La Kabbale – Comment le Sexe est devenu notre Religion

lilith

 

freud12

(Shlomo Freud, un agent Illuminati)

La société a subi un lavage de cerveau pour lui faire croire que les rapports sexuels sont un moyen de se reconnecter à Dieu. De cette façon, l’humanité a été initiée à un culte sexuel satanique.

Tout comme les homosexuels font usage de l’excès sexuel afin de compenser le manque de saine intimité entre un homme et une femme, les Illuminati veulent que les hétérosexuels s’y adonnent aussi pour compenser la perte du lien avec Dieu.

Le sexe, l’amour et les « relations » sont devenus l’ersatz religieux de la société moderne.

Le message implicite que le Sexe est le chemin vers Dieu se trouve au cœur de notre culture depuis au moins les années 60.

Les films dépeignent les relations sexuelles en termes mystiques, des corps parfaits s’accouplant sous les chants des anges.

L’industrie Illuminati de la musique met en avant le thème induisant que l’amour romantique et le sexe permettent de nous relier à Dieu. Prenez Kathy’s Song (1965) de Paul Simon :

“So you see I have come to doubt / All that I once held as true / I stand alone without beliefs / The only truth I know is you.”

“Ainsi vois-tu j’en suis venu à douter / De tout ce que je tenais pour vrai / Je me retrouve seul et sans croyance / Tu es la seule vérité que je connaisse.”

Ceci fut suivit de cette exégèse universitaire : l’homme est « aliéné » et seul dans l’univers. La vie n’a aucune valeur intrinsèque alors nous devons lui en trouver une. L’homme surmonte sa séparation avec Dieu à travers les relations sexuelles, qui sont de nature mystique. En d’autre termes, l’homme parvient à ne faire qu’un avec Dieu en copulant.

Nous étions loin de nous douter que la mystification du sexe est de la pure Kabbale. La Kabbale, la religion des Illuminati, est du Satanisme.

POURQUOI SATANIQUE?

Pour commencer, seul le juif kabbaliste et ses disciples sont séparés de Dieu. Ils en sont séparés en vertu de leur rébellion luciférienne reposant sur leur désir d’être Dieu. Ils ont convaincu l’humanité de rejoindre leur rébellion et de se sentir « aliénée ». Je soupçonne que la plupart des dysfonctionnements trouvent leur origine dans cette raison fondamentale qui constitue l’essence de la « modernité ». Au lieu et place de la réalité, nous vivons dans un solipsisme Juif Maçonnique (c’est-à-dire une réalité auto engendrée). Remarquez que Dieu n’en fait pas partie. Dieu est un vilain mot.

Grâce à leur contrôle des médias, les Illuminati ont convaincu l’humanité que l’union sexuelle restaurait l’unité avec le Divin. Cela est de la Kabbale.

Dans son ouvrage, « Sigmund Freud & the Jewish Mystical Tradition », (1958) le professeur de psychologie juif David Bakan, écrit :

« L’âme, d’après le Zohar (c’est-à-dire la Kabbale) a une soif inextinguible d’être unie avec sa source en Dieu. Cette union est décrite de manière caractéristique dans la métaphore sexuelle. D’une manière générale, l’union de l’homme et de la femme est considérée comme la forme d’existence idéale. Ainsi, les relations sexuelles humaines deviennent les véhicules symboliques des actes divins, et la créativité divine est interprétée elle-même comme ayant un caractère profondément érotique. » (p. 273)

D’après la Kabbale, Dieu a un côté femelle, appelé la Shekinah.

Tout comme l’homme cherche l’unité avec Dieu à travers le sexe, Dieu est supposé chercher de son côté l’union avec sa nature féminine. En d’autres termes, l’homme imite et aide Dieu en ayant des rapports sexuels.

Tout cela n’est que non-sens. Même les sources juives démontrent que la Kabbale est un canular.

Néanmoins, ce canular, est ce qui avec le Talmud, définit le Judaïsme.duchovny

(David Duchovny, star de la série Californication, au sujet d’un accro au sexe)

Voici quelques raisons pour lesquelles la Kabbale est de nature satanique.

Premièrement, elle nie notre connexion avec Dieu et la manière dont Il nous parle à travers notre esprit Divin (l’âme).

La Kabbale prêche que Dieu est sans forme et inconnaissable. Le but de la religion est de vénérer Dieu (de lui obéir). Comment pouvez-vous obéir à quelque chose qui est « sans forme » et « inconnaissable » ? Naturellement les Satanistes convaincront les ignorants que Dieu est inconnaissable.

Deuxièmement, en faisant du sexe un moyen d’atteindre Dieu, les kabbalistes mettent en place un faux Dieu. D’après les kabbalistes, la relation sexuelle est l’équivalent de l’union mystique. L’orgasme est la révélation.

En fait, l’union avec Dieu est atteinte par la grâce, l’adoration, la dévotion, le désintéressement et la discipline spirituelle, non pas en forniquant. Mais tout comme les homosexuels font usage d’excès sexuels pour compenser l’absence de saine intimité entre un homme et une femme, les hétérosexuels l’utilisent pour compenser la perte de Dieu. Évidemment, les Illuminati veulent que nous imitions les homosexuels.

Troisièmement, le « Dieu » de la Kabbale combine le bien et le mal. Quelque part, le bien émane du mal. Une fois encore, tout cela n’a aucun sens. Dieu est moral. Il est la perfection. “Soyez donc parfait comme votre Père céleste est parfait.” (Matthieu 5:48) Dieu parle à l’homme à travers ses idéaux spirituels comme la Vérité, la Beauté, la Justice et l’Amour.

Ainsi la Kabbale est typiquement Satanique : faisant passer le mal pour le bien, le mensonge pour la vérité, ce qui est malsain pour quelque chose de normal, et vice-versa.

Finalement, Bakan écrit : « l’ascétisme sexuel n’a jamais fait partie des valeurs religieuses de la tradition Juive. » Rien que cela disqualifie le Judaïsme en tant que religion. Toutes les véritables religions prônent le renoncement au désir charnel.

