La veritable vue de la terre dans une publicité montrant le dome et un ocean d' énergie

aaaaaa

Et si l'abscence de photos de la terre ne serait que pour occulter le plus grand secret de la terre a savoir que son créateur a placé un dôme au dessus d'elle une mer d'energie qui régit tous le fonctionnement de la vie sur terre et dans l'espace une sorte interface vivante et vibrante .c' est la preuve d'un créateur et dune création non hasardeuse mais voulu tant la bienveillance qui existe au dessus de nous ne peut être que volontaire ,la terre est unique dans tout l'univers et elle seule abrite la vie humaine si cela ne suffit pas pour se demander qui l'a suspendu là sans mouvement avec des planètes qui voguent dans un orbite définie sans jamais se rattraper ...

le-secret-de-la-montagne-bleue

Des gnomes bleus des djinns ou genies vivent dans une montagne et s'occupent chaque matin de créer la lumière du jour, durant une heure dite « magique ». Les gnomes peuvent alors sortir de la montagne mais doivent y revenir dans les 60mn, sous peine d'être désintégrés

 

 

 

 

 

 

 

canvas

 

La véritable vue de la terre dans une publicité montrant le dôme que la science nous cache ! et la revelation de la phrase de ce qui est en haut est en bas il ya une mer suspendue au dessus de la terre comment pouvait ils le savoir vu que ce fait a été revelé dans un livre au 8e siecle .......le temps des révélations approche

j'ai decouvert cela un miracle car je filme souvent les etoiles le soir avec un appareil photos ou portable je zoom maxi sur une etoile brillante ou venus et je voyais toujours des planetes bouger ,  vous savez comme dans le reflet dans une eau et jai jamais pensé a la mer, evidemment conditionné avec lespace est vide etc  cest en lisant ces passages que l'idée mais venu le reflet que je filmais avec mon portable est la lumière reflechie sur la mer decrite dans ce hadith cela m'a enormement touché car cest d'une telle beauté que tout croyant devrait etre emu par tant de creativité de notre seigneur , je vous mets le reflet qui correspond aux photos des etoiles se reflettant dans une mer ou dans de leau cest la preuve quil ya bien cette mer ou de leau au dessus de nous voila peut etre ce que la nasa ne veut pas photographier et je les comprends qui pourrait douter dun createur avec un miracle pareil et cela voudrait dire que toute la science est fausse bref que chacun fasse sa propre opinion merci .....der

 

fdfdf

gdgdfd

Genèse 1, 7 Dieu fit le firmament, qui sépara les eaux qui sont sous le firmament d'avec les eaux qui sont au dessusdu firmament, Genèse1, 8 etDieu appela le firmament"ciel

cela est vrai car toutes les planetes lorsque nous les filmons nous les voyons vibrer comme le reflet lumineux dans leau ci dessous cela implique que toutes les 5 planetes sont dans le firmament et non a des milliards dannee lumière bien rangés dans un ordre etablit par le tres haut ,evidemment elles sont pas comme la science nous le decrit enorme gazeuse perso je pense que cest de la mythologie spatiale etre le premier a dire çà cest pas facile lol , mais je m'en fout des jugements de personne qui ne pensent qu'à consommer et à rabaisser les autres ,cela ne change pas un iotat a ma vie ni a mon etat d'esprit , se questionner et la chose la plus saine qui soit .Maintenant si vous filmez les etoiles et vous constatez ce phenomene vous comprendrez ce qui est decrit ici est bien reel( à vos smartphone et bienvenue sur la planete miracle )je ninvente rien tout est là devant vos yeux vous avez des iphone 7 mais jamais vous ne regardez le ciel et filmez en  zoomant  vous verrez ceci :planete

ligt

 experience realisé avec un rayon lunineux  projeté dans un bac d'eau on obtient le phenomene optique observé

 

Posté par rusty james à 21:04 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Brevets sur le vivant : Monsanto débouté en Inde .

P1050149photos Magali Audion. Blog

Par Sophie Chapelle (12 juillet 2013)

http://www.bastamag.net/auteur25.html

Monsanto vient de subir un profond revers en Inde. L’entreprise semencière américaine visait l’obtention d’un brevet pour un procédé permettant selon elle d’ « améliorer la résistance au stress dans les plantes ». Soja, maïs, riz, coton, blé... seraient ainsi capables de résister à la sécheresse, aux inondations et même de pousser dans des sols salins. Mais la demande de Monsanto vient d’être refusée par la Commission d’appel des brevets en Inde. « Cette technologie est simplement une découverte d’une nouvelle propriété de substance connue et non une invention au sens de l’article 3 (d) de la Loi indienne sur les brevets », a déclaré la Commission le 5 juillet. Avec cette décision, la multinationale américaine perd un énorme marché. Car si ce brevet avait été attribué, Monsanto aurait bénéficié de droits de brevets exclusifs pour toutes les semences vendues en Inde qui utilisaient sa technologie.

Déjà 1 500 brevets sur des plantes résistantes au climat

« Cette décision va avoir de profondes répercussions en faveur de la biodiversité de l’Inde, des droits des paysans et de la sécurité alimentaire », s’est réjouie Vandana Shiva, fondatrice de Navdanya, association indienne pour la conservation de la biodiversité et la protection des droits des paysans. Elle rappelle que les caractéristiques génétiques réclamées par Monsanto ont été sélectionnées traditionnellement par des paysans. « Les entreprises semencières comme Monsanto sont en train de voler aux paysans leurs connaissances et de les breveter, ajoute t-elle. Nous devons protéger notre liberté de semences ». Selon un rapport publié par son organisation en 2009, 1500 brevets ont déjà été déposés par des entreprises semencières sur des plantes résistantes au climat.

Dans un communiqué, Monsanto a déclaré que « les brevets sont essentiels pour la poursuite des investissements. Les efforts de recherche et de développement prennent plus d’une décennie pour être développés et la protection des brevets est indispensable. » La multinationale évalue actuellement les recours possibles avec ses conseillers. « Nous serons également prêts à intervenir dans le cas où Monsanto porte l’affaire devant la Cour suprême », a réagi Vandana Shiva.

Aux Etats-Unis aussi, le concept de la brevetabilité du vivant semble en avoir pris un coup. Une récente décision de la Cour suprême américaine stipule qu’« une séquence d’ADN produite naturellement est un produit de la nature et n’est pas éligible pour un brevet », rappelle l’association Inf’Ogm. Deux décisions qui feront date dans l’histoire de la propriété intellectuelle.