En phase terminale d’un cancer, elle apprend qu’elle n’a jamais été malade

Ann-Milne2

Une Écossaise a enduré six mois exténuants de chimiothérapie après avoir été diagnostiquée à tort d’un cancer du foie en phase terminale. Elle a finalement découvert plus tard qu’elle n’a jamais eu la maladie.

Ann Milne a choisi d’avoir un traitement en 2008 pour prolonger sa vie, après que les médecins lui ont dit qu’ils avaient trouvé des tumeurs graves dans son foie.

Pendant six mois, elle a fait face à un traitement difficile, qui l’a laissée sans cheveux, avec des vomissements et une fatigue constante.

Cette femme a fait six mois de chimiothérapie après avoir été diagnostiquée à tort du cancer, et cela a fini par avoir des conséquences pour sa vie, incapable de marcher sur de longues distances.

En 2009, elle est retournée à l’hôpital, où les médecins lui ont donné la bonne nouvelle qu’elle n’avait pas le cancer.

Mais l’euphorie de la femme de 56 ans a été rapidement suivie par le désespoir lorsque les experts ont révélé que, en fait, elle n’avait jamais été victime d’un cancer.

Aujourd’hui, six ans plus tard, la mère de quatre enfants, qui s’est retrouvée avec une lésion musculaire permanente nécessitant une canne pour marcher sur de longues distances, a reçu une compensation pour l’erreur.

Elle a dit: « Ils ont ruiné ma vie, j’avais l’habitude d’être pleine d’énergie et aimais faire de longues promenades avec ma famille, mais maintenant je peine à marcher quelques mètres sans me fatiguer. Je suis dégoûtée d’avoir eu une chimiothérapie pour une maladie que je n’ai même pas eue ».

La femme a été dévastée quand on lui a dit qu’elle avait un cancer du foie, cinq ans après avoir vaincu une tumeur du sein.

Les tumeurs que les médecins avaient trouvées dans son foie étaient simplement des lésions inoffensives.

Cela a transformé le bonheur d’Ann en une profonde colère, qui prétend qu’aucune récompense ne lui permettra de récupérer des dommages physiques et psychologiques qu’elle a eus.

La femme a également déclaré que, malgré la réception d’un rapport pour faute professionnelle, l’hôpital ne s’est pas excusé, disant seulement que l’affaire était maintenant terminée.

Source : Daily Mailhttp://www.sante-nutrition.org/une-femme-a-fait-six-mois-de-chimiotherapie-apres-avoir-ete-diagnostiquee-a-tort-dun-cancer-et-cela-se-termine-avec-des-consequences-pour-sa-vie/

l’incroyable pouvoir créatif de l’esprit
Le rapport scientifique m’a été raconté par un ami pilote de ligne, et aurait été
réalisée aux États Unis en milieu carcéral sur un condamné à mort. On lui a
demandé s’il acceptait que l’on remplace l’injection mortelle classique par la
morsure d’un serpent qui entraîne la mort instantanée. À tout prendre, mort pour
mort, il accepta. On lui montra le serpent puis on lui banda les yeux. Il fut piqué
par une seringue sèche…. Et mourut instantanément par arrêt cardiaque !
Mais ce n’est pas tout : On analysa aussitôt son sang, et l’on y décela du venin du
serpent en question !

 

DECLARATIONS FRACASSANTES
DE LINUS PAULING


Un des scientifiques les plus importants au monde – deux fois prix Nobel
(L’ennemi n° 1 du trust Pharmaco-chimique mondial)
« Tout le monde devrait savoir que la plupart des recherches sur le cancer sont
frauduleuses et que les grands organismes de recherche sur le cancer ont
délaissé leurs devoirs envers les gens qui les soutiennent. » (Linus Pauling)
Linus Pauling, docteur en philosophie (Ph.D), et deux fois Prix Nobel de chimie (1901-1994) a été un
des fondateurs de la chimie quantique et de la biologie moléculaire, et fut aussi un grand activiste en
faveur de la paix. Une recherche rapide sur Google vous suffira si vous souhaitez en savoir plus sur lui.
Voici diverses citations de sommités médico-scientifiques concernant la fraude, la
manipulation et la supercherie scientifique.
¤ La Dr. Marcia Angell, physicienne et éditrice en chef de longue date du New England Medical
Journal (NEMJ), a déclaré :


« Il n’est désormais tout bonnement plus possible de croire à une grande partie de la recherche
clinique publiée, ou de se fier au jugement des médecins de renom ou à des autorités médicales
compétentes. Je ne prends aucun plaisir à tirer cette conclusion, que j’ai lentement considérée,
même à contrecoeur, durant ces deux dernières décennies en tant que rédactrice en chef du New
England Journal of Medicine. »
¤ Le Dr. John Bailer, qui a servi 20 années au sein du personnel du National Cancer Institute et
qui est également un ancien rédacteur en chef de son journal, a déclaré publiquement lors d’une réunion de l’American Association for the Advancement of Science :


« Mon évaluation générale est que le programme national du cancer doit être jugé comme un
échec cinglant. Toute notre recherche sur le cancer au cours de ces 20 dernières années a été un
échec total. » .


