Enki satya et annunaki : la propagande sataniste NU Ageuse

Reptilian-Hybrid-Sumerian-Gods

babylon

us-ny-bala ville de babylon à New york

la pomme d'adam est la petite tentation ainsi New york est appelé la grande pomme ou la grande tentatrice avec sa babylon avenue et sa ville  et sa statue de lucifer dans son port  enki shiva ishtar tant de nom pour lux ferro l'apporteur de lumière.

statue2

le site loveenki incite les visiteurs à se soumettre à un rituel d'engagement auprès d'Enki. Ce rituel ( http://www.loveenki.com/enki/2012/01/ri ... ie-a-enki/ ) est très ressemblant aux rituels du satanisme :

1) écriture d'une lettre reniant toutes les religions (et leur Dieu, le Saint Esprit, le bouddhisme, etc) en faveur "du seul Dieu Créateur" Enki, et en inversant les principes au point de traiter Dieu "du vrai Satan". 2) signature de cette lettre de ses initiales avec son sang 3) cette lettre doit finalement être "brulée", avec comme intention que "le message arrive à Enki et traverse l'astral sans être pollué"

D'autre part, Enki (aussi appellé Satya, alors qu'auparavant ils l'appelaient clairement Satan, ) serait une pauvre victime de Dieu qui l'aurait appelé ainsi pour le nommer "l'adversaire" (complète invention).ces sites sont extrêmement dangereux pour votre âme, si vous pratiquez ce rituel vous attirez vers vous des démons et en leur faisant allégeance ils seront un plaisir de venir de vous emmener à votre mort au purgatoire ainsi le pacte de sang que vous avez signé étant brûlé sera irrévocable donc il faut être assez stupide pour livrer son cou ainsi au plus grand bourreau de l'humanité Malgré son Enki proquo...

Enki ne cherche qu'à Enkilosé votre esprit pour mieux vous tromper aujourd'hui il ne vous dise plus "Dieu n'existe pas ou le diable n'existe pas , ils ont compris que la plupart des gens savent qu'ils existent alors ils inversent Dieu est en fait le mal et le mal est le bien aussi énorme comme stratagème, ça fonctionne sur des personnes n'ayant aucune spiritualité active c'est-à-dire aucun contact avec la source conversation rompu par les sens trop occupés à nourrir les démons du bas astral qui se nourrissent de vous dans vos actions négatives les plus basics,le but c'est de vous enrôler dans un courant New age très puissant Enki Satya même pas le courage de porter leur vrai nom il travestisse leur nom pour faire plus soft et se différencier.....tEnez vous hors de portée de ces charlatans et de ces suppôts du mal car il en va de votre éternité, athée croyant ou agnostique sachez que vous vous retrouverez avec les gens que vous auraient suivi et cela pour l'éternité la vie je le répète n'est juste qu'un test ne vous laissez pas leurrer par ces personnes abjectes qui se foutent de vous et veulent juste porter la couronne en ramenant le plus d'âme comme trophée, j'espère de tout coeur qu'au moins une âme sera sauvée de leur griffe ce sera ma plus grande satisfaction.......Godblesss

eclairs

ps : évitez aussi le poison de Dana Goldstein.  Cette Dana Goldstein est aussi une grosse manipulatrice qui sous prétexte de dénoncer le Judaïsme/Sionisme,fait de la propagande luciférienne sans retenue,à côté de son baratin sur tout un tas d'autres sujets.

Tout ces écrits sont basés sur une inversion totale des principes traditionnels.
Le jeu à laquelle joue cette personne (qui qu'elle soit) est extrêmement vicieux et retors,car en fait sa dénonciation apparente du judéo-talmudisme ne sert qu'a séduire,et ce dans le seul but de mieux tromper encore,et d'attirer les gogos dans le piège.

calliope_la_voix_des_flammes_de_tabitha_king_et_michael_mcdowellLa propagande contenue sur ce site est extrêmement grave et dangereuse pour ça,d'autant plus qu'elle mélange le vrai et le faux pour donner le change de plus belle (stratégie du gâteau empoisonnée bien maitrisée par tout les imposteurs mondialistes).
Vous verrez certaines choses vraies,ce qui aura tendance à vous faire baisser votre garde,et c'est exactement la chose attendue pour vous faire avaler toutes la subversion cachée en douce à côté,et celle-ci est présente en masse,on a affaire à de gros morceau bien crasseux.

Cette "Dana Goldstein" blasphème autant de venin haineux contre le Christ .
C'est une luciférienne notoire,en fait son raisonnement inversé est dans la droite lignée de la subversion de la conscience à la sauce "philosophie des lumières",humaniste et culte de l'être suprême,qui as pris son envol au XVIII° siècle après la Révolution Française,une haine mortelle contre tout ce qui a trait au divin et au Monothéisme ressort de chacun de ces textes,bien sûr le tout saupoudré de new-age intensif,ce qui est tellement en vogue à notre époque,avec des gens qui ne jugent que sur l'apparence,la Dana n'invente rien dans ces stratégies de subversion,elle ne fait que reprendre des techniques éprouvées par d'autre avant elle,et de longue date.

On est tout simplement en présence d'une agenture au service de l'idéologie du Mouvement Révolutionnaire Mondial,ni plus ni moins.
Les juifs-sionistes et le Judaïsme Talmudique dénoncés là-dedans ne sont là que pour induire en erreur et donner une apparence de sincérité et d'honnêteté à son but ultime qu'elle se propose,celui de nous faire comprendre,et croire,que Satan est le seul Dieu véritable que l'on doit adoré,le seul Dieu qui nous aime,le "Dieu-Bon". (et oui,encore une fois ! )

Au final elle fait le jeu de leur élite (kabbaliste/luciférienne) qu'elle feint de dénoncer,donc c'est du pur foutage de gueule tout ça.

Elle n'hésite d'ailleurs pas à l'affirmer clairement,c'est Satan qui a crée l'humanité,et les délires flatteurs new-age humaniste qui vont avec sont là pour mieux faire passer la couleuvre :
Sa propagande est plus ou moins reprise de celle des palladistes lucifériens (et des autres élites maçonniques,des banquiers internationaux Khazars,ainsi que de toute la cabale onusienne affiliée,"Lucis Trust",etc,etc...)

Leur doctrine,on peut la décrire rapidement,d'ailleurs j'en avait déjà fait un court résumé sur un autre sujet :
Au sens symbolique du terme,chez les Lucifériens,ce terme Illuminati représentent donc symboliquement cette "illumination" par la connaissance,et c'est celle de "Lucifer",leur Dieu,que les Palladistes appellent leur Dieu-Bon,principe opposé au Dieu mauvais "Adonaï" (le Dieu des chrétiens et des musulmans).Cette croyance est basée sur une dualité qu'ils considèrent comme universelle,et sur l'inversion des valeurs des croyances traditionnelles,dont ils considèrent les adeptes comme des profanes et des dégénérés,des faibles d'esprits,des "goys",juste bon à être aveuglés par la superstition,et juste bon à être gouvernés par eux les Supérieurs,pour le bien de l'humanité (toujours selon leur doctrine bien sûr).Ils sont les "éclairés" et vous,croyant,êtes les égarés,vous vous êtes fait piéger par Adonaï le mauvais principe,le Dieu à lequel vous croyez naïvement,voilà ce que celle-ci leur enseigne encore.Ils sont donc porteur de lumière,c'est à dire "porteur de la connaissance",celle de Lucifer,leur Porteur de Lumière (connaissance) Divin,à qui ils associent ce principe.En effet,dans leur doctrine,c'est Lucifer qui offre ce "don" de connaissance à l'homme au commencement de la création,ainsi que le don de reproduction (c'est la raison pour laquelle le "phallus" est vénéré chez les lucifériens comme dans les branches profondes de la maçonnerie,comme principe actif de reproduction).Bien sûr,c'est une fausse connaissance pour nous,mais dans leur doctrine à eux,par exemple la doctrine palladiste,elle leur enseigne cela précisément.Le Fiat Lux lui-même est Luciférien aussi dans leur doctrine,il est très présent,et ils y sont très attachés,il est très souvent-là dans leurs écrits,ils n'a simplement pas la même représentation symbolique que dans le Christianisme.Tout est question d'inversion par rapport à celui-ci là-dedans,c'est tout.

merci à paralleye de novusordoseclorum

djinn

En bonne élève il sait que son maitre lui a permis de porter la couronne sa récompense suprême pour pervertir l'esprit de millions de jeunes........

.il y a des preuves pour des gens doués d'intelligence et des gens qui comprennent, cherchez par vous-même, confrontez les informations si vous etes sincères n'ayez aucune crainte vous serez guidé et les anges déchireront pour vous le voile du mensonge pour que vous puissiez voir ce dont ces damnés voulez-vous occulter.....pour attirer vers vous de bonnes énergies, adoptez un bon comportement, invoquez régulièrement Dieu, si vous etes dans le doute demandez lui, il vous répondra, purifiez votre vie évitez les soûleries et les drogues et votre esprit deviendra clair comme du cristal alors vous serez prêt à entrer en relation avec votre créateur qui vous aiment plus que tout et qui ne désire pour vous que la réussite sur terre comme dans l'au-delà n'écoute que votre coeur éloignez-vous de ces personnes qui obstruent le chemin de votre élévation..

coeur neige

Pourquoi font-ils tout cela ?

Satan l'ennemi de l'humanité a été banni ainsi que ces millions de génies et démons qui le suivirent (il y a de bons génies pas tous mauvais ils choisissent leur vie libre arbitre comme l'homme) (pour avoir refusé de s'incliner devant le premier homme prétextant il n'est fait que de matière minérale alors que je suis fait de feu, pourtant il était le génie préféré de Dieu et sur terre le plus grand croyant ainsi par son comportement Dieu l'avait élevé parmi les anges le premier génie parmi ceux qui peuplaient la terre avant l'homme, le jour Dieu a montré de l'intérêt pour sa créature;il devint jaloux comme un enfant gâté qui n'accepte pas la venue d'un autre...). ils n'ont plus aucune chance de rédemption, ils veulent donc condamner avec eux tous les humains car c'est pour l'amour de l'homme que Dieu les a damné, ils ont donc une haine incommensurable à notre égard, c'est pour cette raison se sachant foutu ils ont juste le temps de corrompre les humains qui n'ont  pas ou plus de foi, c'est leur plus grande satisfaction, les humains qui le suivent ont été trompé par des messages comme ceux de loveenki et tant d'autres , quant aux aux autres il y a les lignées de sang de Satan ce sont ses enfants ils suivent leur père, ils leur a promis qu'ils ne sauront pas juger par Dieu et il leur donnera l'éternité quand il aura prouvé que les humains ont déserté les rangs de la foi ainsi ils croient que Dieu les abandonnera sur terre qui sera la prison des damnés, foutaise ils vont tous ramassés et personne ne sera rétribué dans ses rangs,Est-ce qu'un virus qui infecte un système et ces programmes peut-il être rétribué pour cela, aucunement la finalité du système rebelle  sera d'être écrasé et un nouveau système meilleur sera installé, les mauvais seront formatés car ayant la forme athée et les autres sauvegardés ils vivront ainsi dans un système de paix et d'amour et cela éternellement car plus aucun mal ne sera introduit dans cette matrice de lumière et de paix ..........R james. 


INSERM Unité 666 schyzophrénie ou possessionL'Exorciste , l'Histoire Vraie.

20080125064556_behind_my_fears02cette unité de  Psychopathologie cognitive de la schizophrénie porte le numero 666 c son numéro si on y voit un signe et bien cela va dans le sens de mon exposé ,elle s'occupe de rechercher les causes des troubles mentaux , Le délire serait lié à l'inaptitude  à réaliser un jugement probabiliste normal. La probabilité de survenue d 'évènements sont surestimées, surtout  si une connotation affective est impliquée. oui dans certains cas il est évident que des manques affectifs graves ou traumatismes affectent la personnalité d'un humain , mais que dire de la personne qui se réveille entend des voix et massacre sa famille sans aucune raison ni dispute, là je suis désolé nous ne sommes plus dans le cas ordinaire,c'est une des raisons pour laquelle la science ne soigne pas la maladie mentale car il se pourrait bien que ce soit autre chose,mais personne ne veut le croire alors on reste là à imaginer divers troubles .alors que toutes les nuits a 3 heures du matin arrivent les demons a travers un vortex qui s'ouvre a cette heure precise ....

L'ado avait tué sa famille - Meurtrier acquitté, Andy est à ...

www.parismatch.com › Actu › Faits divers

5 déc. 2013 - L'ado avait tué sa familleMeurtrier acquitté, Andy est à nouveau jugé ... Il affirme qu'il tire à 3 heures du matin,

Un Marocain tue sa famille à coups de pioche en ... - Bladi.net

www.bladi.net/marocain-famille-pioche-italie,41720.html

15 avr. 2015 - Vers 3 heures du matin, il rentre chez lui et tue son épouse âgée de 30 ans à coups de pioche, avant de s'en prendre à sa fille de 7 ans.

Baixas (65). Il tue sa compagne et se suicide - 05/03/2007 ...

www.ladepeche.fr/.../87-baixas-65-il-tue-sa-compagne-et-se-suicide.html

5 mars 2007 - Selon les premiers éléments, il était environ 3 heures du matin ..

Parricide en Corse: le jour où Andy a anéanti les siens - L ...

www.lexpress.fr/.../parricide-en-corse-le-jour-ou-andy-a-aneanti-les-sien...

12 nov. 2012 - Sa maison corse était un enclos de bonheur. Une nuit de l'été 2009, ce garçon de 16 ans à la vie si normale a tué son père, sa mère et ses deux petits frères. ... 16 ans, s'est réveillé à 3 heures du matin,

Drame familial en Isère : il tue sa femme et son fils ...

www.europe1.fr › Accueil › faits divers

12 oct. 2015 - Un couple en instance de divorce. Le drame est survenu entre 2 heures et 3 heures du matin,

Son mari négligeait leur fille : elle tue leurs 3 fils - Closermag.fr

www.closermag.fr › Insolite › Articles

20 oct. 2015 - Son mari négligeait leur fille : elle tue leurs 3 fils ... 3 heures du matin.

Il tue sa femme et tire sur la police à la Servette - Le Matin

www.lematin.ch/faits-divers/drame-quartier-servette-2...3.../14568367

9 févr. 2016 - Un homme a été abattu après avoir tué sa femme et blessé trois ... Des voisins ont été réveillés aux alentours de 3 heures du matin par des cris ..

 

Son frère lui donne du travail, il tue ce frère qui l'a aidé à ...

www.aregialedis.com › Faits Divers

Vers 3 heures du matin, il s'est emparé d'une grosse pierre et a asséné plusieurs coups à son frère plongé dans son sommeil.

Un jeune cuisinier de 20 ans se tue en percutant un poteau ...

www.nicematin.com › Alpes-Maritimes › Nice

1 août 2014 - Un jeune homme de 21 ans a perdu la vie dans la nuit de jeudi à vendredi, ... pour des raisons indéterminées peu après 3 heures du matin.

Un Nivernais de 19 ans tué sur l'A77 cette nuit - Le Journal ...

www.lejdc.fr › Nièvre › Bonny-sur-Loire
22 août 2015 - Un jeune homme de 19 ans, habitant Varennes-Vauzelles dans la Nièvre, est mort, la nuit dernière, vers 3 heures du matin, après avoir été ...

