Les premiers obélisques étaient connus sous le nom de pierres 'benben'

temple_de_louxor_de_nuit_ob

Les premiers obélisques étaient connus sous le nom de pierres 'benben'. La pierre benben quant à elle désignait la pierre sacrée du temple solaire d'Héliopolis. ('big ben"est un obelisque deguisé)comme La religion d'adam avait la pierre sacrée , le diable fit construire sa pierre sacrée pour falsifier les origines de la foi des hommes et les amener a se detourner de la divinité .....
Ils ont été taillés et tronqués, mais ils ont été informés par l'ion pyramidal
forme qui distingue les obélisques des autres colonnes monumentales.

L'esprit du dieu du soleil ('allias satan)était censé entrer dans les pierres à certaines périodes, et à cette occasion, des sacrifices humains lui étaient offerts. Les victimes étaient probablement des prisonniers de guerre qui avaient été capturés en vie, et des étrangers, et quand ceux-ci ont échoué, les prêtres ont dû s'appuyer sur la population autochtone.

  le roi a érigé benbens en  l'honneur de Re, de sorte qu'en 1300BC, la ville était pleine d'obélisques. L'auteur romain Pliny a écrit à propos de cette ville de On, où les rois ont entré dans une sorte de rivalité dans la formation de blocs allongés de pierre, connus comme obélisques, et les ont consacrés à la divinité du Soleil ».

Dans «Notre patrimoine phallique», on nous dit que «Tous les piliers ou les colonnes avaient à l'origine une signification phallique et étaient donc considérés comme sacrés. Pan, le dieu de chèvre et le dieu de la sensualité, était souvent représenté comme un obélisque. Une ancienne sorcière écrit: «L'obélisque est un arbre à quatre côtés pointu, dont la partie la plus haute forme une pyramide. Le mot «obélisque» signifie littéralement «l'arbre de Baal» ou l'organe de reproduction de Baal » (Page 341 symboles maçonniques et occultes illustrés. Dr. Cathy Burns)

Pour comprendre pourquoi l'obélisque est si important pour les maçons, il faut comprendre la version maçonnique de la mythologie égyptienne derrière ses rituels.

Osiris était un roi d'Egypte qui a épousé sa soeur Isis. Son frère 'Set' a voulu usurper le trône et a complété sa mort. Il a poussé Osiris à monter dans un coffre doré. Dès qu'il était à l'intérieur, Set a cloué le couvercle et jeté la poitrine dans le Nil. Il a été emmené à Byblos en Syrie où il est venu se reposer contre un petit arbre de Tamarisk ou Acasia, avec les Osiris morts encore à l'intérieur. Isis découvrit ce que Set avait fait à Osiris, alors elle partit pour trouver son mari.
Une vision l'a menée à Byblos, où elle a retrouvé son corps et l'a ramené en Egypte. Hélas! Set l'a volé et l'a déchiré en quatorze pièces, qu'il a dispersées dans toute l'Egypte pour empêcher Osiris de revenir à la vie. Isis récupéra tout sauf une des pièces - le pénis - et donna à Osiris une véritable sépulture. Leur fils, Horus, l'a vengé en casse avec Set.

Un autre fils, Anubis, a ressuscité Osiris avec la «poignée de lion»
Après avoir triomphé de la tombe, Osiris règne maintenant comme roi et juge des soi-disant morts. Le morceau d'Osiris qu'Isis n'a jamais récupéré était le pénis, que Set avait jeté dans le Nil où il a été mangé par le poisson. Toujours ingénieux, Isis a fabriqué un organe artificiel autour duquel les Égyptiens ont créé un culte ou un festival.

De là, c'est un petit pas vers la conclusion que le benben ou l'obélisque était lui-même un symbole phallique. Que ce soit de l'osiris, de Re ou de la fertilité en général, c'était un symbole de la paternité 'Le rocher qui a engendré'

Aux francs-maçons tâtonnant pour l'illumination mystique dans les années 1800, l'obélisque était le seul symbole architectural d'Osiris encore existant. Et si, comme l'affirment certains historiens maçonniques, Hiram Abiff est réellement Osiris renaissant, il ne pourrait y avoir plus de preuve de l'ascendance maçonnique dans le monde moderne que les Obélisques égyptiens poussés par des maçons dans le cœur des grandes villes de l'Ouest. Ceux-ci symboliseraient aussi Boaz et Jachim, les deux piliers que les maçons réclament ont été construits devant le temple de Salomon, à l'imitation de deux obélisques à l'entrée des temples égyptiens.

Martin Short - À l'intérieur de la Fraternité '

Firefox_Screenshot_2017-09-12T16-02-42


 

Vous ne vous prosternerez pas devant leurs dieux, ne les serviraz pas, et ne le feront pas selon leurs œuvres; mais vous devez les renverser complètement et décomposer complètement leurs colonnes sacrées . Exode 23:24

Mais tu détruiras leurs autels, casser leurs colonnes sacrées et abattre leurs images en bois Exode 34:13

Vous ne ferez pas d'idoles pour vous-mêmes; ni une image sculptée, ni un pilier sacré ne vous ramènera pour vous-mêmes; Vous ne fixerez pas une pierre gravée dans votre pays, pour vous prosterner; car je suis le Seigneur votre Dieu Lévitique 26: 1

Mais ainsi tu les traiteras: tu détruiras leurs autels et détruit leurs colonnes sacrées Deut 7: 5

Et tu détruiras leurs autels, casser leurs colonnes sacrées , et brûler leurs images en bois avec le feu; vous réduisez les images sculptées de leurs dieux et détruisez leur nom de cet endroit Deut 12: 3-4


Londres

L'obélisque égyptien est érigé à côté de la Tamise sur Victoria Embankment - un site moins glorieux que la Place du Parlement, que certains méritateurs avaient suggéré, mais qui avaient été écartés en raison des dommages que les 186 tonnes de l'obélisque pouvaient faire aux gaz souterrains et aux canalisations d'égout. Pour sa dépense massive, Erasmus Wilson a reçu une chevalerie.

Des articles divers ont été encastrés dans le nouveau socle de l'obélisque: une boîte d'épingles à cheveux, un portrait de la reine Victoria, un maillot de shilling et le chapitre 3 verset 16 de l'Evangile de saint Jean en 215 langues: car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, que tout ce qui croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle. Comme cela a été enterré hors de vue, la postérité pourrait trouver les inscriptions à la surface de l'obélisque plus éloquentes. Ceux-ci ont parlé du Soleil Dieu Ra, d'Horus et d'Osiris: un autre fils de Dieu qui a donné aux croyants la vie éternelle.

 


New York

L'obélisque est arrivé à New York en juillet i88o. Un site a finalement été convenu - à Central Park près du Metropolitan Museum - et une cérémonie à l'occasion a été organisée pour le 9 octobre.

C'était une affaire bruyamment maçonnique. Neuf mille francs marchèrent avec des bandes dans les rues à Greywacke Knoll où Jesse Anthony, le Grand Maître des Maçons de New York, déposa la pierre angulaire de 7 tonnes. Après avoir exalté l'Égypte comme lieu de naissance de la science, de l'astronomie, de la littérature et de l'art, il a déclaré à son auditoire enthousiaste que les Maçons devaient réviser leurs pensées sur les origines de leur ordre: «Il ne fait aucun doute que, dans les sociétés secrètes d'Egypte, on trouve des éléments maintenant adoptés dans les principes ou le symbolisme de la maçonnerie.

Il a fallu encore quatre mois pour traîner l'obélisque de son palier à son socle de 50 tonnes, également expédié d'Alexandrie. Lorsqu'il a finalement été érigé en janvier i88x, l'air de l'hymne de Martin Luther 'Ein Feste Burg' a été chanté avec des mots spécialement écrits, dont la signification, pas Mason, pourrait manquer:

Grand Dieu, à qui, depuis le temps,

Le monde a prié et s'efforce

Créateur d'étoiles et de terre, et homme -

À vous, notre éloge est donné!

Ici par ce signe ancien

De votre propre Lumière Divine,

Nous vous lâchons,

Tu es un habitant des cieux -

Écoutez-nous, Dieu à Dieu!

Pour certaines entreprises maçonniques, un benben égyptien original n'était pas assez bon. Depuis 1848, un obélisque était en train de monter à Washington DC pour honorer le président fondateur d'Amérique, George Washington, qui était un franc-maçon. Ses funérailles en 1799 avaient été menées selon les rites maçonniques. Le cercueil avait été drapé avec un tablier maçonnique donné par un frère révolutionnaire et Mason, le marquis de Lafayette, et les nombreux maîtres présents présentent chacun un brin d'acacia ». pour symboliser à la fois la résurrection d'Osiris et la resurrection imminente de Washingtons dans le royaume où Osiris préside.

À l'intérieur de la Fraternité - Martin Short

"Le but de la Maçonnerie" : une grande revendication du marketing maçonnique : "mais c’est tout autre chose que du cultuel ou du religieux", ou encore : "ce n'est pas une religion, ni un substitut du religieux". Voilà certainement un grand mensonge :

-La maçonnerie est en effet une religion, "une religion naturaliste"... Plus encore : la maçonnerie enseigne dans les degrés les plus élevés de ses initiés que "c’est la seule  vraie religion de toute l'humanité", visant à unir toutes les religions et qui unira finalement le monde dans la fraternité... C'est le même but d’ailleurs que celui du Nouvel Âge... 

... Son but réel est de devenir le christisme sans le Christ, le judaïsme sans la Torah, l'Islam sans adoration, un bouddhisme sans ascèse...

-C'est "la Religion du naturalisme", où la"raison humaine" devient le seul guide de la croyance religieuse. Dieu ne peut rien nous apprendre, Il ne peut pas se révéler à nous... La Bible est bonne pour autant que les doctrines morales le sont...

... Et c'est pourquoi la maçonnerie revendique : "les Credos surgissent, ont leur jour, et passent, mais la maçonnerie reste, parce qu'elle est construite sur le roc de la raison, et non sur les sables changeants de la superstition"...
Toutes les religions sont "superstition", tous…. sauf la maçonnerie, la seule vraie religion!...

-La maçonnerie inculque la pratique des vertus, mais ne fournit aucune réparation pour le pardon des fautes et des péchés!... - la maçonnerie,  avec la  seule raison, ne peut rien dire de ce Dieu nous enseigne sur Lui-même, sur les fins dernières, sur les profondeurs de l’âme immortelle...

Sortez de la maçonnerie!... Elle peut ruiner votre unique vie terrestre et elle peut vous amener à la damnation éternelle, un état et un lieu soigneusement ignoré  par la maçonnerie... 

 

"Unir" toute l'humanité à ses doctrines est le but principal de la maçonnerie...
Pourtant voilà un « royaume » bien divisé!... Parce que le pouvoir, l'honneur et la richesse sont les buts principaux de la majorité des initiés... Il y a une rivalité énorme entre leurs membres de haut niveau, pour être le plus honoré, le plus puissant... Pike, le philosophe américain franc-maçon le plus éminent, a décrit en partie tout cela dans son article : "Les Conséquences Mauvaises des Schismes et des Discussions pour le Pouvoir dans la Maçonnerie et des Jalousies et des Dissensions entre les Rites Maçonniques"  ("The Evil Consequences of Schisms and Disputes for Power in Masonry, and of Jealousies and Dissensions Between Masonic Rites"), où il parle "des fâcheuses discussions qui déchirent le cœur de l'Ordre, accompagné avec des mots amers, des épithètes durs et des dénonciations fortes, qui convainquent de mensonge la revendication des combattants de la fraternité"... Non, la fraternité de la maçonnerie n'est pas un lac paisible!... ("Petite Librairie Maçonnique", 5:102-103)...

http://catholiquedu.free.fr/cultes/Octopussy/FRANC1.htm

Posté par rusty james à 18:13 - - Permalien [#]
Tags : , , ,


Les dangers métaphysiques des Tatouages sur les centres énergétiques

Un tatouage peut avoir des effets inattendus. On pourrait croire les tatouages aussi anodins que les bijoux ou les vêtements... il n'en est rien. Un tatouage n'est pas qu'un dessin à l'encre sous la peau: par sa signification il véhicule de l'information et est donc porteur d'une énergie. Or, cette énergie cherche à atteindre son but, quel qu'il soit. Même sincère, l'intention mise dans le tatouage par son porteur peut se voir supplantée ainsi. Comment savoir si un tatouage ne va pas nous influencer ? Ce qui va jouer ici, c'est la signature vibratoire du tatouage plutôt que sa signification.

Cette mode venu des enfers n'a qun but faire baisser la vibration corporelle du corps humain ainsi percé le champs étherique et atteindre facilement les centres de commandement energetique une porte dérobée

qui est ouverte par la victime elle meme ,il s'en suivra une attaque metaphysique quasi invisible et imperceptible sauf ,pour ceux dans le 3 e oeil reste connecté ,ils se sentiront comme affaiblit ,quellle folie de voir un tatouge au niveau du coeur ou de la gorge si seulement vous saviez ,je n'écris pas cette article pour les fashions victimes mais jespère que ceux qui n'ont pas encore l'age de le faire s'en detourne ,car le tatouage est une pratique infernal oui et ce nest pas une exageration les demons eux meme sont tatoués voulez vous leur ressembler faites ce que vous voulez mais vous etes avertis ,

pour preuves

Le Dr Robert Raspa a cité les conditions psychatriques suivantes comme associées avec les tatouages: impulsivité, basse estime personnelle, manque de contrôle de soi, rive sado-masochisme sexuel, bondage (utilisation de liens, d’attache dans les rapports sexuels), fétichisme, bisexualité, lesbianisme, personnalité antisociale, désordre de personnalité, désordre de personnalité schizo-typique, désordre de bipolarité et manies, et schizophrénie »

 

 Selon une étude réalisée par Timothy Roberts, pédiatre à l’Hôpital pour enfant de l’université de Rochester,

 

« Les jeunes gens tatoués de nos jours ont quatre fois plus de probabilité de s’engager dans des rapports sexuels.