Loin de tout ascétisme, le Talmud et la Kabbale font l’apologie de tout ce qui est dégénéré, ouvrant la voie à la pédérastie et à l’inceste. La Kabbale prétend aussi que l’homme est bisexuel, ce qui explique la promotion Illuminati de l’homosexualité et de l’androgénie. Tout ce qui renverse l’ordre naturel et qui crache à la face de Dieu.

Les Illuminati ont utilisé Sigmund Freud, un kabbaliste, afin de convaincre le monde que la continence sexuelle conduisait à la névrose et à la maladie.

Dans un discours devant le B’nai Brith lors de son 70ème anniversaire, Freud souligna sa judéité. Il déclara qu’il avait rejoint cette loge maçonnique juive à cause de « nombreuses forces émotionnelles ténébreuses » qui rendaient « les Juifs et le Judaïsme irrésistibles ». Il avouait avoir été amené à « la prise de conscience de notre propre identité intérieure et de l’intimité émanant de la même structure psychique. » (Bakan, p.305)

La plupart des Juifs n’ont jamais entendu parler du Talmud ou de la Kabbale, peu d’entre eux les ont lu ou compris. Ils ne savent pas que le Judaïsme est un culte satanique qui se fait passer pour une religion. On pourrait dire la même chose des dupes se faisant appeler les Chrétiens Sionistes.

LES DÉESSES

Ainsi, la Kabbale est la raison pour laquelle le vagin est le Saint Graal et les jeunes femmes sont idéalisées comme des déesses.

ee44ec74Ce culte sexuel païen est colporté par les médias contrôlés par les Illuminati. Voici quelques gros titres récents du Huffington Post, qui se considèrent lui-même comme une source journalistique sérieuse :

28 janvier : « Oups, Amanda Seyfried a perdu sa culotte »

« La robe de Jennifer Lawrence s’est-elle déchirée au SAG Awards ? »

31 janvier : « Chloé Kardashian : Mon vagin sent la rose »

1er février : « Jennifer Lawrence décrit ses seins »

3 février : « La robe de star des filles laisse voir leurs nichons »

3 février : « Miss France fait un appel de phare » (montre ses seins)

Sommes-nous des adultes ? Apparemment non. De nos jours, “adulte” est devenu synonyme de pornographie, de violence et de développement arrêté. Après tout, nous sommes leur goyim (bétail).

L’élévation des jeunes femmes au statut de déesse est bien plus que sexuel. Hollywood les dépeint aussi comme des guerrières et des génies. Dans « Zero Dark Thirty », une Jessica Chastain pesant 60 kilos a l’insigne honneur de traquer et de tuer Oussama Ben Laden. Même les lesbiennes ont trouvé que le film était de la « propagande ». Mais les réalisateurs de films Illuminati pensent que de dépeindre le mensonge en le faisant passer pour vrai est suffisant pour qu’il le devienne. Comme l’a fait observer George Orwell, lorsque tout le monde est dysfonctionnel (malade), la déviation devint la nouvelle norme.

La concentration sur les femmes se reflète aussi à travers l’obsession pour les « relations », encourageant ainsi un peu plus la vénération à leur égard et la dépendance envers elles. Les « relations » sont une préoccupation féminine. Rien de tout cela ne signifie que les Illuminati se soucient des femmes. Ils en font la promotion afin de féminiser la société pour mieux la déstabiliser, et parce qu’ils peuvent les contrôler plus facilement que les hommes.

CONCLUSION

Les êtres humains sont des animaux étranges. S’ils sont hypnotisés pour leur faire croire que les relations sexuelles sont mystiques, ils vont vouloir en faire l’expérience. Mais finalement, ils réaliseront qu’il ne s’agissait de rien d’autre que de l’infatuation et de l’effet de mode. Le sexe, selon les propres termes d’Andy Warhol, pourtant un autre pion Illuminati, est : le « plus gros néant au monde ».

Néanmoins, la société a été complètement sexualisée. Trente pour cent de tout le trafic internet est de la pornographie. Malgré 50 ans de féminisme, ou à cause de lui, les femmes définissent leur valeur en termes de sex-appeal, tout comme les homosexuels.

La société est saturée de sexe dégradant toutes les relations humaines, y compris avec les enfants, les réduisant au dénominateur commun le plus bas.

La culture populaire est de plus en plus imprégnée par la mort, la destruction, la pornographie et l’occulte. Nous voyons rarement une vision positive et réjouissante. A cause de la haine juive kabbalistique (maçonnique) multiséculaire pour les autres Juifs, Dieu et l’humanité, la dépravation et les divagations occultes passeront toujours pour de la culture. Le « progrès » et le « changement social » feront toujours la promotion de la désintégration sociale.

http://henrymakow.wordpress.com/page/2/

Posté par rusty james à 01:58 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,


La Symphonie Rouge Deuxieme partie ! La «guerre contre le terrorisme» est une ruse des banquiers centraux

rothschild-hitler

Les francs-maçons «doivent mourir aux mains de la révolution qui a été menée grâce à leur coopération», selon C.G. Rakovski, un des fondateurs de l’Internationale Communiste.

«Le vrai secret de la maçonnerie est le suicide de la franc-maçonnerie en tant qu’organisation, et le suicide physique de chaque important maçon.»

Cette révélation provient d’un interrogatoire de la police stalinienne en 1938 intitulé «The Red Symphony». (Transcription de Des Griffin dans Fourth Reich of the Rich, p. 254)

«Il est clair que je sais cela non pas comme franc-maçon, mais comme un de ceux qui appartiennent à «eux» [les Illuminati] déclare Rakovski, un collègue de Léon Trotski arrêté pour complot contre Staline.

