other stimuli of stimulus; and n=a positive or negative integer which is different for each other stimulus. ALSO SEE: US PATENT --5,289,438 --METHOD AND SYSTEM FOR ALTERING CONSCIOUSNESS SOURCE: Judy Wall, Mike Coyle and Jan Wiesemann. Paranoia Magazine Issue 24 Fall 2000 -Article -'Technology to Your Mind' - By Judy Wall
 
US PATENT 4,877,027--HEARING SYSTEM --Sound is induced in the head of a person by radiating the head with microwaves in the range of 100 megahertz to 10,000 megahertz that are modulated with a particular waveform. The waveform consists of frequency modulated bursts. Each burst is made up of ten to twenty uniformly spaced pulses grouped tightly together. The burst width is between 500 nanoseconds and 100 microseconds. The pulse width is in the range of 10 nanoseconds to 1 microsecond. The bursts are frequency modulated by the audio input to create the sensation of hearing in the person whose head is irradiated.
 
US PATENT 6,011,991--COMMUNICATION SYSTEM AND METHOD INCLUDING BRAIN WAVE ANALYSIS AND/OR USE OF BRAIN ACTIVITY--A system and method for enabling human beings to communicate by way of their monitored brain activity. The brain activity of an individual is monitored and transmitted to a remote location (e.g. by satellite). At the remote location, the monitored brain activity is compared with pre-recorded normalized brain activity curves, waveforms, or patterns to determine if a match or substantial match is found. If such a match is found, then the computer at the remote location determines that the individual was attempting to communicate the word, phrase, or thought corresponding to the matched stored normalized signal.
 
US PATENT 4,858,612 - HEARING DEVICE --A method and apparatus for simulation of hearing in mammals by introduction of a plurality of microwaves into the region of the auditory cortex is shown and described. A microphone is used to transform sound signals into electrical signals which are in turn analyzed and processed to provide controls for generating a plurality of microwave signals at different frequencies. The multifrequency microwaves are then applied to the brain in the region of the auditory cortex. By this method sounds are perceived by the mammal which are representative of the original sound received by the microphone.
 
US PATENT 3,951,134 - APPARATUS AND METHOD FOR REMOTELY MONITORING AND ALTERING BRAIN WAVES--Apparatus for and method of sensing brain waves at a position remote from a subject whereby electromagnetic signals of different frequencies are simultaneously transmitted to the brain of the subject in which the signals interfere with one another to yield a waveform which is modulated by the subject's brain waves. The interference waveform which is representative of the brain wave activity is re-transmitted by the brain to a receiver where it is demodulated and amplified. The demodulated waveform is then displayed for visual viewing and routed to a computer for further processing and analysis. The demodulated waveform also can be used to produce a compensating signal which is transmitted back to the brain to effect a desired change in electrical activity therein.
 
US PATENT 5,159,703 - SILENT SUBLIMINAL PRESENTATION SYSTEM --A silent communications system in which nonaural carriers, in the very low or very high audio frequency range or in the adjacent ultrasonic frequency spectrum, are amplitude or frequency modulated with the desired intelligence and propagated acoustically or vibrationally, for inducement into the brain, typically through the use of loudspeakers, earphones or piezoelectric transducers.
 
US PATENT 5,507,291- METHOD AND AN ASSOCIATED APPARATUS FOR REMOTELY DETERMINING INFORMATION AS TO A PERSON'S EMOTIONAL STATE
 
US PATENT: US5629678:IMPLANTABLE TRANSCEIVER-Apparatus for Tracking And Recovering Humans.
 
US PATENT FOR BARCODE TATTOO--Method for verifying human identity during electronic sale transactions. A method is presented for facilitating sales transactions by electronic media. A bar code or a design is tattooed on an individual. Before the sales transaction can be consummated, the tattoo is scanned with a scanner. Characteristics about the scanned tattoo are compared to characteristics about other tattoos stored on a computer database in order to verify the identity of the buyer. Once verified, the seller may be authorized to debit the buyer's electronic bank account in order to consummate the transaction. The seller's electronic bank account may be similarly updated.
 
US PATENT 5,539,705 - ULTRASONIC SPEECH TRANSLATOR AND COMMUNICATIONS SYSTEM--A wireless communication system undetectable by radio frequency methods for converting audio signals, including human voice, to electronic signals in the ultrasonic frequency range, transmitting the ultrasonic signal by way of acoustical pressure waves across a carrier medium, including gases, liquids, or solids, and reconverting the ultrasonic acoustical pressure waves back to the original audio signal. The ultrasonic speech translator and communication system (20) includes an ultrasonic transmitting device (100) and an ultrasonic receiving device (200). The ultrasonic transmitting device (100) accepts as input (115) an audio signal such as human voice input from a microphone (114) or tape deck.
 
US PATENT 5,629,678 - PERSONAL TRACKING AND RECOVERY SYSTEM--Apparatus for tracking and recovering humans utilizes an implantable transceiver incorporating a power supply and actuation system allowing the unit to remain implanted and functional for years without maintenance. The implanted transmitter may be remotely actuated, or actuated by the implantee. Power for the remote-activated receiver is generated electromechanically through the movement of body muscle. The device is small enough to be implanted in a child, facilitating use as a safeguard against kidnapping, and has a transmission range which also makes it suitable for wilderness sporting activities. A novel biological monitoring feature allows the device to be used to facilitate prompt medical dispatch in the event of heart attack or similar medical emergency. A novel sensation-feedback feature allows the implantee to control and actuate the device with certainty.
 
US PATENT 5,760,692 - INTRA-ORAL TRACKING DEVICE-An intra-oral tracking device adapted for use in association with a tooth having a buccal surface and a lingual surface, the apparatus comprises a tooth mounting member having an inner surface and an outer surface, the inner surface including adhesive material.
 
US PATENT 5,868,100 - FENCELESS ANIMAL CONTROL SYSTEM USING GPS LOCATION INFORMATION--A fenceless animal confinement system comprising portable units attached to the animal and including means for receiving GPS signals and for providing stimulation to the animal. The GPS signals are processed to provide location information which is compared to the desired boundary parameters. If the animal has moved outside the desired area, the stimulation means is activated. The signal processing circuitry may be included either within the portable unit or within a separate fixed station.
 
US PATENT 5,905,461 - GLOBAL POSITIONING SATELLITE TRACKING DEVICE--A global positioning and tracking system for locating one of a person and item of property. The global positioning and tracking system comprises at least one tracking device for connection to the one of the person and item of property including a processing device for determining a location of the tracking device and generating a position signal and a transmitter for transmitting said position signal.
 
US PATENT 5,935,054 - MAGNETIC EXCITATION OF SENSORY RESONANCES--The invention pertains to influencing the nervous system of a subject by a weak externally applied magnetic field with a frequency near 1/2 Hz. In a range of amplitudes, such fields can excite the 1/2 sensory resonance, which is the physiological effect involved in "rocking the baby".
 
US PATENT 5,952,600 -ENGINE DISABLING WEAPON-- A non-lethal weapon for disabling an engine such as that of a fleeing car by means of a high voltage discharge that perturbs or destroys the electrical circuits.
 
US PATENT 6,006,188 - SPEECH SIGNAL PROCESSING FOR DETERMINING PSYCHOLOGICAL OR PHYSIOLOGICAL CHARACTERISTICS USING A KNOWLEDGE BASE
 
US PATENT 6,014,080 - BODY WORN ACTIVE AND PASSIVE TRACKING DEVICE --Tamper resistant body-worn tracking device to be worn by offenders or potential victims for use in a wireless communication system receiving signals from a global positioning system (GPS).
 
US PATENT 6,017,302 - SUBLIMINAL ACOUSTIC MANIPULATION OF NERVOUS SYSTEMS --In human subjects, sensory resonances can be excited by subliminal atmospheric acoustic pulses that are tuned to the resonance frequency. The 1/2 Hz sensory resonance affects the autonomic nervous system and may cause relaxation, drowsiness, or sexual excitement, depending on the precise acoustic frequency near 1/2 Hz used. The effects of the 2.5 Hz resonance include slowing of certain cortical processes, sleepiness, and disorientation. For these effects to occur, the acoustic intensity must lie in a certain deeply subliminal range. Suitable apparatus consists of a portable battery-powered source of weak subaudio acoustic radiation. The method and apparatus can be used by the general public as an aid to relaxation, sleep, or sexual arousal, and clinically for the control and perhaps treatment of insomnia, tremors, epileptic seizures, and anxiety disorders. There is further application as a nonlethal weapon that can be used in law enforcement standoff situations, for causing drowsiness and disorientation in targeted subjects. It is then preferable to use venting acoustic monopoles in the form of a device that inhales and exhales air with subaudio frequency.
 
