Robert johnson mediocre musicien qui devint un Génie du blues après avoir fait un pacte avec le diable

 


robert-johnson-2_vmwed9

sur la route du blues il rencontre le diable qui lui propose un pacte contre la célébrité son âme ......

Le 15 août 1938 à Greenwood, Mississippi, est assassiné l’inventeur du Blues Avec 29 chansons enregistrées en 2 jours, Johnson allait devenir un mythe, une légende, un Dieu de la musique pour toutes les prochaines générations. Cet extraordinaire guitariste noir a vécu dans la misère des champs de coton du Mississippi.

Robert Johnson est né le 8 mai 1911 dans le Mississippi (USA).

Il a beaucoup voyagé au cours de sa brève carrière, jouant partout où il le pouvait. Ses succès se résument aux 29 chansons qu’il a écrites et enregistrées à Dallas et San Antonio de 1936 à 1937.

Johnson a été véritablement reconnu lorsque son travail a été réédité d’abord dans les années 60, puis dans les années 90.

Mais une grande partie de la vie de Johnson est enveloppée de mystère.

Son House, un musicien de blues contemporain de Johnson, a affirmé que ce dernier était un joueur d’harmonica décent, mais un guitariste médiocre avant de disparaître quelques temps. A son retour, il était métamorphosé et était devenu un guitariste hors-pair !

La légende veut que Johnson ait pris sa guitare et se soit rendu au carrefour des autoroutes 49 et 61 (dans le Mississippi), où il aurait fait un pacte avec le diable : devenir un guitariste virtuose en échange de son âme.

robert-johnson-diable

Robert Johnson, le Diable aux trousses…

Lorsqu’il revint en ville, les musiciens qui s’étaient moqués de lui par le passé voulurent savoir comment il avait fait pour acquérir un tel talent.

Et, toujours selon la légende, Johnson leur aurait répondu qu’il s’était rendu au carrefour juste avant minuit par une nuit de pleine lune. Un homme l’y attendait, et lui aurait proposé ce marché alléchant qu’il ne pouvait refuser.

Prenant la guitare de Johnson, le Diable l’aurait accordée puis aurait joué quelques notes avant de lui rendre l’instrument.

Après une carrière éclair mais flamboyante, Robert Johnson meurt en août 1938 à l’âge de 27 ans. Il aurait été empoisonné par le mari d’une femme qu’il fréquentait… De fait, il deviendra le 1er musicien du Club des 27 à mourir prématurément.

Des indices cachés dans ses chansons

hellhound

Le « Hellhound »

Plus étrange, il semble que Robert Johnson lui-même ait entretenu son mythe en parsemant ses chansons de traces ésotériques. Au moins six de ses morceaux contiennent des références au Diable ou au paranormal.

Ainsi, dans Me and the Devil Blues, il chante : « Le Diable et moi marchions côte à côte ».

Voici également un extrait troublant de sa chanson Hellhound on my trail:

« Je dois continuer de bouger, je dois continuer de bouger,
Le blues s’abat comme la grêle, Le blues s’abat comme la grêle,
Et les jours ne cessent de me préoccuper
Il y a un chien de l’enfer à mes trousses… »

A noter que le Hellhound est une créature mythologique chargée de collecter les âmes de ceux ayant pactisé avec le Diable…

http://www.out-the-box.fr/robert-johnson-le-guitariste-qui-pactisa-avec-le-diable/

Posté par rusty james à 08:45 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


Vérité sur L'ère du Verseau channeling et l'ascension

planet-025

L'axe central du new age consiste principalement en la survenance d'un nouvel âge, « l'ère du Verseau », venant remplacer « l'ère du Poisson » (symbole du christ, vient donc supplanter Jésus). Bien des adeptes du channeling et autres techniques occultes médiumniques, seraient bien surpris de lire ce qui suit et qui provient d'une personnalité fondatrice de leur système de croyances :

« Tandis que nous entrons dans une nouvelle ère, l'ère de l'intégralité de l'homme, chacun de nous parviendra au point que j'appelerai celui de l'initiation luciférienne. C'est la porte d'entrée particulière que l'individu doit traverser pour pénétrer pleinement dans la présence de sa propre lumière et de sa propre intégralité ». (NEW AGE, M.Basilea Schlink p 15)

Le new age sert les intérêt du N.O.M, en rassemblant un troupeau d'adeptes à l'esprit inerte, conditionné à « ne pas lutter » par le biais de la doctrine relative à la « non dualité » (la notion de bien et de mal disparaît, donnant une raison d'être à toutes les horreurs du monde en y associant pour consolider le tout, la notion de « karma »).

Un autre point erroné concernant les but et attentes new age, consiste en l'affirmation qu'ils attendent la venue d'un monde nouveau basé sur celui qui est le nôtre. En effet, cette idée devient obsolète, car le monde attendu par les adeptes viendrait par « l'ascension de la terre » (son passage dans la 5è dimension) et ne saurait être accessible ou même visible aux non initiés, puisque dans une autre dimension et donc invisible à leurs yeux (pratique pour faire gober des couleuvres de toute sorte : soit on ne peut voir, soit on ne peut comprendre...).

Seuls donc, les esprits « éveillés », et encore, sous moultes conditions dont la plus déterminante : le taux vibratoire et les autres toutes sans exception rattachées à des pratiques ésotériques, verront ce monde alors que les autres « auront fait le choix de rester en troisième dimension » en vertu de la fameuse loi du libre-arbitre !

C'est ici, que la liberté donnée par Dieu aux hommes, se retourne une fois de plus contre eux. Loin des Véritables Enseignements de Jésus, les personnes en quête des « biens de ce monde » que sont le bien-être, le bonheur, l'amour, la reconnaissance, voire le succès, gonflées d'orgueil et nourris d'un esprit arriviste, se voient confrontées à un choix d'une redoutable simplicité :
      Soit ils adhèrent et s'abandonnent au « new age », auquel cas ils ascensionneront avec leurs frères et la terre (si tout va bien...)
      Soit ils choisissent de rester dans « l'ancien paradigme » mais alors ils seront purement et simplement anéantis, en même temps que l'ancien monde.... Il est par ailleurs réconfortant de constater que le « plan divin » semble d'emblée exclure toutes les personnes n'ayant recours ni à l'instruction, ni à internet. Belle utopie ! ATTENTION DANGER :


Les écrits suivants sont considérés comme étant la "Bible du Nouvel Age":

Héléna Petrovna BLAVATSKI( 1831-1891): ISIS Dévoilée - La Doctrine secrète.

Alice Bailey (1880-1949) 1: La réapparition du Christ - La Psychologie Esotérique

Nicolas Roerich: Maitreya - Shamballa le Resplendissant – L'Agni-Yoga

Marilyn Fergusson 2: La Conspiration du Verseau ou les Enfants du Verseau

Docteur Romney: Voyages dans l'espace intérieur

Benjamin Creme (1922-) 1: Messages de Maitreya-le-Christ

David Spangler 1: Révélation: Naissance du Nouvel Age

Plusieurs auteurs: L'Evangile du Verseau.

1 Leaders de la tendance ésotérico-occulte du Nouvel Age

2 Leaders de la tendance scientifique du Nouvel Age


Dans l'un des courriers qu'adresse l'un de ces « maîtres », Kut Hoomi, à A.P. SINNETT, journaliste anglais et proche de l'une des figures emblématiques fondatrices de la théosophie, H.P. Blavatsky, le « mahatma », nie catégoriquement l’existence d'un Dieu Personnel. ette fausse science qu'est la théosophie, a entraîné dans son sillage meurtrier pour l'âme, nombre d'adeptes impressionnés par la nature dite « extraordinaire »des maîtres tibétains d'une part,  le niveau d'instruction érudite de ces derniers et de leurs interlocuteurs d'autre part. Ce vide spirituel, doublé d'un besoin quasi-viscéral de « magique », « d'extraordinaire » a tout naturellement trouvé un écho inespéré en la doctrine new age et l'ésotérisme en général.


C'est alors que les précurseurs et fondateurs, instrumentalisés par satan, ont porté la naissance d' une foule de faux maîtres, de faux dieux, faux anges et faux Christs, en offrant à la faiblesse humaine, l'échappatoire d'un alibi venant l'excuser, lequel s'appuie sur l'antique séduction de satan, "améliorée" de la négation pure et simple de Dieu Lui-même.


"Le temps viendra où les gens ne voudront plus écouter la saine doctrine, mais ils suivront leurs propres désirs et s'entoureront d'une foule de maîtres qui leur diront ce qu'ils aiment entendre."Ainsi, dans sa soif de « connaître », l'homme s'est éloigné de Dieu et de la Vérité qu'IL a décidé de cacher aux « sages » et aux « intelligents ». La hauteur des envolées lyrico-psycho-spirituelles, présentées à la lumière d'une science complaisante, nous en dit suffisamment long sur la validité de cette fausse doctrine. En effet, souvenons-nous :


« Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. » (Mat: 11.25) la revue fondamentale de la théosophie, racine du new age, porte le nom de « Lucis Trust »qui précédemment s'intitulait le « LUCIFER TRUST. ».. Sans commentaire !Le modus opérandi spirituel : la grande imposture


Comment opère sur l'esprit humain, la fausse doctrine du new age : elle utilise contre les hommes, ses propres faiblesses. (IL n'est pas une seule faille humaine qui ne sera exploitée par le démon, pour perdre l'âme loin de Dieu)


Par nature, l'homme tend au bonheur, au bien-être, à la facilité et rejette l'idée du sacrifice et de la souffrance. C'est par cette brèche, hélas laissée béante par l'Eglise, au fil des siècles devenue plus incompétente à garder son troupeau, que s'introduiront sans entrave les doctrines mielleuses de satan. En flattant l'égo et l'orgueil, en sollicitant les sens physiques puis psychiques (qui ne sont pas l'esprit), les théories et techniques de « développement de la conscience » usités et transmis par le new age,appesantissent l'homme en son état de péché, lui interdisant l'élévation spirituelle à laquelle il aspire. Tout ce qui est considéré par la doctrine catholique comme étant une entrave à l’obtention de la Vie Éternelle, est préconisé par le new age afin d'atteindre l'état d'être du divin sensé être contenu en tout homme. Autant dire qu'une personne fermement décidée à fuir ce monde et à "ascensionner", ne risque pas se frotter à la misère du monde, ou encore à celle de son prochain, quand bien même lui serait-il très proche ! C'est pourquoi l'on ajoute au tableau, l'égocentrisme et l'égoïsme, opposé à l'altruisme et la générosité. Cependant, tout bon adepte se défendra d'être égoïste, puisqu'il sera convaincu d’œuvrer ainsi pour le bien de la pauvre âme en détresse, prétextantqu'il ne doit surtout pas intervenir dans le karma de la personne... Toute personne tentant de lui montrer son erreur sera alors accusée, non sans mépris,« d'être encore dans la dualité », ou encore de « nourrir de mauvaises énergies »alors que lui, sait, connaît ce que, elle,  ne peut comprendre, puisque inférieurement développée spirituellement...


Il n'est pourtant pas difficile ici, de discerner la contradiction totale. Soit on est un être spirituel, ce qui est le propre de Dieu, des Anges et des Saints, soit on est un être charnel !


L'énorme imposture ici consiste à faire croire à des esprits conditionnés, qu'en s'attachant à leur corps et à la terre, ils monteront plus facilement au Ciel.
avec les courants de l'ascension et de l'ère du verseau ,pour mémoire le cuilte astrologique est un culte paien  et satanique mais nombreux se font tromper parce qu'on leur parle de divinité en flattant leur ego ,soyons clair seul nos actions et nos intentions seont comptés et ascensionner pour faire quoi sommes nous assez pures pour cela ne voyez vous pas la ruse qui se cahe derrière tout çà
Il faut savoir que nombre de techniques de méditation ont pour but « l'ancrage à la terre », par un système de visualisation durant laquelle des racines partent des pieds et vont profondément s'attacher au centre de la terre ; ainsi, la personne reste bien solidement attachée à tout ce qui lui interdira une véritable sanctification, donc son accès au Royaume de Dieu. Ainsi, forts de leur foi en cette doctrine dégénérée et visciée, les adeptes n'auront d'autre but que celui, comble de l'orgueil, « d'ascensionner avec leur corps » ! MAIS SANS PASSER PAR L'ETAT DE MORT PHYSIQUE !

