Covid 19 : le cartel bancaire dirige l'agenda

Screenshot_7f

Depuis des semaines, les médias et les autorités « sanitaires » promeuvent sans relâche un récit effrayant sur la « pandémie » de Covid 19 comme si le décompte quotidien de nouveaux « cas » était une urgence de santé publique majeure, sensationnalisée par les médias près de 24 heures/. 7. Le récit officiel est fortement en contradiction avec les voix rassemblées de centaines de médecins, virologues et épidémiologistes.

Incohérence du récit officiel

En supposant que nous soyons confrontés à une pandémie "une fois par siècle", ce serait un grand défi pour l'humanité, forgé d'incertitude. On s'attendrait à rencontrer un débat animé, des discussions, beaucoup de doute et de controverse. Les journalistes doivent rechercher autant d'experts du domaine que possible afin que nous puissions tous comprendre le plus clairement possible le nouveau défi de la santé et comment y faire face. Des traitements efficaces doivent être promus, célébrés, criés sur les toits. Mais la réalité est très différente.

Les mesures de santé publique - pratiquement identiques dans la plupart des pays - sont transmises par l'Organisation mondiale de la santé à travers des hiérarchies bureaucratiques obscures qui revendiquent le monopole de la vérité. La discussion est découragée et des centaines d'experts sont agressivement réduits au silence. Plusieurs traitements efficaces ont été identifiés, mais l'administration est à la limite de l'hostilité à toute mention d'eux.

Dissimulation de traitements efficaces

Début mars 2020 déjà, le président Trump a commencé à mentionner l'hydroxychloroquine (HCQ) comme traitement des infections par le virus Corona. Les médias l'ont rapidement ridiculisé, l'accusant même de mettre des vies en danger. Cependant, il s'est avéré que l'HCQ réduisait la mortalité due au Covid 19 de plus de 50 % et, lorsqu'il est utilisé avec du zinc et des vitamines, jusqu'à 85 %.

 

Le Dr Stella Immanuel a affirmé qu'elle avait traité plus de 300 patients atteints de HCQ, dont beaucoup étaient âgés et avec une ou plusieurs comorbidités et qu'elle n'avait eu aucun décès parmi ses patients. Aujourd'hui, la vidéo avec ses déclarations est difficile à trouver sur YouTube, mais vous trouverez facilement des dizaines de vidéos qui la ridiculisent et diffament son personnage. Beaucoup plus récemment, le Dr Brian Tyson a témoigné que sa clinique avait traité 1 700 patients positifs au Covid-19 – encore une fois avec zéro décès .

Quoi qu'il en soit, les médecins et les patients ont été fortement découragés d'utiliser l'hydroxychloroquine et dans certains pays, HCQ a été brusquement retiré du marché. En Australie, la prescription d'HCQ a même été érigée en infraction pénale . Pendant ce temps, les autorités semblent favoriser l'imposition de vaccins expérimentaux développés à la hâte, non testés, bien que la maladie elle-même ne se soit révélée mortelle que pour 0,004 % de la population (même selon les statistiques exagérées du CDC américain).

Retranchement déroutant de l'administration

L'incohérence totale des positions officielles est désormais devenue si évidente qu'elles ont depuis longtemps perdu toute crédibilité. Mais plutôt que de déclarer la victoire contre le virus et de célébrer le retour à la normale de la vie, les autorités sont devenues encore plus profondément ancrées dans leurs propres contradictions, devenant de plus en plus agressives avec des mesures de « santé publique » toujours plus restrictives. Pendant ce temps, les médias ont intensifié la propagande de « la peur du projet » à des proportions nauséabondes.

plandemic


Nous insistons : l'édifice est sain, n'en croyez pas vos yeux menteurs, ne faites pas vos propres recherches !

La situation est devenue surréaliste : comment des personnes apparemment intelligentes et instruites peuvent-elles rester si obstinément attachées à un récit aussi manifestement imparfait ? Pourquoi les médias incitent-ils sans relâche à la peur et à l'hystérie à propos d'un virus grippal bénin ? En plus des médias américains et britanniques, j'ai suivi les reportages des médias en Croatie, en Espagne, en France et en Italie - la même chose partout : c'est tout le Covid tout le temps, avec des alarmes incessantes et des appels au respect de mesures "de plus en plus stupides". . " Par exemple, plus de quatre mois après le début de cette « pandémie », 71 pays ont émis des mandats étrangement similaires pour que les gens portent des masques dans les espaces publics, même s'il n'y a strictement aucune preuve scientifique que cela sert à quelque chose .

Est-ce que tout le monde dans le monde est devenu fou ? Si ce n'est pas la science et la logique qui informent les mesures de santé publique, alors qu'est-ce que c'est ? Et ensuite ça m'a frappé…

Le cas curieux des prêts du FMI pour la Biélorussie

En juin, j'ai noté que le président biélorusse Alexandre Loukachenko avait publiquement snobé une ligne de crédit de 940 millions de dollars du Fonds monétaire international. Il l'a rejeté parce que le FMI a conditionné le prêt à ce que la Biélorussie impose une politique stricte de verrouillage de Covid 19 et un couvre-feu. À l'époque, j'ai pensé qu'il était très étrange que le FMI offre des prêts à un pays tout en fixant des conditions qui compromettent gravement la capacité de remboursement de ce pays.

Apparemment, un certain nombre d'autres pays ont reçu des offres similaires du FMI et/ou de la Banque mondiale. Nous ne connaissons la conditionnalité de Covid 19 que parce que le président de la Biélorussie l'a divulguée publiquement. Fait significatif, Loukachenko a mentionné à plusieurs reprises que les négociateurs du FMI voulaient que la Biélorussie fasse « comme en Italie ». D'autres nations et gouvernements qui ont accepté l'argent ont peut-être accepté discrètement la conditionnalité qu'ils n'ont jamais divulguée au reste d'entre nous.

En avril 2020, 85 pays avaient demandé une aide financière au FMI . Profondément endettés et avec des économies gravement endommagées, la plupart des gouvernements du monde entier avaient besoin de prêts, ce qui les rendait la proie des diktats du pouvoir monétaire. Pour obtenir les fonds nécessaires, ils ont peut-être accepté de fermer leurs économies, de restreindre la liberté de mouvement de leur population, de créer des structures de recherche de contacts de type stase et de fermer les écoles.

Une autre preuve que l'ordre du jour est dirigé par les banquiers était le récent éditorial dans le New York Times par Neel Kashkari , le président de la Réserve fédérale de Minneapolis, appelant le gouvernement à émettre des ordonnances strictes d'abri sur place de 4 à 6 semaines. " pour tout le monde mais les travailleurs vraiment essentiels . " Kashkari a préconisé que les verrouillages soient aussi complets et stricts que possible et effectués de manière agressive, en utilisant «la capacité de test et de traçage que nous avons construite…»

Les empreintes digitales du cartel bancaire peuvent également être trouvées dans le document « Scenarios for the Future of Technology and International Development », publié par la Fondation Rockefeller en 2010. À la page 18, intitulée « Lock Step », le document décrit avec prévoyance notre réalité actuelle comme « A monde de contrôle gouvernemental de haut en bas et de leadership plus autoritaire, avec une innovation limitée et un recul croissant des citoyens . » Le scénario envisage une « pandémie que le monde attendait depuis des années… » Et aujourd'hui, nous avons cette « pandémie », ainsi que le monde du contrôle gouvernemental de haut en bas et un leadership plus autoritaire .

Comme Napoléon Bonaparte ne l'a que trop bien compris : « Lorsqu'un gouvernement dépend des banquiers pour de l'argent, ce sont eux et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation . Dans chaque nation, nous semblons être opposés par une bureaucratie gouvernementale. Mais alors que ces bureaucraties et les fonctionnaires qui y travaillent deviennent la cible du ressentiment du public, il est essentiel que nous reconnaissions les marionnettistes derrière le programme qui se déroule.

Il ne fait aucun doute que l'ennemi est le cartel bancaire international dont le siège se trouve à Londres et à Wall Street, ainsi que leurs agences comme la Banque des règlements internationaux, le FMI, la Banque mondiale, les banques et institutions d'importance systémique mondiale comme la Forum économique mondial, grandes sociétés pharmaceutiques, Organisation mondiale de la santé, Fondation Bill et Melinda Gates, GAVI et bien d'autres.

Comme Lord Acton l'a prévenu il y a plus d'un siècle, « la question qui a balayé les siècles et qui devra être combattue tôt ou tard, c'est le peuple contre les banques ». Ce combat est maintenant à nos portes . Ce pourrait être la lutte ultime entre l'émancipation de l'humanité ou notre asservissement final. Pour l'emporter, nous devons comprendre nos véritables ennemis et les structures financières, économiques, politiques et sociales permettant leur agenda.

Comme le révèle le document de la Fondation Rockefeller, ils ont anticipé notre recul et ont sûrement prévu des détournements pour détourner nos griefs vers les catalyseurs visibles de leur régime autoritaire descendant. L'un des plus grands moyens de diversion sont les guerres. Nous devons donc nous garder de croire que nos ennemis sont les Russes, les Chinois ou quiconque contre qui la logique du diviser pour régner nous opposerait.

Lorsque nos gouvernements nous disent que nous faisons face à une grave menace d'une autre nation, envoient des troupes à ses frontières ou des navires de guerre près de ses côtes, nous devons exiger qu'ils se retirent. Nous devons également nous garder de diaboliser les autres nations et leurs dirigeants car elles conduisent fréquemment à une escalade militaire (pensez à Saddam Hussein, Mouammar Kadhafi, Bachar al Assad…). Ron Paul nous a prévenus : « Ce n'est pas une coïncidence si le siècle de la guerre totale a coïncidé avec le siècle de la banque centrale . J'ai expliqué les racines systémiques de la soif de guerre de l'ouest dans cet article : " Deflationary Gap and the West's War Addiction ".

Bref, il ne faut pas se laisser distraire par le drap rouge du torero : les coupables ultimes, le super-prédateur sont les banquiers : une poignée de familles et d'individus qui contrôlent et gèrent le système monétaire actuel. Nous n'avons pas d'autre choix que de les affronter. Aujourd'hui, nous sommes armés de vérités et d'informations dont les générations passées n'auraient pas pu rêver. Aujourd'hui, nous pouvons faire la différence et offrir à nos enfants et à leurs enfants un monde de prospérité et de liberté au-delà de tout ce que nous pouvons imaginer actuellement. Cette lutte vaut tous les efforts.

 

Alex Krainer – @NakedHedgie est un ancien gestionnaire de fonds spéculatifs, créateur de I-System Trend Follow et fondateur de Krainer Analytics. Il a écrit « Mastering Uncertainty in Commodities Trading », classé n° 1 sur la liste FinancialExpert.co.uk des « 5 meilleurs livres sur les matières premières pour les investisseurs et les commerçants ». Son livre « Grand Deception : The Browder Hoax » a été interdit à deux reprises sur Amazon sur ordre de créatures des marais du département d'État américain. Il écrit également sur ISystem-TF.com . Ses points de vue et opinions ne sont pas toujours pour la société polie mais ils sont toujours exprimé dans la poursuite sincère de la vraie connaissance et de la compréhension claire des idées qui comptent.


