OVNIS ET VORTEX D'ENERGIE

vortex ovnis canalblog

Les vortex, est un documentaire (0h44) de la série ufologique Chasseurs d'OVNIs ou UFO Hunter, qui s'intéresse à certains lieux de la planète réputés pour concentrer une énergie mystérieuse causant des phénomènes paranormaux et l'apparition d'OVNIs.

 

De nombreux endroits sur Terre, comme la vallée de l’Hudson dans l'Etat de New York ou Stonehenge, dégagent une énergie très intense à un point tel que des phénomènes inexpliqués s'y produisent.
Les chasseurs d'OVNIs s'intéressent au sujet et se rendent notamment à Sedona, en Arizona, un endroit reconnu pour être le lieu d'incidents mystérieux, et réputé pour le nombre importants d’observation OVNIs. Sedona est une petite ville d’un peu plus de 10 000 habitants appréciée pour ses paysages de grès rouge à couper le souffle. Les touristes viennent ainsi du monde entier pour admirer ses lieux mythiques. Cependant, cette ville est aussi connue par les touristes pour les nombreux vortex d’énergie qu’elle abriterait. Pour eux, ces vortex permettraient de se remettre en phase avec les propres énergies de son corps, mais pour bon nombre d’autres personnes, ces vortex pourraient être des portails vers d’autres mondes ou d’autres plans... Les lumières de Phoenix passent d’abord par Sedona.


Les courants d'énergie ne s'écoulent pas seulement dans le sens horizontal. Dans la direction verticale, se trouvent des colonnes énergétiques nommées vortex. Certaines personne les voient, d'autres les sentent quand elles sont placées dedans. Les radiesthésistes détectent facilement les vortex. Ce sont des flux d'énergie ascendante et descendante, qui circulent en tourbillonnant comme des spirales d'énergie.
Les vortex sont généralement situés aux intersections de flux horizontaux majeurs. Il en existe d'autres qui sont créés par des éléments naturels du paysage tels que volcans, montagnes pyramidales ou coniques, confluents de rivières, chutes d'eau, ou par la présence de gisements minéraux volumineux dans le sous-sol. Il en existe aussi qui sont créés par la présence d'une construction humaine, comme un temple, établie selon les principes de la géométrie sacrée.


Quelques-uns de ces vortex sont célèbres pour les anomalies de leur champ gravitationnel, comme par exemple celui de l'Oregon et de Marysburgh aux États-Unis. Les anomalies gravitationnelles du vortex de Marysburgh ont été étudiés scientifiquement par un ingénieur canadien, Wilbert Smith, via le Project Magnet. Son projet a été arrêté quand il est devenu évident qu'il abordait des sujets trop sensibles que les gouvernements ne veulent pas révéler, tels que des renseignements sur les vols des OVNIs.
De même que le triangle des Bermudes, le vortex de Marysburgh présente des anomalies magnétiques et électriques. Les boussoles n'indiquent pas de direction fixe et des OVNIs y sont fréquemment signalés, y compris des véhicules sous-marins.
Un autre endroit curieux est Coral Castle en Floride aux USA. Il a été créé et habité un temps par un homme nommé Edward Leedskalnin, architecte et sculpteur né en 1887 en Lettonie et mort en 1951 en Floride. Il a manié, découpé, déplacé, sculpté des blocs de pierre dont le poids peut atteindre une tonne. En 28 ans, la nuit, seul à l'abri des regards, il a bâti une sorte de château. Il est possible qu'il ait eu recours à l'antigravité ou à l'utilisation d'ondes sonores, car il a déclaré qu'il avait percé le secret de la construction des pyramides égyptiennes. R. Clark pense que cela aurait été possible parce que Leedskalnin a choisi de s'installer sur un vortex.


Philip Imbrogno étudie le phénomène OVNI et le paranormal depuis trente ans. Diplômé d’astronomie de l’Université du Texas, et titulaire d’une maîtrise en Sciences de la Terre obtenue à Boston, il s’est également qualifié d'une maîtrise en chimie au M. I. T. Il a passé une vingtaine d’années à enseigner les sciences et a signé de nombreux articles de magazines sur la science et le paranormal. Il a également conduit et présenté des recherches sur divers réseaux de télévision à propos des OVNIs, de l’astronomie et du paranormal.
Le scientifique en est venu à considérer que le phénomène OVNI tient sa source dans des réalités parallèles. Il explique comment ses études l’ont amené à envisager que tous les incidents constatés sont bien autre chose que des manifestations purement physiques : "Je pensais que l’hypothèse extraterrestre suffisait à expliquer toutes ces observations, mais j’ai fini par réaliser que le phénomène OVNI est plutôt du domaine du paranormal."
Philip Imbrogno pense que les OVNIs et autres types d’activités paranormales pourraient se produire au carrefour de plusieurs dimensions alternatives. Il est, entre autres, un bon connaisseur de la vague d’OVNIs qui s’était produite dans les années 1980 dans la vallée de l’Hudson. Des milliers de témoins ont pu observer, le 24 mars 1983, une manifestation en forme de boomerang, et ont réussi à prendre des photos et des vidéos.