Un autre point intéressant est le fait que la majeure partie de l’argent qui a été donné pour la
recherche sur le cancer est consacrée à des recherches sur les animaux, ce qui a été considéré
comme complètement futile et inutile par beaucoup. Par exemple, en 1981 le Dr. Irwin Bross,
l’ex directeur du Sloan-Kettering Cancer Research Institute (le centre de recherche sur le cancer
le plus important du monde), a dit :
« L’inutilité de la plupart des modèles de recherches sur les animaux est très bien connue. Par
exemple, la découverte des agents chimio-thérapeutiques pour le traitement du cancer chez
l’homme est largement annoncée en tant que succès flamboyant en raison de l’utilisation des
systèmes de modèles animaux. Cependant, là encore, ces affirmations exagérées viennent et ont
été agréées par les mêmes personnes qui obtiennent les fonds fédéraux pour la recherche sur les
animaux. Il n’y a que peu, si ce n’est aucune, preuve factuelle qui pourrait étayer ces
allégations. La quasi-totalité des agents chimio-thérapeutiques qui sont intéressants dans le
traitement du cancer humain ont été trouvés dans un contexte clinique, plutôt que dans les études
animales. »


¤ Le Dr. Dean Burk, biochimiste américain et chimiste au National Cancer Institute, déclare
dans son étude « The Determination of Enzyme Dissociation Constants » publiée dans le Journal
of the American Chemical Society en 1934 :
« Quand vous avez le pouvoir, vous ne voulez pas dire la vérité. C’est une règle qui a fonctionné
pendant des générations dans ce monde. Et il y a un grand nombre de personnes qui ne disent
pas la vérité alors qu’ils ont une puissante position administrative. »
et aussi :


« Le fluor provoque plus de morts humaines liées au cancer que n’importe quelle autre
substance chimique.

C’est en partie la preuve scientifique et biologique la plus concluante que
j’ai découverte au cours de ces 50 années dans le domaine de la recherche sur le cancer. »
Dans l’édition du 15 avril 2015 du Lancet, la principale revue médicale britannique, le rédacteur
en chef Richard Horton a déclaré ceci :


« L’affaire concernant la science est simple : une grande partie de la littérature scientifique,
peut-être bien la moitié, peut tout bonnement être fausse. La science a pris un virage vers les
ténèbres. »


, le Dr. John P.A. Ioannidis, actuellement professeur en prévention des maladies à l’université
de Stanford, a publié en 2005 l’article qui a été le plus consulté de l’histoire de la Public Library
of Science (PLoS), intitulé Pourquoi la plupart des découvertes publiées liées à la recherche
sont fausses. Dans ce rapport, il a déclaré :
« On craint de plus en plus que la plupart des résultats des recherches publiés actuellement
soient faux. »

En 2009, le centre du cancer à l’Université du Michigan a publié une analyse qui a révélé que la
plupart des études sur le cancer sont fausses, et qu’elles ont été fabriquées de toute pièce à cause
de certains conflits d’intérêts. Ils ont suggéré que les résultats forgés à partir de rien sont le
produit du lobbying de l’industrie pharmaceutique. Après tout, une grosse portion de la
recherche sur le cancer est directement financée par ces gens là.
Il ne manque vraiment pas de sources crédibles disposées à déclarer que nous vivons dans
un monde de fraude et de manipulation scientifique. Tout cela peut être attribué à la
« corporatocratie » dans laquelle nous vivons aujourd’hui, où les grandes entreprises appartenant
à un groupe restreint de personnes, l’ « élite » , ont essentiellement pris le contrôle de la planète
et de ses ressources. C’est précisément la raison pour laquelle les gens se ruent en masse vers les
traitements alternatifs, et se focalisent sur la prévention du cancer.