Lot-et-Garonne : un jeune homme de 23 ans tué dans un ...

www.sudouest.fr/.../lot-et-garonne-un-jeune-homme-de-23-ans-tue-dans...
27 nov. 2015 - L'accident a eu lieu ce vendredi, vers 3 heures du matin, sur la commune de Pujols. Depuis le début de l'année, 37 personnes ont été tuées ...

Drame à la Servette: Il abat sa compagne et tire sur la police ...

www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Drame-dans-le...de-la.../29336062
9 févr. 2016 - Il était environ 3 heures du matin, ce mardi, lorsque la centrale ... Après avoir éteint les lumières, les agents se sont postés sur mon balcon pour ...

Un jeune garçon drogué tue sa propre mère dans la CU de ...

www.agpguinee.com/fichiers/livre.php?pseudo=&langue=fr...
16 oct. 2015 - Labé, 16 oct (AGP)- Un jeune garçon de 26 ans a tué sa propre mère, ... vote, dimanche, le petit est rentré à la maison vers 3 heures du matin.

Le père glisse de l'héroïne dans le biberon, le bébé meurt

www.stimuli-insolite.com/heroine-dans-le-biberon-bebe-meurt/
... son bébé, c'est le geste irresponsable d'un père de famille qui a tué son enfant. ... Vers 3 heures du matin, il s'est levé pour lui donner le biberon et s'est dit ... Le bébé a été retrouvé inconscient le lendemain matin, baignant dans son vomi.

Marseille | Marseille : assassinés à 15 ans | La Provence

www.laprovence.com/article/actualites/3640566/assassines-a-15-ans.html
26 oct. 2015 - Marseille : au sud, le chantier du tram commencera-t-il... par la fin ? Festival d'Avignon .... Ils ont tiré sur mon petit frère !" Il est 3 heures du matin à la cité des Lauriers, dans les quartiers nord de Marseille (13e arr.). Sous la ...

Babacar, tué de 5 balles par la police de Rennes - Free Actu

portail.free.fr/.../6277972_20160405_babacar-tue-de-5-balles-par-la-pol...

5 avr. 2016 - Il retourne se coucher. À 3 heures du matin, il est à nouveau réveillé, cette fois par des cris et des chants en wolof. Il se lève pour calmer son ...........et il yen a des milliers chaque année dans le monde....

Comment expliquer qu'une personne parle une langue qu'elle n'a jamais étudiée et souvent des langues anciennes comme le latin et l'araméen il y'a une seule  possibilité la possession reconnue par l'église, si sa n'existait pas pourquoi le Vatican forme des prêtres exorcistes pour le folklore évidemment non, je sais que certains d'entre vous pense que cela est impossible, pourtant il y'a des dizaines de personnes autour de vous qui sont malades,c'est une maladie de l'âme invisible et sournoise parce que la force du diable c'est de nous faire croire qu'il n'existe pas . Le film l'exorciste est l'histoire vraie d'un petit garçon. Si le mal existe alors le bien aussi posez vous les bonnes questions ce monde a l'envers s'écrit demon les démons parlent à l'envers bienvenue sur terre,ouvrez les yeux ....Il y'a des preuves pour des gens doués d'intelligence et des gens qui comprennent, faites vos recherches les cas ne manquent pas 

.i_has_obama_evilbush1en tous les cas ils ont des signes qui en dise long sur leur croyance la liste est longue .ils détruisent les religions pour renforcer la leur .étrange le prêtre qui prétend que le jeune aurait pu simuler, et la force décuplée il simulait aussi drôle de jeu tout de même ,bref no comment si l'église ne croit plus au mal croit elle toujours au bien ? petite photos qui pourrais nous éclairer :pope_croix_inverse_lge340xno comment !



Le Projet de Conscience Globale est une expérience parapsychologique débutée en 1998 sur les Egregores

projet-de-conscience-globale-magnétisme

Nous connaissons l’inconscient collectif, la mémoire collective ou encore les archétypes décrits par Jung. De bien des manières, nous nommons déjà ce phénomène mal connu et pourtant inscrit en nous : l’égrégore. Mais si nous sommes capables de générer ensemble cette conscience partagée, elle aussi a le pouvoir d’agir sur nous…

 

Un égrégore est produit par un puissant courant de pensée collective. Lorsque plusieurs personnes se focalisent ensemble sur un même objet, avec une même intensité, ils développent une énergie commune. Nous connaissons tous cet effet stimulant, éprouvé lorsque l’on partage avec d’autres un projet passionnant ou un moment fort. L’activité concentrée rassemble les intentions de chacun en une conscience collective, qui semble porter le groupe. Mais derrière l’impression personnelle, un processus réglé se déroule entre nous. 

Une émotion active les atomes de nos cellules, transformant le corps en une pile électrique, capable de fabriquer sa propre énergie. Ainsi, par la seule force d’une émotion mutuelle et sans même s’en rendre compte, nous connectons nos sources d’énergie et en créons une plus grande, globale. Comme branchés les uns sur les autres, nous vibrons sur la même longueur d’onde. La tension est alors assez haute pour qu’émerge un esprit de groupe. « Le biochimiste Rupert Sheldrake parle de champ morphogénétique. Le ressenti d’un individu exerce une force sur celui de l’autre. Ce mouvement, par résonance, va influencer leurs comportements et leurs pensées », explique Rosa Claire Detève, formatrice en psychologie quantique. Mais cet esprit de groupe n’est pas que la résultante passive d’un instinct grégaire. 

Pierre Mabille, médecin et anthropologue, proche des artistes du surréalisme, considérait que l’égrégore possède « une personnalité différente de celles des individus qui le forment ». A l’échelle individuelle par exemple, nous savons qu’une pensée enracinée depuis longtemps finit parfois par nous dépasser. Elle est en quelque sorte devenue autonome et agira sur nous aussi longtemps que nous l’alimenterons par nos croyances. De la même manière, l’égrégore est une entité vitalisée. Il agit comme un accumulateur d’énergies, nourri par les sentiments, les désirs, les idéaux ou les peurs de ses membres. Plus ces derniers sont nombreux, plus l’égrégore se renforce jusqu’à influencer leurs existences. 

Une connexion héritée

« Dès lors qu’au moins deux personnes partagent une vision, elles forment un égrégore. Certains auront une durée de vie courte, d’autres traverseront les siècles : une histoire d’amour peut durer quelques jours, l’égrégore de l’église catholique a plus de 2000 ans », nous dit Alain Brêthes qui a beaucoup écrit sur le phénomène. L’auteur a répertorié les égrégores en trois catégories. Les égrégores neutres sont les plus nombreux. Ce sont les amicales de quartiers, les cercles professionnels ou les groupes d’amis de longue date. Ces égrégores ne sont pas très inductifs sur le plan de la pensée. Les gens partagent des choses mais vivent leur quotidien sans que cela n’ait de réelle incidence sur leur psyché. 

Ensuite, nous trouvons les égrégores dits « limitatifs » ; ce sont les égrégores de l’égo. L’individu se doit d’adopter les croyances et schémas comportementaux du groupe. C’est le cas des partis politiques, des religions. Ces dernières sont sans doute les égrégores les plus puissants car les plus longuement et largement partagés. L’égrégore s’appuie souvent sur une représentation. Et, de tous temps, les sociétés ont associé leur conviction à une symbolique forte. Or, le symbole c’est justement l’être humain qui projette sa pensée. Il est la manifestation formelle d’une énergie latente dirigée vers son accomplissement. Typiquement, l’étoile de David, la croix latine ou le yin et le yang servent de support de visualisation et de point de contact entre les membres, qui, célébrant leur foi, cultivent ainsi leur égrégore. A l’extrémité de cette catégorie, on trouve les radicaux, les gangs et les sectes. 

Enfin, les égrégores « féconds » sont ceux qui élèvent la conscience, qui s’efforcent d’unir et de rassembler, qui expriment des valeurs de justice, d’équité et de bienveillance. Ce sont des énergies utiles à la communauté mondiale, qui prennent la forme de courants de psychologie humaniste, d’associations humanitaires ou de mouvements spirituels contemporains. 

Tout est égrégore

« Observez un dîner entre amis, il y a toujours celui qui fait rire, celui qui râle etc. Chacun joue un rôle qu’il quitte une fois rentré chez lui. Ils entretiennent leur égrégore. Un match de foot avec son équipe préférée, la rentrée des classes de son enfant ou un déjeuner dans la maison de famille… Nous évoluons en permanence parmi ces zones sociales invisibles, très conditionnantes. Même quelqu’un qui voudrait échapper à ce phénomène en partant vivre sur une île déserte, se relierait encore à l’égrégore des gens qui aspirent à s’isoler sur une île déserte », plaisante l’auteur. Parfois trop forte, l’empreinte peut néanmoins donner cette impression d’être englué dans l’existence d’un autre. « Pour autant, souligne Kaly, magnétiseur,il ne faut pas confondre égrégore et possession. On sort d’un égrégore en quittant les gens ou les idées qui nous y rattachent. Cela peut être difficile mais il n’y a que ça à faire ». Dans ce cas, la psychothérapie peut être un moyen pour prendre conscience du parasitage « énergétique » qu’exercent les valeurs de notre cercle ou de notre communauté. 

Mais quitter un égrégore n’est jamais que l’occasion d’en intégrer un autre. Un cheminement de vie clairvoyant permettra simplement de choisir ses sources d’inspiration, toujours avec le cœur. « Car, insiste Alain Brêthes, on ne peut pas y échapper. Tout est égrégore, c’est l’archétype universel, ce qui vient conditionner nos représentations ». Lorsque l’enfant qui naît prend son premier inspire, il se relie déjà à l’égrégore de la famille dans laquelle il arrive, mais également à l’égrégore de son pays et de l’histoire de son pays. Il inhale une quantité d’énergie collective qui ne lui appartient pas en propre et qu’il va faire sienne. « L’égrégore est la contre-partie psychique d’un groupe humain », ajoute-t-il. Il vit donc à la fois sur un plan physique, au travers des êtres qui le portent et sur un plan astral. Celui-ci est un espace intermédiaire, une sorte de canal qui nous relie à notre dimension éthérique, ultra-pronfonde. C’est par lui que communiqueraient les énergies subtiles des uns et des autres qui, unifiées, forment l’égrégore. Nul besoin donc d’être physiquement ensemble ; l’égrégore est comme le négatif de notre expérience vécue, une réalité alternative dans laquelle nous sommes en présence les uns des autres. 

Le rapport entre le caractère invisible, impalpable de cette énergie et son pouvoir bien tangible a très tôt fait sa dimension sacrée. Dans certains courants occultes, l’égrégore est un véritable support rituel. Les premiers à avoir exploré leur potentiel égrégorique furent les francs-maçons, reliés à travers le monde et les époques par leurs codes et initiations mystérieuses. Les écoles ésotériques utilisent l’égrégore comme un puissant outil divinatoire. Le chamanisme fait également de la transe et des cérémonies collectives une porte d’accès vers l’énergie universelle. Mais aujourd’hui, notre sacro-sainte science moderne tend elle aussi à s’emparer du phénomène. 

Aura universelle

Depuis un peu plus de quinze ans, une théorie discrète est en train de révolutionner toutes nos connaissances sur la conscience humaine. Le Global Consciousness Project (Projet de Conscience Globale) est une expérience parapsychologique débutée en 1998 au sein de la prestigieuse université de Princeton, aux États-Unis. L’initiative, qui réunit scientifiques et ingénieurs, cherche à établir l’existence d’une activité énergétique universelle, grâce à un générateur aléatoire de nombres, un petit boîtier conçu au départ pour détecter les mouvements de pensées d’un cobaye. Après en avoir éprouvé l’efficacité sur une seule personne à la fois, l’appareil, baptisé Egg, est testé sur un groupe. On réunit une trentaine de personnes et on les invite à parler et à bouger comme bon leur semble. L’appareil de mesure, placé dans un coin de la pièce, ne réagit pas. Mais quand on demande ensuite au groupe de s’asseoir et de méditer ensemble, l’appareil semble capter une synergie et amorce une courbe. La découverte fait l’effet d’une bombe dans la communauté scientifique. Bientôt, des dizaines d’autres boîtiers Egg sont envoyés aux quatre coins du globe, de l’Alaska aux Fidji, avec une question précise : est-il possible de détecter un émoi collectif à l’échelle planétaire ? Les premiers résultats sont étonnants : lors des funérailles de Lady Di, les boîtiers enregistrent jusqu’en Chine une variation du champ psychique. 

A ce jour, 65 générateurs sont positionnés dans presque autant de pays, dont deux en France. Tous reliés en réseau, ils archivent en continu l’encéphalogramme terrestre. Chaque fois qu’un événement mondial se produit, des fluctuations sont enregistrées. Plus il est fort et médiatisé, plus elles sont importantes. L’informaticien Pierre Macias héberge l’un des deux Egg français à Toulouse : « Le flot de données des capteurs tend à s’éloigner des valeurs attendues lorsque se produit un événement public qui concentre les pensées et les émotions d’un grand nombre de gens. Le jour de l’attaque terroriste du 11 septembre 2001, la probabilité pour que les capteurs enregistrent une telle variation  »par hasard » fut de l’ordre de 1 pour 1 million… Nous ne savons pas encore comment expliquer ces relations subtiles entre des événements d’importance pour les hommes et les données obtenues mathématiquement, mais elles sont indéniables aujourd’hui. Ces résultats montrent à l’évidence que le monde physique et le monde de l’esprit humain sont liés d’une relation encore inconnue ».

http://www.krishnazen.fr/2014/11/connaissons-nous-la-puissance-de.html

Posté par rusty james à 22:54 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

L'EGO , SOURCE DE MALADIE ET DE GUERISON PAR RODOLPHE STEINER

 …

550502_240663529393260_811153577_n

Ce qui importe, ce n’est pas que l’on exprime par des mots ou par des pensées la conviction qu’il existe encore autre chose que les effets des atomes, les effets matériels des atomes, c’est que l’on ait la possibilité  de donner à son esprit un autre fil conducteur que la pensée qui attribue l’origine des phénomènes aux réalités de l’atome. Ce qui importe, ce n’est pas ce que nous croyons, mais notre explication, l’attitude de notre âme… Seule l’authentique science de l’esprit d’orientation anthroposophique peut nous aider à vaincre le mal…

  Ce qui fait le matérialiste, c’est que dans l’étude des phénomènes matériels on est abandonné par l’esprit, que le regard pénètre dans le monde de la matière et que l’on n’y voit que de la matière et des processus matériels…

Mais on ‘est pas pour autant celui qui pratique la science de l’esprit au sens de la science spirituelle d’orientation anthroposophique. On l’est seulement lorsqu’on voit clairement que ce corps matériel, avec ses processus matériels, est une créature de l’esprit et d l’âme, lorsqu’on comprend dans les faits de détail comment s’orienter vers l’être d’âme et d’esprit qui est là et agit avant la naissance, ou disons la conception, comment il crée la forme, comment il modèle les structures et même l’ordonnancement des substances du corps humain…

La science de l’esprit en vient précisément à estimer la valeur réelle de ce qui est matériel en ne voyant pas seulement dans un processus matériel concret ce que la science actuelle y voit, ce que l’œil constate, ou ce qui est un résultat fixé en des concepts abstraits, grâce à l’observation extérieure ; elle est science de l’esprit uniquement parce qu’elle montre partout comment l’esprit est actif dans la matière, en portant justement un regards qui s’adonne entièrement aux effets de l’esprit dans la matière…