US PATENT 6,051,594 - METHODS AND FORMULATIONS FOR MODULATING THE HUMAN SEXUAL RESPONSE--The invention is directed to improved methods for modulating the human sexual response by orally administering a formulation of the vasodilator phentolamine to the blood circulation and thereby modulating the sexual response on demand.
 
US PATENT 6,052,336 - APPARATUS AND METHOD OF BROADCASTING AUDIBLE SOUND USING ULTRASONIC SOUND AS A CARRIER--An ultrasonic sound source broadcasts an ultrasonic signal which is amplitude and/or frequency modulated with an information input signal originating from an information input source. If the signals are amplitude modulated, a square root function of the information input signal is produced prior to modulation. The modulated signal, which may be amplified, is then broadcast via a projector unit, whereupon an individual or group of individuals located in the broadcast region detect the audible sound.
 

Posté par rusty james à 09:35 - - Permalien [#]
Tags : , ,


LA SOCIETE DE CONTRAINTE ET SES INSTRUMENTS

Mission-Impossible-Protocole-Fantome

IL EXISTE TROIS EXPRESSIONS POUR DESIGNER L’ORGANISATION RATIONNELLE DE L’ORDRE PUBLIC. C’EST-A-DIRE LA POLICE, GESTION ET DISCIPLINE, DES POPULATIONS.

LA SOCIETE DE CONTROLE, NOUS L’AVONS DEPASSEE.
LA SOCIETE DE SURVEILLANCE, NOUS Y SOMMES.
LA SOCIETE DE CONTRAINTE, NOUS Y ENTRONS.

mind

LE CONTRE-ROLE AU XIVe siècle), C’EST LE REGISTRE TENU EN DOUBLE DE CEUX QUE L’ON A ENROLES, c’est-à-dire inscrits sur un rôle, un parchemin roulé, afin de faire l’appel et de s’assurer de leur présence (roll-call, en anglais) ; notamment soldats et prisonniers. LE SENS DU MOT CONTROLE A DEPUIS SUBI UNE INFLATION EXTREME, D’ABORD EN ANGLAIS OU, DE GLISSEMENT EN GLISSEMENT, IL EN EST VENU A SIGNIFIER SURVEILLANCE, MAITRISE, COMMANDE, POUVOIR (self-control, birth control, remote control). D’où le slogan du Parti, cité par Orwell dans 1984. « Celui qui a le contrôle du passé, a le contrôle du futur. Celui qui a le contrôle du présent a le contrôle du passé. »

Ce glissement de sens s’est répandu en français courant via des traductions fautives, mais LE SENS CORRECT DEMEURE CELUI DE VERIFICATION, comme attesté par le Dictionnaire de vocabulaire technique et critique de la philosophie (André Lalande. P.U.F. 2006), et les deux expressions synonymes : contrôle ou vérification d’identité.

EN BREF, LE CONTROLE EST UN INVENTAIRE DONT LA METHODE REMONTE A L’INVENTION DE L’ECRITURE ET DU CALCUL EN MESOPOTAMIE ; « reçu trente jarres d’huile », « envoyé dix esclaves », « réserve, cent jarres de blé ». LA COMPTABILITE ET L’INVENTAIRE NE SONT RIEN D’AUTRE QUE L’ETAT-CIVIL DES BIENS : LES CHOSES, LE CHEPTEL, LES ESCLAVES, OUTILS VIVANTS (ARISTOTE), CONFONDUS DANS UNE MEME CATEGORIE. ON NE CONTROLE QUE CE QUE L’ON POSSEDE OU DIRIGE, AUSSI L’ASYMETRIE ENTRE CONTROLEURS ET CONTROLES, DISTINGUE-T-ELLE LE POUVOIR DES SANS POUVOIR.

Il y a dans cette simple liste de noms et dans l’appel des inscrits, un dispositif d’une effroyable efficacité. LE CONTROLE, quel qu’en soit le truchement (patronyme, photo, biométrie, empreinte digitale, ADN, etc.), ARTICULE TOUJOURS, D’UNE PART, LE ROLE – AUJOURD’HUI, LE FICHIER INFORMATIQUE-, OU L’ON ENREGISTRE L’IDENTIFIANT D’UN INDIVIDU, SON MATRICULE ; ET D’AUTRE PART, CET IDENTIFIANT LUI-MEME, QUE L’INDIVIDU PORTE SUR LUI, ET QU’IL SUFFIT DE COMPARER A SON DUPLICATA POUR EFFECTUER LE CONTRE-ROLE : que l’on fasse l’appel au camp, ou que l’on vérifie par transmission radio-électronique, la puce d’identité d’un passant dans la foule.

ABOLIR LE CONTROLE, CE SERAIT AU SENS MINIMAL, MATERIEL, DETRUIRE LES SIX CENTS FICHIERS OU FIGURE EN MOYENNE, CHAQUE FRANÇAIS, au premier chef ceux de l’état-civil, de la sécurité sociale et de la carte nationale d’identité.

CETTE ABOLITION NE METTRAIT NULLEMENT FIN AU POUVOIR, ELLE LE RENDRAIT JUSTE FAILLIBLE, PRESERVANT LA POSSIBILITE D’UNE OPPOSITION.

AINSI LA RESISTANCE FUT-ELLE D’ABORD, selon le mot de Kriegel-Valrimont, UNE ENTREPRISE DE FAUX PAPIERS ; et sinon, il n’y aurait pas eu plus de résistance, mais beaucoup plus de déportés : Juifs, militants, requis du S.T.O.

William Burroughs, parrain de la Beat generation et petit-fils d’un autre William Burroughs, inventeur de la première machine comptable, avait dans ses visions d’extralucide employé le MOT DE CONTROLE AU SENS D’EMPRISE ET DE MAITRISE. Ainsi avait-il défini la CAME, comme la marchandise et le moyen de contrôle idéaux. Eric Mottram rapporte ses propos en 1980, dans William S. Burroughs. L’algèbre du besoin. (ed. Christian Bourgois)

« Nul besoin de boniment pour séduire l’acheteur ; il est prêt à traverser un égout en rampant sur les genoux pour mendier la possibilité d’en acheter. »

Assertion non seulement vérifiée, mais extensible à toutes les camelotes dont la came constitue le type idéal. ET DE FAIT, NOUS VOYONS DES POPULATIONS ENTIERES RAMPER A GENOUX DANS LES EGOUTS QU’ELLES CREUSENT, CE FAISANT, POUR MENDIER LA POSSIBILITE D’EN ACHETER. LE FAUX BESOIN N’ETANT PAS MOINS IMPERIEUX QUE LE MANQUE.

BURROUGHS QUE LA QUESTION OBSEDAIT A VATICINE SUR D’AUTRES FORMES D’EMPRISE. LE CONDITIONNEMENT ET L’ALIENATION RELIGIEUSE, PAR EXEMPLE, à travers les rites et le calendrier des prêtres mayas. A ruminer par ces temps de régression. (Juive, islamique, chrétienne) LES TECHNIQUES DE COMMUNICATION : « Qui possède maintenant les communications contrôle le pays. » LE LANGAGE : « l’alphabétisme universel avec en un même temps un contrôle de la parole et de l’image est maintenant l’instrument de contrôle. » Comprenez, de suggestion, d’idéologie, de représentation du monde. Mais sa pensée la plus profonde reste que : « Les hommes libres n’existent pas sur cette planète à cette époque, car la liberté n’existe pas dans le corps humain. Par le simple fait d’être dans un corps humain, vous êtes totalement contrôlé par toutes sortes de nécessités biologiques et extérieures. »

On sait du reste, qu’outre William Burrough, TIMOTHY LEARY, AUTRE BATELEUR DU LSD ET DE LA CONTRE-CULTURE, A BEAUCOUP DELIRE SUR LE « CYBERESPACE » ET LE « TELECHARGEMENT DE L’ESPRIT DANS LE RESEAU », FRAYANT BRUYAMMENT LA VOIE AU TRANSHUMANISME. Mais quoi, seuls les nigauds s’imaginent que la contre-culture californienne de San-Francisco et de la Silicon Valley fut tout uniment un vecteur d’émancipation. Pour l’essentiel elle a servi comme la « recherche fondamentale » à renouveler les rayons de la FNAC, VIA L’INNOVATION TECHNOLOGIQUE ET INDUSTRIELLE. (cf. Techno. Le son de la technopole. Pièces et main d’oeuvre.
L’Echappée. 2011)

En 1990, l’universitaire Gilles Deleuze, dans deux entretiens avec L’Autre Journal (n°1 mai 1990), et avec Toni Negri, dans Futur antérieur (n°1, printemps 1990), emprunte à Burroughs ce terme de contrôle pour désigner ce que « Foucault reconnaît comme notre proche avenir » EN MATIERE DE POLICE DES POPULATIONS.