 

Ils ont aussi deux fois plus de probabilité d’avoir des problèmes liés à l’alcool, l’usage de drogue, d’avoir des comportements violents et d’abandonner les études supérieures. »

 

 

Firefox_Screenshot_2017-04-19T09-12-04

 

Firefox_Screenshot_2017-04-19T09-10-52

Regardez les sportifs de hauts niveaux des qu'ils commencent a se faire des tatouages sur leur jambes  s'en suit que des baisses d'energie ,ils ignorent se fait evidemment mais quel dommage de voir des champions devenir que des ombres sur le terrain il suffit de regarder les footballeurs avec des tatouages sur les jamabes et biens soit des blessures a répétitions soit une baisse de forme casi gérale on ne reconnait plus le champion  s'en suit depression et banc de touche ,voila une anecdote dun grand champion de rugby qui temoigne dans son cas le lieu ou se situe le tatouage a été infilté par une entité qui affaiblit sa jambe car le tatouage est une abomination et Dieu a formellement interdit de telles pratiques dangereuse pour votre Aura.

Un tatouage, c'est une histoire qui palpite sur la peau

Je l'interroge sur l'origine supposée de sa baisse de performance. Il me parle du haut de sa jambe qui lui semble comme ralentie, et suite à cette curieuse remarque dévoile sa jambe. Je découvre un ensemble de tatouage sans signification pour moi, mais qui couvrent une surface importante de la cuisse. Je l'interroge et il m'explique qu'il s'agit surtout de symboles Maori, accompagnés d'autres tatouages issus de sa culture nord-africaine tribale. Les Maoris sont le peuple qui préexistait à l'arrivée des européens en Nouvelle-Zélande. Le fameux Haka des rugbymen néo-zélandais est d'ailleurs une ancienne pantomine guerrière Maori.

 

sportet-tatoo_TTQTP

a4035e853a00bb672b2e4a7226e14ac8

0cceab0f1a4f694265f6d4c2a073b336

Je constatais que ces tatouages Maori étaient porteur d'une énergie de combat. Quant aux tatouages tribaux, je sentais qu'il s'agissait de symboles de renforcement, de virilité. Ce qui posait problème au premier abord, c'est que ces tatouage destinés à exalter la puissance et la combativité enfermaient leur porteur dans une énergie rigide. Il ne s'agissait pas d'une énergie flexible et fluide comme pourrait l'être, par exemple, celle véhiculée par un pratiquant de Tai Chi. Ces énergies prenaient une telle place en Karim qu'elles stérilisaient sa nature profonde – une nature plus douce que les apparences pouvaient le montrer. Karim ressemblait d'emblée à un guerrier prisonnier de son armure, dont les tatouages et leur signification faisaient partie. D'une façon ou d'une autre, c'est cette énergie rigide qui le ralentissait physiquement, comme il l'avait très bien perçu.cas typique de centre squattés l'énergie et la baisse de tonus a bon dos seul explication que lon donne lorsque on ignore l'existence d'entités qui vampirise notre energie ces larves etheriques qui se feront un plaisir de sinstaller dans le tatouage car le dessin est de la magie qui lui donnera vie sur la peau meme du tatoué

vous pensiez que lon avait interdit les images et les representations par rigueur religieuse ....Exode 20:4

Versets Parallèles

Louis Segond Bible
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre .

 

parce que lorsque vous dessiner un animal ou un homme un demon un gomes etc n'importe quelle entités pourra y avoir une demeure car vous venez tout bettement de lui creer un corps dans notre espace temps le tatouage cest pire car le corps ainsi crée et en vous ,a savoir que lorsque les entités occupent deja vos pensés elles vous amènent a les representer sans le savoir ainsi nous verrons des dessins abominables sortis tout droit de lenfer et cest le cas regardez comment ils arrivent a manipuler les moins soucieux ...Un ami racontait que lorsqu’il était sous l’emprise de la drogue, les formes animales tatouées sur son corps s’en détachaient et venaient l’attaquer.il est dit que les damnes tatoués le jour de leur jugement les tatouages deviendront vivant et les attaqueront et cela eternellement l'enfer cest pas les autres mais les tatouages devrait dire ce nouvel adage ...

scdQD

 

xcs

 

index

 

lutin-2

 

imagessdsd

 

 

le tatouage est interdit par l’Islam, proscrit comme un acte satanique, apportant la malédiction divine et empêchant les ablutions. Malgrès cela nous voyons de nombreux musulmans arborer des tatouages d'adorations disent t ils une ruse de plus du demon il reussit a les faire pécher en leur disant tu le fait par amour de dieu bravo très très rusé en effet toiut cela se produit par les suggestions  très puissantes et quasi indetectables

 

61

Quelques citations extraites du Coran et communément reliées au tatouage
(traduction française par Oumma.com)
Sourate 4 – Les femmes (An-Nisa) – verset 119. « Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux; je leur commanderai, et ils altéreront la création de Dieu. Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu de Dieu, sera, certes, voué à une perte évidente. »

« Dieu a maudit celles qui se tatouent, celles qui tatouent, celles qui s ‘épilent le visage, celles qui liment leurs dents pour les séparer afin de paraître belle, celles qui procèdent dans le but de changer la création de Dieu »

Bien que dans certaines populations converties à l’Islam comme les tribus Berbères, ou encore les Nubiens, le tatouage existe encore car culturellement antérieur à la conversion et hérité de très anciennes coutumes païennes liées à des rites magiques.

Firefox_Screenshot_2017-04-19T10-13-48

Firefox_Screenshot_2017-04-19T10-35-32

Tiré du livre LES DEMONS & MALEDICTIONS: COMMENT S’EN DEFAIRE ? Par JEAN TSHIBANGU

« Vous ne ferez point d’incisions dans votre chair pour un mort, et vous n’imprimerez point de figures (tatouages) sur vous. Je suis l’Eternel. » (Lev 19 : 28)

 

Le tatouage et les piercings corporels

Le contexte du passage cité ci-dessus fait référence à la rentrée des Israélites dans le pays de Canaan. Moïse les avertit de ne pas copier les coutumes des peuples païens. Ils ne doivent pas « pratiquer la divination » (v 26 ) ou être impliqués dans une quelconque forme d’idolâtrie, parmi lesquelles « les incisions dans la chair » et « les tatouages ».

Firefox_Screenshot_2017-04-19T11-04-23

L’incision dans la chair était un marquage du corps, marquage non naturel et laid, fait couramment dans les temps de deuil pour les peuples de l’Est de Canaan.

Les prêtres de Baal s’incisaient eux-mêmes « selon leurs coutumes » pour obtenir les faveurs de leur dieu. (1 Roi 18 : 28)

Le tatouage et les piercings impliquent plus que de l’art.

 

 

Qu’y a t il derrière ces activités ? A la racine, il y a toujours une idolâtrie païenne et du mysticisme. Donc, ce sont des activités spirituelles donnant une opportunité d’infiltration démoniaque.

Le tatouage indique une allégeance à une divinité

 

Les soldats et les esclaves étaient tatoués pour montrer leur allégeance à leurs supérieurs et maîtres.

Les tatouages sont des symboles de servitude.

(comparer le piercing de l’oreille à la marque de l’esclavage : Exode 21 :5,6 ; Deut 15 :17)

Il est intéressant de noter que le mot grec pour “marque » ou “tatouage » est “stigma« , un mot courant en anglais signifiant « salir, diffamer ou ruiner la réputation de quelqu’un »

(en français : stigmatiser = « flétrir, blâmer avec dureté et publiquement »).

La mode du tatouage a explosé durant les années 90. Nous voyons des tatouages partout où nous regardons, et cela ne concerne pas seulement les jeunes, mais aussi les professionnels, la classe moyenne, les gens d’âge moyen, les célébrités, les athlètes qui sont piégés dans cette mode.

Depuis notre implication dans la délivrance au cours des années 60, nous avons appris que les tatouages et les piercings donnaient accès au diable. Nous avons exercé le ministère de délivrance du fait d’images, de symboles, de profanation du corps ou de liens d’âme impliqués dans les tatouages et nous avons brisé des liens d’âme et des mises en esclavage reliés aux piercings.

William Sudduth (Righteous Acts ministries) a récemment publié un livre intitulé « Qu’y a t il derrière l’encre ? Tatouage, Piercings et autres modes » que nous recommandons avec enthousiasme et dont nous faisons quelques citations avec autorisation :

Un sondage Harris réalisé en 2003 estime que 16% des américains, plus de 45 millions de personnes, ont de nos jours un ou plusieurs tatouages… 36% de ceux ayant entre 25 et 39 ans ont un ou plusieurs tatouages et 30% de ceux ayant entre 30 et 39 ans sont tatoués.

« A travers l’histoire, les incisions dans la chair et le fait de faire couler son sang étaient des rituels destinés à obtenir des pouvoirs surnaturels.

Il n’y a aucun doute que les incisions, les tatouages, les piercings sont tous reliés au satanisme et pratiques démoniaques de saignée et de magie…

La signification magique et spirituelle des incisions et piercings est la raison réelle de l’interdiction divine dans le Lévitique d’inciser le corps ou de pratiquer des saignées (nota : vis à vis des pactes de sang ou scellés dans le sang) »

« Il est évident à travers l’histoire et les recherches actuelles que le piercing est une forme de rébellion pas si subtile. C’est une rébellion contre les normes sociales, contre les autorités, et finalement contre Dieu. »

Pour montrer le ridicule de la mondanité ,nous voyons les gens porter leur pantalon taille basse au niveau ou lon voit leur caleçon et bien ,si seulement ils savaient que ce code venait des prisons US qui signifie  je suis pret pour un acte sexuel passif ,pas de quoi se pavaner dans les allées .......comme nos jeunes qui mettent le pantalon de survetement

levez sur une cheville bravo encore code vestimentaire dinitié implanté  à vos depends .

pendu2

 

 

 

 

 

« Les tatouages et les piercings sont des procédures invasives qui peuvent occasionner de sérieuses infections de la peau et du sang. Le Dr Bob Hale de l’université du Texas, école médicale sud-ouest à Dallas, dit qu’actuellement 4 millions d’américains sont infectés par l’hépatite C, et cela s’accroît ! L’hépatite C tue maintenant plus de dix mille personnes par an dans notre nation…

Nous avons découvert que les tatouages acquis commercialement comptaient pour plus du double dans les causes que l’usage de drogues injectables… Les personnes tatouées dans une officine commerciale ont NEUF fois plus de risque d’avoir une hépatite C »

 

« Il est intéressant que la dernière mode en matière de tatouage est l’effacement de ceux-ci ! … Plus de 50% de ceux qui se font tatouer veulent ensuite l’effacer… Un tatouage à 25$ coûte ensuite 5 000 $ à enlever. »

« Avant de laisser cette encre vous « marquer » pour le reste de votre vie, penser attentivement aux risques pour votre santé. Considérez aussi les conséquences sociales et spirituelles… Les tatouages comme les piercings peuvent abîmer vos relations actuelles ou futures. Cela inclut les amis, les conjoints, les parents, les enseignants, et les employeurs. Certains emplois seront inaccessibles pour ceux qui ont des marques visibles de tatouage. »

si vous avait une baisse d'energie et vous voulez savoir si vous avez un centre enrgetique squatté et le nettoyer

de temps en tamps en ecoutant ces versets mais sachez que tant que vous aurez ces tatouages une porte sera ouverte et au moindre ecart vous perdrez l'energie vous deviendrez triste vos reves se noirciront vous aurez une pression sur la poitirne a la tombé de la nuit angoisse ou des fourmillements  ......

 



si une douleur resonne en echo dans la zone du tatouage cest le signe dune infection comme lorsque vous mettez de lalcool sur une plaie çà brule ,ou lorsque vous scannez votre pc il detecte une infection ces verset detectent tout intrusion ou trace dintrusion dans vos centre et les nettoient  si vous avez des questions allez sur la chaine de julienhttps://www.youtube.com/channel/UCcIgdsC0beKK-DxYaMtjTRg qui se fera un plaisir de vous répondre une personne très gentil et serviable..

 

 

 

Posté par rusty james à 13:55 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

l'origine secrete des évangiles réalité du mythe.

La véritable origine des évangiles des Eglises Chrétiennes

1202553201428px_family_bible

Le mot "Evangile" vient du grec "Euaggelion" qui veut dire "bonne nouvelle". Cependant, il y a déjà une première chose à dire concernant ces évangiles : ils sont tous "selon" quelqu'un, selon Matthieu, selon Marc, selon Luc, selon Jean. Nous n'avons aucune certitude concernant l'identité de leurs auteurs.

Une deuxième chose maintenant : le clergé chrétien aime faire croire que lorsqu'on parle des évangiles il s'agit d'une rédaction unique à partir de textes initiaux. Dommage pour eux, mais c'est entièrement faux ! Les textes ont été remaniés, et encore une fois remaniés, manipulés et de nouveau manipulés. Le fait est facilement démontré par les exégètes qui se sont penchés sur ces textes-là, mais le clergé chrétien continue à camoufler habilement cette information... on le comprend, que soit connue la vérité à ce sujet... ce ne serait pas vraiment "une bonne nouvelle" pour lui, mais bien plutôt la plus épouvantable des nouvelles !

Citons à ce sujet l'intéressant ouvrage du Père Kannengiesser : "Foi en la résurrection, résurrection de la foi" (1974), où il écrit : « il ne faut pas prendre au pied de la lettre les faits concernant Jésus rapportés par les Evangiles qui ne sont que des œuvres de circonstance ou de combats [dont les rédacteurs ...] consignent par écrit les traditions de leurs communautés concernant Jésus ».

Fort intéressant, en tenant compte, en plus, du fait qu'aucun des auteurs des Evangiles n'a été témoin oculaire de ce qu'il a écrit, aucun ! Kannengiesser parle de "combats", pourquoi ? Parce que les Evangiles sont un tri de textes, un assemblage de textes, fait dans un contexte particulier et spécialement dans le contexte d'une lutte entre communautés chrétiennes, entre Judéo-chrétiens et Pauliniens (les disciples de Paul).

Les textes évangéliques que nous possédons aujourd'hui ont comme base une remise à jour effectuée 100 ans après la mort de Jésus, et ceci après déjà des remaniements suivant d'autres remaniements... le tout opéré à partir de différentes sources (... au pluriel s'il vous plaît !)