Il ne s’agit pas ici de constater d’une part, dans un esprit religieux ou philosophique : ‘l’être humain porte en lui une âme immortelle, et puis de faire de l’anthropologie, de la biologie, de la physique, comme si l’on avait devant soi des processus matériels uniquement – mais d’appliquer aux détails de la vie la connaissance que l’on peut acquérir de l’être d’esprit et d’âme, de plonger le regard dans le merveilleux édifice du corps lui-même… Ce qui importe, c’est de voir dans la matière, non pas la matière, mais la manifestation de l’esprit…

C’est ainsi que les maladies mentales sont là d’un côté, sont même aujourd’hui l’objet d’une étrange science bâtarde, de la psychanalyse, qui pense selon le matérialisme ; elles sont là, ces maladies de l’esprit et de l’âme, sans que l’on puisse de quelque façon et raisonnablement les mettre en relation avec ce qui se passe en réalité dans l’organisme…

Quelque part dans le cœur, dans le foie, dans les poumons, quelque part il y a du désordre lorsqu’en même temps ou plus tard apparaît ce que l’on appelle une maladie mentale. Une science de l’esprit qui parvient à reconnaître dans le cœur normal l’esprit en activité, cette science de l’esprit est aussi capable de rechercher dans la dégénérescence du cœur, dans les défauts du cœur, une cause de ce qu’on appelle l’esprit malade ou l’âme malade… La faute principale du matérialisme, en effet, ne consiste pas dans la négation de l’esprit…

La faute essentielle du matérialisme consiste en ceci qu’il ne comprend pas la matière parce qu’il n’observe que son côté extérieur. C’est justement là l’insuffisance du matérialisme : il ne parvient pas à pénétrer la matière du regard, par exemple dans le traitement simplement psychanalytique, dans la simple observation de quelque chose qui s’est passée dans l’âme, et qu’il  désigne par le terme d’îlot psychique – donc une abstraction, tandis qu’il faut suivre comment certaines impressions dans l’âme, que l’homme reçoit à tel ou tel moment de sa vie, et qui sont liées normalement à l’organisme normal, rencontrent des organes déficients, un foie malade par exemple au lieu d’un foie sain – heurt qui peut peut-être survenir à un tout autre moment qu’à celui où la déficience organique est perceptible….

La science de l’esprit n’a pas à reculer avec frayeur le moment de montrer comment ce qu’on appelle la maladie de l’esprit ou de l’âme est toujours liée à quelque chose dans le corps humain… C’est cela précisément que la science de l’esprit doit souligner de la façon la plus décidée : ce qu’on appelle les maladies de l’esprit et de l’âme doit être recherché jusque dans l’organologie de l’être humain…

Et inversement : ce qui est apparemment manifestation de la vie agissant seulement sur l’âme ou dans l’âme, ce qui apparaît dans les tempéraments et dans leur activité…  – tout cela… a aussi un aspect corporel…Une erreur commise sur bien des points dans l’éducation de l’enfant peut, plus tard, apparaître sous une forme tout à fait ordinaire de maladie physique…

Au sens le plus large, cela conduit d’une part à une communauté de vie des hommes animés d’un esprit social…. On porte un regard tout différent sur la société humaine. On commence à acquérir une juste compréhension de l’être humain, et l’on traite autrement autrui...

Tout ce qui est de nature intellectuelle, en effet, ne subsiste qu’à la surface de l’être humain. Celui qui ne pratique la science de l’esprit qu’intellectuellement, c’est-à-dire qui ne fait que noter : il y a un corps physique un corps éthérique, un corps astral un Moi, une vie terrestre répétée, un karma, etc. et qui le note comme on le fait pour les sciences ou pour la sociologie d’aujourd’hui, celui-là ne pratique pas sérieusement la science de l’esprit, car il ne fait qu’appliquer le mode de pensée habituel à ce qui présente la science de l’esprit. Mais dans cette dernière, l’essentiel, c’est qu’il faut qu’elle soit pensée autrement, ressentie autrement, vécue tout autrement par l’âme que la science intellectuelle…

Par contre, ce qui vient non pas de l’intellect, de la tête, mais de l’être humain tout entier, le résultat obtenu par la science de l’esprit : ’Imagination, l’Inspiration, l’Intuition, lorsque l’être humain s’y ouvre, pénètre dans tout l’organisme. Ce qui est vraiment la science de l’esprit pénètre dans l’organisation physique de l’homme en la rendant saine…

Parmi les chapitres qu’il faut constamment étudier à nouveau à l’aide de la science de l’esprit, se trouve le rapport de l’homme éveillé avec l’homme endormi, la différence considérable entre l’organisation humaine dans la veille et dans le sommeil…

Ce que l’individu peut produire pour le plus grand bien de ses contemporains, il faut que cela naisse exclusivement de ses faculté, il ne doit exister ici aucune norme venant de l’Etat, il ne peut y avoir non plus à ce sujet une dépendance vis-à-vis des puissances économiques, il faut que ce soit placé dans la sphère de l’indépendance personnelle de l’individu et reste soumis à a confiance pleine de compréhension que les autres humains, qui ont besoin d’utiliser ses facultés, peuvent porter à l’homme compétent.  On a besoin là de la vie spirituelle indépendante de toute instance, des institutions d’Etat et économiques, et qui agit elle-même avec compétence à partir des forces spirituelles uniquement…  

 L’économique ne doit pas régner sur le spirituel… Grâce à la fécondation que le domaine de l’hygiène peut recevoir d’une médecine fécondée par la science de l’esprit, l’hygiène peut justement devenir une affaire sociale… une affaire générale cultivée démocratiquement…◙

p. 1/1   -    Le Moi, source de maladie et de guérison – L’hygiène, question sociale.

GA 314 - Par Rudolf STEINER, 1920 ©1986 Revue TRIADES, F 78360 Montesson – Tome XXXIII – N°3 – pp 3 à 23 - 21 pages

 

Posté par rusty james à 13:42 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Le système Reiki est une arme occulte.

Sensei_Mikao_Usui_le_reiki
Le Reiki fait partie de ces techniques de guérison « Nouvel-Âge » qui semblent être sorties de nulle part et dont personne ne comprend vraiment le fonctionnement. La plupart de ces systèmes de thérapie tombent assez rapidement en désuétude ou se concentrent entre les mains d'un petit groupe de guérisseurs qui, ayant investi leur foi et leur argent, ne veulent plus lâcher-prise. Mais pas le Reiki : 30 ans après son introduction en Occident, cinq millions de personnes l'auraient pratiqué, dont 100'000 rien qu’en France. Nous n’allons pas contester ici le fait qu’il puisse produire des « miracles », mais nous allons montrer qu’il s’agit en réalité d’une technique proche de la magie noire mise en place par des initiés jésuites dans un but bien précis. Pour cela, nous allons devoir remonter l’histoire du Japon et suivre la « piste jésuite » grâce à une connaissance approfondie de leurs techniques de manipulation. Alors se dessinera peut-être, au milieu des mille mythes et légendes entourant le Reiki, le véritable visage de son fondateur : Mikao Usui.

L’histoire commence le 15 août 1549, lorsque le Père François-Xavier débarque au Japon. Il aurait pu accoster plus tôt mais il voulut attendre ce jour qui marque non seulement la fête de l’Ascension de la Vierge Marie, mais aussi et surtout le jour anniversaire de la fondation de la Compagnie de Jésus, par Ignace de Loyola et six de ses compagnons (nous allons voir que cette date « sacrée » est centrale dans toute l’histoire du Japon).

Sans tarder, le « bon père » commence son travail de missionnaire, qui est aussi un travail d’infiltration progressive de cette nouvelle culture s’offrant à ses yeux attentifs. Fort de l’expérience déjà acquise en Inde, il prend rapidement du pouvoir jusqu’à obtenir la protection du seigneur de la province de Nagasaki, où il établit son fief chrétien.

REIKI : L'ÉNERGIE DES FANTÔMES

Arrêtons-nous un moment sur cette fable. On réalise que c’est à partir de ce point que les chemins divergent : il y a ceux qui veulent croire en la possibilité d’un miracle, et ceux qui pensent que tout cela n’est que de la superstition et du charlatanisme. Entre les deux positions, un gouffre immense.

C’est comme si notre éducation nous avait formés à réagir aux phénomènes occultes, soit en les fuyant, soit en voulant y croire désespérément. Mais le monde invisible obéit à des lois aussi réelles que la loi de la gravitation, et si les Jésuites ont pu prendre un tel pouvoir sur le monde, ce n’est pas seulement par la ruse mais par leur maîtrise totale des forces invisibles.

Une première règle concernant ces mondes (de même que le monde manifesté) est que rien n’est gratuit. Plus précisément : toute énergie vient de quelque part. On peut alors se demander d’où provient le nuage blanc qu’aurait vu Usui avant de recevoir ses dons ?

Nous avons un premier élément de réponse dans l’étymologie même de Reiki. S’il est évident que Ki signifie « énergie » (Chi en chinois), les Occidentaux traduisent généralement Rei par « esprit », estimant ainsi que Reiki signifie « énergie spirituelle ». Mais, en réalité, ce mot Rei, « esprit », renvoie non pas à nos facultés spirituelles, mais à ce qu’on appelle communément des fantômes : des esprits !

Ce serait donc l’énergie des défunts qui serait utilisée pour accomplir les miracles du Reiki. Voilà qui choquera certains et qui en laissera d’autres de marbre, pensant que c’est une noble chose si, par ce biais, les morts peuvent aider les vivants. Mais comment des âmes désincarnées, errant encore sur Terre, pourraient-elles être d’une quelconque aide pour les vivants ?

Voilà ce que devraient se demander les amateurs de spiritisme et de channeling qui espèrent toujours trouver des réponses à leurs questions existentielles en communiquant avec l’au-delà, alors que cet au-delà, ce monde des morts, ne vit que dans le passé et ne peut en rien nous orienter positivement vers le futur. S'y soumettre, c'est risquer une grande confusion et une paralysie qui ne sont, au fond, que les signes d'une vampirisation.

En réalité, dès qu’on commence à toucher à l’au-delà, on est vite dans le domaine de la nécromancie et de la magie noire. Beaucoup d’adeptes du Reiki ont eu des morts dans leur entourage peu de temps avant ou après avoir commencé à faire des séances. Hawayo Takata, celle qui a amené le Reiki en Occident, a vécu le décès de sa sœur quelques mois avant d’être « inspirée » d’aller voir Mikao Usui. On peut donc estimer que, si le Reiki « marche » pour certains, c’est qu’il y a des fantômes près d’eux pour les « aider »… mais à quel prix ? Et quand on a connaissance de cas où un proche est décédé peu après une séance de Reiki, ne peut-on se demander si ce n’est pas le Reiki qui a lui-même déclenché la mort afin de récupérer une âme de plus dans son système occulte ?

Enfants, nous avons tous lu des histoires où un diable, un méchant génie, exauce les vœux dès qu’on signe un pacte avec lui. Mais lorsqu’on devient adulte et qu’une amie « Nouvel-Âge » nous propose une technique de soin miraculeuse, on se dit prêt à y croire. On pense même qu’y croire fait de nous un être « spirituel », au-dessus de la moyenne.

LE DÉTOURNEMENT DU SHINTO

La vision claire de ce qu'est l'au-delà nous aide à mieux comprendre le mécanisme derrière les guérisons « miraculeuses ». Mais cela ne suffit pas pour comprendre le succès planétaire du Reiki. Après tout, de tous temps, il a existé des « magnétiseurs » qui, de par leur sensibilité, avaient établi un certain contact avec l’au-delà. Qu’est-ce que le Reiki a de plus ?

Le système Reiki est contrôlé par les Jésuites et ces champions de l’occulte ne sont pas du genre à fantasmer sur des pouvoirs imaginaires, ni à lancer de grandes campagnes pour un produit qui ne marche pas. Ils ne sont pas là pour perdre de l’énergie, mais pour en gagner toujours plus. Pour cela, ils traquent les réservoirs d’énergies – les égrégores, etc. – et les mettent sous contrôle.

Lorsque François-Xavier a débarqué au Japon, il a bien senti que les siècles et millénaires de dévotion et de culte aux ancêtres avaient développé une atmosphère naturellement mystique à l’intérieur du pays. Le Japon n’était pas qu’une île de pêcheurs, c’était une formidable cathédrale dans l’au-delà, construite sur une énergie extrêmement raffinée. Cette cathédrale d’énergie était en même temps une protection qui repoussait ceux qui étaient venus sur l’île pour de mauvaises raisons – comme les Jésuites.

Lorsque ces derniers revinrent au Japon deux siècles plus tard, ils le firent avec beaucoup plus de prudence. Pas question d’imposer un dogme étranger. Au contraire, ils devinrent des champions du culte Shintô : ils firent tout pour bien entourer l’Empereur, pour le flatter et pour organiser un gigantesque – et artificiel – culte autour de sa personne.

Ainsi, ils s’assuraient qu’une grande partie de l’énergie dévotionnelle allait vers leur protégé. Tout cela ne nécessitait pas beaucoup d’efforts de la part du peuple nippon, car de tous temps au Japon, il y eut un culte rendu aux ancêtres et aux Empereurs.

Mais cette fois, au lieu que la dévotion envers l’Empereur soit redirigée vers les dieux et les mondes supérieurs – comme cela se fait naturellement dans une société traditionnelle – cette énergie allait être mise sous contrôle jésuite.

Quelle preuve avons-nous de cela ? Eh bien, le fait qu’en 1912, lorsque l’Empereur Meiji meurt, ce n’est pas devant ses proches mais, selon la légende, dans les bras d’Usui – oui, Mikao Usui, le fondateur du Reiki !

Or, c’est seulement quelques années plus tard qu’Usui va avoir son illumination sur la montagne, que le « grand fantôme blanc » va tomber sur lui et lui donner des pouvoirs extraordinaires. Comment ne pas voir dans ce fantôme l’âme de l’Empereur décédé, tellement chargé qu’il ne pouvait que donner une force considérable à celui qui la recevrait – en l’occurrence un agent jésuite qui se trouvait « comme par hasard » à ses côtés à sa mort.

Lorsque l’on connaît la vivacité des Jésuites et leur désir intense de prendre le contrôle sur les mondes invisibles – presque aussi fort que le désir d’autres groupes de prendre le contrôle sur le monde matériel – on n’est que moyennement surpris d'apprendre qu’ils ont réussi à prendre le contrôle du shintoïsme en un demi-siècle, en s’attaquant directement à la tête du système : l'Empereur. En revanche, on peut encore être étonné par le fait qu’ils ne se contentent pas d’une main-mise occulte sur le Japon, mais qu’ils utilisent ensuite cette victoire pour conquérir le monde entier – par le Reiki !
dyn008_original_500_600_pjpeg_2673774_e58bb0f3cac19669f8b46a92050653c9

LE REIKI, NOUVEAU BAPTÊME

En effet, quand on s’intéresse à l’histoire du Reiki, on ne peut que s’étonner de la rapidité avec quelle il a quitté le Japon. Lorsque Takata, la troisième personne dans la lignée de Mikao Usui, retourne à Hawaï en 1937, elle est censée laisser derrière elle 2 000 adeptes. Mais après la guerre, il ne reste personne.