Mais ces individus ne feront rien pour retirer tous ces objets et produits qui nous donnent le
cancer et cela quotidiennement. Une grande partie de ce qui nous entoure au quotidien a été liée
au cancer : les pesticides, les OGM, de multiples produits cosmétiques, certains « aliments » ,
fumer, et bien plus encore. C’est quelque chose qui n’est jamais vraiment souligné, nous avons
toujours semblé juste présumer que donner de l’argent à des associations caritatives fera
disparaître le problème, malgré le fait que leurs pratiques commerciales soient très discutables.
Ceci étant dit, beaucoup de gens ont vaincu leur cancer avec divers traitements alternatifs y
compris l’huile de cannabis, combinés avec un régime alimentaire cru, et même quelquefois en
plus d’une chimiothérapie. Nous ne devons donc pas avoir le sentiment qu’il n’y a plus aucun
espoir pour le futur.


Le discours officiel sur le cannabis est en outre un bel exemple de la pratique de la
désinformation. Ses propriétés anti-tumorales ont été démontrées depuis des décennies…
….et pourtant aucun essai clinique n’est en cours.
NOTA : Ce dernier sujet n’est pas abordé dans cet ouvrage en raison de la complexité de
l’approvisionnement où la légalité est toujours ambiguë selon les pays, ainsi que la disparité des
réactions selon les individus face à la proportion très variable entre les deux composants majeurs
qui sont le THC et le CBD.En 2009, le centre du cancer à l’Université du Michigan a publié une analyse qui a révélé que la plupart des études sur le cancer sont fausses, et qu’elles ont été fabriquées de toute pièce à causede certains conflits d’intérêts. Ils ont suggéré que les résultats forgés à partir de rien sont le
produit du lobbying de l’industrie pharmaceutique.

Après tout, une grosse portion de la recherche sur le cancer est directement financée par ces gens là.
Il ne manque vraiment pas de sources crédibles disposées à déclarer que nous vivons dans
un monde de fraude et de manipulation scientifique. Tout cela peut être attribué à la
« corporatocratie » dans laquelle nous vivons aujourd’hui, où les grandes entreprises appartenant
à un groupe restreint de personnes, l’ « élite » , ont essentiellement pris le contrôle de la planète
et de ses ressources. C’est précisément la raison pour laquelle les gens se ruent en masse vers les
traitements alternatifs, et se focalisent sur la prévention du cancer.


Mais ces individus ne feront rien pour retirer tous ces objets et produits qui nous donnent le
cancer et cela quotidiennement. Une grande partie de ce qui nous entoure au quotidien a été liée
au cancer : les pesticides, les OGM, de multiples produits cosmétiques, certains « aliments » ,
fumer, et bien plus encore. C’est quelque chose qui n’est jamais vraiment souligné, nous avons
toujours semblé juste présumer que donner de l’argent à des associations caritatives fera
disparaître le problème, malgré le fait que leurs pratiques commerciales soient très discutables.
Ceci étant dit, beaucoup de gens ont vaincu leur cancer avec divers traitements alternatifs y
compris l’huile de cannabis, combinés avec un régime alimentaire cru, et même quelquefois en
plus d’une chimiothérapie. Nous ne devons donc pas avoir le sentiment qu’il n’y a plus aucun
espoir pour le futur.


Le discours officiel sur le cannabis est en outre un bel exemple de la pratique de la
désinformation. Ses propriétés anti-tumorales ont été démontrées depuis des décennies…
….et pourtant aucun essai clinique n’est en cours.


NOTA : Ce dernier sujet n’est pas abordé dans cet ouvrage en raison de la complexité de
l’approvisionnement où la légalité est toujours ambiguë selon les pays, ainsi que la disparité des
réactions selon les individus face à la proportion très variable entre les deux composants majeurs
qui sont le THC et le CBD.

 

 

TUMEURS ET KYSTES (CANCEREUX OU NON) Remèdes à action directe

- CREON à 25 000 UI Ŕ extrait pancréatique gastro -

résistant qui renforce la lyse naturelle des métastases par les sucs pancréatiques Ŕ 1 gélule en début de chaque repas et au coucher Ŕ vente en pharmacie. 

- ASIATONIC Ŕ extrait de Herba Sarcandrae chinoise, plante anti tumorale.

Commencez par 1 gélule deux fois par jour les trois premiers jours, puis 1 gélule trois fois par jour les trois jours suivant, puis 2 gélules deux fois par jour pour arriver à la posologie habituelle qui est de 2 gélules trois fois par jour pendant plusieurs mois .

Dans les cancers très évolutifs thérapeutes donnent, certains jusqu'à 3 gélules Ŕ (au moment des repas) + PROPOLIS ROUGE PURIFIEE ( Association synergique recommandée) 2 gélules toutes les 6 h En cas de douleurs (même cancer des os) Ŕ 2 gélules toutes les 3 h. Cde commune : Phyt’Inov Tél +41/32 466 89 14 www.phyt - inov.com phyt - inov@bluewin.