Fauci-accusé-de-fraud-par-fox-news-les-preuves-s'accumulent

image-13

le rôle de Fauci dans  la poussée pour la thérapie génique expérimentale connue sous le nom de vaccin COVID.

« Fauci n’était qu’un autre bureaucrate fédéral louche – profondément politique et souvent malhonnête… »

Tucker Carlson aujourd'hui.: Fauci est maintenant exposé comme un menteur corrompu depuis un an et demi, sur tout ce qui concerne Corona. Des milliers de ses e-mails révèlent l'implication profonde de Fauci dans la recherche sur le gain de fonction au laboratoire de virologie de Wuhan, probablement responsable du virus mortel chinois qui s'est propagé dans le monde entier. Fraudci est un complice du programme infâme des démocrates.

Cette semaine, l'Association du barreau indien a mis en demeure le Dr Soumya Swaminathan, scientifique en chef de l'Organisation mondiale de la santé, pour avoir délibérément ignoré et supprimé les données concernant l'efficacité de l'ivermectine, afin de dissuader les Indiens de l'utiliser. Heureusement, le Conseil indien pour la recherche médicale et le All India Institute of Medical Science ont refusé d'accepter ses conseils et ont conservé l'utilisation du médicament dans les directives nationales indiennes. Les résultats ont été dramatiques. Dans tous les États où l'ivermectine a été adoptée, les cas et les décès ont chuté. À Delhi, où l'ivermectine a été adoptée le 20 avril, les cas sont passés de 28 395 à 1 246 le 30 mai. Au Tamil Nadu, le seul État à interdire l'ivermectine sur instruction explicite du bien nommé leader socialiste MK Staline, les cas sont passés de 10 986 à 27 936.
.
En Australie, son frère d'armes, le premier ministre victorien « Stairman » Dan, qui ne dirige ses homologues que pour le montant qu'il paie lui-même, se cache dans son bunker tandis que les Victoriens sont contraints à leur quatrième verrouillage et « experts » de la Therapeutic Goods Administration ignorer les dernières recherches évaluées par des pairs sur l'efficacité de l'ivermectine - extrêmement positives - publiées en mai dans le prestigieux American Journal of Therapeutics. Pendant ce temps, un véritable expert comme Wendy Hoy, professeur de médecine à l'Université du Queensland, a appelé cette semaine à la fin de la suppression des conversations sur l'ivermectine et à son utilisation immédiate dans des essais de prévention et de traitement de Covid à Victoria. Mais personne n'écoute.

Le 8 janvier 1454 : Le jour où L’Eglise Catholique déclara l’extinction de la race noire

 

pape-nicolas-v

michel Duchaine

Le 8 janvier 1454 : Le jour où L’Eglise Catholique déclara et sanctifia l’extinction de la race noire

La Bulle pontificale d’appel à la « guerre sainte » contre les Nègres, datée du 8 janvier 1454 et rédigée par le Pape Nicolas V (de son vrai nom Tomaso Parentucelli) a eu des conséquences désastreuses pour l’Afrique noire.

RomanusPontifex-NicolasV-8jan1454-1

RomanusPontifex-NicolasV-8jan1454-3

Extrait de la Bulle du Pape Nicolas V, 8 janvier 1454.

« Nous avions jadis, par de précédentes lettres, concédé au Roi Alphonse, entre autres choses, la faculté pleine et entière d’ATTAQUER, de CONQUERIR, de VAINCRE, de REDUIRE et de SOUMETTRE tous les les Nègres, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient, avec leurs royaumes, duchés, principautés, domaines, propriétés, meubles et immeubles, tous les biens par eux détenus et possédés, de réduire leurs personnes en servitude perpétuelle (…) de s’attribuer et faire servir à usage et utilité ces dits royaumes, duchés, contrés, principautés, propriétés, possessions et biens de ces infidèles nègres et païens (…). »

Cette date devrait être déclarée journée de deuil dans toute l’Afrique noire.

Les Nègres aujourd’hui qui se déclarent Chrétiens(catholiques et autres) doivent savoir de quoi ils se rendent complices et prendre leur responsabilités. Ils doivent se poser la question de savoir s’ils le font en toute connaissance de cause au regard du tribut payé par les nôtres. Chaque franc que vous donnez à la quête le dimanche contribue à financer et perpétuer le système qui a mené notre peuple au bord de l’extinction. Prenez rendez-vous avec vous-même et réfléchissez-y sérieusement.

Je rends hommage ici  aux valeureux ancêtres résistants des Noirs:
MACKANDAL, DESSALINES, BOIRON-TONNERRE, TOUSSAINT LOUVERTURE, MAMBO ATY, ZUMBI, MULATRESSE SOLITUDE, HARRIET TUBMAN, NAT TURNER et tous les autres résistants. 

Le Dieu de nos ancêtres a vaincu le dieu des barbares, nous sommes toujours là, debout, plus que jamais!
On n’oubliera jamais Ô GRAND JAMAIS !

« Ô Dieu des Ancêtres qui créa la terre et qui créa le soleil qui nous inonde de sa lumière. Ô Dieu qui porte les océans, qui provoque le rugissement du tonnerre.Ô Dieu qui a des oreilles pour entendre , toi qui es caché derrière les nuages , qui nous montre notre cheminement originel , tu vois à quel point le Blanc nous fait souffrir. Le Dieu de l’homme blanc lui commande de commettre des crimes.Mais notre Dieu qui est si bon , si juste , si vrai nous ordonne à présent de nous venger de toutes les souffrances endurées.C’est lui qui dirigera désormais nos armes et nous conduira à la victoire.C’est lui qui dorénavant nous aidera et nous protégera.Mais il exige que nous rejetions définitivement l’image hideuse du Dieu de l’homme blanc qui est si perfide et si cruel.Écoutez mes frères la voix triomphante de la liberté qui chante et résonne dans nos cœurs à jamais purifiés ».
(EXTRAIT DU « SERMENT AU DIEU DES ANCÊTRES » PRONONCÉ PAR HOUGAN DUTTY BOUKMAN ZAMBA AU COURS DE LA « CÉRÉMONIE DU BWA KAY MAN » QUI S’EST DÉROULÉE AU MORNE ROUGE  (HAITI) DANS LA NUIT DU 14 AOÛT 1791)

 

le pape nicolas v mise les sarrasins en esclavage pour le christ

La prophétie du Pr. Henry Kissinger sur la 3e guerre mondiale

henry-kissinger-control-oil-and-you

« Les Etats-Unis sont en train de donner des coups à la Chine et à la Russie, mais le « dernier coup d’ongle » sera pour l’Iran qui est le principal objectif d’Israël, dit-il. D’ailleurs l’Europe a compris que l’épreuve de force arrive et se dépêche de se constituer en un seul Etat cohérent. Oh, combien j’ai rêvé de ce délicieux moment ! Et d’ajouter plus loin : « la prochaine guerre sera si sévère que seule une superpuissance peut gagner et ce sera nous. Et si vous êtes un homme ordinaire, il faut vous préparer à cela en vous repliant dans une ferme à l’intérieur des terres, mais n’oubliez pas d’emporter des armes avec vous pour vous défendre des hordes affamées. Quant aux élites, elles seront à l’abri dans des paradis protégés » (sic).

« Quant à nos militaires, poursuit M. Kissinger, nous leur avons demandé de mettre la main sur sept pays du Moyen-Orient pour leurs ressources naturelles et ils ont accompli le travail. Reste cependant l’Iran. Mais c’est quand l’Ours russe et la Faucille chinoise se réveilleront, qu’Israël doit se battre avec toutes ses armes et tuer autant d’arabes qu’il pourra. Si tout se passe bien, la moitié du Moyen-Orient sera israélien ».
M. Kissinger conclut cette interview sinistre en prédisant : « De ces cendres nous construirons une nouvelle société et il ne restera qu’une seule superpuissance et ce sera l’avènement du gouvernement mondial. N’oubliez pas, les Etats-Unis ont les meilleurs armes et du matériel qu’aucune autre nation n’a et nous montrerons ces armes au monde quand le moment sera venu ».
Même si ces « prophéties » peuvent prêter à sourire vu l’état actuel de la puissance américaine, elles sont à méditer car à 89 ans Henry Kissinger reste, à l’instar de son  collègue Zbigniew K. Brzezinski, un inspirateur actif de toutes les stratégies de domination mondiale développées depuis la Seconde guerre, par les Etats-Unis et par les centres de pouvoirs occultes qui écument la géopolitique mondiale. D’ailleurs, l’évolution de la situation géopolitique du Moyen-Orient et autour de l’Iran, commencent à corroborer les prédictions de M. Kissinger. La désarticulation de l’Irak, la mise sous contrôle militaire des pays du Golfe et de leurs réserves de pétrole, la mainmise sur la Libye et son pétrole, la tentative d’iraquisation de la Syrie et de récupération des « printemps arabes », sont autant de coups sur l’échiquier qui s’inscrivent parfaitement dans cette vision kissingérienne. Cependant le grand jeu ne fait que commencer par petits pas et la 3ème Guerre mondiale aussi.

Les ingrédients de la conflagration 

Le facteur iranien

Avec l’arrivée au pouvoir de la révolution islamique en 1979, l’Iran et son pétrole ont échappé à la sphère d’influence anglo-saxonne. Mais, originalité de la révolution iranienne, ce pays, au lieu de tomber sous la coupe d’une autre sphère de puissance, a préféré s’ériger lui-même en puissance régionale. Alors que le nouveau régime n’avait qu’un an d’existence, l’Iraq fut encouragé à lui déclarer une guerre atroce qui dura huit ans et au cours de laquelle toutes les armes disponibles à l’époque chez les deux belligérants, furent utilisées, y compris l’arme chimique. La paix revenue,  le pouvoir à Téhéran s’est attelé pendant plus de trois décennies à se doter d’une recherche scientifique et d’une industrie militaire puissantes et d’une économie boostée par l’instinct de survie car ayant pu tenir tête à un dur embargo imposé par le monde occidental. Sur le front des idées, le régime iranien s’est servi avec virtuosité et conviction du ciment religieux et du sentiment nationaliste comme idéologie unificatrice et mobilisatrice, pour maintenir la cohésion nationale face aux attaques psychopolitiques et asymétriques externes.
Plus que cela, le régime iranien s’est mis dans l’idée de se lancer à la conquête de l’énergie nucléaire, pour des besoins civils, ne cesse-t-il d’assurer, mais sans réussir à convaincre Israël et ses alliés occidentaux, les Etats-Unis en tête. Le plus curieux dans cette affaire, c’est que de l’avis de tous les spécialistes militaires de l’armement nucléaire, une éventuelle maîtrise par l’Iran du nucléaire militaire (la production d’une ou de plusieurs bombes atomiques) ne peut en aucun cas représenter une menace réelle pour Israël qui possède déjà et depuis longtemps, entre 200 et 300 ogives nucléaires avec des vecteurs de toutes sortes pour les délivrer sur site. D’un autre côté, en admettant qu’un jour l’Iran arrive à se doter d’une puissance nucléaire militaire significative et opérationnelle, il n’aura aucun intérêt à  l’utiliser car ce serait d’une part suicidaire et contre-productif sur le plan stratégique ; et d’autre part inutile puisque tout le monde sait que les salves de missiles à charges conventionnelles, peuvent suffire pour porter des coups décisifs au cœur de la puissance israélienne. En conséquence, le leitmotiv  qui dit que l’Iran cherche à se doter de l’arme nucléaire et présentera un danger « existentiel » pour Israël, est pour le moins exagéré pour ne pas dire désinformant. Il est vrai qu’il y a danger mais il est ailleurs, à savoir qu’un Iran devenu puissance nucléaire va nécessairement acquérir une stature géopolitique telle qu’il deviendra un acteur régional et international incontournable ; confisquant du même coup le leadership acquis par Israël après sa victoire de 1967. Les enjeux sont donc moins cruciaux que ne les laissent percevoir les guerres psychologiques que se livrent mutuellement les différents acteurs de ce conflit, qui menace de se transformer en conflit armé de dimension universelle. Au stade actuel des choses, seules les opinions publiques qu’elles soient nationales ou internationales, sont les victimes de cette guerre psychologique croisée et tous azimuts.

