Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
rusty james news
rusty james news
  • Le terme « complotiste » a été initié par la CIA pour décrédibiliser, dès 1967, toute personne réfutant les conclusions de la commission Warren, sur l'assassinat du Président Kennedy. developpe avec des documents de preuve
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog

 

90243223_3015402811831487_8561877086778687488_o (1)

3323033

coronavirus-patentes

images (19)

219-2199429_love-heart-beautiful-wallpapers-happy-valentines-day-nature

1025600_652515874786871_1894874949_o


nVskOPKB

téléchargement (100)

universal-biometric-identity-1024x576

91848411

téléchargement (11)

tree_horizon_sunset_128367_5000x2830

f04543b60ef77267e2b31c5f3920fbb0

photo-1542805700-2fadb851b97a

qxJUj0O

 

pIHMc8u

7kKizZj

ZcuYl3V


sea-beach-sunset-boats-red-sky-1080P-wallpaper-middle-size

night-sky-background-7047

sky-wallpaper-38

18557077_1435376306500820_5842715664996553589_n

 

 

798041343248-national-geographic-wallpaper-zealand-photo-waikawau-desktop-bigest-images

Firefox_Screenshot_2017-02-18T13-56-14

16195622_1077703329024709_5740688279216232976_n

sf

 

Pyramides-Gizeh

atlantide-compressor

Ancien-arbre-1

Ancien-arbre-2 - Copie

Ancien-arbre-3 - Copie

h21

h25

h25

h26

h27

SDSDS

SZSDFZFS

ZDZD

931270ecd7_50010171_bohr-heisenberg-aip-niels-bohr-library

don

 

1a686c3b37ddba12f5e282679288047b

62e74d09a526f5250c3c16f5bbb7d342

3a2057e1930aac61c9451db179973253

5aa85f74b15975d75e8a6d4e547b40b0

5c3e0b7842f37a0d63504d0a032ca422

5f6fce1a34d9027bdedb78ef0658a5af

9dbf5fc4a80275b619f44e3e7a8314d2

a37cf9c85664975cf3660c8f21f70899

a96a954487d536bd6f75942a6d02f5b9

a977356a4e04ae0cdaf4c67ca90d1939

ad9ee9f2e4a1d0e83945b78313c60f27

b7e27913185d0679a669ce0f634d95f0

Archives
15 août 2011

Les scientifiques russes ont élucidé le secret du psoriasis.

4RIA-551503-PreviewLes scientifiques russes ont élucidé le secret du psoriasis. Cette maladie de la peau particulièrement complexe est connue depuis des temps immémoraux mais sa nature suscite toujours des controverses. On admet généralement que c’est une maladie auto-immunitaire. Or, une équipe de chercheurs de l’Université russe de l’Amitié des peuples a pu révéler que son agent était un virus.

Le traitement du psoriasis est un problème des plus complexes de la médecine contemporaine. Cette maladie chronique évolue par poussées et peut gagner toute la surface cutanée en influant sur la qualité de la vie. Chez certains malades, le psoriasis évolue de façon continue et sans rémissions. La prévalence du psoriasis tend à augmenter ces dernières années, - raconte le professeur Vladimir Korsoun qui dirige la chaire de phytothérapie de l’Université.

" La grande prévalence du psoriasis et son cours chronique et souvent grave qui conduit à l’invalidité, son origine et sa pathogenèse souvent incertaines permettent de classer cette dermatose parmi les problèmes médicaux et économiques prioritaires dans le domaine de la santé publique.

On supposait jusqu’ici que cette maladie avait une nature auto-immunitaire. Nous nous sommes donné pour objectif d’étudier le rôle des virus dans l’éthiologie du psoriasis, - porsuit le professeur Korsoun. C’est ainsi que nous avons monté des expériences sur les milieux de culture cellulaires obtenus au départ de la peau des malades et des sujets sains. Pour ce faire, nous avons sélectionné les malades présentant les cas les plus typiques du psoriasis non soigné dans les familles exposées à cette maladie.

Nous avons pu constater que notre agent produisait sur les animaux de laboratoire les mêmes symptômes qu’on observait sur les humains. Cette maladie provoque généralement la formation de squames ou d'érythèmes à la surface cutanée. Dans le cas des animaux, les foyers du psoriasis avaient une forme ovale, étaient squameux et relativement épais, bref, présentaient les mêmes symptômes que chez l’homme.

Les études pathomorphologiques des spécimens de peau prélevés sur les animaux de laboratoire ont révélé la présence du psoriasis. Pour confirmer les résulats, nous avons procédé à une série d’examens et d’analyses biochimiques hautement technologiques qui ont permis de conclure avec certitude à la présence des rétrovirus qui sont la forme virale rudimentaire contenant l’information génétique et pouvant être répliquée dans l’ADN des cellules normales.

Ces données recueillies permettent d’affirmer que le rétrovirus que nous avons isolé est directement impliqué dans l’apparition du psoriasis. Par conséquent, il faut utiliser  plus largement les produits à effet antiviral dans la prévention et le traitement de la maladie, " - souligne Vladimir Korsoun.

Nous avons également constaté un fait curieux. Plus de la moitié des malades interrogés sur les lieux de contamination possibles ont conclu que cela s’était passé dans un salon de coiffure. Nous avons même pu pencher pour les peignes et les brosses qui ne sont pas stérilisés mais seulement désinfectées.

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité