Censure Occidentale sur la reprise fulgurante du rouble

rouble putin crise canalblog

Pendant des jours et des jours, les analystes mainstream nous ont dit et répété, du haut de leur pupitre télévisuel ou journalistique, que la fin du « régime » russe était proche. D’après eux, les fameux « marchés financiers » avaient décidé du haut de leur grandeur que cette nation était destinée à revivre les jours de pénurie de l’époque Boris Eltsine. Les marchés – nous expliquaient-ils – avaient émis leur sentence, et même la Russie devait, comme toutes les autres nations, s’incliner devant leur divine volonté.

Laissons de côté les doutes et les questionnements sur une telle stratégie ; le plus stupéfiant est de voir que cette affaire auparavant hypermédiatisée est aujourd’hui désertée par les grands médias italiens [et français – NdT] : c’est même le blackout total. Pourquoi donc ? Nous devrions poser la question aux journalistes qui en parlaient autant voilà quelques jours pourquoi soudain ils n’en parlent plus : d’après eux, le destin est-il déjà tout tracé, ou bien s’est-il passé quelque chose qu’il vaut mieux taire ? Une chose qui met à mal aussi bien la narration immédiate ("la Russie est en crise"), que la narration permanente, celle qui doit montrer l’aigle impérial américain toujours triomphant dans le monde entier ?

 

Penchons-nous un instant sur le graphique ci-dessous qui va nous aider à savoir s’il s’est produit quelque chose digne d’intérêt depuis qu’est tombé le blackout total sur la « crise du rouble ».

Comme on peut le voir, le rouble a récupéré 30% de sa valeur par rapport à l’Euro (et sa remontée a été pratiquement identique vis-à-vis du dollar).

Que s’est-il passé de si important pour permettre une récupération aussi spectaculaire que l’attaque spéculative qui avait poussé le rouble dans l’abysse ? A lire les journaux occidentaux, absolument rien.  Répétons-le, cette affaire est tombée aux oubliettes, au point qu’on peut parler ici de censure.

Mais en allant vérifier sur les sites en langue russe, il s’avère qu’en réalité un événement crucial s’est produit (lien).

Comme on le sait, les banques centrales de la Russie et de la Chine ont signé un contrat (swap) pour s’échanger directement leurs valeurs sans recourir à l’intermédiaire du dollar. Le taux de change prévu dans ce contrat est de 5,67 roubles pour 1 yuan renminbi. Étant donné que le Yuan s’échange avec d’autres valeurs (y compris le dollar) oscillant de +/- 2 % par rapport à la parité moyenne établie par la Banque centrale chinoise, il se crée ainsi une situation particulière où quelqu’un (disons, la Russie) peut vendre des yuans (obtenus au taux de change établi par contrat swap) en échange de dollars, et avec ces derniers, acquérir des roubles.

Le fait d’acheter des roubles fait immédiatement augmenter sa valeur par rapport au dollar, et cela expose à d’énormes pertes ceux qui auraient vendu des roubles « à découvert » (sans les posséder) dans l’espoir de les acquérir plus tard, certains qu’ils étaient de le voir baisser et de pouvoir alors empocher la différence.

En somme, la Banque centrale russe a ainsi, grâce à l’assistance de la Banque centrale chinoise, la possibilité d’effectuer une énorme opération « d’arbitrage » (lien) à même d’exposer  à de grosses pertes ceux qui spéculent contre le rouble. En confirmant le taux de change sur le swap, les Chinois ont offert un arbitrage de 100% aux Russes. Un levier capable de faire sauter n’importe quel spéculateur en l’espace de quelques jours.

Ce n’est qu’une hypothèse sur la façon dont les choses se sont passées, mais je pense qu’elle est extrêmement plausible, et cette thèse est renforcée, voire confirmée par le silence assourdissant dans lequel est tombée cette « crise du rouble » dans les médias mainstream. Un silence tellement impénétrable que même les lecteurs les plus fidèles ne savent probablement rien de la remontée du rouble par rapport au dollar et à l’Euro, et sont sans doute toujours convaincus que les Russes sont au bord de la crise de nerfs de ne plus pouvoir acheter le dernier iPad et que les classes les plus démunies pâtissent déjà de la faim du fait de l’augmentation des denrées alimentaires.

Il vaut sans doute mieux jeter un voile pudique sur cette chape de plomb qui s’est abattue sur les médias occidentaux et qui ressemble de plus en plus à une forme avérée de censure, et se concentrer un instant sur l’aspect véritablement important de cette situation : les marchés financiers occidentaux, qui ont si souvent attaqué les pays considérés comme "non alignés" sur les positions de l’Empire, ont non seulement, et pour la première fois échoué à détruire la monnaie, et par conséquent l’économie du pays attaqué, mais ils ont en l’occurrence subi un revers véritablement historique. Désormais, ceux qui commandent – et même le FMI le reconnait -, ce sont les Chinois.

Entretemps, l’aigle impérial américain s’est retiré dans son antre, un peu sonné, et réfléchit sans doute à une revanche.

Il faut cependant observer que cet aigle un peu déplumé, pour ne pas voir démentie la narration permanente qui le voit toujours triomphant, a donné l’ordre à ses vassaux de propager le tout dernier canular : la croissance de son PIB de 5%. Un PIB en papier kraft, un peu comme les chars du carnaval de Viareggio.

Giuseppe Masala
Megachip

http://truthfromgod.canalblog.com/archives/2015/01/05/31260449.html

Traduction Christophe pour ilfattoquotidiano.fr

Posté par rusty james à 00:41 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


11 mars 2011

Medvedev confirme au Pape l'arrivée de Némésis

Oort_Cloud_Comet_WISEUn document secret préparé pour le Premier ministre Poutine par le ministère russe des Affaires étrangères prétend que le président Medvedev a confirmé dans sa longue rencontre avec le Pape Benoît XVI hier, que la nouvelle planète nommée Tyche (prononcé ty-kee) par la NASA fera une apparition dans le ciel nocturne de la Terre en 2012.

Bien que l'existence de cette planète a longtemps été connue des anciens, il n'a été dans la dernière année que les scientifiques occidentaux ont commencé à informer leurs citoyens sur cet événement sans précédent  qui va bientôt se produire, mais qui sont, incapable de dire qu'elles conséquence  aura la présence de tyche sur la terre .
Tyche était le nom inventé pour cecorps célestes par les deux astrophysiciens , Daniel Whitmire et John Matese de l'Université de Louisiane à Lafayette.

Des États-Unis Article du Time Magazine Nouvelles Service à propos de cette nouvelle planète, nous pouvons encore lire:
"Tyche est soupçonné d'être quatre fois la masse de Jupiter avec une orbite d'environ 15.000 fois plus loin du Soleil que la Terre, et 375 fois plus loin que Pluton. Il sera probablement composée principalement d'hydrogène et d'hélium, avec une atmosphère comme Jupiter. Professeur Whitmire a ajouté que la planète en attente aura ses propres satellites, comme les autres planètes extérieures, et sa surface sera couverte de couleurs spots, des bandes et des nuages. "

Plus intéressant de noter, cependant, au sujet de la Tyché nom donné à cette nouvelle planète, c'est qu'il est aussi le nom du dieu grec ancien au pouvoir sur le destin de l'humanité, et qui ont toutes été depuis longtemps familier avec cette bête noire de notre Terre Immanuel Velikovsky dans son ouvrage fondamental intitulé 1945 "Mémoires pour l'histoire de la reconstruction de l'ancienne civilisation ", dans lequel il déclarait :

La planète Terre a subi des catastrophes naturelles à l'échelle mondiale, à la fois avant et pendant l'histoire écrite de l'humanité.
Les causes de ces catastrophes naturelles ont été les rencontres rapprochées entre la Terre et d'autres planetes dans le système solaire.
Il existe des preuves de ces catastrophes dans l'histoire géologique et des données archéologiques.
Les catastrophes qui ont eu lieu dans la mémoire de l'humanité sont inscrits dans les mythes, les légendes et l'histoire écrite de toutes les cultures et civilisations anciennes.

Pour les informations rapportées par ministre Medvedev au Pape sur Tyche un Rapport sur des  tremblement de terre massif  sont à craindres Après le passage au Plus près de la Terre dans laquelle nous l'avons dit l'avertissement du docteur-chercheur Alexander Stepanov de Saint-Pétersbourg Pulkovo Observatoire Astronomique de ce que cet imposant objet sombre de 6 fois  la taille de Jupiter tapie au bord extérieur de notre système solaire semble avoir «accéléré»  son mouvement vers la Terre.
ce sont des faits réelles ,mais je pense que les tremblements de terre seront d'une autre origine ,imaginez que un tel objet passe près de la terre a des millions de kilomètres tout de même
cela représente un merveilleux alibi pour une catastrophe mondiale ,il suffirait alors d'accuser tyche ou nibiru ou némésis ..ne paniquez pas si votre heure n'est pas venu rien ne pourra vous tuez sachez le ,par contre si votre heure sonne même dans le plus cher des bunkers vous n'etes pas à l'abri d'une crise cardiaque ,personne n'échappe à son destin et dieu merci alors gardez confiance ne désespérez pas .Tout se passera bien ....(Stratégie du choc)