On sait quelle célébrité le concept benthamien de PANOPTICON a valu à Foucault : QUE LE POUVOIR – CENTRAL-, PUISSE SELON UN DISPOSITIF GEOMETRIQUE RATIONNEL, TOUT VOIR SANS ETRE VU. IL NE S’AGIT PAS, D’AILLEURS, DE CONTROLE, MAIS DE SURVEILLANCE. LAQUELLE SE SUPERPOSE AU CONTROLE SANS L’ABOLIR ET VA BIEN AU-DELA DES MOYENS D’OPTIQUE EMPLOYES PAR LA SENTINELLE (de l’italien sentire, entendre), DEPUIS SON MIRADOR : lunettes, jumelles, télescopes.

A L’ERE TECHNOLOGIQUE ELLE MOBILISE SATELLITES, DRONES, CAMERAS (INFRA-ROUGE), GPS, TELEPHONES MOBILES, CAPTEURS ET PUCES ELECTRONIQUES (RFID), ET TOUS LES DISPOSITIFS DE TRAÇABILITE.

Citoyennistes ou radicalistes, les sempiternels passagers du train de retard prétendent contester la société de surveillance et ses instruments : C’EST-A-DIRE CE QUI EST ADVENU PENDANT QU’ILS COASSAIENT EN CHŒUR ET EN BOUCLE : « PAS DE CATASTROPHISME !... ON N’EN EST PAS LA ! », et grenouillaient contre la société de contrôle.

Cela donne des inventaires épisodiques tel La grande surveillance de Claude-Marie Vadrot (Le Seuil. 2007), mauvaise compilation, non sourcée, de ses confrères journalistes ; Sous surveillance !, autre compilation – mais sourcée-, de Françoise de Blomac, « géographe et spécialiste des nouvelles technologies de l’information et de la communication », et Thierry Rousselin « consultant en observation spatiale (…), directeur de programme d’armement à la Délégation générale pour l’armement (…), chargé du cours de géointelligence à l’Ecole des mines de Paris. Il écrit également dans des « fanzines » de rock n’ roll. » Oui – comme Eudeline ou Nick Tosches. Vous voyez bien que la contre-culture n’est pas sectaire.

LA GLOBALISATION DE LA SURVEILLANCE. AUX ORIGINES DE L’ORDRE SECURITAIRE, D’ARMAND MATTELART (ed. La Découverte. 2007), EST A NOTRE CONNAISSANCE LA MEILLEURE HISTOIRE DE L’INNOVATION SECURITAIRE ET DE SES LIENS AVEC LA TECHNOLOGIE ET LE TERRORISME D’ETAT.

« LA PRIORITE DE LA RECHERCHE-DEVELOPPEMENT VA AUX INSTRUMENTS CAPABLES DE DEBUSQUER LES GUERILLAS ET DE PROTEGER LES TROUPES DES ATTAQUES SURPRISES. LA GUERRE IRREGULIERE VA AINSI SE REVELER UN FORMIDABLE LABORATOIRE DES TECHNOLOGIES DE LOCALISATION. »

Quatre pages d’épilogue bâclé gâchent malheureusement cette riche et utile généalogie du technosécuritaire.

Génuflexions aux mandarins des années soixante-dix : Deleuze, Guattari, Foucault. Rituels saluts au clairon aux « altermondialistes » et aux « organisations citoyennes ». Appels au gouvernement, à l’Etat, pour partager avec eux l’accompagnement et l’encadrement des technologies de surveillance – la cogestion en somme. ESPOIRS NIAIS DANS LA COMMISSION NATIONALE INFORMATIQUE ET LIBERTE (CNIL), L’INSTITUTION PSEUDO-INDEPENDANTE, CHARGEE DE PREVENIR TOUTE CONTESTATION REELLE, ET DE FACILITER EN DOUCEUR, PAR CONCESSIONS SUCCESSIVES, LA REDUCTION DE TOUTE VIE LIBRE ET PRIVEE. On en reste pantois. Comme si l’auteur de ces quatre pages n’avait ni lu ni écrit les deux cents précédentes. Mais le contraire est vrai. Parce qu’il a écrit ce livre et fait ses recherches, Mattelart ne peut que céder à la lassitude, au désarroi, à un effroi qu’il ne peut ni ne veut affronter quand vient le passage obligé aux « propositions concrètes » - et optimistes-. Il s’en débarrasse donc n’importe comment pour taire que tout a échoué et qu’il n’a rien de plus à dire là-dessus.

Il ne faut pas désespérer la piétaille citoyenne ou radicale, étudiants en sociologie, crétins
« insurrectionalistes », pangolins de la Ligue des droits de l’homme, du Syndicat de la magistrature ou de la fondation Copernic, badauds des forums libertaires, abonnés du Diplo ou de Politis.

ALEX TÜRK, LUI, N’A PAS CET EMBARRAS, PUISQU’IL PRESIDE DEPUIS SEPT ANS LA COMMISSION NATIONALE INFORMATIQUE ET LIBERTE ; ET QUE, SENATEUR DU NORD, IL ENSEIGNE LE DROIT PUBLIC A L’UNIVERSITE. Qu’il siège à droite plutôt qu’à gauche n’importe pas plus en la matière qu’une préférence pour la betterave en hors-d’œuvre plutôt que pour le radis. SON ROLE, ON L’A DIT, CONSISTE A REGULER, RATIFIER, SOUVENT APRES COUP, LES PERPETUELLES ROGNURES A LA VIE PRIVEE ET AUX LIBERTES PUBLIQUES, DU FAIT DES ENTREPRISES, DE L’ETAT, DES FORCES DE L’ORDRE ; TOUT EN GEIGNANT DANS CHAQUE MICRO COMPLAISAMMENT TENDU SUR L’INDIFFERENCE DES CITOYENS, DES JEUNES SURTOUT, FACE « AUX PROGRES DE LA SOCIETE DE SURVEILLANCE ». Ceux que l’extension de la tyrannie technologique tourmente vraiment, apprennent ainsi, d’une pierre deux coups, qu’ils ont un champion et une institution à leur service, bien plus qualifiés et armés qu’eux-mêmes, et que ces derniers, hélas, ne peuvent pas grand chose à part remuer des doléances languissantes. Nonobstant, la solution pour Alex Türk réside évidemment dans Alex Türk ; dans le développement de la CNIL, l’accroissement de son personnel, de son budget, de ses compétences, de ses services ; la multiplication de ses arrêts, avis et condamnations.

EN SOMME, LA PROLIFERATION D’UNE ENIEME BUREAUCRATIE PARASITAIRE – à l’instar des domaines de la santé, de l’environnement, de l’alimentation-, sécrétant en langage abstrus une casuistique retorse à base d’arguties juridiques, d’expertises techniques, d’ « analyses coûts/bénéfices », d’obscure « transparence », de « neutralité technologique », de « bons et mauvais usages », de « principe de proportionnalité », de « degré d’intrusivité » , d’ « opt-in et opt-out », de « personnes vulnérables » et de « consentement délégué », de « pédagogie » (des « citoyens », des « jeunes »), de « technologie au secours de la technologie », etc. Tant, dans ce monde complexe et dangereux, il serait extrémiste et simpliste d’observer ce principe : LE CONTROLE ET LA SURVEILLANCE DE QUICONQUE PAR DES MOYENS MECANIQUES OU HUMAINS EST CRIMINEL.

Pour savoir ce qui se passe dans la tête de Türk, et ce que recèle la société de surveillance, on peut lire La vie privée en péril. Des citoyens sous contrôle, (ed. Odile Jacob. 2011), où notre sénateur-prof recycle avec cinq ans de retard et beaucoup de circonlocutions, ce que nous disions en 2006, lors de la manifestation contre l’inauguration de Minatec, à propos des RFID et des nanotechnologies. TÜRK ETANT LE CHAUFFEUR DU TRAIN DE RETARD où cahotent, cahin-caha, citoyennistes et radicalistes. Pour connaître l’horaire du prochain train et savoir de quoi on babillera dans ce tortillard d’ici cinq ans, mieux vaut lire la suite sur la SOCIETE DE CONTRAINTE.

Nous avons introduit cette notion en 2008, au dernier chapitre de Terreur et possession, pour caractériser une PHASE NOUVELLE DANS L’ORGANISATION RATIONNELLE – TECHNOLOGIQUE-, DE L’ORDRE PUBLIC : LE PANCRATICON OU L’INVENTION DE LA SOCIETE DE CONTRAINTE. Extension du panopticon, LE PANCRATICON EST UN DISPOSITIF DE QUASI-OMNIPOTENCE SUR LES ETRES ET LE MONDE. UN TECHNO-TOTALITARISME QUASI-DIVIN, si le divin est vraiment ce tout-puissant dont nous parlent les prêtres. L’étymologie du mot est transparente : Pan, tout ; cratos, la force, le pouvoir – voyez le pancrace-, cette lutte où toutes les prises, tous les coups, sont permis.