Dans les années 80, lorsque le Reiki explose en Amérique, beaucoup essaient de retourner aux sources japonaises, mais ils ne trouvent rien, si ce n’est quelques portes closes. Pour finir, le Reiki devra être réimporté au Japon, sous sa version occidentalisée, ce qui est un comble!

Cela signifie que, aux yeux des Jésuites, le Reiki n’était pas destiné aux Japonais. Dès le début, c’est le monde entier qui doit être conquis. La force des morts du Japon a été simplement utilisée comme puissance de conquête.

Ce qui est aussi exploité, c’est toute l’aura mystérieuse du Japon, avec un passé tellement compliqué qu’on peut en raconter n’importe quoi aux Occidentaux. Alors, les légendes se démultiplient, ainsi que les transmissions « channelisées » d’Usui. On finira même par dire qu’Usui n’était pas vraiment chrétien, mais bouddhiste, car cela est plus à la mode dans le Nouvel-Âge.

Il reste toutefois une base sûre pour tous les adeptes : le mémorial à Usui construit par ses élèves après sa mort, en 1927…. Sauf quand on apprend que des ouvriers japonais ont témoigné qu’ils l’avaient construit en 1975 !

Les Jésuites, de toute façon, n’ont pas coutume de s’embêter avec les détails. Ils savent que les gens aiment rêver, alors plutôt que de se casser la tête à créer une histoire cohérente, ils préfèrent lancer le plus possible d’anecdotes abracadabrantes, en profitant aussi – pour s’amuser – d’y glisser quelques vérités sur leur entreprise.
Il est intéressant de constater, par exemple, que dans la légende officielle du Reiki, le « réveil » de Mikao Usui commence par une citation de l’Évangile de Marc où il est dit :

Le christianisme était encore trop typé et dogmatique pour être vraiment universel, c’est ce dont les Jésuites s’étaient rendu compte au Japon. Alors ils ont retourné la force du Japon contre elle-même, et l’ont utilisée pour conquérir le monde.

 

source http://www.crom.be/article.php?id=50


Message secret gravés sur la patte du sphinx révèle l'origine de ces batisseurs

653px-Vedder,_Elihu_-_The_Questioner_of_the_Sphinx_-_1836

Bien des personnes pensent tout savoir sur le sphinx du plateau de Giza et l’on ne peut imaginer les trois pyramides voisines de Chéops, Chéphren et Mykhérinos sans le sphinx tellement celui-ci est devenu indispensable à l’harmonie visuelle du plateau. Ceci n’est pas étonnant car le sphinx est placé exactement où il faut dans une conception basée sur des principes géométriques de la section d’or. Le nombre d’or est en relation avec une série de nombres: la suite de Fibonacci (0,1,1,2,3,5,8,13,21,34,55,89,…) et l’archéologue égyptien et Professeur Emeritus : Alexander Badawy (1913-1986) à prouvé dans son étude de plus de 50 temples au bord du Nil que les anciens égyptiens avaient bien utilisé cette série de nombres à dessein démontrant une fois de plus leur grande connaissances et sophistication en matière architecturale. Or je vais vous démontrer dans cet article que le sphinx recèle bien des secrets encore méconnus pour la plupart et que notre vision actuelle est bien déformée par rapport à son aspect originel.

secret-sphinx-1.jpg

L’inscription méconnue de la patte gauche du sphinx

En 1817 Gianbattista Caviglia **(1770-1845) nettoie le devant du sphinx, chose qui n’avait pas été faite depuis la chute de l’Empire Romain. Il trouva en premier lieu un morceau de la barbe tombée du sphinx (aujourd’hui au British Museum !). Puis en désensablant un orteil de la patte gauche du sphinx, il trouve une inscription : un texte de 13 lignes en Grec, gravé bien visiblement avec une mention comme quoi il s’agit d’un texte officiel datant de 166 Après JC sous le règne de Marc-Aurèle pour commémorer la restauration des murs entourant le sphinx par les romains. Ce texte est passionnant et vous n’aurez pourtant aucune chance de l’aperçevoir aujourd’hui sur le sphinx tellement les restaurations successives et surtout les dernières, ont recouvert de couches incroyablement épaisses et souvent défigurantes les contours de notre sphinx comme sous les bandelettes étouffantes d’une momification.

Ecrite en Grec donc, et en lettres capitales, il n’y a je sache que trois traductions existantes en anglais et une en latin de ce texte. Une à partir de la copie faite par Henry Salt (1780-1827) consul général britannique au Caire en 1815, grand collectionneur d’Antiquités égyptiennes qui avait payé Caviglia en 1817 pour explorer le sphinx et qui fit publier sa retranscription dans la: « Quarterly Review » Vol 19) en 1818 traduite par le Dr Yong en anglais et latin lequel s’employa même à remplacer certains mots effacés à jamais, une autre du très grand archéologue égyptien Selim Hassan*(1893-1961) le premier égyptien à occuper une chaire d’égyptologie, et enfin :une par le Révérend Coleridge d’Eton publiée dans: « Opérations menées à la pyramide de Giza par le colonel Vyse » en 1842. Je vais vous livrer ici ma propre traduction de cette inscription: j’ai essayé d’être la plus fidèle possible à la grammaire du Grec ancien et de ne pas inventer les mots manquants :

secret-sphinx-2.jpg

 « Cette structure est l’œuvre des Dieux immortels.
Placée de façon à dominer le sol de cette Terre de récolte,
Erigée au centre d’une cavitée dont ils ont retiré le sable,
Comme une île de pierres au voisinage des pyramides,
Pour que nous puissions le voir,
Non pas comme le sphinx tué par Œdipe,
Mais comme un servant sacré de Leto,
Qui garde avec vigilance,
Le Guide Sacré de la Terre d’Egypte.»

La référence à Leto*** ici se comprend car à l’époque où les pharaons Ptolémés d’origine Grecque régnaient sur l’Egypte, Giza se trouvait dans un district administratif appellé : « Letopolitain ». Le texte est signé Arrianos, sans doute l’historien et philosophe romain d’origine Grec qui écrivit la vie d’Alexandre le Grand (« Anabase d’Alexandre »). Donc outre la référence aux Dieux Immortels comme créateurs de ce sphinx qui est intéressante, nous y reviendrons, nous voyons bien par ce texte lui-même que le sphinx était considéré comme une île. Ceci est tout nouveau pour certains d’entre-vous.

leto.jpg

Leto  une djinn polymorphe comme toutes les deités egyptienne

le sphinx est un hommage a la mere qui fut comdamné a vivre sur une ile deserte sphinx et le symbole de l'ile

 

Un lion qui était un chien et l’île du sphinx

Or le savant Robert Temple et sa femme Olivia viennent de publier un livre de 565 pages en anglais intitulé: « The sphinx Mystery, the forgotten origins of the sanctuary of Anubis »(« Le Mystère du sphinx, les origines oubliées du sanctuaire d’Anubis ») fort bien documenté avec bien des éléments exhumés de l’oubli ou de multiples collections dispersées innaccessibles au public, dans lequel il nous dit: « Les douves du sphinx dans l’Ancien Empire étaient connues dans les Textes des Pyramides comme le lac du chacal, le canal du Dieu, le canal d’Anubis, le Lac de Vie… » Or on trouve beaucoup de références à cela dans toute la littérature égyptienne Antique : par exemple sur les autels dans la tombe de Tutankhamon à propos de Rostau (Giza) on dit que sa topographie est celle d’une citée d’eau et on parle de: « La maison du lac » à propos de l’île du sphinx. Même Auguste Mariette qui creusa autour du sphinx en 1858 admet que l’enclos du sphinx avait dû contenir de l’eau du Nil dans l’Antiquité (voir références). Dans les Textes des Sarcophages on nous parle du bassin lustral, du lac du chacal.

Pourquoi ? Tout simplement parce que l’universitaire Temple avance l’assertion que le sphinx à l’origine aurait été fait à l’image d’Anubis (« chacal » est une mauvaise dénomination des traducteurs car il n’y a jamais eu de chacals en Basse Egypte mais bien plutôt des chiens sauvages) le gardien du site par excellence et il le prouve avec force analyses, photos et recherches. Le sphinx serait devenu léonin vers la IV ème dynastie où les lions étaient fort à la mode dans toutes les représentations, puis au Moyen Empire Amenemhat II lui aurait apposé son visage (et non pas Chéops). Mais je ne vais pas entrer trop dans les détails de l’œuvre de Temple ici, seulement en évoquer quelques points et d’autres d’ailleurs. Le fait qu’à l’origine le sphinx ait pu être la représentation d’Anubis est quelque chose que j’annonce depuis des années devant le sphinx lui-même aux personnes qui m’accompagnent dans mes voyages en montrant: « in situ » l’inclinaison du dos, la queue, les traces d’érosion par l’eau dans les douves. Il faut comprendre que depuis l’Antiquité le sphinx à subi de multiples restaurations qui surtout pendant les dernières consistaient en rajouts d’épaisses couches de briques de pierres aussi laides qu’inutiles ne faisant que rendre « pataudes » les lignes du sphinx qui sont en dessous d’une grande finesse. C’est très visible aujourd’hui pour les pattes qui ressemblent maintenant à d’immenses barres de carton-pâte. Nous avons des clichés du début du 19ème siècle et beaucoup de photos ensuite nous permettant après une analyse minutieuse de voir déjà de grosses différences pendant les restaurations « modernes » et les desensablements successifs. Dans le Texte des « Sarcophages » non seulement on parle du lac du « chacal » (Anubis) mais on dit: « Son nom est face de chien, sa taille est grande » (versets 1165-1185), deux fois dans le Texte des « Pyramides » on cite Anubis comme celui de « la Hauteur de l’Ouest » ( la seule hauteur centrale en Basse Egypte c’est le plateau de Giza ) et le lac du « chacal » est aussi cité dans le livre « des Cavernes ».

secret-sphinx-3.jpgsecret-sphinx-4.jpg

Le remarquable chercheur Terence Du Quesne à dénombré beaucoup de références à Anubis : « Seigneur de Rostau (Giza) » dans des inscriptions et sur des murs, il a listé notamment dix sources publiées de ce titre précis à ce jour. Ce n’est qu’après la cinquième dynastie que le titre: « Seigneur de Rostau » est donné à Osiris. Rapelons qu’Anubis en égyptien c’est: « Inpou », « celui qui a la forme du chien », il est aussi dénommé: « L’Ouvreur de chemin » et guide les âmes et il est représenté aussi sous le nom d’ « Upuaout, ouvreur de chemin », à Abydos dans le sud. Il est aussi: « Seigneur du Pays de l’aurore » et comme l’écrit l’excellent René Lachaud: « (…) Il fait surgir la lumière anubienne de l’initiation qui correspond à ce moment ambigu, «entre chien et loup» où jour et nuit s’interpénètrent ». Et dans : « Le Livre de la sortie au jour » (qui est le véritable titre du Livre dit « des morts ») : Oh ! Anubis qui est sur ses secrets. Seigneur des secrets de l’Occident. Seigneur de ce qui est caché. »


Eh oui qu’Anubis est présidé sur le plateau de Giza n’est guère étonnant car à Giza/Rostau nous sommes au carrefour des plus grands mystères. Vous allez vite comprendre pourquoi. On ne vous parle jamais du « Livre de la Construction » qui se trouve gravé dans l’enclos du temple d’Horus le faucon à Edfu dans le sud de l’Egypte. Or quand vous lisez sur place celui-ci, il y a dedans des références à d’autres textes perdus comme : « Les Livres Sacré des Temples » qui rassemblent une description de l’histoire des lieux de pèlerinage le long du Nil. Et que dit ce texte? Il dit que ces lieux furent établis par un groupe « d’entités créatrices » les « Shebtiw » associés à Thot. Il est dit que ceux-ci que l’on appelle aussi les « Ainés », les « Faucons », se sont installés dans un premier endroit sur Terre et que ce premier endroit est…Rostau ! C’est à dire Giza ! Toujours selon ce texte, les livres sacrés et objets de pouvoir furent scellés dans une place secrète sous terre par les « Shebtiw » et ils construisirent au dessus une immense enceinte et des pilliers pour le protéger. Ce lieu s’appelle : Bw-Hmr, la place du trône de l’âme. D’autre part toujours dans ce texte il nous est suggéré que le monde souterrain de Giza est un modèle microcosmique du passage du temps et du processus de la première création dans notre univers pysique… vous comprenez mieux maintenant sur quoi le sphinx veille, ce n’est pas rien ! Les anciens Egyptiens nommaient aussi Giza/Rostau dans leurs descriptions : La Splendide Place du Premier Temps » et : « La Place secrète » et il est vrai que tout le plateau de Giza que je parcours depuis 20 ans mètre par mètre est bien truffé de milliers d’entrées souterraines, de cheminées d’aération, de puits sans fond. Tout cela prouve la présence d’un réseau souterrain impressionnant dont j’aurai l’occasion dans d’autres articles de vous parler davantage.

secret-sphinx-5.jpgOn voit ici le pataud des pattes trops restaurées (Photo Gigal)

En tout cas c’est seulement au Moyen Empire (époque où depuis un long moment déjà le sphinx n’avait plus sa tête d’Anubis selon Temple) qu’apparaît pour la première fois dans les hiéroglyphes le nom: « Sphinx »: « Sheshep » qui se traduit littéralement par « image » ou « statue ». Le nom entier du Sphinx alors est: « Sheshep-Ankh »: la « statue vivante ». Ce sphinx est un symbole vivant représentant bien des choses de l’invisible terrestre et céleste. Dans la langue copte, la plus ancienne langue de l’Egypte parlé encore actuellement, le sphinx se dit: « bel-hit »: « le Gardien ». Et juste après l’an mille on nomme le sphinx: « Twtw »: « Je suis image » que les Grecs retranscrivent en Tithoes et l’assimilent à Cronos le Dieu du temps. Et ce qui est intéressant aussi c’est que citant Manéthon, Pline prècise que Tithoes faisait partie des rois mytiques des toutes premières dynasties ou plutôt comme on dit maintenant de la fameuse dynastie zéro (car on a fait démarrer la première dynastie à Ménes (2920-2770 Avant J.C.) et cependant dans plusieurs documents sont cités des pharaons précédents mais leurs qualifications de dieux ou demie-dieux est dérangeante pour le conscensus universitaire) pourtant bien inscrite dans le papyrus de Turin (Le canon de Turin) et l’auteur latin précise bien que Tithoes succéda au dieu Amon et qu’il serait le tout premier constructeur du labyrinthe de Fayoum (à 120 km au sud du Caire au bord du lac Fayoum), le plus ancien labyrinthe de toute l’Antiquité que les gens venaient visiter alors du monde entier. Et qui est en ruines aujourd’hui au pied de la pyramide d’Hawara site que je fait visiter régulièrement...