Ces évangiles ne sont pas les premiers documents chrétiens ! Par exemple l'Epître de Paul "aux Thessaloniciens" leur est antérieure d'au moins 50 ans. Et il faut noter que Paul était jugé par ses contemporains comme quelqu'un qui avait trahi la pensée de Jésus. Tous les Apôtres l'ont considéré comme un traître, pourtant c'est Paul qui va être le grand bâtisseur, le fondateur du Christianisme tel que nous le connaissons encore aujourd'hui !

Ce christianisme ne serait pas actuellement ce qu'il est et les Evangiles ne seraient pas non plus ce qu'ils sont, sans Paul et, plus tard dans le temps, sans l'empereur Constantin.
Il faut le dire - même si c'est avec un réel et profond regret que nous le disons - cette Religion, ses quatre Evangiles, la plupart des textes formant le "Nouveau Testament"... tout cet ensemble constitue une trahison permanente de la pensée de Jésus.

Il n'existe aucun témoignage qui soit daté d'avant 140 et qui relaterait l'existence d'une quelconque collection d'écrits évangéliques. C'est vers 170, d'après l'évaluation de T.O.B. (Traduction Œcuménique de la Bible), qu'est apparu un statut canonique pour ces quatre évangiles. T.O.B. dit très clairement que les textes évangéliques s'adaptaient « aux divers milieux... », répondaient « aux besoins des églises... », exprimaient « une réflexion sur l'Ecriture... » et répliquaient « ...même à l'occasion aux arguments des adversaires, et » [qu'ils avaient] « recueilli et mis par écrit, selon leurs perspectives propres, ce qui leurs était donné par les traditions orales » !

En d'autres termes, dans ces textes, on a de très nombreuses fois trié, recueilli, sélectionné et souvent modifié... et ceci, toujours selon les "besoins" et "les perspectives propres" ! Néanmoins, au concile "Vatican II" (Rome, 1962-65), concile ouvert sous la Présidence de Jean XXIII - celui que les chrétiens de l'époque aimaient appeler "le Bon pape Jean" - les cardinaux constituant cet aréopage, tous ces grands spécialistes du mensonge, ont pu comme à leur habitude c'est à dire sans aucun complexe, conclure leurs travaux en déclarant à la face du monde... mais sans rire le moins du monde :

« L'Eglise [...] affirme, sans hésiter, l'historicité des 4 évangiles qui transmettent fidèlement ce que Jésus, le fils de Dieu, durant sa vie parmi les hommes, a réellement fait et enseigné pour leur salut éternel jusqu 'au jour où il fut enlevé au ciel [...] ».
rusty_666

C'est faux... une fois encore, mais là, le mensonge est particulièrement grotesque, en plus ! Voyons de près ce qu'il en est :

Concernant Matthieu, il est de plus en plus souvent admis qu'il ne s'agissait nullement d'un compagnon de Jésus, que l'auteur était juif, qu'il utilisait un vocabulaire palestinien et que le texte était rédigé en grec ; on a également découvert que l'auteur appartenait à une communauté judéo-chrétienne, et qu'il était en rupture avec le Judaïsme.

Concernant Marc, ce n'est pas le livre d'un apôtre, mais le récit de quelqu'un qui était probablement le disciple d'un apôtre (ça fait une nuance !). Il y a beaucoup de latinismes dans son texte, donc il pourrait, selon les hypothèses, avoir été écrit à Rome. Ce texte s'adresse à des chrétiens qui ne vivent pas en Palestine.

Concernant Luc, Kannengiesser dit par exemple la chose suivante :
« Luc est le plus sensible et le plus littéraire, il présente toutes les qualités d'un vrai romancier », son évangile est écrit en grec classique, sans barbarismes. T.O.B. dit : « le souci premier de Luc n 'est pas de décrire les faits dans leur exactitude matérielle ».

Enfin concernant Jean, les opinions les plus diverses sont émises. T.O.B dit que : « tout porte à croire que le texte actuellement divulgué eut plusieurs auteurs ». D'autres pensent que des additions ultérieures y ont été apportées. Il règne une totale confusion quand à savoir qui est derrière le (ou les) présumé(s) "auteur(s)" de cet évangile. De toutes façons ici comme pour les trois autres on est devant l'inconnu concernant le (ou les) rédacteur(s), du coup on comprend mieux pourquoi, pour ces quatre évangiles, au lieu de citer à chaque fois le nom de l'auteur on emploie la formule : "selon"...

Ce qui est intéressant à retenir, c'est qu'il n'existe, du moins en l'état actuel de nos connaissances sur ce sujet, aucun écrit rédigé par un témoin oculaire de la vie de Jésus, que les Evangiles ne sont en fait, qu'une compilation d'informations concernant la vie publique de Jésus, et que ces informations émanaient, et de traditions orales, et d'écrits disparus aujourd'hui ! Lesquels "écrits disparus" étaient des intermédiaires entre la tradition orale et les écrits définitifs.

Mais pourquoi ont-ils disparu ?
Et, qui les a fait disparaître ?

constantinlegrand

Ne serait-ce pas ceux déjà cités plus haut, en particulier l'Empereur Romain, Constantin 1er le Grand... ceux-là mêmes qui veulent à tout prix faire croire que ces évangiles sont une transmission fidèle de la vie et des paroles de Jésus... et bien évidemment le Vatican ?

Tout le monde est en droit... au minimum, de se poser la question ?

Les soi-disant textes initiaux, auxquels les sophistes-théologiens
font souvent allusion, n'ont jamais existé !!

Ce sont des copies datant du IVème au Xème siècle de notre ère. Le nombre des copies de versions antérieures est d'environ 1 500, mais il n'y a pas de concordance entre elles. On a pu identifier 80 000 variantes, et il n'y a pas une seule page dans ces soi-disant textes initiaux qui ne soit aujourd'hui l'objet de contradictions. De copie en copie ces textes se sont trouvés transformés, modifiés, manipulés et adaptés pour correspondre "aux besoins", pour reprendre les mots de TOB. Ils sont pleins d'erreurs et de tromperies - on en dénombre plusieurs centaines de milliers - qui sont aisées à repérer, et qui sont connues.

Le recueil le plus important de ces "erreurs" est le "Codex Sinaiticus" qui, tout comme le "Codex Vaticanus", date du IVème siècle : il a été découvert en 1844 dans une bibliothèque du couvent de Sainte-Catherine dans le Sinaï ; il ne contient pas moins de 16 000 corrections manuelles attribuées, en tout, à sept copieurs-traducteurs différents. Certains passages ont même été, au fil du temps, changés trois fois pour être en fin de compte, remplacés par des textes complètement différents. Mr. Friedrich Delitzsch, auteur d'un dictionnaire d'ancien hébreu, et éminent spécialiste de la Bible a détecté plus de 3 000 erreurs graves dans ce texte qui appartient cependant au canon de l'Eglise Catholique.

Normalement quand on parle d'un "texte initial", ceci suppose d'abord l'existence d'un texte, évidemment, un "document initial", mais encore faut-il, pour qu'il soit vraiment "initial" qu'il s'agisse bien d'une première version et qu'elle puisse être garantie "authentique", que son origine soit claire et incontestable. Eh bien, en l'occurrence dans aucun de ces quatre Evangiles il n'y a le moindre texte, même partiel, pouvant répondre à pareille définition !

De ce fait on comprend très bien Jean Schorer, recteur de la Cathédrale Saint-Pïerre à Genève - son propos est assez percutant, jugez en plutôt - il dit ceci : « la thèse que le Nouveau Testament est inspiré par "Dieu" dans son intégralité est tout simplement injustifiable ».
Tous ceux qui sont de véritables athées - ceux pour qui "Dieu" n'est qu'une invention des hommes - partageront bien évidemment son avis, cela va de soi.

Mais revenons aux falsifications, à ce sujet Robert Kehl de l'université de Zurich écrit ceci : « il apparaît souvent qu'un passage est corrigé par quelqu'un, et puis après encore une fois par un autre copieur, traducteur, afin de recevoir un tout autre sens, et ceci en fonction des concepts dogmatiques d'une telle ou telle école théologique qui doivent être pris en compte. Tout ceci a fait des textes un cafouillage terrible et les a déformés ».

La majorité des chrétiens sont des ignorants : les gens qui forment cette majorité pensent que la Bible telle qu'elle est aujourd'hui a toujours existé et que, depuis le début de son existence, elle a toujours eu la forme sous laquelle ils la connaissent maintenant, ils pensent que "leur" Bible, comprenant l'Ancien et le Nouveau Testament, a toujours eu les textes qui la compose aujourd'hui.

Ils sont ignorants pour commencer, du simple fait que pendant deux siècles les premiers chrétiens n'avaient pas d'écrits du tout, hormis l'Ancien Testament, rédigé avant la naissance de Jésus-Christ ; d'ailleurs, à cette période-là la version canonique actuelle de l'Ancien Testament n'avait encore été, ni choisie ni arrêtée par les stratèges du Vatican, ou du moins leurs prédécesseurs... pour ne pas commettre d'anachronisme.

Ils ignorent aussi, sûrement, que se sont déroulés au cours des siècles, entre les diverses écoles et les divers courants de la pensée chrétienne des combats, des querelles, des guerres, des confrontations... voire des meurtres de personnalités - un exemple assez proche de nous : l'assassinat, plus que probable, du Pape Jean-Paul 1er en 1978, après seulement 34 jours d'un pontificat qui s'avérait devoir être (peut-être : on peut toujours rêver !) réformateur, au point de bousculer de déplorables habitudes ("maffieuses", entre autres, mais "intellectuelles" aussi, telle la condamnation de la contraception), toutes habitudes très profitables certes aux intérêts de certains prélats, mais épouvantables pour une foule d'autres personnes.

Tous ces conflits avaient en effet pour cause de sérieuses divergences de vue sur les doctrines à appliquer et les dogmes que la papauté entendait imposer au "peuple chrétien"... et au monde, car telles ont toujours été les dimensions de son ambition.

Cette majorité de chrétiens dont je parle, à l'évidence, ils ignorent que c'est à cause de ces violentes luttes intestines qu'est née la nécessité d'établir une base commune de doctrine. Et ils ignorent aussi, j'ai tout lieu de le supposer, que pour palier ces aléas cette base a été construite - mais 200 ans seulement après la mort de Jésus et s'est établie sur le socle de plusieurs compromis, dont celui-ci : il faudra dire et faire savoir partout que ces textes "sacrés" (les fameuses "écritures saintes" !) sont inspirés par "Dieu", que ces textes que nous entrons au canon de notre Eglise, sont "la parole de Dieu" ! Bien sûr, aux yeux de la "haute" hiérarchie de cette Eglise, il allait de soi que tous les autres textes (ou tous les textes des autres, c'est au choix !) devraient obligatoirement être considérés par le monde entier comme "nuls et non avenus".

En toute justice comme par simple logique, ceux qui ont déformé à un point tel les Ecritures ne devraient plus avoir... et depuis bien longtemps, le droit de faire de la théologie une science... ni de proclamer qu'avec eux, avec leur Eglise Catholique, le Vatican est seul détenteur de l'authentique "parole de Dieu", ils devraient plutôt avoir honte de perpétuer une organisation aussi mensongère.

Quand à leurs valets africains en soutane, qu'elles soient noire ou rouge, eux qui se sont mis au service de cette Eglise mafieuse, ils devraient avoir encore plus de honte, en pensant qu'ils ont abjuré la religion de leurs ancêtres, une religion honnête celle-là, et ont abandonné dans le malheur tous leurs frères et sœurs Africain(e)s... enfermé(e)s dans les griffes de cette Religion Romaine... souvent même à l'insu de leur propre conscience !

Comme on vient de le voir, il y a de quoi se poser des questions sur le sérieux des informations transmises par "les quatre évangiles". Non seulement il y a de nombreuses différences entre les quatre, on pourra le constater plus aisément en consultant "les Synoptiques", cette version où les textes sont présentés sur quatre colonnes adjacentes (une par évangéliste) pour permettre une comparaison immédiate.

De nombreuses divergences concernent certes des détails de grammaires et de vocabulaires, d'ordre des mots, mais il y a aussi des divergences plus graves qui affectent le sens de passages entiers, et il y en a une autre qui est aussi d'importance : il est impossible de faire concorder les différents tableaux de la généalogie de Jésus.
Il existe, en plus dans ces quatre évangiles, des faits qui se contredisent d'un texte à l'autre, ce qui démontre bien que ces textes ont été trafiqués abondamment (... et séparément !), en vue de faciliter l'intégration des quelques parcelles à chaque fois retenues pour devenir canoniques, et même en réalisant ce travail-là, l'Eglise n'a pas voulu - ou n'a pas pu - tenir compte de l'existence de multiples erreurs : elle les a laissé en place ; on a vu plus haut ce qu'en pensent les spécialistes intéressés !

Mais de toutes façons, comment pouvait-elle venir à bout de tous ces problèmes, avec des documents dont les textes

ont été tant de fois trafiqués ?

c'est en aimant le prochain qu'en réalisera le dessein de Dieu sur terre et non en faisant descendre le Dieu lui même exalté soit il que nous serons en mesure de vivre Dieu en nous !

On ne retrouve la Trinité dans un seul texte de Matthieu 28-19 , comment se fait il que l'on retrouve pas sous
cette forme de crédo "Au Nom du Père du Fils et du St Esprit" dans les
autres textes alors que c'est le dogme principale qui a été adopté en
322 par l'église Romaine....

Ezéchiel 8: 14 Et il me conduisit à l’entrée de la porte de la maison de l’Eternel, du côté du septentrion. Et voici, il y avait là des femmes assises, qui pleuraient Thammuz. 15 Et il me dit: Vois–tu, fils de l'homme? Tu verras encore d'autres abominations plus grandes que celles–là.

16 Et il me conduisit dans le parvis intérieur de la maison de l'Eternel. Et voici, à l'entrée du temple de l'Eternel, entre le portique et l'autel, il y avait environ vingt–cinq hommes, tournant le dos au temple de l'Eternel et le visage vers l'orient; et ils se prosternaient à l'ORIENT devant le SOLEIL. 17 Et il me dit: Vois–tu, fils de l'homme? Est–ce trop peu pour la maison de Juda de commettre les abominations qu'ils commettent ici? Faut–il encore qu'ils remplissent le pays de violence, et qu'ils ne cessent de m'irriter? Voici, ils approchent le rameau de leur nez.