LES PROTOCOLES DE SION ET LA SYMPHONIE ROUGE

La franc-maçonnerie est la plus grande société secrète du monde avec plus de cinq millions de membres, dont trois millions aux États-Unis. Elle joue un rôle dans la conspiration totalitaire. Dans Les Protocoles des Sages de Sion, l’auteur (qui je crois est Lionel Rothschild) écrit :

«La maçonnerie des gentils sert aveuglément d’écran entre nous et nos objectifs, mais le plan d’action de notre force, même sa place exacte, reste pour tout le peuple un mystère inconnu… Qui et quoi pourrait bien se trouver en position de renverser une force invisible?» (Protocole 4)

Encore une fois, il écrit : «nous allons créer et multiplier librement les loges maçonniques… absorber en elles tous ceux qui peuvent devenir importants ou qui occupent déjà une place importante dans l’activité publique, car dans ces loges nous trouverons notre principal bureau de renseignement et les moyens d’influence… Les complots politiques les plus secrets seront connus de nous et tomberont sous nos mains… Nous connaissons le but final… alors que les goyim n’ont connaissance de rien… » (Protocole 15)

Dans son interrogatoire, Rakovski dit que des millions affluent dans la franc-maçonnerie pour obtenir un avantage. «Les dirigeants de toutes les nations alliées étaient francs-maçons, à quelques exceptions près.»

Toutefois, le véritable objectif est «de créer toutes les conditions requises pour le triomphe de la révolution Communiste, ce qui est le but évident de la franc-maçonnerie, il est clair que tout cela est fait sous des prétextes divers ; mais ils se cachent toujours derrière leur slogan bien connu [Liberté, Égalité, Fraternité]. Vous comprenez?» (254)

Les maçons devraient se rappeler la leçon de la Révolution Française. Bien qu’«ils aient joué un rôle révolutionnaire colossal ; la plupart des maçons furent éliminés… » Comme la révolution exige l’extermination de la bourgeoisie en tant que classe, [pour que toutes les richesses soient détenues par les Illuminati sous le couvert de l’État], il s’ensuit que les francs-maçons doivent être liquidés. Le vrai sens du Communisme est la tyrannie des Illuminati.

Lorsque ce secret sera révélé, Rakovski imagine «l’expression de bêtise sur le visage de certains francs-maçons quand ils se rendront compte qu’ils doivent mourir aux mains des révolutionnaires. Comment ils hurleront et voudront que l’on fasse grand cas de leurs services rendus à la révolution! C’est un spectacle à la vision duquel on peut mourir… mais de rire!» (254)

Rakovski se réfère à la Franc-maçonnerie comme une supercherie : «une maison de fous mais en liberté.» (254)

En Russie, en 1929, tous les maçons qui n’étaient pas juif furent tués avec leur famille, selon Alexey Jefimow "Quels sont les souverains de la Russie?" (77)

Comme les maçons, les autres candidats de l’utopie humaniste de leur maître (les néocons, les libéraux, les Sionistes, les activistes gays et féministes) pourraient être l’objet d’une mauvaise surprise. Ils pourraient être mis de côté une fois qu’ils ont atteint leur objectif.

QUI SONT LES «ILS»?

imagesLorsque l’interrogateur presse Rakovski de désigner des notables Illuminati pouvant être approchés avec une initiative, Rakovski est sûr de deux seules personnes qui sont maintenant décédés : Walter Rathenau, le ministre des affaires étrangères de Weimar, et Lionel Rothschild. Il dit que Trotski est sa source d’information.

D’autres, insiste-t-il sont de la spéculation :

«En tant qu’institution, la banque de Kuhn Loeb & Company de Wall Street : [et] les familles de Schiff, Warburg, Loeb et Kuhn, je dis familles pour souligner plusieurs noms puisqu’ils sont tous reliés… par des mariages, puis Baruch, Frankfurter, Altschul, Cohen, Benjamin, Strauss, Steinhardt, Blom, Rosenman, Lippmann, Lehman, Dreifus, Lamont, Rothschild, Lord, Mandel, Morganthau, Ezéchiel, Lasky… quel que soient les noms que j’ai énuméré, même ceux qui n’appartiennent pas à «Eux» pourraient toujours aboutir à «Eux» pour toute proposition importante.» (272)

En donnant à des banquiers le privilège de créer de l’argent, nous avons créé un vampire insatiable. Si vous pouviez fabriquer l’argent, imaginez la tentation de tout posséder!

LA RÉVOLUTION DÉGUISÉE

Rakovski se réfère à la crise de 1929 et à la Grande Dépression comme une «Révolution Américaine». Elle a été délibérément précipitée par les Illuminati à leur seul profit, pour casser «l’américain classique» et prendre le pouvoir politique.

«L’homme par qui ils ont fait usage d’un tel pouvoir était Franklin Roosevelt. Avez-vous compris? Cette année 1929 fut la première de la Révolution Américaine, en février Trotski quitte la Russie ; le krach a lieu en octobre… Le financement d’Hitler est convenu en juillet 1929. Vous pensez que tout cela était par hasard? Les quatre années du règne de Hoover ont été utilisées pour la préparation de la prise du pouvoir aux États-Unis et en U.R.S.S. : là par le biais d’une révolution financière, et ici [en Russie], avec l’aide de la guerre [Hitler et la Deuxième Guerre mondiale] et la défaite qui allait suivre. Un roman faisant preuve d’une grande imagination serait-il plus évident pour vous?» (273)

Rakovski propose que Staline coopère avec les Illuminati, (ce qu’il fit par la suite.) La première condition était qu’il arrête d’exécuter les trotskistes. Puis «plusieurs zones d’influence» seront établies en divisant «le Communisme formel du véritable.» Il y aura «des concessions mutuelles pour une aide mutuelle pour un temps pendant que le plan dure… Il apparaîtra des personnes influentes à tous les niveaux de la société, même très élevés, qui aideront le Communisme Stalinien formel… » (276)

JFBankRothschildChineseFlag

Rakovski décrit le plan des Illuminati pour faire fusionner le Communisme et le Capitalisme. Dans chaque cas, les Illuminati contrôlent toutes les richesses et le pouvoir.

«A Moscou, il y a le Communisme : à New York le Capitalisme. Ce sont la même chose sous forme de thèse et d’antithèse. Analysez les deux. Moscou est du Communisme subjectif, mais [objectivement] du Capitalisme d’Etat. New York : un Capitalisme subjectif, mais il s’agit en fait d’un Communisme objectif [l’état étant la propriété du banquier central]. Une synthèse personnelle, la vérité : l’Internationale Financière, la Capitaliste Communiste. «Eux». (276)

warburg

La «guerre contre le terrorisme» est une ruse des banquiers centraux pour contrôler chaque aspect de votre vie.