                                                 300_iran_cible_dr_edito040212.jpg                                                                                  Photo: Guysen International News

Le facteur israélien

De tous les adversaires actuels de l’Iran (et ils sont nombreux dans le camp occidental), Israël est le plus acharné. Les leaders israéliens, toutes couleurs politiques confondues, sont unanimes pour estimer qu’un Iran nucléaire représenterait un danger « existentiel » pour leur pays. Les déclarations outrancières et maladroites du président de la république iranienne Ahmadi Najad concernant      « l’inéluctabilité de la disparition de l’Etat juif », ont pour effet de crédibiliser ce crédo. Néanmoins, tous les experts savent que vu le rapport des forces conventionnelles et de destruction massive (nucléaires notamment) ne permettent pas à l’Iran de détruire Israël, même s’il le voulait. Par contre, Israël peut faire un mal terrible à l’Iran lors d’une première frappe, surtout si les armes atomiques ou à neutrinos sont utilisées.
Vu l’état d’esprit des dirigeants israéliens actuels, le recours aux armes de destruction massive à un stade ou à un autre contre l’Iran est envisageable, pourvu  que les dirigeants de ce pays commettent l’erreur fatale d’être les premiers à commencer les hostilités ou que, à un stade ou à un autre des opérations militaires, les salves de missiles iraniens infligent des dégâts insupportables aux zones industrielles stratégiques de l’axe Tel-Aviv / Haïfa.

Le facteur américain  

Israël n’ayant pas les moyens de terrasser tout seul la puissance militaire iranienne dès la première frappe, celle-ci ne peut se réaliser que si les Etats-Unis et derrière eux les pays de l’OTAN, sont impliqués. Or, de fortes résistances se manifestent aussi bien au niveau de la haute hiérarchie militaire, que dans les milieux politiques américains qui échappent à l’influence de l’AIPAC pour que leur pays ne soit pas entrainé dans un conflit pouvant avoir des conséquences incalculables sur le futur des Etats-Unis en tant que puissance mondiale. En réalité, psychologiquement, économiquement et militairement, les dirigeants américains ne peuvent se lancer de leur propre chef dans une guerre  contre l’Iran, sauf s’ils y sont entraînés par une provocation sous faux drapeau, genre dans lequel  les services secrets israéliens excellent. A ce propos, Marc Femsohn écrit pour le site israélien Guysen International News: « même s'il ne faut pas leur faire confiance aveuglément, on sent actuellement la pleine détermination des Américains et des Européens à faire plier l'Iran.  En cas de frappe israélienne, ils interviendront contre Téhéran bon gré mal gré, parce qu'ils n'ont pas le choix ». Une désinformation de ce genre sera d’ailleurs  difficile à monter, d’une part parce que le précédent iraquien avec l’histoire des « armes de destruction massive » qu’aurait possédées Saddam Hussein rend désormais difficile de faire avaler des couleuvres du même genre à l’opinion publique américaine et internationale. D’autre part, à chaque fois que la guerre psychologique israélienne, relayée par les caisses de résonance occidentales, atteint son paroxysme et menace de provoquer le point de rupture psychodynamique, les dirigeants iraniens communiquent et jettent du lest. Et, de nouveau on est reparti un autre round de négociations sur le programme nucléaire; ce qui a pour effet de dégonfler momentanément la crise. Avec le temps qui passe, la « menace » iranienne se banalise et les cris « au loup !» israéliens ont tendance à perdre de leur crédibilité. 

Le facteur européen  

La crise économique et systémique profonde a enlevé à l’Europe l’envie de jouer aux « va-t-en-guerre ». Néanmoins, le Président français M. Sarkozy et la Chancelière allemande Mme Merkel veulent bien participer à l’action psychologique générale contre l’Iran, tant que cela n’implique pas d’engagement militaire ou financier. L’Union européenne étant au bord de l’éclatement et la monnaie européenne étant menacée de disparition, ne peut courir le risque de se laisser entraîner dans une guerre contre l’Iran qui verrait se tarir le pétrole en provenance de ce pays et de la région du Golfe de façon générale. Certes les ministres des affaires étrangères européens se sont réunis et ont déclaré qu’ils allaient arrêter leurs importations de brut iranien, mais que ce boycott ne commencerait cependant qu’en juin prochain. Les Iraniens, en bon psychopoliticiens, ont rétorqué par la voix de quelques uns de leurs parlementaires que l’Iran allait prendre les devants et arrêter d’elle-même toute exportation de pétrole vers l’Europe et qu’une décision dans ce sens allait être prise par le Majliss (Parlement) iranien. Depuis,  on n’entend plus parler des menaces européennes et des contre-menaces iraniennes. Pourquoi ? Vous l’avez deviné : tout simplement parce que des pays européens se sont dépêchés de faire savoir secrètement au gouvernement iranien, qu’ils souhaitaient continuer d’acheter son pétrole. C’est du moins ce qu’a laissé entendre le ministre iranien des Affaires étrangères, M. Salehi, dans une interview diffusée le samedi 4 février 2012 par la chaîne de télévision du Hizballah « Al Manar ». 

 MAE iranien Ali Akbar Salehi dans son interview à Al Manar

Le facteur russe et chinois

Le rôle de la Russie et de la Chine sur la scène internationale est en train de muter de façon accélérée et les occidentaux n’ont pas l’air de s’en apercevoir, ce qui risque de leur réserver des surprises désagréables dans un proche avenir. En effet, ces deux puissances montantes viennent d’affirmer leur volonté d’endiguer l’expansion impériale occidentale, en opposant d’un seul élan leur ferme véto à une résolution contre la Syrie concoctée par les occidentaux, lors d’une séance du Conseil de sécurité de l’ONU tenue le samedi 4 février 2012.

UN.jpg                                 Les délégués chinois et russe levant la main pour voter contre la résolution (Photo:Donia Alwatan)

Cette séance du Conseil de sécurité et ce vote solidaire des Russes et des Chinois, entrera dans l’Histoire car il aura inauguré une nouvelle ère dans les relations internationales, à savoir leur multipolarisation après une phase de monopolarisation sous leadership américain, qui aura duré de l’invasion de l’Iraq en 2003 au retrait des troupes occidentales de ce pays en décembre 2011. Ce déclin de la puissance occidentale va être consolidé par le prochain retrait d’Afghanistan, l’échec de la tentative de désarticulation de la Syrie, la renaissance de l’Iraq qui deviendra une puissance régionale militaire et économique dans les dix ans à venir grâce à ses propres potentialités et à l’aide multiforme généreusement accordée par l’Iran. Il est à prévoir que dès que l’actuel premier ministre iraquien M. Malki aura consolidé son pouvoir et éliminé les hommes des Etats-Unis et de la Grande Bretagne (le leader sunnite M. Hachemi est déjà sur la touche et M. Allaoui et sur le même chemin), les Etats-Unis vont être invités à faire un second retrait, cette fois-ci d’une grosse partie de leur 15.000 « agents » diplomatiques. Le récent appel du leader shiite Moktada Sadr, contre la présence des drones de la CIA dans le ciel iraquien, est le signe avant-coureur de cette évolution.
Entre-temps, les Russes et les Chinois qui comptent bien faire payer aux occidentaux le tour qui leur a été joué en Libye, peuvent se payer le luxe de voir tout un édifice géopolitique s’effriter petit-à-petit.

Le facteur « Pays du Golfe »

Pour la première fois de leur histoire, ces pays d’habitude prudents et frileux politiquement, ont accepté le rôle que leur ont demandé de jouer les Etats-Unis dans la recomposition géopolitique du nouveau Moyen-Orient cher à Israël et aux néoconservateurs américains. Ce rôle consiste essentiellement à financer et à procurer une couverture diplomatique aux projets occidentaux dans la région. C’est ce qui fut fait en Libye, au Soudan et c’est ce qui est en train de se faire contre le régime syrien. Néanmoins, la terre est en train de bouger sérieusement sous les pieds des deux principaux béliers de tête engagés dans cette aventure, à savoir l’Arabie saoudite et le Qatar. Outre les problèmes que posent les processus de succession politique et de passation des pouvoirs entre les générations de dirigeants, ce qui entraine ipso facto une fragilité politique des régimes en place, ces deux pays risquent gros en se hasardant sans stratégie de recul dans une mêlée de titans. Les dirigeants iraniens ont été clairs : au cas où leur territoire et leurs intérêts vitaux comme la capacité d’exporter leur pétrole, seraient attaqués  par Israël ou par une coalition comme celle qui a envahi l’Iraq, les pays riverains du Golfe arabo-persique ne seront pas épargnés. Le fait est que tous les centres névralgiques (centrales de désalinisation d’eau, centrales électriques, raffineries de pétrole et autres infrastructures pétrolières ou gazières, etc.) sont à portée de missiles iraniens. Selon ce scénario apocalyptique, seule la Mecque restera intact, sauf si les Israéliens la bombarde par un faux avion ou missile iranien, ce qui serait une opération sous faux drapeau qui viserait à monter l’opinion arabe et musulmane contre l’Iran.

http://ledessousdescartes.info/index.php/post/2012/02/05/Vent-de-guerre-sur-le-Moyen-Orient-%3A-La-3%C3%A8me-guerre-mondiale-serait-elle-d%C3%A9j%C3%A0-en-marche

Les gouvernements, les multinationales et les organisations criminelles ont un point commun : l'argent.

nomdomaineURSS

Les hommes et les partis politiques, dont l'objectif premier est la conquête du pouvoir, se doivent d'avoir un soutien financier qui leur permette d'y accéder. Ce soutien, provenant soit de grandes entreprises soit de personnes possédants les dîtes entreprises, leur permettra de faire campagne. Ce sera aussi une garantie pour le donateur d'une fidélité du bénéficiaire aux engagements qu'il aura pris. L'homme politique qui sait que la victoire passe par une communication efficace, et donc onéreuse, dépend entièrement des milieux financiers qui peuvent faire ou défaire sa carrière à volonté.