Un sphinx bien plus ancien qu’on ne le pense.

secret-sphinx-6.jpgLe Sphinx en position sur le plateau avec au fond la pyramide de Chéops

En 1858 notre extraordinaire Auguste Mariette est chargé par le duc de Luynes de vérifier les propos de Pline l’Ancien selon lesquels le Sphinx serait construit et non monolithique. Il ouvre un chantier non loin de la pyramide attribuée à Chéops (qui régna de 2551-2528 av. J.C. 4ème dynastie). Dans un sanctuaire d’Isis tout proche il trouva la stèle dite de « l’Inventaire » dans laquelle on raconte ni plus ni moins que le sphinx et la grande pyramide existaient bien avant le règne des dirigeants de la 4ème dynastie donc bien avant 2575 av J.C.. Le texte précise que : « Durant le... règne de Chéops celui-ci ordonna la construction d’un monument le long du sphinx ». En toute logique cela implique que le sphinx était déjà là avant. Or s’il était déjà là du temps de Chéops, cela signifie que contrairement à ce que le « mainstream » affirme, à fortiori il n’a pas pu être construit sur ordre de Chéphren son successeur sur le trône ! Il faut dire que la théorie disant que le sphinx a été construit par Chéphren juste parce que la chaussée sur son côté sud mène aux pieds de la pyramide de Chéphren a été lancée sans aucune preuve ni connaissance par Caviglia qui n’était encore qu’un capitaine au long cours payé pour faire déblayer le sable du sphinx !! Aucune inscription ne confirme sa thèse lancée bien légèrement. Il existe aussi d’autres documents prouvant que le temple adjacent au Sphinx et qui possède exactement les mêmes marques d’érosion que celui-ci existait avant le règne de Chéops. Dans une inscription qui était conservée au musée de Boulak, le scribe royal du pharaon Chéops note une dédicace qu’il a a lui-même relevée sur un document antérieur. Cette dédicace prétend que le soleil en personne présida à la gigantesque construction, dont « l’origine se perdait dans la nuit des Temps ».

Or si l’on prend en compte ceci, c’est toute la datation chronologique actuelle en cours en égyptologie qu’il faudrait revoir ! Un peu trop pour certains… C’est pourquoi la majorité des égyptologues actuels se détourne de cette stèle dite de l’inventaire, car elle remet en question trop d’acquis pour eux. Certains préfèrent d’ailleurs affirmer que cette stèle faisant la liste de l’inventaire du temple d’Isis remonterait seulement à la 26 ème dynastie. Peut-être mais Auguste Mariette le découvreur, qui a passé plus de dix ans à fouiller le plateau de Giza a toujours affirmé lui, que la stèle fut érigée par Chéops lui-même.

Quant à la supposée ressemblance de la tête du sphinx avec Chéphren lui-même, cette théorie a été invalidée depuis 30 ans par le Directeur du service de médecine légale de la police de New-York expert en morphologie faciale Dr Franck Domingo. Après avoir photographié le sphinx sous plusieurs angles et lumières puis la statue de Chéphren au musée du Caire il compara avec sa méthode scientifique, il conclut sans appel qu’il s’agissait bien de deux personnes différentes...

Robert Temple lui, prouve d’ailleurs grâce à l’étude de la coiffe et de certains traits et aussi à cause de l’obsession du pharaon pour les sphinxs qu’il s’agit en fait d’Amenemhat II(1929-1892 Avant J.C.). En tout cas si à l’origine le sphinx avait bien une tête d’Anubis et que bien plus tard il comporta la tête de ce pharaon on pourrait penser également que d’autres avant Amenemhat II ont pu y apposer leur face également, la tête du sphinx comportant beaucoup de traces de multiples réfections et la tête actuelle étant fort disproportionnée par rapport au corps. On trouve également un texte du pharaon Amenhotep II (1448/1420 Avant J.C.) comportant une mention du sphinx en tant que : « plus ancien que les Pyramides ». Puis nous avons la fameuse stèle de Tutmosis IV qui a donné lieu à mes recherches sur le deuxième sphinx.

A la recherche du deuxième sphinx

Il était généralement admis pendant de longues périodes chez les Anciens Egyptiens que le Sphinx était recouvert par les sables, sauf la tête jusqu’à ce que le pharaon Tutmosis IV (18ème dynastie: 1420-1411 av. J.C.) ne le désensable. Et nous avons le merveilleux récit de Tutmosis IV gravé pour l’éternité sur une stèle de granit rose et érigée entre les pattes du Sphinx : c’est la stèle dite de Tutmosis IV. Ce pharaon qui n’était alors qu’un prince, n’appartenant même pas à la lignée principale de succession pharaonique, vint se reposer après une chasse à l’ombre de la tête seule apparente alors, et s’endormit. Là il rêva que le Sphinx lui parlait dans son sommeil, le suppliant de le débarasser de ses souffrances car il ne supportait plus les brûlures du sable du désert le recouvrant. En échange, il lui donnerait le pouvoir et la fortune. Tutmosis à son réveil décida de s’exécuter et devint en peu de temps pharaon ainsi que très fortuné.

Ce qui est particulièrement intéressant par rapport à cette stèle de Tutmosis IV c’est la représentation qui est faite du sphinx. Regardez bien, il y a deux sphinxs ! Et se tournant le dos ce qui ne veux pas dire d’aileurs, et pour des questions de règles anciennes de perspectives que dans une réalité, les deux sphinxs se tournent véritablement le dos. De plus ils sont allongés sur des structures avec portes indiquant par là que les sphinxs donnent accés à un ailleurs, un complexe souterrain. Mais où donc est passé le deuxième sphinx dessiné sur cette stèle ? Ce qui est bien curieux c’est que très peu de gens se sont mis à chercher les réponses...

secret-sphinx-7.jpg

Sphinx et sa Stèle de Tutmosis IV au double sphinx

Dans la fameuse stèle de l’inventaire conservée au musée du Caire, il est fait mention qu’un éclair aurait foudroyé la coiffe du deuxième sphinx entraînant sa destruction ainsi que celle d’un sycomore, arbre sacré à l’époque, qui fut brûlé aussi par la foudre. Pour l’archéologue Michael Poe qui se réfère à des fragments de papyrus du Moyen Empire ce deuxième sphinx aurait été détruit par une crue du Nil particulièrement violente environ 1000 ans après J.C. Les villageois auraient alors prélevé les pierres pour reconstruire leur village.

C’est alors que je me suis mise à chercher en Egypte et grâce à mes connaissances d’Arabe classique j’ai vite trouvé des textes confirmant l’existence de deux sphinxs. Ainsi dans ses deux encyclopédies géographiques (Kitab al Mamalik, al-Mamsalik et Kitab al Jujori le grand géographe et savant arabe Al-Idrisi (1099-1166), mentionne bien la présence de deux sphinxs à Giza, l’un est en très mauvais état, il est atteint par les eaux du Nil et de nombreuses pierres manquent.

D’autres auteurs mentionnent également l’existence de deux sphinxs : Ainsi l’historien célèbre Musabbihi écrit au sujet d’un : « sphinx plus petit que l’autre » de l’autre côté du Nil, en très mauvais état, composé de briques et de pierres (Annales de Rabi II,vers 1024). C’est pourquoi je recherche inlassablement depuis des années l’emplacement du second sphinx. La tâche est très difficile car toute la rive opposée du Nil est couverte des buildings de la mégalopole du Caire et de ses banlieues gigantesques. Comment trouver l’emplacement d’un sphinx disparu ? Et c’est là qu’intervint une de mes cartes, celle de l’analyse par satellite minutieuse dont je suis spécialiste, couplée à une étude sur le terrain du moindre des détails. J’ai, après avoir sillonné des milliers de ruelles, déterminé deux endroits possibles. C’est alors que le grand géologue et archéologue égyptien Dr Barakat m’a fait l’honneur de me contacter en me disant, après avoir lu un de mes articles sur ce sujet en anglais qu’il appréciait beaucoup mon travail et était arrivé aux mêmes conclusions que moi, ce qui me conforte comme vous pouvez l’imaginer dans la continuation de cette recherche. Je vais m’y consacrer cet été et rencontrer le géologue lors d’entretiens qui promettent beaucoup et dont je vous ferait part ultérieurement.

D’autre part à l’instar des historiens arabes qui l’ont vu à leur époque, nous avançons l’hypothèse que l’un des deux sphinxs devaient être féminin. Al Idrisi dit clairement que le second sphinx était féminin et situé sur la rive Est du Nil faisant face au sphinx mâle celui que nous connaissons tous. N’oublions pas également que le nom Grec : « Sphinx » du verbe « sphingô » veux dire étrangler. Les deux sphinxs face à face de chaque côté du Nil formaient comme un goulot d’étranglement, comme une surveillance sur les navires provenant de Haute Egypte ou descendant au Sud… L’emplacement du second sphinx pourrait receler de nombreux secrets des temps préhistoriques même, beaucoup de choses dans le sous-sol. Ce sera dans le futur sans nul doute un projet archéologique colossal... dans le futur comme le dit le Dr Barakat.

Je vous dirais aussi et je ne suis pas la seule, que les deux sphinxs sont similaires aux deux piliers d’Hercule, l’un indiquant le pouvoir matériel s’impliquant vers le haut dans le pouvoir spirituel (le sphinx féminin) et l’autre (l’actuel), le pouvoir spirituel s’impliquant dans le monde matériel souterrain mais c’est là le sujet d’un de mes livres en cours…En tout cas pour boucler la boucle momentanément et pour apporter ma pierre à l’œuvre de Temple même s’il ne parle pas du tout de deuxième sphinx, j’ai découvert récemment qu’il y avait bien dans le passé deux Upuaout (Anubis)/ Sur la stèle JE 47381 aux trois registres sont bien figurés un: « Upuaout de Haute Egypte, controlleur des deux Terres »(« Wp-wAwt smaw aba-Tawy ») et dans le registre du millieu on voit celui-ci accompagné de: « Wepwawet de Basse Egypte » (« Wp-wAwt mttyt »). Donc les deux sphinxs tout à fait à l’origine aurait bien pu représenter deux Anubis...
Dans un prochain article je vous parlerais de l’état actuel des découvertes par rapport aux cavités à l’intérieur et sous le sphinx de Giza

encore bien des choses que peu savent...

Antoine Gigal

Notes :

*Selim Hassan (1887-1961) : Il est pour moi dans les trois plus grands egyptologistes et archéologues de tous les temps. Il excava sans relâche à Giza et Sakkara de 1929 à 1937 et découvrit beaucoup de structures que l’on redécouvre à peine aujourd’hui et écrivit une extraordinaire « Encyclopédie de l’Ancienne Egypte » en 16 volumes. Il publia en tout 170 livres sur l’archéologie en Egypte.

***Gianbattista Caviglia (1770-1845) : Capitaine au long cours Italien, il est embauché par Richard Vyse l’égyptologue Anglais qui remarqua en lui de très fortes capacités d’adaptation de débrouillardise c’est ainsi qu’il débuta des fouilles archéologiques avec lui sur la petite pyramide de Mykhérinos. Mais son attention fut vite attirée par des structures encore plus prometteuses comme le sphinx,la grande pyramide et d’autres.

****Leto : L’histoire de Leto telle qu’elle nous est raconté dans la mythologie greque peut fortement nous intéresser pour l’Egypte. Leto, fille des Titans (Anciens Dieux très puissants ayant régné pendant l’âge d’or sous la direction de l’un d’entre eux: Cronos (Saturne) après son père Uranus (Le ciel) pour les 21 premières générations de Titans.): Coeus régnant sur une zone céleste entre les deux pôles terrestre et Phoebe liée à la pleine Lune et à la purification lumineuse, tomba enceinte de Zeus. La femme de Zeus : Héra extrêmement jalouse fit en sorte que « toute terre ferme fuit Leto » de façon à ce que celle-ci ne trouve aucune terre ferme pour accoucher. Il est dit qu’alors Leto quitta l’Hyperborrée déguisée en louve pour la Lycie (pays des loups, peut-être une ancienne forme d’Anubis ?)) en Anatolie puis pour l’île de Délos. Il y a plusieurs destinations finales pour l’accouchement de Léto et les experts se battent pour savoir laquelle est la bonne. En tout cas elle accoucha dans une île non rattachée à la terre même sous la mer, une île flottante en quelque sorte ou une île « fabriquée ». On raconte en Egypte des histoires similaires pour Isis se réfugiant dans une île flottante du delta du Nile. Giza avec son île au sphinx était bien un endroit indiqué pour être lié à Leto. Celle-ci dû lutter contre beaucoup de monstres chtoniens et de Titans vivant sous terre et contre Python avant de pouvoir accoucher des jumeaux : Artémis et Apollon. Le grammairien Grec: Antoninus Liberalis cent ans après JC nous raconte tout cela avec force détails. Il est l’auteur de : « Les métamorphoses » un récit racontant 41 des transformations effectuées par des Dieux offensés). Notons qu’Hérodote nous raconte que Léto était adorée en Egypte sous la forme de Wadjet la déesse cobra protectrice de la Basse Egypte.

Références:

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/21/

Auguste Mariette: « Lettre au Vicomte de Rougé concernant les excavations faites dans le voisinage du grand sphinx de Giza »,Bibliothèque Egyptologique, Vol 18,Paris, 1904.

Alexander Badawy: “Ancient Egyptian Architectural Design:A Study of the Harmonic System », Berkeley university, 1965. Et:” History of Egyptian Architecture”,Berkeley university, 1968.

Selim Hassan: “The Great sphinx and Its secrets: Historical studies in the Light of Recent Excavations” vol 8,Cairo Gov Press,1953.

Terence Du Quesne: “Anubis and the spirit of the West »,Darengo publications, 1990.

Yves Herbo relai-SFH-10-2013

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/12/

La Grotte de l'orb : une énergie lumineuse se déplaçant capturée sur la vidéo !

 

tumblr_mxmjjzREK91sjo6gjo1_500

Les Premières Impressions

L'entrée de la grotte est protégée par une formation rocheuse plutôt intrigante et peu familière qui ressemble à un visage de chien, et un peu plus loin se trouvent des indices d'une formation rocheuse qui porte des traces d'un mur artificiel. Sur le rebord en saillie se trouvent quatre Dialanthuns (Dreaming Track markers - des traces, marques, empreintes) qui accentuent l'importance de ce qui était, et est encore, dans cette grotte peu profonde.

Cave dog leoPhoto by Sonya Vangelder

Pour commencer, aucun des deux pochoirs peints à la main sur la paroi arrière ne représente un sens quelconque. Le contour de la main la plus petite a été créé en soufflant de l'ocre par la bouche et est de la taille de la main d'un enfant avec un doigt exceptionnellement mince. Le deuxième plus grand pochoir à l'ocre blanc est encore plus problématique, en ce qu'il n'était pas tellement un pochoir à la main, mais plus un dessin du coude - au - doigt. Si sa création est un effort solitaire, cela a été une tâche très difficile, et le résultat est contraire à presque tous les autres dessins originaux faits à la main qui utilisent juste la main.

Près de là où le faucon s'est perché se trouvent deux ensembles de peintures fanées ; deux semblent montrer cinq rayons ocrés rouges rayonnant de ce qui semble être une tête. Tout autour se trouvent des restes d'ocre blanc, ce qui était probablement toute une partie d'une peinture originale qui comprenait deux têtes. Juste au-dessus du perchoir du faucon se trouvent deux figures au charbon de bois noir de la même forme. Toutes les deux ont deux jambes, peut-être un pénis, et un corps a deux bras levés au-dessus de la tête. A la droite il y a une ligne courbe gravée très inhabituelle, entourée par une autre figure en charbon de bois qu'il est difficile d'identifier, sinon cela suggère timidement qu'elle pourrait être un animal.

Il existe également des preuves de picotement (une méthode originale de sculpture sur pierre) et en un seul endroit, il semble qu'une grande partie de la roche aurait pu être picotée, abrasée et enlevée. Ce qui semble être une série de coups de ciseaux parallèles peuvent être trouvée au-dessus de la ligne de piquetages. Puis il y a aussi ce qui semble être un type bizarre de revêtement des rochers en algue citron-bleu (blue-lime algae ou http://www.agriculture.gov.sk.ca/Blue-Green_Algae_FAQs) sur le bord gauche de la grotte.