En relisant "La Symphonie Rouge" récemment, j’ai été choqué de lire la déclaration d’un initié disant que les banquiers ne sont pas satisfaits avec une richesse infinie, ils veulent un pouvoir illimité.

L’expérience humaine est menacée par des intérêts privés qui ont usurpé la fonction de création monétaire. L’histoire moderne reflète le processus progressif par lequel ils transfèrent toute la richesse et le pouvoir pour eux-mêmes, détruisant la Civilisation Occidentale et œuvrant à la création d’un état policier mondial.

Rakovski, dont le vrai nom était Chaïm Rakover, a été condamné à mort au cours de la purge stalinienne de la faction trotskiste du parti. Léon Trotski écrivit dans son autobiographie, My Life : «Christian G. Rakovski … joua un rôle actif dans les travaux internes de quatre partis socialistes : le bulgare, le russe, le français, le roumain – pour devenir finalement l’un des dirigeants de la Fédération Soviétique, un des fondateurs de l’Internationale Communiste, président des Commissaires du Peuple du Soviet Ukrainien, et le représentant diplomatique soviétique en Angleterre et en France… »

Rakovski essaya de convaincre son interrogateur que Staline devrait coopérer avec les banquiers qui «sont juste comme vous et moi. Le fait qu’ils contrôlent une somme d’argent illimité, dans la mesure où ils la créent, ne détermine pas les limites de leurs ambitions… Les banquiers ont une soif de pouvoir, de la pleine puissance. Tout comme vous et moi.»

rakovsky

Ils créèrent l’état Communiste comme une «machine de pouvoir total» sans précédent dans l’histoire. Dans le passé, en raison de nombreux facteurs, «il y avait toujours de la place pour la liberté individuelle. Comprenez-vous que ceux qui règnent déjà partiellement sur les nations et les gouvernements mondiaux ont des prétentions à la domination absolue? Comprenez bien que c’est la seule chose qu’ils n’ont pas encore atteinte.» (C’est moi qui souligne)

Une force pernicieuse paralyse nos vies nationales. Rakovski l’identifie : «Imaginez-vous, si vous le pouvez, un petit nombre de personnes ayant un pouvoir illimité grâce à la possession de la richesse réelle, et vous verrez qu’ils seront les dictateurs absolus du marché boursier et de [l'économie] … Si vous avez assez d’imagination alors … vous serez capable de voir [leur] influence anarchique, morale et sociale, c’est à dire une influence révolutionnaire… Comprenez-vous maintenant?»

Le Mouvement Révolutionnaire, qui définit l’histoire moderne, était un moyen d’accroître le pouvoir des banquiers en détruisant l’ordre ancien.

Au cours de la Révolution Française le pouvoir passa subtilement aux banquiers qui n’étaient pas contraints de se plier aux élégances Chrétiennes, dit Rakovski. «Le pouvoir royal suprême a été repris par des personnes, dont la morale, l’intellect et les qualités cosmopolites leur permis de l’utiliser. Il est clair que c’étaient des gens qui n’avaient jamais été Chrétiens, mais cosmopolites.»

Le Communisme, loin de distribuer la richesse, est conçu pour la concentrer entre les mains des personnes les plus riches du monde. (L’État possède la richesse et ils possèdent l’état.) Et le marxisme, «avant d’être un système philosophique, économique et politique, est une conspiration pour servir les buts de la révolution.»

Rakovski se moque du «marxisme élémentaire … le démagogique et populaire» qui est utilisé pour duper les intellectuels et les masses. [Quelle que soit sa valeur intrinsèque, le socialisme semble conçu pour corrompre et rendre les gens dépendants d’un grand gouvernement, que les banquiers contrôlent.]

En ce qui concerne la franc-maçonnerie : «Chaque organisation maçonnique essaye de créer toutes les conditions préalables requises pour le triomphe de la révolution Communiste, ce qui est le but évident de la franc-maçonnerie» dit Rakovski, lui-même un franc-maçon de haut rang.

Le but de la Révolution n’est rien de moins que de redéfinir la réalité en fonction des intérêts des banquiers. Ceci implique la prééminence de la vérité subjective sur la vérité objective. Si Lénine «sent que quelque chose est vrai», alors c’est réel. «Pour lui, toute réalité, toute vérité est relative face à la seule vérité absolue : la révolution.»

Rakovski s’étonne que «les bancs sur lesquels étaient assis les usuriers graisseux pour faire commerce de leurs fonds, aient été convertis en temples, qui se tiennent avec magnificence à chaque coin de nos grandes villes contemporaines avec leurs colonnades païennes, et les foules s’y rendent… pour apporter assidûment leurs dépôts représentant tous leurs biens, au dieu de l’argent…»

Il dit que l’étoile Soviétique à cinq branches représente les cinq frères Rothschild avec leurs banques, qui possèdent une accumulation de richesses colossales, la plus grande jamais connue.»

dee-lighted

N’est-il pas étrange que Marx n’ait jamais mentionné ce fait? Demande Rakovski. N’est-il pas étrange que pendant les révolutions, les insurgés n’aient jamais attaqué les banquiers, leurs châteaux ou leurs banques?

La guerre est le moyen par lequel les banquiers centraux avancent vers leur objectif d’un gouvernement mondial totalitaire. Rakovski déclare que Trotski était derrière l’assassinat de l’Archiduc Ferdinand (qui a déclenché la Première Guerre mondiale.) Il rappelle la phrase prononcée par la mère des cinq frères Rothschild : «Si mes fils le veulent, alors il n’y aura pas de guerre». Cela signifie qu’ils étaient les arbitres, les maîtres de la paix et de la guerre, et non pas les Empereurs. Etes-vous capable de visualiser un fait d’une telle importance cosmique? La guerre n’a-t-elle pas déjà une fonction révolutionnaire? La  Guerre, la Commune. Depuis ce temps, chaque guerre fut un pas de géant vers le Communisme.»

Après l’assassinat du [membre des Illuminati, le ministre des Affaires étrangères de Weimar] Walter Rathenau en 1922, les Illuminati ne donnèrent des positions politiques ou financières qu’à des intermédiaires, dit Rakovski. «Evidemment à des personnes qui sont dignes de confiance et dont la loyauté peut être garantie de mille manières : on peut ainsi affirmer que ces banquiers et politiciens [aux yeux du public], sont des hommes de paille… même s’ils occupent des places très élevées, et apparaissent comme les auteurs des plans qui sont menés.»