Quant à la contrainte, nous n’entendons par là ni plus, ni moins que le Robert et le Dictionnaire étymologique du français. Nous ne jouons pas avec les mots. Nous ne prétendons pas les « redéfinir » afin de duper les naïfs, c’est-à-dire les falsifier en les infiltrant d’acceptions floues, retorses, paradoxales, tronquées ou si larges au contraire qu’elles ne définissent plus rien. Nous nous plions au langage exact et commun afin de partager, autant que possible, une représentation exacte et commune de perceptions communes. Tenant pour acquis que si chacun voit midi à sa porte, cette vision, quoi qu’on raffine et singularise, est commune pour l’essentiel et particulière pour l’exception et le secondaire. Et voilà pourquoi le soleil de Rimbaud, de Van Gogh ou des Lakotas, brille aussi pour nous, quand bien même chacun le voit de son seuil. Et donc :

CONTRAINTE. Nom féminin dérivé au XIIe siècle du verbe contraindre pour signifier 1) une
VIOLENCE EXERCEE CONTRE QUELQU’UN, une ENTRAVE A LA LIBERTE D’ACTION. 2) Une REGLE SOCIALE, MORALE, OBLIGATOIRE. Le mot vient d’une racine Indo-européenne *streig- « serrer », d’où stringere en latin, strictus, constringere « lier étroitement ensemble » ; constrictio « resserrement » et constrictius, qui resserre, tel le boa constrictor.

C’EST CELA. C’EST EXACTEMENT CELA. SERRER, RESSERRER, LIER ETROITEMENT EN UN FILET CONSTRICTEUR. EN VAIN AURIONS-NOUS CHERCHE UN MOT PLUS APTE A NOMMER LES NOUVEAUX MODES D’ORGANISATION DE L’ORDRE PUBLIC. On nous opposera que l’expression semble un pléonasme ; qu’il n’est pas de société sans règles, obligations ni tabous. Le même pourrait d’ailleurs être dit de la société de surveillance – connaît-on une société sans surveillance ?-, ou de l’état de nature – y-a-t-il rien de plus contraignant que la vie des nomades, chasseurs-cueilleurs, astreints, sous peine de mort, à une stricte obéissance aux réalités du milieu ? Précisons donc.

Nous avons maintes fois cité la formule de Clausewitz suivant laquelle « la guerre est (…) un acte de violence destiné à contraindre l’adversaire à exécuter notre volonté. »

DANS LA GUERRE DE TOUS CONTRE TOUS, OUVERTE OU CACHEE, COLLECTIVE OU INDIVIDUELLE, DONT CELLE ENTRE POUVOIR ET SANS-POUVOIR CONSTITUE LE THEATRE PRINCIPAL, UNE ARME NOUVELLE PARAIT AU SERVICE DU POUVOIR, AVEC CETTE PERSPECTIVE SANS PRECEDENT D’ABOLIR, AU SENS LE PLUS MATERIEL, LE LIBRE-ARBITRE D’UN INDIVIDU ET D’EN PRENDRE POSSESSION. PAR POSSESSION, ON ENTEND L’ETAT DE CEUX QUE GOUVERNE UNE PUISSANCE TECHNOLOGIQUE – NEUROELECTRONIQUE PAR EXEMPLE-, QUI LES PRIVE DE LA LIBRE DISPOSITION DE LEURS PENSEES ET DE LEURS ACTES, ET EN FAIT L’INSTRUMENT DE SA VOLONTE. (cf. Dictionnaire du vocabulaire technique et critique de la philosophie. A. Lalande. P.U.F)

Au delà de ce que la loi, la coutume, les normes sociales et la force brute ont toujours imposé ou interdit aux sans pouvoir, des innovations issues de l’informatique et des statistiques, des nano et neurotechnologies, des supercalculateurs et de l’imagerie médicale, induisent bientôt LA POSSESSION ET LE PILOTAGE DU MONDE-MACHINE COMME DE L’HOMME-MACHINE PAR LE POUVOIR.

La pure gestion de flux et de stocks d’objets au lieu de la perpétuelle répression des sujets : macro-pilotage d’ensemble et micro-pilotage individuel.

Trois exemples parmi tant d’autres d’un mouvement général. IBM ET SON PROJET CYBERNETIQUE DE « PLANETE INTELLIGENTE » AUQUEL PARTICIPE TOUTE LA TECHNOCRATIE GLOBALE : DES MYRIADES DE CAPTEURS ET DE PUCES ELECTRONIQUES RFID DANS TOUT LE MILIEU, URBAIN OU NATUREL, DANS TOUS LES OBJETS, INERTES OU ANIMES ; AFIN DE TOUT DIRIGER AU FUR ET A MESURE, DE FAÇON OPTIMALE.

THALES ET SON ARCHITECTURE INFORMATIQUE HYPERVISOR, POUR INTEGRER TOUS CES MOUCHARDS ELECTRONIQUES AU SEIN D’UN SYSTEME UNIQUE, DE TRAITER LEURS MILLIARDS DE DONNEES, DE DECLENCHER LES ALERTES AUTOMATIQUES ET LES ACTIONS IDOINES, EN FONCTION DE LA SITUATION. En avons-nous entendu pourtant de ces fortes têtes de plomb nous assénant du haut de leurs dogmes intemporels « qu’on n’en était pas là », ou que, « forcément », « le système » s’étoufferait sous son propre poids, dans l’incapacité d’absorber des marées croissantes d’informations. Nos contre-experts auraient bien du savoir qu’on n’arrête pas le progrès, et que l’accélération technologique avalerait les obstacles, faibles et provisoires, en travers de sa ruée. Clinatec, un laboratoire du CEA-Minatec, à Grenoble, pour « nous mettre des nanos dans la tête ».

DES LES ANNEES 1970, LE PHYSIOLOGISTE JOSE DELGADO, HERAUT DE « LA SOCIETE PSYCHOCIVILISEE », ARRETAIT NET UN TAUREAU EN PLEINE CHARGE, PAR UN SIGNAL RADIO ENVOYE AUX ELECTRODES IMPLANTEES DANS LE CERVEAU DE L’ANIMAL. La stimulation électrique cérébrale sert aujourd’hui au traitement des TOC, de l’anorexie, de la boulimie, de la dépression – songez à tous ces malheureux salariés d’Orange sautant des fenêtres de leurs bureaux ; il y aura désormais une alternative à la réduction de leur charge de travail ou à leur désertion pure et simple. GRACE AUX COBAYES A SA DISPOSITION, RATS, CHIMPANZES, PARALYTIQUES ET VICTIMES DE LA MALADIE DE PARKINSON, CLINATEC PERMETTRA DE NOUVELLES AVANCEES DE LA SOCIETE DE CONTRAINTE. ET UN JOUR PROCHAIN LE PILOTAGE DE CYBORGS , D’HOMMES-BIONIQUES (« BIO-ELECTRONIQUES), D’HOMMES-MACHINES ENFIN. L’INTERFACE CERVEAU/MACHINE, LA CONVERGENCE DES NEUROTECHNOLOGIES, NANOBIOTECHNOLOGIES ET TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) ASSEMBLE AINSI LES PIECES D’UN DISPOSITIF PERMETTANT A SON MAITRE DE MANIPULER SES ESCLAVES, TELS DES ROBOTS, MARIONNETTES OU ZOMBIES SOUS HYPNOSE. Une possibilité insurpassable, irrésistible pour le pouvoir, en termes de sécuritaire, d’ergonomie sociale.

ON VOIT QUE LA TECHNOLOGIE EST LA CONTINUATION DE LA GUERRE, C’EST-A-DIRE DE LA POLITIQUE, PAR D’AUTRES MOYENS. QUE L’INNOVATION ACCELERE SANS FIN LE PROGRES DE LA TYRANNIE TECHNOLOGIQUE. QUE LES NEUROTECHNOLOGIES COURONNENT CE RATIONALISME POLICIER QUI PRETEND FAIRE DE NOUS DES INSECTES SOCIAUX, ET DE L’HUMANITE UNE FOURMILIERE-MACHINE. QUE NUL NE PEUT S’OPPOSER A L’ORDRE ETABLI NI AU COURS DES CHOSES, SANS D’ABORD S’OPPOSER A L’ACCELERATION TECHNOLOGIQUE.