Nous avions passé une heure ou deux sur la recherche et dans un respect profond, et il ne semble pas y avoir de raison de revenir. Cette grotte, portant un art original et des gravures est certainement très sacrée et spéciale. Mais pour nos suppositions, nous n'avons pas trouvé d'archéologie en dehors des normes et rien n'a vraiment repoussé nos barrières de compréhension.

Lumières, Camera...

A une centaine de mètres plus bas, nous faisons une pause pour manger et, plus important encore, me soulager de la sangsue qui (forcément) s'était attachée à ma cheville. Au cours de cette courte pause, Evan a eu la chance de voir ce qu'il avait photographié sur le site. Tout au long de nos enquêtes, Evan était resté sur la tâche, en prenant encore des photos des ocres, des charbons de bois, des murs et autour... ou ce qu'il pensait.

A sa grande surprise - et apparemment grâce à un merveilleux incident ou une intervention divine, ou les deux - Evan avait une fois appuyé sur le bouton « vidéo » à la place du bouton ' photo ' sur son appareil d'enregistrement. Cette erreur s'est produite au même endroit où le faucon a volé lorsque nous sommes apparus en premier sur cette scène, et où les fientes de faucon se trouvaient.

Cave orb video still2 300x262

Ce que nous avons vu était au-delà de nos attentes : une paire de lumières blanches en orbe - comme volant en diagonale à travers l'écran.

Tous les objectifs que nous aurions dû chercher ailleurs ce jour-là ont immédiatement disparu. Aucune discussion n'a été nécessaire, et nous étions de retour sur le site et dans la grotte dans la minute de notre première vision. Ce que nous avions vu n'appartient pas juste à une quelconque théorie classique du «ici et maintenant ». Et cela valait certainement une enquête plus approfondie.

Il n'a pas fallu longtemps, à peine quelques secondes après qu'Evan ait commencé à filmer à nouveau, avant que nous voyons une boule de lumière flashant sur l'écran. Pendant les deux minutes suivantes, l'intensité et le nombre de feux a fluctué, mais dès le début nous avons remarqué une nette différence dans la trajectoire de vol par rapport à ce que nous avions vu dans la première vidéo : ils allaient partout ! Ces objets légers se déplacaient sur chaque orbite possible, droite, diagonale, horizontale, courbe, et dans un cas, une forme en J. La vitesse et l'intensité des feux couvraient toute la gamme complète, tout comme la gamme des couleurs de ces boules d'énergie. Certains changeaient de vitesse ou de la direction à mi- vol. Il n'y avait pas d'uniformité dans leurs mouvements, et donc ce n'est pas une force unique qui les propulsait.

Avons-nous seulement capturé un vol d'orbes sur la vidéo ?

Parmi toutes ces apparitions surnaturelles apparemment, un très bref participant se démarque. Il s'inclina vers le bas dans la partie supérieure du cadre et fit la plus brève des apparitions, un total de trois écrans, mais sans doute il était la plus grande de toutes les formes légères filmées dans le dossier de Evan sur ce défilé d'énergie et de lumière.

Cependant, tout au long de ce tournage, aucun de nous trois n'a rien vu de ses propres yeux. Si il n'y avait pas ce que nous avons vu à l'écran, nous n'aurions eu aucune idée de ces allées et venues autour de nous. Evan se concentrait sur la caméra sur un endroit plus profond de la grotte. Les rayons du soleil n'ont pas atteint le rebord de la grotte et encore moins pénétré dans la grotte elle-même, il n'y avait pas de poussières ou d'insectes visibles, et aucune explication «rationnelle» disponible qui pourrait rejeter cet état caché des choses essentielles - qui semble vivante et sans équivoque à la caméra.

Même si la vidéo de Evan est apparue graphique et vérifiable, nous savions que plus était nécessaire pour répondre aux critiques et cyniques à la fois dans et en dehors de notre équipe. Donc, quatre heures après que nous ayons quitté la grotte, Evan est revenu avec les membres de l'équipe de Sonya Vangelder (chercheuse / historienne ) et Sean Vandenberg (producteur intuitif de documentaires). Cette fois, avec deux caméras différentes - l'une tenue par Sean qui est un cinéaste professionnel et extrêmement doué - avec un tournage à un autre moment de la journée , l'équipe a chroniqué que plus de la même énergie lumineuse à joué. Il y avait des moments où les écrans ont été inondés avec des dizaines de formes légères dansant à des vitesses , des intensités et des orbites différentes.

Parmi toutes les merveilles de ces signes des dieux existait ce que nous croyons être un point de définition ; à partir de ce moment, il est devenu évident que nous avions affaire à des entités intelligentes, des réactions rapides et une pensée consciente. Sean avait glissé près de la source où se tenait Sonya ou lorsque Evan avait précédemment filmé - peut-être même d'un peu trop près les "êtres de lumière" présents. Dans un segment d'un film, Sonya s'est focalisée autour du bras de Sean et un orbe, apparemment destiné à entrer en collision avec son poignet, a changé de cap en un instant, virant à 90 degrés alors en vitesse et aux côtés de son bras, dans une action qui apparaît uniquement faite pour éviter de faire "contact".

Cette interaction s'étend sur plusieurs niveaux. Quelles que soient ce que ces lumières sont, quand vous êtes trop près de l'un des leurs, ils semblent utiliser un processus cognitif pour prévoir et réagir à votre présence physique. Dans ce cas, la lumière choisi un autre chemin pour éviter la chair et le sang du bras de Sean. Et pourtant, aucun de nous n'avait les yeux pour voir tout cela.

Bien sûr, dans le monde empirique où beaucoup s'accrochent, ou sont contraints de résider, il ne suffit pas de faire confiance à la parole des autres. Comme ils le disent, « voir c'est croire ». Donc, pour accueillir le « ce que vous voyez est tout ce qu'il y a " des sensibilités de notre monde, Sean a compilé un court documentaire de nos expériences à l'intérieur de cette grotte spéciale.

Un plus grand objectif

Ce n'est pas un hasard - il ne l'est jamais - que Ramindjeri Elder Karno Walker a essayé de me contacter le même jour, mais comme nous étions sur place à l'époque, cela n'a été possible que quand nous sommes rentrés à la base de la maison en début de soirée et que j'ai répondu à son appel. S'il y avait des doutes sur le caractère sacré et la réalité de ce que nous avons vu et filmé - et il n'y en avait pas, mais jamais - si un cas de doute s'attardait profondément dans les recoins de notre équipe, ils auraient rapidement disparu.

Karno avait appelé pour nous informer que les esprits de la terre étaient maintenant prêts à «s'élever» et se montrer.

Et même si nous n'avions pas eu de contact jusqu'au soir, c'est exactement ce qui s'est passé dans la grotte durant la journée. Cela faisait clairement partie d'un plan plus vaste. Ensuite, après avoir entendu notre expérience, Karno a accepté notre confirmation absolue par sa validité qui était la présence à la fois du faucon gardien et de la plume que l'oiseau a choisi d'abandonner - sur l'endroit même où Evan a capturé par "erreur" le tout sur vidéo.

Donc, ce que nous avons ici sont trois séries de trois. Il y avait trois caméras détenues par trois personnes filmant sur trois périodes distinctes, et tous se sont concentrés sur un emplacement spécifique dans la grotte. Les trois caméras ont enregistré les mêmes événements surnaturels. Cachés à nos yeux il y avait des lumières de toutes les couleurs, de diamètres et intensité, et se déplaçant à des vitesses différentes dans toutes les directions possibles, elles sont venuss et sont allées. Certaines étaient très grandes et d'autres petites, et au moins une a montré une intention consciente. Passé ces faits, tout le reste est un mystère mystique.

Orb photo

Photo2011©shauniel

À quelques minutes de la fin de mon entretien avec Karno Darkinjung Elder, tante Beve est arrivée. Elle a été invitée pour le dîner chez Ryan and Andy’s et, comme c'était la coutume, nous avions l'intention de partager tout ce que nous avions vu ou découvert sur le pays et obtenir ses idées. Mais cette fois, c'était différent. Les autres sites que nous avions vus avaient perdu l'excitation des orbes, et jusqu'à ce que Tante Beve ait vu et commenté le film, rien d'autre n'avait de conséquence. Étonnamment, non seulement elle confirma que notre expérience était un signe du royaume spirituel, mais elle a été plus précise et beaucoup plus «hors-monde» dans son avis que nous l'aurions soupçonné. Êtant dans une grotte pleine d'art natif, nous avons supposé que les lumières et les esprits étaient d'origine native - mais non, tante Beve était convaincue que nous avions vu les activités des « personnes et des êtres transportés de là-haut " - se référant, comme elle l'a fait lors de consultations antérieures, à des êtres hors du monde.

Il se pourrait bien que l'explication soit que ces orbes volants ne soient pas, tout ou partie de ce qui précède. Ce que notre équipe a capturé sur vidéo est réel dans tous les sens du mot, et est encore bien positionné à l'extérieur de l'étreinte de toute théorie scientifique dominante acceptée. La seule vérité que nous pouvons témoigner est que le film n'est pas faux, que l'expérience était totalement inattendue, et en ce qui concerne nos aînés natifs, l'activité du domaine de l'esprit est une partie intégrante de l'identité de ce site. Les aînés natifs insistent sur le fait que le changement est à venir, et que ce que nous avons filmé fait partie de cette accélération.

Est-ce que les Esprits se montrent ? Essaient-ils de communiquer ou d'interagir avec nous ?

Ou sont-ils simplement des lumières aléatoires battant partout sans rime ni raison ?

Étant donné les circonstances sur place - le faucon qui nous a accueillis, la gamme inexpliquée de mouvement, la taille et la couleur des hasardeuses boules d'énergie que nous avons filmé, et le fait que l'une de ces boules blanches ait fait un demi-tour soudain et navigué aux côtés du bras de Sean - cette expérience n'était pas aléatoire mais délibérée. Et ce concept doit vraiment être le point de départ minimum pour toute recherche. Comme le frère Karno Walker nous a informés, les esprits vont s' «élever » et se faire connaître quand ils seront prêts. Et le jour où nous avons visité " la grotte des orbes ", il semble que c'est exactement ce qui a commencé à se produire.

By Steven Strong

Note de la rédaction par Andy Whiteley :

" Il me stupéfie combien de personnes contribuent à l'équipe d'archéologie Forgotten Origin, et le tout sur une base volontaire. Venant d'un large éventail de milieux et lieux, chacun apporte une autre compétence, perspective , activité, expertise - ou un fort accent :) - pour une recherche collaborative sur la véritable histoire de l'ancienne archéologie trouvée en Australie largement. En fait, il y a tellement de nombreux contributeurs maintenant - quelque chose comme trente au total, travaillant sur le site et en dehors, partout dans le monde - que nous avons appris à être connu collectivement comme « la tribu - ‘The Tribe’ ». La tribu a une croissance organique avec notre curiosité partagée, l'intégrité et la ténacité, et je me sens vraiment privilégié de faire partie d'une telle équipe inspirante de chercheurs de vérité. "

Source : http://wakeup-world.com/2014/01/08/the-cave-of-flying-orbs-captured-on-video/

"Copyright Disclaimer Under Section 107 of the Copyright Act 1976, allowance is made for "fair use" for purposes such as criticism, comment, news reporting, teaching, scholarship, and research. Fair use is a use permitted by copyright statute that might otherwise be infringing. Non-profit, educational or personal use tips the balance in favor of fair use."

Yves Herbo Traductions-Sciences-F-Histoires, 29-01-2014

le symbolisme occulte de la chanson des Black Eyed Peas

Black-Eyed-Peas-Meet-Me-Halfway

Meet_Me_Halfway

"Meet Me Halfway" des Black Eyed Peas est une chanson entraînante avec des paroles simples mais juste en apparence. Parce qu’au fond cette chanson résume la quête de l’illumination spirituelle fondée sur les enseignements ésotériques.

Il n’y a qu’UN SEUL chemin vers la vie éternelle : JESUS.

Cet article se penche sur le symbolisme occulte de la chanson et explique sa signification spirituelle. Que la vérité nous affranchisse surtout.

Image

Le chemin vers l’illumination

J’ai découvert Black Eyed Peas quand ils étaient encore un groupe de rap underground luttant pour se faire connaître. Dans cette quête désespérée, le groupe recrute Fergie, et décide de donner dans une tendance plus « populaire ». Leur désir de plaire à tout le monde et n’importe qui a notamment conduit à la production de chanson comme « Let ‘s Get Retarded ». Une ode à l’idiotie (qui plus tard a dû être modifié pour « Let’ s Get It Started » suite à des plaintes) ça a marché, car ils ont été propulsés. En regardant "Meet Me Halfway", j’ai été stupéfait par l’incroyable sens de la vidéo. Son symbolisme va en profondeur dans les mystères de l’antiquité et révèle des principes d’écoles ésotériques tels que la Kabbale. Pour un groupe qui jusque là chantait : « My humps x 4 » il faut avouer que c’est un changement d’ambiance assez radicale.

Voici la vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=I7HahVwYpwo

lorsque regarde bien cette vidéo il est clair qu’il ne s’agit pas d’une simple histoire d’amour comme beaucoup se sont imaginés. En effet, il s’agit de l’union entre la physique et les plans astraux, des principes masculins et féminins et entre l’humanité et la divinité. Il s’agit de l’aspiration de l’être du monde ordinaire à chercher une vérité supérieure. La vidéo est remplie d’illustrations de théories occultes de la Kabbale, la franc-maçonnerie, la théosophie, de christianisme gnostique et plus encore.

Fergie, l’âme humaine

Image

Fergie est d’abord couchée dans une sorte de jungle. Elle est physique, elle est sur une terre fertile. Elle nous fait vaguement penser à Eve dans le Jardin d’Eden. Malgré toute la beauté qui l’entoure, Fergie a les yeux vers le ciel et semble vouloir «autre chose», cependant inaccessible pour elle. Cela ne vous rappelle t’il pas une histoire de fruit défendu tant désiré par curiosité ? Bien. Fergie ici sent qu’il ya quelque chose qui lui manque. Et vous savez, c’est comme ça qu’opère le péché : Convoitise des yeux, puis de la chair, puis orgueil du monde, puis péché.

Je ne peux pas aller plus loin qu’ici
Je te veux tellement, c’est mon plus grand désir

Fergie chante à sa nature divine, à son moi supérieur qui semble infiniment loin d’elle, mais qui l’entend. Elle est humainement allée aussi loin que possible dans sa quête spirituelle et elle demande à son moi spirituel de maintenant lui aussi faire un pas vers elle.

Apl.de.ap, l’âme divine

Image

le rappeur apl.de.ap joue le rôle de la conscience supérieure de Fergie, la pièce manquante nécessaire pour obtenir l’illumination spirituelle. Il est habillé dans des vêtements qui rappellent les sages de l’Orient ou les mystiques. Le fait qu’il soit en lévitation, entouré d’une aura, tournant et se multipliant nous situe sur son caractère spirituel. Il n’est pas un être humain physique, mais la contrepartie spirituelle de Fergie. Apl.de.ap dit dans ses paroles qu’autant Fergie veut se connecter avec son soi supérieur, de même il voudrait s’approcher d’elle. Ils formaient une seule unité avant qu’elle  "tombe" dans l’existence matérielle et veulent «devenir un» à nouveau.