AMANDES AMERES D’ABRICOTS Ŕ Détruisent rapidement et sélectivement les cellules cancéreuses. Commencer par 2 amandes réduites en poudre matin et soir, à mélanger à quelque chose ou pas, pendant 3 jours Ŕ puis passer à 4 amandes matin et soir, pendant 3 j ours Ŕ puis passer à 6, puis définitivement à 8 amandes matin et soir.

Remarques: a - Il arrive que certaines personnes présentent des nausées, voire des vomissements. C’est parce qu’elles ont le foie très fragilisé, surtout si elles ont "bénéficié" auparavant d’une chimiothérapie...

Recommandation : associer la cure à 1 ou 2 lavements au c afé par jour (voir la rubrique 13), ou passer à un autre traitement de la liste.

- La limitation à 2 amandes par jours inscrite sur les paquets, est une mention légale obligatoire injustifiée. Cette composition cyanurée naturelle a été testée sans d anger. (Voir la démonstration scientifique dans l’article détaillé).

- Toutes les amandes sont interdites dans la cure Gerson (fatigue le foie). Il y a incompatibilité entre les deux traitements Ŕ Il faut choisir l’un ou l’autre. Cde : paquets de 1 kg en formule BIO à Santé Bio Europe - Té l. 06 25 77 11 99 www.sante - bio.eu/fruits - secs mydavidferrer34@gmail.com ( pour obtenir une réduction de 10%, insérer le code RMMA dans la case spéciale du bon de commande) A4 -

CURCUMINE 99 - extrait de curcuma longa à 99,9% Ŕ au minimum 2 gélules aux 3 repas principaux Ŕ ouvrir les gélules et saupoudrer dans les aliments,

Associé à : +- SERRAPEPTASE - enzyme du ver à soie ( association recommandée ) Ŕ 2 gélules avant 3 repas. Cde des 2 produits à: REMEDE NATUREL info@remede - naturel.net www.remede - naturel.net T 03 29 50 67 84 (Pour avoir une réduction insérer le code RNA sur la commande)

- ARTEMISIA ANNUA Ŕ Très efficace dans le cancer du poumon, mais aussi de l ’estomac et autres - 1 gélule à 500 mg matin et soir Ŕ associée à du fer Ŕ Cde boîte de 100 gélules à Laboratoire Bimont - Tél. 04 75 52 16 88 www.laboratoiresbimont.fr + FER ASSIMILABLE ( en association obligatoire) *

FERALIM Ŕ 1 dose unquart d’heure avant 2 repas Ŕ Cde à Lorica 05 49 80 72 55 www.labo - lorica.com info@labo - lorica.co


L'onde immonde du Mondial de football

onde immonde du moundial

Au Moyen-Âge, « taper dans la tête du Danois » était un jeu communément pratiqué par les enfants anglais qui s'amusaient à taper du pied dans les crânes des guerriers danois abandonnés sur les champs de bataille. Cette pratique scabreuse fut reprise par les Loges anglaises qui élaborèrent, vers le milieu du XIXe siècle, les règles du moderne football. Mais quel intérêt peuvent avoir des Loges à inventer des jeux sportifs ?

Un terrain de football est un espace rituel où chaque élément a été pensé en vue d'une opération magique. Ce rite se déroule sur le tapis vert de la nature éclairée de soleils artificiels. Dans l’univers footballistique, la nature est rasée, réduite à sa plus simple expression : une pelouse artificielle, piétinée sans conscience.
Dans cet univers, il n’y a plus aucune forme de verticalité. Tout est fait pour que la conscience se projette exclusivement dans l’horizontalité. Les projecteurs surpuissants, quant à eux, éclairent ce qui est en fait la version moderne et décadente des drames-mystères de l’Antiquité. Dans ce spectacle, ce n’est plus, aujourd’hui, la lumière des bougies ou des torches qui réchauffe les âmes, mais la lumière électrique aveuglante qui prépare l’humanité à poursuivre sa chute vers un monde toujours plus artificiel.

L'impact psychologique du jeu sur les foules, sa capacité de galvaniser les instincts primaires en générant une émotion collective – qui devient colossale lorsque la partie est médiatisée – cela répond à des lois ésotériques que connaissaient les inventeurs du football.