Le chercheur établit un pont entre la science avancée et les cultures ancestrales. il pense que d’anciens explorateurs européens avaient construit les dolmens qu'on trouve dans la région de Putnam, par exemple, pour marquer l’emplacement de quelques anomalies dans le champ magnétique terrestre, lesquelles pourraient ouvrir des fenêtres vers la quatrième dimension.
Ainsi une sorte de portail existerait à cet endroit, permettant de communiquer avec un autre Univers. Depuis, la vallée d’Hudson est devenue le troisième vortex OVNI parmi les plus populaires au monde, avec Stonehenge, en Angleterre, et Sedona, en Arizona.

ces vortex sont les portes qui permettent aux entités de l'astral de passer dans notre monde , c'est pour cette raison que vous trouvez des lieux de cultes sur ces points de vortex pour pouvoir invoquer des entités et faire des pactes pour obtenir le pouvoir ........


Chasseurs d'OVNIs (les vortex) par enfant-du-big-bang

http://www.inexplique-endebat.com/article-ovnis-et-vortex-d-energie-portails-vers-une-autre-dimension-106807385.html


30 mai 2012

La police de Miami s'équipe d'un drone volant pour voir à l'intérieur des maisons

FlyingBigBrotherDronetoseeinsidehouses

Surveillance: la police de Miami a dépensé 50.000 $ sur ce drone télécommandé qui peut voir l'intérieur des maisons des gens s’il vole assez bas


LA POLICE SERA EN MESURE DE CONTROLER CETTE CAMERA DE SURVEILLANCE VOLANTE PENDANT QUE DES IMAGES EN TEMPS REEL SERONT TRANSMISES A UN AGENT SUR LE TERRAIN.

DES DISPOSITIFS SIMILAIRES SONT ACTUELLEMENT UTILISES PAR LES MILITAIRES afin de vérifier les zones dangereuses, telles que les bâtiments vides ou les zones où l’on suspecte qu’il y a des mines terrestres, avant d’y entrer.

Mais avec la POSSIBILITE QUE CET APPAREIL SOIT UTILISE SUR DES CIVILS, ça a soulevé des PREOCCUPATIONS CONCERNANT LA VIE PRIVEE.

« Que se passe-t-il quand ils survolent les cours et qu’ils voient quelque chose sans mandat d’arrêt et contre laquelle ils veulent agir », a déclaré à CBS Miami Howard Simon, directeur exécutif de l'American Civil Liberties Union.

La police de Miami a utilisé une SUBVENTION DE $ 50,000 POUR ACHETER UNE DE CES MACHINES qui atteint une taille d’environ 40cm de haut et se tient sur quatre pieds minces.

Les appareils sont capables de voler directement vers le haut et de manœuvrer dans différentes directions. Ils peuvent également planer comme un hélicoptère.

LA POLICE A RECONNU QUE LE MAV POSSEDE LA CAPACITE, SI ON LE FAIT VOLER SUFFISAMMENT BAS, DE REGARDER DANS LA MAISON DES GENS, mais elle prétend que ce n'est pas son but.

Le sergent Andrew Cohen, de Miami-Dade, a déclaré que LE DRONE SERA UTILISE AFIN DE RECUEILLIR DE L'INFORMATION EN TEMPS REEL dans des situations qui pourraient être trop dangereuses pour les officiers.

CELA INCLUT DES EMEUTES OU DES FACE-A-FACE AVEC DES CRIMINELS DANGEREUX. IL POURRAIT MEME ETRE UTILISE POUR POURSUIVRE DES CRIMINELS QUI TENTENT DE FUIR A LA POLICE.

« Si une SRT (Special Response Team ou équipe de réponse spéciale) doit entrer dans une zone et qu'ils ne savent pas ce qui s’y trouve, nous ne savons pas ce qui se trouve dans l'arrière-cour », a déclaré Cohen.

« Ils veulent savoir s’il y a des chiens dans l’arrière-cour, s’il y a un hangar, des choses qui pourraient constituer une menace pour nous.

Si cette chose est déployée, elle va seulement être utilisée dans des situations où nous avons déjà une scène policière qui se déroule.

Ils vont savoir que nous sommes là parce que nous aurons des équipes tactiques, les équipes SRT, nous allons avoir un périmètre, ce sera sécurisé ».

La police a introduit une demande de la Federal Aviation Authority (autorité fédérale de l’aviation) afin d’utiliser cette machine, mais le processus d'approbation peut prendre jusqu'à six mois.

Posté par rusty james à 21:02 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,