La Corée du Sud développe des nano-robots qui tuent exclusivement les cellules cancéreuses

 

nano robot cancerGrande

La Robotique va-t-elle sauver l’humanité ?  Quand les médecins décident de traiter un cancer, ils ont principalement, deux moyens pour le faire : la Chimiothèrapie et la Radiothérapie.

Et dans les deux cas, ces traitements ont des effets secondaires assez lourds et tuent aussi des cellules saines.

Aujourd’hui, la Corée du Sud vient d’annoncer les premiers nano-robots capables d’exterminer les cellules cancéreuses, et aider le corps aussi à les extérminer.

Nano-Robots tueurs des cellules cancéreuses en vidéo :


Ces robots bourrés de produits chimiques, sont guidés dans le corps par des bactéries génétiquement modifiées.

Dès que ces robots rencontrent les cellules cancéreuses, ils leur inoculent le cocktail thérapeutique.

Les nano-Robots ont la forme d’animaux spermatozoïdes ce qui permet de leur donner une grande mobilité.

 

http://izitech.ma/breves/nano-robot-cancer-coree-du-sud/


Le projet CURVACE des yeux d’insecte miniatures fixés sur des drones

images

Des scientifiques suisses, allemands et français ont étudié le fonctionnement d’un œil d’insecte et ont conçu et fabriqué le premier œil composé artificiel courbe miniature entièrement opérationnel, annonce la Commission européenne

Le projet CURVACE (curved artificial compound eyes) a permis de réaliser des « yeux d’insecte » miniatures, qui « présentent un potentiel industriel important dans les domaines de la robotique mobile, des vêtements intelligents et des applications médicales ».

Fixé sur des drones

Cet œil artificiel pourrait être utilisé dans des domaines où la détection panoramique des mouvements est primordiale, souligne la Commission: il pourrait être fixé sur les voitures pour détecter efficacement les obstacles ou intégrés dans des micro-drones (MAV).

« Leur faible épaisseur et leur souplesse intrinsèques permettraient également de les intégrer dans des tissus pour fabriquer des vêtements intelligents, tels que des chapeaux munis d’un système avertisseur de risque de collision destinés aux personnes malvoyantes. Des yeux composés artificiels flexibles pourraient aussi être fixés aux murs et au mobilier de maisons intelligentes afin de détecter les mouvements », cite encore le communiqué, mentionnant les personnes âgées en « autonomie assistée à domicile » et la prévention des accidents chez les enfants.

Les caractéristiques et fonctionnalités de l’œil composé sont similaires à celles de l’œil de la mouche drosophile. L’œil est un petit objet cylindrique (12,8 mm de diamètre, 1,75 gramme), constitué de 630 yeux élémentaires, composé chacun d’une lentille (172 microns) associée à un pixel électronique (30 microns).

Un très large champ de vision

Ces capteurs possèdent des propriétés optiques avancées, notamment un champ visuel panoramique sans distorsion de 180°x60° et une grande profondeur de champ, et peuvent s’adapter à des conditions d’éclairage très variées.

Cinq établissements collaborent à ce projet: l’EPFL (Suisse), l’université d’Aix-Marseille et le CNRS (France), ainsi que le Fraunhofer Institute for Applied Optics and Precision Engineering et l’université de Tübingen (Allemagne), qui y ont travaillé ensemble d’octobre 2009 à juin 2013. Le budget total du projet est de 2,73 millions d’euros, dont 2,09 millions financés par l’Union européenne.

Les résultats ont été publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA (PNAS).

http://www.smartplanet.fr/smart-technology/biomimatisme-un-ail-daeinsecte-artificiel-pourra-atre-intagra-dans-des-robots-et-des-vahicules-27358/

Posté par rusty james à 14:35 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,