La maladie de Lyme fut initialement considérée comme une maladie rare, causée par le spirochète Borrelia burgdorferi (Bb). On pense que la transmission de la maladie se fait uniquement par la piqûre d’une tique infectée par ce spirochète. Le spirochète Bb est capable de creuser dans les tendons, les cellules musculaires, les ligaments, et directement dans les organes. Une éruption cutanée classique est souvent visible dans le stade précoce de la maladie. Plus tard, après l’évolution de l’affection, la maladie peut frapper le cœur, le système nerveux, les articulations et bien d’autres organes. On sait maintenant que la maladie peut imiter la sclérose latérale amyotrophique (maladie de la SLA alias Lou Gehrig), la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques (MS), la paralysie de Bell, une dystrophie sympathique réflexe, une névrite, des maladies psychiatriques comme la schizophrénie, la fatigue chronique, l’insuffisance cardiaque, l’angine de poitrine, provoquer un rythme cardiaque irrégulier (arythmie), la fibromyalgie, la dermatite, les maladies auto-immunes comme la sclérodermie et le lupus, les réactions inflammatoires des yeux, la surdité subite, les PEID, ADD et l’hyperactivité, la douleur chronique et de nombreuses autres affections.

 

La maladie de Lyme est maintenant considérée comme la plus rapide des maladies infectieuses du monde, de par son rythme de progression. Au moins 200.000 nouveaux cas sont constatés chaque année aux États-Unis, et certains experts pensent qu’un grand nombre d’Américains, environ un sur 15 sont actuellement infectés (soit 20 millions de personnes). Le Dr. Robert Rowen connait une famille où la propagation de l’infection s’est faite de la mère à 5 de ses 6 enfants, qui ont tous guéri avec un traitement approprié. Il est difficile de croire que ces enfants ont tous été mordus par des tiques, et il semble plus plausible qu’au sein de la famille, ce soit la transmision d’individu à individu qui ait causé ce problème. Le Dr. Lida Mattman, bactériologiste, déclare : « Je suis convaincu que la maladie de Lyme est transmissible de personne à personne« . Le Dr. Mattman a été en mesure de récupérer des spirochètes encore en vie, issus des Bb de moustiques, de puces, d’acariens, de semence, d’urine, de sang et de liquide céphalorachidien.

Le Dr. Paul Fink, ancien président de l’American Psychiatric Association, a reconnu que la maladie de Lyme peut imiter tous les troubles psychiatriques dans le manuel IV du diagnostic des symptômes. Cela inclue l’ADD, la personnalité antisociale, les attaques de panique, l’anorexie mentale, l’autisme et le syndrome de Ausperger. Il pourrait être prudent, pour toute personne qui est soudainement diagnostiquée à avoir des symptômes psychiatriques, d’effectuer un test sanguin Q-RIBB, afin d’exclure la maladie de Lyme, au besoin. Un facteur qui contribue à faire du Bb, des affections si dangereuses, c’est qu’il peut survivre et se répandre sans qu’il y ait une paroi cellulaire. Beaucoup d’antibiotiques tuent les bactéries utiles en décomposant la paroi cellulaire. Ces antibiotiques se révèlent souvent inefficaces contre le Bb.

lou-gehrig

L’une des pathologies les plus insidieuses, qui imite la maladie de Lyme, est la maladie de Lou Gehrig ou apelée aussi sclérose latérale amyotrophique (SLA) et maladie de Charcot. Les neurotoxines relâchées par l’organisme Bb sont capables de provoquer un dysfonctionnement neurologique du système nerveux central, ce qui provoque des symptômes typiques de la SLA. La caractéristique pathologique de la SLA est une dégénérescence des neurones moteurs et la mort. Certains patients atteints de maladies d’une durée pouvant atteindre plusieurs années, faisant suite à un diagnostic érroné, comme la SLA, la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson ont réalisé des recouvrements incroyables dans des délais aussi courts que 24 à 72 heures, lorsqu’ils sont placés sur tormentosa uncaria sans TOA (Griffe de chat) pour la maladie de Lyme.