En 1938, Rakovski souligna trois raisons pour la Seconde Guerre mondiale à venir. La première est qu’Hitler avait commencé à imprimer sa propre monnaie. «C’est très grave. Beaucoup plus que tous les facteurs externes et cruels du National-Socialisme.»

Deuxièmement, le «nationalisme complètement développé de l’Europe occidentale est un obstacle au marxisme… le besoin de la destruction du nationalisme vaut à lui seul une guerre en Europe.»

Finalement, le Communisme ne peut pas triompher sauf s’il supprime la «Chrétienté encore en vie.» Il se réfère à la «révolution permanente» comme datant de la naissance du Christ, et à la Réforme comme «sa première victoire partielle» parce qu’elle divisa la chrétienté. Ceci suggère que la «conspiration» contient aussi un facteur racial ou religieux.

«En réalité, le Christianisme est notre seul véritable ennemi car tous les acteurs politiques et les phénomènes économiques des états bourgeois en découlent. La Chrétienté contrôlant les individus est capable d’annuler la projection révolutionnaire de l’état laïc Soviétique ou de l’État athée.»

Maintenant les banquiers centraux font la promotion de la Troisième Guerre Mondiale sous la forme «d’un choc des civilisations». Substituez l’Islam au Christianisme et vous comprendrez de quoi il s’agit.

CONCLUSION

Nos croyances doivent s’adapter à la vérité et non l’inverse. Apparemment, la vérité est qu’une relativement petite clique de familles de banquiers juifs et leurs alliés non juifs des familles dirigeantes en Europe et en Amérique, ont usurpé le contrôle de la création monétaire, et avec elle le destin du monde.

Cette classe supérieure possède ou contrôle la plupart des plus grandes sociétés du monde, les organisations des médias, les agences de renseignement, les sociétés secrètes, les universités, les politiciens, les fondations, les think tanks et les O.N.G. Il apparaît aussi qu’ils dominent le crime organisé.

Le 11 septembre, la guerre contre le terrorisme et en Irak font partie d’un inexorable processus par lequel la classe supérieure accroît sa richesse et son contrôle. L’objectif final est un état policier mondial dans lequel les masses seront privées de leur richesse, de la liberté et possiblement de leur vie.

Les néoconservateurs sont réellement des néo-communistes. Ils compromettent la sécurité de leurs compatriotes juifs (ainsi que celle de tous les américains) par leurs machinations malfaisantes. Les juifs devraient suivre mon exemple et les répudier.

La classe supérieure veut que nous le voyions comme un «problème juif». De cette façon, elle peut détourner le blâme sur des juifs innocents puis rejeter alors toute opposition comme de la «haine» et des «préjugés». Le problème est principalement celui de la création monétaire (crédit) qui a conduit à une concentration intenable de la richesse et du pouvoir entre quelques mains.

Presque tout le monde qui «réussi» dans la société, juif ou non, est forcé, sciemment ou non, de s’aligner avec cette classe. Nos institutions religieuses, culturelles et politiques ont été détournées. C’est ce qui explique la fausse qualité de la vie sociale en Occident.

Rappelons-nous le message du Christ : Dieu est Amour. Dieu est plus puissant que la force satanique qui tient l’humanité dans son emprise. Mais sa volonté ne peut pas être faite si les hommes ne la font pas.

Quel que soit le coût, ne rien faire coûtera plus cher. La prospérité dont nous jouissons aujourd’hui fait partie d’un complot multiséculaire pour piéger et asservir l’humanité

.http://henrymakow.wordpress.com/2013/07/12/la-symphonie-rouge-troisieme-partie-les-banquiers-centraux-cherchent-un-controle-totalitaire/

 

 

Posté par rusty james à 01:09 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Les connexions entre le Satanisme, le mal et l’argent.

cosmos

L’argent attire naturellement au mal. Par exemple, si une femme se prostitue elle peut recevoir une grosse somme d’argent, mais qui va la payer pour garder sa virginité ou sa dignité? Si vous êtes un tueur à gage un gros pactole d’argent est pour vous si vous tuez votre cible, qui va vous payer si vous ratez votre cible?

Deuxièmement, les hommes maléfiques croient que là où il y a une volonté il y a un chemin, et ils sont près à vendre leurs âmes pour leur Dieu l’argent. Ils emploieront le mal pour obtenir de l’argent.

Alors que la plupart des gens sont plutôt conscients de ces deux dernières connexions, une troisième peut avoir échappée votre attention. Troisièmement, le groupe principal d’hommes qui ont remonté à la manivelle les Affaires Financières Internationales étaient des Satanistes depuis le début. Ces Satanistes maintenant sont ceux qui dirigent la Réserve Fédérale et qui sont responsables pour la création du billet U.S. de la Réserve Fédérale. En ayant juste le contrôle de l’approvisionnement en papier des U.S. cela leur donne presque l’avantage sur la finance mondiale, sans mentionner qu’ils contrôlent la banque mondiale. Ce n’est pas un accident donc, qu’une fois qu’ils établissent un contrôle financier mondial, ils feront tout en leur pouvoir pour diviser et conquérir et détruire à la fois la foi en Dieu des Chrétiens et des Musulmans. Ces puissants Banquiers ont autant foi envers Dieu que Caïn en avait envers son frère Abel. Qu’ils peuvent être connectés au peuple Juif, ne veut pas dire qu’ils ont les intérêts du peuple Juif dans leurs cœurs. A la base Sabbataï Tsevi était rejeté par plein de Juifs. Sa secte monta en puissance durant la deuxième moitié du XVIIè siècle dans le sud-est de la Pologne. (42) Entre 1759-1760, 500 Juifs Sabbatiens se sont convertis au Christianisme. (43) En 1715, 109 des 415 familles Juives à Francfort étaient engagé dans le prêt d’argent. Le reste était des marchants de différentes sortes. Le concept que le Satanisme tend à porter des chaussures normales pour justifier la plupart des banquiers Juifs le type de comportement avec lequel ils se sont engagés. » (44)

LONGUE-HISTOIRE

De nombreuses divisions et batailles entre éléments religieux dans le monde ont été encouragés et soutenus par la richesse du Pouvoir. Malheureusement, beaucoup ont été trompés en pensant que d’être pieux et fidèle à Dieu est la source de lutte religieuse. Dans certaines régions du monde, musulmans, chrétiens, et d’autres se sont entendus sans problèmes pendant des siècles. Les tensions religieuses surgissent jusqu’à certain degré à l’intérieur des religions elles-mêmes, mais le fuel pour garder ces feus bouillants et pour allumer des conflits provient souvent de la richesse du Pouvoir. Un autre exemple évident est la guerre Irak-Iran.