18 Moi aussi, j’agirai avec fureur; mon oeil sera sans pitié, et je n’aurai point de miséricorde; quand ils crieront à haute voix à mes oreilles, Je ne les écouterai pas.

Ainsi, D.ieu n'écoute pas ceux qui se tournent vers l'orient, vers une "autre lumière", celle du "soleil" qui est aussi celle de "Satan qui se déguise en ange de lumière". (2 Cor 11:14)

Si la Parole de Dieu a cru bon de nous préciser ces choses, c'est bien parce qu'elles sont en rapport direct avec des "signes" irréfutables d'obéissance ou de rébellion !Soyons encore plus précis. Quel est le jour d'adoration du soleil (le "dies solis") ?

C'est le DIMANCHE ! ("Sunday" en anglais)

 

Mais quel est le jour consacré à l'Eternel depuis l'origine, comme "SIGNE à PERPETUITE" ? Le SHABBAT !

Qui est à l'origine de la transposition du Shabbat au dimanche ? Rome et le Vatican !

(Les références historiques sont trop nombreuses pour être citées ici mais dès le deuxième siècle, les "chrétiens" d'origine juive ou païenne ont été persécutés pour avoir voulu garder le Shabbat, ces persécutions ayant repris de plus belle pendant la sinistre "Inquisition" !)

Répétons que "Satan se déguise en ange (messager) de lumière".

Mais QUI est le véritable messager de la véritable Lumière ? JESUS (Yeshoua) ! (2 Cor 4:6; 1 Th 5:5; 1 Jean 1:7...)

Ainsi, Satan se déguise en Jésus (en "Yeshoua") !

Mais nous avons été prévenus:

" Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus (Yeshoua) que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Evangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien." (2 Cor 11:4)

 

Nous savons aussi que " Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs oeuvres." (2 Cor 11:15)

 

... et nous savons bien quel est le jour choisi par les "ministres de (fausse) justice" !

 

Ce n'est pas le jour en lui-même qui est à condamner puisque les premiers disciples "étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur" (Actes 2:46), mais il est aisé de constater que toutes les théologies antichrist ont pour origine la pensée des adeptes du dimanche contre le shabbat !

 

De la Rome du IVème siècle et du Concile de Nicée jusqu'aux évangéliques d'aujourd'hui (avec leurs faux évangiles du "kingdom now", de la "prospérité", de "l'estime de soi" ou de la "fausse gâce permissive changée en dérèglement", Jude 4), en passant par toutes les dénominations protestantes (filles de la Prostituée), chacun a "retranché ou ajouté à la Parole" !

Vous étiez à la messe ou au culte ce matin ? Il y avait un "grand prêtre" (quel que soit son titre) pour diriger la cérémonie avec ses rituels et ses traditions d'homme ?

 

Examinez-vous et que Dieu vous garde !

Rappel: Les hommes (leur nature charnelle) choisissent spontanément le soleil comme (fausse) lumière ou comme "Lumière sans D.ieu" mais aussi comme base de leurs calculs dans leurs calendriers religieux, leurs jours de semaine, de mois et d'années, mais aussi comme jours de fêtes (dont les solstices et équinoxes) contre les "fêtes de l'Eternel" basées sur la lune et l'année lunaire.

"Il a fait la lune pour marquer les temps". (Ps 104:19)



c'est au nom de Dieu que jésus a prêché...a enseigné ... a annoncé l'arrivé du royaume de DIEU et non de lui même et d'un autre agent saint esprit . Le saint esprit est absent dans l'œuvre de jesus c'est un agent qui le fortifie qui l'aide dans ses miracles ,et il est plus facile de comprendre cet agent comme une créature divine que comme une constituante de Dieu?

Ce dogme est aussi incompréhensible qu'il sera le seul qui séparera les religions entre elles dans le l'union spirituelle qu'elle devait les unir Unicité de Dieu .le rappel du message monotheist révélé a tous les prophètes le meme est un unique message universelle pas la religion des juifs ni la religion des blancs ni celles des arabes mais la religion de tous les hommes soucieux  de réussir leur passage sur terre et de devenir des humains complet dans leur amour et leur dévotion éternelle .ce sont vos coeurs qui seront jugés et pas votre langue ni votre apparence  Amen amin shalom.......
Fraternellement:Rjames

http://www.chretien.at

Posté par rusty james à 12:28 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

Montage vidéo inédit - L’existence de Dieu confirmée par la Science ?

mt_blanc_mario

Einstein, “L’escalier de la science est comme l’échelle de Jacob, il ne s’achève qu’aux pieds de Dieu.” Il arrive un moment ou la science n’est plus suffisante pour apporter une explication véritable à nos origines, à notre destiné et au sens de toute chose. La réponse relève donc ensuite plus du bon sens et des considérations métaphysiques que de la science. Peut-être que la vérité ne se trouve ni dans la religion ni dans la science ou dans la philosophie, mais dans les trois réunies…

Néanmoins, il demeure intéressant de constater et de souligner un fait : plus la science avance, plus les textes sacrées des temps anciens se confirment et se révèlent être exacts et en adéquation avec les récentes découvertes. Il ne s’agit pas de faire du concordisme aveugle, mais d’évaluer simplement les faits :

Songer par exemple à la découverte scientifique récente du big bang qui démontrait officiellement que l’univers avait bien un commencement. La lecture de la Genèse l’affirmait déjà il y a plus de 2000 ans. voir l’article : http://www.hebdo.ch/au_commencement_eacutetait_le_big_bang_10612_.html

Songer à la lumière primordiale que l’astrophysique contemporaine a découverte récemment, laquelle indique que l’énergie primordiale de l’univers était d’abord majoritairement sous forme de rayonnement avant que les étoiles ne soient créées. Un communiqué de presse du CRNS dit : “La naissance du cosmos se serait accompagnée de l’émission d’un intense rayonnement”.  Il y a dèjà 2000 ans, la lecture de la Genèse affirme que la lumière fût créée en premier. Voir l’article : http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosbig/decouv/xcroire/rayFoss/niv1_1.htm

Songer à la datation de l’univers et de la terre qui ont plusieurs milliards d’années alors que le texte de la Genèse affirme dans sa lecture littérale qu’elle aurait été créée en 6 jours et que notre terre serait donc jeune. La science prouve à l’aide de la relativité général d’Einstein que ce n’est pas incompatible et que les deux sont vrais, tout dépend du référentiel-Temps dans lequel on se trouve. Car le temps dépend de la matière, de sa gravité et de la vitesse. Voir l’article : http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=374 . Voir également l’article sur la relativité d’Einstein démontrant que l’écoulement du temps change selon la gravité : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/02/17/01011-20100217FILWWW00785-une-prediction-d-einstein-confirmee.php

Songer à la datation de notre première ancêtre commun appelé dans le monde scientifique “Eve mitochondriale”. La science a daté notre ancêtre commun à 150 000 ou 200 000 ans ? Et bien non, les scientifiques se sont aperçus que leur technique de datation basée sur la vitesse de mutation de l’ADN pouvait être 20 fois plus rapide que ce qu’il pensait, ce qui donne : 150 000 années / 20 = 7500 ans. Selon la genèse, Adam, notre ancêtre commun aurait environ 7000 ans. La genèse est une foie de plus confirmée. Voir l’article : http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=18480

Songer aux recherches en génétique menées par Cavalli-Sforza et portant sur la linguistique. Ces travaux penchent ainsi en faveur de l’hypothèse d’une langue originelle… La genèse parle elle aussi d’une langue commune avant la construction de la tour de Babel. Voir l’article : http://www.croixsens.net/creation/langage.php

Songer à ces nombreux squelettes de géants retrouvés et datant de plusieurs milliers d’années, la bible affirme que les géants ont existé…

Songer aux preuves archéologiques de la coexistence des hommes avec les dinosaures et développées par le paléontologue Hans Joachim Zilmmer dans son livre l’erreur de Darwin”. Le texte de la Genèse décrit clairement de gigantesque animaux qui vivaient à l’époque de nos ancêtres.

Songer à cette troublante découverte de l’arche de Noé et confirmant encore une fois les récits bibliques : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1098039/2010/04/26/L-arche-de-Noe-decouverte-en-Turquie.dhtml

Songer à cet article, cosigné par Doron Witztum, Eliyahu Rips et Yoav Rosenberg, et paru en 1994 dans la prestigieuse revue de mathématique ”Statistical science’  qui prouve qu’un code contenu dans la bible existe et qu’il ne peut pas être attribué au hasard.

Songer aux Expériences de Mort Imminentes (E.M.I) vécues par des millions de personnes et aujourd’hui étudiées pas de nombreux scientifiques à travers le monde. Les E.M.I apportant des preuves sérieuses que l’esprit n’est pas le produit du cerveau. Il y a 2000 ans, la bible disait déjà que notre corps possédait une âme et un esprit… Voir les articles suivants : http://meditation-pratique.blogspot.com/2010/07/nde-dune-aveugle-de-naissance.html ET http://www.paranormal-info.com/Preuves-medicales-des-NDE.html

Songer enfin aux innombrables prophéties annoncées il y a des milliers d’années et dont la plupart ce sont réalisées… Voir une petite partie ici : http://www.christiananswers.net/french/q-eden/edn-t003f.html

On pourrait continuer longtemps ainsi.. 

http://www.prisedeconscience.org/science/montage-video-inedit-la-theorie-de-la-creation-a-lepreuve-de-la-science-2095

Egrégore ou énergie vibratoire de la pensée

tumblr_m3dwpyqeOu1rulqtxo1_500

Tout le monde doit se faire vacciner, alors les moutons suivent le troupeau… C’est le boxing day! Les consommateurs avertis se précipitent! Le film sur Michael Jackson en primeur, c’est la cohue, ensuite, le film "Avatar" prend l’affiche, alors les mouton vont docilement se mettre en file… C’est la sortie d’un nouveaux jeux vidéo. Les consommateurs avertis se précipitent encore!
À la télé c’est la remise des oscar, ou CSI, la majorité ont leurs yeux rivés sur le petit écran… C’est la St-Valentin, on a préparer les magasins de pacotilles! Ensuite ce sera Pâques, encore des friandises et des babioles! Et, les consommateurs en bons moutons aliénés, participeront à écouler les stocks.

Pensons aux élections de Barack Obama, où la foule était particulièrement fébrile…

barack_obama_portland

 

Pensons encore au concert monstre de Paul McCartney à Québec le 22 juillet 2008,
dans la cadre des festivités du 400e anniversaire de la ville de Québec. (apparemment 250,000 personnes!

macca_quebec_crowd2

Égrégores et Mouvements de Masse
On appelle égrégore, l’ensemble des énergies cumulées de plusieurs personnes, vers un but ou une croyance défini par eux. Il agit comme un accumulateur d’une énergie aurique possédant ses propres caractéristiques, et motivé par la foi ou la concentration de plusieurs personnes à la fois.
C’est une manifestation parapsychique, un “être” ou une “force” créée par la pensée de gens qui ont un but commun. La vitalité d’un égrégore dépend du nombre de personne y participant mais aussi de l’énergie apporté par chacun ainsi que du temps passé à l’activer.
Plus ce but commun existe depuis longtemps, plus ceux qui le partagent sont nombreux, plus cet égrégore est puissant. À la limite, une seule personne s’investissant assez dans quelque chose pourrait créer un égrégore, une entité défendant son projet et l’aidant à le réaliser.
egrgore

DÉFINITION
C’est au médecin Pierre Mabille, compagnon de route du surréalisme et auteur de plusieurs ouvrages sur ce mouvement, que l’on doit une définition du terme « égrégore » dans son ouvrage « Égrégores ou la vie des civilisations », paru en 1938 :

« J’appelle égrégore, mot utilisé jadis par les hérmétistes, le groupe humain doté d’une personnalité différente de celle des individus qui le forment. Bien que les études sur ce sujet aient été toujours, ou confuses, ou tenues secrètes, je crois possible de connaître les circonstances nécessaires à leur formation. J’indique aussitôt que la condition indispensable, quoique insuffisante, réside dans un chos émotif puissant. Pour employer le vocabulaire chimique, je dis que la synthèse nécessite une action énergétique intense. »

Bien que connu sous différentes autres formes par le passé, la notion d’égrégores fut introduits en occultisme par Stanislas de Guaïta pour personnifier des forces physiques ou psychophysiques non surnaturelles en forme d’êtres collectifs.

ASPECTS PSYCHIQUES ET ÉNERGÉTIQUES
L’égrégore possède une composante à la foi psychique et énergétique. L’égrégore est une énergie qui contient toutes les vibrations des gens qui le créent, le font vivre… et qui leur échappe.
La concentration des personnes réunies dans un même but, avec les mêmes pensées intenses créée un égrégore qui se constitue, se développe, s’amplifie et devient actif.
Un savant français, Jean Charon, a publié aux éditions Tchou-Laffont un livre dont le titre est « L’infini Sursis », dans lequel il révèle le résultat de ses travaux sur ” La mémoire des électrons et la projection de l’inconscient “.
Il me paraît important de citer ce qu’il écrit :
“Les électrons qui nous constituent contiennent un espace-temps qui n’obéit pas aux lois de notre univers quotidien. De plus la totalité de notre esprit est contenue dans chacune des particules.”
Les cellules qui constituent l’égrégore sont tirées de l’humanité. Il vit sur le plan physique par l’intermédiaire de l’être humain et sur le plan astral par la projection astrale de ceux qui y adhèrent.
Inutile de le rappeler, tout est une question d’énergies. Et dans une première approximation, on pourra considérer qu’un égrégore aurique est une “boule” d’énergie visualisable dans l’astral qui a été crée la plupart du temps par un groupe d’individus humain. cette énergie aurique, avec laquelle il possible d’interagir, possède un caractère qui lui est propre, caractère attribué par ses créateurs. C’est comme un accumulateur d’une énergie possédant ses propres caractéristiques, et motivé par la foi ou la concentration de plusieurs personnes à la fois. Il est alors aisé de comprendre qu’il existe des égrégores aurique de toutes sortes (Égrégore chrétien, égrégore bouddhiste, égrégore islamiste, égrégore sectaire, égrégore sataniste, etc …) .
Un égrégore peut être perçu comme la résonance vibratoire aurique émise par la psyché d’un groupe de personnes vibrant sur une note déterminée. Les actes, les émotions, les pensées et les idéaux de chaque entité constituant ce groupe, fusionnent pour édifier un tout cohérent, une forme dont les composants sont de nature énergétique. La tradition ésotérique lui donne le nom de « forme pensée aurique».
Bien que d’essence subtile et impalpable, une forme pensée est aussi pénétrante, enveloppante et perceptible qu’une présence matérielle. Ce sont les courants émotionnels, mentaux et spirituels, émanant de l’ensemble des membres d’un groupe qui élaborent une forme pensée, pour ensuite la structurer.
La notion d’égrégore se rapproche de celle d’inconscient collectif, de conscience collective ou de champ morphogénétique ou de champs de conscience opérant entre eux.

