03 janvier 2011

Une équipe de scientifique on découvert le géne responsable de l'infidélité

selon une étude récente réalisée par la State University of New York, et qui pourrait être considérée comme plus ou moins insolite, la tendance à l’infidélité pourrait bien être entrainée, ou du moins « aggravée », par un gène de notre séquence ADN ! Non, ce n’est pas une blague, comme le confirme Justin Garcia, un des auteurs de l’étude, qui précise que c’est une poussée de dopamine qui nous pousserait à l’infidélité. Portant leur étude sur 180 jeunes hommes et jeunes femmes, ces chercheurs en sont venus à s’intéresser au gène DRD4,... [Lire la suite]