CO-MAITRES DU MONDE — contrôle sur le traité de la Première Guerre Mondiale

Quand l’Allemagne tomba, les agents Rothschild n’ont pas seulement pas fait le brouillon du traité, préparé l’idée de la société des Nations, mais Max Rothschild était l’un des 11 hommes qui ont prit le contrôle de la Bavière. Max Rothschild était un Franc-Maçon de la Loge numéro 11 de Munich, Allemagne.

CO-MAITRES DU MONDE — connexions avec MI5, les Rockefeller, J.P. Morgan, le CFR etc.

Victor Rothschild, travailla pour J.P. Morgan & Co., et était un morceau important de MI5 (Service de Renseignement Britannique). Victor Rothschild était aussi un communiste et membre du Club des Apôtres à Cambridge. (45) Le Baron de Rothschild était un des membres du Groupe de la Table Ronde de Rhode qui se développa en CFR. Ce sont les Rothschild qui ont financé Cecil Rhodes, commençant avec l’Afrique. Les Rothschild ont plusieurs agents dont leur argent a décollée et qui les servent bien, les Morgan et les Rockefeller. Les Rockefeller étaient des Juifs Marranistes. Le Rockefeller originel a fait fortune en vendant des narcotiques, (ils n’étaient pas légaux à l’époque). Après avoir accumulé un petit capital il se lança dans le pétrole. Mais c’est le capital Rothschild qui a rendu Rockefeller si puissant. « Ils ont aussi financé les activités d’Edward Harriman (chemins de fer) et Andrew Carnegie Steel. » (46)

CO-MAITRES DU MONDE — Pouvoir dans la Chrétienté

Les Rothschild exercèrent aussi beaucoup d’influence et de pouvoir pas seulement dans les Sociétés Secrètes, mais aussi dans les églises de la Chrétienté. L’Armée de la Rédemption sous l’influence des Rothschild adopta le Bouclier Rouge (Roth/Red/Rouge Schild/Shield/Bouclier) comme logo. Un historien des Rothschild remarque, « Les Rothschild s’étaient eux-mêmes rapidement propulsé dans une position de puissance financière et une immense influence politique. Ils ont été une force indépendante dans la vie de l’Europe, rendant des comptes à personne et, dans une large mesure, tributaire de personne. Des pamphlets populaires les dépeint comme les véritables dirigeants de la chrétienté … » (47) Certains des Rothschild ont été impliqués dans des campagnes pour affaiblir la morale publique. Le premier secrétaire du bureau du Forum national des étudiants était John Rothschild. Ce Forum national des étudiants a changé son nom comme des articles de vêtements. Parlant de vêtements, l’un des objectifs de ce groupe socialiste était de promouvoir la nudité en public, et l’amour libre. Cette organisation possédait les groupes constituants suivants Radcliffe Liberal Club, Union Theological Seminary Contemporary Club, Yale Liberal Club » (48) pour en citer quelques un. Un développement ultérieur de cette jeunesse pour la paix a été la Fédération qui se composait de League of Youth of Community Church, le méthodiste Epworth League, NY District, Young Judea, and Young People’s Fellowship of St. Phillip’s Parish49 pour n’en nommer que quelques-uns. Les hommes religieux Américains ont des liens avec les Rothschild en particulier à travers leurs différents agents.

Harry Emerson Fosdick, qui était pasteur de l’église de Rockefeller a également été parmi les présidents de la Fondation Rockefeller. John Foster Dulles, CFR, a été président du conseil de la Fondation Rockefeller, et marié à une Rockefeller, Janet Pomeroy Avery. Souvenez-vous de John Foster Dulles qui a été un fonctionnaire important du Conseil fédéral des Églises du Christ. (Voir chap. 2.9) Toutes les routes mènent aux Rothschild. Il y a beaucoup plus que tout ce qui a été mentionné ci-dessus reliant les Rothschild à différentes tentacules que les conspirationnistes ont mis en avant,—les Juifs, les Franc-Maçons, Les Renseignement de Communautés, les Banquiers Internationaux, le Prieuré de Sion, les Catholiques, la Commission Trilatérale, le CFR, le New Age, les Cultes—chacun se connectant au pouvoir des Rothschild.

L’ÉTENDUE DU POUVOIR ROTHSCHILD

D’après une source « il a été estimé qu’ils contrôlent la moitié de la richesse mondiale. » (50) La Banque de la Réserve Fédérale de New York a été contrôlée par cinq banques qui possédaient 53% de son stock. Ces cinq banques étaient contrôlées par Nathan M. Rothschild et Fils à Londres. Le contrôle sur la Réserve Fédérale U.S. est techniquement le contrôle de l’argent du monde. Ce simple fait montre combien le Pouvoir des Rothschild est immense. Si l’on examine qui a été nommé à la tête de la Fed, et pour exécuter, les connexions du système de la Réserve « Fédérale » pour les Rothschild peut encore être vu. Une autre entreprise privée qui utilise le nom « Fédéral » et que les Rothschild dirigent aussi est Federal Express (FedEx). N’importe qui pourrait être poursuivi en justice pour faire croire que les affaires sont gouvernementales, pas des Rothschild. Il est approprié pour eux de s’approprier le nom « Federal », parce que par le biais du MI6 via la CIA, ils instruisent le gouvernement des États-Unis. Les sénateurs sont achetés et payés par leur système, que les enquêteurs de la BCCI découvrent. Les Rothschild ont été intimement impliqué dans la sorcellerie et les Illuminati depuis le début de son histoire connue. L’Empereur d’Allemagne semblait se référer à eux quand il dit, « les pouvoirs magiques de l’argent comme exercé par le Seigneur de Lucre sont les pouvoirs de la magie noire à son plus noir. » (51)

Si seulement la moitié de la richesse est contrôlée par les Rothschild, cela indique que s’ils doivent faire parti de la direction du monde, ils doivent avoir des alliés.