 

La présidentielle à la corbeille

On peut encore en faire le constat cette année aux États-Unis, où John Mc Cain et Bill Bradley, pour des raisons qui doivent autant à la tactique qu'à leurs convictions, se sont engagés à réformer le système de financement des campagnes électorales, présidentielles et législatives. Mal leur en a pris dans un pays où même les parlementaires du congrès profitent de financements intéressés. Il nous est tout de même permis de douter de la sincérité des candidats susnommés quand on sait que le démocrate Bill Bradley a bénéficié de la manne de compagnies telle que Citigroup, Merrill Lynch, Goldman Sachs, et Morgan Stanley, et que le républicain JohnMc Cain, président du Senate Commerce Committee, a été commandité par US West, AT&T, Viacom, Boeing et Bank of America, des groupes en lien étroit avec le comité qu'il préside.
Al GoreGeorge W BushLes deux candidats restant en lice pour les présidentielles 2000 américaines étaient le vice-président Al Gore et le gouverneur du Texas, George W. Bush.

En 1999, George W Bush a soulevé 37 millions de dollars en quatre mois - avant une primaire simple - plus que l'ensemble de ce que Bill Clinton et Bob Dole ont levé pour leurs campagnes respectives de 1995 et de 1996.
Le démocrate Al Gore bénéficie principalement des largesses de la National Education Association, de la Walt Disney Company et de Loral Space and Communications. Cette dernière compagnie a tiré bénéfice du desserrement de l'administration de Clinton vis-à-vis des restrictions qui concernaient la vente d'équipement de haute technologie en Chine. On peut noter à ce sujet que dès 1996, Henry Kissingera été engagé auprès de la société Walt Disney comme consultant sur les activités liées à la Chine. Al Gore obtient également l'argent de Goldman Sachs et Citigroup, aussi bien que d'Ernst and Young et Bell South.
Le républicain Bush est soutenu par Philip Morris, AT&T, Atlantic Richfield, et Archer Daniels Midland pour ne citer que celle-là. Il n'est pas surprenant que les plus grands donateurs professionnels de G. W. Bush soient des compagnies de l'état du Texas, comprenant Enron Corporation et la famille Bass.

 

Finance, sociétés secrètes et terrorisme

On a la surprise de constater que des entreprises qui, à priori, ont des objectifs différents, puisqu'elles soutiennent des candidats de partis opposés, se retrouvent main dans la main à d'autres niveaux.

En 1996, les membres de l'organisation Bilderberg se réunissaient à Toronto. Andreas Dwayne (USA), président de Archer Daniels Midland, soutien des républicain, côtoiera Peter D.Sutherland, président de Goldman Sachs International, soutien desdémocrates. Henry Wendt, quand à lui, est un des directeurs de Atlantic Richfield, et il est membre du groupe frère des Bilderberg, la Commission trilatérale.
Le vice-président Al Gore est la marionnette obligeante de son patron, le Président Clinton. Ce dernier est un Trilateraliste à long terme quia été promu au groupe Bilderberg en 1991, à Baden Baden, en Allemagne.
George W. Bush a pour conseillers en politique étrangère Richard Pearle et Richard Armitage, tous deux membres de longue date des Bilderberg. Son père, l'ancien Président George Bush, avait une place de choix auprès de ces organismes plus ou moins secrets, secret garanti par la complicité des médias. Cette complicité n'est pas une faveur mais bien une mesure de précaution. Le journaliste américain Allan Francovich n'est plus là pour en témoigner. Il enquêtait sur l'assassinat du premier ministre suédois Olof Palme. Il est officiellement décédé le18 avril 1997 alors qu'il passait la douane de l'aéroport de Houston, en vue de rencontrer l'assassin du premier ministre qu'il avait réussi à retrouver. Olof Palme avait pour intention de poursuivre la démilitarisation de la Finlande et, entre autres choses, de fermer deux stations d'écoute électronique stratégiques pour l'OTAN. Le 25 février 1986, trois jours avant l'assassinat de Palme, le Grand maître de la Loge P2 Licio Gelli adresse un télégramme au Republican National Committee et au membre de la P2 Philip Guarino, indiquant : "L'arbre suédois va tomber. Dites-le à notre bon ami Bush. "
Mais le fils Bush a aussi ses amis. Le banquier saoudien Khaled Bin Mahfouz a effectué des versements au profit d'associations caritatives proches du "terroriste" Ussama Bin Laden. Il est aussi centre du scandale de la BCCI (Bank of Credit and Commerce International) qui a été mise en liquidation en 1991. Cette banque est accusée de corruption, de financements occultes et de blanchiment d'argent. Khaled BinMahfouz a détenu 20% des parts de cette banque où il occupait un rôle central entre 1986 et 1990. Son représentant aux Etats-Unis, Abdullah Taha Bakhsh, possédait 11,5% de la société dont George W Bush était directeur et conseiller : Harken Energy. Cette entreprise a bénéficié d'investissement provenant de la BCCI avec la bénédiction, et surtout la signature de Abdullah Taha Bakhsh.
George W Bush (le fils) a détenu, entre1990 et 1994, des parts de la société Caterair, une filiale du groupe Carlyle où siège George Bush (le père), et qui est l'une des principale sociétés contributrice à la campagne de George W Bush (le fils). Khaled Bin Mahfouz a une influence dans Carlyle puisqu'il y a des intérêts. En effet, il possède la Prime Commercial Bank, un établissement financier pakistanais implanté à Lahore, dont le directeur Sami Baarma figure au conseil de Carlyle.
Est-il besoin de poursuivre la démonstration sur l'interconnexion entre les différents milieux cités plus haut ?

 

L'éthique au panier

Mais la prise de pouvoir n'est pas le seul objectif du politicien. Le bon déroulement de sa carrière est une préoccupation bien plus essentielle. Dans ce métier, les hommes passent, mais doivent assurer leurs arrières quand ils ne sont plus sur le devant de la scène. Cela n'est possible que si leur action politique ne va pas à l'encontre de ceux qui sont à même de les embaucher par la suite. Mais comment peut-on rendre compatible l'action d'un mouvement politique sensé agir pour le bien du peuple qui élit ses représentants, et être en accord avec la logique libérale qui est loin d'être satisfaisante en ce qui concerne le bien-être de l'ensemble des habitants de la planète ? Comment un technocrate, employé dans le service publique le temps d'une majorité politique, peut avoir une action visant à améliorer ce dit service, ce qui, de toute évidence, est contraire à l'intérêt des compagnies privés ?
C'est la pirouette audacieuse que l'ancienne secrétaire générale adjointe de l'Elysée, Anne Lauvergeon , réussie en devenant associée gérante de Lazard Frères, membre du conseil de Pechiney, pour finir directrice générale adjointe d'Alcatel Télécom. Jean-Charles Naouri, ancien directeur de cabinet de Pierre Bérégovoy, ministre des finances, devient, quant à lui, associé gérant de la banque Rothschild, un poste qu'occupe également  Nicolas Bazire, ancien directeur de cabinet d'Edouard Balladur.
ASPEN INSTITUTEEn ce qui concerne Françoise de Panafieu, Ambassadeur Délégué Permanent de la France auprès de l'UNESCO, Adjointe au Maire de Paris), ancienne candidate àl'élection pour la mairie de Paris, ces appuis pour la campagne autant que ses arrières en cas d'échec étaient assurés.
En effet, elle a le privilège de côtoyer de nombreuses personnalités du milieu économique français en tant que membre de l'ASPEN France.
Cette organisation est présidée par le membre créateur d'ASPEN France également membre d'ASPEN Institute aux États-Unis Olivier MELLERIO, et le poste de Vice-Président est occupé par Patrice VIAL, le Président Directeur Général de la banque Morgan Stanley SA dépendant de la famille Rothschild. D'autre part, existe au sein de l'ASPEN France, un conseil d'orientation rassemblant des Bilderbergers dont le bien connu moteur de l'Union Européenne Jacques Delors et le Président de Lafarge, Bertrand Collomb.
Les compagnies privées ne sont ni bienfaitrice, ni masochistes. Celui qui a perdu dans cette histoire ne peut être que le service public,et par delà la cohésion de la nation, la cohésion des peuples qui composent toutes les nations.
Mais tout cela serait compréhensible si les grandes associations criminelles n'assuraient pas le recyclage des fabuleux profits tirés de leurs activités avec la complicité des milieux d'affaires et l'opposition apparente de politiciens fantoches qui profitent de façon induite ou directe du système.
Les profits engendrés par les affaires du crime organisé, hors frais de blanchiment, sont estimés à 350 milliards de dollars par an. Cet argent est investit en bourse, là où les bénéfices seront rapides et élevés, contribuant à grossir une bulle financière déséquilibrant les unes après les autres les places financières de la planète.
Les activités de ces organisations sont hors la loi et leur action sur les milieux financiers est dangereuse pour la stabilité économique du monde. Mais on se doit de rajouter que l'action qu'elles ont sur l'argent qu'elles manipulent n'est même pas profitable au développement économique puisque les investissements qu'elles effectuent n'ont qu'un but : le profit maximum en un minimum de temps.

 

Offshore, of course !

La classe politique coupable de faire semblant d'agir contre ces pratiques nuisibles, a tout intérêt à laisser le système en l'état. Les pots-de-vin sont monnaie courante dans le milieu des grandes compagnies, comme nous l'a encore montré récemment l'affaire ELF, mais qu'en est-il des commissions occultes dans le milieu criminel ? Ces deux milieux sous les dorures des établissements qu'hébergent les paradis fiscaux. Les déclarations de principe pullulent sur la conduite à adopter devant les receleurs de l'argent du crime, de l'argent noir du sport, de l'industrie du spectacle ou de la mode, les complices de la fraude fiscale des particuliers ou des multinationales. Mais comme ce sont ces mêmes paradis qui servent d'intermédiaires au financement de certains partis politiques, ou qui profitent à des sociétés qui font travailler le peuple, garantissant ainsi la paix sociale, le statu quo est de rigueur.
Le FMI n'a de cesse d'intervenir pour contraindre certains pays à adopter les "bonnes" règles de conduites économiques,encourageant untel par un prêt conséquent, punissant tel autre par un embargo, et ce au mépris des populations. L'OMC ne se gêne pas pour contraindre l'Union Européenne à calquer sa réglementation sur la libérale Amérique. Les États-Unis, entre autres, ne se privent pas d'en référer au droit d'ingérence quand le comportement d'un pays n'est pas en accord avec l'idée qu'ils se font du nouvel ordre mondial.  
Il m'est difficile de croire que la mise au pas des paradis fiscaux dont 95 %sont d'anciens comptoirs ou colonies qui sont restés sous la protection des britanniques,des français, des espagnols, des néerlandais ou des américains est impossible. Tout comme il m'est difficile de croire que l'instauration de la taxe Tobin sur les échanges boursiers purement spéculatifs qui aurait pour effet de limiter ces derniers soit inefficace ou inapplicable. 

 

Conclusion

Notre société moderne court après cet argent qui nous donne l'illusion du pouvoir et de la liberté. Mais la vérité est que la majorité des gens, des nations, des compagnies sont prisonnières de leurs dettes et que nombre de médias, de politiciens ou de chercheurs sont redevables ou dépendant de ceux qui les soutiennent financièrement. C'est pour ces raisons qu'il me paraît évident que l'argent n'est en fait qu'un instrument de contrôle.
Le 21 novembre 1933, le président américain Franklin D. Roosevelt écrivit à un confident : « La vérité en ce domaine est, comme vous et moi le savons, que dans les grands centres un élément financier possède le gouvernement, et ce depuis le temps d'Andrew Jackson.»