Pièces et main d’œuvre

Posté par rusty james à 10:34 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 décembre 2011

Brevet US de GÉNÉRATEUR de messages subliminaux a travers un Ecran TV et Ordinateur

tv-mind-control

Etats-Unis BREVET 5270800 - GÉNÉRATEUR message subliminal - Un générateur de messages subliminaux et supraliminaire combinée pour une utilisation avec un récepteur de télévision permet un contrôle complet des messages subliminaux et de leur mode de présentation. Un détecteur de synchronisation vidéo permet un générateur d'affichage vidéo pour générer un signal de message vidéo correspondant à un message texte alphanumérique reçu en synchronisme avec un signal de télévision reçues. Un mélangeur vidéo sélectionne soit le signal vidéo reçu ou le signal de message vidéo pour la sortie. Les messages produits par le générateur de message vidéo sont sélectionnables par l'utilisateur via une entrée clavier.

Une mémoire de messagerie stocke une pluralité de messages texte alphanumérique spécifié par l'utilisateur des commandes pour une utilisation sous forme de messages subliminaux. Ce message comprend la mémoire de préférence une mémoire en lecture seule stockage fixe prédéterminé de messages texte alphanumérique dirigés vers des sujets différents. Les ensembles de messages prédéterminés texte alphanumérique préférence inclure plusieurs affirmations positives dirigés vers le cerveau gauche et un nombre égal d'affirmations positives dirigés vers le cerveau droit qui sont alternativement présenté subliminale. Les messages du cerveau gauche sont présentés dans un mode texte linéaire, tandis que les messages du cerveau droit sont présentés dans un mode trois perspective dimensionnelle. L'utilisateur peut contrôler la longueur et l'espacement des présentations subliminales pour accueillir différents seuils conscient. Des variantes de réalisation comprennent un câble convertisseur combinée télévision et générateur de message subliminal, un récepteur de télévision et un générateur de combiner message subliminal et un ordinateur capable de présenter des messages subliminaux.

62258390_p

Le téléviseur et moniteur de votre ordinateur peuvent être utilisé pour manipuler votre système nerveux. En voici la preuve.


"RESUME: Les écrans d'ordinateur et des écrans de télévision peuvent être faites à émettre de faibles champs électromagnétiques à basse fréquence par simple impulsion de l'intensité des images affichées. Des expériences ont montré que la résonance Hz 1 / 2 sensorielle peut être excité de cette manière dans un objet à proximité du moniteur. La résonance Hz 2,4 sensorielle peut également être excité de cette façon. Ainsi, un moniteur TV ou moniteur d'ordinateur peut être utilisé pour manipuler le système nerveux des personnes à proximité. "

"Il est donc évident que le système nerveux humain peut être manipulé par les émissions d'écran du subliminal impulsions image TV." brevets LINKUnited États 6.506.148 la preuve ici dans ce brevet ....Current U.S. Class:     600/27 ; 600/545
Current International Class:     A61N 2/00 (20060101); A61N 002/00 (); A61B 005/04 (); A61M 021/00

la fréquence des ondes cérébrales qui est éprouvée pour provoquer des pensées suicidaires, par exemple, peuvent être enregistrées par l'ordinateur, puis de façon subliminale envoyé via des programmes de radio ou d'émissions TV! Ou, si le gouvernement veut provoquer un nombre énorme de gens  en  dépression, ou dans l'euphorie, ils peuvent émettre les signaux enregistrés par la radio ou de télévision et de toucher toute la population sur une période de temps!

Cette capacité peut même implanter des pensées spécifiques ou des commandes dans l'esprit des gens. Un grand nombre de personnes au sein d'une population peut soudainement recevoir des pensées ou des commandes simultanées, ce qui provoque beaucoup de réponse à cette  commande. Si la commande est de "tuer quelqu'un", vous avez soudainement   un grand nombre d'agressions violentes inexpliquées par des gens qui n'ont jamais commis de crimes auparavant.

Les experts nous ont parlé que de tels signaux mentalement déstabilisant serait, naturellement, plus fortement et touchent principalement les personnes dont emprise sur l'équilibre mental / émotionnel est moins solide, mais chacun à portée de la transmission aurait des réactions nettement négative dans une certaine mesure.Toutes ces personnes que l'ont croit bi-polaire

alors qu'elles sont victimes de signaux induient par les ondes hertziennes .des tests ont été effectueés pour provoquer des suicides dans le milieu carcéral ainsi que les vagues de tuerie dans les écoles ...CONFIRMATION DE TYPE HAARP transmissions pour les fusillades dans les écoles.

R.james

24 novembre 2011

DOC : RFID : LA POLICE TOTALE à visionner ici !

rfid_swastika

RFID : LA POLICE TOTALE

UN FILM DE 28 MINUTES CONTRE LA TYRANNIE TECHNOLOGIQUE ET L’AVENEMENT DE LA SOCIETE DE CONTRAINTE

CES MOUCHARDS nés durant la seconde guerre mondiale SUPPLANTENT DESORMAIS LES CODES-BARRES DANS LES OBJETS DE CONSOMMATION ET SONT IMPLANTES DANS LES ANIMAUX, LES TITRES DE TRANSPORT ET D’IDENTITE, LES LIVRES DES BIBLIOTHEQUES, LES ARBRES DES VILLES, TOUTES CHOSES DE PROCHE EN PROCHE, ET MEME DE PLUS EN PLUS D’ETRES HUMAINS.

Sans les NANOTECHNOLOGIES, QUI PERMETTENT DE REDUIRE LEUR TAILLE ET LEUR PRIX, les puces RFID n’infesteraient pas nos vies et IBM ne pourrait pas proposer aux décideurs son programme de PUÇAGE GENERALISE DE TOUT ET DE TOUS (des espaces "naturels" aux décors urbains, des marchandises aux infrastructures d’énergie, de transports et aux services, de santé, d’éducation, des animaux aux humains) baptisé "planète intelligente".

VOICI VENU LE TEMPS DU MARQUAGE ELECTRONIQUE, UNIVERSEL ET OBLIGATOIRE. BIENTOT IL SERA CRIMINEL D’EXTRAIRE DE SON CORPS SA PUCE D’IDENTITE.Nous avons besoin d'un programme de psychochirurgie pour le contrôle politique de notre société. Le but est le contrôle physique de l'esprit. Chacun qui dévie de la norme donnée peut être chirurgicalement mutilé. L'individu peut penser que la réalité la plus importante est sa propre existence, mais c'est seulement son point de vue personnel. Même si cette attitude libérale est très séduisante, ceci manque de perspective historique. L'homme n'a pas le droit de développer sa propre façon de penser. Nous devons contrôler le cerveau électriquement. Un jour, les armées et les généraux seront contrôlés par stimulation électrique du cerveau."

Jose Delgado, physiologiste à l’Université de Yale, Procès verbal des séances du Congrès américain, numéro 26, vol. 118, le 24 février 1974.

 

RFID LA POLICE TOTALE from SUBTERFUGE on Vimeo.

Posté par rusty james à 23:22 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Propagande en faveur de la puce cérébrale !!!

cyborg

BrainGateArray

LE BRAINGATE DONNE AUX PARALYSES LE POUVOIR DU CONTROLE MENTAL

Une minuscule PUCE IMPLANTABLE permet aux personnes paralysées ET BLESSEES de déplacer des objets par la puissance de leur pensée - et, dans le temps, les chercheurs espèrent qu'elle pourrait les aider à remarcher.


observez bien que le titre utilise bien les mots « contrôle mental », et que l’on parle à présent de personnes blessées ! Avant, on ne réservait ces implants que pour les personnes paralysées… on est donc DEJA en train d’élargir les publics auxquels ces implants sont destinés !

Le concept du BrainGate est simple. Il postule que le problème, pour la plupart des patients, ne se trouve pas dans les parties du cerveau qui contrôlent le mouvement, mais dans le fait que les voies reliant le cerveau au reste du corps, tels que la moelle épinière, ont été brisées. LE BRAINGATE SE BRANCHE SUR LE CERVEAU, CAPTE LES BONS SIGNAUX NEURONAUX ET LES ENVOIE DANS UN ORDINATEUR OU ILS SONT TRADUIS EN DEPLACEMENT D’UN CURSEUR OU EN CONTROLE DU CLAVIER D'UN ORDINATEUR. PAR CE MOYEN, LES PERSONNES PARALYSEES PEUVENT DEPLACER UN BRAS ROBOTISE OU CONDUIRE LEUR PROPRE FAUTEUIL ROULANT, JUSTE EN Y PENSANT.