Le new age contribue gravement à cet état de fait, détournant de leur véritable chemin, les âmes spiritualisées et ouvertes à l’existence et la Présence réelle du Dieu vivant, Dieu Saint, seul et unique vrai Dieu. Par ailleurs, les innombrables ramifications du new age font qu'il est devenu bien difficile de l'identifier, à tel point que près de 90% des personnes dont la spiritualité a été influencée par le new age, s'en défend vigoureusement ; elles sont en réalité inconscientes du drame qui se joue en elles et qui déterminera leur Éternité. Par ailleurs, il est pour le moins très difficile de savoir, au premier abord, si une personne a été infectée ou non par le new age. Le travail de dilution du poison de cette doctrine est déjà fort avancé, au point qu'il pénètre jusque dans les écoles de nos enfants !

 

Posté par rusty james à 11:59 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

Les crop circles sont ils créent par des micro ondes ? et pourquoi ?

Aliens_and_Crop_Circlesles crop circles sont formés dans des champs de toutes sortes : on constate que les tiges des plantes sont couchées à leur base, à 90° par rapport au blé voisin... mais les tiges ne sont jamais arrachées ni abimées ! Elles poussent à l'horizontale et suivent donc le mouvement donné. Parfois les tiges sont tressées entre elles (par des effets de superpositions de spirales). Le bord des figures est toujours nettement délimité, et représente des dessins ou symboles qui nous sont inconnus : ce sont parfois de simples motifs circulaires, mais ils peuvent également représenter des formes géométriques gigantesques et complexes.

Des anomalies magnétiques sont présentes dans les crop circles : les batteries et piles électriques se déchargent très vite au sein de ces cercles de cultures. Les appareils électroniques sont en disfonctionnement, les boussoles se déréglent, certaines personnes ressentent un sentiment d'euphorie, d'autres, de fortes nausées. Les animaux sont effrayés et refusent de se rendre a l'intérieur de ces crop circles.

Des aviateurs ont vu se former des crop circles en quelques minutes parfois, alors que si les crop circles étaient des oeuvres humaines, elles mettraient des heures à être créées.


C'est un phénomène mondial que nous avons là ; de nouveaux rapports se présentent chaque année, dans un nombre croissant de pays. Les crop circles ont surtout eu lieu en Angleterre (au sud), vers les sites anciens comme StoneHenge, Silbury Hill, Avebury,

..De mystérieuses boules lumineuses
Concernant le processus d’apparition du crop lui- même, des centaines de témoignages et des
enregistrements vidéo font état de fameuses « petites boules brillantes » de 30 à 40 centimètres de
diamètre discernables à l’oeil nu et en plein jour, qui apparaissent et se déplacent au-dessus des
champs peu avant que n’apparaisse un crop [3]. Le 26 juillet 1990, le photographe Steven
Alexander est parvenu à en filmer près d’Alton Barnes. Si le lien entre ces boules blanches et la
formation des crops est aujourd’hui clairement établi, son interaction reste à imaginer, car il est
exceptionnel qu’un individu voie un cercle se former sous ses yeux. Le scénario est toujours le
même, les boules virevoltent au- dessus du champ, puis disparaissent et quelques minutes plus tard,
le crop est là. Quelques rares personnes témoignent avoir vu les blés se coucher en spirale en
suivant les mouvements tournoyants de ces lumières comme s’ils étaient aspirés par une rafale de
vent.
Au-delà de ces premiers critères évidents, il en existe de plus « scientifiques » reposant sur des
prélèvements et des mesures précises.
1129913160_small
Les données physicochimiques
Le botaniste américain Wiliam C. Levengood a créé le groupe de recherche BLT Research (Burke,
Levengood et Talbott, les trois chercheurs du groupe) [4] afin d’établir des données scientifiques sur
les épis de blés prélevés sur des crops du monde entier. Le groupe a ainsi examiné des centaines
d’échantillons en 1990 et 1991 et a constaté d’importantes différences entre les grains internes et
externes à la formation, notamment au niveau des noeuds de croissance — ou pulvinus — des épis.
Ceux-ci sont plus gros et plus longs, et au microscope, on distingue des taches dans leur tissu
cellulaire. Pour le scientifique, cette observation faite sur 90 % des épis prélevés sur des crops
montre clairement qu’une énergie est à l’origine du phénomène et en aucun cas un piétinement, une
énergie qui aurait provoqué une dilatation du noeud. Or, en exposant un épi aux micro-ondes, le
chercheur a obtenu exactement le même résultat... Cette expérience sera à l’origine de la théorie des
micro- ondes sur laquelle nous reviendrons plus loin. Le BLT Research a également relevé des
anomalies au niveau de la croissance des grains prélevés dans les crops : soit ils ne germent pas du
tout, soit ils germent, mais leur croissance est amoindrie ; soit encore ils germent et croissent plus
intensément, autant d’anomalies absentes des épis prélevés sur de faux crops.
Les chercheurs du BLT ont également relevé des métaux et des isotopes radioactifs rares et constaté
une radioactivité jusqu’à 350 fois supérieure à la normale, ainsi que des métaux rares.
Par la suite, d’autres chercheurs comme le Hollandais Eltjo Haselhoff ont validé ces expériences.
Janet Ossebaard et Robert Boermann ont également constaté une explosion des noeuds cellulaires
probablement due à un réchauffement [5]. Ils ont découvert sur un crop des mouches mortes collées
sur les tiges comme si elles avaient été surprises par le brusque réchauffement de la paraffine
présente dans l’écorce du blé.

L’hypothèse climatique : les plasmas d’ions
De ces recherches, Levengood conclut que les crop circles sont le produit d’une force
atmosphérique : un tourbillon de plasma d’ions produisant des micro-ondes. Selon lui, les boules de
lumière sont donc ces tourbillons de plasma qui dessinent, en projetant des micro-ondes, les figures
que l’on connaît. Le physicien anglais Terrence Meaden partage cette interprétation climatique et
parle d’un « vortex de plasma ».
Les découvertes du céréalogiste Peter Sorensen vont dans le même sens : en analysant la poudre
blanche retrouvée sur un crop, il constate qu’il s’agit de fer de météorite à moitié fondu présent à
une concentration sept cents fois supérieure à celle que l’on trouve normalement dans un champ, et
dont la répartition en spirale évoque un tourbillon de plasma en rotation qui aurait ramené des
fragments de météorite de l’atmosphère terrestre sur la Terre...
Ainsi, le mystère des crop circles semble-t-il éclairci... Mais comment expliquer qu’un phénomène
naturel dessine des étoiles à six branches, des fractales, des visages... Si comme le dit Levengood, «
les constructeurs de cercles sont des forces énergétiques externes qui échappent à tout contrôle
humain », où ces forces puisent-elles leur créativité, leur science, leur maîtrise de la symbolique
humaine ?
Il faut noter que Levengood n’a constaté aucune des caractéristiques précitées sur les crops de
Chilbolton en août 2001 (voir plus loin « La piste extraterrestre »). Pourrait-il y avoir plusieurs
types de crops de diverses origines ?

L’hypothèse militaire
Au regard de ce que nous venons de voir, on comprend que les pistes « humaine » et « naturelle »
ne tiennent pas vraiment la route. Mais le débat a tout de même avancé. Il ne faut pas oublier qu’au
début des années 80, des chercheurs évoquaient sérieusement la possibilité que des tornades, des
hérissons ou des cerfs en rut aient pu tracer des géométries pythagoriciennes !
Depuis, d’autres théories ont gagné en crédibilité, à commencer par celle d’une technologie
militaire, thèse partagée par de nombreux ufologues tels que Cristel Seval, Jean-Pierre Petit, Joël
Mesnard ou Jacques Vallée.
Car le sud de l’Angleterre n’est pas seulement la Terre des druides et des cromlechs, c’est aussi
celle des bases militaires. Précisons d’emblée que les militaires anglais nient tout lien et tout intérêt
pour le phénomène crop circle. Selon Nicolas Montigiani, auteur de Manoeuvres dans le ciel
(Carnot), qui s’appuie sur des études en laboratoire, les cercles seraient produits par des microondes
aéroportées. Testé sur des blés, ce système aurait produit les mêmes résultats : blé plié au
premier noeud. Le système idéal se composerait d’un générateur de micro-ondes, donc, d’un GPS,
d’un générateur de plusieurs gigawatts, le tout embarqué dans un avion, un ballon dirigeable ou un
satellite... Selon l’hypothèse de Montigiani, cette technologie est déjà opérationnelle et les champs
de blés seraient les terrains d’essais de ces armes d’un genre nouveau... Un scénario qui soulève là
encore de multiples questions : pourquoi une telle créativité, pourquoi la géométrie sacrée ?
Pourquoi ne pas tester ces armes sur tous les types de terrains au lieu de se cantonner aux champs
de blés ? Com ment étaient produits les crops quand cette technologie n’existait pas ? Pourquoi la
tester dans des pays hors coalition au risque d’en voir divulguer le secret ? Etc. D’autre part, de
nombreuses vidéos montrent des courses poursuite assez pathétiques entre des hélicoptères de
l’armée et les fameuses boules blanches virevoltant au-dessus des champs. Michael Hesemann cite
dans son livre Messages, l’énigme des crop circles, le récit d’un témoin ayant vu le 18 juillet 2004
trois de ces fameuses boules brillantes évoluer à basse altitude au pied de la colline de
Woodborough Hill avant que surgisse un hélicoptère militaire : « L’hélico avait dû repérer les
objets. Il fit plusieurs fois le tour du champ en marquant un temps d’arrêt aux endroits où il avait vu
les boules ».ces boules seraient des boules de plasma vortex d'origine humaine et proviendrait de satelite militaire...
et_cropcircle_450_optpour ceux qui ne feraient pas le rapproche ment avec les aliens et bien un ET en dessin explicite comme signature .......comme on dit vous avez besoin d'un dessin ?


pourquoi ? c'est la question sur laquelle bute les scientifiques et spécialistes pourtant la réponse est simple
il suffit de se dire que pensent les gens de ces crop circles pour connaître pourquoi ils sont créent ,les gens pensent que des extraterrestres communiquent avec nous pour nous prévenir d'un cataclysme ,merci du tuyau ils font ces crop pour nous faire croire aux extraterrestres et à leur bienveillance
pour certainement un prochain contact après 2012 aussi fou que çà ,vous pensez qu'ils font tout çà juste pour jouer ,
bien sure que tout ce cirque est liée avec tous les évènements à venir l'intelligence c'est de relier les points un à un il y'a un plan et beaucoup d'infos et d'intox
n'oubliez jamais de vous poser la question simple pourquoi et dans quel but tant que vous ne répondez pas à ces deux questions alors considéré que vous ne pouvait
comprendre ce qui se passe c'est un minimum ........ne vous focalisez pas sur les faits rechercher les causes là  se trouve la vérité....RJames

La Troisième Guerre mondiale et Les effets d’un athéisme absolu par Albert Pike

ordo ab chaos

Albert Pike est un avocat, un général confédéré et un écrivain américain né le 29 décembre 1809 à Boston et mort le 2 avril 1891 à Washington. Il fut un tribun du parti Whig avant de rejoindre le mouvement Know Nothing dans les années 1850. Il dirigea également pendant trente-deux ans l’une des plus importantes composantes de la franc-maçonnerie des États-Unis: le Suprême Conseil de la Juridiction Sud du Rite écossais ancien et accepté. À ce titre, son nom apparaît fréquemment dans le cadre de théories du complot.

Wikipédia 

Leur mainmise sur le monde peut être prouvée. Citons le commentaire que fit l’officier W. Carr, après qu’il eut copié un document de la British Museum Library à Londres : la lettre écrite en 1871 par l’Illuminati Albert Pike, fondateur du rite palladique luciférien, à Mazzini (chef révolutionnaire de la Haute-Vente, branche armée de la Maçonnerie).

 

Extrait de la lettre d’Albert Pike adressée à Mazzini en 1871:
« … La Première Guerre mondiale devait être livrée afin de permettre aux Illuminés de renverser le pouvoir des Tsars en Russie et de faire de ce pays une forteresse du Communisme athée. Les divergences suscitées par « l’agentur » (médias des Illuminés) entre les Empires britannique et allemand devaient servir à fomenter cette guerre. A la fin, le Communisme devait être édifié et utilisé pour détruire les autres gouvernements et pour affaiblir les religions. »

« La Seconde Guerre mondiale
devait être fomentée en profitant des divergences entre les Fascistes et les Sionistes politiques. Cette guerre devait être livrée de telle sorte que le Nazisme soit détruit et que le Sionisme politique soit assez fort pour instaurer l’état souverain d’Israël en Palestine. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Internationale Communiste devait devenir assez forte pour équilibrer la Chrétienté. Elle serait alors contenue et tenue en échec jusqu’au moment où l’on aurait recours à elle pour le cataclysme social final (3). »

« La Troisième Guerre mondiale doit être fomentée en profitant des divergences suscitées par « L’agentur » des « Illuminés » entre les Sionistes politiques et les dirigeants du Monde Islamique. Elle doit être menée de telle manière que l’islam (le Monde arabe musulman) et le Sionisme politique se détruisent mutuellement (4). Tandis que les autres nations, une fois de plus divisées sur cette affaire seront contraintes à se combattre jusqu’à complet épuisement physique, moral, spirituel et économique. »

Le 15 Août 1871 Albert Pike dit à Mazzini qu’à la fin de la Troisième Guerre mondiale ceux qui aspirent à dominer le monde sans conteste provoqueront le plus grand cataclysme social que le monde ait jamais connu. Nous citons ses propres termes (empruntés à sa lettre de la British Museum Library à Londres) :

 

« Nous allons lâcher les Nihilistes et les Athées et provoquer un formidable cataclysme social qui, dans toute son horreur montrera clairement aux nations les effets d’un athéisme absolu, origine de ta sauvagerie et du plus sanglant chambardement. Alors, tous les citoyens, obligés de se défendre contre la minorité révolutionnaire mondiale, extermineront les démolisseurs de la civilisation et les masses déçues par le Christianisme, dont l’esprit déiste, laissé à partir de ce moment sans boussole à la recherche d’une idéologie, sans savoir vers qui tourner son adoration, recevra la vraie lumière grâce à la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer (au Sinaï n.d.r.) (5), enfin révélée aux yeux de tous, manifestation qui suivra la destruction du christianisme et de l’athéisme, simultanément soumis et détruits. »



Albert Pike, Discours prononcé en France en 1889


Albert Pike, Discours prononcé en France en 1889 et adressé aux hauts degrés de la maçonnerie de « Rite Palladique », publié par la revue anglaise « The Freemason » dans son numéro du 19 janvier 1935 (cf. Epiphanius in « Maçonnerie et sectes secrètes : le côté caché de l’histoire », pp. 508-509, ouv. cité plus haut)
:

« Voilà ce que nous devons dire aux foules : “ Nous adorons un Dieu, mais c’est le Dieu qui s’adore sans superstition ”. A toi, Souverain Grand Instructeur Général, nous disons ceci, que tu peux répéter aux Frères des 32°, 31° et 30° : “ La Religion maçonnique devrait être maintenue, par nous tous initiés de hauts degrés, dans la pureté de la doctrine luciférienne. Si Lucifer n’était pas Dieu, Adonaï (le Dieu des chrétiens) dont les actions prouvent sa cruauté, sa perfidie, sa haine pour l’homme, sa barbarie et sa répulsion pour la science, l’aurait-il calomnié avec ses prêtres ? Oui, Lucifer est Dieu, et malheureusement Adonaï est aussi Dieu. Par la loi éternelle selon laquelle il n’y a pas de lumière sans ombre, de beauté sans laideur, de blanc sans noir, l’absolu peu seulement exister comme deux Divinités : l’obscurité étant nécessaire à la lumière pour lui servir de contraste, comme le piédestal est nécessaire à la statue et le frein à la locomotive… La doctrine du Satanisme est une hérésie ; et la véritable et pure religion philosophique est la foi en Lucifer, l’égal de Adonaï ; mais Lucifer, Dieu de lumière [avec l’une de ses orgueilleuses devises : Post tenebras lux] et Dieu du bien, lutte pour l’humanité contre Adonaï, le dieu des ténèbres et démon ”. »

Posté par rusty james à 23:43 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Les ORMUS pierre philosophale et invisibilité atomique

gfgfgLes éléments ORMUS, 
Ils sont partout, dans l’eau, l’air, la terre, depuis la nuit des temps, mais
ils n’ont été mis en évidence scientifiquement que dans les années 70, par hasard…
Les ORMUS sont des éléments en métal précieux témoignant d’un quatrième état
de la matière, ni solide, liquide ou gazeux, un état M jusque-là inconnu de la science et qui leur confère des propriétés physiques extraordinaires :
invisibilité, téléportation, supraconductivité, capacité à infléchir l’espace-temps…
Sur le plan biologique, les ORMUS constituent des minéraux nutritifs très intéressants pour l’agriculture et la santé, y compris dans le traitement du cancer. Des caractéristiques qui ne sont pas sans rappeler « l’or blanc » des alchimistes,
la pierre philosophale ou la manne biblique…

L’histoire commence en Arizona à la fin des années 70 avec un riche planteur de coton nommé David Hudson. Le sol volcanique de cette ré­gion étant connu pour posséder des propriétés rares et renfermer des métaux précieux, Hudson entreprend un beau jour d’en commander l’analyse quantitative complète. Stupéfaits, les laborantins constatent qu’une partie des éléments défie toute analyse : on n’y décèle aucune caracté­ristique métallique, aucune réaction chimique et aucune signature spectroscopique ! L’un des chercheurs propose alors de prolonger l’ana­lyse du spectre. Ce n’est qu’à ce moment-là que commencent à apparaître les carac­téristiques spectrales, et que se révèle, à la surprise générale, la présence de métaux précieux ! Disposant de moyens financiers considérables, Hudson dé­cide de pousser plus loin les investi­gations, et engage des chimistes pour résoudre cette énigme. Les résultats dé­taillés figurent dans le brevet qu’il a déposé1. Il donne ensuite de nombreuses conférences publiques, pourtant, pas un seul article ne paraît dans la presse scientifique. Pour ma part, j’ai découvert ce phénomène en visionnant plus de neuf heures de conférences de Hudson en vidéo.
Les allégations de Hudson sont très audacieuses, et espérant leur trouver une validation théorique, j’ai tardé à écrire à leur sujet. Bien qu’aucune re­cherche universitaire officielle ne sem­ble être en cours, un groupe informel de scientifiques et de profanes planche sur la question depuis quelques années. Sans aucun financement ni soutien d’un laboratoire officiel, et sans le moindre lien avec Hudson, ce groupe a réus­si à reproduire certains de ses résultats. Leurs tra­vaux, de même que ceux d’Hudson, sont présentés dans les articles que Barry Carter, grand spécialiste des éléments ORMUS, publie sur un site Web très complet et très instructif2 (voir encadré ci-contre). Il existe aussi plusieurs forums sur Internet, dont l’un, animé par des passionnés de sciences, aborde les divers aspects chimiques et physiques de ces matériaux ainsi que les méthodes d’extraction et d’analyse.
Des métaux monoatomiques
Avec ces éléments, nous entrons dans une ère nou­velle et très complexe où nous avons tout à appren­dre. On peut considérer qu’un nouveau chapitre de la physique, de la chimie et de la biologie est en train de s’ouvrir. Au vu des travaux d’Hudson et de ce groupe indépendant, il semble désormais incon­testable qu’un certain nombre de métaux précieux (et d’autres moins précieux), parmi lesquels le rhodium, l’iridium, l’or, le platine, le palladium et le cuivre, peuvent être isolés à l’état solide bien que non métallique, sous forme d’une poudre grise ou blanche aux propriétés extraordinaires.

Hudson baptise d’abord ces éléments ORME, Orbitally Re-arranged Monatomic Elements [Éléments Monoatomiques à Orbites Réorganisés]. À ce moment-là, il croit que les électrons des ORME sont réorganisés de telle sorte qu’ils ne se prê­tent plus aux réactions chimiques. Selon lui, les liaisons qui assurent normalement la cohésion des atomes de métaux à l’état solide sont man­quantes ; ces métaux seraient donc monoatomi­ques. Des recherches ultérieures indiquent la présence d’éléments diatomiques et de liaisons instables avec d’autres élé­ments, en particulier les métaux al­calins. Les éléments ORME s’appellent désormais ORMUS. On dit également qu’ils sont à l’état M.
Supraconducteurs ?
Selon Hudson, les électrons ainsi réorganisés forme­raient des paires de Cooper (co-auteur de la théorie de la su­praconductivité), susceptibles de devenir supraconductrices à des températures normales. En guise de démonstration, Barry Carter a produit une petite vidéo où l’on voit la fameuse poudre grise vive­ment repoussée à l’approche d’un aimant. On peut cependant objecter que ce phénomène de « grains sauteurs » n’est pas in se une preuve de supraconduc­tivité… Pour explorer cette controverse, il suffit de se reporter à quelques publications tout public re­commandées par Hudson lui-même. Il y est question d’un état dans lequel certains atomes de métaux lourds acquièrent un « spin élevé » par allongement de leur noyau ; mais cela n’a pas encore été réalisé à une échelle significative [le spin est l’unité ca­ractéristique de la transformation d’un objet sous l’action de la rotation dans l’espace. Ex : une étoile à cinq branches reprend son aspect initial après avoir pivoté sur une seule branche ; on dit que son spin est de 5. Une figure à laquelle il faut un tour complet a un spin 1].
Par la suite, Hudson commande les analyses de dif­férents matériaux et confirme la présence d’élé­ments ORMUS dans la plupart des échantillons, par­ticulièrement dans ceux issus de sols volcaniques. D’autres chercheurs déclarent en avoir décelé dans la plupart des eaux natu­relles, les plus fortes concentrations ré­sidant dans l’eau de mer, surtout la Mer Morte. L’un des cher­cheurs prétend en avoir trouvé dans l’air (il n’est pas surprenant qu’à l’état monoatomi­que, même un élé­ment lourd puisse se comporter comme un gaz rare).
6bd04281
une manne pour l’humanité
Le rhodium, l’iridium, l’or, le platine, le palladium et le cuivre peuvent être isolés à l’état solide bien que non métallique sous forme d’une poudre grise ou blanche aux propriétés extraordinaires.
En fait, la découverte des ORMUS ne date pas de ces dernières décennies. Selon Barry Carter, qui se passionne pour les ORMUS depuis 1989 et sillonne le monde pour les faire connaître, on en retrouve la trace jusque chez les Mésopotamiens et les Égyptiens.
Ce qui est vraiment étonnant au sujet de cette énigmatique poudre blanche d’or, à spin élevé, et des métaux platinoïdes, c’est que leur découverte n’est en fait pas récente. Les anciens Mésopotamiens l’appelaient shem-an-na et les Égyptiens la désignaient par mfkzt (la traduction des hiéroglyphes omet les voyelles), tandis que les Alexandrins la vénéraient comme un don du Paradis, et plus tard des chimistes, tel Nicolas Flamel, l’appelèrent la Pierre philosophale. À toutes les époques de l’histoire, la « poudre de projection » sacrée était réputée posséder d’extraordinaires pouvoirs de lévitation, de transmutation et de téléportation. On disait qu’elle produisait une lumière brillante et des rayons mortels, tout en étant la clef d’une longévité physique active. Dans la mythologie grecque, la quête de cette substance était au centre de la légende de la Toison d’Or, tandis qu’en termes bibliques, c’était le domaine mystique de l’Arche d’Alliance, le coffre en or que Moïse ramena du Sinaï et qui fut ensuite conservé au temple de Jérusalem.