Des symboles inversés

Les pentagrammes qui ornent la balle de cuir figurent l'âme humaine, car c'est dans cette figure géométrique que s'inscrit l'étoile à cinq branches — symbole de l'âme illuminée, selon les Pythagoriciens.
Voyez dans quoi on tape avec la partie la plus basse du corps ! Le jeu dépend uniquement de l'usage mécanique des pieds, la noble main étant presque totalement évacuée. Tout est fait pour focaliser la conscience sur la partie inférieure du corps.
Pendant une heure et demie, les joueurs tapent du pied dans une sphère représentant la tête. On cogne dans le pentagramme qui symbolise l'âme, tout en s'interdisant l'usage des membres supérieurs, évacuant ainsi l'intelligence au profit de l'instinct primaire. De plus, on s’efforce de mettre « l’âme » dans un filet…
Signalons que le recours aux membres supérieurs est obligatoire pour les remises en jeu. Lorsque la sphère sort des limites du terrain, il faut immédiatement agir — les bras étant le symbole de l’action — et rejeter l’âme dans l’enclos.

Le pentagramme, symbole de l'âme

Ces symboles inversés prédisposent ceux qui participent au rite à aligner leur conscience sur une même fréquence instinctive. Il y a une jouissance inconsciente à voir une sphère heurtée par le pied, comme une profanation libérant une ferveur sexuelle. Il faut entendre le râle qui monte des tribunes, et observer les foules accrochées au mouvement du ballon, pour se convaincre que l'on est en présence d'une opération magique ténébreuse.

Tout ce qui est de l'ordre de la pensée individuelle est totalement éliminé. C'est précisément cette communion sur la fréquence collective la plus basse dont raffolent les masses. Chacun peut laisser libre cours à son instinct bestial, éructant, hurlant, injuriant, dans un dégagement alors démesurément amplifié par la foule. Le football fait fusionner les êtres par la résonance des instincts primitifs.

Au moment de la coupe du monde, près de quatre milliards d'êtres humains vibrent ensemble sur une même fréquence instinctive. C'est un phénomène prodigieux, unique dans l'histoire de l'humanité.

Les rues et les places du monde sont désertées. Les âmes inconscientes sont rivées au même écran, au même moment et dans la même disposition psychique confuse, faite de vacuité et d'avidité. Les gens croient assister à une compétition mais c’est à un véritable rite qu'ils sont conviés. La magie est plus puissante lorsqu'elle est inconsciente.

L’envers du décor

Les participants n’imaginent pas que leur énergie puisse être utilisée pour nourrir des entités sur le plan invisible.

Qu'avaient donc à l'esprit les maîtres occultistes qui ont élaboré le super rituel de la « balle au pied » et qui l'ont imposé comme divertissement international ?
Au niveau le plus basique, ils avaient en tête de récupérer le maximum d'énergie psychique. Évidemment, cet aspect fondamental ne saute pas aux yeux des participants qui n’imaginent pas que leur énergie puisse être utilisée pour nourrir des entités sur le plan invisible.
Car s'il y a du monde dans le stade et devant les écrans, il y a aussi des organisateurs moins visibles qui ne sont pas du tout concernés par le drapeau des pays en lice. Ces êtres, qui surveillent les vagues d'émotion roulant au-dessus de l'arène, sont les véritables organisateurs de l'opération.
Ils ont d’autres préoccupations que les gesticulations de 22 paires de jambes musclées s'agitant sur une pelouse éclairée. Ils surveillent le débit et le niveau énergétique de l'opération. Et, sans doute, se félicitent-ils du résultat, tant les accumulateurs d'éther émotionnel se remplissent rapidement.

L'onde qui se dégage de l'opération magique est d'une fréquence animique très lourde, et elle ne peut induire qu'un état d'exaltation primitif, une transe qui se répand dans les zones inférieures de l’au-delà. Cette vapeur collective est accumulée pour vitaliser certaines entités de l'invisible qui vibrent sur ce type de fréquence.
Précisons que le dégagement énergétique est quantitativement très important mais d'une qualité qui ne peut satisfaire que l'appétit d'entités très basses.

Déviation de l’énergie « nationale »

De tout temps, des rituels ont été organisés pour nourrir des égrégores de plus ou moins basse fréquence. Mais y a-t-il un objectif plus politique derrière cette messe géante qu’est le Mondial ?

Le génie des concepteurs du Mondial est d’avoir mis en compétition tous les pays de la Terre.
Ainsi, chaque être humain est incité à se sentir concerné par les résultats de « son » équipe nationale. En comparaison, les compétitions sportives — comme le cyclisme — qui mettent en lice des équipes indépendantes de toute appartenance nationale, ont beaucoup moins d’attrait émotionnel.