Dans son livre, Bauby appelé son corps immobilisé une « cloche de plongée », et son esprit un « papillon » emprisonné à l'intérieur. Il décrivait sa tristesse de ne pouvoir répondre lorsque ses proches lui parlaient au téléphone. « Combien j'aimerais être capable de répondre par autre chose que le silence à ces tendres appels », a-t-il écrit. La femme sur la vidéo que Donoghue vient de visionner souffre des symptômes presque exacts que Bauby avait. Maintenant, elle est capable de parler à Donoghue sur Internet, en déplaçant un curseur sur un clavier avec son esprit et en communiquant beaucoup plus rapidement que Bauby ne le faisait.

Donoghue travaille depuis l'intérieur d'une vieille maison perchée au sommet d'une colline. Mais les bureaux de l'Institut Brown pour les sciences du cerveau n’ont pas vraiment l'étoffe des vieux FILMS D'HORREUR. Le bâtiment, agréable à l'œil, fait partie de la Brown University dans la jolie ville universitaire de Providence, dans l’état de Rhode Island, sur la côte de la Nouvelle Angleterre.

Le génie de Donoghue fut de développer un DISPOSITIF TROMPEUSEMENT PETIT QUI PEUT SE BRANCHER DIRECTEMENT DANS LE CERVEAU ET RECUEILLIR CES SIGNAUX AFIN QU’UN ORDINATEUR LES TRADUISE.

DES FILS EN OR SONT IMPLANTES DANS LES TISSUS CEREBRAUX DU CORTEX MOTEUR, QUI CONTROLE LE MOUVEMENT. CES FILS D'ALIMENTATION SONT CONNECTES A UNE PETITE BATTERIE D’ELECTRODES - UN DISPOSITIF DE STOCKAGE DE L'INFORMATION – ET SONT ATTACHES A UN "PIEDESTAL" DANS LE CRANE. UN AUTRE CABLE TRANSMET LES DONNEES DEPUIS LA BATTERIE D’ELECTRODES VERS UN ORDINATEUR. On dirait que les personnes faisant l’objet d'essais avec le BrainGate possèdent une grosse prise qui sort du dessus de leur tête. Ou, comme le fils de Donoghue le décrivit une fois, ils ressemblent aux « BATTERIES HUMAINES », DANS LE FILM « THE MATRIX ».

C'est le monde remarquable de L'INTERFACE CERVEAU-ORDINATEUR, OU BCI (POUR « BRAIN-COMPUTER INTERFACE »), dont BrainGate est l'un des principaux dispositifs et dont Donoghue est un des pionniers qui a obtenu le plus de succès. C’EST UNE BRANCHE DE LA SCIENCE QUI EXPLORE COMMENT LES ORDINATEURS ET LE CERVEAU HUMAIN PEUVENT ETRE RELIES. Cela sonne comme de la science-fiction (et peut y ressembler aussi), mais c’est motivé par un désir d'aider les blessés chroniques. Ceux-ci incluent les personnes qui ont perdu des membres, les personnes atteintes de la maladie de Lou Gehrig, ou ceux qui ont été paralysés par des blessures graves à la moelle épinière. Mais le groupe de personnes que cela pourrait aider le plus sont ceux que la médecine considérait comme étant au-delà de toute espérance: les personnes souffrant du « locked-in syndrome » (syndrome de l’enfermement).

au-delà du prétexte « médical », L’OBJECTIF EST DONC BIEN DE RELIER LES ORDINATEURS ET LES CERVEAUX ! DEJA 4 CATEGORIES DE PATIENTS PEUVENT SE FAIRE METTRE UNE PUCE DE CONTROLE ET D’ESCLAVAGE MENTAL DANS LE CERVEAU :

http://www.guardian.co.uk/science/2011/apr/17/brain-implant-paralysis-movement

05 novembre 2011

les psychiatres de la CIA : comment programmer et reprogrammer les esprits

« les psychiatres de la CIA n’avaient qu’une envie, découvrir les procédures et les produits psychotropes qui ouvriraient l’âme des sujets jugés subversifs comme de vulgaires boites de conserve . Ainsi, le Dr Ewen Cameron(psychiatre) , financé et patronné par la CIA alla jusqu’à rendre raide dingue de pauvres civils, de pauvres ménagères venues soigner leur dépression dans un institut de santé mental celui de Mont Royal, près de la ville de Montréal. Les malheureux « clients » dépressifs de ce « brave » et zélé Dr Cameron se voyaient réveillés de grand matin par des injections intraveineuses de Thorazine, de Phénergan, de Séconal et autres barbituriques hypnotiques hyperpuissants. Puis les patients étaient menés de gré ou de force trois fois par jour à des séances d’électrochocs de plus de 150 volts. Ce traitement baptisé par un curieux euphémisme « cure de sommeil » durait de 15 à 65 jours. Ensuite, le ou la patiente se voyait alors traiter pendant une période aussi longue à la Methédrine (amphétamine) et au LSD injectés également en doses massives. Et peu importaient alors les atroces souffrances de ces pauvres sujets qui se voyaient plongés des semaines durant dans d’odieuses transes hallucinatoires et psychotiques induites artificiellement. Enfin, les « malades » étaient conduits dans des « chambres à dormir », sorte de caisson d’isolation sensoriel dans lesquels ils étaient enfermés et où on leur diffusait 24 sur 24 un même message préenregistré pendant deux semaines. De quoi vraiment y laisser sa santé mentale ! Cameron, en torturant sans vergogne ses sujets, contre leur gré, voulait arriver en fait à déprogrammer ces derniers, effacer leur mémoire affective et créer un « blank state », sorte de mémoire vide pour procéder ensuite à une reprogrammation. "






Pour ceux qui sont familiers des multiples sujets qui taraudent les esprits torturés des « enquêteurs » conspirationnistes, le Projet « MK Monarch » (MK pour Mind Kontrol, parait-il) est sans doute une sorte de pierre philosophale, de holly graal capable de changer le plomb en or et d’ouvrir les portes des plus sombres mystères de cette foutue planète. En effet, tout homme ou femme qui trouverait les preuves indiscutables de l’existence officielle de ce projet, de ces tenants et aboutissants serait certainement l’individu le mieux informé et le plus puissant de cette bonne vieille terre et peut-être aussi la cible plus convoitée de tous les assassins sous influence.
" L’histoire est un mensonge que personne ne conteste" . Napoléon Bonaparte
Pour les novices matière de « conspirationnisme » qui constituent peut-être 99,99% des lecteurs, Monarch est ce que l’on appelle une horrible étrangeté qui n’est pas supposée exister, une série d’occultes expériences de manipulation du comportement menées par une ou plusieurs des nombreuses agences de renseignements, laboratoires militaires ou section Delta qui forment la nébuleuse sécuritaire américaine. Pour parler en termes encore plus précis, Monarch désignerait l’ensemble des techniques de conditionnements psychologiques – de l’usage de drogue en passant par la torture, les électrochocs, le viol ou les armes psychotroniques – destinés à créer de toutes pièces à partir d’un individu lambda, de préférence un enfant, un futur petit soldat qui répondra à tous les ordres, même les plus pervers. Les gens qui auraient « inventé » Monarch auraient réussi à contourner l’obstacle de la volonté, de la conscience d’un individu pour envahir puis prendre possession de ce qu’une âme a de plus intime : son inconscient !

Délire paranoïaque et conspirationniste que ces élucubrations me direz-vous ! Peut-être pas. Certainement pas à en croire des gens comme le journaliste John Rappoport ou encore John De Camp, ancien sénateur du Nebraska, avocat spécialisé dans les affaires de pédophilies et de culte satanique. Un personnage certes controversé mais assez crédible et qui a rassemblé plus que tous les autres auteurs (comme les improbables Mark Philips, David Icke etc..) un faisceau de présomptions qui les ont amenés à penser que MK Monarch est fondé sur une réalité tangible.



Tortures nazies

A ma connaissance, il n’existe aucun document officiel « déclassifié » de quelque agence de renseignement que ce soit évoquant nommément l’existence d’un projet MK Monarch qui serait – comme l’affirment bon nombre d’auteurs – un sous projet du fameux projet de la CIA MK Ultra (pour lequel les documents déclassifiés de la CIA abondent). Mais ce n’est pas pour autant que Monarch n’existe pas sous une forme ou une autre.

