915ae29c_102f_11e0_909e_f4626be50411Agence France-Presse
      Pékin

La banque centrale chinoise a annoncé vendredi une nouvelle hausse de 50 points de base du taux des réserves obligatoires des banques, la troisième de l'année, pour lutter contre l'abondance de liquidités génératrice d'inflation.

La banque centrale a précisé qu'elle relevait ces taux, qui ne sont pas les mêmes pour tous les établissements, à compter du 25 mars.
Les réserves obligatoires sont les dépôts que les banques sont obligées de placer auprès de la banque centrale et ne peuvent pas prêter.
Le relèvement de ces réserves permet de freiner le volume des nouveaux prêts que les banques peuvent accorder et de réduire la croissance de la masse monétaire. Dans un bref communiqué publié sur son site internet, la Banque populaire de Chine a précisé que cette hausse serait effective le 20 janvier.

Elle porte le ratio de réserves requises à un record de 19,5%. Une enquête menée par Reuters en décembre auprès d'économistes montre que ce taux est attendu à 20% d'ici juin.
Par cette mesure, Pékin espère drainer les excédents des liquidités circulant dans l'économie et freiner l'inflation.
Le taux d'inflation annuel a en effet atteint un plus haut de vingt-huit ans à 5,1% en novembre, reflétant notamment la hausse des prix de l'alimentation et de l'immobilier.

Sur l'ensemble de 2010, la Chine a relevé six fois le coefficient des réserves obligatoires de liquidités pour les banques et deux fois ses taux d'intérêt.aire.