Sources :

The Spotlight (Désormais disparu - remplacé par American Free Press - http://www.americanfreepress.net )
Le Monde Diplomatique,
février 2000 et avril 2000
Le Monde, 12-13/10/1997
The Buying of the President 2000, Charles Lewis
http://frenzy.chez.com/argent.htm#.VHPZVGe1bQI

Posté par rusty james à 02:27 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


Marine Le Pen est en chute libre. Aucun média ne vous dit la vérité !

Marine-Le-Pen-denonce-le-comportement-anormal-d-un-procureur-contre-un-candidat-FN




La femme Le Pen est en chute libre.
Aucun média ne vous dit la vérité !
Elle a perdu le quart de ses électeurs de l'élection présidentielle.

BOURRAGE DE CRÂNE DES MEDIAS

Les médias de la bourgeoisie, TF1, A2, BFM, I télé et tous les autres mentent aux Français.
Le Front National a perdu le quart de ses électeurs.
RevActu donnait les VRAIS RESULTATS HIER.

 

EXTRAIT DE
LUNDI 26 MAI 2014EUROPÉENNES 2014 : PS=5,9% UNE DÉFAITE TOTALE DE HOLLANDEGATE ET DE SARKOZYBIS VALLS ! FN=10,5% UNE "VICTOIRE" POUR LA FRANCEÀFRIC FASCISTE ! HOLLANDEGAGE EST URGENT !

Et l'on voit bien que le Front National avait perdu le QUART de SES ELECTEURS de 2012.
Il fait même un score INFERIEUR au score des présidentielles de 2002.
Ce score qui avait incité Lionel Jospin à quitter la vie politique !


PLUS DE 3/4 DES MOINS DE 35 ANS ONT
 BOYCOTTE LEUR FARCE ELECTORALE73% d'abstention chez les moins de 35 ans!Il faudrait ajouter à ces 73% les non inscrits et les votes blancs et nuls !Ce sont donc bel et bien plus des 3/4 des jeunes en France qui ont refusé cette nouvelle mascarade !
Quand on recalcule les scores véritables des uns et des autres, on regarde complètement différemment ces résultats !
  vrais scores scores annoncés
 
abstentionnistes 57,57% 57,57%
FN 10,5% 24,85%
UMP 8,8% 20,80%
PS 5,9% 13,98%
UDI 4,2% 9,92%
EELV 3,8% 8,95%
FdG 2,7% 6,33%
autres 6,4% 15,17%
LE SCORE FRONT NATIONAL DE 2014 EST
INFÉRIEUR AU SCORE FN DE 2002
FN présidentielles 2002 1° tour 4804713
FN présidentielles 2002 2° tour 5525906
FN européennes 2009 1091691
FN présidentielles 2012 1° tour 6421426
FN européennes 2014 4711339

On peut comparer le nombre des électeurs de Le Pen en 2002 au nombre des électeurs de Le Pen – la femme – en 2014 :On nous prend la tête sur les médias avec un score en BAISSE de 2% par rapport au score de 2002.Tout cela n'est qu'une MANIPULATION GEANTE pour faire de la propagande en faveur des Le Pen.La seule nouveauté c'est le non boycott des électeurs FN pour une élection européenne. C'est tout. Le FN a triplé son score de 2009 (passant de 1 091 691 à 4 711 339) mais en 2002, au 2° tour, ils étaient  5 millions et demi. Bien plus que les 4,7 millions de 2014
5,4 FOIS PLUS D'ABSTENTIONNISTES
 QUE D’ÉLECTEURS FRONT NATIONAL !


Au nom de la prétendue "victoire" du Front Nationale, on a donc une propagande raciste sur BFM ce matin propagande "objective" qui donnait la parole à un raciste - Français de la base - qui sait reconnaître de visu les Français des autres.
Savoir reconnaître un "Français" à la vue c'est du racisme !
Cet imbécile peut même évaluer les proportions entre les Français et les autres : il connaîtrait la proportion de non-Français

JEAN-JACQUES BOURDIN NE POSE PAS
 LA BONNE QUESTION A LA FEMME LE PEN

Il aurait dû lui demander : « Si l'on vous dit que vous avez perdu le quart de vos électeurs de 2012, vous répondez quoi ? »
Ne rêvez pas !
Si Jean-Jacques Bourdin, ce matin, ne va pas servir, ce matin,la soupe de la femme Le Pen, pour autant, il ne va pas braquer les projecteurs sur les minables 11% obtenus par le FN, devenu le «1° parti de France »
CE serait démontrer que tous les autres sont en dessous de ces 11% et donc que toute la démocratie n'est qu'une imposture
Le journaliste vedette JJ Bourdin demande donc : 1° question "Est-ce que vous vous frottez les mains ce matin ?"

"NICOLAS SARKOZY A TRICHE" ACCUSE LA LEADER FN

Et donc.... elle enchaîne en …. mettant en cause la « légitimité du résultat des élections de 2012 » en signalant que Sarkozy a « doublé » ses comptes de campagne....
« Si les faits sont avérés () je dis que Nicolas Sarkozy est totalement disqualifié »

C'est pour que Sarkozy protège
ses plantations et Biya le dictateur
du Cameroun que Bolloré
l'a corrompu en 2007

« Il a dépensé le double » du montant de dépenses autorisées.
Attaques méritées contre celui qui aurait dû être chasser pour corruption dès le jour de ses vacances chez Bolloré.

LA VOYOUCRATIE C’EST BOLLORÉ : Il corrompe un président , à peine élu, (voyage en bateau etc…) et aucun juge n’ose le mettre en examen, aucun député ne se lève pour appeler le peuple à agir pour juger le corrompu et le corrupteur ! (La voyoucratie c'est la Bande Rivaud)



Elle parle de Hollande qui a « insulté un quart des électeurs »
« un quart des votants » la reprend JJ Bourdin
« Je réclame clairement la dissolution de l'assemblée nationale »
« de stopper le traité transatlantique »
l'entré de la Turquie dans l'union européenne.
la nationalisation d'Althom

Gilbert Collard, girouette
devenu député lepeniste
médiatisé à outrance
dans les Grandes Gueules
de la radio RMC

25% DES 43% RECTIFIE JEAN-JACQUES BOURDIN 

« 25% des 43% »
ré-insiste Bourdin !
Cette fois-ci, cela ne se passe pas comme d'habitude !
Il semble que certains commencent à se rendre compte qu'ils ont joué aux apprentis sorciers.
Rappelons que l'avocat vedette et élu du FN fut catapulté dans les médias par des invitations continuelles sur RMC.

« Si vous tenez compte des abstentions,
 le président de la République devrait démissionner »

Vient de dire la Lepen .
Mais quand JJ Bourdon ré-insiste pour lui faire dire (ou non) si elle demande véritablement la démission du président.....la réponse devient confuse....
Il finit pas la questionner directement
« vous ne demandez pas sa démission ?
« NON »
La femme Le Pen dit NON à la question sur la démission de Hollande.

La leader du FN ne RECLAME PAS LE DEPART DE HOLLANDEGATE !!!

Elle vient de dire que le Hollande devait démissionner - "si vous tenez compte des abstentions"... mais répond "NON" quand on lui pose clairement la question !!!
Les téléspectateurs attentifs avaient déjà remarqué depuis dimanche soir que si Philippot et Le Pen père demandaient la dissolution de l'Assemblée, elle, ne l'avait pas encore demandé.
Ce n'est que depuis peu qu'elle réclame de nouvelles élections.

LE PARTI DE GRANDE-BRETAGNE TRAITE
 LE FN DE « RACISTE » « ANTISEMITE »

La leader tente de changer de sujet.
« Parfois il y a des dérapages qui vous discréditent »
Quand Bourdin parle du « virus Ebola » et de la citation du père....

http://revolisationactu.blogspot.fr/

Posté par rusty james à 13:18 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

La laïcité est d’essence satanique !

republique_francaise_symbole_drapeau

"La Révolution est inspirée par Satan lui-même,l’édifice du christianisme "

  son but est de détruire de fond en comble

poignée de main de maçon et en haut les doigts comme baphomet liberté face aux lois divines

 

  

   S’il faut en croire les définitions, l’adjectif « laïque», s’opposerait à « clérical », désignant l’indépendance du pouvoir politique par rapport à toute autorité religieuse. Pour les Républicains français, venant de tout l’horizon de l’arc politique - de l’extrême gauche à l’extrême droite - le cléricalisme renverrait d’ailleurs, non directement à la religion, mais à la prétention des clercs de l’Eglise à régir la vie publique d’un État au nom de Dieu.

 Or la laïcité, loin de cette image caricaturale et fallacieuse, a été appliquée lors de la Révolution en pratique par un combat anticlérical farouche, violent et criminel, consistant non pas à séparer le pouvoir politique du fait religieux en tant que tel comme on le prétend mensongèrement, mais à détruire systématiquement l’influence de l’Église catholique au sein de la Nation.

I. La laïcité vise à la destruction de l’ordre surnaturel

En effet, l’idéologie de la laïcité est orientée vers un seul et unique but : la destruction de l’ordre surnaturel, dérivant d’un centre obscur et ténébreux, alors même qu’elle ne l’avoue évidemment pas, comme l’enseigne Léon XIII dans l’encyclique Humanum Genus. [1] L’objectif de la laïcité est simple, c’est la destruction de l’Eglise. Comme le déclarait  M. Aulard, chargé d’enseigner en Sorbonne l’histoire de la Révolution : «Ne disons plus : nous ne voulons pas détruire la religion disons, au contraire nous voulons détruire la religion, afinde pouvoir établir la cité nouvelle».

 

 Tous les articles de la Déclaration des Droits de l’Homme 

sont de poignards dirigés contre la société chrétienne.

 

Les principes de la laïcité sont renfermés dans la déclaration des Droits de l’Homme, alors qu’au jugement de Taine :

«Tous les articles de la Déclaration des Droits de l’Homme sont autant de poignards dirigés contre la société chrétienne. Il n’y a qu’à pousser le manche pour faire entrer la lame».

Pousser le manche, c’est travailler à leur complète réalisation, la ruine de l’Eglise, la mise à mort des fondements de la société chrétienne, anéantir les institutions religieuses pour ne laisser subsister que la haine du sacré, où à la place de l’ordre divin est substitué le suffrage universel, si justement appelé le « mensonge universel » par le pape Pie lX.

 

Le suffrage universel, fut appelé le « mensonge universel »

par le pape Pie lX

 

« Mensonge universel », l’un des piliers des valeurs républicaines, par lequel sont entraînées, avec un sens consommé de la démagogie et du spectacle, les multitudes ignorantes des hautes questions politiques, faciles à séduire par quiconque les flatte, ou qui, absorbées par les nécessités quotidiennes de la vie, sont incapables de préférer l’intérêt général à leurs intérêts particuliers du moment.

II. La République détruit les nations chrétiennes

La République, en poussant au pouvoir des hommes convaincus des thèses de 1789, est parvenue à tuer les nations chrétiennes, et en particulier la France. De ce fait, politiquement la France est morte et spirituellement à l’agonie, et il en faut dire autant de ses sœurs, les nations anciennement chrétiennes. Toutes ces nations renferment dans leur sein des partis puissants infectés par les idées de la Révolution, ennemis absolus de la religion. Il n’y aura plus de Français en France quand il n’y aura plus de catholiques, et il faut en dire autant des autres nations catholiques, il n’y aura plus d’Italiens en Italie, d’Espagnols en Espagne, quand il n’y aura plus de catholiques. Comme le souligne Mgr Delassus  :

"Les musulmans qui occupèrent l’Espagne ne furent pas Espagnols, à la différence des doctrinaires du dogme républicains, libres penseurs, hommes de la démocratie internationale  qui, se revendiquant Français, sont bien pires, et assurément beaucoup plus dangereux que les disciples du prophète de la Mecque".

 

Les Républicains sont beaucoup plus dangereux

que les disciples du prophète de la Mecque !

 

Les républicains sont fidèles aux principes vitaux de la laïcité : la haine de Jésus-Christ et l’aspiration à la domination universelle des Droits de l’Homme.

Le surnaturel avait pénétré toutes les institutions de la France et des pays catholiques depuis Constantin et l’établissement de l’Ordre chrétien ; il était admis comme la norme de la vie, même par ceux qui en violaient les lois. Pour l’extirper, la révolution inonda la France de sang, et en fit un amoncellement de ruines. Elle prétendit établir le culte de la Nature, de la Raison. Ce culte eut sa liturgie, ses fêtes, ses catéchismes.

  La République n’a cessé de travailler à donner le naturalisme et le libéralisme comme bases de la législation des institutions, de la politique. Le surnaturel est l’ennemi qu’il fallait faire disparaître.

 La guerre fut si bien conduite que du domaine politique où les thèses perverses de la laïcité anti-religieuse s’étendirent à tous les régimes totalitaires (Russie communiste, Espagne républicaine, Chine de Mao, Pol Pot, etc.) plongeant l’humanité dans un bain de sang sans précédent dans l’Histoire qui se chiffre sans doute par plusieurs centaines de millions de morts en s’attaquant de façon terrifiante au christianisme, massacrant les ministres de la religion, brûlant et détruisant les églises, l’idéologie née de la Révolution française généra dans l’Eglise le Modernisme, ce « rendez-vous de toutes les erreurs » qui a séduit des hommes se disant et se croyant catholiques, indifféremment prêtres, évêques, cardinaux et papes.

Le Syllabus de Pie IX [2] se termine donc par cette proposition condamnable et condamnée : « Le Pontife romain peut et doit se réconcilier et transiger avec le progrès, le libéralisme et la civilisation moderne. »

 Comme l’écrivit Mgr Delassus :

« Tout le mouvement imprimé à la chrétienté par la Renaissance, la Réforme et la Révolution est un effort satanique pour arracher l’homme à l’ordre surnaturel établi par Dieu à l’origine et restauré par Notre-Seigneur Jésus-Christ au milieu des temps, et le confiner dans le naturalisme. Comme tout était chrétien dans la constitution française, tout était à détruire. La Révolution s’y employa consciencieusement. En quelques mois, elle fit table rase du gouvernement de la France, de ses lois et de ses institutions. Elle voulait « façonner un peuple nouveau – c’est l’expression qu’on retrouve, à chaque page, sous la plume des rapporteurs de la Convention; bien mieux « refaire l’homme» lui-même. »  (La Conjuration antichrétienne, 1910, Desclée de Brouwer, pp. 51-52).

Conclusion

La loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905,

et les principes républicains de la laïcité,

sont des  éléments inspirés par le démon,

pensés et voulus par la franc-maçonnerie !

Inutile de nous étendre plus longuement sur l’œuvre entreprise par la Révolution. Le Pape Pie IX l’a caractérisée d’un mot, dans son Encyclique du 8 décembre 1849 :

« La Révolution est inspirée par Satan lui-même; son but est de détruire de fond en comble l’édifice du christianisme et de reconstruire sur ses ruines l’ordre social du paganisme. » (Encyclique Noscitis et Nobiscum).

Ainsi donc, s’appuyer sur la laïcité et les principes républicains, ou encore la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905,  éléments inspirés par le démon, pensés et voulus par la franc-maçonnerie pour défendre la civilisation, comme certains politiciens ou hommes publics contemporains tentent de nous en convaincre, est l’un des plus grands pièges tendus aux âmes catholiques d’aujourd’hui au moment où la société est prête de s’effondrer, car nul compromis – à aucun prix car le prétendu remède serait pire encore que le mal – n’est envisageable ni possible avec les forces de l’Enfer !

 Notes.

1. Humanum Genus, encyclique de Léon XIII publiée le 20 avril 1884, est directement dirigée contre l’idéologie républicaine et maçonnique en des termes extrêmement fermes, montrant que le monde est séparé entre deux forces antagonistes absolument irréconciliables : «Depuis que, par la jalousie du démon, le genre humain s’est misérablement séparé de Dieu auquel il était redevable de son appel à l’existence et des dons surnaturels, il s’est partagé en deux camps ennemis, lesquels ne cessent pas de combattre, l’un pour la vérité et la vertu, l’autre pour tout ce qui est contraire à la vertu et à la vérité. Le premier est le royaume de Dieu sur la terre, à savoir la véritable Eglise de Jésus Christ, dont les membres, s’ils veulent lui appartenir du fond du cœur et de manière à opérer le salut, doivent nécessairement servir Dieu et son Fils unique, de toute leur âme, de toute leur volonté. Le second est le royaume de Satan. Sous son empire et en sa puissance se trouvent tous ceux qui, suivant les funestes exemples de leur chef et de nos premiers parents, refusent d’obéir à la loi divine et multiplient leurs efforts, ici, pour se passer de Dieu, là pour agir directement contre Dieu. » 

2. En 1864, Pie IX énumère dans le Syllabus "quatre-vingts erreurs de notre temps". Il s’agit d’une liste de contre-vérités concernant notamment la démocratie, la liberté de religion, la séparation de l’Église et de l’État, le rationalisme, le socialisme et toute forme de modernisme.  Le Syllabus fut publié avec l’encyclique Quanta cura du 8 décembre 1864, mais formellement sans signature ni date et envoyé par le cardinal Antonelli, Secrétaire d’État, aux évêques du monde entier. L’encyclique dénonce plus précisément le naturalisme politique. Le Syllabus déborde largement ce thème: il traite d’erreurs aussi diverses que le modernisme, panthéisme, le rationalisme, le socialisme, le laïcisme (sans le mot), la séparation de l’Eglise et de l’Etat (sans le mot), le naturalisme moral, la négation du principat civil du Pontife romain et enfin le libéralisme en général.

http://lebloglaquestion.wordpress.com/2010/12/30/la-laicite-est-dessence-satanique/

Le patron d’Exxon ne veut pas de Gaz de schiste dans son jardin

tumblr_m4s3lwrcD41roy5pno1_500

Le magnat du pétrole attaque l’installation d’un château d’eau, destiné à la fracturation hydraulique, sur le terrain à côté du sien car cela ferait perdre de la valeur à son ranch.

« Not in my backyard ! » Pas dans son jardin. Rex Tillerson, le patron du géant pétrolier américain Exxon Mobil, a porté plainte, avec plusieurs de ses voisins, contre l’installation d’ un château d’eau destiné à la fracturation hydraulique, à côté de son ranch texan. Le magnat du pétrole ne veut pas des gaz de schiste chez lui, même s’ils font les bénéfices de son entreprise.

Le patron d’Exxon s’est joint à une “class action”, une plainte groupée, pour que la construction de cette réserve soit stoppée. L’extraction des gaz de schiste si près de sa demeure en réduirait la valeur. « Les propriétaires ont construit ou acheté leur maison à Bartonville pour vivre dans un quartien haut de gamme, sans industries, hauts immeubles ou autres bâtiments qui pourraient dévaluer leur propriété et affecter négativement le mode de vie rural qu’ils recherchent », précise la plainte révélée par le Wall Street Journal .

Mais le document détaille également les nuisances « constantes et insupportables » auxquels seraient confrontés les propriétaires si la fracturation hydraulique commençait. « Un château d’eau est éclairé toute la nuit, des véhicules vont et viennent à n’importe quelle heure… » Même le risque de voir de nouvelles espèces d’oiseaux endommager les propriétés est envisagé. L’avocat a précisé au Wall Street Journal que le patron d’Exxon n’a pas parlé de ces problèmes. Dans la rédaction de la plainte, la partie sur les nuisances concerne néanmoins « tous les plaignants ».

Sur Twitter, Josh Fox, réalisateur de documentaires contre les gaz de schiste, a lancé le hashtag #ImwithRex, Je suis avec Rex. Sous-entendu contre de nouveaux forages.

View image on Twitter

Un marin paralysé par la radiation de Fukushima dénonce les mensonges du gouvernement américain

fukushima-nuclear-radiation-583x280

Une base navale américaine a été durement touchés par le rayonnement de Fukushima et voici son histoire, illustrant en outre pourquoi le gouvernement des États-Unis ne peut pas faire confiance en  informant  le peuple sur le danger de Fukushima.

Impliqué dans les efforts de secours de l’USS Ronald Reagan, après la crise de Fukushima sur  la centrale nucléaire en  2011, Steve Simmons a commencé à éprouver des symptômes dévastateurs plusieurs mois après son retour.

"Vous commencez à avoir des fièvres, les ganglions lymphatiques commencent à enfler, vous avez des sueurs nocturnes , vous avez  des spasmes  musculaires  et vous perdez la sensation dans les jambes, et vous ne pouvez pas sentir vos jambes quand vous  vous brûlez au  2ème degré , et comment expliquez-vous ces choses? ", a déclaré Simmons ,à WUSA 9 News

Simmons a été  rejoint par plus de   70 autres marins américains  souffrant de maladies similaires, y compris le cancer de la thyroïde , les tumeurs cérébrales et de la leucémie. Malgré  une décontamination et divers traitements ,sur l’officier Michael Sebourn on a  détecté des niveaux  " incroyablement dangereux de rayonnement », tandis que sur le USS  Reagan, le ministère de la Défense a continué à affirmer que  les niveaux de radioactivité sont sécuritaires .

"Comment pouvez-vous  prendre  un navire et le placer  dans le champs d’exposition  de la radioactivité d’une centrale nucléaire  pendant cinq heures et plus, comment voulez-vous aspirez les  déchets contaminés nucléaire dans le système de filtration de l’eau et pensez ,ensuite, pendant une minute qu’il n’y a pas risque de santé à tout le monde à bord? ", a déclaré Simmons .

Plusieurs marins américains malades ont  déposé une plainte  contre Tokyo Electric Power Company (TEPCO), affirmant que  la compagnie d’électricité a caché des informations de rayonnement à  la Marine des États-Unis après l’effondrement initial de Fukushima.

«TEPCO a poursuivi une politique qui a causé des préjudices graves  aux  sauveteurs, y compris les plaignants, de se précipiter dans une zone dangereuse qui était trop proche de  Fukushima (la centrale nucléaire] qui avait été endommagé," selon les avocats des plaignants ,au  procès.

