lundi-en-histoires-quand-la-france-occupait-lallemagne-1000-684901

Alors que 1944, année de la Libération, est celle de l'allégresse et des espoirs, 1945, qui balance encore entre la guerre et la paix, se positionne comme une période charnière. Elle s'ouvre certes sur l'avenir, mais non sans désillusions. Six millions de Français manquent de logements, des émeutes de la faim secouent le pays et les trafics en tous genres prolifèrent. Plus grave encore, un enfant sur dix meurt à la naissance. Les Français sont mécontents après avoir été malheureux sous l'Occupation. Tout est à reconstruire et alors que les ministres sont discrédités, le Parti Communiste a le vent en poupe.