Le platine rend l’ADN supraconducteur
Dans le monde actuel, l’Institut des Études Avancées (Austin, Texas) a décrit cette substance comme « matière exotique », et sa supraconductivité (une de ses caractéristiques principales) a été déclarée par le Center for Advanced Studies (université de l’Illinois) comme étant « la propriété physique la plus remarquable de l’univers ». Dans un article du numéro de mai 1995 du Scientific American, les effets du métal ruthénium, du groupe platine, étaient abordés en relation avec l’ADN humain. On y observait que lorsqu’un unique atome de ruthénium était placé à chaque extrémité d’un brin d’ADN court, ce brin devenait 10 000 fois plus conducteur. Il devenait en fait un supraconducteur. Depuis quelque temps, les chimistes se doutaient que le double hélicoïde pourrait créer, dans l’axe de la molécule, un chemin hautement conducteur, et nous en avions ici la confirmation. Pareillement, la Platinum Metals Review a régulièrement publié des articles concernant l’utilisation du platine, de l’iridium et du ruthénium dans le traitement des cancers. Lorsque l’état d’un ADN est modifié (ce qui est le cas dans un cancer), l’application d’un composé de platine entrera en résonance avec la cellule déformée, provoquant la détente de l’ADN et sa rectification. Un tel traitement n’implique aucune chirurgie ; il ne détruit pas les tissus environnants par des radiations et n’agresse pas le système immunitaire, comme le font la radiothérapie et la chimiothérapie. La profession médicale s’intéressa au haut spin lorsque la division de recherche biomédicale de la compagnie pharmaceutique Bristol-Myers Squibb annonça que les atomes de ruthénium interféraient avec l’ADN, corrigeant la malformation de cellules cancéreuses. (L’or et les métaux monoatomiques du groupe platine sont en fait des « atomes furtifs », et il est à présent établi que les cellules du corps communiquent entre elles par l’intermédiaire des atomes furtifs à travers un système d’ondes lumineuses). Ce que la nouvelle science découvre,

c’est que le ruthénium monoatomique entre en résonance avec l’ADN, démonte l’hélicoïde court et le reconstruit correctement ; exactement comme on démonte et reconstruit un bâtiment en mauvais état. On sait que l’iridium et le rhodium ont tous deux des qualités anti-vieillissement, tandis que les composés de ruthénium et de platine interagissent avec l’ADN dans le corps cellulaire.
Conscience élevée, corps de lumière
On sait également que, dans leur état monoatomique à haut spin, l’or et le platine peuvent activer le système glandulaire endocrinien au point de porter la conscience, la perception et les aptitudes à des niveaux extraordinaires.
À cet égard, on estime que la poudre d’or à haut spin a un net effet sur la glande pinéale, augmentant la production de mélatonine. Pareillement, la poudre d’iridium monoatomique a un effet similaire sur la production de sérotonine de la glande pituitaire, et réactiverait « l’ADN-rebut » ainsi que les zones du cerveau imparfaitement exploitées, ou pas du tout. Nonobstant toute la recherche actuelle coûteuse et étendue dans ce domaine, les secrets des pierres à feu de haut spin étaient donc connus de nos ancêtres il y a des milliers d’années.
610_00300_05HIGH
Ils connaissaient l’existence des supraconducteurs propres au corps humain : éléments de la conscience individuelle qu’ils appelaient le « corps de lumière » (le ka). Ils savaient que le corps physique et le corps de lumière devaient être nourris pour augmenter la production hormonale, et l’ultime aliment, la poudre magique de projection, était fabriquée par les prêtres Maîtres artisans des temples (les Gardiens de la Maison de l’Or) dans le but précis de déifier les rois... Elle fait sa réapparition aujourd’hui en tant que nouvelle substance primordiale dans des domaines allant du traitement du cancer à l’avion furtif. Elle pourra même fournir la « matière exotique » essentielle au voyage spatial vers des dimensions d’espace-temps inaccessibles jusqu’ici.
Source : http://www.b-harmony.com/calendrier/barry_carter.htm

source Par le Dr Roger Taylor © 2006


John Dee à été inpiré par les démons de la goetie pour créer le NWO

 

4b76bb55

elizabeth_first_sir_john_deeJohn Dee vit le jour pour la première fois le 13 juillet 1527 dans une demeure de Mortlake, bercé par le bruit de la rivière toute proche. On s’aperçut très vite, de la nature surdouée de cet enfant. il se mit à étudier les livres de magie noirs volés par les templiers au temple de Salomon
la goétie est le livre de magie le plus terrible qui soit qui fait appel aux invocations de démons 72 est leur nombre ,pour obtenir le pouvoir aux quatre coins du monde John dee devint dés lors le magicien de la reine Élisabeth 1er et lors d'invocation les démons lui révélèrent le plan qui amènerait le monde sous la domination de l'empire britannique en vue de créer un nouvel ordre mondial dénué de spiritualité et contrôler par les forces noirs qui égarerez  les gens jusqu'à l'arrivé de leur maitre sur terre.non vous ne rêvez pas mais le nouvel ordre mondial est un plan démoniaque inspiré par des démons au plus grand sorcier anglais John DEE.Il est très facile de voir que une fois que les 48 esprits de la terre furent  invoqués l''Angleterre domina le monde aux quatre coins du monde .et le nom qui fut donné fut l'empire britannique.cette magie qui remonte à Babylone.est exposé  avec les ustensiles de john Dee au British Muséum une boule de cristal un miroir noir égyptien et j'en passe ce n'est pas une légende John Dee inspira les rosicruciens et tous les mages du monde entier.

le documentaire ci dessus vous permettra de saisir l'importance de ce personnage dans l'histoire du monde..pensez vous que le pouvoir aujourd'hui s'obtient t il que par le talent ? non, le talent sert a vous endormir un bon orateur sera plus facilement cru , derrière toute cette mascarade il y'a une minorité d'homme qui connaissent l'origine du plan et qui tire réellement les ficelles en coulisse c'est le diable lui même qui les conseils pour la réalisation de son plan connu évidemment par Dieu avant même son élaboration pour comprendre ,il suffit d'imaginer le mal dans un programme ,ce système qui ressemblerait  par exemple à vista  de  microsof aurait son équivalent plus complexe chez Dieu la vie ou la création toute entière ,le diable n'est pas égal à Dieu il est juste un programme installé dans le système , un Malware qui s'est retourné contre le système d'exploitation originel ,et est devenu ,une sorte de virus ,le virus a pour but de causer la chute du système et de le détourner de sa mission première mais a tout moment il peut être effacé a jamais avec tout ce qui s'y trouve par la puissance  de son concepteur ne donnez pas trop d'importance au mal , il n'est présent que lorsque notre mode de fonctionnement n'est pas propre et que nous sommes guidé s par nos pulsions plutôt que par notre coeur pure et sincère ,tourné vers le bien et non les biens matériels qui l'obscurcisse chaque jour un peu plus.

Les ténèbres de nos vies ne sont que l'abscence de lumière dans  nos coeurs. RJames


john dee nwo et esprits  La Goétie.
envoyé par kodemon2. - Rencontrez plus de personnalités du web.

Posté par rusty james à 00:50 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

Des ondes scalaires pour une mort massive d'espèces

Norway_torsion_3preuve d'utilisation d'ondes scalaires et distorsion du temps.

Des témoignages  mettant en évidence l'utilisation des ondes  scalaires comme arme militaire un peu  partout dans le monde. Ces armes ont   remplacé et supplanté les armes   nucléaires,raison du désarmement  nucléaire engagé par les deux blocs, est et  ouest, à l'époque de la fin de la guerre   froide.  On retrouve des schémas comme ceux utilisés par Tesla, la production d'un  "rayon mortel", le "death ray" cher à Tesla, 
qui avait découvert les ondes scalaires et   leur utilisation militaire potentielle. Ensuite il suffit de se demander à quoi    servent et comment marchent les  antennes de HAARP. On savait qu'elles  émettent des ondes électromagnétiques, 
 mais voilà comment on utilise leur potentiel: par la création d'ondes  scalaires. Car les ondes scalaires ont un   effet sur le coeur de la matière, maintenant en place ou non la cohésion du noyau des atomes; permettant de refroidir ou réchauffer des zones d'atmosphère, etc.

s81

Elles peuvent aussi tuer instantanément  des êtres vivants en arrêtant l'intégralité  des communications micro-électriques  dans les cellules (témoignages à l'appui).un très grand nombre d’oiseaux errants sur le bord des routes et avions mis ce phénomène en relation avec des essais d’armes à ondes, menés par l’OTAN en Europe. Ces essais nécessitant de garder les avions civils au sol, il fut invoqué le prétexte du nuage de cendre islandais. Aujourd’hui, il semble que ces essais ont été concluants et qu’ils ont été étendus à l’ensemble de la planète.
Comme le rapportent les médias officiels, des milliers d’oiseaux ont été retrouvés morts aux États-Unis, en Suède, au Japon et dans d’autres pays.Cette disparition des oiseaux n’est toutefois que l’effet visible d’une attaque qui se déploie sur le plan invisible, éthérique : car, avec l’intensification des ondes,Les autorités n'apporterons aucun éclaircissement la dessus, les scientifiques non plus.
Ils sont muselée par un groupe d'individu qui contrôle les masses, les gouvernements et qui font taire ceux qui parle.

"C'est quoi, nuage de Pollution, champs magnétisme, changement climatique etc...
peut être un ensemble de tout""

Rien de tous sa, comme je les indiqués plus haut la réponse est très certainement les ondes scalaire ou quelque chose dans se genre.
Il est impossible que se soit la pollution => si c'est le cas pourquoi cela a t-il touché des zones précise et pas d'autre, juste un certain secteur....et certaine espèces précise et pas d'autre a chaque fois, des espèces précise étais viser...
Champs magnétique ? => impossible, cela affecterais tous les animaux en même temps, et tous nos appareil électronique aussi....
Changement climatique ? => impossible également, en quoi le changement climatique tuerais des animaux au point de réduire en bouillie l'intérieur de leur corps....faut pas me dire que c'est un changement de t° qui a tuez des espèces spécifique a différent endroit du globe....

Tous sa ne sont que des essais, des essais pour quelque chose de plus gros qui se prépare, des essais pour faire plier des gouvernement...Ordo ab chao du chaos naitra l'ordre le nouvel ordre mondial..en tuant les moyens de subsistence des populations les plus pauvres ont s'assure de la mise a mort des populations les plus pauvres la nouriture allant en se rarifiant les prix vont s'envoler et ainsi on tuera les plus pauvres de faim ....et destabiliserons les autres ...

1931 la voiture à énergie libre roulait à 120 km sans carburant ni polution

nikolateslaAu cours de l’été de 1931, le Dr. Nikola Tesla fit des essais sur route d’une berline Pierce Arrow haut de gamme propulsée par un moteur électrique à courant alternatif, tournant à 1.800 t/m, alimenté par un récepteur de l’énergie puisée dans l’éther partout présent.

Pendant une semaine de l’hiver 1931, la ville de Buffalo, au nord de l’état de New York, USA, fut témoin d’un événement extraordinaire. La récession économique, qui avait ralenti les affaires et l’industrie, n’avait cependant pas diminué l’activité grouillante de la ville. Un jour, parmi les milliers de véhicules qui sillonnaient les rues, une voiture de luxe s’arrêta le long du trottoir devant les feux à un carrefour. Un piéton observa cette toute nouvelle berline Pierce Arrow dont les coupelles de phares, d’un style typique de la marque, se fondaient joliment dans les garde-boue avant.

L’observateur s’étonna de ce que, par cette fraîche matinée, aucune vapeur ne semblait jaillir du pot d’échappement ; il s’approcha du conducteur et, par la fenêtre ouverte, lui en fit la remarque. Ce dernier salua le compliment et donna comme explication que la voiture ne «possédait pas de moteur». Cette réponse n’était pas aussi saugrenue ni malicieuse qu’il n’y paraissait, elle comportait un fond de vérité. La Pierce Arrow n’avait, en effet, pas de moteur à explosion, mais un moteur électrique. Si le conducteur avait été plus disert, il aurait ajouté que ce moteur fonctionnait sans batteries, sans «combustible» d’aucune sorte. Le conducteur s’appelait Petar Savo, et bien qu’il fut au volant de la voiture, il n’était pas l’inventeur de ses caractéristiques étonnantes. Celles-ci étaient dues à l’unique passager, que Petar Savo désignait comme son «oncle», et qui n’était autre que ce génie de l’électricité le Dr. Nikola Tesla (1856-1943). Vers 1890, Nikola Tesla révolutionna le monde par ses inventions en électricité appliquée, nous donnant le moteur électrique à induction, le courant alternatif (AC), la radiotélégraphie, la télécommande par radio, les lampes à fluorescence et d’autres merveilles scientifiques.

ac_motor

Ce fut le courant polyphasé (AC) de Tesla, et non le courant continu (DC) de Thomas Edison, qui initia l’ère de la technologie moderne. Loin de s’endormir sur ses lauriers, Tesla continua à faire des découvertes fondamentales dans les domaines de l’énergie et de la matière. Des décennies avant Millikan, il découvrit les rayons cosmiques et fut un des premiers chercheurs sur les rayons X, les rayons cathodiques et autres tubes à vide. Mais la découverte la plus potentiellement significative de Nikola Tesla fut que l’énergie électrique pouvait être propagée à travers la Terre et autour de celle-ci dans une zone atmosphérique, appelée la cavité de Schumann, comprise entre la surface de la planète et l’ionosphère, à environ 80 km d’altitude. Des ondes électromagnétiques de très basses fréquences, autour de 8 Hz, (la résonance de Schumann ou pulsation du champ magnétique terrestre), se propagent pratiquement sans perte vers n’importe quel point de la planète. Le système de distribution de force de Tesla et son intérêt pour l’énergie libre impliquaient que n’importe qui dans le monde pouvait y puiser, à condition de s’équiper du dispositif électrique idoine, bien accordé à la transmission d’énergie.