Tout en niant tout danger pour le public, le gouvernement fédéral a  tranquillement stocké  des millions de doses d’iodure de potassium sur les préoccupations des médias  sur la situation de Fukushima.

Les récentes remarques faites par l’ancien hôte ,MSNBC Chenk,  ont également révélé les tentatives du gouvernement de minimiser la gravité de la situation à  Fukushima. Essayer d’informer ses téléspectateurs en 2011,  odes avertissements  ont  été dit de ne pas avertir  du danger de rayonnement "parce que la position officielle du gouvernement est que tout est sous contrôle."

Malgré la déception évidente et continu du gouvernement, peu de médias ont remis en question les points de discussion officielles. Suite à la découverte récente d’une  augmentation de rayonnement de l’ordre de 500% pour cent sur ​​une plage de Californie, les journalistes de Infowars rendus dans la région pour  enquêter sur  l’apparition alarmante, et trouver des niveaux plus proches de 1.000 pour cent plus élevé que la normale.

Des découvertes bizarres et inquiétants à West Coast sur la  vie marine, y compris " la fonte des étoiles de mer , "  mortalité massive  et du  "jamais vu"  baleineaux gris uni , n’ont fait qu’ajouter à l’inquiétude du public.

Avec le grand rayonnement de Fukushima qui  atteint maintenant la côte ouest de l’Amérique  , selon les experts de la physique ,  le silence du gouvernement japonais et…américain  est à prévoir.

 Source:

http://www.storyleak.com

http://michelduchaine.com/tag/conspiration-2/

Numérologie:Le Nombre 33 …à la base d’une conspiration ésotérique

a32blignee illuminati canalblog

 

Dans "Le Secret de Illuminatis " Elizabeth Van Buren a écrit :

" En numérologie spirituelle , les numéros 11 , 22 et 33 sont appelés « numéros de Master " (numéros de Maîtres) , avec le numéro 33, le plus élevé sur l’échelle . Ce nombre représente l’âge de la maîtrise de l’initiation de Jésus ( sa mort , la résurrection et l’ascension ) , en plus d’autres détails ésotériques . Le "33" représente le plus haut degré de conscience spirituelle de la part des êtres humains "


En franc-maçonnerie , l’ ordre le plus élevé sont les 33 degrés du Rite écossais . Le Rite écossais de la franc-maçonnerie a été fondée en 1801 avec la création du Conseil du commandement suprême à Charleston , Caroline du Sud. Charleston a été le berceau du rite écossais , qui est situé juste 24 kilomètres au sud de la latitude 33 . Fait intéressant, il est aussi le lieu où les premiers coups de feu de la guerre civile américaine ont eu lieu . Une autre organisation considérée comme une société secrète avec des liens vers la doctrine luciférienne est également une signification directe avec le nombre 33 . Certains théoriciens  affirment que les Illuminati contrôlent la soi-disante « Organisation des Nations Unies (ONU ) . " Un exemple serait la référence au drapeau de l’ONU , où un monde divisé en 33 sections , entouré de branches d’olivier est observée .
Le nombre 33 le long de l’histoire


Le parallèle 33 a également joué un rôle clé dans les événements majeurs de l’ère moderne . Lorsque vous démarrez la guerre de Sécession en Janvier 1861, le parallèle 33 a également accueilli la mort du président des États-Unis Franklin D. Roosevelt , qui est décédé subitement le 12 Avril 1945 d’une hémorragie cérébrale après avoir pris une "terrible mal de tête " . Il est mort à son domicile , surnommé "La Maison Blanche " dans Warm Springs , en Géorgie , près du  33e parallèle . Après la mort de Roosevelt , Harry S. Truman, un 33ème degré Mason , est devenu le président des Etats-Unis,le  n ° 33  de la succession.

 

 

 

Franklin D Roosevelt maçon e1350950371624 222×300 numéro 33 , la puissance d’un complot ésotérique

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1945 , l’Opération Paperclip aidé à nettoyer le passé nazi des meilleurs scientifiques allemands , afin qu’ils puissent poursuivre leur travail pour les États-Unis Beaucoup de ces scientifiques nazis ont fini à White Sands (une région secrète du gouvernement des États-Unis pour le lancement de V – 2 missiles ) , aussi connu comme " Launch Complex 33 " , en plus d’être situé non loin de parallèle 33 .

La première détonation atomique (soi-disant connu ) a eu lieu le 16 Juillet 1945 à l’emplacement d’essai Trinity près d’Alamogordo , Nouveau-Mexique . Le site Trinity est également sur le  parallèle 33 . Le mois suivant , les bombes atomiques ont dévasté les villes d’Hiroshima et de Nagasaki , en dépit de ne pas avoir beaucoup d’importance au  niveau politique ou militaire .

Deux décennies plus tard , en 1963 , le président John F. Kennedy a été assassiné dans Dealey Plaza à Dallas , au Texas , près du 33e parallèle , le 22 Novembre ( 22 + 11 = 33 ) . Et juste après minuit le 6 Juin 1968, le plus jeune frère de John F. Kennedy , le sénateur Robert F. Kennedy a été abattu à l’Hôtel Ambassador à Los Angeles , Californie , 2.000kms environ à l’est le long du parallèle  33 où son frère a été tué .

Le numéro 33 et les événements alien 

Les lumières étranges dans Phoenix e1350950623449 300×141 numéro 33 , la puissance d’un complot ésotérique

Un des événements les plus importants est la question OVNI a eu lieu en 1947 à Roswell , Nouveau-Mexique , quand un vaisseau spatial extraterrestre s’est écrasé prétendument sur le parallèle 33 . Un autre cas d’OVNI qui partage plus d’un parallèle avec l’affaire Roswell est celle des lumières mystérieuses de Phoenix dans la nuit du 13 Mars 1997. L’observation de lumières étranges de Phoenix ont été signalés par des milliers de personnes dans ce qui semblait être deux événements différents  impliquant des OVNI. La première vague d’observations a  été signalée à partir de 20h00 h .

La deuxième vague a eu lieu vers 22h00 , une série d’ étranges lumières ont été capturés par des caméras vidéo . Toutefois , la Force aérienne a déclaré que c’était un  vol d’entraînement  prévu et commandé depuis la base de Luke Air Force Base . Comme Roswell , Phoenix se trouve également le long du 33e parallèle , et à l’ affaire de Roswell , il semble y avoir un niveau "Top  Secret" déclaré  par l’armée et le gouvernement.

Disneyland

Enfin Disneyland . C’est bien sûr un site  est situé le long du parallèle 33 , où certains soutiennent qu’il s’agit d’une zone avec une grande puissance énergétique . A l’intérieur du complexe , existe  le Club 33 , un  club privé , qui est le seul endroit à Disneyland où vous pouvez commander une boisson avec de l’alcool .

Voici quelques-uns des informations  parallèles sur le nombre 33  ou  beaucoup de gens pensent que c’est une pure coïncidence , mais la réalité est beaucoup plus sombre que de simples coïncidences .

 

Les entités du 33ème parallèle

La ville américaine de Phoenix en Arizona a connu le 6 juillet 2011,la plus importante tempête de sable de son histoire. Poussé par des vents de plus de 100 km/h, un énorme nuage de poussière de 96 kilomètres de largeur s’est brutalement abattu sur la ville, plongeant ses habitants dans le noir et la terreur apocalyptique pendant de longues heures.

 

Phoenix,Arizona ,le 6 juillet 2011.

Phoenix,Arizona ,le 6 juillet 2011.

 

Certains en imputent l’origine à une série d’expérimentations climatiques réalisées dans le cadre du Projet HAARP. Les rapports officiels n’ont fait état d’aucune victime. Mais les services d’urgence ont été saturés en raison du nombre extraordinairement élevé d’AVC et de crises cardiaques dont un bon nombre auraient été directement imputables à la panique provoquée par cet incident.

La ville de Phoenix, qui avait déjà tristement défrayé la chronique en raison des massacres en série qui y furent perpétrés à plusieurs reprises au cours des dernières années, est située sur le 33èmeParallèle Nord, où se trouvent également Bagdad, mais aussi Dallas, où non seulement John Kennedy fut assassiné mais où G.W. Bush eut l’idée de faire croire au monde que l’Amérique allait pouvoir se venger du 11 septembre en attaquant les Irakiens. Le 33ème parallèle traverse également Tripoli, Damas, Kaboul, Islamabad, les territoires palestiniens occupés par Israël, l’emplacement supposé de l’antique cité engloutie d’Atlantis, et le centre du triangle des Bermudes.

Le 33 ième parallèle.

Le 33 ième parallèle.

 

S’agit-il pour autant d’une latitude maudite ? On observe en tout cas une certaine récurrence d’événements tragiques sur cet axe latitudinal, dont certains moins connus que d’autres, mais tout aussi horribles.

Ainsi, Le soulèvement de Jeju désigne une insurrection qui commença le 3 avril 1948 sur l’île de Cheju-Do (Corée du Sud), elle aussi traversée par le 33ème parallèle. De 50 000 à 80 000 personnes périrent au cours des affrontements. La répression de l’insurrection par l’armée sud-coréenne fut d’une brutalité et d’une sauvagerie inouïes, avec, outre les dizaines de milliers de morts, la destruction de 170 villages.

 

Le soulèvement de Jéju,en avril 1948.

Le soulèvement de Jéju,en avril 1948.

 

Elle déclencha d’autres rébellions tout aussi sanglantes en Corée continentale. Et les combats se poursuivent dans des poches isolées jusqu’en 1953. De nombreux habitants de Jeju se réfugient au Japon. Au Japon, le 33 est d’ailleurs un nombre censé porter malheur car il se dit "SAR‑ZAN", qui signifie "malheur sans issue".

Sur cette ligne géographique on trouve également Alamogordo, où le premier test nucléaire de l’histoire de l’humanité fut réalisé le 16 juillet 1945, tout comme Hiroshima et Nagasaki où les premières bombes atomiques furent larguées une vingtaine de jours plus tard ! C’est sur ce même parallèle de 33° Nord que l’incident de Roswell eut lieu et que, quelques mois plus tard, au mont Palomar, George Adamski rencontra le vénusien Orthon venu avertir solennellement notre humanité des dangers du nucléaire.

Ces étranges concordances géophysiques semblent démontrer qu’il existe des lignes de force biodynamiques où se concentrent des espaces susceptibles d’attirer la désolation ou, à l’inverse, l’harmonie, un peu comme si le Feng Shui chinois s’appliquait non plus à l’échelle de l’habitat, mais bien à celle de la planète tout entière.

Doit-on pour autant s’inquiéter sur le sort de toutes les villes et tous les sites positionnés sur ce même parallèle présumé maléfique ? Connaîtront-ils nécessairement une destinée tragique ? Force est en tout cas de constater que différents signes très préoccupants semblent aujourd’hui continuer de s’accumuler tout au long de cette ligne énergétique.

 

Fukushima est aussi situé sur le 33 ième parallèle.

Fukushima est aussi situé sur le 33 ième parallèle.

