l_yuan_chine_appreciation_inflation_renminbiLe fait le plus étonnant de change n'est pas le volume élevé de transactions, aussi incroyable quelle soit . Au lieu de cela, c'est la mesure dans laquelle le marché reste centrée sur le dollar.
 Considérez ceci: Quand un grossiste en vins sud-coréen veut importer cabernet chilien, l'importateur coréen achète des dollars américains, non en pesos, pour payer l'exportateur chilien. En effet, le dollar est pratiquement l'outils exclusif pour les opérations de change entre le Chili et la Corée, en dépit du fait que moins de 20% du commerce de marchandises des deux pays se fait avec les États-Unis

. Le Chili et la Corée sont loin d'être une anomalie: Au moins 85% des opérations de change dans le monde entier sont tributaires des taux de change dollars.Qui plus est, ce qui est vrai des opérations de change est vrai pour d'autres activités internationales. . Le dollar est la devise de la moitié de tous les titres de créance internationaux. Plus de 60% des réserves de change des banques centrales et les gouvernements sont en dollars.
 Le billet vert, en d'autres termes, ce n'est pas seulement la monnaie américaine. . C'est celle  de la planète. Mais aussi étonnant que cela est, ce qui peut être encore plus étonnant est la suivante: Le règne du dollar touche à sa fin. Je crois qu'au cours des 10 prochaines années, nous allons voir un changement profond vers un monde dans lequel plusieurs monnaiesseront en concurrence pour la domination mondiale
 L'impact d'un tel changement sera tout aussi profonde, avec des implications pour, la stabilité des taux de change, la stabilité des marchés financiers, la facilité avec laquelle les États-Unis seront en mesure de financer le budget et les déficits. Mais simplement parce que cela a été vrai dans le passé ne garantit pas que ce sera vrai dans l'avenir. En fait, tous les trois piliers qui soutiennent la domination internationale du dollar sont en érosion.

. Premièrement, les changements technologiques ont  saper le monopole du dollar. Il n'ya pas si longtemps, il peut y avoir eu de la place dans le monde pour une seule monnaie internationale  Étant donné la difficulté de comparaison des prix dans des devises différentes, il était logique pour les exportateurs, les importateurs et les émetteurs d'obligations pour tous leurs prix de facturer en dollars pour ne pas gêner les clients dans le monde .cependant, presque tout le monde porte des appareils portatifs qui peuvent être utilisés pour comparer les prix dans différentes devises en temps réel.. Tout comme nous avons appris que dans un monde de réseaux
Deuxièmement, le dollar à de rivaux réels dans la sphère internationale pour la première fois en 50 ans. . Il y aura bientôt deux alternatives viables, sous la forme de l'euro et le yuan chinois.
e8339397eb07702eb62f22f5e2ceb1b5
les Américains en particulier ont tendance à sous estimés l'euro, Contrairement à certaines prédictions, les gouvernements européens ne l'ont pas abandonné. ils procéderont à la réduction du déficit à long terme, quelque chose dont ils ont montré plus de détermination que les États-Unis . . La Chine, quant à elle , se dirige  rapidement pour internationaliser du yuan , également connu sous le nom renminbi.  Soixante-dix mille entreprises chinoises sont en train de faire leurs règlements transfrontaliers en yuans. . Des dizaines de sociétés étrangères ont émis en yuans "dim sum" obligations à Hong Kong. En Janvier  la Banque de Chine a commencé à offrir des comptes en  yuans- à New York assuré par la Federal Deposit Insurance Corp
Pour permettre aux entreprises chinoises à faire règlements transfrontaliers en yuans et  les libérer ainsi de l'obligation d'entreprendre des coûteuses opérations de change. Ils n'auront plus à supporter le risque de taux de change créé par le fait que leurs revenus sont en dollars, alors que leurs couts sont principalement sont en yuans.il ya le danger que le statut du dollar refuge soit plus que du passé..Le gouvernement américain atoujours honoré ses dettes et a toujours eu la capacité financière de le faire.
 Mais maintenant, principalement en raison de la crise financière, la dette fédérale est proche de 75% du produit intérieur brut américain. et  s'étend à perte de vue. , . Et comme la charge de service de la dette s'alourdit, des questions se  posent pour savoir si les États-Unis ont  l'intention de maintenir la valeur de ses dettes ou chercé à les réduire . Les investisseurs étrangers seront réticents à mettre tous leurs œufs dans le panier dollar. Il est clair que les chinois savent que le dollar va s'écrouler et ne veule pas être entraînés dans sa chute .