17 mars 2011

L'horloge de la fin du monde .

watchman_lgL’horloge de la fin du monde représente, comme son nom l'indique, à quel point l'humanité est proche de sa fin, minuit désignant cette hypothétique "fin du monde". Cette horloge fut créée en 1947 à l’université de Chicago suite aux bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki. Elle indiquait alors minuit moins sept. Depuis 2007, les aiguilles indiquent minuit moins cinq, vont-elles aujourd’hui se rapprocher encore de l’Apocalypse ? minuit -5 tiens çà me rappelle quelques chose revenant a wacthman et à cette scène tirée du film...61775350

Les changements d’heure sont effectués par les directeurs du bulletin des scientifiques atomistes de l’université de Chicago, qui comprend dix-huit prix Nobel. Les changements se faisaient au départ en fonction du seul risque nucléaire, mais dorénavant d’autres critères sont pris en compte, comme l’environnement. Les négociations au niveau nucléaire (désarmement, non-prolifération ou terrorisme, notamment avec le problème de l’Iran) sont toujours très importantes, mais les graves changements climatiques comptent de plus en plus.

En parlant d'horloge revenant à celle des JO qui s'est arrétée le 15 mars 2011 à LONDRES, marquant ainsi le futurévènement mondiale à venir 

clockarticle_1300202605728_0B2F73B000000578_323434_466x578

500 7 06 56  5+7+6+5+6= 29 2+9  11   ce chiffre est un chiffre occulte préféré des satanistes

le 11 /09/11+11/03/12 =22/12/2012 les événement sont le début d'une sorte d'apocalypse planétaire ,il ya des signes comme le tremblement de terre qui frappa la ville de l'eglise du christ si çà c'est pas une signature sataniste,

le 15  mars est le 74 e jours de l'année  7+4 =11

voyons les prix des billets des jo  ticket normal 2,012 £ = 2012   et  place standing 20,12$ =2012 

il y'a 8,8 millions de billets 8+8 =16

2,2 millions sont vendues 2+2=4 16+4= 20

il en reste 6.6 millions 6+6=12

20+12 encore  2012  vous voyez qu'il n'ya aucun détail qui est là par hasard

Combined_disastersvous noterez que les 5 personnes ont les  couleurs des JO

le 10/03/2011 le dallai lama s'est retiré  le 10 03 c'est  1 an 9 mois et  11 jours du 21/12/2012 sympa le lama

 

karl marx est mort a londres le 14 mars il a écrit un poème d'inpiration sataniste qui disait

"L'horloge du temps s'est arrêtée,
La maison pygmée s'est effondrée.
Bientôt j'embrasserai sur mon sein l'éternité,
Bientôt je proférerai sur l'humanité
D'horribles malédictions. "Ah ! L'éternité, notre tourment éternel, une mort indicible et incommensurable. (...)
S'il y a quelque chose capable de détruire, je m'y jetterai à corps perdu, quitte à mener le monde à la ruine.
Oui, ce monde qui fait écran entre moi et l'abîme, je le fracasserai en mille morceaux à force de malédictions."

 

oui l'horloge du temps s'est arretée , marque le départ de grandes tribulation pour l'humanité

c'est pour cette raison que cette horloge a londres s'est arretée ,un signal fort pour tous les occultistes ,que Dieu nous protèges ..pour les sceptiques et ils sont légions regardez ces quelques cartes de 1996 du jeu inwo saist par le fbi car accusé d'espionnage , la guerre est spirituelles  si vous avez perdu la foi avec vos croyances et que votre seul réalité se résume à je dépense donc je suis alors vous risquez de découvrir que trops tard qu'il ya un monde dériière celui ci .

ordo ab chaos du chaos naitra l'ordre .. et cette ordre  est le NOM 666 ....

earthquake_atomicmonster_s_isme_volvan_japan_japon_illuminati_card_jeu_gametidalwave_atomicmonster_s_isme_volvan_japan_japon_illuminati_card_jeu_game_nucl_aire

 

nuclearaccident_atomicmonster_s_C3_A9isme_volvan_japan_japon_illuminati_card_jeu_game_nucl_C3_A9aireatomicmonster_s_C3_A9isme_volvan_japan_japon_illuminati_card_jeu_game_nucl_C3_A9airegodzilla est le symbole  japonais


29 avril 2009

Des bactéries inconnues sur Terre trouvées a 40 km d'altitude

Source : Futura-science)

Une expérience indienne menée dans la stratosphère a ramené au sol trois espèces de bactéries totalement inconnues. Particulièrement résistantes aux rayons ultraviolets, elles ne vivent peut-être que là-haut...