ORIENTATION D’UN ÉGRÉGORE
Un égrégore est un agrégat de forces constituées de courants vitaux, émotionnels, mentaux et spirituels, suivant la qualité vibratoire de la forme pensée aurique. Ces courants vitaux, créés par le groupe d’individus duquel l’égrégore est issu, pénètrent la conscience du groupe sous forme de désirs, de concepts et d’aspirations.
La patrie, la république, la justice, la guerre ne sont rien d’autre que des images égrégoriques.
L’égrégore de nature astrale peut être orienté par le mental et nourrit essentiellement par l’énergie émotionnelle, (la forme pensée provoquée par les désirs, les aspirations, les rêves, les décision, les engagements, les idées, la volonté, d’un ou de plusieurs êtres humains.)
Dans un groupe, on suppose que si les objectifs et les orientations personnelles des participants sont de nature matérielle, les égrégores, leur double subtil, manifestent des intérêts analogues. Si au contraire, les buts et les orientations des personnes constituant un groupe sur le plan physique sont inclusifs, son égrégore sera animé des mêmes intentions.
« Il existe une raison importante pour laquelle les groupes ésotériques (quelle que soit leur origine) restent discrets. Leurs symboles, rituels et réunions, répétés à travers le temps, développent un égrégore, ou « esprit de groupe », qui lie les membres, les harmonise, les motive et les stimule afin de réaliser les objectifs du groupe. Il leur permet également de faire des progrès “spirituels” qu’ils ne feraient pas s’ils travaillaient seuls. Un égrégore peut cependant être perturbé par la pensée négative de personnes qui ne sont pas en accord avec les objectifs. Par conséquent, les groupes ésotériques tentent de se protéger de pensées négatives qui pourraient affecter leur égrégore. » (Gaetan Delaforge in GNOSIS n°6)
En se focalisant sur un objectif et en agissant pour lui donner vie, une personne est en mesure de créer un égrégore susceptible de se développer pendant un temps indéterminé. Suivant l’intensité de l’idée émise et du nombre de personnes qui y adhéreront, ce temps peut durer de quelques jours à plusieurs millénaires.
Pour donner deux exemples:
Une association créée par un groupe d’amis, pendant une durée de deux mois autour du projet d’organiser un concert en vue de recueillir des fonds pour réaliser un objectif particulier, va créer un égrégore à durée de vie limitée.
Un égrégore peut être réactivé et transformé au cours des siècles.
L’égrégore de la Franc-Maçonnerie contemporaine, que l’on nomme: spéculative, avait déjà un long passé avant d’être de nouveau réactivé au début du dix-huitième siècle.
La maçonnerie spéculative est un sous-égrégore aurique de celui qui anime l’Esprit de la Maçonnerie qui et beaucoup plus ancien. La Maçonnerie actuelle, fondée en 1717 à Londres, est une émanation aurique de l’Egrégore Maçonnique dont il est difficile de connaître l’origine qui se perd dans la nuit des temps…
Selon certain enseignements de haute magie, l’égrégore peut parait il être détourné de son but original. Par exemple, l’église catholique est un excellent exemple d’égrégore aurique. La foi de millions de personnes dans les dogmes ancien de l’église, canalisé par les prêtres, donne un des plus puissant égrégore aurique connu, très prisé par les médium ou voyant occidentaux. Selon certains, le medium étant le manipulateur conscient d’énergie aurique, serait capable de se “brancher” sur l’égrégore aurique de l’église catholique.
La tradition Occulte rapporte le principe de l’envoûtement par messe triangulaire n’est plus pratiqué de nos jours. L’opérateur, devant pour ce faire, s’assurer la complicité de trois prêtres qui disaient simultanément trois messes dans trois”églises formant triangle. L’opérateur se plaçait au centre géométrique du triangle… Ce rituel utilisait l’égrégore catholique dévié de son emploi dans un but de nuisance. Il est à rapprocher de la pratique dite Média-Vita, largement utilisée jusqu’au XVe siècle et qui constituait avec les messes de saint Jude et de saint Sicaire des pratiques d’envoûtement autorisées et effectuées avec la complicité de l’église contre les ennemis de cette dernière… bien entendu.

NAISSANCE DE L’ÉGRÉGORE
L’égrégore est activé par une seul personne à la base l’idée créatrice fait que plein de personne adhère …
Selon la recherche ésotérique, un égrégore naîtrait, par exemple, d’une fervente prière collective, d’une thérapie de groupe, d’un soin énergétique, d’un rituel qui pourrait être chamanique par exemple. Mais il est tout autant être la résultante d’extrémismes religieux, politiques ou nationalistes ou même d’un évènement traumatisant susceptible d’engendrer une émotion collective puissante et durable tel que les attentats du 11 Septembre 2001…
Une idée collective est vouée à la vaporisation, si elle n’est pas ancré à la base par une personne ou un sujet…
Le collectif et fait de personne stable ou non stable avec des idées diffluentes si pas un ancrage sur l’idée central qui dégagera le positif, avec la meilleur volonté du monde l’énergie temporaire se volatilisera.
Afin de donner à l’égrégore une forme concrète, on en fait une représentation symbolique, qui sera un support de visualisation. Ce signe représente sa nature, ses buts, ses moyens.
Nous aurons donc le sceau de Salomon, l’étoile de David, le pentagramme, la croix latine, le triangle maçonnique, la croix gammée…
Le symbole porte en lui-même une représentation qui parle immédiatement à l’être humain de façon figurée. Tous ces innombrables signes et sceaux ne sont que des représentations de l’égrégore. Ces signes sont à la fois une protection, un support et un point de contact entre les membres. Ils deviennent alors de véritables pentacles.

ASPECT CONSTRUCTIFS DE L’ÉGRÉGORE
En Amérique et en Europe, on a expérimenté des “groupes de prières” dans les hôpitaux , qui prient pour la guérison physique des malades qui le leur ont demandé. On s’est aperçu, que des malades atteint de maladies graves, et pour qui priaient ces groupes, se remettaient beaucoup pus rapidement et avaient des chances de guérison beaucoup plus élevé, que des malades qui ne bénéficiaient pas de ces groupes ! Pourquoi ? Tout simplement parce que le “groupe de prières”, par sa dévotion, va canaliser une énergie aurique et faire son propre égrégore que l’on pourrait appeler “énergie de guérison”, et qui va se mêler à l’énergie aurique du malade visé, le rendant ainsi beaucoup plus fort, pour se battre contre la maladie !
Pour le travail, c’est la même chose : vous travaillez dans une entreprise qui vous demande de constituer un groupe afin de réaliser un projet. Si, dans votre groupe, chacun est soudés, “sur la même longueur d’onde aurique”, votre projet sera terminé en un rien de temps, et vous bénéficierez des honneurs de vos employeurs. Par contre, si dans le groupe existe une ou plusieurs “brebis galeuse”, l’énergie développée par votre groupe sera quasiment nulle ou très négative, les idées manqueront, votre travail n’avancera pas et le moral de vos “troupes” sera au plus bas ! Vous essuierez ainsi un cuisant échec auprès de vos responsables. Que se sera-t-il passé ? L’énergie développée par ce groupe à la base “malsain”, sera inexistante, voire malsaine. La meilleure solution aurait donc été que vous fassiez le travail seul, ce qui aurez été plus long, mais beaucoup moins difficile, étant donné que vous n’auriez subi aucune entrave à sa réalisation, contrairement à ce qui se sera passé dans votre groupe aurique négatif.
L’efficacité d’un Egrégore aurique repose sur la cohérence du groupe. Cohérence au niveau de l’identité, des objectifs, cohérence dans le temps et par delà le temps.

prier_devant_fenetre

NUTRITION DE L’ÉGRÉGORE
La puissance d’un égrégore dépend de sa « masse psychique concentrée ou mobilisée ».
La puissance et la nature de ces courants émis déterminent la qualité de la forme pensée aurique. Plus elle est alimentée et plus son rayonnement s’étend. En contrepartie, moins elle est nourrie et plus sa force s’affaiblit. C’est ainsi que les égrégores se créent, se développent, puis s’anémient et disparaissent. La durée de vie d’un égrégore dépend des paramètres identiques à ceux de toutes institutions humaines. Plus elles sont vitalisées auriquement, plus on leur porte de l’intérêt et plus elles se renforcent. Dans le cas contraire, moins elles sont fertilisées et moins elles sont susceptibles de battre des records de longévité.
Un égrégore, nourrit par des millions de gens et ce, sur un laps de temps considérable (bien que le temps soit modifié voir inexistant dans la plupart des autres plans), peut être devenu indépendant et capable de se régénérer en se nourrissant des énergies de ses “esclaves”, le chi. Peut-être même un égrégore peut-il développer un conscience, et ainsi devenir redoutable.
Les mêmes lois régissent le domaine matériel et le domaine psychique. Ce qui vaut pour l’un, vaut pour l’autre. Il n’y a aucune différence. Il en va bien évidemment de même pour ce qui touche au monde spirituel.
En tant qu’humain “moyen” ou non initié, la seul chose qu’on puisse faire pour lutter contre un égrégore, c’est savoir se contrôler: ses sentiments, émotions, pensées. Le fait de penser à un égrégore, on le nourrit. Détester, haïr, aimer, idolâtrer, prier, etc, on le nourrit.
Les égrégores, on ne les ressent pas, on les subit, en tant qu’humain “moyen”, c’est tout ce qu’il y a à faire. Il parait que seul un mage initié peut lutter “activement” contre un égrégore.
Pour cela, les dirigeants de ces cercles organisent des rassemblements, des meetings, des cultes… Afin d’augmenter le pouvoir de l’égrégore, on a recours à des rituels qui sont des formules, des prières, des invocations, la visualisation d’une image qui se concrétise, l’encens, les chaînes d’union, les courants mentaux…
A travers la croyance que nous avons mise sur le sang, celui-ci libéré sous forme de sacrifice accroîtra sa vitalité et certaines sectes utilisent ce procédé, de même que certaines religions animistes et nos anciennes pratiques religieuses mais aussi lors du sacrifice du mouton pendant la fête de l’Aïd chez les musulmans. Ce sacrifice leur permet ainsi de renforcer la vitalité de l’égrégore. Les masses non- familiarisées avec ce concept n’y voient pourtant là qu’une banale tradition…
La vie matérielle de l’égrégore est assurée par le nombre des membres d’un groupe, par leur discipline, leur union, leur stricte observance des rituels, mais aussi par les courants de sympathie ou d’antipathie du monde..
L’Egrégore tire son énergie de l’énergie aurique psychique de chacun des membres de la communauté qui le nourrit auriquement par l’idée première. Étant autonome, il perdure tant qu’il est alimenté. Et pour nourrir un égrégore aurique, quoi de mieux que le recours à la Tradition qui assure le maintien des formes à travers le temps. Ainsi, se relier à une tradition ancienne, c’est pouvoir encore bénéficier ou subir l’énergie d’un égrégore du passé. Chaîne qui relie les adeptes d’une société par-delà le temps et l’espace.
C’est l’Égrégore qui donne sa coloration, son esprit, son “ambiance” à une assemblée humaine. L’énergie disponible sur un chemin spécifique dépend de la qualité d’intégration de l’individu à l’Égrégore aurique qui préside à ce chemin. Mais toute médaille à son revers : ce qui relie est aussi ce qui enchaîne. Ce qui peut être une aide dans une voie spécifique est également une entrave pour tous ceux qui veulent s’en écarter. On comprend pourquoi les religions se battent pour convertir les masses à leur cause. Pour Bernard de Clairvaux (1090-1153) grand prédicateur de la 2ème croisade (1147-1149) c’était on ne peut plus clair « le baptême ou la mort » ou encore « conversion ou extermination ». Vous pouvez imaginer aisément que le système avait crucialement besoin d’énergie vitale pour porter ses égrégores qui n’ont rien à voir avec le bien ou le mal tout comme des bras pour
porter le fusil. Car le nombre réel de bénéficiaires de tels égrégores ne peut pas à lui seul fournir une aussi importante « masse psychique concentrée » pour les alimenter…

QUAND L’ÉGRÉGORE DEVIENT “ENTITÉ”
Selon certains auteurs, l’égrégore serait doté d’une véritable personnalité !
Cette “entité psychique” naîtrait d’un ensemble d’individualités réunis autour d’une même action.