Cool,
J’ai passé mon temps à penser, penser, penser à toi
Chaque jour, oui, tu me manque vraiment, vraiment
Et toutes ces choses que nous avions, avions l’habitude de faire
Hey chérie, quoi de neuf, d’habitude c’était juste juste toi et moi

Apl.de.ap exprime sa complémentarité avec Fergie dans tous les sens. Elle est physique, il est spirituel, elle est dans la vie terrestre, il vie dans le néant, elle est une femme, il est un homme. En termes alchimiques, elle est le mercure et il est le soufre. Ce concept de «deux âmes» est clé dans les enseignements kabbalistiques.

Image

Apl.de.ap utilise un pointeur torah pour consulter sa carte. Dans son contexte ésotérique, il est utilisé pour les études kabbalistiques. Est-ce que la Kabbale fournit la feuille de route de l’illumination?

Image

Pointeur de la torah


Will.I.Am, le véhicule

Image

Will explore l’univers sur le dos de son éléphant, lui par contre assure la liaison entre le spirituel et le monde terrestre. Il pourrait être appelé un "agent de voyages cosmiques". Il est à la recherche de la passerelle qui permettrait Fergie et Apl.de.ap de s’unir à nouveau. Cette démarche est bien résumée dans ses paroles de son couplet:

Fille, je voyage autour du monde, et navigue même les sept mers
passant par l’univers je vais vers d’autres galaxies
Dis moi juste où vous voulez, dites-moi où vous souhaitez vous rencontrer
Je me suis moi-même transporté pour arriver là où vous êtes
Parce que fille que je te veux, je, je, je te veux en ce moment

Image

remarquez sur l’éléphant le symbole d’un aigle à deux têtes, très similaire au symbole du Rite écossais de la franc-maçonnerie.

Image

 

Le cône de pin

Apl.de.ap se lève et commence sa recherche de Fergie, son homologue perdue. Il est le principe actif la recherchant, tandis que Fergie est le principe passif,  l’attendant sur la terre. Ensemble, ils vont devenir une personne complète. Dans sa marche à travers le désert cosmique, nous pouvons voir qu’il tient un bâton. Et ce bâton est très symbolique:

Image

Pomme de pin

Les cônes de pin ont toujours été de manière occulte associés à l’illumination spirituelle. Que l’on regarde les anciens Babyloniens, les Egyptiens, les Grecs ou les chrétiens (église romaine), la pomme de pin a représenté et représente toujours pour eux le lien mystérieux entre le physique et le monde spirituel, qui peut être trouvé dans le cerveau humain. La glande pinéale, également connu comme le troisième œil, est représentée par la pomme de pin dans le symbolisme occulte. Il est enseigné dans les écoles mystiques qu’elle ouvre les portes de la perception spirituelle une fois que les sept chakras sont correctement activés.

Image

Image

Le cône de pin d’Osiris entouré par les deux serpents de la Kundalini. Le bâton représente la colonne vertébrale et la pomme de pin représente la glande pinéale.

Image

Cône de pin géant au Vatican

Manly P. Hall explique l’importance de la pomme de pin dans la franc-maçonnerie et les civilisations anciennes:

    «il y a beaucoup de similitudes entre le CHiram maçonnique et la Kundalini du mysticisme hindou pour justifier l’hypothèse que CHiram peut être considéré comme un symbole aussi de l’esprit du feu se déplaçant à travers le sixième ventricule de la colonne vertébrale. La science exacte de la régénération humaine est la clé de la maçonnerie perdu, car lorsque l’esprit du feu est levé par les 33 degrés, ou des segments de la colonne vertébrale, et entre dans la chambre en forme de dôme du crâne humain, il passe finalement dans le corps pituitaire (Isis), où il invoque Ra (la glande pinéale), et exige le nom sacré. La maçonnerie opérative, dans le plein sens du terme, signifie le processus par lequel l’œil d’Horus s’ouvre. EA Wallis Budge a noté que dans certains des papyrus illustrant l’entrée des âmes des morts dans le prétoire d’Osiris la personne décédée a un cône de pin rattachée à la couronne de sa tête. Les mystiques grecs aussi portaient un bâton symbolique, l’extrémité supérieure étant sous la forme d’une pomme de pin, qui a été appelé le thyrse de Bacchus. Dans le cerveau humain, il ya une petite glande appelée la glande pinéale, qui est l’œil sacré des anciens, et correspond au troisième oeil du Cyclope. On en sait peu concernant la fonction de la glande pinéale, que Descartes a suggéré être la demeure de l’esprit de l’homme. Comme son nom le signifie, la glande pinéale est la pomme de pin sacré dans l’homme – le seul œil, qui ne peut pas être ouvert avant CHiram (l’esprit du feu) est soulevée par les joints sacrés que l’on appelle les sept églises d’asie ».
    -Manly P. Hall, enseignements des secrets de tous les âges


l’illumination

Image

Taboo voit littéralement la lumière

Taboo regarde le soleil, qui est lui même la représentation métaphorique de la divinité. Le processus d’illumination a bien commencé. Il est le pont pour aller «de l’autre côté".

traversons le pont, pour aller de l’autre côté
Juste toi et moi (juste toi et moi)
Je vole, je vais voler dans le ciel, pour toi et moi (pour toi et moi)
Je vais essayer, jusqu’à ce que je meure, pour toi et moi (pour toi et moi)

L’ouverture des portes

Après la recherche, Will.I.Am ouvre le portail qui permettra à Fergie et Apl.de.ap, les deux âmes, de finalement s’unir. Tout ce qui leur reste à faire est simplement de passer à travers.

Image

    Le moi supérieur, entre dans une passerelle en forme de pyramide, représentant le monde spirituel et le caractère trinitaire de la divinité (voyez comme le diable est un imitateur)

Image

Le soi inférieur entre dans une passerelle en forme de cube, ce qui représente le plan matériel et la planète Terre

Les étoiles filantes dans le ciel, viennent marquer ce mariage alchimique.

Image

Conclusion

A quoi, ou à qui sert tout cette dose d’ésotérisme et d’occultisme dans une seule vidéo de musique. Nous savons vous et moi qui sont les plus exposés aux chaînes de musiques : les jeunes, les adolescents. Le diable utilise cet outil à outrance ces derniers temps. Eux (les jeunes) ils ne voient que le côté « cool », et ne se rendent pas compte qu’ils sont quelque soit l’âge, préparés et pré initiés au mysticisme. Menés ainsi à la rencontre de forces ténébreuses et démoniaques qui perdront leurs âmes. Oui. Perdront leurs âmes. Parce que JESUS reste et demeure l’UNIQUE chemin vers la vie éternelle.

Que retenir ? Ces artistes décident de donner leurs âmes à satan contre gloire et richesse, en réalité cela n’engage qu’eux. La seule chose qu’on puisse faire c’est de prier pour qu’ils fassent la paix avec DIEU en Christ. Mais là où le bas blesse, c’est lorsqu’on organise des cérémonies d’initiation à échelle massive à travers clips, films, spectacles, et j’en passe. Vous savez, nous n’avons d’emprise que sur notre Conscient. Notre subconscient à l’inverse échappe à notre contrôle alors que c’est ce dernier qui dicte nos actions et réactions sans que nous le réalisions vraiment. Nos fils, filles, frères, sœurs, familles, amis, sont exposés et voient leur nature complètement modifiée, parce que le disque de leur intellect à été regravé à l’aide de techniques psychanalystes, et mystiques de plus en plus exploités par la musique et l’art d’aujourd’hui. Ouvrez les yeux, regardez autour de vous… parce que plus rien n’est caché.

http://lalucidearmy.wordpress.com/page/3/

Le projet stargate Sun Streak et Grill Flame vison à distance du passé et du futur.

 

tumblr_m302zg7Mky1rub9d8o1_500

 

Le projet stargate est l'un des nombreux noms de codes affectés pour couvrir les programmes de recherches autour de la vision distante.

D'autres noms de code sont : Sun Streak, Grill Flame, Center Lane pour la DIA et INSCOM et SCANMATE pour la CIA, depuis les années 1970 jusqu'en 1995. Ces recherches ont notamment été menées par le Stanford Research Institute (SRI).

Ces programmes de recherches ont été lances notamment parce que certains officiers de renseignement US ont été amenés à penser qu'un "pont psychique" venait d'émerger entre les états unis et l'URSS, citant notamment les capacités de Nina Kulagina.

Les expérimentations menées en CRV pour "ressentir" des lieus ou des événements sont normalement appliquées au présent, mais certaines sessions ont aussi eu pour objets de « ressentir » le passé ou le futur.

[image]


Le projet Stargate

Le projet stargate a permis de développer une série de protocoles pour faire des capacités de « clairvoyance » un procédé scientifique, minimiser au possible les phénomènes de « bruit » et d'améliorer l'efficacité de ces procédés par des méthodes de contrôle de l'esprit.

Le terme « remote viewing » (vision distante) a émergé comme un terme générique pour décrire cette approche plus structurée de la clairvoyance.

NDT : Nous préférerons dans cet article le terme original de « remote viewing » à sa traduction francophone de vision distante car cette méthode de voyance appliquée au renseignement est plus particulièrement d'origine anglo-saxonne. }

Ce projet est aujourd'hui officiellement terminé du fait d'un manque apparent d'utilité des données produites par ce programme.

En 1989, de nouveaux administrateurs civils, qui n'était pas familiarisés avec ce que nous appellerons des phénomènes psychiques, ont « jetés au feu » les vieilles sorcières, tireuses de cartes et « channelers », du fait que ces phénomènes soient contestés sur le plan scientifique.

Ces quelques lignes sont des avis du traducteur qui ne figurent pas dans la version originale du présent document.

Cependant, (cet avis n'engage que le traducteur), il serait possible qu'avec l'émergence dans les années deux mille de nouveaux concepts, comme notamment le transhumanisme, ces recherches n'aient été abandonnées qu'officiellement, pour préserver l'image de sérieux de certaines administrations américaines (CIA, DIA, NSA...).

Le traducteur pense en outre que du fait de certaines applications possibles du remote viewing, notamment dans le domaine des communications, il serait envisageable que ces projets de recherches qui hier étaient dévolus à la CIA soient passés sous le contrôle de la NSA, plus à même de travailler sur des concepts propres aux communications.

Ceci est avis du traducteur, qui cependant n'est pas en mesure de fournir des sources relatives à ces considérations purement technique.

Le traducteur attire aussi l'attention du lecteur sur le fait que l'émergence de nouvelles technologies, notamment dans les domaines de la génétique, des sciences cognitives et des nanotechnologies ouvrent des perspectives nouvelles aux recherches autour de l'accroissement des capacités psychiques.

Enfin, le traducteur tient à rappeler que certaines techniques, que nous qualifierons de transversales, dont les aspects scientifiques sont moins contestés que la clairvoyance ou la transmission de pensée, tiennent cependant des capacités du domaine psychique. Nous pensons notamment aux recherches menées dans les années 60/70 pour mieux comprendre les phénomènes dits de « mémoire photographique ».

 

ONDES E.L.F.
[image]
Le terme ELF signifie: Extreme Low Frequency.
Ce sont des ondes électromagnétiques proches de la longueur d'onde émise par le cerveau humain. Des ondes qui peuvent donc affecter l'être humain en brouillant sa concentration de pensée, nuire à ses états d'esprit et aller jusqu'à l'affecter émotionnellement ! (Dépression, suicidaire, euphorie, lui faire entendre des voix, le télécommander . . .) Dans certains milieux, la rumeur avance que lors de la dernière grande panne d'électricité -le 14 août 2003- des E.L.F. on été utilisées pour maintenir les gens de New York dans un calme surprenant.Jeu de mots à la Gilles Surprenant: E.L.F.= Égalité - Liberté - Fraternité... et j'ajoute... pour le contrôle des masses !

ONDES E.L.F. RUSSE SUR LE CANADA
[image]
Le 14 octobre 1976, les communications radio sur toute la planète ont été interrompues par des ondes radio puissantes émanant d’URSS.

De nombreux centres d’écoute officiels répartis dans le monde entier enregistrèrent à cette occasion des détails caractéristiques. Plus tard, ces signaux réapparurent, quelquefois à très basse fréquence ou à très haute fréquence et à des intervalles et durées irréguliers.

Des protestations officielles ont été adressées à la Russie par le Canada, l’Angleterre, les Etats-Unis et les pays Scandinaves. La Russie s’excusa pour l’interférence occasionnée, dit-elle, par les expériences qu’elle menait.

Les personnels des centres de radiocommunications, aussi bien amateurs que professionnels, interceptèrent ces émissions essayant d’identifier leur nature, leur origine et leur but.

Les Services de la Défense et du Renseignement des USA étaient particulièrement concernés et en décembre 1976, ils avaient la conviction que les émissions provenaient de puissants ''signaux radar au-dessus de l’horizon'' russes.

Pendant un certain temps, ceci devint l’explication officielle et c’était très plausible.

Mais, ensuite, la nature des radiations changea de façon spectaculaire. De très grandes ondes EM stationnaires étaient formées sur des centaines de km de long, provenant du sous-sol et montant droit jusqu’à la ionosphère. Ces ondes stationnaires avaient une périodicité variant de 4 pulsations/seconde à 26/s.

Evidemment cela ne pouvait pas être des « signaux radar au dessus de l’horizon », tout le monde devait revoir ses idées.

Pendant environ un an, ces ondes EM apparurent sporadiquement sans davantage d’explication de la part des Russes, seulement un promesse de réduire leurs expériences et éventuellement de tout arrêter.Lors de la Série du Siecle en 1972,le Canada a eu de la difficulté a se concentrer et a perdu ses Premieres Partie,La Technologie Russe E.L.F. a t-elle été utilisée afin d'influencer les Joueurs Canadiens?

[image]
___________________________________________________________________________

LES ONDES SCALAIRES
[image]
il faut savoir qu'une onde scalaire est composée de deux ondes à 90 degrés l'une de l'autre. Une onde verticale (rouge) et une autre onde horizontale (bleue).ATTENTION: Cette explication n'est pas complète. Il faudrait ajouter la force gravitationnelle qui donne un effet de "spin" qui spire tout l'ensemble décrit ici sommairement.La superposition de ces deux ondes électromagnétiques, orientées à 90 degrés l'une de l'autre, est une onde scalaire aux propriétés étonnantes. En effet, les ondes scalaires permettent d'agir à distance sur la matière visible par une méthode totalement invisible.

EN RÉSUMÉ - Pour produire une onde scalaire il faut:

Deux antennes émettrices d'ondes électromagnétiques; l'une verticale et l'autre horizontale.
Les deux ondes doivent être déphasées de 180 degrés. À ce moment-là on parle plus de champ que d'ondes.
Les deux ondes doivent être entrelacées à la manière d'une spirale. Comme l' hélice de l'ADN ou la colonne d'une tornade. Cet effet de rotation induit l'aspect gravitationnel à l'onde électromagnétique conventionnelle. C'est ainsi qu'une action dirigée sur la matière, à distance, devient possible par la simple utilisation d'une énergie immatérielle, un champ d'ondes, de vibrations subtiles.
Finalement, ajoutons que la qualité de l'action sur la matière à distance dépend surtout de la qualité du contrôle des phases que de la puissance de l'émetteur.