On sait que des bactéries sont présentes dans l’atmosphère, et même jusqu’à des altitudes élevées. Emportées par le vent comme n’importe quelle poussière, elles peuvent stagner puis descendre lentement. Certaines sont même soupçonnées de faire pleuvoir (selon une étude de Brent Christner parue dans les Pnas en 2008, voir le lien au bas de l’article).

Mais jusqu’à quelle altitude peut-on les rencontrer ? Existe-t-il des espèces particulièrement adaptées à ce milieu ? Apparemment, nos connaissances en la matière sont assez ténues. En 2001, un ballon sonde de l’université de Cardiff stationnait à 41 kilomètres d’altitude, donc dans la stratosphère, cette couche située au-dessus de la troposphère (celle où nous vivons, avec ses nombreux nuages, ses précipitations abondantes et son brassage vertical permanent).

Des bactéries avaient bien été trouvées et plusieurs analyses effectuées. Laborieuse, la mise en culture a mis en évidence deux bactéries connues (Bacillus simplex et Staphylococcus pasteuri).

Parmi les expérimentateurs figuraient les Britanniques Milton Wainwright, de l’université de Sheffield, et Chandra Wickramasinghe, de l’université de Cardiff, ainsi que l’Indien Jayant Narlikar, du Centre inter-universitaire pour l’astronomie et l’astrophysique (IUCAA) de Pune, près de Bombay. Ces trois scientifiques sont séduits par l’hypothèse de la panspermie et, pour eux, la matière présente dans la stratosphère provient principalement d’apports extraterrestres. Valide pour une partie au moins des poussières, l’argument est hautement spéculatif pour les organismes vivants. Mais Jayant Narlikar, cosmologiste iconoclaste et brillant, n’est pas de ceux que découragent ce genre de difficulté. Ce disciple de Fred Hoyle, fils du fondateur de l’IUCAA, est notamment un indéracinable adversaire du Big bang. Il est le principal instigateur de cette aventure et s’est occupé de la collaboration de l’Isro (Indian Space Research Organisation), l’agence qui a coordonné les moyens aériens.

Espèces inconnues mais genre connus

Après les résultats mitigés de l’expérience de 2001, l’équipe vient de récidiver. Un ballon de 756.000 mètres cubes a emporté 459 kilogrammes d’instruments scientifiques, dont seize tubes de prélèvements plongés dans du néon liquide, un excellent fluide frigorifique. Exposées à l’air, ces éprouvettes ont recueilli des échantillons d’air entre 20 et 41 kilomètres d’altitude, avant d’être récupérées sous parachute.

Le contenu des tubes a été ensuite analysé indépendamment par deux laboratoires indiens, qui ont séquencé l’ARN ribosomal 16S, classiquement utilisé pour la classification des bactéries. Les deux équipes ont dénombré dans les échantillons douze bactéries et six colonies de champignons microscopiques.

Trois des bactéries ne correspondent à aucune espèce actuellement connue mais semblent proche de deux genres, Janibacter et Bacillus. Selon les auteurs, ces trois espèces se caractérisent par une grande résistance aux ultraviolets. Elles ont été baptisées Anibacter hoylei (en l’honneur de l’astronome Fred Hoyle), Bacillus isronensis (pour rappeler le rôle de l’Isro) et Bacillus aryabhata (Âryabhata fut un grand astronome et mathématicien indien entre le cinquième et le sixième siècle).

On attend la publication scientifique pour en savoir plus mais, contrairement à leur étude sur l’expérience de 2001, les auteurs ne parlent plus de panspermie et écartent d’emblée l’origine extraterrestre de ces bactéries stratosphériques. « Ces résultats nous encouragent à poursuivre nos efforts pour explorer l’origine de la vie » concluent-ils plus sobrement.

Posté par rusty james à 14:23 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,