Il faut savoir que chaque être humain, qu’il le veuille ou non, est subtilement lié au pays qui l’a vu naître et qui a donné à son âme des qualités particulières. Les ésotéristes parlent d’« anges nationaux » pour décrire ces forces suprasensibles qui chapeautent chaque peuple et qui constituent le terreau magique dont se nourrit l’âme.
En contrepartie, tous les êtres humains se sentent, en principe, responsables de défendre leur pays lorsque celui-ci est attaqué. Si une puissance étrangère devait l’envahir, une partie de leur être serait galvanisée pour lutter contre cette agression. Sans ce mécanisme d’autoprotection, les anges nationaux n’auraient aucune base immunitaire et auraient depuis longtemps disparu.

Dans le cas du football, lorsqu’on apprend que notre équipe « nationale » est en compétition, quelque chose en nous veut naturellement la voir gagner. Si elle vient à perdre, on en ressentira de l’affliction, et cela même si l’on n’est pas particulièrement « nationaliste ».
Cependant, ce n’est pas « l’ange » de notre pays que l’on soutient en se comportant ainsi ! Car l’énergie émotionnelle émise par notre identification à « l’équipe nationale », s’oriente de fait vers l’égrégore du Mondial.
L’énergie qui devrait, dans un écosystème spirituel sain, être dirigée vers les anges nationaux, est déviée pour nourrir l’égrégore totalement artificiel du Mondial. Les anges nationaux s’en trouvent dévitalisés, tandis que se crée et se renforce un égrégore planétaire qui n’a, au fond, aucune raison d’être si ce n’est celui de vampiriser l’énergie humaine.

Des joueurs mercenaires

Le football utilise la forme apparemment anodine du divertissement de masse, mais il s’agit d’un rite d’une très grande puissance.

Le football utilise la forme apparemment anodine du divertissement de masse, mais il s’agit d’un rite d’une très grande puissance car basée sur les instincts les plus bas de l’homme.
À partir de ces éléments, nous pouvons conclure que la technologie magique du Mondial a pour objectif de fédérer de manière artificielle — et même forcée — les « anges » de tous les pays, réunis sur la fréquence la plus basse.

L’âme de la France est morte le 21 janvier 1793, lorsque le roi a été guillotiné par la République. Ce premier « crime national » a annoncé le chant du cygne des nations, les âmes des peuples s’éteignant les unes après les autres.
Les systèmes politiques modernes parasitaires vampirisent l’âme des peuples, hantent les consciences collectives. Ils ne reculent devant aucun subterfuge pour continuer à faire durer la mascarade nationale, alors qu’en coulisse, le système post-national est déjà en place.

Il est remarquable de parvenir à ponctionner le sentiment patriotique des individus en confrontant des équipes composées de joueurs mercenaires multiethniques qui ont comme seul intérêt commun, celui de toucher les primes !

Inconscients du rituel auquel ils participent, les prolétaires de tous les pays s’excitent, donnent toute leur énergie, pour se laisser retomber encore plus bas quelques semaines plus tard. La magie a opéré.

Alors, avons-nous la force de résister à l’onde immonde du Mondial ?

Joël LaBruyère

http://www.novapolis.fr/universite/document/l-onde-immonde-du-mondial

Posté par rusty james à 10:11 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

04 septembre 2011

La mondialisation des événements sportifs participe a la réalisation du plan NWO.

relai-torche-olympiqueUne des stratégies les plus efficaces de Satan pour instaurer ce "monde uni" est la mondialisation des événements sportifs, et les Jeux Olympiques sont le fer de lance de ce programme. Le sport élève les participants au-dessus des questions politiques et raciales ; il déchaîne de puissantes émotions, et fournit aux spectateurs, dans le monde entier, des occasions de communier dans un climat de grande ferveur. Si l'on veut promouvoir une cause (sans toutefois s'embarrasser de l'amour de la vérité) il est beaucoup plus efficace de susciter d'intenses émotions collectives que d'avancer des arguments rationnels, aussi inattaquables soient-ils ! Allen Neuharth écrit : "Le sport permet de transcender la politique et les questions ethniques. Il réalise l'unité du monde… L'esprit de compétition, qui nous fait aimer le sport, se porte bien, même dans les régions les plus pauvres et les moins connues du globe. Avec un degré d'engagement et une compétence incroyables, nous courons, marchons, sautons,…nageons et lançons des objets, sur toute la surface de la planète : dans les montagnes, dans les grandes métropoles, au sein des équipes et des tribus. Le sport est bien autre chose qu'un divertissement ; il est une passion, un mode de vie." (Extrait de "Nearly One World", Un monde presque uni, Ed. Today Books, Doubleday, 666, 5e Avenue, New York, 1989, pp. 24 & 25.)