Ce fut une menace insupportable pour les intérêts des puissants distributeurs et vendeurs d’énergie électrique. La découverte provoqua la suppression de financements, l’ostracisme de.l’establishment scientifique et le retrait progressif du nom de Tesla des livres d’histoire. En 1895, Tesla était une superstar de la science ; en 1917 il n’était virtuellement plus rien et dû se contenter de petites expériences dans un isolement quasi total. Avec son étique silhouette dans son pardessus ouvert de style d’avant ‘14, il annonçait ses découvertes et l’état de ses recherches aux journalistes lors de conféren- ces de presse annuelles données à l’occasion de son anniversaire. C’était un mélange d’ego et de génie frustré. En 1931, Nikola Tesla eut soixante-quinze ans. Le magazine Times lui fit, dans un rare épanchement d’hommage médiatique, l’honneur d’un portrait à la Une et d’un article biographique. L’ingénieur scientifique vieillissant, dont la maigreur n’impliquait pas qu’il fût malade, avait les cheveux noirs luisants et le regard lointain d’un visionnaire jamais oublié par l'histoire je rends hommage au plus grand génie

du 20e siècle un homme qui avait plus de 150 ans d'avance sur son temps ........


LA VOITURE À « ÉNERGIE LIBRE » DE NIKOLA TESLA. Par Igor Spajic 2004. c/- Nexus Magazine,

Posté par rusty james à 23:28 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Le mystère des sinkhole un phénomène mondiale en augmentation

6687909-abstract-render-futuriste-num-ros-situ-s-sur-un-cercle-autour-d-un-plat-de-satellite

Il ya deux semaines e n Virginie un gouffre a fermé une partie de la I-81 près de Fairfield. La semaine dernière, il a été la route 250 ouest de Staunton. Et maintenant, c'est près de l'autoroute à nouveau. Ils sont en partie pourquoi VDOT de Staunton district a passé plus d'un million de dollars cette année sur des éboulements d' infrastructures.

Cette semaine il ya un autre gouffre grande pour les entrepreneurs de l'excavation et de remplissage. La cause de ces trous est karstique la géologie de la vallée de Shenandoah avec une roche calcaire qui n'est pas aussi solide qu''elle en a l'air.

un autre énorme trou de 20 mètres de larges dans la province du Zhejiang en Chine orientale.sinkhole-3

ces phénomènes de sinkhole se généralisent a travers la planète ,je sais que les micro ondes permettent de ramollir un sol est le rendre plus friable et malléable ce phénomène étant globale je pense a une arme globale type HAARP ,depuis 7ou  8 ans je constate que les glissements de terrains et autres phénomènes a travers le monde sont en augmentation, évidemment que la pluie accentue la glisse ou l'éboulement je dis çà pour les critiques et les sceptiques mais ce ne sont que les conséquences  pas l'origine ni les causes .....

107014_0323sinkhole1

3,h=3437ab80e5111424910d70e6a7067002116002276

 

Pour moi le sol est fragilisé par l'émission de micro ondes comme sur cette photos satellite météo inexpliquée,et une fois que la pluie va humidifier le sol est le sous-sol alors tout s'effondrera,  le crime parfait .

strange-weather-australia16-338x268 L’observatoire météorologique gouvernemental australien à  Kalgoorlie et Gile en Australie de l’Ouest déclare qu’il n’y avait aucun phénomène météorologique qui correspond à l’énorme anneau qui s’est formé sur les images satellites il y a quelques jours

une sacrée mise en scène digne des meilleurs films bien orchestrée pour faire accepter au plus grand nombre que si demain il se passe un évènement majeur, alors  ce sera naturelle,moi je pense qu'il sera provoqué ,oui  pour éliminer le surplus d'humains inutiles et qui déstabilisent l'ordre qui naîtra du chaos ,le système devient instable les gens et les consciences se réveillent alors il faut accélérer l'agenda ,il n'ya pas de hasard c'est planifié de longue date ...

L’Ascension représente l’évolution de la conscience sur Terre comme dans tout l’Univers

tumblr_m8wikm5Adl1qbnvdao1_400

L’Ascension représente l’évolution de la conscience sur Terre comme dans tout l’Univers et dans tous les plans de réalité. L‘évolution de conscience est une loi qui accompagne toutes les formes de vie et particulièrement la vie humaine. Dans l’Univers, tout est vibration et tout est évolution.

L’Ascension de l’humain est une évolution intérieure de l’être qui intègre son corps de Lumière et réalise son unification et son passage vers un état supra-conscient l’amenant à sa réalisation. C’est l’état que Jésus a atteint à la fin de sa vie et également un état qui a été manifesté par le Bouddha. C’est l’état à venir de tous ceux qui auront travaillé à résoudre leurs blessures et leur karma par un intense travail qui peut prendre un nombre incalculable de vies si l’on parle en nombre de vies incarnées, ou alors de nombreux siècles successifs tant en incarnations que désincarnations.

L’Ascension est reprise dans les principales religions monothéistes dont l’Islam, avec l’Ascension de Mahomet (voyage nocturne ou isrâ’ et échelle de l’Ascension avec l’ange Gabriel ou mi’râj) et le christianisme. La source historique de l’Ascension de Jésus est l’évangile de Saint Luc.

Mais plus récemment, l’Ascension a été abondamment reprise dans les thèses New Age, par le calendrier maya qui annonce une fin de cycle en 2012 (c’est-à-dire le passage de l’ère du Poisson à l’ère du Verseau, et rien d’autre ; tout autre thèse serait fantasmagorique) et par de nombreux spiritualistes dans le monde. Le thème « Ascension » représente seulement 64 millions d’occurrences sur Google et reste très loin derrière « 2012 » avec 2,2 milliards d’occurrences, ce qui signifie en termes analytiques que le monde est en attente passive de miracle externe sans concours actif individuel. 2012 est associé à l’apocalypse : 93 millions de liens.

Le développement des thèses New Age autour de 2012 a créé un véritable égrégore d’impostures produisant des effets contraires au but initial, par le biais de nouvelles superstitions basées sur des informations incorrectement interprétées des évangiles ou des canalisations erronées issues de l’astral.

La multiplication des canalisations, des livres, des films, et l’activisme de nombreux spiritualistes, nourrissent en permanence la confusion et l’égarement à des fins fourbes de profit personnel.

2011 (et non 2012) est en réalité une année charnière marquée par l’établissement de la Terre dans la nouvelle ère du Verseau, borne temporelle décisive tant pour l’Ascension individuelle que collective.

 

La théorie du rêve

La théorie du rêve ou la croyance que la réalité vécue n’est qu’illusion ou rêve est très usitée chez certains chefs de file et, de façon irresponsable, tend à maintenir certains groupes dans une indolence ou une astralité de très basse fréquence.

La mécanique quantique et les théories New Age ont propagé l’idée que notre réalité n’était qu’une illusion ou un rêve. Partant de là, les théories véhiculées minimisent le travail réel à faire sur soi pour changer.

Nous vivons bien sur un plan de réalité, et chaque plan de réalité est lié à un niveau de conscience avec les filtres ou opacités qui lui correspondent.

La confusion avec le rêve ou l’illusion revient à dénier ce qui est, et comment prétendre à progresser au-delà si la base n’est pas appréhendée ? Ceci revient à sauter dans le vide.

Le risque est de fuir son propre plan de réalité et de ne pas aller à l’essentiel, c’est-à-dire le travail à faire sur soi pour évoluer en conscience.

L’illusion est mal comprise. Chaque plan de conscience a un sens en soi. La réalité d’un plan de conscience correspond à une pyramide à degrés et on ne monte qu’une marche à la fois.

Evoluer en conscience implique une présence forte dans la réalité initiale et non une fuite, un transfert ou une projection dans un plan de réalité factice créé par l’imagination. Ainsi, comme dans le film « Inception », le spiritualiste se perd dans un univers imaginaire et choisit de fuir la réalité vraie.

Le mensonge majeur est de se croire arrivé en haut de l’affiche et de se livrer « en pâture » ainsi à son propre démon.

Beaucoup de spiritualistes s’auto-persuadent d’avoir franchi l’essentiel du chemin pour être, en se fiant à leur ressenti et au pouvoir qu’ils se confèrent. Or, un ressenti est toujours relatif à la maturité de la conscience et est en général surévalué selon leur orgueil.

Ce leurre est le plus grand piège de l’orgueil qui soit et il se manifeste à la mesure de l’orgueil non résolu, donc aux blessures qui tendent à nourrir cet orgueil et à induire une confusion intérieure entre l’ego et l’âme.

C’est une superstition nourrie par l’orgueil et la torpeur qu’il crée en occultant toute vision de l’esprit. L’aveuglement est d’autant plus fort que l’orgueil s’appuie sur des ressentis factices qui endorment et laissent croire qu’il y a un miracle.

Le film « En toute bonne foi, êtes-vous prêt pour un miracle ? », démontre que le vrai miracle provient de l’authenticité et non des tours de passe-passe, pourtant spectaculaires, faits pour séduire un public déjà conquis à sa cause.

Beaucoup de spiritualistes, de médiums et de guérisseurs autovalident leurs prétendus pouvoirs et les justifient par leur supposée ancienneté (« il étaient réalisés à leur naissance », « petits ils avaient déjà des dons de clairvoyance… », « des guides très élevés, des archanges ou des anges leurs parlent depuis de nombreuses années »), à des fins cachées de profit financier.

Ce faisant, ils se montrent dans leurs faiblesses, leur orgueil et leur terrestritude (attachement au terrestre, vanité, fatuité…), car cet argument est typique d’une séduction qui plaît beaucoup à un auditoire qui se berce lui-même dans tous les affres de la trahison.

Le temps terrestre n’a aucune valeur pour le monde spirituel.

Pour le monde spirituel, la vraie valeur n’attend pas le nombre des années ni le nombre des productions matérielles ou d’ouvrages, ni l’ancienneté du pignon sur rue, ni la richesse ostentatoire matérialiste.

Les véritables Maîtres sont les plus silencieux et les plus discrets et ne sont pas tapageurs, ils ne racolent pas les foules et évitent la propagande et le prosélytisme.

Méfions-nous de ceux qui usent d’arguments racoleurs et qui font beaucoup de bruit et jouent d’arguments-matière pour faire valoir leur niveau spirituel. C’est ainsi que de nombreux « faux-prophètes » seront dans les années à venir démasqués, comme cela a été annoncé dans les évangiles, et chuteront brutalement de leur branlant piédestal.

Il leur est d’ailleurs réservé à leur passage dans l’Au-delà un accueil à la mesure de leur trahison.

Ainsi, l’ego arrive à se déguiser en l’âme et il manipule intérieurement ceux qui croient être guéris ou qui pensent avoir évolué, et qui drainent dans leur sillage des âmes faibles, fragiles et en détresse.

Sans guidance, beaucoup tomberont en illustrant la célèbre citation : « Les premiers seront les derniers », car aujourd’hui, sur la planète, seulement une vingtaine de personnes ont intégré leur JE SUIS et les autres en sont très loin, n’en déplaise aux diseurs de Bonne aventure… !

A ce propos, imaginer que ces vingt-là ne se trouvent qu’en France ou encore en Inde, ou chez des célébrités du paysage spirituel, est un leurre de plus.

Ainsi, se croire arrivé est une fiction qui conduira beaucoup de spiritualistes à stagner ou à chuter dans les pièges de leur propre ego. Comme dans cette chanson : « Je me voyais déjà en haut de l’affiche », Aznavour http://www.youtube.com/watch?v=MCDMCLwosIc&feature=related

Les auto-starisés du spirituel constituent les faux prophètes, et par définition un faux prophète ne peut pas accepter ni comprendre qu’il est dans le mensonge, puisqu’il se croit au-dessus du lot, et ses principales problématiques sont le mensonge à lui-même, l’humiliation et la trahison. Beaucoup de ceux-là ont saisi la spiritualité comme un tremplin pour prendre une revanche sur leur vie, qui, au départ, se présentait misérable.

La seule voie possible est celle de l’humilité, et celle-ci ne peut se feindre aux yeux des guides et du monde spirituel.