LES ALLIES

Les Rothschild et Rockefeller sont seulement deux de treize familles Illuminati au contrôle. (52) Deux familles Juives qui semblent se détacher du lot sont les Oppenheim et les Oppenheimer. Les Oppenheimer étaient de jeunes membres des Illuminés de Bavière. La Bund der Gerechten (Ligue du Juste) était un front illuminati dirigé principalement par des Juifs qui étaient Satanistes. Cette ligue financée en parti par les Rothschild paya le Sataniste et Franc-Maçon Karl Marx à écrire le Manifeste du Parti Communiste. Le Juif Gumpel Oppenheim était dans le cercle intérieur de cette ligue. Un membre de sa famille Heinrich Oppenheim a dirigé la révolution communiste de 1848 en Allemagne. L’histoire officielle du Parti communiste, accepte même la ligue comme l’ancêtre du communisme.

Les Oppenheimer sont apparemment proches des Rothschild. J. Robert Oppenheimer du CFR a été exposé en tant que communiste. Harry Oppenheimer, un banquier international, est directeur du monopole international de diamant De Beers Juif, et directeur de l’Anglo-American Corp. Oppenheimer peut être trouvé dans des positions financières importantes aux USA. Ils aidèrent à diriger 10 grandes fondations, y comprit la Charité Hass de New York pour le soin d’enfants Juifs dans le besoin.

L’Encyclopédie Juive Vol. 2, p. 496 indique que d’autres familles Juives « adoptèrent le plan Rothschild. » Elles étaient les Lazard, Stern, Speyers, et Seligman. Le plan des Rothschild était de placer les membres de la famille dans les 5 plus grandes capitales européennes pour coordonner leurs activités. Un des magazines les plus important en Allemagne est le Stern, et Ernst Stern est le deuxième au commande à la Banque Mondiale. » (53) Les familles Juives qui ont établi la Loge Juive de Francfort (c’était la loge Maçonnique à laquelle les Rothschild appartenaient à Francfort) comprenait les Adler, Speyers, Reisse, Sichel, Ellison, Hanau, Geisenheimer, et Goldschmidt. Isaac Hildesheim, un Juif qui changea son nom en Justus Hiller est supposé être le fondateur de la loge de Francfort. Michael Hess, directeur de l’école juive réformée Philanthrope était aussi un personnage important de la loge, comme ce le fut au Dr Ludwig Baruch (plus tard Borne) qui l’a rejoint en 1808. La plupart de ces francs-maçons juifs de Francfort étaient engagés dans le commerce. (54) Ces franc-maçons étaient les chefs de la communauté Juive de 1817 à 1842. (55) Johann Christian Ehrmann un Gentil Maçon à Francfort commença à alerter le peuple Allemand que les Maçons Juifs de Francfort voulaient une république mondiale basée sur l’humanisme. En 1816 il sortit un pamphlet d’alter Das Judenthum in der M[aurere]y (Les Juifs dans la Franc-Maçonnerie). Un allié puissant de la juiverie mondiale peut être vu commençant par des hommes comme Oliver Cromwell, qui était considéré Franc-Maçon.

Cromwell était financé par les Juifs, et aida les Juifs à gagner le pouvoir en Angleterre. Cromwell était près à suivre les Juifs, car il était convaincu de l’Israélisme Britannique. Comme le noyau du pouvoir de la conspiration est Juive, l’attitude de ces alliés avec elle dépend de leur attitude envers le peuple juif.

L’idée religieuse que le peuple Britannique descend des tribus d’Israël ne place automatiquement pas les gens dans le camp de la conspiration. Quelques Israélites Britanniques réalisent que le soi disant peuple Juif en général n’a aucun droit sur ??les promesses de Dieu. Pour cette raison, ils réalisent que ce n’est pas le devoir Chrétien de s’agenouiller et de s’érafler à chaque mouvement. Quand les chrétiens peuvent être arrêtés et maltraités en Israël, et que les chrétiens ne se battront même pas pour leur propre espèce, nous pouvons voir combien l’idée de la théorie de la « Race élue » a de l’emprise sur la chrétienté. Certains des Israélites britanniques comme les Mormons, les familles riches de l’ancienne Nouvelle Angleterre, certains maçons et adeptes du Nouvel Age, et les membres non-juifs du Prieuré de Sion collaborent avec les Pouvoir de l’Ordre Mondial. L’église anglicane, qui est gérée par la franc-maçonnerie est fortement British Israélite.

DIFFÉRENCIER LES DIVERS GROUPES D’IDENTITÉS

En revanche, un méli-mélo de groupes qui sont opposés à la conspiration comme certains groupes néo-nazis, et sans rapport avec les différentes Églises avec eux sont aussi des croyants en l’israélisme britannique. Ces différents groupes sont parfois tous regroupés comme «l’identité» du mouvement, qui est trompeuse en raison de leurs immenses différences. Il est important de faire la différence entre ces groupes qui tentent d’aborder les choses dans une perspective chrétienne et de se placer sous l’autorité de Dieu, et ceux qui sont eux-mêmes la mise en place sous l’autorité de l’Ordre Nouveau, ou sous leur propre autorité.

http://whisleblower.googlepages.com/therothschildbloodline


Par Fritz Springmeier
Extrait de Bloodlines of the Illuminati
source : http://www.nouvelordremondial.cc/2011/04/07/le-pouvoir-des-rothschild/

Posté par rusty james à 12:08 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

14 août 2011

Nous aurons un gouvernement mondial, que nous le voulions ou non.

mondialisation_320-2010« Nous sommes à la veille d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial ». (David Rockefeller). Plus de quarante ans avant cette déclaration, James Paul Warburg (1896-1969), officier de l’OSS et membre du CFR, affirmait le 7 février 1950, devant le Sénat des Etats-Unis :

« Nous aurons un gouvernement mondial, que nous le voulions ou non. La seule question est à savoir si le Gouvernement Mondial sera instauré par l’adhésion, ou par la conquête. »

Aujourd’hui, nous avons les Bush, les Jacques Attali et Nicolas Sarkozy qui reprennent les mêmes termes, le même PLAN. Est-ce que cela s’appelle un complot ? A chacun de répondre.