Deux exemples retiennent particulièrement l’attention. Il y a d’abord le cas de la centrale nucléaire américaine au nom prédestiné de "Diablo Canyon" qui possède deux réacteurs à eau pressurisée de 100 MWe chacun construits en plein sur le 33ème parallèle selon une technologie assez proche de celle des réacteurs de Fukushima au Japon. Les deux réacteurs produisent ensemble 18 millions de MWh d’électricité tous les ans, ce qui permet de répondre aux besoins de 2,2 millions d’habitants de la Californie. Or ces deux réacteurs sont situés au bord de l’Océan Pacifique, comme ceux de Fukushima , et à quelques kilomètres seulement de la fameuse faille de San Andreas, dont les Californiens redoutent qu’elle ne devienne l’épicentre du prochain "big one", c’est-à-dire du plus grand séisme et du plus grand tsunami de tous les temps !

 

Diablo Canyon.

Diablo Canyon.

D’importantes lacunes dans les systèmes de résistance ont déjà été relevés sur le site, et le fonctionnement de cette centrale a déjà plusieurs fois dû être interrompu pour des raisons de sécurité. C’est d’ailleurs sur ce même 33ème parallèle que se trouve également l’usine atomique d’Ispahan en Iran, objet de toutes les inquiétudes des pays occidentaux !

 

Autre exemple : celui du gigantesque barrage des Trois Gorges construit sur le Yangtsé en Chine. Achevé en 2003, ce barrage est déjà fissuré de toutes parts et menace à présent de s’écrouler ! Il provoque des glissements de terrain à répétition et une pénurie d’eau en Chine centrale, une pollution monstrueuse, un amoncellement d’ordures colossal et une prolifération gigantesque d’algues vertes en amont. On parle déjà de catastrophe écologique majeure !

Le fleuve Yang Tsé

Le fleuve Yang Tsé

On comptabilise dans la région du barrage unnombre extraordinairement élevé de glissements de terrain et de secousses sismiques depuis 2004, année où l’immense lac du réservoir a fini d’être rempli. Le nombre de séismes a été multiplié par 30 depuis cette date. Et les géologues sont désormais persuadés que l’énorme masse d’eau retenue par le barrage pourrait effectivement favoriser d’importants mouvements tectoniques.

 

pollution

 

La plupart des bâtiments des villes et des villages alentour sont aujourd’hui craquelés et fissurés ! Et comme le gouvernement chinois ne veut évidemment pas reconnaître ses erreurs, on semble se diriger vers une catastrophe majeure. Après que la construction du barrage ait entraîné le déplacement sous la menace de deux millions de riverains, son effondrement pourrait maintenant provoquer la mort de dizaines de millions de personnes !

Répondre à la question de l’influence bénéfique ou maléfique de certaines latitudes ou de certaines longitudes nécessite cependant de s’élever et de l’aborder d’un point de vue spirituel.

Ceux qui déclenchent des guerres, ordonnent des massacres de populations ou décident de larguer des bombes atomiques sont souvent des personnes qui croient en Dieu, et qui sont persuadées d’accomplir leur devoir et d’agir pour le bien de leur pays, voire de l’ensemble de l’humanité. Mais qui servent-elles en réalité ? Toute la question est là ! S’agit-il du Dieu de l’Amour et de la Lumière, ou bien s’agit-il du plus rusé de ses Anges ? Les gens s’imaginent adorer Dieu, et rendre un culte au Dieu de l’Amour. Mais c’est souvent Belial ou le Baphomet qu’ils servent ! C’est pourquoi les guerres continuent sur notre planète.

Le courant divin, le courant de l’évolution est un courant ascendant et vertical. Le courant ténébreux, le courant de l’involution est un courant horizontal qui enserre la Terre et maintient les humains sous le contrôle d’entités négatives dans la prison de l’ego et de la dualité. Le croisement de ces deux lignes de forces produit des vortex qui ressemblent à des croix en mouvement en forme de svastikas. Il existe des croix annexes ou dérivées et une croix principale ou croix maîtresse.

La croix principale est située au point de rencontre bio-dynamique du méridien énergétique de l’évolution (33ème degré de longitude est) avec la ligne énergétique de l’involution (33ème parallèle nord). Ce point se trouve en Palestine non loin de la ville de Jérusalem. Ce n’est pas "par hasard" que la tradition veut que Jésus y ait été crucifié à 33 ans, même si personne n’a jamais réellement connu l’âge du Christ à sa mort, après qu’il eût accompli 33 miracles.

 

croix

 

La tradition rapporte également que Joseph avait épousé Marie à 33 ans. C’est aussi à cet âge de 33 ans que, selon les Hindous, mourut Krishna pour racheter le Karma de l’humanité. Les mots "croix" et "diable" sont chacun employés 33 fois dans le Nouveau Testament et le nom de Dieu est mentionné 33 fois dans la Genèse.Dans l’Islam, tous les habitants du Paradis sont censés avoir éternellement 33 ans. 33 est également le nombre total de vertèbres de la colonne vertébrale du corps humain, dans lesquelles passent 33 paires de groupes nerveux.

Hexagramme Christ

 

 

L’hexagramme, le Sceau de Salomon est un puissant symbole utilisé aussi bien en magie blanche qu’en magie noire. Il représente les deux triangles de l’involution et de l’évolution entrelacés et sa valeur kabbalistique correspond au nombre 33,  car on obtient le nombre de côtés de l’hexagramme, c’est-à-dire le nombre 6  aussi bien en additionnant 3 et 3 qu’en multipliant 3 par 2.

 

Kabbale

 

 

L’Arbre de Vie de la Kabbale contient lui aussi le nombre 33 : il comporte 10 sphères (séphiroth) qui représentent les Puissances créatrices. Ces 10 séphiroth sont reliées entre elles par 22 sentiers (chacun étant associé à l’une des 22 lettres de l’alphabet hébreu). Le total (10 + 22) représente 32 lignes de force, auxquelles il faut ajouter la séphira "Daath", celle que les kabbalistes nomment."la sphère cachée".

 

Séphira Dath

 

Mais il existe également un Arbre de Vie inversé, l’Arbre Kliphotique où les 11 sphères (kliphoth) représentent les Puissances destructrices et où le nombre 33 s’exprime à travers le courant de mort et d’involution.

Ce n’est pas un "hasard" si les maçons ont choisi de faire du 33ème degré le grade le plus élevé de leur ordre. Du temps de Pythagore, 600 ans avant Jésus-Christ, la numérologie plaçait le nombre 33 au premier rang des Nombres Maîtres. L’utilisation du nombre 33 au cours de certains rituels magiques s’est perpétuée chez les francs-maçons, mais aussi au sein de cercles occultes dont les membres se sont peu à peu infiltrés dans la franc-maçonnerie pour la contrôler en recourant à la magie inversée, c’est-à-dire à la magie noire.

Le 33ème parallèle nord est ainsi devenu le principal axe tellurique utilisé par les créatures de l’Ombre pour entraîner les humains sur le chemin du malheur et de la perdition. Il faut savoir qu’avant de venir attaquer leurs proies, les démons se déplacent le long de cette latitude du 33ème parallèle. C’est un fait qui peut faire sourire certains, mais qui est connu et reconnu des plus grands médiums et des plus grands kabbalistes.

Pour ceux qui connaissent le symbolisme maçonnique et occulte, il est difficile, par exemple, de ne pas remarquer les éléments symboliques et numérologiques du sauvetage des mineurs en Chili en 2010. On peut en effet noter le nombre des mineurs (33), la date de l’évènement (13/10/10 = 33), à l’issue de leur 33ème semaine de captivité, le nombre de jours qu’il a fallu pour percer le trou (33), et enfin le nom donné au dispositif de sauvetage : "Fénix" ou "Phoenix", comme l’oiseau symbole du processus alchimique qui meurt pour renaître de ses cendres et comme la ville de Phoenix dont il a déjà été question.

 

 

Dégré maçonnique

 

Alors n’a-t-on pas assisté sans le savoir en octobre 2010 à une sorte d’expérimentation d’un rituel maçonnique où les Illuminati  ont démontré l’étendue de leurs connaissances et de leurs pouvoirs occultes ? On est en tout cas en droit de se poser la question ! car ce qui a été présenté aux médias et au monde comme un sauvetage n’est peut-être au fond qu’une simple démonstration de force.

 

Tout sera révélé:

Le temps est venu où tous ces mystères vont être révélés. Plus rien ne restera caché. Et c’est un fait très important. Faites des recherches par vous-mêmes ; vous verrez : toutes les réponses sont là, étalées sur n’importe quel planisphère ! Lorsque des assassinats, des guerres, sont planifiés, lorsque des catastrophes se produisent, leur emplacement exact et les dates auxquelles ils surviennent sont tous d’une importance primordiale.

Tous nos malheurs sont programmés et dirigés par des êtres qui ne laissent absolument rien au hasard et qui utilisent la numérologie, l’alchimie, la kabbale et la magie pour parvenir à leur but ultime, asseoir définitivement leur contrôle sur l’humanité en appliquant la phase ultime de la Stratégie du Choc qui consiste à faire disparaître un tiers d’entre nous de la Terre pour installer définitivement leur pouvoir grâce à l’instauration de la terreur à l’échelon planétaire !

Les gens refusent d’admettre cette vérité, car c’est une vérité qui dérange. « Dites des mensonges et vous serez cru, dites la vérité et vous serez cuit ! » aimait à ironiser le bien-aimé Omraam Mikhaël Aïvanhov. Or depuis la fin de sa dernière incarnation terrestre, les gens continuent à se cacher derrière des sociétés, des religions, des partis politiques et des nationalités. L’instinct grégaire et sectaire de la majorité empêche encore la vérité d’éclater au grand jour. 

Mais le jour est proche maintenant où nous allons tous devoir nous hisser jusqu’à l’Esprit qui nous habite et qui vit en nous. Au début, nous aurons l’impression de nous retrouver seuls. Car nous ne pourrons plus nous cacher derrière quelque chose ou quelqu’un. Mais une fois seuls face à Nous-mêmes, nous allons enfin découvrir qui nous sommes vraiment et devenir responsables de nos actes.

Notre monde est actuellement confronté au plus grand réveil de son histoire. Ceux qui se battent pour la vérité sont attaqués et mis au pilori par ceux qui craignent de perdre leurs petits privilèges. Les changements sont cependant désormais inévitables. La tension est palpable. Déjà elle commence à affliger d’un hideux rictus les visages de ceux qui veulent maintenir l’humanité dans sa prison. Ils ont adopté une forme humaine afin de se faire accepter du plus grand nombre. Mais ils ne sont plus en mesure de tenir beaucoup plus longtemps maintenant : et déjà ils commencent à se dégonfler, à dégringoler et à se désagréger.

L’amour que nous adoptons et partageons avec nos semblables crée de l’énergie positive qui permettra à la Lumière de briller et de triompher. Car le temps est venu d’une nouvelle Époque ! Nous sommes tous appelés à participer MAINTENANT à son glorieux avènement !

Car ,comme je vous le dit depuis longtemps,nous avons déjà commencé à vivre dans l’Ère Nouvelle!

Source : Michelduchaine

 

Un petit tour chez un Franc-maçon nommé Walter Elias Disney, créateur de Walt Disney, et "frère" du 33ème et dernier degré maçonnique.












Système pour s'habituer à l'identification par puce



Sans oublier le "club des 33", petit resto privé à l'intérieur du parc aux USA.

http://michelduchaine.com/tag/illuminati/