L’humilité est la plus belle marque de la conscience supérieure sur Terre. Or, tous les signaux de notre société faussent sa reconnaissance car, actuellement, dans ce monde, les constructions, représentations, communications et échanges sont encore basés sur l’orgueil, la vanité, la suffisance, déguisés sous une forme de fausse sagesse et zénitude, et qui atteignent leur comble avec l’expression faussement angélique du New Age.

Cette fausse certitude d’être avancé et évolué est à la base de la gigantesque duperie sur l’Ascension, car elle est très répandue voire très majoritaire.

Rares sont ceux aujourd’hui qui ont dépassé les pièges et atteint cette humilité que Jésus et ses apôtres ont incarné.

L’orgueil est partout sous une forme travestie, où beaucoup de gogos se font arnaquer comme des abeilles attirées par le miel, et il transparaît dans les exemples fournis ici : marketing spirituel, éloge de l’apocalypse ou illusions 2012, sujétion psychologique, théorie du complot, décrets de pensées positives utilisés à tort et à travers en toute superficialité comme des recettes de pensée magique, apologie exclusive des Maîtres orientaux ou des mères orientales, et débordements du channeling…

 

Les mensonges véhiculés sur l’Ascension

Alors que la loi de l’attraction fait les choux gras d’un marketing spirituel prêt à tous les stratagèmes pour séduire et se financer sur le dos des faibles en détresse, sous couvert d’un idéal factice et fallacieux d’Ascension, il en résulte paradoxalement des effets contraires, véritables freins et poisons à la progression de l’évolution de conscience, et de nouveaux attachements à la matière.

Comment s’explique ce paradoxe alors que beaucoup d’intentions émises sont louables au départ ?

Un premier point d’information, fourni par Arabelle, est important : la part de la population dotée d’un niveau d’ouverture de conscience sur Terre représente approximativement 5 %.

Toutefois, la moitié de cette population crée, dans cette « pensée magique » faussement positive ou/et contestataire, des égrégores de négativité très importants qui retardent l’Ascension planétaire.

Parmi ces égrégores, l’on peut citer de nombreuses superstitions autour de l’apocalypse, de 2012 et de la fin du monde. Une grande partie des égrégores est alimentée par la jalousie, la séduction, la médisance, le mépris, la perfidie et le mensonge.

Quand l’on évoque le mensonge, il s’agit en premier lieu du mensonge à soi-même (Saint-Alexandre : http://www.en-esprit-et-en-verite.fr/page-principale/2011/07/25/retour-de-la-meditation-du-17-juillet-2011/ ).

Une surestimation des facultés, un orgueil sans bornes, un sens grandiose de leur propre importance, et un fonctionnement manipulateur par « subjugation », sont au centre du fonctionnement de la plupart de ces spiritualistes par « défaut » et qui exploitent leur auditoire en s’imposant sur le devant de la scène par des tours de passe-passe, de jeux d’apparences ou de mielleux chants de sirènes où le monde qu’ils proposent devient idéal, angélique, parfait, lisse et miraculeux, à l’exemple de leur vie privée prétendent-ils, et dont ils se gargarisent pour s’enrichir davantage, tant matériellement que dans le lustre de leur reconnaissance personnelle et pour étoffer leur prestige personnel.

Ce qui est chose facile dans un monde où le marasme ambiant fait loi.

Souvent, d’ailleurs, ces individus égocentrés drainent une fracture affective d’enfance très lourde, non résolue en profondeur, mais grossièrement compensée par la fascination qu’ils exercent sur leur public (à identiques blessures…) ; fascination facilement mise en place par le biais des thèmes variés de leurs petites réussites personnelles dont ils sont friands, ou encore par des emprunts théoriques indûment tétés à d’autres, intellectuellement compris et remaniés pour la circonstance, et pour leur but de profit personnel.

Grâce à leur talent de comédiens(nes), ils savent, avec grand art, monter en épingle le moindre de leur succès, aussi banal soit-il, pour envoûter un auditoire charmé et attirer le chaland, et le rallier à leur cause. Chaland, lui-même, en totale résonance et transfert.

Cet orgueil, masqué derrière des apparences peace and love, voit le principal protagoniste piégé lui-même dans sa névrose et emprisonne le candidat postulant à l’évolution dans une prison dorée où lui seul est le geôlier.

 

Dans la catégorie des balivernes vendues par ces marchands de rêves :

Le fauteuil de l’ascension (http://www.fauteuildelumiereAscensionnelle.com/web_acappella1/index.html), commercialisé auprès de spiritualistes pour ascensionner plus facilement sans aucun travail sur soi :

Le fauteuil en question crée une sensation énergétique d’évolution, y compris avec des ressentis forts amenant le client à se croire plus évolué, avec des témoignages détaillés sur une impression de sensations réalistes. Il est l’exemple même de la pensée magique, au même titre que de nombreux objets ou cristaux vendus à des prix prohibitifs.

En énergétique, ce phénomène peut être comparé à une overdose ou un shoot qui donne l’impression, à celui qui pratique, d’évoluer et de changer, alors qu’en réalité il est temporairement extrait de sa réalité 3D, vers une fuite dans l’astral, avec désancrage, décentrage et perte d’alignement, allant même jusqu’à la possession par des entités négatives.

Ces shoots énergétiques, pris comme des doses de drogue et à des coûts comparables, sont bien connus, que ce soit avec l’ayahuasca, l’iboga, l’activation de l’ADN, le fauteuil de l’Ascension, y compris les formes de deeskhas, et perçus comme des outils d’accélération vibratoire. Il s’agit de sensations transitoires qui traduisent un déséquilibre dont l'origine et la cause sont des fuites en Astral.

L’effet peut être exactement l’inverse de celui qui était visé au départ car toute faiblesse non réglée agit en élastique comme un choc de retour, et le résultat peut être très désagréable à vivre et lourd de conséquences.

Loin d’élever les consciences, ces shoots énergétiques ont des effets négatifs en nourrissant l’orgueil par l’oubli temporaire des faiblesses non résolues, plutôt que d’élever l’humilité.

Le point commun de ces outils est la croyance que seule l’énergie permet d’évoluer : l’Ascension est perçue comme vibratoire et physique, et est interprétée par le mental suivant une évolution linéaire et accessible à ceux qui y mettent le prix (faire son marché pour l’Ascension coûterait ainsi, suivant quelques sites Internet connus, de 75 € jusqu’à 3500 €, avec voyages initiatiques vers d’autres continents).

En réalité, l’évolution de conscience est intérieure et elle dépend d’une triple action indissociable de la spiritualité, de la psychologie et de l’énergie. Cette action passe obligatoirement par une cohérence et une mise en pratique de la pensée, des paroles et des actes. Voir le triangle du chemin de l’éveil, extrait du dossier d’Arabelle sur le Chemin de l’Eveil. (http://www.en-esprit-et-en-verite.fr/dossiers/dossier-arabelle.html)

Tirer l’évolution vers un ou même deux axes du triangle, amène donc un déséquilibre qui ne fait que retarder l’épanouissement de chacun.

Il n’est donc pas envisageable « d’ascensionner » si la base du travail n’a pas été effectuée dans d’autres vies incarnées, et a fortiori dans cette dernière avec un véritable travail sur soi et non pas des « recettes de cuisine ».

L’Ascension est le résultat d’un travail permanent sur soi dans l’harmonie corps, âme et esprit, et non la conséquence d’une pensée magique.

 

L’attente de vaisseaux de sauvetage et les peurs de l’apocalypse

Le point commun d’une partie des concepts New Age se base sur une Ascension collective décisive sur l’Ascension individuelle. Cette thèse, reprise par beaucoup de spiritualistes, y compris ceux qui s’appuient sur 2012, apporte un soulagement à tous ceux qui s’évitent ou qui minimisent le travail sur soi.

Le thème des vaisseaux de l’Ascension est repris par la célèbre série « Stargate », avec les vaisseaux extraterrestres, les vaisseaux de l’Ashtar command, avec l’illusion que l’Ascension peut-être accompagnée par des vaisseaux extérieurs représentant une possibilité d’aide. Le thème constitue un égrégore d’illusion très important.

Les peurs de l’apocalypse forment des superstitions importantes qui agissent comme des justifications que le danger est extérieur et que l’on n’a pas le choix puisque les difficultés sont le résultat de l’action humaine. Ces peurs sont largement relayées par l’ensemble des médias, notamment par les films, les livres, la façon de traiter les informations dans les médias, les politiques, les religions et Internet.

Cette fuite de responsabilité, nourrie par des croyances, crée un retard et nourrit une forme d’orgueil qui forme un piège difficile à éviter pour ceux qui baignent dans l’illusion. Les égrégores d’orgueil, liés à tous ceux qui sont en fuite face à eux-mêmes, sont des freins à l’Ascension collective.

 

Le marketing spirituel

Face au mal-être général, s’est installé un marketing spirituel voire management spirituel de grande envergure qu’une recherche sur Google permet facilement de découvrir.

Le terme merchandising spirituel est même repris par certains avec comme exemples des sites utilisant des techniques de communication très marketing et basés sur l’affect des jeunes et des produits dérivés autour d’une activité spirituelle portant sur des lois divines, sur l’Ascension et 2012. Le marketing spirituel concerne également le courant « peace and love » qui semble, à première vue, inoffensif.

Les thèmes de bien-être, relaxation, développement personnel, transformation intérieure, ont fait des émules et ont créé un véritable marché concurrentiel (un comble !) dans le monde.

En 2008, un site d’une spiritualiste est sorti avec une approche marketing et merchandising spirituel par la mise en avant de photos à caractère privé, y compris en petite tenue. L’argument du site (dixit l’auteur contacté) était que le marketing spirituel était l’outil de cette époque et qu’il fallait toucher les jeunes avec un style qui pourrait les attirer !

Basés principalement sur la séduction, l’ensorcellement et la fascination (blessure de trahison), le site et le merchandising spirituel ont eu un véritable succès commercial, au point que l’égrégore créé par ce type de site agit à la façon d’un envoûtement sur les personnes faibles, captées par l’intimité offerte au public.

La cible type est une personne dépendante (blessure d’abandon), désabusée, voire déprimée, qui vient trouver des compensations que sa vie de souffrances ne lui offre pas.

L’autre facette du marketing est la recherche de crédibilité en citant quantité de diplômes terrestres et de titres, universitaires ou plus ou moins reconnus, et liés aux médecines douces. Cette crédibilité, à l’instar du commerce, puise des arguments dans les sciences, les pseudo-sciences, la métaphysique ou des connaissances non vérifiables.

Les arguments, que l’on trouve également dans les bons ouvrages de marketing, y sont les mêmes :

- Choc de l’image (photos, présentation visuelle et charte graphique).

- Boutique de vente ou achats de livres et autres produits dérivés.

- Nouveauté sur des thèmes, ou idées le plus possible originales mais superficielles, à caractère de fond de pseudo « pensée positive ».

- Informations à caractère crédible et séducteur (théorie, concepts) .

- Style doux, accueillant, chaleureux, attrayant et sécurisant (textes, poésies…).

- Produits ou services variés et adaptés à toutes les bourses, comme au supermarché (produits d’appel, produits de prestige, vaches à lait, produits vedettes, produits tactiques et produits d’avenir pour garantir la pérennité de l’entreprise).

- Positionnement marketing comme Maître, Mère, expert, spécialiste, référence sur des thèmes novateurs.

- Spectacle public avec arguments de conviction, observation fine du public, contact physique créant des réactions d’extase, fascination et emprise psychologique.

On remarque ainsi que les Forces noires sont représentées ici par la séduction, l’avoir et l’orgueil.

C’est le démon qui se fait passer pour un ange ou le loup dans la bergerie. L’analyse des mots-clés sur un simple site est toujours révélatrice de cette stratégie. L’ego et la manipulation s’appuient sur des égrégores noirs de l’Astral qui s’accrochent aux failles des participants.

Exemples de mots-clés lus sur les sites qui font plaisir à ceux qui les proposent tout en augmentant leurs bénéfices financiers : « les anges me parlent », « enseignée par les anges », « uni dans sa conscience » , « réalisé », "de haute fréquence vibratoire''... et/ou liste de diplômes et de titres pompeux terrestres allant de certificats en médecine douce, pratiques des énergies et titres universitaires de doctorats, thèses d’Etat, cautions garantes de leur crédibilité.