Neuharth analyse ensuite les effets du sport mondialisé. Pour les petits pays, les compétitions sportives sont l'occasion de se faire connaître et respecter dans le monde entier ; elles sont aussi un moyen de cultiver la fierté nationale. Beaucoup de peuples sont prêts à fermer les yeux sur les manquements de leur gouvernement sur le plan économique, s'ils estiment qu'il a fait le nécessaire pour que des champions nationaux ramènent des médailles. "C'est incontestable, écrit Neuharth. Peu de facteurs sont plus efficaces, pour promouvoir l'unité, que la flamme olympique, la gloire, et les drapeaux flottant sur les Jeux."

Cette unité-là se fonde sur le feu de paille des émotions fortes, sur les coups de cœur collectifs, et sur une fausse identification personnelle ou nationale à des idoles masculines ou féminines. En fait, après avoir été encensées et portées au pinacle, les jeunes vedettes deviennent souvent un véritable sacrifice humain offert aux "dieux du stade" et au mythe du "progrès" à la Darwin. Beaucoup subissent des dommages physiques à brève échéance, parce que l'organisme humain n'est pas fait pour améliorer encore et sans cesse ses performances, pour supporter autant de pressions afin de gagner un centième de seconde de plus, ici ou là… Les blessures se produisent à un rythme alarmant. D'autres encore sont détruits psychologiquement. Par ailleurs, quoiqu'on dise, beaucoup sont poussés à "se doper" en cachette, donc à brûler la chandelle par les deux bouts.

Les trois symboles olympiques relèvent de la spiritualité païenne. Ce sont les anneaux olympiques, la flamme, et la colombe. Il est intéressant de remarquer que le chiffre trois a une valeur toute particulière pour le païen, et qu'il fait même l'objet d'un culte. Elizabeth Van Buren explique dans son ouvrage "The Secret of the Illuminati" que ce chiffre représente la trinité païenne, composée du Père, de la Mère, et du Fils. C'est un chiffre parfait.

1°) On a dit que les anneaux olympiques symbolisaient une des épreuves de gymnastique ; mais ce sont, en fait, des cercles. Pour l'occultiste, le cercle représente le chiffre zéro, "symbole de l'infini, et d'un univers sans limites", selon Héléna Blavatsky, dans son ouvrage "Isis dévoilée". C'est aussi une représentation de l'éternité, et du bonheur de celui qui est "né de nouveau" grâce à ses propres efforts dans une discipline occulte : c'est ainsi que l'occultiste conçoit le salut. Pourquoi ces cercles sont-ils au nombre de cinq ? Pas seulement parce qu'il existe cinq continents. Le chiffre cinq représente l'étoile à cinq branches ou pentagramme. Wynn Westcott, dans son ouvrage "The Occult Power of Numbers" (Le pouvoir occulte des nombres) souligne que le cinq représente l'illumination spirituelle, qui permet d'unir le nombre pair (le deux) au nombre impair (le trois). Le but des Jeux Olympiques n'est-il pas, justement, d'unir tous les peuples de la terre, sans considération de race, de croyance, ni d'opinion politique ? De plus, ces cercles sont entrelacés, ce qui symbolise l'interdépendance de toutes les races du monde et constitue un autre thème essentiel de la pensée du Nouvel Age.

2°) La flamme olympique est aussi un symbole occulte. Elle tire son origine de rites antiques et même de sacrifices humains. Dans son ouvrage "The Spear of Destiny" (La lance de la destinée), Trevor Ravenscroft décrit le déroulement des rassemblements hitlériens dans les stades allemands. C'étaient des cérémonies occultes, des rituels satanistes qui se terminaient par une procession, dans laquelle les participants s'approchaient d'une flamme en tous points semblable à la flamme olympique, et s'inclinaient devant elle. Les groupes rock satanistes se servent aussi couramment de la flamme et du feu au cours de leurs concerts.