0801120857552041451

Cette entité psychique collective est composée de toutes les entités individuelles, sans en être la somme, mais bien une entité indépendante de tous ses composants.
L’égrégore aurique formerait donc une entité produite par un puissant courant de pensées collectives. C’est également un artificiel, mais énorme et puissant, étant donné qu’il est produit collectivement, et dont les manifestations peuvent être indifféremment bonnes ou mauvaises.
Cette entité est produite par la dévotion, le fanatisme, l’enthousiasme. Les grandes idéologies politiques, les religions sont des égrégores. Cela nous fait penser aux égrégores produits par les sectes religieuses, les matchs de football et les discours d’Hitler…
Selon Eliphas Levi, « les égrégores sont des dieux…Les agragores sont des esprits moteurs et créateurs de formes. Ils naissent du respire de Dieu ». Ou encore : « les égrégores de la terre sont les génies de la mer et des montagnes ; pour les anciens
c’étaient des dieux, pour la kabbale ce sont des esprits mortels ignorants et sauvages,
parce que la terre est un monde des plus imparfaits »
Ils sont des esprits moteurs et créateurs de formes ?. Ils naissent de la respiration aurique de dieu…
Ce que l’on peut retirer de cette interprétation un peu métaphorique d’E.Levi ; c’est que l’égrégore a une vie aurique propre capable d’influencer les humains et la marche de l’histoire.
” Les égrégores sont des créatures psychiques artificielles, créées par la pensée unanime d’une réunion d’individualités dynamisées et entretenues en vie par des rites, voire des sacrifices et qui acquièrent une puissance occulte d’action en rapport avec celles des impulsions qui leur sont suggérées par leurs animateurs. “
Dans son livre « Le Grand Livre de la Wicca et de la Sorcellerie Bénéfique » (Ed. Dynapost), Jacques Rubinstein relate l’expérience qu’il eut la possibilité de faire au cours d’une émission sur France inter, présenté par Marie Christine Thomas et Jacques Pradel :
“(…) ce soir là un “dieu” fut créé, féminin du nom de Véronica. Ce Dieu fut crée pour avoir 24 heures de vie. Là ne s’arrêta pas l’expérience car nous décidâmes ensemble, les journalistes et moi-même, de faire agir Véronica; on lui donna mission de supprimer dans la minute même, toute douleurs à ceux qui , à l’écoute, souffraient quelque part en leur corps physique. On indiqua aussi au public qu’il pouvait demander différentes choses à Véronica, dont l’action dans 24 heures ne pouvait se révéler que quelques jours ou semaines plus tard. Enfin, on demanda au public d’écrire. Cette expérience fut suivie par des gens groupés à Marseille, à Bordeaux, etc… Certains savants dont je tairai le nom pour éviter les moqueries déplacées, suivirent aussi l’émission. C’est par centaines et centaines que les lettres sont arrivées et arrivent encore. Le côté le plus marquant de l’expérience fut bien sûr le plus immédiat, celui de la cessation de toute douleur ! Ensuite venaient des résultats absolument inattendues et ce dans tous les domaines…”

MORT ET DESACTIVATION DE L’ÉGRÉGORE
Faute d’être entretenu et nourri régulièrement, un égrégore se
désagrège et meurt car il n’est pas autonome comme on peut le voir.
Il est également très difficile de se détacher d’un égrégore.
L’égrégore aurique devient une entité très puissante qui a sa vie propre et elle se détruit difficilement. Si on désire l’éliminer rapidement, il faut avoir recours à l’incinération de tout ce qui la concerne. Il est prescrit de procéder de façon inverse à celle qui est à l’origine de l’attachement. Ainsi, s’il y a eu une cérémonie d’initiation, lors de la liaison avec l’égrégore, il faudra alors procéder de façon inverse, mais identique pour produire le détachement.
Cependant, les réactions de l’égrégore à l’égard de la cellule expulsée sont parfois très dangereuses pour l’homme concerné. La meilleure façon de se protéger serait d’adhérer à un concept de force équivalente, ne serait-ce que pour un temps…

Sources :
« LES ÉGRÉGORES Forces psychiques des groupes humains », d’Alain Brêthes
« TRAITÉ DU DÉSENVOUTEMENT, CONTRE-ENVOUTEMENT & DE L’EXORCISME », de Pierre MANOURY

Posté par rusty james à 00:32 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,


Doc : Les « rescapés de la mort »Voyages dans l'Au-Delà NDE

224397_240665512726395_1509143571_n

Les personnes qui ont frôlé la mort à la suite d'un accident, d'un infarctus ou d'une opération délicate ont toutes eu les mêmes « visions » : le sentiment de planer au-dessus de son propre corps, d'être projeté à travers un tunnel vers une source de lumière intense, de voir défiler sa vie, de rencontrer un mystérieux être lumineux. Est-ce la preuve de l'existence d'une vie après la mort ? Joachim Faulstich est allé chercher des réponses.
En Hollande, tout d'abord, où des cardiologues mènent une étude à grande échelle en questionnant les patients à leur réveil. Puis aux États-Unis, auprès des experts de l'International Association for Near Death Studies et de personnes ayant frôlé la mort. Leurs visions sont reproduites sur ordinateur via des simulations sophistiquées : des images qui ne donnent cependant qu'un modeste aperçu de ce que ces « revenants » ont vu.
Les « rescapés de la mort » font tous le même récit.

S'agit-il de visions extra-lucides ?
De l'effet de substances hallucinogènes produites par le corps ?
D'une preuve de l'existence de l'âme, voire d'une vie après la mort ?
Ou bien tout cela n'est-il qu'une dernière impulsion du cerveau pour faciliter le passage vers l'au-delà ?

Depuis vingt ans (date de naissance de la thanatologie avec les premières études du psychiatre américain Raymond Moody), les chercheurs tentent de comprendre les origines physiologiques des NDE (near death experiences).

Durée de la vidéo : 40 minutes

 


VOYAGE DANS L'AU-DELA (NDE-EMI) 1a3 par UFO75
Voyages dans l'Au-Delà (nde emi mort) PARTIE 2/3 par nde-emi
Voyages dans l'Au-Delà (nde emi mort) PARTIE 3/3 par nde-emi

Posté par rusty james à 05:40 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

La laïcité est d’essence satanique !

republique_francaise_symbole_drapeau

"La Révolution est inspirée par Satan lui-même,l’édifice du christianisme "

  son but est de détruire de fond en comble

poignée de main de maçon et en haut les doigts comme baphomet liberté face aux lois divines

 

  

   S’il faut en croire les définitions, l’adjectif « laïque», s’opposerait à « clérical », désignant l’indépendance du pouvoir politique par rapport à toute autorité religieuse. Pour les Républicains français, venant de tout l’horizon de l’arc politique - de l’extrême gauche à l’extrême droite - le cléricalisme renverrait d’ailleurs, non directement à la religion, mais à la prétention des clercs de l’Eglise à régir la vie publique d’un État au nom de Dieu.

 Or la laïcité, loin de cette image caricaturale et fallacieuse, a été appliquée lors de la Révolution en pratique par un combat anticlérical farouche, violent et criminel, consistant non pas à séparer le pouvoir politique du fait religieux en tant que tel comme on le prétend mensongèrement, mais à détruire systématiquement l’influence de l’Église catholique au sein de la Nation.

I. La laïcité vise à la destruction de l’ordre surnaturel

En effet, l’idéologie de la laïcité est orientée vers un seul et unique but : la destruction de l’ordre surnaturel, dérivant d’un centre obscur et ténébreux, alors même qu’elle ne l’avoue évidemment pas, comme l’enseigne Léon XIII dans l’encyclique Humanum Genus. [1] L’objectif de la laïcité est simple, c’est la destruction de l’Eglise. Comme le déclarait  M. Aulard, chargé d’enseigner en Sorbonne l’histoire de la Révolution : «Ne disons plus : nous ne voulons pas détruire la religion disons, au contraire nous voulons détruire la religion, afinde pouvoir établir la cité nouvelle».

 

 Tous les articles de la Déclaration des Droits de l’Homme 

sont de poignards dirigés contre la société chrétienne.

 

Les principes de la laïcité sont renfermés dans la déclaration des Droits de l’Homme, alors qu’au jugement de Taine :

«Tous les articles de la Déclaration des Droits de l’Homme sont autant de poignards dirigés contre la société chrétienne. Il n’y a qu’à pousser le manche pour faire entrer la lame».

Pousser le manche, c’est travailler à leur complète réalisation, la ruine de l’Eglise, la mise à mort des fondements de la société chrétienne, anéantir les institutions religieuses pour ne laisser subsister que la haine du sacré, où à la place de l’ordre divin est substitué le suffrage universel, si justement appelé le « mensonge universel » par le pape Pie lX.

 

Le suffrage universel, fut appelé le « mensonge universel »

par le pape Pie lX

 

« Mensonge universel », l’un des piliers des valeurs républicaines, par lequel sont entraînées, avec un sens consommé de la démagogie et du spectacle, les multitudes ignorantes des hautes questions politiques, faciles à séduire par quiconque les flatte, ou qui, absorbées par les nécessités quotidiennes de la vie, sont incapables de préférer l’intérêt général à leurs intérêts particuliers du moment.

II. La République détruit les nations chrétiennes

La République, en poussant au pouvoir des hommes convaincus des thèses de 1789, est parvenue à tuer les nations chrétiennes, et en particulier la France. De ce fait, politiquement la France est morte et spirituellement à l’agonie, et il en faut dire autant de ses sœurs, les nations anciennement chrétiennes. Toutes ces nations renferment dans leur sein des partis puissants infectés par les idées de la Révolution, ennemis absolus de la religion. Il n’y aura plus de Français en France quand il n’y aura plus de catholiques, et il faut en dire autant des autres nations catholiques, il n’y aura plus d’Italiens en Italie, d’Espagnols en Espagne, quand il n’y aura plus de catholiques. Comme le souligne Mgr Delassus  :

"Les musulmans qui occupèrent l’Espagne ne furent pas Espagnols, à la différence des doctrinaires du dogme républicains, libres penseurs, hommes de la démocratie internationale  qui, se revendiquant Français, sont bien pires, et assurément beaucoup plus dangereux que les disciples du prophète de la Mecque".

 

Les Républicains sont beaucoup plus dangereux

que les disciples du prophète de la Mecque !

 

Les républicains sont fidèles aux principes vitaux de la laïcité : la haine de Jésus-Christ et l’aspiration à la domination universelle des Droits de l’Homme.

Le surnaturel avait pénétré toutes les institutions de la France et des pays catholiques depuis Constantin et l’établissement de l’Ordre chrétien ; il était admis comme la norme de la vie, même par ceux qui en violaient les lois. Pour l’extirper, la révolution inonda la France de sang, et en fit un amoncellement de ruines. Elle prétendit établir le culte de la Nature, de la Raison. Ce culte eut sa liturgie, ses fêtes, ses catéchismes.

  La République n’a cessé de travailler à donner le naturalisme et le libéralisme comme bases de la législation des institutions, de la politique. Le surnaturel est l’ennemi qu’il fallait faire disparaître.

 La guerre fut si bien conduite que du domaine politique où les thèses perverses de la laïcité anti-religieuse s’étendirent à tous les régimes totalitaires (Russie communiste, Espagne républicaine, Chine de Mao, Pol Pot, etc.) plongeant l’humanité dans un bain de sang sans précédent dans l’Histoire qui se chiffre sans doute par plusieurs centaines de millions de morts en s’attaquant de façon terrifiante au christianisme, massacrant les ministres de la religion, brûlant et détruisant les églises, l’idéologie née de la Révolution française généra dans l’Eglise le Modernisme, ce « rendez-vous de toutes les erreurs » qui a séduit des hommes se disant et se croyant catholiques, indifféremment prêtres, évêques, cardinaux et papes.

Le Syllabus de Pie IX [2] se termine donc par cette proposition condamnable et condamnée : « Le Pontife romain peut et doit se réconcilier et transiger avec le progrès, le libéralisme et la civilisation moderne. »

 Comme l’écrivit Mgr Delassus :

« Tout le mouvement imprimé à la chrétienté par la Renaissance, la Réforme et la Révolution est un effort satanique pour arracher l’homme à l’ordre surnaturel établi par Dieu à l’origine et restauré par Notre-Seigneur Jésus-Christ au milieu des temps, et le confiner dans le naturalisme. Comme tout était chrétien dans la constitution française, tout était à détruire. La Révolution s’y employa consciencieusement. En quelques mois, elle fit table rase du gouvernement de la France, de ses lois et de ses institutions. Elle voulait « façonner un peuple nouveau – c’est l’expression qu’on retrouve, à chaque page, sous la plume des rapporteurs de la Convention; bien mieux « refaire l’homme» lui-même. »  (La Conjuration antichrétienne, 1910, Desclée de Brouwer, pp. 51-52).

Conclusion

La loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905,

et les principes républicains de la laïcité,

sont des  éléments inspirés par le démon,

pensés et voulus par la franc-maçonnerie !

Inutile de nous étendre plus longuement sur l’œuvre entreprise par la Révolution. Le Pape Pie IX l’a caractérisée d’un mot, dans son Encyclique du 8 décembre 1849 :

« La Révolution est inspirée par Satan lui-même; son but est de détruire de fond en comble l’édifice du christianisme et de reconstruire sur ses ruines l’ordre social du paganisme. » (Encyclique Noscitis et Nobiscum).

Ainsi donc, s’appuyer sur la laïcité et les principes républicains, ou encore la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905,  éléments inspirés par le démon, pensés et voulus par la franc-maçonnerie pour défendre la civilisation, comme certains politiciens ou hommes publics contemporains tentent de nous en convaincre, est l’un des plus grands pièges tendus aux âmes catholiques d’aujourd’hui au moment où la société est prête de s’effondrer, car nul compromis – à aucun prix car le prétendu remède serait pire encore que le mal – n’est envisageable ni possible avec les forces de l’Enfer !

 Notes.

1. Humanum Genus, encyclique de Léon XIII publiée le 20 avril 1884, est directement dirigée contre l’idéologie républicaine et maçonnique en des termes extrêmement fermes, montrant que le monde est séparé entre deux forces antagonistes absolument irréconciliables : «Depuis que, par la jalousie du démon, le genre humain s’est misérablement séparé de Dieu auquel il était redevable de son appel à l’existence et des dons surnaturels, il s’est partagé en deux camps ennemis, lesquels ne cessent pas de combattre, l’un pour la vérité et la vertu, l’autre pour tout ce qui est contraire à la vertu et à la vérité. Le premier est le royaume de Dieu sur la terre, à savoir la véritable Eglise de Jésus Christ, dont les membres, s’ils veulent lui appartenir du fond du cœur et de manière à opérer le salut, doivent nécessairement servir Dieu et son Fils unique, de toute leur âme, de toute leur volonté. Le second est le royaume de Satan. Sous son empire et en sa puissance se trouvent tous ceux qui, suivant les funestes exemples de leur chef et de nos premiers parents, refusent d’obéir à la loi divine et multiplient leurs efforts, ici, pour se passer de Dieu, là pour agir directement contre Dieu. » 

2. En 1864, Pie IX énumère dans le Syllabus "quatre-vingts erreurs de notre temps". Il s’agit d’une liste de contre-vérités concernant notamment la démocratie, la liberté de religion, la séparation de l’Église et de l’État, le rationalisme, le socialisme et toute forme de modernisme.  Le Syllabus fut publié avec l’encyclique Quanta cura du 8 décembre 1864, mais formellement sans signature ni date et envoyé par le cardinal Antonelli, Secrétaire d’État, aux évêques du monde entier. L’encyclique dénonce plus précisément le naturalisme politique. Le Syllabus déborde largement ce thème: il traite d’erreurs aussi diverses que le modernisme, panthéisme, le rationalisme, le socialisme, le laïcisme (sans le mot), la séparation de l’Eglise et de l’Etat (sans le mot), le naturalisme moral, la négation du principat civil du Pontife romain et enfin le libéralisme en général.

http://lebloglaquestion.wordpress.com/2010/12/30/la-laicite-est-dessence-satanique/

Si 3 hommes s'unissent dans la sincérité ils auront la valeur de 111 .

fond_ecran_wallpaper_paysage_0316

Ô mes frères de l’au-delà, ô mes compagnons au service du Bien ! Sachez, et vous le savez, que dans ce monde, surtout dans les services de l’au-delà, le principe le plus important, la plus grande force, l’intercesseur le plus agréé, le point d’appui le plus solide, le chemin véridique le plus court, la prière morale la plus acceptée, le moyen le plus prodigieux d’atteindre les buts, la vertu la plus élevée et l’adoration la plus pure, c’est la sincérité!