Pour rafraîchir les mémoires, MK Ultra recouvre tous les agissements de la CIA qui avaient pour but de manipuler les consciences, faire ce que l’on appelle du « Mind Kontrol ». En pleine guerre froide, surtout au cours de la guerre de Corée, il s’agissait de parfaire des techniques d’interrogatoires des suspects et de découvrir un sérum de vérité. Se fondant sur les premiers travaux de médecins nazis (d’où le K de Kontrol) dans les camps de concentration (notamment celui de Dachau où l’on expérimenta des séances d’électrochocs suivis d’injection de doses massives de Mescaline sur des prisonniers) qui furent évacués aux Etats-Unis sous couvert de l’opération Paperclip, les psychiatres de la CIA n’avaient qu’une envie, découvrir les procédures et les produits psychotropes qui ouvriraient l’âme des sujets jugés subversifs comme de vulgaires boites de conserve. Ainsi, le Dr Ewen Cameron (psychiatre) , financé et patronné par la CIA alla jusqu’à rendre raide dingue de pauvres civils, de pauvres ménagères venues soigner leur dépression dans un institut de santé mental celui de Mont Royal, près de la ville de Montréal. Les malheureux « clients » dépressifs de ce « brave » et zélé Dr Cameron se voyaient réveillés de grand matin par des injections intraveineuses de Thorazine, de Phénergan, de Séconal et autres barbituriques hypnotiques hyperpuissants. Puis les patients étaient menés de gré ou de force trois fois par jour à des séances d’électrochocs de plus de 150 volts. Ce traitement baptisé par un curieux euphémisme « cure de sommeil » durait de 15 à 65 jours. Ensuite, le ou la patiente se voyait alors traiter pendant une période aussi longue à la Methédrine (amphétamine) et au LSD injectés également en doses massives. Et peu importaient alors les atroces souffrances de ces pauvres sujets qui se voyaient plongés des semaines durant dans d’odieuses transes hallucinatoires et psychotiques induites artificiellement. Enfin, les « malades » étaient conduits dans des « chambres à dormir », sorte de caisson d’isolation sensoriel dans lesquels ils étaient enfermés et où on leur diffusait 24 sur 24 un même message préenregistré pendant deux semaines. De quoi vraiment y laisser sa santé mentale ! Cameron, en torturant sans vergogne ses sujets, contre leur gré, voulait arriver en fait à déprogrammer ces derniers, effacer leur mémoire affective et créer un « blank state », sorte de mémoire vide pour procéder ensuite à une reprogrammation.

Ceci démontre au mieux les folies de l’école de psychiatrie comportementale (behavouriste) sur laquelle la psychiatrie et la sociologie modernes se sont construites. C’est sur ce même genre d’idée que des gens comme Zbigniew Brzezinski ont mis au point des concepts plus généraux de « tabula rasa » (faire table rase), de déprogrammation des valeurs de la société en général par l’usage du chaos et de la souffrance. Et une fois que la société arrivée à une sorte d’état comateux, une forme d’anarchie peuplée de peurs et de violences, il n’y a plus qu’à réinsuffler dans le corps social – à savoir Mr. tout le monde – de nouvelles valeurs, plus fonctionnelles… A brave New World, le Nouvel Ordre Mondial en pleine action .


Controle Mentale MK Ultra Projet MONARCH par daily-27

03 août 2011

Plans de la NASA pour lire l'esprit des terroristes dans les aéroports

080416-f-5297k-001LA TYRANNIE SANS LA TERREUR

Pour toute société, le danger est dans les techniques du genre des micro-ondes et des transmissions radio qui peuvent imposer certaines pensées ou humeurs, la complaisance et le contentement, à des cibles ou à des populations, et la surveillance potentielle par EEG (électroencéphalogramme) -- toutes ensemble elles posent la terrifiante menace du contrôle total à distance de la société.

Un article dans le Washington Times du 22 août 2002, Plans de la NASA pour lire l'esprit des terroristes dans les aéroports, révélait que la Northwest Airlines, la NASA et une entité commerciale non identifiée avaient en développement depuis au moins 1995 la surveillance du cerveau (lecture des pensées) par des dispositifs pour aéroports. Trois autres compagnies aériennes ont aussi été impliquées.

Quand les documents du projet de la réunion entre la NASA et la Northwest ont été demandés dans le cadre de la liberté de l'information (FOIA), les résultats ont choqué. Le projet de réunion était en cours depuis 1995. Les passagers étaient surveillés à chaque niveau, plus intensément à chaque étape, à partir du moment de leur réservation, à l'arrivée à l'aéroport, quand ils se faisaient enregistrer. La surveillance comprenait la biométrie, les informations personnelles de la base de données gouvernementale créée par le DARPA, l'ECG (électrocardiogramme) Et l'EEG (électroencéphalogrammes), et elle rédigeait même de plus amples informations dans un rapport qui n'a pas été fourni. Le physicien Robert Park a été interviewé par le Washington Times, le 17 août 2002.

Nous sommes plus près de la lecture de pensée que l'on peut le supposer. Ça met mal à l'aise. C'est à la limite de la violation de la vie privée. Vous ne pouvez pas aller plus loin que ça. (Robert Park, porte-parole de l'American Physical Society).

Park est professeur de physique à l'Université du Maryland, où une « Machine à Pensée » a été développé pour le contrôle de l'esprit, comme cela a été rapporté dans les années 1970 par le South China Morning Post. Robert Park serait forcément réticent à admettre que les physiciens et sa société, APS, ont joué le rôle de collaborateurs (pour la théorie) des ingénieurs électriciens (de l'application) et de l'Institute of Electrical and Electronics Engineers, Inc (IEEE) dans le développement de la technique de contrôle de l'esprit.

​​​​Au printemps 1993, Defence Electronics signalait une réunion avec le Dr Igor Smirnov, expert en psychotronique, et les fonctionnaires de l'administration Clinton. La CIA, le FBI, la DIA, et l'ARPA avec les fonctionnaires de Clinton voulaient savoir si les programmes de correction psychosociale pourraient être mis en œuvre par le gouvernement. Cette technologie pouvait servir non seulement pour les émeutes, mais aussi pour modifier l'opinion ou le jugement des décideurs, du personnel clé, ou des populations. Il était déterminé que la technologie psychotronique servirait à étouffer la dissidence politique et les autres menaces potentielles au Nouvel Ordre Mondial.

...En utilisant un électroencephalographe, Smirnov mesure les ondes cérébrales, puis se sert d'ordinateurs pour créer une carte du subconscient et des différentes pulsions, comme la colère ou le désir sexuel. Ensuite, par l'intermédiaire d'une bande de messages subliminaux, il prétend altérer physiquement le paysage avec le pouvoir de la suggestion. (Newsweek Magazine, le 22 août 1994).


LES DISPOSITIFS DE LECTURE DE L'ESPRIT

Alan Yu, ancien lieutenant-colonel du ministère de la défense nationale de Taiwan, affirme que les États-Unis ont non seulement mis au point une machine opérationnelle pour contrôler l'esprit, mais ont aussi distribué des modèles à usage des pays alliés. Yu déclare que ces engins font peser une grande menace sur les droits de l'homme et le mode de vie étasunien. Il appelle le dispositif Mind Reading Machine (machine à lire les pensées).

Au printemps 1984, Yu était lieutenant-colonel siégeant à la commission nationale du ministère de la défense de Taiwan. À cette époque, Yu a pris connaissance d'un document classé confidentiel du ministère. Le document disait que le ministère de la police militaire de Taiwan avait acheté plusieurs Mind Reading Machines aux États-Unis (à Taiwan, elles étaient appelées Psychological Machine Language).

Yu rapporte qu'avant son départ cette machine est devenue l'arme la plus efficace pour assurer la sécurité des ministères à Taiwan ...


Les démonstrations de cet équipement donnaient des résultats encourageants après moins d'une minute d'exposition et donnaient la capacité de modifier le comportement des sujets réticents. (Richard A. Miller, Conference Technologies de la Conscience, juillet 2001.)

19 juillet 2011

woodstock la plus grande expérience de mind control des services secrets.

mind-controlLe plus grand concert de Pop musique après celui de Monterey Pop, le rassemblement "Woodstock Music and Art Fair», est ce que le magazine Time appela un " AQUARIAN FESTIVAL" et "le plus grand happening de l'histoire". Le terme " AQUARIAN " (Verseau) a été soigneusement choisi. L' âge du verseau vient après celui du poisson (le notre) en 2050. Symboliquement car en réalité ces phénomènes ASTROLOGIQUES ne sont pas aussi précis.
taking-woodstock-poster[1]
À WOODSTOCK, une petite ville de l'État de New York, près d'un demi-million de jeunes se sont rassemblés pour être drogués et endoctrinés dans une ferme. Les victimes ont été isolées, immergé dans la saleté, pompé avec les drogues psychédéliques, et maintenu éveillé pendant trois jours consécutifs avec la complicité du FBI et des responsables gouvernementaux.