____________________________________________________________________________


ÉCOLE DE COPENHAGUE/ entre 1920 et 1930

[image]

Einstein avait coutume de dire : "Dieu ne joue pas aux dés",
Ce à quoi le physicien Niels Bohr aurait répondu : « Einstein, cessez de dire à Dieu ce qu'il doit faire ! ».Bohr se contentait d’un "Qu’importe, ça marche !".


L’école de Copenhague ou interprétation de Copenhague est un courant de pensée qui donne une interprétation cohérente de la mécanique quantique. Elle considère que le caractère probabiliste de la mécanique quantique et que les relations d’incertitude de Heisenberg proviennent de l’interaction entre l’appareil de mesure et ce qui est mesuré, c’est-à-dire du fait que, au niveau atomique, l’effet de l’appareil de mesure sur son objet ne peut pas être négligé. D’autre part, elle considère que parler d’objets indépendamment de toute mesure n’a pas de sens ; en particulier, on ne peut pas connaître l’évolution d’un système entre deux mesures.Cette interprétation proposée par Niels Bohr, Werner Heisenberg, Pascual Jordan, Max Born porte le nom de Copenhague car l’institut de physique que dirigeait Bohr et où Heisenberg et Pauli étaient de fréquents visiteurs était situé à Copenhague. Cette interprétation sert de référence en physique, même si d’autres interprétations ont été proposées.
La devise de Bohr était "Contraria sunt complementa" (les contraires sont complémentaires)

A- PROBABILITÉ
Les particules subatomiques sont influencées par l'observateur. (l'instrument de mesure)
Exemple: - Corpusculaire/ondulatoire - Quelqu'un qui se sait filmé, a de la misère à marcher normalement.
B- LIBRE DE L'ESPACE/TEMPS
La matière peut se modifier sans preuves expérimentales en laboratoire.
Exemple: - Le saut quantique - L'électron saute d'une couche orbitale à une autre sans passer par l'espace qui les sépare.
C- INCERTITUDE
Les particules élémentaires ont la liberté d'être, comme par hasard.
Exemple: Choix instantané d'état par intrication (Enchevêtrement).
(Spin à gauche & à droite au choix imprévisible et concerté entre deux particules enchevêtrées, simultanément.)


[image]
Les fentes de Young (ou interférences de Young) désignent en physique une expérience qui consiste à faire interférer deux faisceaux de lumière issus d'une même source, en les faisant passer par deux petits trous percés dans un plan opaque. Cette expérience fut réalisée pour la première fois par Thomas Young en 1801 et permit de comprendre le comportement et la nature de la lumière. Sur un écran disposé en face des fentes de Young, on observe un motif de diffraction qui est une zone où s'alternent des franges sombres et illuminées.


Cette expérience permet alors de mettre en évidence la nature ondulatoire de la lumière. Elle a été également réalisée avec de la matière, comme les électrons, neutrons, atomes, molécules, avec lesquels on observe aussi des interférences. Cela illustre la dualité onde-particule : les interférences montrent que la matière présente un comportement ondulatoire, mais la façon dont ils sont détectés (impact sur un écran) montre leur comportement particulaire.

EFFET D'OBSERVATION
SOURCE
[image]
La théorie quantique stipule qu’un phénomène a bien lieu que s’il est observé. On appelle ce principe l’effet d’observateur.

Les implications de cet effet invitent à une réflexion profonde. Puisque notre univers physique est une suite de manifestations, il a besoin d’un observateur pour rendre possible son dénouement. Qui a permis l’existence de l’observateur sinon une conscience capable de le produire ? Ce principe implique que notre univers est la conséquence directe d’une conscience.

En fait, les phénomènes du cosmos exigent un observateur pour être appris et compris par tous. L’observateur peut se présenter sous différentes formes :
Ø Un individu regardant une bactérie par le biais d’un microscope
Ø Une personne contemplant un coucher de soleil
Ø Quelqu’un qui se trouve dans une tour de contrôle en train de consulter les écrans d’ordinateur lui révélant la position d’un avion, d’un satellite ou d’une fusée.

L’observateur idéal serait celui qui ne causerait pas la moindre perturbation sur l’objet observé, donc qu’il soit sans idéal et sans aucune attente particulière.

En fait, l’observateur réel entraîne toujours une perturbation à l’expérience, car il est en attente de quelque chose. En physique quantique, l’observateur et l’objet observé sont mystérieusement liés de sorte que les résultats de l’observation semblent en partie déterminés par les choix de l’observateur. Cette situation est représentée par la moindre perturbation sur l’objet observé, donc qu’il soit sans idéal et sans aucune attente particulière.

En fait, l’observateur réel entraîne toujours une perturbation à l’expérience, car il est en attente de quelque chose. En physique quantique, l’observateur et l’objet observé sont mystérieusement liés de sorte que les résultats de l’observation semblent en partie déterminés par les choix de l’observateur. Cette situation est représentée par la fonction d’onde.

http://www.orandia.com/forum/index.php?mode=thread&id=86777

Charles Taze Russell, fondateur des Témoins de Jéhovah et franc maçon du 33e degrès

TG FM

Lancer une nouvelle religion demande de la logistique. Il est étonnant de constater que la plupart des réunions des premiers Témoins de Jéhovah se tenaient dans des temples franc-maçons ou sociétés secrètes apparentées. Voici quelques exemples tirés de leurs propres publications:

8 mars 1903 Fort Wayne
Une réunion pour les amis intéressés se tiendra au Hall des "Maccabées"*, 917 Calhoun St. à 10h. Les réunions de l'après midi ... se tiendront au Temple Maçonnique, cor. Wayne and Clinton Sts.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 96)

1903 Convention générale à Atlanta
Toutes les autres réunions se tiendront au Hall des "Knights of Pythias"*, cor. Pryor and Unter Sts.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 96)

1904, Convention de Washington
La convention de Washington se tiendra au Hall des "Odd Fellows"*.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 240)

9 février 1908, Paterson
La session du matin se tiendra au Hall maçonnique.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 383)

11 octobre 1908, Chicago
La réunion matinale aura lieu au Drill Hall, Temple Maçonnique à 10 heures.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 320)

* Maccabées, Knights of Pythias, Odd Fellows: sociétés secrètes maçonniques.

On peut multiplier les exemples au cours de ces années. En général les réunions des "intéressés" ont lieu dans un temple franc-maçon tandis que les réunions ouvertes au public se tiennent dans un lieu plus neutre (Théatre, Opéra).

Il est particulièrement intéressant de constater que ces organisations maçonniques, d'habitude bien discrètes, aient ainsi ouvert leurs locaux à des réunions confidentielles d'une élite d'Etudiants de la Bible.

Un cimetière maçonnique?

Le cimetière où sont enterrés Russell et les premiers responsables de la société des témoins de Jéhovah est aujourd'hui au sein d'un immense complexe maçonnique à Pittsburgh, il n'y a pas de cloture entre les deux. Qu'en penser ? Pourquoi avoir choisi cet aménagement si Russell n'avait aucun lien avec la maçonnerie ? La franc-maçonnerie aurait voulu l'honorer, qu'elle n'aurait choisi meilleur lieu pour conserver à sa vue un mémorial de C.T. Russell. Une pyramide (un des principaux emblèmes maçonniques) de près de trois mètres de haut est dressée dans ce cimetière à la mémoire de Charles Taze Russell.

 

Tombe de Russell et complexe maçonnique
La Pyramide à la mémoire de Charles Taze Russell.
Dans le fond on aperçoit le "greater Pittsburg Masonic Center".

Tombe de Russell et symbole des Knights Templars
En s'approchant de la pyramide de Russell on y découvre le nom de l'organisation des témoins de Jéhovah (société de la tour de garde) mais aussi et surtout un étrange symbole dont la présence est inexpliquée.
La croix dans la couronne est le symbole des chevaliers templiers (KT ou Knights Templars):
le plus haut degré de la franc-maçonnerie.

Nota: les franc-maçons n'ont pas l'exclusivité de l'utilisation de ce symbole templier qui est aussi repris par d'autres organisations mystiques (comme la croix gammée n'est pas l'apanage d'Hitler. L'utilisation de symboles occultes doit quand même alerter)

Des symboles franc-maçons dans les publications

Ce même symbole se retrouve dans certaines publications de la société.


Un volume ancien de la tour de Garde, le magazine des témoins de Jéhovah. De 1891 à 1931, Le symbole maçonnique des chevaliers templiers figura sur la couverture de la Tour de Garde.
symbole franc maçon dans Tour de Garde
Une vue en gros plan du symbole (en haut à gauche de la page).

Voici un exemple d'utilisation de ce même symbole dans la littérature des franc-maçons:
image issue du site du rite franc-maçon de York (http://www.yorkrite.com/KTlinks.htm)

Cliquez ici pour voir ce même symbole de l'ordre des Chevaliers Templiers (la croix dans la couronne),
tout au sommet (en haut à gauche) sur l'échelle des différents degrés d'une loge franc-maçonne.

 

Disque solaire ailé (ou "WINGES SUN DISK")

Sur plusieurs livres des témoins de Jéhovah se trouve un autre symbole occulte à la présence inexpliquée: le "Disque solaire ailé".

Les origines de ce symbole remontent à la magie de l'Égypte ancienne. Albert Churchward dans son livre "Signs and Symbols of Primordial Man, the Evolution of Religious Doctrines from the Eschatology of Anciant Egyptians" nous dit que le "Winged sun disk" est utilisé par les maçons du 33e degré (degré le plus élevé) et que eux seuls en connaissent le sens.

 

 

Dieu solaire RA


Dans le volume "Pratical Egyptian Magic", page 107, la description suivante est donnée: "L'emblème de l'élément de l'air consiste en un cercle de type disque solaire entre deux ailes. Dans un rituel de magie, il est suspendu au-dessus de l'autel en direction de l'est et est utilisé pour invoquer le sylphe (génie de l'air dans la mythologie gauloise et germanique), pour lui demander sa protection et sa coopération".

On ne peut que s'étonner de la présence de ce symbole maçonnique "magique" sur des livres à destination des "chrétiens".

Les funérailles du pasteur Russell

Plusieurs symboles occultes et maçonniques sont présents lors des funérailles du pasteur Russell, celles ci sont décrites en détail (mais probablement sans arrière-pensées) dans la Tour de Garde (Watchtower) du 1er décembre 1916, version anglaise:

Le pasteur Russell est mort enveloppé dans une "toge romaine" (NDE: qu'il avait lui même réclamée) le jour d'Halloween, le 31 octobre 1916.

Au pied du cercueil [de Russell] fut placé un pilier brisé ... tandis qu'à sa tête étaient une "croix et une couronne"
(Watchtower Vol XXXVII December 1, No 23 A. D. 1916--AM 6045)

Voici comment le "pilier brisé" est défini par le rite maçonnique de York:
Les maîtres maçons savent que la colonne brisée marque la tombe .. de quelqu'un qui était un responsable de la maçonnerie.
source: http://www.yorkrite.com/RAM/365.htm

Lieu d'inhumation d'un Maître maçon: une vierge pleure au-dessus d'une colonne brisée ... La colonne brisée est celle d'un des principaux protecteurs de la maçonnerie. sa mémoire est enregistrée dans le coeur de chaque maçon.
Illustrated History and Cyclopedia of Freemasonry, Robert Macoy. Masonic Publishing Co. New York: 1896. page 445.

Note: il est parlé de l'autre symbole maçonnique "la croix dans une couronne" plus haut.

Le déroulement des obsèques de Charles Taze Russell ne tient pas du hasard : dans ses dernières volontés publiées dans la Tour de Garde du 1° décembre 1916 Charles Taze Russell signale avoir donné à sa sœur M. M. Land et aux filles de celle-ci, Alice et May toutes les consignes qu'il voulait faire respecter.

La famille Russell

Charles Taze Russell n'est pas le seul de sa famille a avoir eu des liens avec les Knights Templars (KT) et la franc-maçonnerie. La famille de C.T. Russell comprend de nombreux membres éminents des Franc-Maçons et sociétés secrètes ... Voici quelques exemples tirés du livre "10,000 Famous Freemasons".

NDE: Le nom de famille "Russel" est relativement commun et le degré de parenté n'est pas indiqués dans cette liste de noms que nous reproduisons: il convient donc d'être prudent quant à son utilisation.

  • William Huntington Russell - fondateur de l'ordre des Skull & Bones (1) (société secrète occulte dont le nom légal est... "Russell Trust". Cette société maçonnique est sortie de l'anonymat depuis qu'il est devenu public que les 2 présidents George Bush étaient membres des Skull and Bones).
  • John Russell - fondateur de la fraternité des Soeurs d'Isabella (DOI) Mai, 1897 New Haven, Conn. (2)
  • Harvey D. Russell - Franc-Maçon et Knight Templar dirigeant de la loge de Pittsburgh, PA Beaver Valley Lodge No. 8412
  • William H. Russell - Franc-Maçon actionnaire du Pony Express (3)
  • George William Russell (1869-1935) - membre dirigeant de la loge Théosophe (Nouvel age) de Dublin. A écrit des articles dans le périodique theosophique "The Irish Theosophist". Initié dans la Loge d'Isis (rites sexuels). Ami de William Butler Yeat, dirigeant du "Golden Dawn" (4)
  • Archibald D. Russell (1811-1871) - Franc-Maçon diplomé de l'Univ. d'Edinburgh (écosse). Il fut actif pour créer diverses organisations aux USA.
  • Benjamin Russell (1761-1845)- Franc-Maçon et Journaliste. (5)
  • Charles H. Russell - Governeur du Nevada, 1950-58, Franc-Maçon du 32º, aussi membre du Rite de York , et Shriner. (3)
  • J. Stuart Russell - Franc-Maçon, éditeur de journaux, "deputy chairman" de la Fed. Reserve Bank in Chicago. (5)
  • Lee M. Russell (1875-1943) - Franc-Maçon and Lt. Gov. of Miss. 1916-20. (5)
  • Louis A. Russell (1854-1925) - Franc-Maçon, organiste d'une église Presbyteriene, Newark, N.J. (5)
  • Richard B. Russell (1861-1938) - Franc-Maçon, juge, editeur & businessman. (5)
  • Richard B. Russell, Jr. - Franc-Maçon et Gouv. de Georgie, 1931-33 et Sen. de Georgie depuis 1933. (5)

Sources:

  1. Sutton, Antony. America’s Secret Establishment. Billings, MT: Liberty House Press, 1986, pp. 5,6,8,35, 86-67, 100, 212, 253.
  2. Schmidt, Greenwood. Encyclopedia of American Institutional Fraternal Organizations. Westport, Conn. : Greenwood Press, 1980, p. 84.)
  3. Denslow, 10,000 Famous Freemasons, Vol.4, p.82. et New Age Magazine (June, 1963) p. 45
  4. Boylan, Henry. A Dictionary of Irish Biography. NY: St. Martins Press, 1988, p. 345; voir aussi Ancient Wisdom and Secret Sects, Time-Life, 1989, p. 154.
  5. Denslow, 10,000 Famous Freemasons, p. 80
  6. http://nicodemes.blogspot.fr/2011/02/temoignage-mes-recherches-sur-lhistoire.html
  7. http://v.i.v.free.fr/l.htm

    http://pages.globetrotter.net/mleblank/mocculte.html

    http://esaie.free.fr/niveau1/russel.htm