Les familles oligarchiques qui orchestrent cette crise « majeure » si nécessaire pour introduire le Nouvel Ordre Mondial et son inéluctable REFORME MONETAIRE pour plumer la classe moyenne et appauvrir encore plus les gens modestes, répètent ce que leurs ancêtres ont fait avec le krach de 1929. Dans les années 1920, Paul Warburg est l’un des hommes les plus riches et les plus influents dans le monde. Il est particulièrement en charge du système monétaire des Etats-Unis et de Wall Street.

Il fera venir directement d’Angleterre Winston Churchill dans son bureau pour lui dire ceci, au matin de l’ouverture de la bourse du jeudi 29 octobre 1929 : « Nous allons vous montrer notre puissance ! »

A dix heures, la cloche sonna pour indiquer l’ouverture de la séance. En quelques mois, l’économie américaine allait s’effondrer et l’avènement d’Hitler allait suivre.

Donc, le KRACH de 1929 répondait à un objectif devenu clair dans les années qui suivirent avec la crise d’hyperinflation en Allemagne et l’arrivée du Parti nazi et d’A. Hitler, financés par les banques de Wall Street, comme l’avait été Lénine quelques années auparavant.

Que veulent-ils aujourd’hui ? Finaliser la troisième étape du plan Pike publié par William Carr en 1954-58, à une époque où absolument PERSONNE ne pouvait anticiper les contours de la géopolitique actuelle…
Pour les nouveaux lecteur et un rappel toujours utile aux « anciens »

Cette « planification » fut connue grâce à une correspondance du 15 août 1871 entre les deux hommes. Cette lettre fut exposée une seule fois au British Museum Library de Londres. Heureusement, un officier de marine canadien et «chercheur anti-maçonnique», le commodore William Guy Carr put en prendre connaissance. Il se trouvait sur ces lieux en qualité de conseiller des Etats-Unis à la conférence de San Francisco du 26 juin 1945. Ce qu’il découvrit bouleversa sa vie. Du résumé qu’il fit, des notes qu’il releva, et des passages qu’il copia, un livre allait les reproduire en 1954, à une époque où il était humainement impossible de prévoir ce à quoi nous assistons progressivement : Pawns in the Game (chap.1, pp. 15 et 16).
« … La Première Guerre mondiale devait être livrée afin de permettre aux Illuminés de renverser le pouvoir des Tsars en Russie et de faire de ce pays une forteresse du Communisme athée. Les diver-gences suscitées par les agents des Illuminés entre l’Empire britannique et l’Empire allemand furent utilisées pour fomenter cette guerre. A la fin de cette guerre, le Communisme devait être édifié et utilisé pour détruire les autres gouvernements et pour affaiblir les religions ».

« La Seconde Guerre mondiale devait être fomen-tée en profitant des divergences entre les Fascistes et les Sionistes politiques. Cette guerre devait être menée de telle sorte que le Nazisme soit détruit et que le Sionisme politique soit assez fort pour instaurer l’état souverain d’Israël en Palestine. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Internationale Communiste devait devenir assez forte pour équilibrer la Chrétienté. Elle devait alors être contenue et tenue en échec jusqu’au moment où l’on aurait recours à elle pour le cataclysme social final ».

« La Troisième Guerre mondiale doit être fomentée en profitant des divergences suscitées par les agents des “Illuminés” entre les Sionistes politiques et les dirigeants du monde islamique. La guerre devra être orientée de telle manière que l’Islam (le monde arabe et le monde musulman) et le Sionisme politique (incluant l’Etat d’Israël) se détruisent réciproquement, tandis que les autres nations, une fois de plus divisées et opposées entre elles sur cette affaire, seront en cette circonstance contraintes de se combattre jusqu’à leur complet épuisement physique, moral, spirituel et économique ».

Quand le commodore William Guy Carr a publié cette lettre, juste avant les années 1960, il était impossible d’imaginer les contours de la géopolitique actuelle. Les choses se sont éclaircies seulement à la lumière de l’interprétation faite (par les pantins qui ont l’apparence de gouverner) des événements du 11-Septembre. Même la veille du 11-Septembre, ce n’était pas évident. Depuis, tout s’enchaîne selon la logique de ce plan. D’aucuns, surtout ceux qui ont intérêt à ce que le peuple ne comprenne rien et ne voit rien, diront hasard. Les médias à la solde des oligarques du mondialisme qui les contrôlent diront que si vous clamez la vérité sur ce sujet vous êtes étiqueté de « complotiste » et donc rangé dans la rubrique des gens dérangés. Ces médias continueront à faire croire que les deux pantins représentés par les deux partis politiques dominants dans chaque pays « évolués » vous sauveront et résoudront les problèmes de votre vie. Mensonge ! Ces pantins sont toujours membres de quelques petites sociétés secrètes, elles-mêmes intégrées dans une toile d’araignée dirigée humainement par ces mêmes oligarques. Chacun d’eux a des casseroles dans sa vie de manière à ce que le pouvoir de l’ombre, celui qui tient les manettes, puisse exiger de lui qu’il respecte le cahier des charges. C’est pourquoi, quand le peuple dit « non » à un référendum, ce dirigeant passera outre, comme cela fut le cas en France avec le traité européen.

Ce sont les mêmes qui assurent que la faillite des Etats et l’effondrement des monnaies est aussi le fruit du hasard. Pourtant, le Prix Nobel Soljenytsine (1918-2008), qui s’intéressait au plan des sociétés secrètes cherchant un « renversement sociétal », avait abouti aux mêmes conclusions que celles de LIESI et de plusieurs historiens sérieux. Soljenytsine était si horrifié de ses découvertes sur ce pouvoir de l’ombre qu’il avait interdit de publier ses conclusions tant qu’il serait en vie.

Posté par rusty james à 12:36 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,