Une fois de plus, ce serait des réseaux de renseignement de l'armée britannique qui seraient les initiateurs. Woodstock a été réalisé par Artie Kornfeld, le directeur de EMI's Capitol Record's, la division des projets contemporains. Le financement a été fourni par l'héritier d'une grande compagnie pharmaceutique de Pennsylvanie, John Roberts avec deux autres partenaires. C'est une autre société pharmaceutique proche de John Roberts, le laboratoires SANDOZ en suisse, qui a synthétisé pour la première fois le LSD. John Roberts sera plus tard accusé d'avoir utilisé sa compagnie pour droguer la masse des participants.

    lsd kid
   

Il y avait des préparatifs adéquats pour recevoir le demi-million de personnes qui sont venues, c'est à dire le minimum. Joel Rosenman, l'un des trois partenaires, l'écrira plus tard : l'alimentation et l'eau ont été clairement à court d'approvisionnement, les installations sanitaires surtaxés, et la drogue surabondante. Pire encore, il n'y avait aucun moyen pour quiconque de pouvoir partir. Dancer et dormir dans les excréments était dans l'épérience de masse. "Nous allons distribuer des bananes à la porte à nos clients" dira John Roberts en plaisantant.

Une communauté hippie, les " HOG FARM ", joua un rôle particulier à Woodstock. Les fermes porcines sont fréquentes dans les régions reculées de la Californie et elles sont de bonnes planques. Les groupes sataniques, ainsi que des groupes terroristes, utilisaient les fermes pour leurs activités occultes. La ferme porcine de Woodstock a été dirigé par un homme surnommé Wavy Graver, un ancien membre de la bande de Ken Kesey, un des responsables du projet MK-ULTRA. Les membres de ces communautés étaient interchangeables avec d'autres communautés comme l'Eglise satanique de Charles Manson. Ainsi Diane Lake de la " HOG FARM " a été membre de la famille de Charles Manson, au moment du fameux massacre de Sharon Tate et de quatre de ses amis.

Le 14 août, l'ensemble du festival et des forces de sécurité composé de 350 policiers seulement sont opérationnels. Des milliers de jeunes sont sur la route et le minimum est installé sur place. Il n'y a pas d'entente officielle avec la ville et les organisateurs. Le 15 août 1969 dans un article du New York Times, le chef de la sécurité de Woodstock dit: «Je n'ai pas de sécurité pour tous. Nous allons avoir la plus grande concentration de jeunes sans aucune protection de la police." C'est donc sans surprise que la ferme porcine et les groupes occultes de la ferme porcine de la CIA a été mis en charge de la sécurité du festival. John Roberts, a ouvertement admis qu'il était bien conscient de l'éxistance de la ferme porcine et de la distribution des médicaments et de la drogue. Et pour que le projet de droguer un demi-million de jeunes se réalise sans accrocs, le procureur du district pour le secteur privé, a décidé qu'il n'y aurait pas d'arrestations et de poursuites pour violations de la législation sur les drogues.
summeroflove
Et l'éxpérience commença. Deux jours avant le début du concert, 50000 jeunes sont déjà arrivés à Woodstock. Les drogues ont immédiatement commencé à circuler. Beaucoup de gens sont avec leurs enfants et beaucoup ont été drogués lors du festival. Un sondage effectué par le New York Times a révélé que 99% des participants ont utilisé la marijuana. La conception de l'éxpérience de WOODSTOCK implique la distribution massive de LSD, notament dans le Cola distribué sur place et à forte dose. C'est ainsi que des policiers et des enfants ont pris du LSD.
Woodstock_redmond_stage
Pendant ces trois jours, près d'un demi million de jeunes ont été soumis continuellement aux drogues et à la musique Pop / Rock psyché. En raison de pluies torrentielles, ils ont été forcés de se vautrer dans la boue jusqu' au genou. Il n'y avait pas d'abris et aucun moyen de sortir. Des voitures étaient stationnées sur huit miles. Rosenman écrit que la clé de l' "Expérience de Woodstock" est "le maintien d'artistes autour de l'exécution de l'horloge pour garder les enfants passifs".

Dans les 24 premières heures, il y a plus de 300 cas de mauvais délires sous LSD signalés aux autorités médicales. Des milliers d'autres suivront. Un total de 5000 cas médicaux ont été signalés. Pendant le festival, Wavy Gravy l'agent du projet MK-ULTRA et ses amis de la ferme porcine ont distribué assez de tablettes de LSD pour 500.000 personnes.

26 mars 2011

HAARP est activé sur les fréquences cérébrales pendant votre sommeil .

hpimage

HAARP est activé sur les fréquences cérébrales pendant votre sommeille

voici les fréquences cérébrales qui le démontre :

2,2727Hz     fréq. ondes delta cérébrales
4,5454Hz     fréq. ondes thêta cérébrales

Theta : fréquences entre 4.5 et 8 Hz. On les observe principalement chez l’enfant, l’adolescent et le jeune adulte. Elles caractérisent également certains états de somnolence ou d’hypnose, ainsi que lors de la mémorisation d'information.
des mouvements oculaires rapides, d'où le nom anglais de ce stade de sommeil REM pour rapid eye movement, une atonie musculaire, une respiration et un rythme cardiaque irréguliers, la température corporelle est déréglée. On observe une dilatation des organes pelviens et une érection qui peut être suivie d'éjaculation. L'activité électrique du cerveau est proche de celle de l'éveil,les fréquences les plus présentes de l'activité totale du cerveau (le cerveau émet plusieurs fréquences à la fois, à des amplitudes différentes). Elles sont plus présentes lorsque l'on ferme les yeux. Pour plusieurs chercheurs, elles correspondent à un état intermédiaire, en attente d'une production d'images ou de stimuli provenant du centre visuel du cerveau  ou de HAARP .

voyant les fréquence utilisées par HAARP de minuit a 8 heures du matin :

ds_plotde 2HZ a 6.3HZ tous les jours plage horaire nocturne

riom2_plotl'activité commence 20 H en Alaska sachant qu'il ya plus de 3h  de décalage vers 23h30 les premières ondes arrivent au moment du coucher de la moitié de la population et cela continue durant 3 heures puis régressent vers les 7 heures du matin

gfgJe pense qu'il est possible d'effacer les pensées et d'en charger d'autres a la place  par ces ondes hypnotiques pour obtenir une conscience globale  unifiée

Bob Beck, pionnier de l'expérimentation des ondes cérébrales, a confirmé les travaux de Puarich. Il a développé un cérébro-transmetteur (brain tuner) lui permettant d'induire une fréquence de 7,8 hertz dans le cerveau. Après une expérimentation sur une centaine de sujets, il a entre autres constaté que cette fréquence entraîne des états de conscience modifiés LE RYTHME THÊTA (4-7 HERTZ)
l_a848dbda9024415e9fa66fd11719cb60Ce rythme apparaît en état de rêve ou de semi-éveil (état hypnagogique associé d'imagerie similaire au rêve). Le rythme thêta associé aux rythmes alpha et bêta permettrait de connecter avec l'inspiration créatrice

une activité delta de haute amplitude. Plus surprenant encore, les appareils ont enregistré le spectre total des fréquences comprises entre delta et une activité cérébrale spécifique appelée gamma, indiquant une activité du lobe frontal très importante. L'activité cérébrale gamma est très rare puisqu'elle atteint des fréquences pouvant aller jusqu'à 58 hertz. ce serait la connexion du troisième oeil ou l'illumination .

l_c820d9eb0ff25eebdffe2d2b09900b4b
Nous utilisons ces ondes du cerveau Thêta lorsque nous gravons en nous des serments, des promesses avec nous-mêmes. Nous retournons à ce même état Thêta pour abolir ces serments. L'état Thêta nous permet d'éliminer immédiatement et de remplacer des schémas de pensées particuliers sur tous les niveaux où ils sont enregistrés dans le corps : de la mémoire cellulaire, aux schémas génétiques ou ancestraux,
cette technologie aurait pour but de syntoniser l'humanité sur une fréquence pour nous implanter notre réalité et les pensées qui en découlent. Cela provoquerait des réactions biochimiques de soumission hypnotique sans que cela ne soit détecté, sachant que la fréquence du cerveau est en mode d'endormissement les 3/4 du temps.

l_3651f5d5fc414b048a1551ea0b8c0dc9
Augmenter la fréquence cérébrale de l'humanité lui permettrait d'élever son niveau de conscience du tout et de l'unité avec ce tout. Il vous reste une seule solution pour vous connecter par vous même, c'est la foi, une connexion directe et infinie, que rien ne peut arrêter, cette onde a la vibration zéro. Donc infinie, c'est ce qui fait peur à ceux qui veulent vous priver de la religion. Pour y accéder, cela vous rendra libre énergétiquement loin des basses fréquences du mal et de ses valets.  Celui qui ne recouvre pas la foi sera plus manipulable par les ondes du haarp qui s'activent principalement pendant votre sommeil, il suffit de voir le schéma sur son activité avec les heures. Les ondes sont envoyées dans la ionosphère pour qu'elles rebondissent et puissent toucher un territoire plus grand...

Auteur : Rusty james