3°) La Colombe aussi est un symbole franchement occulte La plupart des chrétiens y voient le symbole du Saint Esprit, et passent donc à côté du sens que lui donnent les ésotéristes. Elizabeth Van Buren précise : "la colombe représentait les Energies Cosmiques issues du Centre Mystique du Cosmos. Là s'unissent les manifestations mystiques et scientifiques des Puissances Universelles. Dans les Mystères sacrés, la colombe représentait la deuxième personne de la Trinité ; elle était consacrée à la Déesse. Elle symbolisait la pureté, l'innocence, et aussi la Sagesse." (Op. cit., pp. 135 et 138). Qui donc est le deuxième membre de la trinité païenne ? La mère divine, la déesse. Ainsi, la colombe olympique représente le culte de la déesse. Sous des formes manifestes ou voilées, ce culte connaît un succès sans précédent à l'heure actuelle. Dans "The Secret of the Illuminati", E. Van Buren explique (p. 130) : "La Colombe païenne joue également un autre rôle : elle porte l'hostie païenne de la terre jusque dans le ciel, où elle la dépose sur la pierre céleste de la pureté. Ensuite seulement, la Colombe se transforme en Phénix, cet oiseau qui s'immole dans le feu pour renaître de ses propres cendres." D'après les écrits des occultistes, la future monnaie universelle devrait s'appeler "le phénix". Il est prévu d'en faire une monnaie électronique, avec suppression totale de la monnaie en espèces. Si cela se produit, ce sera la réalisation d'une des prophéties de la Bible.

On voit donc que les Jeux Olympiques actuels sont tout aussi occultes que les Jeux Olympiques de la Grèce antique. Ils permettent également de dépasser les barrières culturelles et linguistiques, ce qui est un atout de taille pour les planificateurs du nouvel ordre mondial. Cependant, ils n'ont lieu que tous les quatre ans. D'autres compétitions sportives internationales jouent un rôle comparable : le hockey, le cyclisme, le basket, le football, le baseball, la gymnastique, et l'athlétisme. Réalisons-nous l'importance du temps d'antenne consacré aux informations sportives par les radios et télévisions tous les jours, plusieurs fois par jour, dans le monde entier ? C'est un véritable bombardement quotidien qui modifie nos échelles de valeurs ! Le sport n'est pas une petite affaire ; il prépare le monde à l'unification politique, économique, et religieuse.

Quelle doit être notre réaction ? Faut-il tenter de s'opposer aux manifestations sportives ? Devrions-nous essayer d'empêcher nos athlètes de prendre part aux Jeux Olympiques ? Nous ne le pensons pas. En elle-même, la pratique du sport ne constitue pas un péché. Il ne nous faut pas perdre de vue, toutefois, que les leaders du nouvel ordre mondial voient dans ces Jeux un puissant facteur d'unité pour le monde. Notre combat contre ce nouvel ordre est d'ordre spirituel. Plus que jamais, il nous faut prier et rendre témoignage. Si un chrétien prend part à ces événements sportifs, il doit saisir cette occasion pour présenter à ceux qui viennent de loin le témoignage de la grâce salvatrice en Jésus-Christ.

En guise de conclusion, évoquons brièvement une anecdote rapportée par un contemporain d'Eric Liddell, un athlète chrétien surnommé "l'Ecossais volant" qui participa aux Jeux de Paris en 1924. (Liddell s'attira les foudres des autorités olympiques en refusant, par respect du "jour du Seigneur", de participer au cent mètres le dimanche 6 juillet 1924 ; puis contre toute attente, il remporta la médaille d'or au quatre cents mètres la semaine suivante.) Par la suite, il devint missionnaire.

Un jour où il devait prêcher au cours d'un culte, quelqu'un lui dit : "Monsieur Liddell, un médaillé olympique comme vous doit souvent prêcher sur 1 Corinthiens 9:24 , n'est-ce pas ? : "Ceux qui courent dans le stade courent tous, mais un seul remporte le prix. Courez de manière à le remporter."

"Oh non, répondit Liddell, et si vraiment il me fallait parler du sport dans une prédication, je m'appuierais plutôt sur Ecclésiaste 9:11, qui dit : "la course n'est pas aux plus agiles…"

_____________________________________________________________

Sources :
"La fabuleuse histoire des Jeux Olympiques", de R. Pariente et G. Lagorce, Editions O.D.I.L., 1984 .

Posté par rusty james à 15:01 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

21 avril 2010

ARTICLES A LA UNE

10 avril 2010

terrible accident autocar attentat terroriste !

DSC_0010_cautionsignles manipulations d’images, les techniques modernes permettant des réalisations saisissantes de réalité, avec des budgets limités : autant dire que des officines disposant de millions de dollars seraient capables de faire beaucoup mieux, et de réanimer par exemple une marionnette terroriste pour lui faire dire à peu près tout et n’importe quoi, en lui ajoutant un chapeau de clown par exemple ou plus sobrement en lui teignant sa barbe…je ne crois que ce que je vois est désormais l'apanage des crédules.

Posté par rusty james à 11:04 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,