Cette réaction rapide ne peut rationnellement être attribuée à la fonction immunitaire améliorée ou à des effets bactéricides sur les spirochètes. Le Bb est connu pour produire un groupe de neurotoxines. L’explication la plus sensible de cette reprise réside dans la désactivation ou le blocage des effets neurotoxiques du Bb sur les structures contenant des lipides (système nerveux, muscles, articulations) qui attirent les neurotoxines du Bb. Cette amélioration soudaine semble être le résultat d’une obstruction et d’une inhibition des neurotoxines.

La formule sans TOA de la griffe de chat (Samento®) est dépourvue d’alcaloïdes tétracycliques oxindole (TOA). La griffe du chat dépourvue de ces TOA est une plante complètement différente de la griffe de chat commune et a été reconnue comme ayant une efficacité étonnante, pourvue de qualités antibiotiques ainsi que de plusieurs autres propriétés de guérison très importantes. Les chercheurs croient que Samento® peut être jusqu’à 1000 fois plus efficace que la griffe de chat. Une différence entre Samento® et la griffe de chat est que cette dernière est un stimulant du système immunitaire, et Samento® est un modulateur du système immunitaire. En outre, Samento® peut être utilisé pour traiter toutes les maladies auto-immunes, ce qui n’est pas le cas avec la griffe de chat ordinaire.

photo(4)

Samento® apparaît cliniquement à franchir la barrière hémato-encéphalique dans les 2 minutes, et il peut avoir 3 effets bénéfiques directs chez l’homme, avec la maladie de Lyme :

  1. La modulation du système immunitaire (correction de la dysfonction immunitaire)
  2. Effet direct à large spectre anti-microbien sur les spirochètes. L’acide quinovique et les glycosides contenus dans la griffe de chat sans TAO, sont similaires aux quinilones largement utilisés avec les antibiotiques.
  3. Blocage des effets indésirables neurotoxiques sur les cellules, les enzymes et les hormones

Une étude pilote effectuée chez 28 patients à un stade avancé avec la maladie de Lyme, a administré du Samento®. A un groupe témoin de 14 autres personnes, il a été donné un traitement antibiotique. À l’issue de l’étude, 85% de ceux ayant reçu la préparation à base de griffe de chat n’avaient plus de sang positif au Bb. Les 28 personnes avaient connu une amélioration spectaculaire de leur état clinique. Aucun changement significatif n’a été observé dans le groupe témoin.

Actuellement, il est estimé que presque tous les adultes sont infectés par des organismes furtifs et ont amassé des métaux lourds toxiques, qui tous deux ont des effets néfastes sur la santé. Samento® peut être d’une grande valeur dans l’élimination de certains de ces agents infectieux (comme certainement le Bb), et s’est également avéré être très efficace dans le traitement du cancer. Il existe des preuves convaincantes que l’épidémie de la maladie de Lyme peut avoir comme origine le laboratoire de biologie de guerre à Plum Island, au large de la côte de Lyme, dans le Connecticut. Ceci, cependant, exigerait une longue discussion sans rapport avec cet article

Une grande partie de cette information a été obtenue à partir de la publication : La maladie de Lyme: Utilisation Avancée de Nutraceutiques Griffe de Chat Sans TOA, parue dans Focus par Allergy Research Group (Octobre 2003) ainsi qu’en Novembre et en Décembre 2003, dans ‘Questions du Deuxième Avis’ du Dr. Robert Rowen.

"Le SAMENTO est un extrait d’une forme rare de la vigne péruvienne connue sous le nom de “Una de gato”, en français “griffe du chat” dont le nom latin est “Tomentosa Uncaria”. Cette herbe est employée depuis des centaines d’années par le peuple autochtone de la forêt tropicale péruvienne et également par l’ensemble des populations de l’Amérique du Sud et de l’Amérique Centrale. Le Samento a été approuvé officiellement en Equateur en 2004 en tant que :

