Bill Gates Ce Faux Prophète : "La Prochaine Épidémie ? Nous Ne Sommes Pas Prêts" - Conférence Tedx 2015 [VOSTFR]

 quand on se questionne sur les évenements on est conpirationiste alors que dire de celui qui connait l'avenir et y participe et bien lui cest un philanthrope ....... comment un informaticien opportuniste donne des cours a la cia sur les vaccins qui suppriment le gene de Dieu celui qui amène chaque humain a avoir une quete spirituelle  vient discutter de sujet dont il na aucun diplome ni compertence va vacciner a tour de bras dans le monde sous couvert de philanthropie  mais a un moment faut peut etre rattacher sa ceinture de bon sens et pretend qu'il a fait reculer le paludisme en afrique la realité est tout autre  lisez 

Je vis en Érythrée dans la Corne de l'Afrique et le gouvernement a réduit la mortalité due au paludisme de plus de 80% au cours de la dernière décennie. Il s'agit de la plus grande avancée dans la prévention de la mortalité due au paludisme de l'histoire, mais il n'y a pas encore eu une seule histoire à ce sujet dans aucun des principaux médias internationaux.
Cette percée historique a été accomplie en Érythrée grâce à l'utilisation de bonnes méthodes de santé publique à l'ancienne, cette science qui a fait ses preuves et qui est responsable de l'augmentation majeure de la longévité qui a eu lieu au XXe siècle. C'est vrai, la santé publique, c'est-à-dire avant tout, l'eau potable, l'assainissement et l'hygiène ont été la plus grande percée en santé humaine de l'histoire, pas les antibiotiques, les vaccins ou les médicaments de toute sorte. Pourtant, la santé publique est de plus en plus menacée dans une grande partie du monde occidental.
L'Érythrée a élaboré une approche à trois volets pour prévenir la mortalité due au paludisme. Premièrement, le Ministère érythréen de la santé fournit gratuitement des moustiquaires imprégnées d'insecticide à toute sa population dans les régions où le paludisme est endémique. Les moustiquaires imprégnées d'insecticide repoussent les moustiques, les empêchant de mordre une personne pendant leur sommeil et d'entrer en contact avec la moustiquaire, ce qui est presque inévitable. Les moustiquaires imprégnées d'insecticide empêchent également les moustiques de pénétrer à l'intérieur des moustiquaires par des trous ou des lacunes dans la couverture des moustiquaires.
Le problème avec le traitement insecticide est qu'il ne dure que 3 mois, après quoi la moustiquaire perd beaucoup de son efficacité. Le ministère érythréen de la Santé a institué un programme de retraitement obligatoire pour toute sa population et si les gens n'apportent pas leurs moustiquaires pour un retraitement, les équipes de santé se rendent dans les foyers et leur font retraiter leurs moustiquaires.
La deuxième partie du programme de lutte contre le paludisme du ministère de la Santé a été la création de cliniques médicales communautaires où la population peut se rendre pour obtenir un test sanguin gratuit afin de déterminer quelle variété de paludisme elle peut avoir et d'obtenir le traitement approprié. Presque tous les villages de la ceinture du paludisme en Érythrée se trouvent à quelques heures de marche ou de trajet d'une clinique médicale communautaire et le traitement immédiat de ceux qui ont contracté le paludisme est désormais accessible à presque tous les habitants de la ceinture de paludisme en Érythrée.
La troisième partie du programme est l'éradication de l'habitat des moustiques par le remplissage des sites de reproduction et / ou la pulvérisation d'insecticide sur ces zones.
Ces 3 pratiques de santé publique simples et de base ont abouti à la plus grande percée dans la prévention de la mortalité due au paludisme de l'histoire, mais à ce jour, il n'y a pas eu une seule histoire majeure couvrant cela dans aucun des principaux médias internationaux.
Pourquoi les manchettes mondiales saluent l'annonce de Bill Gates de son programme de «vaccin» alors que la plus grande percée dans l'une des principales menaces à la vie dans une grande partie du monde reste inconnue?
Peut-être, peut-être simplement, parce que l'approche de santé publique de l'Érythrée pour prévenir la mortalité due au paludisme ne va pas mettre des dizaines de milliards de dollars dans les poches des cartels des sociétés pharmaceutiques, l'une des industries les plus rentables au monde.