Les défenseurs et abuseurs du marketing spirituel affirment s’appuyer sur des valeurs saines, alors que leur objectif mesquin est d’accroître leurs avoirs par n’importe quel moyen (y compris des dons ou souscriptions divers pour faire fleurir leur « petite entreprise »). Et leur assemblée est aveugle et se contente de se faire plumer en échange de quelques miettes de plaisir ponctuel, de discours infantilisants, de solutions de vie en kit (retrouvons notre enfant intérieur !…), ou autres pseudo miracles dont ils s’enorgueillissent et qu’ils s’attribuent ! Qui court-circuitent l’analyse rationnelle et le sens critique des individus, en ayant largement recours à l’émotionnel et au sensitif, et maintiennent son public dans l’ignorance et la bêtise, ou simplement le formatent à sa superficielle et sirupeuse image, car le spiritueux de cet acabit sait y faire pour vous donner l’impression du partage et exercer sa sournoise influence.

Le partage, cependant, est très superficiel et de très courte durée, et il ne se base que sur l’image externe renvoyée par l’émetteur et enjolivée selon les souffrances du récepteur et ses attentes non répondues, ses frustrations individuelles, et sont donc des mirages.

L’image, dans tous les sens du terme, est d’ailleurs minutieusement travaillée pour coller aux codes oniriques du sujet en quête de spirituel.

Ce qui est sûr, c’est que ces derniers(es) sont des hommes, des femmes d’affaires hors pair ! Et dont le sujet “spiritualité” et toutes ses garnitures artificielles et captivantes pour les plus ignorants, les plus faibles et souffrants, cautionne leurs malfaçons contraires à l’éthique.

N’y a-t-il pas là une contradiction et un contrôle tout-puissant lié à la blessure de trahison ?

 

La manipulation mentale ou sujétion psychologique, ou capture des âmes

La stratégie communément utilisée par les experts en illusion spirituelle est la capture des âmes par des individus aux intentions malveillantes, en recherche de bénéfices de tout ordre : recherche de reconnaissance, fascination sur le nombre, voire suggestion de gourous, attirance du pouvoir et recherche de bénéfices matériels en utilisant des tarifs élevés.

La sujétion psychologique manipulatrice s’appuie sur le désir et le consentement de la victime (dépendance/ abandon).

Il n’y a donc pas de pression psychique à proprement parler, mais juste une stratégie égotique basée sur l’attraction d’ego à ego par effet miroir, en lien avec un karma non résolu.

L’adepte se positionne dans un choix librement consenti, mais se place, malgré lui ou non, dans une manipulation extrêmement perverse difficile à percevoir car elle se nourrit de ses faiblesses.

La sujétion psychologique est courante chez les partisans des pratiques énergétiques (pour les enseignants n’ayant pas travaillé sur eux) et chez de nombreux spiritualistes.

On la retrouve dans toutes les sectes et dans les pratiques qui mettent l’accent sur 2012 et toutes ses fantaisies. Elle s’appuie dans tous les cas sur la fragilité psychologique des personnes, y compris chez ceux qui ont une pratique énergétique et spirituelle.

Des psychologues reconnus ayant pignon sur rue, ou autres thérapeutes issus des domaines qui se disent proches de la spiritualité et abusant de leur succès, pratiquent eux aussi allègrement la séduction et la consommation sexuelle.

La manipulation mentale est très fréquente chez les spiritualistes qui ne se sont pas donnés les moyens de travailler sur eux en profondeur, c’est-à-dire la très grande majorité malgré les affirmations contraires.

Il est toutefois très difficile, pour un néophyte ou un initié entrant, de discerner quel est le véritable niveau de conscience de l’enseignant. Il est notable de constater que les faux prophètes sont très majoritaires dans tous les domaines.

La manipulation mentale désigne l’ensemble des tentatives obscures ou occultes de fausser ou orienter la perception de la réalité d’un interlocuteur en usant d’un rapport de pouvoir, de séduction, de suggestion, de persuasion de soumission non volontaire ou consentie.

En psychothérapie, la forme de manipulation la plus courante est constituée des faux souvenirs induits.

La manipulation s’appuie alors sur le manque d’estime de soi, la souffrance de l’abandon, la victimisation, la peur, la dévalorisation, le mal-être, et en général toutes les émotions négatives et le karma non résolu. Cette manipulation est d’autant plus facile qu’elle se fonde sur un mimétisme des nombreuses formes de manipulations sociales, ce qui induit en erreur les adeptes (voir le dossier spécial sur les peurs collectives : http://www.en-esprit-et-en-verite.fr/dossier-special-le-chemin-de-la-peur-collective/).

La compétitivité qui est au cœur des sociétés actuelles ne s‘acquiert qu’au prix de l’aliénation des individus.

Les outils de manipulation sont tellement nombreux (...) :

- La flatterie pour séduire, utilisée (...) par le spiritualiste mais aussi par le stagiaire qui cherche à progresser en estime de l’autre en flattant son enseignant.

- La séduction par les mots (approches peace and love avec des mots séducteurs répétitifs comme amour, ange, cœur, paix…), les compliments et une douceur d’apparence (le démon se cache sous la forme d’un ange).

- La séduction par les gestes : multiplication du toucher, accolades, embrassades, gestes de fusion, bisous…

- La séduction par les apparences : vêtements, décoration, multiplication des rituels, démonstration publiques…

- L’utilisation d’un jargon réservé aux initiés, pour séduire, créer volontairement un fossé avec l’auditoire, afin de générer une confiance basée sur les croyances (ex. : théories autour du calendrier maya).

- L’utilisation de termes pseudo-scientifiques pour rassurer et séduire un public naïf en pleine découverte (notamment autour de l’ADN, d’une pseudo connaissance de la sexualité sacrée, calendrier maya, magnétisme…).

 

La théorie du complot

Très en vogue dans le New Age et soutenue par Internet, le complot a été à la source de nombreux scandales liés en général au pouvoir (DSK, crises économiques, guerres, pollutions en tout genre, radioactivité, institutions financières ou organisation mondiale).

De nombreux mails circulent dans les milieux branchés en prétendant offrir une vérité qui dénonce des complots fomentés par des sources obscures.

Sur un plan ésotérique, le complot rejoint également les thèses apocalyptiques avec les invasions de gris, de reptiliens, en allant jusqu’à des catastrophes (ex. : Nibiru) où des méchants voudraient détruire la planète.

Le point commun de ces approches est de voir le mal à l’extérieur de soi et de communiquer sur des catastrophes imminentes pour asservir le public par la peur.
Les tenants de ces thèses sont à la fois emprunts de naïveté, de peurs et de colère non résolue. La théorie s’appuie donc sur les forces noires reliées. En se positionnant en victimes, elles laissent vacantes la place du bourreau pour poursuivre le jeu de dualité victime/bourreau, avec parfois l’intervention de sauveurs (ex. : Ashtar command).

Les sites ésotériques rattachés à cette théorie sont nombreux et contribuent à freiner l’Ascension. L’ésotérisme s’est peu à peu corrompu et a beaucoup perdu de crédibilité au cours des dernières années, jusqu’à perdre totalement ses lettres de noblesse d’origine et devenir totalement impur et souillé.

La sagesse authentique, symbolisée par le Maître Omraam Mikhael Aïvanhov en Occident, reste heureusement très éloignée de toutes ces thèses fantaisistes fortement influencées par les forces noires de l’Astral. Beaucoup de spiritueux tentent maladroitement de s’en inspirer, mais ils ne font pas le poids, du fait d’un travail insuffisant sur leur nature inférieure.

 

La théorie du contre

Proche de la théorie du complot ou associée à elle, la théorie du contre s’appuie sur le mode de réaction de l’enfant rebelle ou des colères non résolues en soi.

La théorie du contre s’arc-boute sur des blessures qui créent la révolte, provoquent la colère jusqu’à la haine. Comme les autres approches, ceux qui expriment cette attitude sont piégés dans l’illusion de leurs limitations non résolues.

Le contre est varié : contre la religion, contre la société, contre la politique, contre le capitalisme, contre le New Age, contre Dieu…

Le contre exprime la colère et conteste ; c’est l’enfant rebelle qui n’a pas lâché prise et qui se trouve des ennemis.

Le contre nourrit l’orgueil en se prévalant d’une supériorité sur l’autre, qui est jugé décadent ou limité.

Cette tendance est à relier aux approches alter-mondialistes, anticapitalistes, antilibérales et anarchistes. Elle exprime une lutte interne chez ceux qui défendent les thèses du contre, en projetant à l’extérieur leur combat intérieur, ce qui leur semble plus confortable (…).

Elle participe au transfert du « contre soi » à celui de « contre l’autre » ou « contre le système ».

Cette tendance a marqué le mouvement spiritualiste en imputant aux conditionnements religieux tout le mal et en déclarant une apostasie ouverte, la négation totalitaire des textes sacrés de la Bible, du Coran et de la Torah (thèse reprise par un spiritualiste connu). (Note d'Alain Moreau : l'auteur fait ici une référence implicite à l'auteur Claude Traks.)

La théorie du contre n’est donc que le reflet d’un conflit intérieur non résolu où la colère se dissimule en nourrissant un ego qui continue à garder le pouvoir loin du lâcher prise et du détachement. Elle déplace le problème plus que de le résoudre.

 

La théorie de l’Ascension sans avoir à travailler sur soi

Le comble de l’absurde est atteint avec ceux qui affirment que la préparation à l’Ascension est devenue inutile. Cette théorie s’appuie sur le fait que les énergies en présence sont sources de transformation et suffisent à évoluer en conscience.

Affirmant que l’Ascension est en cours et imminente, les adeptes de ces concepts offrent en parallèle des outils ou des formations rapides pour mieux s’épanouir en se basant sur les énergies et une approche pseudo-spirituelle. La psychologie est soigneusement écartée de ces approches car jugée inutile par ces pratiquants.

Cette théorie est reliée en psychologie à la blessure de rejet : fuite de soi, évitement en refusant le travail sur soi qui est perçu comme inutile et à éviter.

Proposée par certains spiritualistes connus, elle amène les personnes à stagner, voire à régresser. Elle ouvre la voie aux forces noires en créant une faille illusoire majeure. Les conséquences sont voisines des approches précédentes.

 

Maîtres orientaux et mères orientales

Les emprunts aux traditions asiatiques constituent des stratégies courantes pour se crédibiliser en Occident, en s’étayant sur des traditions que l’on cherche à transposer en France.

La notion de Maître est un sujet difficile en Occident car le terme est utilisé avec des connotations ambiguës et contradictoires. Il est fréquemment utilisé par des occidentaux, plus prompts à l’orgueil.

On retrouve également l’approche orientale transposée en occident (avec des termes comme amma, ma, qui remplacent le terme de saintes en se rapprochant de la mère et de la mère divine). Ainsi, certaines spiritualistes se décrètent mères occidentales en s’appuyant sur un orgueil féminin non travaillé, tout comme Maître pour l’orgueil masculin.

Certains s’affirment Maîtres et le terme a été banalisé avec l’usage des pratiques énergétiques. Par exemple, en Reiki, dans une acceptation qui ne traduit pas le terme japonais correspondant « Sensei », plus proche d’enseignant mais avec une plus grande notion de respect. Même le terme anglais « master » n’a pas la même connotation qu’en français.

A l’opposé, les véritables Maîtres sont ignorés ou contestés par l’opinion occidentale. L’exemple du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov, qui a vécu en France au 20ème siècle, montre toute la difficulté d’un véritable Maître, digne de ce nom, à s’imposer dans un environnement hostile à cette notion. L’œuvre de O.M.A. indique sans aucun doute possible qu’il a été un Maître essentiel. C’est au retour d’un voyage en Inde en 1960 qu’il a été enfin reconnu après être passé par de grandes épreuves (prison de 1948 à 1951 sur de fausses accusations).

Faute de reconnaissance des Maîtres en France, beaucoup de spiritualistes se sont tournés vers des Maîtres orientaux ou des mères. En Inde, la reconnaissance du Maître est culturelle et les Maîtres et mères spirituelles abondent. Mais là aussi, les abus liés à l’ego sont fréquents, bien que de véritables Maîtres hommes ou femmes y soient incarnés.

Cette tendance est devenue un phénomène de mode lorsque des sages indiens se sont tournés vers l’occident. La notion de Maître a donc été assimilée à tort à des cultures extérieures et cet engouement a été également très fort dans le bouddhisme.

Il existe donc une forme de détournement des enseignements occidentaux au profit d’une spiritualité plus orientale, absolument peu transposable dans notre culture.