MODULATEUR DU SYSTEME IMMUNITAIRE

ANTI-BACTERIEN

ANTI-FONGIQUE

ANTI-PARASITAIRE

ANTI-VIRALE


Sans TOA (tetracyclic oxindole alcaloid)
L’extrait liquide SAMENTO sans TOA peut être particulièrement recommandé dans les indications générales suivantes:
• Allergie & Asthme
• Arthrite
• Bursite (articulaire)
• Cancers
• Syndrome de fatigue chronique
• Diabète
• Herpès
• Infection par SIDA
• Désordres intestinaux
• Lupus
• Névralgies
• Rhumatismes
• Candidose
• Ulcères
• Grippe
• Rhinite
• Rhume des foins
• Oedèmes
• Sinusite
• Hypertension
• Gastrite/colite
• Maladie de Lyme
• Colopathie fonctionnelle
• Constipation
• La maladie de Crohn
• Hémoroïdes
• Diverticulite
• Conjonctivite
• Infection urinaire
• Hépatite C
• Angine
• Polyarthrite Rhumatoïde
• Fibromialgie
• Kystes
• Adénome prostatique
• Menstruation (irrégularité)
• Emphysème pulmonaire
• Bronchite
• Incontinence urinaire...

PROPRIETES DU SAMENTO :
anticancereux
anti fongique
anti depression
anti hypertensive
anti leucemie
antimutagenic
anti oxydant
anti parasitite
ANTI PARKINSON
anti ulcereux
antiviral
depuratif
diuterique
vermifuge
Certaines des propriétés importantes du Samento sont dues aux alcaloïdes de l’oxindole pentacyclique (POAs) isolées à partir de la Griffe du Chat.
Le Samento ne contient alors plus que les alcaloïdes de l’oxindole tétracyclique (TOAs) qui perturbent la fonction du système nerveux central et empèchent considérablement les effets du POAs.
La grande différence est donc que la Griffe du Chat est un stimulant du système immunitaire, alors que le Samento est un : MODULATEUR DU SYSTEME IMMUNITAIRE
La conséquence est que le Samento est indiqué dans les maladies auto-immunes alors que la Griffe du Chat risque de les aggraver."
http://www.yvette-bernard.fr/

Bill Henderson
« Cure Your Cancer » and « Cancer-Free » (Guérir votre Cancer » et « sans cancer)

Selon le Dr Rashid Buttar, auteur du livre « Les 9 étapes pour éloigner le médecin » (The 9 Steps to Keep the Doctor Away)

« le livre de Ty Bollinger, « Cancer: sortez de la boîte » , est un livre extraordinaire, complet et courageusement bien écrit. Il a été écrit grâce au dévouement d’un fils pour ses parents décédés. Dès que j’ai commencé à lire ce livre exceptionnel, je ne pouvais plus m’arrêter. Aujourd’hui, je le recommande à tous mes patients atteints de cancer qui recherchent un traitement dans notre clinique. La vérité et l’espérance contenues dans ce livre doivent être révélé. »

Des plantes contre la maladie de Lyme

Je vous disais que le Dr Horowitz n’a pas seulement diagnostiqué, mais qu’il a surtout guéri plus de 12 000 patients. Bien sûr, en utilisant des cures d’antibiotiques, parfois de longue durée.

Mais pas seulement.

Il se trouve que l’usage de certaines plantes médicinales est vigoureusement recommandé dans le traitement de la maladie de Lyme.

En particulier, le Dr Horowitz utilise un protocole (protocole de Cowden) qui a été efficace pour 70 % de ses patients ! 30 à 60 gouttes par jour d’un mélange de cumanda, de banderol, d’enula et de samento (griffe du chat).

L’armoise annuelle, elle, est reconnue pour agir sur la borréliose mais aussi sur la babésiose.

Un autre protocole étonnant est celui de Buhner qui comprend l’Andrographis, la renouée du Japon, la griffe du chat, l’astragale de Chine et l’éleuthérocoque.

Enfin, le soutien à l’immunité est également indispensable, avec du maïtaké, du shiitaké ou du reishi, ou mieux, le bêta (1,3 et 3,6)-glucane qui est extrait d’un champignon spécifique. Cette molécule augmente les lymphocytes T jusqu’à 300 %. Le colostrum, une substance issue du lait maternel, à raison de 1 à 2 g par jour, augmente aussi les lymphocytes T et les Natural killers jusqu’à 300 % !

Enfin, dernière chose si vous aimez vous promener en forêt, munissez-vous d’une pince spéciale qu’on trouve dans toutes les pharmacies.

En cas de morsure, si la tique est porteuse de bactéries, le délai de contagion peut varier considérablement mais plus l’insecte est difficile à retirer plus le risque de contamination augmente.

Raison pour laquelle il faut s’en occuper sans attendre.

Santé !

Gabriel Combris