Puisque dans la sincérité, il y a beaucoup de lumière et beaucoup de force comme les particularités citées et puisque nous sommes dans une époque très difficile et face à des adversaires redoutables, à des passions étouffantes, à des innovations qui envahissent et aux égarements et que nous sommes peu et faibles, pauvres et impuissants, un devoir saint de foi et un service du Coran très lourd et grand, général et saint ont été mis sur nos épaules par la bonté divine, sans doute nous sommes obligés et chargés plus que tout le monde de gagner la sincérité avec toutes nos forces. D’un degré extrême, nous avons besoin d’installer en nous le secret de la sincérité. Sinon, d’une part le service que nous avons réalisé sera perdu en partie, il ne continuera pas; d’autre part nous serons intensément responsables.

Briser la sincérité pour la complaisance des intérêts personnels et certains sentiments bas, insignifiants, inutiles, nuisibles, mauvais, ennuyeux, égoïstes, pénibles et ostentatoires contre le bonheur éternel, c’est violer le droit de tous nos frères dans ce service, et s’opposer au service du Coran, c’est aussi manquer de respect envers le caractère sacré des vérités de la foi.

Ô mes frères! Il y a beaucoup d’obstacles nuisibles aux œuvres de bienfaisance, importantes et grandes! Les démons gênent beaucoup les serviteurs d’une telle oeuvre! Il faut résister face à ces obstacles et à ces démons en s’appuyant sur la force de la sincérité! Eloignez-vous des causes qui brisent la sincérité comme vous vous éloignez des serpents et des scorpions!

On ne peut avoir confiance en l’âme qui désire le mal! L’égoïsme et l’âme qui désire le mal ne doivent pas vous tromper!

Pour gagner et protéger la sincérité et repousser les obstacles, prenez comme guides les principes suivants :

Premier Principe : que votre action soit pour l’agrément de Dieu! S’il est satisfait, même si le monde entier est fâché, il n’y aura aucune importance. S’il accepte, même si tout le monde refuse, il n’y aura aucun effet. Après qu’il a été satisfait et après qu’il a accepté, s’il le veut et si sa sagesse le nécessite, même si vous n’êtes pas demandeurs, il fera accepter aussi aux autres, il les rendra contents. C’est pourquoi, dans ce service, il faut directement prendre pour base fondamentale l’agrément de l’Etre Absolu uniquement.

Deuxième Principe : ne pas vexer vos frères qui se trouvent dans le service de Dieu  et ne pas éveiller une mauvaise envie de façon à se montrer plus vertueux, au-dessus d’eux. Parce que, étant donné qu’une main ne jalouse pas l’autre main, un oeil ne vexe pas un autre œil, la langue ne s’oppose pas à l’oreille, le cœur ne voit pas la faute de l’âme, plutôt ils complètent réciproquement leurs manques respectifs, ils se cachent les défauts, ils viennent en aide dans leurs besoins, les uns aident les autres dans leurs devoirs; autrement, la vie de l’être humain s’éteint, son esprit s’enfuit et son corps se décompose.

Aussi, comme les rouages d’une usine ne s’opposent pas les uns aux autres, ils ne se dominent pas en se mettant les uns devant les autres; en regardant les uns les fautes des autres, en se critiquant, on ne rend pas inerte les uns en cassant l’ardeur des autres, plutôt ils s’entraident les uns les autres pour diriger vers l’objectif général leurs mouvements avec toutes leurs capacités. Ils marchent vers leur objectif fixé avec leur vraie solidarité, leur vraie union. Si un conflit ou une pression, ne serait-ce que d’un atome, s’en mêle, cela déréglera l’usine qui sera inefficace, stérile, le propriétaire de l’usine la démolira complètement après l’avoir disloquée.

Voilà, ô disciples de Risale-i Nur et vous, serviteurs de Dieu ! Vous et nous, nous sommes les membres d’une personne morale, digne du nom d’homme universel. Nous sommes comme les rouages d’une usine qui apporte le bonheur éternel pour la vie éternelle! Et nous sommes des serviteurs travaillant dans le vaisseau seigneurial qui conduit la communauté de Muhammed (pssl) à Darusselam (la demeure éternelle) qui est le rivage de la paix. Sans doute avons-nous besoin et avons-nous l’obligation de l’entraide, de la vraie union pour acquérir le secret de la sincérité qui assure avec quatre individus la force spirituelle de mille cent onze!

Oui, si trois « 1″ ne s’unissent pas, ils auront la valeur de « 3″. S’ils s’unissent, ils auront la valeur de « 111″. Si « 4″ fois « 4″ sont séparés, ils auront la valeur de « 16″. Si le mystère de la fraternité, l’union de l’objectif, l’union du devoir s’épaulent et l’emportent sur la même ligne, comme les « 4″ auront la valeur et la force de « 4444″, beaucoup trop d’événements historiques témoignent que la valeur et la force spirituelles de « 16″ fidèles frères dépassent par le secret de la sincérité celles de « 4000″. La sagesse de ce secret est que, dans un accord vrai et sincère, chacun des individus peut regarder avec les yeux des autres frères et aussi entendre avec leurs oreilles. Comme si chacun des hommes vraiment unis a la valeur et la force spirituelles regardant avec « 20″ yeux et réfléchissant avec la force de la raison de « 10″ personnes et travaillant avec « 20″ mains : oui, puisque la vraie entraide et la vraie union, c’est la cause de beaucoup d’avantages, elles sont aussi un bouclier et le point d’appui le plus important contre les peurs, même contre la mort. Parce que si la mort vient, elle prendra une âme. Avec le mystère de la vraie fraternité dans la voie de l’agrément de Dieu, dans les affaires de l’au-delà, comme il a autant d’esprits que de frères, si l’un meurt, en disant : « Que mes autres âmes restent vivantes! Car, en me faisant gagner de bonnes actions, je meurs seulement du point de vue des péchés. » il dort tranquillement.

Troisième Principe : Vous devez avoir toute votre force dans la sincérité et dans ce qui est juste. Oui, la force est dans l’état sérieux et dans la sincérité. Même les injustes gagnent de la force en étant justes et sincères dans leur injustice.

Quatrième Principe : c’est de vous honorer des honneurs de vos frères; considérez leurs qualités comme les vôtres et leurs vertus comme les vôtres!

Entre frères, on l’appelle se fondre, c’est-à-dire se fondre les uns dans les autres. C’est-à-dire que chacun oublie ses sentiments de l’âme et vit en pensée avec les qualités, et les sentiments de ses frères. En effet, l’essentiel de notre voie est la fraternité. Ce n’est pas une relation comme entre le père et le fils, ni entre le sheikh et son disciple. Plutôt, ce qui nous relie, ce sont les attaches de la vraie fraternité. Comme notre conduite est l’amitié profonde, notre tendance est l’amitié. Quant à celle-ci, elle nécessite l’ami le plus proche, le compagnon le plus dévoué, le camarade le plus compréhensif, le frère le plus généreux. La base fondamentale de cette amitié est la pure sincérité. L’homme qui brise celle-ci tombera du haut de la tour extrêmement élevée de l’amitié profonde, il est possible qu’il tombe dans un fossé très profond. Il ne pourra pas trouver une place pour s’y accrocher.

Oui, ceux qui quittent notre voie qu’est cette très grande avenue de piétée, peuvent aider sans le savoir la force de l’incrédulité qui porte l’hostilité contre nous. Si Dieu le veut, ceux qui entrent dans le cercle sacré du saint livre Miraculeux et clair par la voie de Risale-i Nour renforceront toujours la lumière, la sincérité et ne tomberont pas dans de tels fossés.

Ô mes compagnons au service du Bien ! Un moyen très influent de gagner et de conserver la sincérité, c’est de « se rappeler la mort. » Oui, comme c’est l’espoir lointain qui altère la sincérité et qui conduit a l’ostentation et à l’amour de ce monde, ce qui fait détester l’ostentation et qui fait gagner la sincérité, c’est de se rappeler la mort. Autrement dit, c’est de se sauver des intrigues de l’âme en pensant à sa mort, en considérant que le monde est passager.

Les amis de vérité ont tenu comme essentielles dans leur voie le fait de se rappeler la mort. Ils ont fait disparaître l’illusion de l’éternité qui est à l’origine de l’espoir lointain. Eux, en se considérant et en s’imaginant comme morts et en train d’être lavés, entrant dans la tombe, à force de l’imaginer, l’âme qui désire le mal abandonne en partie ses espoirs lointains, après être influencé par cette imagination et cette considération.

Il ne s’agit pas de faire venir l’avenir aujourd’hui, de façon à imaginer la fin, plutôt du point de vue de la vérité, c’est observer et aller en pensée du présent vers le futur.

Oui, nul besoin d’imagination, ni de supposition, chacun peut regarder sa dépouille mortelle, qui est le seul fruit se trouvant en haut de cet arbre de la vie! Étant donné qu’il voit avec sa dépouille mortelle pas seulement sa propre mort, s’il va un peu loin, il verra aussi la mort de son siècle et s’il va encore plus loin, il observera aussi la mort de ce monde, ce qui le conduit à la pure sincérité.

Extrait de « Traité de la sincérité » de la collection Risale-i Nur

Posté par rusty james à 09:02 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Risque d'un attentat nucléaire aux JO de Londres

838054-14290048-480-270Les JO d'été à venir transforment Londres en zone hautement militaire. Toutes sortes d'armements sont actuellement testés et déployés dans la ville, tels que des missiles terre-air, des avions de combat, des bateaux d'assaut amphibies et des mitrailleuses. Ces mesures extrêmement controversées ne sont pas les bienvenues parmi de nombreux londoniens car elles créent un inutile climat de peur et d'oppression dans la ville.
Les armes testées ne possèdent pas qu'un but militaire. De nouvelles armes de contrôle des foules seront déployées durant les JO, du style de ''pistolets soniques'' puissants. Voici un article sur cette nouvelle arme.

* Des ''pistolets soniques'' pour les JO britanniques

* L'armée britannique sera munie d'armes soniques non-léthales aux JO

* Un haut-parleur très puissant utilisé contre les pirates et les manifestants

* La Grande-Bretagne se prépare à sa plus grande opération de sécurité en temps de paix


Le haut-parleur, qui peut projeter un son perçant très douloureux physiquement sur des centaines de mètres, a déjà été utilisé durant les manifestations au sommet du G20 de Pittsburgh en 2009 et contre des pirates opérant sur la côte de Somalie.

Le ministère de la défense a déclaré qu'il devait se servir à l'origine du haut-parleur pour communiquer avec les bateaux qu'on veut stopper sur la Tamise.

Le chef de la défense a déjà engendré une controverse en annonçant des plans pour placer des missiles sol-air au sommet d'immeubles résidentiels près du site des jeux à l'est de Londres.

Des avions de combat ont grondé au-dessus de la capitale et on a vu des hélicoptères faire ce mois-ci du surplace en surplombant la Chambre du Parlement lors d'un exercice militaire de 9 jours pour se préparer à la plus grande opération de sécurité en temps de paix.

Le LRAD (Long Range Acoustic Device = appareil acoustique à longue portée), fabriqué par la société du même nom, peut être installé sur le flanc d'un navire ou au sommet d'un véhicule. Certaines versions ont à peu près la même taille et forme qu'un couvercle de poubelle.


Il peut générer des bruits jusqu'à environ 150 décibels, semblable à des coups de feu et possède une portée maximum de 3 km.

L'appareil peut aussi émettre une alarme qui ressemble à une sirène de police et ''peut empêcher l'usage préjudiciable ou mortel de la force'', dit le LRAD sur son site web.

Les planificateurs de la police et de l'armée disent qu'ils se préparent à une variété de menaces sur la sécurité pour les JO, y compris des manifestants essayent d'interrompre le déroulement et des attaques par des avions détournés.

Ce seront environ 13.500 soldats qui aideront la police durant les Jeux, qui se dérouleront du 27 juillet au 12 août.