Les dérives par rapport à l’illusion de 2012 restent toutefois très inégales. La confusion instaurée par les forces noires fait que les véritables Maîtres sont généralement ignorés. Ces exceptionnels Maîtres sont présents en Occident, mais ils travaillent dans le silence et dans l’amour, et leurs forces sont la simplicité et l’humilité à l’image du Maître Aïvanhov.

Le Maître véritable n’est pas celui qui compte de nombreux disciples, mais celui qui révèle le plus de Maîtres, et cela se fait dans la plus grande discrétion.

Ce ne sont donc pas ceux qui font du bruit ou qui sont les plus connus dans les médias qui sont les véritables Maîtres. L’expérience amènera les faux prophètes à se démasquer et les Maîtres authentiques à œuvrer pour la foi et la paix dans la simplicité et l’humilité.

 

Les dérives des channels

Les nombreuses ouvertures de portails vibratoires depuis 1998 ont accru les facilités de canalisation, laissant croire à beaucoup que ce qu’ils captaient était la vérité. Or, tant que l’ego n’est pas dissous, les canalisations s’accrochent sur les faiblesses des channels et déforment considérablement les réceptions de messages, tout en favorisant l’influence du mental du récepteur dont l’interférence peut être majoritaire.

Dans sa lettre n°20, Arabelle nous indique que : « Et c’est ainsi que toutes les canalisations, en vérité très polluées en négativités astrales (environ de 60 à 98% en général et 80% en moyenne pour la majorité) par leurs émetteurs et les récepteurs, ont séduit… que dis je… ont ensorcelé… et envoûtent encore un abondant lectorat en carence de berceuses et le maintient ainsi dans une narcose certaine. »

Avec une forte médiatisation (notamment livres et conférences), les channels ont contribué à nourrir des égrégores d’illusion en alimentant des informations inexactes et factices, et surtout en incitant les spiritualistes à s’éviter et à négliger le véritable travail en profondeur sur eux.

Les dégâts sont importants car l’ensemble des dérives décrites dans cet article ont été, peu ou prou, favorisées par l’influence des canalisations ou autres messages fantaisistes crus et issus, pour l’essentiel, de l’Astral pollué et du mental de leur auteur.

Les paroles, les musiques planantes et l’encens, voire les massages ou produits divers, ne suffisent pas pour évoluer en conscience. Tout cela crée l’illusion que l’Ascension est facile et accessible par la pensée magique. La société de consommation a donné l’impression que l’on pouvait réaliser les changements avec facilité et avec peu d’efforts. Or, le travail demandé à chacun est important et demande un engagement profond dans sa vie !

Rien ne peut changer tant que l’on n’a pas changé dans la vie de chaque jour dans ses pensées, ses paroles et ses actes. Cela ne se décrète pas mais se met en mouvement par l’action responsable et demande de grands changements dans sa vie.

 

Le refus du principe d’éveil et d’Ascension

Les multiples pièges dans lesquels sont tombés de nombreux spiritualistes et candidats à l’Ascension en croyant atteindre l’éveil ont eu tendance à discréditer le véritable travail sur soi et les authentiques approches sur l’Eveil en général.

Les dégâts liés aux shoots énergétiques et aux délires et dérives ésotériques de tout bord ont fourni des arguments de poids à ceux qui s’opposent au principe même d’Eveil et qui remettent en cause l’ouverture de conscience du monde.

Ainsi, une revue s’est construite sur « la destruction des mythes de l’éveil et du supramental » : www.inconnaissance.com, en niant les travaux en psychologie, psychiatrie et métaphysique liés à l’éveil. On retrouve encore dans cette approche le déni du travail sur soi (blessure de rejet, refoulement et recherche de reconnaissance par tous les moyens).

D’un point de vue psychologique, la posture d’opposition « contestataire » et « destructrice » nourrit l’orgueil en s’appuyant sur des émotions non résolues de colères et de rages. Les arguments intellectuels y abondent, servent à verrouiller un ego et à accentuer les fragilités psychiques, dans des justifications fleuries d’alibis qui ne font que servir le second maître.

Ainsi, le processus d’autoverrouillage de l’ego crée une nouvelle réalité pour l’individu qui s’enferme dans ses convictions, contre le principe même d’éveil qui devient l’ennemi à abattre.

Cette confusion obéit à un ego soumis à des troubles psychopathologiques qui peuvent aller de la perversité narcissique à des symptômes schizophréniques qui conduisent certains individus à créer une emprise sur les autres en affirmant leur négation, leur refus, leur colère et leur toute puissance.

Cette emprise est finalement à rapprocher de celles des gourous et des spiritualistes en recherche de reconnaissance. Son dénominateur commun est toujours l’orgueil accompagné de ses peurs et d’une fragilité aux forces noires de l’Astral.

La psyché est sous influence de l’Astral de transition et donc d’entités négatives et d’égrégores qui s’accrochent à toutes les faiblesses des humains. La période actuelle et les prochaines années verront de plus en plus d’influences des forces ténébreuses sur les hommes, du fait des frictions vibratoires et d’un ego mis à l’épreuve sous la pression de la Lumière.

A défaut de faire le choix du changement, d’aucuns stagneront ou régresseront par autoverrouillage de l’ego (lire le dossier d’Arabelle sur l’éveil : http://www.en-esprit-et-en-verite.fr/dossiers/dossier-arabelle.html, pages 21 et 22, 30 à 32, 35 et 36).

On peut donc s’interroger sur les peurs profondes et inconscientes qui alimentent le refus de l’éveil. La peur de la Lumière reste fondamentalement au centre de ces blocages.

 

Les difficultés entre 2011 et 2018

La période vibratoire actuelle s’étend de 2008 à 2020 et au-delà, avec une instabilité maximale de 2011 à 2018, période au cours de laquelle des instabilités vibratoires sont prévisibles à tous les niveaux.

En effet, nous allons connaître de nombreuses ouvertures de portails vibratoires avec leurs conséquences prévisibles (explications dans la conférence d’Arabelle : http://www.en-esprit-et-en-verite.fr/acces-a-la-conference/), avec des résistances de l’ego.

L’instabilité de l’ego, la peur de la folie et l’enfermement dans ses illusions de souffrances, sont illustrés par cette musique où le second maître, petit moi, prend le pouvoir en soi : http://www.youtube.com/watch?v=ncE2_2HkaxI

Les sept années qui viennent vont amener des instabilités liées aux dérèglements créés par l’Homme. En 2011, nous rentrons dans un véritable compte à rebours qui correspond à une période de sept années difficiles sur le plan vibratoire.

Cette difficulté sera exacerbée par les frictions des énergies célestes et terrestres, pour atteindre en 2018 un point de rupture symbolisé vraisemblablement par les trois jours d’obscurité annoncés par les prophéties depuis 2000 ans.

Les instabilités vibratoires vont s’appuyer sur les fragilités de l’ego, avec un sentiment de mal être pour tous ceux qui restent accrochés à la matière.

Les difficultés avec l’Astral de transition, où l’on rencontre les entités (âmes errantes), les égrégores et formes-pensées, seront d’autant plus marquées que l’ego sera en résistance. Il faut donc s’attendre à une augmentation des déséquilibres sur le plan psychique et mental qui culmineront lors des trois jours d’obscurité.

La borne du 21 décembre 2011 (et non 2012) correspond au passage dans l’ère du Verseau, passage précédé et suivi d’instabilités, notamment jusqu’en 2018, date probable pour les trois jours d’obscurité.

Les faux prophètes seront confrontés à la réalité des évènements planétaires et les hommes seront amenés à faire des choix de plus en plus décisifs pour leur évolution de conscience.

 

Les sources de vérité

L’Ascension est une évolution individuelle et collective faisant partie des lois de l’évolution universelle. Elle fait partie du travail que chacun fait pour évoluer dans sa vie, mais une vie ne suffit pas pour réaliser l’Eveil. Il est donc essentiel d’apprendre l’humilité pour évoluer et d’accepter son ignorance. Comme le dit cette chanson, que votre soleil éclaircisse l’ombre ! http://www.dailymotion.com/video/x1459_sinsemilia-tout-le-bonheur-du-monde_news

La période actuelle marque un changement, mais elle n’est qu’un passage préparatoire pour une ère qui va demander de 2 à 3 siècles pour s’installer, avec autant d’incarnations nécessaires pour ceux qui ne sont pas encore prêts à changer.

Beaucoup ont voulu s’éviter des efforts et du travail en pensant que l’Ascension était à leur portée immédiate ou qu’elle serait provoquée par l’extérieur. 2012 a été pour certains l’occasion de croire que l’extérieur allait leur fournir une transformation spontanée.

Une aparté à propos d’Arabelle… Par son travail dans la vie au quotidien, elle nous montre un exemple de chemin spirituel totalement exemplaire, et je lui porte un coup de chapeau. Chacune de ses lettres est écrite d’une façon illustrée et pratique car elle a intégré tout ce qu’elle écrit, et rien n’est théorique dans ses écrits (http://www.en-esprit-et-en-verite.fr/les-lettres-darabelle/), j’en témoigne. Lettres par ailleurs copiées par des spiritueux peu scrupuleux.

La Vérité fait peur car elle amène à devoir regarder en face toutes nos faiblesses et nos insuffisances, et cela n’est pas facile à vivre.

La société d’aujourd’hui ne nous a pas préparé à travailler sur nous. Bien au contraire, elle entretient de nombreuses croyances qui s’opposent à la sagesse et à la foi, et induisent la paresse et la facilité.

Il est donc essentiel de remettre les pendules à l’heure et d’aller à l’intérieur de soi pour rechercher la vérité essentielle à l’être et à l’évolution de conscience.

C’est un engagement, une responsabilité et une volonté forte qui sont primordiaux pour avancer, et non des bêtises ineptes qui tendent à nous faire croire que le chemin est facile et accessible en faisant un minimum d’efforts.

L’Ascension est le résultat d’un travail constant sans complaisance avec soi. Elle se vit au quotidien dans l’autonomie de l’être.

Au service de la Lumière

Philippe

 

II. Mon commentaire :

Si je partage l'essentiel du contenu de ce texte, je me dois cependant d'exprimer mon désaccord par rapport à deux points évoqués.

 

1. Les channelings pollués ?

L'auteur du texte, parlant des « dérives des channels » (sic), écrit que « tant que l’ego n’est pas dissous, les canalisations s’accrochent sur les faiblesses des channels et déforment considérablement les réceptions de messages, tout en favorisant l’influence du mental du récepteur dont l’interférence peut être majoritaire ».

« Dans sa lettre n°20, Arabelle nous indique que : “Et c’est ainsi que toutes les canalisations, en vérité très polluées en négativités astrales (environ de 60 à 98% en général et 80% en moyenne pour la majorité) par leurs émetteurs et les récepteurs, ont séduit… que dis je… ont ensorcelé… et envoûtent encore un abondant lectorat en carence de berceuses et le maintient ainsi dans une narcose certaine.”

Avec une forte médiatisation (notamment livres et conférences), les channels ont contribué à nourrir des égrégores d’illusion en alimentant des informations inexactes et factices, et surtout en incitant les spiritualistes à s’éviter et à négliger le véritable travail en profondeur sur eux.

Les dégâts sont importants car l’ensemble des dérives décrites dans cet article ont été, peu ou prou, favorisées par l’influence des canalisations ou autres messages fantaisistes crus, issus, pour l’essentiel, de l’Astral pollué et du mental de leur auteur. » (Philippe)

Je ne crois pas que l'on puisse mettre tous les channelings au même niveau. De plus, si l'on tient compte de la source (Arabelle) de l'auteur du texte, mettre au même niveau toutes les canalisations est d'autant plus absurde que la prénommée Arabelle se présente elle-même comme « canal »... Il est vrai qu'elle dit faire partie de la catégorie supérieure, en quelque sorte, celle censée ne pas être « polluée par l'Astral », puisqu'elle se dit « médium céleste », avec, parmi ses sources alléguées, Saint Alexandre...

Qu'un certain nombre de channels aient notamment contribué à nourrir « des égrégores d'illusion en alimentant des informations inexactes et factices », je n'en disconviens pas si l'on se réfère, dans ce type de communications, à quelques thèmes récurrents comme l'Ascension planétaire et l'annonce de catastrophes planétaires potentielles ou réellement annoncées. Mais les annonces de ce genre ne suffisent pas à caractériser l'ensemble des communications reçues en channeling, certaines de ces sources (voyez par exemple la source Kryeon) rejetant explicitement ce genre de prophéties « apocalyptiques » et cette conception de l'Ascension.

 

 

Alain Moreau

  (www.en-esprit-et-en-verite.fr