- Source: Reuters

 

27 au 12/08
2+7 = 9  1+2+8 =11


    -
pourquoi de telle moyens de sécurités ?  Pour prétendre : " nous savions qu'un événement majeur se préparait ?
POUR FINIR  j(ai rever d'un attentat nucléaire dans une ville avec une grande rivière comme la tamise j'ai vu un nuage radioactif se répandre sur cette ville , ce scénario est ainsi avancé dans le feuilleton du film code 9

eye
Série dérivée de MI-5, la plus géniale série d’espionnage du moment, Code 9 reprend les ingrédients de sa grande sœur mais avec une distribution composée uniquement de jeunes gens âgés de moins de 25 ans. Une fois ce postulat accepté, on peut pleinement apprécier la série. Nous sommes en 2013. Quelques mois plus tôt, une catastrophe a frappé la Grande-Bretagne. Un attentat nucléaire a presque entièrement détruit Londres lors de la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques de 2012. La ville et sa périphérie, soumises aux radiations, ont été évacuées. Le MI-5 (les services secrets britanniques) a été en grande partie démembré et des agents plus jeunes ont été embauchés afin de porter un œil neuf sur les nouvelles formes de terrorisme émergentes. Les bleus évoluent dans un univers fait de misère humaine où les réfugiés sont parqués dans de sinistres cités et ont été abandonnés à leur triste sort par un gouvernement largement dépassé. PAR les événements.
voilà ce qu'en pense la police britannique d'un tel scénario !
A Londres, le chef de la police antiterroriste britannique, David Veness et le patron d'Europol Jürgen Storbeck ont tous deux estimé qu'un attentat nucléaire visant l'Europe ne serait plus qu'une question de temps. "Nous parlons d'attaques qui feront de nombreuses victimes. Cela représente une étape que nous pouvons tous anticiper", a indiqué Veness à Londres. "Depuis le 11 septembre, nous devons compter sur une menace de type CBRN (chimique, biologique, radioactive et nucléaire)", a-t-il ajouté. De son côté, le directeur d'Europol a estimé qu'une telle attaque était imminente. "La plupart des experts ne se demandent pas s'il y aura un attentat, mais quand (il aura lieu) Dailly mail .
Croyons nous que les London 2012 Olympics vont faciliter l'implentation de Zion - La "nouvelle Jerusalem"?

drapeau_angleterre

ce drapeau est une croix barré d'un x et la clef du vatican qui nous parles bien d'une roue a 8 branches

ce drapeau comporte ces 8 branches ce drapeau est celui de la nation de l''antechrist  cela est logique  que londre en opposition à jérusalem du christ sera la nouvelle jérusalem de l'antéchrist .will i am  et c'est là la clef qui tourne la serrure du vatican .....

 

vaticanobeliskla serrure  du secret  .......
Voici le poème de william Blake "Jeusalem":

[i]"Et est-ce que ces pieds dans ces temps anciens
Ont marché sur les vertes montagnes d'Angleterre?
Et est-ce que le saint Agneau de Dieu
A été vu sur les belles pâtures anglaises?
Et est-ce que Celui qui contenait la Divinité (1)
A brillé sur nos collines opacifiées?
Et est-ce que Jérusalem a été construite ici
Parmi ces moulins sataniques foncés?

Apportez-moi mon arc d'or brûlant!
Apportez-moi mes flèches de désir!
Apportez-moi ma lance! Ö nuages, dépliez-vous!
Apportez-moi mon char de feu!

Je n'arrêterai pas ce combat mental,
Ni mon épée ne sommeillera dans ma main,
Jusqu'à ce que nous ayons construit Jérusalem
Sur la terre verte et agréable d'Angleterre ."(Dans la terre verte et plaisante d'Angleterre)
[/i]

Un écrivain du 18 ème Siècle, artiste et Esotériste, william Blake était en connection avec la franc maçonnerie.
Est ce que son travail était une déclaration de l'agenda esotérique, devant nos yeux?

th_londres1les deux tours


Ces jeux sont les plus ésotériques depuis ceux de Berlin en 1972 qui se sont soldés par un attentat  terroriste . Ce ne serait  pas la première fois , il y(aura un attentat majeur dans une grande ville ayant un fleuve dans son centre , malgré le brouillage électromagnétique de nombreuses visions nous alertes par nos  réves encore sur l'avenir de l'humanité et je sais que nombreux et nombreuses personnes ont fait ce réve ceux dont le coeur reste  connecté à la source . comprendront ceux qui devait comprendre Godbless........

Le vatican est la clef de la prophétie des papes

clés vatican


Dans un geste symbolique, sûrement dicté par un mystérieux cahier des charges clérical , ce monument fut érigé le 10 septembre 1586 dans l’axe de la basilique et de la tombe de Saint-Pierre, pendant le pontificat de Sixte Quint (1585 - 1590).
La notion d’axe a une importance majeure dans toute cette histoire !
Sur cet axe, par exemple, au début de la nef, est inséré dans le pavement le large disque de porphyre rouge sur lequel Charlemagne s’agenouilla la nuit de noël de l’an 800 quand le pape Léon III le couronna empereur d’Occident.
D’autres souverains suivirent cette étrange pratique…

C’est donc le pape Sixte Quint qui fit poser cet axe symbolique au milieu de la place Saint-Pierre pour marquer une période bien précise en rapport avec la prophétie de Saint-Malachie : Son pontificat… charnière !

En effet, dans sa prophétie, Malachie, a attribué au 73e pape de sa liste, le pape Sixte Quint, la devise la plus compréhensive de toutes : "Axis in médiatatae signi", qui signifie "Axe à la moitié du signe" ou plus probablement "Axe au milieu du présage".

Cette devise a mis la puce à l’oreille d’un interprète génial, Raoul Auclair qui commença alors à analyser mathématiquement ces prophéties : il arriva à la conclusion que la moitié du pontificat de Sixte Quint (entre 1587 - 1588) correspondait à la moitié de la prophétie dont la durée totale serait donc de 888 années.
La moitié (444 années) fut l’occasion d’un geste symbolique : la pose, à partir de 1586, d’une série de 4 obélisques dont le 1er et le plus symbolique au milieu de la place Saint-Pierre.
Le second fut érigé en 1587, il s’agit de l’obélisque de la place de l’Esquilin (piazza de l’Esquilino), devant le chevet de la basilique Sainte-Marie-Maajeure.

En 1588, se fut l’obélisque de la place Saint-Jean de Latran provenant de Karnak, dédié aux pharaons Touthmôsis III et IV.
En 1589, enfin ce fut le tour de l’obélisque de la piazza del Popolo, provenant d’Héliopolis et dédié à Séthi 1er et Ramsès II.

Ces monuments sont placés de telle sorte que chacune des lignes qui les rejoignent à l’obélisque de Saint-Pierre passe par la grande entrée de la colonnade du Bernin (la serrure).
Autrement formulé, on peut penser que si l’obélisque est l’axe de la clef, les quatre monuments réunis représente la clef entière qui pénètre dans la serrure.

Mais revenons à la prophétie…

Si nous prenons comme référence l’érection de l’obélisque sur la place Saint-Pierre comme point de repère de la moitié de la prophétie, alors la seconde période de 444 ans amènera la fin de la prophétie de Saint-Malachie aux alentours de 2031.

Cela laisse une période de 25 ans durant laquelle doivent se succéder les deux derniers chefs de l’église prédit par la prophétie : le pape nouvellement élu, et son successeur, un mystérieux "Pierre le Romain".

Une telle cohérence entre le nombre de pape et la durée de la période ne peut que troubler le lecteur. Cela d’autant plus que l’année 2031 se trouve être très proche de l’anniversaire du bimillénaire de la mort du Christ.

Or, une tradition rapportée par St-Justin, St-Irénée, St-Anastase, St-Hilaire, St-Jérome, et St-Augustin, les pères de l’église, assigne justement à l’église une longévité de 2000 ans à la suite de quoi viendra "une fin des temps", ou "fin de notre monde", une date butoir qui laissera place à un changement radical.

Peut-on imaginer l’existence d’un "mandat occulte" de l’église, comme un pacte d’une durée limitée à 2000 ans, et dont les papes seuls, une fois élus, découvriraient le secret ?

Peut-on imaginer dans ce cas, qu’un pape ait voulu rendre public une trame codée de ce contrat, et qu’il ait passé "commande" de la prophétie des papes à un rédacteur de confiance, quelque soit son nom.
Ainsi la prophétie des papes ne serait pas une prophétie à proprement parler, mais plutôt la transcription cryptée des clauses d’un contrat fantastique que l’église aurait passé avec celui dont elle aurait reçu les clefs du pouvoir…
Dans cette perspective, le Vatican serait non pas soumis aux fils d’un mystérieux destin inéluctable, mais en réalité, il serait tenu de respecter, de suivre à la lettre, et de se conformer à des clauses contractuelles…
Ceci expliquerait alors la précision inouïe de la prophétie des papes…

Cette interprétation a certes de quoi donner le vertige, mais ne dit-on pas que les papes une fois élus, doivent s’isoler un moment dans une petite salle secrète de la bibliothèque du Vatican ?
Une salle souterraine qui ne contiendrait qu’un seul livre et dont ils seraient les seuls à détenir la clef ?
Ne dit-on pas que certains d’entre eux sont ressortis de cette salle en proie à une très vive émotion ?
C’est en tout cas ce que raconte la rumeur, alimentée par le secret absolue qui règne autour de l’élection de chaque nouveau pape.

Quoi qu’il en soit, le rédacteur de la prophétie n’a pas pu inventer cette période de deux millénaires !
En effet pendant les 444 premières années de sa prophétie, 72 souverains pontifes se sont succédés ; pendant la même durée de 444 ans qui a suivi, la prophétie n’en a prévu que 40 !
Comment l’auteur savait-il que trois ou quatre siècles plus tard, la durée de vie allait s’accroître progressivement, entraînant une durée de règne pontifical presque doublée ?

Cette précision visionnaire est peut-être le plus grand mystère des prophéties de Malachie.
En tous cas, s’il ne devait en rester qu’un, ce serait sans doute celui-là…



LA PROPHÉTIE DE ST-MALACHIE ET L’AVENIR DE L'ÉGLISE
Que dit la prophétie sur la période à venir ?

Le texte a assigné au nouveau pape, Benoit XVI, 111e pape de la prophétie, la devise suivante : "De gloria olivae"... de la gloire de l’olivier.

Quel est le lien entre ce pape d’origine allemande et l’olivier?
À n’en pas douter, l’avenir nous le dira, car c’est sous ce signe que Joseph Ratzinger devra honorer sa part du contrat.

Puis, sans numéro, arrive enfin "Pierre le Romain" dont on sait ceci : "Pendant la dernière persécution de la sainte église romaine, siégera Pierre le Romain qui paîtra ses brebis au milieu de grandes tribulations, passées lesquelles la ville aux sept collines sera détruite et le juge terrible jugera son peuple"…

Aucune mention de date…

Ainsi, d’après les prophéties, l’Église se terminera avec un pape qu'on associera à "Pierre le Romain"... La boucle sera alors enfin bouclée. Pierre qui avait été chargé de fonder l’Église, aura également la tâche de la délier.



LE PAPE SIXTE-QUINT : Un Pape hors norme…

Le pape Sixte-Quint qui désigne la moitié de la prophétie des papes ne pouvait pas être un pape ordinaire. L’histoire raconte ceci à son sujet : Véritable force de la nature, pour être élu, il monta toute une comédie.

Il fit semblant d’être aveugle et complètement infirme. Tenant la tête continuellement penchée comme un vieillard, il ne marchait qu’en s’appuyant lourdement sur un bâton, n’ayant plus la force de se soutenir et manquant de s’écrouler à chaque pas.

Il parlait d’une voix imperceptible. Pris d’épouvantable quintes de toux ; il donnait véritablement l’impression d’être sur le point de mourir. Cette comédie dura 13 années et tout le monde avait peu à peu fini par y croire.

Lorsque le conclave eut lieu, les cardinaux, ne parvenant pas à se mettre d’accord sur un candidat, décidèrent de gagner du temps en portant leur voix sur un homme qui semblait ne plus avoir qu’un souffle de vie et ne paraissait guère dangereux.

Lorsqu’ils eurent tous votés et qu’on annonça la nouvelle au futur Sixte-Quint , celui ci se redressa brusquement, jeta ses béquilles et entonna un Te Deum d’une voix de stentor qui terrifia tous les cardinaux.

Le règne du pape le plus étonnant de l’histoire commençait par un drôle de "miracle". Il mourut le 27 août 1590…
La prophétie des papes, une précision fantastique ?

Comme semble le prouver les exemples qui suivent, certaines devises utilisées par Malachie pour dépeindre en deux mots les pontificats des 111 papes de sa liste ne peuvent pas être une coïncidence !

Le premier pape répertorié, Célestin II qui est défini par les mots "Ex Castro Tiberi" c’est-à-dire "Du Château de Tibre", venait effectivement de la petite ville de Citta Di Castello (Château), placée sur le bord du Tibre.

Pie VII : "Aigle ravisseur", fut dépouillé de ses états par Napoléon (l’Aigle Impérial).

Grégoire VII : "de Balnès en Etrurie" était religieux camaldule dont la maison mère se trouvait à Balnès.

Pie IX : "Croix venant de la Croix", fut chassé de ses états par la maison de Savoie dont les armes portent la croix de Savoie.

Léon XIII : "La lumière dans le ciel" ses armoiries portaient une comète !

Benoit XV : "La religion décimée", régna pendant la 1er guerre mondiale.

Paul VI : "La fleur des fleurs" né à Florence dont les armoiries portent un Lys rouge…

Jean Paul 1er : "De la moitié de la Lune", meurt le 28 septembre au milieu du mois lunaire, après 33 jours de règne !

Jean Paul II : "De Dolore Solis" (du travail du Soleil). Naquit un jour d’éclipse solaire, le 18 mai 1920. Il est à l’origine de la première réunion internationale inter-religieuse, réunissant plus de 194 chefs de religions.

Il parcourut plus de 129 pays pendant son pontificat, plus de cinq cents millions de personnes ayant pu le voir durant cette période. Il béatifia 1 340 personnes et canonisa 483 saints, soit plus que pendant les cinq siècles précédents…

La foule innombrable des fidèles lui rendant un vibrant hommage lors de sa mort, réclama la béatification immédiate, afin que son nom demeure marqué en toute lettre dans l’histoire.

Qu’en sera-t-il de Benoît XVI lequel se voit attribué la devise "De gloria olivae", c'est à dire : "de la gloire de l’olivier"… ?

La clef serait un pacte secret pour l'avénement de l'antéchrist qui régnera sur le mont des oliviers

celà marquera la fin de ce pacte et l'avénement du nouvel ordre ,si les prophécies sont si exactes c'est que les informations sont obtenues directement de leur maitre regardez cette image de blasphème qui en dis long sur le maitre qu'ils servent

papecroixpapecroix2

Voyage de Jean Paul II en Pologne, on y voit le Christ crucifié face contre la croix !

papecroixrenversee3pope_croix_inverse

Source : Top Secret : http://www.topsecret.fr/FR/article.php

Jean Paul II en visite sur le site du sermon de la montagne, le trône pontifical arbore une croix renversée ! Sans aucun doute possible, c’était la un choix volontaire…

Posté par rusty james à 10:26 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,